[MàJ] Han Solo – A Star Wars Story : Woody Harrelson a rejoint le casting !

111

star-wars-film-episode-story-saga-futur

[Mise à jour : Woody Harrelson a signé ! Le communiqué officiel de Lucasfilm ne donne aucun détail sur son rôle…]

[Mercredi 4 janvier 2017] Après avoir tout appris à Katniss Everdeen (via Variety)… Woody Harrelson – vu dans la saga Hunger Games, True Detective et Bienvenue à Zombieland – est actuellement en discussion pour incarner le mentor du jeune Han Solo (Alden Ehrenreich) ! Lucasfilm cherche un grand nom pour jouer ce personnage décisif. Avant Harrelson, Christian Bale (The Dark Knight) aurait été considéré pour le rôle.

Dans les premières versions de Star Wars : L’Empire Contre-Attaque, il était fait mention d’un certain Ovan Marekal. Beau-père de Han Solo, ce maître de la guilde du transport galactique était décrit comme le mentor du contrebandier corellien dans ses jeunes années. C’est peut-être une piste à suivre, sachant que le recyclage d’idées non utilisées est à la mode… PS : j’espère que nous verrons la planète Correlia dans ce spin-off !

Untitled Han Solo Anthology film de Phil Lord et Chris Miller sort aux États-Unis le 25 mai 2018, avec Alden Ehrenreich (Han Solo), Donald Glover (Lando Calrissian) et Emilia Clarke.

111 COMMENTAIRES

    • Je le connais pour « Money Train » aussi, je sais pas ce qu’il en est maintenant, mais à cet époque, il était pote avec Wesley Snipes. Si j’en crois leurs interviews en tout cas. ^^

      Dans l’ensemble, le Harrelson, c’est le type même d’acteur qui n’a pas de plan de carrière et vivote de film indépendant/petite prod/cachetonne dans les blockbusters.

      • Ah oui, pour ceux qui connaissent pas « Money Train », c’est un film d’action des années 90, avec Snypes, Harrelson et Jennifer Lopez qui racontent comment deux frangins-flics vont tenter de braquer ce qu’on appellent le « Métro-Dollar ». 😉

        En gros, c’est typiquement le genre de films qui est réservé a NRJ12 maintenant, mais qui passé au ciné à l’époque.^^ Parce que, c’est sorti au ciné ce truc, durant un été je crois.
        (ah oui, l’un des problèmes du film, c’est que le braquage en lui-même a lieu lors du dernier acte… pendant 1h00, c’est plutôt une romance/trio amoureux entre les deux frangins qui ont flashé sur la même nana, Lopez)
        https://www.youtube.com/watch?v=IQ73uFIYUoM

  1. Et il faut pas oublier son projet de film à Londres en un seul plan-sequence, diffusé en direct dans les cinémas américains. Risqué mais prometteur.

      • non ça va bouger visiblement, pas tout au même endroit, pas jeu d’éclairage, et surtout ce ne sera pas en plan fixe.

        en gros même si ce sera peut-être moins joli que Birdman, ce sera le même principe et au moins ce sera VRAIMENT un plan séquence (bouh les petits tricheurs ^^)

        • Bonne Année ! 🙂
          Donc, un mélange entre le vieil épisode d’Urgences en direct, et le film Victoria (celui de Sebastian Schipper, pas le dernier avec Virginie Efira)…
          Quand le mash-up d’idées rares donne des projets bien dingo… Bon courage à lui pour réussir ça.

          • En terme de plan séquence monstrueux (95 minutes), on peut également ajouter l’Arche Russe de Sokurov. Filmé dans la palais de l’Hermitage et retraçant 200 ans d’Histoire… C’est réservé à un public « averti », mais pour les curieux de la technique cinématographique, je vous le conseille.
            Je n’ai pas encore vu Victoria, mais je vais rattraper ce retard !

  2. Je suis toujours pas hyper enthousiaste envers ce film, en lisant les commentaires sur différents sites j’ai pu voir que j’étais loin d’être le seul malgré le succès de Rogue One. Je préfererai des films centré sur des histoires entre 2 Episodes (comme RO) plutôt que des films centrés sur un personnage en particulier mais bon… En tout cas ce film sera peut être l’occasion de voir d’autres têtes connues comme Chewbacca, Lando, Jabba ou Wedge Antilles (originaire de Corelia aussi il me semble), et pourquoi pas des nouveautés comme Corelia justement ou l’Académie Impériale.

    • Mine de rien c’est casse gueule mais y’a pas mal de matière à faire un film centré su H.Solo. (Son mentor, son passé de contrebande, chewie, le faucon millenium…). J’aime assez l’idée de faire des films qui se passe dans l’univers Star wars mais dont on peut faire « se qu’on veut » pcq pas de contrainte de tout relier à la saga (vador, skywalker, sabre laser…).

      • Et pas qu’un peu 😉 ! seul bémol : je trouve que Jin passe trop vite de « jm’en branle de la rébellion » à « il n’y a que ça qui compte » mais sinon le film est une super surprise !!!

      • « pcq pas de contrainte de tout relier à la saga (vador, skywalker, sabre laser…). »

        Rogue one en fait un peu trop selon moi sur le lien avec la saga principale… 🙁

        Le film n’arrive pas à s’en détaché (pas autant qu’un TFA avec l’OT)

        Mais on reste très proche

        • Jss d’accord mais comme tu dis c’est juste des « liens » par ci par là avec la saga. En gros tu enlève ces liens, le film reste le même.

          Après certains aspect de la saga sont inhérents au film (ex: l’étoile de la mort) Mais globalement ces liens sont plus du fan-service que de la contrainte strict.

          • Oui et non suivant les liens

            Je pense aux skywalker dans film, la force, ce genre de chose (bien sur qu’il est difficile d’enlevé la death star)
            Et malheureusement sans les « liens » que j’ai cité le film serait tres différent

            Alors qu’on nous avait vendu un film sans ces liens et donc par la meme occasion se détachant en partie de la saga…

          • Le lien avec les skywalker est franchement pas impressionant, limite futile. Concernant la Force elle est inhérente à l’univers SW vu qu’on nous explique depuis les tout 1er films que c’est elle qui régie tout, même si on la ressent pas.

            La preuve en est que même les gens qui n’ont jamais vu de SW ont pu comprendre et apprécier le film pour ce qu’il était.

