Spider-Man – No Way Home : Le film sort aujourd’hui + VOTRE AVIS !

370

C’est le grand jour… Spider-Man : No Way Home sort aujourd’hui en France ! Ce nouveau chapitre dans la vie de Peter Parker est à la fois la fin d’une trilogie, la continuation du fil rouge ‘multivers’ amorcé dans WandaVision, Loki et What If…?, ainsi qu’un hommage aux Spider-Man de Sam Raimi et aux Amazing Spider-Man de Marc Webb… Sacré programme ! Alors, qu’est-ce qui vous a fait le plus vibrer ? Malgré les fuites et les rumeurs qui se sont multipliées depuis plus d’un an, avez-vous tout de même été surpris ? Qui a avalé son popcorn de travers en découvrant le caméo de _____ ? Pour ceux qui n’étaient pas convaincus par les deux premiers opus, Jon Watts est-il remonté dans votre estime après ce qui restera comme l’Avengers : Endgame de la franchise arachnéenne ? Question sacrilège, Spider-Man : No Way Home est-il en mesure de détrôner Spider-Man 2 dans votre coeur ? Et après un tel feu d’artifice, comment imaginez-vous l’avenir du Tisseur au sein de l’Univers Cinématographique Marvel ? A vos claviers !

Pour la première fois dans l’histoire cinématographique de Spider-Man, l’identité du héros sympa du quartier est révélée, et ses responsabilités de super héros entrent en conflit avec sa vie privée, mettant ainsi en danger ses proches. Quand il demande de l’aide à Doctor Strange pour rétablir les choses et garder son secret, le sort ouvre une brèche dans leur monde, libérant les méchants les plus puissants ayant jamais combattu un Spider-Man dans tous les univers confondus. A présent, Peter va devoir affronter son plus grand défi, qui altèrera non seulement son futur, mais aussi celui du multivers.

﹡﹡﹡﹡﹡

﹡﹡﹡﹡﹡

Spider-Man : No Way Home est réalisé par Jon Watts et sort en France le 15 décembre 2021, avec Tom Holland (Peter Parker/Spider-Man), Zendaya (Michelle Jones), Jacob Batalon (Ned Leeds), Tony Revolori (Flash Thompson), Marisa Tomei (May Parker), Benedict Cumberbatch (Stephen Strange/Doctor Strange), Jamie Foxx (Max Dillon/Electro) et Alfred Molina (Otto Octavius/Doctor Octopus).

370 COMMENTAIRES

    • Comme Star Wars, c’est une question de génération ^^

      Je ne le vois que ce soir, mais je pense que c’est le personnage de Sam Raimi qui devrait me plaire le plus (voire me faire verser une petite larmichette de bonheur et de nostalgie??)

    • C’est pas la bonne question. Les gens ne jugent jamais les acteurs, mais les films dans lesquelles ils apparaissent. Les 3 acteurs sont tous aussi bons les uns que les autres, franchement. Mais celui qui apparaît dans les meilleurs films, c’est Tobey Maguire 🕷🕸

    • SPOIL SPOIL SPOIL

      Pour ceux qui l’ont vu, je trouve que Disney et Sony apporte une réponse vraiment admirable et bienveillante, justement par la bienveillance dont font preuve les 3 persos les uns envers les autres : dans leur dialogue (Tobey à Andrew : « you are AMAZING ( 😉 ) » , répété 3x), dans leurs encouragement, leur solidarité, leur bravoure équilibrée à l’écran.
      J’ai beaucoup apprécié cette réflexion méta des 2 studios qui par ce film ont cherché à expliquer aux fans qu’il n’y a pas à se battre sur la meilleure version, mais plutôt que chaque version est une vision qui enrichit le personnage.

      ça peut donner l’effet bisounours à certains, mais je trouve que c’est hyper bienveillant et sage comme approche, et comme message.

  1. Salut Boss,
    Ce film étant l’événement qu’il est, fera-t-il exception à la liste de films que vous n’avez pas vu au ciné ?

    [EDIT LTH : Nope.]

    • @bolt
      Autant je suis d’accord sur le nombre de surprises qui ont été leak depuis longtemps + certaines théories
      Autant selon moi, le caméo secret était le mieux gardé jusqu’à présent et rien n’indiquait qu’il/elle allait être dedans !

  2. Détrôner Spider-Man 2, c’qu’il faut pas entendre

    Il détrône même pas Spider-Man 3 😂

    J’ai l’impression que ce film est une sorte de sketch géant, ça en devient vraiment gênant à certains moments. Mais selon moi le vrai problème, c’est l’écriture des personnes de retour des précédentes sagas. Ils (surtout deux…) ne disent pas ce que les personnages auraient dit. T’as vraiment pas l’impression de retrouver ces personnages des anciens films, ce qui est plutôt perturbant. Mais ça c’était à prévoir; que ce soit Watts, les scénaristes ou Disney, rien n’était présent pour réellement retrouver la profondeur de ces personnages. Revenons quand même sur Watts deux secondes, mon dieu… virez le des 4 Fantastiques je vous en supplie. Est-ce Disney qui étouffe son talent artistique, en a-t-il réellement ou est-ce la fusion de ces deux facteurs ? C’est d’autant plus visible ici lorsqu’il pose sa caméra sur des personnages précédemment filmé par Raimi ou même Webb. Sinon, mise à part tout ça, le film est bien. C’est juste qu’en fait bah le film n’aurait pas dû être un film multivers, il n’avait pas besoin de ça. Tom Holland n’a donc toujours pas SON film, se faisant encore voler la vedette mais comme jamais ici, alors que cela aurait pu être un film sur un Parker en fuite, élément finalement prétexte ici à autre chose et expédié bien rapidement… Sinon comme j’ai dis, le film est bien. C’est un film Marvel/Disney quoi, je pense que même si j’ai du mal avec ça, faut considérer le film pour ce dont il est capable et pas pour ce dont il devrait être capable. Oui c’est un film fan service sans saveur, mais le fan service, finalement, c’est cool non ? En-tout-cas il en faudra pas plus à certains pour considérer ce film comme un chef d’œuvre. Notons quand même qu’avoir Giacchino pour reprendre les OST d’Elfman et Horner était un très bon choix de circonstance, même si y’a rien à faire, j’accroche toujours pas ne serait-ce qu’une seconde à l’OST du Spidey d’Holland. Et encore une fois, la transition des OST des trois univers Spider-Man n’est pas en faveur de celle de Tom.

    • Ah pour ma part j’ai été touché par la musique, notamment lors des 2 moment tristes du film durant lesquels la musique a fortement aidé à impacter les émotions visées.

    • Place maintenant à la critique SPOILER : C’est en regardant ce film que j’apprécie d’autant plus les trois premiers (et même ceux de Webb). Quand tu vois ce que ces films avaient à proposer, que ce soit d’un point de vue réal, scénario etc… Y’avait de vrais ambitions, de vrais idées, de vrais enjeux. Et quand tu vois ce que ce film propose (ou le MCU plus largement…) ça fait doucement rire (ou pleurer). Le film est tellement bourré d’incohérence qu’il ne vaut peut-être mieux pas que j’en parles, mais savoir que des gens ont été payé pour écrire ce film est tout de même révoltant. Et il raconte quoi ce film concrètement ? Au-delà du fan service il ne reste rien. Parlons-en d’ailleurs. Tobey Maguire est bizarre, bon déjà physiquement bien-sur car Spider-Man 3 c’était y’a 14 ans, mais c’est surtout la personnalité du gars (additionné au physique différent), il dit des trucs qu’il n’aurait JAMAIS dit, comme lorsqu’il parle d’Harry. Mais jaaaaamais Peter l’aurait formulé comme ça. Andrew s’en sort bien lui par-contre, son personnage n’ayant jamais été contrairement à celui de Maguire bien sérieux. Et physiquement on dirait qu’il sort de TASM2, ou plutôt du 3 avorté mdrrr. Lorsqu’il sauve MJ c’est bien, c’est symbolique, mais mon dieu cette réal nul à chier de Watts, je veux dire faut vraiment forcer pour ressentir quoi que ce soit, y’avait un potentiel de scène culte ici, mais non. Pour certains elle le deviendra mais faut savoir différencier la symbolique qu’elle possède et ce qu’elle propose visuellement et musicalement. D’ailleurs en parlant de musique c’est bien quand Giacchino reprend des notes des précédentes sagas mais putain on voulez une entrée du Peter de Maguire sur son OST, et pareil pour celui d’Andrew. On voulait de la scène culte putain, de la scène qui t’hérisses le poil, pas une putain de scène gênante ou Maguire répète en boucle t’es incroyable à Garfield. Ok en anglais ça donne Amazing, donc on pourrait dire que c’est une vanne que la VF détruit, mais je dirais plutôt que la VF la montre tel quel est : forcif. C’est l’une de ces choses que Maguire n’aurait jamais dite, comme tout le reste de cette conversation sur les échafaudages. Ce film est une opportunité manqué, de part un réal, des scénaristes à la ramasse, et Disney. Tobey Maguire embroché sans nous le montrer. Ok. Le bouffon vert qui fait venir son planeur derrière Tante May, pour la tuer avec les lames ? Non, juste pour littéralement envoyer le planeur sur elle… mdr. Pourtant ça aurait été une mort classe, mais pas Disney-like évidemment. Pour finalement mourir deux minutes plus tard sans vraiment comprendre pourquoi, sans oublier de balancer la phrase culte avant de canner. D’ailleurs en parlant de phrase culte, celle de Norman était poussif, il ne l’a dit pas naturellement, il l’a dit pour la dire quoi. Enfin bref ce film est une déception j’ai pas trop envie de m’attarder dessus, passons à la fin… qui est un moyen déguisé de faire partir Spidey du MCU ? Je veux dire y’a aucun intérêt scénaristique à ça. Mais pour quand même parler d’une incohérence… le sort faisait oublier aux gens que Peter Parker est Spider-Man, pas oublier Peter Parker tout court. Ned et Peter étaient amis avant Spider-Man… enfin bref. Les rumeurs disent que TASM3 est réellement devenu une possibilité, et je n’attend plus que ça. Sous la coupe de Sony faut s’attendre à tout, mais s’attendre à tout veut aussi dire pouvoir être satisfait, chose que j’ai l’impression Disney ne peut plus réussir. Oui Venom 1 et 2 c’est nul et Morbius s’annonce pareil, mais j’ose espérer que Garfield reviendrais sous conditions… en-tout-cas c’est celui qui s’en sort le mieux ici, et qui a même le luxe de recevoir quelques miettes de développement sur son après TASM2. Spider-Man 4 c’est un grand non par-contre. Quand je vois comment Maguire est saccagé ici je préfère vraiment en rester sur une parfaite trilogie, et oui, même le 3. Même dans ses défauts il reste une part incontournable de cette trilogie. Et concernant Homecoming 4… osef.

      • Oh punaise, t’as tellement raison pour le sort ! Je suis totalement passé à côté de cette incohérence.

        Mais Strange dit qu’il refait le même sort à la fin ? Me souviens plu

  3. Salut au boss !

    Je me pose une question .. Étant donner qu’il ya plus de critiques de films du à Ce qu’il se passe en ce moment. Y’aura t’il un rattrapage quand les films sortiront en dvd blu ray ?
    Car je reconnais que je les affectionnes beaucoup ^^ et je pense pas être le seul .

    [EDIT LTH : Il y a eu une forme de rattrapage pour The Suicide Squad et Shang-Chi, donc oui.]

    • Hello,

      pareil, c’est agréable a lire pour chaque film.
      Mais du coup je suis passé à coté du « rattrapage sur shang-chi et suicide squad », ou elles n’ont pas été postés?

      [EDIT LTH : Toujours sur la page ‘Le film sort aujourd’hui + VOTRE AVIS’ de chaque film, qui devient ‘La critique du film’ ou ‘Quelques commentaires sur le film’ une fois mise à jour : http://lestoilesheroiques.fr/films/critique ]

  4. Il est … EXCEPTIONNEL !!
    Certes bourré de petits defauts (bcp trop de blagues qui desamorcent certaines situations fortes)
    Mais bordel de merde, vous allez VIBRER !! Chaque apparition est superbe !
    Des moments tres poignants, une fin bcp moins convenue (et qui m’a plu !!!)
    Allez y !! Meme si vous n’avez pas votre pass, il faut aller le voir !!
    Merci Sony, Merci Marvel !!!

  5. Ce film était génial, on passe un très bon moment devant, le meilleur de la trilogie du spider-Man d’Holland, c’est celui qui fait enfin évoluer le personnage et qui le met face à ses responsabilités.

    Quand à la deuxième scène (bande-annonce) post-credit, ça annonce du lourd pour Doctor Strange 2… l’aperçu du nouveau look de Wanda est juste sublime.

  6. Vu ce matin. C’est très fan service évidemment mais j’ai vraiment bien aimé. Bien entendu, beaucoup regretteront les nombreux spoilers venus de la … toile du web depuis plusieurs mois.

    2 scènes post génériques à voir, sachant en effet que la seconde est en réalité une sorte de teaser d’un film à venir.

    Ils ont essayé de simplifier l’aspect multivers et c’est une très bonne chose. Difficile de rendre un avis sans spoiler mais franchement si vous aimez la mythologie Spidey, il faut aller le voir.

  7. Je m attendais à cracher dessus vu comment le précèdent était mauvais.

    Tuerie monumentale. Mais qu’est-ce qui fait la réussite de ce film ?

    – les méchants,
    – leurs motivations,
    – leurs répliques.
    – le retour de deux autres personnages (malgré une écriture des répliques par un gosse de 8 ans)
    – Michael Giacchino.

    Point négatif : le personnage crétin et casse couilles de Tom Holland. « Oups j’ ai fait une boulette ! Si seulement j’ étais un peu moins débile dans la vie ! »

    PS : que quelqu’un file un deuxième Oscar à Jamie Foxx

    • « « Oups j’ ai fait une boulette ! Si seulement j’ étais un peu moins débile dans la vie ! » »
      LOL tu as tellement résumé le perso en une phrase, c est surtout valable pour FFH

    • Une boulette comme avec Ben… ou Osborn… ou George Stacy… ou Gwen… ou le symbiote… ou en ralliant Tony Stark… etc etc…
      Si seulement le personnage n’était pas tout le temps à faire ça dans les comics, à continuer à régulièrement oublier de réfléchir avant d’agir.
      Fidélité donc… Beaucoup l’ont accepté depuis des années, cette maladresse sans fin qu’il faut toujours rattraper.

      • A part que ses conneries et sa bêtise dans FFH et NWH sont sans communes mesures et n’ont rien a voir avec ce que tu as cité (surtout gwen).
        Mais bon dur de te l’expliquer sans spoiler et puis c est pas comme si, avec toi, en discutant tranquillement, tu pouvais changer d’avis.

        « à continuer à régulièrement oublier de réfléchir avant d’agir. »…Mouais, dans NWH on a (sur)passé ce cap

        Bref, en tous cas les boulettes de NWH n’ont rien a voir avec celles que tu cites

        • @Tsubasa Je suis d’accord, Holland était très bien dans ce film, mais son Peter Parker fait des conneries monumentales dans ces 2 films et en particulier celui-ci. Tellement énormes que je failli me foutre des coups de poing dans la tronche tellement les facepalms auraient été violents.
          Mais bon, je ne suis pas resté focalisé là-dessus, j’ai quand même beaucoup apprécié la dernière partie.

          Sinon, t’as quand même réussi à le voir avant aujourd’hui ? (On est vendredi 7:40 ici)

          • Je peux écrire encore plus d’exemples que ceux-là, car ça pullule à mort depuis des années dans les comics. Même perturber un Sort de Strange, ou la confiance aveugle qu’il laisse aux vilains, il l’a déjà fait.
            Et encore maintenant, il continue encore à se planter : Parker Industries, qu’il n’a pas pensé à mieux securiser, ou l’Âme Sœur qui lui en met plein la figure rien qu’avec cette bêtise monumentale qui a été de ne pas envoyer Osborn en hôpital psy dès le début…

            Mais une seule dans les comics suffit à faire de Holland un modéré en comparaison : le Symbiote… Qui mène à Venom… Qui mène à Carnage.
            « Je préfère ne pas penser à toutes les victimes qui sont mortes sous ses griffes », dit-il un jour dans un épisode spécial où il revient sur toutes ses erreurs… dans le milieu des années 90.
            Et ça ne suffit jamais

            Bon en même temps c’est normal : pas d’erreurs régulières, pas de scénarii.
            Et en plus, ils ne se rendent jamais compte que le temps n’évolue pas au même rythme que notre monde, ces héros restent en partie inconscients…
            Mais c’est une autre histoire.

  8. Bonjour ,
    Juste de retour de la première scéance :
    Ca fait longtemps que je n’ai pas entendue d’applaudissement pendant des scène clef d’un film !
    Le meilleures Marvel depuis endgame!!
    Bien foutue ,

    • Ma salle était pleine mais trop timide : personne ne mouftait, ni ne disait quoi que ce soit. Ce qui, en temps normal, est génial, mais là, ça faisait limite glacial.

      Mais quitte à me sentir seul et à me prendre la honte, j’ai pas pu m’empêcher de lancer une applause à un moment-clé du film.

      Tout le monde a suivi.

      Putain, c’était beau !! 😀

    • SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL

      L’ambiance dans la salle était folle. Ca a commencé avec le caméo de Matt Murdock mais c’était gentil. Puis ca a littéralement explosé avec l’arrivée des autres Spiderman. Puis chaque ligne de dialogue entre les spiderman suscitait des applaudissements ! C’était dingue ! Probablement la meilleure séance de cinéma de ma vie en termes d’ambiance ! J’ai l’impression que la salle était remplie de personnes de 25-35 ans qui ont grandi avec les précédents films (pas mon cas). Pour ceux qui ont connu ça pour les revoir dans ce film je vous envie beaucoup ! 😀

      PS : les rares chanceux qui n’avaient aucune idée de l’apparition des héros des précédents films et qui ont tout découvert pendant la séance je vous envie encore plus ! 😀

      • Je suis quasiment dans ces « rares chanceux » dont tu parles, puisque j’avais volontairement évité tous les spoils possibles en désertant presque le net exprès ^^

        En fait, j’avais espoir qu’ils y soient, mais sans le savoir vraiment. Perso, j’étais convaincu, mais je pensais qu’ils ne débarqueraient qu’à la toute fin, lors du fight final et genre pour le finish move et c’est tout… Ben du coup j’en pouvais plus, tant j’ai trouvé ça généreux ^^

        Le premier Spidey avec Tobey, putain… c’était genre y’a une vingtaine d’années, au ciné… J’ai encore mon DVD collector, maté un million de fois depuis… pareil pour les suites. Purée, ça nous rajeunit pas, tout ça ! XD

        • À noter deux choses amusantes :
          Primo, 3 Peter dont l’un apparaît beaucoup en civil… Ça fait pas un peu penser aux 3 Clark dans le Crisis de la CW ? – à part que là, ils vont vite faire tous équipe en costumes.

          Secundo, ils semble que les avis des fans aient été écoutés puisque pendant longtemps, pour beaucoup de monde, Maguire était un meilleur Peter (d’où son arrivée non masquée) et Garfield un bien mieux Spider-Man.
          Ça en fait presque une scène métaphorique.

      • Les personnes qui n’étaient pas du tout au courant étaient en risque au niveau cardiaque.
        Bon mes neveux et nièces étaient tout simplement enchantés (et pas trop dérangés d’entendre Tonton crier et applaudir).
        Clairement ça a du charme cette ambiance, ça et le fait que le cinéma chez moi en Martinique vienne de rouvrir (18 décembre), double événement.

        SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL

        Par contre on est en plein dedans: rattrapage séries Marvel, pour tout le monde, désormais. Ça devient obligatoire pour apprécier pleinement ce genre de film. C’est comme ça que ce sera joué apparemment : des allusions aux séries, pas de petit topo, faut se tourner vers celui qui est à jour sur son abonnement pour avoir les explications.
        Perso une certaine lumière violette m’a fait très très peur de l’arrivée d’un certain Conquérant.

    • Ben justement, ces réactions peuvent être inattendues d’une salle à l’autre : j’ai été hyper étonné de voir que ça a crié (et donc masqué le dialogue) à l’arrivée de Garfield…
      Mais pas ensuite à celle de Maguire.
      Désintérêt pour lui ? Effet de surprise passé ? Ou simples bouches bées ?

