Spider-Man – Far From Home : La Critique du film + VOTRE AVIS !

209

Spider-Man : Far From Home est dans une position délicate. Entre passé et futur, Phase 3 et Phase 4, Spider-Man : Homecoming et Avengers : Endgame, suite et épilogue… Pour la seconde fois, Jon Watts a la lourde tâche de porter sur ses épaules un film de transition. Un de plus. Ce grand écart permanent a des avantages. Mais aussi des inconvénients, acceptables dans Spider-Man : Homecoming, un peu moins dans Spider-Man : Far From Home. Malgré toute la souplesse de Peter Parker, Watts est dans l’impossibilité de prendre ses aises et peine à concilier une première partie lycéenne gentillette et une seconde partie super-héroïque épique. Moins équilibrée que le premier opus, cette suite se révèle néanmoins plus intéressante dans son propos et plus généreuse en terme d’action, au point que tout le monde devrait y trouver son compte.

Bien évidemment, la grande attraction du film se nomme Mysterio. Du charisme au costume, le Quentin Beck de Jake Gyllenhaal a tout pour plaire et le titre de Maître des Illusions n’est clairement pas usurpé. Rarement un – héros ou vilain ? à vous de le découvrir ! – n’aura été aussi bien développé dès sa première apparition. Certains argueront que les twists qui lévitent autour de Beck sont assez prévisibles. Ce n’est pas faux… mais est-ce vraiment important ? Par le biais de ce personnage, Spider-Man : Far From Home déroule tout un discours sur les apparences, les médias et le divertissement. On pense à Iron Man 3. Et surtout à Marvel Studios dans son ensemble, géant de l’entertainment qui dévore tout sur son passage. Difficile de dégager une morale au milieu des explosions. Peut-être qu’il n’y en a pas. Peut-être que Kevin Feige a conscience qu’il suffit d’un seul faux pas pour devenir le super-vilain d’Hollywood. Ultime clin d’œil méta, ce panneau « Nous avons hâte de vous montrer ce qui arrive ensuite. » caché en arrière-plan de la scène finale. Dans un monde où les illusions sont reines jusqu’à la dernière seconde, tout est vain… sauf l’assurance que le spectateur reviendra pour le prochain épisode.

Autre force du film, les personnages secondaires, à commencer par Nick Fury. Après l’agent du S.H.I.E.L.D. déconneur de Captain Marvel, Samuel L. Jackson conclut son grand chelem super-héroïque en jouant une version de son personnage plus proche des comics. Il est bon de rappeler de temps en temps que les encapés sont des outils entre ses mains. Pas des amis ! Le duo Happy Hogan/Tante May tire également son épingle du jeu, avec un Jon Favreau qui s’impose doucement comme le nouveau Phil Coulson de l’Univers Cinématographique Marvel. En tant que réalisateur d’Iron Man, présent depuis le tout début, il fait la glu entre les différentes phases et les différents univers. Et comme dans Avengers : Endgame, quelques mots lui suffisent pour créer une étincelle d’émotion. Reste le cas Michelle Jones. Comme Peter Parker, on aime l’humour noir et les punchlines de cette adolescente sarcastique. Seulement, il serait temps de donner un rôle plus consistant à Zendaya ! Mais que voulez-vous, malgré ses millions de followers, elle ne fait pas partie de l’entourage des Avengers ou de Tony Stark…

Et Spider-Man dans tout ça ? Si Tom Holland compose un Peter Parker toujours aussi sympathique et touchant, fort bien dirigé et mis en valeur par Jon Watts, difficile d’être aussi enthousiaste en ce qui concerne son alter ego masqué. Le road trip européen limite forcément les possibilités de voltiges étourdissantes et le fameux costume noir ne vaut pas les bons vieux classiques. Derrière ces détails, le principal souci reste l’ombre écrasante de Tony Stark. La question de l’héritage d’Iron Man est légitime, mais la chose est tellement appuyée que cela finit par ressembler à une formule magique invoquée par Sony Pictures, comme si le Vengeur Blindé était le sésame permettant d’ouvrir les portes du box office. Il est temps pour Spider-Man d’exister par lui-même ! Bien sûr, ce sera sans doute le cas dans le prochain opus… mais cela commence à faire long. La dépendance de cette pentalogie à la technologie Stark Industries fait que l’on parle plus de satellites, de drones et d’imprimantes 3D que de toiles, d’oncles et d’araignées. Il y a comme un problème.

Si vous êtes allergiques aux teen movies super-héroïques, sachez que vous allez sans doute souffrir pendant la première partie de Spider-Man : Far From Home, qui est dans la droite ligne du premier opus. Autant être prévenu ! Il faut dire que l’effet de surprise n’est plus là. C’est aussi fun que léger, à l’image des conséquences de la Décimation, abordées mais trop vite survolées. (A ce propos, une menace en rapport direct avec les conséquences du ‘snap’ sonnait comme une évidence, plutôt que de nous resservir le schéma narratif du [Vautour].) Heureusement, la seconde partie du film est d’un tout autre niveau, bien supérieure au troisième acte de Spider-Man : Homecoming. On retrouve la destruction lambda des productions Marvel Studios… avec de superbes séquences visuelles à l’esthétique comics qui maintiennent en éveil jusqu’au bout.

Film de référence pour Peter Parker, Spider-Man : Far From Home n’est pas encore le blockbuster arachnéen ultime de l’Univers Cinématographique Marvel. Notre héros n’a que 16 ans. La volonté d’une montée en puissance minutieusement contrôlée – marque de fabrique des trilogies Marvel Studios – est manifeste, Peter étant cloué au sol par une opposition entre deux univers radicalement différent. Miroir inversé, cette suite a le mérite de convaincre sur de nombreux points qui décevaient dans Spider-Man : Homecoming. Quant à l’avenir… L’effet wow de la première scène post-générique nous fait compter les jours avant le troisième opus. (On regrettera juste que ladite scène ne soit pas placée à la fin du film, afin d’en faire un moment culte plutôt qu’un bonus.) Ils sont forts, les bougres !

————————————————–

Spider-Man : Far From Home est réalisé par Jon Watts et sort en France le 3 juillet 2019, avec Tom Holland (Peter Parker/Spider-Man), Marisa Tomei (Tante May), Jacob Batalon (Ned), Zendaya (Michelle), Jake Gyllenhaal (Quentin Beck/Mysterio), Numan Acar (Dimitri), Samuel L. Jackson (Nick Fury), Cobie Smulders (Maria Hill) et J.B. Smoove (M. Dell).

209 COMMENTAIRES

  1. Une scéne culte ? carrément boss ?
    Bon ben on va espérer du Osborn…
    Le film a le cul entre deux chaises a priori, et c’etait le cas de Homecoming que j’avais bien aimé, donc oui j’irais le voir, et puis je le l’aime bien moi le Holland…

  2. Bon ben comme prévu toutes les craintes semblent se concrétiser. La partie Spider-Man semble être la partie la plus faible du film comme pour Homecoming. A croire que les meilleurs films du tisseur du MCU sont les films de groupe. Rendez-nous Raimi…

    • Pas comme ca que je comprend cette partie : Heureusement, la seconde partie du film est d’un tout autre niveau, bien supérieure au troisième acte de Spider-Man : Homecoming. On retrouve la destruction lambda des productions Marvel Studios… avec de superbes séquences visuelles à l’esthétique comics qui gardent en éveil jusqu’au bout.

      •  » difficile d’être aussi enthousiaste en ce qui concerne son alter ego masqué. Le road trip européen limite forcément les possibilités de voltiges étourdissantes et le fameux costume noir ne vaut pas les bons vieux classiques.  »

         » La dépendance de cette pentalogie à la technologie Stark Industries fait que l’on parle plus de satellites, de drones et d’imprimantes 3D que de toiles, d’oncles et d’araignées. Il y a comme un problème.  »

        C’est à cette partie que je faisais allusion.
        Concernant Garfield chacun ses gouts. Par contre ce qui est certain c’est qu’Amazing Spiderman 2 a les sequences de voltige les plus dingues du personnage sur grand ecran. Vu les moyens de MS j’aurai au moins attendu le meme niveau.

        • Ben je l’aimais bien moi Andrew Garfield, plus que MacGuire d’ailleurs….
          Oui mais si on a que de la voltige et rien a coté…. je pense que le plus dure c’est pas de mettre des moyens, c’est de trouver un équilibre.

  3. Je dirais que si la 1ere scène post-credit n’est pas placée à la fin du film, c’est pour éviter de mettre l’acteur en question au casting ; ce qui, vous l’aurez deviné, gacherai l’effet surprise…si c’est bien la fameuse scène que j’ai en tête !!!

    • J’ai également eu vent de cette scène post-générique et de l’acteur en question. Si ça s’avère vrai (et de plus en plus d’indices pointent vers ça), il est possible que je ressorte du film bien plus satisfait de cette scène que du film entier au vu de la critique qui a l’air de décrire FFH comme un « more of the same » par rapport à Homecoming, avec cela dit des ajouts au moins plus divertissants.

  4. « mais la chose est tellement appuyée que cela finit par ressembler à une formule magique invoquée par Sony Pictures »

    Pourquoi sony serait à l’origine de ça ?

      • Ya pas que le boss.

        Dans toutes les critiques que j’ai lu, ça sort des tas de défauts pour les minimiser ensuite.

        Quelle tolérance incroyable pour les films du MCU quand même…

  5. Les critiques ont tweeté que ce film était le best spidey ever…aucun respect pour sony, Raimi, Webb et spiderverse…

     » Rendez les droits à marvel » que vous disiez…. dire que certains pensent qu’ils feront mieux avec les xmen…big lol quoi.

    Ps: encore un film que je n’irai pas voir, je trolle juste avant d’aller au trône…

    • ils ne feront pas mieux avec les X-men, ils feront diffèrent.
      avant, on pouvait tout de même penser qu’à cause du bordel des timelines de la saga Fox, le MCU ne pourrait jamais faire plus incohérent, mais après l’ouverture de la boite de Pandore Endgame, c’est la porte ouverte à toutes les fenêtres !

      quant à ce bon vieux Spidey, voilà belle lurette que ses films sont faits et distribués, puisque le MCU développe Ultimate Spider-Man (DA) et que Sony prétend qu’il va oser le Miles !

      • Ils feront mieux pour cyclope (pas difficile vu comment la fox la tapètisé), mais si c’est pour avoir un xmen comedy club…

        Punaise, mais ce manque d’audace avec spidey sérieux, ils en ont fait la p… de Stark, alors qu’on voulait tous un spidey aussi badass que celui de Raimi ou aussi fidèle que celui de Webb…

        Ils auraient pu adapter la saga des clones ou un autre truc de ouf, vu ce qu’ils ont fait avec avengers, mais non ils ont préféré faire un spidey en mode Martine en vacance…

  6. Humm… C’est la première fois depuis des années que je sens de l’hypocrisie du côté de LTH.
    On sent qu’il déploie des efforts pour tourner autour du pot et ne pas dire qu’il a trouvé ça naze.
    Aurait-il-été aussi tendre si le film avait été estampillé Sony ou Fox? Pas si sûr…
    Enfin ce n’est qu’un ressenti, je me trompe peut-être.
    En tous cas, seule la scène post-générique me donnera envie de voir le film. C’est mince, très mince. J’attendrais de la voir sur Youtube et je regarderai le film à sa sortie en blu-ray

      • Plus facile, plus rapide, plus séduisant est le côté obscur, Rastarapha.
        Mais si les critiques de LTH sont celles que je lis avec le plus d’intérêt, là, sincèrement j’ai un gros doute. Après c’est pas un mal de se laisser influencer par son côté fanboy de temps en temps.
        Je ne suis pas anti-MCU donc je n’y vois aucun complot. Y’a pas écrit Fretide sur mon front non plus mais je sais lire entre les lignes, enfin je crois et là, ça pue le film naze quand même malgré une critique très tendre.

        • Pour l’instant sur RT il a 93% avec 67 critiques, c’est pas mal pour un film qui « pue le film naze » non ? Je sais que c’est pas un gage de qualité absolu mais c’est déjà un premier indicateur positif selon moi.

          Notre propre avis ne doit pas déformer notre vision des choses, perso’ j’essaie toujours de garder du recul quand une critique n’est pas en accord avec celle que je me suis faite d’un film, on a pas tous les mêmes attentes, pas tous les mêmes goûts et on peut difficilement rester objectif face à un objet filmique tant il peut faire appel à différents aspects de notre personne… (le scénario, l’aspect visuel, la BO, etc…)

          Du coup ce que tu prends pour de l’hypocrisie moi je le vois comme ça : LTH apprécie cette version de Spidey, mais elle stagne trop et s’endort sur ses lauriers (où ceux de Stark plutôt) et il est temps de passer à la vitesse supérieure et de devenir LE héros de New-York ! Tu vois, on lit ce qu’on veut entre les lignes haha ! (je dis tout ça sans animosité hein)

          • Uatu lit mieux dans mes pensées que Cyclope (mais rien d’étonnant venant d’un Gardien ^^).

            PS : il y a tout un monde de nuances entre ‘Meilleur film de ma vie !!!’ et ‘C’est une purge !!!’. Sauf qu’aujourd’hui, à l’heure des avis en 360 caractères, c’est soit génial, soit pourri. Un film peut être ‘bien’ (très bien sur certains points, un peu moins sur d’autres).

          • @LTH
            Voilàààààààààà !
            Après bon, tu n’as jamais caché avoir un certain attachement aux films du MCU, il vaut mieux avouer être subjectif que de se prétendre objectif (et tu ne l’a jamais fait) puisque finalement, on ne l’ai jamais. Mais certains prenant personnellement chaque critique, limite comme une attaque contre leurs goût, des antagonismes du type « J’adore ! » vs. « Je déteste » se créent si facilement.

          • « Uatu lit mieux dans mes pensées que Cyclope »
            Pas étonnant quand on voit le monde à travers une visière optique après tout…
            Enfin soit, je m’incline. Ce n’était qu’ une impression.

            @ Uat-cher: Encore une fois, je n’ai pas dit que j’étais pas d’accord avec elle. Au contraire, je lui fais suffisamment confiance pour ne pas avoir envie d’aller voir ce film au ciné même si cette version de Spidey est ma préférée de loin.
            Mais n’appréciant pas l’univers de ce Spidey, je n’avais envie de voir ce film que pour le côté épilogue d’Endgame et rien de ce qu’il a décrit dans sa critique ne me donne envie de voir ce film.

        • Mouais…. Enfin Garyus a travers les années (même ci je commente maintenant très rarement) j’observe et ta jamais était très fairplay niveau MCU par contre a souvent faire de l’adoration sur des trucs de DC bien pourri…

          • Je ne suis pas souvent d’accords avec lui ( Garyus), mais je pense que les snydersexuels non plus ( termes qu’il a au passage été le premier à utiliser sur ce site ). Donc ecoute « l’observateur » quand il te dit de mieux « observer ».

          • Garyus ? le p’tit gars qui nous a tanné six mois (ou plus) avec son Captain Marvel, pro-DC ?
            c’est plus des lunettes qu’il te faut, c’est un wouf !

  7. Et bah ce film n’a pas du tout convaincu LTH, qui n’ose pas dire clairement qu’il est moyen et qu’il espère que la suite sera meilleur car c’est marvel studio. Bref encore un film à oublier, d’ailleurs toujours pas vu captain marvel je me demande si je vais faire l’effort un jour de le regarder.

  8. – La critique est élogieuse : le boss a vendu son âme à Disney…
    – La critique est positive sans être élogieuse : le boss est hypocrite il aurait était plus dur avec un film de la FOX ou DC…
    (Tout ça bien-sûr sans avoir vu le film donc sans être capable de juger par soi-même, avec une mention spéciale aux télépathes qui traduisent les « réelles » pensées de LTH haha… Charles, es-tu là ?)