          • Futile à certain degré, on pouvait très facilement évité (ou simplement suggérer la présence) l’apparition de vador et de leia (et surtout celle de vador qui est juste la personnification de la saga)

            Et en ce qui concerne la force, Edward vendait lui même son film avec aucun pouvoir magique dedans
            Pour au final nous sortir un personnage comme chirut et la scène avec la manette… (même jyn y croit)

            Pour un film qui se veut détaché de la saga principale on est quand encore très encré dedans, ce qui est un mauvais point pour moi dans un spin off qui se vend ainsi

          • Après qu’il est répété plus de 20x son mantra dans le film (et dans la scène), avec une certaine incistence filmé de façon à ce qu’on fasse le lien, ça parait trop simple

            Le bol dans le film c’est plus quand les plans sont remis in extremis au tantive

          • Très honnetement la présence de Vador c’est du gros fanservice des familles rien de plus. Il aurait pu ne pas le mettre à l’écran et juste faire en sorte que les generaux fassent allusion à lui. (en citant son nom par ex) Pareil pour leia. La presence total de Vador c’est 2 scenes dont une completement joussive tant elle est inattendu.

          • Si Chirrut avait dévié les lasers, peut-être, ça aurait été du concret pour le coup. Ne reste que la Foi, invisible donc.

          • BobKelso :
            Pour leia je peux comprendre par soucie de continuité
            Bien que son apparition ne soit pas subtile…

            Pour vador par contre, c’est bien là le problème, sa présence n’a aucun intérêt narrative

            Concernant sa scène (bien que je ne boude pas mon plaisir devant celle ci) elle ne sert juste qu’à donner ce que les fans veulent
            Le fameux « vador sans pitié » qui n’ai jamais montré dans la saga
            Le méchant le plus classe du cinéma qui n’a aucune scène de ce genre laissé l’imaginaire faire son affaire dans la tête des gens
            Or la scène casse cet aspect
            Et est purement là pour le fan service, ce qui me dérange légèrement
            Scène qui était d’ailleurs très attendu dès la confirmation de vador dans le film

            Flo : c’est concret, c’est limite si Donnie Yen n’avait pas fait un clin d’oeil à son pote Baze pour le narguer de ne pas l’avoir cru tout ce temps
            La réal insiste tellement sur cette scène pour bien explicité la chose

          • @Rastaphara : On est donc d’accord que Vador c’est du fan service pur ! toi ça t’as gêné et moi j’ai kiffé mais on est d’accord sur notre désaccord 😉

            PS: concernant l’imaginaire collectif sur Vador, Je préfère largement une petite scène (courte et bien tournée) sur le côté implacable et dark de Vador plutôt qu’une p**** de prélogie qui nous explique l’avènement du plus grand méchant du cinéma pour finalement se rendre compte que c’est c’est un ado ultra chiant et une pleureuse. (mais c’est mon avis hein)

          • Fan service oui et non … pas besoin d’avoir un intérêt narratif pour qu’il soit présent. Au contraire il est sensé être omniprésent sur l’Empire justement. Qu’il n’ait pas été montré à l’écran aurait été bizarre.

            En plus « pas d’intérêt narratif »… je n’en suis pas sur.
            Il sert quand même à développer Krennic qui n’aurait pas autant été déterminé à arrêter les Rebelles à la fin du film si ce n’est pour prouver à Vador qu’il est digne et qu’il ne vaut pas rien.

          • Perso je trouve justement qu’avec Vador dans Rogue One ils ont réussi à faire du fan service qui soit parfaitement intégré à l’histoire et ne semble pas balancé ici uniquement pour faire du fan service.

          • Voilà. La première apparition sert au développement d’un personnage, et la deuxième est logiquement raccordée à A New Hope.

          • Roy/Archer : techniquement ça ne me gêne pas plus que ca de le voir (bien que ces apparitions n’ont pas de grande utilité), sauf qu’on me vend le film se détachant de la saga et sans skywalker, pour finalement faire apparaître la personnification de la saga (et 2 skywalker sur 3), j’ai un peu de mal de savoir où il veulent en venir ou s’ils n’arrivent pas vraiment à se détacher de celle ci

            BobKelso : le problème de cette scène c’est que contrairement à la prelogie (qui elle etait planifiée avant même que l’OT ne sorte sur grand écran, et donc est dans une démarche d’auteur) celle ci ne sert qu’au pur fan service, donner aux fans absolument ce qu’il veulent
            Et ce genre de méthode ça donne des choses comme TFA (une très mauvaise démarche selon moi ^^)
            Et la saga devient par la suite dicté par les désires des fans

            Autre problème que pose cette scène pour moi : la seule scène marquante du film…

          • Pourtant, la Force telle qu’on la connaît, dans tout son coté pratique et direct, est belle et bien absente à l’écran: c’est la main de Chirrut qui abaisse la manette, ce n’est pas fait à distance. Car il n’est pas un Jedi, et que ceux-ci sont des mythes à ce moment là (sacrée désinformation de la part de l’Empire).
            Des personnages priants pour le salut des justes, ça existe souvent dans des films de guerre « normaux ». Par exemple le super sniper que joue Barry Pepper dans le …Soldat Ryan. S’il dit être guidé par la Main de Dieu, on n’est pas obligé de le croire, tant qu’il s’avère efficace au final.

            Quant au fan service, c’est juste du décorum, pour rappeler qu’on est dans Star Wars, pendant qu’on y offre en prime un film d’espionnage/sabotage pas toujours joyeux. C’est comme mettre un caméo de Hilter dans un film pendant la 2ème Guerre Mondiale: vu son importance néfaste, s’il a des intérêts à être présent dans la scène, ça se justifie. Et ici, Vador a des intérêts étroits avec l’Étoile, dès la fin du III où il assiste au début de sa longue construction.
            Avec une autre histoire se passant à la même période, ça ne marcherait peut-être pas autant avec Vador. Et ça obligerait à dégainer des personnages inédits (mais peut-être jetables puisque pas apercevables dans les épisodes suivants).

