Le Hobbit – La Désolation de Smaug : La Critique du film + VOTRE AVIS !

72

le-hobbit-la-desolation-de-smaug-critique-avis

Avant de nous lancer dans la critique de La Désolation de Smaug, résumons… Un voyage inattendu, c’était l’histoire de treize nains et d’un hobbit qui chevauchaient en Terre du Milieu à dos de poney. Sur leur route, ils croisaient des elfes aux sourcils froncés (Elrond), des elfes souriant jusqu’aux oreilles (Galadriel) et des gobelins numériques. Beaucoup de gobelins numériques. C’était sympathique, mais sans plus. Le souffle épique du Seigneur des Anneaux, en mode mineur. Et c’était un tantinet longuet.

Un an plus tard, arrive Le Hobbit : La Désolation de Smaug… Une suite supérieure sur tous les tableaux. Comme on pouvait l’espérer, la nouvelle trilogie de Peter Jackson – qui-est-plus-longue-à-voir-qu’à-lire – monte en puissance. Et cela commence dès les premières minutes : ça court, ça saute, ça flotte… bref, ça avance ! De l’action quasiment non-stop. Et pour ne rien gâter, les hauts-lieux visités sont inédits (la maison de Beorn, Vert-Bois-le-Grand, Esgaroth…) et les personnages qui les peuplent, intéressants.

le-hobbit-la-desolation-de-smaug-critique-avis-film

Le blockbuster aligne les morceaux de bravoure : une scène avec des araignées géantes bien flippantes, qui ne fait pas redite avec Le Retour du Roi ; une incroyable séquence de rafting en tonneaux, un tantinet ridicule sur le papier, mais totalement prenante à l’écran ; une haletante course-poursuite ‘Nains vs. Dragon’ dans les profondeurs d’Erebor…  Avec à chaque fois, une réalisation aérienne, libre comme l’air, grâce à la magie de la caméra virtuelle. Le top du top du spectacle allié au meilleur de la technologie.

Du côté des personnages, Bilbo se fait toujours voler la vedette par Thorin Écu-de-Chêne. Ce dernier n’y peut rien, c’est dans ses gênes. Il est le roi du film, surtout quand on considère le rôle de Gandalf (pourtant très présent dans le premier opus). Peter Jackson envoie notre Istar préféré enquêter dans les ruines de Dol Guldur. Et à vrai dire, on ne sait pas trop où il veut en venir. C’est comme s’il fallait occuper le magicien afin d’ajouter quelques scènes supplémentaires. Rappel : Radagast est déjà allé à Dol Guldur dans Un voyage inattendu pour enquêter.

le-hobbit-la-desolation-de-smaug-critique-avis-bilbo

Passons le ventre mou du film (tout ce qui tourne autour du maire de Lacville) ; les orcs numériques (Azog en tête, mais il est à moitié pardonné, car motion capturé par Manu Bennett, le Slade Wilson de la série Arrow) ; et un petit moment où Peter Jackson s’est un peu trop lâché en se croyant dans un jeu vidéo (indices : Legolas, tonneaux)… Et saluons plutôt la romance entre l’elfe Tauriel et le nain Kili. Une honte, une hérésie pour les plus puristes. Une douceur bienvenue pour les autres. Ajoutons à cela qu’Evangeline Lilly murmurant des répliques en Sindarin, c’est assez sensuel. A quand une relation Humain/Twi’lek dans la postlogie Star Wars ?

Les nains ne chantent plus, les différents protagonistes ne passent même pas par la case ‘exposition de l’action’, ils agissent ! Il faut dire qu’ils ont un dragon aux trousses. Et quel dragon… Smaug le Terrible ! Smaug le Doré ! Smaug Holmes ! Smaug Cumberbatch ! Khan ce dernier parle, ce sont les murs d’Erebor qui tremblent et l’imagination du spectateur qui cavale. L’un des meilleurs dragons du 7ème art. Pour chipoter, il y a bien quelques plans numériques loupés qui font légèrement décrocher, mais sinon, c’est un sans faute. Même le fait qu’il soit bavard passe tout seul.

le-hobbit-la-desolation-de-smaug-critique-avis-legolas

Concluons sur un dernier point positif, à savoir la fin. Un cliffhanger bien vicieux. Car telle est la réussite de La Désolation de Smaug : après un démarrage de trilogie qui n’a pas spécialement soulevé les foules, cette suite ranime la ferveur en la Terre du Milieu version Peter Jackson. Chaque Noël, au début des années 2000, nous attendions un nouveau chapitre du Seigneur des Anneaux. Eh bien, pendant toute l’année 2014, nous allons attendre la sortie du Hobbit : Histoire d’un aller et retour. Et Dieu sait qu’après avoir vu Un voyage inattendu, ce n’était pas gagné.

Le Hobbit : La Désolation de Smaug sort en France le 11 décembre 2013 en France, avec Martin Freeman (Bilbo Sacquet), Ian McKellen (Gandalf), Richard Armitage (Thorin Ecu-de-Chêne), Orlando Bloom(Legolas),  Evangeline Lilly (Tauriel), Luke Evans (Bard l’Archer), Lee Pace (Thranduil),  Hugo Weaving (Elrond) etBenedict Cumberbatch (Smaug)… 

72 COMMENTAIRES

  1. Question qui n’a pas vraiment de rapport avec l’intrigue du film, ou quoi que ce soit de dit dans la critique, mais est-ce que le film est en 48fps comme le premier?