    Enfin bref, j’en attends pas grand chose de ce film, j’suis pas le plus grand fan de la « Iron Man dépendance » même si j’ai adoré le personnage incarné par RDJ, il y a tellement mieux à faire avec l’araignée sympa du quartier, et j’aime bien Tom Holland mais juste faut qu’ils lâchent un peu les chevaux et qu’ils le laissent sortir de l’ombre de Stark.

    • « Tout ça bien-sûr sans avoir vu le film donc sans être capable de juger par soi-même, avec une mention spéciale aux télépathes qui traduisent les « réelles » pensées de LTH haha… Charles, es-tu là ?) »

      hahaha tu es nouveau? Je te souhaite la bienvenue sur ce site. Et oui, à un moment donné , il faudrait que Peter (MCU) prenne son indépendance de tu sais qui.

    • @ Watcher: c’est la première fois que je sors ce discours envers LTH et d’habitude, je le défends contre ceux qui le tiennent. Mais là, ça me semble flagrant. Et encore, je dis que je peux me tromper.
      Sommes-nous donc ici sur de la pensée unique? N’a-t-on pas le droit d’exprimer une opinion contraire à celle de LTH?
      J’ai pas besoin d’avoir vu le film pour dire ce que j’ai dit. Je ne dis pas qu’il a tort ou raison sur les qualités et les défauts de ce film mais qu’il se retient de dire qu’il n’a pas aimé du tout, là où il s’est bien lâché pour un film comme Dark Phoenix.
      Et je ne pense pas que DP est meilleur que FFH. A mon avis, ce sont des films très moyens tous les deux.

      @Tangoblack: C’est gentil de souhaiter la bienvenue aux nouveaux. Bienvenue Watcher 😆

      • Nan je sais bien, tout le monde a le droit de donner son avis etc… Juste je trouve ça étrange de vouloir faire dire au rédacteur de cette critique ce qu’il n’a pas dit… Si il a préféré ce film à Dark Phénix, pourquoi n’aurait-il pas le droit d’être plus doux dans sa critique que dans celle du dernier X-Men ?

        • Je sais pas Watcher, peut-être est-ce la tournure de ses phrases.
          Il a tous les droits, c’est pas la question.
          Je n’ai jamais ressenti de parti pris de sa part pour telle ou telle écurie mais là, encore une fois, je me pose la question. C’est juste une question hein, pas une attaque en règle. 😉

          • ah moi je lui en ai très souvent ressenti….

            mais bon, ceci dit, c’est pas un tort
            être sans parti pris, sans arbitraires, c’est être totalement transparent. Et les modérés ne sont que des personnes qui veulent effleurer ça… Non à un monde uniformisé. Si on n’avait tous le même genre de goûts, et qu’on s’interdisait d’exprimer ses différences, la planète entière pourrait être rachetée par Disney !
            😉

    • c’est assez drôle l’effet fin de phase 3 sur les followers d’lTH ces derniers temps …
      Ils découvrent l’eau douce.
      Des fanboys qui ont si longtemps défendus becs et ongles la suprématie du savoir-faire Marvel studios, toujours largement au-dessus des autres, qui avaient trop tendances non seulement à dénaturer le matériel, mais surtout ne savaient pas gérer un univers-saga sans se contredire un peu plus à chaque film et/ou massacrer le matos avec des choix peu judicieux [ou serait-ce le fait qu’on est au début de l’histoire du monde montypithonesque : « les dinosaures sont tous morts, ça a fait du pétrole, là-dessus les émirs sont arrivés et ils ont tout racheté … » ^^] ; ces fanboys qui aujourd’hui se lancent cors et âmes dans le débat sans fin des incohérences d’Endgame, qui crachent sur le fait d’une ressortie qui manifestement ne vise qu’à symboliquement dépasser Avatar (film qui appartient à la même boutique, désormais) et qui maintenant s’en prennent à S-M:FFH avec le spectre du mot « surcôte » qui semble déjà roder en embuscade ….

      un effet de la canicule, peut-être ??

      • @SinCo et America’s Ass: Où avez-vous donc lu des critiques du film. Attention, à défendre les yeux fermés, vous ne faites que montrer votre fanboyisme. 😉

    • Le truc, c’est que certains n’ont absolument pas envie d’aller le voir pour pouvoir le critiquer « objectivement » mais bon c’est tendance d’apporter un jugement sans fondement sur tout ce qui bouge, que veux tu ma bonne dame…

        • Tu m’as tué Forge !

          Puis le coup du vous devez aller le voir vous verrez il est bien vous nous faites le coup à chaque film du mcu… A force cela marche plus ! Hulk et thor dans EndGame, cela donne envie de vomir…

          Oyez oyez, venez dans le merveilleux monde du mcu, un univers connecté sans incohérences et ou chaque personnages suit une évolution logique pensé dés le premier film ou ils apparaissent. Ou chaque event ou intrigue est pensé en amont pour avoir un impact majeur sur cet univers, ou s’oppose la notion du bien et du mal. Voyez comme dans EndGame la populace qui a survécu se pose la question si les actes de thanos étaient justifiés, vous verrez des dialogues intéressants, bien entendu civil war notre event majeur de la phase 3 en dehors de thanos a encore son impact dans cette conclusion magistrale. Voyez comme captain america réussit à perdre son statut de hors la loi ce film.

          Oui des events pensés en amont, beaucoup de profondeur et un impact sur le long terme des actions de nos héros. Regardez donc notre super conclusion surprenante ou une armé de méchants affronte notre armé de héros apparaissant par surprise, avec un spiderman toujours soucieux de son identité secrète. C’est épique on vous dit, voir des mecs costumés prendre des poses dans une scène qui prend tout le monde par surprise, ce n’était pas kitsch ou nanar on vous dit…

          • Je rêve où tu disais Y’a deux jours que tu balance plus gratos sur le MCU depuis deux ans? Et là tu fais quoi? Tu répond à qui? 🤔

          • Tu n’as pas d’humour Basto snif Ceci dit j’ai pensé à toi en écrivant ce message avec le gratos justement lol

          • A partir « d’oyez, oyez » je sais pas pourquoi je lisais avec le thème du « Plus grand chapiteau du monde » 😀

  9. …et bien sûr, cette analyse va passer très vite pour perplexe, voire carrément Négative…
    Alors qu’en fait non, elle semble rester assez enthousiaste et, surtout, nuancée avec difficulté – car Hé Ho! LTH a aussi plein d’autre choses à faire, à penser…

    Une personne pouvant se consacrer à plein sur le film et son sens pourra mieux compléter ça, en montrant ce vers quoi il vaut peut-être mieux se focaliser dans sa narration…
    Lequel film reste toujours… un Blockbuster Tout Public Estival. Et pas un drame esthétisant sérieux et cérébral réservé principalement aux adultes.
    Faites travailler les bons muscles réflexifs…

  10. Um…….. je n’aime pas les teen movies et c’est ce qui me rebutait déjà dans Homecoming malgré quelques réussites à retranscrire l’esprit de notre spidey national. Pour autant la critique du boss me donne envie d’aller y faire un tour histoire d’attaquer mon dernier marvel de l’année ^^.

    Quant à la référence permanente à Stark , autant ça pouvait être amusant et intéressant le temps d’un film, autant là ça devient lourd, Spidey reste un personnage farouchement indépendant dans la plupart de ses aventures, sa participation à des groupes que ça soit les Avengers ou la FF n’étant pas des plus mémorables à titre personnel.

    Si Marvel Studios veut faire de l’interconnecté tant mieux mais il est temps sinon d’abandonner au moins d’assouplir la formule pour donner leur pleine mesure aux héros iconiques dans des adaptations plus fidèles aux scénarios des comics.

    Bref qu’on nous ramène la rouquine préférée de notre tisseur et qu’on arrête cette hérésie avec cette Michelles Jones inspirée des ultimate Gwen Stacy et ultimate MJ.

    • Tiens, un film du MCU que tu n’as pas aimé dans sa globalité!!?
      Plus sérieusement, le 3è volet nous apportera bien plus de choses iconiques tel que N. Osborn ou les Sinixter’s par exemple et sans compter d’autres surprises. Je peux pas croire qu’ils vont nous jouer la carte du « teen movie » à chaque épisode…

      • « Je peux pas croire qu’ils vont nous jouer la carte du « teen movie » à chaque épisode… »

        Et pourquoi pas ?

        À la base choisir un jeune acteur pour Peter c’était pour accentuer ces galères de double identité lié à sa vie d’ado… (en tout cas ce que moi je suppose comme choix)

        Feige n’aimant pas forcément la double identité (fin de homecoming)

        Il nous reste que la vie d’ado…

        • @Rasta, tu ne m’apprend rien là! Disons que je souhaite que ça ne prenne plus une part aussi prépondérante que dans Homecoming & FFH…

  11. Moi, j’aime les Trolls et les hateurs… ils font de la publicité gratuite…. plus ils seront nombreux, plus le MCU grandira…
    Je vous aime tous !

      • Spoiler spoiler spoiler

        Désolé je dois chercher comme un naze mais la bombe concernant la scène post gen est ce vraiment xxxxxxxx ?

        Svp y a t il la présentation du futur grand méchant? Osborn?

        Merci à ceux qui répondront

        J ai un gros doute car j ai lu que la scène post gen à elle seule valait d aller voir le film donc si c est ça..
        ..

        • les scènes post-gen [spoiler] ne présentent que deux choses: le twist tardif impossible à faire dans Civil war et la confirmation que les skrulls ne sont pas infiltrés parmi les super-slips depuis 23 films, ou tout du moins pas pour asservir l’humanité … reste à savoir comment les cellules dormantes des Kree vont procéder pour se substituer à cette infiltration silencieuse sans faculté de métamorphe … à moins qu’une fois encore, ce soit une piste qui ne sera pas ou que vaguement explorée par la suite…

  12. Alors ! (avis garanti sans poil pour le forum/site, tout ce qui est spoiler, il y en a tellement à dire que je vais faire ça dans un autre post)

    En termes de comparaisons, j’avais apprécié Homecoming mais trouvé le film assez meh, loin d’être un bon film Spider-Man, juste un petit teen movie passable.

    Ici… Après une première partie teen movie du même acabit qu’Homecoming (donc, assez redondante, enfantine et niaise)… On entre dans une deuxième partie épique, héroïque et digne d’un très bon comics Spider-Man. On est loin encore de la lettre d’amour parfaite au héros qu’était ITSV, mais j’ai vraiment le sentiment d’avoir assisté à une excellente et fidèle adaptation du tisseur et son univers sur écran, rien qu’une scène vers le début du 3e acte qui m’a complètement scotché (vous verrez très vite de laquelle je parle, pour le coup ça a totalement dépassé mes attentes) ainsi qu’un 3e acte faisant vraiment ressentir cet effet d’assister à un comics vivant du tisseur. 15 ans pile (à un jour prêt grr) après Spider-Man 2, ça fait clairement du bien ! On prends son pied ! 😀

    Et vous l’aurez deviné, cette 2e partie (et les 2/3 scènes parsemés dans la première partie) grimpe en qualité… Quand Mysterio arrive. Honnêtement, je ne vais pas prendre de pincettes : il était P.A.R.F.A.I.T. ! Jake Gyllenhaal est magistral, le personnage est brillamment écris, son costume déchire, son rôle déchire, bref, il est parfait. Je crois que je viens clairement de trouver mon perso favori du MCU hors « gros étendards » (ex Cap par exemple). Rien à redire. Un triomphe. Non mais vraiment. Je peux pas en dire plus car je veux surtout pas spoiler le personnage, donc le reste je le dirais sous balises.

    Bon après oui, ça reste de l’acabit d’un MS, on est encore loin du Spider-Man iconique (mais il arrive, doucement mais sûrement, le Spidey de Tom Holland grandit…), mais faut quand même avouer qu’Holland campe un Peter quand même très charismatique. Vite vite qu’il grandisse !
    Mais rien qu’en terme d’action, ça fait du bien de voir Peter seul comme un grand affronter des menaces déjà plus conséquentes, et où il fait surtout appel à ses méninges plutôt qu’à des gadgets. C’était pour moi le plus grand défaut d’Homecoming, autant dire que ça fait carrément du bien !

    Et oui, ces deux post-générique…Surtout la première, vont inévitablement faire compter les jours jusqu’au prochain, ainsi qu’à la comic-con, car jamais autant le calendrier de la phase 4 n’aura été aussi nécessaire. On entre vraiment dans une nouvelle ère de la post générique. Pourquoi sérieusement ne pas l’avoir laissé à la fin du film ?? :point:

    Bref, malgré cette première partie assez redondante, enfantine et niaise, Mysterio et cette 2e partie sauve clairement le film pour m’offrir un film du tisseur que je ne savais pas spécialement que je désirais, et donc j’ai vraiment pris mon pied. 😀 Vite que Tom Holland grandisse nom de diou ! ^^

    • « Jake Gyllenhaal est magistral, le personnage est brillamment écris, son costume déchire, son rôle déchire, bref, il est parfait. »
      mais tellement,
      perso, je crois que ce que j’ai préfèré dans cette écriture magistralement irréprochable, c’est le [spoiler] discours dans le bar, où Beck ne fait que dresser tour à tour le cursus de chaque membre de son équipe, le passif qui a nourrit les rancœur envers (tjrs) Tony Stark et leur implication dans le plan … les mecs travaillent en équipe, se connaissent depuis un bout, on agit en plusieurs points du globe, mais en speech de winner, il n’y a rien de mieux qu’a dresser une liste de pedigrees de chacun … j’ai kiffé tellement ça rappelait ces grands moments où les méchants de James Bond au lieu de coller une bastos en plein poire à l’espion, le ficelait à une table avec un laser (ou un requin) qui aurait raison de lui en moins de 25 minutes et lui laissait 14 000 605 possibilités de s’en sortir pendant leurs longs monologues pour expliquer leurs plans !
      Tout ça rend le perso tellement crédible. A aucun moment on n’aurait pu penser que le spectateur aurait pu avoir la révélation du twist autrement … J’adore Gyllenhaal, il m’a souvent conforté dans ses capacités à bien jouer, mais là, soyons honnête, il ne fait que cachetonner et n’est pas plus édifiant qu’un Corey Stoll ou qu’un Mickey Rourke ….

      • On est bien d’accord, c’est exactement ça qui m’a fait vraiment kiffé cette scène, le fait qu’il ne soit pas seul, l’ampleur du ‘spectacle’ (digne de ce que j’attendais du personnage) ainsi que la réutilisation intelligente d’éléments précédemment. Pour le coup c’est bien plus crédible ici pour Mysterio que pour le Vautour.
        Celle-là + celle ‘cauchemardesque’ seront clairement les deux moments que je retiendrais le plus dans le film.

        • et puis il y a ceux qui n’ont rien compris/qui ne veulent pas faire l’effort de comprendre parce que ça entacherait leur asservissement… 😅

  13. A Lapinus:

    Ce qui serait bien ce que les derniers commentaires se retrouvent en tête des commentaires. Je suis obligé de dérouler les très nombreux commentaires pour voir les nouveaux. Mis à part cela mon fiston va le voir avec des potes et me racontera….Je n’ai pas aimé Homecoming, donc pour moi non, même si Gyllenhall est parait-il un des meilleurs vilains….Ceci dit le film profite bien de l’après Avengers et il marche mieux que Homecoming dans chaque pays où il sort. Avec la fête du cinéma aujourd’hui il devrait faire une belle première journée.

  14. Cousu de fil blanc, ne réservant aucune surprise avant sa scène post générique pour quiquonque ayant regardé un épisode de la série animé ou ayant jouer a un jeu Spider-Man ou apparaît Mysterio.
    Grosse déception pour ma part. Heureusement les scènes d’illusions font le taf dans une troisième partie époustouflante.

