Gambit : Gore Verbinski ne réalisera pas le film…

54

La malédiction a encore frappé (via Deadline) ! Gore Verbinski (A Cure for Life, Lone Ranger : Naissance d’un héros, Pirates des Caraïbes) ne réalisera pas Gambit. C’est le troisième réalisateur qui jette l’éponge. Comme d’habitude, il s’agit officiellement d’une séparation à l’amiable, Verbinski ayant d’autres projets sur le feu.

Aux dernières nouvelles, le tournage de Gambit devait débuter le 19 mars à La Nouvelle-Orléans pour une sortie prévue le 14 février 2019. Au départ, ce sont Rupert Wyatt (La Planète des Singes : Les origines) puis Doug Liman (Edge of Tomorrow) qui devaient s’occuper du spin-off mutant… avec l’issue que l’on connait.

Gambit est réalisé par Gore Verbinski et sort aux Etats-Unis le 14 février 2019, avec Channing Tatum (Remy LeBeau/Gambit).

54 COMMENTAIRES

  1. Ou alors on se met d’accord une bonne fois pour toutes pour dire que c’est une mauvaise idée et que le personnage détaché de sa relation inexploitable avec Mr Sinister ou Rogue dans le Fox Universe n’a aucun intérêt en personnage solo et on attend tranquillou que Marvel récupère les droits du perso, l’intègre à une vraie équipe de X-men badass en hommage aux X-men des 90’s de Claremont et Lee et là on apprécie le personnage pour ce qu’il est à savoir un simple faire-valoir.

  2. Verbinski développe 4 projets actuellement :

    – Spaceless…Un mec dans une combinaison de survie dérive dans l’espace en étant certain de mourir, faute d’oxygène lorsque la réserve sera vide, il se remémore sa vie.

    – Driverless Car Race….Une course automobile autonome entre Paris et Pékin…Evidemment il va avoir un bug et les voitures vont devenir incontrôlable, piégeant les malheureux passagers à l’intérieur.

    – Un film d’animation classé R.

    – L’adaptation en série du manga Old City Blues (une sorte de Blade Runner dans une Athènes futuriste)

  3. Honnêtement je suis pas surpris, Verbinski est un artisan avec clairement des thématiques et un style, qui impose généralement ses choix créatifs même auprès de Bruckheimer et Disney, je sais pas si c’est la faute du rachat ou simplement un désaccord avec Tatum ou simplement une histoire de planning mais j’avais bien du mal à croire qu’il fasse un film de super-héros.

    Perdre trois réalisateurs, c’est franchement inquiétant quand même.

    • Attends, Verbinski, c’est bien le type qui a enchaîné 3 « Pirates des Caraîbes » et le remake US de « The Ring » ? Pour moi, c’est juste un yes-man de plus, un peu plus doué que les autres, c’est tout.

          • Apres les premiers pirates, le mec joue le chapelier fou dans un Disney qui fait le milliard. En 2017, il rempile dans un Pirate qui fait mieux que Ça, Justice League ou Transformers. Il est aussi en passe d’incarner un mechant aussi charismatique que Voldemort avec Grindelwalde … on se demande vraiment ce quil fout dans cette galère ?
            Et lorsquil fait des choix plus confidentiels comme le dernier Branagh, même si le succès est moindre, il est suffisant pour qu’un Mort sur le Nil soit commandé au realisateur.
            Non serieux, le mec n’a jamais été sur un tel déclin…. il ferait mieux de mettre un terme à sa carrière.

          • Depp nominé pour l’oscar avec le premier Pirates, qui pèse quasi 10 milliard au box-office alors que c’était surtout un acteur « arty », l’un des mieux payés du monde, tu fait exprès de dire autant de connerie sérieusement ?

