Morbius : La Critique du film + VOTRE AVIS !

111

Bien évidemment, il serait facile de cracher notre venin sur Morbius. Mais au fond, à quoi bon ? A ce stade, l’Univers Spider-Man de Sony ne nous inspire plus qu’une chose… du dépit avec une pointe de pitié. C’est la seule réaction sensée face à un studio qui en est réduit à racler les fonds de tiroirs pour de mauvaises raisons. Au lieu de se satisfaire de brasser les milliards avec Spider-Man, Sony Pictures continue de se tirer une balle dans le pied en saturant le marché super-héroïque avec des personnages qui n’ont pas les épaules pour porter un film. Aujourd’hui Morbius. Demain Kraven the Hunter, Madame Web et Silk ? Sans Spider-Man et avec un talent certain pour repousser les limites de l’ennui, tout cet univers tourne au ridicule consommé.

Morbius, ce sont les quelques scènes dédiées à un super-vilain dans un blockbuster super-héroïque lambda, étirées inutilement sur 104 minutes. Tout pourrait tenir en un quart d’heure. Tout est déjà dans la bande annonce. Et tout ce qui était vaguement excitant – les références à Spider-Man – a purement et simplement été coupé au montage. Sur une échelle allant de Venom à Venom : Let There Be Carnage, le blockbuster vampirique de Daniel Espinosa réussit l’exploit de faire (presque) pire. D’un côté, le film essaye de raconter quelque chose, mais sans y parvenir. De l’autre, il n’a même pas le côté ‘fun’ que certains ont trouvé à Venom. C’est mortellement sérieux et raté.

Quand il n’affronte pas Spider-Man, le Docteur Michael Morbius se résume à un dilemme : succomber ou ne pas succomber à une dévorante soif de sang. Avec un tel ressort dramatique, il y a de quoi faire une histoire qui tient à peu près la route… mais c’était sans compter sur un scénario qui préfère tout miser sur la castagne avec un méchant de pacotille. Retenez cette équation : Matt Smith dans une grosse franchise = poison (cf. Terminator Genisys et – dans une autre dimension – Star Wars : L’Ascension de Skywalker). Après le méchant-finalement-gentil symbiote contre le méchant-encore-plus-méchant symbiote, voici donc le méchant-finalement-gentil vampire contre le méchant-encore-plus-méchant vampire. On a hâte de voir le même schéma se reproduire avec un chasseur (faux). Que va-t-il rester des ennemis de Spider-Man si tout son bestiaire passe par la case spin-off et devient un héros en puissance ? Et pour en revenir à nos chauves-souris, il n’y a donc pas de résolution concernant cette fameuse soif de sang. Même dans la scène post-générique, la logique est aux abonnés absents. [Pourquoi diable Michael Morbius voudrait-il s’allier à Adrian Toomes ? Et d’abord, qu’est-ce qu’il fait là ? Ta gueule, c’est la magie du multivers.] La seule raison valable, c’est que Kevin Feige ne veut pas que son propre univers soit contaminé par les bêtises d’Amy Pascal. On le comprend !

Que dire de plus. Visuellement, Morbius joue les faussaires faussement stylés. Quand il se déplace, il laisse une sorte de trainée de soufre, façon Diablo. On ne sait pas pourquoi, mais il faut croire que le département des effets visuels était fan de la séquence d’ouverture de X-Men 2. Jared Leto fait ce qu’il peut et il a le mérite d’être moins insupportable que dans Suicide Squad. Et… je crois que c’est tout. Sérieusement, je sens que je vais être plus surpris devant le dernier épisode de Naomi. C’est dire le niveau.

﹡﹡﹡﹡﹡

﹡﹡﹡﹡﹡

Morbius est réalisé par Daniel Espinosa et sort en France le 30 mars 2022, avec Jared Leto (Michael Morbius), Matt Smith (Milo), Adria Arjona (Martine Bancroft), Jared Harris (Nicholas Morbius), Al Madrigal (Alberto ‘Al’ Rodriguez), Tyrese Gibson (Simon Stroud) et Michael Keaton (Adrian Toomes/Vulture).

111 COMMENTAIRES

  1. …non.
    Encore un film dont les critiques ne seront qu’un festival de vannes, et rien d’autre… Parce-qu’il n’y aura pas grand chose de constructif à écrire là dessus.
    Enfin, ça aura fait bosser un peu des techniciens, c’est déjà ça.