    Pour les néophytes ne connaissant l’univers du tisseur qu’à travers les films ça peux faire un bon scénar… Dommage pour les fans de Spidey

      • SPOIL

        Présenter Mysterio comme un allié pour en faire le vilain de l’histoire au bout d’1h40 de film alors que tout les fans du Tisseur avait vu le twist arriver des la bande annonce c’est quand même dommage.
        J’espérais autre chose qu’un twist couri d’avance.

        A ce rythme là, dans le prochain film il vont nous présenter Norman Osborne comme Maire de New York alors qu’un nouvel ennemi terrorisé la ville : le bouffon vert! Pour nous faire le twist de fin de film ou « Quoi? » « Comment ? », « Quelle Surprise! » Norman Osborne est le bouffon vert!!! Ce sera du même niveau.

        Même l’Arkham Knight du jeu éponyme avait un twist moins griller que celui de Spider-Man FFH

        • En même temps, si MS avait fait de Mysterio un gentil, on aurait eu toute une armée d’Apola « fan de comics » crier au sacrilège en disant « mais c’est n’imp’! Mystério c’est méchantl! MS fait encore de la merde en crachant sur le matériaux d’origine »… Aaaaaaaaa les fans… [roulements d’yeux]

          Il faut aussi se mettre en tête que les personnes qui vont voir les film ont, à 95%, jamais lu un comics Spider-Man… Tu te doutes bien que dans ce cas, les scénaristes ne vont pas s’embêter à faire des changements de twist pour les 5% alors que ce twist va sûrement plaire à la majorité des spectateurs…

          • Merci Guitoon pour ce rappel… C’est parce qu’il y a des blogs, des commics, des youtube video et toutes les infos que tous les spectateurs sont au courant.

          • Ah bah tu vois moi je loin d’etre convaincu que ce twiste ai surpris qui que ce soit.
            Mais il y avait d’autre manière de faire un film avec Mysterio sans cacher qu’il était méchant. Même en voulant y incorporer un twist, il suffisait de faire un film d’enquête ou on introduit 3-4 nouveaux personnages tous pouvant potentielement être Quentin Becq au sein du Shield et de révéler lequel d’entre eux était en réalité sous le casque.
            Une façon de séduire les fans et les néophytes.

    • J’étais exactement comme toi Apola. Franchement faire reposer le film sur ce twist soit connu par tous les fans, ou bien déduit depuis lonnnngtemps par les personnes ayant un brin de jugeote… Au vu de la promo sérieux, si c’est pas mysterio le méchant, c’est qui ? les élémentaux qui restent toujours au second plan ? Franchement c’était tellement évident que j’étais sur qu’ils préparaient une autre (vrai) surprise… Et bin non…

      Et puis je suis allé voir le film avec un groupe d’amis, et sur 8 personnes, 6 ne l’avaient pas vu venir ce « twist »….
      Donc (à mon grand regret), ce twist a fait le job pour la majorité des spectateurs.
      => et ça vient parfaitement illustrer le fait suivant : ce film va être grandement apprécié du grand public, alors que selon moi on ne nous sert pas un film de grande qualité (franchement si on le compare aux spidey de la trilogie de Raimy…)

  15. Un film très très décevant, assez inférieur à Dark phoenix sur bien des points. En même temps, j’ai 35 ans, je suis père de famille de gamins en bas ages donc peut être ne suis je pas le public cible de ce genre de film trop teen movie. 8 euros pour voir simplement une scène post générique, ça fait cher la place

  16. J’ai globalement aimé mais je dois avouer être un peu déçu. J’attendais un grand Mystério et puis on a eu Mystério, visuellement le film est parfait, le côté teen movie plaira ou pas à certains perso ça ne m’a pas dérangé. Mais ouais j attendais vraiment le multivers, j’attendais de la magie pas de la technologie signé Stark…
    Bon film et bon teasing pour le s.w.o.r.d
    Par contre j’ai hâte de voir J.K Simmons de nouveau me faire rire 😂

  17. Le film était énorme je dois bien l’avouer, si je devais faire un classement à chaud, ça serait :

    Spider-Man 2/Spider-Man/Spider-Man 3/Far From Home/The Amazing Spider-Man 2/Homecoming/The Amazing Spider-Man

    Spider-Man 3 est aussi bien placé car… malgré le fait que le film ne soit pas maîtrisé, il est infiniment plus profond et puissant dans ses thématiques que tout les autres Spidey qu’on a eu par la suite. Malgré son manque de maîtrise, je dirais qu’il surclasse pourtant sans problème un film presque « parfait » dans ce qu’il a la prétention d’être comme Far From Home.

    Enfin bref, Mysterio est un parfait méchant. On « regrettera » peut-être le fait qu’il ne soit pas aussi bien amené que Raimi l’avait fait, mais il n’en reste pas moins extrêmement bon. Mais comme le Vautour, ou nous ressort la carte Iron-Man comme raison qui motive le méchant… À quand un méchant qui en veux réellement à Spidey ?

    Et attention spoiler… Je ne crois pas une seconde à sa mort. Enfin je veux dire, c’est évident 🤷‍♂️ C’est le maître des illusions.

    • En fait, si on écarte Thanos et son black order et Loki/Hela, le MCU c’est dans Iron man, un copycat mastoc d’Iron man, dans l’incroyable Hulk, un copycat monstrueux de Hulk, dans Iron man 2, un copycat à fouets d’Iron man, dans First Avenger, une némésis à super-sérum*, dans Iron man 3, un simple acteur qui campe la terrible Mandarine, dans Ant-man, un copycat d’Ant-man, dans Doctor Strange, un copycat mystique de Thanos, dans Civil war, un fils névrosé de Sokovie, dans Black Panther, un copycat qui va même jusqu’à piquer le mojo de la Panther, et dans Captain Marvel, un kree sans pouvoirs (les skrulls étant dans le MCU des Petshop Skrulls) …

      Avec un humain qui en veut à Stark et qui se fait un costume à base de truc piqués aux aliens et un humain qui en veut à Stark et qui (re)pique la technologie Stark quétait même pas à lui en fait, dans les Spider-holland, de là à dire que dans le MCU, y a des héros à pouvoirs et des super-vilains qui n’ont pas vraiment les leurs, mais plus souvent des rancuniers qui font tout pareil et ne savent pas aller plus loin que de copier en moins bien …

      Difficile de croire qu’ils pourraient faire de von Doom, par exemple, un tyran qui acquiérerait sa puissance de par lui-même son talent et sa vilainerie réelle, on peut effectivement douter de l’avenir….

      * = qui ne reviendra que pour incarner le professeur Charon ^^),

  18. wôw
    wôw…

    Wôw !!!

    Eh bien, il est vrai que je n’en attendais rien, mais que tout de même Gyllenhal* en Mysterio, ça m’intriguait bien, et quelques autres teasings comme les élementaux ou la possible notion de multivers (histoire de voir s’il était possible de s’enfoncer d’avantage qu’avec les deux timelines (ou plus si affinité) d’Endgame …) …

    Et si durant les premières minutes du film, j’ai eu confirmation que Spider-Holland n’était pas mon spider-man, il n’y avait que la sensation de revivre 2018 avec un Black Panther que j’avais adoré, un Infinity War qui m’avait fortement plu et un Ant-man & the wasp où je m’étais dit que décidément l’homme-fourmi n’était pas vraiment des films indispensables à sa saga, et tout juste moyen … avec, cette année un Captain Marvel qui m’a agréablement surpris, un Endgame en guise de conclusion de saga, ces premières minutes de FFH m’ont donc fait pensé au possible spiderant-man estival …. Mais une fois le film terminé … wôw, non décidément non, 2019 ne sera pas une réédite de 2018 …

    Et je pense pouvoir dès à présent affirmer que FFH entre dans mon top 3 du pire de chez pire du MCU, avec Ironman 3 et Dr Strange ….
    Ce film n’est pas plus nul que nul, avec son intrigue cousue de film blanc et la sensation que tout était déjà joué dans les bande-annonces (car [spoiler] le twist des anciens employés de Stark fait encore effet de corde plus usée qu’usée pour Starksexuals …) et son humour tout droit pompés aux plus beaufx chef-d’œuvres de Shawn et Marlon Wayans.

    Plus qu’un film convenu, avec il faut bien le dire des effets visuels assez moches et criards, j’en suis sorti avec cette incompréhension : pourquoi le film Green Lantern n’a pas eu de succès alors que celui là va faire un B.O incroyable ? parce qu’on a bien à faire au même genre de film, où tout part dans tout les sens, où les invraisemblances s’accumulent à une vitesse folle et où on a en permanence la sensation que ça veut trop en dire …
    Et puis ce déni, ce déni ! C’est pas J.J.Jameson jusque privé de son postiche, c’est Spider-man dépossédé de son essence profonde ; et ni oncle Ben (et j’avoue que la surprise qui m’a décroché un sourire, c’est que je n’avais jamais imaginé voir un jour une tante May rajeunie avec un aussi gros popotin, fricotter avec plus de mecs de films en films que les personnages principaux du MCU), ni Osborn, ni Mary-Jane, pas même un vrai Ganke Lee, sans parler de cette caricature d’Apu Nahasapeemapetilon qu’on veut nous vendre comme Flash Thompson … avant ce film, je voyais Spider-Holland comme l’ultimate Spider-man du D.A, mais non, ce qui a été fait en deux films est encore moins respectueux, et personne de Watts à McKenna et Sommers ne semblent jamais avoir ouvert un comic book de leur vie … et je ne parle pas d’un comic book Spider-man, mais d’un comic-book tout court ….

    C’est pas drôle, c’est pas fin, c’est convenu de bout en bout. La sensation d’être devant un film de clown tueur qui psychotise dans un New York maffieux façon Scorsese, qui potentiellement pourrait être un bon film, mais à qui on veut à tout prix coller le nom de Joker, parce qu’il n’y a plus que le ressassement du vintage qui vends … Peut-être que j’aurais pu apprécier ce petit film de super-slips s’ils l’avaient baptisé Iron-lad Night Monkey Petite antenne-boy VS Myterio Spencer Smythe, mais non, ils persistent à vouloir nous dire « hey, vous avez vu tout ce qu’on fait avec votre vieux machin que vous appeliez Spider-man, les ringards ?? »

    Du coup, après avoir vu ça, je flippe, et maintenant, je me repasse en boucle la vanne de Garyus qui ne cesse de nous alarmer sur ce que le Marvel comedy club serait capable de faire des X-men …… et je vais aller me mater Hellboy en streaming, parce que ça m’a convaincu que même si c’est un pur navet, ça ne pourra pas être le pire film de super-slip que j’aurais vu aujourd’hui ^^

    Bonne soirée à tous !

      • mais le plus beau de tout ça, c’est que cette ignominie ne va avoir aucun mal à être le troisième film à 1 milliard de 2019 ! 😉
        comme quoi, y a pas nécessairement à faire du fun mordant et efficace pour perfé avec u block’ de détente ; une bouse peut aussi faire l’affaire.
        Parce que le B.O, ça ne va faire qu’encourager Disney a continuer (et certainement à forcer) dans ce sens là pour le troisième.

        • Je l’ai déja dit mais on a les films qu’on mérité. Je suis arrivé à saturation j’ai besoin d’autre chose. J’ai eu mon âge d’or de bon film de superhéro il temps de voir autre chose.
          Disney a raison de ne pas prendre de risque leur film le plus mauvais fait mininum 600 millions et les retour critique sont tous aussi délirant chaque année. Je ferai la même chose qu’eux
          Le cinéma de divertissement est définitivement mort , je ne parle pas que du MCU.
          Tout les proposition plus au moins original n’attire pas grand monde.

          Fait preuve de résilience comme moi, car rien de changera sa te permettra de kiffer les prochaines film.

          • en vérité, ma seule vraie grosse attente de blockbuster pour l’avenir, c’est Dune
            J’irais voir le prochain Star Wars comme j’irais voir Midway, mais je me tourne de plus en plus (aussi) vers le petit écran.

            Là, je crois que la déception a aussi été accentuée parce que sur deux ans, j’avais apprécié les 5 derniers MCU y compris l’Ant-man qui était très fade, mais distrayant vu avec un certain laxisme. Là, même en étant indulgent, tout flanche … il faut des œillères de fanboy très épaisses pour continuer à s’enthousiasmer avec autant de défauts (comme on peut le lire dans quelques commentaires ci-dessous)

            point positif : j’ai maintenant trouvé la motivation nécessaire à aller voir Black Widow, espérant qu’il n’y aura pas coup sur coup.

          • Je me suis remis en question , je manque de curiosité c’est dernier année . Je me suis concentré que dans les blockbuster, je pense voir plus de film indépendant.
            Histoire de crée une sorte de faim et permettre la redécouvrir des films de divertissement plus tard.

        • Ah ah Forge. Le Marvel Comedy Club hein? c’est clair que ça donne pas envie mais d’un autre côté je suis souvent du même avis que Watcher qui a kiffé.
          Je suis partagé du coup et il faudrait que je me fasse mon avis moi-même mais le truc c’est que j’ai pas envie d’aller au ciné pour le voir. La lassitude SH est réelle chez moi…

          • Ah ben c’est pas moi qui vais t’encourager a y aller, en tous cas …. Je vais déjà avoir assez à faire pour tenter de l’oublier … 😁

  19. Je m’attendais a un film sympa bah ptn … C’était affligeant, d’une rare médiocrité. Tout est médiocre a part une scène en particulier et l’introduction qui est très sympa. Mais ptn quel horreur 🤦🏾‍♂️

  20. Très bon, ça se place entre Spider-Man 2 & TASM 2, moins marquant que le premier mais bien au dessus du deuxième.
    Mysterio malheureusement sera vite oublié pour ma part, j’aime beaucoup Gyllenhaal mais ses raisons pour faire le mal sont trop simples, on a déjà vu le coup du « Il a volé/déformé mon idée alors je vais me vengé ». Cela dit…
    SPOILER SPOILER
    …Son utilisation de ses pouvoirs est un Twist plus surprenant que le simple fait de révéler qu’il est le méchant de l’histoire. Sa séquence « cauchemar » est très bien réalisée, la dernière moins bien où c’est juste un amas d’effets spéciaux.
    Bon je sais que c’est Spider-Man et qu’on est ici axée dans la Teen Comedy mais bordel est-ce que l’humour pour désamorcer des scènes sérieuses est absolument nécessaire ? C’est le problème du MCU, l’humour ne me gène pas quand c’est le bon moment et que ce n’est pas trop lourd, mais ici c’était le contraire dans certaines scènes.
    SPOILER SPOILER
    (Fury qui est dans la chambre de Peter, Ned & Betty sur la grande roue). D’une inutilité et d’un humour affligeant.

    Après un premier acte passable et une révélation des intentions de Mysterio décevante le deuxième acte rattrape pas mal le truc, où la paranoia s’installe, et la place de Peter en tant que héros et d’adolescent est abordé.
    Que Iron Man soit l’oncle Ben de Peter ça ne me pose pas de problèmes mais en effet il serait bien de s’en détacher un peu et d’arrêter de vouloir faire de Spider-Man, l’Iron Spider.

    Les deux scènes Post Gen sont excellentes pour une fois, la deuxième n’étant pas une perte de temps et la première qui va véritablement changé j’espère les choses avec un bon caméo surprise.

  21. Vu ce matin!

    Quel Film! C’est un franc succès pour moi 😀
    Le film se divise clairement en 2 parties :
    – La première dans la continuité de Homecoming, teen-movie comique que je nommerai partie « Elementaux » (grosso-modo la majorité des scènes de BA).
    – La seconde plus intense en émotion et carrément axée action qui pourrait se nommer partie « Mysterio ».

