Star Wars – L’Ascension de Skywalker : Le box office… déjà 725.5 millions de dollars dans le monde !

100

[Les chiffres définitifs… Aux Etats-Unis, 72.4 millions (-59% ; total : 362.2 millions). A l’international, 94.6 millions (total : 363.3 millions). Au niveau mondial, 725.5 millions.]

Comme dirait Obi-Wan Kenobi, tout est une question de point de vue. Pour son deuxième week-end d’exploitation aux Etats-Unis, Star Wars : L’Ascension de Skywalker a récolté 72 millions de dollars (-59% ; total : 361.8 millions). Les chiffres définitifs seront connus demain. A titre de comparaison…

Rogue One : A Star Wars Story : 64 millions ; -59% ; total : 286 millions.
Star Wars : Les Derniers Jedi : 71.6 millions ; -67% ; total : 368.2 millions.
Star Wars : Le Réveil de la Force : 149.2 millions ; -40% ; total : 540.1 millions.

A première vue, c’est un résultat correct, le blockbuster conclusif de J.J. Abrams ayant quasiment rattrapé son retard de 42.6 millions de dollars sur le blockbuster divisif de Rian Johnson. Sauf que… c’est oublier un peu vite que le troisième opus de la Postlogie est sorti pendant les vacances, alors que le deuxième opus est sorti une semaine avant. Ce n’est donc qu’à partir de ‘maintenant’ que ce dernier va bénéficier de l’avantage des vacances. Autrement dit, Rey se dirige toujours vers un score final autour de 500 millions de dollars, proche de Rogue One : A Star Wars Story (532.2 millions), mais inférieur à Star Wars : Les Derniers Jedi (620.2 millions). Belle ascension… vers le bas.

A l’international, Star Wars : L’Ascension de Skywalker doit se contenter d’un week-end à 94.3 millions de dollars (total : 363 millions). Ce qui nous fait un total de 724.8 millions de dollars dans le monde. Vous remarquerez la répartition 50/50 entre les Etats-Unis et l’International, ce qui est plutôt rare pour un blockbuster (la norme tourne autour d’un tiers/deux tiers). Une nouvelle preuve de la faiblesse de la franchise en dehors des frontières américaines, particulièrement en Asie. Ainsi, même en terminant sa course à 575 millions de dollars, le film ne fera pas partie du top 10 international. Un Fast & Furious Presents : Hobbs & Shaw (586.5 millions), un Aladdin (695.1 millions) ou un Captain Marvel (701.4 millions) font mieux, tout simplement parce qu’ils ont le soutien du monde entier ! Dans ce contexte, comme écrit la semaine dernière, Star Wars : Le Réveil de la Force (2.068 milliards) et Star Wars : Les Derniers Jedi (1.333 milliard) sont hors de portée. Pour l’honneur, Rogue One : A Star Wars Story (1.056 milliard) et Joker (1.063 milliard) se doivent d’être dépassés, mais ce n’est même pas gagné… Petite question pour la route : combien de fois avez-vous vu le film ?

Star Wars : L’Ascension de Skywalker de J.J. Abrams est sorti en France le 18 décembre 2019, avec Daisy Ridley (Rey), John Boyega (Finn), Oscar Isaac (Poe Dameron), Kelly Marie Tran (Rose Tico), Lupita Nyong’o (Maz Kanata), Adam Driver (Ben Solo/Kylo Ren), Domhnall Gleeson (Armitage Hux), Mark Hamill (Luke Skywalker), Carrie Fisher (Leia Organa) et Billy Dee Williams (Lando Calrissian).

100 COMMENTAIRES

  1. Tout est une question de point de vue comme tu dis.
    Star Wars 2 est battu, le 3 bientôt et le 1 est en vue.
    Je trouve ça très bien moi.
    Le film va faire un milliard et on parle d’échec. Si LTH travaillait chez Sony, il aurait annulé la franchise TASM 😆

    Cette trilogie est un véritable succès et ça fait plaisir malgré les rageux.

    • C’est surtout comparé aux autres films sortis cette année et aux autres SW de Disney, bien sûr que c’est très bien mais ce n’est pas au-delà des espérances et de toute façon, fallait s’y attendre depuis la retombée médiatique de ‘Star Wars – Les Derniers Jedi’ 😔…

    • « Si LTH travaillait chez Sony, il aurait annulé la franchise TASM. » Et comment ! 😀 Cela a été une belle preuve de lucidité de leur part d’arrêter les frais, plutôt que de foncer dans le mur.

      Un film qui rapporte une somme énorme peut très bien être un échec (cf. BvS, TASM2), amenant un studio à revoir ses plans. Notamment si les objectifs fixés sont loin d’être atteints, si le bénéfice est minime compte tenu du budget, si la réception critique/publique abîme la franchise, etc.

        • En plus de ce que dit Mr LTH, il y a aussi le coût astronomique de la pub. Pour des gros blockbusters on parle de campagnes marketing à 150-200M$. Ca double pratiquement le budget à rembourser. Et vu que le studio qui a investi tout ça ne récupère qu’environ 1/3 des recettes globales (aux USA c’est plutôt 1/2, mais dans le reste du monde ça peut même être moins que 1/3), ce genre de film devient rentable seulement à partir de 900M$ ou 1b$.

