Jessica Jones : 34 nouvelles images de la nouvelle série Marvel/Netflix !

18

jessica-jones-netflix-marvel-serie-news-actu-infos

J-15… Chaque super-héros a sa pose iconique, son mouvement fétiche. Pour Jessica Jones, c’est incontestablement « Je t’empoigne par le cou et je te plaque au mur ! ». Voici 34 images de la très attendue nouvelle série Marvel/Netflix. Petit événement dans l’événement, l’ouverture de l’exposition ‘L’art de Marvel’s Jessica Jones’ dans la galerie geek Arludik (du 3 novembre 2015 au 2 janvier 2016). Quelqu’un y a déjà fait un tour ?

Depuis la fin tragique de sa courte carrière super-héroïque, Jessica Jones a reconstruit sa vie personnelle et sa carrière, devenant une détective privée irascible et sarcastique à Hell’s Kitchen, New York City. Tourmentée par son dégoût d’elle-même et par un sévère TSPT (Trouble de Stress Post-Traumatique), Jessica se bat contre des démons intérieurs et extérieurs, utilisant ses extraordinaires capacités pour devenir la championne improbable de ceux qui sont dans le besoin… surtout s’ils peuvent lui faire un chèque.

jessica-jones-season-1-stills-ritter

jessica-jones-season-1-stills-netflix

jessica-jones-season-1-stills-running

jessica-jones-season-1-stills-metro

jessica-jones-season-1-stills-serie

jessica-jones-marvel-netflix-stalking

jessica-jones-season-1-stills-kiddingg

jessica-jones-season-1-stills-godluck

jessica-jones-season-1-stills-dont

jessica-jones-marvel-netflixswre

jessica-jones-season-1-stills-hells-kitchen

jessica-jones-season-1-stills-luke-cage

jessica-jones-season-1-stills-dog-cage

jessica-jones-season-1-stills-patty

jessica-jones-season-1-stills-trish

jessica-jones-season-1-stills-team

jessica-jones-marvel-netflix-trinity

jessica-jones-marvel-netflix-anne

jessica-jones-marvel-netflix-carrie

jessica-jones-marvel-netflix-hogan

jessica-jones-season-1-stills-harper

jessica-jones-season-1-stills-carrie-anne-moss

jessica-jones-marvel-netflix-hope

jessica-jones-marvel-netflix-flic

jessica-jones-marvel-netflix-newyork-bulletin

jessica-jones-season-1-stills-david-tennant

jessica-jones-season-1-stills-kilgrave

jessica-jones-season-1-stills-purple-man

jessica-jones-marvel-netflix

jessica-jones-marvel-netflix-ritter

jessica-jones-marvel-netflix-shooting

jessica-jones-marvel-netflix-bts

jessica-jones-marvel-netflix-cage

jessica-jones-season-1-stills-jessica-kilgrave

La série Jessica Jones sera diffusée le 20 novembre sur Netflix, avec Krysten Ritter (Jessica Jones), Mike Colter (Luke Cage), Rachael Taylor (Patricia ‘Trish’ Walker), Carrie-Anne Moss (Jeryn Hogarth), David Tennant (Kilgrave), Eka Darville (Malcolm), Erin Moriarty (Hope) et Susie Abromeit (Pam).

