Justice League : Superman et son costume noir (scène coupée)…

150

C’est assurément la scène coupée la plus attendue de Justice League… Fraîchement ressuscité, Superman se rend dans sa Forteresse de Solitude en quête d’un nouveau costume. La scène en question a donc été mise en ligne. Le costume noir – et une scintillante armure spatiale – n’apparaît que brièvement. Inutile de rêver, Superman ne le portera pas en situation de combat ! Pour rappel, Justice League sort le 21 mars en DVD, Blu-ray, 4K Ultra HD et Steelbook.

Alimenté par sa foi restaurée en l’humanité et inspiré par l’acte désintéressé de Superman, Bruce Wayne sollicite l’aide de sa nouvelle alliée, Diana Prince, pour faire face à un ennemi encore plus grand. Ensemble, Batman et Wonder Woman vont rapidement travailler pour trouver et recruter une équipe de méta-humains capable de se dresser contre cette menace nouvellement éveillée. Mais en dépit de la formation sans précédent de cette ligue de héros – Batman, Wonder Woman, Aquaman, Cyborg et The Flash – il pourrait déjà être trop tard pour sauver la planète d’un assaut aux proportions catastrophiques.

———————————————–

 

Justice League de Zack Whedon est sorti en France le 15 novembre 2017, avec Henry Cavill (Clark Kent/Superman), Ben Affleck (Bruce Wayne/Batman), Gal Gadot (Diana Prince/Wonder Woman), Ezra Miller (Barry Allen/The Flash), Jason Momoa (Arthur Curry/Aquaman), Ray Fisher (Victor Stone/Cyborg), Amy Adams (Lois Lane) et Jeremy Irons (Alfred Pennyworth).

150 COMMENTAIRES

  1. Costume noir peut-être mais il ne le porte pas, s’était juste un petit clin d’oeil.

    Logique en même temps quand on voit le film, je vois pas à quel moment le costume noir aurait pu intervenir car sa scène de retour où il est torse nu est bien shooté par Snyder (avec des reshoot certes, mais la scène n’a pas été crée par Whedon)

    • Ce tocard de Whedon ne s’est pas gêné pour modifier l’éclairage de cette scène (dans la première bande annonce ça se voyait que c’était filmé de nuit).

      • C’est sûr que de nuit les CGI moisis ça aurait passé un peu mieux.
        Bouh … le vilain Josh … il a allumé la lumière pour que l’on puisse voir quelque chose :).

      • C’est toujours de voir un mec venue du néant traité Weddon de tocard…
        Mec se type a fait en quelques années plus que ce que tu fera probablement en une vie.
        Je dit pas que tout le boulot qu’il a fait est génial mais y a des limites.

  2. Elle est superbe cette scène avec la parfaite musique originale de Superman en fond ! Il aurait été beaucoup plus bad-ass avec le costume noir.

  3. Incompréhensible que cette scène ne soit pas dans le film…
    Au delà de Warner c’est à Whedon que j’en veux, d’avoir trahi la vision de Snyder…

    • lol
      il a colmaté les brèches hein. Si le film est un flan ce n’est pas sa faute, il n’a fait que le rendre passable.

      • tout à fait , les frustrés qui croient que la faute vient de Whedon alors que c’est tout simplement le film de base qui est totalement mauvais ( en plus d’avoir de très très mauvais effets spéciaux )

      • En effet, à défaut de voir le produit pré-reshoots, il n’y a que des spéculations qui ne servent à rien.
        Quand à en vouloir à Whedon … hey les dudes, faut redescendre, c’est qu’un film.

        • C est pas a Whedon qu il faut en vouloir, c est a l executif de Warner. Qu on aime ou pas Snyder, qu on aime ou pas Whedon, il ne sont qu employes et ne font qu obeir aux ordre de leurs $uperieur$.

          Le hic est qu on se retrouve avec une version batarde. Ce n est pas une version abregee de la vision de Snyder, sinon c est une version abregee de la version abregee. Donc, comment faire un director s cut d un film ou 6 mains sont passees dessus?

          Je suis entierement pour un Snyder’s cut, pas que j ai une fois inebranlable en lui, mais c est sa « trilogie ». Malgre quelques passages un peu wtf, j aime MoS et BvS.

          Des rumeurs Youtubesque disent qu il serait en train de bosser sur son cut, j espere que c est vrai, mais les rumeurs, on leur fait dire ce qu on veut, si ca se trouve, c est juste une histoire pour se faire des vues sur le dos d idiots comme moi, qui tapent snyder’s cut toutes les 2mn sur google 🤣

          • … vous croyez vraiment qu’à un seul moment, ces 3 films lui ont « appartenu » ? Qu’il a vraiment pu se réapproprier Superman dans une sorte de Elseworld ?
            Pas avec un univers étendu où d’autres réalisateurs auraient un avis différent sur l’utilisation de Superman.
            Moralité, il valait mieux faire réellement comme Nolan: 3 films auto-contenus… Sauf qu’on ne saura jamais si ça aurait empêché son propre Deuil dans la famille. Et ça, ça enlève toute possibilité d’avoir un « épisode 3 » (JL) entièrement crédible et sincère.

          • A la base, la vision de snyder concernant le DCEU avait été validée. Ca a donné Man of Steel, puis BvS. La warner, par appât du gain, a voulu miser sur la surenchère inhérente aux blockbusters. Donc le script de BvS a été pensé pour introduire maladroitement la justice league en sus de Doomsday.
            BvS n’ a pas fait le carton escompté par la Warner et celui ci a tenu compte de toutes les critiques pour faire la Justice League. Comme Snyder a initié le DCEU, impossible de l’écarter. Mais le cahier des charges implique dorénavant de coller au plus prés à l’esprit Marvel et son Avenger. Le premier « cut » de snyder a été sans doute ressenti comme trop imprégné de son BvS, chose que la warner (et le public selon lui) ne voulait plus. Pas assez d’humour sans doute. Résultat, reshoots obligatoires et du fait du suicide de la fille de Snyder, l’aubaine se présente. Whedon peut devenir le réalisateur principal et gérer la post production. Et là catastrophe. Whedon impose son format 1.85 contre le 2.35 de Snyder. Les différences de style visuels s’imposent (Snyder travaille davantage en clair obscur, Whedon en télévisuel) et les CGI, avec un etalonnage plus « coloré » (rouge pour le ciel, initialement il était bleu nuit) sans compter les reshoots de Cavill, et sa fameuse moustache. On décèle d’ailleurs facilement tous les plans Whedon de Superman grâce à cet moustache. Et on se rend compte que le fight Sup VS JL est un mix de plans Snyder/Whedon.
            Présentement cette scène coupée de Superman est de Snyder, reformaté en 1.85.
            Donc ce ratage qu’est Justice League n’est pas imputable à Snyder. Warner a pris les mauvaises décisions, et le choix de Whedon était exécrable. Bon faiseur quand il a le champ libre, ici Whedon fait ce qu’il peut mais mal. Très mal. Tellement mal que le talent visuel de Snyder éclate aux yeux de tous.
            Reste à savoir si dans les grandes lignes, le script Snyder cut differe, et si cela aurait eu une influence réelle sur le look atroce de Steppenwolf

          • je doute que Snyder bosse dessus. Comme le film appartient de plein droit à la Warner, il ne doit pas pouvoir se permettre de le modifier sans l’accord des studios.

          • @Fox : « Whedon peut devenir le réalisateur principal et gérer la post production. Et là catastrophe. Whedon impose son format 1.85 contre le 2.35 de Snyder. »

            Le footage de Justice League diffusé au comic-con en juillet 2016 était au format 1.85.
            Le 1er Trailer diffusé fin Mars 2017 était lui aussi au format 1.85.

            Donc Whedon n’a pas touché au format, dès le début Snyder et son directeur photo ont choisi le 1.85.

          • ah oui effectivement. Après vérification tu as raison, c’est un choix de Snyder (auquel je n’adhère pas du tout) qui s’est orienté sur ce format du fait de son affection pour l’Imax;
            Du fait que Whedon a fais ses armes sur Buffy, et que Avengers est au format 1.85, j’ai cru que ca venait de Whedon..
            Autant pour moi.
            Voila déjà un point négatif (de mon point de vue) imputable à Snyder et non plus à Whedon.

  4. La scène reste dispensable et très « fan service » mais on retiendra les notes du magnifique thème original de MoS… Bien loin de la bouillie indigeste servie par Elfmann…

    • J aime bien ces moments calmes, « poetiques », avant de balancer quelques coups de tatanes.

      Si je veux de l action pure et dure sans subtilite, je regarde Transformers.

      • Calme oui… La lumière dans la tronche par contre, pas très poétique mais très appuyé certainement.

        Qu’on s’entende, j’aime ce genre de moment aussi dans un blockbuster mais là à part pour faire dire « Wahou y a le costume noir »… La scène de Sup qui découvre son costume on l’a eu dans MoS.

        Cela dit JL étant un film bien peu subtil à l’action… « pure et dure », je comprends que ça aurait pu faire plaisir.

        • dispensable, ca reste à voir, un film se tient grâce à l’enchainement des séquences. D’un point de vue narratif, son interêt ne saute certes pas aux yeux, mais inclus dans un « remontage » de qualité, ce genre de plan peut apporter un rythme salvateur.

  5. Peut être hors sujet
    J’aimerai vraiment qu’on m’explique pourquoi à la fin de BvS, il y a des morceaux de terre qui volent. J’ai (et beaucoup d’autres personnes assurément) compris ça comme un style pour dire « Il est en processus de renaissance grâce au soleil et tout ». Donc la façon de renaître dans JL je l’ai trouvé pas très inspiré et du coup pas logique avec la dernière scène de BvS.
    Si quelqu’un a une réponse à ça, merci ^^

    • Snyder a toujours donné un facette biblique à ses personnages et c’était ce qu’il avait en tête à la fin de BvS, que superman ressuscite comme Jésus-Christ, pas comme une expérience à la Frankenstein proposé par la Waner et whedon.

      • Cette haine gratuite envers Whedon … c’est beau :).
        Troll : Dire que la version Snyder était sans doute pire … imaginez le truc !

        • Whedon n est qu une victime de plus de Tsujihara et seul ceux qui ont vu la projection test de Snyder peuvent dire s ils est rate ou non.

          Et le Whedon’s cut? On en parle pas(parce que tout le monde s en fout evidemment), a t il beaucoup de scenes coupees ou c est la version sortie au cinema?

      • C est surtout que Superman n est en gros qu une copie amelioree de Jesus depuis sa creation.

        Snyder n a fait que suivre le materiau de base.

        • heu non superman est un dérivé du golem et de l’histoire de moise, qui reprend des éléments de doc savage

        • Sup’ est surtout inspiré par les récit de SF « bas de gamme » du début du XXième, et reste pour l’essentiel une création original.
          L’inspiration religieuse (qui sont avant tout des récits fantaisie et non de SF) n’arrive à être décelé que par ceux qui la cherche un peu trop.

      • La résurrection de Superman était biblique, hein. Ou alors reproduire à l’identique le baptême de Jésus avec la ligue en position d’apôtres et Flash en représentation du saint-esprit c’est pas assez biblique?

        • Et c’est bien tout le soucis, cette omniprésence d’un gloubiboulga religieux dans cette trilogie de Snyder.
          Non seulement on ne comprend pas trop cet amalgame qu’on nous matraque dans la tête. « Puissant=Dieu » fait très Stargate, mais sonne horriblement peu crédible dans le contexte de cet univers.
          Cette sur-puissance est d’ailleurs bien gênante :(. Puisque le slogan du film « Tu ne peux pas sauver le monde seul », ce résume alors à « tu ne peux pas sauver le monde si tu n’es pas Sup’/Jesus ».
          Ensuite, on nous rabâche que Sup’ incarne l’espoir … cool … mais concrètement il a fait quoi pour incarner l’espoir ? Parce que MoS et BvS ne montre pas Sup’ atteindre ce statut.
          Sans parler du message immonde qu’en l’absence de Sup’ le monde perd espoir … est-ce à croire que l’humain ne peut vivre sans l’assujettissement à des sur-hommes ? C’est un peu dégueu comme message.
          Le cas Bruce Wayne est encore pire, avec cette immonde storyline de l’impie qui sera « converti » par le sacrifice messianique de Sup’. Toute l’évolution psychologique de Batman est risible, on dirait un ado un peu attardé qui se fait retourner en un claquement de doigt.

          Snyder tombe aussi bas qu’un Mel Gibson avec Apocalypto niveau cradossité du récit.

