Avengers – Endgame : Découvrez cinq scènes coupées inédites (Vormir, Morgan Stark…) !

30

Il va falloir s’y faire… Disney+ est désormais le ‘lieu’ incontournable pour découvrir du contenu inédit ! C’est donc sur cette plateforme de streaming – lancée aujourd’hui – que l’on peut trouver les scènes coupées les plus importantes d’Avengers : Endgame. Des scènes complètement inédites. On retiendra bien sûr la fameuse rencontre entre Tony Stark et sa fille, devenue adulte et incarnée par Katherine Langford (les raisons de la coupe – encore plus évidentes après avoir vu la scène – sont à relire ICI). Mais aussi une scène alternative menant à la mort de Natasha Romanoff sur Vormir. Il y a de quoi être partagé. D’un côté, l’enchaînement des événements est plus logique dans cette version, la mort de Natasha devenant vraiment inévitable. De l’autre, la version cinéma est plus émotionnelle, en se concentrant sur nos deux héros. Enfin, nous avons droit à un briefing XXL. Là encore, la coupe est compréhensible : ne pas ralentir l’action avec des discussions à rallonge irréalistes sur le champ de bataille !

Après avoir réuni les six pierres d’Infinité, imposé sa volonté à toute l’humanité et exterminé au hasard la moitié de la population mondiale – dont de nombreux super-héros -, Thanos règne désormais en maître absolu. Au lendemain de la défaite, les Avengers restants sont confrontés à la plus grande de toutes leurs épreuves : trouver en eux-mêmes la force de se relever et de se reconstruire, mais aussi découvrir le moyen ultime qui permettrait de vaincre le tyran intergalactique une fois pour toutes…

Avengers : Endgame d’Anthony et Joe Russo est sorti en France le 24 avril 2019, avec Chris Evans (Steve Rogers/Captain America), Robert Downey Jr. (Tony Stark/Iron Man), Chris Hemsworth (Thor), Mark Ruffalo (Bruce Banner/Hulk), Scarlett Johansson (Natasha Romanoff/Black Widow), Jeremy Renner (Clint Barton/Hawkeye), Brie Larson (Carol Danvers/Captain Marvel), Karen Gillan (Nebula) et Josh Brolin (Thanos).

30 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,

    Heu, je n’ai que des images noir, en lieu et place, j’imagine, des vidéos ?

    Je suis dèg’ ! XD
    La hype est montée d’un coup en voyant l’imagine de Tony, le titre de l’article, puis à sa lecture ! Et finalement, non, images noirs. XD

    Bon pas grave hein, mais j’espère que ça va pouvoir se regler quand même ! :p

  2. …même si une fin à la Butch Cassidy (mais sans le Kid) pour Natasha a de la gueule, ça n’avait tout simplement pas sa place dans un film méritant d’avoir, au bon moment, des scènes un peu plus « calmes ». Avec moins d’action et juste un peu de tension.
    Surtout que comme c’est déjà une scène qui fait doublon avec celle de Thanos et Gamora dans AIW… rajouter plus de baston ne rend pas le tout meilleur.
    Et est assez incompatible avec la suite, puisque ça révélerait ainsi que Thanos connait la quête des héros.
    Alors que une fois revenu à leur époque, ils n’ont pas le temps de se méfier si Thanos n’a pas trouver moyen de les suivre… même malgré que leurs actes passés sont censés être sans conséquence pour leur Présent.

    Inversement, les autres scènes coupées font trop « blabla » et remplissage, même quand elles sont réussies… donc, pas de regrets.

  3. Ouais, ça abuse un peu sur l’action et les ralentis la scène alternative avec Black Widow…

    Largement compréhensible pour la scène entre Stark et sa fille, c’est chiant à mourir et ça aurait vraiment pas collé niveau enchainement des scènes.

    En fait la seule scène coupée qui aurait vraiment été un petit plus dans le film c’est celle avec Hulk, scène qui développait un peu le perso post-endgame et qui montrait clairement un sauvetage de civils, le genre de scène qu’il manque vraiment aux deux Avengers des Russo.

  4. Ouais globalement on comprends les coupes.

    Natasha qui s’offrait une mort à la Boromir.
    En soit la scène est pas mauvaise mais ouais dans l’enchaînement du film tel qu’il est ça ne fonctionnais pas et je trouve bien plus forte leur « duel » entre eux chacun se battant pour sauver l’autre au final, c’est bien plus puissant vis à vis des deux personnages.

