Arrow : Votre avis sur le season finale ‘You Have Saved This City’ [7×22] !

23

Ainsi s’achève la saison 7 d’Arrow… et l’ère OTA (Original Team Arrow) ! Comme vous le savez sans doute, il s’agit du dernier épisode d’Emily Bett Rickards en tant qu’actrice régulière. Elle brûlera bientôt les planches de Broadway dans la pièce Reborning. On espère tout de même que Felicity Smoak sera présente dans le dixième épisode de la saison 8, qui servira de series finale ! Car oui, la fin d’Arrow approche… Présentement, qu’avez-vous pensé de cet épisode trois en un et quel est votre bilan de la saison 7 ? Après une première partie plus que solide en prison et l’introduction des flashforwards, le train-train de Star City a repris ses droits. La faute à des adversaires transparents : Ricardo Diaz est parti par la petite porte, Dante n’était qu’une menace d’arrière-plan, et Emiko Queen est une psychopathe vengeresse en déconnexion totale avec la réalité. Mais le bilan est plutôt positif et la nomination de Beth Schwartz en tant que showrunner a vraiment remis le show sur de bons rails !

Arrow – Saison 7 – Episode 22 – ‘You Have Saved This City’ : La bataille entre Oliver et Emiko arrive à un point d’ébullition, ce qui ramène des visages familiers et en laisse d’autres gravement en péril.

Voir cette publication sur Instagram

OTA. One of the last… enjoy tonight finale 😘

Une publication partagée par emilybett (@emilybett) le

————————————————–

Audience US : L’effet season finale est bien là ! Hier soir, l’épisode ‘You Have Saved This City’ a rassemblé 0.95 million de téléspectateurs (contre 0.63 million la semaine dernière). Même si cela reste faible, c’est la meilleure audience depuis le mois de mars. Sur la cible des 18-49 ans, la Team Arrow termine la saison avec un taux de 0.2% (inchangé) [chiffres définitifs].

————————————————–

La série Arrow est diffusée chaque lundi sur la chaîne The CW, avec Stephen Amell (Oliver Queen/Green Arrow), Emily Bett Rickards (Felicity Smoak), David Ramsey (John Diggle/Spartan), Katie Cassidy (Laurel Lance/Black Siren), Juliana Harkavy (Dinah Drake/Black Canary), Rick Gonzalez (Rene Ramirez/Wild Dog), Colton Haynes (Roy Harper/Arsenal) et Katherine McNamara (Mia Smoak/Blackstar).

23 COMMENTAIRES

  1. Une super première moitié de saison, puis, effectivement, le retour des scénarii plan-plan ! Et puis j’ai détesté Emiko !
    Mais il y’a quand même eu du bon, par ci par là ! On est loin de la catastrophique saison 4 et de la somnolente saison 6 🙂
    Et cette fin d’épisode… olalalala !! J’ai tellement hâte d’être au futur crossover ! 🙂 Et ce malgré le côté cheap et les scénarii bidons.

  2. Dernier épisode qui me laisse mitigé, mais une bonne saison dans l’ensemble.

    Mais là pour la saison 8, je me demande vraiment dans quoi ils vont partir : on va suivre les aventures d’Oliver et le Monitor dans le multivers ? Comment ils vont rattacher ça au crossover ? On aura toujours une trame dans le présent ?

    Bref, impatient.

  3. Bon bon bon… Un épisode un peu space qui s’enchaîne un peu trop vite, car il y a les dernières 15 minutes à placer…

    Déjà qu’il y a énormément de monde dans l’épisode, les séquences s’enchaînent très rapidement et donne une impression de bâclage assez rapide.
    Genre au moment où [spoiler]Emiko meurt[/spoiler] j’étais là, « ah mais sérieux ? »
    Et l’utilisation abusive des tyroliennes. 🙄

    Après j’ai vraiment bien aimé [spoiler]son ‘affrontement’ avec Oliver.[/spoiler] Enfin la manière dont se comportait Oliver, comme mature, conseiller, bien veillant.

