[MàJ] Green Lantern : Jeremy Irvine est Alan Scott !

40

[Mise à jour : Il a signé ! Jeremy Irvine a confirmé sa participation sur Instagram (voir ci-dessous).] Un Green Lantern, c’est bien ; deux Green Lanterns, c’est mieux ! Après Finn Wittrock (America Horror Story, La La Land) en Guy Gardner, voici… Jeremy Irvine (Treadstone, Mamma Mia 2) à la table des négociations pour incarner Alan Scott. La star de Cheval de guerre pourrait donc se glisser dans la peau du Chevalier d’Émeraude des origines, décrit dans le synopsis de la série HBO Max comme un « agent du FBI secrètement gay » vivant en 1941. Point intéressant, Irvine est un peu plus jeune que Wittrock. S’il y a rencontre à travers le temps et l’espace, cela écarterait de fait une relation de mentorat entre les deux super-héros…

Green Lantern réinvente la licence classique DC Comics à travers une histoire qui se déroule sur plusieurs décennies et dans plusieurs galaxies, et qui commence sur Terre en 1941 avec le tout premier Green Lantern, l’agent du FBI secrètement gay Alan Scott, et en 1984, avec le mâle alpha arrogant Guy Gardner et la demi-extraterrestre Bree Jarta. Ils seront rejoints par une multitude d’autres Lanterns – des favoris des comics et des héros inédits.

40 COMMENTAIRES

  1. un « agent du FBI secrètement gay »… Et Warner continue son combat politico-social.
    Bordel faites nous avant tout des bonnes histoires avec des gays ou des noirs si vous voulez mais arrêtez de vendre vos séries et films avec ces arguments woke bidons!!

    [EDIT LTH : Merci d’éviter les références simiesques en dehors du cadre d’une adaptation de JLApe.]

      • Enfin, comme si à chaque fois que le mot « gay », « lesbienne » ou « noir » étaient prononcé, yavait pas une légion d’anti-woke pour cracher sur le projet sans autre raison…

    • Surtout que la première version d’Alan Scott est un ingénieur des chemins de fer, ce qui en fait un homme dit lambda, le fait d’en faire un agent du FBI, le rend déjà plus spécial, il sera se battre. J’espère qu’il aura une femme et des enfants, pour montrer la vie des gay dans les années 40. Puis cela permettrait d’intégrer Jade et Obsidian.

    • Ils ont oublié de préciser l’age, la taille, le poids du personnage dans le synopsis… ni son numéro de sécu…
      Ni si il préfère la tarte au citron ou la crème brulée…

    • Agent du FBI secrètement gay en 1941 soit une époque où l’homosexualité était encore considérée comme une maladie, c’est pas forcément un argument woke, plutôt une précision pour planter le contexte.

      Et si je ne me trompe pas, le personnage est reconnu comme étant gay depuis déjà un bail, non ? Même moi qui le connais à peine, je suis au courant de ça.

      Faut arrêter de voir de l’opportunisme de la part de Warner à chaque news ici, ça devient fatigant en fait.

      Les restorethesnyderverse, au début c’était marrant, maintenant, c’est juste gavant.

    • Pour le coup, l’argument « woke » est assez faible. Comme dit par haoshinbaki, ça fait un petit moment qu’Alan Scott est gay dans les comics.
      C’est plutôt sur l’argument « agent du FBI » qu’il faudrait tirer, inventer une vie trépidante et hors du commun pour un type qui au final avait une vie assez banale ne le prédestinant pas du tout à être un GL. Mais bon, personne critique cette partie là de la caractérisation bizarrement…

    • C’est drôle et HS mais j’ai avec un ami de normale sup (donc c’était une discussion de bistrot mais élaborée ) développé une théorie.
      L’histoire ne se répète pas mais elle a le hoquet.
      Les années 1920 furent les années folles avec la libération des mœurs à un stade jamais vu dans l’histoire : femme en jean, vote, drag queen qui apparaissent. Incroyable pour la monde d’avant 14.
      1920 la grippe espagnole. 2020 la grippe covid.

      Les années 30 furent celle du fascisme après celles où celui-ci a pu s’implanter (Italie,Portugal puis Allemagne et enfin Espagne). Un gros retour de bâton après les années 20 car la société humaine est un peu thermostatique avec effet de balancier proportionnels.

