The Amazing "Trop commercial" 2 ?

Tout sur The Amazing Spider-Man : Le Destin d'un Héros ! La suite qui a divisé les fans du Tisseur (2014)...

Messagede Darkwing Duck » Mer 10 Sep 2014 19:14

Ce n'est, évidemment, pas une science exact cette histoire, mais ça peut être un élément "commercial", parmi d'autres, non-négligeable je trouve. Je ne parle pas pour les fanboys qui n'ont pas besoin de ça pour se bouger, mais pour un public plus vaste.

Cela-dit, Sin City 2 venant de se gaufrer, on peut me dire que ni Eva Green, ni Jessica Alba, n'ont suffit à sauver les meubles... On peut aussi se dire qu'aucunes des deux n'a à son actifs des succès populaires tel qu'Hunger Games, Avengers ou Avatar.
Avatar de l’utilisateur
Darkwing Duck
Super-Héros
 
Messages: 392
Inscription: 23 Mar 2013

Messagede Lil_Suig » Mer 10 Sep 2014 19:41

Oui mais Jessica Alba et Eva Green sont plutôt réputé pour leur corps à l'écran
Image
Avatar de l’utilisateur
Lil_Suig
Christopher Nolan
 
Messages: 3260
Inscription: 18 Jan 2014
Localisation: Pays de la pluie (Bretagne)

Messagede Darkwing Duck » Mer 10 Sep 2014 20:19

C'est vrai, ce que n'est pas Emma Stone d'ailleurs, plus "girl next door" que bombe hollywoodienne, et dont le plus gros succès en ciné fantastique avant TASM était Zombieland (75M$).

Ceci étant-dit, ça marche pour les beaux gosses musclés dans le ciné aussi, même si c'est moins flagrant, mais entre les Chris Evans, Hemsworth, Pratt, Bale, Hugh Jackman, Anthony Mackie, Henry Cavill et la crevette Andrew Garfield, je pense que visuellement le choix est vite fait.
Avatar de l’utilisateur
Darkwing Duck
Super-Héros
 
Messages: 392
Inscription: 23 Mar 2013

Messagede Tom's19 » Mer 10 Sep 2014 20:27

Darkwing Duck a écrit:Ceci étant-dit, ça marche pour les beaux gosses musclés dans le ciné aussi, même si c'est moins flagrant, mais entre les Chris Evans, Hemsworth, Pratt, Bale, Hugh Jackman, Anthony Mackie, Henry Cavill et la crevette Andrew Garfield, je pense que visuellement le choix est vite fait.


Euh crevette tu y vas un peu fort....pour moi c'est les autres (Evans, bale, cavill...) qui sont complétement hors norme mais bon ils jouent des SH badass donc ils adaptent aux rôles.
Image Image
Avatar de l’utilisateur
Tom's19
Héraut cosmique
 
Messages: 1990
Inscription: 01 Mai 2012

Messagede Darkwing Duck » Mer 10 Sep 2014 21:00

J'y vais fort pour appuyer le contraste.

S'adapter au rôle, ok, mais pour une génération comme la mienne qui a connu le genre avec le Batman de Michael Keaton, être une baraque ou un "BG" avait sûrement moins d'importance pour faire un bon héros.
Avatar de l’utilisateur
Darkwing Duck
Super-Héros
 
Messages: 392
Inscription: 23 Mar 2013

Messagede Kingdork » Jeu 11 Sep 2014 11:40

Darkwing Duck a écrit:Je vise surtout une heureuse coïncidence plus qu'un film précis, puisque on a tendance à nous proposer des archers à toutes les sauces dans les blockbusters ces derniers temps: Les Hunger Games, Les Avengers, Wolverine... (Sans parler de Rebelle et du Hobbit puisque c'est de la fantasy...)

Pour le côté starlette ou teen-idol, je constate juste que, si l'on parle de chiffre:

X-Men: First Class, avec une J-Law pré-Hunger Games = 146 M$ US pour 353M$ mondial

Tandis que:

X-Men: DOFP, avec une J-Law au top = 233M$ US pour 745M$ mondial.... C'est de suite une autre ligue là! (La 3D a pu aider cela-dit).

La même pour Cap:

Captain America, sans ScarJo = 176M$ US pour 370M$ mondial

Cap 2, avec ScarJo = 259M$ US pour 714M$ mondial....

Bizarre tout ça, dès qu'il y'a de la gonzesse, ça fait vendre... :lol: (Où c'est encore une heureuse coïncidence)

Wow... Je crois qu'on a là l'analyse la plus stupide que j'ai jamais vu (pour info je suis un grand partisan de l'euphémisme).

... Juste WOW!
Image
He fuckin' hates this town.
Avatar de l’utilisateur
Kingdork
Protecteur de la Terre
 
Messages: 1163
Inscription: 16 Avr 2012

Messagede Darkwing Duck » Jeu 11 Sep 2014 12:13

Parce-que il est impossible que la présence de teen-idol (mais pas que) permette de rameuter un plus large public en salle ?

Avec une contre-analyse aussi soignée, il y'a de quoi avoir le doute là...
Avatar de l’utilisateur
Darkwing Duck
Super-Héros
 
Messages: 392
Inscription: 23 Mar 2013

Messagede Kingdork » Jeu 11 Sep 2014 21:25

Darkwing Duck a écrit:Avec une contre-analyse aussi soignée, il y'a de quoi avoir le doute là...

