Warcraft – Le Commencement : Le film sort aujourd’hui !

70

warcraft-film-news-actu-info

Jour-J pour les membres de l’Alliance et de la Horde. Warcraft : Le Commencement sort aujourd’hui sur nos écrans (deux semaines avant les Etats-Unis) ! Est-ce le début d’une nouvelle franchise ? Tout se jouera peut-être… en Chine. Là-bas, le blockbuster de Duncan Jones est bien parti pour cartonner (mauvaise nouvelle pour les fans des mutants, le film sort le 8 juin, cinq jours après X-Men : Apocalypse). Pour ceux qui ont joué pendant des heures à Warcraft et à World of Warcraft, quelle impression cela fait-il de découvrir Azeroth sur grand écran ?

Le pacifique royaume d’Azeroth est au bord de la guerre alors que sa civilisation doit faire face à une redoutable race d’envahisseurs : des guerriers Orcs fuyant leur monde moribond pour en coloniser un autre. Alors qu’un portail s’ouvre pour connecter les deux mondes, une armée fait face à la destruction et l’autre à l’extinction. De côtés opposés, deux héros vont s’affronter et décider du sort de leur famille, de leur peuple et de leur patrie.

Warcraft : Le Commencement est réalisé par Duncan Jones et sort en France le 25 mai 2016, avec Travis Fimmel (Anduin Lothar), Paula Patton (Garona), Ben Foster (Medivh), Dominic Cooper (Roi Llane Wrynn), Toby Kebbell (Durotan), Ben Schnetzer (Khadgar), Rob Kazinsky (Orgrim) et Daniel Wu (Gul’dan).

70 COMMENTAIRES

  1. Les critiques sont mitigées, mais j’espère que ce film va bien marché rien que pour en finir avec cette malédiction des films tirés de JV qui font un flop au BO!

    • Je pense que ce film est une première pierre dans le renouveau des adaptations de jeux vidéos au cinéma, comme l’ont été X-Men ou Spiderman pour les comics. Les prochains films (Assassin’s Creed, Tomb Raider, The Last of Us, Uncharted, Metal Gear Solid…) mettent toutes les chances de leur côté pour être des adaptations réussies donc je pense cette malédiction dont tu parles est derrière nous (bon après on est jamais à l’abri d’une mauvaise surprise…)

  2. J’attends pas grand chose de ce film à part voir des orcs faire les gros bourrins donc je pense pas être déçu ^^

    Je m’inquiète plus pour Assassin’s Creed qui à l’air vraiment bof au vu de la BA.

  3. Je reviens de la première scéance au UGC des Halles.

    Je ne vais pas spoiler, mais comme je l’ai crains avec les traillers, exceptés pour certains orcs, les créatures en CGI ( les griffons en particulier) font très fake dès qu’un humain est à coté.

    Mais a part ça j’ai bien aimé l’histoire.

  4. Une incroyable déception. A vrai dire je m’y attendais au fur et à mesure que sortait les bandes annonce mais tout de même je ne pensais pas assister à un tel niveau de faiblesse.

    C’est en fait le mot idéal pour ce film : faible. Les décors, les personnages, les armes, les détails ont beau être énormes mais le scénario, le rythme, le manque de charisme des personnages (sauf peut-être quelques uns du côté des Orcs) détruit tout le film.

    La réalisation est plus qu’hasardeuse, on sent que Duncan Jones a hésité entre le parti-pris créatif et purement cinématographique et de l’autre côté se sent tiraillé par une mise en scène type jeu vidéo.

    Un gloubi-boulga fade.

  5. J’y croyais pas et j’y suis allé par respect pour le talent de Duncan Jones à qui l’on doit « Moon » et « Source Code » que j’avais adoré d’où mon étonnement durant la projection de « Warcraft » (je précise que je ne suis pas un gamer et que je n’y ai jamais joué) : une bouillie visuelle sur un scénario d’une platitude absolue, pour une nouvelle saga digne de la Terre du Milieu, on repassera!! Bref, après le décès de son illustre paternel, Duncan Jones va devoir affronter un bide (artistique du moins) incroyable!!

