Jupiter’s Legacy : La série est annulée… mais Supercrooks est commandée !

66

Triste destin que celui des projets super-héroïques qui ne sont pas étiquetés Marvel ou DC Comics… Moins d’un mois après son lancement, Netflix a décidé d’annuler la dispendieuse série Jupiter’s Legacy (200 millions de dollars de budget). Pour ne pas perdre la face, la plateforme de streaming a néanmoins annoncé la commande d’un (faux) spin-off se déroulant dans le même univers, Supercrooks ; sachant que dans les faits, il s’agit juste d’un autre titre du Millarworld (lire le synopsis ci-dessous). On se dirige donc vers un ‘Jupiter’s Legacy Universe’ anthologique qui servira de label pour adapter les différentes œuvres de Mark Millar (Kingsman, Kick-Ass). Notons que Netflix a désormais deux séries Supercrooks sur le feu. Celle annoncée aujourd’hui en live action… et celle animée, produite par le studio japonais Bones (My Hero Academia, Fullmetal Alchemist). Bref, Jupiter’s Legacy est donc annulée. Pour vous, est-ce une grande perte ?

[Synopsis extrait des comics] Difficile de faire carrière en tant que super-vilain. La concurrence est rude et les autorités sont toujours derrière vous. Alors que faire ? Partir pour l’Espagne ! Johnny Bolt et ses amis crapuleux jouent donc les expatriés et préparent un gigantesque hold-up. Mais les choses se compliquent lorsque Johnny découvre que sa cible est en réalité le plus grand criminel de tous les temps !

La série Jupiter’s Legacy a été mise en ligne le 7 mai 2021 sur Netflix, Josh Duhamel (Sheldon Sampson/The Utopian), Ben Daniels (Walter Sampson/Brainwave), Leslie Bibb (Grace Sampson/Lady Liberty), Elena Kampouris (Chloe Sampson), Andrew Horton (Brandon Sampson), Mike Wade (Fitz Small/The Flare) et Matt Lanter (George Hutchene/Skyfox).

66 COMMENTAIRES

  1. Déçu par cette nouvelle d’arrêt de la série. Cette version Netflix a beaucoup de défauts mais un vrai potentiel, j’aurai voulu en voir davantage. En plus j’espérais qu’avec de bonnes audiences, ils auraient gagné en budget et donc en qualité.

    • En budget ?? Ils avaient déjà 200 millions de budget, non ?? 🤔 Ils en ont fait quoi ?? Car niveau fx , production assez cheap , chorégraphie des combats et j’en passe je ne vois pas où ils sont passés. Je vais être sûrement dur pour certains mais Personnellement, la série m’a profondément ennuyé, j’ai eu du mal à continuer à la regarder dès les 1er épisodes. Je suis juste déçu d’avoir perdu mon temps à la finir…
      Par contre, Netflix ils font pas dans la dentelle niveau annulation, j’ai très peur pour mindhunter

  2. Après c’est Netflix hein, il leur faut pas grand chose pour annuler leurs séries … C’est pour ça que j’essaie de ne plus m’attacher à leurs séries trop tôt, le risque d’annulation est tellement élevé chez eux …

  3. Ben, ce qui est regrettable mais presque indispensable, c’est de vouloir adapté des comics aussi sombres pour le grand public.
    Quand on adapte Jupiter Legaçy, il faut y aller à fond la caisse comme ce qu’a fait prime pour « the boys ».
    Mais la série Jupiter Legacy avait le cul entre 2 chaises et ça laissait un gout bizarre.
    Il faut que Netflix assume complétement le public visé par le comics et non pas un essayer d’édulcorer pour plaire à tous.
    Bref, c’est très dommage car je m’attendais à une saison 2 mieux assumée vu les critiques et complètement badass.

    • Pour moi, le goût bizarre venait plus de la narration qu’autre chose, elle était lente, beaucoup de scènes trainaient en longueur. D’ailleurs, c’était ce que beaucoup de critiques que j’ai lu, ont reproché.
      Je me suis arrêté au 4e épisode et je n’ai pas l’intention de continuer, j’ai trouvé la série pas si mal, le NY de 1929 était réussi mais c’était d’un ennui mortel.
      Je pense que Netflix ou le showrunner a eu les yeux plus gros que le ventre, je me dis aussi que pour la saison 1, peut-être qu’avec des épisodes de 40-45 minutes, plus de personnes seraient allées jusqu’au bout.

