Batwoman : Un mini-teaser pour annoncer… la commande de la série !

55

C’est parti ! Sans surprise, la chaîne The CW commande officiellement la série Batwoman. Teaser, bannière, logo, tout est là… sauf la date de lancement et le nombre d’épisodes. On peut supposer que le show sera diffusé après l’ultime saison d’Arrow, soit à la mi-saison, début 2020. Comptez-vous suivre les aventures de Kate Kane (à ne pas confondre avec Katy Keene !) ? Est-ce le début d’une nouvelle phase de l’Univers Télévisuel DC Comics ? A vos claviers !

Armée d’une passion pour la justice sociale et d’un talent pour dire tout haut ce qu’elle pense, Kate Kane s’élève dans les rues de Gotham en tant que Batwoman, une lesbienne et une combattante de rue hautement entraînée, pour étouffer la résurgence de la criminalité dans cette ville défaillante. Mais ne l’appelez pas encore une héroïne. Dans une ville désespérément à la recherche d’un sauveur, Kate doit surmonter ses propres démons avant d’embrasser l’appel et devenir un symbole d’espoir pour Gotham.

La série Batwoman sera diffusée en 2020 (?) sur la chaîne CW, avec Ruby Rose (Kate Kane/Batwoman), Meagan Tandy (Sophie Moore), Camrus Johnson (Luke Fox/Batwing), Nicole Kang (Mary Hamilton), Dougray Scott (Colonel Jacob Kane) et Rachel Skarsten (Elizabeth Kane/Red Alice).

55 COMMENTAIRES

  1. Je suis le seul à trouver ce pitch atroce ?
    « Dans une ville désespérément à la recherche d’un sauveur » : Batman n’est plus là ? La série se passe après sa mort, ou sa disparition, un truc du genre ? (vraie question, hein)

    « Une lesbienne et une combattante de rue hautement entraînée » : là encore, pourquoi définir le personnage par sa sexualité ? Qu’elle soit lesbienne n’est pas un soucis, que cette sexualité soit développée dans la série n’en est pas non plus un (Captain Jack dans Torchwood !! yeah !) mais la définir en premier lieu par ça m’interpelle.

    Je veux dire, est-ce qu’on dit de Batman : « un hétérosexuel et un combattant de rue hautement entraîné » ?

    • Oui la série se passe après la disparition de Bruce Wayne/Batman, on nous présente la situation dans le crossover Elseworlds.

    • Si on parle de sa sexualité dans le pitch c’est juste pour rassurer les fans.
      Si ça n’avait pas été mentionné, ils craindraient que Batwoman soit « hétéro-washer » dans la série alors que là ils sont sûrs que cette facette du personnage sera adaptée.

    • Faut bien satisfaire les pleurnicheurs qui ne pensent qu’a la race ou au sexe, quitte a endevenir ironiquement raciste ou pervers
      Donc ouais l’appat du gain fait qu’ils misent tout sur ses « différences »

  2. Je suis content de savoir que c’est une Lesbienne et qu’elle est hautement entraîné.
    c’est très important pour l’histoire effectivement donc on peut en déduire que le seul intérêt du show est de mettre en avant une Lesbienne qui met minable des hétéros !!!

    j’adore le politiquement correct comme avec Endgame avec les girls qui comme par magie pendant la bataille sont réunies au même endroit, au même moment, ce n’était pas du tout forcé c’est sûr.

    • Généralement quand c’est le genre, la couleur ou l’orientation sexuel qui est le motif pour créer une oeuvre sa ne marche pas

      • C’est pas tellement ça, c’est surtout si les créateurs du show font réellement ça pour l’ouverture , si c’est au cœur de l’histoire ou si c’est uniquement par appât du gain.
        Regarde Sense 8, c’était le thème et la volonté des sœurs Washowski, c’est traité intelligemment et c’est très réussi. Après si c’est juste de la comm de producteurs, effectivement …

          • C’est une série que je trouve vraiment magnifique à voir. Tu sens pleinement que ça a été écrit avec le cœur ! Pour moi l’œuvre la plus intime des Washowski.