  6. Assister à Warcraft fut pour moi l’équivalent d’un repas gastronomique dans un palace de haut standing, c’est-à-dire quatre étoiles minimum.

    En cuisine, le chef Duncan Jones me propose un savoureux repas inspiré des histoires et légendes du célèbre jeu vidéo World of Warcraft.

    Hum je vais me régaler me dis-je. Installé dans mon magnifique siège confortable rouge bonbon j’attends avec impatience « Le commencement ».

    J’oublie également très vite les boeufs et les porcs tout autour de moi qui ne cessent de grogner et citer le jeu lorsque les lumières s’éteignent enfin (surement des fans de la Horde), les gens ne savent décidément point se tenir en société. Mais bon, à moi l’explosion gustative !

    Bim ! Bam ! Boum ! Ca envoie du lourd ! Ca se bastonne, ça discute mais ça se rebastonne aussitôt. Ho toi le griffon, que vous êtes joli, que vous êtes beau mais qu’est-ce que vous faites faux. Mon palais en prend littéralement au sens figuré et au sens propre plein la gueule.

    Mais c’est peut-être ça après tout le problème du menu Warcraft, un peu trop copieux et de ce fait indigeste. L’entrée passe (et quelle entrée !) mais le plat fait mal à la panse, heureusement le chef Duncan Jones me donne quelques digestifs entre deux scènes de dialogues avant de repartir pour de bon pour le fromage et le dessert.

    Soyons honnête, je n’ai pas supporté tout ce gloubi-boulga pour reprendre les mots de mon très cher Alfred juste avant mon commentaire. Une assiette ô combien impressionnante mais profondément dégueulasse dans le fond. Je me suis même demandé si en coulisse, à la plonge des effets spéciaux, ils avaient fait correctement leur travail ?

    Ah bien entendu, un bon repas dans un restaurant digne de ce nom se doit également d’avoir de bons serveurs. Et bien oui, vous croyez quoi ? Ils font partis d’une bonne prestation gastronomique. Et de ce côté j’ai été très déçu. Je me souviens encore de ce Travis Fimmel, cet inconnu au bataillon que je découvrais pour la première fois, lamentable. Encore un tout jeune sorti d’une école d’hôtellerie quelconque. Le seul avantage pour le restaurant, c’est de le payer moins cher.

    Je pense qu’il n’y a pas grand chose à dire de plus, je pense même en avoir trop dit. C’est à croire que la cuisine ciné-vidéoludique a de plus en plus de mal à s’intégrer au sein de la société. Je me souvenais pourtant bien du délicieux Prince of Persia, quel menu ! Copieux également (quelle facheuse tendance…) mais satisfaisant dans la forme.

    A présent veuillez m’excuser, ma quête pour la sureté du royaume de mon estomac n’est pas tout à fait terminée.

      • Resident Evil bonne histoire à mon sens, le jeu évidemment pas le film.

        Warcraft 2 et 3 super histoire développée sur deux générations (largement au niveau d’un livre de fantaisie classique, avec une narration dynamique et des personnages + moments très forts). Après si on aime pas la fantaisie, difficile d’apprécier ce que propose le jeu.

        Dans les deux cas, ils sont considérés comme des références du jeu vidéo dans leur domaine (survivor pour l’un, stratégie en temps réel pour l’autre), comme le montre leurs ventes, leurs récompenses/prix et leurs notes globales un peu sur tous les sites.

        Tuons le troll par des arguments. ^^

        • Tutut, je n’apprécie guère que tu utilises des arguments sensés (et des arguments tout court) pour contrer ma mauvaise foi.

          C’est très décevant.