    Et la fin j’en parle même pas… au bout de 7 saisons, [spoiler]Star City est sauvé 5 minutes, tous le monde oublie d’un coup les meurtres de Roy, tout est bien qui finit bien, Oliver décide trop rapidement d’abandonner la capuche (même pas un transfert à John ?), et assez déçu du coup de comment est amené la marque des 4. On sent qu’ils avaient limite oublier de le faire.[/spoiler]

    Et d’ailleurs, en plus de confirmer que [spoiler]Connor est le fils de Turner, mais d’où Turner et Diggle devienne pote[/spoiler] ? 😆

    Et oui, bien évidemment [spoiler]que les dernières scènes de la team original[/spoiler] font un immense pincement au cœur, mais bon juste après [spoiler]le départ de Felicity[/spoiler] ne m’a fait ni chaud ni froid…

    Cela commençait à rappeler la fin de la saison [spoiler]3[/spoiler] quand soudain… Et donc forcément qu’on arrive à CETTE fin… Assez osée, folle, et attendu.
    J’espère VRAIMENT qu’ils savent ce qu’ils font en [spoiler]balançant direct (même si c’était cramé avec les flashforwards) la mort d’Oliver.[/spoiler]
    Donc on peut s’attendre à [spoiler]un Oliver qui a échangé sa vie + une période où Oliver va parcourir le multivers pour recruter une armée contre l’Anti-Monitor ?[/spoiler]
    Mais ça fait un peu mal placé toute cette séquence… [spoiler]Je l’aurais vu déjà bien plus tard et surtout plus en post générique, là ça gâche un petit peu une partie de l’épisode… Je me demande ce qu’il va y avoir ce soir du côté de Flash.[/spoiler]

    Et pour cette saison, on va pas se le cacher, la première moitié (jusqu’au 12/13 un truc comme ça) est phénoménale et c’était du grand Arrow, mais malheureusement les trucs les plus intéressants se sont avérés être des pétards mouillés durant la 2e moitié, nous faisant retomber au niveau d’une saison 3 ou 4 (pas non plus au niveau de la 6e oh).

    Et pourtant, je n’ai jamais été aussi hypé pour la suite !! 😀

    • « Et pour cette saison, on va pas se le cacher, la première moitié (jusqu’au 12/13 un truc comme ça) est phénoménale et c’était du grand Arrow, mais malheureusement les trucs les plus intéressants se sont avérés être des pétards mouillés durant la 2e moitié, nous faisant retomber au niveau d’une saison 3 ou 4 (pas non plus au niveau de la 6e oh). »

      Tu confirmes ce que je pensais. J’ai adoré la première partie de la saison mais le reste est tout ce que je déteste. Next

  4. A l’image du show depuis quelques années ce season finale est empli d’incohérences, comme le souligne le boss les adversaires sont transparents , les enjeux survendus depuis deux saisons se révèlent finalement sans intérêt et on se raccroche aux conséquences du dernier crossover annuel pour tâcher de donner du corps et de l’importance à des personnages insignifiants.

    Oliver et Felicity quittent donc à nouveau Star City pour confier la ville à une team arrow composée de bras cassés comme ils l’avaient déjà fait une fois. Thea Queen est totalement ignorée dans tous ces bouleversements et on peut s’interroger sur la notion de famille d’Oliver qui systématiquement depuis qu’elle a renoncé à être Speedy la tient à l’écart de tout et réciproquement qu’elle en fasse de même (Elle ne vient pas le voir en prison, n’est pas là à sa sortie, ne se soucie pas de son neveu,
    et n’est pas convié dans le combat contre Dante et Emiko par contre Ray qui l’accompagne théoriquement est joignable sans problème).

