The Gifted : Votre avis sur l’épisode ‘eXposed’ [1×01] + le teaser du prochain épisode !

27

Bryan Singer appelé derrière la caméra, une campagne promotionnelle réussie, un buzz positif, une exploitation généreuse de la mythologie mutante dès le premier épisode… J’ai un très bon pressentiment concernant The Gifted, qui pourrait bien être aux X-Men ce que Gotham est à Batman (même chaîne, même qualité injustement ignorée ?). C’est donc le début d’une toute nouvelle aventure super-héroïque, la découverte de nouveaux héros que nous allons peut-être suivre pendant de très longues années… Qu’avez-vous pensé de cet épisode pilote ? Comptez-vous regarder la suite (voir la bande annonce) ? A vos claviers !

The Gifted – Saison 1 – Episode 1 – ‘eXposed’ : Se déroulant dans l’univers X-Men, la série d’aventure familiale The Gifted raconte l’histoire émotionnelle d’un couple de banlieue dont la vie ordinaire est ébranlée par la découverte soudaine que ses enfants adolescents possèdent des pouvoirs mutants. Forcée de fuir un gouvernement qui lui est hostile, la famille cherche de l’aide auprès d’un réseau souterrain de mutants et doit se battre pour survivre.

————————————————–

Audience US : C’est un peu décevant… Hier soir, l’épisode ‘eXposed’ a été suivi par 4.90 millions de téléspectateurs, avec un taux de 1.5% sur la cible des 18-49 ans. Il y a trois ans, sur la même chaîne, Gotham débutait devant 8.21 millions de curieux (3.2%). Même The Flash, sur The CW, faisait mieux avec 4.83 millions de fans (1.9%). La marge de manœuvre de The Gifted est donc assez réduite, mais cela suffit bien sûr à en faire la série super-héroïque la plus suivie du moment [chiffres définitifs] !

————————————————–

The Gifted – Saison 1 – Episode 2 – ‘rX’ : Après avoir utilisé ses pouvoirs au-delà de ses limites, Blink entre en état de choc, obligeant Caitlin et Eclipse à mener une mission pour trouver un sérum spécial qui l’aidera à se remettre. Pendant ce temps, Reed fait face certains choix difficiles lorsqu’il s’agit d’aider sa famille et Polaris a des problèmes.

La série The Gifted est diffusée chaque lundi sur la chaîne FOX, avec Stephen Moyer (Reed Strucker), Amy Acker (Caitlin Strucker), Natalie Alyn Lind (Lauren), Percy Hynes White (Andy), Blair Redford (John Proudstar/Thunderbird), Sean Teale (Marcos Diaz/Eclipse), Jamie Chung (Clarice Fong/Blink), Emma Dumont (Lorna Dane/Polaris) et Coby Bell (Jace Turner).

27 COMMENTAIRES

  1. [SPOILER]

    Stan lee est partout 🙂

    [SPOILER]

    Pas trop mal comme premier épisode, donne envie de voir la suite. Petit bémol pour moi, les coupures de fins de scènes ne sont pas terrible (c’est du détail).
    Pour le moment, Gifted > Inhumans.

  2. Des audiences inférieures à Gotham, mais Batman ne resterait-il pas le personnage le plus populaire du monde super héroïque, même « absent » de sa série ?

    • Spiderman l’est, mais Batman a aussi une excellente popularité ! Si la série aurait tourné sur Wolverine ou n’importe quel X-Men connus, ça aurait été bien plus je penses ^^

  3. Du franchement très bon ! La mise en scène et le cadrage sont superbes, et les acteurs bien dirigés, ce qui rend la série très agréable à regarder 😀
    Pour moi ce premier épisode est un sans faute, et je regarderai la saison 1 avec plaisir 🙂

    Oh, et de jolie références visuelles et musicales ! 😉

  4. Bon premier épisode! J’ai aimé. Par contre je m’y perds un peu, avec les voyages dans le temps des films, je ne sais pas vraiment dans quelle continuité on est..Apparemment celle de X-Men days of the future past, la ligne où les Sentinelles ont le dessus?

    HS: Est-il encore possible de changer son avatar sur ce site? Je ne vois d’options pr ça nulle part…

    • Je pense qu’il faut éviter de se poser des questions sur la continuité, je trouve même qu’au final ça rend les films X-men drôles et funs car je cherche même plus à comprendre.

      Pour les avatars, je te laisse te rendre sur le site de Gravatar. Tu pourras associer une image à ton adresse mail. Quand tu renseigneras ton mail, ton avatar y sera automatiquement associé 🙂

      • Je ne suis pas un acharné des continuités, mais comme ça parle deux fois de x-men je me suis posé la question 🙂

        Merci pour le tuyau sur Gravatar!