  7. Ancien gros joueur de WoW, je suis assez mitigé sur ce film.

    Il y a l’histoire officielle d’Azeroth certes et c’est assez fouillé avec une tonne de rebondissements mais il y a aussi l’appropriation que je m’en suis fait (serveur RP oblige 🙂 et je crains un certain décalage de vision.

    Après ça peut être une très bonne surprise (j’en reste aussi sceptique qu’une fosse), vrai que je n’avais pas imaginé que cela puisse se transformer en franchise.

  8. Alors j’y suis allé en ne connaissant absolument rien à l’univers de WOW. Je l’ai trouvé sympathique, pour ses décors, ses musiques, son ambiance où l’on voyage. À certains moments j’ai ressenti l’euphorie du Seigneur des Anneaux. Puis viennent les bastons. J’adore celle des Orcs, on ressent chaque coup, ils imposent sur l’écran… Mais les humains… Ils sont mal chorégraphiés et on a parfois l’impression qu’ils frappent dans le vide… Je ne suis ni en extase ni déçu. J’ai vu un film sympathique.

  9. J’ai joué a Wow en tant que casu, je connais ni le lore, ni tout les facts a propose de cet univers. On peut donc considerer que je suis novice dans la franchise, mon avis etant donc a prendre entre deux eau.

    Mais perso j’ai vraiment apprecié le film, ca fait du bien d’avoir de l’heroique fantasy. C’est plutot beau, et bien fichu. Le bemole, pour moi, c’est que j’ai l’impression que c’est un peu court pour la densité de l’histoire de l’univers, ca manque clairement d’une bonne vingtaine de minutes en plus. Je pense qu’il faudra attendre qques jours avant de voir de vrais bonne critique a froid, entre les fans hardcore qui critique ou pas le film, pour pas grand chose, et les lambda qui font de meme. Rendez vous dans qques semaine aha

  10. Pour ceux qui l’on vu… J’aimerais bien savoir, par simple curiosité, si l’on pourrait, selon vous, émettre un parallèle entre ce film et Le Hobbit La Bataille Des Cinqs Armées niveau bourrage d’effets spéciaux/actions dans un monde d’Héroic Fantasy… Y a t-il comparaison possible (film du même calibre même si univers d’inspiration de base très différent) ?

    • Moi j’ai trouvé vraiment gerbant le dernier hobbit niveau CGI. Et que dire sur l’ouverture du film a laketown. Mais c’est ma faute. J’avais risqué la 3D.
      Pour ce qui est de warcraft. Ça passe très bien a l’écran. Les grains de peaux sont bluffant. Peut être quelque reserve pour le griffons. Mais c’est beau et c’est pas full écran vert. Loin de la même

  11. Jamais joué à Wow, je suis allé voir le film dans l’espoir de me prendre une claque avec des batailles épiques façon seigneur des anneaux.

    Y a de l’epicness, pour sûr, et des visuels à couper le souffle, malgré des effets spéciaux parfois trop limites. Mais les orcs, bon sang ! Ils sont superbes, on croirait parfois voir une armée de Hulk bariolés de bois, de peaux et d’os.
    Le scénario nous propose une aventure digne de ce nom, nous fait voyager aux quatre coins d’Azeroth et si certains paysages puent le numérique, on ne peut s’empêcher de s’émerveiller face à un tel étalage de pure heroïc fantasy assumée (la capitale aux murs blancs des humains n’est pas sans rappeler la fameuse Minas Tirith). Nains, orcs, humains, elfes, sorciers, magie et incantations… aaaah ! Tout ça fleure bon la fantasy, la vraie, la pure, et j’imagine que l’aspect jeu vidéo sera plus apparent aux joueurs de Warcraft. J’imagine que le film contient beaucoup de private jokes également.
    L’histoire évite assez souvent (pas toujours) les clichés et nous propose des retournements de situation couillus. Les personnages ont tous une véritable personnalité et ne sont pas écrits avec les pieds ; on évite souvent les situations crispantes où l’on se dit « mais il suffirait que machin fasse ça… », ce qui apporte une grande satisfaction mais aussi un drôle de sentiment d’inéluctabilité lorsque certains personnages sont confrontés à leur destin.
    La narration s’éparpille quelquefois mais ne se perd jamais. Quelques raccords abrupts ou fondus maladroits sont à signaler, et les batailles manquent de build-up pour être réellement épiques, ce qui m’a légèrement déçu. L’action est là, et clairement, le film dispose de certaines des meilleures scènes d’heroïc fantasy jamais vues au cinéma ces dernières années (devant la trilogie du Hobbit, à mon goût), mais le tout reste assez plombé par une narration qui n’adopte jamais de point de vue tranché, qui n’explore pas assez les tréfonds de ses personnages ; on ressent le film comme une histoire qui nous serait contée avec son lot d’approximations, et l’implication émotionnelle du spectateur est assez peu sollicitée, mais puisqu’il s’agit du « Commencement », destiné à poser les bases de toute une mythologie, on peut dire que ça passe aisément.