Oh... Et bien si tu as besoin qu'on démontre avec plus de précision la vacuité inhérente de ton analyse, c'est pas un problème (honnêtement je pensais que ton post parlait pour lui même, mais enfin bon). D'ailleurs l'aspect résolument bancale de ta démarche argumentative a plus au moins déjà été (à juste titre) remis en question par quelques uns, un peu plus haut.

Donc, ce que je dénote comme étant "l'analyse la plus stupide que j'ai jamais vu" (toujours à renfort d'euphémisme bien placé), c'est l'utilisation des performances au box-office pour soutenir ta thèse, quand il est clair que des raisons plus pertinentes, plus complètes et plus logiques, expliquent de manière plus pertinente, plus complète et plus logique le pourquoi du comment de ces dites performances. En gros, on se retrouve avec un regard biaisé, relativement étroit et au combien superficiel sur la question. Et donc au final... Une analyse stupide (euphémisme, toujours).

J'explique, j'argumente:

Le casting n'est pas un élément négligeable, quand il s'agit de traiter du succès ou de l'échec d'un film, certes. Mais réduire UN élément de casting comme étant la raison qui expliquerait la forte progression au box-office de ces franchises, ce n'est pas ce qu'on pourrait concrètement qualifier de réflexion judicieuse et encore moins intelligente. Surtout en analysant les choses de la sorte:

(lire ce qui suit avec une voix d'ahuri pour plus d'effet):
"Ohoh, Captain America - First Avenger sans Scarlett Johansson fait 176M$/370M$ alors que Captain America - The Winter Soldier avec Scarlett Johansson fait 259M$/714M$ ... Mais alors c'est parce que y'a Scarlett que le film marche mieux, c'est logique, les chiffres le prouvent. Sans Scarlett moins, avec Scarlett plus. SCARLETT IS THE ANSWER BECAUSE LOGIC!"
.

Alors oui mais non Sherlock! Ce n'est pas en comparant les résultats au box-office des deux films que ton analyse gagne en crédibilité, tant elle (ton analyse) occulte à sec les éléments qui expliquent cette différence en terme de revenues de manière bien plus crédibles et plus convaincantes. Ces éléments t'ont déjà été donné plus haut, mais laisse moi les réitérer pour plus de plaisir. L'élément le plus évident pour ouvrir la marche: Captain America - The Winter Soldier bénéficie de l'immense boost post-Avengers. Depuis le méga succès du film de Joss Whedon, les gens sont clairement plus investis dans le Marvel Cinematic Universe. L'avant et l'après Avengers pour les films du MCU est indéniable, et ne pas prendre cet état de fait en compte est une sombre connerie (ouais on va pas trop abuser des euphémismes non plus). Surtout lorsque l'on compare un film de la phase beta test du MCU (Phase 1), et un autre qui suit un des plus gros succès cinématographique de tous les temps. Pour en rajouter encore une couche, The Winter Soldier a plus à voir avec The Avengers, qu'avec le premier volet des aventures du super-soldat et c'était on ne peut plus clair durant toute la campagne marketing du film (et cela dès le premier teaser poster). Le SHIELD étant un élément central de The Avengers, devient un élément central de ce second volet des aventures de Cap. On redonne aux gens conquis par The Avengers des éléments clairement identifiables avec le film de Whedon. D'où le statut de Avengers 1.5. Certes on retrouve Scarlett Johansson, mais elle est avant tout depuis identifiée en tant que Avenger (renforçant encore le lien avec le méga blockbuster et la notion de cinematic univers). On ajoute à ça le SHIELD, le Nick Fury de Samuel L. Jackson (élément omniprésent de The Avengers), les héliporteurs... Tout est fait pour rappeler que nous sommes dans le même univers que The Avengers, que le film est une "suite" de The Avengers, et le public conquis par The Avengers suit (pas avec le même engouement bien évidemment). Tout ça explique de manière bien plus concluante la différence de recettes entre Captain America - The First Avenger et Captain America - The Winter Soldier, plutôt que de de tout mettre sur le dos de "l'ajout d'une teen-idol" (ensuite faudra aussi que tu m'expliques dans quel monde parallèle Scarlett Johansson est considérée comme une "teen-idol" au même titre que Vanessa Hudgens, Selena Gomez ou même les One Direction... Tu sais, genre des vrais teen-idols quoi"). Enfin bref, réduire le tout à "Sans Scarlett/Avec Scarlett = coucou regardez les chiffres"... Juste non. Non.

Pour le cas de X-Men: Days of Future Past, c'est une autre paire de manche. X-Men: First Class suivait le très mauvais X-Men Origins: Wolverine, et continuait dans la lignée des origins/prequel avec de surcroît une refonte totale du casting, et donc aucun visage reconnaissable. Il est donc d'autant plus normal que sa suite, qui fait revenir les acteurs principaux qui ont marqués la saga depuis une bonne décennie, en plus du retour de Hugh Jackman en Wolverine (dont je n'ai pas besoin de préciser la popularité) qui reprend son statut de figure de proue, jouisse d'un regain d'intérêt de la part du public pour la franchise. Et qui se traduit donc par un bien meilleur score au box-office. Entre temps, les frileux de 2011 ont eu le temps d'apprécier X-Men: First Class à sa juste valeure. De plus le film bénéficie aussi d'un énorme casting. Casting dans sa TO-TA-LI-TÉ! Mais surtout X-Men: Days of Future Past était vraiment vendu comme un film "event", avec un concept intriguant, frais et novateur pour la franchise. X-Men: Days of Future Past, où comment faire peau neuve en grande pompe. C'est foncièrement comme ça qu'ils ont réussi à insuffler un nouveau souffle en plus de redonner de l'intérêt à la saga X-Men, et le public a suivi.