  5. Wow, ça va à 300 à l’heure, mais les personnages et les enjeux sont bien posés !

    Pour la continuité, inutile de se casser la tête, c’est un truc totalement à part, comme Legion.

    EDIT : La série se passe en 2016/7. Lorna a 28 ans et elle est née le 17 mars 1988.

    • « Pour la continuité, inutile de se casser la tête, c’est un truc totalement à part, comme Legion. »

      En même temps… est ce que la Fox a déjà mentionné le terme « X-men Cinematic ou Extended Universe » ? :3

      • Ba Légion le doute est permis selon moi … Je me rappel d’un truc qui disait pour résumer que ça dépendrai si la série avait du succès …

  6. Beaucoup aimé ce 1er épisode. On sent tout de suite les enjeux, personnages bien introduits, peu de temps morts….
    Une belle réussite, hâte de voir la suite !

  7. Vu et que ça fait du bien! Enfin une série super-héroïque au niveau des grandes séries (après Légion).
    Une vraie tension, des acteurs au top, du fan service juste ce qu’il faut(Aaah cette sonnerie de téléphone), des FX au top, une bonne bande-son et une vraie patte X-Men.
    C’est simple on s’attend à voir débouler Xavier, Magneto et les X-Men.
    Que sont-ils devenus ceux-là d’ailleurs? Ca m’intrigue beaucoup.
    Un peu déçu que les films et Legion n’y soient pas liés mais quelque part c’est peut-être le reboot dont les X-Men ont besoin.
    Pour finir, forcément la comparaison avec Inhumans car deux séries en une semaine sur des parias se découvrant des pouvoirs, passant sur de grosses chaînes.
    Même si j’ai avoué avoir passé un bon moment devant Inhumans, quelle claque cette série se prend. The Gifted lui est supérieure en tout.
    Les séries mutantes assurent décidément. On est très très loin du niveau de la CW et d’Inhumans. Ca ne joue clairement pas dans la même cour.
    Bref, j’ai beaucoup aimé et je croise les doigts pour qu’on est une dizaine d’épisodes et pas un truc fleuve à la AoS ou la CW. Quelqu’un a une idée du nombre d’épisodes?
    Concernant le score, je trouve ça normal. The Gifted bénéficie peu de l’aura des X-Men contrairemant à Gotham qui parle tout de suite. Il manque un ou deux persos emblématiques mutants pour faire de la pub.

    • Haha, alors c’est sympa hein ? Et plusun pour la sonnerie de téléphone ! C’est bien simple, je veux la même ! ^^
      Et clairement oui, The Gifted ne joue pas dans la même catégorie que les séries CW. Pour être honnête cette série se rapproche un peu de l’ambiance qu’il y avait dans l’arc Agents of HYDRA je trouve, et c’était carrément chouette !

      Curieux de savoir ce qui est arrivé aux X-Men et à la Brotherhood également, pour qu’ils disparaissent comme ça, il doit y avoir quelques chose de balèze derrière… Mais serait-ce bien le propos de la série de l’aborder ?
      Niveau réalisation par contre, je me demande à quoi ressemblera un épisode sans Singer derrière la caméra. Le bonhomme sait y faire et ça se voit, je croise les doigts pour que les autres réal s’en sortent aussi bien. ^^

      • @ Monitor: Merci! Excellente nouvelle!

        @ Xiggy: Carrément sympa oui! Pour la disparition des X-Men et de la Confrérie, j’avais d’abord pensé à un départ dans l’espace sur les traces des Shi’ars et du Dark Phoenix.
        Mais #riennélié chez les X-Men. Dommage. Un retour des X-Men teasé tel l’apparition de Batman dans Gotham ça aurait été dément.
        Du coup, je parierai plus pour un évènement lié à DOFP version série.

        Pour la réalisation, pas d’inquiétude. Legion nous a prouvé que certains réalisateurs de série pouvaient nous pondre des pépites!