  2. Leto n’a pas de pif n’empêche. Déjà que depuis Suicide Squad il a une réputation de merde, mais il s’en va accepter un rôle dans un film qui n’avait aucune chance d’être bon dans l’écurie Marvel/Sony maintenant. Dommage car une rédemption était en marche avec la Snyder Cut et la potentielle Ayer Cut. Il tend le bâton 😂😅

  3. Dimanche pour moi. Les premières critiques m’ont refroidies mais d’un autre côté la mode est au Sony-bashing donc je lui laisse une chance mais il semblerait que ne pas faire de blagues toutes des dix secondes ne soit pas un gage de qualité…

    • GaryUS il existerait un bad bashing signé Marvel qui souhaite l’échec des adaptations manquantes à ses studios! toujours difficile de garder l’esprit open après un tel ramassis de critiques négatives! j’ai toujours une gourde de Chivas 30 ans d’âge dans ma poche au cas où, mais une bonne nouvelle MorBius ne dure pas 3 heures! 😉

      • Bien sûr que ce bashing (un bashing est toujours bad) contre les Marvel non MCU existe: Ca l’a été pour TASM, ça l’a été pour les X-Men de la Fox et ainsi de suite.
        Maintenant, à mon sens il n’y a pas de fumée sans feu et si l’ensemble des critiques dont le très magnanime LTH vomit sur ce film, c’est que ça doit pas être une grande réussite.
        Heureusement qu’il y a The Batman parce que le genre super-héroïque sérieux prend un sérieux plomb dans l’aile cette année (Moon Knight et ce Morbius).

        • Heureusement Strange 2 arrive avec Thor et le nouveau « Into the spiderverse »
          Sans compter Black Adam
          Bref des films prometteurs, espérons qu’ils soient à la hauteur

          • strange 2 à l’air hyper sérieux (1ere BA avec 0 blague) et Le premier spiderverse l’était aussi de part ses thématiques (du moins c est mon avis)

          • Je te le concède pour Spiderverse qui est quand même à part et puis c’est Spider-Man, l’humour ne me dérange pas tellement il est inhérent au personnage.
            Pour Strange, certes la BA envoie du pâté et du sérieux mais j’ai comme un doute après avoir vu Mou Knight, le clown pathétique.

  4. Je mets ça là:
    http://www.comicsblog.fr/43125-Morbius__bonjour_Sony_vous_navez_pas_honte_

    Je pense que la critique fait par ce site résume parfaitement le film. Un pur Navet

  5. J’hésitais à aller le voir même si j’ai beaucoup de mal avec Leto. J’avais refusé de voir les deux Venom mais là y avait Matt Smith, Jared Harris et Michael Keaton et je les aime beaucoup… Et puis j’ai vu l’affiche. Et puis j’ai lu les critiques d’Écran Large et Comicsblog.
    Non je ne donnerai pas un billet à ce genre de production, même par curiosité morbide.

  6. J’ai défendu le Sony-verse et le film mais objectivement les critiques sont catastrophiques, dans la lignée de l’étron Venom 2. Cet univers étendu va finir aussi vite qu’il a commencé 😂
    Je vais aller le voir ça fera mon nanard du mois.

  7. Comme Venom, Venom 2 et certains prochains films Marvel / DC. Je sauterai la case cinéma pour ce type de production. Et comme vu dans d’autres critiques, certains avancent même l’argument de « l’irrespect total envers le spectateur. » C’est dire à quel point Sony a conquis le marché du foutage de gueule. Aller, hop, skip and boycott

  8. Autant je n’ai aucun interet pour ce spiderverse sans spidey, que je n’ai pas vu les Venoms (et je ne compte pas le faire), autant j’avoue que la BA de Morbius avait réussi à m’intriguer, un trailer sombre faisant penser que la réception des Venoms avait été entendu.

    Toutefois vu la construction bancale de cet univers (appartenance à quel univers ? j’ai dû voir la scène post générique pensant être nécessaire pour No Way Home… pour au final…) j’attendais de voir les critiques pour savoir si ça vaut vraiment la chandelle.

    Je suis fixé.

  9. Ma première réaction n’est pas « C’est nul » mais « C’est dommage ». Leto me plaît bien dans le rôle et l’idée du vampire qui se retient et trouve une alternative au début mais qui est condamné à faire à terme ce qu’il redoute est intéressant. Le problème ici c’est qu’on a un adversaire complètement vide de sens et que les scènes d’actions n’arrivent même pas à sauver ce personnage. Du coup le scénario tient presque sur les deux lignes écrites au dessus alors qu’il y avait du potentiel, même sans avoir à le lier forcément à Spider-Man ou au MCU dans un premier temps.

    SPOILER : J’imagine que l’ensemble a été remonté après « No Way Home » vu la double scène post générique avec Le Vautour. Peut-être pour ça que « Morbius » a été amputé de certaines scènes du trailer et ça a pas dû aider. Et si c’est le cas c’est encore une preuve que Sony n’a pas de vision d’ensemble malheureusement. Bref, pour Le Vautour du coup, ils lient son passage dans cet univers au sort de Strange alors que rien ne laisse penser que ça aurait pu se produire comme ça … On pourra toujours nous dire que c’est déjà tiré par les cheveux dans « No Way Home » et que du coup on peut en faire plus ou moins n’importe quoi, mais là c’est vraiment grossier. Pas loin du « Tais toi, le multivers est magique ». Quand à l’intérêt de Morbius pour Spider-Man et le discours final du Vautour, il va aussi falloir l’expliquer. Un homme qui a réussi avec une araignée ce que lui n’a pas vraiment réussi avec une chauve souris a évidement de quoi l’attirer mais c’est même pas évoqué. Bref … On verra. On se dirige sans aucun doute vers un film « Sinister 6 » et j’espère juste qu’il rendra mieux justice à ses personnages que leurs films solos jusqu’ici. Malgré tout de l’espoir pour Kraven … Même si je continue de penser que Sony aurait dû se concentrer sur des films dans des univers indépendants type Spider-Gwen, Silk et autres Spider-Man 2099 (avant éventuellement un « No Way Home 2.0 ») plutôt que sur des méchants qui n’en sont plus vraiment.

    • Et si c’était plutôt à cause des futurs événements du deuxième « Dr Strange » qu’on a ce type de scènes post-générique ? Parce-que si c’est par rapport à « No Way Home »… Non. Sauf si ils ont regardé le film de Watts avec leurs pieds.

      • C’est visiblement ce qu’ils ont fait vu qu’ils ont repris la déchirure du ciel face statue de la liberté. Et ça se voit d’ailleurs que ça a été fait à la va vite vu la qualité de l’incrustation.

        • Lecture superficielle de leur part alors, tant il est très clair que Peter y est devenu un aimant multiversel (et exponentiel). Puis plus du tout quand Strange n’a plus de temps que pour lancer qu’un sort « brut » (on n’oublie pas seulement que la double identité, on oublie carrément Peter) pour mieux repousser une incursion devenue bien trop massive… où tous les intrus finiront par rentrer chez eux, et basta.
          Watts peut compter sur des bons petits experts geeks parmi les scénaristes… ce qui n’est pas le cas de certains, qui gagneraient à réfléchir avant de rebondir opportunément sur des infos, en faisant n’importe quoi.
          Faudrait que Sony engagent des gus qui soient au courant de la canonicité, la cohérence générale.

  10. Adapter des messssssants en faisant du tout public, c est mort d avance.

    Autant dans un Spiderman, ca peut passer pour edulcorer les scenes autant en en faisant le personnage principal, c est direct to the trash. Je me suis fais avoir une fois avec Venom ou j ai achete le bluray, plus jamais, qu ils gardent leurs produit$ qualibre$.

  11. J’ai vu Freaks Out aujourd’hui et exceptionnellement je ferai l’impasse sur Morbius pour éviter de faire une entrée inutile… TASM, Venom 1 et 2, Bloodshot et maintenant ça… Je vais attendre quelque mois pour le regarder sur le net par simple curiosité morbide.

        • Déjà ça de pris 🙂

          TASM 2 il a certaines lourdeurs bien visibles (j’ai vraiment eu du mal au premier visionnage) mais quand on le regarde en connaissance de cause, on peut apprécier aussi toutes ses qualités.

          TASM 1 est en définitif bien plus équilibré, et s’il n’était pas un reboot sorti très proche de Raimi, je pense qu’il serait bien plus populaire.

  12. Aïe. Ça pique sévèrement cette critique haha.
    Bah, je comptais pas aller le voir de toute manière, pas plus que je ne comptais voir Venom et Venom 2 (toujours pas vu. Même pas envie de les pirater, c’est dire !)

    A la limite le projet Silk et Madam Web m’intéressent déjà plus… Mais en partant d’un chiffre négatif, ça fait quand même pas bézef d’intérêt pour l’heure.

  13. 😂😂😂
    Ca valait le coup de revenir au ciné hein boss ?
    Je te plains
    Des mois à attendre pour se taper cette horreur by Sony.
    Quelle critique au vitriol. On sent que ça t’avait manqué bravo !
    Bon après. Note positive. Pourra t-on se taper pire que ces daubes ? Bon en fait.. non. Oui c’est faisable. Dsl pour le faux espoir

  14. Mon questionnement se tournera toujours vers le casting et je me dis toujours « pourquoi? ». Matt Smith est un acteur extraordinaire qui mérite tellement mieux et autant il avait évité une balle avec Rise of Skywalker (quoi que j’ai revu le film récemment et je me dis quand même qu’on a été un peu conditionné a ne pas l’aimer, je l’ai trouvé plutôt correcte finalement).Mais la Morbius quoi.

    De plus ce n’est pas comme si Sony cachait ses objectifs je n’ai pas l’impression qu’ils montent au gens on sait clairement ce qu’on aura si on s’engage avec eux.

    Bref comme pour Venom 2 je me ferais auto spoilié la scène poste générique puisque apparemment il n’y a que ça qui est intéressant.

      • Je sais cela mais justement même en terme d’argent un mec comme Matt Smith peut totalement avoir sa franchise ou faire partie d’une franchise plus prestigieuse et du coup gagner encore plus d’argent. Karen Gillan qui est elle aussi sorti de l’école Doctor Who le prouve.
        C’est quand même dommage d’avoir dilapider autant sa fanbase alors qu’il s’était construit une assez fidèle avec Doctor Who et aussi s’est battit une bonne réputation grâce à The Crown .

        Edit: j’ai complètement oublié qu’il fera partie du prequel de Game Of Throne

        • Honnêtement je ne pense pas que ces rôles bidons impactent sa fan base. Pour moi l’immense majorité des fans conquis grâce à Doctor Who (ou autre) restent fans de lui, parce que malgré ces rôles bidons ils connaissent le potentiel de l’acteur.

          C’est comme ça que je m’explique ces moments où de bons acteurs se permettent des choix de rôles pourris. Ca remplit leurs poches facilement, puisque ces rôles ne demandent pas un travail de composition énorme.

          Et puis on peut aussi envisager qu’ils n’aient pas des masses de choix non-plus. ^^

  15. C’est d’un pénible, que Sony se fasse racheter les droits de Spiderman par Marvel une bonne fois pour toute par pitié, ça devient insupportable à un moment, que des échecs mais ça continue à générer du cash… N’allez pas voir ces films au cinéma pitié 😅

  16. Ah, enfin, le retour des critiques de notre cher Mr TLH ! Merci !

    Je me suis arrêté à Venom et depuis que j’ai visité chaque commentaire qui m’a fait froid au dos pour Venom 2 puis Morbius. C’est même très décevant ! Les gars de Sony ont lu un comic dédié à Morbius ? C’est encore plus gonflant de savoir qu’il existe des méchants lambdas et inconnus bien écrits comme Walter White, Light Yagami, et d’autres qui étaient de base des gentils avant la descente des enfers.

  17. Attention SPOILERS
    J’en reviens et ben c’est bien ce qui me faisait peur. Les bandes annonces ne faisait que surfer sur un lien avec les Spider Man, mais tout est en fait dans les scènes post générique et 2 mentions de Venom dans le film.
    Le film doit donc se passer dans le monde de Venom, qui n’a pas de spider-man pour le moment. Le vautour y atterrit par un tour de passe passe (il est beau le multivers) et c’est quoi cette incrustation toute pourri de la craquelure du multivers au dessus de New York ? Les FX ne sont même pas terminé, et idem pour la tête vampire de Matt Smith qui semble être en CGI pendant tout le film.
    Comment le vautour retrouve ses ailes alors qu’il n’a pas été téléporté avec ? Le film est affreux et les scènes le rendent encore pire. Aucune cohérence, et un gros doigt d’honneur au personnage. C’est ça le but de Sony, violer tous les personnages de Marvel ?

  18. Les énarques :

    « Le département d’effets visuels » n’a pas son mot à dire, on fait juste ce que le réal veut que l’on fasse.
    Basta

  19. Ça refroidit toute cette vague de critiques. Je me ferai mon avis, mais après l’arnaque Venom 2 il y a de quoi avoir des doutes.

    Et si celui là est raté, pour moi Silk ce sera la dernière chance en quitte ou double. Soit ils réussissent mon personnage Marvel préféré des 20 dernières années et je leur pardonne tout. Soit ils la ratent et je les envoie au bûcher.

    • Moi je me laisserai tenté par ce film, mais bon ne même temps je dois faire parti des 1% à avoir aimé Venom 2… Bon c est surtout l’aspect comique que j’ai aimé.
      Sinon j ai googlé « Silk » et bien stylée

      • Venom 2 m’a fait rire (la scène en boîte de nuit a un troisième degré plaisant par exemple). Mais bon je suis pas certain qu’une histoire opposant un tueur en série et un alien mangeur d’humains soit censée susciter le rire et la gêne sur tout un long métrage ^^

        Silk gros potentiel, personnage assez complexe et en plus au centre de l’arc Spiderverse.

  20. Ce qui est bien avec les films de SONY, c’est que je m’attends déjà à rien. Donc je vais y aller en pensant voir un truc pourri, et qui sait je vais peut-être passer un bon moment.
    J’avais trouvé Venom 2 meilleur que le premier, alors bon… Au moins, pas de faux espoirs

  21. Vu hier soir. Bon c’était clairement une daube pour moi, et je pèse mes mots. On est sur un accident industriel de type « Catwoman ». Je vais faire ma petite liste de « + » et de « – » ça ira plus vite :

    Les + :
    – Le film ne dure « que » 1h30, un calvaire assez court
    – Les pouvoirs de Morbius sont assez sympas visuellement

    Les – :
    – Le scénario tient sur un tout petit post-it et même comme ça ils arrivent à se louper
    – Le peu de scènes d’action sont présentes dans les BA
    – Le développement des personnages est à la ramasse (l’antagoniste qui ne montre aucun signe de psychopathie avant sa transformation puis devient un gros malade une fois en vampire, on sait pas trop pourquoi mais il fallait un ennemi donc voilà c’est comme ça)
    – La campagne marketing orientée sur le « flou » des univers partagés (Spidey? Pas Spidey ?) pour rien au final
    – Des FX pas franchement réussis
    – Les scènes d’action illisibles lors de l’affrontement finale, c’est juste 2 tas de fumée qui se foutent sur la tronche avec quelques ralentis ici et là pour qu’on voit quand même un peu les acteurs
    – Les personnages secondaires fantomatiques
    – Et la cerise sur le gâteau de merde : LES SCENES POST-GEN. Franchement j’aurai préféré avoir un autre troll de Captain sur la patience que… ça. Je comprends pas comment ça a pu être validé par quelqu’un. Le Vautour qui débarque comme un cheveux dans la soupe, le « name dropping » archi pourri qui n’a rien à faire là puisqu’à aucun moment Spider-man n’est présent ou évoqué dans cet univers, Morbius devrait le prendre pour un gros malade et se casser mais non… Morbius le gentil docteur, prix nobel de médecine, etc… Est d’accord pour monter une équipe avec un mec en costume de Vautour pour aller démonter un certain Spider-man. Ça n’a aucun putain de sens.

    Bref, je suis quelqu’un d’assez bon public en général mais là c’est du pur foutage de gueule. Je vais juste dire à tout mon entourage d’éviter cet étron en espérant que tous ceux qui l’ont vu feront de même et qui sait, p’tet qu’un jour Sony arrêtera de faire de la merde avec son « Spiderless-verse » et se contentera des pépites en animation.

    TLDR : C’est une bonne bouse, n’y allez pas.

    •  » j’aurai préféré avoir un autre troll de Captain sur la patience  »

      Perso c’est probablement ma scène post-gen préférée ! xD

       » Je comprends pas comment ça a pu être validé par quelqu’un. »

      Ca me semble être le même genre que les scènes post-gen de Carnage et No Way Home non ? C’est à dire inutile et hors de propos. ^^

      • Les scènes en question peuvent avoir un sens avec l’idée des symbiotes qui partagent une conscience commune à travers les univers (bien au pluriel en VO). Là non, c’est juste gratuit. Ils voulaient Le Vautour dans leurs univers pour un futur film Sinister Six donc ils l’ont balancé là en mode « Le multivers est magique » (ce qui est un peu le cas, soit, mais la forme quand-même …)

      • « » j’aurai préféré avoir un autre troll de Captain sur la patience »

        Perso c’est probablement ma scène post-gen préférée ! xD »

        Franchement trop bien vu cette scène

        • Grave ! Je me souviens m’être bien marré au ciné, après avoir attendu la fin du générique spécialement pour voire la post-gen dont j’ignorais tout. Du troll de qualité premium !

  22. Réservoir à vannes qu’on vous dit. Autant l’assumer avec une flopée, l’équipe du film s’en remettra toujours en passant à autre chose :

    – Madame je n’écrirai rien sur ce film c’est une…
    Connerie. Parce-que je viens justement d’écrire là dessus, là. Zut !

    – Mais Jared Leto ne peut pas jouer un chauve qui sourit, il a toujours eu trop de cheveux !

    – Non mais je suis d’accord pour le voir ce film… Mais en vitesse x2. Avec le deuxième Venom sur un autre écran à côté. Et vous me payez, pour que j’en fasse une chronique.
    Merci.

    – Le pire des vampires.

    – Alors c’est qui la taupe chez Sony ? Qui fait en sorte de saboter tous ces films en enlevant toutes tentatives de sortir des films qui soient au moins cools, à défaut d’être excitants ?
    Ça peut pas être quelqu’un de chez Marvel Studios, pas plus Feige (pour mieux se mettre en valeur, en comparaison)… Puisque même si c’est pas eux qui produisent, on fait quand même l’amalgame. Y en a déjà disant que c’est une Marvelerie etc… Pas bon pour leur image.
    Quelqu’un de chez Warner alors..? Ils ont que ça à faire.

    – C’est pas une adaptation du Comte Mordicus qu’ils voulaient plutôt faire ?

    Bon, j’arrête… e vado a letto.

  23. Sony, rendez les droits à Disney qu’on en parle plus, et continuez à faire des films merdiques si vous voulez, mais ne touchez plus a Marvel, merci.

    • @Garyus, le MCU a peut-être ses défauts mais au moins il fait des efforts de nous offrir de bon divertissements. Et le public est au rendez-vous.

      • … ça, y en a pas beaucoup qui auraient des tripes pour aller jusqu’au bout et traîter directement le public de coprophages.
        Surtout que… Ben ils en font aussi partie. Bête !

        • @Pirail: Je suis d’accord avec toi mais Sony nous a aussi offert la trilogie culte de Raimi, le très bon TASM 2, l’excellent Spider-man PS4. Le MCU et Sony ont leurs échecs et leurs réussites.
          Au moins, Sony essaie de faire autre chose que de la farce super-héroïque là où Marvel malgré la possibilité et les promesses nous ressort encore et toujours la même recette avec Eternals et Mou Knight.

          @Flo: Parle à ma main.

          • @Garyus Sony a perdu la main pour faire de bons films.

            La trilogie de Raimi date de 2002 à 2007.
            D’ailleurs concernant cette trilogie, tout n’est pas bon (Spider-Man 3) à prendre.

            Pour Amazing Spider-Man 2, tu le trouve bon, mais pour les autres fans du Tisseur cela ne l’aient pas convaincu.
            D’ailleurs c’est pour ça que Sony à accepter de faire un deal avec Marvel Studios pour inclure Spider-Man dans le MCU.

            C’est pas la même chose pour Spider-Man PS4 et Spider-Man New Génération car c’est un jeu vidéo et un film d’animation.

          • Je suis aussi d’accord avec toi sur Sony aussi. La trilogie Raimi, bien qu’un peu mal vieilli, et je déteste le 3.

            J’ai revu TASM récemment, hormis un méchant pas mémorable et quelques scènes poussées, je reconnais qu’on a été un peu dur. La faute d’un reboot surprise non attendu. TASM2 je l’ai découvert à la télé, et je ne comprends pas le bashing…

            Into Spiderverse et SM PS4, excellent.

            Par contre leur concept illogique du Venomverse sans Spidey est un fiasco. C’est structurellement plus flou que le DCEU.

      • Oui n’oubliez pas que Sony, ça a aussi été des Punisher et Ghost Rider dignes d’un DTV, en plus d’avoir 3 « Spider-Man » sur 5, pré Holland, qui sont des films « malades » (sur-écrits et alourdis).
        Et « Spider-verse », c’est la division Animation de Sony, et ça n’a pas eu un succès trop grand.
        C’est presque pareil à la Warner : leurs films sont pris un par un… du coup quand il y en a qui ont la chance d’être très bons, derrière il y en a bien plus qui sont si moyens que ça en devient désolant.
        Si on a une ligne claire générale, tous les films se retrouvent alors au même niveau et on peut quand même prendre des moments de plaisir, même si on a diverses réserves sur tous les opus parce-qu’ils ne vont jamais assez loin. Ça c’est le MCU. C’est fonctionnel, mais il y aura toujours suffisamment d’instants et d’acteurs qui nous en donneront pour notre argent. Il y aura des petits plus (dans le film, pas les scènes post-générique).
        Combien ont regretté d’avoir payé pour les deux tiers de ces films Warner ou Sony, quand ils se sont retrouvés face à des scènes très ridicules et impossibles à expliquer, même pour des films de super-héros ?

        Et si on demandait plutôt aux concepteurs des jeux vidéos Sony de travailler sur ces films ?
        D’ailleurs, on pourrait le faire pour Tous les blockbusters, le résultat visuel et spatial serait incroyable.

        • « Si on a une ligne claire générale, tous les films se retrouvent alors au même niveau »

          A parce que tous les films se valent dans le MCU ? Tu plaisantes j’espère ? Antman 2 c’est le même niveau que The Winter Soldier ? Avengers 2 et Infinity War se valent ?

          Des films « si moyens que ça en devient désolant » y en a moult dans le MCU. Y en a même qui sont d’un vide abyssal affligeant (coucou Captain Marvel !). Des scènes ridicules et difficilement explicables sans virer dans la mauvaise foi y en a à la pelle dans le MCU également (rien que dans Endgame et No Way Home on en a déjà un florilège xD).
          Tout ce que tu décris-là existe dans toutes les écuries.

    • Certes, elle n’a pas microgéré Morbius, mais elle macrogère de fait le SSMU en produisant les Venom, les Kraven the Hunter, etc.

      Or, la seule mention d’Amy Pascal qui est faite ici est liée à une réflexion d’ensemble au sujet du SSMU. Si ce n’est pas elle qui est l’architecte des scènes post-générique de Morbius – puisqu’elle est en quelque sorte la courroi de transmission entre Marvel Studios et Sony Pictures -, qui d’autre ?

  24. Le meilleur film vu depuis longtemps. La critique est dure avec Morbius qui offre un film de super qualité. Enfin un film sony qui ne tombe pas dans les blagues pipicaca pour les jeunes qui vienne à peine de quitter la couche.

    Le film est super point finale. J’adore le personnage depuis toujours et ce film rend bien hommage au perso.

    Note finale … Wow/10 en vrai un 8-9/10.

    Faites vous votre propre critique. Les Fan déçu par Venom retrouveront le style du film qui aurait du être celui de venom

      • pas du tout j’ai vraiment aimé. il était temps d avoir un film qui met les blagues de côté. Beaucoup crache sur les effets spéciaux, je dois avoir eu une version différente du film ici car j’ai trouvé les effets étaient vraiment bien.

        Bon si vous n’etes pas content … … … il vous restera toujours Venom 2.

      • L’argument automatique et ressassé des « blagues » n’existant pas en 2005… On a sûrement là un produit de commentaire typique des années 2010/20.
        Pas grave du tout, pas méchant…
        En tout cas, moins ennuyeux que s’il s’agissait d’un individu enfermé dans un même système répétitif.

    • @Stephane Landry
      C’est une blague ?

      Pour le coup tu dois sûrement venir d’un autre univers où les films de Super-Héros n’existent pas.

      • lol non pas du tout comme je disais plus haut après des tonnes de film marvel dans le même moule et des Venom et spidey tourné avec un trop plein de blague enfantine, Morbius nous a offert enfin un produit différent. Plusieur chiale de s’être ennuyé pendant tout le film (les même qui chialait contre Venom pour le contraire). Morbius vit une vie pénible qui l’amène au plus bas de sont morale et une transformation qui le forcera à prendre des décisions morales extrèmes. Il y avait pas matière à faire de blague avec une telle histoire.

        Oui j’adore de base le personnage, et je me fou complètement du fais que Spiderman n’est qu’à peine été mentionné. L’univers était (la plupart temps) bien éclairé ce qui nous change également des clichés des films de vampire.

        Beaucoup on craché sur les effets spéciaux. Il y a bien pire sur le marché. La grande partie des scènes se passent en gros plan et bien détaillé. Les chauve souris et les déplacement sont très cool et les transformations de Morbius sont spectaculaire. Seul les faces du méchant roche un peu mais pas de leur faute l’acteur à une drole de bette.

        Il y a un Kevin Costner Effect contre Jared Leto dans l’opinion de tout les critiques et sa depuis longtemps peu importe son projet il y aura toujours un coulage, sa se sent. On croirait assisté à la sortie d’un nouveau album de Nickel Back. Jared Leto joue un excellent Morbius et il y a rien a redire la dessus.

        Pour l’histoire 2 amis d’enfance évoluent ensemble et ne réagissent pas de la même façon à l’arrivé d’une cure. Un résumé d’histoire simple mais qui n’est pas tiré par les cheveux. Beaucoup réagirait de la même manière pour sauvé leur propre vie. Vivre au détriment d’un inconnu… … …

        Pour une des rares fois la partenaire féminine à un role important. J’ai bien aimé sa aussi. Trop souvent les personages féminine ne servent à rien (ou mettre des seins à un symbiote lol)

        J’ai adoré le perso, l’histoire, l’ambiance, les acteurs.
        Faites vos propres opinions et laisser lui une chance. Morbius est un film différent (pour une fois).

        • « Plusieur chiale de s’être ennuyé pendant tout le film (les même qui chialait contre Venom pour le contraire).  »

          Certains se sont plaint de ne pas s’être ennuyé ? 😅

          • Je suis pas sûr que je vais aimer ce film mais merci pour ton avis différent et éclairé Stéphane.
            Ca fait du bien de lire un avis qui ne cède pas à la mode du bashing sans avoir vu le film.
            Verdict ce soir pour moi.

        • « Pour une des rares fois la partenaire féminine à un role important. J’ai bien aimé sa aussi.  »

          ATTENTION SPOIL :

          Ah ? Pourtant si on la retire du film tout se passerait pareil… Morbius n’a pas besoin d’elle pour ses expériences, les flics (s’ils étaient bon) n’ont pas besoin d’elle pour comprendre qu’ils doivent interroger Morbius, Milo ayant déjà tué la figure paternelle, Morbius n’a pas besoin d’elle comme motif/prétexte pour se battre…. Voilà…
          Le rôle important je ne le vois pas… C’est une énième damoiselle en détresse, encore moins porteuse du scénario que l’ex d’Eddie Brock.

  25. j’abandonne!!!

    Ps pour la scene post generique vous capoter tous s’a ne sera pas la première fois qu’il nous lance un truc incoherent qui est finalement expliqué dans un autre projet future. Pourquoi vous viré tous fou avec ça???

    • Parce que ça fait longtemps que c’est le cas sur les films de super-slips, chacun cherchant à défendre son écurie et dénigrant les autres.
      Pour le Venomverse, disons que les gens sont méfiants car SONY ne nous a pas habitués à grand chose d’exceptionnel jusqu’à maintenant. Après, c’est vrai que les fans du MCU sont un peu ridicules à démonter ces films car c’est sensiblement la même chose… jusqu’à l’incohérence de la scène post générique du Vautour.
      Là il faut affirmer que le MCU n’aurait sans doute pas fait ça.

      Sinon pour ceux qui râlent sur le costume du Vautour et comment Toomes s’est procuré du matos Chitauri, je vous invite à revisionner la scène. Apparemment, ce ne serait pas tout à fait le même costume, d’où l’explication. Toomes reste un inventeur. Mais je n’ai pas vu le film, donc je peux pas me prononcer.
      Et de , certains disent que Toomes se contente de dire « qu’il est là à cause de Spider-Man », pas qu’il veut le démolir. Donc quand il propose à Morbius de faire alliance, ce pourrait aussi être juste pour retourner dans son univers. Et donc Morbius qui est un scientifique pourrait être intrigué.

      Mais ça n’explique pas pourquoi Toomes a été téléporté dans un autre univers… même si ce n’est pas la 1ère incohérence tant chez le MCU, que chez Sony, que chez la Warner.

      PS : on oublie quand même bien vite toutes les incohérences liées au Multivers dans Avengers Endgame.
      Et je dis ça sans mauvaise pensée, c’est vraiment un de mes films préférés du MCU. Voir même de super-héros (en-dessous de Batman Burton, Spider-Man Raimi, la Snyder cut, No Way Home et d’autres quand même…)

  26. En fait, en lisant vos commentaires, j’en finis par avoir hâte d’aller voir ce film. Juste pour me faire mon propre avis.
    Bravo, vous avez réussi à faire le contraire de ce qui était espéré !
    HAHAHA

  27. Bon finalement je l’ai vu… (merci la carte illimitée pour ce 23ème film de l’année)

    Une horreur digne des Venom…

    Outre le nombre de non-sens scénaristiques (les eaux internationales pour une expérience illégales alors qu’il faisait déjà des expériences illégales dans son labo ?! Le fait qu’il retourne à son labo après avoir tué une dizaine de personnes et que les flics débarquent après qu’il ait expérimenté des jours sur son évolution…), l’écriture des personnages clichés au possible (désolé mais tous les Eternals sont plus intéressants que les 6 persos de ce film, surtout le perso féminin), les effets spéciaux immondes (putain quand ils se transforment en vamp pendant une fraction de secondes, pourquoi ? les ralentis ? ), la musique dont je ne saurait dire s’il y en avait, les ellipses à tout va qui charcutent la structure du film, le copier/coller de Venom et pour la 3ème fois consécutive un film urbain ou la ville n’est pas mise en valeurs (sérieux NY ou La Courneuve, je ne saurais faire la différence) et de NUIT ou tout se ressemble… Je tiens à marquer LE POINT QUI M’A LE PLUS CHOQUÉ un faux raccord de ses morts !

    ATTENTION SPOIL :

    Quand Morbius se casse du labo après le meurtre de l’infirmière, il y a toujours autant de fioles de sérums sur son bureau qu’à son arrivée…
    Donc comment Milo s’est transformé hein ? Et bien je ne sais pas. Voilà. Merci bravo. Un élément qui montre le soin apporté aux détails haha…
    C’est bête je sais, mais comme le moment de la transformation du méchant n’est jamais éclairci de quelque façon que ça soit, c’est dingue que le seul moment on l’on puisse comprendre visuellement la chose soit marqué par une erreur…

    Bref, ce film m’a énervé.
    Digne d’un hacking de Carnage pour faire avancer le scénar du Spider-Useless Verse de Sony… ça craint.

  28. En tout cas vous etes pratiquement tous entrain de détruire Morbius mais allez voir « The Buble » sur Netflix le dernier film de Jude Apatow. Je pense que Morbius va remonter dans l’estime de certains (j’en parle car ça fait un moment que je n’ai pas vu un si mauvais film).

    • Je l’ai vu, et en effet, ils jouent dans la même catégorie mais il y en a un qui a quand même la chance de ne sortir qu’en streaming haha

  29. Je suis allé voir le film ce matin avec mes parents et malgré certaines scènes des bandes-annonces qui n’étaient pas dans le film, j’ai bien aimé. Les acteurs étaient BONS (mention spéciale à Jared Leto ainsi qu’à Matt Smith qui était effrayant en méchant) et c’était parfois effrayant.

  30. J’ai bien aimé ce Morbius. Sans être le film de l’année, c’est une origin story honnête, bien que classique. Les effets spéciaux sont réussis, les scènes de combat aussi. La musique est pas mal et même si elle ne reste pas dans la tête comme celle de The Batman, on est quand même bien au dessus du néant absolu d’un film du MCU.
    Les acteurs sont bons, Jared Leto est comme toujours très bon et Matt Smith très convainquant. Le reste du casting est anecdotique.
    Le vrai problème de ce film est qu’encore une fois le studio charcute son propre film comme pour Venom, ce qui laisse un goût d’inachevé, de trop court. Beaucoup de questions en suspens auraient pu être réglées avec une demi-heure de plus. Idem pour l’approfondissement des personnages.
    Bref, j’ai quand même bien aimé. Ce n’est pas tous les jours qu’on a un film de super-héros sans blagues à deux balles. J’aimerais bien voir ce Morbius croiser Spider-Man même si ce n’est pas une finalité.
    Ce n’est pas parce qu’ils ratent la cohérence de leur univers que le film en lui-même est mauvais. Il aurait très bien pu se passer de ces scènes post-génériques auxquelles on ne comprend rien.
    Parce que la minorité d’internet bruyante ne reflète pas les goûts du grand public, je pense que ce film marchera quand même sans être un carton.
    Il est loin d’être la merde dont beaucoup parlent.

  31. Rappelons tout de même que des vampires marveliens, on l’a déjà eu dans les films sur Blade – bien plus cools et sanglants, au moins deux d’entre eux.
    Et des gentils scientifiques qui essaient de maîtriser leur monstre intérieur, qui sont un peu aidés par une gentille doctoresse, et qui affrontent un « Alpha » qui veut assumer sa bestialité nouvelle…
    Ben on a eu deux films de Hulk qui étaient plutôt pareils à ça, en plus percutant – mais aussi bien trop sous-estimés.

  32. Une idée : la technologie du Vautour serait dérivée de celle entraperçue à la fin de « TASM 2 », dans le local qui teasait les Sinister Six. Il l’a volé et customisé à ses goûts.
    On serait donc dans l’univers de celui de Garfield.
    Manque juste l’explication de son arrivée là, et le responsable ne peut être que Stephen Strange.
    Faut vraiment les surveiller chez Sony, pour rattraper leurs approximations (rappelez vous du début de « Spider-Man : Homecoming »).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here