En conclusion, faire des rapprochements bidons et en tirer des conclusions complètement biaisées, en occultant des éléments propres à un raisonnement plus pertinent, plus complet, plus logique, plus crédible, plus sensé, plus cohérent et plus convaincant sont les fondements d'une bonne analyse stupide.
Image
He fuckin' hates this town.
Avatar de l’utilisateur
Kingdork
Protecteur de la Terre
 
Messages: 1163
Inscription: 16 Avr 2012

Messagede Darkwing Duck » Ven 12 Sep 2014 02:22

Voilà, beaucoup mieux là! :lol:

Bien que:
Kingdork a écrit:Mais réduire UN élément de casting comme étant la raison qui expliquerait la forte progression au box-office de ces franchises, ce n'est pas ce qu'on pourrait concrètement qualifier de réflexion judicieuse et encore moins intelligente.


Qui a dit que c'était LA seule raison pour moi ?

Pour rappel:

Darkwing Duck a écrit:Bizarre tout ça, dès qu'il y'a de la gonzesse, ça fait vendre... :lol: (Où c'est encore une heureuse coïncidence)

Darkwing Duck a écrit:Ce n'est, évidemment, pas une science exact cette histoire, mais ça peut être un élément "commercial", parmi d'autres, non-négligeable je trouve.

Darkwing Duck a écrit:Ceci étant-dit, ça marche pour les beaux gosses musclés dans le ciné aussi

Darkwing Duck a écrit:Parce-que il est impossible que la présence de teen-idol (mais pas que) permette de rameuter un plus large public en salle ?


Donc bon, moins obtus que tu ne le crois.

Dans le même style:

Kingdork a écrit:L'avant et l'après Avengers pour les films du MCU est indéniable, et ne pas prendre cet état de fait en compte est une sombre connerie (ouais on va pas trop abuser des euphémismes non plus).


Ça tombe bien car personne ici ne le nie.

Ce qui est juste en effet, c'est que ton analyse est plus complète peut-être car, depuis le début du topic, je préfère proposer des arguments au compte-goutte (ce que tu as remarqué puisque on a déjà débattu ensemble) plutôt que tout en un seul bloc (et de le remplir avec de l'attaque perso rancunière), histoire de réagir et se concentrer sur un truc à la fois. Donc non, il n'y pas d'"en occultant ceci ou cela...", vu que tu te bases sur une analyse partielle avec laquelle on tombe d'accord sur ça:

Kingdork a écrit:Le casting n'est pas un élément négligeable, quand il s'agit de traiter du succès ou de l'échec d'un film, certes.


Voilà, pas besoin d'en faire un plat normalement (surtout que OUI, ce n'est pas le seul élément, on est d'accord sur ça!). Être accroc au point d'être le seul intervenant du sujet qui tacle les posts comme s'il ne fallait rien écrire sur son Cap 2, ça peut se comprendre ici (qu'est-ce que les fans des TASM devraient dire alors...), mais s'il y'a moyen d'être plus attentifs aux messages des autres, surtout quand on compte y répondre, ce n'est pas mal non plus.

Pour recentrer le sujet, je trouve toutefois ces récents arguments plutôt favorables à l'aspect "pas si commercial" d'un TASM2 ne jouant pas trop la carte du casting sexy et populaire, ne bénéficiant pas du boost-"film précédent" et ne se reposant pas sur les personnages qui ont fait le succès des opus passés.
Avatar de l’utilisateur
Darkwing Duck
Super-Héros
 
Messages: 392
Inscription: 23 Mar 2013

Messagede Kingdork » Ven 12 Sep 2014 06:57

Ma démarche de contre-argumentation concernait (et concerne toujours d'ailleurs), la pauvreté argumentative de ce post-ci (voir ci dessous) qui couvrait "l'analyse la plus stupide que j'avais jamais vu":

Darkwing Duck a écrit:
Pour le côté starlette ou teen-idol, je constate juste que, si l'on parle de chiffre:

X-Men: First Class, avec une J-Law pré-Hunger Games = 146 M$ US pour 353M$ mondial

Tandis que:

X-Men: DOFP, avec une J-Law au top = 233M$ US pour 745M$ mondial.... C'est de suite une autre ligue là! (La 3D a pu aider cela-dit).

La même pour Cap:

Captain America, sans ScarJo = 176M$ US pour 370M$ mondial

Cap 2, avec ScarJo = 259M$ US pour 714M$ mondial....


Et dans ce post-ci c'est le bien le seul élément que tu mets en coorélation avec les performances au box-office. C'est le seul élément que tu mets en avant, chiffre à l'appui pour aider à poser ta thèse et induire une relation de cause à effet. C'est là le fond du problème de ce post que j'ai qualifié de stupide. Après faire du back-pedalling avec des "mais pas que", "parmi d'autres aussi" un peu vague, quand on marque:

Darkwing Duck a écrit:
X-Men: First Class, avec une J-Law pré-Hunger Games = 146 M$ US pour 353M$ mondial


Darkwing Duck a écrit:
Captain America, sans ScarJo = 176M$ US pour 370M$ mondial

Cap 2, avec ScarJo = 259M$ US pour 714M$ mondial....


