Superman & Lois : Votre avis sur l’épisode ‘O Mother, Where Art Thou ?’ [1×10] + le teaser du prochain épisode !

9

Superman & Lois ne fait pas les choses à moitié ! Dans les séries, la convocation d’une ‘armée’ prête souvent à sourire. Mais là ? C’était épique, digne d’un season finale ! L’impression de voir un mini-Man of Steel chaque semaine est plus que jamais présente. Un peu trop même, puisque le plan de H’El, Tal-Rho est identique à celui du Général Zod. Que ce soit dans les comics ou à l’écran, je dois avouer que je n’ai jamais été fan de ces ajouts artificiels aux arbres généalogiques. Quand les scénaristes sortent un frère de leur chapeau, la continuité est souvent la première victime. Surtout que dans le cas de la mythologie Superman, cela se traduit par envoyer un énième Kryptonien sur Terre, minimisant de fait la singularité de Kal-El. Mais ici, comme l’exécution est proche de la perfection… Il faudrait juste penser à passer un coup de fil à Kara, histoire de l’informer des derniers développements !

Superman & Lois – Saison 1 – Episode 10 – ‘O Mother, Where Art Thou ?’ : Lana se tourne vers Lois et Clark lorsque Kyle commence à se comporter étrangement. Pendant ce temps, Jonathan s’ouvre à Jordan. Enfin, Sarah se déchaîne après avoir accusé sa mère de toujours couvrir son père.

————————————————–

Audience US (chiffres définitifs) : Incroyable, quatrième hausse consécutive… Hier soir, l’épisode ‘O Mother, Where Art Thou ?’ a été suivi par 0.96 million de téléspectateurs (contre 0.92 million la semaine dernière). Autrement dit, c’est un résultat dans la moyenne de la série. Sur la cible des 18-49 ans, le show conserve un taux de 0.2% (inchangé).

————————————————–

Superman & Lois – Saison 1 – Episode 11 – ‘A Brief Reminiscence In-Between Cataclysmic Events’ : Clark fait une découverte surprenante sur Morgan Edge.

﹡﹡﹡﹡﹡

﹡﹡﹡﹡﹡

La série Superman & Lois est diffusée chaque mardi sur la chaîne The CW, avec Tyler Hoechlin (Clark Kent/Superman), Elizabeth Tulloch (Lois Lane), Jordan Elsass (Jonathan Kent), Alexander Garfin (Jordan Kent), Emmanuelle Chriqui (Lana Lang-Cushing), Erik Valdez (Kyle Cushing) et Dylan Walsh (Général Sam Lane).

9 COMMENTAIRES

  1. « Il faudrait juste penser à passer un coup de fil à Kara, histoire de l’informer des derniers développements ! »
    Mais Kara existe-t-elle sur cette Terre ? Ça reste la question à un milliard d’euros. D’autant plus que ça fait pas le premier kryptonien qui débarquerait, entre Zod, Astra, Non, Reign et les Worldkillers, Serena et les enfants de Juru… Ça en fait du people, si on compte en plus Alura et Zor-El mais qui vivent sans doute sur Argos.

  2. Je vais avoir l’air de bloquer sur un point de détail, mais je reste confus sur la Terre de Superman&Lois : le Morgan Edge joué par Adrian Pasdar dans Supergirl était on ne peut plus humain avec une haine des Super, et misogyne de surcroit. Celui-ci n’a rien en commun, car ce Morgan Edge est l’identité civile de Tal-Ro. Bon, il y a toujours la possibilité que la réinitialisation par Crisis ait complètement effacé l’ancien Morgan Edge (d’où le changement de visage), mais si c’était le cas: pourquoi pas de Kara à l’horizon ? Pour moi, le mystère de la Terre de Superman & Lois reste entier. (SPOILER : Le fait que David Ramsey annonce un passage aussi dans Superman & Lois ne fait que semer encore plus le doute…)

    Ce point de détail mis à part : j’ai eu l’impression de basculer dans un tout autre show, tout en continuant de regarder Superman & Lois. On se retrouve avec une crise majeure, Lana qui se porte volontaire pour être possédée par Lara, sans pour autant rendre la notion du sacrifice niaise: Lana se « sacrifie » parce qu’elle se sent responsable. Alors ouais, ça pourrait sauver ses filles, et son mari, et Smallville, et le monde, mais elle le fait pour elle-même aussi et ça permet de contourner le cliché de « se sacrifier par amour » sans pour autant l’ignorer. Bon, sacrifice de courte durée vu que Lara repart d’où elle vient, mais ça permet au passage de voir Loïs décrire sa vie avec Clark à sa belle-mère.

