Dune : La nouvelle bande annonce en VOST + VOTRE AVIS !

41

La température s’y prête… Avec la nouvelle bande annonce de Dune, nous voici de retour sur Arrakis ! C’est toujours excitant de découvrir un univers de science-fiction ‘inédit’ à l’écran, surtout quand chaque image transpire la grandeur et l’ambition (même si dans les faits, les étendues désertiques n’ont plus vraiment l’effet de nouveauté d’antan). En attendant la sortie, quelqu’un s’est-il lancé dans la lecture de l’oeuvre de Frank Herbert ? Pour quelle star vous déplacerez-vous en priorité ? David Lynch ira-t-il voir le film incognito ? Bref, que pensez-vous de ce trailer blockbusteresque à la durée XXL ? A vos claviers !

Dune raconte l’histoire de Paul Atréides, jeune homme aussi doué que brillant, voué à connaître un destin hors du commun qui le dépasse totalement. Car s’il veut préserver l’avenir de sa famille et de son peuple, il devra se rendre sur la planète la plus dangereuse de l’univers – la seule à même de fournir la ressource la plus précieuse au monde, capable de décupler la puissance de l’humanité. Tandis que des forces maléfiques se disputent le contrôle de cette planète, seuls ceux qui parviennent à dominer leur peur pourront survivre…

Dune est réalisé par Denis Villeneuve et sort en France le 15 septembre 2021, avec Timothée Chalamet (Paul Atréides), Rebecca Ferguson (Jessica Atréides), Oscar Isaac (Leto Atréides), Josh Brolin (Gurney Halleck), Stellan Skarsgård (Vladimir Harkonnen), Dave Bautista (Glossu Rabban), Zendaya (Chani), David Dastmalchian (Piter de Vries), Charlotte Rampling (Gaius Helen Mohiam), Jason Momoa (Duncan Idaho) et Javier Bardem (Stilgar).

41 COMMENTAIRES

  1. Moins contemplatif que je ne pensais appart peut-être que c’est juste du marketing pour faire vendre le film

    En tout cas hâte hâte hâte de le voir.

  2. Plus fidèle à l’œuvre, peut-être. En tout cas, j’avoue être assez surpris de l’étalonnage plutôt grisâtre ou peu saturé/contrasté, surtout venant de Villeneuve qui sait faire des plans très ‘Rothko’. Soit monolithiques mais néanmoins ‘organiques’.

    Je sais que ça se passe dans un ‘désert’. Mais raison de plus.
    Les couleurs du Sahara, par exemple, peuvent être très chaudes et absolument pas monochromes.

  3. heu c’est un peu la douche froide, on s’éloigne du ton du roman pour du blockbuster lambda.
    On a pratiquement tous les moments clefs du livre, en 2 minutes. et meme le traite est dévoilé, sérieux …

    • Boah c’est vieux comme Drucker ça: 1ère bande-annonce: trailer d’ambiance pour intriguer et faire genre, 2ème bande-annonce, on montre l’action pour draguer les novices qui viennent pas chercher la pureté de l’oeuvre.
      15 ans que les films de comics font ça notamment!

      • c’est pas un film de comics justement on peut attirer le chaland sans montrer toutes les scènes d’actions, puisque c’est le cas. et c’est plutôt à la 3* que ça spoile.
        enfin bon il y a ce voile gris partout qui est dérangeant, momoa qui est incapable de jouer autre chose que lui meme.
        fondation m’a plus intrigué pour le coup
        https://www.youtube.com/watch?v=QLdeNqSqW1Q

  4. Jamais lu le bouquin mais si j’aime plus lire, je sais qu’il est culte.
    Jamais vu le film original mais si David Lynch est dans mon top 3 des réalisateurs, je sais que le film a déçu les fans.
    Que penser de ce (long) trailer alors? Je pourrais avoir l’avis des non Villeneuvesexuels?
    Ce trailer m’a l’air sympa même si ça fait pas plutôt film d’action SF lambda (là où le 1er était plus contemplatif).