          • Ta perception du film et cet volonté de tout imputer à Snyder altère ton jugement.
            le mot espoir dans Man Of Steel désigne la signification de son S; Pourquoi pas après tout, c’est moins réducteur que le S de Superman.
            Selon moi cela représente l’espoir que chacun a à être sauvé.
            Sa vie, par Superman, ou son âme, par Dieu.
            Dans un monde idéal, le monde peut espérer à être meilleur avec Superman, mais au final il n’en est rien. Destruction de Metropolis, remise en question des dogmes religieux.. Si « jésus » existait dans notre monde actuel, quel crédit lui accorderions nous. C’est le sujet de Snyder dans BvS. Cette perte de foi en la bonté est bien mis en avant je trouve.
            Sa mort au final ajoute au désespoir. C’est signifié par l’intro de JL. Pertes des valeurs, de la morale. Superman en était un porte drapeau en fait.
            Ta vision de Bruce Wayne est réductrice. D’une il a permis de voir un batman foncièrement expéditif dans ses méthodes et ce sont les valeurs de sacrifice de Superman qui lui font prendre conscience de sa dérive de maniaco dépressif. Batman incarnait l’absence de foi. et dieu/Superman lui a redonné cette foi en l’humanité. D’ou sa volonté de réunir d’autres « dieux » dans JL;
            Il est dommage que Snyder soit « crucifié’ pour avoir voulu faire une approche « religieuse » des super héros. D’autant que c’est une évidence, et que cela n’a pas été traité chez Marvel.

          • « Ta perception du film et cet volonté de tout imputer à Snyder altère ton jugement. »

            Je ne veux pas tout lui imputer … mais le gloubiboulga religieux dans ses films, ça c’est de lui :).
            Et dans ce film, c’est superficiel et naïf dans l’exécution.
            D’ailleurs note que mes arguments ne parlent pas de Snyder, mais bien du film. Donc ça aurait été Mr X qui aurait fait ces films, mon point de vu serait le même.

            « remise en question des dogmes religieux »

            Pour le coup Snyder c’est plutôt l’apologie de la religion … une en particulier. Il est bien loin d’une quelconque remise en question (qui en fait n’est porté par aucun des personnage du films, qui ne contient que des personnage agissant sur la base de leurs croyances toutes différences).
            A croire que Snyder a raté XXième siècle dans le monde réel.

            « Si « jésus » existait dans notre monde actuel, quel crédit lui accorderions nous. »

            Aucun, et on aurait bien raison :). On accorde pas de crédit au hommes, mais uniquement aux faits.
            Et par exemple, la scène finale de MoS, dans un contexte réaliste serait très préoccupante. Car ici Sup’ nie la souveraineté d’un état à décidé ce qu’est la loi. Sup’ ne ce met pas au service de LA loi d’un état (donc des citoyens), il fait régner ça propre vision de la loi (les citoyens n’ont qu’à s’adapter) … et de toute façon personne ne peut le contrôler donc il fanfaronne … ouch, encore une fois le message est bien simpliste et dégueu (que l’on est obligé de prendre dans la face très souvent de part la nature du genre SH, mais d’autre film on su amener ce point avec plus de subtilité que Snyder).

            Bref, le Sup’ de Snyder est présenté comme arrogant avec de petite tendance pour la notion de « dictature bienveillante ».
            Du coup, ça aurait pu faire raccord avec BvS, mais vu que cette thématique est survolé dans le film, et que l’on n’a jamais réellement le point de vue de Sup’ sur la question … juste des poses mélodramatiques qui ne servent à rien sans le contenu derrière.

            « Sa mort au final ajoute au désespoir. C’est signifié par l’intro de JL. Pertes des valeurs, de la morale. Superman en était un porte drapeau en fait. »

            Chose qui n’est aucunement mis en avant par ces actes dans MoS et BvS. Pourquoi est-il ce drapeau ? Qu’a t-il fait pour mériter ce statut ?
            Et pourquoi l’humanité aurait-elle besoin d’un « Dieu » héroïque pour avoir de l’espoir ? Est-ce à croire que dans la tête de Snyder l’humain est trop faible pour savoir se prendre en main ? Et que l’humain n’est qu’un enfant qui doit s’en remettre à des puissances supérieurs ? C’est beurk comme message ça …

            « Batman incarnait l’absence de foi. »

            Et fichtre que c’est utile dans un monde réaliste … des humains qui n’agissent pas par « foi » mais justement en gardant la tête froide.
            Mais ici, dans BvS pour Batman, si le but était d’en faire un homme sans foi c’est raté, car dans BvS dès le début Batman agit par « foi » envers des croyances qui lui sont propres, avant d’être retourné par « Marthaaaa ».
            Justement, c’est ça qu’il manque dans la vision Snyder, des personnages qui n’agissent pas comme des fanatiques religieux …

            « D’ou sa volonté de réunir d’autres « dieux » dans JL »

            Choses incohérente au possible d’ailleurs, d’où viens cette mystérieuse connaissance que Batman a d’une attaque imminente à la fin de BvS ?
            Bon, ça l’est pas moin que la paradémon qui laisse l’empreinte des Mother boxes en mourrant …

            « Il est dommage que Snyder soit « crucifié’ pour avoir voulu faire une approche « religieuse » des super héros. »

            Le concept de super-héro, c’est déjà casse-gueule quand on y regarde de trop près d’un point de vue politique (si on ne veut pas valoriser des idéologie crado) … mais alors en plus quand tu mets une couche de religion bien grasse par dessus … même McDo ne fait pas aussi indigeste.
            Il y a des choses à faire dans ce sens, pour sûr, mais avec une bien meilleur écriture, et surtout un autre message en bas de page.

            « D’autant que c’est une évidence, et que cela n’a pas été traité chez Marvel. »

            Une évidence dis tu ? Loin de là.
            Mais c’est effectivement un voie possible pour le récit. Encore faut-il bien le faire. BvS est « touchant » par sa naïveté, et écœurant par son message.
            JL c’est la gamme du dessus, c’est juste un film qui se renie lui même. Une apologie à la toute puissance de Super-man, les autres membres de JL sont juste inutiles.
            Alors traiter des sujets, OUI, mais dans ce cas il faut passer plus de 5 mins à écrire le scénario.

          • le fond du problème vient plutôt de ta position vis à vis de ce qui touche au religieux. Je suis athée, mais je ne subis pas la religion dans les films comme une atteinte à mon intelligence.
            Je prends ca comme des éléments culturels, qui d’ailleurs, même si c’est exposé de manière bien lourde (pour les gens éduqués j’entends), je persiste à croire que cette tentative de mener le débat dans ce genre de film est totalement louable. Apres, appréciable ou pas, maladroit ou pas, ce n’est qu’une question de gout personnel. Mais je pense que la notion de subjectivité perds de son sens sur internet, ou chacun est libre de croire qu’il détient la bonne parole, la vérité vraie. Et certains plus que d’autres

          • « le fond du problème vient plutôt de ta position vis à vis de ce qui touche au religieux. Je suis athée, mais je ne subis pas la religion dans les films comme une atteinte à mon intelligence. »

            Cool, cependant quand un film fait l’apologie de la religion comme la seul voie qui donne espoir et salue. Bah c’est pas une « attaque », mais c’est clairement un message crado qui nie à l’être humain sa capacité à être maitre de sa vie.

            « Je prends ca comme des éléments culturels, qui d’ailleurs, même si c’est exposé de manière bien lourde (pour les gens éduqués j’entends) »

            Et justement, il est la le problème … dans le tractopelle que Snyder utilise pour martelé sa vision d’un monde où l’espoir n’existe pas sans messie.

            « je persiste à croire que cette tentative de mener le débat dans ce genre de film est totalement louable. »

            C’est « faisable » … mais pas avec Superman (en tout cas pas en version classique). Ca pourrait être intéressant avec une trame à la « Injustice ».
            Ici tout est noir/blanc dans BvS et JL. Il n’y a pas de demi-mesure.

            « Apres, appréciable ou pas, maladroit ou pas, ce n’est qu’une question de gout personnel. »

            Pas tant que ça, c’est surtout une question de message. Tu penses quoi du messages du film « Apocalypto », surtout la scène de fin ? Parce que le message de BvS est très, très similaire.
            Et perso, les films qui véhicule se genre d’idéologie sans présenté de contrepoid … bah j’aime pas trop, ça sonne trop propagande.

            « Mais je pense que la notion de subjectivité perds de son sens sur internet, ou chacun est libre de croire qu’il détient la bonne parole, la vérité vraie. »

            Tu es le seul à parler de « vérité vraie » … quoique soit cette chose … qui ontologiquement parlant n’est pas accessible (vérité absolue).

            « Et certains plus que d’autres »

            En effet, ton besoin de venir conspuer les personnes qui n’ont pas aimé se film est assez troublante … tout comme le vide argumentaire de tes réponses.

    • ça s’appelle juste un faux raccord.
      Il voulait signifier qu’il n’était pas mort, sauf qu’un film plus tard il a « oublié » ce détail :v

    • Réponse perso: c’est le Temps qui repart à l’envers, et donc la terre qui remonte – Pas une référence à la Terre qui tourne à l’envers à la fin du Superman de 79, hein 😉 …
      Mais une manière de dire que c’est Barry qui change l’histoire avec le Flashpoint.
      La preuve ? La « vision » du futur est censé ne plus exister car Lois (la Clé) à survécu à la fin de DoJ, mais pas Clark…
      Il fallait peut-être que le Temps se corrige ?

  6. Quand Warner n’assume pas son film sa donne ça. Quelle dommage mais heureusement le nouveau directeur de dc film a l’air de dire que c’etait Mieux avant et que faire du marvel ne fonctionnera pas donc j’espere Que tout va rentrer dans l’ordre maintenant

  7. 1) totalement incompréhensible de la part de WB
    2) le costume.. est un clin d’oeil.. rien de plus ?! Super GG les mecs..
    3) je vous hait WB.. Allez vous faire mettre 🖕

  8. Un gâchis infini ce film, si seulement Snyder avait été considéré, j’aurais tellement voulu qu’il finisse sa trilogie sans encombres (tout comme j’aurais voulu qu’il sorte directement son batvsup version longue non tronquée…)
    Fuck warner bros.

  9. Dire qu’en plus les derniers retours semblent indiqué qu’ils savaient que le film n’aurait pas eu un gros succès que ce soit avec la vision de snyder ou s’il le rendait plus lumineux. Qu’au moins ils laissent le film être bon et que snyder puisse conclure sa trilogie, pendant des mois snyder avait justement assurer que le film jla serait dans le ton de BvS et il ne mentait sans doute pas à ce moment là. Maintenant de là à savoir si sa vision a été renié après son départ ou avant on ne le saura sans doute jamais vraiment, mais ils sont passé à côté d’une occasion de marquer les esprits positivement et montrer qu’ils avaient des couilles.

  10. Ils ont coupé ça mais ont laissé la scène de flash qui tombe sur Wonder woman, la blague sur lois et le  » something is definitly bleeding »…
    Les fdp de Warner Bros 💀

  11. PIRE..FILM..DE..SUPER..HEROS.. putain la vache que c’était naze, un flash nul à chier et sans charisme ( surtout les phases ou il court déjà que la CGI est putain d’horrible mais les mouvements qu’il fait la putain de sa mère j’avais envie de me brûler les yeux ) cet CGI pour cyborg une horreur sinon côté histoire c’est vide ? En plus comment veux-tu prendre au sérieux un méchant avec une CGI aussi dégueulasse ( quand tu vois Thanos & Steppenwolf c’est le jour et la nuit ) et une histoire aussi merdique. Bref plus jamais je retourne voir un film DC au ciné j’le téléchargerais tranquillement. J’ai pas détaillé mon avis car le film n’en vaux pas le coup à oublier au plus vite

    • « un flash nul à chier »
      Le pire c’est peut-être les moments au ralenti (surtout les yeux de Flash), ça ressemble à une parodie :(.

  12. « Une vague de Haters échoua sur la plage ou un rocher »

    Honnetement, à part la scène kikoo de Sup (ultrafan merci), le reste aux orties!

    • Ils en parlent déjà plus haut.
      Au final, un gros gâchis.
      Les échos sur Han Solo le film, ne sont pas mieux… j’espère être surpris.

  13. C’est juste joli… mais tout ça pour un simple clin d’œil avec deux costumes qui ne seront pas utilisés…
    Sans compter cette esthétique « Gigerienne » pour ce vaisseau, avec des références sexuées hors sujet pour Superman… mais qui semble échapper à beaucoup… Vous avez déjà vu Alien en détails ? 😉

    Blague à part, c’est pas grand chose… Surtout que vu le type de costume qu’a Batman, on pouvait croire que c’est juste avec ses moyens techniques très poussés qu’il a recousu son costume. Sinon, pourquoi irait-il voir Alfred dans une autre scène manquante, absurdement absente ici mais complémentaire ? Juste pour que Alfred lui dise où est le costume ? Ou pour qu’il lui dise où sont les héros ?