          • « Depp nominé pour l’oscar avec le premier Pirates »

            Et de mémoire, ça a particulièrement agacé Johnny Deep d’avoir une telle reconnaissance avec un film « commercial » pour lui : en gros, il a juste vu le film comme une occasion de tâter du blockbuster et l’expérience l’a moyen convaincu, ce qui explique son pétage de plomb au moment de « Lone Ranger », parce que lui veut passer à autre chose, mais les prods lui demandent encore et encore de refaire son numéro.

            En gros, le mec s’est frotté au versant le plus cynique d’Hollywood et cela l’a sidéré que le tout Hollywood l’applaudisse. o_O

          • Non mais soyons clair sur Johnny depp. Il est arrivé même stade que beaucoup d’acteurs : il n’aim Plus vraiment joué la comédie donc il passe en pilote automatique en déclinant encore et toujours le même type de jeu dans différents rôles et ceux à de rare exceptions près ( Aka Denzel Washington Aka Liam Neeson)
            Je ne le blâme pas. Tout le monde finit par en avoir marre de son travail au bout d’un moment même si c’est un super job!
            Maintenant il prend son pied avec son groupe de rock et prend de la thune sans passion au cinéma

          • Je t’invite à aller voir le Murder on the Orient Express de Branagh concernant le mode pilote automatique de Depp.

      • N’importe quoi.

        Le remake de The Ring possède un style particulier qu’on a rarement revu depuis dans le cinéma horrifique, rien avoir avec le boulot d’un yesman.

        Un yesman c’est pas un réal’ qui accepte une commande mais un réal’ sans style qui réalise des films sous les ordres des producteurs, ce qui veut pas dire que c’est forcément mauvais après. L’exemple parfait du yesman c’est un mec comme Renny Harlin, Rob Cohen ou John Moore.

        Verbinski c’est l’inverse d’un yesman. Disney n’a eu aucun contrôle sur lui. Tu pense qu’un Yesman fou la pression à Disney pour avoir un budget de 250M$ pour un western ? Ou qu’il réalise, scénarise et produit un western en animation original 100% réalisé par ILM ? Ou qui tourne deux méga blockbuster en même temps avec des budgets de malades en réalisant des trucs improbables? Ou arrive à faire financer un film comme A Cure for Life dans une major?

        Confond pas avec le 3/4 des réals de Marvel qui baisse leurs frocs devant tonton Kevin.

        • « Le remake de The Ring possède un style particulier qu’on a rarement revu depuis dans le cinéma horrifique, rien avoir avec le boulot d’un yesman.  »

          Non, ça ressemblait à tous les films remake nippons que l’on se coltinait à l’époque par paquet de 12. Sauf que c’est l’un des seuls à avoir bénéficier d’une sortie ciné, les autres c’était du direct DVD.

  4. Ça ne m’étonne même plus..
    Sans dec’ ce film c’est un parcours du combattant :’)
    Je préfèrerais voir le projet etre stoppé, et pourquoi pas tout reprendre mais en faisant un team-up Deadpool/Gambit :’)

  5. R.I.P Gambit ! autant arrêter le massacre maintenant. si plusieurs réal se barre pour d’autres projets c’est qu’il doit y avoir une bonne raison… j’y croit plus à ce film.

  6. Tatum n’est pas un mauvais acteur et se défendait très bien dans Foxcatcher ou Magic Mike.
    Après Gambit est un projet mort né… et avec le rachat de la Fox, ça risque de ne pas s’arranger.

  7. MMhhh… Comme pour New Mutants, possible que le fait de lancer un tel personnage sans l’avoir fait apparaître déjà ailleurs (et susciter l’intérêt) soit le truc qui fasse coincer la prod. Tatum ne suffit plus du tout (il n’avait même plus de temps de présence dans Kingsman 2, alors…).
    On ne sera surement fixé que lorsqu’on aura des caméos à droite à gauche… ou bien une vidéo virale qui fera péter Internet et décidera la Fox à bouger ?