    Dans l’ensemble je trouve donc le film assez réussi et plaisant à découvrir. Ni trop court, ni trop long, parfois épique et impressionnant, je suis sorti de la salle satisfait mais pas totalement comblé. Le potentiel est clairement là, si une suite voit le jour, Blizzard pourra compter sur moi pour aller la voir !

      • Ce n’est pas juste un bon gros blockbuster, on sent une démarche artistique plus poussée et une narration moins cliché que la plupart des productions de ce genre, et ça fait plaisir !

    • Critique intéressante. J’ai ressenti absolument la même chose. Surtout quand tu parles de ce manque de situations crispantes « Il suffirait que machin fasse ça »…

      Quelques longueurs au début et quelques choses qui échappent aux néophytes (je n’ai joué qu’à Warcraft I et II), mais c’est vrai, on voudrait vraiment voir la suite.
      Enfin, perso. Par ailleurs, je trouve même quelques personnages un peu attachants et le scénario bien amené. Sans pour autant être trop complexe.

      • Je préfère écouter leur debat d’1h30 plutôt qu’une note sans argument. Je viens de voir le film et je m’y retrouve beaucoup dans leurs arguments le film est cool mais il y a quand même quelques trucs assez wtf

        Et perso le personnage le plus mal joué c’est clairement garona wow l’actrice surjoue mais tout et le fond de teint vert très fade c’est gamora en cheap (mdr la ressemblance des noms d’ailleurs)

  12. J’ai vu le film Warcraft, le jour de sa sortie et croyez moi, je ne regrette pas le déplacement. C’est une pure merveille. Un enchantement pour les yeux. on ne voit pas le temps passer. N’écoutez surtout pas les critiques de presse qui sont payés; soit pour casser un film, soit pour le valoriser. N’écoutez que votre envie et vous en serez ravis……..Ce film est un pur chef d’oeuvre qui restera dans les mémoires, comme le Seigneur des Anneaux !

  13. J’ai vraiment aimé le film : scénario, réalisation, esthétique (et oui, malgré son parti pris, c’était aussi le cas de Wow, que tout le monde a critiqué à l’époque de sa sortie pour son côté presque « cartoon » et aujourd’hui tout le monde reconnaît que non seulement ça le distingue des autres, mais que ça lui a permis de vieillir très honorablement) et bien sûr le scénario et les personnages (pas de surprise de ce côté-là, c’est du Blizzard, mais j’ai trouvé l’interprétation plus que correcte à l’exception peut-être de certain passage pas hyper convaincants).

    On en sort quand même avec une pointe de frustration parce que c’est le « commencement » soit un très basique humain contre orc, à la hache et à la l’épée. Mais l’univers est riche et les suites développeront tout ça à l’instar des jeux vidéos.