    Et bien si Superman est considéré comme un Deus Ex Machina, autant assumer ça jusqu’au bout: on ne sait pas d’où il vient et comment, mais on s’en fiche « Look Up in the Sky, it’s Superman !! » ça suffit totalement… C’est la magie super héroïque, ça existe, donc on y croit.
    Surtout qu’à ce moment de l’intrigue générale de Snyder, il est également assumé qu’on y abandonne toute surexplication soulante pour laisser place à ce premier degré jouissif (comme le plan frappadingue de la Ligue pour ressusciter le héros).

    Je valide toujours, complètement. Jamais pour me la péter, pour perdre mon temps à être « Contre »… mais juste parce que mine de rien, c’est Bien, ça ne se la pète pas, justement. Et pour un film d’équipe purement héroïque et introductif, ça le fait – par contre après s’ils font la suite, ils seront plus légitimes pour être un peu plus complexe que ça. 😀

    • mouais un film introductif. Ca en fais déjà 3, faudrait peut-être passer au plat de résistance à un moment ou à un autre. Ils l’avaient evoqué eux-même, JL est la point de non retour, celui qui va tout lancer. Hors de ce que j’ai vu, il ne lance rien, il se contente de batir des fondations pas très solide sur des fondations déjà existante. En gros…INUTILE.

    • « ça ne se la pète pas, justement »

      C’est en effet l’un des rare bon points du film, abandonner le coté pompeux de MoS et BvS ne pouvait être qu’une bonne idée. C’était soit ça, où alors amener le scénario à la hauteur des « prétentions » des précédents opus.
      Mais voila, le soucis c’est que la qualité est vraiment médiocre, et que l’on se croirait devant un nanard toujours trop sérieux pour être assumé. Même si heureusement le film a la décence de ne pas ce prendre pour un film intelligent.

      • « abandonner le coté pompeux de MoS et BvS »
        Qu’est ce qui faut pas lire !
        Ce que tu cherches se trouve dans les séries CW. Mettre le cerveau en berne et se taper un spectacle « transformers » .. non.
        Je veux de l’ambition dans ce genre de films. Comme a pu l’être Watchmen.
        Je préfère franchement une ambition raté qu’a une production d’usine.

        • hollywood fait de la production d’usine Mos, Bvs, Jl c’est de la production à la chaine… rien de moins rien de plus … après si tu veux y voir autre chose ça te regarde, mais la réalité est là.

          • Bien sur, et cette réflexion est valable pour l’ensemble du cinéma hollywodien n’est ce pas ?
            Inclus tu les productions de Eastwood, de scorcese et autres fleurons du même acabit ?
            Le cinéma est un vecteur qui brasse de l’argent et vise le succés commercial. C’est la réalité aussi.
            Ce cinéma de genre d’autant plus.
            Snyder, étant un virtuose de la publicité n’a pas les qualités des suscités en terme de narration, mais il parvient à insuffler un propos qu’une « production d’usine » aurait pu aussi bien occulter.(par production d’usine j’entends des productions obéissant à des codes commerciaux à succès, qui définissent les blockbusters)
            Dans un film hollywoodien, le choix d’un fond geopolitique et religieux et le choix de la carte de l’humour familial n’a pas les mêmes ambitions commerciales ? si ?
            j’ai la naïveté de croire que non .

          • déjà ces deux real n’ont pas de démarche autre que de faire un film, et encore Eastwood répond à des propositions, on lui propose des scénario, il accepte ou pas… quand à scorcèse je t’encourage à lire ces interviews sur le système hollywoodien, mais ça n’a rien à voir avec un snyder…

            il a été sur trois films qui ont été conçu comme des produits, avec des équipes de coms, du marketing de produits dérivés ça n’a pas été conçu après mais à la base mm des premières étapes.
            Je veux bien parler du cas snyder qui pour moi se cache derrière un style pompier (voir le mvt artistique) ça brille mais ça en reste là… reproduire des cases c’est simple, ça demande juste plus de temps et de moyens pour certain (d’ailleurs snyder c’est un gouffre financier), donc si tu veux de belles images qui brillent, bah oui, t’auras une belle décalcomanie de cases … mais ça en fait pas un bon film, juste un bon faiseur d’images, un film c’est avant tout une histoire, pas une séquence parce ça fait jolie puis autre c’est un ensemble… il faut faire des choix, chose qu’il ne fait pas… la religion ça c’est le grand Dada de snyder il t’en met partout en pensant que ça fait intelligent mais il en fait des caisses exactement comme le style pompier ce n’est mm plus exaspérant, c’est navrant, les trois WW Sup et Batou ont la mm iconisation ils se retrouvent tous les trois les bras croix, et pour bien insister on te le met au ralenti, la descente de la croix au ralenti… c’est juste grossier, le panthéon grecque réduit à deux dieux et wondy pour faire jésus… Géopolitique …. ça vole pas haut … dans Bvs on a trois personnages qui font des choix très con, le reste est juste un décors de fond jamais exploité… pour tout te dire Bvs pour moi est un attrape couillon.
            ce que fait DC et ce que fait Marvel c’est pour moi du mm niveau, sauf que le dernier ne pète pas plus haut que son cul.

          • @Man Oxx le pépère
            Ton post est intéressant et il y’a beaucoup de choses à en dire (sur le style pompier de Snyder notamment), mais je me focaliserai sur 3 points:

            Même les grands réals ne sont pas exonérés des contraintes du système hollywoodiens, ils n’ont pas seulement comme démarche de faire un film, même les indés ne sont pas dans cette démarche, c’est une vision biaisée et hypocrite surtout. L’art ne fonctionne pas hors du système.

            – Ensuite tu dis que « reproduire des cases c’est simple ». Là encore, non. C’est pas donné a tout le monde, en plus de rabaisser le peu de crédit que tu sembles lui accorder (cf la comparaison avec le style pompier), tu sous entends que n’importe quel réal peut faire un beau film esthétiquement parlant, que ce n’est qu’une question de moyen….

            – Enfin, un film c’est avant tout une bonne histoire?
            pas forcément, ça dépend pour qui en fait. Tu ne peux pas dire que c’est le principal. Pour certains c’est la technique, pour d’autres l’histoire, pour d’autres le scénario, les dialogues, pour d’autres la bande son etc.

            D’ailleurs, si on fait un parallèle avec la musique: le plus important c’est quoi? Le son ou le texte? Ou ça dépend? Un film c’est pas un média comme les autres, c’est pas un livre ou une bd. Certains films ont bluffé par leur technique (avatar, matrix etc), d’autres par leur b.o (Tarantino), etc d’autres par plusieurs aspects, d’autres par le savoir faire chirurgical etc du real, d’autres seront marqués par une performance d’acteur, une scene, un contexte etc. Et certains films sont marquants pour autant de raisons cités voir plus, d’autres encore parce qu’ils sont inscrits dans une époque (le mcu). Donc non, un film c’est pas forcément une histoire avant tout, sachant en plus qu’une même histoire ne débouchera pas sur un même scénar et une même réalisation: le hobbit c’est une bonne histoire à la base… D’ailleurs on a tous un film préféré et c’est pas forcément LE film.

            Bref, tu lui reconnais aucun talent à Snyder?

          • Si le but est de faire de « belles images » … pourquoi faire un film ?
            L’idée même d’un film c’est de raconter un récit.
            Après biensûr l’image, la bo, … sont des éléments importants aussi. Mais si le récit est mauvais, le produit est mauvais.
            En particulier quand un film à la prétention d’être profond, on s’attend à ce que l’histoire soit plutôt solide. Car il n’y rien de pire qu’un film idiot qui se donne de grands airs.
            Et de ce coté là, Snyder en fait des caisses, il prend une grosse masse et te matraque un message nauséabond et simpliste dans la tête.

            Après on pourrait arguer que le contexte d’un film de SH se prête assez peu à une réflexion profonde sur le monde. Puisque l’essence même d’un SH repose sur un culte du sur-homme.

            L’un des rares moyen de rendre un récit de SH vraiment intéressant à mes yeux, c’est en transformant le SH en vilain au cours du récit. Et là on peut commencer à toucher à des choses intéressantes sur ce que représente vraiment un SH au niveau social, politique, religieux.
            L’erreur c’est de vouloir touché à ces thématiques avec un héro irréprochable. C’est un terrain glissant.

          • @Frétide je vais reprendre tes phrases ça sera plus facile
            « Même les grands réals ne sont pas exonérés des contraintes du système hollywoodiens, ils n’ont pas seulement comme démarche de faire un film, même les indés ne sont pas dans cette démarche, c’est une vision biaisée et hypocrite surtout. L’art ne fonctionne pas hors du système. »
            c’est ce que je dis justement …
            « – Ensuite tu dis que « reproduire des cases c’est simple ». Là encore, non. C’est pas donné a tout le monde, en plus de rabaisser le peu de crédit que tu sembles lui accorder (cf la comparaison avec le style pompier), tu sous entends que n’importe quel réal peut faire un beau film esthétiquement parlant, que ce n’est qu’une question de moyen…. »
            ha reprendre une case et la reproduire n’a rien compliqué, quand c’est une case ça va, mais tout un film en case par case c’est pauvre en terme de créativité, tout le problème de watchmen ou le film a un message inversé de la bande dessiné, hors ce qu’il fallait adapté c’est le message pas les cases. Et snyder c’est du premier degré…
            « – Enfin, un film c’est avant tout une bonne histoire?
            pas forcément, ça dépend pour qui en fait. Tu ne peux pas dire que c’est le principal. Pour certains c’est la technique, pour d’autres l’histoire, pour d’autres le scénario, les dialogues, pour d’autres la bande son etc. »
            une histoire c’est un squelette (pas deux un, sinon ça s’annule), c’est un propos, un message … si tu n’as pas ça ton film ne tient pas.

            Bref, tu lui reconnais aucun talent à Snyder? si il fait de belles images, des retranscriptions premier degré, d’ailleurs les deux films les mieux tenu c’est ceux qu’il a réalisé en case par case(je cherche encore le but de l’exercice)… avec son premier degré habituel… pour moi snyder superficiel très loin dee l’idéalisation que vous en faite …et surtout est aussi responsable des échecs de DC chose que vous mettez de côté…

          • @Man Oxx le pépère

            On va faire simple: dire que Snyder reprend la bd case par case est terriblement injuste et une manière de le rabaisser. D’une part tu dis que tu lui reconnais le talent de faire de belles images et en même temps tu dis que c’est donné à tout le monde, c’est un peu contradictoire non?

            Je pense que Snyder a justement ce talent de rendre live un comic book, à tel point que ceux qui n’aiment pas son style diront juste ce que tu affirmes.

            Tu veux un ex de retranscription case par case?

            sin city,

            là oui on est d’accord, mais bizarrement on ne lui fait pas ce procès à Rodriguez, d’ailleurs on ne le fait à personne, bien au contraire! on les loue pour ça: dès qu’un real fait un plan qui se rapproche d’un comics, on kiffe, mais dès que Snyder fait un comic book live on critique. Faudrait que tu me donnes le comics de référence à man of steel et à batvsup stp, vu que c’est du case par case.

          • mais je pense la mm chose de Rodriguez (c’est juste qu’on a pas parlé de sin city) c’est du mm niveau…
            man of steel et à batvsup ils ont mm problème narratif, justement parce ce qu’il n’a plus de support, Mos avait Nolan qui était le garde fou …
            sérieux « injuste », bah non je suis réaliste et je suis pas sa mère je n’ai pas etre gentil, ni impressionné par un effet visuel… un film c’est un ensemble …
             »D’une part tu dis que tu lui reconnais le talent de faire de belles images et en même temps tu dis que c’est donné à tout le monde, »
            les belles images c’est du travail, il y a juste une inégalité de temps pour arrivé au résultat…

          • @Man Oxx le pépère

            On va faire encore plus simple, plus basique même, car je te trouve grave de mauvaise foi:

            Batman vs superman version longue souffre de quel défaut selon toi?

            peut-on dire que la version ciné de batvsup, tout comme la version ciné de justice league est de la faute de Snyder?

            DONC, de quels défauts similaires souffre man of steel et bvsup?

            Et donc quel est le comic book que Snyder a adapté case par case pour nous pondre ce très bon batvsup version longue?

            Ensuite, Snyder ne sait pas raconter une histoire sans support? Ah oui c’est un publicitaire c’est ça? Donc tous ses autres films sont des adaptations de comics book ou de bouquin?

            Ensuite j’ai envie de te dire: avoir un support c’est mal? adapter un bouquin ou un comic book, ça fait quoi? tu dis ça comme s’il s’agissait d’une anti sèche.

            Quant à
            « les belles images c’est du travail, il y a juste une inégalité de temps pour arrivé au résultat… »

            ….t’es sérieux? Donc Besson peut nous faire un batvsup avec du temps et des moyens?…woké en fait tu occultes complétement la vision du réalisateur.