      • L’âge moyen dans la salle?

        SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL

        Dans ma salle ça a crié 4 fois dans la scène. Crescendo en plus. Si le réal et les acteurs avaient été là, ils auraient fait le même sourire que Captain America dans le 1, quand il voit ses films à l’écran.

        1. Ned qui maîtrise l’anneau
        2. Spiderman qui revient
        3. C’est Andrew!
        4. Tobey!!!!! En plus il m’a fait le même effet dans sa prestance que Black Panther à son retour dans Endgame. Décontracté, mais, eh oui, c’est bien moi.

        • Environ la trentaine pour la moyenne, je dirais. Mais au delà de ça, ça rigolait bien avec Maguire comme avec les deux autres, par la suite.

          En même temps pour Chadwick Boseman, on sait qu’à l’époque il était déjà bien malade, qu’il lui valait mieux s’économiser.
          Maguire lui ça fait au moins 15 ans qu’il s’économise, qu’on ne le voit plus régulièrement – d’ailleurs à la télé française, ce sont plus les films avec Garfield qui sont le plus rediffusés on dirait… Non ?

    • Sinan on est pas obligé d’applaudir dans une salle de ciné hein =)
      ça n’a rien à voir avec de la timidité ou être une vierge effarouchée, on peut aller au ciné kiffer un film, être pris dedans et respecter le visionnage des autres spectateurs qui ont pas forcément envie de nous entendre beugler.
      J’aime bien quand une salle de ciné vibre ensemble mais pas quand ça devient un show. Je me souviens de ma séance de Creed 2 ou ça devenait juste débile et insupportable de ne même plus pouvoir entendre le film tellement tout le monde braillait.

      • Sur Creed 2 ?
        Cherchez pas, c’était sûrement des gens qui s’excitaient tous seuls en groupe, en sortie… Peut-être pas grand chose à voir avec le film, qui est plus dramatique que purement galvanisant.

  9. Bon ben je voulais lire quelques com’s c est chose faite donc adios 🙂
    Du coup pour moi ce sera vendredi 10h30…. Sniff c est le jour de sa sortie ici

  10. NO SPOIL NO SPOIL NO SPOIL NO SPOIL NO SPOIL NO SPOIL NO SPOIL

    Clairement le meilleur épisode de la saga Spidey depuis bien longtemps.

    Tout n’y est pas parfait, y’a pas mal de petits trucs étranges, niveau écriture – certaines scènes, certains dialogues – mais personnellement, et moi c’est ça qui me fait plaisir…

    J’ai enfin retrouvé l’esprit du personnage que j’aime tant.

    Et je parle pas ici d’apparitions éventuelles d’untel ou untel (je vous laisse découvrir ce qui est et ce qui n’est pas dans le film), mais vraiment du cœur du personnage de Peter.

    Je fais pas partie des haters des deux premiers « Home », je les aime bien, je trouve qu’ils ont leur charme… Mais c’est vrai qu’il leur manquait quelque chose. Ça manquait de New York, de voltige pure, de bons sentiments, je sais pas…

    Là, j’ai retrouvé tout ça. La techno Stark – qui, à mon sens, polluait l’esprit des précédents films – est directement mise au placard, ou presque, et ça se ressent clairement dans tout le ton du film.

    La toute dernière scène, toute simple, fout carrément des frissons, du coup.

    On se retrouve très excité à l’idée de suites futures. On sent la fin de l’ère « Iron Boy », et on se retrouve soudain en terrain connu, avec des marqueurs bien rassurants… Tom Holland est extraordinaire en Peter, il l’a toujours été, c’était pas lui le problème des films précédents.

    Là, du coup, je me prends à rêver des suites… de vrais films Spidey, mais avec lui.

    Et des films « non-MCU », du coup. Je me rends compte. Peut-être pas sur le papier, mais dans l’esprit.

    En fait, Sony est en train de m’avoir : maintenant j’aimerais que Spidey reste juste dans sa bulle bien à lui, finalement.

    Fin, bref : allez le voir ^^

    PS : évidemment, restez jusqu’à la toute fin, c’est une habitude, maintenant. De vrais belle surprises à la fin de ce générique 😉

    • et pourtant il y a beaucoup de clins d’œil à Stark et les Avengers en général dans ce film. Plus que dans les 2 premiers je trouve. C’est assez paradoxal du coup ton ressenti…

  11. Et bien je suis mitigé.
    Ahah… Et pour donner un autre son de cloche, pour moi le moins bon des « Home ».

    Comme le sentiment que tout ça a été un peu forcé (par Sony ?) et que c’était trop tôt…. Que cette idée de balancer plein de méchants n’apporte pas grand chose et que l’histoire aurait gagné à ce focus sur Peter et son identité révélée VS un grand méchant (sans oublier que tout ça désamorce/rendra moins impactant tout potentiel Sinister Six )

    La scène post-générique montre bien d’ailleurs dans quelle genre de relation Sony/Marvel, Feige/Pascal semble être autour de cette franchise, hahaha !

    Pour spoiler un peu

    Mais juste un peu

    SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL

    Franchement, je pense avoir été plus enthousiasmé par Charlie Cox que les autres retours, sans doute les autres ne sont là que pour l’effet nostalgie, le temps du film et qu’on a déjà tourné la page depuis longtemps, là ou Charlie Cox en Daredevil semblait encore être une évidence pour le MCU après l’annulation Netflix. Bref, une belle promesse !

    c’est tout

    FIN SPOIL

    Sur la question multiverselle je reste perplexe. Il y a un moment où il faudra que les choses soient posées à plat entre Loki, Wandavision, What if? et ce Spidey.

    Le trailer de Doctor Strange 2 va faire parler de lui d’ailleurs !

      • « c’est un film qui joue trop sur la nostalgie. »
        LOL c’est le SEUL bon point que j’ai trouvé au film (bon allez va pour électro qui est quand même très bon)

        SPOILER SPOILER SPOILER

        Par contre les interactions entre les 3 spiderman, j ai passé mon temps à me facepalm, mais bon je vais mettre ça sur le compte de mon age

  12. Personne ne pourra détrôner miles morales et son spiderverse.

    Courage boss. Pas facile de tenir le site et ses convictions personnelles j’imagine. Surtout quand tous les 4 post on réclame la critique. Aha.

  13. Pour une première impression. Elle est bonne mais très inégale et c’est dommage. C’est ce qui se passe tout le temps avec le MCU.
    Indéniablement, ce film est parcouru par quelques séquences très émouvantes qui nous fera rappeller tant de souvenirs.
    Et puis il y a d’incroyables trous d’airs scénaristiques où le fan service dégouline de tout bord.

    Avec du recul. Je dirai que ça sera le.meilleur des 3 mais avec beaucoup de loupés malheureusement.

    Je ne regarderai plus bandes annonces Sony.
    Vraiment on en voit trop. Et ça m’a gâché le film à certains moments.

    Spoil
    Spoil
    Spoil

    Bande annonce Dr Strange à la fin de ma séance !!!

    Quel kiff de les revoir les deux
    Mais il manque clairement une séquence inoubliable. La musique sans aucun doute. Un plan de Spiders badass je sais pas mais
    Quelque chose de totalement épique.
    Marvel n’y arrive pas décidément là dedans.

  14. SPOIL SPOIL SPOIL

    J’ai qq questions pour ceux qui ont vu le film:
    – qui sont ces visages/personnages qu’on voit dans les brèches a la fin du film (au moment ou Strange dit « ils arrivent de partout, je ne pourrais pas les stopper »), en avez vous reconnu certains?
    – pourquoi Garfield et (surtout) Maguire n’ont pas été rajeuni comme Dafoe et Molina? (Vu qu’ils ont été « multivers-iré » en meme temps)
    – la 1ere scene post gen avec Eddie Brock, on le voit bien repartir dans son univers, on est d’accord? Si oui, il a donc juste fait l’aller retour ?? (L’aller dans Venom2 scene post gen, et le retour dans NWH scene post gen) C’est donc juste pour laisser un bout de symbiote dans l’univers du MCU ?

    FIN DU SPOIL FIN DU SPOIL FIN DU SPOIL

    • SPOIL SPOIL SPOIL

      – Probablement des ennemis d’autres Spider-man de réalité qu’on ne connaît pas.
      – Parce que contrairement à la plupart des adversaires, eux ne sont pas morts au moment de leurs films.
      – Apparemment Marvel n’a pas voulu s’encobrer et à préférer garder un bout du symbiote et pas Eddy lol

      • SPOIIIL SPOIIL SPOILLLL

        – Alors on aperçoit le Rhino c’est sûr !
        Après pour le reste, un arrêt sur image s’imposera le jour de la sortie en VOD (ptet un Kang qui se cache quelque part ?)
        – Comme dit Huhu, les ennemis ont été extrait au moment de leur mort, mais les autres Spidey ont continuer de vivre leur vie après Spider-Man3 et The Amazing Spider-Man 2, tout simplement !
        – Yes ! Justement ça m’a bien fait rire, ça fait vraiment « patate chaude », retour à l’envoyeur, on en veut pas mais on veut bien du symbiote, et qu’Eddy reste dans son « Sony’s Spider-Man Universe », haha

        FIN DU SPOIL

        • À coup sûr, cette « graine » de symbiote va partir à la recherche de Peter, d’hôte en hôte (comme on a pu déjà le voir dans le premier film « Venom »).
          Ça tombe mal, Peter est maintenant seul comme un chien dans un appart’ moche etc… Ça va être un deuil violent.
          Ensuite, soit Brock revient récupérer son bout de symbiote, et y récupère plus d’intelligence au passage..
          Soit ce symbiote se distingue et devient proche de l’original (moins morfal et bête), et va ensuite se coller au Brock de cet univers – joué par Hardy, ou pas.

    • SPOIL SPOIL SPOIL

      Alors attention, car il me semble que les ennemis ont été extrait JUSTE avant leur mort, ils étaient donc toujours envie (il me semble) … ce qui serait plus logique puisque Lezard et Sandman eux ne sont pas morts.

    • SPOIL

      Kraven y est à 100% : un homme, debout, avec une lance dans la main droite et une sorte de « grosseur » au niveau des épaules (comme la fourrure portée par le Chasseur).

      Et le Rhino, en effet.

    • @jaybird
      Absolument pas haha
      Lezard est mis en prison a la fin de TASM et Sandman est pardonné par Peter Parker (il etait accusé d’être celui qui a tué son oncle hors ce n’etzit pas le cas) et on le voit partir (il s’evapore en sable pour ne pas etre retrouvé)
      Donc non, les 2 ne sont pas morts dans les films 😜

  15. Vu à la séance de 13h35 au CGR de Colmar. L’expérience aurait été très agréable s’il n’y avait pas eu tant de gosses et d’ados attardés dans la salle, certains filmant ouvertement l’écran avec leur téléphone sous mon nez. Dernière fois que je vais voir un Marvel day one !

    SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL
    Autrement le film me laisse un petit goût amer. Le traitement des personnages issus des autres univers est super, la tension est palpable mais il y a BEAUCOUP. TROP. de blagues ! Je n’ai jamais vu un Marvel ralentir et désamorcer autant de scènes à coup de vannes ultra appuyées. La scène d’apparition des deux anciens Spideys, sensée être forte en émotions, dure une plombe à cause de MJ qui veut voir Garfield ramper au plafond et d’un gag idiot autour de toiles d’araignées à enlever.
    Heureusement qu’il y a les méchants, notamment le Bouffon Vert qui démontre qu’il est le pire de tous. Tuer Tante May, c’était osé, aussi ! Murdoch, excellente surprise !
    Je suis loin d’avoir détesté le film, il est plein de bonnes surprises, mais entre le public attardé et l’humour Marvel l’expérience a finalement été pénible. Mauvaise conjonction des astres. :/

    • Spoiler
      Spoiler
      Spoiler

      Mais oui
      Cette scène aurait dû être incroyable
      Le running gag de la grand mère est d’une telle lourdeur.

      Je suis vraiment déçu du traitement de Tobey.
      C’est mon spidey d’enfance et je trouve qu’on ne l’iconise pas suffisamment

      A l’inverse on sent à quel point Andrew est tellement heureux d’être là. Il est à fond dans son rôle et c’est presque lui qui s’en sort le mieux. Même si Tom a fait de gros progrès d’acting. Ça m’a fait tellement plaisir pour lui. N’en déplaise au sans goûts. TASM2 avait de très bonnes qualités et il aurait mérité plus.

  16. C’est un film qui me faisait peur et au final ça a été une très bonne séance. Contrairement à beaucoup ici j’ai l’impression, j’ai trouvé que pour une fois le perso de Peter avançait. Clairement, il y aura un avant et un après pour lui et pour son entourage. Et au delà de ça j’ai trouvé son développement assez intéressant, même si un peu facile par moment. Au niveau des autres perso j’ai beaucoup aimé ce qu’ils ont fait de Doc Oc et du Bouffon Vert, un peu moins de Strange. Electro, le Lézard et Sandman étant plus là pour l’action qu’autre chose, je les mets à part.

    SPOILER
    En ce qui concerne les deux Spidey c’est cool de les revoir mais j’ai l’impression qu’il manque une scène épique unissant les trois. C’est pas forcément la bataille de la statue de la liberté qui restera dans les mémoires et c’est un peu dommage. Finalement la scène d’eux que j’ai préféré c’est sûrement celle dans le labo.

    Globalement je le redis, j’ai passé un bon moment, j’ai été plutôt agréablement surpris vu que ça aurait pu être beaucoup plus ‘tais-toi c’est magique » que ça ne l’est et je suis curieux de voir la suite parce que pour le coup c’est dur de prévoir là où ils vont aller (enfin, on sait qu’il y aurait un Venom, mais plus globalement de voir ce que va devenir Peter et son ex-entourage). A voir après d’autres visionnages mais à chaud c’est le meilleur Spider-Man MCU et je dirais top 3 ou 4 des 8 films.

  17. SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL

    – Je me pose une question par rapport à la première scène poste crédit, comment il est arrivé la ? Techniquement seul ceux qui savent qui est peter parker / spiderman viennent dans cette réalité, hors ce n’est pas son cas

    • Alors c’était pas traduit comme ça en VF mais dans la VO de la scène post-générique de « Venom 2 », ce dernier dit à Brock que les symbiotes partagent des connaissances acquises à travers les univers, et c’est bien accordé au pluriel contrairement à sa traduction française. On peut donc imaginer qu’il connaisse Spider-Man par rapport au symbiote de « Spider-Man 3 ». D’autant que ce dernier est lui aussi évoqué dans le film.

          • Ha ha moi je trouve ça couillu, pas facile!
            Surtout que maintenant on a un symbiote débarquant d’une autre réalité…
            Il pourrait finalement après avoir choppé Spiderman, trouvé un Eddie Brock recasté?

            J’ai une impression que que le chemin des X-Men vers le MCU essaie de se dessiner par-ci par-là.

  18. SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL

    Petite question, Lors de la scène ou Ned et MJ sont chez la grand mère de ce dernier, il y a un gros plan sur un tableau avec des sortes de couteaux et un autre sur une machine a coudre avec du tissu vert. Cela teaserait il quelque chose sur l’avenir de Ned? Apparemment il semble déjà avoir des aptitudes de sorcier ….

  19. Après avoir vu le film le film aujourd’hui est franchement je ne suis pas déçu mais ni déçu.

    Je suis mitigé car les plans de base étaient de faire un no way home autour de la révélation de l’identité de Parker avec 1 seul ennemi.

    Au lieu de cela nous avons eu un film sur le Multivers ou plutôt sur le Spiderverse de Sony.

    Néanmoins, ce film brise la malédiction du 3ème opus.
    Il est meilleur que le 3e spiderman de Raimi.

    Les point fort son
    – Tom Holland qui nous montre une nouvelle facette de Peter Parker.
    – Zendaya super dans son rôle de Michelle Jones, de beaux de tendresse et complicité avec Peter Parker.
    – Les scènes d’action de Dr Strange
    – Jaimie Foxx en Electro

    Les points négatifs
    – le fan service liée Spiderverse
    – des scènes d’action qui font trop « déjà vu » car sont ils sont présents dans les film de Raimi et Webb
    – certaines facilités scénaristiques
    – la bataille final un peu brouillonne
    – certaines blagues ratés

    Au final, ce No Way Home est un film moyen mais spectaculaire.
    Il est jouissif, drôle, touchant et tres intense.
    Une bonne fin de trilogie.

  20. SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL

    Pendant ma séance, la salle a hurlé et applaudi aux deux apparitions des Spider-Man.
    Tellement beau de vivre ça 🙂

    EDIT : Dommage qu’ils aient changé la VF de Dardevil. Même si c’était la même VF que Stark, il n’y avait pas eu de changement dans Infinity War pour Rocket/Loki alors qu’ils étaient dans le même film.

      • witecka et reignoux sont toujours là, heureusement ^^

        Pour Dardevil, il m’a semblé que c’était Arnaud Arbessier (VF entre autre de Julian McMahon dans NipTuk), mais je suis pas sur.

        • Du coup, je trouve que la VF de Reignoux légitime presque Andrew comme étant le « vrai » Spider-Man, vu qu’on reconnait aussi cette voix dans l’excellent jeu Playstation, ainsi que dans le dessin animé. Ça rend Andrew encore plus attachant et sympathique, alors qu’il l’est déjà tellement !

          Excellente VF en tous cas, même si j’adore les Vo en général, mais les doubleurs qu’on a en france sont vraiment excellents !

        • La fiche wikipedia indique que c’est Sylvain Agaësse (le doubleur de Stephen Amell/ Green Arrow dans la série) qui le double. Et je peux comprendre ce choix, la voix de Bernard Gabay est trop emblématique, tu peux pas la refourguer aussi peu de temps après Endgame à un autre perso du MCU. Et d’un point de vue perso, j’ai toujours trouver que mettre Gabay et sa voix qui commence à devenir assez « vieille » sur le Matt Murdock de Netflix n’était pas nécéssairement le meilleur choix

          • Effectivement, maintenant que tu le dis, « j’entends » oliver queen.
            Perso je trouve que Gabay était excellent dans la série, et j’aurais aimé qu’il le garde.

            Et comme l’a dit Flo, Jérémie Covillault fait 4 voix dans le même film, donc le « c’est trop tot après endgame », j’espère que c’est pas la vrai raison de ce changement ^^

  21. Je ne vais pas parler des 3 mousquetaires, ouais c’était épique et j’ai lâcher ma petite larme a un certain moment.
    Ce qui m’a fait le plus plaisir c’est d’enfin avoir Peter Parker devant les yeux et plus Iron boy jr. !
    Moi qui ai détesté homecoming et trouvé ffh pas assez poussé (bien que correct). C’est pas sans défauts mais ça me hype vraiment pour la suite.

    Et le bouffon Vert a fait du sale digne du Joker, grosse réussite sur ce point.
    Les fx parfois honteux sur Sandman et Lezard, en plus ils ont réutilisés des plans de Sm3 et Tasm pour incruster les acteurs (qui n’étaient pas dispo sur place je suppose).
    Et confirmation que Ben Parker n’existe pas dans le MCU, vous pouvez dire ce que vous voulez c’est impossible.
    Ce film m’a fait plaisir, il aurait pu être meilleur avec un realisateur qui a de la personnalité.

    • Exactement, la réalisation est trop basique pour un tel film… Je pense qu’ils engager du lourd pour les prochain.

      Quand on y pense, Watts collait bien avec un Spidey en Herbe, mais maintenant qu’il sera plus assumé et confiant, il faut retranscrire ça correctement

    • SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL

      « Ce qui m’a fait le plus plaisir c’est d’enfin avoir Peter Parker devant les yeux et plus Iron boy jr  »
      Exactement ce que j’ai ressenti. C’est la première fois que je vois Tom Holland jouer VRAIMENT Spider-Man (et je parle pas de l’acteur mais bien des scénarii qu’on lui file).

      Là, ça faisait vraiment Spidey. Exit la techno Stark (on te dit rapidement que ça marche plus, au début), Tante May qui balance LA phrase icônIque (et tant pis pour le cynisme habituel du MCU, là on a le droit a un peu de premier degré, et ça fait du bien). La fin, aussi. L’appart’ pourrave, la station de radio qui écoute la police, et surtout… un putain de vrai costume, avec des couleurs et tout !!! Je veux tellement une suite avec tous ces éléments et JUSTE ces éléments. Je veux revoir ce costume dans un film complet – j’en ai marre du Peter qui change à chaque scène de design de combinaison nano-truc. Je le veux dans son beau costume à lui, fait par lui, avec juste ses pouvoir à lui.