  2. J’ai pas osé lire plus loin que le premier paragraphe tellement je suis rassuré (OU PLUTOT COMPLETEMENT HYSTHERIQUE) à l’idée de voire ce film 😉

  3. Merci pour cette critique que j’attendais avec impatience!Cela me conforte dans mon envie d’aller voir ce film!Par contre,gandalf n’allait pas à Dol Guldur dans le premier,c’était Radagast si je me souviens bien.

  4. Cool! J’y vais vendredi soir après des partiels.

    Bon, de mon côté, j’ai obtenu la BO en avant-première, eh bien c’est minable, pour ne pas changer du premier opus. La plus belle épopée musicale de l’histoire du cinéma (selon moi) est donc pour l’heure suivie par un truc sans âme, sans imagination, reprenant les anciens thèmes avec trop de facilité.
    Ah et il faut m’expliquer le délire avec Ed Sheeran. C’est la Terre du Milieu ou un campus étudiant?

      • Exactement!
        Le thème du Mordor a été remixé pour caractériser tout ce qui est mal, alors que ce n’est PAS le Mordor le mal.
        Et il y a un truc, un morceau très bon, que j’appelle « le thème du simple courage » parce que dans la trilogie il apparaît dans le 1 quand Gandalf explique le courage à Frodon, dans le 2 quand Sam raconte « les histoires qu’on aimait tant ». Dans Le Hobbit, dès qu’il y a un compliment fait à Bilbon, hop, le thème du simple courage. Ca enlève toute la magie du morceau car il est banalisé.

  5. Pour Gandalf, je peut comprendre Peter Jackson car SPOILER: dans le livre il est absent un bon moment et ce n’est qu’a la fin qu’il dit à bilbo qu’il y a eu un genre de conseil blanc et une attaque de ce même conseil à Dol Guldur je crois….me rappel plus bien…
    La question que je me pose c’est plutôt: romance niaise ou pas? ET Bard est -il fidèle au livre (dans sa psychologie je parle)?

  6. Justement, j’ai trouvé Bilbo legèrement absent de la moitié du film…C’est un peu normal vu la palette de nouveaux personnages introduits ici. Bard s’annonce tres reussi, de meme que Thranduil.
    Quant à Legolas, il est là pour faire du fan service ni plus ni moins, ce qui ne le rends pas desagreable à voir en action, tout comme…Tauriel, que je ne deteste pas tant que ça…le concept du perso est insuportable mais pas le perso en lui meme, etonnament. Cette espèce d’amourette avec Kili tombe de nulle part et semble trop mettre à l’honneur les gens « jeunes et beaux » ce que je trouve bien trop facile.
    Sinon, un Smaug royal, bien moins d’effets speciaux laids (ah, si , quand Legolas monte son cheval à la fin du film, c’est immonde…on ne voit que ça…), moins de nains balourds, un cliffhanger de fou furieux et un ton bien plus sombre.
    Si le premier ne vous a pas convancu, tentez celui là!

  7. Vous avez vu le film à l’avant-première parisienne ?

    En tout cas, bien envie de voir ce deuxième opus, d’autant plus qu’il va y avoir la première bande-annonce d’Interstellar de Christopher Nolan !

  8. « après un démarrage de trilogie qui n’a pas spécialement soulevé les foules »

    a partir de combien peut on estimer un bon démarrage ? celui ci ayant dépassé le milliard, je m’interroge !
    sinon, vivement que je puisse le voir en 3D hfr ! vive peter jackson !

  9. Alors alors… Je sors juste de la séance de cette après midi. La critique du sieur LTH est plutôt juste, selon moi. Je ne me suis pas ennuyé une seule seconde pendant le film et j’en ressort très content.

    MAIS! Point (très) noir, selon moi: le 48 fps. J’ai eu la (mal)chance de voir ce film dans ce format alors que je ne m’y attendais pas. Et si il y a eu un défaut qui m’a fait sortir ce ce merveilleux monde tolkienno-jacksonesque, c’est cette haute définition.
    Selon moi, elle enlève au film tout son coté épique et rend l’action beaucoup trop fluide. Avec, on perd ÉNORMÉMENT en immersion. Tout semble être du toc, et les décors ont vraiment l’air en carton. Seul aspect positif: la 3D est tout de même un poil plus appréciable.
    En tout cas, j’espère que les films qui sortiront dans le futur n’adopteront pas la même technologie…

    Voila, c’était le point haters du jour, bon film!

  10. Je sors du ciné et même si en général,je préfère mijoter quelques jours avant mes critiques,vu l’envergure de ce film,je me sens presque obligé de le faire maintenant!
    Déjà:
    -je suis un fan de cette trilogie totalement culte qu’est le seigneur des anneaux!Elle était épique,émouvante,poignante…tout ce qu’un bon film doit être!Il est dur de trouver des défauts à cette oeuvre de Petre Jackson!Certains moments de bravoure sont à jamais gravées dans ma mémoire comme des exploits de cinéma:gandalf face au balrog avec le fameux « you shall not pass »,l’arrivée de ce même gandalf et de Eomer au gouffre de helm,la magnifique charge des rohirrim avec l’excellent discours de théoden que je connais par coeur!
    Bref,comprenez que cette trilogie a une place vraiment spéciale dans mon coeur!