18 COMMENTAIRES

  1. La troisième photo bof…
    Et puis la blonde a la même veste en cuir que Jones. Netflix, ca manque de moyens 😀

    J’attends avec hâte, surtout Tennant

    • Il s’agit de la scène finale, dans le 13ème et dernier épisode de la saison… A juger trop vite comme tu le fais, sur une simple photo, sans même essayer d’imaginer toutes les éventualités/possibilités, tu m’obliges à te spoiler… Bref. Lors de la scène finale, Jessica et sa meilleure amie Trish(Patricia), souhaitent prendre Kilgrave(Purple Man) à revers. Donc Trish s’habille exactement comme Jessica Jones a l’habitude de le faire, avec la capuche visée sur la tête en plus,…etc ; lors de cette scène, aucun angle de caméra ne permet de réaliser qu’il s’agit en fait de Trish qui va à la rencontre de Kilgrave. En fait, on ne se rend compte du subterfuge, uniquement lorsque Kilgrave lui demande de montrer son visage… Il s’écrit alors « for God’s sake, it’s Patsy ! ». On réalise alors que Jessica s’est discrètement introduite dans les lieux (elle porte les vêtements que l’on voit sur la troisième photo sur laquelle elle court, avec une chemise à carreaux ; et pas sa tenue habituelle). La scène de la photo où l’on voit Patricia avec la veste de Jessica, se trouve à l’endroit de la toute dernière confrontation entre Jessica & Kilgrave… A l’extérieur du lieu de rendez-vous, sur les quais de Manhattan.

      Bref, ce serait cool que les gens arrêtent de juger sur une simple photo, un simple teaser/trailer. C’est la même chose dans la société, on juge une personne sur une simple parole, une simple apparence. Alors qu’il y a toute une histoire derrière, un parcours…et bien souvent, une explication derrière tout ce qui « semble être ».
      Donc ne crois pas que juste parce que tu as remarqué un détail, tu as tout compris. Moi aussi je me soucis des détails, mais surtout, j’essaye toujours de comprendre et voir au-delà de mes éventuelles premières impressions ou interprétations. Tout, en ce monde, est bien davantage que ce qu’il ne parait. CQFD.

    • Et juste… Pour info… Les séries MARVEL de NETFLIX… C’est 200 millions de dollars investis sur 3 ans.
      Pour faire plus simple, c’est le plus gros budget parmi toutes les productions new-yorkaises (cinéma & séries confondus).

      • en fait c’est pas vraiment beaucouq,
        200 millions pour 5 séries de 13 épisodes chacunes
        résultat ça fait 3 millions par épisodes, ce n’est pas si énorme, c’est mm faible comparé à certaine série
        JJ c’est en moyenne 2 millions par épisode, DD c’est 3 millions, et le tournage en décors réel coute cher, mm si NY leur a fait un prix…

        • Tout à fait, cela ne semble pas « si » élevé, de prime abord.

          Mais la différence, c’est que…pour les séries NETFLIX, une saison est en fait tournée comme un film ; et non pas comme la très grande majorité des séries, dont le tournage s’étale et se découpe, sur une très longue période. Alors que là, c’est totalement différent. C’est en une seule fois et d’une seule traite. Ce qui réduit drastiquement les frais de tournage, de logistique,…etc. C’est incomparable.

          Tu dois donc plutôt voir ça comme un film d’environ 11 heures, ayant un budget de 40 M$ (pour te donner un ordre d’idée, 40 M$, c’est le budget de production de Lucy, le film de Luc Besson). Sachant que de nombreux films on 8 à 10 heures, voir davantage de bande, après le premier écrémage des plans, avant montage…
          Et pour une série, on tourne l’essentiel, on garde pour ainsi dire tout. D’ailleurs, preuve en est, les « scènes coupées » en bonus et les Director’s Cut, c’est réservé au cinéma 😉

          Puis… Pour la TV, le cahier des charges, notamment au niveau de la qualité d’image/photographie est bien moins exigeant. La distribution & l’essentiel de la promotion a également un coût moins élevé, car le gros se fait via la plate-forme Netflix…

  2. De bien belles images,
    j’aime beaucoup la pose « course » de Kristen Ritter, et son regard aussi: elle a beau être menue et peser 40kg toute mouillée, je n’aimerais pas être sur le chemin de cette Jessica Jones :p

    • D’après ce qu’on nous montre, on a une ancienne super-héroine qui devient détective privé et est harcelée par un pervers psychopathe qui a lui aussi un pouvoir surhumain.

      Ca sonne plus « polar/thriller/noir c’est noir » que « cop show » pour moi,
      et donc à mon avis tu espères juste 😉

LAISSER UN COMMENTAIRE