      J’ai tellement aimé cette fin.

  22. Enfin, No Way Home est là! Et il porte bien son nom. Après un marathon à me refaire tous les différentes adaptation de notre ami Spidey où j’ai changé d’avis sur ma perception de TASM2, je gardais encore des réserves sur les films du MCU.

    J’adore l’interprétation honnête de Tom Holland et ses deux premiers films sont appréciable, surtout pour ce qu’ils représentent (intégré au MCU) pour ce qu’ ils sont… À l’image de ce Peter Parker en quête d’intégration ou de mentor. Il n’avait pas d’identité claire… Sauf que c’est là où Marvel à été malin, les deux premier film était une sorte de genèse inédite. Une réécriture qui dénaturait le héros, certes, mais dans un but précis.

    NWH est au final le point culminant qui allait tout changer pour ce Peter Parker toujours couvé et dépendant du MCU. Même si nous n’avons toujours pas à un film où Spidey suffit à lui même, la fin est clairement prometteuse sut cet aspect là avec une belle scène et une iconisation qui manquait depuis le début au personnage. 3 autres films de prévu pour Tom, pitié plus de John Watts à la real…

    Ce 3 ème volet est imparfait et il est clairement construit dans le but de nourire cette hype fabriqué depuis le début sur l’intégration de Spider Man au MCU. Tout est fait pour combler les attentes et le desirs du spectateur, seulement c’est souvent fait d’une manière assez fade et lisse…

    Il faut cependant reconnaître les qualités du film hors fan service : Le ton est assez sérieux et le drama de Peter est crédible et retranscris bien ses états d’âme des comics. Même la première heure est partagée entre légèreté et sérieux, on sent une volonté d’offrir un récit mâture. Ce jeune Peter en à enfin baver et à été confronté à ses responsabilités et tout le tiraillements derrière. C’est tout ce que je souhaitais.

    Il y a des moments assez sombre et l’aspect de rage qui en ressors est très bien retranscris.

    Un Peter/Spidey qui en ressors grandis malgré un scénario facile et une mise en scène beaucoup trop plate et pourtant y avait de l’or à faire avec tout ces éléments. La seule scène qui m’a mis une claque est celle avec Dr Strange… Mention spéciale avec l’entrée de Doc Ock.

    Bref j’ai passé un bon moment, j’ai été émerveillé, malgré les défauts, le film tient bien debout, même si la nostalgie fais tout et gomme les défauts de cette réalisation sans âme. J’ai hâte de voir la suite de ce Spiderman et surtout Dr Strange 2 !

  23. En gros c’est un spiderman begins qui dure 3 films .
    En tout cas le film est genereux et spectaculaire, il y a aussi bc d’emotion .
    Bien que loin d’etre parfait, j’ai trouvé que certain acteur jouer assez mal ou semblait pas tres impliqué( je vais pas spoiler) qu’il manquait veritablement aussi de vrai scene iconique et pourtant il y avait de quoi faire et que parfois la mise en scene et certain dialogue etait tout bonnement foireux .
    Mais qu’importe on va pas bouder notre plaisir, les qualités de ce spiderman surpasse ses defaults .
    Bref dans l’ensemble c’est une reussite

    • Je dois avouer que je suis assez étonné de lire ça un peu partout ici. En résumé le scénario est pas terrible, pas de scènes iconiques, le jeu des acteurs c’est pas ça, la mise en scène et les dialogues sont parfois foireux, mais c’est une réussite… Y a comme un truc qui m’échappe là. ^^

      • Certainement parce que les fanboys ont eu leur petite dose de fanboyisme, quitte à passer au dessus d’éléments primordiaux comme les qualités scénaristiques, la mise en scène … etc.

        Je trouve que c’est assez triste dans le fond….

      • Faut ptet y voir là, la « Non objectivité » parfois généreuse de certains( les fans hardcore) ! Le seul fait de voir la réunion des 3 Spidey « surpasse » tout le reste…

        • Difficile de ne pas en être émerveillé aussi faut le dire, mais tout comme ce Spidey lorsqu’il a été ajouté au MCU, ça fais très marketing… Le film manque d’âme par moment et je pense que c’est le montage et le scénario trop lisse qui cause ça.

          C’est le problème avec le MCU depuis que c’est devenu populaire : ça reste très propre et ça ne reste jamais dans de la dramatique de peur de perdre le spectateur lambda ou les enfants je sais pas trop.

          Y a tout de même un vrai effort de montrer ce jeune Peter au bout du rouleau, mais selon moi le concept est abordé trop légèrement. Malheureusement Into the Spiderverse étant sortis, il ne fallait pas faire une histoire complètement similaire

      • Ben parceque le film est assez inegale .
        Les scenes d’emotion marche tres bien, on assiste a la naissance d’un super heros mature mais qui doit passer par des epreuves intense, c’est assez bien fait dans ce sens .
        Apres je vais spoiller

        franchement tobey maguire joue comme une quiche total, on a presque l’impression qu’il se fait chier, c’est hallucinant, pourtant dans un sens on est content qu’il soit la .
        Le debut est assez laborieux , il y a certain passage qui font fan film, je rigole pas, mais il y a des moments tres intense qui marche vraiment bien, on voit aussi que tom holland dans un sens fait le meilleur spiderman des 3 .On en resort du coup satisfait parceque sur 2h30 on retient bc les meilleurs moments qui sont encore une fois vraiment intense et les moments on va dire embarrassant on les oublies .

      • Le film était vendu comme du fan service, et c’est exactement ce qu’en voulait les fans. Donc oui le kiff passe au dessus des défauts clair du film. Le fan service marche, mission accomplit 🙂

        • Oui.
          Le fan service n’est pas forcément une mauvaise chose. Ce n’est pas forcément de la poudre aux yeux avec du vide derrière.
          Pourquoi on s’en plaint alors qu’on va voir une suite, déjà? D’un comics qu’on connaît ?
          Pareil, un Spiderman, un héros ado.. On ne veut pas de blagounettes, on ne veut pas rire. Ça fait aussi partie de l’acting, je trouve. Et Andrew Garfield qui échange avec MJ, il nous en a donné, un peu d’acting. Garfield m’avait plié à l’époque, quand il se moquait du bad guy avec son couteau.
          On a eu toutes les émotions dans ce dernier Spiderman, et dire « mature » parce que c’est Dark… Et seulement Dark… C’est vachement préado.

      • @Archer

        Disons que le fan service proposé est top level, là où le niveau en lui même du film est bon mais sans être incroyable.

        Moi qui ne n’apprécie pas tellement le fan service autrement qu’en cerise sur le gâteau j’ai quand même était bien plus satisfait que lors des deux précédentes tentatives de ce Spider-man. Là il y a un vrai sens du réel, du drame et du tragique qu’on avait plus eu chez spidey depuis amazing 2 ; un film Marvel qui tente de réconcilier humour et sérieux de manière plus équitable que d’habitude.

        •  » là où le niveau en lui même du film est bon mais sans être incroyable. »

          Je t’avoue que ce n’est pas l’impression que me donnent les différents retours que j’ai lus ici et ailleurs. Je me suis spoilé à peu près tout le film et absolument rien ne me rassure dans tout ça. Mais bon, je le verrai sûrement à sa sortie sur support physique histoire de me faire un avis sur pièce.

          • @Archer tout dépendra de ta sensibilité, je me suis aussi spoilé tout le film volontairement. Je n’aime pas quand il y a trop de fanservice (*toussa* Endgame *toussa*), et je ne suis pas très fan du Spidey MCU.
            Malgré les imperfections citées, plus on avançait dans le film, plus la nostalgie commençait à prendre le dessus. J’étais contre cette idée (trop facile point de vu marketing), mais au final, je trouve que ça a fonctionné, ils ont joué avec les sentiments des spectateurs de différentes générations…
            Enfin voilà, après, comme Tsubasa, tu peux trouver ça foireux.

        • « réconcilier humour et sérieux de manière plus équitable que d’habitude. »
          Pour le coup je ne suis pas d’accord, autant je suis plutot «  » »fan » » » de l humour marvel, genre j ai adoré Thor Ragnarok, mais là niveau humour et surtout le fuckin timing, l humour m’a littéralement complètement sorti du film.
          Bordel 3/4 scènes auraient du être épique..et bim humour à 2 balles

          • Perso, je ne suis pas trop fan de l’humour du MCU mais je ne le prends pas personnellement car je me dis juste que je ne suis pas la cible et puis c’est tout.
            Par contre, je suis entièrement d’accord avec toi pour ce film, c’est assez lourd… (pourtant, tu dois avoir compris un de mes traits de caractère, je kiffe les blagues pourries).

            ////Spoiler\\\\

            J’avais déjà lu la scène ou Ned appelle un Peter, et que les 3 répondent. Alors déjà, sur le papier, c’était nul, mais je ne sais pas comment c’est possible, sur l’exécution, c’était encore plus naze.
            Sérieusement, je faisais le même genre de blagues quand j’étais en primaire (je ne dis pas ça pour vanner, c’est ce que je faisais vraiment !)
            – Hé David !
            Les 2 David:
            – Oui ?
            – ahahah c’était trop drôle !
            Nah, en fait, c’était juste naze, comment tu peux pondre ça ? Et ensuite tourner la scène en te disant « ça va passer ».
            Même si il y a des enfants qui regarderont le film, chaipas… il faut level up le niveau quand même, les mecs sont scénaristes…

          • Ragnarok c’est un cas très à part. La seule fois où Marvel a assumé à 200% de faire une comédie, et j’ai trouvé le film vraiment prenant justement car décomplexé et sans faux semblant.

          • spectateur « Alors déjà, sur le papier, c’était nul, mais je ne sais pas comment c’est possible, sur l’exécution, c’était encore plus naze. »

            Lol c est clair, et encore que bien executé ça peut être très bon.
            Genre Kaamelott arrive a te faire rire sur un mec qui fait caca dans son armure, ou un autre qui pête de trouille, mais là dans l’execution, c’était juste pas possible (pour moi bien sûr)

            @Weapon +1, quoi que la ba de NWH ,je trouve donnait le ton aussi d’une comédie, plus d’un film plus noir

          • Ce n’est pas faux !
            Dans le film Kaamelott, il y a un moment où Arthur demande aux 2 zigotos de monter la garde. C’est moyen sur le papier, mais tu sais qu’avec Perceval et Karadoc, la scène va fonctionner, elle fut assez longue, c’était running gag comme la scène de la cuisine dans NWH (j’ai lu bcp de personnes s’en plaindre).
            C’est là qu’on voit la différence du résultat.

  24. Ou étais donc le vautour ? Ou bien il se balade en prison comme dans homecoming.
    J’ai trouvé ces films génial. Un bon film spider man qui fini bien . Pour clôturer la trilogie.

  25. Enfin un film du MCU depuis Endgame que j’apprécie vraiment, j’avais aimé Far From Home mais il y avait des problèmes typiques du MCU et celui-ci contient une histoire plus excitante et importante.
    On a ici un conflit vraiment intéressant entre Peter et Strange avec Peter d’un côté qui veut guérir les méchants et les renvoyer d’où il vienne et de l’autre le moins optimiste Strange qui veut juste les renvoyer où certains sont mort dans leur dimension. On a une caractérisation bien précise ici, dur d’être fan de Doctor Strange il faut dire.
    L’intégration des méchants est plutôt bien faite même si le Lézard et Sandman sont superflu et ne sont là que pour grossir l’armée, Sandman redevient juste mauvais quand tout s’écroule pour aucunes raisons.

    SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOILSPOIL SPOIL SPOIL SPOILSPOIL SPOIL SPOIL SPOIL

    Voir les trois Spider-Man est juste super et voir Macguire sur grand écran fait vraiment étrange, mon cinéma a d’ailleurs réagi fortement pour leurs entrées mais je dois dire que leurs arrivées craint. Il n’y avait pas une façon plus cool et épique de les introduire que chez la abuelita de Ned dans un appartement quelconque ?
    Matt Murdock a son petit moment également, il fait pas grand chose mais au moins c’est déjà ça pour Charlie Cox.

    Il y a toujours de l’humour MCU naze, des dialogues mauvais (Il n’y a que le MCU pour faire des allusions sexuels quand Macguire parle de son fluide d’araignée) la scène d’affrontement à la fin est pas géniale, trop sombre, MJ qui rectifie à chaque fois que c’est pour Michelle Jones, mais c’est un hommage satisfaisant à ces Spider-Men et je suis bien content qu’ils aient opté pour cette fin amer, j’attends plus le prochain opus comme ça.

    • Pourtant, le fluide de Maguire Est une métaphore sexuelle dans les premiers films. Que ce soit quand il s’entraîne à envoyer des toiles en secret dans sa chambre, ou qu’il n’arrive plus à en générer pour cause de stress, comme si c’était une panne sexuelle.
      C’est sous nos yeux depuis 20 ans. Étrange que ça reste encore tabou de le signaler.

    • « Il n’y a que le MCU pour faire des allusions sexuels quand Macguire parle de son fluide d’araignée »
      Mon 19 ème Facepalm / 30

      Je m’attendais à du tellement épique dans leurs échanges, snifffff

      • Épiques comment ? Des dialogues plus profonds ? Pas sûr si ça aurait collé avec l’atmosphère du film, enfin, faut voir.

        Tu n’as pas aimé leurs échanges ? j’ai kiffé leurs partages d’expérience, je trouvais ça intéressant.

        • Pardon je n’aurais pas du dire épique, mais plutôt marquants.
          Je sais pas, moi je suis complètement passé au travers, mais bon des youtubeurs que je suis et de 30 ans + ont plutot apprécié, de toute façon je le rematte dans une dizaine de jours, peut être y serais-je plus réceptif

          • Le truc… je ne sais pas si tu es comme moi, je ne crois pas qu’il y ait eu des échanges ou rencontres qui m’ont marqué dans le MCU 🤔 (mais je sais que c’est le cas pour certains fans).
            Mais il est vrai qu’il y a pu avoir plus d’impact, là dessus, je suis d’accord, j’ai parfois eu l’impression que ça a été rushé, qu’ils ont incrusté les éléments de la 2e partie au forceps (parce que Spiderverse a eu de bons retours).

            Baaaaaaah… pas besoin de se forcer non plus 😅
            Si ça ne fonctionne pas, tant pis.

            Exemple, je n’ai pas vraiment aimé Endgame (mais je kiffe Infinity war), l’un des seuls moments que j’ai aimé c’est l’arrivée de Cap Marvel.
            Tout le fanservice m’a fait sortir du film.
            Voilà, ça dépend de chacun 🤷🏻‍♂️

  26. Quel dommage de plus faire de critiques,surtout pour ce film qui est un événement et donc de ce privé de cette expérience au cinéma.je comprend qu’on soit contre le pass sanitaire au cinéma,je le suis moi aussi,mais je vais pas m’empêcher de vivre et de pénaliser encore un peu plus les cinémas à cause de ces c… de politiques,donc encore une fois c’est vraiment dommage.

    • En plus, personnellement, quand je vais au cinéma, 75 % des spectateurs enlèvent totalement leur masque une fois dans la salle malgré les rappels faits juste avant le début du film. J’ai du mal à comprendre cette façon de faire complètement contradictoire : on est OK pour présenter son pass mais on se fout ensuite des autres gestes barrières.

      HS terminé.

    • Mais le pass est une décision à la fois sanitaire et économique (sinon il faudrait encore mettre des gens au chômage technique). Ça n’a rien de plus étonnant qu’un permis de conduire, censé garantir la bonne foi du conducteur dans les normes du code de la route, même si le risque zéro n’existe pas toujours.

        • … à responsabiliser et juguler sans avoir à utiliser des policiers ou des caméras espions partout ?
          Politique sanitaire et économique, ce que la majorité du monde ne cesse de demander depuis des années.

          • Responsabiliser et juguler, pas vraiment puisque le pass a eu l’effet inverse.
            Du fait de la « protection » du vaccin (qui n’est pas légitime au regard de la transmission), bon nombre des Français ont lâché les gestes barrière ou les ont moins mis en pratique. Donc en réalité un effet contre-productif à cette échelle.
            Le seul effet sanitaire réellement viable, c’est le fait de développer moins de formes graves du virus, qui peut aussi être remis en cause à en voir les chiffres d’admission en hôpital mais ça c’est un autre débat.

            Et un peu bizarre quand même de proposer de mettre des policiers et des caméras espions partout pour surveiller la population dans le cadre d’une politique… sanitaire ? C’est quand même hyper-sécuritaire comme proposition de réforme. C’est ce qu’on voit dans les dictatures (Big Brother is watching you).

          • Jamais personne n’a demandé ça,et encore une fois le pass sanitaire ne sert à rien ça n’empêche pas les contaminations,même le gouvernement et le conseil scientifique le dit,c’est juste une obligation vaccinal déguisé c’est tout

          • De même qu’avoir son permis de conduire n’empêche pas des accidents, causés par soi ou par d’autres – accidents qui ne cessent pas, la contamination actuelle ne remplaçant pas tous les malheurs du monde… elle s’y ajoute –
            Ça ne fait que limiter les risques, et c’est comme ça qu’on arrive à contrôler le plus possible sans avoir à systématiquement fliquer dans les lieux publics (ce qui peut être humiliant) ou en vous traçant jusqu’à votre domicile grâce à la technologie (ce qui est liberticide). La France ne le fait pas, c’est clair – mais j’ai vu une fois à la télé un robot de Dubaï qui circulait dans les rues en demandant aux passants de remettre le masque. Hum. –

            Parce-que les gouvernements savent très très bien que quand on annonce des restrictions, il y en aura toujours qui trouveront le moyen de ne pas s’auto-responsabiliser par étourderie, par égoïsme ou par orgueil (et pour se vendre comme « contre-pouvoir »)…
            Ce qui, dans ce cas là, peut retomber sur d’autres personnes qui n’avaient rien demandé, ceux là même qui pensent à respecter les gestes barrière, savent qu’un vaccin n’est pas une potion magique qui résout tout, mais qui ne peuvent pas toujours prévoir si leur voisin fait de même, ni si celui-ci ne va pas aller les coller d’un peu trop près… avec le risque de se montrer impoli si on le signale à ce même voisin.

            Quand il n’y a pas de remède miracle (voir même, quand la « Boîte de Pandore est ouverte), tout ce qu’il y a faire c’est de canaliser le flux autant que possible.
            Les seules décisions « politiques politiciennes » là dedans, c’est quand ils lèvent des restrictions en périodes creuses, pour faire retomber la pression, et garder un minimum de popularité. Et jusqu’à présent, ces décisions là continuent à amener à la préparation de nouvelles vagues, encore et encore, tant que notre organisme n’a pas assez assimilé le virus et que divers variants émergents constituent un obstacle.
            Tout le monde demande une solution… Avant il y avait les jauges, mais ça n’empêchait pas les déplacements hasardeux des gens, dans l’intervalle.
            Ben pour l’instant, on a le pass, pour intimer indirectement. Quand en plus, ça ne fait que reporter un repas, une visite, ou une séance à plus tard, juste pour du plaisir qu’on peut avoir même à domicile (c’est pas pareil, mais c’est pas nul non plus)…
            Non le plus problématique c’est pour le travail. Ce qui devient ironique puisqu’un compromis (pour éviter le manque de main d’oeuvre) suggèrerait alors un régime spécial pour ceux qui refusent la vaccination, par rapport aux autres…
            Alors qu’avant cette crise, on discutait déjà de la fin des régimes spéciaux au niveau des salaires etc.

  27. Spoiler spoiler spoiler spoiler spoiler spoiler

    À noter le clin d’œil très sympa je trouve sur le concurrent DC, avec l’ami de Peter, Flash Thompson, qui publie un livre intitulé … Flashpoint.

    À l’heure du multiverse, je trouve ça marrant.