Ça n'ajoute rien car tu ne complètes pas ton analyse avec des éléments concrets par la suite. "Peut-être", ouais "mais pas que"... Tu présentes un avant et un après, en ne soutenant qu'UN seul élément comme cause de cet effet. Parce que oui c'est bien le seul argument avancé par ce post, le seul argument mis en exègere (je me répète). C'est la stupidité et la vacuité de l'argumentation qui m'a fait tomber des nues. Quand on sait que d'autres raisons expliquent de manière plus crédibles ces chiffres, pourquoi au grand diable faire un véritable doigt d'honneur au bon sens logique en se limitant à :

Darkwing Duck a écrit:
Captain America, sans ScarJo = 176M$ US pour 370M$ mondial

Cap 2, avec ScarJo = 259M$ US pour 714M$ mondial....


Darkwing Duck a écrit:
X-Men: First Class, avec une J-Law pré-Hunger Games = 146 M$ US pour 353M$ mondial


Cette démarche argumentative reste obtuse et biasiée.

Darkwing Duck a écrit:Ce qui est juste en effet, c'est que ton analyse est plus complète peut-être [ah bah nan sur le coup pas "peut-être; ajout de moi] car, depuis le début du topic, je préfère proposer des arguments au compte-goutte (ce que tu as remarqué puisque on a déjà débattu ensemble) plutôt que tout en un seul bloc (et de le remplir avec de l'attaque perso rancunière), histoire de réagir et se concentrer sur un truc à la fois. Donc non, il n'y pas d'"en occultant ceci ou cela...", vu que tu te bases sur une analyse partielle avec laquelle on tombe d'accord sur ça

C'est bien ça le problème, ta seule vraie analyse reste celle du post débattu plus haut. Car tu te limites à cette corrélation bidon. Tu ne vas pas au bout du raisonnement lorsque tu parles des différences des performances au box-office de Captain America - First Avenger / Captain America - The Winter Soldier et X-Men First Class / X-Men: Days of Future Past. Ton analyse est partielle, et reste incomplète (et c'est pas avec des "peut-être", "mais pas que" balancé après coup qu'elle est magiquement complétée). Donc dans la cadre du même post posté plus haut, tu occultes bien divers éléments, ce qui rend ton analyse bancale. Tu ne peux pas prendre des chiffres comme ça, et ne sortir qu'un seul élément en juxtaposition et négliger une vision plus globale et plus complète de la question. Ta démarche ne tient pas la route.

Darkwing Duck a écrit:(et de le remplir avec de l'attaque perso rancunière)

Roooh... Tout de suite les grands mots. Je trouve ta démarche argumentative stupide, je n'ai pas que tu l'étais toi personnellement en tant que canard.

Darkwing Duck a écrit:(surtout que OUI, ce n'est pas le seul élément, on est d'accord sur ça!)

Ah bah si on est d'accord là-dessus, on peut être d'accord sur le fait que présenter les choses de cette manière (quand on sait que d'autres raisons plus crédibles existent dans ce bas monde) n'est pas archi judicieux?

Darkwing Duck a écrit:
... je constate juste que, si l'on parle de chiffre:

X-Men: First Class, avec une J-Law pré-Hunger Games = 146 M$ US pour 353M$ mondial

Tandis que:

X-Men: DOFP, avec une J-Law au top = 233M$ US pour 745M$ mondial.... C'est de suite une autre ligue là! (La 3D a pu aider cela-dit).

La même pour Cap:

Captain America, sans ScarJo = 176M$ US pour 370M$ mondial

Cap 2, avec ScarJo = 259M$ US pour 714M$ mondial....


Parce que bon... Hein?

Darkwing Duck a écrit:
je constate juste que


Darkwing Duck a écrit:
si l'on parle de chiffre


Darkwing Duck a écrit:
avec (...) sans


Cause... Effet...

Bon.

Darkwing Duck a écrit:Être accroc au point d'être le seul intervenant du sujet qui tacle les posts comme s'il ne fallait rien écrire sur son Cap 2, ça peut se comprendre ici (qu'est-ce que les fans des TASM devraient dire alors...)

Ah euh... Alors oui j'ai pleinement adoré Captain America - The Winter Soldier, au même titre que les autres comic book movies très réussis, bien structurés et un minimum cohérent de bout en bout qu'on a eu la chance de voir cette année (à l'exception d'un seul que je trouve résolument médiocre). Mais il n'y avait aucune attaque à l'égard du film dans ce que tu avais écrit. Attend laisse moi encore vérifier histoire d'être sûr... Nope. Rien. Il y avait juste une argumentation un peu naze. Et c'est ça en général qui me fait réagir. Les argumentations un peu nazes (euphémisme). Je suis un partisan du bon sens et de la logique. Pour vous servir.
Image
He fuckin' hates this town.
Avatar de l’utilisateur
Kingdork
Protecteur de la Terre
 
Messages: 1163
Inscription: 16 Avr 2012

Messagede Darkwing Duck » Ven 12 Sep 2014 10:38

Kingdork a écrit:
Darkwing Duck a écrit:(surtout que OUI, ce n'est pas le seul élément, on est d'accord sur ça!)

