Eternals - Les Critiques Forumeurs !

Tout sur les Eternels et leur univers ! Les Eternels sont envoyés sur Terre par les Célestes pour protéger l'Humanité (2021)...

Quelle note attribuez-vous au film ?

☆☆☆☆☆☆☆☆☆
1
5%
★★☆☆☆☆☆☆☆☆
0
Aucun vote
★★★☆☆☆☆☆☆☆
0
Aucun vote
★★★★☆☆☆☆☆☆
2
10%
★★★★★☆☆☆☆☆
1
5%
★★★★★★☆☆☆☆
0
Aucun vote
★★★★★★★☆☆☆
5
24%
★★★★★★★★☆☆
10
48%
★★★★★★★★★
2
10%
★★★★★★★★★★
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 21

Messagede Mareff » Ven 5 Nov 2021 22:20

Pour ma part je vais voir le film demain soir (en 4dx, vu la longueur du film c'est le seul moyen pour que madame ne s'endorme pas :paf:), et je lis tous vos commentaires sans lire les spoilers, et je sais pas trop à quoi m'attendre. Les critiques négatives n'ont apparemment pas l'air justifiées, mais vos avis, assez positifs pour la plupart, sont pas oufs non plus...

Les scènes post gen sont quelconques ? Le film a-t-il un lien avec Kang ? Tout cela m'intrigue et vous n'en parlez pas j'ai l'impression, comme si c'était anecdotique ou hors sujet :(
Avatar de l’utilisateur
Mareff
Super-Héros
 
Messages: 481
Inscription: 26 Aoû 2015

Messagede ciceron92 » Sam 6 Nov 2021 11:56

Mareff a écrit:Pour ma part je vais voir le film demain soir (en 4dx, vu la longueur du film c'est le seul moyen pour que madame ne s'endorme pas :paf:), et je lis tous vos commentaires sans lire les spoilers, et je sais pas trop à quoi m'attendre. Les critiques négatives n'ont apparemment pas l'air justifiées, mais vos avis, assez positifs pour la plupart, sont pas oufs non plus...

Les scènes post gen sont quelconques ? Le film a-t-il un lien avec Kang ? Tout cela m'intrigue et vous n'en parlez pas j'ai l'impression, comme si c'était anecdotique ou hors sujet :(



Cherche pas de liens avec Kang, la seconde scène post générique a un lien avec un personnage du film qui est lui-même un peu "hors sujet", mais tout de même bien présenté.
"Hein?" (Ludwig Von Beethoven)
Avatar de l’utilisateur
ciceron92
Galactus
 
Messages: 2818
Inscription: 27 Juin 2017
Localisation: Nanterre

Messagede VinceFury » Dim 7 Nov 2021 03:58

Bon,j'ai bien aimé mais j'ai pas été aussi emballé que vous les copains. Un peu trop de blabla et un peu trop fleur bleue à mon goût...Je n'ai pas été spécialement conquis par les persos sans pour autant les trouver nazes. Finalement , ceux que j'ai préféré sont certainement ceux qui repartent dans le Domo: Thena,Makkari et Druig. Une petite mention à Phastos que j'ai trouvé de plus en plus cool sur la fin....sinon pour les 2 leads...mouais. Sersi est bien trop lisse et j'ai trouvé Ikaris intéressant lorsque l'on découvre qu'il est le judas du groupemais sans ça, je ne suis pas persuadé de l'intérêt du personnage.On le reverra sûrement revenir "d'entre les morts" pour réparer ses fautes et rechercher Sersi celà dit. En revanche, je trouve qu'on tient là l'histoire la plus intéressante dans les films du MCU et la fin ouvre des perspectives assez excitantes pour la suite des évènements (d'ailleurs,un des producteurs du film a déclaré qu'il n'y aurait pas forcément d'Eternals 2?!!! :perp: ). Les Célestes sont vraiment impressionants...rien que la taille de la main de Tiamut lors de son réveil... :o :o :o Quand Arishem décidera de se repointer pour juger les humains (et il se repointera), ça risque d'être grandiose (futur gros crossover à la Infinity War?). Je suis aussi assez intrigué par la future rencontre entre Black Knight (Kit Harrington plutôt sympa dans le rôle pour les quelques scènes où on le voit) et Blade, je me demande où celà va nous mener. Sinon, le film ne mérite clairement pas son pseudo statut de "Worst MCU movie ever".


P.S.: j'ai peut-être loupé un épisode mais finalement, on sait comment Sersi arrive à utiliser son pouvoir sur un déviant alors qu'il n'est pas censé fonctionner sur des êtres vivants? Elle l'utilise aussi sur Tiamut celà dit...
VinceFury
Avenger de la Justice League
 
Messages: 758
Inscription: 09 Mar 2019

Messagede Adanedhel » Dim 7 Nov 2021 04:34

VinceFury a écrit: j'ai trouvé Ikaris intéressant lorsque l'on découvre qu'il est le judas du groupemais sans ça, je ne suis pas persuadé de l'intérêt du personnage.


Justement, dans les comics c'est souvent lui qu'on suit principalement, alors que c'est vraiment le moins intéressant du lot, juste un bourrin qui va droit au but (Kieron Gillen s'en amuse un peu dans le run en cours, d'ailleurs ^^), là j'ai trouvé que lui film lui ajoutait une dimension supplémentaire très bienvenue !


P.S.: j'ai peut-être loupé un épisode mais finalement, on sait comment Cersi arrive à utiliser son pouvoir sur un déviant alors qu'il n'est pas censé fonctionner sur des êtres vivants? Elle l'utilise aussi sur Tiamut celà dit...


je l'ai compris comme une augmentation de ses pouvoirs grâce à l'énergie du Céleste qui augmentait à mesure que son émergence approchait...
Image Image
Until we reach the last edge, the last opening, the last star, and can go no higher - Enfys Nest
Avatar de l’utilisateur
Adanedhel
Zack Whedon
 
Messages: 15279
Inscription: 20 Oct 2014
Localisation: (Ky)Lorraine

Messagede Yehuda » Dim 7 Nov 2021 04:51

Adanedhel a écrit:
P.S.: j'ai peut-être loupé un épisode mais finalement, on sait comment Cersi arrive à utiliser son pouvoir sur un déviant alors qu'il n'est pas censé fonctionner sur des êtres vivants? Elle l'utilise aussi sur Tiamut celà dit...


je l'ai compris comme une augmentation de ses pouvoirs grâce à l'énergie du Céleste qui augmentait à mesure que son émergence approchait...

Non mais ça c'est l'explication de comment/pourquoi l'uni-mind a fonctionné à la fin, sauf que le truc dont Vince parle se produit avant ça...

Ma théorie c'est que dans le MCU peut-être Sersi est ce qu'aurait du être Mantis :arrow: la Madonne Céleste, il y a de multiples intrigues dans les comics impliquant justement le Dreaming Celestial et surtout Kang. De plus, je crois que Eros est le premier Eternal né de manière "naturelle" par procréation dans les comics donc certainement que cette notion de "trouver le moyen de procréer" pour les Eternals sera une intrigue qui sera développée aussi au cinéma. L'idée derrière la Madonne Céleste c'est qu'elle donnera naissance au Messie des Celestials (Sequoia) donc tant qu'à faire autant que ça soit attribué à Sersi ce qui expliquerait à la fois pourquoi Ajak l'a choisie elle et pas Ikaris, pourquoi elle a pu altérer un Deviant avec ses pouvoirs, pourquoi Tiamut s'est sacrifié, etc. Parce que bon jusqu'ici la Mantis du MCU à part son lien avec Ego n'a pas grand rapport avec les Celestials et surtout est traitée de manière plutôt comique que sérieuse !
Image
Avatar de l’utilisateur
Yehuda
Stan Lee
 
Messages: 7184
Inscription: 14 Juin 2013
Localisation: "dans le cruchemon de la caméra" dixit Kathya d'la place Clichy

Messagede VinceFury » Dim 7 Nov 2021 11:00

Yehuda a écrit:
Adanedhel a écrit:
P.S.: j'ai peut-être loupé un épisode mais finalement, on sait comment Cersi arrive à utiliser son pouvoir sur un déviant alors qu'il n'est pas censé fonctionner sur des êtres vivants? Elle l'utilise aussi sur Tiamut celà dit...


je l'ai compris comme une augmentation de ses pouvoirs grâce à l'énergie du Céleste qui augmentait à mesure que son émergence approchait...