    Gros Film Marvel, évolution du personnage réussi pour un deuxième opus, John Watts fait passer Spidey à la vitesse supérieure (tant dans ses confrontations que dans ses émotions) avec succès et par la même justifie le côté teen-movie de Homecoming.
    Mysterio est juste sublime <3.

  22. Très bon Spider-Man. Un grand soin a été apporté aux scènes d’action et le personnage de Mysterio offre au MCU quelques-unes des séquences les plus psychédéliques de leur répertoire. L’aspect teen-movie du premier film coexiste avec la réflexion sur la responsabilité des super-héros, et le personnage de Peter évolue grandement. Beaucoup d’hommages aux Avengers sont faits et si une scène en particulier joue la passation de pouvoir entre (mini spoiler) Tony et Peter, on comprend que notre bon Spidey est surtout amené à devenir un homme dans peu de temps.
    L’humour omniprésent est tout à fait raccord avec l’atmosphère du premier film et ne m’a pas choqué (à part une vanne gênante à base de rot et de vomi). Les personnages principaux sont des « freaks » et les scènes romantiques changent par rapport à la tradition Hollywoodienne, ce qui achève de donner ce fameux cachet teen-movie à l’ensemble.
    Avengers : Endgame est passé, mais il faut bien que le MCU continue… c’est à peu près le message qui nous est transmis dès le début. Cette tendance à relativiser de façon très méta est assez drôle et nous confronte à une réalité qui soulève beaucoup de questions et notamment : maintenant que la machine est lancée, qu’est-ce qui pourrait bien l’arrêter ? Les succès commerciaux vont continuer à s’enchaîner les uns après les autres et les personnages vont petit à petit être renouvelés puis remplacés… et on n’arrêtera jamais de demander la suite !
    Bon, bref. Spider-Man : Far From Home est un bon cru, un épisode riche en action, en humour, en révélations sur l’univers et en développement de personnage. La mise en scène est parfois assez convenue mais l’ensemble est de très bonne qualité, de quoi justifier un second visionnage en VOST.

    EDIT (SPOILER) – Le parallèle que l’on peut dresser entre le message de Mystério et l’industrie du cinéma est assez intéressant.

  23. Bonsoir a tous mon avis : je suis aller voir aujourd’hui le Peter Parker Far From Home et non pas Spiderman bref beaucoup de regret quant au traitement de Mysterio ! Domage, car l’acteur et le Costume génial, mais comme dit précédemment l’intrigue du mèchent tombe toujours à plat, peut voir aucun enjeux!!! Peter Parker et pas dégueu une fois de plus sauf que c’est Spiderman le titre et pas le Parker Comedy Club…. Le film ne se résume pas qu’à 2 scene post gen mais presque aller voir le film que pour ça, c’est triste! Bref j’attends toujours avec une grande, grande impatience Doctor strange2,BP2 ET Comme annoncer sur ce site the Eternel ! Mon avis et que mon avis, faite vous votre Opinion en allant le voir ou pas bonne soirée !

  24. Top 5 du MCU facile.
    Un gros délire du début a la fin a fond teen movie.

    Un bon bol de fraîcheur dans tout ce MCU ça fait du bien.
    J’ai passé un moment excellent et j’ai hate de le revoir.

  25. Alors pour commencer, il faut rappeler que personnellement j’ai à peut près tout, vraiment TOUT détesté dans Homecoming. De ce fait mes attentes sur ce Far From Home étaient proche du zéro absolue.
    Bon tout ce que j’aime pas du 1 est forcément toujours (le pote geek, la tante may qui sait que Peter est Spiderman, l’absence de MaryJane au profit d’une Michel Jones, un Flash ridicule, pas d’oncle Ben avec la culpabilité de Peter pour sa mort, très peu d’élément du monde de Spiderman finalement…). Mais après 2 ans, je m’étais fait une raison et fait le deuil de ça.
    Donc ce Far From Home, j’ai kiffé en grande partie grâce à Mysterio ! On a là un excellent personnage ! Une réussite à tout les niveaux pour moi.
    Ensuite Peter est moins Tony Stark dépendant. Encore un peu, mais c’est mieux amené, et forcément en réponse à Endgame.
    Michel, après avoir accepter que c’est pas notre MJ, est un perso plutôt cool.
    De superbes scènes d’actions grâce en grande partie à Mysterio !
    Et pour pas spoiler j’en dis pas plus.
    Juste les deux scènes post générique ! La première justifie à elle seule de voir le film 😆
    C’est simple, après le 1 j’avais aucune envie de replonger avec cette version de Spidey, là je me dis que l’attente va être longue avant le 3 ! La seconde scène est pour une fois pas anecdotique. Elle se veut drôle, mais donne un élément important malgré tout.
    Bref j’en suis très surpris car je m’y attendais vraiment pas mais j’ai bien bien kiffé !

  26. Début assez lent
    On rentre (pour ma part) dans le film quand Peter et Quentin sont dans le bar à Pragues
    Mysterio est un bon….personnage mais un peu déçu qu’on en ait pas plus sur lui, de son passif, de séquence illusions. C’est dommage car il a un putain de potentiel.

    SPOIL !!!!!??
    En ce qui concerne la 1er poste gen,… WOUAH!!! Je mise sur un Spider man: Homeless.

    Et la 2nd….welcome le sword =D

  27. Le film à ses défauts et quelques qualités, mais tout comme homecoming, j’ai du mal à y retrouver l’essence de Spidey.

    Le MCU met aux gouts du jour nos héros favoris, mais là le matériaux d’origine est assez bashé quand même. On a eu plusieurs version ciné de l’homme araignée donc je comprend l’envie de faire différent et de le mettre au goût du jour, mais je galère à retrouver l’identité de ce super-heros urbain dans tout ça…

    Le film est quand même sympathique, on passe un bon moment mais à part ça ? Il n’offre pas grand chose. Mysterio est un peu lisse mais déjà C’ est un méchant inédit et dont ses talents sont bien adapté sur quelques scènes, ce qui donne de l’intérêt au film. A part ça c’est dans la lignée direct d’homecoming et ca n’en fait pas un opus inoubliable.

    J’attends de voir si les suites de BP et DS auront plus d’intérêt ou de caractères parce que les films spidey sont bien trop léger pour moi et passe à côté de leur potentiel

  28. Bon critique à chaud sans avoir lu les autres critiques donc désolé si je répète des choses déjà dîtes, je vais probablement SPOILER alors à vos risques et périls ! J’ai ADORÉ, vraiment, le film a des défauts mais ses qualités m’ont tellement plu que les défauts me paraissent pas si graves, et je m’attendais tellement à être déçu que je suis sorti du cinéma avec le sourire aux lèvres comme un gosse, ça m’a vraiment donné envie de revoir rapidement ce Spidey, pas du tout l’effet que j’avais eu avec Homecoming ! En bref…

    Les + :
    – Tom Holland, parfait pour moi la meilleure incarnation de l’araignée avec ce film, tout y est !
    – L’humour du film, bien géré, pas trop lourd, m’enfin ça c’est clairement subjectif mais je trouve par exemple le dernier Thor bien plus lourd
    – Les FX, de bonne facture, surtout les scènes de délire avec Mysterio
    – Mysterio !!! Excellent, moderne sans renier la version classique, un peu dommage que ça soit ENCORE un truc qui gravite autour de Stark mais bon, ça reste dans le délire d’illusionniste qui veut la gloire, et ses scènes de combat étaient vraiment impressionnantes !
    – Le scénario assez intéressant avec quelques twists, bien-sûr moins surprenant pour ceux qui connaissent déjà Spidey et ses ennemis, mais j’y suis allé avec des profanes et ils étaient surpris que les élémentaux soient vaincus aussi vite par exemple… avant de comprendre pourquoi !
    – Enfin quelques scènes de voltige, c’est pas encore grandiose mais honnêtement je ne pensais pas en avoir du tout vu les villes visitées… Mais celle de fin à Londres avec les drones, grandiose !
    – Marisa Tomei, sans commentaire.
    – Les scènes post-gen, les 2 ! J’ai pas le souvenir d’avoir eu 2 scènes post-gen pour un même film qui soulèvent autant de questions, j’étais vraiment surpris, je m’y attendais pas du tout ! (je voyais plus un plan devant la tour Oscorp en construction)

    Les – :
    – Attention à l’indigestion d’Iron Man… Oui il a sauvé l’univers bla bla bla, mais c’est bon maintenant faut le laisser partir, Peter n’est pas Tony, il aurait dû s’émanciper totalement de Stark à la fin de ce film selon moi mais bon c’est pas encore ça… (même si le costume pète la classe)
    – Toujours pas fan de cette MJ, faussement ado rebelle, vu les récentes photos de l’actrice je pensais au moins la voir en rousse mais nan même pas haha
    – Dommage d’avoir tué un méchant aussi cool mais bon la récupération des données par son sous-fifre et le fait qu’il soit maître dans l’art de tromper me fait me dire qu’on en a p’tet pas fini avec lui…
    – Les conséquences de « l’Eclipse » très vite survolées, un peu dommage.

    Ce film offre une très belle conclusion à la saga de l’Infini, il n’est pas parfait, aucun film ne l’est, il ne fera probablement pas l’unanimité, certains lui trouveront trop d’humour, pas assez dark, trop teen movie, peu importe, moi j’ai adoré, j’en attendais pas tant, peut-être que c’est l’effet post endgame, ou peut-être que ce film nous offre la meilleure version de Spider-man, je ne sais pas vraiment mais en tout cas j’ai hâte de le revoir ! Bien meilleur qu’Homecoming pour moi !

  29. Ma critique du Spider-Man du MCU en 3 secondes : https://youtu.be/Zs7PmoHpNhA

    Je n’ai nullement l’envie de rédiger un roman, ce reboot est une insulte au personnage, digne des médiocres TASM. Jon Watts est un « Yes man » incompétent sans respect, ni compréhension ni amour envers ce héro : https://twitter.com/SpiderPunk2003/status/1144247494928457731?s=19. Prenez garde, les prochains X-Men, FF du MCU vivrons un supplice identique.

  30. « So far away from N.Y.
    So far ago from Queens
    I’m no one but a spider
    But a spider, a spider »

    Cinématographiquement… tout a été dit dans Spider-Man 2…
    Comme pour toutes les sagas filmiques, les plus courtes sont les meilleures… pour les Forcenés de « l’excellence ». Des gens « prise de tête » qu’ils ne faut surtout Jamais écouter ni imiter.
    Oui, passé un ou deux films, on tombe plus dans la logique de l’épisode/remake etc… Plus d’intemporalité, chaque film est une extension narrative… chaque film (de super héros), de toute façon, verra les héros triompher d’une manière ou d’une autre…
    Ce qui compte, c’est ce qu’il y a de raconté dans cet intervalle… Et que, surtout, chaque film reste fidèle à sa promesse de départ.

    Un divertissement ? Ça doit divertir le public à l’Instant « T ».
    Une histoire de héros passant à l’age adulte ? Elle doit aller jusqu’au bout, quel que soit le contexte. Jadis pour le Spider-Man ciné, ça se passait finalement entre 3 personnes (Peter/MJ/Harry, dans leur bonhomie conservatrice)… puis entre deux, faute de mieux (Peter/Gwen, un peu plus dans le tragicomique)… et même avec encore plus de monde (et d’effets de mise en scène) dans le film Spider-Verse.

    Ici, dans le MCU, les choses sont claires: Vive la Mondialisation, à bas le repli sur soi (et l’excès de 1er degré)… La plupart des grands studios jouent cette carte progressiste, et c’est tant mieux…
    Mais ce qui reste présent chez le Spider-Man joué par Tom Holland… c’est paradoxalement cette problématique de toujours rester trop isolé malgré le fait qu’il vive dans un monde où il n’est pas le seul héros, où il n’est pas obligé de rester bloqué à vie à New York…
    Rien n’est jamais facile pour lui, plus que pour n’importe qui (« la Malchance des Parker »).
    Devenir un homme ne veut pas dire être très sérieux, en conséquence… C’est pourquoi le personnage garde son identité spécifique, et ne peut être pris pour un simple clone de Superman/Captain America.
    L’idée d’être Responsable/Inventif Et aussi Rigolo dans sa condition, de ne pas choisir entre l’un ou l’autre mais d’être 50/50 (sinon, n’importe qui s’effondrerait devant le poids du danger et des échecs)… C’est sa vie, avec ou sans Vengeurs ou Agents Secrets dans les pattes, sur « son » territoire comme n’importe où ailleurs dans l’Univers.
    Pas de prise de tête prétentieuse on vous dit… de la Fiction, faite un peu plus « en série », mais qui ne va pas s’adresser uniquement aux obsédés du Sens et de la Maturité à tout prix, qui sont assez méprisants envers un « troupeau » se contentant seulement de ce résultat amusant.
    Car les snobs aussi sont un troupeau. Mais eux, ils s’ennuient tous seuls.

    ———————————————————————————————————————————–

    Pour cette suite solo, mais qui amène les apparitions du Spidey MCU (qui se partage pour l’instant entre 3 réalisateurs) à 5 films…
    On continue à tenter de s’éloigner un peu de l’archétype super héroïque qui se circonscrit uniquement à la ville (de New York)…
    On continue à jouer à « l’ensemble cast » plus qu’au petit groupe, certains servant moins la soupe au héros qu’on le croirait.
    En fait – Début des « Spoilers »

    … puisque l’on sait comment ça ne peut que finir dans un film super héroïque (reprise en main du héros, victoire ardue et « sauvetage du Monde »), Marvel s’amuse d’abord à aller dans une autre direction, dans d’autres sous-genres cinématographiques.
    Ici, plus que le Teen-Movie, c’est le Film de Vacances, en mode « touristes candides (américains) qui ne sont pas beaucoup sortis de chez eux ». Où chaque personnage défend sa propre partition (beaucoup d’improvisation de texte chez Marvel), les principaux acteurs étant fidèles au caractère attachant de leurs rôles respectifs…
    les nombreux secondaires, en totale ignorance de ce qui se pourrait se passer autour d’eux, et en plein délire humoristique.
    Même Peter Parker est encore plus dans cette ambiance, lui aussi « en vacance », en détente ignorante en fin de compte, même s’il y a quelques personnes à sauver, tout de même.
    Et le film de tenir cette ligne jusqu’au bout, dans sa première moitié.

    Évidemment, pour les trop sérieux qui ont oublié dans quelle ambiance estivale il fallait être, tout ça peut paraître bien trop idiot pour avoir un quelconque intérêt… On peut se fiche de voir untel personnage secondaire faire son numéro gaguesque… on peut s’irriter de cette dérision toujours à l’extrême limite de la caricature… de la première scène post-Logo Marvel (un gag musical, mais typiquement naïf et ado) à la dernière scène post-générique (en fait, c’est pour ça que Nick Fury était si bête)… d’encore tout ramener à Tony Stark plutôt qu’à Oncle Ben… de ces flirts ados éternellement ballots mais gentillets.
    Ce n’est pas du tout subtil, ce qui n’est objectivement pas péjoratif – le studio prend au sérieux la fabrication du film, et moins le Genre.
    Il faut donc attendre que passe la première partie du film, peut-être plus amusante pour un public US habitué aux films de Road Trip, pour qu’ensuite le film raccorde enfin avec le drama super héroïque, plus connu des fans – connaisseurs de l’univers de Spidey ou non… tout en utilisant les graines d’intrigues disséminées avant.
    La différence flagrante entre les deux parties distinctes de ce film/épisode peut néanmoins entraîner des divisions sur « laquelle des deux est la meilleure ».