Ah bah si on est d'accord là-dessus, on peut être d'accord sur le fait que présenter les choses de cette manière (quand on sait que d'autres raisons plus crédibles existent dans ce bas monde) n'est pas archi judicieux?


Pour le temps perdu à lire les mêmes choses, non, mais puisqu'au final ça joue en faveur de TASM2 et du sujet du topic, oui.

Autrement, nous sommes d'accord sur le fait que le message qui t'a fait réagir est plus juste* si accompagné des autres arguments de ton analyse complète, dont les éléments pris à part ne seraient, de par le fait, peut-être pas suffisant non plus tels quels, ni spécialement flatteurs pour les films en question.

*En même temps:
Kingdork a écrit:
Darkwing Duck a écrit:
Pour le côté starlette ou teen-idol, je constate juste que, si l'on parle de chiffre:

X-Men: First Class, avec une J-Law pré-Hunger Games = 146 M$ US pour 353M$ mondial

Tandis que:

X-Men: DOFP, avec une J-Law au top = 233M$ US pour 745M$ mondial.... C'est de suite une autre ligue là! (La 3D a pu aider cela-dit).

La même pour Cap:

Captain America, sans ScarJo = 176M$ US pour 370M$ mondial

Cap 2, avec ScarJo = 259M$ US pour 714M$ mondial....


Et dans ce post-ci c'est le bien le seul élément que tu mets en coorélation avec les performances au box-office. C'est le seul élément que tu mets en avant, chiffre à l'appui pour aider à poser ta thèse et induire une relation de cause à effet. C'est là le fond du problème de ce post que j'ai qualifié de stupide.


Dans le cas de DOFP, j'évoque depuis le début l'apport de la 3D, ce que tu sembles avoir zappé (la simple mention de J-Law et ScarJo suffit à faire oublier le reste ?) même en repostant mon message plusieurs fois. Donc bon, même au cœur d'une analyse complète, l'objet du scandale avait ses chances d'être isolé et remis en question de façon similaire, du coup, un copier-coller Box-Office Mojo était beaucoup plus rapide.
Avatar de l’utilisateur
Darkwing Duck
Super-Héros
 
Messages: 392
Inscription: 23 Mar 2013

Messagede DarkKane » Ven 12 Sep 2014 22:22

Concernant l'argument "sex appeal", je répondrais simplement SIN CITY J'AI TUE POUR ELLE !
Jessica Alba + Eva Green + Rosario Dawson + etc. = Un gros four aux US !

On ne va toutefois pas mentir : avoir une femme agréable à l’œil type Scarlett Johansson n'est pas désagréable & attire plus facilement le public que si on avait mis à la place Josiane Balasko !
Après, nombres de belles demoiselles ont joués dans des films qui ont fait des fours monumentaux !
De plus entre Emma Stone & Jennifer Lawrence, c'est plus une question de style où la différence se fait. On ne peut pas dire que la blonde de TAS soit en deça de mademoiselle HUNGER GAMES.
Après, Jennifer Lawrence bénéficie surtout de plusieurs facteurs => Succès surprise pour HG + Oscar.
A l'opposé, hormis le rôle de Gwen Stacy, le grand public a du mal à identifier Emma Stone.

Concernant les montées en puissance des opposants, CAPTAIN AMERICA 2 est vraiment un AVENGERS 1.5 avec, hormis Scarlett, la présence aussi de Samuel "Nick Fury" L. Jackson & Cobie "Maria Hill" Smulders. Ca aide aussi.
Pour DOFP, c'est la réunion des deux époques qui a amené à de bons résultats.

Une dernière chose : je suis allez voir les trois films avec ma compagne : elle a apprécié énormément CA2 et X-DOFP mais beaucoup moins TAS 2 : Elle est lesbienne alors si je suis le fameux argument ? :lol: :lol: :lol: (Et pourtant je ne m'appelle pas Ross :lol: )
Mon petit super héros grandit de plus en plus... Un jour il sera le plus grand de tous.
Avatar de l’utilisateur
DarkKane
Héraut cosmique
 
Messages: 1964
Inscription: 22 Nov 2011
Localisation: Clermont Ferrand

Messagede Darkwing Duck » Sam 13 Sep 2014 00:14

DarkKane a écrit:Concernant l'argument "sex appeal", je répondrais simplement SIN CITY J'AI TUE POUR ELLE !
Jessica Alba + Eva Green + Rosario Dawson + etc. = Un gros four aux US !


C'est que la popularité des acteurs/actrices auprès du public peut aussi peser dans la balance. Dans le cas de ce film par exemple:

Les plus gros succès commerciaux d'Eva Green et Jessica Alba en lead datent d'il y'a 8 ans (Casino Royale) et 9 (Les Quatre Fantastiques), celui de Rosario Dawson (Men in Black 2) de 2002! Elles ne sont plus dans le coup malheureusement et ce n'est pas mieux pour les hommes, entre un Bruce Willis qui a déçu son monde avec les Die Hard 4 & 5, un Josh Brolin ayant osé "toucher" au culte OId Boy, un Mickey Rourke qui redevient has been et un Joseph Gordon Lewitt qui ne rapporte pas grand chose en tête d'affiche (66 M$ US pour Looper...), on ne peut pas dire que ce soit encore "bankable" en terme de casting, surtout dans une franchise qui n'hésite pas à balafrer, boursoufler, tuméfier les visages de ses protagonistes dès que l'occasion se présente...