    A posteriori elle ignorera sans doute être tata même dans le futur on va chercher Roy et on revoit aussi bien Alena et Laurel mais pas de Thea puisque c’est même la fille de Ras, Nissa ,qui entraine Mia enfant.

    Cet arc en flash forward aura été une déception de plus dans cette saison la menace Galaxy One étant annihilée avec une facilité déconcertante et la réunion des deux générations s’avérant absolument éphémère et incomplète et confirmant l’inutilité totale du personnage de William, larmoyant de son adolescence à l’âge adulte plus traumatisé par sa relation avec Felicity (qui lui a donné quelques cours de maths enfant avant de le confier à différents établissements privés à l’étranger puis l’a laissé vivre avec ses grands parents en fait…) que par l’absence de son père biologique et d’un René toujours aussi influencable et pathétique.

    Le crossover annuel pourtant prometteur s’était soldé par l’exposition d’un multivers sans retombées majeures pour les héros de l’arrowverse classique et si cette fin de saison nous annonce une conclusion particulière pour Ollicity l’infâme couple lénifiant du Green Arrow et de sa geekette, on ne peut que regretter le sous-emploi effectif de personnalités comme Emiko et de sa remplaçante fugace au sein d’un 9e cercle qui comme tous les adversaires du Green Arrow ont une obsession particulière pour détruire une ville de Star City sans motivation plausible.

    Bref pour moi ça sera mon series finale, peut-être un jour je me ferais les dix derniers épisodes en binge watching pour connaître la triste conclusion d’un show intéressant il y a 7 ans mais qui est depuis bien trop d’années surclassé par l’explosion des shows super héroiques. Arrow était une série pionnière en son temps et d’autant plus que je connaissais pas le personnage de comics je n’ai pas été heurté par les libertés créatives la plupart du temps.

    Mais en ne respectant pas son propre univers et en insistant bien trop sur le côté soap opera combinés à un côté cheap côté chorégraphies et des scénarios de plus en plus incohérents c’était devenu aussi soporifique que de se regarder une vieille rediff de série de l’enfance sans y prêter attention allant cette saison à réussir l’exploit d’avoir à peine 15 minutes valables par épisodes grand maxi.

      • @kentaro > En l’occurrence Katie Cassidy (Laurel) et Colton Haynes (Roy Harper) avaient quitté le show ça ne les a pas empêché de revenir pas plus que Emily Bett Rickards (Felicity Smoak) qui quitte le show en cette fin de saison officiellement mais dont la showrunneuse de la série a annoncé un retour possible pour la saison prochaine. Dans l’Arrowverse les retours sont possibles les exemples Merlyn, Darkh et Snart devraient être des indicateurs probants de ces départs se soldant par des retours récurrents. De fait la présence de Thea en plus d’être logique n’aurait pas heurté le spectateur plus que celui du retour d’une Black Siren pour apaiser le trépas de Black Canary (et l’indigence de Dinah Drake pathétique) ou les caméos d’une Sara Lance décédée, revenue à la vie , voyagant dans le temps mais qui arrive à trouver du temps pour voir sa fausse soeur d’une autre terre …. que dire du coup de Thea ? ^^ Bref c’est gentil de vouloir trouver des excuses à ce show devenu pitoyable scénaristiquement mais chaque saison empire la précédente hélas depuis quelques années.

        D’autant plus si on considère les conclusions des destins des ennemis d’Oliver depuis quelques années, si allez on accepte le destin d’un Promotheus adulé par les fans , Diaz meurt comme un débile tué par Emiko en prison, Dante meurt tué par Emilko qui elle même meurt de la main d’une de ses sous-fifres, on est loin des combats épiques contre Merlyn, Ras ou Darkh qu’Oliver arrivait à vaincre sans son équipe actuelle de bras cassés à ses côtés et qui se révélaient des menaces bien plus concrètes que tous ces cercles et autres organisations criminelles survendues depuis 3 saisons sans finalité probante.