      Donc on s’était dits qu’avec tout ce délire woke, extrême, le balancier risque de taper très fort à droite dans la décennie; suivante . La discussion date de quelques années mais quand je vois ce délire féminisme woke, mée too culture du viol etc, je me dis qu’on risque d’aller vers le même schéma. Une décennie marquée par une libération extrême des mœurs (un conducteur de train anglais sommé de s’excuser car ses salutations n’étaient pas inclusives pour les non genrés ) puis suivies d’un retour aux « fondamentaux «  extrémistes. Genre handmail tall, je vois bien un président US dans ce style la. Comme l,Allemagne en 1933, ça viendra du pays le plus industrialisé.

      Je le marque ici en espérant ne pas devoir rechercher mon message en 2030. Mais c’est bien parti pour.

      PS : v for vendetta se passe en 2030.

      • Mais les arguments forcés de « bonnes histoires », et de « woke », de « sjw » et autres expressions faussement cools, ça n’existe même pas réellement dans la vie (personne ne pense « Conscience et Justice » 24 heures sur 24, personne n’est « Pur »… et tout le monde fait popo).
        Certains prennent peur automatiquement à force d’être les uns sur les autres, mais les entreprises ou studios s’échinent
        juste à rattraper le foutu retard de représentation, qu’on trouve aussi dans les comics d’origine qui ont été incapables de nous montrer autre chose que majoritairement les mêmes têtes pendant des décennies.
        Si les auteurs n’avaient pas été un peu titillé par le monde extérieur, même Sam Wilson aurait été « blanc ».
        C’est leur faute au départ… malgré toutes leurs idées, ils n’en ont pas fait assez alors…
        Ce qui fait qu’aujourd’hui, on n’en fera jamais vraiment trop… Rien à fiche qu’ils se fassent du fric avec ça (déjà que ça coûte cher), et qu’il y aura forcément certaines histoires plus opportunistes et moins talentueuses… il leur faut déjà commencer à au moins faire quelque chose, « forger pour devenir forgeron », résister à la pression réac…
        Et pour nous, ne pas nous sentir obligé de tout regarder, et de prendre au premier degré les descriptions scénaristiques maladroites, parce-que c’est rien ça…

        D’où viennent Superman et Captain America sinon de la propagande positive contre le nazisme montant dans le monde ? – en un sens, ce sont les super-vilains « modernes » qui ont existé en premier.
        Et au fur et à mesure, ces deux personnages précurseurs et vendeurs se sont affinés, sont devenus plus indépendants, ont développé des personnalités riches de nombreuses idées, et ont contribué à entraîner d’autres types de héros à la suite… qui eux aussi ont fait de même etc etc…

        Moins de Pression atmosphérique et de suractivité, plus de contrôle de la testostérone, c’est peut-être ça dont il faut s’occuper en premier.
        Ou alors tant pis, ça pète si ça pète… Et ça recommencera depuis le début.

    • Aujourd’hui, comme eux, on aime tellement préciser notre orientation sexuelle qu’à l’avenir, on hurlerait à coeur ouvert, le poing levé, « j’ai la lèpre », ceux connaissant la référence comprendront 😉

      La visibilité c’est bien mais la subtilité c’est encore mieux. Comme si on devrait écrire à chaque fois : un footballeur asexuel, un vendeur de bonbons hétéro, un écrivain pans… ^^

      • Je vois personne venir crier quand le Synopsis parle de héros et sa copine ou sa femme et il y en a des milliards . Pourtant c’est bien une indication de sa sexualité.

        • Perso je trouve rien d anormal dans le synopsis. Préciser l homosexualité d une personne dans les années 40 ça me paraît aussi important que de préciser la couleur de peau dans une histoire pendant la ségrégation ou sa religion dans un récit prenant place dans l Europe du XVIeme siècle.

          • Mais OSEF de sa sexualité non? Est-ce cela qu’on recherche en regardant une série de super-héros?
            Il n’y a rien d’opportuniste là dedans, haohshinbaki, c’est tout le contraire. Leurs shows woke ne marchent pas. Leurs comics woke se font littéralement défoncer par les mangas.
            Qu’Allan Scott soit gay, c’est bien. Qu’on vende la série là-dessus, ça me dépasse.
            Umbrella’s Academy n’avait pas pour pitch : Klaus Hargreeves le super-héros ouvertement gay va remonter le temps pour retrouver son ex secrètement gay!
            Et pourtant ce passage est hyper bien traité et hyper bien joué par les deux acteurs.

          • Sauf que la on parle des années 40 ou être homo était avoir une cible en permanence sur son dos et ou les gens le cachait non pas par pudeur mais pour sauver leurs peaux. Donc le préciser est totalement nautrelle.
            Crois moi si la saison 1 était Clos dans les années 40 et bien bien son homosexualité serait la première chose précisé.