          • « c’est la main de Chirrut qui abaisse la manette, ce n’est pas fait à distance. »

            Encore heureux qu’il ne soit pas un forceux prodigieux
            Mais ne pas cité la force dans le film aurait déjà été un pari plus risqué et surtout un bon élément de continuité vu que celle ci est censé être un mythe dans cette période

            « Quant au fan service, c’est juste du décorum, pour rappeler qu’on est dans Star Wars, pendant qu’on y offre en prime un film d’espionnage/sabotage pas toujours joyeux. »

            Le principe des spin off est de justement se détacher de la saga
            Et les éléments de la continuité sont là pour préciser la situation et nous rappeler que nous somme dans la galaxie lointaine (storm, x wing, TIE)
            Le decorum comme tu dis
            Mais vador…
            Une présence qui pèse sur les personnage, pourquoi pas
            Mais des appartions et une scène dans ce genre, ce n’est là que pour le fan service, ce n’est pas là pour nous rappeler que nous somme dans star wars vu que c’est déjà fait par le decorum

          • Edit : pour reprendre ton exemple flo, on a aucunement besoin d’une apparition d’Hitler dans un film de la seconde guerre mondiale pour préciser le contexte

            Et concernant le cas de vador dans rogue one, on est bien plus que dans le simple cameo

          • Mais du coup je vois pas ce que tu reproche à la présence de Vador Rastarapha. Il est là, donc en temps que croque-mitaine tapis dans l’ombre, pour rappeler que nous sommes dans Star Wars, mais son apparition n’est pas purement gratuite vu qu’elle à une utilité au sein de l’intrigue, tout en servant de fan service intelligemment. Ca aurait pris le pas sur le développement de Krennic, ok ça aurait été handicapant. Mais même pas … De plus son importance au sein, non seulement de la saga, mais aussi au sein de la hiérarchie de l’empire, cela aurait vraiment été étrange de ne pas le voir une seule fois. Ne serait ce que pour une question de cohérence.

          • Chocasse : ce qui m’embête c’est que le film tombe dans la facilité sur ce point

            Montrer vador dans ce contexte, c’est facile, suggerer sa présence sans le montrer ça l’est beaucoup moins (et ça aurait etait tout à fait cohérent)
            La scène de fin de vador (bien que je me répète, mais je ne boude pas mon plaisir devant celle ci) est tout aussi simple

            Le problème est qu’on me vend le film comme étant une prise de risque à part entière dans l’univers de la saga, et comme un concept détaché des épisodes principaux, pour au final tomber dans la facilité et le fan service (assez dérangeant pour ma part sur LA scène de vador, car du même ressort que la méthode employé pour TFA, cet aspect où le fan dicte les directives de la licence)

          • Rastarapha, je t’ai vu plusieurs fois écrire qu’on t’a vendu le film comme complètement détaché de la saga et sans Skywalker. Mais en vérité ils n’ont jamais dit ça. Au contraire, Vador était présent dès les premiers trailers (premier ou deuxième, je suis plus sûr). J’ai plutôt l’impression que tu t’es un peu fait des idées à propos du film et que tu es parti un peu loin non? ^^
            Soyons concrets: on nous a vendu un film racontant l’histoire de l’escadron suicide ayant mis la main sur les plans de l’étoile noire, et on nous a teasé dès le début la présence de Vador. C’était évident que le film serait lié de près à la saga et que Vador ferait une apparition. 🙂

          • Comme précisé dans mon exemple « s’il a des intérêts à être présent dans la scène, ça se justifie. » Et dans SW IV, ce sera bien lui qui attaquera Leia pour savoir où sont les plans, et utilisera pour la première fois l’Étoile comme destructrice de planète.
            C’est écrit à l’avance: en fait, ils étaient coincés, Vador ne pouvait qu’être là. Mais coincés avec bonheur, puisque ça donne au final l’un des meilleur fan service qui soit: le Vador hyper fort et violent, rarement vu sur grand écran.

          • Sauf que non, il n’est pas coincé
            On sait simplement qu’un moment où un autre il prend le tantive en chasse, mais la fin de rogue one nous montre bien qu’il y a 2 tentatives pour recuperer les plans (la 1ere étant la fin du film, bad ass mais il se loupe et la 2ème le debut d’ANH, scène beaucoup moins impressionnante mais qui fonctionne mieux)

            C’est une scène qu’on pouvait éviter tres facilement

          • Pardon je précise, j’ai écrit « ils étaient coincés ». Càd la prod. Les gens qui ont fait le film. Qui se passe de manière très très proche du IV. Et ce que tout le public a intégré depuis des années, c’est que la menace physique N°1 dans le IV, c’est Vador.
            Si on n’a pas de Vador pour se mêler de tout ce qui se passe de majeur, on a alors peu de cohérence (il est même sur le front lors de la bataille de Yavin, il est presque partout).
            Si on évite les deux scènes, on ne raccorde pas avec la prise de pouvoir plus conséquente de Vador suite au fiasco des plans. Ce à quoi sert la confrontation avec Krennic puis à la fin, à rappeler ce que ça coûte de faire se déplacer le bras droit de l’Empereur.

            De toute manière, tous les prequels et spinoff fonctionnent comme ça, il y a toujours ces éléments présents pour rappeler dans quel univers on est. C’est lorsque ça se développe plus qu’on peut passer outre.
            Par exemple à la tv, NCIS est dérivée de JAG, elle a débuté dedans en épisode spécial. Puis toute seule, elle a droit à quelques références et caméos à la série mère. Puis une fois que c’est lancé, plus rien du tout pendant des années (JAG étant en plus finie).
            Là, RO a beau être un one-shot, c’est le premier d’une série de films SW indépendants. Si mettre un Vador utile au début est bon pour se booster un peu, ça peut être moins pertinent pour les films Han Solo ou Bobba Fett. Succès de RO oblige, ça peut booster en retour ces futurs films solo.
            Idem pour les références à la Force: dans RO, on est dans quand même dans un coin de la galaxie où les gens ont prié pour la Force, même s’ils n’y croient plus trop. Et qui dise qu’elle « soit avec n(v)ous », comme nous même dirait-on « Bonne Chance ». Dans un autre coin de la galaxie, on est pas obligé et on peut mettre à la place un gros œuf qui flotte, par exemple (oui, j’ai lu Poe Dameron 😉 ).

          • La scène amene à une incohérence, il se mouvoie plutôt bien dans celle ci alors que 2 jours plus tard… c’est le combat de pépé qu’on a dans ANH

            Pour le coup du mec qui est obligé d’être présent à chaques festivités de l’empire je ne suis pas d’accord, il aurait tres bien pu débarqué à la poursuite du tantive sans avoir eu 2 occasions pour récupérer les plans
            Le vaisseau part pour s’échapper du champs de bataille (au passage qu’est ce qu’elle fou leia ici ???) puis l’homme à tout faire les prend en chasse, tout ça en une seule tentative pour ne pas avoir ce fan service
            Bref beaucoup de chose etait possible, et cette scène reste facilement evitable

          • Certes, Vador sera ensuite plutôt raide face à Obi Wan, corps rigide oblige – une sorte de pénitence pour lui ? parce que comparé au corps cybernétique de l’agile Grevious…
            Mais dans RO, il ne bondit pas partout non plus, est confiné à un couloir réduit, et utilise beaucoup la Force et la terreur qu’il inspire.
            Et s’il est précisé que Leia est envoyé en gros « sous couverture » par Organa… on enlève tout ça (juste 5 minutes de Vador, et quelques unes pour les autres références, ce n’est pas bien lourd sur plus de 2 h de film), on ne finit pas le film en apothéose.
            Parce que ça reste aussi un gros divertissement, il faut en mettre plein les yeux à un moment donné.
            Et c’est cool à voir. Ce n’est pas un Biopic hyper sérieux et détaillé après tout. Et même si on y était, comme le fait dire John Ford, « Print the Legend! » 🙂

      • Si ma mémoire est bonne sur la trilogie de Crispin, Solo a aussi un passif chez les Stormtrooper : il a failli être un soldat de l’Empire mais ses rapports conflictuels avec l’autorité lui a valu d’être recalé.