          • mauvaise foi …c’est juste autre avis le tient, c’est tout…
            Batman vs superman version longue souffre de quel défaut selon toi?
            pffffffffffffffffffffffff ça me fait chier de parler de ce film, on va avoir 18 crétins qui vont envoyer des coms ça va etre illisible, donc on va rester généraliste…
            par contre sur ce qu’est une adaptation je prend deux exemple
            la jeté / l’armée des douzes singes
            Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ?/blade runner
            tu prends ces deux cas chaques supports a son identité

            « ….t’es sérieux? Donc Besson peut nous faire un batvsup avec du temps et des moyens?…woké en fait tu occultes complétement la vision du réalisateur. »
            tu crois que ça vient quoi, du saint esprit, c’est du boulot, la visions du réalisateur, c’est pas une image d’Epinal, ça vient pas tout seul, ce que t’appelles talent c’est du boulot… un long processus, une longue gestation pour développer une identité…

          • @ Man Oxx le pépère
            Mais qu’est ce que tu racontes sérieux?

            Ton ex de comparaison entre le court métrage de C.Marker et le film de Fincher, tu veux dire quoi? Qu’on peut adapter une même oeuvre/histoire etc différemment? Qui a dit le contraire? Je dis justement que Snyder a son style et que ses films ne sont pas juste des copiés collés. Lol quoi, car à aucun moment je pense que tu me pense assez stupide pour devoir me donner de tels ex aussi évidents.. .sérieusement lol quoi.

            Ensuite, je te pensais sincèrement de mauvaise foi, car sinon c’est grave:

            Bien sûr que pour devenir très bon dans un domaine (à moins d’être un génie et encore) ça ne vient pas comme ça, mais tu ne vas pas me dire qu’à conditions de travail, de moyen égales on est tous aussi bon dans un domaine ARTISTIQUE pratiqué. T’es vraiment sérieux?

            Tout les jeunes reals peuvent devenir un Besson, un Cameron etc?

            Donc tu me dis bien que ce que Snyder fait est donné a tous réals qui opère dans les mêmes conditions?..

            « un long processus, une longue gestation pour développer une identité… »…ah ok tu me trolles depuis tout à l’heure je me disais bien, t’aurais pu le dire direct car J’ai perdu mon temps là, J’ai cru que tu pensais sérieusement tout ce que tu as ecris car tu te contredis toi même.

          • c’est Guilliam pas Fincher,
            ce que tu prends pour du style c’est de l’artifice …
            et oui il fait du case par case, 300 et watchmen… c’est de la transcription au premier degré, (j’ai l’impression que c’est ton cas d’etre premier degré, ) ce n’est pas sorcier de faire ça … ça rend une copie propre mais ce n’est pas intéressant, parce que ça n’apporte rien, et ça diminue le propos du bouquin.
            rassures moi tu n’es pas enseignant ?
            bien sur qu’on peut arriver à ce niveau, tu crois que c’est inatteignable , quel stupidité on t’a mis dans la tete, tu es conditionné a ce point…
            et non je me contredis pas… hein

          • @ Man Oxx le pépère
            Ça s’écrit Gilliam, pas Guilliam déjà d’une, t’es trop stupide voyons.

            « Bref, tu lui reconnais aucun talent à Snyder? » Je te parle du talent pour TOI.

            Et tu m’as répondu:
            « si il fait de belles images, des retranscriptions premier degré, d’ailleurs les deux films les mieux tenu c’est ceux qu’il a réalisé en case par case(je cherche encore le but de l’exercice)… avec son premier degré habituel… »

            Même avec de l’ironie ça passe pas, tu lui reconnais ce talent, mais tu dis toi même que tout le monde peut faire ce qu’il fait soi disant, donc ça n’a rien d’exceptionnel et donc en quoi faire des belles images est un talent?

            Tu veux que je continue?

            « ce que t’appelles talent c’est du boulot… un long processus, une longue gestation pour développer une identité… »

            Pour déboucher sur une identité, une SINGULARITÉ…Tu comprends le blème ou c’est juste que tu continues de me troller?

            « rassures moi tu n’es pas enseignant ?
            bien sur qu’on peut arriver à ce niveau, tu crois que c’est inatteignable , quel stupidité on t’a mis dans la tete, tu es conditionné a ce point…
            et non je me contredis pas… hein »

            Je cherche encore le rapport avec le fait d’être enseignant? On est censé avoir la science infuse? Voire même le meilleur raisonnement? Tous les profs de philo sont donc d’accord sur tout..Et au pire je pourrais être un mauvais prof, ce que tu sous entendrais juste parce que je ne te suis pas dans ton raisonnement..woké

            Et qui t’as dit qu’on m’avait conditionné? Peut être que ce raisonnement stupide est sorti de mon cerveau malade qui essaie de raisonner par lui même…

            Après je te rassure ça pourrait être pire, je pourrais penser bah…comme toi.;-)

          • mais mon pauvre tu es premier degré …
            j’ai passé l’age du bac à sable pour reconnaitre un élément subjectif juste pour te faire plaisir … sérieux c’est immature…
            tu n’as absolument compris pourquoi je t’ai si tu étais enseignant ?
            laisse tomber… continue à raisonner dans le vide, c’est mieux

          • Celui qui est premier degré c’est toi justement, auquel tu n’aurais pas essayé de me piquer d’une part et surtout parce que tu t’obstines dans le « pour moi Snyder c’est ceci donc voilà » sans tenir compte de mes réflexions.
            Je te le redis, tu ne peux pas le réduire à un faiseur d’images en prenant en compte une partie de sa filmo d’une part et sans chercher à savoir si vraiment ce que tu dis est exact sur les 2 films que tu cites.

        • Avoir de l’ambition c’est cool … encore faut-il aller jusqu’au bout.
          Tu veux faire un film profond ? Bon bah, faut déjà écrire le scénario ailleurs que sur une serviette de table.
          Et il est là le problème que beaucoup ont avec ce film, ce film se « croit » intelligent, mais il ne l’est pas. Le scénario est trop simpliste, trop caricatural, trop manichéen.

          La CW ? Misère que c’est mauvais de ce coté là. Mais au moins ils ne mentent pas sur le produit.
          Il est peut-être là mon soucis ? J’aime les films profonds, mais pour le coup le DCCU est très très loin derrière. J’aime les films divertissants, pour peu qu’il ne soit pas pompeux. Pour l’instant un film profond de SH j’ai pas encore vu ça (eh oui, même watchmen n’est pas un film profond, le film est bon, mais niveau profondeur on repassera).
          Le DCCU échoue des deux coté, ce n’est pas intelligent, et c’est trop pompeux pour être divertissant.

          « Je préfère franchement une ambition raté qu’a une production d’usine. »

          Que de naïveté … je ris toujours autant quand j’en entend certains défendre l’idée que BvS est limite un film d’auteur indépendant … ahahah.
          Que nénie, MoS, BvS, JL, sont des bon gros blockbuster sorties de l’usine Warner.

          « Inclus tu les productions de Eastwood, de scorcese et autres fleurons du même acabit ? »

          Compare les budgets … tu vas comprendre (ou pas).
          Pour Eastwood les budgets tournent autour de 40-60M en moyenne. Un bon petit facteur 5-6 en dessous de BvS ou JL.
          Eastwood obtient des résultats BO typique entre 100 et 200M, sont seul film au dessus de 300M (au dessus de 500 même) au BO est « American Sniper ».

          « Snyder, étant un virtuose de la publicité n’a pas les qualités des suscités en terme de narration »

          Du coup c’est pas un peu con de faire des films quand on ne sait pas raconter des histoires ;).

          « j’ai la naïveté de croire que non »

          Disons que si tu crois qu’un blockbuster d’auteur ça peut exister … c’est que tu as du faire des études marché bien biaisées. Et si il fallait tenter ce genre d’exercice, gageons qu’il vaut mieux engager un bon conteur d’histoire ;).

          En fait dans un blockbuster, le message à tout intérêt a être discret. Ainsi la personne qui veut juste du « boom boom » sera contente, et celui qui veut regarder un poil plus loin, pourra y voir quelque chose.
          Quand dans un blockbuster on te martèle une idéologie douteuse tout le long du film, tu braques le spectateur (quand c’est fait style BvS tu braques aussi les amoureux de films d’auteur).

          Bref tout ça pour dire que quand tu fais un film, tu prend partie en choisissant un genre, de fait tu choisis un public, ce qui doit conditionner le budget.
          Mais un film comme BvS est « hybride », il a le budget d’un blockbuster, les prétentions d’un film intelligent, et la qualité d’un nanard –> échec.

          On parle de films qui ont réussit à mettre la JL au même niveau BO (20M en dessous en fait) que Dr Strange …
          On parle de films qui au lieu de monter en puissance s’effondre doucement. JL est le plus mauvais score du DCCU, plus bas que MoS, même si on oublie de corriger pour l’inflation.

          Donc si la Warner veut faire des films intelligents, qu’ils s’en donnent les moyen niveau scénario … où alors qu’ils fassent du blockbuster fun.
          Mais utiliser un style pompeux pour vendre des scénarios simplistes, ça ne marche pas.

          • « Que de naïveté … je ris toujours autant quand j’en entend certains défendre l’idée que BvS est limite un film d’auteur indépendant … ahahah ».
            Non mais oh, où j’ai écrit ca.. Que de naïveté ? tu te fous pas de ma poire là ? c’est l’aigreur et la suffisance qui te fais dire ca ? Les chevilles ca va ? A tes yeux le film est pompeux, à tes yeux le film n’est pas profond.. J’imagine que tu vas au cinéma en te disant « waw comment il va être profond ce film ? »
            Ceux qui ont pu trouver des qualités en BVS ne sont donc que des kikolol imberbes à vos yeux ? absent de tout bagage cinématographique ?
            Le film se « croit » intelligent », « blockbuster d’auteur ». « pompeux » « nanard »;
            Mais ton opinion ressemble davantage à un tissu haineux qu’a des critiques constructives.. nous sommes de simples spectateurs qui donnons un avis sur un forum, donc arrêtez de les donner comme si c’était une vérité irréfutable. Ton appréciation n’est pas une vérité, c’est ta vérité.
             » Le scénario est trop simpliste, trop caricatural, trop manichéen ». Putain non, le film n’est pas simpliste, au contraire, ni caricatural ni manichéen.. Prends du recul et analyse le fait que tu parles d’un film de « super heros ».. mais bon, pétris dans la mauvaise foi, tu ne verras rien d’autres que ce que tu veus y voir.

            « si la Warner veut faire des films intelligents, qu’ils s’en donnent les moyen niveau scénario » ah oui, d’accord. « Que de prétention … je ris toujours autant quand j’en entend certains croire que BvS qu’il aurait été mieux s’ils avaient écrit le scenario eux même … ahahah ».

            A croire que les forums sont là que pour les pseudo critiques en mal d’expressions bileuses

          • « Les chevilles ca va ? A tes yeux le film est pompeux, à tes yeux le film n’est pas profond.. J’imagine que tu vas au cinéma en te disant « waw comment il va être profond ce film ? » »

            Nope, je regarde le film, et je vois un ton pompeux tout le long du film, sauf que le film est vide. C’est superficielle au possible.
            Ca impressionnera le spectateur qui n’a jamais rien vu d’autre. Où le spectateur qui sera « waouh » devant 4-5 plan épiques, mais dès que l’on regarde de près à l’histoire, diantre de c’est faiblard.
            Bref on se rend vite compte que l’on regarde un nanard qui se prend au sérieux.

            « Ton appréciation n’est pas une vérité, c’est ta vérité. »

            Ais-je dis que c’était la vérité ? Nope.
            PS : au passage ta phrase n’est pas cohérente. Tu dis que ce n’est pas une vérité, c’est ma vérité ! Mais ma vérité, est une vérité, la mienne !
            Donc ici tu nous parle d’une vérité qui n’est pas une vérité !!! Intéressant, tu peux développer ?

            « Putain non, le film n’est pas simpliste, au contraire, ni caricatural ni manichéen. »

            Sisi, Luthor est exemple du méchant caricatural. Sup’ est la caricature du héro un peu niai. Batman est la caricature de l’individu traumatisé.
            Le récit est manichéen au possible, Batman et Sup’ ne s’oppose qu’à cause de Luthor qui manipule un Batman également très niai.

            « A croire que les forums sont là que pour les pseudo critiques en mal d’expressions bileuses »

            Oui, parce qu’évidemment, si on a trouvé un film que tu aimes mauvais, c’est juste que l’on est haineux … misère.
            J’ai trouvé ce film atroce, j’ai eu l’impression de voir un film de propagande de la part de la religion/secte de ton choix.

            Sans surprise, tu n’amènes aucun arguments, et ne répons à aucun des miens, tu me fais juste un procès d’intention en te contentant de dire à quel point le film est profond. Pour toute les raisons que j’ai avancé, je ne suis pas du tout de cet avis. Désolé d’avoir activé ta dissonance cognitive :(.