Non mais ça c'est l'explication de comment/pourquoi l'uni-mind a fonctionné à la fin, sauf que le truc dont Vince parle se produit avant ça...

Ma théorie c'est que dans le MCU peut-être Sersi est ce qu'aurait du être Mantis :arrow: la Madonne Céleste, il y a de multiples intrigues dans les comics impliquant justement le Dreaming Celestial et surtout Kang. De plus, je crois que Eros est le premier Eternal né de manière "naturelle" par procréation dans les comics donc certainement que cette notion de "trouver le moyen de procréer" pour les Eternals sera une intrigue qui sera développée aussi au cinéma. L'idée derrière la Madonne Céleste c'est qu'elle donnera naissance au Messie des Celestials (Sequoia) donc tant qu'à faire autant que ça soit attribué à Sersi ce qui expliquerait à la fois pourquoi Ajak l'a choisie elle et pas Ikaris, pourquoi elle a pu altérer un Deviant avec ses pouvoirs, pourquoi Tiamut s'est sacrifié, etc. Parce que bon jusqu'ici la Mantis du MCU à part son lien avec Ego n'a pas grand rapport avec les Celestials et surtout est traitée de manière plutôt comique que sérieuse !


Ok, donc je n'ai rien loupé. C'est un élément de l'histoire qui reste pour l'instant en suspens et trouvera peut-être une réponse plus tard ;) . T'as lu tous les comics ou quoi Yehuda? :o
VinceFury
Avenger de la Justice League
 
Messages: 758
Inscription: 09 Mar 2019

Messagede Yehuda » Dim 7 Nov 2021 14:00

A priori oui ça n'a pas encore été justifié, mon second visionnage me le confirmera je pense ^^

Oulah non I wish, je suis très loin d'avoir lu tous les comics mais à une époque je compensais mon manque de connaissances par ma lecture de résumés sur internet et même encore aujourd'hui comme j'aime bien spéculer je relis des trucs à droite à gauche sur les comics pour me faire une idée de ce que ça pourrait être... Mes théories sont généralement un mélange de mes lectures et des quelques bricoles dont je me souviens intuitivement haha
Image
Avatar de l’utilisateur
Yehuda
Stan Lee
 
Messages: 7184
Inscription: 14 Juin 2013
Localisation: "dans le cruchemon de la caméra" dixit Kathya d'la place Clichy

Messagede Johnny B. » Dim 7 Nov 2021 17:27

Tout ce que je dis ci-dessous est mon unique opinion, même s’il m’arrive de ne pas utiliser le bon pronom.

Bon ben, c'est quand même pas terrible. J’ai pas trop la réussite en ce moment au ciné…

Comme souvent j’arrive en salle de ciné sans trop savoir sur quoi je vais tomber. Je connais les Eternels de Kirby mais c’est tout. J’avais entendu parler du film, aperçu quelques images, entendu quelques noms mais rien de plus. Et là, première douche froide en prenant mon billet: 2h36. Oh non! Je ne suis plus de la première jeunesse, j’ai mal au dos et aux genoux et après Dune et James Bond coup sur coup quasiment, je n’en peux plus de ces films à rallonge.
Un Marvel de cette durée ça veut dire, une somme, la fin d’un cycle, tout ça; un truc fou et gigantesque, mais en fait apparemment, c’est juste devenu la norme car rien dans ce film ne donne l’impression qu’il mérite cette durée.

Le début a été dur, très dur, je me demandais où on allait et pourquoi ces personnages étaient aussi vides et les acteurs aussi mauvais(et j'ai vu la vo). Quand un acteur n’est pas bon dans un film, en général le problème vient de lui ou d’un conflit quelconque, quand quasiment tous les acteurs sont mauvais, ça vient de l’équipe qui produit le film, Zhao en tête au niveau de la mise en scène et de la direction d'acteurs avec les dialoguistes car ils n’ont pas grand-chose à se mettre sous la dent, les pauvres acteurs.

La structure qui, dans la première moitié, ne laisse pas respirer les scènes est complètement bancale et ne permet pas de rencontrer les persos et comme les dialogues sont mauvais, les interactions ne fonctionnent pas non plus (oh lala, la cata ces romances que ce soit ikaris-circé où on dirait deux étrangers qui se sont rencontrés le jour du tournage, mais c’est pas possible d’être à ce point des robots, ou circé et dane qui ne vole pas bien haut dans l'alchimie mais qui paraît mieux comparée à l'autre). Le problème étant que cette structure hachée du début crée un rythme auquel on essaie de se raccrocher, comme on peut et quand soudain le film se pose, dans le désert chez gilgamesh(le seul acteur à s'en sortir la tête haute), ben on se demande pourquoi là, maintenant, on prend le temps de les voir manger pendant un quart d’heure au lieu de passer à autre chose.

Et ce film a un autre gros problème: la façon dont il raconte les choses. Nous sommes face à un évènement terrifiant. En voyons-nous l'impact sur le monde? non.Il y a un tremblement de terre qui fout la trouille et à Londres, qui n'est pas San francisco, les gens ne sont pas habitués. Quelles sont les répercussions sur les gens ? Aucune, ils vont dans un pub deux heures après. Et sur le reste du monde (puisqu'il a été ressenti partout)? Aucune, rien, que dalle. Et l'apparition soudaine de monstres dans la rue? Rien. Y'a un gamin qui reconnaîtra ikaris, point. Pas une once de souci. Après ça ils veulent me faire croire que je dois, en tant que spectateur m'inquiéter des enjeux du film? Ben non,ça ne peut pas fonctionner de cette façon, en oubliant ce qui a besoin d'être raconté et montré, un contexte permet de situer la vie et son changement suite à l'impact des évènements sur celle-ci. Sans contexte pas d'histoire.

Ce que j’ai vu de Zhao dans Nomadlands me laisse à penser qu’elle tourne en laissant faire les acteurs, sans caméra envahissante en style quasi-docu. Du coup, et ça se voit tellement dans ce film, elle est paumée dans ce genre d’environnement et le résultat est une boursouflure pas possible. Ce film est d'un ennui prodigieux. Ils veulent en mettre beaucoup mais finalement à la fin, on ne ressent rien, il n’en ressort pas grand-chose et si c’est pour nous dire que des Célestes moches seraient les gros vilains du futur ben va falloir bosser différemment parce que le rendu n’est pas bon, la menace pas nette et qu’à l’arrivée, on s’en tape un peu.

Pauvre Jack Kirby, il s’est cassé la tête à dessiner des choses et quand on les adapte au ciné c’est n’importe quoi. Je ne dis pas que ses scénars étaient meilleurs, à l’époque c’était plan-plan, mais graphiquement, il n’y aurait pas pu y avoir au moins une référence ou inspiration au lieu de ce vaisseau bâclé, de ces cercles partout (du même style que dans Dr Strange) et rien qui rappelle Kirby visuellement.