          • Oui je suis bien au courant pour le P&A et ses coûts parfois astronomiques ne t’en fais pas, je ne comprend pas pourquoi ces derniers temps ça revient toujours sur le tapis alors qu’auparavant on ne l’évoquait pas considérant par convention qu’il était compensé lors de la seconde vie du film par la VOD, la vente de Blu Ray et de produits dérivés…

            Quoi qu’il en soit chaque blockbuster n’a pas toujours une campagne à 150 ou 200M de dollars non, loin de là ! Quelques tentpoles qui se comptent sur les doigts des mains sont concernés certes mais généralement c’est tout de même bien plus bas que ça =) Après dans le cas de tentpoles comme un Star Wars j’entend, mais même là si on fait des calculs précis c’est pas tout à fait ce que tu crois.

            J’estime que celui-ci a du coûter entre 250 et 300 disons donc 275M avec la pub qui doit tourner dans les 125M (même le budget promo d’Endgame ne dépassait pas 60% du budget de production du film soit 200M et c’est un cas exceptionnel dans l’histoire du cinéma) ça nous fait un total de 400M. Tu as raison pour les US c’est environ la moitié qui va aux exploitants et l’autre aux distributeurs et producteurs ; en revanche à l’international ça varie et en moyenne ça tourne plus vers les 40-42% que vers les 33% qui vont dans la poche du film et ça fait toute la différence surtout sur des grosses sommes… Actuellement les SW tendent à faire 45% de leur box office en Amérique du nord et 55% dans le reste du monde, admettons qu’il fasse 900 millions on a donc 405 millions aux US soit 203 qui vont dans la poche de Disney + 495 millions ailleurs soit 198 à 208 pour un total d’environ 400 qui font que le film est déjà break even, tout ce qui sera au-dessus des 900M c’est du bonus, les produits dérivés aussi, etc.

            Et puis tout ça c’est sans parler du système des pré-ventes, des partenariats (genre Coca Cola), etc. qui participent aux rentrées d’argent du studio.

          • @Yehuda: je pense qu’on est d’accord, ton exemple chiffré illustre bien qu’un film comme SW9 fait des bénéfices à partir de 900M$. Ceci explique pourquoi des films comme BvS ou TASM2, en dépit de leur score presque égal à 900M$, ont déçu les investisseurs.
            Après c’est clair qu’il y a des partenariats, produits dérivés etc. qui font que, surtout dans un cas comme SW9, les recettes au ciné sont loin d’être les seuls éléments juteux pour le studio.
            On en parle probablement maintenant davantage qu’il y a 20 ans parce que toutes ces infos sont mieux « connues » par des internautes lambda tels que toi et moi. Cela dit on est encore loin de connaître la petite cuisine interne des studios, donc nos estimations ne valent pas grand chose :-p

          • Oui globalement il semble qu’on soit d’accord. Par contre je ne le suis qu’à moitié concernant BvS et TASM2 : le premier oui car budget très similaire mais j’ajoute que c’est surtout décevant par rapport au fait qu’il s’agit de la rencontre entre les deux plus grandes icônes des super-héros ET d’un concept novateur (le team-up au cinéma, en l’occurrence une variante duale) ; par contre TASM2 a coûté moins cher (230M) mais il a fait moins bien au Box Office global et surtout sur le territoire US donc au-delà de l’appréciation qualitative du film (tout le monde n’ose pas le dire, mais beaucoup de gens ont aimé voire adoré le film) ses résultats étaient décevants pour Sony, même s’ils ont progressé à l’international…

            Ouais mais je trouve ça paradoxal, parce que okay l’internaute lambda connait mieux ou plus qu’avant ce genre d’infos, mais les gens qui écrivent des articles et tout devraient justement avoir la responsabilité d’être complets dans ce qu’ils disent et rappeler qu’il y a aussi les pré-ventes, les produits dérivés, etc.

    • Le mec compare le BO de Star Wars 9 à ceux des épisodes 1, 2 et 3, sortis il y a plus de 15 ans :rire:

      L’inflation, ça t’évoque quelque chose ?

      Non, le film est pour l’instant loin d’être un succès, et ça fait plaisir; n’en déplaise aux fanboys.

      • Enfin un commentaire sensé, MERCI!
        Y a pas que l’inflation, il y a aussi l’augmentation du prix du ticket, qui a grimpé largement plus vite que l’inflation elle-même. Il y a 15 ans un ticket de ciné coûtait 5-7 euros. Aujourd’hui on se situe entre 10 et 15 et parfois même plus, avec tous les gadgets et nouveaux formats qui ont été ajoutés (IMAX, 3D, 4DX, ATMOS, etc.).

      • L’épisode 1, en tenant compte de l’inflation a fait l’équivalent de 1,3 milliard de dollars d’aujourd’hui. Donc faut arrêter de penser que ce film fera mieux 😆

        • Oui question de point vue, je trouve que tasm2 est le meilleur film spiderman ! Rarement un film de super héros aura été aussi plaisant dans les scènes d’actions, j’avais vraiment l’impression de voir pour la première fois spiderman comme en vrai.

          Après oui objectivement spiderman 2 de raimi est bien plus équilibré, raimi maitrisé bien mieux la narration de son film.

          • C’est plus important la narration que le visuel.
            SW nouvelle génération le prouve bien que le beau ne l’emporte pas sur le fond.