  28. Je suis un pur fan de Marvel cinema, mais ce film est cassé, désolé, ou alors c’est la version beta que j’ai vu et faut attendre le director’s cut comme pour justice league ! Beaucoup de qualité bien sur, tout n’est pas a jeter, mais en voyant tout ce qu’ils avaient a dispo, pourquoi c’est pas devenu le meilleur marvel ???
    Elle est où l’emotion? Ca vient pas des acteurs, je suis pas fou, ils sont doués. C’est le rythme? Ou l’imagerie, ou la musique?? Je connais pas le real, je vais pas cracher sur son nom, mais pour un film avec autant d’ambition, y avait pas quelqu’un de mieux ?
    Ce film a le meme probleme que les derniers Star Wars: les enfants adorent mais n’ont pas le recul pour aprecier a sa juste valeur le mythe, et les quarantenaires eux voient leurs souvenirs maltraités…
    Bref, decu meme si la sequence avec Willem Dafoe etait splendide, rassuré au vu de ce que devrait etre Spiderman4, et tres content d’etre resté jusqu’a la toute fin pour repartir avec un grand sourire.

    • Je pense que l’un des problèmes concernant l’émotion, vient de la musique. Celle de la trilogie holland est pas impactante, ça n’a pas le même effet que celle de la trilogie Raimi. Une bonne musique fait véhiculer l’émotion.

      • Je suis d’accord avec toi, d’ailleurs, le meilleur passage musical selon moi, c’est le theme de Dr Strange dans le trailer a la fin, on n’y avait pas eu le droit depuis son 1er film solo.

  29. Une belle leçon de non-cinema

    Que restera t-il a No Way Home une fois passé le mirage des tonnes de fan service sous lesquelles le film croule ?

    Un film maladroitement écrit et péniblement réalisé qui a bien du mal a réaliser pleinement ses folles ambitions?
    Un film qui hérite d’une nostalgie telle qu’il est capable de soulever une salle, de la faire vibrer au point de croire à son effondrement.

    No Way Home devient alors une expérience cinématographique folle, un film qu’il faut voir sur grand écran dans la salle la plus remplie possible.
    Un film terriblement imparfait qui, dans son genre, montre indéniablement que les salles obscures ont de beaux jours devant elles.

    Dur alors de lettre une note, j’ai grandi avec le tisseur, avec ses différents visages et je ne peux qu’admettre mettre pris au jeu du film. D’abord avec la réticence nonchalante d’un garçon qui dit aimer le 7eme art, puis plus franchement avec le coeur d’un enfant qui raisonné comme les centaines d’autres autour de lui.

    Je pourrai dire que visuellement le film est inconstant, qu’en voulant étendre le MCU au multivers le film a tendance à creuser les incohérences de celui que nous connaissons depuis Iron Man 1. Que si le Peter Parker de Tom Holland s’épaissit enfin, les changements de tons que cela induit ne sont pas toujours du meilleurs effets.

    Surtout, je pourrai reconnaître que oui, en fin de compte c’est facile de jouer avec la nostalgie de 20 ans de tisseurs sur grand écran. Mais je dois admettre que ce sont des yeux remplis d’émerveillement qui ont quitté la salle. Jamais dupe, mais jamais hypocrites.
    Une très belle leçon de non cinéma.

    • Si ce n’était pas du cinéma, alors logiquement personne ne se serait fait avoir et il n’y aurait aucun émerveillement, non ?
      Si cela ne passe pas par la mise en scène et une écriture carrée (ce qui peut également être ennuyeux tant ça ne déborde pas), ça peut aussi passer par d’autres biais, notamment la générosité et le simple fait de faire vivre les personnages sans être trop figés, sans être trop au service des envies de créations artistiques.
      L’effet cinématographique peut être garanti, mais pas nécessairement en suivant un seul type de méthodologie – surtout quand il s’agit aussi d’une icône franchisée, reposant sur l’action Tout Public.

  30. Incroyable !!! Pur film pour les fans.

    Cependant je serais curieux de vos avis sur :

    SPOIL SPOIL SPOIL

    Il semble que spiderman quitte l’héritage Iron man, ce qui fera sans doute très plaisir à certains (moi non), mais surtout la fin ressemble à un soft reboot pour que sony puisse faire une nouvelle trilogie sans le MCU ?

    • Oui, au final il est toujours dans l’univers du MCU, mais plus aucun avenger ce souvient de lui. Donc il peu évoluer en solo dans son « ptit monde ». Mais avec la possibilité de revenir dans un film avengers un jour.

        • /////Spoiler\\\\\

          Happy se souvient de Spider-man mais pas de Peter (de même pour le Daily Bugle, par conséquence idem pour le public) donc logiquement, ça va dans le sens de Phantom.

          • Un spider-man pouvant évolué avec les avengers tout en gardant son identité secrète. Puis un nouveau Civil War, Peter ce démasque (comme dans le comics), et là tout le monde retrouve la mémoire en le voyant ^^

          • Vous avez raison spectateur lambda et Phantom !

            En fait ce dont j’ai peur (et que certains espère), c’est que Sony soit un peu avare et veuille tenter de faire son spider-verse sans Feige maintenant que c’est lancé.
            J’aime beaucoup le voir évoluer et interagir avec les autres personnages du MCU.
            Et la fin donne vraiment cette impression de héros qui repart de 0.
            Alors que le voir en tant que leader d’une équipe Young Avengers ca serait génial.

            Bon après, une trilogie avec un épisode symbiote, un en mode thriller chasse à l’homme avec Kraven, et un avec le passage de relai à miles morales, ca peut etre très bien !

          • Tout à fait, moi perso, je suis content de la direction que prend Spider-holland, un Spidey classique (solo), je ne kiffais pas le fanboy, quasi sidekick et tout le reste. Mais ça ne me dérange absolument pas qu’il fasse encore des apparitions dans les autres prods MS, ils n’ont pas laissé la porte fermée (scène dont j’ai parlé).
            Même leader de Young Avengers (même si je ne connais pas), je dis pourquoi pas.

            Faudrait voir dans quel univers évolue Kraven, mais ce que tu dis, serait pas mal.
            Morbius, c’est bizarre; il y a une affiche de Macguire dans le trailer je crois, par contre, il y a Keaton 🤷🏻‍♂️🤷🏻‍♂️🤷🏻‍♂️

          • Et si cette affiche était celle présentant le nouveau costume, plus similaire aux versions cinéma antérieures ?
            Spidey serait toujours un criminel accusé de la mort de Mysterio, et Morbius ferait bien parti de son univers…
            Sauf que ce n’est pas un film produit par Marvel Studios, alors…?

  31. J’en reviens, j’étais au Pathé de Belle Epine dans le 94, la salle était remplie a craquer (toutes les séances étaient complètes) l’ambiance était très calme et puis il y a eu le 1er caméo et là, c’était le feu, ça a hurlé si fort qu’on a raté quelques secondes de dialogues… Puis à chaque scène très forte, des hurlements… comme dans une avant première. Et ça a eté ainsi jusqu’à la fin de la seconde scène post générique.
    La salle étaie blindée de fans et le film était clairement pour nous. Un surckiffage total

    Du coups, j’ai pas le choix hein, j’y retournerai

  32. Booooooooooooooooon… En vrai, à chaud (mais je pense pas que ça bougera à froid)… Je ressors pas dans l’état hystérique que j’étais à la fin d’Into The Spider-Verse (qui vous l’avez devinez reste le film Spidey ultime)… Mais j’en ressors drôlement satisfait. Heureux. Agréablement épanoui.

    No Way Home est certes un énième film Marvel Studios aseptisé, meh, lourdingue (cette humour naze mazette) et impersonnel (bon sang mais stp Jon Watts achètes toi une personnalité et du talent, c’est flippant là, 0 efforts ni progrès par rapport à tes deux précédents, ça fait peur pour les 4F)… Mais il a déjà le mérite d’être le meilleur de sa trilogie… Et surtout le film qui légitime enfin Tom Holland en Spider-Man, d’une manière belle et poétique. Et rien que pour ça, et cette fin qui emmène ce Spidey dans une direction incroyable… Non seulement bravo, et merci !

    No Way Home est surtout un hommage à la saga de l’homme araignée sur le grand écran, où c’est fait avec respect et bonnes intentions, afin de corriger l’erreur de l’Iron Boy Jr. pour enfin mettre Tom Holland dans ce rôle si iconique. Il aura fallu 3 films, mais ici la solution choisi fonctionne, très bien même !

    Alors oui. Forcément, c’est mon cas, et je pense le cas de tous… Ce n’est pas parfait. On est content, on est satisfait, mais la hype était tellement grande… Qu’il y a forcément ce petit sentiment du « ça aurait pu être encore mieux », et qui laisse un petit goût d’inachevé, d’occasion manqué, de déception.
    Mais qu’importe, avec le recul force est déjà de constater qu’ils ont déjà réussi à faire tout ça et avec tellement d’intentions, et c’est déjà incroyable et magnifique ! L’attention au détail est proche de la perfection, cela fait du sens, c’est logique, ce n’est pas forcé, incroyable mais vrai : ce n’est vraiment pas du fan service. C’était le pire défaut envisageable. Ils l’ont agilement évité. Ouf !

    Et forcément, reprendre des méchants iconiques pour les mettre dans une trilogie qui a brillement bien traité ses vilains, le résultat est… Explosif ! Et très honnêtement… Réussi… en majeure partie. En effet, No Way Home souffre*5 du même défaut que SM3 ou TASM2… Quand il y en a trop, ça fini par ne plus être trop bien gérer. Certes c’est impressionnant comment ils les gèrent tous avec précision et où chacun à son mot à dire et agi logiquement, mais il n’empêche que ça laisse quelques déceptions à la fin où ça se marche un peu trop dessus, avec certains qui disparaissent trop vite et d’autres qui tombent comme un cheveux dans la soupe et au final ne font pas grand chose.

    Malgré tout, quelques défauts… Révoltant ! 👿

    – [spoiler]Quelques secondes SEULEMENT du thème d’Elfman pour Maguire, alors qu’il y a pléthore d’occasion, c’est outrageux ! 👿 👿 👿 👿 👿 👿 Sans parler de la réalisation horrible de Watts qui fait qu’on ne peut même pas apprécier quelques secondes du costume de ce dernier masque inclus dans le combat final, tellemeeeeeeeeeeeeeent… C’est brouillon.[/spoiler]

    – [spoiler]Faire du Goblin le super nemesis… Pour au final le faire arriver à la dernière seconde et il se fait tellement expédié…[/spoiler] C’est frustrant.

    – [spoiler]Pas assez des retrouvailles Octavius et Maguire…[/spoiler] Encore plus frustrant !

    – L’humour forcé souvent pour faire références à des memes, ça va une ou deux fois… La 15e… C’est incroyablement lourd.

    – J’ai pas compris… [spoiler]Ifans et Haden Church ont bien donné leur voix… Non ? Car on est d’accord… Les plans où ils redeviennent humain… C’est clairement des images d’archives des précédents film c’est visible à fond[/spoiler] :paf:

    Bref… Je n’aurais jamais cru dire ça un jour, mais j’ai très, très fortement hâte de retrouver le Spider-Man d’Holland, qui va enfin pouvoir avoir toutes les cartes en main pour incarner la version ultime live du personnage. :spidey:

  33. « …qui legitime Tom Holland… » mais nan, absolument pas, peut etre le prochain film oui, mais là regarde, ils veulent tellement le mettre en avant que genre ils les filment sur un sol incliné pour pas qu’il parraisse plus petit que Tobey, ou au 1er plan, ou a coté de MJ qui se penche, comme tu dis, on ne voit meme pas le costume du Spiderman de Raimi, le amazing on croirait voir le vrai Andrew Garfield plutot que le Spidey2, a croire que le real sait que son Holland n’est pas a la hauteur de ses predecesseurs donc il rabaisse les 2 autres pour rehausser son Spiderman a lui. Putain mais la scene d’arrivée de Maguire et Garfield, c’est comme ca que vous l’aviez imaginee dans votre tete ? Dans une putain de cuisine??? on croirait voir du Tarantino, rien a voir avec l’arrivée epique de Holland dans Civil War quand il fait son entrée en piquant le bouclier de Cap !
    Si tu regardes bien, en 1V1, il se fait dominer par Octavius, puis par Le Bouffon, et Magneto il ne l’aurait pas capturé sans L’homme des sables, alors que nous spectateur on attendait du team up dela part de tous les vilains. Non, ce n’est pas encore SON film.
    Ils sont passés à cote d’une belle pepite, et ca me tue de dire ca…

  34. SEMI-SPOILER ( sur la scène Post-G)

    Si qqn a une explication.
    Le film nous explique que les personnages venant des autre univers débarquent car ils savant que leur Spiderman est Peter Parker. Pourquoi le Venom de Tom Hardy arrive dans ce monde dans ce cas??

    • TheK

      Huhu 15 décembre 2021 at 18 h 36 min
      Alors c’était pas traduit comme ça en VF mais dans la VO de la scène post-générique de « Venom 2 », ce dernier dit à Brock que les symbiotes partagent des connaissances acquises à travers les univers, et c’est bien accordé au pluriel contrairement à sa traduction française. On peut donc imaginer qu’il connaisse Spider-Man par rapport au symbiote de « Spider-Man 3 ». D’autant que ce dernier est lui aussi évoqué dans le film.

    • J’ai 2 possible réponse à ta question

      1) Dans Venom 2 : Venom dit à Eddie dans la scène post générique qu’il peut se connecté à « La Ruche », qui permet d’avoir la mémoire de tous les autres symbiote. (donc peut être la mémoire du Venom présent dans Spiderman 3 de Raimi)

      2) Marvel Studios sait que c’est Sony qui détient les droits d’exploitation de Spiderman.
      Marvel Studios veut bien faire du 50-50 sur les bénéfices avec Sony sous certaines conditions.
      Donc, on garde le symbiote de l’univers de Sony mais on introduit notre « Eddie Brock » dans le MCU.
      Nous ne voulons pas de votre couple de bouffon à la con Venom/Eddie Brock qu’on se tape depuis 2 films, ok, Sony ?

  35. « Nous ne voulons pas de votre couple de bouffon à la con Venom/Eddie Brock qu’on se tape depuis 2 films, ok, Sony ? »

    hahahahahaha
    pas mal
    (c’est pas ironique tu m’as vraiment fait rire)

  36. J’ai grandi avec le Spider-man de Raimi et la série animée sur TF1, j’avais donc une image assez précise de l’homme araignée.
    Quand il y a eu celle sur France 4/Disney XD, c’était genre « Spider-man et ses copains » (Shield, Avengers, etc.), je détestais ça, et pour moi, c’est ce que représente le Spider-man du MCU, je n’ai rien contre Holland ni Zendaya, bien au contraire mais voilà Spider-man et co., ses gadgets, le lycée façon Disney channel, non merci. Évidemment, je comprends bien que cette trilogie vise un public plus jeune (d’où toutes les blagues), je ne le reproche pas, business is business, mais j’avais l’impression qu’ils écartaient les spectateurs qui avaient la nostalgie des Spider-man « classiques ».
    Ben pourtant… je peux dire que j’ai vraiment kiffé la 2e partie de No way home.
    Le film est très loin d’être parfait, surtout pendant la 1ère partie, le montage est DÉ-GUEU-LASSE ! Je ne connais pas le réalisateur mais oui, parfois, il y a certains plans qui faisaient amateur, ce n’est pas une question de « Yes man », on voit bien que Watts a des lacunes.
    Quoiqu’il en soit, comme je l’ai dit, la 2e partie est du pur kiffe. Je me suis auto-spoilé beaucoup de choses depuis 2 mois (j’avais fait de même pour Star Wars 9 parce que j’ai détesté le 8), le mec de 4chan avait raison sur 80% du film (avec CGI non finis, je pense que les 20 autres % ont été modifiés), de toute façon, à partir du moment où on a vu Octopus avec les tentacules rouges dans le trailer (il avait aussi expliqué la raison), je me disais que ce n’était pas un fake car ce genre de trucs ne s’invente pas.
    Pourtant, même si je connaissais beaucoup de points importants du film, même si je n’aime pas l’idée du multivers (Spiderverse était bien mais le multivers… yurk) ; ben, je me suis quand même fait prendre au jeu.

    ///////////Spoiler\\\\\\\\\\\

    Lors de ma séance, on entendait pas une mouche voler pendant toute la première moitié du film mais quand Garfield a retiré son masque, c’était l’hystérie ! Moi: 😐. J’étais déjà au courant et dtf, je n’aimais pas l’idée de voir les 3 Spidey ensembles pour toutes les raisons citées au-dessus, ça puait la facilité. Et pourtant, plus on avançait, plus je commençais à être happé par la nostalgie, ça avait déjà commencé à la réunion des super villains. Celle des 3 Spider-man à la statue de la liberté était du bonheur, j’ai adoré les discussions sur leur toile d’araignée (même si le mec de 4chan en avait déjà parlé).
    Bien que je n’ai pas vraiment apprécié la dilogie Amazing, je trouvais que Garfield était le meilleur des 3.
    Il y a eu des moments émouvants dans le film, et j’avoue, j’ai douté quand j’ai lu que c’était Garfield qui sauvait MJ (trop fanservice?), mais à la fameuse scène, quand j’ai vu la tête de Garfield, ça m’a touché.
    Les villains étaient bons, dommage que le film ne soit pas plus long, parfois, ça manquait de développements.
    Comme beaucoup, à la fin du film, j’ai retrouvé le Peter Parker qu’on connaît, donc pour une nouvelle trilogie avec Holland, pourquoi pas 🤷🏻‍♂️
    FIN DES SPOILER

    Je vais être franc, j’ai pas mal oublié Homecoming et Far from home, par contre, je ne risque pas d’oublier de si tôt No way home.

  37. Ils ont utilisé la musique de TASM 1…

    Je sais pas s’il y a besoin de développer plus que ça…

    C’est fait sans efforts

    On frôle le nanard, voir on est en plein dedans, et y a pas grand chose d’autres à rajouter

    Bilan de cette trilogie home : la quintessence du meta dans le MCU, sans rien d’autre derrière (AKA la plus mauvaise facette du MCU)

    Et j’espère que Sony va reprendre la main sur le processus créatif à l’avenir, tellement au bout du compte marvel studio n’a rien pu faire avec le perso

    Ce qui est dommage, vu le talent d’Holland (et même si son interprétation ne me plaît pas du tout)

    Bref, on est face à un gâchis depuis 2016, et meme le fan service ultime ne pouvait sauver ce naufrage

    Spoil

    Même la mort de May, qui semble être l’idee la plus ambitieuse du film est complètement anecdotique tellement on s’en cure du personnage

  38. Vu hier soir, séance de 20:45, salle comble… Ambiance magique. Le film n’est pas parfait, c’est clair, mais il a du coeur. Le réalisateur n’a pas de patte particulière, mais on sent quand même qu’il a voulu faire plaisir aux fans. Alors oui, ce film ne sera pas une pierre angulaire du 7ème art mais j’ai envie de dire « et alors ? ».

    Le cinéma ce n’est pas que de la technique, des plans parfaits, un scénario impeccable, c’est parfois simplement des émotions. Et il faudrait être un gros menteur pour ne pas dire que ce film n’a rien suscité. La salle a applaudi et crié de joie lors des différentes arrivées, c’était vraiment magique de voir toutes ces générations; ayant vécu les différents films de Spidey à différentes périodes de leur vie, communier dans la joie de voir nos héros d’enfance (ou d’adolescence) réunis.

    Bref j’ai adoré. J’y retournerai surement pour le voir avec le cerveau plus calme, mais je me souviendrai toujours de cette expérience comme je me souviens encore de celle d’Endgame, un vrai moment de bonheur, et vu la période de merde qu’on subit depuis bientôt 2 ans, ça me paraît déjà énorme.

    Mention spéciale pour Tom Holland qui a, pour moi, passer un cap dans son jeu. Il était drôle, attachant, touchant, bien plus que dans les autres films où il apparaît.

  39. /// SPOILER ATTENTION NE LISEZ PAS SI VOUS N’AVEZ PAS VU LE FILM

    ///

    ///

    ///

    Ambiance aussi folle que pour Endgame hier soir dans un UGC parisien…

    AD a soulevé la salle, TM l’a achevé. Très belle expérience collective et c’était très émouvant de retrouver notre ami TM, qui a finalement pris un coup de vieux, contrairement à l’autre… je suis redevenu un enfant l’espace de quelques instants et ça m’a fait du bien. Le film n’est pas parfait, hanté par le fan service certes, mais il offre à Tom Holland sa plus belle scène (la mort de vous savez qui) et un retour en grâce de Willem Dafoe pour le seul vrai et authentique méchant réussi des 8 films Spider Man. Peut être un peu trop d’humour, un Strange anecdotique et une performance en demi teinte des side kick… mais franchement, on va pas se gâcher le plaisir pour ça. On aura tous vibrer à l’ouverture des portails, à l’apparition de Matt Murdock, pleurer, gueuler, notamment quand Goblin perce le dos de TM.