Au niveau de l’humour c’est clairement le pire Marvel. Déjà que ce n’est pas leur fort à la base.
Là, on n’est pas l’excès Ant-man ou Ragnarok où ils balancent 45 vannes pour qu’il y en ait une qui fonctionne et celles-ci désamorcent le drame qui se noue, non, là y’a juste rien. La salle dans laquelle j’étais a été d’un silence...Pourtant, j’aime bien Kumail Nanjiani, mais même lui ne peut rien face à la pauvreté de l’humour de ce film.
D’ailleurs, il est cool lui, il se pointe pour le film, n’apparaît qu’au bout d’un bon moment (au point qu’on oublie son existence) puis dit salut les gars et se barre, les laissant dans la mouise et à la fin il réapparaît et tout va bien, sans explications post-affrontement final. Bon. Bon bon bon. Ah, oui, la seule fois du film où j’ai ri c’est quand il nous sort: “j’ai des croyances mais je ne tuerai pas mes amis pour cela” sur un ton où il ne croit pas lui-même à un tel dialogue aussi nuancé qu’un mur de briques, il était à deux doigts de prendre un haut-parleur pour signaler que c’était un message offert par la bien-pensance de disney, que personne ne soit offusqué s’il vous plaît! Ah, il a bien fait de faire deux ans de muscu pour ça! Alors que son personnage aurait pu avoir un intérêt: un éternel au chômage qui veut devenir humain en voulant être une star à la façon humaine, qui gère le passage du temps et qui cherche à tout prix à être reconnu et admiré tout simplement parce qu'il a sauvé le monde avant et que personne ne le sait et qu'il aimerait bien un peu de reconnaissance alors il vient la chercher là où il peut. C'est quand même un personnage qui donne du grain à moudre pour quelqu'un qui aime raconter des histoires. Ici, non, c'est juste là de faire deux trois vannes et hop. Du coup, il n'existe pas, ne prend pas corps, et on se demande ce qu'il fiche là à part avoir une fonction donnée (le ressort comique, pas tellement efficace en plus).

Les personnages parlons-en: y’en a trop (pas sur le principe, les films choraux ça existe) car ils sont incapables de les faire vivre: la plupart sont résumés à un seul trait de caractère et hop.
Quels personnages composent ce groupe? Et bien un Superman de seconde zone, un tony stark du pauvre, deux sous-loki (hé oui), une piètre vif-argent (ou flash, selon les goûts) jamais mise en valeur, un Gorgone mais avec les mains, une Psylocke jaune au lieu de violette, et Circé qui est un poil plus originale mais dont les pouvoirs sont trop flous pour qu’on comprenne comment ça marche mais quand même suffisamment flous pour que le scénario fasse ce qu’il veut avec. Rien de bien nouveau donc. Je caricature, c'est pas la faute du film, les persos existaient avant, etc, etc mais bon, j'ai quand l'impression qu'on me ressert la même chose, mine de rien.
Il a y un choix à faire en matière de film étant donné qu’un film c’est une seule durée limitée (sauf pour ceux en plusieurs parties, bien sûr, mais là ils ont voulu faire du tout-en-un, on y reviendra): soit on prend une équipe entière et on veut la faire vivre dans un film choral et là le scénar doit être assez simple et basique pour laisser les persos respirer, soit on fait un peu plus compliqué comme histoire et on réduit le nombre de persos. Là, ils veulent faire les deux et se plantent dans les grandes largeurs.
Certains vont et viennent dans le film, on les voit puis ils disparaissent une bonne demi-heure puis reviennent. Comment veux-tu t’attacher à qui que ce soit dans ces conditions?

Et puis si les personnages ne réagissent pas, c’est difficile de faire en sorte que le spectateur réagisse. Harrington, humain pas du tout étonné de ce qu’il découvre? je n’en ai donc rien à carrer non plus car il ne me vend pas de surprise, de trouille ou d’émerveillement. Thor réussissait ce truc-là avec Darcy, notamment, Hulk avec Ross sur le thème de la peur, Stark s’émerveillait de ses découvertes technologiques dans le premier Iron Man.

Et il y a trop de “je regarde intensément dans le vide”pour faire comprendre un éventuel sentiment flou pour que ça ne devienne pas une béquille de jeu d’acteur face à la morne plaine d’un scénario et d’une direction d‘acteur qui ne leur donne rien à jouer.
Circé et Ikaris sont plus centraux que les autres et c’est pas de pot car ce sont les deux moins bons, ils jouent comme des bouts de bois, sans charisme aucun alors que je connais ces acteurs et que je les ai vus bons ailleurs. C’est triste. Franchement, j'ai du mal à croire que quelqu’un va se rappeler de Circé dans le futur? ou que des gamins vont se déguiser en elle? J’ai des doutes parce que comment voulez-vous reproduire ce personnage qu’on ne connaît toujours pas à la fin (quelle horreur cette fin entre Circé et Sprite tellement paresseuse, sans doute écrite par un scénariste dans le bus 5 minutes avant de rendre sa copie à mon avis).

Le perso de Druig m’a fait rire...de lui, donc dans le mauvais sens: un cliché sur pattes, il en fallait un qui soit un peu plus sombre alors on lui file un blouson en cuir! Oh, le niveau…! Et il joue comme un pied, à l’image du reste du cast laissé à l’abandon par Zhao. D'ailleurs si on suit la logique du film, c'est Druig qui aurait dû se révéler, parce que si on révèle Ikaris, ben le film ne tient plus debout. rien n'explique ses actions passées, pourquoi il sauve Circé au début au lieu de les laisser crever(il l'a bien fait pour Hayek). La volonté de twist rend le personnage incohérent dans ses actions.
La petite sprite m’a tapé sur les nerfs tout le film, l’actrice est peut-être la pire du lot dans ce film et elle est censée avoir une scène touchante avec Hayek qui relève du gênant tellement on a l’impression qu’elles n’étaient pas au même endroit pour la tourner et qu’elles ne se connaissaient pas à l’époque. Hayek n’est pas bien fameuse non plus, normal avec ce qu’elle a à jouer et Jolie est inexistante: ils passent tout le film à la monter comme la plus dangereuse de tous et...ben ça sert à rien elle se fait défoncer par un déviant et s’en sort sur un coup de pot, son affrontement avec ikaris est tout nase, c’est mou et y’a pas grand-chose.Quel personnage raté!

Dans la série alignons les clichés éculés, n’oublions pas cette histoire jamais vue de sprite prisonnière dans un corps d’enfant depuis si longtemps, jamais été faite en mieux par toute la littérature vampirique ça...je sais bien que tout a été déjà été fait, écrit ou filmé bla bla bla, mais c’est toujours énervant de voir qu’une situation clichée peut avoir un potentiel d’interprétation dans une situation différente, un contexte différent pour prendre une autre ampleur. Alors de la voir complètement foirée parce que...pour eux, cette idée se suffit à elle-même, qu’ils se sont trouvés malins en l’ayant et qu’ils n’ont rien développé autour.
Et c’est le point noir énorme de ce scénario et de cet univers des éternels (qui meurent beaucoup d‘ailleurs ce qui m’a surpris, je dois dire, vu leur nom :D ): il y a des questions intéressantes à soulever, des points esquissés mais tous ratés.

Pourtant, il y avait une solution simple : deux films. Une partie dans le passé ou on comprend les enjeux et on fait vivre le groupe avec une mission simple: buter du déviant (et creuser un peu les déviants aussi, ça n’aurait pas fait de mal car là, c’est limite les chiens de l’enfer de thanos et basta), sauver la planète, exprimer leur fascination pour les Célestes et développer les interactions entre les personnages et leur idolâtrie. Et une seconde partie dans le présent où on les retrouve dans leur nouvelle vie à se faire dégommer un par un. Et réunion et révélation et badaboum. Mais non, l’impatience a frappé, le manque de confiance en une histoire, son projet et son public pour s’en tenir à une formule sans risques. Et à la place on se tape un soufflé bien gonflé mais plein d‘air qui ne satisfait ni d’un côté, ni de l’autre.
Et c’est dommage car il y a quelque chose à faire avec ça, bon sang, ça me scie les nerfs de voir un bon concept balancé par la fenêtre du retour sur investissement prioritaire sur la tenue du histoire (et les deux peuvent être possibles en plus). La question de l'inverse de la directive première de star trek (ne jamais intervenir dans l’évolution des peuples) est cool (c’était celle de Terre-x, je crois avec le céleste dans le coeur de la planète)et y‘a des choses à faire. La reprise des mythes antiques de l’opposition aux décisions arbitraires des dieux est cool, y’en a plein la Grèce, y’a des sources d’inspiration pour faire ça bien. Celle de l’individu face au collectif, des besoins du seul face au besoin de la multitude,tout cela a un potentiel alors voir ça gâché comme ça...