    L’inclusion de Tal-Ro dans l’arbre généalogique de Kal-El, c’est un peu couillu et risqué, mais j’avoue préférer cette liberté plutôt que la survie de personnages pré-existants et supposément morts (ref. les parents de Kara, par exemple).
    Et tandis que la guerre annoncée par John Henry Irons a failli se produire, plein de petits indices viennent démontrer toute la différence : Kal-El choisit l’Humanité, parce qu’il n’a plus à être tenté par l’idée de retrouver une famille: il en a déjà une avec Lois, Jordan et Jon. Le fait que Tal-Ro l’appelle « Superman » plutôt que « Kal-El » est le point culminant de la différence avec le monde de John Henry Irons : même l’ennemi ne voit plus Kal-El comme son allié. Bref, même si on se doutait que c’était ce qui allait se produire, ces détails apportent un peu plus de profondeur à la différence entre les mondes. Mon regret est de ne pas avoir vu John Henry Irons ré-emerger pour cet épisode, qui centralise un peu la menace prophétique qu’il avait annoncée.

    Comme d’hab, Jon fait les bons choix tout en restant totalement humain. On croyait que Sam Lane aurait une influence sur Jon, mais au final, il s’avère que c’est plutôt l’inverse, et que c’est Jon qui a une influence sur Sam. Et ça, c’est cool.

    Sarah qui se rapproche un peu plus du secret de Jordan, c’est cool aussi. Ses retrouvailles avec son père sont touchantes. Et la menace que profère Fake-Kyle à Jon est quand même d’un haut level : un kryptonien menace un ado sans pouvoir. Et Jon continue de faire les bons choix, de soutenir son frère et sa famille, à prendre des initiatives… Bref, si Jordan doit prendre le chemin de ressembler à son père, je trouve que Jon ressemble de plus en plus à sa mère.

    Y a tellement d’éléments efficaces dans cet épisode, pour centraliser toute l’essence de Superman. Techniquement, même face à une armée de kryptonien, Superman n’a combattu personne. Il n’a fait aucune victime, si ce n’est lui-même, et le « solar flare », pouvoir de Superman tellement peu exploité qu’avant Supergirl, il n’était connu que des afficionados des comics, refait son apparition. Il y a une telle volonté de la part de la série de retourner au coeur mythologique de Superman, que je lui pardonne sans regret d’inclure Tal-Ro dans la généalogie de Kal-El.

    Durant l’épisode, j’ai quand même bien cru être dans un season finale…

    • En même temps, pour le « solar flare », c’est un pouvoir assez récent et très peu usité.
      Dans Supergirl, je crois qu’elle ne l’a utilisé qu’une fois contre Red Tornado.
      Et dans les comics, il l’a surtout utilisé juste avant la période DC You, mais le prix à payer était tellement grand que ça fait un bon moment qu’on ne l’a plus vu l’utiliser.

      • Disons que c’est une des qualités, à mes yeux, de l’Arrowverse en général : il n’y a pas un moment où ils regardent le comics en se disant « ça ne passerait pas en live action ». Je mets le cinéma de côté pour cet argument, mais du point de vue des séries, le genre super-héroïque a souvent été frileux à adapter un personnage « à fond » en live action. Le dernier exemple pré Arrowverse aura été Smallville, qui n’a pas osé (ou techniquement pas pu) donner une apparence martienne à J’onn J’onnz, ou qui avait fait de Mxyzptlk un simple immigré plutôt qu’un être extra-dimensionnel… Au milieu de tous ses défauts, l’Arrowverse a le mérite de se dire « peu importe, on le fait quand même ». Après, c’est sûr que ça passe ou ça casse. Mais l’usage du Solar Flare, quand bien même il s’agit d’un pouvoir récent, montre pour moi une volonté d’exploiter le mythe de Superman sans rien laisser de côté.
        Au-delà ce ça, j’ajouterai aussi que c’est assez cool de ne pas avoir fait de Lana un simple rappel du passé de Clark mais un personnage à part entière. Chaque perso existe pour lui-même/elle-même sans avoir pour rôle de servir de simple faire-valoir ou de simple love-interest. Lana est l’ex de Clark mais aussi une mère de famille engagée dans son travail, Kyle est le mari de Lana mais aussi un père alcoolique qui tente malgré tout de faire de son mieux, Loïs est la femme de Clark mais essentiellement une journaliste intrépide et une mère de famille soucieuse, et aucun des deux frères J.Kent n’est là pour faire de l’ombre à l’autre. Jordan a les pouvoirs, mais Jonathan a le coeur, et ça va à contre-courant de ce que le cliché aurait laissé présager dans la première partie de l’épisode pilote. Même Sarah, en love interest de Jordan, existe pleinement, à lutter contre ses angoisses, et à conjuger l’amour qu’elle a pour son père avec ce que l’alcoolisme de ce dernier lui fait subir. Et ces traits de caractères des personnages ne sont pas juste là pour les habiller, ils leur permettent d’exister pleinement et indépendamment. Et pour tout ça, je trouve que c’est cool.