          • Les deux sont important, mes deux grosses claque niveau super héros à ce niveau c’était BvS et amazing spiderman 2 ces dernières années. J’ai prit une claque dans la gueule avec la première partie du film,c »est dans la seconde ou là pour moi la narration et aussi d’ailleurs le visuel a dégringolé. Ils ont mit tous leurs efforts dans la première partie, s’ils avaient tenu ce niveau on aurait eu l’un des meilleurs films sh de la decennie.

          • @ blackchab : « C’est plus important la narration que le visuel ». Ta formulation les sépare un peu trop je pense, enfin je sais pas comment dire. En fait le visuel sert, ou en tous cas, doit servir à ta narration. C’est la façon dont tu dessines, filmes, montres, l’action, l’émotion, etc qui fait ta narration, puisque c’est le langage qui te permet de montrer ce qui se passe à l’image et de raconter ton histoire. En revanche, il faut trouver le bon style graphique ou visuel qui ira bien au récit ! 🙂 Si tu fais dessiner les Avengers par Coco, il y a toutes les chances que le résultat soit….. je vais pas en rajouter 🙂

    • Garyus pourquoi jouer les défenseurs plein de rage de cette trilogie ? Surtout avec une défense aussi faiblarde que « ils font mieux que la prélogie »…. La prélogie ne seront plus une référence aujourd’hui en terme de box office !

      A moins de sortir une grande trilogie il aurait été sans doute difficille de faire mieux que le 7 au box office, mais la chute est très très brutale et il y a un énorme essouflement de la licence au box office. Surtout que lth dit justement que les star wars on tendance à faire mieux au box office sur le dernier film… Après un épisode 7 qui n’a rien apporté, on est passé à un épisode 8 qui n’a rien apporté. Je n’y suis pas allé le voir au cinéma, et visiblement je suis pas un cas isolé ici.

      La trilogie n’est pas un succès, disney en est probablement conscient, ils ne doivent pas être aveuglé comme toi par l’énorme résultat du 7. Eux veulent faire plein de films star wars au cinéma et atteindre probablement au moins 1m5 au box office pour un film d’une trilogie star wars. Bon ils rêvent sans doute d’encore plus, tu n’achètes pas lucas art à un tel prix pour faire ce type de score au box office… Bien sur il y a les jouets à prendre en compte et tous les produits dérivés, mais disney n’en restera pas là. Et le prochain film star wars aura fort à faire pour ramener en masse les gens en salle, donc un bon bouche à orreile. La ou normalement cela aurait du être facile…

    • On ne peut pas juger ainsi:il faut prendre en compte l’inflation! De nos jours un blockbusters se doit de faire le milliard et pour un star wars qui doit clôturer la saga en plus c’est un piètre résultat.

        • Du coup, si on aime alors on est cinéphile?
          Si on aime pas, si on est déçu alors on fait parti « des rageux »?

          Et au pire on peut aimer le film sans pour autant être aveugle sur les résultats au BO et garder un certain recul sur tout cela sans tacler ceux qui ne sont pas de votre avis à la moindre occase…

          Le film fonctionne rien qu’avec le titre « STAR WARS ».
          Ensuite, on peut trouver les scores du BO décevant quand le film est de qualité et inversement.
          Mais là je trouve à titre personnel que les deux sont liés.

  2. Les derniers Star Wars ont un avantage quand même, ils dépassent le milliard sans la Chine ! vu les scores assez misérables de la postlogie là-bas. Et à l’heure actuelle c’est quand même pas mal.

  3. « Petite question pour la route : combien de fois avez-vous vu le film ? »
    0, la première fois de ma vie pour un SW. J’étais même retourné avec des amis au ciné pour la ressortie 3D de l’épisode 1. D’ailleurs eux non plus n’iront pas voir le 9. A trop tirer sur la corde…

  4. Au ciné :
    SW7 : 2 fois en 2D, en 15 jours
    SW8 : 1 fois en 3D
    SW9 : 2D, 3D puis re-2D, en 4.5 jours
    et j’ai aimé à chaque fois.
    Hors ciné : 1 à 2 fois par an en moyenne je dirais (visionnage solo, par trilogie ou toute la saga entière)

    Les épisodes 4, 5 et 6 restent mes préférés je pense (même en ayant vu les versions catastrophiques retouchées de 2011) mais les 7, 8 et 9 sont cools malgré leurs défauts notoires.

    Je ne connais pas mon ordre de préférence, je sais juste que l’épisode 2 est mon pire des 9. A chaque visionnage.

  5. 0 visionnages en salle pour ma part, je m’étais fait avoir avec le VII, j’avais gardé espoir avec le VIII … on ne m’y a pas repris.
    C’est pourtant le meilleur des trois de mon point de vue. Qui garde toutefois un scénario médiocre (ce que partagent les trois films) et échoue à diverses occasions à rendre épique des moments qui sont sensé l’être.

    Mais voilà, ces 4-5 dernières années ont bel et bien abimée l’image de la franchise SW. Alors oui, les scores restent raisonnables, même économiquement rentables. Mais le fait est que l’épisode conclusif risque de peiner à faire autant que le spin-off Rogue-One (et fait moins que l’opus précédent). Il faut avoir une bonne dose de mauvaise fois pour ne pas voir que SW à perdu une grosse partie de son public en chemin, sans être capable d’en récupérer un nouveau aussi important.