Remarques en vrac: ils sont sur terre depuis des milliers d’années mais aucun d’entre eux ne change jamais de coiffure, ne serait-ce que pour s’adapter ou suivre les modes?
Et même il y a 5000 ans, ils parlaient comme aujourd’hui?
Et donc ils parlent en anglais de 2021(ou français en vf) tout le temps, même avant que l’anglais n’existe? Et ils ne gardent rien de leur expérience passées. Au moins dans Highlander, le rapport au temps était traité un peu plus intelligemment. Et dans la plupart des films de vampires aussi. Certains évoluent, d'autres restent dans le passé et gardent les réflexes d'une certaine période qui leur parlait plus, certains veulent être absolument modernes etc..en tout cas, qu'ils soient un peu différents les uns des autres dans leur rapport au temps et au modernisme, bon sang, que le sujet soit traité!


L’intégration au mcu est clairement forcée. Citer un gars juste pour dire qu’on l’a connu, ça me fait penser à la première saison de SHIELD et c’était déjà pas bien beau à l’époque. Les remarques pour se débarrasser du problème Thanos sont assez pathétiques mais au moins elle sont le mérite d’exister (c’est quand même triste d’en arriver là, de se contenter qu’une chose existe, pas qu’une chose soit de qualité) car j’aurais trouvé cela paresseux si ça n’avait pas été le cas. Quant au fait de citer Batman et Superman pour bien faire passer le message qu’eux ne sont pas les vrais héros car ce sont des histoires pour les enfants, mouais, bon, c’est des rivalités de gamins, ça (on est tombé bien bas chez marvel pour en arriver là). Bref…

Les scènes post-gen: si on n’est pas habitué aux équipes B voire C de Marvel, on sera paumé: pour les autres, dès qu’on entend Dane, on pense Chevalier noir, donc oui, c’est cool.
Pip le troll, ok, cool, ils préparent vraiment Warlock alors. C’est chouette et inattendu mais bon sang qu’il est dégueulasse, on dirait un rebut du hobbit, il a 15 ans de retard leur effet spécial sur ce personnage, sans déconner. Il est arrivé en fin de prod et ils n’avaient plus les sous ou quoi? Starfox, logique, et bien casté a priori, l’attitude tête à claques frimeur est déjà là.


Une bonne chose: pour une fois l’intégration d’un personnage gay est réussie je trouve, et comme c’est pas souvent, là, ils n’en font pas des caisses, cela se ressent, pour une fois, comme normal. Enfin!

Mon bilan: un film boursouflé, qui cherche trop à impressionner et à faire le malin et qui se plante dans les grandes largeurs. Il aurait gagné à se recentrer sur un thème, à choisir soit de faire une bonne demi-heure de moins ou carrément à être en deux parties et surtout à avoir une direction d'acteurs mieux structurée. Avec Nomadlands, elle tapait juste car tu peux filmer McDormand sans rien lui donner à faire, elle s’en sortira parce que c’est l’une des meilleures actrices qui soit, et chopper sur le vif des moments avec des non-acteurs en jouant juste sur leur personnalité, ça marche, mais avec le faible niveau d’expérience de ce casting qui n’ont jamais été dans une superpoduction de ce genre pour la plupart (sauf Jolie qui ne s’est visiblement pas impliquée ici, elle cachetonne gentiment et Hayek qui quand on y pense sérieusement a bonne réputation mais n’a jamais porté un film qui marche sur ses épaules) ça ne peut pas tenir debout.

On se retrouve avec un film morne, plat, aux choix esthétiques contestables (costumes affreux, pas de couleurs, des célestes moches (ou comment gâcher un potentiel incroyable par un choix d’un designer qui se croit plus malin que Kirby) une vision des pouvoirs banale et identique à Strange), sans la pointe de fraîcheur qu’apportait Shang-chi malgré ses défauts et qui veut tellement se protéger de toute offense envers n’importe quel peuple pour être vendu partout qu’il en devient ridicule. C’est dommage car la question centrale du film est intéressante mais mal exploitée. Même les rapports au mythe sont traités par-dessus la jambe: on passe du mythe d'Icare qui dans le même film devient une blague de mec bourré qui passe au symbole d'un sacrifice ultime! Restent quelques visuels sympas (l'émergence du céleste de la terre) mais très rares car même les scènes d'action je les ai trouvées ratées, sans lisibilité dans l'espace de qui fait quoi et où, ni compréhension des pouvoirs et de ce qui se passait, il n'y guère que l'affrontement Big E Stark-Ikaris (oui, désolé, je ne me rappelle plus du nom du perso, il ressemble tellement au catcheur Big E et sa fonction étant celle de Stark, ben voilà... :lol: ) qui soit correct.

Un film clairement Marvel avec sa formule classique affichée tout du long, mais du mauvais Marvel alors qu’ils sont capable de tant de grandes choses.
Alors 2h30 d’un film sans grand relief, c’est long. Voilà, je suis dur mais parce qu’ils ont les moyens de faire mieux et qu’ils l’ont déjà fait souvent, du coup, c’est logique de pester quand un potentiel est gâché par des décisions idiotes.

Est-ce que cette phase du mcu va être la phase des bracelets? Parce que c’est bien parti pour, ils vont essayer de nous caser des bracelets magiques dans tous les films à ce rythme-là….
Bref, j'ai préféré Venom 2. Au moins, il ne se prend pas pour ce qu’il n’est pas.
The book was better.
Avatar de l’utilisateur
Johnny B.
Gardien Observateur
 
Messages: 2390
Inscription: 05 Mai 2012

Messagede ciceron92 » Dim 7 Nov 2021 17:55

Merci Johnny de cet avis argumenté. Le film divise, mais on avait plutôt eu que des avis positif sur le forum. Cette fois-ci on a une opinion qui représente l'autre côté de la pièce. On peut mieux comprendre en quoi le film divise c'est intéressant pour la diversité.
On retrouve un peu les critiques classiques de ce film: le mariage entre Zhao et le MCU, la trop forte ambition du film qui se retrouve avec trop de choses à développer au niveau des personnages et du story telling.

Personnellement je l'entend et je peux même concéder que Marvel Studio s'est trompé dans le format (deux films ou une trilogie, voir une série, auraient été de meilleures solution). Cela, même si je trouve que le mariage Zhao et MCU donne un truc bizarre, difforme, mais pas moins joli et original, alors qu'elle a, de mon point de vu, suffisamment fait au mieux au niveau des personnages pour que je m'attache à 4/5 d'entre eux et eu niveau de l 'histoire, pour que je sois épaté par les enjeux cosmiques (d'ailleurs on retrouve Kurby avec les célestes je trouve).

Mais de mon point de vue, si je peux entendre les critiques à l'égard du film, j'ai tout de même du mal à me dire qu'Eternals serait en dessous de Thor 2.... Il ne faut pas oublier que c'est de cela qu'il s'agit..!!

.
"Hein?" (Ludwig Von Beethoven)
Avatar de l’utilisateur
ciceron92
Galactus
 
Messages: 2818
Inscription: 27 Juin 2017
Localisation: Nanterre

Messagede Adanedhel » Dim 7 Nov 2021 18:57

rien dans ce film ne donne l’impression qu’il mérite cette durée


Le nombre de personnage, toute la mythologie qui les entoure, l'ampleur de cette histoire... au contraire j'en aurais bien repris 10 ou 15 minutes en plus, sans soucis ^^

Pourtant, il y avait une solution simple : deux films. Une partie dans le passé ou on comprend les enjeux et on fait vivre le groupe avec une mission simple: buter du déviant (et creuser un peu les déviants aussi, ça n’aurait pas fait de mal car là, c’est limite les chiens de l’enfer de thanos et basta), sauver la planète, exprimer leur fascination pour les Célestes et développer les interactions entre les personnages et leur idolâtrie. Et une seconde partie dans le présent où on les retrouve dans leur nouvelle vie à se faire dégommer un par un. Et réunion et révélation et badaboum. Mais non, l’impatience a frappé, le manque de confiance en une histoire, son projet et son public pour s’en tenir à une formule sans risques. Et à la place on se tape un soufflé bien gonflé mais plein d‘air qui ne satisfait ni d’un côté, ni de l’autre.