    Évidemment, Mystério était un faux-cul, ici en mode « Syndrome dans les Indestructibles », ce qui était révélé dès la première bande annonce…
    S’il confirme la place du MCU dans les intrigues de l’araignée en faisant de ses vilains des « récupérateurs », se créant en recyclant à leur manière égoïste les « restes » des aventures des Vengeurs…
    Celui-ci se positionne surtout en vilain ultra actuel, propagateur de Fake News à son profit… une sorte de Troll absolu, répandant des mensonges assez Gros pour être crus tout comme des vérités blessantes, poussant jusque dans ses retranchement sa maîtrise de l’Illusion qui détourne (de manière méta?) des techniques cinématographiques, telle que connue dans les comics.
    Là, c’est à sa révélation que le film décolle donc avec des scènes d’action de plus en plus vertigineuses, d’autres types de « Trip », bien que plus « cartoon » que dans un film de Dr Strange… mais qui ont leur utilité narrative puisque, jusqu’à la fin du film, mettant Peter Parker face à sa trop grande confiance envers les gens. Et comment cela peut vous perdre, à force.
    Tom Holland trône encore mieux au milieu du cast, à basculer de maladresse à l’énergie, de la légèreté à la gravité. Et Jale Gyllenhaal d’utiliser aussi bien sa partition d’acteur « calme » que celle « foufou ultra expansif ».
    Les apparences y sont si trompeuses que Sony aurait pu faire un combo entre la sortie de ce film et celui du dernier Men in Black, plutôt qu’en repêchant au dernier moment des éléments de Captain Marvel. 🙂

    On peut même saluer une certaine continuité dans l’identité de réalisateur de Jon Watts, arrivant à faire vivre des personnages jeunes sans trop en faire des têtes à claques (comme dans son « Cop Car »), et sachant montrer des héros aux prises avec des malédictions catastrophiques (comme dans son « Clown »). Pour un employé de film de studio, il sait ne pas trop dévier sa propre Ligne.
    Idem pour la musique virevoltante de Michael Giacchino, tout fonctionne sans trop d’accrocs.

    Donc, l’intention de départ n’est toujours pas trahie: c’est un Blockbuster Estival et Rythmé pour Petits et Grands, pas un Objet Filmique ultra sophistiqué réservé à une Élite critique.
    Ainsi, le fait de ne pas voir plus Loin et plus Innovant dans ce film, ça n’est pas et ça ne sera jamais synonyme de « mauvais », de dispensable »… tant que le contrat initial est rempli.
    De toute façon, aucun film ne peut être totalement terminé, bouclé de telle sorte qu’on ne puisse y rajouter plus ou enlever moins. Le rythme général doit compter, et être en accord avec les choix de narration. Même si ce film, présenté comme une Conclusion de Phase Marvelienne, est aussi une sorte de Transition en attendant des bouleversements futurs, plus rudes encore.
    Si on comprend ces choix, alors on comprend le film.
    L’accepter est une autre chose, qui ne concerne que les goûts personnels du spectateur (qui est un tantinet prévenu à l’avance). C’est si ce spectateur se retrouve tout seul qu’alors, les choses peuvent se gâter.

    Peu de chance ici: sur la foi des retours habituels, de l’ambiance toujours hilare et enthousiaste du public dans la salle et de la qualité globale, Spider-Man reste toujours populaire, arrive encore à se réinventer…
    L’un des Meilleurs et des plus Charmant Super-Héros qui existe, c’est celui qui a le plus la loose… Quelle belle ironie. 😀

    « Ah, home, let me go home
    Home is wherever I’m with you »

  31. Pour moi Spiderman Far From Home est une réussite, le film est très bon même si quelques défauts viennent ternir la qualité globale du film. Tout d’abord le film s’intègre parfaitement dans la continuité du MCU et évidemment d’Avengers Endgame, l’hommage à Tony Stark est permanent (trop?), en tout cas il fallait marquer le coup, c’est fait, et Spiderman pourra je l’espère s’affranchir de se lourd héritage pour la suite du MCU.
    Selon moi le plus gros défaut du film tient dans sa 1ère partie, avec une phase teen-movie romantico-comique un peu lourde voire gênante malgré quelques traits d’humour plutôt réussis. Autre défaut selon moi dans cette 1ère partie c’est l’inefficacité (inéluctable) de Spiderman face aux Elémentaux rendant ses scènes d’action limitées.
    En revanche la 2ème partie du film (post-twist) est juste épique entre ses scènes d’action visuellement impressionnantes et un Spiderman en pleine possession de ses moyens. Pour ce qui est du twist, il était un peu attendu et sa plausibilité technologique est un discutable on va dire, mais au moins cela permet au film de casser la routine et monter véritablement en puissance. Pour conclure ce Spiderman n’est toujours pas le film parfait qu’on attend, il est pour moi un poil meilleur que le précédent, mais la maturité de Peter Parker approchant, (SPOILER) la fin de son anonymat et le retour à New York augurent que du bon pour la suite !

  32. Vu hier soir en Imax à la séance Geek.

    Super film, léger mais bien construit, avec une monté en puissance appréciable et de la continuité narrative dans le MCU, un Peter bien développé humainement (sans doute le meilleur travail psycho sur un héro dans un film solo du MCU), un Tom H. très très bon avec comme sans le masque, un Spiderman encore en devenir (il n’a que 16 ans… on aura plaisir à le voir grandir), un très bon méchant (ce qui est rare chez Marvel en film solo), des vannes pour Teenagers qui font mouche (la ptite aiguille, mon fiston de 10 ans était mdr), des décors variés et rafraichissant, du patos mais pas trop, des bisous, des combats super bien orchestrés, un très beau final, du Spiderman de comics…

    Si vous pensez qu’avant c’était mieux, alors acceptez que c’est peut-être vous qui êtes un peu plus vieux

  33. J’ai le l’ai vu hier 2 fois en VF et VO

    Le film est vraiment bien, meilleur que Homecoming,
    La première partie est chiante surtout Ned et Betty.
    Mais la 2 e partie est énorme juste après la twist,
    Je pense aussi au moment où Peter avec la super scène d’illusions de Mysterio.
    Jake Gyllenhaal est fantastique en Quentin Beck\Mysterio.

    J’ai aussi apprécié la scène Happy et Peter dans le jet Stark Industrie.
    Elle m’a fait pleuré.

    Un peu decu à la fin, j’aurais aimé que Peter garde son identité parce que il est encore au collège.
    Je sais pas comment il vont faire pour le 3 opus.

    Sinon pour moi ce film je le mets en haut du classement des films Marvel.
    Facile dans le top 5.

  34. Tiens j’avais complètement zappé d’envoyer aussi le reste de mon avis sous spoil 😆 :

    SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER

    – [spoiler]Non mais Mysterio quoi. :love: :love: :love: :love: Bon j’avais raison depuis le début, c’est clairement le Mysterio des comics, ce génie des effets spéciaux et des illusions, qui a manipulé tout le monde et créé les Elementaux pour devenir le nouveau plus grand héros en recherche de reconnaissance de la terre.
    Mais pour le coup, à un niveau méta (sur le rapport du personnage et du film aux médias et aux informations), je me suis fais avoir par la promotion. Car je commençais à vraiment croire que les Elementaux étaient bel et bien vrai et que ses pouvoirs étaient vraiment surnaturels, et que l’illusion était juste un peu dans la fumée.
    Non là carrément ils sont partis à fond dans celui des comics, où tout n’est qu’hologramme et technologie et acting. Autant dire que j’étais aux anges. La fameuse scène ‘cauchemardesque’ est ouffissime. Digne d’un comics. Digne du personnage. J’étais comme un ouf devant. Non franchement rien à redire, il était parfait…
    Et oui je suis sûr à 3000% qu’il est en vie. Notez que Peter avait donné l’accès complet d’EDITH à Beck. Quand Peter demande si c’est une illusion. Elle lui ment. Peter n’a plus les accès à EDITH, c’est encore Quentin qui pilote, la scène est totalement orchestrée. Vu la post générique, il n’y a aucun doute quand au retour du Maître des Illusions… Pilotant quelques bad-guys en quête de vengeance contre le tisseur (oh, salut Scorpion !)[/spoiler]

    – ARGH ! [spoiler]Donc il y a bel et bien une nouvelle tour à la place de la tour Avengers. Décidément ils veulent pas lâcher le morceau sur ça, pourtant tant teasé (dans les trailers notamment). :evil:[/spoiler]

    – [spoiler]On notera que le Fury le plus fidèle au comics… N’est même pas Fury… C’est presque provocateur.[/spoiler] 😆

    – En parlant de provocateur, [spoiler]vu la discussion finale avec Pete, May et Happy… J’en viens à sérieusement douter de l’existence de Ben Parker (et sa mort) dans le MCU… Se dirige-t-on dans le 3 ou le 4 avec Happy qui a pris ce rôle, meurt des mains d’un bad guy, et lâche la phrase iconique à Peter[/spoiler] ?

    – [spoiler]On remarque aussi que le monde est visiblement au courant pour le sacrifice de Natasha, ainsi que la mort de Vision. Je suis quand même curieux de savoir comment le ‘public’ est au courant des circonstances de leur mort. Car visiblement le snap et les pierres d’infinités sont de notoriétés publiques, notamment quand on voit dans l’avion l’affiche du film documentaire « the snap » avec pour affiche le gant avec les pierres dessus. Et comme se le questionne le boss, quid de Cap, visiblement mort aux yeux du public ? En espérant que la série sur Sam et Bucky y réponde !
    N’empêche, ça doit être fun de vivre dans un monde où à l’école t’étudie Thor et les pierres d’infinités. 😆 :D[/spoiler]

    – [spoiler]Les Skrulls ont-ils aussi vécus le snap ?[/spoiler]

    – [spoiler]Hormis son nom déplorable (visiblement, c’est l’opus des provocations !), le fait que le Spidey sense ai enfin un rôle utile et déterminant, après de nombreuses années d’absences, fait énormément du bien ![/spoiler]

    – Est-ce que j’ai déjà dis à quel point j’aimais le Mysterio de Gyllenhaal ? 😀 😀 😀

    – [spoiler]A noter, dans la scène création du costume, parmis tous les easter-egg de costumes… Celui que j’ai le plus apprécié c’est sûrement la version Spider-Man PS4 ! :D[/spoiler]

    – [spoiler]Donc… Vu qu’on est pas revenu dessus… Le multivers c’était bidon ? J’aime continuer à croire, notamment avec Simmons en JJJ, que c’est bel et bien réel. Je vous invite, pour ceux n’ayant pas lu, à lire la théorie que j’avais faite concernant la post gen dans le topic rumeurs… Mais en vrai, je pense qu’elle tient toujours. J’y crois encore à cette possibilités avec les possibles explications proposés.[/spoiler]

  35. Même le jeu vidéo d’Insommniac games niveau scénario, intrigue est meilleur que le film, sincèrement, j’ai pu voir le film en AVP après le Marathon qui diffusait au Grand Rex, Civil War, Spider Man Homecoming, AIW, AEG, et finir avec Far From Home, pour moi c’est la douche froide…encore…

  36. Perso,
    Mon meilleur spidey.. la 1ère partie est excellente en teen-age movie et la seconde est une mise en abymes de l’univers marvel lui-même et de notre société qui se geekise de + en +.

    Pour moi ce film est dans mon top 3 avec Endgame et les gardiens.
    Il n’y a pas que le net dans la vie !

  37. …le troisième pourra alors se passer dans la foulée directe du 2ème.
    Après tout c’est le futur, puis ça sera normalement sa dernière année (rocambolesque) de lycée…
    Si seulement on en profitait pour faire une bond dans le temps (supplémentaire), histoire d’être raccord avec l’age réel des acteurs…
    Mais là, ce serait aller encore trop loin dans le futur…
    Décidément, quand Marvel Studios a des idées un petit plus originales… ça leur met vraiment d’autres grosses contraintes.;-)

  38. Je viens pas faire le hater ou quoi parce que même si ma critique est un peu amer, j’ai quand même apprécié le film sur certains aspect notamment la mise en scène de Mysterio (mais je trouve qu’il lui manque un certain charisme heureusement que c’est Gylenhaal qui le campe ça aide), mais je trouve les critiques assez gentille pour le coup je vois des « dans mon top 5 » des « magistral » wouah euh ok heureusement je l’ai vu day one où il n’y avait pas encore beaucoup d’avis francophone parce que j’aurais été un peu déçu. Alors ok Tom Holland interprète bien son Peter Parker mais le film manque d’identité, j’arrive pas à me dire j’ai vu un film de Spidey, certes c’est sympa c’est par moment plaisant mais ça décolle jamais vraiment.

    Je repense à comment TASM s’est fait descendre dès le 1er film alors que d’une certaine manière offrait quelque chose de correct après la trilo Raimi et je trouvais le Spidey d’Andrew bien plus impliqué en comparaison de celui proposé par Marvel… En plus de scènes de voltige qui étaient vertigineuse ! TASM2 à fait l’erreur de se précipiter malheureusement… La se dire qu’il faut attendre la suite pour voir les retombées de FFH, C’ est un peu frustrant… Et le voir en fils spirituel de Tony m’irrite le poil à un point 😂

  39. …un mot pour préciser qu’il y a encore un certain écart entre Marvel Studios et Sony (ou Jon Watts?) pour ce qui est de la représentation du Spider-Sense.
    Les Russo ne se sont pas gênés pour l’illustrer avec des poils qui se hérissent, dans AIW… ce qui n’a pas été repris dans SMFFH (les « poils » ont été coupés il me semble).
    Certes, si le parallèle avec les fameux traits se dressant autour de la tête de Spidey, tels qu’on les voit dans les comics, est assez bien vu… Quand le héros est en costume, cette idée ne marche plus.
    Donc on se retrouve dans SMFFH avec Peter qui ne sait pas comment utiliser son Sens, qui surgit des fois sans le vouloir.
    Néanmoins, le fait que Mystério soit son adversaire lui permet, dans son propre film, d’utiliser ce Sens de manière plus offensive, ce qui est très fidèle au comic… Mais ça se prive toujours d’une quelconque représentation visuelle lorsqu’il est en costume (évitons les espèces d’effets de ralentis pseudo matrixien de Raimi).
    « Problème » encore irrésolu.

    http://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/Spider-Man-Far-From-Home-comment-le-realisateur-a-gere-lapres-Avengers-Endgame

    • D’ailleurs selon moi, cette simple scène du bus dans Avengers 3 discrédite a elle seule tous les nombreux critiques taxant les Russo de vulgaires « teleastes » (tu parles d’une insulte en 2019 d’ailleurs) incapables d’avoir une bonne idée de mise en scène. Quelle meilleur et plus beau moyen en effet de représenter le sixième sens du tisseur tout en montrant le danger pour le monde que représente l’arrivée de thanos! C’est aussi simple qu’efficace. Mais évidemment pas reproductible de film en film comme tu le souligne.

      • …faut dire que dans les comics, le Sens a plus tendance à être beaucoup commenté par Peter, presque à chaque fois (« oh, mon Sens d’araignée carillonne!) plutôt qu’à être purement instinctif. Ça rajoute encore plus d’effet à son activation.
        Or, des personnages qui commentent trop leur propres actions (et sans avoir un smartphone dans les mains pour s’adresser au monde entier), c’est un truc qui ne sonne plus vraiment comme crédible aujourd’hui. Les pensées en voix off, dans une fiction… ça fait un peu ringard mais surtout dans un film d’action.
        Et comme les Marvel sont connus depuis toujours pour être très bavards… là, ils n’en rajoutent pas.

  40. Vu hier, j’ai vraiment bien aimé .
    J’aime bien le coté teen movie, j’ai trouvé le début très frais contrairement a bc , peter parker a 16 ans donc oui il est normal que ses préoccupation soit ses amis et ses amours, mais de grand pouvoir implique de grande responsabilité, même si cette phrase est jamais prononcé pour ne pas être redondante, elle plane sur tout le film .
    Mysterio est tres bien écrit, meme si j’aurais aime dans un sens qu’il soit plus développer , ses « pouvoirs » sont intelligemment retranscrit pour le cinema
    Petit a petit le spider man du mcu grandit sous nos yeux, et commence a devenir un vrai super heros,il commence a perdre sa naïveté et a savoir compter que sur lui même .
    Les combats sont hyper bien réaliser et on voit toute les capacité de l’araignée mise en avant, notament sont spider-sens .