        • Sinon l’histoire peut aussi être plus ou moins contemporzine de Logan ou se dérouler quelques années plus tard… Ça collerait avec la disparition des X-Men et de la fraternité…

  8. A y est j’ai vu ! Bon alors que j’avais de très fortes réserves détestant assez le travail du duo Kinberg/Singer depuis Days Of Future Past et peu emballé par le non respect des personnages des comics j’ai regardé cette série empruntant des personnages ici et là et ambitionnant de suivre l’esprit des films de Singer. Commençons par le cast. Si la famille Strucker (c’est quoi le problème des producteurs avec ce nom déjà dans le MCU leur baron est ridicule et là ils n’ont trouvé que ce nom là pour leur protagoniste?) m’a laissé totalement indifférent le jeu des acteurs et leur alchimie étant peu probante voire décevante j’ai eu davantage d’intérêt pour le trio Warpath/Blink/Polaris qui semblent être les personnages les plus intéressants du show. Si j’avais un chouia de réserve sur Jamie Chung au départ à l’arrivée le maquillage aidant elle semble être une adaptation convaincante de la Blink des comics. (Même si la fascination de Singer pour la leader des Exiles m’échappe son rôle dans l’univers mutant n’ayant jamais été essentiel dans le comics). Pour Lorna Dane a.k.a Polaris j’ai aimé le raccord dans l’utilisation de ses pouvoirs qui fait forcément penser à son illustre géniteur. Enfin pour Warpath, le fait que l’acteur Blair Redford ait des origines amérindiennes apaisera sans doute les esprits chagrins voulant crier au Whitewashing mais ne compenseront pas le problème de carrure inhérent au personnage même si la façon de dépeindre ses pouvoirs reste amusante. Côté scénario on se retrouve dans une sorte d’amérique pré Days Of Future Past (version comics ) où les mutants sont clairement identifiés comme pouvant être une menace et dans cet esprit sont capturés. Les hommages aux précédents opus cinématographiques sont légion et feront un fan service jouissif surtout qu’on est qu »aux pilotes. A la différence des autres show super-héroïques la filiation avec l’univers cinématographique est largement assumée avec des évocations claires des X-men et de la Confrérie des mutants de Magnétot ça fait plaisir ! Autre point positif après avoir été gavés de séries de la cw et plus récemment par les Defenders de Netflix et les Inhumans de ABC on avait oublié qu’on pouvait associer encore un vrai budget qui se voit à l’écran avec des scénaristes. Alors bien entendu rien d’exceptionnel ou de transcendant mais déjà quand un mutant fait usage de son don c’est identifiable et surtout visible. Côté bémol le casting est loin d’être parfait entre un Moyers ultra mou du genou et peu inspiré et une Acker dont on ne voit pas trop comment elle pourra utiliser son potentiel que l’on sait énorme (cf Person Of Interest ) dans ce type de personnage. Carton jaune pour le personnage de Etincelle qui semble avoir des pouvoirs proches de Dagger du duo Cloak & Dagger dont l’interprète oscille entre fadeur et bouffonerie et qui s’avère être un meneur assez peu inspiré. Pour conclure pour un premier épisode après le retour réussi de Gotham la rentrée super héroique démarre plutôt bien si on oublie les décevants inhumains. Reste à voir sur la durée si les intrigues et l’arrivée de davantage de mutants connus du comics pourront amener The Gifted comme le parfait prolongement de l’univers des films de Singer.

  9. Alors là… J’avais pas zéro attente pour la série, j’en avais encore moins. Et que ça fait du bien d’être pris à revers. Tout m’a plu. On parlera du manque de jeu d’acteur, mais au final j’y ai trouvé un charme dans ce cadre de jeunes qui apprennent à se découvrir.

    La famille va jouer un grand rôle dans cette série, certains veulent piquer la vedette du thème à Arrow saison 6 ? :p

    Par contre je suis d’accord avec Poptotrack, les coupures sont très bizarres. Même la fin de l’épisode m’a fait bizarre. Mais bon, ça ne m’a pas empêché d’y prendre du plaisir !

    Ma seule crainte, que ça parte dans un truc fleuve. (et j’espère qu’on ne va pas avoir le droit à un nouveau destin à la People of tomorrow)

  10. C’était excellent ! Je suis franchement surpris, je m’attendais à un Heroes bis, et non, très bon rythme, effets spéciaux au top, pas mal de références, acteurs convaincants ! Vraiment c’était très bon ! Maintenant faut voir si ça se maintient jusqu’à la fin, les 2 premier épisodes étant réalisés par Synger, forcément le niveau est plus haut qu’à la normal.

  11. Comme prévu le personnage de Lorna est charismatique d’entrée et son pouvoir est vraiment bien mis en avant. Après c’est agréable comme série car on a l’impression d’être dans le même monde que les comics, sans l’impression de vraiment commencer une nouvelle histoire.
    Au niveau des Strucker, le gamin va vite me saouler mais les autres sont plutôt intéressants. Pour la qualité il faudra juger sur la durée mais j’ai un bon feeling.

LAISSER UN COMMENTAIRE