Je vois ça à l'inverse, pourquoi vouloir diluer la sauce à tout prix ? C'est comme à l'époque de BvS, j'aime les films riches, j'aime la densité de l'histoire qui nous est présentée ici.

Et donc ils parlent en anglais de 2021(ou français en vf) tout le temps, même avant que l’anglais n’existe? Et ils ne gardent rien de leur expérience passées.


C'est juste la convention de traduction de base, comme dans les Gardiens de la Galaxie (et comme dans une très grosse partie des films et des livres, c'est un des principes de bases de la suspension consentie d'incrédulité)
Image Image
Until we reach the last edge, the last opening, the last star, and can go no higher - Enfys Nest
Avatar de l’utilisateur
Adanedhel
Zack Whedon
 
Messages: 15279
Inscription: 20 Oct 2014
Localisation: (Ky)Lorraine

Messagede Yehuda » Dim 7 Nov 2021 18:59

Hey Johnny, je me permet de commenter quelques uns des trucs que tu dis (en plus des réponses de ciceron et Ada dans lesquelles je m'inscris) et le premier truc en l'occurrence parce que tu soulèves une question à laquelle j'ai trouvé que le film répondait et répondait bien. Sur le reste je respecte ton ressenti et pour pas mal de points je le partage avec différents degrés selon les sujets ^^
Johnny B. a écrit:Le perso de Druig m’a fait rire...de lui, donc dans le mauvais sens: un cliché sur pattes, il en fallait un qui soit un peu plus sombre alors on lui file un blouson en cuir! Oh, le niveau…! Et il joue comme un pied, à l’image du reste du cast laissé à l’abandon par Zhao. D'ailleurs si on suit la logique du film, c'est Druig qui aurait dû se révéler, parce que si on révèle Ikaris, ben le film ne tient plus debout. rien n'explique ses actions passées, pourquoi il sauve Circé au début au lieu de les laisser crever(il l'a bien fait pour Hayek). La volonté de twist rend le personnage incohérent dans ses actions.

Pourquoi sauve-t-il les autres au début du film contrairement à Ajak qu'il a pour ainsi dire tuée ? Déjà il tue le personnage de Salma Hayek à contrecœur même si, je te l'accorde très volontiers, soit la direction soit l'acteur lui-même n'était pas tip top et que ça en devient franchement pas évident à décoder... Ensuite il considère les autres comme sa famille, il tient à eux et surtout il tient énormément à Sersi ! Il est encore amoureux, c'est comme si un humain normal avait un coup de foudre, se mariait et vivait l'amour fou pendant 5 ans (5000) avant d'être séparé pendant 2 ans (2000) mais sans jamais réellement oublier sa femme :) La différence c'est que Ajak a clairement exprimé la volonté d'aller à l'encontre des directives des Celestials (ou du moins d'Arishem) ce qui aux yeux d'Ikaris est le pire des sacrilèges tandis que les autres jusqu'à un certain stade non. Il y a certes des contradictions chez ce personnage comme chez tout être humain mais incohérence je ne partage pas cette analyse pour ma part.
Johnny B. a écrit:ils passent tout le film à la monter comme la plus dangereuse de tous et...ben ça sert à rien elle se fait défoncer par un déviant et s’en sort sur un coup de pot, son affrontement avec ikaris est tout nase, c’est mou et y’a pas grand-chose.Quel personnage raté!

J'entend qu'on n'aime pas un personnage et il y a plein de raisons valables mais sur celle-ci (de raison) je te trouve injuste et un peu caricatural :arrow: déjà on sait qu'elle est diminuée par sa maladie, ensuite elle ne combat pas un Deviant lambda (quand c'était le cas à d'autres moments du film elle était magistrale, rien à dire) mais probablement le nec plus ultra d'entre eux (le Apex Predator = superprédateur ou prédateur alpha) qui a récupéré les pouvoirs d'Ajak et de Gilgamesh donc quand elle est au plus bas tandis qu'il est en train de l'absorber et qu'elle réussit à le tuer je n'appelle pas ça un coup de pot non ! Après concernant le combat contre Ikaris je peux te rejoindre partiellement, là je te comprend :jap:
Johnny B. a écrit:Remarques en vrac: ils sont sur terre depuis des milliers d’années mais aucun d’entre eux ne change jamais de coiffure, ne serait-ce que pour s’adapter ou suivre les modes?

Euh bah si :roll: ne serait-ce que Kingo qui te montre toutes ses variations avec [spoiler]moustache, avec barbe, etc. Makkari à vérifier mais il me semble qu'elle a différentes coiffures selon les époques et puis ils ont tous des variations de costumes ou d'accessoires (Phastos les lunettes et la tenue civile bcbg, Druig le perfeto, Ajak passée de la tenue traditionnelle aztèque à la tenue cowgirl, Sersi la geek avec son bonnet et son smartphone, Thena en robe blanche, Gilgamesh avec son tablier pour cuisiner, etc.)
Johnny B. a écrit:Et même il y a 5000 ans, ils parlaient comme aujourd’hui?
Et donc ils parlent en anglais de 2021(ou français en vf) tout le temps, même avant que l’anglais n’existe? Et ils ne gardent rien de leur expérience passées.

Ça c'est la même problématique qu'on a dans la majorité des grandes oeuvres de SF (Star Trek, Stargate, Battlestar Galactica, etc.) et un truc à la con qui résout clairement ça le temps du film : la suspension consentie de l'incrédulité, je te dis pas non plus de tout accepter en mode "ta gueule c'est magique" mais y'a des fondamentaux comme ce genre de détails où franchement on peut se passer de reprocher ça au film au même titre qu'on ne va pas chipoter là-dessus pour Dune, Guardians of the Galaxy, les Transformers ou encore les Star Wars pour ne citer qu'eux... EDIT: grillé par Ada qui a été plus rapide :lol: :bravo:
Johnny B. a écrit:Quant au fait de citer Batman et Superman pour bien faire passer le message qu’eux ne sont pas les vrais héros car ce sont des histoires pour les enfants, mouais, bon, c’est des rivalités de gamins, ça (on est tombé bien bas chez marvel pour en arriver là). Bref…

Alors là tu es très loin du compte, je t'assure lis les interviews de Chloe Zhao tu verras qu'elle ne tarit pas d'éloges envers ces héros DC et qu'au contraire elle a cherché à rendre des hommages plutôt que de dénigrer.
Image
Avatar de l’utilisateur
Yehuda
Stan Lee
 
Messages: 7184
Inscription: 14 Juin 2013
Localisation: "dans le cruchemon de la caméra" dixit Kathya d'la place Clichy

Messagede VinceFury » Dim 7 Nov 2021 20:17

Pour appuyer le propos de Yehuda, j'ai lu une interview ou un article sur Zhao et Eternals où elle dit très clairement qu'elle aime beaucoup le Man Of Steel de Snyder. Les références à DC m'ont aussi fait tilter mais ça tient plus du simple clin d'oeil que du tacle appuyé sur la Distinguée Concurrence.
VinceFury
Avenger de la Justice League
 
Messages: 758
Inscription: 09 Mar 2019

Messagede Mareff » Mar 9 Nov 2021 14:05

Vu samedi soir.
Ouai je comprends pas non plus les très basses critiques...
Visuellement c'est peut-être un des plus beaux, et j'ai trouvé les combats, surtout en fin de film, assez impressionnants à regarder.

Après non ça mérite quoi, un 7/10 pour moi, pas plus, pas moins.