  3. En gros, les kryptoniens, c’est comme pour les découvreurs du continent dit « américain »…
    On croit que ça a commencé avec Christophe Colomb, puis on découvre des preuves ou des indices à propos de Vikings, d’Asiatiques…
    De toute façon, ça permet de mettre en avant le fait que Superman n’est pas unique pour cette raison précise, mais par toutes les autres circonstances qui l’ont amené là où il est. Et que aucun autre visiteur kryptonien (ou autre) ne peut égaler.

  4. C’est déjà la fin de la saison ? Non car ce season finale… :respect: :sup: Il ne manquait presque qu’un combat digne de ce nom, mais sur les enjeux et les émotions… On était clairement à ce niveau.

    Forcément ça hype tout autant que ça inquiète pour la fin de la saison (ça fait grosse cartouche grillé avant le final, comment va-t-on revenir à une telle menace aussi vite ?)… Mais on ne peut que respecter un tel travail. Décidément bis bis bis bis… Cette série…! :love:

    On se dirige vers un final [spoiler]Edge qui gardait une portion d’armée secrète et/ou de la X-K dans sa grotte pour faire quelque chose, avec une grosse bataille générale où Sup et Steel s’allieront, et les garçons se battront à leur échelle, avec éventuellement Jordan qui finira par sauver Sarah en lui dévoilant ses pouvoirs.[/spoiler]

    Seul regret : Edge [spoiler]non seulement calqué sur Zod de MoS… Mais aussi au final je trouve cette histoire de frère un peu bâclé et le personnage au final manque assez de profondeur (« ze veut ramener mon peuple et tuer les zumains car ze soui méchan mouahahaha »)… le Zod de Snyder, avec le même objectif, présentait une certaine nuance plus intéressante, où l’on avait correctement établi que sa passion du devoir lui obligeait à prendre les décisions difficiles mais nécessaire. Pourtant en plus la carte était là ! (Edge motivé par la bassesse de l’Humanité, pensant son peuple meilleur, mais au final ils passent trop vite sur ce point là…)[/spoiler]

    En plus c’est dommage de cette tournure pour Edge car ça minimise Lois, là où avant c’était son big bad de la saison… J’espère qu’ils [spoiler]ramèneront l’identité publique d’Edge sur le tapis pour gagner un truc et que ça sera à Lois de tout dévoiler,[/spoiler] par exemple !

    Et là on peut en être certain (après 1000000 évidences sur les 10 derniers épisodes)… On n’est définitivement pas sur E-P car ici Supergirl n’existe clairement pas. [spoiler]Clark ne réagirait pas du tout comme ça au début, Lois l’aurait mentionné au début à Jon ou même Edge l’aurait considéré dans son plan (il a besoin de tous les kryptoniens, donc s’il ne recrute que Clark au bout d’un moment ça veut tout dire…)[/spoiler]

    [spoiler] »I guess i’ll go out the back »[/spoiler] Très simple mais très bon 😆

    Mazette le prochain on dirait un filler mais on dirait que ça va être LE Momentum de Superman cette saison :love:

  5. Malgré un bon épisode la question que je me pose ,es que les smallvilliens vont garder leurs pouvoirs ?, puisque ce n’est pas le transfert de conscience qui le leurs donne mais la X kryptonite. Du coup on se retrouve avec une bande de meta-humain avec des pouvoirs kryptoniens comme le camarade de classe de Jon et Jordan.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here