          • Aucun argument non plus de ton côté GGTGZ. Tout ce que tu dis dans tes messages c’est que le film fait semblant d’être profond. Et au moment d’expliquer pourquoi, tu réponds « bah j’ai regardé d’un peu plus près et y a rien ». C’est pas un argument ça, désolé de te le dire.

            Par contre, des arguments pour démontrer le contraire de ce que tu affirmes (= c’est du vide), il y en a un paquet.
            BvS nous parle de héros déchus, déçus par l’humanité qu’ils ont jadis défendue, aigris par les pertes qu’ils ont subies (Wonder Woman, Batman). On sent sur eux les cicatrices du temps et de la vie. Je trouve déjà ça intéressant. Plus « réaliste » que ce à quoi le genre nous a habitué d’un point de vue psychologique en tout cas: ils cèdent à des travers typiquement humains (luxure et égocentrisme pour WW, paranoia pour Batman).
            D’ailleurs la déshumanisation de Batman dans ce film fait écho à pas mal de choses, notamment à l’origine du racisme: peur de la différence, de l’ « invasion de l’étranger » mène à la haine, et on finit par ne plus percevoir l’étranger comme un humain, mais comme un monstre à abattre. Et ce dont on ne se rend pas compte dans ce processus, c’est qu’on se déshumanise également par la même occasion. Le Martha-gate qui fait rire tant de monde, c’est ça. Batman est devenu un monstre de haine. Le nom Martha frappe comme un éclair en le ramenant à son humanité (sa mère, l’origine de sa vie). Et par là-même c’est la nature humaine du monstre qu’il est sur le point d’abattre qui vient le frapper en pleine face. Et c’est surtout sa monstruosité qu’il réalise en entendant ce nom, qui le ramène au plus terrible monstre qu’il ait connu: celui qui a abattu ses parents sous ses yeux. Te rendre compte que tu est devenu semblable au meurtrier de tes parents, il y a de quoi être secoué effectivement. Mais non, c’est rien tout ça pas vrai? En fait c’est surtout parce que leur mômans ont le même nom qu’ils sont devenus potes hein!
            On peut parler également de Superman, qui peine à trouver sa place dans le monde. C’est évident que l’arrivée d’un tel être entraînerait des dissensions quand à l’exercice de son pouvoir. Et il est évident qu’un être humain se poserait des questions et se sentirait mal face à autant de remise en question de ses actes, alors qu’il ne fait qu’aider son prochain. Il se rend compte que son pouvoir n’inspire pas que l’espoir, mais aussi la peur. Et à juste titre! Le discours du père Kent est d’ailleurs lourd de sens: sauver les uns impliquent trop souvent des dommages collatéraux. Et, l’humain étant ce qu’il est, comment espérer que la victime de ces dommages, qui voit sa vie s’effondrer, fasse preuve de compréhension et ne cède pas à ses émotions les plus violentes? Une réflexion globale qui nous ramène au plus profond de l’être humain, à la surpuissance de ses émotions comparé à sa logique… Tiens, tout cela ne trouverait-il pas écho dans le personnage de Batman? Mmmmm…

            Bref, j’ai sûrement oublié plein de choses, si certains veulent compléter n’hésitez pas. On peut discuter de la façon dont c’est raconté, il y a pas mal de maladresses et de facilités c’est sûr. Mais putain GGTGZ comment tu peux oser dire en toute bonne foi que tout ça c’est du vide?

            Je précise que je te rejoins concernant le martelage de la figure christique de Superman. J’ai personnellement horreur de ça, donc je comprends que ça te gave. Ceci-dit, je pense pas que le but de Snyder était de promouvoir sa paroisse. Et comme argument pour étayer mon propos, j’invoque le discours de Luthor. Dans ce film où l’on compare Superman à un Dieu, Luthor invoque un paradoxe que les croyants détestent: si Dieu est tout puissant, il ne peut pas être tout bien veillant; et s’il est tout bien veillant, alors il ne peut pas être tout puissant. J’ai du mal à croire que Snyder aurait foutu ça dans son film s’il avait voulu faire de la propagande. D’ailleurs le simple fait de parler d’extraterrestres et de leur donner une forme humanoïde va a l’encontre de la Bible alors…

          • non mais elle est bien bonne celle là ! c’est moi qui fais un procès d’intention en me contentant de dire que le film est profond !
            Tu m’as bien lu au moins, et il t’arrive de te relire ? Tu charges de manière condescendante le moindre soupçon d’ « affection » vis à vis d’une hypothétique « qualité » dans BvS et tu affirmes clairement sous le ton de l’ironie que l’on cherche un film d’auteur dans un blockbuster ?
            et c’est moi qui fais un procès d’intention ?, moi qui dis juste qu’il ne faut pas s’emballer, que les avis personnels ne sont juste que subjectivité.. Et finir avec ce puéril, « tu n’as pas d’arguments.. » genre c’est toi qui a tort.. na !

            Alors que j’ai seulement souligné le fait que je préfère une production qui ose à une production qui joue la carte de la facilité…

            ben dis donc..
            comme dis John Wayne :Monde de merde.

          • @Archer:
            « Aucun argument non plus de ton côté GGTGZ. »

            Dommage que tu les ai raté, j’ai pourtant expliquer en long en large et en traviole pourquoi l’idéologie proposé dans ces films est simpliste et passablement crado. J’ai même développé en quoi ces films relevaient plus de la propagande que de la réflexion (absence complète de contre point de vue, où présentation ridicule du contre point de vue).

            « On sent sur eux les cicatrices du temps et de la vie. Je trouve déjà ça intéressant. »

            En effet, si c’était développé … peut-être.
            Mais en fait pas vraiment, Batman n’a rien d’un héro déchu, c’est juste un gus traumatisé. WW bah, elle nous explique au détour d’une phrase qu’elle a abandonné l’humanité … et elle revient pourquoi ? On sait pas vraiment, les scénaristes non plus apparemment, donc en n’en sera pas plus.
            C’est l’exemple criant d’une thématique complètement survolé et superficielle.

            « luxure et égocentrisme pour WW, paranoia pour Batman »

            WW en icone de luxure … intéressant … le seul aspect luxure du personnage, c’est la tenue.
            Batman le parano, qui malgré X années d’exercices qui justifie cette attitude se fait retourné par « Marthaaa » … bah justement c’est de la mauvaise écriture. L’opposition BvS sonne fausse, pas de bol, c’est le titre du film.

            « à l’origine du racisme: peur de la différence »

            Pas vraiment, les motivations de Batman sont lié à la peur d’un individu surpuissant. L’accent n’est pas mis sur la différences d’être, mais sur le déséquilibre des forces.

            « on finit par ne plus percevoir l’étranger comme un humain, mais comme un monstre à abattre. »

            Dans le cas présent, ce n’est pas un humain. Et en l’occurrence, ses actes post-MoS sont modérément comparable à une invasion interventionniste.
            Un être sur-puissant apparait et entend imposer sa vision de la morale indépendamment de l’avis de la société où il agit.
            Au lieu de ce mettre à la disposition du peuple, il entend aider le peuple selon le bon vouloir … de lui même ! Comme dirait un autre ;).

            « Le nom Martha frappe comme un éclair en le ramenant à son humanité (sa mère, l’origine de sa vie). Et par là-même c’est la nature humaine du monstre qu’il est sur le point d’abattre qui vient le frapper en pleine face. »

            Oui, c’est bien connu les traumatisme du genre se soignent en 2-3 secondes.

            « Te rendre compte que tu est devenu semblable au meurtrier de tes parents, il y a de quoi être secoué effectivement. Mais non, c’est rien tout ça pas vrai? »

            Sur la papier c’est jolie ! Mais l’exécution est tellement mauvaise. l’emphase est mise sur le prénom, et pas sur la protection de la figure maternel. Donc oui, ça fait rire … car c’est naïf, c’est trop facile, ça tombe comme un cheveux sur la soupe. C’est l’un des passage qui sonne nanard dans un film qui se la raconte beaucoup trop.
            Je n’ai jamais dis que le film n’avait pas de bonnes idée, mais que la façon de les traiter était désastreuse (et les meilleurs intentions du monde ne suffisent pas à faire un film de qualité).

            « On peut parler également de Superman, qui peine à trouver sa place dans le monde. C’est évident que l’arrivée d’un tel être entraînerait des dissensions quand à l’exercice de son pouvoir. »

            Le récit aurait pu être intéressant si on avait vu Sup’ se questionner sur quoi faire de son pouvoir, en montrant des opinions divergentes. Mais le film ce n’est pas ça. C’est juste un Sup’ muet qui prend la pose. En gros c’est un balourd bien naïf, un peu comme le film dans lequel il est mis en scène.

            « Mais putain GGTGZ comment tu peux oser dire en toute bonne foi que tout ça c’est du vide? »

            Que veux tu ? Pour moi le peux de bonne idées présentes sont mal géré ce qui fait qu’elles ne passent pas. Tout est maladroit. Et au final, rien ne reste, tout est ultra superficielle, où franchement douteux au niveau idéologique.

            @Fox: désolé je te laisse faire ouinouin tout seul, à plus !

            PS : la palme du procès d’intention:
            « Ta perception du film et cet volonté de tout imputer à Snyder altère ton jugement. »
            « le fond du problème vient plutôt de ta position vis à vis de ce qui touche au religieux. »
            Tu me donnes des intentions, et tu réponds à ces intentions … pas à mon propos :(.

        • « il prend une grosse masse et te matraque un message nauséabond et simpliste dans la tête. »

          C’est son style, c’est ce qui fait de lui un auteur
          Tu reconnais sa pâte, ces reflexions (qui peux être douteuses pour toi et pour beaucoup)
          A défaut d’avoir des films profonds et subtil c’est un gars qui matraque
          Et à défaut d’avoir une filmographie acclamé par tous, c’est un réal qui divise

          On peux trouver ces films DC pompeux, mauvais ou autres mais ils sont honnête et reflète sa personnalité

          • Moi je suis un homme honnête … et tout les matin je lâche un bon gros caca dans la cuvette … et bien malgré mon honnêteté, ça n’en fera jamais de l’eau de rose.

            « Et à défaut d’avoir une filmographie acclamé par tous, c’est un réal qui divise »

            Pour BvS il est plus proche de créer un consensus négatif que de réellement diviser … il ne faut pas se faire avoir par la communauté de défenseur du film qui est particulièrement bruyante.

            « Tu reconnais sa pâte, ces reflexions »

            Personnellement je ne qualifierais pas cela de réflexions. Justement ça manque de réflexion, tout le propos est polarisé, il n’y pas de point de vue contraire.

            Un films qui fait réfléchir, c’est un film où l’auteur ne fait pas le choix pour le spectateur (même si la façon de présenter influence). Mais c’est trouver une balance entre différentes positions, pouvant être toute autant légitime les unes que les autres.

            Chez Snyder … c’est juste le coup de massue sur la tête. Ce n’est pas une réflexion, c’est de la propagande.

          • « Pour BvS il est plus proche de créer un consensus négatif que de réellement diviser … il ne faut pas se faire avoir par la communauté de défenseur du film qui est particulièrement bruyante. »

            tiens, le conspueur, ici, c’est plutôt toi dans ce cas GGTGZ, ou plutôt un prédicateur; à prêcher à qui veut l’entendre, que Snyder, c’est le mal.
            Bouuh caca Snyder, caca..

          • Mon propos c’est plutôt : « bouh BvS c’est caca ».
            Et les raisons de cette caca-tude du film se trouvent dans le style Snyder.
            Je n’attaque pas le gus en lui même, je dis juste que sa façon de faire des films :
            1) C’est pas bien réfléchi
            2) C’est scénaristiquement mauvais
            3) Ca véhicule une idéologie douteuse et simpliste
            4) Ca se donne des grands airs mais sans assurer derrière

            Mais cette façon de réagir que tu as est très intéressante.

          • c’est bon laisse tomber, le débat est stérile et tu dévies toujours. Ta prose certes maitrisée ne vise qu’a « troller ». Tu poses des arguments (futiles), tu insistes (alors qu’en fait, dans quel but ?) et tu lâche toujours des petites phrases assassines pour agacer et inciter à une réponse qui alimente la tension. Donc voilà quoi, je te laisse à ta superiorité et je m’en vais faire « ouin ouin » tout seul dans ce cas. ciao

          • « tu lâche toujours des petites phrases assassines pour agacer et inciter à une réponse qui alimente la tension. »

            Ce que tu cherches à exprimer c’est que ton incapacité à répondre te met en position de défense. Et comme je suis un « vilain », j’ai forcément tord. Donc tu t’enfermes dans une opposition sans même chercher le fond de ce que j’écris :(. T’inquiètes, t’es pas le seul, je compatis à ton désarroi !

            « je m’en vais faire « ouin ouin » tout seul dans ce cas. »

            Enjoy :).