    Qui est resté pour le trailer de Docteur Strange 2 ? Je n’ai pas vu What If mais apparemment… de ce que j’ai compris c’est lier. Pour ma part, il me semble avoir vu Peggy Carter en captain, et le bureau de Kang, où se retrouve Loki et Sylvie.

    Venom reboot sauce MCU pour Spider Man 4 ?

    a+

  40. Après une nuit de réflexion, j’aimerais tellement qu’en parallèle de Spider-Man Home 4, Sony lance un Amazing 3, ou intègre Garfield dans leur univers Venom/Morbius/Kraven/etc…

    • ////// SPOILERS \\\\\\\

      Perso, j’ai trouvé les Amazing moyens mais après avoir vu Garfield hier… oulala, je dis oui !
      Après faut voir, un Amazing 3 après le 2e ou No way home ? Je ne me souviens plus trop du dialogue mais il m’a semblé que Garfield disait qu’il avait sombré dans la rage, qu’il ne retenait pas ses coups (après le 2e). Je pense que ça serait intéressant d’explorer ça mais si Sony ne veut pas que ça bordélique, ça sera sûrement après NWH, moins intéressant à mes yeux.

  41. SPOIL SPOIL SPOIL

    /////

    ////

    J’y suis allé hier soir et l’ambiance dans la salle était folle… jamais vu ça, ça criait, applaudissait, pleurait, juste génial ! Ca a commencé avec Matt Murdock (quel plaisir de le voir de retour !) puis ça a continué avec l’arrivée de Tobey et Andrew et ca a fini en apothéose avec de gros applaudissements à la fin du film… puis ça a repris avec la 1ère scène post et encore plus avec la 2ème.
    Sinon le film en lui-même était un très bon divertissement, sans prise de tête, juste du spectacle. Les visuels sont un peu fades mais l’univers de Strange amène quand même de superbes scènes visuelles. Tom Holland a donné sa meilleure performance pour moi et a réussi à se faire une place malgré le retour des anciens visages bien connus. Il était vraiment touchant, les émotions sur son visage étaient bien visibles. D’ailleurs l’émotion est le gros point fort du film pour moi. Le trio Ned, MJ et Peter on oublie que c’est ça qui, au final, donne du cœur à cette trilogie. Les voir séparer à la fin m’a vraiment attristé, l’alchimie entre Zendaya et Tom est super bien montrée à l’écran. Tobey et Andrew étaient à fond et ça se voyait que Tom était un peu impressionné. Quant aux méchants, j’avais peur qu’ils ne fassent qu’un caméo rapide mais l’intrigue autour d’eux était sympa. Finalement la fin du film fait office de reboot pour le perso de Spidey donc hâte de voir la suite (j’espère quand même qu’il retrouvera MJ parce qu’ils étaient si mignons au café *-*).

    Bon et que dire de la 2ème scène post générique ? Je ne m’attendais pas à ça, j’ai failli hurler de joie. Le film a l’air ultra prometteur (en même temps y a Sam Raimi derrière). Très content de revoir Mordo (je me demande quel sera son but ?) et ultra surpris de voir Strange Supreme ? J’aurais voulu qu’ils gardent le mystère mais je suis ravi quand même. Et Wanda… quelque chose me dit qu’elle va aider Strange pour profiter du multiverse afin de ramener ses gosses, en tout cas un plaisir de la revoir (et je me ferai une joie de rematter Wandavision avant la sortie du film !).

  42. Je reviens juste sur les « connaisseurs » invétérés qui disent que le Lézard et Sandman sont morts dans leurs propres films… Revoyez les films.

    Sinon c’est dommage, pas le bouffon Franco, ni le bouffon TASM2 (qui est un excellent acteur). Pas Vénom Topher Grace (excellent acteur), mais on se tape le Lézard qui n’a tellement pas de valeur ajoutée qu’on ne le montre même pas se faire capturer et Sandman qui ne sait même pas pourquoi il est méchant.

  43. Etant un grand fan de ce site depuis de nombreuses années et hésitant également à chaque sortie de publier ma critique, c’est pour No way Home que je me lance !
    Merci tout d’abord au boss de ce site de nous régaler avec tout tes posts, je te fais de la pub autour de moi depuis très longtemps, et même si je comprends et respecte tes raisons, tes critiques me manquent terriblement !
    No Way Home… Troisième film de la trilogie Holland. Après deux films que je n’ai pas particulièrement apprécié du fait d’un Spiderman qui n’était pas le Spidey qui me fait vibrer depuis que je suis capable d’imiter son tissage de toile dans mon salon.
    Que dire ? Grand kif, grande émotion ? Larmes aux yeux ? Bonheur indescriptible ? Oui !
    Mais… Des défauts, des ratés, pour un film qui avait tout pour nous pondre des plans, des scènes, des interactions mémorables entre certains personnages…
    J’apprécie fortement Tom Holland, ce garçon a l’air d’une sympathie incroyable, et son amour pour ce personnage n’est pas à prouver. Et il a fallu attendre ce film pour vraiment voir un Spiderman digne de ce nom. Même si le premier tiers prend son temps, respecte ce que le MCU nous pond depuis toujours, un événement majeur marque un tournant dans la psychologie de ce Peter, et c’est vraiment là que j’ai commencé à apprécier ce SpiderHolland. Le scénario n’est pas révolutionnaire mais a le mérite d’accorder un peu plus d’importance que je ne l’aurai pensé à ces vilains iconiques qui ont bercés nos enfances, adolescences… Le film est beaucoup plus sérieux que les deux autres, plus réussi que les deux autres (était-ce vraiment difficile ?), mais j’aurai aimé un peu moins de blague surtout dans des scènes sensées être iconique.
    SPOIL
    Le retour d’Andrew et de Tobey. Alors bien sur nous n’avions plus de voix dans la salle lorsqu’ils sont apparus. Mais je m’imaginais autre chose qu’une entrée dans un salon, saupoudré d’un running gag beaucoup trop long… Au-delà de la joie indescriptible de revoir MaGuire, c’est surtout Garfield qui m’a filé les larmes aux yeux tant son jeu laissait transparaitre sa joie d’être de retour dans ce rôle.
    Je n’ose imaginer ce que j’aurais ressenti si j’avais eu la totale surprise de ces come-backs…
    MAIS. Bordel. Aucun plan iconique des trois. Aucune scène qui marque vraiment les esprits. La faute à une musique insipide et sans saveur comparée à la BA légendaire d’Elfman ou même, dans une moindre mesure, celle de Zimmer ? Ce que j’aurai aimé voir les trois se tenant debout face à l’ennemi, prêt à en découdre, thème épique en fond.
    Idem pour la fameuse scène de sauvetage de MJ où on se doutait qu’Andrew allait la sauver… C’est effectivement ce qui s’y passe, mais bordel, pourquoi n’ai-je pas ressenti ce qui devait être ressenti à savoir une énorme émotion, une sorte de rédemption pour ce Spidey qui a enfin réussi là où il a échoué ? La scène est expédiée en deux secondes, sans aucun impact émotionnel, aucune grandeur…
    Une fois la joie passée de revoir Andrew et Maguire on peut se demander objectivement quel était l’intérêt scénaristique de les amener… Si nous oublions deux secondes la façon dont ils débarquent (Coucou MagicNed), la façon dont ils sont utilisés laisse à désirer… Contrairement à un Into the Spiderverse qui utilise chaque Spidey pour apporter quelque chose au scénario, ici à part une scène de réunification plutôt belle, le reste des interactions se contente de faire de l’humourbien lourdingue… Et c’est triste. Nous aurions pu avoir un Spiderman mature avec Maguire, prenant le lead pendant le climax, un Andrew plus sombre suite à son deuil et un Holland admiratif de ses alter-égos et comprenant vraiment « ses grandes responsabilités »…
    Enfin bon… Le film a ses défauts. La musique et une réalisation sans saveur notamment. Mais je vais rejoindre l’avis de beaucoup en disant que ce fut un bonheur immense de le voir sur grand écran malgré tout. Parce que devant un film pareil, on a beau être pointilleux, c’est l’enfant en nous qui en ressort content. C’est l’enfant en nous qui a grandi avec ces héros qui est content de voir ces trois Spidey réunit. J’ai passé un bon moment malgré tout cela (ce qui est paradoxal je vous l’accorde) mais, oui, il y avait BEAUCOUP mieux à faire.
    Pour parler de la fin néanmoins…

    SPOIL
    … Celle-ci est pour le coup parfaite pour moi. Peter prend ses responsabilités, sacrifie ce qui lui reste de plus cher (ses amis et son amour) pour sauver son monde. Nous avons enfin le Peter que nous connaissons. Cette scène simple dans le lieu de travail de MJ fonctionne notamment grâce à une alchimie parfaite entre Holland et Zendaya. Puis la scène où Peter entre dans on petit appartement m’as procuré des frissons. Là où certains étaient euphorique lors de la réunification des trois, je l’ai été pour cette scène banale en apparence mais qui représentait pour moi le vrai début de SpiderHolland. Le Peter galérien auquel on s’identifie depuis petit. Et puis ce dernier plan avec son costume fait main… Plan dégeu certes, mais tellement sensé et prometteur pour la suite !
    Je suis curieux de voir ce que ce Spiderman va pouvoir nous raconter, quand on connait son passé si chargé comparé aux autres Spiderman que nous avons pu voir. Un spiderman esseulé, ayant fait parti des Avengers, chaperonné par Stark, ayant combattu l’armée de Thanos… En espérant néanmoins que nous ayons quelqu’un d’autre derrière la caméra pour nous raconter tout ça !

  44. Spider-Man : More Ways to do.

    C’est une question qui n’aura pas été posée par les analystes depuis 20 ans, et au delà, à savoir : que faire quand la métaphore sur le difficile passage à l’âge adulte est complètement résolue au bout de un ou deux films ? Alors que des tas de péripéties en stock peuvent être enc utilisées (comprendre : de vilains à affronter et d’argent à cumuler) ?
    Même avec le comic Amazing Fantasy 15, tout était déjà clair et net, pas besoin d’en rajouter en fin de compte…
    Il faut accepter ce fait, que Peter Parker/Spider-Man est finalement lui aussi une machine à histoires rocambolesques et sisyphéennes, avec une nette tendance pour les gaffes et les catastrophes (en chaînes). On ne peut s’arrêter à une poignée d’aventures avec lui, tout en n’ayant qu’un choix restreint de limites à pouvoir dépasser sans trop le trahir (et sans donc le faire ressembler à un autre type de héros).

    Cela implique d’avoir à chaque fois un ou des arcs narratifs à raconter en plus, pour ne pas juste se limiter à cette métaphore de l’âge adulte…
    En plus de la sempiternelle histoire d’amour compliquée, on peut évidemment y associer la recherche de mentors, la quête des parents et des origines, trouver sa place dans le monde…
    Cette dernière voie est la plus dense car elle suppose dans ce cas de se confronter à ses pairs pas seulement les plus ordinaires, avec qui Peter Parker s’emploiera à créer une petite « brigade de surdoués »… Mais aussi avec des pairs qui représentent quelque chose d’exceptionnel.
    Tout ça en n’oubliant pas de vivre dans son époque, plus interconnectée, plus diverse, plus consciente et ironique encore, où même être un peu geek n’est plus synonyme de solitude totale – mais il y a d’autres façons d’arriver à ça.
    Faire l’impasse sur la normalisation des super-héros (c’est à dire qu’ils font aussi largement partie du paysage, il n’y a plus de rareté) était impossible, les possibilités associées étaient trop évidentes.
    Cela amène ainsi à des films qui n’ont plus besoin de faire des choix précis en fonction de la mise en scène qu’on veut y créer… Mais plutôt l’inverse, faire des films dont la mise en scène doit être le plus possible au service des personnages et de leur cheminement. Pas à l’égo du réalisateur, dont la petite modestie est à l’opposé du nombrilisme ambiant.

    La comparaison avec « Avengers Endgame » – faire un gros film conclusif réunissant plusieurs films en un, incluant thématiquement l’Animé « Spider-Verse » – semble à propos tant Jon Watts comme les frères Russo a surtout à se concentrer sur les interactions naturelles des personnages (il a pour ça l’expérience de ses films pré Spider-Man), et à utiliser tous les moyens accordés pour faire liant, tout en s’amusant à foison au passage.
    Peu importe qui dans le public ne voudra y retenir que les gags qui cassent volontairement le rythme pour ne pas rester sur un ton uniforme, la majorité sait faire la part et passer outre pendant que le film continue (avec ses multiples caractéristiques à démêler ensuite).
    Car les comics d’origine ne sont généralement pas des descriptions littéraires ou des tableaux, mais bien plus des vignettes qui s’enchaînent à grande vitesse.

    2 films en un dans les deux précédents volets, à savoir celui sur un Peter Parker jonglant entre ses responsabilités et sa vie d’adolescent léger et naïf.
    Et celui, introduit à travers l’arc narratif au long cours sur l’héritage de Tony Stark, axé sur le jugement porté sur ses erreurs par des personnages du MCU.

    3 films ici, avec la plus grande concentration de co-créations de Stan Lee et Steve Ditko jamais vue :
    L’un (plutôt court) qui raconte la pression médiatique et son tribunal, dans un monde où les menteurs et les charlatans se plaisent à dresser des « camps » les uns contre les autres. Hystérie traumatisante, surtout pour des jeunes gens aux perspectives d’avenir brisées, comme on a pu le voir plusieures fois dans l’Actualité du Réel… il y aurait de quoi faire un film entier là dessus (même avec des super-héros).
    Mais en le traitant vraiment à fond, ça aurait été énormément grave et cafardeux, pas du tout adapté à l’optimisme à peine chancelant de Parker. Laissons ça à un quelqu’un d’autre…

    Le deuxième film est une classique association/confrontation de héros, pas vraiment dans l’ordre habituel. Mais qui, en montrant une autre chasse à l’homme, place surtout les diverses pièces du troisième film…

    Celui-ci est le plus long, le plus explosif, le plus dramatique. Jouant sur la symbolique cinématographique de l’Araignée, plus que « Spider-Verse » (qui n’avait que des personnages inédits), son Fan-service y est preste avec de rapides caméos, ou bien étendu… attendu et plutôt prévisible… utilisant tout l’Historique connu avec plus ou moins de limites :
    on voit très bien quels acteurs étaient difficilement disponibles, que des contraintes contextuelles (et secrètes, à rendre fou Tom Holland) sont bien là. Et que même une préparation et une durée plus longue n’empêche pas des approximations visuelles ou scénaristiques, des oublis, des incohérences légères (le nom de famille définitif de MJ) et autres absences familiales cruciales, dûes aussi à des décisions longtemps repoussées.

    Mais cela fonctionne, grâce évidemment à un effet nostalgique jamais entièrement gratuit, prétexte à de jolis moments faisant automatiquement monter des acclamations et des larmes aux yeux à beaucoup de spectateurs.
    Transcendant le Fan-service grâce à une conscience poussée des comics et des films (à part quelques détails faute de place), et surtout à une grande générosité à laisser la majorité des acteurs faire exister leurs personnages, même s’ils ne sont pas le point central à l’intrigue :
    Tom Holland a toute une large gamme d’émotions en plus de sa prestance et de son énergie, et Zendaya lui tient la dragée haute…
    Les habitués du MCU sont fidèles à leurs archétypes et font le job….
    Les interactions entre les vilains, toutes en instabilités égotiques, ramènent aux heures les plus amusantes des comics…
    Les autres « invités » prennent du plaisir car ils sont là sans pression sur les épaules (l’un se détend plus, l’autre retient une émotion prête à déborder).
    Et si les femmes dans la Saga de films n’ont pas un rôle plus actif (faute de Spider-Women), Marisa Tomei prend sur ses épaules toute la symbolique dramatique d’une manière inespérée – serait-elle le double de la productrice Amy Pascal ?

    Bref, il s’agit d’une sorte de suite générale, permettant d’aller plus loin que ce dans quoi nos revenants étaient circonscrits avant, avec également des décisions radicales et violentes en ligne de mire.
    Mais aussi une obsession de complémentarité scénaristique tout à fait geek, verbalisée dans le film de manière un peu ambiguë en tant que « Rectification ». Avec comme parti pris l’analyse des actes et manques passés dans les anciens films (dont le problème de l’identité pas toujours assez secrète de Peter), sous le prisme d’une moralité et d’un humanisme plus concret, réaffirmant de façon encore plus forte à quel point Peter Parker a bel et bien un très grand cœur même si ça ne lui porte pas toujours chance – à moins qu’il ne s’agisse d’un comportement obsessionnel de sa part ?
    Également sous le prisme d’une écriture moderne ayant accumulée les détails, les expériences ainsi que les interrogations – pour mieux en laisser de nouvelles, à la fin.
    Car chaques solutions dans ces films entraînent continuellement des conséquences futures.
    Sisyphéen, toujours.

    Les moments terribles sont toujours présents, imprimants une amertume qui reste une constance régulière dans l’identité de Spider-Man.
    Cela laissera aussi l’impression d’avoir tourné autour du MCU pendant 5 ans, pour mieux revenir aux bases dramatiques et modestes, comme si ça avait été jusque-là une longue Origin Story.

    Et ça a été du bon divertissement, de la joie, de l’émotion, de la gravité, sans être pesant.
    Attachement et Fidélité renouvelées avec Plaisir ! 🕷️🕸️😃😔🤗

  45. « PIEGE A GEEK »

    Ils ont bien résumé le concept sur « écran large ».

    Et quand tu vois des commentaires du type : « C’est génial même si c’est pas ouf » ….

    no comment…

    • Oui mais à Écran Large, ils font aussi des titres tape-à-l’œil pour faire des lignes. Dont un article absurde et tiré par les cheveux qui fait de Holland un macroniste, avec un avertissement aussi léger que s’ils avaient écrit « Fumer Tue ».

      Pas tout le monde ne sait comment écrire autrement qu’avec des formules, des superlatifs, du vocabulaire usuel… Pas bien grave.

      No Comment est déjà une réponse suffisamment intelligente. Encore plus si on s’abstient tout simplement de l’écrire, en gardant sa réserve.

      • « Dont un article absurde et tiré par les cheveux qui fait de Holland un macroniste, avec un avertissement aussi léger que s’ils avaient écrit « Fumer Tue ». »

        Tu aurais dû lire l’article au lieu de la survoler puisqu’à aucune moment l’article ne fait de Holland un macronistes mais du Spidisney un FDP macroniste. Il y a une nuance mais ton petit coeur de geek obsessionnel n’arrive pas à la voir, visiblement. Rapport au changement de classe du héros lorsqu’il est passé dans le MCU et qu’il est devenu un petit bourge sponsorisé par Tony Stark.

        Ensuite cet article est un pur essai contestataire dans la ligne de Mad Movies période JPP. Ça change un peu de tous les articles-promotionnels auxquels on a droit partout.

        • Mes excuses, je pensais que l’on comprendrait tout de suite que Holland est le Spider-Man du MCU (dont Disney est propriétaire, pas producteur)… sans jouer sur les mots, ce que même des geeks peuvent faire.
          Surtout quand on voit que le héros a tout sauf déménagé dans le luxe (à part la cage dorée moche de « No Way Home », pour cause de harcèlement)… Il a juste un parrainage officieux (le FBI ainsi lui tombe dessus et l’invalide), mais mettant en pièce cette incohérence des comics dans lesquels aucun super-héros adultes n’ont eu la courtoisie d’aider un ado de 15 ans, même un peu.
          Une précédente adaptation moderne, les comics Ultimate, l’ont fait avec le SHIELD… Certes menaçant plus ou moins Peter pour l’enrôler à sa majorité.
          Tandis que ici, le personnage a été introduit via l’arc narratif de Stark qui repose pendant plusieurs films sur son héritage – soit celui de son père, soit ce que lui va laisser (sachant qu’il se plantera plusieurs fois, et qu’il a besoin de se rattraper, surtout avec des jeunes).
          Le lien entre les deux est logique (orphelins de génie gouailleurs), mais Peter garde une identité moins cynique, moins dirigiste.
          S’il y avait Reed Richards, c’est plutôt lui qu’il aurait un peu plus suivi. On fait avec ce qu’on a…

          Mais cet article de Écran Large, c’est juste pour faire des lignes, troller en attendant la sortie du film (sans avoir les tripes d’écrire FDP en entier), en se prenant pour Mad et son goût pour la radicalité, le hard. Genre, « j’ai une idée, une comparaison ! », sans aller complètement jusqu’au bout.
          On sait très bien ce que ça donne comme réactions, de la polarité… Ça fait « mode ».
          Et puis « piège à geeks », ça sonne bien sûr comme « piège à cons ». Comme si seuls des gus en cosplays qui se sont repassés les films 12 fois étaient à l’origine des acclamations dans les salles… Comme des sortes « d’attardés » imperméables à l’Art, le vrai.
          Manque de bol, ils sont aussi sur le Net. Cet article peut donc lui aussi être un piège.