    Alors oui les fans hardcore continueront de faire semblant que cette postlologie est une réussite, les plus malhonnêtes iront comparer avec des chiffres vieux de presque vingt-ans en fermant les yeux sur les chiffres et l’évolution de la franchise depuis son retour.
    Mais la réalité des chiffres est là, cette post-logie n’a pas convaincu, et même la force promotionnelle de Disney n’arrive pas à amener le publique en salle pendant les vacances de Noël. Imaginez le score sans cette déferlante de merchandising.
    Les mêmes qui nous rabattent les oreilles en criant que si les films Marvel marchent c’est uniquement grâce à la communication de Disney, oublient bien vite cet argument pour SW qui fait maintenant des scores plus faible que les Marvels typiques.

    SW n’est plus une franchise phare des block-busters … SW est juste devenue un label de block-buster lambda comme il en sort un tout les mois. Tout du moins, c’est ainsi que le publique traite cette licence désormais …
    Il faudra maintenant faire l’effort de redresser cette franchise avec des films/séries d’une bien meilleure qualité scénaristique, et avec un vrai plan en tête à l’avance.

  6. « Petite question pour la route : combien de fois avez-vous vu le film ? »
    SW7 : 1 fois au ciné, 1 fois en bluray
    SW8 : 1 fois au ciné
    SW9 : 0

    sinon une question faussement naïve (sans parti pris … SW8 et le Mandalorien m’ont franchement dissuadé de retourner voir un SW en salle, mais l’autre film, je l’ai trouvé sympa mais … sans plus. tout juste admiratif de son acteur principal et agréablement accroché par la bande son) : Si une énorme machine de guerre dont je pense Disney avait prévu coup double avec Endgame à franchir les 2 milliards peine à déplacer autant les foules avare de pop-corn et si un Joker à 55 millions de budget franchit les 1 062 milliard (on sait que c’est une figure d’exception), Hollywood ne devrait-il pas, non pas cesser des énormes budgets (mais nen faire -un peu – moins) et « investir » d’avantage dans des productions « risquées », les films d’auteurs, avec performances d’acteurs, etc etc ?

    [pour argumenter un peu cette posture adoptée ces derniers mois : je suis, par exemple, curieux de voir à quoi va bien pouvoir ressembler Wonder Woman 84, mais d’emblée, je serais étonnamment épaté qu’il parvienne à faire mieux que l’alchimie d’un Atomic Blonde ….]

      • nan-nan, je confirme ce que je dis….. c’est assez plat comme histoire. Seul l’acteur donne une ampleur au film mais c’est tellement mal filmé…. et franchement mettre cette musique parodique sur la déchéance d’un être en imaginant que ça le rend plus fou ou pour alléger le propos….

        Franchement, ce n’est pas un mauvais fim… mais je me suis ennuyé autant que sur le dernier Tarantino qui était lui, mieux filmé au moins. Après les goûts et les couleurs….chacun affirme sa propre vérité, je la respecte. Mais le problème, c’est s’ils font d’autres films pour ce budget en espérant faire jackpot à chaque fois….bein bof !

        Pour moi les 5 films de l’année sont :
        Parasite
        Green book
        Le Mans 66
        La Belle époque
        Toy Story 4

        Après sur Star Wars, il a de gros défauts… mais comme tous ces films décriés à sa sortie (dixit vol IV) dans 10 ans tout le monde en sortira les bons cotés surtout la nouvelle génération.

        • @ Phil Goude : Je suis désolé mais dire que Joker est mal filmé, ça démontre juste que tu n’as pas la moindre idée de comment on compose une image, ou comment on met en scène. Ce film est ciselé comme un bijou, au contraire ! Comme tu vas me dire que je n’ai pas d’arguments, soit je te renvoie sur un long pavé que j’ai déjà écrit sur un article précédent portant sur le film, soit je te la fais très courte : profondeur de champ, utilisation des lignes de force, des diagonales, harmonie des couleurs, bruits de fond, chaque élément est placé au meilleur endroit possible, plans qui se répondent d’une séquence à une autre, non je suis désolé, mais tu peux pas dire que c’est mal filmé. Après que l’histoire ne t’ai pas accroché, là je discute pas 🙂

        • @ The_ghost : Tu as surement raison, c’est certainement mieux filmé que beaucoup d’autres films. Je serai incapable de te décrire chaque scène, l’ayant vu qu’une seule fois. Mais, un film comme celui de Tarantino, il y a des plans que je me souviens encore alors que je m’y suis ennuyé…. pour le Joker, seul le plan de l’escalier à la fin me reste, mais je l’ai pas ressentis comme beaucoup le décrive ici, donc je ne suis pas en adéquation avec la façon de Philips de filmer. Et je regrette qu’il n’ai pas été plus loin dans la folie, et l’imaginaire du personnage…
          Il m’a manqué un pincé de quelque chose pour le rentre mieux.

          ET merde, j’ai oublié de cité mon film préféré… Brooklyn Affairs de Norton… là, cette façon de filmer me subjugue complétement. Là, j’adhère totalement. Chaque scène correspond à une émotion, la musique, les acteurs, la lumière, tout est en adéquation… C’est mon Chef d’oeuvre de l’année.