Loin du glamour commercial de nombre d'adaptations actuelles tout ça (pas le même classement MPAA non plus cela-dit). Donc oui, tu m'étonnes que ça fasse un four (de plus quand le plus gros succès US de l'année passe dans la salle d'à côté, le choix est vite fait), ou, tout du moins, qu'il ne soit favorisé par son casting. Mais on verra bien une fois le film sorti.
Avatar de l’utilisateur
Darkwing Duck
Super-Héros
 
Messages: 392
Inscription: 23 Mar 2013

Messagede Lil_Suig » Sam 13 Sep 2014 11:15

Eva Green n'est plus dans le coup ? on l'a voit quand même assez souvent je trouve
Image
Avatar de l’utilisateur
Lil_Suig
Christopher Nolan
 
Messages: 3260
Inscription: 18 Jan 2014
Localisation: Pays de la pluie (Bretagne)

Messagede Darkwing Duck » Sam 13 Sep 2014 14:12

C'est vrai que ces derniers on entend parler d'elle, notamment pour Penny Dreadful. C'est niveau cinéma qu'elle ne tombe pas sur des projets rencontrant de gros succès (ce qui n'empêche en rien d'avoir sa fanbase heureusement!)
Avatar de l’utilisateur
Darkwing Duck
Super-Héros
 
Messages: 392
Inscription: 23 Mar 2013

Messagede DarkKane » Lun 15 Sep 2014 10:48

Lil_Suig a écrit:Eva Green n'est plus dans le coup ? on l'a voit quand même assez souvent je trouve


300 - LA NAISSANCE D'UN EMPIRE a fait déjà 330 M$ de recettes. Pour un film classé R, c'est énorme !
Mon petit super héros grandit de plus en plus... Un jour il sera le plus grand de tous.
Avatar de l’utilisateur
DarkKane
Héraut cosmique
 
Messages: 1964
Inscription: 22 Nov 2011
Localisation: Clermont Ferrand

Messagede mulder29 » Lun 15 Sep 2014 10:56

"Looper" a un casting normalement "bankable" (Joseph Gordon-Levitt/Bruce Willis), mais à un budget de moyenne/petite production (30 Millions) et n'a pas eu vraiment de campagne marketing (j'ai appris l'existence du film à peine 2/3 semaines avant sa sortie).... donc des recettes de 60 Millions en Domestic et plus de 170 Millions en Global, c'est plus que correct. ;)

Le film ne se veut rien d'autre qu'un petit film de SF hein, pas un gros blockbuster.
Image
Avatar de l’utilisateur
mulder29
Beyonder
 
Messages: 5033
Inscription: 15 Nov 2013

Messagede Darkwing Duck » Lun 15 Sep 2014 11:29

DarkKane a écrit:
Lil_Suig a écrit:Eva Green n'est plus dans le coup ? on l'a voit quand même assez souvent je trouve


300 - LA NAISSANCE D'UN EMPIRE a fait déjà 330 M$ de recettes. Pour un film classé R, c'est énorme !


En mondial oui, mais pas la même classification de partout, forcément. 106M$ US, apparemment pas suffisant pour inciter les éventuels curieux à la découvrir dans un nouveau rôle de femme fatale dans une autre adaptation la même année.

Pour Looper, le film avait toutefois pour lui des retours assez positifs pour assurer le buzz. Bien plus que, pour rester dans la SF à moyen budget classé R, Lucy, qui a déjà fait presque le double de recettes aux states et encore davantage à l'international.
Avatar de l’utilisateur
Darkwing Duck
Super-Héros
 
Messages: 392
Inscription: 23 Mar 2013

Messagede Darkwing Duck » Mar 16 Sep 2014 17:44

Petit aparté concernant TASM2 (tant qu'à faire), mais un personnage comme Max Dillon ne serait-il pas "politiquement incorrect" aux yeux du public US ?
Avatar de l’utilisateur
Darkwing Duck
Super-Héros
 
Messages: 392
Inscription: 23 Mar 2013

Messagede DarkKane » Mer 17 Sep 2014 08:56

Pourquoi Max Dillon est il "politiquement incorrect" ?
Pour ma part, je l'ai plutôt trouvé caricatural ! C'est le gars sans amis ni famille qui est le souffre douleur de sa hiérarchie... C'est du déjà vu &, en plus, manque cruellement de réalisme. Sur le coup, je préfère encore la transformation d'Harry qui est déviant dès le début du film.
Mon petit super héros grandit de plus en plus... Un jour il sera le plus grand de tous.
Avatar de l’utilisateur
DarkKane
Héraut cosmique
 
Messages: 1964
Inscription: 22 Nov 2011
Localisation: Clermont Ferrand

Messagede Darkwing Duck » Mer 17 Sep 2014 16:44

DarkKane a écrit:C'est le gars sans amis ni famille qui est le souffre douleur de sa hiérarchie... C'est du déjà vu &, en plus, manque cruellement de réalisme.


Comment ça manque de réalisme ? (En dehors du look "nerd 80's" du perso bien sûr).