    Bref bc de bonne chose, tout n’est pas parfait, un humour un peu lourd parfois, qqes effets speciaux raté notament lors des explosions, il y a bc de personnage et le film va tres vite du coup on peut aussi manqué d’empathie pour tout ce petit monde, mais rien n’est parfait n’est il pas ?
    Les 2 scenes post generique font partie des plus etonnante du mcu

    • Perso, j’ose pas dire ici que j’ai adoré toute la 1ère partie (comme pour Endgame d’ailleurs)… Et je m’attendais a de l’humour lourd… mais non, c’est passé crême pour moi…C’est ciblé jeune et teen, c’est clair. Et c’est rafraichissant à la différence des productions de films ayant un ton pseudo-dépressif.

      D’ailleurs s’il y a un 3ème volet, je pense que la date de sortie pourrait nous indiquer le ton du futur film.

  41. Spoilers, au cas où…

    Saluons un peu plus Mystério, qu’on peut considérer comme le super vilain qui en a le plus fait baver Spidey dans tous les films ayant jamais été faits.
    En effet, par le passé, soit il s’agissait de pauvres gars, plus ou moins innocents, qui perdent la tête à cause de l’accident qui les a transformé…
    Soit, quelques profiteurs avides de pouvoirs (même Marko n’était pas vraiment « l’assassin d’Oncle Ben »… et c’était plus un voleur gentil).
    Connors, un des Harry, Sytsevich, Toomes (et Fisk et sa bande dans Spider-Verse) se retrouvent en prison, sans avoir directement ruiné la vie de Peter (ou Miles) – le 2ème d’entre eux n’a pas vraiment tué Gwen, c’est surtout Peter qui a échoué à la sauver.

    Beck, lui (au fait, il a effacé son identité pour ne pas être soupçonné par les agents de « Fury » ?)…
    en plus de remettre en cause la personnalité de Peter, le forçant drastiquement à évoluer…et bien finit par le vaincre réellement en sortant in extremis l’inverse de ce qui consiste en ses méthodes: une Vérité trop précieuse pour être partagée, plutôt qu’un Mensonge plus confortable à croire. Salaud de troll ! 🙂
    Du coup, avoir une brute d’acteur comme Jake Gyllenhaal pour ce rôle, même s’il est ici un peu plus « soft »… et bien c’est une idée qui se retrouve plus que rentabilisée pour ce film.

    La vie de Peter est Vraiment Très Bouleversée cette fois…
    Mais si on se doute qu’il faudra bien trouver moyen de revenir en arrière, car il est l’un des seuls héros Marvel pour qui l’anonymat reste crucial (c’est comme pour les buildings de New York, on finit toujours par y revenir)… en attendant, voir comment il va galérer dans cet intervalle sera assez savoureux, sans être sadique pour autant.
    Et dire qu’il y était plus apprécié des foules en étant masqué…
    décidément, y a pas besoin d’être sans le sou et sans amis friqués pour avoir une Malchance Monstrueuse.
    😀

      • …et dire qu’il y en a qui le trouvent trop atone dans ce film… c’est juste qu’Il joue la comédie du super héros trop « simple et vertueux »… et puis ensuite, celle du super vilain qui en fait des caisses.

        En fait, il ne se prend réellement ni pour l’un ni pour l’autre…
        Comme si c’était un personnage extérieur au film et à toute les intrigues du MCU, et qui débarquerait en leur disant ‘vous êtes tous des teubés, je vous ais tous mis dans ma poche sans peine… et même ceux du public qui ont trop crus au Multivers, alors qu’ils savaient la vérité pour Mystério… et vous croyiez en plus que ça se finirait si gentiment ??
        Non !! »

        « La revanche de Frank Grimes » ? 😉

  42. Beaucoup ont aimé le film grâce à Mysterio qui a l’une des scènes les plus stylé du MCU. Mais de là à le trouver parfait, n’est-il pas un peu exagéré ?

    Ses actions sont fidèlement retranscrite mais dans le fond, il lui manque drastiquement un pathos et il ne vaut pas mieux que les méchants pas si méchant de la trilo Raimi. De plus, Mysterio fait réedit avec le vautour…

    Mysterio n’est pas mauvais son charisme est surtout dû à l’acteur en lui même, mais on est pas tiraillé par sa vision des choses contre celles du héros comme Killmonger ou n’impose pas le respect comme Crane Rouge et un Obadia Stane, je trouve…

    Je suis vachement surpris qu’avec la old phase enfin terminé le public ne soit pas devenu en peu plus critique dans la manière dont le MCU tourne ses films. La seule chose surprenante dans FFH reste la scène post-gen. Personne n’est avide de sensation nouvelles au niveau Marvel ? On va se contenter de film sympa qui ne surprennent jamais hors uniquement lors des opus climax ?

    Le film est bien, il fait sourire, mais il aurait pu être bien meilleur. Parfois j’ai l’impression d’être uniquement sur un site de fan, C’ est dommage…

    Ceci dit le MCU a été malin d’adapté un jeune Spiderman, on est trop gaga devant la tête faussement adolescente de Tom Holland qu’on ne peut uniquement le trouver sympathique

      • Non je suis pas nouveau, ça fait des années je suis sur le site, juste j’avais arrêter de commenter depuis 2010 😂

        Après j’aime le MCU et je suis bon public, mais je comprend pas cette clémence critique parfois

    • Entre dire qu’on a aimé et dire que le film est parfait c’est pas la meme chose, il faut pas tout confondre .
      Et aussi on le droit de ne pas aimé, perso j’ai pris du plaisir devant ce film, on va voir ce genre de film pour ca non ?

      • Je dis pas le contraire ! Mais si tu regarde les divers avis sur le film, ils sont plus que positif et je m’attendais à plus de diversité car c’est ce qui nourris le débat et l’intérêt d’un film, mais là y a aucun intérêt quand tu vois certains on dirait qu’ils étaient en manque de leur Marvel du mois 😂

  43. Spoiler – Spoiler – Spoiler…
    Enfin, juste pour ceux qu’on vu le film, quoi.

    J’avoue n’avoir vu Endgame et ce Spiderman, qu’une fois au ciné…
    Du coup, une question me taraude :
    Ils expliquent dans le film que les non « snapés » ont vieilli de 5 ans. Les « snapés » ont même dû recommencer leur année scolaire et le rival de Peter a grandi, si j’ai bien compris.

    Donc, pour que Peter soit encore en classe avec tous ses amis (ou pas), ça veut dire qu’ils avaient tous été « snapés » ?
    Sacré coïncidence….

  44. Sans m’étendre plus que ça sur la qualité du film, j’ai été en tous cas satisfait de constater qu’il est encore possible dans le cadre de ce type de production d’avoir des scènes d’actions full CGI sans tomber dans le bloubilbouga indigeste en mode aquaman/wonderwoman/bvs/capt. Marvel/black panther, avec en plus un peu d’inventivité. Et ce sans taper dans des budgets pharaoniques pour autant. Comme quoi…

  45. Je dois être honnête, j’ai eu très peur pendant le 1er tiers du film de ne pas avoir un film Spider-man mais un film sur la vie lycéenne de Peter Parker. Et bien les 2 autres tiers du films m’ont grandement rassuré sur ce point. Certainement pas parfait (jusqu’à la 1ère scène post générique, complétement ouf de chez ouf), l’humour est moyennement dosé et Spider-man est un peu trop aidé dans sa tâche par moments. Le film est un très bon divertissement avec son lot de scène de bravoure et corrige le tir vis à vis de certains défauts du 1er film (le spider sens par exemple).

    Attention spoilers

    Sans parler de son méchant, un vilain d’anthologie qui fait sens à l’heure des fake news et autre désinformation (un sous texte intelligent assez inattendu pour ma part) La scène des illusions est juste jubilatoire en plus d’être magnifique graphiquement.
    Et que dire de ces scènes post générique, les meilleurs de tout le MCU ? Peut être.

    Fin du spoil

    Après le film a quelques problème de rythme, Spider-man n’est pas encore le fameux galérien que l’on connait. L’oncle Ben et le deuil de Peter est transféré à Tony. Heureusement cette fois plus d’histoire d’IA dans le costume.
    La BO est très limité à part les quelques moments de bravoure.
    Et surtout le 1 tiers du film est vraiment pas bon pour ma part. Il faut attendre la première révélation du film pour que ça démarre réellement.

    Voilà, très bon divertissement !

      • Les gens savent plus faire la part des choses, c’est soit tout l’un ou tout l’autre. Après il est dans la continuité du premier film, l’ambiance change pas radicalement. Si t’a pas aimé le premier ou que tu es allergique caux teen movie (qui n’est pas un gros mot hein, j’ai l’impression que comme Yes Man, les gens ont des préjugés un peu débiles), ba ça passera pas. Après le côté divertissement fait largement le taf a mon goût. Ça fait un moment que j’ai pas autant kiffé un film solo du MCU. Black Panther et Captain Marvel étant très moyen a mon goût. Et Ant Man 2 franchement mauvais. Là c’était vraiment une bonne bouffée d’air frais.
        Après même si j’aime bien Jon Watts et sa façon de faire style Breakfast Club, faudrait changer de real pour le prochain. Rien qu’en rapport avec la scène post crédit.

        • Je dois être un des rares ici à avouer que j’ai beaucoup aimé Homecoming et que cette version de Spidey/Peter est pour moi largement la meilleure.
          Ceci dit, je déteste tout son univers (Ben, May, MJ, Stark, Flash, etc…) et c’est ce qui a gâché un peu mon plaisir dans cette version.
          J’ai rien contre les teen movies réussis, je les trouve même plutôt drôles. L’humour dans Spider-man ne me gêne pas, au contraire, il se doit d’être présent contrairement à un Thor Ragnana ou un Etron Man3.
          Mais c’est juste que je ne ressens pas l’envie.
          Je me retiens de pas regarder la fameuse scène post générique sur youtube alors j’irai probablement à la sortie du taf demain ou mardi histoire de…

          • Si t’a beaucoup aimé Homecoming tu aimeras sans soucis Far From Home, surtout pour Mysterio. Les a côté que tu as pas aimé dans Homecoming te gènerons sans doute moins cette fois vu que ça te surprendra plus vraiment. Pour Stark par contre c’est inévitable, le film étant aussi un épilogue d’Endgame, c’est un passage obligé. Alors effectivement la post gen est folle, mais sans avoir vu le reste du film avant elle perd de son effet.

      • Mais c’est Clair !

        Franchement j’ai aimé le film, mais j’ai eu une petite frustration, un manque… Pour moi ils sont passés à côté d’un excellent film. Pourtant ils avaient tout pour ! Mysterio a l’une des meilleurs scènes du MCU c’est certain !

  46. @chocasse : Je suis pas plus fan que ça de Watts même si j’ai apprécié ce dernier opus. Surtout, a l’évidence il est plus a l’aise (euphémisme) que dans le précédent pour mettre en scène l’action et utiliser les effets spéciaux. Ceci dit, je pense vraiment qu’il doit aller au bout de sa trilogie. C’est a lui de finir le boulot et de faire passer Spider-Man a l’âge adulte. Personnellement le côté teen Movies/soap opéra me dérange pas du tout, bien au contraire. Ça fait totalement partie de l’ADN du personnage. Le seul reproche que je ferai c’est que globalement, c’est tout de même beaucoup moins touchant/sensible que chez John Hugues auquel il se réfère en permanence. C’est vraiment loin de breakfast club ou rose bonbon. Sans doutes parce que la représentation des adultes chez Watts est un peu trop objective. Chez Hugues, ados et adultes ne semble simplement pas appartenir au même monde. Les adultes sont souvent présentés négativement ou juste complètement paumés comme Harry Dean Stanton (ou les rôle parent/enfant dont inversés avec sa fille) dans rose bonbon. Happy et tante may, ou Tony Stark sont juste trop cool.

    • Oui je suis d’accord là dessus, Watts n’a bien évidemment pas le talent d’un Hugues. Mais il a quelque chose, une passion qui fait que ça passe bien. Après effectivement, il serait sans doute logique de le laisser terminer ce qu’il a entamé.

    • @Rom
      Pour son passage à l’âge adulte il va falloir être patient , il y faudra au moins 10 film pour y parvenir..
      « Personnellement le côté teen Movies/soap opéra me dérange pas du tout, bien au contraire. Ça fait totalement partie de l’ADN du personnage. »
      Peux-tu me donner des exemple de comic ? parce que Spider-Man sa période ado n’est pas un moment clé de sa vie de Spider-MAN.

      Le MCU à détruit Spider-MAN

      • T’es sérieux ? Il y a pas mal de chose que j’apprécie très modérément dans cette version (trop de tech, le personnage de flash..) mais spidey est le super héros adolescent par excellence. C’est même sa principale caractéristique a l’origine. Bien sûr il a évolué et dans les comics, c’est dorénavant un jeune adulte. Mais pas voir en quoi l’adolescence est inhérente a l’identité d’un perso qui a acquis ses pouvoir a 15 ans???. Souffre douleur au lycée. Et dont les problèmes de cœur ont parsemé sont histoire autant que ses aventures au cours des décennies….c’est justement le fait qu’il ressemble (et rencontre les même problèmes) a ses lecteurs qui a fait son succès. Et l’attachement particulier que beaucoup de lecteurs ont gardé pour lui même une fois adultes.

          • Que tu n’aimes pas, je peux le comprendre. Mais l’originalité initiale du personnage c’est bien le fait d’être un ados et un geek qui plus est (a une époque où c’était l’inverse même du cool). C’est factuel, pas un avis. C’est aussi pour ça que c’est compliqué à adapter fidèlement de nos jour, alors que les geeks ont pris le pouvoir. Ça m’empêche pas par ailleurs de préférer largement la version de raimi dont la relation avec son oncle et sa tante est décrite de façon extrêmement touchante. Et dont l’équilibre entre le côté soap et l’action est bien plus harmonieux. Sans pour autant dénigrer celle ci malgré certains défauts.

  47. Mauvais film Spider-man, mais un divertissement correct.

    Même si je trouve que Holland fait un bon Spider-man, l’histoire dans laquelle il évolue lui permet pas vraiment d’être un « bon » Peter Parker.

    Les « pouvoirs » de Mysterio étaient vraiment bien utilisés, et Jake en impose, mais l’écriture du personnage était un peu pauvre pour moi, il méritait mieux.

    • Voilà, je suis tout à fait d’accord.

      Le film est un bon divertissement, mais loupe l’essence de Spidey et Mysterio aurait pu être mieux écrit.

  48. SPOILER SPOILER SPOILER

    Quelqu’un peut m’éclairer sur ce qui est dit sur les Avengers pendant le film?

    J’ai pu voir que Mysterio s’en «débarrasse » grâce à EDITH avant de commencer la grosse baston à Londres

    Parcontre j’ai pas réussi à suivre ce que talos dit sur eux quand il parle avec Nick Fury comme si ils étaient tous pas dispo pour une raison inconnue ou si c’était volontaire de la part de Nick Fury de laisser Spidey se forger comme un grand

  49. Hello, film visionné hier matin. J’avais lu en diagonale des critiques sans spoilers disant que c’était en gros mauvais et moins bon que le premier.