          • Tarantino essaye de faire du léone sans jamais y arrivé
            Phillips essaye de faire du scorcèse sans jamais y arrivé
            Scorcèse rend un hommage à léone avec the irshman son il était une fois en amérique le film qu’il a restauré

          • @ Phil Goude : Je pense en effet que le ressenti fait beaucoup dans le regard qu’on a sur un film, et c’est bien normal, après en fonction de tes connaissances sur tel ou tel aspect de l’art, tu peux en avoir une vision objective sur tel ou tel plan, et subjective sur tel autre. Par exemple, je loue la façon dont Umbrella Academy est filmée, et sa qualité de production (décors, tout ça…) mais ça m’a pas plu. Pareil pour Watchmen que j’ai trouvé anxiogène, mais dont je reconnais la qualité artistique.

            D’un point de vue « graphique » comme j’aime à le dire, je pourrais te donner un ou deux exemples sur Joker si j’avais une photo sous les yeux, mais c’est pareil je ne me souviens plus des détails, je ne l’ai vu qu’une fois à sa sortie. Mais si tu veux, il y a toute une technique de mise en place de chaque élément qui est admirable. Si tu veux en savoir plus sur la question, je t’invite à lire cette page qui explique un peu ces principes dans son paragraphe 2 sans donner le truc mathématique du nombre d’or (je vais te le donner un peu plus bas, parce que je n’arrive pas à retrouver le lien de l’endroit où je l’ai appris), et pour mieux te rendre compte, affiche les images avec le clic droit de ta souris pour mieux voir sa démonstration. Je précise que la règle des trois tiers, c’est un peu bidon, faut vraiment travailler avec le nombre d’or pour avoir un beau résultat…
            http://ecolecinevideo.free.fr/Image/composition.html

            Bon, le nombre d’or donc. Tu prends la longueur et la largeur de ton plan d’image – feuille, case, whatever, tu les multiplies par 0.618, ça te donne une valeur pour la longueur, une pour la largeur. Tu reportes chaque valeur en partant du bout de chaque côté et ça te donne deux points sur la longueur, et deux points sur la largeur. Tu joins les points longueur et les points largeur et tu obtiens une grosse croix formée de deux traits verticaux et de deux traits horizontaux. Tu rajoutes les diagonales. ça s’appelle un gabarit d’or. Après tu cadres tes éléments importants en les posant sur ces lignes, et ta composition sera équilibrée. C’est de la pure géométrie, des maths purs et durs ! 😀 Tu peux aussi poser un point de fuite sur une des lignes, mais en général, on les met pas à l’intérieur de l’image quand on veut que ça fasse bien. A cause des distorsions au niveau du(des) point(s) de fuite(s) et sur les bords du plan de l’image (sur les côtés de la case si tu préfères). Et si tu veux jouer les vidéastes, et bien c’est le même principe : tu storyboardes ton film au brouillon en posant ce gabarit sur ton format (c’est encore plus simple, puisque dans le ciné, ton image a toujours les mêmes dimensions !), et tu cadres ton décor et tu fais déplacer tes acteurs en suivant ces lignes. On est loin de la règle des trois tiers. Tu peux même t’amuser à dessiner un truc en utilisant les deux règles 3-1/3 et Or, et tu verras que la règle d’or marche mieux. C’est pas pour rien que les grecs et Leonard l’ont utilisée 🙂

            Je ne suis pas allé voir le dernier Tarantino pour une raison très bête voire un peu gratuite je le confesse, c’est que personne ne se serait jamais permis de se foutre de la gueule de Bruce Lee de son vivant, tellement le gars faisait peur à tout le monde. Pas que j’en ai une super opinion hors son apport aux arts martiaux, en particulier l’importance du conditionnement physique. Le gars n’était pas parfait loin de là, mais à l’époque personne n’aurait osé. Et ceux qui l’ont défié se sont fait ratatiner en moins de temps qu’il ne faut pour dire « aïe » 🙂 Du coup le Quentin, il m’a un peu déçu sur ce coup là.

            Je note de voir Brooklyn Affairs sur mes tablettes 🙂

          • merci pour ces précisions, dont j’avais vaguement connaissance depuis la photo…on en revient à l’image…. Bon le ciné, il y a d’autres paramètres que l’on prend on compte suivant nos propres perceptions (musicales, granulométrie, couleur, montage, acting, et l’ensemble)…
            Brooklyn affairs n’est pas exempt de défaut niveau scénario sur un point particulier.

  7. On a des exemples de trilogie qui ont deja baissé au box office comme ça ? (2 milliards/1,3 milliards/1 milliard) Parce qu’en soit même la « détestée » prélogie a mieux tenu. (1 milliard/650 millions/850 millions). Franchement 1 milliard pour un film avec une telle visibilité, un tel nombre de salles, la 3D quand La Revanche des Siths avait rien de tout ça et a fait 850 millions, ça parait pas terrible.

    C’est ça qui serait intéressant.

  8. Je vais peut être dire une bêtise, mais je ne me fie jamais aux scores des premiers films de trilogie lorsqu’ils sont élevés. Je pense qu’il y a un facteur curiosité qui fait appel d’air. Il me semble bien en revanche que dans la majorité des cas, les trilogies vont vers le bas, sauf exception. Mais je ne suis pas très chiffres alors je me trompe peut être (:

    • En générale pour une trilogie, c’est comme une saison de série télé, le « pilot » fait le meilleur score, suivie du « final », et le ventre mou se trouve au milieu.
      C’est ce que l’on voit pour la prélogie.
      Ici la post-logie montre que le public à réagit négativement à l’épisode 8. Le 7 semble avoir eu un impact plus neutre, la perte de 33% du BO entre le 7 et le 8 est raisonnable, mais avoir le 9 en dessous du 8, c’est vraiment très médiocre.