      • Pour Willa Holland, Cette année, elle avait Xehanort et l’Organisation XIII à gérer en plus de ramener ses compagnons d’armes et revenir des ténèbres 😉

        • @xenocross > Pendant une seconde j’ai cru qu’un acteur de l’arrowverse en dehors de Colton Haynes avait trouvé du boulot en dehors ^^. Après google m’a expliqué que Willa faisait des voix de jeux vidéos. Comme quoi elle avait rien à foutre cette saison ^^ Dans deux ans on nous expliquera que Amell peut pas revenir dans les séries cw parce qu’il fait du catch le week-end et qu’il participe à une émission par an de Ninja Warrior? 😉

  5. Ce final aurait mérité un épisode 23 pour qu’il soit un peu plus développé. En plus, contrairement aux autres saisons, il n’y a pas de combat final et c’est dommage 🙁

  6. Un Season Finale plutôt rapide pour une saison avec une excellente première moitié et une bien moins bonne deuxième. Ca fait plaisir au moins de voir Bronze Tiger en action. Je regrette l’utilisation des Flash Forward, d’ailleurs aucune subtilité quand les héros du présent parlent du futur, on a compris on a vu les Flash Forward aussi, on sait ce qui va se passer. La mort et le traitement d’Emiko qui a été un énorme gâchis.

    Ca fait un petit quelque chose cette fin tout de même, c’est véritablement la fin d’une ère. On se demande quand même ce qu’ils ont prévu avec Oliver pendant 8 épisodes, par contre était-ce obligé de spoil sa mort comme ça ? Enfin un peu de retenu aurait été bien même si on le voit pas du tout du futur, mais alors que va voir Felicity à la fin avec l’Anti Monitor ?

  7. Il y a quand même une incohérance sur la mort d’Oliver… Souvenez-vous lorsqu’il vient prêter main forte à Barry pour combattre Thawne dans l’épisode 1×22 de The Flash. Thawne dit à Oliver que dans le futur les livres racontent qu’il vécu jusqu’à l’âge de 86 ans. Soit jusqu’en 2071. Alors soit, COIE vient sans doute rebattre les cartes, mais quand même…

    • Entre temps, il y a eu énormément de changement de timeline. La plus importante étant pour Oliver le moment où il décide de sauver Barry et Supergirl en se sacrifiant dans Elseworlds.

    • Ben on a pas tout vu du futur, et rappelons que Thawne est née au quoi, 23ème siècle un truc du genre ? Les livres racontent bien plus et plus loin que les flashforward qu’on a eu.
      Qu’est ce qui empêche Oliver d’avoir été absent de Terre-1 pendant une trentaine d’années pour ‘ combattre les forces du mal  » et sauver le multivers au coté du Monitor, puis d’etre revenuee tranquillou pépouze finir sa vie avec Felicity et ses gosses ?

    • D’ailleurs j’èspere que vous avez tous compris que Oliver ne meurt pas pendant Crisis.
      Il est juste plus sur Terre 1.
      La felicity du futur après s’être assuré que ses gosses sont safe décide de suivre le monitor qui l’emmè là où Oliver vit depuis le season finale qu’on vient de voir.

      • Sauf que la date de mort sur la tombe était inscrite 2019 et que le Monitor a annoncé qu’Oliver mourrait. Donc rien ne dit qu’il va survivre.
        La ligne temporelle a été changé un paquet de fois depuis le début de l’Arrowverse. Il suffit de prendre pour preuve Connor Hawke qui à l’origine était le fils de Diggle, et qui est désormais le fils de Ben Turner en réalité. Si je ne me trompe pas, les seules lignes temporelles du futur encore d’actualité, ce sont celles de Mia & co. et en 2021 les méta-humains sont traqués par l’ARGUS comme « menaces ».

        • La scène où Felicity rejoint le Monitor jette carrément le doute sur la mort d’Oliver. Pour moi il est coincé dans une autre dimension.