          • « c’est que ton incapacité à répondre te met en position de défense »
            tu vois ? qu’est ce que je disais ?
            encore une phrase qui fais de la provoc.. tu me tances pour que je me fourvoie dans des réponses non argumentées.
            Argumenter sur Bvs ? Tout a été dit. le consensus joue contre moi et prêcher dans une paroisse où je ne serais pas écouté, à quoi bon ?
            Et Archer, par ses arguments, fais facilement le job à ma place.

          • « encore une phrase qui fais de la provoc.. tu me tances pour que je me fourvoie dans des réponses non argumentées. »

            Au moins tu sais que tu fourvoies … c’est un bon début :).

            « Et Archer, par ses arguments, fais facilement le job à ma place. »

            Tu as bien raison, quand on ne peut pas être l’acteur, mieux vaut se limiter au rôle de spectateur :).
            Bon par contre, moi j’aime bien quand le silence règne dans le cinéma ;).

          • GGTGZ.

            Bh oui c’est bien connus les antis BvS sont silencieux personne les entends.. attend.. à merde ils faisaient déjà un boxon pas possible dès l’annonce de Ben Affleck en Batman.
            Snyder, que de soit avec BvS ou Watchmen apporte les thématique des croyances ( bouleversées par l’arrivée d’êtres surhumains comme Dr Manhattan ou Superman ), de la folie humaine ( avec des personnages comme Le Comedien ou Luthor ), du dilemme de la justice par la loi ou bien par la violence ( avec les personnages de Rorcshach et Batman ), le tout dans un monde qui se veux proche de la réalité, avec les réactions du peuple qui vont avec ( racisme, peur, extrémisme.. ).
            On ne peut en aucun cas qualifier ça de vide, c’est même la vision la plus complète possible, comparé au MCU qui ( et c’est son choix, je ne le critique pas négativement, je ne fais que souligner un fait ) ne pose aucune de ces questions ( ou très peu ). Dans cet univers jamais il n’y a eu de grosses réactions négatives aux héros, ils sont acceptés dès leur apparition. Hormis les « mechants » les peuples n’ont jamais rien dis, ou alors ce ne sont que quelques phrases.. la thématique n’est jamais au coeur de l’univers..

            En vrac :

            – « Martha ».. oui Batman est fou, il débloque.. ça fais 20 ans qu’il se bat pour la justice ( bordel il marque les criminels au fer rouge Oo ). Donc oui lui rappeler en plein combat le nom de sa mère, faisant remonter la raison de sa croisade, surtout quand c’est prononcé par une personne qui est, pour lui, un futur tyran omnipotent, et bh ça le calme aussitot. Et non a la fin du film il n’est pas guéri. Çe qui a rendu tout ça con c’est le film JL, qui a opére un virage a angle droit concernant le personnage. Mais dans BvS ça reste raccord.

            – Sup’ « naif ».. un alien « seul » survivant de sa civilisation, élevé dans un idéal de justice, qui desire faire le bien et se rend compte que le monde le craint voir le hait.. tu m’étonne qu’il soit naif et ne sache pas comment reagir.. c’est.le.but !

            – le film est manichéen.. BEST.CONTRESENSE.EVER ! 😂
            . Luthor veux le bien de l’Homme et sombre dans la folie pour le proteger
            . Batman veux la justice mais marche au bord du gouffre de la violence et de la folie.
            Paye ton côté manichéen ! :’)

            – Batman n’a rien d’un héros déchu.. Oo.. ah.. attend 2 secondes..
            1) Wayne a Alfred : « en 20 ans a Gotham, combien sont restés intègres ? »
            2) Wayne et Kent :
            . « Ça ne vous dérange pas qu’un type habillé en chauve souris fasse regner sa loi ? »
            . » Non. Ça dois être mon côté Gotham.. on a trop de souvenirs de monstres déguisés en clowns ».
            Oh bin merde alors…

            – « la propagande la Snyder Sect.. « Dans ce film où l’on compare Superman à un Dieu, Luthor invoque un paradoxe que les croyants détestent: si Dieu est tout puissant, il ne peut pas être tout bien veillant; et s’il est tout bien veillant, alors il ne peut pas être tout puissant. J’ai du mal à croire que Snyder aurait foutu ça dans son film s’il avait voulu faire de la propagande. D’ailleurs le simple fait de parler d’extraterrestres et de leur donner une forme humanoïde va a l’encontre de la Bible alors… » ( citation de Archer05, tout est dis. )
            Watchmen avait par ailleurs le même dilemme..

            Bref je sais que j’arrive en retard mais le debat m’a fais halluciné.. –‘
            oui certains points sont maladroits comme WW, oui le film doit installer beaucoups de choses et le fais parfois trop vite ( la JL ), mais non il n’est ni vide, ni manichéen, n’est pas une propagande pour je ne sais quelle secte ( faut arreter de poursuivre des chimères –‘ ).
            Que tu ne l’aimes pas c’est ton droit et ça se comprend parfaitement, mais pose de vrais arguments au lieu de tes phrases toutes faites.
            Bye

          • Allez je répond par politesse:

            « si Dieu est tout puissant, il ne peut pas être tout bien veillant; et s’il est tout bien veillant, alors il ne peut pas être tout puissant. »

            C’est l’un des arguments anti-croyant les plus faible dans le paysage du christianisme. Une des choses qui illustre un peu plus la superficialité du récit. Il aurait pu aussi nous sortir le paradoxe du rocher … j’aurais ris pour le coup.
            Luthor représente justement le non-croyant. Qui est apparemment dans l’esprit de Snyder un maniaque psychotique … et c’est le seul personnage qui porte ce point de vue … misère !!!

            « apporte les thématiques des croyances »

            Et c’est fait sans aucune subtilité et pertinence … même Stargate en son temps faisait mieux, c’est dire. Ici, on a juste un gros amalgame Puissant=Dieu, digne d’un enfant de 9 ans.
            tout l’amalgame Sup’/Messie est merdique au possible. C’est le reflet d’un homme obsédé par la religion.

            « du dilemme de la justice par la loi ou bien par la violence »

            Extrapolation, cette discutions n’est pas présenté dans le film. Elle est au mieux vaguement suggéré.
            Note qu’au final Sup’ est aussi un adepte de la justice par la violence. Seul le degré de violence est différent. Mettre Sup’ face à ces propres incohérences et expliciter son questionnement aurait été sympa … mais non, c’est du Snyder, alors on aura 3-4 pose ridicules et pompeuses pour faire genre et basta.

            Heureusement Snyder n’a pas été attendus pour porté ces thèmes au cinéma. D’autre l’on fait avec bien plus de talent et de subtilité avant lui. Et en offrant une vision bien moins polarisé et infantile de ces questions.

            « un monde qui se veux proche de la réalité, avec les réactions du peuple qui vont avec ( racisme, peur, extrémisme.. ). »

            Justement non, dans un monde réaliste jamais Sup’ ne serait assimilé à une figure christique. C’est un monde de fanatique religieux.
            Le monde sauce Snyder est justement très loin de la réalité. En tout cas si le but est de dépeindre un monde réaliste, bah c’est raté. Dans un monde réaliste l’être humain n’a pas besoin de figure christique pour avoir de l’espoir.
            Les réactions humaines dans BvS et JL ne sont pas crédibles une minute.

            « comparé au MCU »

            On en revient toujours à ça … c’est lassant. Quand on fait 50 kg tout mouillé, c’est pas trop une bonne idée d’aller boxé contre un gus de 120 kg. Et surtout comparer des choses comparable. Le cahier des charge pour ces deux univers est très différent (en tout cas l’était). Les comparer c’est montrer que l’on n’arrive pas évaluer un film en contexte avec ces objectifs. Pourtant, c’est la base (et c’est pour ça que je peux donner un avis positif sur un produit qui n’est pas ma came, et un avis négatif même sur un truc que j’ai globalement apprécié).
            Avec BvS c’est encore plus simple, le cahier des charges n’est pas remplis, et j’ai trouvé le film atroce.

            « Et non a la fin du film il n’est pas guéri. Çe qui a rendu tout ça con c’est le film JL, qui a opére un virage a angle droit concernant le personnage. Mais dans BvS ça reste raccord. »

            Alala les souvenir sélectif. Déjà à la fin de BvS Batman est devenu un apôtre de Sup’ … C’est l’un des grand sujet de BvS, la conversion de l’impie Batman via la sacrifice du Messie Sup’. Qui est complètement absurde avec la psychologie du Batman montré au début du film.

            Allez une dernière pour la route:
            « Que tu ne l’aimes pas c’est ton droit et ça se comprend parfaitement, mais pose de vrais arguments au lieu de tes phrases toutes faites. »

            Que tu ne comprennes pas mes arguments c’est une chose et ça ce comprend parfaitement, mais propose de vraies réponses au lieu de phrases toutes faites ;).

          • @GGTGZ

            J’ai peu d’exemple d’oeuvres vide de sens et peu profondes qui sucitent autant de débat. Batmanvsuperman on en reparlera encore dans quelques années, contrairement à pas mal de comic book (même certains qui ont bien fonctionné).

            Un suicide squad autant controversé ne crée pas autant de débats profonds, c’est dû à l’essence même du film et à sa richesse. Pour moi, c’est un film sous estimé ce batman v superman.

          • 1) Luthor ne représente pas le non croyant, il représente l’Homme craignant un Dieu ou etre surpuissant, voulant proteger l’Humanité quitte a perdre la sienne et devenir fou.
            Il n’est pas le seul a avoir ce point de vue, je te rappel que le gouvernement aussi craint Sup’, Batman également.
            Pendant tout le film le peuple est divisé entre ceux qui refusent de voir un etre si puissant sur Terre et ceux remettant leur foi en Sup’ et en ce qu’il représente.
            Dieu = puissance.. bh.. ouai un peu quand même.. enfin je sais pas mais un type qui rase casiment une ville lors d’un combat, est indestructible, vole.. bh j’assimile ça à un Dieu.. ou est le problème ??

            2) La violence et la justice c’est present durant toouutt le film.. avec Alfred, les discours de Wayne, le « procès » de Sup’..
            Tout le film parle de ça einh.. et c’est pas 2qparce que c’est fait en toile de fond et non martelé a la gueule de tous que c’est suvolé :’)

            3) Non Bat » n’est en aucun cas devenu un « fan » de Sup’..
            Je rappel qu’après le « martha », les 2 sont forçés de s’unir contre Luthor et Doomsday. Bat voit alors celui qu’il considerait comme un potentiel tyran se sacrifier..
            Bat étant justicier, bh c’est normal que ça le touche. Et a la fin il décide de former la Ligue, afin de continuer ce que Sup a tenté de commencer ( et qu’il a foiré car n’étant pas membre de l’Humanité a part entière ), et de pouvoir contrer des menaces qui deviennent trop puissantes pour lui seul.
            C’est un début de rédemption pour lui ( gachée par JL ).

            4) « Justement non, dans un monde réaliste jamais Sup’ ne serait assimilé à une figure christique. C’est un monde de fanatique religieux.
            Le monde sauce Snyder est justement très loin de la réalité. En tout cas si le but est de dépeindre un monde réaliste, bah c’est raté. Dans un monde réaliste l’être humain n’a pas besoin de figure christique pour avoir de l’espoir.
            Les réactions humaines dans BvS et JL ne sont pas crédibles une minute. »
            Bh oui un etre invincible ne serais JA.MAIS associé au Christ.. noonn.. et surtout pas aux USA enfin ! Et jamais personne ne s’est raccroché a un sauveur représentant l’espoir.. nan surement pas..
            Serieux je sais pas ce qu’il te faut le film passe son temps a faire la navette entre ceux qui pensent que Sup’ est un sauveur et ceux qui pensent que c’est un imposteur ou un tyran.
            Pfoouu ça en devient risible à ce niveau là.. –‘

            Tes arguments ne tournent qu’autour d’un « crachons sur Snyder »et « j’aime pas sa direction c’est caca ». Paye le niveau.
            le film n’est je le répète ni manichéen ni une propagande.

          • wôôôw, vous êtes partis loin …
            j’ai l’impression de faire du tourisme dans le Périgord et d’aller prendre mon café matinal au Balto, là où les piliers sont encore imbibés de la veille autour de verre de vin blanc vide ! 😉

            … heureusement pour moi, le tourisme dans le Périgord s’est vraiment pas une destination que je pourrais choisir !

          • Oh toi le troll la ferme ! 😂
            Nan serieux je t’en pris pose toi prend un café :’)
            Me disais bien que ce débat manquait d’un ou deux comm de ce cher Forge x)

          • « J’ai peu d’exemple d’oeuvres vide de sens et peu profondes qui sucitent autant de débat. »

            Tu vois du débat toi ? Non, moi je vois un bouclier se lever dès que l’on le malheur d’avoir une opinion négative sur BvS.
            En fait c’est un mécanisme cognitif bien connu, que je ne te spoile pas pour l’instant :).