    Sans compter que puisqu’elle était techniquement mourante au moment de se jeter de la falaise, est-ce qu’on peut véritablement toujours considérer sa chute comme une sacrifice ? C’était bancal.

    Sinon effectivement c’est d’autant plus décevant pour la scène coupée de Hulk qui elle aurait été impec.

  5. il est ou le temps ou acheter une édition collector ultime d’un film en Bluray (ou DVD) permettait d’avoir accès à tous ces bonus… Disney commence sérieux à me gonfler. ça sert à quoi du coup d’acheter leur coffrets Bluray..?

    • A l’heure de Disney+ ?

      DVD/Blu-ray (simple) = strictement aucun intérêt
      Coffret collector/SteelBook = plaisir de la collection

      En route vers la dématérialisation qui a déjà touché le monde du jeu vidéo (signé quelqu’un qui vient de commander le SteelBook de Star Wars Jedi : Fallen Order… vide, sans le jeu). Monde de fou !

      • Le pire c’est quand tu pense que Endgame ils ont mis un 2nd Blu-Ray dans les bonus (parce que le film occupait littéralement toute la place du 1er) et qu’ils n’en ont pas profité pour mettre toutes les scènes coupées.
        C’est quand même décevant.

          • @ Rocky : Nous nous voyons comme des fans, eux nous voient comme des clients, ou plutôt comme des consommateurs de masse. C’est une industrie, le but est de faire du profit, et de prendre le plus possible de parts de marché sur la concurrence, éventuellement de se retrouver à 2 ou à 3 et se partager le marché. Nous on est en bas, faut pas te tromper, même les disputes qu’on se fait pour des histoires de couleur de peau sont induites par leur stratégie pour générer du buzz et tester/ orienter aussi l’esprit des consommateurs. Ils ont plein d’organes de communication un peu partout au travers des « médias ». Les questions artistiques ne sont pas totalement écartées, bien entendu, mais elles ne sont pas prioritaires à ce niveau là. Après, tu as de temps en temps un mec comme Wan, Favreau, ou un mec comme Phillips qui pondent un truc magnifique ou génial, et ça compense un peu, mais en coulisses, ils s’en prennent parfois plein la tronche et ne font pas ce qu’ils veulent. C’est pourquoi je me mets toujours en rogne quand j’entends quelqu’un crier au « yes man ». J’aimerais bien les y voir. Tu as des idées, tu dois les faire entrer dans un budget. A la limite, tu n’écris pas le scénario de ton film pour le public qui ira le voir, mais pour les mecs qui vont te filer les sous pour le produire. Parce que ce sont ces mecs là qui feront que ton film existera ou pas. Donc tu penses bien qu’à la fin de la journée, les décideurs hein, ils s’en battent carrément de nous. Dès lors qu’on achète.

      • @ Les Toiles Héroïques : Je sais, je ne suis qu’un dinosaure appelé à disparaître sous l’ère des plateformes, mais je tiens à poser cette petite nuance :
        Supports physiques (whatever simple or collector) : tu payes une seule fois un truc qui restera sur ton étagère ad vitam et que tu pourras revoir autant de fois sans avoir à repayer tous les mois.

        • Ayant une collection DVD importante, je te rejoins, je préfère avoir un DVD je sais qu’il m’appartient vraiment, le Stream ça ne va loin que si tu le garde et dépense de l’argent tout le temps.

        • @ Rocky : Il est évident qu’ils vont arrêter de fabriquer des lecteurs si les supports physiques sont supprimés, mais je pense que j’ai encore une belle marge de temps avant que le mien trépasse 🙂 Cela dit, j’ai pratiquement un double numérique de chaque film/ série que je possède, et ce que tu dis ne change rien au fait que les plateformes t’obligent à payer tous les mois pour un même service que tu pourrais avoir en l’achetant une seule fois, tant qu’il existe des supports bien entendu. Crois moi il faut se méfier du tout numérique, comme le fait de supprimer l’argent papier, le fait de nous refiler des téléphones intelligents qui communiquent nos données et qu’il faut recharger tous les soirs à cause d’applications qui tournent en continu, tout ça n’est pas bon, ça nous prive du contrôle sur des pans entiers de notre vie, et nous oblige à consommer toujours plus.
          Tiens, cadeau 😉
          https://www.fairphone.com