    • « ou bien une vidéo virale qui fera péter Internet et décidera la Fox à bouger ? »
      Non, c’est trop tard. Gambit a eu son heure de gloire dans les années 90. Le seul intérêt était d’introduire un personnage cool interprété par un acteur bankable capable de faire oublier Hugh Jackman.
      Comme tu l’as souligné, Tatum n’est plus si bankable que ça.
      On prend Ryan Gosling et le tour est joué, la machine relancée, la hype planétaire autour du film au maximum (on parle pas des geeks anti-bogosses hein). Le hic c’est que Gosling ne se compromettra jamais dans un truc comme ça à moins d’un gros chèque.
      Aucun autre acteur n’a ce côté bogosse et bankable capable de relancer l’intérêt pour ce film.
      A moins de bien l’écrire, de trouver une pépite (mieux que Taylor Kitch, bon mais pas assez charismatique) et de l’inclure dans Dark Phoenix ou Deadpool, c’est injouable.

        • Bien joué. J’ai tellement ignoré ce film que j’en avais oublié son existence.
          Ceci dit, le second épisode a déçu en termes de box-office par rapport au premier. A voir si le trois se redresse ou chute.

          • Perso, l’idée m’ait venu il y a peu pour… Zac Efron. Jouant Remy de la même manière « auto-parodique du bogoss musclé » qu’il nous sort depuis Nos Pires Voisins, au moins…
            Et voilà comment réactiver le projet Gambit: en jouant plus sur l’humour, l’auto-dérision, pour rajouter plus de dimensions… Car imaginez le même personnage traité plus Premier Degré comme dans les années 90, avec le simple film de braquage comme intérêt…
            Voilà surement un raison supplémentaire expliquant pourquoi ça ne se monte pas plus vite comme projet: en ce moment, avec la reprise d’un certain pouvoir féministe (partant un peu dans tous les sens), ce genre de mâle Alpha séducteur ne marche plus vraiment… Donc exit aussi Jamie Dorman j’imagine. 😉

          • cette idée qu’un chèque conséquent peut corrompre … convaincre n’importe qui… il y a peut-être aussi certains acteurs qui ont engrangé de l’argent et qui se préoccupe de choisir leurs films en fonction de leurs carrières et de l’orientation qu’ils veulent lui donner.

            Quand tu lis la manière dont Bale méprise les adaptations comics. Je veux dire, je ne le blâme pas, il n’aime pas et l’adaptation à laquelle il a participé détonnait d’un Avenegrs ou d’un … Justice League 2017, il ne crache pas sur Affleck, mais voilà, il y a aussi des acteurs pour qui devenir un super-héros n’est pas essentiel à leur culture et à leur carrière et céder pour un gros gros chèque n’améliorerait pas forcément l’image qu’on pourrait avoir d’eux.

            Gosling, on peut juger qu’il serait parfait pour jouer Gambit ou … She-Hulk, il a cartonné dans La la land, il a été bon dans Blade Runner, si camper un super-slip ne le branche pas, qu’est-ce que ça lui donnerait ?

            Et je ne crois pas que ce soit parce que LUI choisisse les films qu’il l’intéresse vraiment. Tous les acteurs font de même, y compris ceux qui décident de devenir Gambit ou She-Hulk.
            L’acteur qui le fait parce qu’on ne lui propose plus rien d’autre, ça se voit vraiment.
            Est-ce qu’on se demande si Keaton choisi d’être le vautour pour juste un gros chèque. Et apparemment, il a été bon. Donc….

          • Il y a bien sûr des exceptions enfin bon, ces acteurs qui crachent dans la soupe une fois le gros chèque dans leur poche, ça me fait rire.
            Même si j’adore Bale, on peut pas dire qu’il brille depuis TKDR.
            Mais bon, je le comprends quelque part. C’est rarement du très haut niveau d’acteur les films de superslips.
            Et il doit mépriser la culture geek comme beaucoup de personne de son âge. J’ose même pas parler de Redford lol

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here