            @fox: je résume en 2-3 mins, désolé le temps alloué à expliquer les mêmes choses encore et encore va réduire progressivement.

            « Dieu = puissance.. bh.. ouai un peu quand même.. enfin je sais pas mais un type qui rase casiment une ville lors d’un combat, est indestructible, vole.. bh j’assimile ça à un Dieu.. ou est le problème ?? »

            C’est bien ce que ce que je dis … superficiel ;).
            Ah oui et c’est « Puissant = Dieu », le sens est notablement différent.
            Mais ne faisons pas trop dans le subtile, dans le context de BvS, ce n’est pas trop bienvenu. Je te laisse le soin d’identifier la différence, c’est l’exercice du jour.

            « Non Bat » n’est en aucun cas devenu un « fan » de Sup’.. »

            Aller et une citation une :
            BRUCE WAYNE: « I’ve failed him, in life. I won’t fail him in death. »
            Si ce ne sont pas là les paroles d’un apôtres … il est déjà 100% converti à Sup’ à la fin de BvS, et JL ne fait que confirmer cela.

            « Bh oui un etre invincible ne serais JA.MAIS associé au Christ.. noonn.. et surtout pas aux USA enfin ! »

            Superficiel again ;). As-tu lu la Bible ? (bon tu me dira, la plupart des croyants non-plus ne semblent pas l’avoir lu, alors je ne t’en tiendrait pas rigueur … j’aime juste connaitre ce que je critique :). )
            Mais c’est exactement via ce genre d’éléments que l’on identifie de suite que BvS est un récit superficiel et peu travaillé. Un machin écrit à la truelle.
            En tout cas, ici on trouve notre différence, tu t’extasies devant ce qui pour moi est superficiel … à partir de là nos point de vue sont inconciliables.
            Je pourrais détailler, tu vas trouver ça arrogant et condescendant :(.
            Autant ne pas le faire, j’économiserai du temps … et je t’épargnerai des déconvenues sur ce que tu crois être « profond ».

            A plus ma biche !

          • Moi a dit:
            « En fait c’est un mécanisme cognitif bien connu, que je ne te spoile pas pour l’instant :). »

            Et pis allez, c’est mon jour de bonté, je donne un indice !
            Les défenseurs de BvS, c’est un peu comme les défenseurs de la Terre plate.
            Si tu rentres dans une discussion avec un plateux, ça ne va nulle part et ça peut durer des pages et pages. Mais ça ne veut pas dire que l’idée de la Terre plate fait réellement débat.

            Alors des idées sur le mécanisme cognitif impliqué ?

          • @GGTGZ

            Quand je dis que ce film sucite du débat, à quel moment tu en conclus que je parle de cette discussion présente? Je parle en général. Ce film en a nourri des débats passionnés sur LTH, allociné, écran large, DC planet et de très nombreux sites dans le monde.

            Je te réponds encore une fois que c’est une oeuvre qui crée du débat, avec aussi des personnes qui prennent la peine d’argumenter, de discuter sur ce film, qui n’est peut etre pas si vain et creux que tu le penses.

          • 1) Puissant = Dieu.. ok prend le dans ce sens là.. et bh l’argument reste le même..
            Superficiel.. en quoi ??
            On parles d’un heros voulant le bien mais habitant sur un monde ou on ne le comprend pas, ou certains le craignent et d’autres le vénèrent..

            2) Bat’ dis ça oui et ? Il s’est rendu compte qu »il s’est trompé sur Sup’ et que le combat pour la Terre est loin d’etre terminé. Logique et coherent.

            3) Superficiel again ;). As-tu lu la Bible ? (bon tu me dira, la plupart des croyants non-plus ne semblent pas l’avoir lu, alors je ne t’en tiendrait pas rigueur … j’aime juste connaitre ce que je critique :). )
            Je n’ai pas parler de la Bible mais de la vision des USA par rapport a Dieu.. et donc.. nan ils n’ont jamais associés puissance et Dieu.. bah non..

            4) écoute complais toi dans ton sentiment de détracteur lapidé mais a aucun moment je ne t’ai trouvé arrogant, j’ai juste soulevé le fait que tu ne sors que des arguments « anti Snyder ».

            Ps : Fretide merci ! Le débat aucun souçis quand les arguments ont du poid, et ou ils sont illustrés par le film.
            Dire que c’est creux sans rien avancer est.. bh creux.. –‘
            Les anti BvS ont de très bons arguments, je suis même plutot d’accord avec certains d’entre eux, mais « l’anti Snyder » ça devient juste ridicule.

          • « Quand je dis que ce film sucite du débat, à quel moment tu en conclus que je parle de cette discussion présente? »

            A quel moment tu crois que je ne parle que de cette discussion ?

            @Rogue one
            « 1) Puissant = Dieu.. ok prend le dans ce sens là.. et bh l’argument reste le même.. »

            Justement non !
            Un Dieu est puissant ! Mais un être puissant n’est pas un Dieu.
            Ce type de confusion est en soit déjà une belle illustration de superficiel.
            Puisque tu retournes « Dieu est puissant » pour en faire « X est puissant, donc X est un Dieu ».
            Disons qu’un enfant de 10 ans normalement constitué doit identifier l’erreur dans cette association (donc quand on me sert une population entière qui fait l’erreur … bah je rigole doucement).
            Et Sup’ étant identifié comme un Alien (pour lequel des semblables ont même été rencontré), il fait une piètre figure messianique du christianisme.
            Bref ajouter toute la couche « réligion » que nous sert Snyder. C’est absurde et superficiel.

            « 2) Bat’ dis ça oui et ? »

            Il se place en disciple suivant la divine « parole » de Sup’, il est un fidèle convaincu. Ce retournement de situation, vu le personnage dépeint en début de film est bien trop soudain. Ce n’est pas crédible une minute.
            Et ça en rajoute au coté dégueu du film. Qui nous montre la conversion salvatrice de l’impie Batman. Il n’y a pas d’opposition d’idée dans BvS !!! Juste un sauveur (Sup’), un méchant (Luthor), et une âme à sauver que ce bataille les deux précédents (Batman). Misère … que c’est banale comme histoire.

            « Je n’ai pas parler de la Bible mais de la vision des USA par rapport a Dieu.. et donc.. nan ils n’ont jamais associés puissance et Dieu.. bah non..  »

            Tu me diras, je comprend que tu aimes la version Snyder de la religion. Tu sembles avoir une vision très simpliste de la question.
            Je vais t’aider en t’indiquant que les US sont une nation à dominante chrétienne. Ah oui, et sur quel livres ils se basent les dudes ?
            Donc la version de Dieu des US vient essentiellement de la bible.

            « tu ne sors que des arguments « anti Snyder » »

            Bah sur BvS, y a pas grand chose pour le sauver. C’est vraiment du mauvais travail à presques tout les niveaux, à part l’image … mais l’image ne fait pas le film !

          • Edmond, ressers-moi un picon, j’ai besoin de me rapprocher de Dieu, là !!!

            proposition de jeu à boire, à chaque fois que vous lisez le mot « Dieu » dans la conversation ci-dessus, remplacez-le par « Snyder » ou videz cul-sec votre verre !!
            ex : « Un [Snyder] est puissant ! Mais un être puissant n’est pas un [Snyder]. »
            eh ouais, ça fonctionne ….

          • « Ok GGTGZ
            Tu veux avoir raison, alors tu as raison.
            Bonne nuit et ne te couche pas trop tard. »

            C’est pas tant que je veuille … que j’ai :(.

            « Un Dieu est puissant ! Mais un être puissant n’est pas un Dieu. »

            Eh ouais, ça sonne con quand on l’explique … mais vu qu’apparemment certain n’avait pas encore parcouru ce chemin, on y est parfois contraint 🙁

          • 1) un etre aussi puissant que Sup’, tu appel ça comment a part.. un dieu. Ce n’est pas pour rien que l’un des plus gros comics sur lui s’appel « les Dieux sont parmis nous »..
            Pour un peuple voir ça oui ça remet en cause les croyances ( Pour ça que je parle de UN dieu et pas DU Dieu de la religion chrétienne ) mais ça n’empeche pas la déification ou la haine envers lui.. Dans le cas de Sup’ la formule marche dans les 2 sens.

            2) Bat’ ne se pose pas en disiple, il reprend un flambeau qui DOIT etre repris. Il comprend son erreur, entame sa rédemption, et ç’est normal que ça lui arrive a ce moment là, toutes ses certitudes se sont révélées fausses rn très peut de temps.
            Note d’ailleurs qu’il ne suivra pas ce chemin seul, il décide de rassembler une Ligue a cause de tout ce que Sup’ a apporter avec lui, car il sait que les temps ont changés.. comme dis Alfred dans JL ( ☡, une des seules bonnes répliques du film )  » je regrette le temps ou nous nous battions contre des pingouins explosifs ». Et le film devait continuer cette rédemption ( dommage c’est foiré ).

            3) « Je vais t’aider en t’indiquant que les US sont une nation à dominante chrétienne. Ah oui, et sur quel livres ils se basent les dudes ? »
            Tu m’as mal compris. Je parles de l’interprétation de la Bible par les americains, comme par exemple le fait qu’ils attaquent/envahissent/tuent/pillent au nom de Dieu ( ui je suis pas fan fan de cet aspect des USA ^^’ ), qu’ils s’estiment maitres du monde et jouent a « qui a la plus grosse ». Le pays a toujours idôlatré la force brute, en plus de se considérer comme le pays « intouchable ». Donc pas étonnant que lorsque Sup’ déboule, la moitié du pays le prenne pour le Messie ( ou UN messie si tu préfère ) et l’autre ne rêve que de le destituer et le renvoyer chez lui..

            Oui ce film a de ( gros )défauts, comme WW ou l’intro de la Ligue..
            Mais vraiment les thèmes abordés sont intéréssants et bien mis en scènes, moins manichéens que chez Marvel ou SW ( la Trilo einh ) par exemple..
            Oui ça peut paraitre brouillon mais ça reste maitrisé et cohérent.

          • « 1) un etre aussi puissant que Sup’, tu appel ça comment a part.. un dieu. »

            Bah vu que l’on a un mot pour ça, autant l’utiliser non ?
            Sup’ est un EXTRA-TERRESTRE, qui pour des raisons de SF (oui, oui, c’est de la SF, l’explication est moisie, mais il y a une pseudo explication à ses pouvoirs) est plutôt balaise sur Terre.

            Ca n’en fait certainement pas un Dieu, et certainement pas au sens chrétien du terme (religion dans lequel Dieu est une entité créatrice).

            Bon, je vais pas faire une explication longue, parce que là j’ai le sentiment que je perds mon temps.
            A l’occasion tu pourrais essayer de défendre que Sup’ est un dieu païen du Soleil, mais en fait même cette comparaison est bancale (mais encore une fois, évitons les subtilités) … elle fait cependant plus de sens que le gloubiboulga autour de la religion chrétienne.

            « 2) Bat’ ne se pose pas en disiple, il reprend un flambeau qui DOIT etre repris. »

            Je recite:
            BRUCE WAYNE: « I’ve failed him, in life. I won’t fail him in death. »
            Il n’est nulle question d’une succession, il est bien question d’une adhésion idéologique. Batman embrasse l’idéologie de Sup’, il se convertit !
            De plus, dans la mesure où mon point de vue sur la fin de BvS est validé par l’attitude de Batman dans JL, je vais en rester à mon interprétation qui semble plus cohérente dans cet univers. Mais tu as tout loisir de créer une interprétation non-cohérente avec l’univers ciné proposé !

            « Tu m’as mal compris. Je parles de l’interprétation de la Bible par les americains, comme par exemple le fait qu’ils attaquent/envahissent/tuent/pillent au nom de Dieu »

            Euh … juste non !!! Je ne suis pas un fan de la politique extérieur de nos amis Ricains … mais juste non !
            Les américains « envahissent » pour des raisons économiques, pas pour des raisons religieuses. Mais bon, on est pas là pour parler politique internationale.

            Bon, en fait je pense que cette discussion est descendu tellement dans le nimp’, que je m’en retire de ce pas.
            Mais doucement, ça continue de me conforter dans l’idée que Snyder parvient à convaincre des spectateurs dont la vision du monde est vraiment « spéciale ». Et pour ne pas vexé mon interlocuteur, je ne reprendrai pas les adjectifs habituels dont j’use dans ce genre de cas.

            Byebye … enjoy le mot de la fin.

          • BvS le point Goodwin de LTH. On en revient toujours à lui. Archer sortira toujours de sa cachette pour le défendre.
            De mon côté, je ne comprendrai peut-être jamais les mecs qui le descendent à mort ou ceux qui l’encensent comme un dieu.
            Ce film est tellement bourré de défauts et de qualités que c’est très difficile d’en donner un avis objectif.
            J’ai l’impression de ne lire que des avis de fanboys/haters.
            Aaaah Zack Snyder, comment tu as tué le DCEU en un film…

          • Je viens de passer une heure à lire tous ça… tuez-moi svp.