    Un petit bémol aussi au sujet de l’immersion. Il y a tellement à dire et à faire qu’on ne perd pas de temps à nous introduire dans l’univers. Des plans rapides, efficaces et des sauts d’un lieu à l’autre au gré de l’histoire. Les adeptes de l’exploration en seront pour leurs frais ^^

    Quoiqu’il en soit, si vous hésitez, allez-y =) Ça en vaut largement la peine pour moi.

  14. J’ai vu hier, et franchement j’ai passé un bon moment. Ce n’est pas un grand film, mais ce n’est pas un mauvais film. C’est simplement un film plaisant, voir bon, qui respecte plutôt bien l’oeuvre, qui est calibré à la fois pour les novices de l’univers ainsi que pour ceux qui le connaissent par coeur.

    J’ai trouvé que le réalisateur n’a pas cherché à en faire, trop en voulant caser à tout prix pleins, pleins de références, c’était plutôt bien équilibré.

    Pour exemple *SPOILERS*
    Parmis les orcs que l’on voit, et qui ne sont pas nommés ou n’ont pas de dialogues, on en voit au minimum un bien connu, Grommash. Le fait qu’il soit présent, reconnaissable, mais même pas secondaire, même pas nommé était une bonne idée. Dans le déroulé de ce film, cela va bien. Il aura surement de l’importance par la suite, mais pour l’instant ça simple présence est juste sympa pour les fans en attendant d’éventuels autres films.

    *FIN SPOILERS*
    Bref, un film à voir, loin d’être ridicule, et qui, je l’espère, débouchera sur des suites qui exploreront le reste de l’histoire jusqu’à l’arrivée de la belle Sylvanas.

  15. Pareil, beaucoup aimé ce film que je suis allé voir avec mes filles de 12 et 9 ans, qui ont apprécié aussi, alors qu’elles ne connaissent pas l’univers.
    Pour ma part je l’ai trouvé tres fidele à l’histoire du jeu et livres.
    Je recommande ++

  16. Je l’ai vu le lendemain de sa sortie, j’avais oublié de poster la critique. Je tiens à dire que je ne connasi presque rien à cet univers, j’ai joué vite fait à Warcraft 3 sans jamais m’intéresser au lore, et j’ai essayé au maximum de ne pas comparer avec le seigneur des anneaux et donc… J’ai bien aimé. C’est super plaisant à voir, plein de bonne volonté, on sent qu’ils veulent bichonner leur univers et qu’ils aimeraient bien pouvoir le continuer, et c’est tout ce que je leur souhaite !

    Les + :
    – de la VRAIE magie, qui ne se limite pas à une boule de feu ici et une lumière là
    – les CGI, malgré quelques ratés, sont globalement très réussis
    – la richesse de l’univers, un bestiaire fourni, etc.. C’est agréable et ça permet une bonne variété
    – une intrigue solide, un peu prévisible par moment, mais ça reste bien ficelé

    Les – :
    – les scènes mélangeant humains et créatures CGI, un peu trop voyant par moment
    – quelques acteurs que j’ai trouvé peu convaincants (le fils de Lothar, le Roi, Medhiv, Garona, bref…)
    – les décors auraient gagné à être plus en dur et moins en fond vert selon moi
    – un peu confus avec tous ces noms de ville et de personnages quand on ne connait pas l’univers, mais ça c’est plus inhérent au genre

    Enfin bref, c’était pas le film du siècle, ni de l’année, mais ça reste un bon film, qui a du coeur, et qui n’a pas à rougir de ce qui s’est fait dernièrement en terme d’heroic fantasy … (c’est toi que je regarde le Hobbit !)

  17. Alors je n’ai jamais joué au jeu vidéo mais j’avais bien aimé la bande annonce qui à mon goût a survendu le film quand même. J’ai eu du mal à avoir de l’empathie pour les personnages et j’ai trouvé le jeu d’acteur plutôt déplorable mais bien qu’un peu long je n’ai pas détesté le film. Après la hype n’est pas énorme dans mon entourage donc je doute un peu de son succès et de la mise en chantier d’une suite. Mais c’est de la bonne 3D pour une fois et les combats sont pas mal.