      Spoil du comics:
      Je me suis fait spoiler le sort de certains persos principaux, je l’avais deviné dès le 1er épisode (en particulier la scène du dîner familial), c’était un peu téléphoné. Soit ça allait dans le sens qu’ils voulaient nous montrer, soit dans le sens inverse pour faire une pseudo-surprise.
      Mais le fait que j’ai deviné ceci était secondaire, je le redis, mon gros soucis est la narration, les longueurs. Je ne me voyais pas perdre 4h de plus sur ce projet alors qu’il y a tant de choses à voir en streaming ou même box TV…

  4. « Triste destin que celui des projets super-héroïques qui ne sont pas étiquetés Marvel ou DC Comics…  »
    > Cries in Netflix Daredevil

  5. Je compte quand même visionner le tout mais à savoir que je me suis arrêter au 2ème épisode et que je ne me souviens que du premier. Je trouvais ça vraiment très cheap (avec la prétention de ne pas l’être) et je n’avais aucun intérêt envers les personnages.

  6. Non seulement je trouvais que l étalage de l intrigue du comics, bombe en 2 tomes, sur ce qui s annonçait sur au moins 2-3 saisons était une mauvaise idée, mais alors pour l annuler après 1 saison c est encore plus absurde.

    Et c était le meilleur comics de Millar de ces 10 dernières années, j ose pas imaginer la gestion des autres (même si des mauvais comics peuvent donner parfois des bonnes séries)

  7. Le probleme c’est le surdosage de serie de superheros , franchement je sais pas comment on peut avoir le temps de tout regarder et en plus on regarde ca comme on bouffe une frite maintenant, la rareté fait aussi l’interet, qqesoit la qualité de la serie, tu la regrade d’un oeil et si tu accroche pas tout de suite tu zappe a une autre sachant aussi que tu sais meme pas si la serie va continuer , on a plus le temps de prendre le temps .
    Depuis que ce site est ouvert tu vois les bannieres des series de super heros tu en a 6 fois plus qu’avant, aucune serie devient un evement c’est juste une serie de plus……….la loi de la surconsommation, on va me dire que c’est comme ca, c’est justement la le probleme

    • Je ne pense pas qu’il y ait des gens parmis nous qui regardent TOUTES les séries de la bannière du site…

      Après le surdosage, les séries policières aussi, on en a à la pelle…

      • Ah si ! Moi je les suis toutes, et les films aussi (en même temps, DC, Marvel et Star Wars). Et je suis sûr qu’il y en a d’autres ici qui les suivent toutes aussi, même s’ils commentent moins, en particulier sur les articles de la CW.

        • Idem. Ça en fait des nuits courtes. Ma femme comprends mon délire, heureusement. Je les suit toutes aussi.
          Un léger retard sur Flash ( vu les coms sur les épisodes, ça donne pas forcément envie du coup. ) enfin retard j’ai vu les 3 1er de la saison 7 et passé direct au 11. Au final j’ai pas perdu grand chose… a part 45 mn …

  8. Si on prend la série en soi, déconnectée du conic book, ça passe à peu près. Pas génial non plus, mais pas pire qu’autre chose. C’est une entrée de plus au rayon super-héros du catalogue de Netflix. Mais si par contre on met la série en regard du comic book, ça ne passe plus. À part les personnages, il n’y a pratiquement rien de la bd dans cette série. L’histoire est différente, les interactions entres les personnages sont différentes, les motivations même de certains d’entre eux n’ont plus rien à voir. Comparé à la bd, cette adaptation est fade, standard pour une production super-héroique calibrée comme un produit de consommation lambda. Sans parler des horreurs que sont les maquillages – fausses barbes, perruques – et les faux muscles sous les costumes.

    Je ne suis pas un fan de l’univers de Mark Millar ni de Jupiter’s legacy mais bon, faut pas déconner non plus, c’est quand même pas très bon cette série.

  9. J’avais plutôt bien apprécié cette saison. Pour une fois j’ai trouvé l’origine story dans les années 30 plus intéressante que le reste. Dommage, mais on a l’habitude avec Netflix.

    Je ne la pleurerai pas autant que El Vecino.
    Pas de saison 3 pour la meilleure série super-héroïque espagnole et personne n’en parle, et ça c’est une honte !
    Viva la puta Policia del Karma ! 😁

  10. Ben, c’est plutôt une question de plateformes et de violence que de « DC Comics ou Marvel » – donc Amazon, contre-exemple de grosses réussites.
    Mais honnêtement, quand on sait que la série qu’on produit va se démarquer du comic en étant un moteur diesel, dont l’intrigue ne rebondira qu’après avoir pris le temps de laisser vivre les personnages…
    Il faut au moins une bonne raison pour tout laisser tomber.

    Et en l’état, faire une fausse saison 2 en choisissant de développer Supercrooks, ça ressemble à du cynisme, de l’étude de marché sans âme – très probablement, pour le public, on refait « La Casa de Papel » mais avec des superpouvoirs… « Original ! »
    Sachant que « La Casa de Papel » n’a pas vraiment engendré de bons exemples alternatifs produits par d’autres, ces dernières années…

    • J’entends ces derniers temps que c’est plus édulcoré que sombre parce que « Netflix ! ».