          J’espère avoir été assez exhaustif, c’est bien quand il y a encore plus de détails.

          • Flo, le problème de ton argumentaire, si enflammé et passionné soit-il (au passage, quelle hypocrisie de ta part de fustiger les spectateurs trop prompts à la réaction quand tu te vantes d’être dans la réflexion permanente avec mise à distance et tout le toutim… Quand tu ne cesses de faire la même chose dès lors que le Tisseur est impliqué), c’est qu’il est immédiatement desamorcé dans l’article par la ligne  » attention cet article contient les sarcasmes de la mauvaise foi et des approximations il doit donc être lu avec modération par les fans ».

            Pour quelqu’un qui se vante d’être constamment dans la réflexion, tu ne sais même pas reconnaître un article caricatural quand il est revendiqué comme tel dans le texte ?

          • Hypocrite comme quand on ne met aucun exemples de mes supposées nombreuses réactions enflammées et vantardes là dessus, et qu’on oublie effectivement de lire quand il y a écrit « …avec un avertissement aussi léger que s’ils avaient écrit « Fumer Tue ». » (ce qui n’empêchera bien sûr personne de continuer à fumer) ?

            Et pourquoi ce n’est pas Pi qui répond, au lieu d’un inconnu qui fait mine d’avoir toutes les informations, et se détourne du sujet pour ne discuter que de ceux qui en parlent ?
            Pas de lignes en plus dans ce cas, je saute.

          • Ben pour tes réactions, y a qu’à reprendre la majorité de tes interventions sur cette page, ou sur d’autres en rapport avec le film (me souviens notamment d’un débat sur des affiches pas forcément bien réalisées… Non, ça ne te dit rien ?). Ah c’était ça, ta référence ? Bizarre que tu ne l’aies pas écrit clairement, peut-être parce que outre ton ressenti sur la subtilité du message, il désamorçait tout l’argumentaire qui suivait ?

            Quant à l’inconnu… Je serai presque vexé si je ne reconnaissais pas ton cliché rhétorique habituel : « oh mon dieu, ils sont plusieurs à manifester leur désaccord envers moi ! Vite, Robin, utilisons la paranoïa et bottons en touche pour ne pas répondre davantage ! »

            Toujours la même tentative de discrédit de son interlocuteur sans répondre sur le sujet. Pourtant, si tu étais aussi à l’aise que tu le prétends, cela devrait être une partie de plaisir pour toi, non ?
            Surtout, c’est ici un espace de débat entre plusieurs personnes. Tu le fais bien toi-même, pourquoi ne pas l’autoriser pour les autres ? Parce que ça ne te met pas à ton avantage ?

  46. Avant tout, je fais parti de ceux qui n’ont que peu apprécié les deux 1ers films de cette trilogie (notamment pour ces persos -en dehors de tom holland que j’aime beaucoup dans le rôle-, de son humour lourdingue à souhait, et des quelques nouveautés s’éloignant un peu du tisseur des comics).

    Mais là pour le coup, j’ai beaucoup aimé.
    En vrac, et bien entendu avec GROS SPOILLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLL (mais qu’est-ce que vous fichez ici sans avoir vu le film?!) LLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLL

    _ LES :
    ==> cette rencontre incroyable/impossible/extraordinaire(au sens propre)/exceptionnelle entre ces 3 sagas du tisseur => c’est juste..wow !! … je n’arrive pas encore à réaliser ce qu’on nous a permis de vivre.. MERCI à Disney et à SONY d’avoir collaboré pour que ce « rêve » (c’était tellement impossible pour moi il y a encore 1-2 ans que le simple fait d’y rêver ne m’était même pas venu à l’esprit)
    ET ENCORE ! si on n’était pas à notre époque où tout fuite, la surprise aurait été… je ne trouve pas les mots pour décrire le sentiment potentiel
    ==> L’alchimie exceptionnellement réussie entre ces 3 Spidey : tellement à dire sur cette rencontre.. entre leur collaboration, leurs interractions d’une justesse/puissance folle, des images iconiques (celles des 2 Spidey sur le toit du lycée dans la pénombre, ou encore l’image iconique des trois sur la statue de la liberté…)
    ==>les scènes d’actions sont très très appréciables et hyper bien variées : chorégraphie-scène de l’autoroute- ; impacte mature -Spidey face à Osborn dans le couloir O_0! ; jouissive -la bataille finale ; dingue visuellement -Strange VS Spidey)
    ==> la BO est excellente, notamment dans les moments puissant sur le plan émotionnel (le thème de la mort de tante May, et celui du « au revoir »)
    .Justement, l’intensité émotionnelle du film est juste incroyable : la mort de May avec cette innocence de Peter (j’y ai vu la même radicalité que la scène du Roi lion avec Simba qui peine à comprendre la réalité du cadavre inerte de son père………) ; le au revoir de la fin (touché en plein coeur) ; la scène du sauvetage de MJ par le spidey de The Amazing (d’une subtilité/efficacité sans nom, presque du jamais vu pour moi au ciné ce genre de sentiment)
    ==> Et justement, l’hommage à ces 2 anciens univers/saga est extrêmement bien exploité, chaque réplique fait mouche
    ==> Ce que j’ai trouvé génial c’est l’exploitation du multivers pour amener une façon de voir ses 2 autres saga de Spidey, ça leur donne presque du crédit supplémentaire, au point de ne plus les voir de la même façon désormais. C’est incroyable comme concept je trouve
    ==> Dans la même veine, je trouvé très intelligent la façon dont les scénaristes ont organisé la fin de cette saga pour atterrir sur leur patte => dans le sens où on a droit à un nouveau départ de CE spidey, mais avec un retour aux sources qui vont en ravir/réconcilier plus d’un (moi le 1er) : costume plus fidèle, mort d’un proche familial marquante, autonomie financière qui s’annonce compliquée, petite araignée du quartier remis en avant..
    Bravo et merci Disney/Sony de revenir aux essentiels tout en conservant une certaine continuité

    _ LES – (ils existent mais ça ne plombe pas l’impression que j’ai du film) :
    ==> le fait que Strange accepte bien comme on le craignait (même si c’est un tout ptit peu plus nuancé que dans les BA) de jeter un sort 1.aussi discutable (effacer la mémoire et donc la liberté de tous les individus, semblable à du viol) 2.aux risques aussi élevés (voir les conséquences que ça a/va entrainé), tout ça juste pck ses proches sont impactés (et encore, on ne met en avant que l’histoire des facs ici, si encore ils avaient montré des menaces physiques d’ennemis de spidey) par la révélation de son identité…. c’est vraiment bidon au vu de la sagesse dont Strange a fait preuve dans le dyptique IW/EG..
    ==> quelques moments lourds quand MJ et le pote de Spidey sont présents (avec les prisonniers, ou avec la tante du pote là : « vous pouvez nettoyer les toiles d’araignées ? » -_-..)

    _ ET UN MOMENT MI FIGUE-MI RAISIN :
    l’apparition de DD
    => j’ai bondi sur mon siège en le voyant (même si les rumeurs de tournage…… bref)
    MAIS qu’est-ce que c’est mal amené ! Une telle chose aurait dû être enrobée et pas craché de la sorte, c’est abusé je trouve..
    J’aurais tellement aimé une façon de ce genre : «  »Peter au commissariat, vous allez avoir besoin d’un bon avocat, et là gros plan arrière suivant les pas d’un individus dans les couloirs du commissariat, et la caméra qui se relève doucement, jusqu’à voir brièvement la canne de non voyant foulé le sol en marchant, puis là! tu dévoiles son visage ! «  »
    Mais non on nous le jette comme ça, sans prévenir, comme si c’était un truc anodin, et pas du tout quelque chose de géniale/d’extraordinaire (dans plusieurs sens du terme).
    Dans le fond je suis tellement ravi, dans la forme tellement déçu. Mais bon l’essentiel est là 🙂

    Bon j’oublie certainement des choses tant il y en a à voir.

    Non franchement j’ai pris mon pied ! Un grand bravo à ces 2 studios qui ont magnifiquement collaboré sur ce projet hyper hyper risqué (j’étais le 1er sceptique). Hâte de le revoir !
    Décidément cette phase 4 côté ciné (hormis BW) est de très très bonne qualité !

  47. Film écrit avec le cul, qui n’arrive jamais à presenter quelque chose, incohérent de scène en scène, une nostalgie mal exploiter et présente juste pour vendre des place. Des blague qui tombe a plat. Hormis un caméo au début et le bonffon vert tout est jeter. Je suis un grand fan de spiderman et c’est pour moi le pire film de la licence. Je suis désoler faire revenir les anciens méchant sans jamais savoir quoi en faire et surtout les ridiculiser a moins de pas les avoir compris c’est ridicule. Le film est malaisant par certains dialogues. Bref honteux d’avoir sortie un film comme ça.

    Je me pose une question est ce que Sony a troller Marvel où est ce que Marvel a troller Sony ? A moins que les deux nous troll ? Je ne sais pas bref honteux jamais je ne suis sortie d’un film spiderman autant énervé même après le destin d’un héros.

    Into the spiderverse lui raconte quelque chose et propose une vrai histoire et reste pour moi l’un des meilleurs avec spiderman 2.

    Spoilers alerte spoilers Spoilers Spoilers Spoilers Spoilers Spoilers Spoilers Spoilers Spoilers Spoilers Spoilers Spoilers Spoilers Spoilers Spoilers Spoilers Spoilers Spoilers Spoilers Spoilers Spoilers Spoilers Spoilers

    Ça choque personne que Peter veuillent soigne les perso et les renvoyer de toute façon vers une mort certaine quoi qu’il arrive ? Un enjeux incohérent et mal exploiter.

    • SPOIL SPOIL SPOIL

      Pas faux pour ton incohérence, mais comme certains ne sont pas morts dans leur réalité (l’homme sable, et j’ai un doute pour le lézard), on le voit mal faire un tri (bon toi je ne t’aide pas pck tu vas clamser). Mais oui ça paraît assez incohérent en effet, je ne vois pas en quoi les soigner va les sauver 🤔

      • Pour homme sable c’est même encore plus incohérent puisque flint a eu sa rédemption dans spiderman 3, la dernier discussion entre lui et Tobey dans spiderman 3 était parfait, donc pour l’avoir traité comme ça dans se film sachant qu’à sa première apparition il protège spiderman. Et d’un coup sans comprendre pourquoi on efface sa rédemption pour en refaire une tellement moins percutante. Et c’est d’ailleurs la même chose avec le lézard. A la fin de the Amazing Spider-Man Connors demande même a Andrew d’aller retrouvé le capitaine Stacy pour lui venir en aide et dans la scène post générique il est complètement du côté d’Andrew Garfield alors que la bizarrement on dirait qu’il a tout perdu. A moins que ces deux personnage arrivé avant d’avoir eu leur fin mais vu que c’est tellement mal écrit qu’on sait pas a quelle moment ils partent. Électro dit qu’il a perdu face a spiderman et qu’il sait retrouver ici après être sur chargé donc techniquement après sa disparition. Bref les scénaristes on prit ce qu’ils voulaient on mélangé juste pour créer un ensemble de fan service.

        • Pour L’homme sable je suis d’accord que son arc narratif était très bien comme il était dans S3.
          Pour l’explication de son « revirement » : il arrive dans un univers totalement inconnu, il est hyper méfiant de tous, il a peur de ne pas revoir sa fille et son monde, il fait confiance aux gentils au début (même si inconnus total), puis quand ça part en vrille il fait le suiveur avec les seuls persos qu’il connait un peu (car du même univers + peut-être pas envie/peur de guérir de ces pouvoirs obtenus) pour survivre et obtenir une meilleur solution à son problème dans l’urgence.
          Je trouve que son revirement s’explique de façon crédible pour le coup. Et ça reste dans sa lignée de « méchant car (se croyant) dos au mur »

    • SPOILER

      Et ça ne choque personne que Spidey veuille sauver 5 méchants qu’il connait depuis 5 minutes, apres un End Game ou jouer avec l’espace et le temps a failli couter la fin de la vie dans l’univers ?????

      • SPOIL ////
        /////

        Si, moi =D
        Ce n’est pas la meilleure partie de ce film, tout ce tapage autour d’une moralité christique dont l’abreuve Tante May… ce qui est bien, par contre, c’est que Goblin est là pour se moquer de cette élan de générosité et le film va jusqu’à littéralement tuer cette moralité… donc pour moi, dans un premier temps, c’est assez maladroit, mais le décès le dilemne moral finale (tuer ou ne pas tuer…) permet de donner aux deux autres Peter Parker une prestance qui va au-delà du fan service.

        Mais ouais c’est vraiment bizarre, il trahit quand même bien comme il faut Docteur Strange quoi… heureusement qu’il a de l’humour !

    • Justement, cette mort à venir des vilains est incertaine, Strange lui-même n’a pas encore exploré le Multivers pour savoir.
      Le script du film est en fait un piège pervers, pourrait-on écrire.

      Car inviter les vilains dans « son » appart’, avec sa technologie starkienne dans le coin, une seule réaction : Pire – Idée – Du Monde !!!!! Ne Pas Faire Ça, Andouille !!!!
      Demandez à beaucoup de monde, plus de 80 % vous dirons sûrement d’appuyer sur le bouton, les renvoyer et basta. On prend pas de risques, on s’en fiche de ces gars dangereux, ils le méritent et ça sera le problème d’un autre et…
      Attendez une seconde ? Mais c’est aussi ce que dit Maguire dans le tout premier film, avec le cambrioleur qui s’enfuit, que « c’est pas son problème »…
      Et que se passe-t-il après ?

      Alors s’il faut attendre la fin pour se rendre compte que Ben Parker ne semble pas exister dans ce monde (pas de tombe près de May… mais ses initiales sont sur la valise de voyage de Peter – aurait-il disparu d’une autre manière ?)…
      Spider-Man reste une machine à culpabiliser énorme, à nous faire la leçon sur l’égoïsme, même avec les plus horribles personnages (et encore, Osborn c’est spécial niveau enflurerie, il dépasse les bornes).
      Mr bienveillance et vivre ensemble… Et en plus il rigole et fait le malin au lieu d’être sérieux définitivement, et pas juste 5 minutes à la fin.

      Vu comme ça, voilà qui explique mieux pourquoi certains écrivent que celui de Holland est nul. Voir même un symbole de la déliquescence de la société par le trop plein de dérision etc etc…

  48. Je ne vois personne relever la caractérisation du perso de Garfield, envoyé ici juste après la mort de Gwen. J’ai été le seul à être touché par ses larmes et sa façon de se faire encouragé par Tobey ?

    • C’est plus fort encore pour Garfield : se faire virer de la franchise était un crève-coeur, lui qui est aussi un fan du héros de longue date…
      Et entre temps, l’acteur a lui-même perdu sa mère, il surmonte vraiment un deuil – ça se ressent aussi dans le film « Tick, Tick… Boom ! » qui vient de sortir.
      Tout ça est plus que vrai pour lui.

      Tandis que Maguire apparaît plus détaché… Car c’est le cas, depuis bien des années.

  49. Aaah le fan-service… je crois que rarement un film en aura été autant imprégné, tant l’impression que l’idée même de ce film repose sur ce fan-service est grande. Et c’est bien là le problème car une fois la nostalgie mise de côté on se retrouve avec un film vraiment moyen selon moi.

    A vrai dire j’ai rarement été aussi peu emballé devant un film du MCU, comme attendu le scénario est invraisemblable et les facilités scénaristiques (voire les incohérences) sont nombreuses, le rythme est décousu, les dialogues sonnent un peu creux et l’humour parfois lourdingue. En fait on se retrouve pour la 3ème fois en 3 films avec un Peter Parker qui doit réparer ses conneries ce qui devient un peu lassant.

    SPOILERS SPOILERS

    Le traitement de certains personnages est très discutable, je pense surtout à Dr Strange dont les actions sont complètement improbables mais bon passons… C’est surtout la désacralisation de certains personnages qui m’a posé problème, autant j’ai trouvé l’introduction de chaque antagoniste réussie, autant pour celle des Spiderman on pouvait difficilement faire moins iconique, les voir arriver grâce à Ned dans la cuisine de mamie… sérieusement ?

    En parlant de fan-service, la scène post-générique est aussi incohérente qu’inutile, pourquoi faire venir Tom Hardy (qui ne connaît absolument pas P. Parker d’ailleurs) si c’est pour ne laisser qu’un bout de symbiote ? pourquoi ne pas créer une vraie intrique extra-terrestre au symbiote du MCU ? il y avait de quoi faire pourtant !

    Le box office me donnera tord mais pour moi Marvel Studios s’est tiré une balle dans le pied en repêchant ses antagonistes dans le multivers, selon moi il aurait été bien plus interessant d’en créer de nouvelles versions puis de les réunir à l’image du projet Sinister Six mais bon… l’appât du gain aura été plus fort

    Parmi les motifs de satisfaction, il y a cette fin, qui servira en quelque sorte de soft-reboot pour la nouvelle trilogie, la situation de Peter à la fin rappelle beaucoup celle de Spiderman 2. En tout cas un peu plus de maturité de la part de Peter fera du bien. J’ai également beaucoup apprécié la présence de Charlie Cox, le futur me donne de l’espoir !

    • Pour Venom, dans la scène post gen de Venom 2, le symbiote explique grosso modo que les symbiotes à travers le multivers partagent leurs connaissance. Donc il connaît peter grâce au Venom de Spiderman 3.

      • Mais pas du tout, ça c’est toi qui veut le comprendre comme ça. Dans la scène post générique il apprend qui est spiderman vu que son identité est dévoilée. Et il dit qu’il a trouvé ça nouvelle cible. Si il le connaissait par le biais d’une pseudo culture multiversel il ne réagirait pas comme ci il le découvrait

        • @Maxbay
          Toi qui semble tout connaitre mieux que tout le monde, je t’invite a revoir la scene post gen de Venom 2 et en VO
          Et a mieux comprendre certains details du film. Je t’accorde qu’il est parfois mal ecrit, mais là c’est toi qui ne comprend rien … et Phantom a raison 🙂

          • Exactement il dit qu’il a la connaissance de 80 million d’année a travers l’univers/les univers ce qui pourrait être traduit comme plusieurs univers où galaxie mais en aucun cas il dit ou emploi le terme multivers ce qui change tout. Donc a aucun moment c’est précisé qu’il peut être au courant grâce au Venom de spiderman 3 et donc ce qui confirme juste que c’est écrit avec le cul que tu le veuille ou non. Après je ne dis pas que ta théorie et mauvaise puisqu’elle peut être prise dans ce sens cependant ce n’est pas explicite

        • Si je me souviens bien, en VO, quand Venom voit Peter sur l’écran, il dit « that guy… » qui laisse quand même lourdement entendre qu’il l’a déjà vu et le connaît. Avec l’explication des connaissances partagées entre les univers, ça laisse quand même pas mal de pistes allant dans ce sens.

        • « Et il dit qu’il a trouvé ça nouvelle cible. Si il le connaissait par le biais d’une pseudo culture multiversel il ne réagirait pas comme ci il le découvrait »

          Comme tout les autres méchants du film, il ne connait pas « ce » peter parker. Mais il sait que « peter parker=spiderman ».