    Maintenant,parlons du premier « hobbit » et de mon avis dessus!Je précise que je connaissais le roman et les appendices!
    Eh,bien contrairement à beaucoup de personnes,je l’ai aimé!J’ai pris plaisir à le regarder car il était pour moi bon et en partie bien adaptée du roman!Le roman est enfantin et son histoire est simple,alors n’y voyons pas un défaut!Evidemment que ce n’est pas aussi incroyable que « le seigneur des anneaux »!Ce n’est tout simplement pas la même chose!Les enjeux sont moins importants!Evidemment que l’on ne va pas trouver aussi épique que la bataille du gouffre de helm ou que celle des champs de pelennor car ici,ce n’est pas le but!L’enjeu est de récupérer un trésor , pas de sauver le monde!En outre,les longueurs ne m’avaient pas trop gêné car elles apportaient de la profondeur à cette histoire simple mais agréable!J’avais bien aimé le côté « conte » du premier car j’éprouvais en le voyant la même sensation que j’ai eu en lisant le roman:l’impression de retrouver l’univers merveilleux de l’enfance.Mais naturellement,ce n’est pas ce que nous cherchons dans une saga pareille.Je suis surpris pour ma part du talent de Jackson qui a réussi à mêler le côté léger et enfantin du « hobbit » avec le côté sombre et sérieux du « seigneur des anneaux ».Mais il faut bien le dire,ce premier volet avait de nombreux défauts comme ce trop plein de numérique(les orques étaient beaucoup plus badass quand on passait des heures à les maquiller),ces scènes beaucoup trop proches de « la communauté de l’anneau » et sa fin pas si exceptionnelle!Sans parler des scènes d’action un peu trop brouillones et numérisées parfois!Voilà donc la sortie du deuxième opus!

  11. on resume : fin du premier episode, le dragon s’eveille dans la montagne. deuxieme episode, bilbo et les nains se pointent, et ca cause pendant 3 plombes avec le dragon pour tenir les 2h40 reglementaires et nous infliger une 3eme partie.
    en anime c’est courant ce genre de filler à 2 balles, on fait avec, surtout quand c’est gratos, là j’ai un peu mal au cul quand meme, on n’en a rien à foutre des speeches du dragon, ca n’a AUCUNE autre fonction que de rallonger la sauce et le tiroir caisse en imposant une troisieme partie… celle là je la telechargerai l’année prochaine, tant pis pour eux, fallait pas nous prendre pour des pigeons

    • Donc l’armée qui part en guerre, Legolas à la poursuite des orcs, Gandlaf prisonnier à Dol Guldur… Tout ça tu t’en fiches aussi ? Car certes la fin se termine sur le dragon, mais tout ce que j’ai cité avant reste en suspens…

      • C’est justement ça le truc . On a pas droit à un film mais à un demi-film . J’ai moi aussi cette désagréable impression de m’être fait couillonné

        Mais bon mis à part ça . Le film est vraiment pas trés bien Les paysahes sont jsutes sublimes . Et les scénes avec Smaug sont juste WAOOOOH

    • je crois qu’il faut que tu lises le livre mon grand tu comprendrai que les echanges verbaux entre smaug et bilbon n’en sont que justifié dans le film….

  12. En un mot,je dirais:Epique!Que ceux qui n’ont pas aimé le premier film se réjouissent!Le souffle épique du « seigneur des anneaux  » est de retour!Car après un prologue agréable,certes mais un peu longuet,on est embarqué à fond dans l’action!Que ce soit chez Beorn(que j’ai trouvé très charismatique même si il n’est pas assez présent)à la forêt noire(un moment super,quoi qu’on en dise!Les araignées sont une des meilleures caractéristiques de ce film) ou chez les elfes(une des parties que l’on peut en revanche,plus critiquer),le film nous embarque dans l’action jusqu’à l’explosion finale à savoir…SMAUG!Car oui,si le film est aussi réussi et bien meilleur que son prédecesseur,c’est grâce à lui!Le dragon est monstrueux et extrêmement charismatique!Que ce soit sa voix(en vo évidemment),sa personnalité avec ce côté roublard et vicieux ou encore la façon dont il est réalisé,on est épaté!C’est clair et net!La partie avec le dragon est vraiment incroyable et qu’importe que vous n’ayez pas aimé le film jusque là,c’est la meilleure partie!Elle risque de vous éjecter de votre siège!Saluons Benedict Cumberbatch et les génies de Weta!L’ennemi tient toutes se promesses!
    Ce n’set pas la seule qualité,bien au contraire!Je l’ai dit,Beorn est très bien réalisé lui aussi mais peu présent à l’écran,dommage!Et les araignées sont vraiment terrifiantes!Autre scène incroyable:celle des tonneaux!C’est…énorme!Tout simplement!Et que dire du chapitre à Dol Guldur!Même si ça ne dure pas longtemps,les fans vont avoir un orgasme(vous devez comprendre de quoi je parle)!Enorme encore une fois!Côté personnages,Thorin est fantastique(et assez ambigu),Bilbo devient enfin important pour le groupe(même si il est un peu en second plan parfois) et Bard tire clairement son épingle du jeu!C’est l’un des nouveaux personnages les plus intéressants du film(dommage que Luke Evans ressemble autant à Orlando Bloom)!Car oui,il est maintenant temps de cieter les défauts car le film a beau être très bon,ils sont nombreux:
    -beaucoup d’effets numériques sont visibles et ratés!En partie dans la partie chez les elfes,dommage!
    -Gandalf est très bon mais vraiment trop absent du film(pourtant,il set au centre de l’affiche!!!)!
    -Legolas est là pour faire du « fan service »,c’est clair et net!Même si dans les combats(pas tous),il est badass,il ne sert à rien dans ce film!
    -Tauriel(pure invention extrêmement mise en valeur)n’est pas très utile non plus!Et que dire de son triangle amoureux avec Kili(tout à fait inutile également avec sa fameuseSPOILER:blessureSpoiler)et legolas n’est pas vraiment plaisante!
    -La musique est carrément invisible sauf à certains moments clés(Dol Guldur)!
    -Certains passages avec les elfes souffrent vraiment de certaines longueurs!
    -Thranduil est peu exploité mais cela passe!
    -certains personnages donnent une impression de déjà vu comme l’associé du Maire de Lacville qui ressemble vraiment trop à Grima langue de serpent!

