Arrow : Votre avis sur… l’épisode ‘Brotherhood’ [4×07] + le teaser du crossover !

20

arrow-actu-info-news-saison-4-serie

Alerte calendrier (bis) ! La série Arrow sera absente des écrans la semaine prochaine, comme The Flash et Agents of S.H.I.E.L.D. Voyons le bon côté des choses : cela libère du temps pour voir Jessica Jones ! Présentement, Damien Darhk continue d’avancer ses pions. A quoi sert la « puce numérique ancestrale«  vue dans le dernier épisode ? La résurrection du jour est-elle celle de trop ? A vos claviers. Et rendez-vous le 2 décembre pour la seconde partie du crossover Arrow/The Flash/Legends of Tomorrow !

Arrow – Saison 4 – Episode 7 – ‘Brotherhood’ – Synopsis et extraits : La bataille en cours de la Team Green Arrow contre Damien Darhk se complique après une révélation choquante. Le soif de sang de Thea est de retour et elle perd le contrôle devant Alex.

————————————————–

Audience US : La semaine super-héroïque se termine sur une note très positive… Hier soir, l’épisode ‘Brotherhood’ a été suivi par 2.69 millions de téléspectateurs (contre 2.30 millions pour l’épisode ‘Lost Souls’). C’est la meilleure audience de la saison (le season premiere s’est arrêté à 2.67 millions) ! Sur la cible favorite des annonceurs, les 18-49 ans, le show reste dans sa moyenne avec un taux de 1.1% (en hausse de 0.2 point) [chiffres définitifs]…

————————————————–

Arrow – Saison 4 – Episode 8 – ‘Legends of Yesterday’ – Preview : Oliver et Barry Allen emmènent Kendra Saunders et Carter Hall à un emplacement distant afin de les cacher de Vandal Savage, alors qu’ils essayent de trouver un moyen de le vaincre. Malcolm organise une rencontre entre Vandal, Green Arrow et The Flash, mais rien ne se déroule comme prévu. Pendant ce temps, Felicity, Thea, Diggle et Laurel travaillent avec la Team Flash sur une arme assez puissante pour détruire Vandal Savage.

La série Arrow est diffusée chaque mercredi sur la chaîne The CW, avec Stephen Amell (Oliver Queen/The Arrow), Katie Cassidy (Laurel Lance/Black Canary), Emily Bett Rickards (Felicity Smoak), David Ramsey (John Diggle), Willa Holland (Thea Queen/Speedy), Paul Blackthorne (Quentin Lance), Neal McDonough (Damien Darhk) et John Barrowman (Malcom Merlyn/Dark Archer).

20 COMMENTAIRES

  1. épisode moyen comme celui de la semaine derniére..

    La scéne de Combat entre Diggle et Arrow contre le Ghost dans l’entrepot de Darkh est affreusement mal réalisé..

    la qualité de l’image fait amateur, on sent trop les mouvements du cameraman quand il se déplace avec la camera.. exactement comme certaines scènes de combat dans la saison 3.. On dirait que le budget de cet épisode a été de 30 euros

    l’intrigue avec le frére de Diggle est intéressante par contre.

    Felicity j’espere que c’est vraiment elle qui meurt a la fin.. parce que je ne l’a supporte vraiment plus, elle ne me manquera pas du tout.

    • C’est vrai que la qualité d’image est moins bonne. Mais je pense savoir pourquoi. A mon avis, ce plan a été tourné avec une caméra différente, du style GoPro, pour faciliter les mouvements de caméra, étant donné que le cadreur ne devait pas avoir des masses de place pour se déplacer. Cela dit, personnellement, je l’ai trouvé plutôt bien filmée, cette scène (mais j’ai préféré la scène où toute la Team Arrow se retrouve contre les Ghosts, vers la fin de l’épisode !)

    • J’pense que cette sensation que l’on a vis a vis de la caméra vient du réalisateur. C’est un des cascadeurs.

      C’était son premier épisode en tant que réalisateur.

  2. Episode plutot sympa. Un peu mieux que celui de la semaine dernière car il n’y avait pas trop de drama mal joué.

    Content d’avoir Palmer toujours. On sent la préparation pour LoT !!

  3. Le style de mise en scène est différent des autres : le réalisateur étant le chorégraphe des épisodes précédents (un truc comme ça ?), il a forcément un angle et une vision différente de la façon de filmer l’action. Au lieu de surdécouper comme un bourrin, il laisse la caméra filmer l’action sur la durée. On voit un max d’enchaînements avant de passer d’un plan à l’autre, et la caméra qui swingue d’un personnage à l’autre sert à dynamiser l’ensemble. C’est vif, nerveux, et le côté ininterrompu des plans met en valeur la chorégraphie qui a été travaillée. On n’est pas encore au niveau d’un The Raid ou The Raid 2 où la caméra accompagne les acteurs qui traversent les murs ou les planchers, mais y’a du mieux !

    J’ai vraiment du mal à piger comment ça peut vous paraître mal foutu et amateur, vraiment pas. C’est dans ce style-là qu’on voit l’intensité du combat. Les mouvements des chorégraphies m’ont même paru plus élaborés et plus violents qu’à l’accoutumée (la saison 3 étant parfois ridicule car trop de pirouettes inutiles).