      C’est pas Disney non plus. Peut-être que c’est vrai avec les adaptations de comics en ce moment avec « Jupiter’s Legacy » ou « Sweet Tooth » (je ne connais pas, je peux pas juger), mais je pense c’est plus le réalisateur ou scénariste qui décide du ton à donner.

      Après on peut comprendre les choix, la violence en format bande dessinée passe beaucoup mieux qu’en mouvement et en prise de vue réel. Mais bon. Ça dépend de l’oeuvre qu’on veut adapter.

      • C est quand même souvent orienté ado Netflix. Pas que ça me dérange en tant que tel sur une série. Mais quand tout leur catalogue s uniformise autour de ça, la diversité de ton vient à manquer.

        • C’est ça.
          Ça se dirige beaucoup vers du Mc Do (les teens/young adults), avec les sandwichs du mois (projets jetables).
          Mais tant qu’il y aura des contenus diversifiés (pas forcément produits par Netflix) pour que les payeurs trouvent leur compte, je les vois mal se désabonner = ça continuera à faire des projets jetables.

          Perso, à l’heure d’aujourd’hui, je ne me vois pas du tout me désabonner même si je suis d’accord avec tout ce qui a été dit sur cette page.

      • Ils ont pourtant jadis fait du Daredevil et Punisher violent… Mais aussi moins cher à l’image, sans gros superpouvoirs.
        Maintenant, il semble qu’ils soient contraints d’avoir des franchises super héroïques et zombiesques (Snyder) pour garder du public… Question marketing, quel que soit le résultat.

  11. Pas une surprise, j’ai rarement vu une série avec autant de critiques négatives, de la part des amateurs du genre ou non. Vu la promo effectuée ça a du vraiment être un bide quand même. Je vais tout de même soulever un point : est-ce que le public ne sature pas des programmes à « pouvoirs » qui sortent chaque semaine sur Netflix ? Franchement il y a plus que ça…

  12. Mais qu’ils rebootent Kick-ass bon sang. C’est pile la cible Netflix. Y’a moyen de faire un truc vraiment cool avec pas un budget de dingue. Et voilààà. Ça aurait été logique pour rebondir suite à l’arrêt des séries marvel.

    Le partenariat Netflix/Millarworld date de août 2017 quoi, et tout ça pour pondre une série sans ambition qui arrive après la bataille, et se fait annuler tout de suite… Franchement… Chez Warner c’est ingérence mais chez Netflix c’est pas de gestion tout court.

    • Il me semble que Kick-Ass appartient à la 20th Century Studios (ça + Kingsman sont les seuls univers du Millarworld que NX ne possède pas), sinon je pense qu’ils auraient tout de suite sauté sur l’occasion, mais oui, extrêmement décevant ce Millarworld pour l’instant, difficile de donner envie après un ratage pareil, surtout quand ça fait 4 ans qu’on l’attend.
      Immense inquiétude pour la série Sandman d’un coup.

    • Ingérence de quoi / de qui ?
      Chez Warner, c’est juste qu’ils savent pas gérer leur ligne éditoriale. Ils changent de plans 132 fois en 1 an.

  13. Déçu même si j’admets que la série n’était pas extraordinaire, j’aimais bien découvrir un autre univers en dehors de DC et Marvel.

  14. Un peu déçu quand même…c’était pas la daube que l’on pouvait lire dans toutes les critiques !!
    l’histoire était même plutôt sympa !!
    Par contre 200 MILLIONS DE BUDGET là je suis sur le cul parce que vraiment les effets spéciaux était très cheap !!
    ça m’a pas empêché de regarder mais du coup je comprend l’annulation !! beaucoup trop chère pour ce résultat…

  15. Arf, j’en suis à l’épisode 5. Je lui pardonnais ses effets et costumes cheapos, sa narration insipide et son rythme lent parce que la psychologie des personnages est intéressante et que le questionnement générationnel me captive, mais savoir que ça a coûté 200 millions… purée les scènes de vol sont indignes de notre époque ! L’union se déplace en couche-culotte câblée et ça fait mal au coeur. Les maquillages sont pas nazes, mais pour un tel budget, quoi…
    Dommage pour l’annulation, je lirai le comics.