  9. 1 fois, j’ai jamais vraiment trouvé d’attrait à aller plusieurs fois voir le même film au ciné. J’ai pas l’argent et le temps pour ça. Je préfère attendre une sortie en DVD pour le remater

  10. 0 fois, je me suis fait avoir avec les deux précédents… Puis les blockbusters disney j’en ai marre franchement, c’est toujours la même chose.

    En tout cas comme prévu un résultat mauvauis pour un star wars ! S’il fait moins que rogue one ce sera catastrophique pour disney, oh il restera très rentable mas pour un star wars c’est franchement pas du jolie.

    • « Les Blockbusters Disney c’est toujours la même chose »

      Ah ? Spiderman Far From Home, Rise of Skywalker et Frozen 2 c’est la même chose. Je suis curieux d’entendre ça.

  11. Je suis nul en box-office, en inflation, et tout ça mais ce qui m’horripile, c’est qu’il existe une pensée qui fait que le qualité d’un film est lié au box-office et non à l’histoire en elle-même. Quand cet état d’esprit d’Hollywood est né ? Ah oui, y a si longtemps, vous m’en direz tant ! Excusez-moi si je suis si cynique… Je n’ai vu qu’une seule fois, Star 7 puis le 8 mais le 9, je passe mon chemin. La légende autour de son univers est achevée depuis la guerre entre les fans. J’en suis lassé. Le respect du goût est mort.

  12. A mon humble avis SW9 est un énorme succès et une déception. Le problème c’est que la franchise épuise son réservoir naturel, certains ont vu le film plusieurs fois mais aussi d’autres ont abandonné le navire. Le plus grave c’est que la franchise ne recrute pas de nouveaux et jeunes spectateurs, excusez moi mais pour moi c’est une franchise de vieux garçons style 25,30 ans voire des quadras,quinquas…
    Un bon Marvel recrute sans cesse de nouveaux et jeunes spectateurs et qui plus est dans des pays comme la Chine, la Malaisie, les Philippines, le Mexique,etc… Star Wars est un joyau dans le catalogue Disney mais plus sa plus grosse pépite,c’est Marvel désormais…
    Rien de bien grave mais il va falloir au futur scénariste a se retrousser les manches et a repartir de zéro et a trouver quelque chose de nouveau, et puis surtout donner un méga coup de pied au cul a la sexagénaire Kathleen Kennedy …il est temps

  13. J’attendrais que le IX soit dispo en téléchargement pour le voir, comme j’ai fait pour le précédent. Pas envie d’aller le voir en salle vu les déceptions qu’étaient le VII et le VIII.

    Aucun affect pour les nouveaux personnages, malgré quelques bonnes idées (Fyn notamment, qui aurait pu être sympa mais qui au final est tellement oubliable), et j’aime pas le traitement accordé aux anciens personnages.
    Je me suis allègrement spoiler le IX quand même, et ce que j’en ai lu/vu me conforte dans mon idée de ne pas aller me voir au cinéma.

    Par contre ça me donne envie de me plonger dans l’univers Legends !

    • Erreur… Sauf à avoir un matériel de ouf chez soi (5.1 ou 7.1 avec un projo), les blockbusters ne sont pas fait pour un écran même de 150cm.
      bon la 1ère demi-heure, je mes suis ennuyé….après, ça passe si on accepte certaines partie : « ta gueule c’est magique ».

      • Star Wars VIII passait pourtant très bien sur mon pc portable de 2012. Et honnêtement, vu comme j’ai aimé le film, je pense que le regarder en streaming sur mon téléphone aurait peut-être même suffit.

        Et je rejoins Angyo sur son propos. Un blockbuster n’est pas nécessairement à voir sur grand écran. Si le film n’est pas de qualité, s’il n’attire pas plus que ça, ou même si on n’a pas envie de se déplacer, n’importe quel écran fait le taff. Si le film est bon, il le sera qu’importe l’écran.

      • @PhilGoude : même avec un bon matos quand tu choppe le film en téléchargement de toute façon la qualité de l’expérience en pâtit toujours.

        Les mecs qui regardent les films en DivX cam sur des PC portables 13″ et qui se la jouent grand critiques cinématographique ne mérite qu’un : LOL

  14. ça me fait bien bien rire les gens qui parle d échecs de ce film savent il que le box office ne s arrette que dans 2 mois que le film est prévendu dans le monde entier le chiffre d affaire du maketing du merchandising et des parcs d attractions a mon avis si les gens de disney nous lisent il doivent bien rigoler

    • Et pourtant, un final qui n’arrive pas à dépasser le score d’un épisode intermédiaire (le VIII) illustre bien que la Franchise SW a perdu du public depuis son retour.
      Elle s’est donc montrée incapable de conserver son public d’origine ou incapable de convaincre un nouveau public.
      C’est bel et bien un échec.
      Un échec qui rapporte des sou-sous, mais un échec tout de même, car c’est une régression pour la franchise (qui rapporte donc moins que les espérances initiales).