        • Bizarrement c’est ça qui m’a fait lâcher Sense 8. J’ai trouvé ça trop appuyé alors que ce n’était pas du tout le pitch à la base. Autant regarder L World, en fait (que je trouve cool parce que c’est le propos)…
          Je veux dire, une des personnages qui est transgenre son histoire commence le jour de la Gay Pride, et elles sont entourées de personnes qui les haïssent, l’autre personnage le cœur de son histoire c’est son coming out en tant que star, et il a une grande tirade sensée être émouvante où il raconte sa première fellation sur son mec…. C’est pas ce que le scénar m’avait vendu. Alors ok l’oeuvre est intime mais ça m’a fait le même effet que si toutes les femmes dans Endgame commençaient à se galocher pendant la scène finale…. C’était pas le propos, à la base, quoi. On m’a dit « des personnages inter-connectés se servent de leurs différences et de leurs aptitudes pour s’en sortir » (une asiat qui sait se battre, un flic qui sait tirer, un africain qui sait conduire un bus……..clichés mais bon..)

          Accessoirement ils peuvent être homo/hétéro tout ça, mais en faire un moment le centre de l’intrigue… non ça manque de subtilité.

          • Je dois juste avoué que tu m’a bien fait rire avec « l’Africain qui sait conduire un bus » ^^ faut avouer que son utilité dans l’équipe était vraiment pas majeur ^^ mais il dépayse au moins

  3.  » une lesbienne et une combattante de rue hautement entraînée » J’ai grincé des dents…
    On va me dire que c’est parce que je suis homophobe mais non désolé de vous décevoir. On s’en fout dans un synopsis de précisé son orientation sexuelle. A moins que ça soit une série qui parle de problème d’homosexualité? J’en doutes mais qui c’est… Mais ça n’excuse pas le côté on fait un casting en cherchant que une fille homosexuelle pour jouer un rôle homosexuelle. C’est pas en maintenant les gens dans des cases que les discriminations vont cesser… au contraire… On en connait pourtant des acteurs qui jouent un rôle d’une orientation sexuelle qui ne sont pas la leur et qui le font bien, sans cliché.
    En tout cas si c’est juste du bait pour une série dont c’est pas le sujet va falloir me justifier pourquoi dans le synopsis de Spiderman on précise pas « Un ado hétérosexuel avec des pouvoirs d’araignée »…

    • D’un côté, ça n’aurait aucun sens de préciser qu’un personnage est « hétéro », puisque c’est la norme. On met en avant les traits du personnage qui le distinguent, qui le rendent « spécial »… Mais je te rejoins, ça n’a aucun intérêt si le sujet n’est pas au centre de l’histoire. En-dehors de l’intérêt marketing évidemment.

        • Exactement tout ce que dénonce les militants en disant qu’ils sont avant tout des l’être humain.
          Mais la cohérence n’existe plus aujourd’hui

        • Quand je dis « spécial », je parle vis à vis de l’histoire. Si ton histoire compte parmi ses thèmes l’affirmation d’un individu homosexuel au sein d’une société qui rejette la minorité à laquelle il appartient, alors la mention a sa place dans le synopsis. Si ce n’est pas le cas ça n’a aucun intérêt d’être mentionné. Ça vaut pour n’importe quel trait, qu’il soit commun ou non dans notre monde.

    • … C’était sarcastique ? Non parce que le pitch me paraît plutôt clair ^^ :

      « Kate Kane s’élève dans les rues de Gotham en tant que Batwoman, une lesbienne et une combattante de rue hautement entraînée »

  4. Attendez, ils proposent l’univers Batman sans Batman, qu’est-ce qu’il vous faut de plus ?
    Perso je signe directement. Batman c’est bien le seul personnage (avec le Joker) qui m’empêche d’apprécier Gotham et son univers.
    Du coup je donnerai une chance à la série, malgré un pitch qui pue pas mal en effet. Définir un personnage par son orientation sexuelle c’est jamais bon signe.

    Ce qu’on voyait d’elle dans Elseworlds était assez convainquant pour me donner envie d’essayer en tout cas.

  5. Bientôt ils vont nous mettre la taille et le poids des personnages dans les synopsis ^^

    « Face à la forte hausse de la criminalité à Gotham, le justicier Batman, un homme chauve-souris américain hétéro d’1m 90, pesant 99kg, à la peau blanche, non vegan, entrainé par les meilleurs combattants du monde, va tout faire pour ramener la justice et la paix dans la galax… euh je veux dire dans sa ville comptant 10 millions d’habitants de tous types et d’orientation sexuelle »

  6. Oui au fait , elle est bien Vegan et Ecologiste , au moins ? Parce que si elle n’est que lesbienne , c’est pas top-top comme choix de vie

  7. La normalité selon les français c’est cacher ce qu’on est et se fendre dans la masse (en gros la théorie de l’assimilation ) . Oui le personnage est une lesbienne elle est dans le comics c’est quelques chose d’important dans sa vie elle décide de se battre pour cette cause .Et c’est exactement ce que fait d’elle un super personnage et un personnage important .

  8. C’est dingue cette levée de boucliers à chaque fois! Mais qu’est-ce-que ça peut vous foutre qu’elle soit lesbienne et présentée comme telle ?
    Les séries de la CW font des gros pas en avant de ce côté à chaque fois: des noirs, des hispaniques, des gays, des lesbiennes et même des transgenres.
    On a bien compris que vous êtes des gros beaufs blancs. Y’a pas que ça dans la vie et ils ont le droit de communiquer là-dessus pour attirer un public qui justement pense que le super-slip c’est fait que pour les gros beaufs blancs.
    Vive les femmes, les blacks, les lesbiennes et les transgenres super-héros. Il faut le dire à tout le monde et le crier fort que ça existe.

    Non, le vrai problème c’est la structure narrative des séries CW, leur côté cheap et cette actrice que j’ai trouvée plus que mauvaise dans le cross over. Ca sera sans moi.

    • Parce qu’il faut obligatoirement être identique à un personnage de fiction pour pouvoir s’identifier à lui ? Pour comprendre, avoir de l’anpathie pour lui ? Ou elle ?
      Captain Marvel n’est pas (encore) lesbienne, ça n’a pas empêché beaucoup d’hommes, de femmes, hétéro ou gay, de toutes les couleurs d’aller voir le film et d’appécier les aventures de Carol, et de ressentir l’émotion qui pouvait s’en dégager. Bon sang, et quand on parle d’un personnage comme Talos, qui est terriblement attachant et poignant dans certaines scènes, on fait comment ?
      Montrer que le personnage est lesbienne c’est cool, bien sûr. Mais en faire un argument de vente et de comm’, si la série est mauvaise, mal écrite etc c’est débile. En plus d’être inutile. ‘tain, même Adventure Time gérait la relation amoureuse entre ses deux personnages féminins phare (Princess Bulblegum et Marceline) mieux que ça, PARCE QUE c’était un élément en fond. Le sexe et l’orientation des personnages c’est du décors. De l’accessoire.

      Et c’est mon avis, mais c’est pas en montrant Batwoman comme étant excpetionnel parce qu’elle est lesbienne que ça peut faire changer quoique ce soit irl. Tout ce que ça fait c’est mettre son personnage dans la boîte « lesbienne » et l’étiqueter de la même manière. Et étiqueter les peronnages pour leur couleurs, religions ou orientations sexuels… Je trouve ça quand même assez malsain.

      Batwoman c’est bien plus qu’une lesbienne. C’est une femme forte, qui se bat contre le crime, dans l’Arrowverse qui doit maintenant porter Gotham seules sur ses épaules, qui a devoir essayer de sortir Wayne Enterprises de la galère peut-être, jongler entre sa vie civile et sa vie d’héroïne, risquer les deux tous les soirs et accessoirement, peut-être suivant la direction de la série, devoir vivre dans une ville/sociétée qui n’acceptera pas forcément ce qu’elle fait dans son plumard. Alors oui je trouve que résumer ce personnage juste à « elle est goudou », c’est bien dommage. Et j’espère que c’est pas ce qu’on aura dans la série.

      • @ Chocasse (si ce n’est pas un troll de ta part): Rien, je suis personnellement un gros beauf black (expression interdite chez certains fans de Supergirl).
        Mais quand ils font les vierges effarouchées quand des films comme Captain Marvel, Black Panther ou Wonder Woman ou une série comme Batwoman assument et clament leur identité, je les trouve cons et lourds. Mais je dois être le seul.

        @Xiggy: Tu es passé totalement à côté de mon argument « Ce monde de gros beaufs blancs »
        Pourquoi ne pas en faire un argument de vente? Pourquoi ne pas dire à la population lesbienne « Eh! On fait une héroïne qui est comme vous! »
        Est-ce que ça veut dire qu’elle ne sera que ça? Non. Le pitch est bien plus explicite que ça mais comme tous les autres tu bloques sur ce mot. Pourquoi??
        Ca a marché pour Captain Marvel, Wonder Woman et Black Panther. Pourquoi avoir honte de dire qu’elle est lesbienne? C’est quoi le problème?

        • C’est la catégorisation. Pourquoi mettre dans une case. Et puis « Pourquoi ne pas dire à la population lesbienne « Eh! On fait une héroïne qui est comme vous! » ». Donc parce qu’elle est lesbienne elle doit parler avant tout au lesbienne et pas à tout le monde, c’est pour eux d’abord? Parce vous les lesbiennes êtes avant tout des lesbiennes avant d’être des gens comme nous? Tu vois je forces le trait mais c’est que ça tend à signifier.
          Mais surtout faut arrêter de penser que parce qu’on est contre le marketing des « communautés » que ça veut dire qu’on est contre l’avancé de ces communautés. C’est justement le contraire.
          D’ailleurs l’ironie de la chose est qu’on se bat pour la même chose mais en étant pas d’accord sur le comment on doit se battre pour.

        • « @Xiggy: Tu es passé totalement à côté de mon argument « Ce monde de gros beaufs blancs »
          Pourquoi ne pas en faire un argument de vente? Pourquoi ne pas dire à la population lesbienne « Eh! On fait une héroïne qui est comme vous! »
          Est-ce que ça veut dire qu’elle ne sera que ça? Non. Le pitch est bien plus explicite que ça mais comme tous les autres tu bloques sur ce mot. Pourquoi??
          Ca a marché pour Captain Marvel, Wonder Woman et Black Panther. Pourquoi avoir honte de dire qu’elle est lesbienne? C’est quoi le problème? »

          My bad haha !
          Dans ce cas pour essayerde mieux répondre… Personnelement c’est juste que l’orientation sexuelle des personnages je m’en moque pas mal. Qu’ils soient hétéro, bi, gay ou autres, c’est quelque chose dont je me moque comme du temps qu’il fait. Dans ma vie de tous les jours je me moque éperdument de savoir si la personne qui me vend une baguette, dirige le pays où je vis ou qui arrête la racaille soit un homme ou une femme, de couleur ou non, ou qu’il ou elle couche avec des hommes ou des femmes. C’est sa vie privée, et de fait j’ai à redire dessus tant que c’est pas quelque chose d’illégal ou de non-consenti.

          Il n’y a pas de honte à avoir à montrer une Batwoman lesbienne (la faire hétéro aurait sûrement déplu à beaucoup de lecteurs de comics je pense), et je n’aurai rien redis s’ils avaient fait de Green Arrow un gay dans l’Arrowverse, ou si on avait eu une romance entre Cap et Bucky.

          Mettre des personnages gays et lesbiennes en vedette de show c’est cool, quand ç’a n’est pas forcé. Instrumentaiser la sexualité, je trouve ça malsain. Je saurai pas dire pourquoi. Ca appartient au domaine du privé, du personnel, et vouloir jouer sur l’affect des gens en leur tendant un produit fait pour eux et pour les attirer je trouve pas ça cool.
          En vrai c’est peut-être juste la manière dont c’est formulé qui me chiffonné. Ou peut-être que je projette juste la manière que j’ai de voir les choses : je ne vais pas regarder une série comme Torchwood parce que le personnage principal est bisexuel (et même plus que ça), mais parce que la série et les personnages et l’univers sont intéressants. Je ne vais pas regarder In The Flesh parce qu’on me dit que le personnage est gay, mais parce que le pitch d’un monde post-zombie maintenant en réinsertion me plaît.
          Et je ne vais pas regarder Batwoman parce qu’elle est lesbienne, mais parce que l’univers et le personnage, présentés dans Elseworlds, donnent envie. Maintenant si la prod’ veut en profiter pour ajouter des romances gays dedans c’est très bien, montrer que ça existe c’est super, mais montrer ça dans un coin de rue, en catimini, au même titre que d’éventuels romances hétéro ou bi, ou autre formes de séxualités, je trouve que c’est encore mieux.
          Toutes les sexualités « légales » dans la plupart des pays se vallent. Il n’y en a pas une au dessus des autres en terme d’importance morale.

          J’espère ne pas avoir répondu à côté de la plaque cette fois. X)

          • Je comprends très bien ce que tu veux dire mais tu réagis justement comme ce « mâle hétéro blanc » autocentré.
            Qui te dit que les gays et les lesbiennes ne sont pas intéressées?
            D’après toi, y-a-t-il eu plus de noirs qui se sont sentis stigmatisés par la sortie d’un Black Panther ou plus de noirs qui se sont rués dans les salles parce que pour une fois un super-héros noir était mis en avant?
            Blade est sorti avant et n’a pas cartonné autant parce que pas vendu pareil non plus (entre autres raisons).

            Vraiment, c’est un message que j’aimerais passer. Que le Mâle Blanc Hétéro arrête de penser pour les noirs, les lesbiennes, les femmes et je ne sais qui d’autre.
            Ne vous dites pas qu’on est stigmatisés pour telle ou telle phrase, pitch.
            ou je ne sais quoi.
            C’est pas parce que vous ne dites rien qu’on vous prend pour des racistes ou des homophobes.
            Il n’y a rien de malsain à viser une catégorie de gens et leur offrir un show les concernant.
            Si tu étais lesbienne et fan de super-héros, tu n’aimerais pas qu’une série comme Batwoman existe? Et sincèrement vu le nombre de séries (+400/an) et même de séries super-héroïques, en quoi c’est mal de se démarquer et de dire à sa cible qu’on existe?

            @ Atom: Même chose. Putain, arrêtez de bloquer sur ce mot lesbienne. Relis le pitch, ça parle de
            – passion pour la justice sociale
            – des rues de Gotham
            – des propres démons de Kate à surmonter
            Mais toi et les autres parce que vous bloquez sur ce mot, vous résumez cette série que vous n’avez pas vu à une série pour les lesbiennes.
            Donc NON, Batwoman ne s’adresse pas qu’aux lesbiennes, mais aussi aux fans de comics, aux fans de série teen/love à la CW ET aux lesbiennes.
            C’est ton discours qui ostracise les gens, tu t’en rends compte?

            Et par pitié comme je l’ai dit plus haut, que le mâle hétéro blanc arrête de faire sa pleurnicheuse! Personne ne vous traite d’homophobe, personne n’a dit que vous êtes contre l’avancée de ses communautés.

  9. C’est toujours un ‘débat’ le costume retranscrit en live.
    Ya des trucs en dessin qui marchent et d’autres non…

    Là, je me demande si la perruque rouge en + de l’armure c’est pas un peu comme les ailes blanches sur le casque de Cap’ América – quelque chose qu’il aurait fallu ôter dans la transition comics -> représentation live…

  10. Question: faut-il avoir vu le crossover pour cette série? J’ai une immense flemme de rattraper mon retard sur l’Arrow-verse XD

    • Après je pense que le pilote de la série se chargera de refaire un point sur le début de l’histoire. Donc ça doit pas être indispensable de passer par le cross-over.

      Après si tu veux vraiment le regarder en faisant moins d’effort, tu peux juste t’attarder sur le 2ème épisode du cross-over car c’est dans cette épisode où Arrow, Flash et Supergirl font connaissance avec le perso.

  11. De toute manière lesbienne ou pas cette série est vouée à être une grosse daube comme toutes ses semblables avant elle. CW oblige.

  12. « Sans surprise, la chaîne The CW commande officiellement la série Batwoman.  »

    mais l’épisode crossover où elle est apparu était pas censé annoncé la préparation de la série ? et puis elle avait pas déjà été commandé ?

    • Oui mais fallait que la chaîne CW devait approuvait l’épisode pilote pour une commande de la série complète donc ce n’était pas encore assuré pour le personnage.

      • kentaro – ah ok, je croyais que ça serait approuvé avec le crossover pour lancer le truc ^^

        donc ouais pas pareil, et puis si le pilote était foireux dès le départ, plus le crossover… c’était pas gagné, du coup ils ont du faire ça bien pour que ça soit validé. Curieux de voir ça du coup, le crossover était potable, donc bon.

        Merci pour la réponse.

  13. Oui oui, ils mettent encore en avant ce qui ne devrait pas être le seul fondement du personnage… On sait que ses producteurs ont un temps de retard, qu’ils sont un peu ringards, voir même qu’ils ont peur que le public ne comprenne rien ou qu’il soit surpris dans le mauvais sens (étrange, dans le cas de Berlanti)…

    Quoiqu’il en soit, elle ne sera jamais Batman, mais une de ses nombreuses variations, explorant des terrains que le chevalier masqués ignore plus (peut-elle d’ailleurs s’affranchir de la chauve-souris ?).
    Et sa place dans une série tv mainstream (une de plus ou de moins, hein…) est assez justifiée…
    Plus que pour un Batman officiel – le grand écran lui sied mieux, toujours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here