          • @ Chocasse : Vous avez raison sur ce point les gars, je le reconnais, mais je me place juste sur un terrain différent. Le modèle économique est différent, et il a des effets différents sur notre pognon, c’est juste ce que je dis. N’allez pas croire que je sois contre le progrès ou contre l’informatique ou internet, la technologie toussa, loin de là ! au contraire, si je peux, je mets ma truffe dedans pour voir comment ça fonctionne 🙂

          • Après j’étais de ton avis il fut un temps. Pour moi c’est aussi un problème de matérialiste. J’étais très collectionneurs. De jeux vidéos, films Blu Ray etc. Et étrangement, une fois que j’ai estimé ma collection suffisamment « complète », ba c’est un besoin (le physique), qui a un peu disparu … Et j’y ai vu le principal attrait du tout dématérialisé. L’économie. Ce qui est moins vrai pour les jeux vidéos en revanche …

          • J ai rien contre le dématérialisé (par exemple je trouve ça super d avoir des copies numériques des films que j achète en dvd).

            Mais le streaming peut davantage déranger. Ainsi, si dans 20 ans j ai envie de me voir un épisode précis d une série Netflix je devrais souscrire un abonnement pour un mois tel que le modèle est pensé aujourd hui. Alors que si on peut acheter ad vitam la série (en dur ou en dématérialisé) un tel problème ne se pose pas.

    • Vu la masse de la population et l’age varié de la population, l’objectif des grandes compagnies et d’avoir, de toucher un max de public…. Et je pense qu’il y aura toujours des supports…. Regardez le 4K, le support est quasi inexistant et pourtant il sort …..Et ça ne fera pas baisser les prix, (si un peu sur l’occasion)….

  6. http://braindamaged.fr/12/11/2019/captain-america-chris-evans-ne-dit-pas-non-pour-un-retour/
    Et en même temps, ça serait pas illogique: le personnage a eu droit à une longue retraite (incognito)…
    Un petit coup de rajeunissement, une louche de Cap Hydra, et on peut en faire des choses intéressantes d’ici 8 – 10 ans (le temps de laisser le nouveau Cap live avoir droit à de bons arc narratifs).

  7. Heeeeeh toujours pas satisfait de la manière dont la pierre de l’âme est obtenue dans cette version !
    Je croyais que Infinity War disait qu’il fallait sacrifier la chose qu’on aimait le plus pour l’avoir, non ? D’où la raison pour laquelle Thanos sacrifiait sa fille.
    Ça aurait marché si Hawkeye avait sacrifié BW, ou inversement. En plus de justifier le « whatever the cost » ou j’sais plus quoi.

    Enfin, la scène qu’on a eu au ciné était effectivement bien plus émotionnelle, ils ont bien fait de couper celle-ci !

    • « Whatever it takes »

      Dans la version ciné si, il fini bel et bien par la sacrifier, certes parce que Natasha se mets dans une position ne lui laissant que peu de choix, mais il doit malgré tout faire le choix de la lâcher et de renoncer a la sauver.

      En fait il as bel et bien encore deux choix a ce moment la : mais c’est soit lâcher Natasha, soit ils tombent tous les deux…
      Soit il la sacrifie pour leur plan… Soit ils meurt tous les deux.

      Et comme il faut bel et bien qu’un des deux reste en vie pour rapporter la pierre, il doit bien faire le choix de sacrifier Natasha pour l’obtenir.

      Bien que Natasha se soit arrangé pour l’empêcher de se sacrifier lui, il reste donc bel et bien cette notion de sacrifice choisi et réellement effectué par Hawkeye.

      Même si le choix entre « toi tu vie et tu sauve le monde ou on meurt tous les deux et le monde est foutu » paraît être un non choix devant l’évidence de la solution a choisir, ça reste fondamentalement un choix a faire.

      Alors que dans la scène coupée, elle se jette toute seule alors qu’elle est déjà quasi morte et qu’elle serait morte de ses blessures de toute façon.

  8. …et puis c’est vrai aussi que voir débarquer d’un coup l’actrice de « 13 reasons why », en plein climax…
    Ça ne pouvait que casser le rythme tellement ça faisait « bizarre ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here