        • Je suis d’accords avec Archer, tu t’es juste mis la tête en bourrichon tout seul dès le départ. Le film ne tombe pas dans la facilité dans la mesure ou la scène marquante de Vador ne dure que quoi, 1min50. Tu le disais toi même, c’est presque du caméo. Faut être cohérent avec ce que tu dis. Si le film tombait dans la facilité, cela aurait été bien avant avec une surpresence de Vador. Ce n’est pas le cas, point.

          • 1 minute de moins ou de plus, cela n’a pas d’importance, la scène reste facile

            C’est celle que tout le monde attendait, c’est celle qu’on nous à donné

          • Et donc ? Dans la mesure où ça ne dure que extrêmement peu de temps, je vois vraiment pas le mal d’avoir fait plaisir aux fans. Elle est même uninimement (enfin, sauf toi) considéré comme reussite.Tant que c’est pas canibalisant sur le reste du film. Là c’est juste chercher la pecadille.

          • Mais tu n’y est pas, je la trouve très bien la scène
            Mais elle me dérange car d’une elle desserre l’imaginaire de vador, et de deux elle est un désire de nombreux fan
            Ce genre de démarche sur ce dernier point ça conduit à des choses comme TFA selon moi, et ça peux facilement finir par une licence qui ne se dicte plus par des auteurs, mais par des fans

            Mon problème n’est pas la scène au sein du film (même si on tombe très rapidement dans la facilité), mais tout ce qu’elle représente en dehors de celui ci et pour le reste de la licence
            Je bloque dessus non pas pour chercher la petite bête, mais parce que je trouve qu’il y a vraiment quelque chose d’assez dérangeant dans cette scène après reflexion (son concept en tout cas)

            Et en plus de ça, ça me fait un peu chier que la scène la plus marquante du film soit celle de vador, j’aurais préféré retenir quelques choses sur les nouveaux perso (mais là ce n’est que mon avis)

          • Surement parce que c’est aussi une scène très prévisible?: « Quand Vador pas content, lui toujours faire ainsi ». 🙂
            Prévisible n’est pas toujours un mot péjoratif, des fois ça a un coté rassurant et jouissif d’avoir ce qu’on attend de (re)voir depuis des lustres.
            Un Vador qui ferait autre chose, par exemple un discours politique sensé et argumenté, ça aurait été inattendu (peu raccord avec son coté bulldozer) et intéressant. Mais peut-être encore trop tôt pour son grand retour live, surtout dans un film d’action plutôt qu’un Épisode.
            Par contre, le « voir » démembré, avant de rencontrer Krennic, même dans la brume, pour le coup c’était pas commun.

          • Quand tu me parles de « prévisible » je pense que vu le contexte du film pas mal de chose l’était, leia à la fin par exemple, mais je vois ça comme une chose qui fait parti de la continuité (et encore on pouvait ne pas la voir)
            mais vador qui trucide du rebels, c’était de l’imaginaire avant rogue one, on n’avait jamais vu ça
            Mais encore mieux (et c’est là toute la force du personnage), on avait pas besoin de voir ca pour y penser

            « Mais peut-être encore trop tôt pour son grand retour live, surtout dans un film d’action plutôt qu’un Épisode. »

            Oui j’ai bien compris, faut caresser le fan dans le sens du poil sinon il fait un caca nerveux

          • Mais si Vador ne fonctionne que sur l’imaginaire, alors qu’on largement les moyens de le montrer plus actif, pourquoi se priver ? Ce n’est pas le requin des Dents de la Mer, plus besoin de jouer sur le hors champ sous peine de générer la frustration. Les comics l’ont fait, SW Rebels l’a fait, qu’est-ce qui empêche le cinéma de la faire ?

            Et comme ça, Cheval de Troie: tu fais plaisir aux fans ? Et bien en prime, tu lui fait découvrir des choses inédites et osées: Cushing recréé ? une Rébellion un peu sale ?
            Voila à quoi ça sert, à vous prendre par surprise après vous avoir rassuré, tranquillement pris la main. C’est aussi comme ça que peut venir le changement, et beaucoup ne veulent pas le voir.

          • L’utilité de la chose ? À part pour ne pas décevoir les fanboys qui n’attendaient que ça
            C’est même ce qui fait toute la richesse du personnage, l’imaginaire qu’on sur lui

            « Les comics l’ont fait, SW Rebels l’a fait, qu’est-ce qui empêche le cinéma de la faire ? »

            Le cinéma c’est la base de la saga, c’est ce qui est canon avec un grand « C »
            Et c’est surtout le format d’origine
            Qui nous dis que rebel ne sera pas un jour rebooter ou appartiendra à un 2eme univer legend
            Les formats n’ont pas tous la même significations

            « Et comme ça, Cheval de Troie: tu fais plaisir aux fans ? Et bien en prime, tu lui fait découvrir des choses inédites et osées: Cushing recréé ? une Rébellion un peu sale ? »

            Sauf que les rebels un peu sales on te le survole, les extrémistes rebels ont les cites seulement
            Mais derrière la scène purement fan service de vador on la réussi tres bien parce que faut absolulent pas se planté la dessus…
            Y a des priorités dans le film, et cette scène en fait partie contrairement aux traitements/developpements des personnages ou au nouveaux sujets abordé dans la saga

          • À part les fanboys, il y a aussi tout les autres spectateurs qui ont les mêmes attentes, il ne faut plus les oublier ceux-la.
            Et l’imaginaire sur lui n’existait aussi qu’à cause du coté pratique: pas très maniable, tout en économie. Aujourd’hui, mettre un Vador dans un film c’est « facile », et donc incompréhensible si on ne l’ose pas, sachant que James Earl Jones peut encore faire sa voix. Cushing, c’est plus acrobatique, et ne pas le citer de ta part est étonnant.
            Les rebelles sales, ça reste aussi du concret: dès l’apparition de Caspian, il bute à bout portant son contact relou (désolé pour lui, mais ça fait du bien), il a d’un bout à l’autre une mission d’exécution à mener à bien, il y a des chefs rebelles qui sont plutôt prêts à commettre des actes pas folichons, mais pas à prendre un risque pour un vol de données (c’est la révélation « retcon »du film, la mission ne vient pas d’eux).
            Une bonne partie du film repose sur ces rapports de force dans lesquels évoluent certains des personnages, et qu’ils finissent par rejeter. Exploré plus en profondeur, on aurait le risque d’avoir un film trop littéral, pas assez rythmé en action (d’où les reshoots peut-être).
            Aurait-il mieux valu que ça reste une série tv, alors..? Là, on aurait eu plus facilement le beurre et l’argent du beurre.