  18. Mais… si on n’a jamais joué au jeu, est-ce que le film se vaut pour le simple spectateur comme un bon film d’aventure/Heroic Fantasy, un LOTR like mais tout de même assez différent ? Ou bien est-ce un autre type de film du genre qui n’y apporte rien de nouveau ?

    • J’y suis aller avec ma copine qui connait très peu l’univers et elle a beaucoup aimée! Elle ma posée beaucoup de questions sur l’univers a la fin de la séance mais plus par curiosité que par incompréhension 🙂 Voila si sa peut t’aider 😉

      • Oui mais la mise en scène, l’intrigue et le jeu des acteurs, plus que le « c’est qui ou quoi ça dans cet univers? », est-ce que ça se suffit au seul film pour être assez renversant et original, sans qu’on ait simplement « bien aimé » au final? Beaucoup n’en parlent pas dans les avis, de ses possibles qualités individuelles en dehors de l’univers étendu…

  19. J’ai été le voir avec ma copine, je connais un peu l’univers, elle pas du tout.

    Elle a adoré, moi, j’ai trouvé ça très bien.

    Je pense que le point le plus inventif (en tout cas j’avais jamais vu ça dans un film) c’est la barrière des langues.

    Quand on est du côté Orc, on ne comprends pas l’humain, et vice versa.

    Pour moi les CGI étaient nickel (mais je suis habitué à regarder des séries comme The Flash donc forcément ça change)
    Sauf la scène finale qui pue le fond vert.

    Un film à voir, et qui me donne envie de connaitre la suite de l’histoire.

  20. Enfin je l’ai vu, ma plus grosse attente 2016 pour un fan absolu de l’univers. Qu’on aime ou qu’on aime pas les jeux, le monde d’Azeroth est une mine d’or dans le domaine de la fantaisie.

    Franchement, le réalisateur nous livre un film très solide. Ce n’est pas un film de fan dans le sens où un spectateur néophyte l’appréciera autant qu’un connaisseur, mais le respect du matériel de base est total.

    Duncan Jones a quelques idées de réalisation (la scène du ravin où la barrière de la langue est mise en scène avec intelligence; le duel de chef orc magistral) mais surtout il a une vision du conflit, il a su refléter ce que les orcs sont. Un peuple, une race qui vit dans la guerre mais non pour elle, des clans rassemblés par leur tradition mais en concurrence, une civilisation construite mais gangrenée de l’intérieur par la magie démoniaque.

    On sent que son fil rouge dans l’éventualité d’une saga sera Thrall mais il se montre subtil quand aux pistes à venir, préférant consolider les bases qu’aller trop vite dans la construction d’un univers.

    Il adapte fidèlement Warcraft 1 avec sa galerie de grands personnages –> Mediv et Lothar tous deux interprétés avec brio par des acteurs qui se dépassent (Ben Foster méconnaissable et Travis Fimmel en transe), Blackhand, Guldan qui paraît directement sorti du jeu vidéo dans son design ( <3 ), DoomHammer et Durothan bro pour la vie.

    On suit aussi Khadgar qui part de très loin quand on sait à quel niveau de puissance il arrivera.

    Niveau visuel les orcs sont bluffants, la magie aussi très bien modélisée. On pourra être plus septique sur les autres races mais rien de choquant non plus.

    On a enfin une vision moderne et réussie de la fantaisie, car aussi puissant que soit le seigneur des anneaux, les histoires de Tolkien datent des années 50 et se montrent 10 000 fois trop manichéenne. Ici mal et bien se côtoient, lumière et ténèbres dans pratiquement tous les personnages (même chez Guldan qui malgré tout se montre un chef de horde compétent menant du mieux possible son peuple, sauvant l'enfant au début par exemple).