    Enfin,on ne peut nier son plaisir devant cette suite meilleure à tous les plans et qui annonce vraiment du lourd par la suite!La fin peut décevoir sur le coup mais vous finirez par vous dire qu’elle arrive au bon moment!

  13. J’ai vu la séance de 21h30, en 3D. Alors pour résumer je vais dire énorme et je suis totalement d’accord avec Mr LTH quand il dit qu’il bat le premier en tous points.

    Je ne me suis pas ennuyé une seule minute, les scènes d’actions sont remarquables, les effets spéciaux sont en grande partie mieux réussis que dans le premier, Smaug est juste énorme (« Je suis le feu… Je suis la mort. » les frissons !), je trouve que Bilbon est bien plus attachant et « bad-ass » que Frodon et ça c’est un vrai plus ! Et cette fin… Il sait nous donner envie Mr Jackson !

    Il y a juste le passage avec le maire de Lacville et tout ce qui va avec que j’ai trouvé un peu hors sujet, j’ai pas trop compris le réel enjeu de cette intrigue dans le film.

  14. Je trouve très bizarre la scène de la rivière et des tonneaux, est-ce que vous aussi vous avez remarqué les différences énormes de qualité entre les plans? les caméras au niveau de l’eau sont tout simplement immondes en qualité… c’est comme s’il avait décidé de filmer avec des GoPro… et tout au long du film aussi : des plans d’une qualité exceptionnelle, d’autre où l’on croirait avoir affaire à un film d’animation et d’autre où la post prod semble quasi inexistante…
    sinon c’est quoi ce délire avec les yeux de Legolas… on croirait qui il y a de la lumière
    la scene ou SPOILER SPOILER Bilbon éclate la plus « petite » araignée est très réussie… parce qu’elle est vraiment dérangeante… on sent le mal en lui…FIN DE MINI SPOILER
    et enfin pour faire court, les réalisateurs devraient vraiment arreter avec les bandes annonces qui montrent un morceau de chaque scene du film… aucune surprise ou presque…

  15. vu hier

    les +
    -on revient en terre du milieu
    -mise en scene et fx toujours aussi ambitieux et soignés
    Les –
    -moins d enjeux que LOTR
    -Toujours trop d étirement pour justifier la trilogie (par moment je me demandais « p*tain mais c est quand qu ils arrivent a Erebor!! »
    -du cgi loupé par moment (les orques)
    -je me suis pas senti concerné par leur quête (désolé mais aucune empathie de mon coté)

    alors j ai aimé cette épisode. c est reste supérieure à toutes les daube qu on voit au ciné en ce moment mais je n en garderai pas un souvenir impérissable et surtout le point crucial qui a joué énormément la « fin » !!!! non mais la je comprend le concept de donner envie au spectateur en laissant un suspens … mais la les lumière de la salle se rallument en plein milieu de l action !!! J ai été coupé dans mon élan comme jamais .. j ai pas trouvé ça réglo de la part de P Jackson… j ai pas payé pour voir une série bordel!!! on parle d un film de 2h40 avec quelques séquences dont on aurai put ce passer…

    alors the desolation of smaug est bon oui!c’est indéniable. mais quand même surcoté vu ce que j entend à gauche et à droite.. ne laissé pas parler que votre cœur. soyez objectifs aussi

    • Matrix Reloaded, L’Empire contre-attaque, Retour vers le futur 2… Quelqu’un a t’il d’autres cliffhangers au cinéma en tête??

      Et puis bon, très cher Blade, cela m’ennuie souvent quand on demande aux autres d’être objectifs. Tu n’es pas objectif plus qu’un autre, tu as juste ta façon de voir le film qui est clairement exprimée, maintenant, si tu considères que seule ta façon de voir est objective et que les autres sont aveuglés par leur amour de Peter Jackson, de la Terre du Milieu ou que sais-je, où est l’intérêt de débattre??

      • Je ne généralise pas. et puis mon avis n engage que moi .C est une hypothèse lié à mes goûts et ma sensibilité mais je m interroge sur l objectivité des critiques vu leur attachement de cet univers et de son metteur en scène.

        DanielOceanAndco tu me pause la question rhétorique « où est l’intérêt de débattre?? » seulement tu ne me donne pas ton avis sur le film. tu me reprends moi je veux bien. mais donne ton avis sur le film non? la on va peut être avancer

        • Oui certes, ton avis est lié à tes goûts et à ta sensibilité et je considère ton avis aussi légitime qu’un autre qui a adoré ou qu’un autre qui a détesté. Je dis juste, l’objectivité, c’est du factuel, du concret. Va mesurer l’affection qu’untel porte à tel film alors que c’est déjà complexe de le comprendre pour soi-même.