    Et bien je ne suis absolument pas d’accord. J’ai trouvé ce deuxième opus bon, voire très bon. Perso j’ai passé un agréable moment.
    Je passe vite fait sur Mysterio et son twist qui ont été pour moi un clonage de ce qu’on avait déjà vu dans Iron Man 3.
    La force de ce film est ce que j’avais reproché au précédent : l’ambiance Teenage School et l’humour. Tout m’a semblé extrêment bien dosé, on sourit naturellement et sans gêne pendant tout le film à des mini-gags permanents. C’est fin et c’est léger, et ça passe comme une lettre à la poste.

    Alors c’est vrai que c’est d’avantage un film sur Peter, sa reconstruction, son adolescence qu’un film sur Spiderman. Et alors ?

    Et sinon, les deux scènes post-génériques, dans le prolongement du film, sont profondément jouissives. Sans doute car, contrairement à beaucoup d’autres, elles portent des enjeux et ouvrent de véritables perspectives à l’évolution du personnage.
    La première m’a fait pensé à « I am Iron Man », même si dans ce cas le choix n’a pas été laissé à Peter. Ca crée un parallèle fort entre Tony et son padawan.
    La seconde m’a fait pensé à la suite du MCU, au S.W.O.R.D., à Battlestar Galactica. Même si ce n’est qu’une promesse, elle fait rêver.

  50. Vu ce soir…

    Et bien c’est malheureusement un gros non pour moi ! « Malheureusement » car j’aurais voulu l’aimer ce film. Mais non.

    Je l’ai juste perçu comme un simple divertissement (orienté teenage movie…Pourquoi pas !) tout du long. A aucun moment je n’ai ressenti le plaisir d’être devant une aventure de Spider-Man…

    Je suis fan de la trilogie de Raimi (ayant grandi avec, cela aide) mais ça ne m’a pas empêché d’apprécié les TASM (notamment le 2ème, qui malgré la critique, propose de très belles choses sur le tisseur !)
    Mais là, rien à faire…J’ai juste l’impression de voir des films sur le stagiaire/apprenti/héritier de Tony Stark évoluant dans un environnement où se glisse des noms issus des histoires de Spidey !

    Reste Mystério et cette fameuse scène SPOILER des illusions dans l’illusion, qui est très chouette !

    Bref, j’ai tout de même 6 films pour me régaler, des comics et la suite de Spider Verse à venir

    Dommage pour cette version là !

  51. Bon je vais allez droit au but : je n’ai pas aimé. Il y a certes de bons (voir très bons moments), mais les éléments négatifs et surtout l’approche global du personnage font que je n’aime pas l’adaptation de l’univers du tisseur sauce MCU. Pourtant homecoming, ça passait encore avec toutes ces nouveauté et ce ton rafraichissant (même si l’action était clairement un gros point noir du film). Mais là j’ai eu une impression de lourdeur. Je ne comprends toujours pas pk ils ont décidés de finir leur phase avec ce film et pas avec EG. Mais bon

    PTS POSITIFS :
    – Mysterio : j’aime l’interprétation de Gyllenhal, qui passe aisément du côté rassurant/paternel au côté à la limite du déséquilibré, effrayant
    – Les 2 affrontements spidey/Mysterio font parti des meilleurs scènes du MCU franchement. J’ai hâte de les revoir. Un grand bravo à l’équipe qui a monté ces 2 scènes. Ils ont parfaitement exploité les aptitudes illusionnistes du personnage à l’écran.
    – J’aime l’interprétation de Tom Holland, et j’aime son évolution durant le film => un gamin dont la perte de son mentor va l’amener à refuser ses responsabilité (par peur de ne pas être à la hauteur) puis va le pousser à grandir jusqu’à devenir enfin un HÉROS badass face à un tel adversaire. (On pourrait même penser que dans le MCU, la perte de Tony devient un peu l’équivalent de la perte de son Oncle dans les comics).
    – Le thème musical d’avengers qui fait son petit effet

    POINTS NÉGATIFS :
    – l’humour….. déjà que l’humour du MCU devient de plus en plus irritant et ridicul, alors imaginez cet humour exploité à la sauce teen movie……………………………………………………….. louuuuuuuuuuuuuuuuuurdddddingue
    – les personnages de l’univers de peter sauce MCU, je ne m’y fait pas du tout : son pote, « MJ », les profs stéréotypés, « flash », « tante may », Happy…..
    – l’introduction : je la trouve tellement maladroite dans son ton par rapport à la fin de EG : ils auraient pu faire une transition en douceur franchement (je parle du résumé de la situation fait par les 2 ados au début…) Ca tourne presque au ridicule le côté épique et tragique de la conclusion de EG..
    – la scène post gen : alors oui c’est une scène hyper importante, mais qu’est-ce qu’elle est mal amené sérieux, que c’est maladroit.. On dirait qu’ils y ont pensé au dernier moment et qu’ils ont casé ça comme ils pouvaient..
    – « qui a volé mes chaussures ? » => voilà.. on CONCLU cette décennie du MCU sur ce genre de blague.. CQFD
    – ah oui : et je suis le seul à m’être fait le remarque pendant le film « mais il n’y a pas de police à Venise/Prague et Londres ??? » ? => à chaque bataille, aucun flic à l’horizon, même à Pragues pendant un énorme festival !

    CCL :
    Du même acabit que Homecoming, même si plus épique, mais plus lourd et moins innovant.
    J’avais peur du futur du MCU après EG, et bien ce film renforce mon sentiment
    (que le pouvoir du Comic Con balaie mes doutes !)

  52. Vu hier soir : J’ai passé un bon moment, même si le film n’est pas exempt de défauts.
    [SPOILER]
    Les + :
    – Un bon Mysterio : le costume, les scènes d’action, les scènes d’illusion …
    – Un Peter qui s’éloigne progressivement de « l’emprise » d’Iron Man et qui semble, en fin de film, commencer à assumer vraiment son rôle, on peut donc envisager pour la suite un « Spiderman » en tant que tel, et pas seulement un disciple de Tony Stark.
    – Les scènes post-gen qui annoncent des choses intéressantes pour la suite

    Les – :
    – Encore trop teen movie pour moi surtout le début (l’amourette de Ned et de … je ne sais plus comment elle s’appelle)
    – Un Flash Thompson ridicule, des profs ridicules,
    – Peu de surprise pour le méchant … quand on connaît les comics on sait que c’est Mystério

    J’ai nettement préféré celui-ci à Homecoming. Le choix de Mystério est intéressant, comme l’était le choix du Vautour sur Homecoming. parce que si on refait l’histoire des films Spidey :
    – Spiderman 1 -> Bouffon Vert
    – Spiderman 2 -> Dr Octopus
    – Spiderman 3 -> Bouffon Vert + Venom + Sand Man
    – TASM 1 -> Le lézard
    – TASM 2 -> Electro + Bouffon Vert
    … Assez content qu’ils n’aient pas commencé par le Bouffon Vert comme adversaire, Spidey n’a pas affronté que le Bouffon Vert dans sa vie, même si c’est un vilain emblématique. Ca viendra sûrement, et espérons qu’il aura enfin un costume potable quand ça arrivera, mais on aura alors un Spidey plus aguerri pour l’affronter.
    Tout comme j’espère qu’ils seront un peu originaux dans le choix du vilain quand il feront un reboot des 4FF … et ne pas introduire directement Fatalis comme ça a été fait précédemment :
    Les 4 FF -> Fatalis
    Les 4 FF et le Surfer -> Fatalis + Galactus (enfin presque Galactus)
    Les 4 FF (2015) -> Fatalis
    … mais merde, les 4FF ils n’ont pas affronté que Fatalis !

  53. Vu et j’ai bien aimé.
    Je suis pas un fan de cette version de Spider-Man, je préférais Garfield et Maguire même si je trouve qu’Holland fait un bon job.
    J’avais apprécié Homecoming mais sans plus, le film est bon mais Spider-Man était un peu pathétique dans ce film.

    Je suis pas adepte du coté teen movie, je le trouve trop surjoué et lourdingue, et la encore on en reprend une grosse dose pendant presque une moitié de film, on souris plusieurs fois mais ça désarme souvent toutes les scènes de tension, c’est très pénible.

    Par contre dès que le twist (attendu) est révélé, le film passe dans une autre dimension et devient ENFIN une vraie aventure de Spider-Man face à un méchant d’envergure. Pour le coup, il faut rendre hommage à Jake Gyllenhaal, son personnage est aussi mémorable qu’un Loki ou qu’un Thanos, comme d’habitude il est hyper investi et dégage un charisme assez dingue vu ses tenues qui pourraient être ridicules mais pas du tout.

    Dès que le danger devient réel, Spider-Man passe lui aussi dans une autre dimension, aussi bien sur le fond que sur la forme, on sent qu’il prend la mesure de son rôle et des enjeux. A ce titre, la scène avec Happy dans le jet est très touchante.

    Le 3ème acte est lui aussi une vraie réussite, un déluge d’action qu’on attendait depuis trop longtemps, avec un tisseur qui virevolte et se sert ENFIN de son spider-sens dans une scène épique. Mention très bien pour les scènes d’illusion, absolument incroyables en IMAX, je veux plus de ça dans le MCU.

    Petit bémol sur certains effets spéciaux, en particulier les balancements de notre héros, je les trouve moins bien faits que ceux des films de Raimi et surtout Amazing Spiderman, on sent pas le poids de Spidey, étrange.

    Dans les autres points faibles du film:
    – une tante May toujours aussi peu convaincante, trop bébête et charmeuse pour être prise au sérieux.
    – une BO qui ne me laisse absolument aucun souvenir
    – un choix douteux pour Fury et Hill, incompréhensible
    – les amis et profs de Parker, souvent lourds, rarement drôles
    – le ton du film dans la 1ère partie et l’humour mal dosé

    Bref, réticent, j’admets que ce film est une bonne surprise. J’espère que Peter continuera à grandir pour s’éloigner de ces idioties lycéennes et continuer sur la voie de la 2ème partie du film. La première scène post gen est sympa, la 2ème est… étrange ? Pas de quoi sauter au plafond non plus. Curieux de la suite néanmoins, j’espère que les événements auront un vrai impact sur la suite, même si avec Marvel il faut mieux se méfier.

    7/10

  54. Enfin vu et j’ai bien aimé ce Iron Boy: Far from home. J’ai pas trop compris pourquoi ils avaient repris quelques éléments de Spider-man dans ce divertissement teenager très honnête (les toiles, le surnom de la petite copine, l’ennemi et c’est à peu près tout).
    L’héritage de Tony Stark est là, on a le nouvel Iron Man, c’est vraiment sympa.
    La première partie est de loin ma préférée, j’ai trouvé ces ados parfois touchants parfois drôles. La suite était trop convenue mais plutôt bien foutue. Mention spéciale à la scène des illusions que j’ai vraiment appréciée. Et puis enfin un film Marvel qui réutilise le thème musical de son héros, ça change.
    Les scènes post-génerique m’en ont touché une sans faire bouger l’autre par contre, même si j’apprécie vraiment le retour d’un certain acteur.

    Bref un bon 7/10 pour moi pour ce Iron Boy. Si ça avait été un Spider-man par contre, je lui mettrais bien 1/10…

    • Heureusement que t’es pas passé à côté de la moral du film ^^ « Tu peux accepter l’héritage de Tony, mais tu ne sera jamais Iron Man, tu est l’araignée sympa du quartier ».

        • Si, parce que Peter se sent incapable de reprendre le rôle d’un « nouvel Iron Man », c’est d’ailleurs en essayant d’être à sa hauteur qu’il commet toute ses erreurs. Et c’est en redevenant Spider-man qu’il les répare. Le film devait jongler avec le fait d’être un épilogue à Endgame, le stark centrisme était obligatoire. D’ailleurs la fin du film nous ouvre véritablement sur un nouveau statu quo bien plus représentatif de la vie que va mener Peter.

          • @Chocasse
            Tu as l’air d’avoir aimer et c’est cool franchement. Mais, même si j’aime bien l’héritage de Tony et que la relation entre les deux est l’une des plus belles du MCU, il faut rester lucide: on reste plus proche d’un Iron Boy que du Spider-Man version comics. Et je ne vois pas trop de raisons d’être certains que ça va changer.

            Ce qui en soit n’est pas trop grave. J’adore le Thor papier, j’adore le Thor du MCU, les deux n’ont pourtant pas grand chose à voir.

          • @chocasse
            Son dilemme par rapport à Iron Man est superficielle il est évoqué seulement lors de ITW et dans le Bar. Son seul objectif dans ce film c’est de choper MJ. Une fille qu’il ne calcule pas durant pendant tout le film Homecoming

            Tu as raison sur ce point :Le film devait jongler avec le fait d’être un épilogue à Endgame, le stark centrisme était obligatoire.

            Ce qui en fait un film bon film du MCU et un mauvais Spiderman.

          • Je vois pas en quoi en fait, mise à part le fait qu’il hérite d’une technlogie l’aidant un peu trop dans sa tâche, perdant au passage un peu le côté « galérien » du comics. Ca reste entièrement Spiderman, la personnalité de Peter n’es en rien approchante de celle de Tony. L’argument que j’accorde volontiers c’est qu’il est un peu trop aidé dans sa tâche, notamment financièrement. Et avec la post gén, j’ai vraiment bon espoir que ça change. Mais bon, je peux largement me tromper ceci dit, j’aimerai bien qu’on amène sur le terrain un peu de mystique, du style Madame Web, un Kraven (un vrais, version MCU, pas une daube façon Sony/Venom, jusque là les vilains Spiderman du MCU sont franchement sans reproche), voir un Osborn.

          • @chocasse Comme dit c’est un Spider-man correct, mais un « bon » Peter ?
            il manque quelques choses je trouve, ils ont voulu trop de légèreté avec lui.

            Alors on a un Peter sans grandes responsabilités,

            on passe d’avoir le poids de la mort de son oncle pour être un héros responsable à « tony a cru a moi, jlui doit bien ça »

            D’un ado qui se sent responsable de sa tante fragilisé par la mort de son mari « causé » par lui, à l’inverse une tante qui le surprotège et dont sa plus grande préoccupation est d’être puni par elle ( ou de la voir sortir avec quelqu’un d’autre ?)

            D’un harry qui fait contraste avec Peter, dont le statut physique et social est mis en avant, à un meilleur ami qui est juste comme lui

            Et comme dit le côté galérien, et solitaire, là non seulement il est aidé financièrement, mais est soutenu moralement dans son identité secrète.

            Puis pour compenser tout ça ils ont vraiment mis l’accent (trop) sur son immaturité, sa bêtise et sa maladresse,
            donc c’est dure de voir le Peter des comics.

            Et dans le Mcu ils ont un serieux probème avec le deuil, à part un mot par ci par là, « il me manque », c’est tout, c’est clairement loin des films de raimi et webb sur ça.

            Après ça en fait pas un mauvais film, ni un mauvais personnage, c’est juste difficile de dire que c’est fidèle.

          • Blackchab : bien sûr que non. Il essaie de jongler entre ses responsabilités en temps qu’héritié de Stark, ses responsabilités de Spiderman et sa vie privée (oh surprise, un gimmick très connu de la vie très mouvementée de Parker en comics). Et il passe le plus clair du temps du film a tenté de corriger ses erreurs justement parce qu’il n’a pas voulu être le nouvel Iron Man. Et comprends qu’il doit simplement rester Spiderman sans pour autant renier l’héritage de Tony.
            C’est loin d’être un mauvais Spiderman. Le film n’est pas parfait loin s’en faut. Mais parler de fidélité sans prendre en compte la moitié des éléments du film c’est pas honnête.