Et puis... assez déçu qu'il n'y ait AUCUN lien avec Kang ou quoi, vraiment. Je sais qu'on est dans une partie mythologique, mais on a l'impression que rien n'a d'impact ici, bizarre.
Avatar de l’utilisateur
Mareff
Super-Héros
 
Messages: 481
Inscription: 26 Aoû 2015

Messagede ciceron92 » Mar 9 Nov 2021 15:02

N'oubliez pas de voter !
"Hein?" (Ludwig Von Beethoven)
Avatar de l’utilisateur
ciceron92
Galactus
 
Messages: 2818
Inscription: 27 Juin 2017
Localisation: Nanterre

Messagede Lil_Suig » Jeu 11 Nov 2021 12:35

Je vais pas faire de critiques mais j'ai adoré
Le film dégage une aura vraiment particulière de mon point de vue, plus j'écoute la soundtrack du film et regarde les divers clip et bande annonce plus j'ai ce sentiment de "divin", je vais retourné le voir et. Je suis sur de l'apprécier encore plus
Image
Avatar de l’utilisateur
Lil_Suig
Christopher Nolan
 
Messages: 3570
Inscription: 18 Jan 2014
Localisation: Pays de la pluie (Bretagne)

Messagede EagleWolf » Mar 16 Nov 2021 17:41

Alors... Je trouve enfin le temps d'écrire cette critique, je n'ai vraiment pas eu le temps jusque-là, et pour rebondir sur les "mésaventures" de LMO et Yehuda, même si, bien heureusement, cela n'a pas été aussi dramatique que pour vous, alors que j'étais parti pour le voir le lendemain de la sortie, je me suis rendu compte bien trop tard qu'il y avait eu un décalage des vacances scolaires, ce qui fait que je me suis retrouvé face à un gros paquet de monde avec plein d'enfants partout... :perp: :crazy: J'ai donc laissé tomber pour aller le voir le lundi suivant. ¯\_(ツ)_/¯




Vu en VF/2D, et pour répéter mon premier avis que j'avais posté dans l'autre topic, je l'ai bien apprécié malgré qu'il m'est paru un tout petit peu long avec des passages qui auraient pu être plus resserrés, et pour être honnête.. je l'ai trouvé un peu plat dans l'ensemble. Il n'empêche qu'il vaut d'être vu en salle avec des scènes qui méritent vraiment le grand écran et beaucoup de très bonnes choses.

Adapter les Éternels de Jack Kirby n'était pas une mince affaire, d'autant qu'il y a peu de numéros, et quoi que l'on puisse en penser, je trouve que le résultat est plutôt à la hauteur de l'œuvre originale.

Les visuels sont très beaux, le parti pris du naturel permettant une belle photo magnifiant de grandes étendues panoramiques, ce qui change des plans souvent plus étriqués de la grosse vingtaine de métrages du MCU en dévoilant un environnement plus concret, plus réaliste qu'à l'accoutumé.

Côté CGI, mise à part un "petit" raté à la toute fin, ils sont globalement réussis, les Déviants fonctionnent très bien, et les Célestes sont tout simplement divins :love:, ils sont impressionnants, en imposent grandement dans plusieurs scènes, et notamment dans une en particulier qui permet de donner toute l'ampleur d'un tel être rapport à l'échelle terrestre.

La partition de Ramin Djawadi est assez intéressante à certains moments, correcte dans l'ensemble, mais ce n'est clairement pas sa meilleure partition.

Côté scénario, l'ensemble fonctionne bien. Il ose passer au-dessus des religions en introduisant un concept de création spécifique au sein de cet univers du MCU, et rien que pour cela, chapeau.

Ceci étant, la question de l'intervention contre Thanos se pose quand même.. d'autant l'explication de leur objectif principal, car le fait qu'il cherche à supprimer une grande partie des être humains aurait dû les amener à protéger la venue de Tiamut, et cela aurait dû être d'ailleurs la même chose pour tous les Éternels où que ce soit dans l'univers.

Et au passage, si les Déviants sont devenus un tel problème général, comme ce sont les Célestes qui les ont créés, ne pouvaient-ils pas s'en occuper eux-mêmes ? Ne sont-ils pas assez puissants ? Ah bah tenez, à la fin Arishem se déplace en personne justement.. pour emporter Sersi, Phastos, et Kingo, ce qui montre bien que c'était possible. :sif: Les Déviants étaient-ils trop nombreux ? Ils ne voulaient pas se fatiguer, ou ils avaient autre chose à faire ?

Quoi qu'il en soit, il y a un bon équilibre entre les membres de "la famille" des Eternels, et c'est bien appréciable. Après tout, cela aurait pu ne pas vraiment fonctionner. Dans ce sens, il n'y a bien que Angelina Jolie qui m'a laissé un peu dubitatif tout du long, avec son attitude particulière qui dénote avec les autres, comme un peu "à part". Certes, la particularité de Thena sensible à Kro joue dans ce cas précis, mais il n'empêche que même lorsqu'elle n'est pas soumise à cette "possession", elle reste assez distante et donne l'impression de ne pas faire corps avec le groupe. Si c'est totalement volontaire, alors très bien, et pourquoi cela ne le serait-il pas, mais j'ai quand même quelques doutes que je n'arrive pas effacer. Il n'empêche, j'ai bien apprécié son face à face à la fin avec Kro.

Deux points relatifs m'ont un peu gêné, car récurrents d'une production à l'autre tous studios confondus.
L'un étant le sempiternel discours des humains "particuliers" qui méritent de vivre. C'est toujours la même approche, le même discours, comme s'il y avait besoin de justifier cela pour des êtres vivants développés, comme s'ils n'en avaient jamais croisés de quasi semblables dans tout l'univers (et il y en a plein évidemment, nous avons commencé à les découvrir dans GotG et CM).. ou qu'aucun d'entre eux n'étaient jamais dignes d'être épargnés. :roll:
L'autre se manifestant par ces tentacules d'ennemis à l'apparence animale, ce que j'avais déjà souligné pour The Tomorrow War, vraiment ras-le-bol de ces designs systématiquement identiques :roll:, alors qu'en fait je les aient trouvés plutôt 'bad ass' ces Déviants, pas parfait, une apparence trop animale justement rapport aux comics, mais plutôt pas mal du tout en fin de compte.

Et l'incroyable comble est précisément l'occasion manquée sur le fait que Kro se transforme et commence à transformer les autres avec lui grâce à.. ses tentacules justement ! Et j'étais persuadé qu'à la fin nous aurions des Déviants tous à l'apparence plus humanoïdes qu'animale, et puis bah non, lorsqu'il se retrouve sur deux jambes et qu'il parle, les autres pas du tout. C'est vraiment dommage, alors que tout était là pour aller au bout de l'idée et rejoindre ne serait-ce que relativement leur apparence sur papier. :roll:

Ceci étant posé, bien évidemment, les scènes de combats, d'abord contre les Déviants, puis entre Éternels, sont très réussies, elles envoient le pâté tant visuellement qu'au niveau chorégraphique, ce qui est essentiel aux bons points du film. :love: La représentation du pouvoir de vitesse de Makkari est juste hallucinante :crazy:, quand elle affronte Ikaris c'est juste violent de force (Game Over pour Flash !! :lol:).

Les deux premières morts m'ont presque étonnées, mais elles sont nécessaires pour faire avancer l'histoire en lui donnant la gravité suffisante pour marquer et épaissir l'ensemble.

Très malin de faire passer Sprite en humaine, cela permettra éventuellement de la faire revenir sans se soucier de l'âge de l'actrice. ;)

Le parcours de lkaris est très intéressant, son choix final suite à sa position assumée permet de grandement approfondir le personnage qui en avait besoin.