  50. Et surtout pourquoi tout le monde repart normal alors que Venom repart en laissant un bout. C’est juste une incohérence de plus pour justifier une facilité scénaristique et amené Venom dans cet univers. Une preuve de plus que ce mcu continue à être écrit avec le cul

    • Ah pour le coup je suis entièrement d’accord avec toi, cette 1ere scène post Gen image tellement la facilité scenaristique des 2 studios. En mode, Sony dit à Disney bon OK je vous donne des  »miettes » de ce perso, vous n’avez qu’à caser ça dans cette scène de cette façon.
      Et puis, moi sur le coup je me suis dit, ah cool Tom hardy va enfin rencontrer Tom Holland, et puis ba non.. On va nous proposer un autre venom à priori..
      Mais bon vu la qualité des films, c’est peut-être mieux après tout.

      • « Mais bon vu la qualité des films, c’est peut-être mieux après tout »

        Exactement ce que je me suis dit. Je suis satisfait de voir qu’on aura une autre version pour Holland. D’ailleurs j’espère qu’on aura bien Spider-Man avec symbiote avant Eddie Brock, avec une interprétation différente de celle de Maguire.

        • Quand il danse… ? Le Maguire bully ? Quand je pense que ce meme + des montages vidéo existent encore…

          Nah sérieusement, je suis d’accord, j’ai vu des versions animées de Spidey + le symbiote, c’était très intéressant.

        • Mais quel intérêt d’utiliser le Venom de Sony pour ça ? Ils pouvaient très bien faire débarquer un symbiote sans parler de multivers. C’est beaucoup de tapage pour pas grand chose je trouve. Pour moi le seul intérêt réside dans le buzz que ça a pu occasionné. Mais c’est complètement inutile autrement.

          • Oui, il y avait aucune utilité, ils auraient pu le faire venir sans multivers. Ils ont choisi cette option, ba très bien. Peu importe, ça ne change pas grand chose.

  51. bon SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL

    on va passer outre le fait que théoriquement MJ Harry May etc auraient du être là

    concrètement comment venom a-t-il pu être compris dans le voyage ? Il ne connaît pas spider-man

    Mais au moins il se barre et reste dans son univers. BONNE NOUVELLE.
    Par contre… incohérent vu que Morbius et Vautour sont dans le même univers que lui…

    • Pour les persos manquant à l’appel, scenaristique ment ça s’explique par le fait de ne pas surcharger le film en perso (déjà très fourni).
      Et dans le film, on peut très bien imaginer qu’ils font parti de ces nombreux persos qui sont sur le point d’arriver par les gigantesques failles spatio/temporelles 😉

      • « Et dans le film, on peut très bien imaginer qu’ils font parti de ces nombreux persos qui sont sur le point d’arriver par les gigantesques failles spatio/temporelles »

        Effectivement. On peut aussi imaginer qu’ils sont là mais qu’on les vois pas, comme venom qui se bourre la gueule dans son coin.

  52. QUESTION SPOILER ?
    Bon j’avoue avoir piqué du nez 2/3 fois pendant le film, donc peut être mes questions seront stupides
    1) Strange ne dit -il pas a spidey que les vilains qui sont là, le sont à partir du moment où ils meurent ?
    Bizzare car tous ne sont pas mort
    2) N’est-il pas dit que ceux qui sont là sont ceux qui connaissent l’identité de spiderman ? Pourtant electro ne la connait pas (alors qu’Harry oui, mais pas là)

    Sinon, bon je vais être méchant mais pour résumer….
    -Le plus ridicule : Octoppus
    -Le plus inutile : Lézard
    -Le plus illogique : Sandman (le mec veut rester dans cette réalité alors que dans l’autre sa fille est malade)
    -Le plus con : Parker, encore et toujours (après Endgame qui a failli tous les éradiquer car ils ont joué avec le temps, il remet le couvert pour sauver 5 méchants qu’il connait depuis 5 minutes)
    -Le plus pitoyable : Strange, qui est censé être le meilleur magicien au monde mais qui n’arrive pas à récupérer la boite des mains de spidey
    – Le plus stupide : Re Strange qui se fait déranger tranquillement alors qu’il exécute un sort aussi dangereux (et oui la BA avait raison WTF)

    Bon autant dire que Tom holland en spidey, perso j’en peux plus

    • Je crois que strange défend la thèse que ça ne sert à rien de les sauver pck ils sont mort dans leur univers, pck d’autres l’ont dit.
      Mais effectivement ils ne le sont pas tous.

      T’es sûr qu’electro ne connaît pas l’identité de spidey ? (me rappelle plus)

      Pour sandman il dit clairement qu’il veut justement rentrer retrouver sa fille, donc t’as mal compris. Et ça explique le fait qu’il est à nouveau  »mechant ». Il suit le mvt de ceux de son univers, pck il se méfie encore plus de ces nouveaux persos.

      En revanche +1000 pour strange.
      Pour le combat avec spidey, sa  »défaite », s’explique par le fait qu’il ne combat pas sérieusement. Mais cette excuse démontre un manque de sagesse au vu des risques encourus.
      Et cela d’autant plus que par son manque (incroyable, surtt vu sa maturité montrée dans IW/EG) de sagesse, il a accepté d’initier  »tout ce bazarre »..

      Pour spidey, je pense que sa nouvelle trilogie va nous réconcilier avec cette version.

      • Peut être que l’on va un peu vite sur notre jugement de Dr Strange ? En fait, ce qui choque, c’est la différence de prestance et de « sagesse » entre Infinity War (où il est celui qui dit qu’il y a un espoir) et sa désinvolture sur ce chapitre… Cela dit, si on y réfléchit, il n’a eu qu’un film pour s’exprimer… et donc dans le MCU il a souffert du blip, si bien qu’il n’est plus le sorcier suprême, il n’a plus la pierre du temps qui était quand même centrale dans ses pouvoirs lors du premier film…

        Pour moi, ils ont bridé le personnage pour lui permettre de gagner en puissance dans le 2.

        • Sa désinvolture ne s’explique pas après qu’il ait atteint une telle sagesse pratique dans IW (surtout à côté des autres persos qu’il côtoie).
          (Le bleep et le statut perdu de sorcier suprême ne devrait pas influencer de la sorte cette décision presque immature je trouve)

          => On dirait un retour en arrière niveau maturité et dans son arc narratif.

          • En même temps, son sort passait crème avec Wong, lequel le rabaisse régulièrement depuis qu’il a pris sa place de Sorcier Suprême.
            Maintenant qu’ils sont dans une période un peu plus calme, c’est tentant de se détendre et d’être un peu con.
            Et c’est comme ça que de nouvelles catastrophes arrivent quand on ne s’y attend plus : il ne faut jamais se relâcher !
            Tant pis pour la santé mentale et la vie de chien qu’on en récolte.
            Mais même avec sa sagesse relative, l’arrogance fait toujours partie de l’identité de Strange. Il fallait bien en avoir pour passer de scientifique à mystique, et prendre des décisions inventives, mais toujours controversées – Dormammu est vaincu. Youpi ?
            Non, pas pour Mordo.

      • « Pour spidey, je pense que sa nouvelle trilogie va nous réconcilier avec cette version »
        Je me suis dit la même chose lors de la dernière scène. Et si c’est le cas, Tom Holland deviendra le Spider-man ultime, celui qui fera écho sur différentes générations 😮 

    • @blaackbolt : « T’es sûr qu’electro ne connaît pas l’identité de spidey ? (me rappelle plus) » de mémoire, non et en plus il dit « je pensais que tu étais noir » dans NWH

      « Pour sandman il dit clairement qu’il veut justement rentrer retrouver sa fille, donc t’as mal compris. Et ça explique le fait qu’il est à nouveau »méchant ». Il suit le mvt de ceux de son univers, pck il se méfie encore plus de ces nouveaux persos. »

      Ben je pinaille mais electro dit qu’il veut rester dans ce monde pour qu’ils en deviennent les maitres (il prefere l’energie de ce monde au sien), du coup en suivant electro pas question de retrouver son monde initial
      Et bizzare qu’il se méfie de spidey vu comme c est trouné et que de memoire ils guérissent Octopus avant le retournement de veste de sandman.
      Sinon, mea culpa, je suis vraiment passé complètement à coté de ce passage

      • Oui t’as raison pour Electro => mea culpa too 😉
        Du coup, oui son attitude est un peu contradictoire, mais je trouve que ça s’explique par le fait qu’il panique face à cette situation déroutante

  53. Il est tard… mais franchement, certains pourront toujours chier sur tout… et si on regarde les choses en prenant du recul sur ce film perfectible, c’est tout de même une belle analogie totalement dans l’esprit et la démarche psychologique américaine de construire un produit/projet sur la base d’autres produit/projet tout autant perfectible et qui aboutissent quelques choses qui fonctionnent.
    On pourra toujours critiquer… je ne vois aucun pays faire preuve d’une si grande résilience.

    • Tu sais PG, certains chient sur ce film et pas sur d’autres, tandis que d’autres chieront sur d’autres films mais pas sur celui-ci … bref rien de nouveau sous le soleil, et je dirais même tant mieux 😉

      Après, là où tu voies juste, c est que certains adorent psychologiser, prendre du recul toussa toussaa ( aucune ironie de ma part ), moi perso quand je vais matter un marvel c est pour kiffer 1er degré, et là je n’en n’ai vraiment pas eu pour mon argent …snifff

      • c’était pas une réponse pour toi, j’avais pas pris le temps de lire ton com en plus. Et vu que j’ai écris juste après toi/vous, ça peu effectivement être pris pour une réponse…
        Sinon, tu as tout à fait raison sur tout.
        Rien ne sert à rien dans la vie… rien ne bouge et on va tous mourir.
        Joyeux Noël à toi

        • Ah ah PG….
          Tout d’abord, et surtout le plus important, très bonnes fêtes de fin d’année à toi aussi, et dsl il était tard et je croyais que c’était une réponse à mon post 🙂

          Noyeux Joël @ toi aussi 🙂

      • Bon
        Pour répondre sérieusement….
        Franchement les 1er Spiderman ne sont pas parfait…. À sa sortie, je n’ai pas aimé le peter de mcguire et j’ai préféré le 3 au 2…
        Pour le amazing je l’ai jamais vu au cinéma… trop dégoûté qu’il n’y ai pas un 4. Par contre à son visionnage, j’ai trouvé garfield excellent… par contre je n’aimais pas le harry Osborne.
        Je trouve Tom Holland excellent et l’humour un peu trop présent mais très dans l’air du temps et tout a fait ciblé pour les teen-agers actuels…
        Je trouve génial d’avoir réussi à mélanger les 3 défauts de chaque film et d’avoir réussi malgré tout à en faire un film de pure fan service qui fonctionne… oui, il y a des facilités scenaristiques , comme pour d’autres films somme toutes.

  54. SPOIL
    SPOIL
    SPOIL

    Je suis aussi mitigé. Certes c’est le meilleur film de la trilogie actuelle mais il y a un goût amer au niveau du ton de la première partie du film pour en faire le meilleur film Spiderman (Raimiverse 1 et 2 sont meilleurs).
    La gestion de la révélation de l’identité de spiderman est vite expédiée alors que c’était l’occasion d’avoir un peu de profondeur. Mais mon principal problème du debut est la raison de tous les événements du film, celle qui pousse Peter à aller voir Dr Strange. J’avais évité les fuites, spoilers et spéculations donc je m’étais peut être construit un autre film dans la tête où May meurt (ça je n’en doutais) avant et c’est sa mort qui pousse Peter et Strange à jouer avec le multiverse mais non. C’est juste une histoire de candidatures à l’unif. Peter n’a pas accès aux ressources de Tony qui si je ne rappelle bien avait fait un don au MIT.
    Autant je peux croire que Peter soit aussi capricieux pour ne pas trouver régler ça seul comme un grand, pourquoi Strange accepte de l’aider avec un sort aussi dangereux? Quand bien même il accepte son caprice, pourquoi il ne lui jette pas un sort pour lui clouer le bec pour garantir le succès du sort? Strange est d’ailleurs en dessous de tout dans ce film. Entre le fait qu’il fait confiance à des gamins pour trouver une solution au sort qui a mal tourné, ne reconnait pas que Ned a des pouvoirs magiques, qu’il se laisse emprisonner dans son propre piège par Peter et qu’il s’entête à vouloir condamner à une mort certaine les villains égarés, je ne comprends pas cette caracterisation de celui qui devait encarner le lead des Avengers sans Tony. Espérons que son propre film rattrape tout ça car pour l’instant je suis team Wong comme sorcier suprême.

    Même en partant sur ces mauvaises bases, le film devient quand même plaisant à partir du moment où les autres Peters débarquent. C’est un enchaînement de fan service efficace. J’ai beaucoup aimé Garfield (petite larme au moment où il réussit ce qu’il avait raté dans son univers). Pour les villains, sans surprise Willem Dafoe prouve encore une fois que c’etait le casting parfait. Jamie Foxx a heureusement un nouveau look (j’ai toujours trouvé peu crédible les acteurs qu’on enlaidit pour un rôle). Les multiples retournements de camp m’ont perdu à un moment donné cela dit (je ne savais plus qui était avec qui parfois).

    Bref visuellement c’est un grand régal (même les scènes de nuit que je n’aime pas trop pour l’action sont plutôt réussies). Au niveau du scénario par contre sans l’effet nostalgique des autres sagas je ne suis sûr que ce film restera une référence. Au niveau des films apothéoses d’une saga marvel Infinity War > Days of Future Past > Endgame et enfin celui-ci.

    • On est d’accord, les motivations de Peter au début auraient dû être poussée par un évènement bien plus tragique qu’une acceptation à l’université..

      +1 pour Strange encore une fois (moi aussi je m’attendais à ce qu’il prenne le lead des Avengers post Tony/Steve, avec T’Challa :'(.. mais vu comment il est utilisé ici..) A croire que perdre son staut de sorcier suprême l’a fait retourner dans ses travers.

      « j’ai toujours trouvé peu crédible les acteurs qu’on enlaidit pour un rôle »
      => dans pas mal de cas ça fonctionne très bien (ex : charlize theron dans Monster, Colin Farel ans The Batman, Marion cotillard dans La Môme..)

      • « j’ai toujours trouvé peu crédible les acteurs qu’on enlaidit pour un rôle »
        => dans pas mal de cas ça fonctionne très bien (ex : charlize theron dans Monster, Colin Farel ans The Batman, Marion cotillard dans La Môme..)

        C’est vrai et là ce sont des transformations tellement radicales qu’on ne reconnait pas l’acteur derrière. Et la transformation n’est pas pour un effet comique ou geek mais pour le drama du rôle (a voir encore pour The Batman mais j’ai confiance). Pour Foxx dans ASM2 (aussi bien le look hideux avec les dents écartés que celui tout bleu avec ses pouvoirs), on décèle le superfuge et il y a un décalage par rapport a l’image qu’on a de l’acteur. C’est valable aussi pour Kristen Wigg dans WW84. C’est distrayant les légers artifices pour la rendre moins belle.

      • À part la Fac, qui est refusée aussi à ses amis à cause de leur lien avec lui – c’est leur avenir professionnel…
        Il y a le harcèlement.
        Sûr que si on pose la question à des jeunes dans une situation similaire, certains voudraient également qu’on les oubli, retrouver l’anonymat que notre époque peut pulvériser bien plus fort qu’avant.

        • C’est vrai. C’est effectivement une bonne raison et je trouve que ça aurait pu être plus perceptible si la séquence de leurs vies chamboulées étaient un peu plus longue. C’est passé tellement vite entre les soucis du couple Happy et Max et cette histoire de fac.

          • Oui… Mais comme j’ai pu le préciser plus haut, il aurait fallu un film entier… Qui aurait été pas amusant du tout en fin de compte.
            Quelque chose un peu dans le genre de « Chronicle ».

          • @Flo, tu as raison j’y ai pensé. Mais dans ce cas les scénaristes auraient dû faire le choix de se focaliser sur le harcèlement , et non sur cette histoire de fac. Le harcèlement aurait dû atteindre une autre « apogée » que ce refus à la fac (Ned blessé par un jet de bouteille ?, l’appart de MJ réduit en cendre avec Peter qui sauve de peut elle et sa famille ? => ce qui aurait donner une bien meilleure raison de dire « ok stop, strange j’ai vraiment besoin de vous là »

          • Oui, la Fac aurait été une partie d’un Tout.
            Il aurait aussi manqué des scènes où Michelle et Ned se seraient disputés avec Peter, n’auraient plus eu la force de lui pardonner à un moment donné…
            Parce-que là, dans le film, ils sont d’une sagesse de moines (rigolos). Leur conscience morale est au même niveau que celle de Peter, ce qui fait qu’on comprenne qu’ils soient amis…
            Mais quand même Peter craque à cause de Osborn (forcément), on aurait pu les voir eux-aussi en avoir plus qu’assez.
            Ils sont humains et jeunes, on le comprendrait.

        • https://fr.ign.com/spider-man-no-way-home/57657/news/le-crossover-des-mechants-de-spider-man-no-way-home-devait-etre-une-scene-de-post-credits
          Voilà… Ça aurait pû être là, ce film entier…
          Et garder les incursions dimensionnelles des vilains pour le suivant.
          Certes, ça aurait eu le même effet que la scène post crédit de « TASM 2 », sans originalité…
          Sauf qu’on aurait eu la garantie plus probable de voir la suite se faire, cette fois-ci.

    • « Je suis aussi mitigé. Certes c’est le meilleur film de la trilogie actuelle mais il y a un goût amer au niveau du ton de la première partie du film pour en faire le meilleur film Spiderman (Raimiverse 1 et 2 sont meilleurs). »
      =>
      Je pense qu’on ne peut pas comparer ce film aux autres tant il est unique en son genre. Spidey 2 reste le meilleur pour moi.
      C’est pour moi plus qu’un film, mais une expérience de fan, avec tous ces éléments qui se rencontrent, et tout ce que ça entraine en nous. C’est juste incroyable ce qu’ils ont réussi à faire/réunir. On vit une superbe époque quand même
      (attention je ne dis pas que c’est un chef d’oeuvre, mais une expérience ciné UNIQUE).

  55. SPOIL * SPOIL * SPOIL

    Super sceptique. Oui, c’est sympa à regarder, on ne s’ennuie pas… Mais c’est clairement un gros coup de balais sur la franchise Spider-man ! Un bouquet final pour clore le chapitre Spider-Avengers et repartir de presque zero. En cela c’est vraiment décevant car ça rend le film (et les deux volets précédents) un peu inutile.

    Ils ont du se rendre compte qu’ils avaient loupé un truc avec le personnage de Spider-man: introduit à la va-vite dans le MCU, sans origin story, toujours chapeauté par un avenger dans ses films solo, avec des costumes toujours plus techno,… Jusqu’à ce dernier épisode vraiment cool mais bordélique et finalement un peu creux.

    Idem pour Venom dans la scène post-générique : c’est clairement un gros f*** aux deux films de Sony. On ne veut pas de votre version, on vous reprend juste le symbiote pour plus tard.

    Bref, ça sent le reboot de la franchise Spider-Man mais avec les mêmes acteurs, et un Peter Parker au passé très très riche.

      • Oui Max prépare le terrain à Sony!
        Ce qui est drôle, c’est qu’à la base, je commentais plutôt la nouvelle de Blue Beetle qui sortira en salles et non plus uniquement sur HBO Max et je me suis trompé d’article. Je voulais souligner que la Warner veut sans doute le potentiel ciné d’un jeune héros latino avant miles morales en live action chez Sony.

  56. Sans spoiler et en étant bref, voici ma critique 🙂

    Flagrant paradoxe : entre révisionnisme, nostalgie et fan-service, le film se démarque habilement du MCU mais se loupe à plusieurs niveaux. (Le cœur de fanboy/bon public ne peut QUE aimer. Le cœur de cinéphile un peu exigeant ne peut QUE être déçu.)

    Deux ou trois plans iconiques en 2h30 quand on a tout ce matériel artistique entre les mains, c’est frustrant… Chaque moment épique plus ou moins loupé (ou absent), ou bien annulé par el famoso « humour du MCU », argh.

    J’essaie de rester positif tout de même, j’ai eu les larmes aux yeux, ce n’est que la seconde fois que ça arrive durant un film du MCU et j’ai majoritairement pris du plaisir mais paradoxalement une certaine frustration et gêne. Hâte de le revoir malgré tout.

  57. SPOIL SPOIL SPOIL

    Questions:
    – est-on sûr que Spiderman-Holland reste dans le MCU? Ou que Sony récupère pour lui seul le personnage?