      Les remaniements que Disney a opéré autour de cette franchise montrent bien qu’ils ne sont pas tout sourire avec la tournure des évènements. Les attentes étaient bien plus hautes pour SW.
      Et pour information, les personnes informées résonnent sur la bases des prédictions pour les chiffres finaux. Car oui, après 1-2 semaines on peut avoir une très bonne idée de ce que sera le BO final.

      Rire c’est bien, comprendre c’est mieux 🙂 .

  15. Echec artistique plutôt ?
    Après n’importe quel bousin numéroté et marketé star wars marcherait au box office surtout avec l’émergence du marché asiatique mais ca ne fait pas tout et heureusement pour nous…
    Ceux qui aiment, qu’ils y aillent mais qui ne viennent pas nous dire que c’est un grand film.

      • C’est paradoxalement un potentiel à exploiter pour Disney. Je ne sais pas comment, une histoire avec de nouveaux personnages, de type asiatique pour certains afin que le public asiatique qui n’a pas connu la genèse des Skywalker puisse reprendre à égalité avec tout le Monde à partir de zéro.
        Comme il est acquis que son socle de spectateurs occidentaux ne partira pas, à priori, il y a donc un potentiel pour que la franchise remonte au box office pour le prochain. Bon, pour le moment à priori y a même pas encore de scénariste embauché…

    • Mettons, pour eux les bisous entre personnes du même sexe ce n’est pas légal … inepte, mais bon, ils sont chez eux.
      Mais du coup, si on suit la logique, toutes choses illégales dans les films pour moins de 13 ans devraient être censurées non ?
      Donc impossible de montrer un seul malfrat dans une salle de ciné à Singapour ???

      Ils sont toujours drôle les fanatiques idéologiques … même si ce n’est drôle que parce que je regarde cela de loin.

      • C’est bien pour cela qu’il y a eu un Deadpool light et que Warner n’a même pas cherché à sortir Joker en Chine, en plus la chine c’est 25% du ticket de caisse pour le distributeur étranger, autant dire que cela ne vaut même pas la peine de percevoir 25% de 40 millions de dollars. Ou moins.

      • Sexe et Politique, au sens large… Grand Tabous des Nations les plus conservatrices… en fait n’ayant pas assez confiance en les fondamentaux de leur pays, pour accepter d’y accueillir un peu plus de diversité.
        Mais cette diversité existera toujours de manière souterraine, alors mieux vaut ne pas être trop moralisateur envers eux (ça procure forcément l’effet inverse)…
        Jusqu’à ce qu’on ait vraiment besoin les uns des autres.

  16. Mouarf, une trilogie à 5,5 milliards de Box Office et ça lâche des « cette trilogie n’est pas un succès » 🤣

    La trilogie qui as le plus cartonné de la saga mais c’est pas un succès.

    Et les partisans du « le Milliard avant il comptait parce que y’avais pas la Chine, maintenant avec la Chine c’est trop facile de le faire le milliard » ils sont où la ? Parce que eux on fait le milliard sans la Chine justement… A l’ancienne donc… Celle qui compte normalement… Enfin quand ça nous arrange comme d’hab 😅

    Sinon pour ma part 1 seule séance puisque je n’ai pu le voir qu’hier mais la 2ème séance arriveras très vite 👍

    • On ne peut décemment pas considérer comme un succès un produit qui provoque une perte de marché significative.
      C’est le cas de cette trilogie.
      SW-IX aurait du faire ~1.6-1.7 milliards de BO-world pour avoir un résultats raisonnable compte tenu du 7 et du 8.
      La baisse entre le 7 et le 8 est raisonnable (~33%), mais le résultats du 9 est très en deçà de ce qui pouvait être attendu pour un épisode conclusif (un serie-final).
      L’épisode IX va finir presque ~30% en dessous de ce qu’il aurait du faire. Parler de succès dans une telle situation serait osé.

      Avoir du succès ce n’est pas uniquement rentrer de l’argent, c’est aussi savoir agrandir/conserver sa fan-base.
      Cette trilogie SW échoue sur ce second point, car elle constitue une régression pour la franchise (en particulier l’impact très négatif de l’épisode 8 est bien visible, de même que les stigmates laissés par le cas « Solo »).
      N’en déplaise aux fans les plus hard core, il est abusif de qualifier de « succès » un produit qui connais une « régression » lors de son exploitation.

      Si Disney a fait des remaniements assez importants coté SW ce n’est pas sans raisons. Les chiffres bruts parlent un peu, mais ce qui compte vraiment c’est la comparaison des chiffres avec les objectifs. Et de ce point de vue, l’épisode IX est décevant vu les chiffres des épisodes 7 et 8.

      Je le redis ici: rire c’est bien, comprendre c’est mieux.

      • Box Office de la trilogie originale :

        1ère Trilogie :

        IV : 775M$
        V : 538M$
        VI : 475M$

        Les gens comme toi en 1983 : « Quel échec, chute constante, aucun élargissement de la fanbase, cette saga n’as aucun avenir… »

        Oh et aussi :

        « Savoir agrandir / conserver sa fanbase »

        Episode I : 1M$ (avec ressortie 3D)
        Episode II : 649M$
        Episode III : 848M$

        Et donc la Postlogie :

        Episode VII : 2M$
        Episde VIII : 1,3M$
        Episode IX : finira a + de 1M$

        Ou tu vois une chute de la fanbase toi ? Et me sort pas l’inflation…
        Et encore une fois, vous n’avez même pas la fameuse excuse de « la Chine fausse tout de nos jours ».