La scène particulière que j'évoquais en intro est celle de Tiamut donc, forcément toute cette dernière partie est totalement ahurissante, la façon dont il sort progressivement de l'eau tel un Dieu mécanique est sublime et l'échelle pourrait presque donner le tournis. :crazy: :love: Sans oublier l'apparition de Arishem quand il vient prendre Sersi (sublime Gemma Chan tout du long au passage). :sun:

Ah et.. parfait le Time de Pink Floyd au tout début.. ! :D

Pour les scènes post-gen, dans la première, Pip et Starfox qui débarquent à la fin, mais quelle surprise ! :o :D Bien que les effets visuels du troll soient nettement ratés :perp: :paf:, en espérant qu'ils les arrangeront pour les prochaines apparitions de Patton Oswalt. Et dans la seconde, cool d'avoir Whitman face à l'épée, mais alors je n'ai pas reconnu la voix à la fin, faut préciser qu'en VF c'est difficile de bien deviner, il était évident que ce n'était un personnage déjà apparu, pas Fury, ni un Avenger, mais j'ai eu un doute car la voix de Gilles Morvan (après vérification) aurait dû me rappeler, oui, Mahershala Ali, mais je l'ai appris finalement en rentrant. Et donc, c'est plutôt surprenant de mon point de vue, je n'aurais pas cru qu'ils le fassent intervenir tout de suite via une post-gen, et je trouve d'ailleurs dommage qu'il n'est pas été carrément présent, ça aurait eu bien davantage d'impact, je me demande donc si ce n'est pas une décision de dernière seconde.




PS : Généralement je lis vos avis avant de poster pour ajouter des rapports de points de vues, mais là je préfère poster avant, du coup ne me reste plus qu'à vous lire dans le détail pour comparer vos avis avec le mien et d'y revenir au besoin. ;)
Avatar de l’utilisateur
EagleWolf
Zack Whedon
 
Messages: 32597
Inscription: 17 Nov 2012
Localisation: Far Beyond Here

Messagede Johnny B. » Dim 28 Nov 2021 14:21

Bon, je reviens tard, il s’est passé 10000 trucs depuis mais je réponds quand même :)

@Vincefury: merci de ton retour et j'en profite pour généraliser sur les retours plus intelligents que les “si tu penses pas comme moi t’as tort” que l’on peut voir ailleurs.
C’est pour cela que j’essayais d’expliquer pourquoi pour moi le film passait à côté de son sujet et non pas juste de dire que j’avais pas aimé. Y’a des points qui me sont très personnels et d’autres qui valent à mon avis dans un regard plus général sur le film.
Par rapport à Thor 2, j’ai du mal à comparer parce que Thor 2 était là pour exister et montrer une gemme, pas plus que ça, à mon avis. Les éternels se veulent carrément plus ambitieux, cherchent à être un grand film de s-f et du coup, à film ambitieux, critique construite en conséquence... par rapport à un blockbuster bas de gamme qui ne cherchait pas à être autre chose qu’un film d'action super héroïque (et qui se rate dans les grandes largeurs aussi). Comme ils ne sont pas sur la même échelle pour moi, je ne les compare pas directement.

Après je ne vais pas revenir sur tout, notamment les remarques de Yehuda parce que ce serait trop long et que nous serons pas d’accord :), mais sur quelques points notamment celui de la langue où il y avait un truc cool à faire: et si c'était eux qui étaient à l’origine des langues, notamment l’anglais? Là, non, on se contente du minimum. Autant en s-f sur d'autres planètes et certaines œuvres le précisent, ils parlent le langage commun, un peu comme la langue officielle dans les JO pour que les peuples se comprennent. Et comme chaque lecteur ou spectateur regarde ou lit ces œuvres dans sa propre langue, ben ça tombe bien, chacun se dit que c’est cette langue-là, la sienne, qui est commune. Et ça rend l'oeuvre universelle ce qui est malin.
Là, on est sur terre, si ce langage commun galactique se trouvait être la langue parlée des éternels (l'anglais car je l’ai vu en vo mais dans l’absolu quelle qu’elle soit on s’en fiche), qu’ils l'importent sur terre et que petit à petit sur terre elle se développe, pourquoi pas. Mais là y’a pas vraiment eu d’effort, c'est juste du : on accepte ou pas. C’est aussi à ça qu’une oeuvre de s-f valable se reconnaît, elle construit un monde en envisageant tout (en ratant aussi parfois), y compris les détails, histoire que les gros trucs puissent être acceptés plus facilement car reposant sur des bases solides de petites choses qui font la vie d’un univers (ce que fait star trek).

Je rejoins à fond eagle sur ses remarques concernant Thanos (leur excuse ne suffit pas) et les déviants, j’avais pensé à la même chose que lui devant le film: un adversaire final plus humanoïde et dont on aurait suivi l'évolution aurait été plus excitant.

Et je soutiens que, même si l’abondance des séries me gave (je sélectionne énormément et n’en regarde que très peu parce que je n’ai pas le temps, c’est trop long), cela aurait fait une meilleure série pour exploiter les relations entre les personnages.
Au moins y’aurait peut-être eu quelque chose de valable entre icaris et sa”copine” de 5000 ans qui fasse penser à autre chose que deux étrangers mais plutôt à un ancien couple qui aurait vécu des choses), la relation icaris-ajax, tellement mal jouée et mal écrite qu'on ne perçoit pas les intentions et émotions ou juste les personnage oubliés comme la coureuse à pied, le bricoleur (j’aurais bien aimé savoir où il était pendant tout ce temps et pourquoi il ne se réveille sur l’horreur du monde et du détournement des découvertes qu’après la bombe atomique; même wonder woman avait 20 ans d’avance!!), la star du ciné qui avait un vrai truc à creuser au lieu de juste voir des affiches, le perso de Jolie(la voir dans plusieurs batailles anciennes être largement la plus forte guerrière du groupe puis se désagréger au fur et à mesure de la maladie, n'étant plus à son niveau car manquant de ses facultés complètes pour un dernier baroud d'honneur aurait été bien plus fort selon moi), etc.).

Pour les trucs de DC, Zhao, elle dit ce qu'elle veut en interview, si ce qu'elle a filmé m'a fait penser le contraire, c'est qu'il y a un truc qui ne fonctionne pas.
The book was better.
Avatar de l’utilisateur
Johnny B.
Gardien Observateur
 
Messages: 2390
Inscription: 05 Mai 2012

Messagede Dark Sirgon » Dim 12 Déc 2021 10:35

Vu hier et j'ai plutôt apprécié !!
Le film (comme shang-chi) a clairement une autre atmosphère que les autres film du MCU et c'est très bien !!

Les personnages sont vraiment cool et attachants et leurs pouvoirs sont excellent !! Rien à dire

L'ampleur et la grandeur des céleste est incroyable

Les morts sont très bien venu dans le scénario ainsi que dans l'émotion

Dans les points faible :

Les déviants qui sont sans intérêt alors qu'ils sont censé être leurs menace ultime (même après évolution...)

Leurs décisions de tuer le céleste de la terre et visiblement de faire de même avec les autres céleste en gestation de l'univers sans se soucier du fait qu'ils font naître la vie dans l'univers ...

La scène post-generique avec starfox et pip visuellement raté...

Sinon hâte de voir comment et qui peut combattre un céleste
ImageImageImage

Instagram : sirgon_art
Avatar de l’utilisateur
Dark Sirgon
Gardien Observateur
 
Messages: 2128
Inscription: 01 Avr 2015
Localisation: dans le comicsverse

Messagede ciceron92 » Mer 22 Déc 2021 11:44

Ca y est !!!!!! Eternals atteinte 400 millions!!! soit ce qu'a fait Spiderman en deux heures d'exploitation dans le monde! :lol:

Mais bon, c'est un chiffre symbolique montrant qu'Eternals n'est pas un échec commercial, à défaut d'être un énorme succès auprès du public!

Je trouve ce film méritant à plus d'un titre, même si je comprends aussi qu'il n'ait pas toujours plu.