    Alors oui, la qualité d’image semble différente sur certains plans. Le matériel utilisé a sûrement été switché, mais ça m’étonnerait énormément que ça soit avec un GoPro. L’image serait cradingue avec une telle obscurité. Et une GoPro sert vraiment pour des plans avec une esthétique « vue FPS ». Rien de tel dans ce qu’on a vu. La caméra bouge avec une mobilité un peu forte, mais n’importe quelle caméra légère avec crosse épaule te permet ce genre de mouvements, pourvu que ça soit un peu préparé à l’avance.

    • +1, Et en plus une go Pro donne un effet ficheye à l’image, donc ici ce n’est pas une go pro qui est utilisée, mais une caméra sur steady cam… Et faut avouer que ça donne beaucoup plus de dynamisme aux combats que d’habitude !

      • Le fish eye peut être enlevé sur une Gopro. Mais c’est vrai que la luminosité de la scène rend l’utilisation difficile. Par contre c’est vrai que l’image était de mauvaise qualité et les bruitages pas toujours bien calé. Je suis pas convaincu par le Steadycam, certains plans sont à ras du sol donc difficile de placer le contrepoids…plutôt une caméra épaule donc.

  4. J’ai trouvé le côté « amateur » des scènes de combat assez rafraîchissant, et c’est ce qui m’a le plus marqué de cet épisode… ouais.

    Pas faux en ce qui concerne le surdécoupage des scènes d’action, pas plus tard qu’hier j’ai regardé quantum of Solace et la scène d’intro, avec la course-poursuite en voiture, est une horreur niveau découpage, on comprend rien de ce qui se passe…
    Là, au moins, on comprend tout, et le côté « caméra tremblotte » est assez immersif – sur certaines scènes, ça m’a même fait penser à du Daredevil façon Netflix. Y a encore du boulot mais c’est quand-même pas mal pour une première !

  5. Votre « puce numérique ancestrale ». C’est une boîte mère ou mother box plutôt. Enfin je pense, ça irait avec l’apparition de hawkman et hawkgirl si ils ont une origine Thanagariene.
    Et peut être ça ouvrira une porte vers un univers plus « cosmique » pour les prochaines saisons (sans Darkseid je pense) et pourquoi pas Hall Jordan.
    (Je spécule sûrement beaucoup).

  6. Épisode solide. Rien de bien folichon pour l’intrigue, mais au moins, on en a pour notre argent. En effet, ce qui était mit en avant pour cet épisode c’est le nom du réal, qui n’est autre que James Bamford, le directeur des cascades et des combats de la série. Et je me suis dis : enfin !
    C’est l’un des rares épisodes de la série entière où j’ai trouvé les scènes d’actions (et combats) efficaces, réalistes et très bien coordonnées. Cela prouve donc bien que ce mec a du talent, qui était jusqu’à présent sous-exploité ou trop charcuté. Là cette fois il avait quartier libre, et c’est vraiment cool !
    A contrario de l’habitude de charcuter les combats qui les décrédibilisait un peu, cette fois on a de long plans clairs et net. Bien que la caméra soit un peu « mouvementé », qui rappelle un peu Cap 2, cela prouve bel et bien que cet effet permet de mieux s’insérer dans les combats et l’action, et ça le fait vraiment…
    D’ailleurs, vu que l’intrigue n’est qu’un point de détail de l’épisode, et seulement l’action le plus important pour celui-là (comme vendu par les producteurs), je retiens tout particulièrement la scène finale, dont notamment le joli mini plan séquence du combat de Thea.

    D’ailleurs, cela m’a plutôt perturbé mais je trouve que les effet de Atom passait pour une fois vraiment vraiment bien (merci LOT) ! Dommage, dès que je l’ai vu apparaître, j’espérais coûte que coûte de le voir se miniaturiser volontairement pour la première fois… Je crois que je vais donc devoir encore attendre… x)

  7. Je rejoins l’avis général. Les combats étaient vachement dynamiques, et l’immersion donnait plutot pas mal je trouve. Ok y a encore deux trois trucs à fignoler mais j’trouvais ça un peu couillu de faire ça sur une série qui n’avait pas l’habitude de le faire. Et le résultat est pas trop mal !

  8. J’ai apprécié l’épisode mais juste après j’ai regardé le premier épisode de Into the Badlands et pouaaaah la claque que j’ai pris niveau combat!
    Brotherhood était sympa mais encore un retour de personnage supposé mort…
    Maintenant on a une semaine pour mater Jessica Jones(vous le prenez comme vous voulez 😀) avant le retour du Shield, d’Arrow et de Flash, c’est plutôt bien finalement.

  9. L’épisode in-regardable quoi… Qu’est ce que c’est que cette réal sérieux ? On comprend rien à ce qui se passe dans les combats ! Arrow avait bien commencé et là c’est reparti pour un tour welcome back la saison 3 tu ne nous avais pas manqué… Pour l’intrigue je ne me prononcerais même pas… Ce discours d’oliver devant les policiers : Les policiers sont gentils, il faut les applaudir… Merci Captain obvious.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here