        Bref

        • Cet épisode est nul à chier point Disney a tuer Star Wars il va finir juste devant joker perdre la moitier dès spectateur du 7 c’est un échec !!

        • Il faut apprendre à avoir de la mesure … sauf à vouloir jouer les caricatures.
          Tout ne se résume pas à la vision binaire d’un fanatique: réussite/échec.

          Oui, la trilogie original montre un essoufflement. Tu viens de le découvrir ?
          Le cas de la première trilogie est en cela très spécial que Lucas avec l’épisode IV crée un nouveau type de SF, c’est une chose à prendre en compte (qui n’est plus le cas lors des épisodes I et VII).
          D’ailleurs le parallèle avec des séries TV est encore plus vrai ici, les saisons 1 ont bien souvent des courbes purement décroissantes, les saisons suivantes étant plus « stables ».

          Tu seras gentil de pointer du doigt les moments où je dis: « aucun avenir » et « quel échec » sur le ton désastreux et théâtrale dont tu aimerais m’affubler.
          Une caricature construite à la va vite est en effet bien douce à attaquer.
          SW à un potentiel certains, mais il faut redresser la barre, c’est déjà devenue une licence « banal » au milieu de la marré des block-buster.

          « Ou tu vois une chute de la fanbase toi ? »
          2M –> 1M , Cela ressemble à une chute. Très mauvaise pour une franchise déjà implantée.
          Personne de raisonnable n’irait comparer ça avec les films IV et VI qui sont un démarrage de franchise … mais bon, puisqu’il faut tout expliquer sur le contexte.

          1M pour l’épisode IX, quand Rogue one faisait 1M trois ans plus tôt … c’est plutôt décevant.
          Et Disney semble de mon avis, vu les remaniements en cours autour de la franchise.
          Si ils changent leur stratégie, c’est surement par ce qu’ils ont peur de leur immense succès et que la franchise dépasse leurs espérances ?

          Ahlala certains fans et leur licences chouchoutes, toute l’objectivité prend la poudre d’escampette.
          Aller j’te laisse !

          • C’est tout de même étrange de penser que Rogue One devait fatalement faire beaucoup moins, si tu considère que la fanbase est suffisament grande pour faire du 2M…
            Puisque le concept d’une fanbase c’est qu’elle, elle va voir même les spin off, surtout Rogue One sur la mission des plans de l’étoile noire.

            Les 2M du VII faut être d’une mauvaise foi intersidérale pour le considéré comme une norme…

            Les 2M étaient évidemment une « anomalie », entre l’enthousiasme doublé de curiosité du retour de la saga 10 ans après doublé des fans qui sont aller le voir 12 fois au ciné… Déjà rien que ce phénomène de multi visionnage a outrance allait forcément être plus faible pour les suites même si elles avaient fait l’unanimité. Parce que c’était l’excitation de revoir du SW au ciné qui parlait pour le VII

            Ils ont revu leur stratégie oui mais la vous tournez le truc de manière plus catastrophique que ça ne l’est.

            L’échec de Solo leur as juste fait reconsidéré l’idée de spin-off sur des personnages existant en réalité… Vu l’accueil plus que froid qu’il as reçu, ils ont vu que c’était trop casse gueule.

            Et comme les 2 spin-off prévus étaient Obi-Wan et Bobba Fett, évidemment ils les ont annulés (Obi-Wan va devenir une série btw..)

            Mais ça va pas plus loin que ça le « changement de stratégie » en réalité, c’est loin d’être le feu a la maison comme vous voulez le faire croire.

            Eh puis je sais pas si mon côté fan me rends aveugle comme tu dis, mais ça fait 2 ans que certains nous prouvent que leur haine elle, elle leur fait péter un plomb a un niveau galactique…

  17. Succès, Insuccès..? Sauf que Star Wars fait aussi face à une multitude d’autres blockbusters à gros budgets et Effets… là où dans les années 70/80, et même un peu au début des années 2000… ce n’était pas autant le cas.
    Avec une inflation de prods Star Wars (5 en 5 ans + The Mandalorian) et Hollywoodiennes, le succès doit donc aussi se mesurer avec ces paramètres en plus.

      • Ah bon, ils ont déjà racheté Sony (« Jumanji: Next Level », « Charlie’s Angels »), Universal (« La Famille Addams ») et Netflix ? 🙂

        • http://www.allocine.fr/boxoffice/france/

          Je te laisse juger la concurrence des 5 premier films de cette liste 😀

          (Spoil : 3/5 c’est quand même un bon score)

          • …peut-on également parler d’auto-concurrence avec des films dont deux sont de l’Animation, plus axées pour enfants (et « pour filles » dirait-on bien vite pour « La Reine des Neiges »)…
            Et un, un live action assez dramatique et au Public plus large, concluant une Saga que même des grands parents ont vu à un jeune age (ouch!) ?

            En fin de compte, quelques différences de registres, assez pour que tous ça soit complémentaire… et assez pour que les portefeuilles soient plus généreux pendant les fêtes, et qu’on puissent se satisfaire de presque chacun de ces films… non ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here