        • Rastarapha, tu ne m’as pas répondu et j’aurais bien voulu avoir ton avis sur la question. Tu ne crois pas que tu as mal interprété ce qui nous a été vendu à la base? (cf mon message ci-dessus)

          Après je comprends ce que tu veux dire. Une présence de Vador uniquement en tant qu’ombre planant sur le film aurait pu être cool aussi. Mais bon, on refait le film là. Au final, les scènes de Vador ne sont pas QUE du fan-service. Elles ont leur importance dans l’histoire et sont cohérentes avec le reste de la saga. Le reste n’est qu’affaire de goût… Et puis ce sont aussi les seules scènes qui m’aient plu dans ce film, alors je suis bien content qu’elles soient là! ^^

          • Oui, pardon Archer
            Je ne pense pas avoir mal interprété le principe du spin off, c’est un episode qui aide au développement de l’univers
            Et de ce fait, recentrer le tout vers des choses/situations/personnages qu’on connaît déjà m’apporte peu (je precise, que c’est mon interprétation personnelle)
            Mais si j’ai mal interprété la chose, je ne vois pas l’intérêt d’un film spin off (comme je ne voyais pas au départ l’intérêt d’un film centré sur le vol des plans de la death star ou pour l’instant l’intérêt d’un film sur la jeunesse de Han et de Boba…)

            Ce qui m’emmerde c’est qu’elle sont facilement evitable ces scènes et que se sont des situations du personnage bien connue :
            – un force choke
            – une utilisation de sabre (bad ass certe, mais convenue et très prévisible)

            Mais oui, les scènes au sein du film ne sont pas du tout dérangeante, c’est tout leurs contexte en dehors de celui ci qui me fait tiquer

            « Et puis ce sont aussi les seules scènes qui m’aient plu dans ce film, alors je suis bien content qu’elles soient là! ^^ »

            Justement ça ne te dérange pas toi que tes scènes marquantes du film soient uniquement celles avec vador ???

          • Non mais moi c’est le film entier qui me gêne hein! Tu peux enlever ces scènes de Vador et en faire une simple ombre qui traîne sur le film, ça changera rien au fait que je m’y suis fait chier royalement du début à la fin. 🙂

            Effectivement je pense que cette définition de spin-off est très personnelle. ^^ Voilà ce qu’en dit Wikipedia: « Une série dérivée ou spin-off (aussi utilisé en français européen) est une œuvre de fiction se focalisant sur un ou plusieurs personnages (généralement secondaires) d’une précédente œuvre, ou ayant pour cadre le même univers de fiction sans pour autant avoir de personnage en commun avec elle. »

            J’ai choisi la définition de Wikipedia parce que c’est la plus complète, mais je précise que nulle part sur le net je n’ai vu de référence au fait d’aider à développer un univers (d’ailleurs, dans les faits et à quelques exceptions près, la motivation principale d’un spin-off est toujours commerciale hein on va pas se mentir! ^^).

            Au final j’ai l’impression que c’est pas tellement Vador ton problème, mais surtout le fait que le développement des autres personnages ne t’a pas plu/intéressé (tu confirmes?). Mais en réalité, vu le temps de présence de Vador, il n’a rien à voir là-dedans. Si tu enlèves ses deux scènes du film tu trouveras toujours les autres personnages aussi chiants. Pour te satisfaire, le film devrait être entièrement réécrit je pense. ^^

          • Vous ne trouvez pas plutôt que la scène avec les 2 gars de la Cantina à Jakku serait le fan-service le plus poussif de ce film ? Vraiment, dans ce plan, le montage insiste bien sur « regardez, c’est les deux, regardez donc »… Juste quelques secondes de trop pour les montrer (sortants de la ville, puisque bousculant Jyn dans le sens inverse de sa marche, pas d’incohérence avec leur présence dans le IV), sans que ça ne soit tant utile. Surtout pour ceux qui se souviennent à peine d’eux dans le IV… 😉

          • Flo : je pense que tu voulais dire « jedha »

            Mais aussi poussif soit cette scène, elle n’est pas une commande de fan
            Personne ne l’attendait
            C’est juste un clin d’oeil (très forcé)

            Archer : mon problème c’est de donné aux fans ce qu’il veulent absolument, et star wars n’a pas besoin de ça, je préfère être surpris sur une scène que je n’attendais pas du tout avec les nouveaux personnages (apres y a des problème de développement donc c’est sur que c’est un peu compliqué)
            Plutôt que d’avoir LA scène du film émanant du désir des fans sur le personnage le plus connu de la saga et que tout le monde attendait

          • Je comprends ce que tu dis, mais je reste persuadé que si tu avais aimé le reste du film ces scènes avec Vador ne t’auraient posé aucun problème. Quand ce que les fans attendent est aussi cohérent avec le film, je trouverais quand même ça bien bête de s’en priver juste parce que c’est ce que les fans attendent.

          • Oui, pardon, j’ai pas fait gaffe à Jedha.
            Mais clin d’œil et fan service, c’est un peu la même démarche référentielle, c’est très tourné vers le IV, (encore une fois on peut dire). Ça assène un peu plus le coté « c’est le début d’une ère, comme il y a 40 ans ».

            Après, avec la concurrence de grosses franchises à effets spéciaux autour de SW, concurrence que la première trilogie n’avait pas, et la deuxième à peine moins qu’aujourd’hui… faire comme si les autres films SW n’étaient pas si primordiaux à une intrigue, c’était bon pour les romans et comics entre les 2-3 trilogies. Au cinéma, on n’y est pas encore pour arriver à un résultat similaire, totalement indépendant mais restant quand même dans cet univers particulier.
            2 films depuis fin 2015… voyons toujours si ça va encore plus décoller.