          J’entends des gens qui disent « tu peux aimer un film à tort ou à raison ». Moi, je me demande juste « comment peut-on avoir tort ou raison d’aimer un film?? ». Donc, c’est cette façon de demander de l’objectivité qui m’étonne encore maintenant. Et pas ton avis sur le film.

          Personnellement, malgré de plus grosses réserves que sur le premier film, je l’ai adoré. Pourquoi de plus grosses réserves?? Parce que le premier prenait ses distances avec le « SDA » d’un point de vue visuel et thématique (les enjeux du Hobbit sont clairement inférieurs mais ce n’est qu’un avis) et justement, je trouve qu’il y a dans « La Désolation de Smaug » une envie pour Peter Jackson de se détacher de « Un voyage inattendu » et de se rapprocher du « SDA » en terme de teneur scénaristique, ce qu’il n’a d’ailleurs pas réussi. Après, c’est simple, malgré la faiblesse du scénario qui fait que cette trilogie excelle moins que la précédente (ce qui est le cas des bouquins si je ne m’abuse), moi, c’est du cinéma qui me fait rêver tout simplement. Je redeviens ce petit garçon de 10 ans qui découvre « Jurassic Park » et ça me fait du bien. Tu noteras donc que ce film a davantage fonctionné sur moi que sur toi par rapport à ma propre sensibilité sans pour autant être aveugle à ses défauts.

      • « Matrix Reloaded, L’Empire contre-attaque, Retour vers le futur 2… Quelqu’un a t’il d’autres cliffhangers au cinéma en tête?? »

        euuhhhh DanielOceanAndCo
        c est pas du tout comparable !!!! les films que tu viens de citer restes en suspends sur leur fil conducteur générale (exemple:luc skywalker regarde les étoiles après cette fait soigné la main et BIME! générique de fin… mais les actions soumises à un danger immédiat sont menées jusqu’à à leurs termes quand bien même il reste à aller sauver Han Solo, et faire tomber l empire !!!)

        donc je signe et je persiste : « la c est un cliffhangers digne d une série. »

        • Retour vers le Futur 2 est un faux cliffhanger, parce qu’initialement on le prend comme tel, sauf que le troisième film démarre avec un nouveau voyage dans le temps (un nouvel arc), et pas la poursuite de l’arc en cours.
          Matrix, je suis assez d’accord même si ça peut être contestable.

          La Désolation…, c’est un cliffhanger, et même un cliffhanger dégueulasse vu le découpage des films. C’est un des meilleurs exemples qu’une trilogie était une tartine beaucoup trop grande pour le livre.
          C’est comme si les Deux Tours s’étaient arrêtées au moment de la charge de Théoden et sur les Ents marchant sur Isengard.
          On dirait un cliffhanger de mi-saison de série, avant un mois de pause.

          Et puis hé, l’ouverture d’esprit ça existe, j’adore le Seigneur des Anneaux de Jackson, son Hobbit est mauvais!
          Je considère le travail d’Howard Shore pour le Seigneur des Anneaux comme la meilleure saga musicale jamais faite, son Hobbit est une honte!

          • @ Blade et Forothangail

            Oui, je vous l’accorde, le cliffhanger de « La Désolation de Smaug » est un peu maladroit.

            Maintenant, en terme de dramaturgie, le but de la compagnie dans ce film, c’est quoi?? Récupérer l’Arkenstone. Avec Smaug qui fonce vers Lac-Ville, il laisse le trésor entre les mains des Nains et donc l’Arkenstone et il manque un plan juste avant où par exemple Thorin ramasserait l’Arkenstone.

            Mais bon, n’ayant pas lu le livre, je ne connais pas les différents rebondissements qui vont mener à la Bataille des 5 armées (et j’attendrais le dernier film pour le savoir ^^).

            Donc, voilà, la question est : si Peter Jackson avait montré l’attaque dans « La Désolation de Smaug », le film suivant aurait commencé par quoi?? Peut être qu’il veut tout simplement se garder une scène d’ouverture dantesque.

            Sinon, Forothangail, tu veux dire quoi par l’ouverture d’esprit ça existe??

          • cela dit DanielOceanAndCo

            j ai quand même pris du plaisir tout comme toi je retrouve mes yeux d enfant devant ce spectacle . il me faut juste un peu de temps pour digérer les frustrations que j ai exposées précédemment .
            je te rejoins totalement dans l idée que P Jackson à fauté en voulant maquiller « le fond » du hobbit par « la forme » de SDA.

            il n y aurai pas eu ce genre de problème si The Hobbit était sortie avant SDA. La du coup the hobbit se retrouve travesti. et je comprends pourquoi il a si longtemps hésite à la réaliser lui même alors qu il avait déjà traité la période la plus passionnante: simplement parce que s’était casse gueule …

            maintenant il a matière à faire avec la bataille des 5 armées. c est l episode du hobbit avec le plus de potentiel.. et s en spoil je peux me permettre de rajouter : avec le plus de « morts » 🙂 .. ça va être de la boucherie

          • Oh, regarde bien le paragraphe, c’était pour éviter qu’on me range dans la case « hater », parce que j’ai des propos très durs envers cette saga et sa musique. D’ailleurs, je devais aller voir le film hier, je n’ai pas pu, et du coup j’ai plus tellement envie, va falloir que je me donne un grand coup de pied au c*l 🙂

  16. -Toujours trop d étirement pour justifier la trilogie (par moment je me demandais « p*tain mais c est quand qu ils arrivent a Erebor!! »
    -Smaug jacte un peu trop au lieu d agir
    -du cgi loupé par moment (les orques et certains plan)
    -je me suis pas senti concerné par leur quête désolé mais aucune empathie de mon coté. je me sens admiratif du travail de forme accompli par peter jackson mais sur le fond c’est beaucoup trop brodé pour combler des trous. concernant la troupe de nains j avais l impression de voir des personnage de jeux video se contentant de passer du niveau 1 au niveau 2 au niveau 3 jusqu au boss final : SMAUG (rien avoir avec la quête personnel de Frodon dans la trilogie LOTR, son combat, ses peurs, ses souffrances,ça petitesse dans l immensité de la terre du milieu et surtout ce destin commun de tous les protagonistes humains nains et elfes)

    alors j ai aimé cette épisode. c est reste supérieure à toutes les daube qu on voit au ciné en ce moment mais je n en garderai pas un souvenir impérissable et surtout le point crucial qui a joué énormément la « fin » !!!! non mais la je comprend le concept de donner envie au spectateur en laissant un suspens … mais la les lumière de la salle se rallument en plein milieu de l action !!! J ai été coupé dans mon élan comme jamais .. j ai pas trouvé ça réglo de la part de P Jackson… j ai pas payé pour voir une série bordel!!! on parle d un film de 2h40 avec quelques séquences dont on aurai put ce passer…

    alors the desolation of smaug est bon oui!c’est indéniable. mais quand même surcoté vu ce que j entend à gauche et à droite.. ne laissé pas parler que votre cœur. soyez objectifs aussi

  17. j’adore le livre depuis tout petit, et si le film reste honorable par rapport a d’autre il y a quand même une paire de truc qui m’ont choqués ! Beorn mais WTF Jackson, le mec oublie totalement Bombadil dans le seigneur des anneaux et la il loupe totalement Beorn ! Si l’idée de développer des arcs narratifs supplémentaires me parait plutôt bonne au départ si c’est pour faire une amourette entre un nain et une elfe (SACRILÈGE!) ou le faire au détriment d’autre passage de l’histoire (la foret, l’évasion) et le problème principal du film selon moi c’est un gros manque sur l’approche psychologique des nains avec leurs doutes, leurs aspects négatifs qui ne sont pas assez développés et qui constituent un aspect essentiel du livre.

  18. A chaud déçu.. très déçu. Je comprend le fait de devoir prendre des libertés de l’oeuvre de Tolkien pour l’adapté au cinéma et que ca touche tout le public mais la y en a trop.

    Déja faire venir Legolas pour la fan base féminine c’était moyen, crée le personnage de Tauriel moyen, mais te faire une histoire d’amour Elfe/Nain ca m’a sidéré.. surtout de laisser 4 nains a Lacville.

    Après le rajout avec Gandalf est quand a lui très très bon, quand les orques poursuivent les nains dans les tonneaux, ca passe car ca donne lieu a de l’humour et de la baston sympa (mais Legolas est la en mode Beau gosse) et enfin le rajout pour moi trop long de Smaug, déja que ca n’a rien a voir avec Tolkien mais la c’était too much le jeu de cache cache..

    Beorn est totalement sous utilisé (tout ca pour donner du temps a Evangeline lily? super…)

    Sinon Smaug envoie (meme en VF), techniquement c’est beau, visuellement aussi.

    Y a par contre des soucis de rythme quand on est avec Smaug et qu’on se tape Thauriel sauvant le nain.

    Par contre Peter Jackson en fait trop sur Bard et on voit a 100Km la suite. Mais j’aime bien le personnage il rend bien.

    Par rapport au poste de Julian, en effet PJ le fait peu.. mais il commence avec Thorin, on commence a voir que son retour comme roi de la montagne le rend cupide et avide de pouvoir, j’espère que ca sera amplifié pour montrer le personnage moyen qu’il est. PJ aurait du en rajouter plus de ce coté, le faible passage quand il demande si Bilbon a l’Archestone est pas assez mise en avant.

    Au final je dirais que c’est une adaptation holywoodienne encore pire que SDA, que pour un non lecteur de Tolkien ca donnera un 4* pour un lecteur ca sera que du 3* car y a trop de laisser aller et aussi trop de moment lent (et inutile)

    Mais bon j’irais voir le 3, je me dis que SDA était monté crescendo ^^.

    (par contre je suis le seul a penser que pour faire 2h45 de film, PJ va soit meubler comme un fou soit faire un pont vers SDA?)

    • « (par contre je suis le seul a penser que pour faire 2h45 de film, PJ va soit meubler comme un fou soit faire un pont vers SDA?) »

      non ya matière
      attentiion SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL

      1 smaug vs bard
      2 Gandalf vs Sauron (comment va t-il se libérer de dol guldur)
      3 bataille des 5 armées (surement la grosse partie du prochain film)
      4 pont vers SDA

    • Je suis d’accord à 100% avec ta critique. C’est vrai qu’on à un léger aperçu avec l’arkenstone, mais si mes souvenirs sont bon il y a le passage ou gandalf les quitte avant la foret et ils sont pas ultra chaud pour rendre les poney, ça montre parfaitement la mentalité des nains.
      Mais dans le 3 la bataille des cinq armées ça promet.

  19. Pour ma part vu hier. Alors ça fait plaisir de revenir dans les Terres du Milieu, les décors sont magnifiques, Smaug vraiment bien fait…
    mais qu’est-ce que c’est long !
    Le film ne justifiait pas 2h40 à part pour rapporter toujours plus de dollars ! On sent que chaque scène à étirer au maximum. J’ai adoré le Seigneur des anneaux car il y avait matière à faire des films de 3h mais là on sent vraiment que des scènes ont été rajouté pour rallonger la durée du film.
    Tauriel ne sert à rien et sa pseudo romance avec Kili n’a vraiment rien à faire dans le film à part peut-être pour plaire à un public féminin. L’histoire de Dol Guldur avec gandalf à la limite faudra voir dans le troisième mais j’ai pas trouvé ça super bien amené. Et que dire de Lacville qui devient un mini Minas Tirith avec son pseudo langue de serpent c’est du déjà vu. Même à la fin la bataille avec Smaug traîne en longueur pour finalement qu’on reste sur notre faim… j’ai regretté de ne pas avoir attendu qu’il soit en téléchargement

  20. Bon.
    Je précise que c’est la première fois que je vois une salle de cinéma (pleine à craquer) éclater de rire et se plaindre à haute voix de la fin d’un film.

    Smaug est parfait. Magnifique, violent, à la hauteur de ce qu’il devrait être. Il me laissera un sacré souvenir, ça je le sais.
    L’évolution de Thorin est excellente et les araignées aussi.

    En dehors de quelques points, le film est un immense doigt d’honneur fait aux fans de la saga originale, voire -et c’est moins grave- aux fans du livre.
    Même si Peter Jackson arrive à surmonter ses propres erreurs de continuité (un comble!), il restera de trop grosses fautes dans ce second opus.

  21. Moi je préfèrai le premier et je me pose une question : MAIS OÙ SONT PASSÉES LES ANCIENNES MUSIQUES ????? Et oui mes amis : dans cet épisode , beaucoup d’action , mais à quoi sert l’action si elle n’est pas rythmée par le thème du chant des nains ou un bon vieux morceau du seigneur des anneaux ? Pour moi le film est trop sérieux , il ne ressemble pas à ce qu’il aurait dû être 🙁

    • Ah le délicat problème de la musique du Hobbit…je pense qu’on finira par apprendre que Howard Shore était malade ou a été payé en cacahuètes. Ca semble impossible de faire plus plat et peu inspiré.
      A propos, toi aussi tu as été définitivement choqué par la scène finale?
      Deux phrases d’une banalité affligeante, CUT NOIR, accords de guitare et chant de lover. C’est à ce moment précis que la salle a éclaté de rire, pour ma part.

      • Je crois que Howard Shore a un peu « abandonné » sa créativité. Comme Danny Elfman qui apportait de belles variations de thèmes d’un Batman à l’autre, et à qui on imposa un peu trop de dupliquer le thème (pas très speed) de Spider-man dans le 2. D’où son départ du 3 et sa petite lassitude dans ses dernières compos.

  22. « Toi qui entre dans l’univers du Hobbit, abandonne tout cynisme! »

    Même chose que pour le premier film, 6 chapitres correspondant qui cloisonne l’action à ce qui existe déjà dans le bouquin. Disons qu’il s’agit d’une structure plus ou moins élastique, ce qui n’empêche pas la sensation là aussi que tout ce qui y est rajouté n’est là que meubler le tout au max (en dehors des scènes d’actions, forcément plus denses que sur papier).
    Mais là il y a une bonne nouvelle, c’est qu’au même moment où les humains commencent à se montrer, et avec eux les promesses de dramatisations bien concrêtes (surtout par rapport à leur statut futur en Terre du Milieu), les héros montrent eux aussi une caractérisation plus réelle. Bilbon et Thorin laisse le poids de leur mission commencer à peser sur eux, et comprennent surtout leurs conséquences. C’est alors que le thème véritable de cette trilogie, hormis l’idée de la Grandeur du plus Petit, émerge: L’Avidité.
    Celle des Nains, des hommes, et de Thorin surtout orgueilleux au point de rejeter l’amitié naissante avec Bilbon pour ne le considérer à nouveau plus que comme « leur cambrioleur ». L’orgueil de Bilbon lui même, qui cache encore l’existence de l’Anneau pour justifier son courage. Enfin l’avidité et l’orgueil de Smaug poussé à son paroxisme de la vilainie, autant que ne le fut celui, misérable, de Gollum. A quoi peut bien servir un trésor immense à un dragon hormis de littière géante ? A rien, juste à posséder et montrer un pouvoir absolu. Une version monstrueuse de l’Oncle Picsou.
    Smaug est LE gros morceau du film, dans sa/son dernière demi-heure/chapitre, le retour officiel des monstres fabuleux ET méchant au cinéma après de timides percées ces dernières années tels le caméo de Thanos ou les envahisseurs de Pacific Rim. Un maître étalon parfait (quoique visuellement pas assez « éclatant » de couleurs), qui se payent le luxe d’être imbattable. Et pourtant le combat de l’infiniment grand contre l’infiniment petit est un des meilleurs qui ait jamais eu au cinéma. Et Benedict Cumberbatch se retrouve (encore! mais il a quelque gentils à son actifs) avec un rôle de grand vilain arrogant bien meilleur que les meilleurs… et le « Nécromancien » !
    Est-ce à dire que ces deux là sont une sorte d’entités satellites du Mal Absolu ?

    En tout cas, après un énorme Cliffhanger de 12 mois (du jamais vu au cinéma depuis longtemps), et dont les enjeux sont déjà posés, parrions sur ce que sera le prologue du dernier volet.
    Encore un flashback certainement, mais le top du top serait que Peter Jackson en profite pour nous montrer la Naissance du Mal, donc de Smaug, et ces liens ténus avec celui qui pourrait être son jumeau spirituel (l’Oeil, évidemment). Un moyen de boucler encore la boucle, comme avec la naissance de Gollum au début du Retour du Roi.
    Bien bien bon (Bilbon?) Si c’était le cas, assurément !

  23. Je ne suis pas encore allé le voir! j’attendrais surement la sortie dvd!

    Le 1 était sympas…très sympas malgrés quelque scénes d’action un peu ennuyante (bon après je suis pas fans d’actions ou de combat à l’épée…après c’est un blockbuster…) et un peu menteur (genre la scéne dans la montagne ou il y a golum! un moment ils tombent tous de 200 mètres et ils s’en sortent tous indém..!

    bref! mais j’avous être moins emballé que la première trilogie des années 2000! je trouvais l’histoire de l’anneaux et de sa destruction bien plus attrayante! On suivait frodon et ses copains…et puis même si il avait une tête à claque on avait envie de voir la suite! Je ne savais pas dutout comment sa llait finir! je pensais qu’ils allaient tous mourir pour sauver le monde…

    Et là c’est l’histoire de bilbon…mais le truc c’est que comme on connait le futur, bé il n y a moins de surprises! on sait qu’il va survivre, lui gandalf et compagnie!

    bref je verrais bien! je pense que je vais apprécier qu’en même! Un film de Jackson sur ce sujet est toujours sympas même quand on n’ai pas un grand fans de fantasy…!

  24. finalement il est bien sympathique!! très bien monté…!

    Sinon juste une remarque: Je trouve que les nains n’ont pas suffisament de reconnaissance par rapport à bilbon! C’est simple c’est grace à lui qu’ils arrivent aussi loin! c’est grâce à lui qu’ils survivent dans la foret (maléfique), c’est grâce à lui qu’ils sont libéré de la forteresse des elfs, c’est lui qui trouve les escaliers de la porte de la montagne, c’est lui qui est à l’origine de l’ouverture de la porte quand tous les nains avaient abandonné, et c’est lui qui part tout seul voir le dragon!!! et pas UN merci!!

    C’est pour sa que je déteste les nains…aucune reconnaissance!!
    La celui sur qui on veut cogner dessus, c’est pas frodon! mais le rois des nains!! insuportable ce type!! PAS UN MERCI!!

    • Toi, tu n’as pas du lire le livre… Parce que si tu savais… le roi des nains va être vraiment, vraiment très vilain avec bilbon dans le prochain opus…

      • nan je n’ai pas lu le livre…, tout simplement parce que je ne lis pas encore (enfin des romans) sa viendra…

        Pour le moment je préfère découvrir les histoires par le cinéma! Le probléme c’est que quand t’es lecteur bé forcément t as une vision différente quand tu regardes un film inspiré d’un livre! et j’ai pas envie de connaitre cette déception qu’il y a souvent…! pour l’instant l’image l’emporte sur les mots écrit!

        Brf! mais le roi des nains il représente exactement tout ce que je hais envers ce peuple fictif…! ils sont sympathique mais…ils n’ont pas beaucoup de charismes déjà! ! mais au perso de thorin je n’ai pas envie de voir son succés! j’ai plutôt envie de le voir échouer!

        Pour en revenir au film! je l’ai vraiment aprécié! c’est sympathique! j’ai l’impression que peter Jackson après avoir fait le chef d’œuvre qu’est « lord of rings » il voulait s’amuser en nous pondant l’histoire d bilbon qui est prenante…!

        Bien sur, c’est beaucoup moins grandioses que la première trilogie, il y a beaucoup moins d’enjeux!
        D’ailleur sa m’a donné l’envie de revoir la trilogie que je connaissais par cœur il y a 8,9 ans!

        Je me suis rendu compte que c’était vraiment des grands films!! les 3! j’ai redécouvert cet univers….tout était parfait dans ces films! les décors surtout!! il y avait du numérique, mais beaucoup beaucoup moins…

        bref! sinon une petite question! t’as l’air d’avoir lu les livres!

        dans le seigneur des anneaux! Pourquoi les nains n’interviennent pas du tout pour aider les hommes? pourtant ils partagent le mm monde!

  25. Moi je trouve sa bien qu’il ait rajouté un personnage féminin et une petite romance!

    Car il n y a aucun personnage féminin sinon…!
    Dans le 1 la seule fois ou on voit une femme c’est les 10 minutes qu’il y a chez les elfs avec cate blanchett!

    C’est sympas de voir des vieux en chapeau gris, des nains affreux, des monstres, des goblins affreux eux aussi…un golum affreux lui aussi! Il y a que chez les elfs qu’on peut voir des gens beaux!! et des femmes s’il vous plait!! c’est indispensable à notre survie!!

    Dans lord of the rings il y avait cate blanchett, liv tyler et truc otto… au moins!

    parceque là on pourrait croire à des relations homosexuelles…! pas assez de femmes donc!

LAISSER UN COMMENTAIRE