Le Consultant

L’Agent Coulson (Clark Gregg) retrouve l’Agent Sitwell (Maximiliano Hernández) dans un restaurant et l’informe que le Conseil de Sécurité Mondiale souhaite libérer Emil Blonsky/l’Abomination pour qu’il puisse rejoindre l’Initiative Avengers. Les membres du Conseil de Sécurité Mondiale voient en Blonsky un héros de guerre et rejettent la faute de son combat avec Hulk sur Bruce Banner. Ils ordonnent donc au S.H.I.E.L.D. d’envoyer un agent auprès du Général Thaddeus ‘Thunderbolt’ Ross – qui détient Blonsky – pour lui demander sa libération. Les deux agents décident d’envoyer un pigeon pour saboter la rencontre. A contrecœur, Coulson suit l’idée de Sitwell : s’adresser au ‘Consultant’, Tony Stark…  [Scène post-générique de L’Incroyable Hulk] Le jour suivant, l’Agent Sitwell retrouve l’Agent Coulson au restaurant. Comme prévu, Stark a énervé Ross au point qu’il ait voulu le faire sortir du bar. En réponse, Stark a racheté le bar et programmé sa démolition. Leur plan a fonctionné. La rencontre est un échec. Blonsky reste en prison.

Posters et images :

Aussi sur Les Toiles Héroïques :

On en discute sur le Forum !

1 COMMENTAIRE

  1. Au final ce court là donne presque l’impression d' »effacer » le Hulk version Norton en donnant un sens différent à ce que beaucoup avaient compris à la fin lors du caméo de Stark. A savoir qu’il aiderait à former l’équipe des Vengeurs pour pouvoir le cas échéant l’arrêter le jour où il deviendrait trop dangereux, ce que laissait aussi entendre le dernier plan d’un Banner souriant un peu trop pour être honnête.
    Non, finalement Loki ne le contrôle pas à ce moment, le Général Ross et tous les autres personnages du film resteront absents encore maintenant, Stark se fait prier pour bosser plus directement avec le SHIELD etc…
    Rétrospectivement, on apprend que le Conseil de Sécurité Mondiale n’aurait pas eu de scrupules à employer un monstre comme Blonsky, croyant peut-être que sa formation de soldat en ferait quelqu’un de plus contrôlable que Banner. Le missile à la fin d’Avengers confirme leur manque de scrupules.
    Incidemment, l’Hydra aurait peut-être aussi eu plus « peur » d’un Blonsky plus vicieux au sein d’une équipe d’Avengers, ce qui justifierait qu’ils laisseraient se dérouler comme prévu leur réunion au sein du SHIELD, tant que ça n’est pas incompatible avec leur plan final ?
    Mais comme celui-ci semblera être de jouer sur un événement catastrophique mondial pour lancer Insight, le résultat aurait été le même pour ceux pour qui travaille Sitwell.
    En l’état, pas trop de contradictions avec les derniers films.

LAISSER UN COMMENTAIRE