            Wonsul : Oui je suis d’accord. Mais je met aussi ça sur le compte du fait qu’il ne fallait pas simplement copié les films de Raimi ou heureusement ceux de Webb n’ont plus. C’est quelque chose qui a déjà été vu et une version plus légère était sans doute le seul choix qui leur restait. Même chez Webb la mort de Ben était expédié. Là c’est juste remplacé par la mort de Stark et ça travail Peter tout le long du film. Il est tiraillé. Le film reste léger dans son traitement mais c’est présent. Et c’est ce qui cause tout les ennuis de Peter, Mysterio obtient les pleins pouvoirs a cause de Peter et de son deuil. Quand j’entends que ce n’est pas une bonne adaptation de Spiderman, je réponds qu’il ne s’agit simplement pas de l’adaptation de VOTRE Spiderman, parce qu’il a évolué avec le temps le bonhomme. Et avoir une version plus old school du personnage (tout en étant modernisé, et c’est ça qui doit en perdre certains) pour moi c’est bienvenue, quel intérêt d’avoir le même film que Raimi ? Aucun.

          • Le problème c’est que Marvel Studios traite pratiquement tous ses super-héros de façon légère, ce qui me fait craindre le pire pour les X-Men. Donc, certes ne pas refaire ce qui a été fait avant, mais comme d’hab avec eux, on choisit la légèreté pour pas s’emmerder à créer de vrais enjeux, on peut très bien faire un Spider-Man 3 sombre,dans lequel il sera traqué par Kraven, employé par le Caid qui finira par tuer MJ. Bref, prendre des risques bordel.

          • Chocasse
            Je pense comprendre nos différents, tu as acceptes des changement que je trouve impardonnable.
            Zapper l’oncle ben est un sacrilège , c’est comme ne pas traiter la mort de parent des bruce. Je ne parle pas de montré la scène mais l’évoquer ce qu’il représente.

            Faire de Spiderman un héritier de Stark pourquoi pas mais dans ce film on a plus l’impression que c’est unsous Iron man. Si tu retire le MCU il ne reste rien de personnage même pas ses méchants. Spiderman est un Héro Marvel plus important que Iron Man dans le MCU il est maltraité .

            Dans ce film ils essaie de reprendre les thême de spiderman 2 les responsabilité .
            – il préfère choper MJ plutôt que de sauvé le monde ce n’est pas spiderman du moins s’il avait échoué avant de renoncer j’aurai compris.
            – il n’a pas de dilemme avec sa double vie puisque MJ connait son identité et sa été spoiler dans la BA sa prouve bien que le MCU ne veut pas developper cette arc important.

            Tu as raison il n’y pas d’intérêt de faire le même film , mais vouloir faire différent en détruisant ce qui fait de Spiderman le plus grand héros de Marvel je ne peux pas l’accepté surtout quand c’est Mal fait.

            Pour moi le MCU veut faire Spiderman son Harry Potter ,voir son évolution sur 10 film.
            Je n’ai pas envie de suivre ce personnage , je ne le comprend pas. Je ne comprend d’ou vient ses motivations puisque l’oncle ben est zappé, je comprend pas son envie de sortir avec MJ alors qu’il ne lui parlait pas dans le précédent film.

            Je ne suis pas la cible de Marvel c’est finalement logique , parce que pour moi Spiderman est avant tout un SH et pas un adolescent .
            Un SH fait des choix difficiles qui vont contre ses propres intérêt.
            Dans ce film j’en vois aucun lié à sa prise des responsabilités car il gagne de tout les cotés.

          • Chez Webb la mort de Ben n’était pas du tout expédié. Tout une partie du film, elle nourrit la soif de vengeance (et non de justice!) du personnage avant qu’il ne revienne sur un sentier plus héroïque. Longue initiation qui se conclut quand il écoute – à la toute fin du film – le dernier message de son oncle.

            C’est peut-être moins présent que dans la trilogie précédente mais le traitement de cette mort est loin d’être expédié…

          • @ Chocasse: Pas d’accord. Ce moment dans l’avion montre qu’il EST le nouveau Iron Man, c’est pour moi flagrant: le regard ému de Happy quand il manipule les machins virtuels reprenant exactement la scène d’Iron Man et sur un fond d’AC/DC. Les lunettes à Stark aussi. C’est évident que le MCU veut l’installer comme le nouvel Iron Man. Il lui manquait juste la confiance en lui. Désormais il a EDITH, ça fait de lui bien plus que l’araignée sympa du quartier…
            « quel intérêt d’avoir le même film que Raimi ? Aucun. »
            Quel intérêt de pisser sur l’ADN d’un des trois super-héros les plus célèbres de tous les temps? Le pognon. Le retour de Spidey dans Civil War a généré une sacrée hype mais sincèrement, mettre un peu d’originalité et faire un IronBoy n’aurait pas été si dur. On change le prénom de May, de Peter et de MJ, on en fait un geek fan d’Iron Man et ça ne change pas grand chose aux deux films sortis…Pour moi ça aurait été parfait.

            @ Blackchab: Pas d’accord non plus. « Son dilemme par rapport à Iron Man est superficielle  » Non, tout le film est marqué par Iron Man et comme Wonsul je pense que « la relation entre les deux est l’une des plus belles du MCU ». Ca fait vraiment la force de ce film quand on est pas de mauvaise foi.

          • Garyus
            C’est peut être mon ressenti qui est mauvais, Iron est présent mais la relation avec PP je ne la vois pas. Dans homecoming ils doivent avoir 3 scènes ensemble.
            A part le coté fan/ idole je ne vois pas une relation mentor/élève il ne l’entraine jamais. Il lui fait la leçon pour l’histoire du bateau.
            Dans Infinity War leur relation n’est pas traité dans End Game encore pire ,tout est fait hors champs

            Quand je parle de superficielle je parle son deuil n’est pas traité malheureusement. Je ne parle pas d’être Iron man d’avoir perdu Tony stark son modèle.

          • Pour moi Happy a juste eu l’impression de revoir son meilleur ami défunt. Parce que je t’apprend rien, Spidey a des points communs avec Tony, entre autre la débrouillardise et le génie.
            Pissé sur l’ADN ?! Holà comme tu y vas fort. L’ADN de l’araignée est là, c’est simplement différents de ce qui as déjà été fait. Dis simplement que ça ne te convient pas, ce sera plus honnête.
            Pour le reste je n’ai pas compris le film comme ça, mais j’entends qu’on puisse le voir de cette manière.

          • @chocasse ah mais je veux vraiment pas les même film que Raimi, ou l’adaptation d’un arc des comics Spider-man,
            par contre retrouver un personnage qui m’est familier sur grand écran, un peu oui ^^

            Pour moi la modernisation du personnage n’a rien à voir avec ce manque de ressemblance au personnage papier, c’est vraiment l’écriture qui est différente.

            Cette envie de légèreté je l’accepte, mais c’est pas pour autant qu’on doit omettre l’essence du personnage.

            La mort de Stark ne réussi pas à remplacer la mort de Ben, l’officier Stacy, ou Gwen,
            Car ce n’est pas en soit la perte d’un être cher qui forge Spider-man, c’est plus la culpabilité qui en découle, et là, elle est juste pas assez forte.

            il ne se sent pas fautif de sa mort, ne peut pas s’en vouloir, donc ça ne créer pas un sentiment assez fort d’obligation chez Peter, là on a vraiment l’ado lambda qui a des pouvoirs.

            Dans le film il est tiraillé par une situation, pas par sa moralité, il veut lâcher le costume le temps du voyage et il faut fury, les élémentaires, et sa tante pour l’en empêcher, lui même ne ressentait pas cette responsabilité, pas avant que ses amis soient en danger.

            C’est ce même rejet de responsabilité, en plus de sa crédulité, qui lui fait donner les pleins pouvoirs à mysterio, pas son deuil.

            Mais comme dit ça en fait pas un mauvais film ou un mauvais personnage, il est juste pour le coup vraiment différent pour l’instant.

          • « Pour moi Happy a juste eu l’impression de revoir son meilleur ami défunt »
            J’avais pas vu ça comme ça, c’est possible aussi. Après la mise en scène, la musique et les effets spéciaux me confortent dans mon idée. Faudra attendre les comms réalisateurs du blu rays pour voir la vérité.

            « Pissé sur l’ADN ?! Holà comme tu y vas fort »
            Pour moi en dehors des pouvoirs et du costume, ce qui fait l’ADN de Spidey (et je dis bien pour moi), c’est
            – « Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités »
            Là non, il préfère aller draguer une meuf.
            – Le côté galérien face aux autres héros Marvel. Totalement mis de côté.
            – Des blagues en Spidey pour pallier à a sa timidité en Peter. Là zéro…

          • Wonsul
            Tu as bien résumé les choses « ce n’est pas en soit la perte d’un être cher qui forge Spider-man, c’est plus la culpabilité qui en découle, et là, elle est juste pas assez forte. »

            C’est ça l’ADN de Spider-Man ses mauvais choix et ses conséquences

          • Mais d’où il préfère draguer une meuf ? Le pouvoir et les responsabilités sont tout le ressort du film justement. Le fait d’avoir confier l’IA a Mysterio et d’avoir pris conscience de son erreur c’est justement une façon de transposer ça a l’écran. Après je sais pas j’ai peut être compris ça de travers. Mais c’est au cœur du film pour moi.
            Pour le manque d’humour de Spiderman, je reconnais que le film nous as pas gâté là dessus, en même temps les situations s’y prêtait pas tellement.

        • @ Chocasse: Je l’ai vu hier et je te promets que j’ai bloqué là dessus. Par deux fois, il fait comprendre qu’il préfère qu’un autre sauve le monde parce qu’il a ses vacances et sa meuf à séduire. Pour n’importe quel ado ou super-héros, ça passerait crème pour moi mais pas pour Spidey.
          A la mort de l’oncle Ben, il a radicalement changé sa vision des choses et toujours fait passer l’intérêt des autres avant le sien.

    • Pareille, en tant que film Spider-Man, il est nul (c’est d’ailleurs un comble que Marvel Studios qui a réussi des personnages comme Thor, Iron Man ou Captain America rate totalement un personnage aussi important) comme quoi on arrive pas à se défaire de Raimi. Mais en tant que jeune super-héros héritier de Tony Stark, j’avoue que le film est une réussite. C’est d’ailleurs plus comme ça qu’il faut le voir que comme un vrai Spider-Man. Ca viendra peut-être pour la suite, j’espère en tout cas.

      • +1 c’est comme ça que je l’ai vu et c’est pour cette raison que j’ai apprécié et pas détesté comme certains.
        Par contre, je le trouvais parfait dans Civil War en Peter/Spidey, au dessus des versions de Maguire et Garfield. Et puis lentement cette version parfaite a dérivé vers Iron Boy.
        Ce qui m’a marqué dans ce film, c’est que Spider-man ne fait aucune blague, pire encore que la version de Maguire et pourtant on est dans un Marvel Comedy Club!!

        • @Chocasse
          J ai l impression de parler à mur mais je tente une dernière fois. La mort de Ben revient bien à la fin du film avec le message vocal que Peter accepte enfin d écouter

          (je pourrai te parler aussi de l écho que la mort du capitaine Stacy induit forcément mais je sens que tu n en as que faire)

          @Garyus
          Maguire avait des bonnes blagues sous le costume tout en gérant des situations très dramatiques. La on a ni le drame ni les blagues en Spidey. Il reste un Peter sympa dans un teen movie qui fait le taf

          • Oui ça revient, mais c’est pas pour autant oublier le restant du film. Presque comme si Webb voulais se débarrasser vite fait de ça. Il avait trop a faire avec les parents de Peter, le lézard, Gwen etc … Ça glisse sur l’intrigue mais ça n’est pas utilisé pour autant. La mort du père de Gwen l’est davantage comparativement parlant. D’ailleurs c’était sans doute la manière de Webb de ne pas réutiliser la mort de l’oncle de Peter comme socle de moralité. J’entends tes arguments, mais ils ne me convainc absolument pas, là est la différence ^^

          • @ Weapon X: Faudrait que je me remate Spiderman premier du nom, j’en ai des souvenirs lointains. Il était peut-être drôle en SM mais de toute façon,ça peut pas être pire que ce truc qu’ils nous ont pondu…
            Par contre le SM de Webb, le premier, c’est vraiment un de mes pires films de SH. Je peux pas te suivre là dessus. Oncle Ben 3 sec non merci.

          • @Chocasse
            A mais c’est l’essentiel dans un débat d’écouter les autres 🙂 ensuite je comprends tout à fait qu’on puisse être en désaccord. D’ailleurs ton avis ne me paraît pas absurde et quand la saga aura 3/4 films, avec du recul je me rendrais peut-être compte que tu avais raison sur ce spidey MCU. Juste en l’état actuel j’en doute.

            @Garyus
            Le premier Amazing je l’adore! Rien que la scène du pont avec le gamin dans la voiture ; le MCU ne m’a rien fait ressentir d’aussi super-héroïque dans l’âme. La scène des grues aussi j’adore, on a par ailleurs une romance très belle à l’écran, un méchant efficace dans sa schizophrénie, une évolution réelle de Peter qui passe de petit con adolescent à héros responsable de manière très progressive, une photo classe dans un environnement urbain nocturne.
            C’est plus avec le 2 que j’ai du mal. Je n’ai rien retrouvé de ce qui m’avait plu dans le premier opus 🙁

            Moi celui dont je n’ai vraiment pas compris le succès critique par contre: Into the spiderverse.

  55. https://www.ecranlarge.com/films/news/1092192-spider-man-far-from-home-le-personnage-de-mysterio-aurait-pu-etre-tres-different
    Oulah… les scénaristes coincés entre l’envie de surteaser un Secret Invasion, et celle d’utiliser encore une fois un ennemi jaloux (de Tony Stark)… et c’est ainsi qu’on retomba encore sur le deuxième choix, comme souvent dans les histoires super héroïques – et pas qu’au cinéma.

    Il n’empêche: la scène de la mort de Beck est bien meilleure que si ça n’avait été un alien… et très émouvante à voir, lorsque Peter demande à EDITH « est-ce que c’est réel ? »…
    Car on se rend compte alors que dans sa vie, le Pete de Holland n’a dû voir que 2 personnes mourir devant ses yeux, grand max.
    Tony, bien sûr. Ben Parker, peut-être – rappelons que dans les comics originels, Ben ne meurt pas dans ses bras…ça, c’est une invention des films.
    Et évidemment Peter est mort lui aussi, brièvement… Mais l’impact est toujours plus fort quand ça concerne ce héros là.

  56. A tous bonjour.
    C’est moi, ou le scénario est bien pompé (en partie) sur Les Indestructibles?
    En point communs on a: Quentin Beck / Buddy Pine qui déçu par Iron-Man / Mr Indestructible deviennent des super méchants Mysterio / Syndrome. Leur but étant de devenir le plus grand super héro en déclenchant une menace qu’eux seuls pourraient arrêter…

  57. Plus le temps passe et plus je me dis que c’est peut être le pire film sur Spider-Man. Ça reste un bon film/teen Movie mais en tant qu’histoire sur le Héro c’est du néant.

    – Enjeux faible et complètement incohérent
    -Relation entre le personnage inexistante ou superficiel
    -Méchant qui lié a un autre héro, spider-man qui ramasse la merde Tony stark deux fois de suite
    -Action faible
    -Caractérisation du personnage pas respecté
    -Réduire le rôle de spider-man à celui d’un Ant-Man c’est vraiment un manque de respect du personnage
    -Le MCU n’aime pas ce personnage malheureusement

    Je comprend qu’on puisse l’aimer si c’est la premier version de spider-man qu’on découvre, sans aucun référence c’est bcp plus facile d’avaler ce qu’on nous donne….

  58. Ah totalement d’accord avec cette critique. C’est d’ailleurs pour moi l’un des pires films de super héros que j’ai vu, vraiment. Parce que faire une telle merde avec un tel budget, c’est honteux. Et comme tu dis on peut aimer ce Spider Man mais faut vraiment pas être difficile, je pense que Marvel Studios s’en fout un peu de ce personnage, l’important pour eux c’est que ça marche.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here