          • « Mais clin d’œil et fan service, c’est un peu la même démarche référentielle »

            Il y a bien une différence, la scène de vador n’est pas un simple clin d’oeil, là où le blue milk et l’apparitions des 2 affreux de l’espace le sont

            Ces derniers ne sont pas quelque chose attendu par les fans

          • Perso je pense que sa présence et celle de Tarkin ne sont certes pas anodines par rapport aux fans mais tout de même pas inutiles car logiques: même si les héros sont « ordinaires », ce qu’ils provoquent ne l’est absolument pas ce qui requiert leur attention et ça permet la continuité avec l’épisode IV (sinon on aurait eu l’impression qu’ils arrivent comme un cheveu sur la soupe).

            Et puis mince quoi, voir notre Sith préféré en action, ben ça fait bien plaisir :p

          • Roy : c’est du fan service au plus haut niveau, qui n’a jamais rêvé de voir vador déglingué du rebel de cette façon ?

            L’air de rien :
            « Et puis mince quoi, voir notre Sith préféré en action, ben ça fait bien plaisir :p »

            Je suis d’accord avec toi sur ce point, mais ça me pose aussi un problème que cette scène fasse autant plaisir

          • Ah ben voila: on peut dire alors que pour certains, Vador dans RO serait une sorte de plaisir coupable. Y a pas de mal, même si ça a l’air bizarre, vous avez complètement le droit. Et on peut en rester là, c’est cool.

          • Rastarapha, j’ai bien l’impression que tu es le seul à avoir un problème avec cette scène. ^^ Au final, la présence de Vador est peut-être facile, mais elle est cohérente (j’exclue volontairement le manque de cohérence dont tu as parlé plus haut, à savoir la différence de mobilité et de souplesse du personnage entre Rogue One et ANH. D’ailleurs si je peux me permettre je t’ai trouvé un peu malhonnête sur ce coup-là. Tu sais très bien que c’est une question de moyens dus à l’époque. A ce compte-là chaque combat au sabre laser de la prélogie pose des problèmes de cohérence) et elle a fait plaisir à la quasi totalité des spectateurs (je m’avance un peu, mais je n’ai vu que toi se plaindre de cette scène pour l’instant alors je pense que je suis pas loin de la vérité ^^). La complexité a du bon, mais parfois des choses très simples peuvent aussi être très efficace et légitimes. En l’occurrence, je pourrais comprendre ton aversion à ce fan service s’il avait corrompu tout le film lui-même. Mais c’est pas le cas (enlève ces 3 minutes de Vador, le film reste le même). J’ai l’impression que tu t’acharnes à essayer de justifier objectivement pourquoi cette utilisation de Vador était nulle, alors que tu pourrais tout aussi bien te contenter de dire que ça ne t’a pas plu sans avoir besoin de te justifier. Après tout, c’est ton droit de ne pas aimer! 🙂

          • Tu n’y es toujours pas archer, je répète qu’elle reste plaisante à voir pour les fans qui n’attendait que ça (j’etais comme un dingue sur l’instant en la matant)

            Mais elle reste derengeante pour tout ce qu’elle représente derrière (donc pas le film uniquement, mais tout le reste de la saga)

            Concernant la coherence avec le combat dans ANH, je te rappel quand même que le film veut tenir un certain code au point se se retrouver avec le même costume de vador datant de 77 (le moins bon de la saga)
            Mais si faut faire plaisir aux fans, tout ça n’a plus d’importance ? On s’en fout de ce code et on fait virvolter des sabres comme dans la prélogie parce que c’est ce que tout le monde veut pour ce personnage

          • « Tu n’y es toujours pas archer, je répète qu’elle reste plaisante à voir pour les fans qui n’attendait que ça »

            Justement, je crois que c’est toi qui n’y est pas. Cette scène a été plaisante à voir pour TOUT LE MONDE! Personne ne se plaint de ça (ou très peu) en dehors de toi, parce que cette présence de Vador est logique et cohérente.

            « Mais elle reste derengeante pour tout ce qu’elle représente derrière (donc pas le film uniquement, mais tout le reste de la saga) »

            Comment tu peux continuer d’affirmer ça haut et fort comme une vérité générale alors que tu es visiblement le seul à qui ça pose problème?

            Pour ton argument concernant la cohérence RO/ANH, j’imagine que tu fais le même reproche au design résolument plus moderne de tous les éléments présentés en CGI dans RO. Sinon ce serait pas très cohérent de ta part, n’est-ce pas? A la limite, moi j’aurais plutôt dit que c’est la volonté de lui foutre le même vieux costume qui tient vraiment du fan service, plutôt que sa présence en elle-même.

          • Une petite remarque aux niveau des combats dans la trilogie: si ceux-ci y sont assez « lents », ça reste étonnant quand on pense à d’autres passé, plus énergiques, car subtilement accélérés:
            https://www.youtube.com/watch?v=q9rT7hvb6Aw
            https://www.youtube.com/watch?v=JaFqCSbV-Ag

            Pourquoi n’en avions nous pas eu autant en 77 et 80 ?

            Sinon, donner aujourd’hui aux fans ET aux spectateurs un combat vraiment trop mou, au nom de la cohérence ultime (quoique contrairement à la Trilogie, il est ici à un contre plusieurs armés, il lui faut bien mettre le turbo)…
            Ce serait ainsi se moquer de tout ce public moderne, et de la fonction première d’un divertissement: à la fin, le Fun doit prédominer. Qui peut même vous faire passer l’improbable comme une lettre à la poste.

          • J’ai aimé la scène sur l’instant et au sein du film

            Ça ne reste que mon avis, ne t’en fait pas
            Mais après réflexion je trouve que donner ce que veulent absolument les fans n’est pas une bonne démarche (et heureusement ce n’est qu’une scène contrairement à TFA, mais ça reste une scène tres significative), surtout pour une saga comme star wars (une fois le processus enclenché la saga peut facilement devenir l’esclave des fans et n’est donc plus dirigé par des auteurs ayant leurs propres visions)

            Enfin même Lucas n’est pas tomber dans cette facilité dans ROTS, alors qu’il pouvait très facilement amener tout ça

            « Pour ton argument concernant la cohérence RO/ANH, j’imagine que tu fais le même reproche au design résolument plus moderne de tous les éléments présentés en CGI dans RO. »

            Ah non, parce que ça c’est suivant comment on l’interprète chez lucas film, on martèle le marketing sur le « practical effect » (un peu moins que pour TFA il faut le noter) histoire de toujours faire plaisirs aux vieux fans aigri de la prélo, mais si besoin est, le numérique reste toujours utile 😉