    Je viens de le voir, franchement c’était énorme et aussi modeste quand à ses ambitions. Pour une fois qu’un projet sait s’en tenir à un cahier des charges simples, il se montre réussi à l’arrivée.

  21. Une salle bien remplie à la séance de 16h45 (celle de 16 h dans un autre ciné était blindée…… un bon signe😉).
    J’ai passé un bon moment avec ce film, mais ne connaissant que de nom cet univers (je vends les jeux et les livres), j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire (trop de personnages d’un coup et une musique trop forte et des dialogues trop faibles). Peut-être quelques scènes d’expositions en plus n’auraient pas été superflues.
    Les orcs sont superbes (le griffon ne m’a pas choqué) et je n’ai pas trouvé que les décors trop « artificiels ». Par contre, une chorégraphie approximative entre les hommes et les orcs, et j’ai eu du mal à m’attacher à un personnage.
    Cependant, ce film étant « le commencement », j’attends de voir la suite.
    Sinon, budget ciné en surchauffe car j’ai vu la bande-annonce de « now you see me » et il va s’ajouter à la longue liste des films de cette année.,😋

  22. Bon j’ai un peu réfléchi sur l’évolution de la franchise (en cas de réussite commerciale).

    SPOILER SPOILER SPOILER sur le film et l’histoire des jeux forcément

    Ils ont adapté Warcraft 1 dans presque sa totalité, sauf l’issu de la première guerre. L’intention semble claire, fusionner les deux guerres orcs/humains en une seule.

    Du coup on aura Warcraft 2 juste après. Sauf que le 2 est une guerre générale et demanderai au moins deux films pour se voir adapter dans toute sa complexité. En plus, ça offrirai une trilogie plutôt basée sur Lothar.
    Il faudra introduire un bon paquet de nouvelles races, en priorité les elfes, côté horde W2 offre le choix: trolls, ogres, gobelins voire dragons.

    Donc logiquement je verrai un deuxième film avec le déroulement de la guerre, la formation de l’ordre des paladins, Ogrim qui s’empare de la horde au détriment de Guldan et une victoire orc.
    Et dans un troisième la contre-attaque de l’alliance, la mort de Guldan au tombeau de Sargeras, la scène choquante de négociation entre Lothar et Ogrim puis la fermeture (ratée) du portail par Khadgar (qui aura été entre-temps rouvert par Guldan? Nerzul?)

    On fait ensuite un quatrième film sur Beyond the dark portal qui se déroulerait à 70/100 sur Draënor. Et au milieu de tous ces films, il faudra aussi suivre un minimum l’éducation de Thrall (à la source de la complexité du personnage)

    Quelle que soit l’intention de Blizzard/Universal, ils vont avoir une saga avec casting tournant. Durothan y passe, Dominic Cooper également, Ben Foster ne reviendra pas avant un moment. Il va falloir renouveler pour le 2 qui aura forcément son propre lot de mort. Et Lothar durera maximum 3 films.

    Trop impatient de connaître le cast d’Uther…

    Par contre, il faut vraiment que le film fonctionne.

  23. mr LTH s’autorisant parfois quelques « incartades » vers la fantasy ou autre a-t-il l’intention d’en faire de même avec le He-man avec Kellan Lutz ?

  24. J’ai été voir warcraft hier et j’ai vraiment adoré !!

    J’ai jamais joué au jeu donc j’ai pas de référence , bonne ou mauvaise .

    J’ai beaucoup aimé les personnages et leus dénouements 😉 , les paysages , la musique et la magie omniprésente ( les persos des magiciens , orcs ou humains étaient geniaux !! )

    vraiment vraiment hâte de voir la suite !!!

  25. tiens, d’ailleurs, quelqu’un saurait si la suite est lancée, si Duncan Jones sera toujours à la réalisation ou s’il y a dores et déjà une date d’annoncée ?

LAISSER UN COMMENTAIRE