  5. A voir, j’avoue être toujours dubitatif. Pas vraiment hypé par ce projet, il y a du potentiel … mais ça m’a l’air de se regarder un peu trop le nombril.
    Je verrai sur pièce.

  6. Comme j’ai hate.

    On sait tous très bien que Villeneuve est un excellent real, et que cette bande annonce xxl pleine d’action cache sûrement beaucoup de chose.

    S’il fait un taff a minima aussi bien que b2049, je signe des deux mains.

        • J’ai beaucoup aimé mais pas adoré pour cause de « happy end ».
          Par contre, je reconnais une belle maitrise de la caméra et une excellente direction d’acteurs (bon en même temps, casting de ouf).
          En tous cas j’ai suffisamment aimé pour me laisser tenter par un marathon Blade Runner (les deux films) si je peux demain soir ^^

          • De toute façon garyus. Depuis incendie (parce que jai pas vu les autres ceci dit), tous ses films sont maîtrisé.
            Arrival et enemy sont des master class pour moi.
            Le reste c’est au minimum dans les tops films des années de sortie.

            J’ai juste peur qu’il s’hollywoodise, et qu’il ne fasse plus que des grosses prod’. Parce que comme cité plus haut, mes films préférés de lui sont bien plus intimiste.

            Fin bref. Aucune hésitation a te conseiller ses films.

          • Villeneuve que sur des grosses prods ça me va très bien personnellement. Des films de sf aussi ambitieux, léchés et bien pensés que First Contact ou Blade Runner 2049 il y a lui et Nolan pour en faire à l heure actuelle. Donc même si j aime beaucoup son cinéma à moins gros budgets, autant qu il fasse ce que personne d autre n ose ou ne sait faire à Hollywood. Typiquement Sicario était très bien mais des films sur les cartels d autres peuvent s en charger.

  7. Extraordinaire. Juste dingue, quoi.

    On sent quand même que ce long trailer a été calibré tout spécialement pour attirer du monde en salles, pour le vendre comme un blockbuster à ceux qui n’auraient jamais entendu parler de ce titre.

    Mais on voit clairement ce qu’il se passe, entre les lignes. Ça sent le chef d’œuvre du genre, cette histoire.

    Comme prévu.

    • J’espère que cette stratégie n’aura pas le même résultat que Blade Runner 2049. À savoir faire fuir ceux qui aiment les films transcendants tout en décevant ceux qui aiment les blockbusters d’action et qui se retrouveront devant un film plus ‘contemplatif’. Mais bon…

      • Je n’ai pas l’impression que cette stratégie a été utilisé pour Blade Runner 2049, car ceux qui sont allés le voir sont allés pour le coté contemplatif. C’est pour ça que je me dis que là ils changent de stratégie pour assurer un meilleur box office.

    • C’était tellement intelligent, Blade Runner 2049.

      Cette façon de faire un pas de côté, pour tirer le film vers autre chose, devant l’impossibilité de reproduire le choc esthétique et métaphysique de ce monument qu’était le premier. C’était tellement malin.

      En termes d’écriture, c’est une masterclass, le truc.

  8. Un grand film de science-fiction par un grand réalisateur, enfin un film qui va me faire aller en salle.
    J’ai préféré ne pas regarder cette nouvelle bande annonce.

  9. Pour David Dastmalchian bien sûr ! 😁

    Et sûrement pour le Sound Design (le souffle du vent, les bruits des vers des sables), pas pour ses images trop souvent sous-exposées. Ça a été fatal à « Solo », et ne parlons pas du super surestimé « BR 2049 », dont personne ne semble se rendre compte à quel point il est beaucoup trop l’antithèse du film de Scott.
    Donc dénué de toute chaleur (il se prend pour Tarkovski), de toute ambiance de film Noir à la Hamett ou Chandler – même le joli rôle de Bautista n’était en aucun cas prévu ainsi…
    Et aussi au Sound Design plus banalisé, comme l’est la musique et le rythme (très classique) de cette bande annonce.

    Le Son, et quelques images naturalistes, sont peut-être plus des éléments majeurs de la persona de Villeneuve, comme dans le Stupéfiant « Sicario » (un Petit Chaperon Rouge/Alice moderne) et « Premier Contact ».
    Mais pour autant, faut arrêter de le porter aux nues, ça en devient caricaturale.

    • Dénué de chaleur ? Et tout le questionnement de K sur son humanité et sa relation avec Joi ? Le film est loin d’être froid dans son traitement des personnages.

      • Dénué de chaleur… Elle n’est finalement qu’un hologramme remplaçable, comme on le voit quand il l’aperçoit après sa mort, dehors… sous forme de pub sexy. Rien n’était assez réel entre eux deux.
        Dénué d’humanité totale comme K.
        Là où Deckard était un humain laissant penser qu’il était peut-être un Réplicant, sans plus…
        K est un Réplicant croyant être un humain, mais en fait non (le twist sur son identité est copié sur celui de Bane/Talia de « TDKR »), ce que le film assène méchamment.
        « Pinocchio » ne sera jamais un vrai garçon, il aura juste fait quelques trucs biens.
        Comparé à Roy Batty, qui est plus humain que n’importe qui au moment où il fait preuve de miséricorde et de poésie, avant de mourir.

        Tout est dans le plan inaugural de ces deux films :
        Dans l’un, l’Oeil qui ouvre l’histoire reflète la ville, et sa chaleur.
        Dans l’autre, l’Oeil ne reflète rien. Beaucoup de froid, beaucoup de mort.

  10. J’ai lu le roman et sa suite (le Messie de Dune) il y a deux ans. Quel plaisir ! Je comprends pourquoi Dune a la réputation d’être un des meilleurs romans de SF au monde. Mais je n’ai pas poursuivi plus loin. A la fin du Messie de Dune ça commençait à être vraiment très perché.
    Cependant depuis cette lecture je comprends encore moins pourquoi les fans détestent le film de David Lynch. De mon point de vue c’est une adaptation plutôt fidèle du livre, même si certains détails comme les projets de terraformation des Fremen sont omis.

    En tout cas je ne compte pas manquer la version de Villeneuve. Du côté des stars je suis assez curieux de voir la performance de Jason Momoa en Duncan Idaho et je trouve les Harkonnen super bien castés.

    • J’imagine que le projet de jodorowsky avorté puis récupéré en vol par lynch y est pour beaucoup.
      si c’est pas deja fait, le docu sur la pre prod du dune de jodo est dispo sur YouTube. Tu comprendras peut etre mieux ce que je pense plus haut aha.

    • J’y consent aussi, pour Momoa.
      Déjà parce qu’un nom comme Duncan Idaho, ça claque, c’est génial.
      Ensuite, parce-que ce blockbuster a bien besoin de bourrinade pour ne pas se prendre trop au sérieux. Et qui mieux pour ça que Mr « Never go full retard » ? 😙

    • Il y avait clairement du bon dans le film de David Lynch .
      Quand à la version avortée de Jodorowski, même si le film aurait pu etre bon, aurait dû s’eloigner encore plus de l’oeuvre originale que celle de Lynch du coup je n’ai jamais compris pourquoi la defense de l’un et le rejet de l’autre

      • Clairement, le film de Lynch est très bon dans la représentation de la décadence des différentes maisons. Les décors en dur et les costumes sont justes fabuleux et collent vraiment aux images que j’ai eu en lisant les romans plus jeune.

        Autre point fort, la distribution faite de comédiens classiques que ce soit dans le cinéma ou le théâtre et la plupart Britaniques. Bon, à part Sting qui est un choix bizarre.

        Kenneth McMillan et son interprétation monstrueuse du Baron Vladimir Harkonnen ou José Ferrer en Empereur ou encore Silvana Mangano en Révérende Mère resteront, pour moi, des interprétations majeures et définitives des personnages du roman sur grand écran.

        Néanmoins, Rebecca Ferguson en Dame Jessica dans le film de Villeneuve est une très bonne surprise. C’est un personnage puissant et Ferguson est une très bonne actrice tant dans le jeu que dans l’utilisation de son corps. Il émane de cette actrice un très grand charisme. Elle vole chaque plan où elle apparaît dans MI:Rogue nation.

        David Bautista en Rabban me semble également un très bon choix. C’est un acteur qui doit encore faire ses preuves mais je pense qu’il a des capacités dans le jeu dramatique très peu exploitées jusque-là.

        Zendaya est un très bon choix contrairement à Sean Young – que j’adore par ailleurs – dans le film de Lynch, car elle a enfin l’âge du rôle, ou du moins l’apparence.

        Par contre je pense que Chalamet est une erreur de casting. Mais c’est difficile de se faire une idée d’après une bande-annonce.
        Villeneuve est un très bon directeur d’acteur, donc peut-être qu’il a obtenu de Chalamet des ressources de jeu insoupçonnées jusque-là. Après, c’est l’adaptation du premier roman donc le personnage de Paul est encore un adolescent qui se cherche et qui doit endosser un destin hors du commun. Il est possible que ce qu’on en voit dans la bande-annonce soit justement ce Paul en devenir qui n’a pas encore le charisme d’un chef qui va générer un djiad d’ampleur galactique.

        Dans le film de Villeneuve on a quand même une distribution presque 100% blockbuster avec des choix comme Momoa qui pour moi sont étranges. Parce que même si j’aime bien Momoa – son côté bourru déconneur qui n’hésite pas à à jouer avec son image le rend immédiatement sympathique – il est incapable de s’effacer derrière un personnage. En tous cas dans la bande-annonce on ne voit pas Idaho. Mais la bande-annonce peut être trompeuse.

        Ce montage semble être fait pour vendre du spectaculaire à une cible qui n’a certainement pa lu les bouquins et ne connaît pas l’univers et qui sinon n’irait probablement pas voir un film aux intrigues politiques alambiquées, aux dialogues longs et aux thèmes philosophiques complexes.

        Déjà que le design de l’ensemble est très ascétique et monochrome.

        Dune n’est pas du tout de la science-fiction où il y a un rebondissement toutes les 5 minutes et une scène d’action toutes les 10. C’est de l’anti-Starwars.

        Dans Dune, il y a très peu d’action et c’est certainement pour ça que Villeneuve a été choisi pour en faire une meilleure adaptation que celle des De Laurentiis dont Lynch n’est qu’une caution artistique qui était sensée permettre au film d’avoir dans sa poche les critiques et le succès publique.

        Villeneuve fait dans l’anti-spectaculaire comme par exemple avec Sicario dont les scène d’action sont aux antipodes de ce que le cinéma américain fait habituellement.

        Franchement, je suis ultra fan de l’univers de Herbert et j’irai voir ce film au ciné. Ah non, je ne pourrai pas à cause de la loi sur le pass sanitaire et/ou du prochain confinement qui viendra certainement pointer son nez chafoin dans pas longtemps et refermer tous les lieux de culture.

        Je pense vraiment, et les plans d’ensemble qu’on voit dans la bande-annonce le prouvent, c’est un film à ne voir que sur un méga-écran donc au ciné.

  11. Ben j’arrive toujours pas à me hyper pour çà .
    En plus l’incrust’ du visage de Chalamet sur une CGI en fin de trailer est completement degueulasse et çà presage pas du bon du coup .

  12. le film sortira le 15 septembre en pleins dans la période d’un nouveau confinement , je trouve cela complétement illogique de la part de la Warner , disney on étais plus malin ils sont sortie leur gros bébé en mai juin juillet……………….., je vous laisse la grand surprise quand le film se retrouvera sur le net au lieu qu’aux cinéma

Répondre à captsubasa Annuler la réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here