            Je voulais surtout dire que la cohérence ça vient suivant ce que les fans ont aimé ou non…

          • Flo : « Pourquoi n’en avions nous pas eu autant en 77 et 80 ? »

            C’est ce que voulait lucas en 77, les sabre était volontairement lourd pour leur donner un aspect plus kendo il me semble et quelque chose de peu maniable facilement

            « Sinon, donner aujourd’hui aux fans ET aux spectateurs un combat vraiment trop mou, au nom de la cohérence ultime (quoique contrairement à la Trilogie, il est ici à un contre plusieurs armés, il lui faut bien mettre le turbo)…
            Ce serait ainsi se moquer de tout ce public moderne, et de la fonction première d’un divertissement: à la fin, le Fun doit prédominer. Qui peut même vous faire passer l’improbable comme une lettre à la poste. »

            C’est bien là où je veux en venir,la cohérence c’est suivant ce qui plait au plus grand nombre et non pas pour donner une saga qui se suit en un seul bloc…

          • @Rastarapha:

            « Mais après réflexion je trouve que donner ce que veulent absolument les fans n’est pas une bonne démarche »

            Je suis d’accord avec toi sur le principe, mais uniquement si le procédé vient à parasiter le film. Mais je trouve vraiment que ce n’est pas le cas dans RO.

            « Je voulais surtout dire que la cohérence ça vient suivant ce que les fans ont aimé ou non… »

            Là encore, je ne suis pas d’accord avec toi. Je ne suis ni fan de la saga, ni de Vador, ni de Rogue One. Pourtant, force est de constater qu’il n’y a pas de problèmes de cohérence ici. La mobilité de Vador pour moi c’était juste une nécessité, et pas simplement par fan-service. Parce que la lenteur des combats de l’époque n’était pas une volonté, mais une contrainte technique. Tout comme le Yoda des épisodes II et III était visuellement différent des précédents (est-ce que tu trouves ça incohérent également?). Si Vador avait été voulu et pensé comme un combattant lent à la base, je serais d’accord avec toi. Mais ce n’est à priori pas le cas. Donc non, moi en tout cas, quand je parle de cohérence, je parle de cohérence pure et dure. Rien à voir avec les attentes des fans (puisque je n’en suis pas un!). Mais c’est marrant que tu dises ça, parce que ce que tu reprochais notamment le changement de présentation du personnage (passage d’un personnage un peu fantasmé, un peu imaginaire, à une vision très concrète). Mais ça justement, est-ce que ce ne serait pas ta propre attente de fan? 🙂

          • C’est bien une volonté de Lucas d’avoir des sabres lourds lors du combat des papis dans ANH pour donné un aspect kendo à la scène (comme le souligné Flo, il y avait bien des scènes beaucoups plus fluide dans ce genre de combat à l’époque)

          • Tu as des sources? Parce que ça me paraît pas très cohérent. Déjà parce que si c’était le cas je vois mal Lucas virer de bord sur la prélogie pour proposer des combats hyper rapides. Et si vraiment c’était le cas, la vraie incohérence viendrait directement de lui (parce que je vois pas dans quel monde ça peut être cohérent de passer de sabres hyper légers à des sabres hyper lourds qui te rendent tout lent).

            Le fait qu’il y ait eu des combats plus rapides à l’époque ne démontre rien, car ceux-là n’étaient pas traités numériquement derrière. Pas sûr qu’ils auraient pu incruster les couleurs des lasers aussi efficacement sur des mouvements plus rapides avec la technologie de l’époque.

          • Sorti de la bouche d’Hamill, Lucas voulait que les acteurs manie le sabre à 2 mains : https://youtu.be/RIefj6dOhnM

            J’ai entendu dire que l’incohérence entre les 2 prélogies et les 2 styles de maniements s’explique par la différence d’époque dans la saga, et par le fait qu’on voulait des combats bien plus rapide après ANH lors du tournage des suites (d’ailleurs on peut commencer à remarquer ces changements dans ESB) mais là par contre je ne suis pas sur de pouvoir vérifier la chose

          • Tenir son sabre à deux mains n’implique pas des combats lents. Tu remanies un peu les dires d’Hamill à ton avantage, là. ^^

          • Pour forcer ces acteurs à le tenir à deux mains, Lucas à imposer des sabres lourds lors du tournage d’ANH
            Ce qui directement implique des combats lents pour avoir cet aspect kendo

          • À propos de « donner une saga qui se suit en un seul bloc… » Et bien c’est impossible, dès que Lucas a été obligé de prendre des acteurs différents pour jouer Obi wan et Anakin jeunes. Et fait une Prélogie qui reste quoi qu’il arrive plus technique que la Trilogie révisée avec des CGI en plus (trop de choses font encore 70’s/80’s dedans).
            La cohérence totale reste « virtuelle » là dedans. Et aucune grande saga cinéma du même type, faisant régulièrement des aller-retours temporels, n’y est arrivé.
            Même les Retour vers le Futur, la faute à Crispin Glover et le développement différent de la petite amie Jennifer.
            Même les Harry Potter, après la mort de Richard Harris.
            Même les LOTR, qui gardent tout de même dans le 1er un Ian Holm maquillé pour le flashback sur Bilbon. Alors que maintenant, c’est la tête de Martin Freeman qu’il a (et pas de révisionisme pour l’instant).
            Même les Marvel: dès le départ de Terrence Howard et Ed Norton,,ça a été « la porte ouverte à toutes les fenêtres ».

            Le « retour de Cushing » en inspirera peut-être une autre, un beau jour ?

  3. Ils ont intérêt a sortir un truc béton qui dépasse la simple histoire d’Han Solo, parce que pour le moment je n’ai même pas envie d’aller le voir au cinéma :/

  4. Je l’avais adoré dans Les 7 Psychopathes ! 😀
    L’acteur est cool, et il jouait bien son rôle de mentor dans HG. Le revoir Dan Star Wars… pourquoi pas ! ^^

  5. Il était excellent dans zombieland. Il est à l’aise dans différents styles ( drame, comédie, action). Donc s’il rejoint le casting, ça ne peut être que bénéfique pour ce film.