  16. Effectivement, j’ai trouvé le côté cheap assez rebutant (j’ai eu la même sensation avec The Witcher).

    Jupiter Legacy ne tient pas la comparaison 2 secondes face à un « The Boys » ou la première et troisième saison de Dardevil (pourtant géré par le même showrunner)

    Netflix peut faire de belles choses (Mindhunters par exemple), mais ils ne tiennent toujours pas leur série geek ultime (Stranger Things étant sympa mais la qualité chute de saison en saison)

  17. Pourquoi les séries Marvel/Netflix ne fonctionnaient plus? Etalage de l’intrigue sur trop d’épisodes, épisodes trop longs et souvent chiants. Ca rappelle pas quelque chose?
    Netflix a énormément de qualités en tant que plate-forme mais en tant que créateur de contenu, faut pas se voiler la face, l’immense majorité des films et séries sont de qualité très moyennes.
    Combien d’adaptations Netflix a-t-elle foirées? Death Note, Saint Seiya, Iron Fist, Defenders et maintenant Jupiter’s Legacy.
    Malgré que je sois fan de Millar, je n’ai tenu que trois épisodes je crois.
    Je me rabattrais sur le comics que beaucoup semblent apprécier.

  18. Je ne comprends pas la fin du premier épisode de Jupiter’s Legacy.
    C’est très mal foutue. C’est même horrible.
    Heureusement quelques semaines plus tard je m’y suis remis et j’ai bien aimé la suite. Surtout les scènes du passé.
    Arrivé à l’épisode 4 j’étais bien dedans.
    Elle n’est pas parfaite mais elle a du potentiel, dommage 🙁

  19. Cela fait des années que j’écris des critiques sur les séries sur une plateforme et sur celle-ci les avis sont unanimes, c’est chiant et pas très bien. Après je comprends que Netflix réfléchit a deux fois avant de balancer 200 millions de dollars sur une série que peu d’abonnées regardent et apprécient.

  20. Trop propre. Manque de moyens, effets speciaux facon mauvaise serie tv, maquillages pas au top. Dommage, certains passages valaient le detour.

    Et puis ces allers retours passe present sans queue ni tete, ca se trai.e en longueur tout en voulant raconter 2 histoires a la fois. Dommage, mais je crois que je l ai deja dit.

  21. Perso je m’y attendais. Je veux dire, on passe quand même toute la saison pour faire quoi au final ? Découvrir qu’ils ont eu leur pouvoirs en flashbacks, ce qu’ont sait déjà. Et dans le présent ont découvre le vrai méchant. Pas eux, juste nous. C’était bien trop long a se mettre en place pour n’aboutir nul part.

  22. Je vais faire un peu l’avocat de Netflix mais en regardant la série je me disais plus que j’étais devant une série ratée (donc plus de la faute de ses créateurs) qu’une foirade de Netflix. Surtout que c’est sorti juste derrière Shadow and Bone que j’ai beaucoup aimé.

    Donc là je pense que c’est plus le showrunner et son équipe qu’il faut blâmer que Netflix qui a quand même mis 200 millions pour produire la série.

  23. Pas vu Jupiter’s Legacy, j’attendais que la série ait plus de saisons pour mater mais raté ! A ce stade, Netflix va être connu d’être le plateforme qui a annulé le plus nombre de séries… J’imagine pas l’énergie gâchée des acteurs et de l’équipe. Ayant connu le milieu de VFX (animation 2D/3D-effets visuels), je peux ressentir la déception de l’équipe de ce domaine, alors ils voulaient bien avoir plus du temps de peaufiner le résultat avec 200 millions de dollars. Supercrooks, un spin-off servi sur le plateau pour compenser cette perte…

  24. https://www.premiere.fr/Series/News-Series/Le-casting-de-Jupiters-Legacy-degoute-apres-lannulation
    Et si quelques uns de ces acteurs étaient recasés dans « Supercrooks » ?
    Et si au lieu d’avoir une nouvelle saison d’une seule série chaque année, Millar imposait que chacune de ses adaptations de comics Millarworld soient l’équivalent d’une nouvelle saison dans un univers étendu (réadapté bien sûr).
    Comme ce que fait Marvel au cinéma depuis des années, mais en y décomptant les suites des franchises « solo ».
    Avouez que ça serait original…

  25. Déçu, je n’ai pas encore lancé la saison 1. Je m’attendais pas à une telle annulation habituellement il faut attendre la saison 2. Ah netflix !

  26. L’idée de base : justifier ou non la peine de mort pour les criminels violents était intéressante malheureusement elle était répétée à chaque épisode avec leur histoire de code à respecter sans jamais réellement faire avancer l’histoire d’un iota sur le sujet. Par exemple a part des remords il n’y avait aucune action un justice contre le fils meurtrier grâce a une ficelle de clone décérebré. D’où cette impression de lenteur. Quand au budget c’est clair qu’il est passé dans la reconstitution des année 30.

  27. http://www.comicsblog.fr/41003-Jupiters_Legacy__mais_pourquoi_la_seerie_Netflix_atelle_donc_eetee_annuleee
    C’était aussi interne, bien entendu…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here