            Non je déconne, j’ai lu que les grandes lignes, mais comme le disait Forge, « vous partez de loin ».

          • Pfou bon aller j’arrête c’est pire que parler a une huitre.. –‘
            Garyus : et Archer ne sera pas seul :’)
            Il y’en a qui défendent Civil War, d’autres défendrons SW8…
            Ces 3 films ont atteint un point de catalyseur de haine incroyable, qu’ils soient bashés ou encensés, et aucun débat n’aboutirat… –‘

            Pour BvS, le film ne mérite aucun des 2, ils n’est pas exempt de défauts, loin de là. Le problème étant que lesdis défauts sont totalement zappés par les « anti-snyder » qui depuis Sucker Punch en ont fais une cible a abattre, au moins autant que les « anti-Besson ».
            Je terminerais en disant que Snyder a donné SA version de DC, une version qui colle aux comics MAIS qui n’est pas la seule ( et je refuse de descendre un film sous couvert d’un « oui mé jaim pas la réal c un film qui promouvoit une secte « , ce n’est pas un argument ), tout comme Whedon a livré la sienne ( tout aussi cohérente mais pas avec celle de Snyder ).
            Ce qui a tué le DCU c’est l’acharnement des haters, les mauvaises décisions de WB, la gestion en roue libre de la continuité et le fiasco JL.

          • @Rogue One
            rien à dire, tu t’es bien défendu pour tenter d’expliquer ton point de vue.
            Mais rien à faire, GGTGZ n’a pas dessaoulé de la veille.
            Et j’ai bien fait de ne pas argumenter, au regard de ses interventions sur tes commentaires.
            Enjoy !

    • « Tout ça pour un simple clin d’œil »
      Clairement non, cette scène ne sert pas juste d’easter egg au costume noir de Superman, elle va bien au delà. Cette scène conclue l’arc de Superman initié dans Man of Steel, c’est ici que Clark choisit quel héros il veut être. Il tourne le dos à l’armure de combat, qui représente le personnage bourrin qu’il était dans Man of Steel. Ensuite, il refuse le costume noir, qui fait directement écho au Kal-El de BvS, sombre et presque dépressif. Enfin, en choisissant le costume bleu et rouge, il décide de devenir Superman, enfin, l’être qui donnera au peuple de la Terre un idéal à atteindre: l’espoir. Donc non, cette scène n’est pas juste prétexte à un clin d’œil, elle a un véritable rôle à jouer dans l’histoire, dernière étape du parcours initiatique de Superman vers son statut de héros, exactement comme le monomythe de Campbell le prédit.

      • Alors, je trouvais l’engouement autour de cette scène trop grand, je le trouve toujours, d’ailleurs, mais j’admet que tu es l’un des seuls ici qui me montre que la scène est vraiment utile, sensée, et dépasse le simple easter-egg.
        Merci à toi pour ton com très pertinent qui permet d’interpréter la scène sous un autre angle!

  14. Tout ce bordel pour ca…… tout ce bruit voulant une snyder cut juste pour montrer cette scene ? Dites moi encore quel est la motivation de ceux qui veulent une snyder cut si c’est pour voir ce qu’ils veulent pendant 1 minute ?

    • Perso je veux pas de Snyder Cut je veux juste une version avec toutes les scènes coupées importantes (et il y’en a surement un paquet). Pour ceux qui souhaite avoir la Snyder Cut je pense que c’est parcequ’ils pensent que sa va changer la tournure du film. Je pense notamment a la résurrection de Superman qui était amené différemment d’après les rumeurs ou encore le développement des personnages avec toutes les scènes coupées de Cyborg de son accident et de sa vie avant de devenir Cyborg, les scènes coupées de Flash, celles d’Aquaman (avec Willem Dafoe), etc…

    • Il faut comprendre que la vision de Snyder sur ce film a été enterrée bien trop tôt dans le processus de production pour qu’on puisse espérer la voir un jour au ciné. C’est une évidence.

  15. Le seule a blâmer n’est pas wehbdon ni encore moin zack snyder , mais le pdg de la warner et geof jhones et les producteur a la tête du film, le scénario de Terrio a étais complétement remanier en pleins tournage, le film a subit des coupe de tournage hallucinante , a la base le film devait avoir une tonalité noire , d’un seule coup ils sont tous foutu en l’air pour réécrire 80% du film en nous mettant des blague a gogo et cassée tous le montage.

  16. Scène sympa. C’est dommage que Snyder ait abandonné ce film en cours. Je l’aime pas mais j’aurai clairement préféré une version unique plutôt qu’un mélange. Du pur Whedon ou du pur Snyder mais pas les deux. Ils sont trop incompatibles pour faire un film réussi.
    Ceci dit, j’avais dit à l’époque que si le film serait réussi, pour les fanboys, ça serait grâce à Snyder et que s’il était raté, ça serait la faute à Whedon. Ca a pas manqué, les fanboys se sont lâchés sur Whedon. 😆

    • L’inverse est vrai aussi. Ceux qui blament Snyder et défendent Whedon font part de quel camps? des haters?

      Pour moi, les « méchants » ce sont la warner point barre.

      • Soyons honnêtes Fretide, ils ne sont vraiment pas nombreux ceux-là. Je rejoins Garyus, il avait bien vu venir le truc. Mais ces gens-là qui imputent cette catastrophe à Whedon n’ont rien compris.

        • Pas très nombreux ceux-là Fretide. ^^
          Whedon n’a pas autant de fans que Snyder. Et après Justice League encore moins à mon avis!
          Et oui, la Warner c’est vraiment une bande de truffes quand on voit ce qu’ils font actuellement avec leur univers DC.

    • Tout à fait
      Un Justice League 100 % whedon aurait pu être réussi, à condition qu’il reboote l’univers DCEU;
      Dans la logique , il aurait fallu prendre le risque d’aboutir sur une version Snyder, et rebooter avec Whedon ensuite.
      Risqué, mais cohérent.
      Là, devant la maladie du DCEU (Warner) , le remède (Whedon) est pire que le mal (Snyder).

    • Tout ça c’est le résultat d’une alchimie de problèmes de et de malchance au final hein.
      La Warner ne pense que au pognon et est prêt a sacrifiée toute valeur artistique d’un univers pour des sous.
      Snyder n’a pas eu le choix d’abandonner, un drame pareil était imprévisible et humainement c’est terrifiant.
      Whedon a fait ce qu’il a pu et franchement il a eu les couilles de reprendre un travaille de titan sur une énorme licence. Sachant qu’il serait attendu au tournant.
      Puis ta le grand publique aussi qui n’accroche pas trop au DCCU.
      La vision de Snyder trop sombre qui se prend trop au sérieux (pour le grand publique) n’a clairement pas marché. C’est ainsi la majorité veux pas voir ça (maintenant) au cinéma. Puis inversé la vapeur aussi rapidement n’était pas non plus une excellente idée… Bref tu mélange tout ça et bim un échec.
      L’espoir continue néanmoins pour le DCCU avec des titres comme Aquaman.
      Ils doivent prendre leur temps !
      Ensuite évité des acteurs (trop connu) comme Affleck pour incarné un super-héros. Au risque d’avoir toujours une épée de Damoclés au dessus de la tête qu’il se barre ou impose des trucs.

      * Un acteur semi connu qui devient ensuite très connu avec son rôle n’est pour moi pas un problème par contre.
      (Je fais référence à Robert Downey Jr ou Chris Evan.)

      • « La vision de Snyder trop sombre qui se prend trop au sérieux (pour le grand publique) n’a clairement pas marché. »

        Pour le grand publique et les critiques d’ailleurs. La réception à même été meilleurs niveau grand publique que critiques.

        • Aquaman sera vraiment le tournant. C’est vraiment win or die.
          Un échec mettra la fin au DCEU à mon avis. Les films continueront mais l’univers sera laissé de côté.
          Une réussite peut relancer la machine si James Wan trouve la bonne recette.
          Avec son univers magique, son héros badass, ses acteurs canons et « semi connus », son réalisateur qui sait faire des films d’action simples, efficaces et qui marchent au box office, Aquaman a de quoi être une grosse réussite.
          Avec un caméo de WoWo, c’est encore plus assuré.

          • Aquaman risque de ressembler à un clone de Thor, ou être perçu comme tel. Son succès dépendra beaucoup de comment la Warner va le vendre (en terme de promotion)
            Au mieux je m’attends à un box office à la Dr Strange (perso peu connu du grand public) et ça serait déjà pas mal. A voir combien il va couter bien sur.

          • « Aquaman sera vraiment le tournant. C’est vraiment win or die. »

            Je dirais plus : « live another day or die ».
            Aquaman est dans une situation complexe, le personnage part avec la mauvaise impression laissé par JL.
            A t-on vraiment envie d’en voir plus à propos de Aquamomoa après JL ? Dans mon cas, pas spécialement. Même si dans l’idée j’aime assez le personnage d’Aquaman.
            Ensuite, là où un WW avait l’argument vendeur « féminisme », là où un BP à l’argument « Afrique » … quel est l’argument vendeur du film Aquaman ?
            C’est certes le premier film SH « sous-marin », mais est-ce suffisant ? Si les CGI ne sont pas meilleurs que dans JL, ça va être franchement dégueu visuellement. Mais il est certains que dans le cas d’Aquaman, tout doit être irréprochable pour redresser la barre.

            « Un échec mettra la fin au DCEU à mon avis. Les films continueront mais l’univers sera laissé de côté. »

            N’en est t-on pas déjà là ? Les gros films cross-over du DCCU ont été de gros coups d’épée dans l’eau. Mieux vaut qu’ils fassent des films solo pour un moment (connecté avec deux trois refs qui n’impacte pas le scénar … dans le genre de WW). Avant de planifier à nouveau dans quelques années un cross-over d’ampleur.
            Si possible en trouvant un moyen pour réduire la puissance de Superman, où carrément l’exclure de ce genre de cross-over.

            « Aquaman a de quoi être une grosse réussite. »

            Indépendamment oui. Mais le film traine la mauvaise presse du DCCU. Je dirais que les débuts au BO seront au mieux « moyen ». La réussite dépendra de la qualité. Ce film ne peut pas se contenter de « faire le taf », il doit être excellent.

          •  » quel est l’argument vendeur du film Aquaman ? »
            La flotte GGTGZ. C’est en ça que je dis que l’univers du film peut être magique. C’est un film qui peut faire voyager, rêver.
            J’aime pas plus Aquamomoa mais force est de constater qu’il a plu. Relis les commentaires sur JL et tu verras que son personnage a séduit.
            Perso, je ne reconnais pas CoincoinMan. Et je lui préfère mille fois Namor.
            Mais Momoa a plu. Son côté badass a plu.
            J’y crois à ce film moi.

          • En fait, l’argument « flotte » d’Aquaman équivaut pour moi à l’argument « magie » de Doctor Strange. Ca va faire de belles scènes d’action, c’est innovant pour l’univers. Mais c’est pas non plus ultra dépaysant (idem pour la magie de Doctor Strange, c’est beau, mais tout le monde dis que ça a des relant d’Inception). C’est vendeur parce que c’est beau… à la différence de BP et WoWo qui changeaient vraiment pour le coté Afrique et féministe (pour les gens hein, j’ai pas trouver que WoWo était si extraodinaire que ça pour son féminisme).

          • « j’ai pas trouver que WoWo était si extraodinaire que ça pour son féminisme »

            Je ne peux que soutenir ce point de vue. Je m’attendais à voir un film très axés sur la condition de la femme. Et j’ai été très déçu. Le film reste un divertissement décent. Avec pour moi trop de niaiserie, et une absence complète de féminisme (voir le contraire par moment).
            Bon, de base j’avais du mal à adhéré au costume de WW. Non pas que voir Gal Gadot en tenu légère soit déplaisant, mais bon disons qu’il aurait peut-être été bon d’adapter ce costume à un publique mixte, et non pas uniquement un publique de jeunes hommes aux hormones en folies.

            « La flotte GGTGZ. »

            Ouaip, comme pour Dr Strange et l’argument magie (film que j’ai trouvé être un divertissement potable) … les jolies images seules ne me font pas aller au ciné. Mais en effet, pour une grande partie du publique, ça aura son importance.

            « Relis les commentaires sur JL et tu verras que son personnage a séduit. »

            Chose que je ne m’explique pas. Après, c’est vrai que si je devait faire une classement des nouveau personnage JL : Aquaman > Cyborg > Flash.

  17. Je crois que pour le bon fonctionnement du site (et de sa partie commentaire) il faut arrêter les articles sur Justice League, BvS et tout ce qui a un rapport de près ou de loin avec le DCEU… ^^

Comments are closed.