  6. Mr LTH Bonjour .
    Pourquoi il n’y a presque jamais des info sur Valerian?
    C’est un complot contre Besson ou quoi ?
    Non mais sérieux je ne suis pas français ne vie pas en France, mais putain j’aime pas la façon dont vous ne mettez pas en avant vos blockbuster toujours ceux des ricain .
    Vous allez peut être rire mais qu’importe moi Valerian m’intéresse mais de loin à ce putain de star wars VIII.
    Si je me plaint c’est par ce que LTH est mon site préféré en terme d’actualité sur le cinema j’aime lire les commentaires qui y sont et tout mais putain donne nous des info sur Valerian

    [EDIT LTH : S’il n’y a pas de nouveaux articles, c’est qu’il n’y a pas de nouvelles actus sur le film. C’est tout.]

    • Merci pour la grossièreté je n’avais pas encore eu ma dose aujourd’hui, mes voisins beaufs dorment encore.

      Bon sinon il n’y a sûrement pas eu de news depuis le 10 Novembre aussi… ça sert à rien de faire des articles vides. Mais Mr. LTH a quand même consacré 13 articles à Valerian, donc « presque jamais », tu repassera. Pour un site à la base axé sur le genre super héroïque et non la SF je trouve ça pas mal. Et puis le Boss l’a déjà dit : pour ce qui est hors de ce domaine, il décide de ce qu’il met ou non.

      « j’aime pas la façon dont vous ne mettez pas en avant vos blockbuster toujours ceux des ricain »
      Sous prétexte qu’on est Français veut dire qu’on doit préférer les films de chez nous ? Merci, mais non.

    • S’il n’y a pas d’actualité, il ne va pas allez l’inventer non ? -_-‘
      Et encore une fois, comme l’a dit Roy, c’est le site du boss, un truc que pas mal de gens ont du mal à piger. Ça veut dire que lui, et lui seul, décide de ce qu’il a envie de traiter ou non quand ça ne touche pas les films héroïques.

    • Des années maintenant qu’on prévoit l’essoufflement du genre « super-héroïque » au cinéma ! et Rob Liefeld (par ailleurs créateur de Deadpool) vient d’endosser un énorme chèque pour céder les droits de Brigade, Bloodstrike, Cybrid, Lethal, Re-Gex, Bloodwulf, Battlestone, Baboom et Nitro-Gen au producteur d’Alliés, de Valerian et du reboot de Tomb Raider …
      Il y a de l’info, mais comme dit ci-dessus, et comme pour Valliant, LTH choisi ce dont il veut parler.

    • @DC COMIC Toi y’en a pas savoir utiliser un web browser ? Toi y’en avoir besoin qu’on donne à toi des infos parce que toi pas savoir comment les chercher ?

    • Ha ha mec tu te rends compte que t’es en train de dire au créateur et proprio du site de quoi il faudrait ou ne faudrait pas parler !!! t’as pas peur de dire des conneries ça fait plaisir…change rien !

  7. Sil a eu des supers roles avant maintenant ce qu’il fait 80% du temps c’est des films de merde assez déçu de voir ou il est allé, quand tu as ce potentiel tu te dois de l’utiliser (#spiderman)

    • C’est clair que si on regarde sa filmo récente, pas de quoi s’enthousiasmer à part si on considère cette daube intersidérale qu’est Now you see me – insaisissables – comme un super film. Mais sinon, la trilogie sur la Révolution pour les ados avec un QI de crevette Pour les Nuls, Hunger games, et puis aussi Sept psychopathes, un nanard proche de l’expérimental, ou encore Triple 9 un thriller vendu comme un machin burné qui s’avère au final n’être qu’un métrage mou du genou, entre autres.

      Woody Harrelson est un bon acteur mais il a une carrière sans intérêt tellement ses choix de rôles sont mauvais. La plupart du temps il est mal dirigé donc il fait du Woody Harrelson et comme beaucoup d’acteurs il cabotine.

      Pour le métrage sur Solo en lui-même, je n’en vois plus l’intérêt depuis que j’ai vu Rogue One. On est désormais dans la pure exploitation de la marque Starwars et rien d’autre.

      • Bienvenue à Zombieland, The Messenger, Defendor, Rampart, Les Brasiers de la colère… Ce sont plus ces bons films là que la critique aura retenu de Woody ces dernières années.
        Et en attendant, un SW (surement en « pack » avec un Marvel, comme c’est de plus en plus coutume), c’est du bon beurre dans les épinards – et pas du honteux – pour mieux aider à monter ses propres projets, plus indépendants.

      • Les Hungers Games avaient beau pas être ouf, Woody Harrelson était très bon dedans, avec un rôle bien écrit. Après il tourne quand même pas mal de films, alors c’est normal qu’il y ait un peu à boire et à manger dans sa filmographie…

      • Intéressant que tu dises qu’il sera l’antagoniste…comme si les Singes étaient du « bon » côté…c’est pas que je pense que tu as tort, ni que tu as raison, j’apprécie juste pleinement le fait que ces deux films ont suffisamment brouillé la barrière pour qu’on s’identifie au clan de César ^^

        J’adore ces deux films et j’attends le 3 avec une impatiente impatience <3

  8. Excellente idée d’avoir Woody Harrelson !
    C’est sûrement un des acteurs qui arrive le mieux à retranscrire l’idée d’un mentor (un brin) limite. C’est simple, je ne l’ai jamais vu dans un film basique.
    Pour rappel, Harrelson c’est :
    – LES BLANCS NE SAVENT PAS SAUTER
    – PROPOSITION INDÉCENTE => Rare rôle où il est presque calme alors que la situation est hallucinante !
    – TUEURS NES
    – LARRY FLINT => Le meilleur rôle de sa carrière ? Peut être tant la performance est incroyable.
    – LA LIGNE ROUGE => Terrence Malick. Certains en rêvent, Harrelson l’a fait.
    – EN DIRECT SUR ED TV => Petit film qui a toutefois, avec THE TRUMAN SHOW, su démontrer l’invasion de la télé réalité dans notre monde.
    – AUSTIN POWERS 2 / SELF CONTROL => Deux « caméos » proches dans le temps (99 / 2003) qui montrent que Harrelson est un vrai personnage à Hollywood.
    – A SCANNER DARKLY => A voir absolument tant le traitement de l’image est vraiment bizarre.
    – NO COUNTRY FOR OLD MEN => Après Mallick, les frères Coen…
    – BIENVENUE A ZOMBIELAND => Avec SHAUN OF THE DEAD, c’est LA comédie autour des morts vivants.
    – HUNGER GAMES / INSAISSISSABLES => Harrelson se la joue blockbuster sans perdre sa patte. Bravo.

    Sacrée carrière et encore il reste d’autres à voir (DOC HOLLYWOOD est vraiment appréciable notamment. Avec Michael J Fox dans le rôle titre en prime)

LAISSER UN COMMENTAIRE