  8. bons points: la mise en scène dynamique durant le premier quart d’heure, même si la fuite en tyrolienne m’a rappelé Batman et Robin (brrrr) au point même parfois que le montage en devient confusvers la fin avec les alternances de temporalité. Spoilers la mort d’Emiko, sérieux?spoiiler et pour la fin, j’avais peur d’une gênance maximale avec le départ de Felicity SPOILERS!!! façon soupe aux choux ou rencontres du 3e type SPOILERS!!! J’ai été mauvaise langue quand je me demandais comment faire le spin off sur 2045 mais sans faire revenir la « vieille » team Arrow.

    J’espère juste que vu l’importance de la menace, que CW a fait péter le chéquier et que Crisis of infinity Earth soit digne d’Endgame puisqu’elle clôture quand même Flash et Arrow et option sur Supergirl et LoT que je vois pas trop traîner encore 1 ou 2 ans.

    • Ça clôture Arrow pour sûr mais pas les autres séries. Surtout que Legends commence à la mi-saison donc même si elles sont présentes dans le crossover, elles ont toute leur saison à faire après la crise. Aucune chance que la chaîne arrête flash qui fait les meilleures audiences. Quant à Supergirl, le crossover aura lieu au milieu de sa saison comme pour Flash donc ça ne peut pas s’arrêter avec la crise

  9. De mon côté, j’ai trouvé cette saison ouffissime.
    La 1ère partie est géniale, le huit-clos a fonctionné à merveille, le ‘ roomate  » de Oliver a fait parti de ces personnages très bien construit et intéressant dont regorge cette saison. Même si beaucoup disent le contraire, je trouve que Arrow a les meilleurs persos de tout le Arrowverse sur cette saison, et de loin. Tout le monde a eu son heure de gloire et tout le monde a évolué, mention spéciale à Black Siren, Turner (très touchant dans la prison), voir même Emiko.
    Cette saison a regorgé de liens avec les précédentes saisons, c’est dingue à quel point ça a été généreux : le queens gambit, les lazarus pit, le retour de Roy, énormément de liens, clins d’oeils et références à d’anciennes événements et personnages, Tommy, le Mirakuru, Deathstroke (dans les flashforward).
    Parlons en des flashforward, j’ai vraiment été dubitatif au début, mais ils ont servi le récit, introduit des personnages stylés, ont fait écho au présent qui nous ait naré… Bien plus utile que beaucoup de flashback des prrécédentes saisons.
    Tout n’était pas égal mais dans l’ensemble, cette saison a été pour ma part trèès agréable à suivre, on est sorti du schéma classique 1 bad guy 1 saison, voir 1 bad guy 1 épisode et le côté  » série d’épisodes fillers  » qui me cassent personnellement les couilles (et qu’on trouve encore dans Flash…).
    Arrow s’est payé le luxe de proposer une réelle tramee scénaristique, de développer un max de liens, de gonfler les enjeux, et surtout, de ne pas s’éterniser sur une intrigue avec trop d’épisodes.
    Elle me rappelle beaucoup la saison d’Agents of shield avec ghost rider, celle qui a été construite en trois partiees, et qui aussi une excellente saison, parce qu’on a eu trois parties distinctes, trois intrigues traités en 8 épisodes chacun, au lieu de 22 épisodes pour une intrigue, et que toutes les intrigues furent au final liés, même si on est passé de la magie, aux androids et au  » cybermonde « . Au final, tout était lié.

    Et que dire du faites qu’Arrow, la série terre à terre du arrowverse, est cele qui vient de me hyper le plus pour l’événement mega cosmique crisis.
    Coup de génie de terminer le saison finale par ça.

    Bref, je vais ptêtre en choquer certains mais, pour moi, cette saison 7 est top tiers depuis le début de la série, avec la 5 et la 2.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here