          • Je trouve que tu prends toujours trop à cœur ces histoires Garyus. Si le gars était agent du FBI communiste en 1947 je trouve qu’il faudrait le préciser tout autant que s’il était homosexuel. Jusqu’ici ça va pas plus loin. Dans les deux cas ça implique quelque chose à cacher, qui pourrait ruiner sa carrière, etc.

            C’est pas franchement le même contexte que Batwoman qui était hilarante avec son « lesbienne et combattante de rue » alors que concrètement l’homosexualité de Kate n’a pas d’énormes implications (un tout petit peu quand elle a quitté l’armée dans les flashbacks mais c’est tout)

          • Oui, vous avez peut-être raison mais je ne vois toujours pas le rapport avec le Green Lantern Corps, Sinestro et des batailles galactiques.

          • Deux exemples : Last of Us, premier du nom, avait un synopsis n’ayant pas impliqué un indication de l’orientation sexuelle d’Ellie. On la découvre à travers l’histoire. Dans Life is Strange 1 et 2, on découvre Maxine et Sean ouvertement bi.

            On sait tout que l’orientation sexuelle est proprement inhérente à tout humain. C’est vieux comme le monde.

            Du coup, ici, le synopsis, c’est focus sur l’homosexualité d’Alan avec le contexte des années 40 et non sur son lien avec l’univers de GL et ses combats. Après, j’ai peut-être mal interprété.

    • 👏👏👏
      Donc les gays et les noirs sont les égaux de singes, et ça ne gênait personne ici à la première lecture ? Car même effacé, le mot « chimpanzés » était bien marqué, et révélateur… Ça, c’est une connerie qui ne va pas s’oublier si facilement, faudra assumer.

    • Tu dis des bétises Mrs Goodman. Il n’y a aucune indication sur la sexualité d’Ellie dans The Last Of Us 1, seulement dans le DLC Left Behind.

      Quant à Life is Strange, le jeu te laisse le choix de l’orientation du protagoniste, c’est toi qui choisis, il n’y a rien d’imposé, comme Mass Effect…

      Sinon d’accord à 100% avec Garyus. Le dernier script similaire qu’on nous a vendus c’était Batwoman et on connait le résultat. Ils auraient du la jouer comme Watchmen et le fameux épisode flashback, ça aurait été plus fin, pourtant c’est HBO aussi.

      • @LTH: Je comprends que le terme ait été effacé car même si ce n’était pas mon intention, il y aurait forcément une andouille pour y voir une comparaison et faire de la polémique stérile.
        Mes excuses aux visiteurs du site que j’aurais pu froisser.

      • Merci pour la correction, RaidenX ! Mais bon, j’ai pris des exemples d’un autre domaine qui n’a rien à voir avec celui du cinéma, même si entre eux, y a des similitudes.

  2. En décembre 2020 ou janvier 2021, j’avais lu un leak d’un soit-disant employé de la Warner concernant certains plans pour DC films, jusqu’ici, je n’ai rien dit parce que… internet… reddit… sauf que des fois, ça tombe dans le mille. Par exemple, j’avais lu des leaks 100% accurate sur Star Wars 9 comme Rey, petite fille de Palpatine, la scène avec les éclairs, échanges de sabres lasers sur différents plans, l’ancien langage sith sur une dague, et pleins d’autres détails (je m’en foutais des leaks, l’épisode 8 m’avait trop déçu), personne n’y croyait lol.
    Ben là, avec les récentes annonces DC, je dois avouer que je ne peux plus ignorer le ‘leak’, ça m’avait déjà tilté quand il y a eu l’annonce du film Hourman… qui l’aurait devinée… ?
    Je ne retrouve plus le post et bien sûr, il faut le prendre avec des pincettes !

    – WB compte beaucoup sur Abrams et Gunn sur plusieurs productions DC.
    – WB veut s’éloigner de l’univers de Snyder (via le film Flash), il était même question de l’enterrer.
    – WB fera une sorte de plan à la Avengers pour la Justice League Dark
    – WB ne savait pas si Batgirl devait sortir en salle ou sur HBO max (pareil pour Supergirl, celle-ci sera introduite dans le film Flash); tlm le sait maintenant, si je cite ça, c’est pour souligner comment le leak tapait juste.
    Cette Batgirl aura pour mentor Michael Keaton, celui-ci était en négociation pour plusieurs productions.
    – L’employé ne savait pas si le prochain Superman (en association avec Bad Robots) allait faire parti du film Flash ou non, encore une fois c’était bien avant l’annonce officielle du reboot.
    – production d’un film Hourman qui se passera dans le 20e siècle
    – la série Green Lantern se déroulera sur 3 temporalités différentes, il manque 2 protagonistes au casting, Jessica Cruz et un autre, ils formeront un duo. Pas de Hal Jordan ni de John Stewart (réservés pour un film), mais il y aura peut-être Sinestro.
    – Alors là, prenez des GROSSES PINCETTES, une prod JSA avec Hourman et ce green lantern de 1941 aurait été question.

    Tous ces détails étaient sur le même post, j’ai sûrement oublié des trucs mais je suis sûr que je n’avais rien lu concernant Zatanna (je la connaissais déjà via Young Justice et autres animes), mais comme il a été mention d’un plan à la Avengers pour JL Dark…
    J’essaie toujours de prendre du recul sur ce que je lis sur internet, mais bon, je ne peux pas mettre des œillères quand je lis certaines annonces officielles (Hourman…). Évidemment, connaissant WB, n’importe quoi peut changer 🤣 Voilà.
    J’ai écrit tout ça mais moi-même, je prends ces nouvelles avec des pincettes.

    • Intéressant tes « infos »
      Enregistre ton com quelque part pour voir si ça tombe juste à l’avenir. La vérité c’est que le SnyderVerse a démarré en 2013 et qu’il s’est achevé 8 ans aprés donc la Warner (en l’annulant) a perdu indirectement une décennie. Ils ne rattraperont pas Marvel avant 2035 voir après. C’est un pur aveu d’échec
      J’espère qu’il y a encore des personnes compétentes qui bossent là bas car c’est pas avec Batgirl (Keaton Batman !?? putin…),Shazam 2 ou WW3 qui vont arriver à quelque chose.

      Tiens nous au courant si tu trouves un leak sur Joker 2, parce que celle là, elle est grandiose.

      Garyus a peut être exagéré plus haut mais il a totalement raison, les orientations de ce studio sont lamentables, dirigées par Twitter et les tendances nauséabondes surfant sur les orientations de genre et les ethnies. Ouvrez les yeux !

      Et dire qu’on parle du studio producteur d’HP et LSDA. C’est à chialer. N’en déplaise à certaines, #RestoreThe SnyderVerse continuera à faire du bruit et ça ne lâchera pas.

      • Comme je disais, il faut faire attention avec ce genre de news parce que déjà 99% des rumeurs qui sortent de Reddit, sont de la m*rde. Le truc, c’est qu’il y a le 1%…
        Sincèrement, quelque part, j’espérais que ça soit fake, mais là, ça faisait trop de ‘coïncidences’:
        – interrogation sur Batgirl: Cinéma ou HBO max ?
        – Hourman (il me semble que dans l’annonce officielle, l’époque n’avait pas été précisée)
        – interrogation sur le Reboot de Superman par Bad Robot : film solo indépendant comme Joker ou apparition dans The Flash ? (Par contre, la couleur de peau n’était pas mentionnée, j’ai appris la nouvelle comme tout le monde)
        – les sujets auxquels DC veut s’orienter, je ne voulais pas rallumer la flamme et c’était déjà évoqué dans le dernier article de THR sur le prochain Superman; le soucis, est qu’ils ne donnent pas de contexte. Mon avis perso: si c’est bien traité dans le produit fini, je ne vois pas de soucis.
        Sinon oui, j’avais bien lu qu’un des Green Lantern de HBO max serait gay. Et qu’un des arcs se déroulerait pendant la 2de Guerre Mondiale.
        Mais bon, encore une fois, faut prendre du recul, c’est reddit…
        Pour ma part, j’avais déjà commencé à faire mon deuil après l’interview de Sarnoff (même si c’était trop tôt). Les news se sont ensuite enchaînées.

        Je n’ai rien lu sur Joker 2, je l’ai appris comme tout le monde. Si la personne qui a leaké est bien ce qu’elle prétend être, si ça se trouve, elle non plus n’était pas au courant 😂

        Un truc que je n’ai pas dit parce que j’ai un gros trou de mémoire, j’ai lu le terme – qui m’est peu familier – : soft reboot. Je ne me souviens plus pour quoi: Flash ? DCU ? Ou autre truc
        Tout ce que j’ai lu sur les suites, c’est que c’était toujours d’actualité, c’est tout.

        Ce que je vais écrire, n’engage que moi, mais je constate pourquoi il n’y a rien pour le Snyderverse.
        Beaucoup de projets que j’ai cité sont pour HBO max, si il y a en plus le Snyderverse… ça va être encore plus bordélique que ça l’est déjà.
        Rien qu’avec ce que j’ai écrit dans mon 1er post sans mentionner Aquaman, WW, Shazam, c’est déjà le bordel pour moi. J’espère que Flash arrivera à bien raccrocher les wagons car là, je suis paumé, rien que JSA, j’étais en mode « what ? C’est quoi la diff avec JL ? » Mais bon, on me l’a expliqué ici.

        Et là… il est fort possible qu’ils aient réellement une stratégie

  3. Greg Berlanti est gay… Plusieurs de ses productions ont cette part ramenant à sa propre vie privée. C’est une continuité artistique et personnelle, il n’y a aucun costard cravate qui va l’imposer pour se faire du fric (mais ils doivent être contents quand même).

    Comme Alan Scott a été récemment fusionné plus ou moins avec son fils (gay), mais que c’est originellement un héros de l’Age d’Or, c’est la bonne occasion pour raconter une histoire originale qui verrait le personnage évoluer secrètement avec cette identité, à une époque où ça signifiait… ben, la mort bien sûr.

    Malheureusement, pour les connaisseurs s’entend, ça veut dire sûrement troquer l’équipe de la JSA contre celle du GL Corp.
    En même temps, dans les comics c’est une histoire un peu trop complexifiée, ou Alan est un GL sans vraiment en être un officiellement. Essayez donc de raconter ça en live de manière cohérente, vous…

  4. Dans les comics, la Starheart est d’abord présenté comme un objet magique. Éventuellement, Hal Jordan arrive et on tombe dans le GL « officiel » avec le GLC. Je crois que Hal et Alan évoluent les 2 en meme temps en se croisant à l’occasion sans lien officiel entre les 2 pouvoirs. C’est plus tard qu’on découvre que la Starheart a été créée par les Gardiens sur Oa.

    La question c’est comment faire la transition entre les 2 héros (Alan et Guy dans ce cas-ci) si on veut respecter les origines des comics. Peut-être qu’Alan va faire un voyage dans l’espace pour decouvrir les origines réelles de son anneau?

  5. En bref, il fallait surtout retenir dans le synopsis « une histoire qui se déroule sur plusieurs décennies et dans plusieurs galaxies » et pas uniquement « l’agent du FBI secrètement gay », tout comme « le mâle alpha arrogant et la demi-extraterrestre ».

    C’est comme pour une description de Superman : quand on cite les problèmes fondamentaux de double identités entre Clark et Superman… quel est le rapport avec Lex Luthor, Brainiac et des batailles extraterrestres ?
    Réponse: aucun (la plupart du temps). Mais c’est juste le signe que ce personnage ne va pas se limiter qu’à se bagarrer ou ne s’intéresser qu’à des trucs kryptoniens… Il aura aussi une vie privée sur Terre, compliquée, comme beaucoup de spectateurs (d’où empathie).
    Mais il ne sera pas non plus limité qu’à ça, il est bien plus qu’un homme entre deux mondes, ou qu’un héros puissant et intelligent.
    De même que personne ne peut se limiter qu’à un Genre ou une Couleur,
    – ou même à une maladie
    https://www.premiere.fr/Series/News-Series/La-star-de-Pose-Billy-Porter-revele-quil-est-seropositif –
    …comme si cela n’était un emploi spécifique, qui ne devrait que « servir, être utile ».
    Comme des pions, dont on attendrait telle ou telle réaction, et rien d’autre.

    Ça ne risque pas d’être le cas quand on raconte des histoires autour d’une personne… Car une histoire, ça a des tas de facettes.

  6. « Dans Man Of Steel, Henry Cavill interprète Clark Kent, aka Superman, ouvertement hétérosexuel, qui vient d’une autre planète. »

    Ce que j’aime pas dans ce genre de synopsis, c’est qu’au-delà de nous vendre une histoire, un super-héros, on va nous vendre un discours plein de bonnes moeurs (« regardez comment on traitait les gays à l’époque », « être homosexuel un combat de chaque minute dans une société oppressante »).
    J’ai un souvenir gêné de Madeline Zima dans la saison 4 d’Heroes, où son personnage était clairement là pour attirer un nouveau public.

    Je sens que cette série va être comme les 3/4 des séries Netflix, où y’a une besoin de vouloir représenter tout le monde (les binaires, les non-binaires, les huitres et les licornes)

    • Comme si sur Oa, la planète QG des Green Lantern, il n’y avait pas des tas de représentants d’une multitude de personnages aux apparences et mœurs divers.
      Conclusion : la diversité est bel et bien dans la nature de la franchise Green Lantern, à laquelle Al Scott y participe enfin.
      Besoin de rien, c’est juste d’une Cohérence Absolue. 😁

  7. tous les green lantern sont quasi tous vetu de vert celui si sera le seul en sous pull rouge !!!!
    pour un debut ou un reboot le choix etait pourtant plus large
    à voir

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here