Après du déjà-vu, oui, mais dans le cas d'un perso à l'opposé, genre le type sûr de lui qui veut dominer le monde, ce ne le serait pas moins (même plus en fait). On a déjà parlé d'Edward Nygma concernant Max Dillon, dans ce cas, le côté commercial de TASM2 en prend également un coup: Prendre le risque de se rapprocher du décrié Batman Forever plutôt que de ce qui marche en ce moment...
Avatar de l’utilisateur
Darkwing Duck
Super-Héros
 
Messages: 392
Inscription: 23 Mar 2013

Messagede Kingdork » Jeu 18 Sep 2014 07:28

Pour citer DarkKane:

DarkKane a écrit:Pourquoi Max Dillon est il "politiquement incorrect" ?

Ça serait bien si t'expliquais concrètement le fond de ta pensée... A renfort d'arguments :twisted:


Darkwing Duck a écrit:On a déjà parlé d'Edward Nygma concernant Max Dillon, dans ce cas, le côté commercial de TASM2 en prend également un coup: Prendre le risque de se rapprocher du décrié Batman Forever plutôt que de ce qui marche en ce moment...

Image
Image
He fuckin' hates this town.
Avatar de l’utilisateur
Kingdork
Protecteur de la Terre
 
Messages: 1163
Inscription: 16 Avr 2012

Messagede Darkwing Duck » Ven 19 Sep 2014 08:37

Vu qu'une partie des scènes de Max Dillon (et le look qui va avec) furent tournées avant le carton d'Iron Man 3...

Kingdork a écrit:Ça serait bien si t'expliquais concrètement le fond de ta pensée...


Comme ce serait bien que l'on pose les questions correctement, pas comme si j'avais affirmé un truc et en zappant la partie "aux yeux du public US" de ma question de base. Pour les "arguments :twisted:", si c'est pour en ignorer, comme pour la 3D évoquée dans LE message, et s'emballer tout seul pour, au final laisser la conversation en plan dès que l'on a tort, ça peut toujours attendre. Encore du travail à effectuer concernant l'attention et le respect des avis différents (rien que le nouvel avatar... :roll:).
Avatar de l’utilisateur
Darkwing Duck
Super-Héros
 
Messages: 392
Inscription: 23 Mar 2013

Messagede Kingdork » Dim 21 Sep 2014 13:23

Darkwing Duck a écrit:Pour les "arguments :twisted:", si c'est pour en ignorer, comme pour la 3D évoquée dans LE message, et s'emballer tout seul pour, au final laisser la conversation en plan dès que l'on a tort, ça peut toujours attendre.

Alors ça risque de te paraître un brin chelou, mais j'ai pas mal de choses à faire dans la vraie vie (oui je bosse pour un cabinet ministériel), donc je ne suis pas tout le temps connecté, ce qui explique mon habituelle absence de plusieurs jours entre certains post. Je me connecte juste quand j'ai le temps, et que j'ai envie de passer du bon temps. Donc penser que je quitte le navire parce que je serais dans le tort...

Image

Donc concernant la 3D qui... ahem... " a pu aider cela-dit [en passant, hop]"... On reste toujours dans une argumentation faible et pauvre, tant on sait que la 3D n'est pas un si grand facteur que ça en terme d'apport dans le grand ordre des choses. Si je me base que sur cet élément précisément, sans m'attarder sur une vision d'ensemble, ni prendre en question les éléments contextuels (en gros ta démarche argumentative so far) et que je compare les résultats au box-office des films Spider-Man avec et sans 3D... Et bien je constate que ceux sortis en 3D réussissent à faire moins de recettes. La marge apporté par la majoration 3D n'est pas si importante que ça au final. Donc pour revenir au fond du problème: si tu te limites à: une actrice... et entre parenthèse la 3D (peut-être cela dit, "ça a pu aider", ouais ouais y'a moyen que... ça a pu)... On reste sur une analyse incomplète, qui occulte le contexte global, surtout que (comme je l'ai énoncé de manière plus approfondie) le cas First Class / Days of Future Past regorge d'éléments bien plus pertinents, qui rend donc la limitation "actrice / 3D ("qui a pu aider cela dit")" un brin dérisoire. Donc au final... wait for it... Même conclusion.

Darkwing Duck a écrit:Vu qu'une partie des scènes de Max Dillon (et le look qui va avec) furent tournées avant le carton d'Iron Man 3...

Mais dans cette configuration là, parler d'une prise de risque à contre courant d'une concurrence à la fois "formatée" et loin de "l'incommensurable intégrité artistique de ce génie de Marc Webb" n'a plus vraiment lieu d'être.

Darkwing Duck a écrit:
Kingdork a écrit:Ça serait bien si t'expliquais concrètement le fond de ta pensée...

Comme ce serait bien que l'on pose les questions correctement, pas comme si j'avais affirmé un truc et en zappant la partie "aux yeux du public US" de ma question de base.

Bien... Reformulons. Qu'est-ce qui, selon toi, constituerait une vision politiquement incorrect aux yeux du-dit public américain? C'est en gros ce que j'ai envie de savoir.

Darkwing Duck a écrit:Encore du travail à effectuer concernant l'attention et le respect des avis différents

Les avis, les opinions... Bon, j'ai pas de problèmes avec ça outre mesure. Même pas du tout d'ailleurs. Sauf, que là le fond du problème, c'est une analyse chiffres à l'appui. Donc on quitte le doux pays des avis subjectifs et des opinions personnelles sur l'appréciation ou non d'un film, et on arrive sans escale là où les analyses se doivent d'être plus pragmatiques et complètes, car on part vers quelque chose de nature plus "factuel".