Content pour lui.
"Hein?" (Ludwig Von Beethoven)
Avatar de l’utilisateur
ciceron92
Galactus
 
Messages: 2818
Inscription: 27 Juin 2017
Localisation: Nanterre

Messagede ciceron92 » Mar 25 Jan 2022 10:33

J'ai eu l'occasion de revoir sur plus petit écran Eternals. Comme souvent, je réajuste ma critique, en voyant le film sans hyppe ni effet cinéma.

Autant je dois dire que ça été un vrai plaisir de revoir Shang Chi, autant ça été un peu plus difficile de me replonger dans les Eternels.

Quelques remarques liminaires: d'abord, je pense qu'il ets faux de se dire que c'est "un projet à part" et qu'on s'en fou, car on réalise bien que ce film possède donne naissance aux enjeux cosmiques et potentiellement des menaces de cet ordre.
Ensuite, j'avais complètement zappé que Cercei, Phastos et Kingo avaient disparuà la fin du film.
Enfin, je me suis demandé pourquoi les eternels étaient absents face à Thanos, mais je réalise combien Ajak a du s'opposer à leurs interventions lors de la bataille finale d'Endgame.

Je pense quant même que la manière de relancer cette franchise est de sortir des noms comme Galactus ou Silver Surfer.



EN revoyant le film, je dois admettre que j'ai été un peu plus perturbé par les soucis de rythme, de constructions générales du film (inutilement alambiqué je pense), mais peut être a t on perdu l'habitude voir des films plus "lents". Par ailleurs, le climax final a ses côtés confus et saccadés, sans compter la difficulté du film a vraiment donné un sens final aux déviants.

Néanmoins, je pense que le passage ou Arishem explique certaines choses à Cercei et tout simplement un des meilleurs passages du MCU et aussi un des plus profonds, lorsqu'il est expliqué que l'existence repose sur un processus de création/destruction.

Par ailleurs, je pense que le film repose énormément sur les dilemmes de chaque personnage. Ils sont bien incarnés par les acteurs, mais je pense qu'une des différences entre ceux qui ont adoré et ceux qui ont détesté ce métrage, repose sur le fait de croire ou non aux dilemmes personnels de chaque protagoniste.

Autre chose qui explique aussi le clivage, ce film a un problème de format, car il aurait sans doute dû être divisé en deux, voir faire l'objet d'une série. Donc, bien qu'assez long, il a des aspects rushés. Tout dépend si aux yeux du public, le film résume convenablement certains points, ou si ces mêmes points manquent de développement.

En outre, ce film est quant même une sorte de curiosité: d'un côté on retrouve le visuel naturaliste d'"auteur", au demeurant sublime, de Zhao, de l'autre, quelques poncifs du MCU. Non pas que les autres films du MCU sont dégueulasses visuellement ou que les poncifs soient tous mauvais, mais disons que l'on arrive à un film un peu hybride.
Je pense qu'il aurait été mieux évalué s'il avait été soit 100% un film de Chloé Zhao, soit, au contraire, un film 100% dans la veine du MCU. Moi j'aime bien le produit un peu bizarroïde qui en ressort , mais de là à ce que l'on puisse retenir un métrage un peu Schizophrène....
A différents moments, on sent que Feige a parlé à l'oreille de Zhao et dans d'autres, on sent que Zhaou a parlé à l'oreille de Feige.

Enfin, je pense qu'une part de division viendra des messages du film. J'ai énormément apprécié l'aspect créationniste, révélé dans la grande scène avec Arishem, de même que j'ai aimé certains messages concernant l'humanité et la grande question posée par le film: mérite t'on de survivre?
Cela étant, il y'a aussi une part de candeur dans les différents messages du film, voir dans la construction des personnages. Seul Ikaris a une construction plus "mature", car il porte en lui un questionnement quasi-religieux. Mais là encore, de là à ce que l'on puisse relever un film un peu" fleur bleue" sur les bords, il n'y a qu'un pas.


Bref, je ne me suis pas soudainement mué en détracteur du film, que je continue de considérer comme étant un réel bon film, dont l'impact sur le MCU est potentiellement dantesque. Mais il faut convenir qu'il souffre de certains maux de constructions, d'écriture que l'on peut oublier, pourvu que l'on demeure captivé par l'histoire et que l'on croit un minimum dans les personnages.
"Hein?" (Ludwig Von Beethoven)
Avatar de l’utilisateur
ciceron92
Galactus
 
Messages: 2818
Inscription: 27 Juin 2017
Localisation: Nanterre

Messagede tanic » Mar 25 Jan 2022 11:38

Je suis totalement d'accord avec toi pour ta critique.

Pour le montage, je pense qu'il aurait été judicieux de mettre tout les flashbacks en "cold opening" même si ça aurait été un long début mais au moins on aurait eu moins eu cette sensation de deux films en un.

Après un deuxième visionnage, mon avis ne change pas trop à part que les deviants sont sous-utilisés et que le final aurait pu être plus épique. Mais de manière général je le considère comme un bon film du MCU qui aurait pu être parfait s'il n'avait pas autant à faire. Si Zhao reste, je suis très confiant pour le second volet.

Je viens de remarquer que l'introduction et les motivations de Galactus peuvent être facilement expliqués grâce au film :D
Avatar de l’utilisateur
tanic
Sidekick
 
Messages: 140
Inscription: 30 Juil 2018

Messagede Adanedhel » Mar 25 Jan 2022 11:47

Ah clairement pas non, ça aurait été absolument terrible en terme de construction de commencer par les flash back ! Ça aurait créé toute une succession de faux départs pour le film et ça aurait ruiné le rythme d'entrée de jeu (le meilleur exemple auquel de peux penser là à une plus petite échelle c'est le premier Venom, qui te balance une grosse ellipse après déjà un certain temps de film qui remet à zéro tous les enjeux et le développement de personnages).

Ici au contraire, j'ai trouvé la structure du film très bien géré, chaque flash back est exactement là où il doit être, apportant souvent un éclaircissement sur la scène qui précède ou qui suit directement.
J'ai trouvé justement qu'ils apportaient un dynamisme qui permettait aux scènes dans le présent de se poser d'avantage !
Image Image
Until we reach the last edge, the last opening, the last star, and can go no higher - Enfys Nest
Avatar de l’utilisateur
Adanedhel
Zack Whedon
 
Messages: 15279
Inscription: 20 Oct 2014
Localisation: (Ky)Lorraine

Messagede Dark Sirgon » Mar 25 Jan 2022 12:08

Je pensais aussi que les déviants étaient sous exploités et quelque part ils le sont ..mais en fait quand on regarde on s'aperçoit qu'ils étaient (effectivement) une menace mais ils étaient en rien la menace du film (les vrais menaces étant Arishem et Icaris

Ils n'étaient en fait que des seconds couteaux donc au final leurs développements importait peu...
ImageImageImage

Instagram : sirgon_art
Avatar de l’utilisateur
Dark Sirgon
Gardien Observateur
 
Messages: 2128
Inscription: 01 Avr 2015
Localisation: dans le comicsverse

Messagede EagleWolf » Mer 26 Jan 2022 18:08

ciceron92 a écrit:Je pense qu'il aurait été mieux évalué s'il avait été soit 100% un film de Chloé Zhao, soit, au contraire, un film 100% dans la veine du MCU. Moi j'aime bien le produit un peu bizarroïde qui en ressort , mais de là à ce que l'on puisse retenir un métrage un peu Schizophrène....
A différents moments, on sent que Feige a parlé à l'oreille de Zhao et dans d'autres, on sent que Zhaou a parlé à l'oreille de Feige.

Si tu me permets, il est évident que c'est le cas de tous les films Marvel, chacun d'entre eux est le produit de la vision à la fois d'un réal' et du studio. Par exemple, si GotG avait été 100% de Gunn, le film aurait été relativement autre chose, et c'est valable pour tous. Bref, Feige murmure à l'oreille de tous les réal' et vis-versa.
Avatar de l’utilisateur
EagleWolf
Zack Whedon
 
Messages: 32597
Inscription: 17 Nov 2012
Localisation: Far Beyond Here

Précédente

Retourner vers Les Eternels

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité