La liste des films Marvel


           


Liste des films Marvel

Voici la liste des 69 longs métrages adaptés de comics Marvel, de Captain America (1944) à Black Panther : Wakanda Forever (2022). Cliquez sur les affiches pour vous rendre sur la fiche du film !

   

Liste des films Marvel (format texte)

– [1944] Captain America d’Elmer Clifton et John English
– [1986] Howard… une nouvelle race de héros de Willard Huyck
– [1989] Punisher de Mark Goldblatt
– [1990] Captain America d’Albert Pyun
– [1994] Les Quatre Fantastiques d’Oley Sassone
– [1998] Blade de Stephen Norrington
– [2000] X-Men de Bryan Singer
– [2002] Blade II de Guillermo del Toro
– [2002] Spider-Man de Sam Raimi
– [2003] Daredevil de Mark Steven Johnson
– [2003] X-Men 2 de Bryan Singer
– [2003] Hulk d’Ang Lee
– [2004] The Punisher de Jonathan Hensleigh
– [2004] Spider-Man 2 de Sam Raimi
– [2004] Blade : Trinity de David S. Goyer
– [2005] Elektra de Rob Bowman
– [2005] Les 4 Fantastiques de Tim Story
– [2006] X-Men : L’affrontement final de Brett Ratner
– [2007] Ghost Rider de Mark Steven Johnson
– [2007] Spider-Man 3 de Sam Raimi
– [2007] Les 4 Fantastiques et le Surfer d’Argent de Tim Story
– [2008] Iron Man de Jon Favreau
– [2008] L’Incroyable Hulk de Louis Leterrier
– [2008] Punisher – Zone de guerre de Lexi Alexander
– [2009] X-Men Origins : Wolverine de Gavin Hood
– [2010] Iron Man 2 de Jon Favreau
– [2011] Thor de Kenneth Branagh
– [2011] X-Men : Le Commencement de Matthew Vaughn
– [2011] Captain America : First Avenger de Joe Johnston
– [2012] Ghost Rider : L’esprit de vengeance de Mark Neveldine et Brian Taylor
– [2012] Avengers de Joss Whedon
– [2012] The Amazing Spider-Man de Marc Webb
– [2013] Iron Man 3 de Shane Black
– [2013] Wolverine : Le Combat de l’Immortel de James Mangold
– [2013] Thor : Le Monde des Ténèbres d’Alan Taylor
– [2014] Captain America : Le Soldat de l’Hiver d’Anthony et Joe Russo
– [2014] The Amazing Spider-Man : Le Destin d’un Héros de Marc Webb
– [2014] X-Men : Days of Future Past de Bryan Singer
– [2014] Les Gardiens de la Galaxie de James Gunn
– [2015] Avengers : L’Ère d’Ultron de Joss Whedon
– [2015] Ant-Man de Peyton Reed
– [2015] Les 4 Fantastiques de Josh Trank
– [2016] Deadpool de Tim Miller
– [2016] Captain America : Civil War d’Anthony et Joe Russo
– [2016] X-Men : Apocalypse de Bryan Singer
– [2016] Doctor Strange de Scott Derrickson
– [2017] Logan de James Mangold
– [2017] Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 de James Gunn
– [2017] Spider-Man : Homecoming de Jon Watts
– [2017] Thor : Ragnarok de Taika Waititi
– [2018] Black Panther de Ryan Coogler
– [2018] Avengers : Infinity War d’Anthony et Joe Russo
– [2018] Deadpool 2 de David Leitch
– [2018] Ant-Man et la Guêpe de Peyton Reed
– [2018] Venom de Ruben Fleischer
– [2019] Captain Marvel d’Anna Boden et Ryan Fleck
– [2019] Avengers : Endgame d’Anthony et Joe Russo
– [2019] X-Men : Dark Phoenix de Simon Kinberg
– [2019] Spider-Man : Far From Home de Jon Watts
– [2020] Les Nouveaux Mutants de Josh Boone
– [2021] Black Widow de Cate Shortland
– [2021] Shang-Chi et la légende des Dix Anneaux de Destin Daniel Cretton
– [2021] Venom : Let There Be Carnage d’Andy Serkis
– [2021] Les Eternels de Chloé Zhao
– [2021] Spider-Man : No Way Home de Jon Watts
– [2022] Morbius de Daniel Espinosa
– [2022] Doctor Strange in the Multiverse of Madness de Sam Raimi
– [2022] Thor : Love and Thunder de Taika Waititi
– [2022] Black Panther : Wakanda Forever de Ryan Coogler

Les films Marvel Studios dans l’ordre chronologique

Les films produits par Marvel Studios se déroulent dans un univers partagé où les personnages peuvent se croiser. C’est l’Univers Cinématographique Marvel. A ce jour, cet univers est divisé en quatre phases. La Phase 1 débute avec Iron Man et se termine avec Avengers. La Phase 2 débute avec Iron Man 3 et se termine avec Ant-Man. La Phase 3 débute avec Captain America : Civil War et se termine avec Spider-Man : Far From Home. La Phase 4 débute avec Black Widow et se termine Black Panther : Wakanda Forever.

La liste des courts métrages Marvel One-Shot

L’Univers Cinématographique Marvel se décline aussi en courts métrages. Pendant un temps, à chaque sortie Blu-ray, la Maison des Idées proposait un Marvel One-Shot inédit. Certaines de ces histoires sont assez anecdotiques. Mais d’autres sont essentielles pour la compréhension globale de l’Univers Cinématographique Marvel.

Autres films

Voici la liste des 5 longs métrages adaptés de comics publiés par des divisions de l’éditeur Marvel. Ainsi, la trilogie Men in Black est l’adaptation d’une série éponyme de comic books publiée par Malibu Comics, une société rachetée par Marvel en 1994. Quant à Kick-Ass, il s’agit d’une publication Icon, un label qui édite des comics creator-owned (des séries dont les droits appartiennent à leurs créateurs).

Le calendrier des futurs films Marvel

Le calendrier de tous les futurs films adaptés de comics Marvel… 2022, 2023, 2024 : les super-héros de la Maison des Idées seront plus que jamais présents sur nos écrans. Le guide indispensable pour tout savoir !

71 COMMENTAIRES

  1. Ouéh! j’en 26 sur 33 😉 Mais pourquoi ne pas inclure aussi les films animés même s’ils ne sont sortis qu’en DVD, surtout les Lionsgate dont beaucoup sont de très bonne qualité.

  2. man thing c’est pas plutot DC car si je me trompe pas la BD a comme scénariste alan moore qui a scénarisé aussi watchmen et V pour vendetta qui sont des comic de chez DC

    • C’est Swamp Thing : la créature du marais qui appartient a DC et qui a été écrit par Alan Moore, Man-Thing est une version concurrente chez Marvel.

  3. 30 sur 33. Je savais même pas que Captain America était sorti pendant la guerre. Cool.

    Et c’est là qu’on voit que Marvel, a vite rattraper son retard par rapport à son concurrent DC qui cartonnait dans les années 80/90 avec Superman, Supergirl et Batman.

    • Supergirl, cartonner, ça se discute Dextarian. Et de mon point de vue Marvel n’a rien à rattraper au cinéma, c’est plutôt DC (enfin Warner) qui devrait se bouger un peu plus.

  4. Vous oubliez le film de E.W. Swackhamer concernant l’homme araignée.(1977)
    Il reste néanmoins quelques films Marvel non-cités mais ceux-ci datent des années 60, 70 et 80.

  5. Il manque The Wolverine et Thor 2 🙂 mais je sais que c’est par manque de temps ^.^

    Je voulais savoir si Kick Ass 1 & 2 sont considérés comme de chez Marvel ?

  6. Moi j’en ai 30 sur 40 IRONMAN HULK L’INCROYABLE HULK IRONMAN 2 THOR CAPTAIN AMERICA THE FIRST AVENGER MARVEL’S THE AVENGERS IRONMAN 3 THOR LE MONDE DES TENEBRES CAPTAIN AMERICA LE SOLDAT DE L’HIVER X-MEN X-MEN 2 X-MEN L’AFFRONTEMENT FINAL X-MEN ORIGINS WOLVERINE X-MEN LE COMMENCEMENT WOLVERINE LE COMBAT DE L’IMMORTEL SPIDERMAN SPIDERMAN 2 SPIDERMAN 3 THE AMAZING SPIDERMAN LES 4 FANTASTIUQES LES 4 FANTASTIQUES ET LE SURFER D’ARGENT DAREDEVIL ELEKTRA GHOST RIDER GHOST RIDER L’ESPRIT DE VENGEANCE BLADE BLADE II 2 BLADE TRINITY et KICK-ASS 2 il m’en manque un peu plus de 10 CAPTAIN AMERICA PURPLE DEATH HOWARD LE CANARD UNE NOUVELLE RACE DE HEROS PUNISHER CAPTAIN AMERICA FANTASTIC FOUR THE PUNISHER MAN-THING THE AMAZING SPIDERMAN LE DESTIN D’UN HEROS X-MEN DAYS OF FUTUR PAST LES GARDIENS DE LA GALAXIE et THE CONSULTANT A FUNNY THING HAPPEN AGENT CARTER KING et MIB MIB II 2 KICK-ASS

  7. Il semblerait que tu en ai oublié un… et pas le moindre… NICK FURY AGENT OF SHIELD sorti en 1998 avec David Hasselhoff dans le rôle titre! Certes c’est un téléfilm mais comme les one-shots Marvel ou Punisher War Zone sortis directement en DVD figurent dans la liste, il serait juste que ce chef d’oeuvre y ait sa place également. C’est quand même terrible de mettre dans la liste le film des quatre fantastiques des années 90 qui n’est jamais officiellement sorti et d’oublier cette pépite magnifiquement portée par le héros de K-2000 et d’Alerte à Malibu! J’apprécierait vraiment que cette terrible injustice soit réparée et que cette magnifique production retrouve sa place parmi les grands films inspirés des comics de la maison des idées.

  8. Blade X-Men Blade 2 Daredevil X-Men 2 Hulk Spiderman 2 Blade Trinity Elektra Man-Thing Les 4 Fantastiques X-Men l’Affrontement Final Ghost Rider Spiderman 3 Les 4 Fantastiques et le Surfer d’Argent Ironman L’Incroyable Hulk Punisher Zone de Guerre X-Men Origins Wolverine Ironman 2 Thor X-Men le Commencement Captain America the First Avenger Ghost Rider l’Esprit de Vengeance Marvel’s the Avengers The Amazing Spiderman Ironman 3 Wolverine le Combat de l’Immortel Thor le Monde des Ténèbres Captain America le Soldat de l’Hiver The Amazing Spiderman le Déstin d’un Héros X-Men Days of Future Past Les Gardiens de la Galaxie Kick-Ass 2

  9. 42/54
    Howard le Canard une Nouvelle Race de Héros
    Punisher
    Blade
    X-Men
    Blade 2
    Spiderman
    Daredevil
    X-Men 2
    Hulk
    The Punisher
    Spiderman 2
    Blade Trinity
    Elektra
    Man-Thing
    Spiderman 2
    X-Men l’Affrontement Final
    Ghost Rider
    Spiderman 3
    Les 4 Fantastiques et le Surfer d’Argent
    Ironman
    L’Incroyable Hulk
    Punisher Zone de Guerre
    X-Men Origins Wolverine
    Ironman 2
    Thor
    X-Men le Commencement
    Captain America the First Avenger
    Ghost Rider l’Esprit de Vengeance
    Marvel’s the Avengers
    The Amazing Spiderman
    Ironman 3
    Wolverine le Combat de l’Immortel
    Thor le Monde des Ténèbres
    Captain America le Soldat de l’Hiver
    The Amazing Spiderman le Déstin d’un Héros
    X-Men Days of Future Past
    Les Gardiens de la Galaxie

  10. Rien entre 1944 et 1986 ?
    Pourtant j’ai bien le souvenir d’être allé voir Spiderman au cinéma dans les années 70 avec ma mère !

    Ah oui tiens, c’était celui-là : http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=14532.html
    et il y en avait eu un 2ème : http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=20032.html

    J’étais allé voir Captain América aussi : http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=193282.html
    Et il y avait eu également, plus tard : http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=52148.html

    • Ces Spider-Man étaient des épisodes d’une série tv live, remontés pour devenir des longs-métrages pour la France..:
      https://fr.wikipedia.org/wiki/The_Amazing_Spider-Man_(s%C3%A9rie_t%C3%A9l%C3%A9vis%C3%A9e)
      On peut dire qu’ils n’entrent pas en ligne de compte sur cette page comme « vrais » films.

  11. Dans la série L’Incroyable Hulk le personnage principale devait s’appeler Bruce Banner mais à été nommée David Banner (car les créateurs trouvait que le nom d’origine de Hulk avait des conotation homosexuelle… 0_0) quoi qu’il en soit On remarque que le nom de l’acteur Bill Bixby à les même initiale que Bruce Banner. Coïncidence… sans… aucun… doute. Bon…ben… je repasserait

    • Comme la structure de ses aventures y est aussi proche de celle du feuilleton des années 60, Le Fugitif (où le héros y a aussi perdu sa femme)… le prénom de David – celui de Bruce devenant ici secondaire – peut aussi être un clin d’oeil à l’acteur qui jouait dans la série du Fugitif: David Janssen.

  12. Bonjour. Merci pour ce travail de fou dont je me sert avec bonheur.
    Il me semble qu’il manque les deux « Kingsman », adaptations (peut-être très libres) de la série de comics créée par Mark Millar et Dave Gibbons chez Icon.
    Meilleurs voeux !

  13. Aowww ! J’aime en rajouter de nouveaux de temps en temps:
    https://www.melty.fr/ces-photos-d-enfance-des-avengers-vont-meme-attendrir-thanos-a649777.html

  14. Ça aussi, c’est bien sympa à voir:
    https://www.melty.fr/les-doublures-des-avengers-envoient-autant-de-lourd-que-les-originaux-a649966.html

      • Bah Garyus, il y en a bien qui sont capables d’y aller plus de 40 fois (voir en fin de coms ici http://lestoilesheroiques.fr/2018/05/avengers-infinity-war-le-box-office-1-607-milliard-de-dollars-dans-le-monde.html 😉 ).

    • Y en a que j’avais pas vu (le raccord sur le pont-arc-en-ciel fallait le voir !). Mais le masque de Crâne Rouge et les admiratrices de Skurge ça pour le coup je l’avais déjà remarqué. Pas étonnant non plus, Cap 1 j’ai du le voir plus de 6 fois vu que c’est mon Marvel préféré.

  15. https://www.franceinter.fr/cinema/podcast-marvel-la-fabrique-des-super-heros
    Comme ça fait du bien d’avoir de bonnes analyses journalistiques sur ce genre et leur continuation sur grand écran, au plus près de la justesse…
    Il faudrait que ces extraits ça soit repris par plus de gens dans les analyses des films.

  16. J’adore votre travail (pour les toiles héroïque) grâce à vous j’ai vus 55 sur 56 film marvel je rajoute les gardien de la galaxie,l’homme arraigné, man thing, kick ass, et les trois men in black
    Mais je croit que captain america est un serial america de 15 chapitres de 25 minutes chacun et je croit que vous avez oubliait les film : man thing, les gardiens de la galaxie, la riposte de l’homme arraigné (que je n’est pas vus) et l homme arraigné voilà, merci de votre compréhension (si je me trompe dites le moi)

  17. Excusez moi car J ai dit que captain america 1944 n’était pas un film mais cet un film et que J ai mit l’homme arraigné et la riposte de l’homme arraigné et spider man defie le dragon mais que cest des film mais cest que cet des téléfilm
    Mes je pense qu’il reste
    Venom (2005)

  18. Je suis vraiment désoler pour tout les connerie que J ai dites mais la je vais vous dire ce que J ai vu (même si il n’a aucun intérêt mais ça m’amuse ) :
    Captain america (1944)
    Captain america (1990)
    Captain america : first avenger
    Captain america : le soldat de l’hiver
    Captain america : civil war
    Howard …. une nouvelle race d’heros
    Punisher
    The punisher
    Punisher : zone de guerre
    Les 4 fantastique (1994)
    Les 4 fantastique (2005)
    Les 4 fantastique et le surfeur d’argent
    Les 4 fantastique (2015)
    Blade
    Blade 2
    Blade : trinity
    Man thing
    Ant man
    Ant man et la guêpe
    Ghost rider
    Ghost rider : l’esprit de la vengeance
    L’homme arraigné
    Spider man
    Spider man 2
    Spider man 3
    The amazing spider-man
    The amazing spider-man : le destin d’un heros
    Spider man : homecoming
    X-men
    X-men 2
    X-men : l’affrontement final
    X-men : le commencement
    X-men : day of future spat
    X-men : apocalypse
    X-men origine wolverine
    Wolverine : le combat de l’imortel
    Logan
    Deadpool
    Deadpool 2
    Once open a deadpool
    Iron man
    Iron man 2
    Iron man 3
    Thor
    Thor : le monde des ténebre
    Thor : ragnarok
    Hulk
    L’incroyable Hulk (2008)
    Kick ass
    Kick ass 2
    Men in black
    Men in black 2
    Men in black 3
    Daredevil
    Elecktra
    Docteur strange (2016)
    Black phanter
    Captain marvel
    Venom (2019)
    Avenger
    Avenger : l’ére d’ultron
    Avenger : infinity war
    Avenger : endgame
    Les gardien de la galaxie
    Les gardien de la galaxie vol 2

  19. Tout cela sont des téléfilm merci les toile héroïque de nous avoir mit que les film :
    Man thing
    Spider man defie le dragon
    La riposte de l’homme arraigné
    L’homme arraigné
    Captain america 2 : death To me (1979)
    Captain america (1979)
    Dr strange (1978)
    Hulk revient
    La mort de l’incroyable hulk
    Le procet de l’incroyable hulk
    Le retour de l’incroyable hulk
    Nick fury : agent of S.H.I.E.L.D.
    The incrédible Hulk : death in the family
    L’incroyable Hulk : L’homme mistere
    L’incroyable Hulk (1977)

  20. – https://www.mouv.fr/rap-fr/marvel-et-le-rap-francais-un-amour-qui-ne-date-pas-d-hier-350105?fbclid=IwAR3BzKSadrHPTMrHzUvnYqadKOMw_G_i4ZmS_0rG2qGdqMDPMhTycDjXnQQ
    – https://www.mouv.fr/rap-fr/marvel-et-le-rap-francais-une-relation-qui-ne-date-pas-d-hier-350262?fbclid=IwAR34AChse5b5on09aDNVfmUWdGvi4QEyja7NSleLxOLpAz4sgC4zu4ZTvZ4

    …intéressant. Place de choix dans la Pop Culture, évidemment.

    Et pour la concurrence ? L’adage comme quoi DC n’arrive pas assez ça s’imprégner en France (en dehors de Batman bien sûr) continue-t-il à se vérifier à travers des décennies de dispersions et de faux pas… ou bien, à cause d’une image toujours trop conservatrice chez ces héros ?

    • Il me semble que lex luthor est très apprécié par les rappeurs de chez nous

      Mais les héros japonais reste les plus privilégiés dans le genre

  21. https://www.melty.fr/daredevil-iron-man-avengers-as-tu-repere-ce-lien-entre-les-series-marvel-de-netflix-et-le-mcu-a685796.html
    …donc les séries MarvFlix les plus appréciées de toutes sont du MCU…mais aussi TASM 2, car Pat Kiernan y serait aussi. 🙂

  22. http://www.comicsblog.fr/36144-Bob_iger_deetaille_la_lutte_contre_ike_Perlmutter_chez_Marvel_Studios_pour_les_films_Black_Panther_et_Captain_Marvel
    Intéressant… et bien cynique.

  23. Pour info sympa :
    https://www.tomsguide.fr/mcu-quel-age-ont-les-heros-de-chez-marvel/

    …et la blague prévisible: « par contre, l’âge mental est plus bas pour la plupart d’entre eux, duh! » 🤪

  24. https://hitek.fr/42/marvel-lit-comics-guide-supreme-super-heros_9663
    Ça c’est du boulot… C’est bien mieux que de se reposer sur de simples impressions.

  25. « Marvel : un fan a remonté le MCU en un seul film de 50 heures ! » 😳
    https://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18703593.html
    Pauvre diable… Il faudrait ajouter aussi maintenant des scènes des Éternels, voir même des Spider-Man de Sony et des héros Netflix, etc…
    Ça sera jamais fini !!! 😵

  26. La patte thématique des réalisateurs passés par le MCU…

    Jon Favreau : des histoires de fils confrontés à des pères absents ou de substitution – Elfe, Zathura, son diptyque d’Iron Man, Cowboys et Envahisseurs, Le Livre de la Jungle, Le Roi Lion.
    Continue à cartonner mais sans pouvoir sortir de chez Disney ;

    Louis Leterrier : des histoires d’hommes renfrognés, cachant des brutes violentes en leur sein, et poussés à fuir régulièrement – Le Transporteur, Danny the Dog, L’Incroyable Hulk.
    Il laissera ces thèmes par la suite, et sera plus un artisan au service ;

    Kenneth Brannagh : paricides royaux, obsession et immortalité – ses adaptations de Shakespeare, Dead Again, Frankenstein, Thor (qui reprend aussi des moments dignes du film À l’Est d’Eden, avec sa lutte fratricide pour l’amour d’un père et ses nombreux cadrages en biais).
    Il laissera ces thèmes par la suite et sera bien plus un faiseur, hélas ;

    Joe Johnston : le goût de l’aventure vintage décomplexée, avec des héros simples et directs, qui savent ce qu’ils font (la plupart du temps) – Directeur artistique sur Star Wars et Indiana Jones, Les Aventures de Rocketeer, Jumanji, Jurassic Park 3, Hidalgo, Captain America: First Avenger.
    N’a pas pû capitaliser assez sur son passage Marvelien, hélas plus culte que lucratif, encore une fois pour lui ;

    Joss Whedon : la dynamique de groupe chez des individus en décalage du monde… Voir même au sein même de ce groupe – les trop humains Xander dans Buffy, Gunn dans Angel, Ballard dans Dollhouse, Barton chez les Vengeurs. Jusqu’à ironiser nerveusement de leurs situations irréalistes
    N’a pas pû y faire plus (c’est un boulot, moins personnel), ces héros sont trop puissants pour lui qui préfère les outsiders plus modestes. Et il y a eu malentendu publique, le premier film étant trop automatiquement révéré par pur symbolisme, alors qu’il est moins maîtrisé que le deuxième ;

    Shane Black : des histoires « Pulp », de monstres, de flics ou détectives, de duos de choc (scénarii de l’Arme Fatale et Au revoir à jamais, ainsi qu’une participation à ceux de Predator et des premiers Iron Man, réalisation Kiss Kiss Bang Bang, Iron Man 3, The Nice Guys, encore un Predator)… Histoires qu’il retourne, les jouent à l’envers avec des surprises mêlées. Se duplique un peu trop de manière évidente dans IM3 (fêtes de Noël, enfant débrouillard). Avec calculs politiques logiques mais prudents ;

    Alan Taylor : au service. Une femme devait réaliser ce film, pour une tonalité allant plus vers un romantisme annoncé à la fin du premier film – enfin, il semblait. Lui mettra juste son expérience Heroic Fantasy de Game of Throne là dedans, mais sans avoir le temps de plus ;

    Les Russo : très documentés et fans de films de genre mélangeant les styles, ils ont déjà l’expérience des tournages en caméra portée, pour un style plus « brut » adapté au côté viscéral et parano – déjà programmé sur Captain America : Le Soldat d’Hiver avant même l’engagement de qui que ce soit. Ils y amènent aussi une dynamique de groupe, reposant aussi sur un petit noyau principal, qui leur servira plus tard, ainsi qu’un travail sur les espaces clos alternant avec ceux qui sont à découvert (Bienvenue à Collinwood, des épisodes de Arrested Development et Community).
    Leur mutation se fait progressive en augmentant le potentiel de CALSdH pour Captain America : Civil War, plus gros.
    Puis en laissant tomber tout ce qui concerne les espaces clos quand ils reprendront les Vengeurs, tout en mettant bien plus le paquet sur leur thématique de la planification, militaire ou infiltrative – le Casse (Temporel) de Endgame, déjà au cœur de leur tout premier film (également un remake), et qu’on retrouve aussi un peu dans leur suivant, Cherry ;

    James Gunn : des histoires de personnages tarés, qui mettent leur folie suicidaire au service du bien du Monde (sans lequel ils ne peuvent vivre). Folie d’alien(és), foutraquerie assumée, qui serait totalement vaine sans l’inclusion salutaire in fine d’un sentiment de mélancolie, à chaque fois, permettant un équilibre (Super, Les Gardiens de la Galaxie, The Suicide Squad). Et de s’approprier un temps tout un versant anti super-héroique.
    A ses limites tout de même, à force de se dupliquer bien trop à l’identique ;

    Peyton Reed : d’abord au service, puisque remplaçant un Edgar Wright qui n’avait plus sa place, ne pouvait plus s’approprier une franchise qui résisterait forcément à ses velléités violentes habituelles.
    Puis Reed, petit artisan de divertissements où les personnages s’entrechoquent, longtemps obsédé par l’idée de la Famille recomposée et soudée des 4 Fantastiques, réussit à prendre en main la franchise en injectant dedans la dite obsession. Le jeu du rythme cher à Wright reste présent, de manière plus conventionnelle mais pas moins attachante, comme un bon Amblin des familles.
    Le second film poussera les limites plus loin, assumant encore plus une identité de franchise de gentils hors-la-loi (préparation de casse, puis course poursuite à travers la ville) ;

    Scott Derrickson : toute une carrière faite autour des films surnaturels, et surtout horrifiques, où des personnages modifient leurs convictions en étant face à l’Étrangeté (déroulement classique). Comme pour son remake du Jour où la Terre s’arrêta, fait un intermède Tout Public avec Dr Strange, où il y injecte sa petite maîtrise de l’angoisse et des traumatismes (physiques) ;

    Jon Watts : des histoires de personnages pris dans un étau implacable (Clown, Cop Car, ses Spider-Man), où leur humanité menace d’être engloutie par une violence sourde ou grotesque, et une peur de l’échec. Évidemment, en prenant longuement ses quartiers dans le MCU, il continue à jouer à des niveaux de plus en plus surréalistes. Mais jusqu’à quand, tant ces super-héros si facilement révérés représentent un confort pour tout metteur en scène ? ;

    Taika Waititi : un peu trop proche de Gunn dans la folie burlesque, en plus brinquebalant, avec du détournement passant à l’extrême limite du cynisme quand il se lie aux héros survitaminés. Là aussi, une certaine sensibilité quand il se focalise surtout sur les histoires « d’enfants perdus » dans un monde (d’adultes) hostile ;

    Ryan Coogler : la question de l’héritage violent, paternel et ethnique – Fruitvale Station, Creed, Black Panther… Se consacre difficilement à autre chose après, BP lui prenant beaucoup de temps pour diverses raisons ;

    Boden et Fleck : de classiques histoires identitaires, avec des personnages principaux brinquebalants à la recherche d’un nouveau souffle – Half Nelson, Une
    drôle d’histoire, Under Pressure, Captain Marvel… Malheureusement, ce dernier était pris en tenaille par le tournage du diptyque Avengers, d’où un manque de maîtrise même si son côté insolite et sans concession fait son effet ;

    Cate Shortland : des histoires de jeunes femmes violemment aux abois, toutes principalement produites en Australie – Le Saut périlleux, Lore, Berlin Syndrome… Black Widow en est la version « augmentée », mais ça ne trahit pas sa vision originelle ;

    Destin Daniel Cretton : des histoires de héros devant trouver leur voie malgré une généalogie compliquée – States of Grace, Le Chemin du pardon, Le Château de verre, La Voie de la justice, Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux… Ça reste très classique, laissant le talent des comédiens donner une valeur particulière au tout ;

    Chloé Zhao : des histoires à propos d’individus assez disparates, et évoluant en marge du monde – Les chansons que mes frères m’ont apprises, The Rider, Nomadland, Les Éternels… Sur ce dernier, son propre côté « fan de bandes-dessinées d’action » ressort un peu plus, mais elle peut y garder une part de son style Naturaliste. Normal, avec des personnages errant à travers le monde.

  27. https://hitek.fr/actualite/marvel-liste-acteurs-joue-plusieurs-roles-differents-films-mcu-_37548
    On pourrait aussi ajouter ceux qui ont joué dans divers films Marvel avant le MCU (Daniel Dae Kim, Sam Elliot..).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here