Darkwing Duck a écrit:(rien que le nouvel avatar... :roll:).

:point: :point: :point:
Image
He fuckin' hates this town.
Avatar de l’utilisateur
Kingdork
Protecteur de la Terre
 
Messages: 1163
Inscription: 16 Avr 2012

Messagede Darkwing Duck » Dim 21 Sep 2014 18:35

Kingdork a écrit:si tu te limites à: une actrice... et entre parenthèse la 3D (peut-être cela dit, "ça a pu aider", ouais ouais y'a moyen que... ça a pu)... On reste sur une analyse incomplète, qui occulte le contexte global, surtout que (comme je l'ai énoncé de manière plus approfondie) le cas First Class / Days of Future Past regorge d'éléments bien plus pertinents.


Plus pertinent carrément, pas juste "autant" ? En relisant ton analyse complète sur DOFP:

Kingdork a écrit:Pour le cas de X-Men: Days of Future Past, c'est une autre paire de manche. X-Men: First Class suivait le très mauvais X-Men Origins: Wolverine, et continuait dans la lignée des origins/prequel avec de surcroît une refonte totale du casting, et donc aucun visage reconnaissable. Il est donc d'autant plus normal que sa suite, qui fait revenir les acteurs principaux qui ont marqués la saga depuis une bonne décennie, en plus du retour de Hugh Jackman en Wolverine (dont je n'ai pas besoin de préciser la popularité) qui reprend son statut de figure de proue, jouisse d'un regain d'intérêt de la part du public pour la franchise. Et qui se traduit donc par un bien meilleur score au box-office. Entre temps, les frileux de 2011 ont eu le temps d'apprécier X-Men: First Class à sa juste valeure. De plus le film bénéficie aussi d'un énorme casting. Casting dans sa TO-TA-LI-TÉ! Mais surtout X-Men: Days of Future Past était vraiment vendu comme un film "event",avec un concept intriguant, frais et novateur pour la franchise. X-Men: Days of Future Past, où comment faire peau neuve en grande pompe. C'est foncièrement comme ça qu'ils ont réussi à insuffler un nouveau souffle en plus de redonner de l'intérêt à la saga X-Men, et le public a suivi.


"X-Men: First Class suivait le très mauvais X-Men Origins: Wolverine"

Oui, et X-Men: DOFP suit The Wolverine, qui a réussi a faire un moins bon score US (132M$) que le très mauvais X-Men Origins: Wolverine (179M$, sans 3D lui).

"qui fait revenir les acteurs principaux qui ont marqués la saga depuis une bonne décennie" [...]"avec un concept intriguant, frais et novateur pour la franchise"

Ok, un concept frais et novateur en délocalisant l'action quelques décennies en arrière (comme dans First Class) et en faisant revenir les anciens acteurs donc...

L'intriguant concerne, je suppose, le côté voyage dans le temps (ça attire encore le chaland ce concept dans les 10's ?)

Conclusion de nos analyses (pour les miennes, juste celles que tu retiens) concernant le succès de DOFP:

-Un énorme casting
-Un concept intriguant, frais et novateur
-L'apport de la 3D
-J-Law superstar

Voilà pour la pertinence, bien que ça ne change rien au fait qu'un film comme Hunger Games, L'embrasement arrive presque à faire péter le double du score de DOFP au box-office US avec seulement un seul de ces éléments. On ne dira pas lequel... (Mais non, il y'a aussi, au passage, en plus, au cas où, sans oublier, le "boost film-précédent")

Kingdork a écrit:
Darkwing Duck a écrit:Vu qu'une partie des scènes de Max Dillon (et le look qui va avec) furent tournées avant le carton d'Iron Man 3...
Mais dans cette configuration là, parler d'une prise de risque à contre courant d'une concurrence à la fois "formatée" et loin de "l'incommensurable intégrité artistique de ce génie de Marc Webb" n'a plus vraiment lieu d'être.


Non, puisque je ne parle pas de "l'incommensurable intégrité artistique de ce génie de Marc Webb" de toute façon, c'est toi qui l'invente ça. Ce qui n'empêche pas Iron Man 3, que j'adore au passage, d'être parfois formaté à sa façon aussi. Mais bon, c'est du blockbuster dans tous les cas c'est sûr.

Kingdork a écrit:Bien... Reformulons. Qu'est-ce qui, selon toi, constituerait une vision politiquement incorrect aux yeux du-dit public américain?


Selon moi, le fait que l'aigreur et la colère de Max Dillon découlent directement du mépris et du rejet de ses concitoyens, donnant une image peu flatteuse des New-Yorkais (ça te marche sur la gueule et te bouscule pour un rien), là où il est de bon ton de prôner la tolérance et la solidarité du bon peuple Américain, peu déplaire à ce même public, d'autant plus que le choix de Jamie Foxx pour camper un tel personnage (bouleversant au passage les clichés ethniques en vigueur dans les blockbusters) pourrait également irriter les plus paranos. Peut-être pas au point d'en faire un échec en salle (faut pas abuser), mais d'être "mal-vu", déjà plus.
Avatar de l’utilisateur
Darkwing Duck
Super-Héros
 
Messages: 392
Inscription: 23 Mar 2013

PrécédenteSuivante

Retourner vers The Amazing Spider-Man : Le Destin d'un Héros

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité