John Carter : La bande annonce qui doit sauver le film (au box office)…

22

Dans vingt ans, le personnage de Dejah Thoris (ci-contre) sera peut-être aussi connu que la Princesse Leia. Peut-être. Mais pour cela, il faut que le film John Carter soit un succès. Disney propose – fait rarissime – une nouvelle bande annonce à seulement une semaine de la sortie du film. Alors que l’on s’attendait à un changement d’orientation dans le marketing, le studio aux oreilles de souris persiste et signe. Ce trailer mise tout sur l’action. Certes, le spectateur se rend bien compte que le long métrage d’Andrew Stanton ne joue pas dans la catégorie des petits, ni même des moyens blockbusters, mais la démarche a de quoi surprendre. Rien sur l’histoire. Rien sur la romance entre Carter et Dejah. Aucune référence à la Terre (visuelle j’entends), sans doute pour ne pas embrouiller le spectateur potentiel. Cette bande annonce est donc dans la droite lignée des deux premières. Si vous ne l’avez pas encore vu, vous pouvez toujours remonter le temps en découvrant celle à la sauce The Artist !

Pour terminer sur une note très positive, une nouvelle projection hier aux Etats-Unis a abouti au même résultat que d’habitude : une avalanche de réactions positives. « Amazing ; le Lawrence d’Arabie de l’espace ; le Star Wars de notre génération ; un film incroyable ; ce que Thor aurait dû être ; encore meilleur à la seconde vision », et j’en passe… Je ne peux que confirmer chacun de ces avis ! La semaine du 7 mars, vous savez ce que vous irez voir au cinéma !

John Carter est un film d’aventure et d’action se déroulant sur la mystérieuse et exotique planète Barsoom (Mars). Basé sur un cycle de romans classiques de science-fiction, écrit par Edgar Rice Burroughs, le film raconte l’histoire de John Carter (Taylor Kitsch), qui est inexplicablement transporté sur Mars, où il se retrouve impliqué dans un conflit aux proportions épiques, entre les habitants de cette planète, y compris Tars Tarkas (Willem Dafoe) et la Princesse captive Dejah Thoris (Lynn Collins). Dans un monde au bord de l’effondrement, Carter découvre que la survie de Barsoom et de son peuple repose entre ses mains.

Le film John Carter sort en France le 7 mars 2012, avec Taylor Kitsch (John Carter), Lynn Collins (Dejah Thoris), Willem Dafoe (Tars Tarkas), James Purefoy (Kantos Kan), Dominic West (Sab Than), Mark Strong (Matai Shang), Bryan Cranston (Colonel Powell), Daryl Sabara (Edgar Rice Burroughs), Ciaran Hinds (Tardos Mors), et Thomas Haden Church (Tal Hajus).

22 COMMENTAIRES

  1. Et sinon dans les blockbusters adaptés de bd/comics, je viens poussé un coup de gueule. En effet le film qui doit être LE blockbuster français, adapté d’une bd fantastico-écolo-politique à succès par un de nos plus grands réalisateurs, n’a manifestement point sa place ici.
    oui Mr TH, quid du marsupilami?

    • 1) Ma culture palombienne est proche de zéro.
      2) Le film sort dans quelques jours.
      3) Film français = moins de choses à suivre.
      4) On en parle sur le forum :
      http://lestoilesheroiques.fr/forum/viewtopic.php?f=29&t=95&start=100
      5) Ça n’avait vraiment pas l’air terrible mais les premiers retours sont bons donc pourquoi pas.
      6) Quitte à choisir, John Carter et Avengers passent en premier. C’est comme ça.
      7) J’aime le chiffre 7.
      42) La réponse est toujours 42.

      Houba, houba !

    • Je viens de m’étouffer en lisant ça^^. Avez-vous vu le look du Marsu dedans? Naaaaan sérieux, le Marsupilami est un très bon dessin animé, pas mal en BD, mais n’es surtout pas le genre de truc à faire en film (ou alors le faire en film d’animation, parce que faire passer cet animal dans la vision réaliste, c’est tuer l’animal; n’est-il pas assez une espèce en voie de disparition pour encore plus le massacrer en faisant un film? 😉 ). Je pense que ce film est juste une façon française de dire « Si ça marche pour Marvel et Spielberg, alors faisons pareil », sauf que y’aura de grandes chances que ce soit raté.
      Sinon pour en revenir à John Carter, voir tous les articles de Mr TH ici avec les bandes annonces m’a fait modifier mon calendrier ciné: j’irais voir John Carter.

      • Les premiers retours font état d’une adaptation très fidèle de l’œuvre original par Mr Chabat. Mais dans tout les cas, ce film n’a aucun rapport avec les super héros, je ne vois donc pas sa place ici.

  2. En un mot : Excellent !

    Le genre de film qui me plait ( même si le coup du « double écran » dans la B.A est relativement bizarre, surement pour souligner la 3d 🙂 )

    C’est tout à fait le genre de film qui manque à l’appel ces derniers temps. Et puis cette adaptation me donne de l’espoir quand a un jour , peut-être, voir celle d’un de mes héros préféré sortir sur grand écran, Lanfeust de Glinin … mais bon, faut pas trop rêver quand même 🙂

    Sinon un film que j’attend avec impatience, plus que the Avengers ? peut-être 🙂

  3. Serieux, je trouve qu’on en voit un beaucoup trop dans cette b.a! rien que le combat avec Georges le Yeti, j’ai l’impression qu’ils l’ont mis en entier!

  4. Je ne doute pas que le film est très bien ! Mais qu’est-ce qu’ils sont nuls pour faire des bande-annonce, c’est pas possible… Ou alors ils considèrent le spectateur moyen comme très bête !

    Que des combats, des gens qui se tapent dessus, aucun style. C’est plutôt le type de bande-annonce qui ne me donne pas envie d’aller voir le film, c’est dommage à une semaine de la sortie…

    • L’idée, c’est que John Carter, terrien, est habitué à une gravité bien supérieure que celle qui se trouve sur Mars.

      Lorsqu’il est projeté sur la Planète Rouge, il en ressort donc avec une force accrue.

      Les martiens, en revanche, n’ayant jamais connu que la gravité martienne ne disposent logiquement pas de ce « bonus de force ». 😉

  5. Si JOHN CARTER est aussi bien que les premiers retours le disent, j’espère qu’il trouvera un public large à l’image de la saga précedente de DISNEY aka PIRATES DES CARAIBES

  6. Rendez-Vous pris le 07 Mars, car je ne rate pas ça… En tout cas, merci Mr TH car sans les articles je ne pense pas que j’aurai été le voir au ciné.

LAISSER UN COMMENTAIRE