    Dans la scene post gen, Venom repart finalement dans son univers (Marvel qui fait un pied de nez magistral a Sony haha !) , en laissant un bout de symbiote dans l’univers du MCU. Du coup:
    – il ne peut y avoir aucune confrontation possible entre Spider Holland et Venom Hardy?
    – C’est « nous » ou c’est Sony qui imaginait un film Spider Holland vs Venom Hardy?
    – vu qu’il y a un bout du symbiote restant dans le MCU, est-il possible d’envisager un nouveau Venom? Voire un … film Venom? (Si Holland ne reste pas dans le MCU)

    Dans tous les cas, cette scene post gen est assez étrange et mystérieuse.

    • une nouvelle trilogie a été confirmé avec Holland, et je pense (j’espère pour cet univers) qu’elle restera dans le MCU.

      Pour Venom, cette scène laisse pour sous-entendre qu’il y aura un AUTRE Venom dans CET univers (donc pas de Hardy VS Holland, pour l’instant en tout cas)

  58. Avec ce film, on confirme un peux que pendant 2 films et demi, on avait Spider-Boy, et que maintenant on a Spider-Man. Peter Tobey et Peter Andrew sont devenu pleinement Spider-Man après la mort de oncle Ben.
    Peter Holland n’a pas vécu cette perte visiblement. Il l’a vie a travers la mort de May et la fameuse réplique sur le pouvoir égale responsabilité qu’elle lui dit avant.
    Pour les 3 c’est le déclic qui fait passer de Spider-Boy à Spider-Man je trouve.

      • On peut voir cela comme ça, le besoin de revenir aux fondamentaux de l’univers Spidey. Perso ça me va complètement et attise m’a curiosité pour la suite.

      • J’y pense mais cette trilogie n’a été qu’une succession de corrections de ce personnage qui ne collait pas à spiderman

        Le spider sense et la voltige dans FFH, le moment oncle Ben ici

    • C’est très bien vu en effet ! Même si cela fait un peu redondant avec les précédents films (sur le côté « jeune/origines ») du coup côté émancipation/passage à la vie adulte, il va falloir attendre. J’aimerais bien retrouvé Holland dans le rôle mais dans 10 ou 15 ans, pourquoi pas en tant que leader des Avengers d’ailleurs ^^

  59. Salut tout le monde !

    SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL

    J’ai l’impression d’avoir vu un petit détail mais je n’arrive pas à trouver l’info en ligne : à un moment, quand le Bouffon montre son côté obscur, il marche dans un couloir en cherchant Spiderman, il y a son ombre sur le mur et je crois à 99 % avoir vu dans l’ombre celle du Bouffon vert des comics (capuches longue pendante, visage de Gobelin). Quelqu’un l’aurait remarqué ? Je vais voir le film une 2ème fois cet aprem (en VF cette fois-ci, trop envie d’entendre la voix de Tobey et Andrew !), je ferai gaffe.

    En tout cas le Bouffon Vert est vraiment flippant. Dafoe a tout donné ! 😀

    • https://www.tomsguide.fr/spider-man-3-willem-dafoe-a-pose-une-condition-pour-revenir-en-bouffon-vert/
      C’est vrai que (dans les scènes où on le distingue bien), il assure encore le Willem.

      http://braindamaged.fr/16/12/2021/spider-man-no-way-home-un-easter-egg-tease-le-retour-possible-de-vulture-extrait/

      • Je viens de le revoir, en VF cette fois-ci. Sympa de retrouver les voix françaises qu’on aime bien mais ça manque de naturel, notamment sur le statue de la liberté quand ça parle de lombalgie et de pannes de toile 😉

        A part ça, je confirme : on voit bien dans l’ombre du Bouffon sa représentation iconique (https://www.marvel-world.com/contents/encyclopedie/biographies/b/bouffon-vert-le-hamilton/bouffon-vert-le-hamilton_0.jpg), la capuche s’allonge carrément avec l’effet ombre ! Je trouve ça très sympa.

        J’ai aperçu le rhino dans failles de fin dans le ciel, Kraven également.

        C’est bon, j’ai eu mes spiderdoses 😉

  60. Mais en fait..? En fin de compte la fin du film nous montre la « mort » de Peter Parker. Et il ne reste plus que Spider-Man !!!
    Et oui, tout le monde l’a oublié donc, même si Michelle a un tout petit instant à la Kirsten Dunst quand elle est se demande si elle ne le connaît pas, une fois qu’il est parti – d’ailleurs, le pansement sur la tempe, c’est plus gentillet qui ça avait été une grosse cicatrice… « Raimi, Disney etc etc », on ne va pas trop loin effectivement.

    Bref, s’il est devenu anonyme, le sort inclue donc toutes traces vidéos de Mysterio…
    Et les traces écrites ? Il y en a des tas !
    Le sort va-t-il faire au cas par cas ? Va-t-il faire comme le « Blip ! » et sécuriser certaines données (tout le monde réapparaît, mais pas nécessairement à l’endroit où il a disparu – pensez aux avions) ?
    Parce-que sinon, l’état civil de Peter serait lui aussi effacé. Le voilà SDF, ne disant même pas à Happy qu’il est juste le neveu de May – mais il faudrait alors expliquer que Happy a justement rencontré May par son entremise.
    Il va lui falloir de nouveaux papiers, expliquer ce qu’il a fait pendant 18 ans alors que personne ne le connaît…

    Franchement, ça c’est un film où il faudra beaucoup d’humour pour faire passer la pillule. Parce-que c’est une situation tout aussi horrible.

    • Ce sort ne concerne finalement que lui, contrairement à celui du début (avant qu’il ne soit perturbé). Personne ne reconnaît du tout le civil Peter Parker. Même Ned, qui l’a connu avant même de découvrir son identité, voir avant même qu’il ne devienne Spider-Man et soit associé au super-héros… Il était alors juste l’ami de Peter, l’ado normal. Et ces moments-là ont donc aujourd’hui été effacés.
      Alors qu’on aurait dû dissocier les deux identités, chacune de leur côté, mais le temps manquait pour un sort plus précis.
      Maintenant l’Araignée existe aux yeux de tout le monde. Peter, non.
      Il est le seul à savoir qui il est et tout ce qu’il a fait. Plus de traces mémorielles, ni (logiquement) écrites et vidéos – à moins que le sort fonctionne comme une sorte de voile ?
      Tabula Rasa.
      Tant que personne ne se pose des questions sur ce jeune homme qui émerge de nulle part…

  61. En ce matin du 17 décembre 2021, j’ai enfin pu voir No Way Home. Deux jours qu’il est sorti et pourtant deux jours d’enfer entre les poils qui pullulent et semblaient inévitable et une fausse alerte terroriste au cinéma Parly 2, au moment ou je voulais le voir.
    Avant toute chose, je tiens à dire que ce film était une sorte d’événement de cinéma et quelque soit la qualité du film, il est toujours extrêmement positif de constater cet enthousiasme populaire à grande échelle, se traduisant en une sorte de communion populaire que seul Marvel Studio est capable encore de créer. Je suis aussi allé voir il y a quelques jours le dernier Almodovar et l’ambiance était…disons ..plus austère !

    Bien sur, ce film n’est pas le meilleur métrage su MCU, ni même le meilleur film Spiderman. Bien entendu, encore, il a des soucis d’écritures, des blagues mal inspirées, voir choquantes lorsqu’elles ridiculisent des personnages iconiques (je pense à des antagonistes, mais aussi à Strange). A l’évidence, encore, le film aurait pu être mieux réalisé, être plus iconique ou plus galvanisant. Plus encore, on ne pourra que constater un déséquilibre entre les deux parties du film. A vrai dire, je pense même que Shang Chi était plus intéressant sur ses scènes d’actions que ce Spiderman, alors qu’Eternals était plus profond dans ses thématiques.

    Ces défauts sont recevables et doivent être pointées. Mais je signale à une bonne partie des critiques négatives que j’ai pu lire (Ecran Large, Duredhal, Dirty Tommy…), que tous ces points ne sont pas une raison de vouloir refroidir absolument l’enthousiasme de ceux qui ont passé un super moment. Respectons-le et prenons cela comme une bonne nouvelle pour le cinéma. Ne cherchons pas à dépasser la critique négative pour venir juger les sentiments des spectateurs ou les taxer de « moutons ».

    Par ailleurs, pris sous un autre angle, le film a des authentiques qualités qui en fontt le meilleur Spiderman du MCU, ce qui est au demeurant un constat largement partagé.

    Et cela pour quatre raisons essentielles je pense.

    D’abord, il y a un recentrage du personnage de spiderman et une réhabilitation de ses codes. On retrouve le parcours de Peter Parker, sa part de drame et de peine, son encrage dans la réalité quotidienne des gens

    Ensuite, pas tout est non plus mal écrit et mal réalisé. Je pense à la fin du film, extrêmement bien pensée, l’incroyable bouffon vert, le développement d’Electro, le harcèlement des réseaux sociaux et des médias, quelques visuels impressionnants dans la dimension miroir, ou devant la statue de la Liberté.

    En outre, le fan service, qui est une arme à l’égard de laquelle nous éprouvons des faiblesses légitimes, n’est pas non plus totalement et radicalement gratuit. On des causes de certains événements et des interactions réjouissantes et utiles à l’intrigue.

    Enfin, le film ouvre à des perspectives encourageantes. Pas seulement dans l’univers spiderman, mais également dans le domaine de DOctor Strange, dont j’attends maladivement le prochain opus en Mai. Enfin, je note qu’à ma grande surprise, le film a pris soin d’habilement évincer une part du spidervese, la pire de toute.

    Pour conclure et résumé les choses, je pense que le film est jouissif, un concentré de l’esprit spiderman, mais il était trop, beaucoup trop difficile à construire scénaristiquement et à développer intimement.

    Pour autant, quant bien même ce film comporterait des failles, il faut laisser la fête du cinéma se faire et les fans communier, sans être jugé.

  62. Si ce film cartonne au box office et enterre la concurrence, on est foutu pour les années à venir niveau CINEMA. Marvel a foutu une merde pas possible dans les productions hollywoodiennnes. Beaucoup se sont planté ( le DCEU,la franchise la MOMIE, transformers). Il nya plus de grosses productions au univers originaux Attendez vous à des spin off sur l’univers de spiderman.

    • Spiderman ou les Avengers a un succès écrasant . Les autres productions ne font pas beaucoup mieux que les autres sorties de blockbusters (autours de 400 millions en ce moment ). Bref, c est plus le succès de Spiderman que du MCU . Par ailleurs , que font Matrix, top gunn ou dos fantôme ou encore le prochain flash de différent ? Est ce que Marvel est vraiment responsable des choix des autres studios ? Peut être que la cause serait le désir nostalgique du spectateur ?

  63. Et bien j’en ressors déçu. Avant que les fanboys hardcore me tombent dessus, je précise que je n’ai pas détesté mais putain quel gâchis.
    En gros, Jon Watts, on lui donne la recette du gâteau parfait, on lui fournit les meilleurs ingrédients et au final il démoule un gâteau mangeable mais bancal, la crème a coulé, c’est pas droit etc.
    Franchement la réal’ est vraiment pas folle, pas au niveau de l’évènement, c’est un truc de yesman standard d’un film du MCU lambda. Y’a pas de morceaux de bravoure incroyables, les autres Spidey l’ont fait avant. Bref ce n’est clairement pas à la hauteur de l’évènement.
    C’est du fan service étalé à la truelle, comme un cochon. Alors que ça aurait pu être tellement mieux. Tellement mieux écrit, tellement mieux réalisé. Mais comme on a donné aux fans ce qu’ils voulaient, certains vont crier au best film ever…

    Je suis agacé car quand on connait la puissance du MCU et son poids sur l’industrie, pour moi, c’est une très mauvaise nouvelle que ce film ait des critiques aussi dithyrambiques. Rottent Tomatoes, le site cancer, appuie le phénomène. Je ne dis pas qu’il faut descendre le film mais bordel ! Un peu de mesure ! Est-ce que c’est nul ? Non. Est-ce que c’est fabuleux ? Clairement pas non plus. J’aimerais bien lire des critiques mesurées, j’en ai vu très peu. Que des « j’ai chialé, best film ever » etc. Et puis être fan n’empêche pas d’être exigeant. Bref on m’avait promis la plus grande fête de l’année, j’ai juste assisté à une soirée sympa qui aurait dû être bien meilleure. J’espère que la concurrence ne va pas se calquer là-dessus et je m’attends à la même déception concernant The Flash, à savoir un film construit uniquement sur du fan service.

    • Rassure toi, je fais partie de ceux qui mettent 6,5 ou 7/10 et je ne suis pas le seul. Après, il faut sans doute différencier l émotion sur le moment et l appréciation critique . Regegorilla et Chapman viennent de sortir une seconde vidéo pour tempérer leurs impressions par exemple. Maintenant, comme je l ai indiqué, ceux qui viennent démolir et implicitement insulter ceux qui ont vibré …. Et bien c est beaucoup plus condamnables

    • Je suis d’accord qu’il n’y a pas (ou peu) de morceaux de bravoure, mais il faut quand même reconnaitre qu’il y a pas mal de scènes fortes en émotions (et très diverses en plus !) :

      SPOIL SPOIL SPOIL
      _la mort de tu sais qui magnifiquement interprétée et donc mis en scène
      _le combat entre peter et Norman dans l’appart qui d’une maturité presque effrayante pour un film marvel (l’une des scènes qui m’a le plus marqué)
      _le « au-revoir » (d’ailleurs belle adaptation de l’arc One more day ?)
      _la poursuite assez folle visuellement entre strange et spidey
      _ la chorégraphie du combat entre peter et otto
      _le plan de peter en larme enlacé par ces 2 proches (beaucoup apprécié l’agencement des 3)
      _les silhouettes des 2 peter sur le toit au moment de rencontrer Peter
      _les 3 peter face aux 3 ennemis (bien vu d’ailleurs de la part des studios d’avoir retouché l’image lors de la dernière BA)
      SPOI SPOIL SPOIL

      et j’en oublie surement vu tout ce qu’il y a à assimiler dans ce film en terme de contenu et d’émotions

  64. Petit spoilers : ce j’ai aimé le plus dans ce film c’est que grâce à l’apparition des 2 tobey et Andrew on aura enfin le droit au vrai spidey dans la prochaine trilogie.. on voit déjà les prémices avec peter dans son vieil appart en galère de thunes ( donc sûrement aller taffer au DB ) pour finalement apparaître avec son costume fait main bleu et rouge ( le rendu est magnifique et pour coup fais vraiment costume 1er ) et donc adieu à cette fausse origine story mentor avec Stark, maintenant je pense qu’on aura le droit comme ami et entourage pour peter à la Torche humaine Firestar et iceberg comme dans le dessin animé et comme dans ultimate Spiderman

  65. Réaction a chaud car je viens de sortir de la salle, le film me rappelle le premier Avengers un vrai kiffe sur le moment grâce au fan service. Mais plus on le dissèquera plus en trouvera des point faible mais le pire reste que ce film même étant mémorable ne l’est absolument pas grâce au MCU , au contraire le film est une gigantesque gomme qui est là pour effacer Iron-boy et tout ce qui était considéré mauvais dans ces deux premiers films.

    • Honnêtement, c’est une pensée pertinente. Il y a, en effet, deux façons de voir les choses:

      -Soit c’est une gomme, une machine arrière du personnage de spiderman, mal appréhendé depuis le début

      -Soit on assiste à la chute d’un spiderman jusque là « privilégié » et quelque part c’est intéressant aussi.

      Personnellement, je pense plutôt qu’après une trilogie et une duologie, le MCU a essayé de nous présenter un spiderman différent, pour éviter les redites et, bien que cela ait choqué une part du public, le MCU est parvenu à donner une réécriture du personnage. D’une certaine manière, il n’y a rien à regretter.

      Donc je suis plutôt sur la seconde thèse: on assiste plutôt au redémarage à zéro d’un spiderman qui a bénéficié d’un contexte plus favorable que les autres. Un spiderman ayant bénéficié d’un tas d’avantages, mais qui désormais n’a plus rien.

      Mais ton angle d’analyse se défend tout à fait!

      • C’est la ou je ne suis pas d’accord , pour moi ils n’ont pas tenté une approche différente juste appliquer la formule Marvel Studio au personnage par soucis de surfer sur le MCU. Le but était plus financier qu’artistique surtout après l’échec du dernier solo de Spider-man.

        Ce film est un aveux de faiblesse flagrant de la franchise Spider-man MCU, le fait qu’il n’y a même pas un vilain de ce Spider-man dans le lot ça ont dit long . Et le tout se termine par un soft reboot alors que tout au long du film on appliquait la formule des anciens films Spider-man (Peter qui s’esseule , drame familiale , dilemme moral……….).
        C’est pour cela que je parle de gomme , le film efface la formule Marvel studio pour revenir a la formule et l’ADN des anciens films Spider-man. C’est a la fois super excitant pour moi et les gens qui n’aimaient pas la version MCU, mais on ne peut absolument pas nier l’échec artistique des deux premier tant celui là est un film construit pour les effacer complètement.

        Aprés la maniere est là , et la manière dans un film sa compte. Par exemple j’ai envie de dire que ce film est la version réussi de the rise of skywalker. La ou les deux ont le meme but Rise of Skywalker se prend les pieds dans son propre tapis de fanservice. Alors que ce Spider-man lui réussi pratiquement a tout vendre, dommage que le réalisateur est super limité niveau action car le troisième acte méritait mieux.
        Le gars n’a pas pu gérer un combat a plusieurs , va quand même réalisé un film sur une super équipe.

  66. SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL

    Que c’était bon de les revoir.

    En revanche on sent vraiment que le film a été construit autour de ça et j’ai du mal avec le lancement du multivers dans ce film qui se base uniquement sur une boulette.

    Comme ça a déjà été dit, trop de blagues. Chaque personnage fait une blague. Il aurait fallut se limiter au personnage de Ned.

    L’arrivée des 2 spidey a été également un peu gâché à mon sens. J’aurai préféré une arrivée façon fin du film Endgame.

    Sinon on est d’accord qu’on ne verra jamais un nouveau Avengers ? Non car Spiderman était le seul personnage qui avait de l’avenir dans cette équipe et j’ai du mal à voir comment ils vont faire maintenant …

    PS: J’ai eu du mal avec la VF de notre avocat préféré

  67. SPOIL

    Question : suis-je le seul à avoir été déçu de la « façon » dont ils nous ont révélé la présence de Matt ?
    C’est tellement brutal, et bâclé (on nous l’a presque craché, expédié j’ai trouvé)

    Et suis-je le seul à ne pas comprendre pk Matt révèle presque ouvertement que c’est un sur-humain, au risque de trahir son identité de DD ? (en rattrapant la brique de la sorte) C’était vraiment en mode « oue on s’en fout, plus de secret »

    SPOIL

    • Oh, il y a bien des fois où le Matt des comics réussit un truc cool, en ne sachant répondre que « c’est juste un coup de chance ».
      Peut-être que parce-que là, on prend un personnage Marvel venu de Netflix (petit écran donc), c’est plus du « chausse-pied » qu’avec les Spidey déjà passés par Sony.
      Là aussi, on aurait pu faire un autre film entier, avec ce personnage collant à Peter à la fois en tant qu’avocat tentant de légaliser les interventions des justiciers indépendants…
      Et à la fois en tant que justicier lui-même, et (nouveau) mentor pour Peter.

      Et si c’était pour la prochaine fois ? Tous les deux vs Fisk ? Alors que Spider-Man est toujours soupçonné du meurtre de Mysterio, n’oublions pas.
      Je Veux !! Avec aussi le Rédempteur, Jean deWolff, plein de trucs maffieux terre-à-terre etc !!!

      • Non je parlais de la forme, dans le sens où il apparait subitement à l’écran, sans prévenir. j’aurais aimé un plan un peu plus subtil (un homme marche, puis on aperçoit le mvt de sa canne au sol, puis enfin son visage..). Là on nous le jette comme ça.

        Après pour son temps de présence à l’écran ça ne m’a absolument pas gêné, et c’est même justifié au vu du cahier des charge du film.
        Mais oui je le vois bien en collaboration dans le prochain spidey 😉

        Pour son manque de prudence vis-à-vis de ses pouvoirs, je trouve ça très bizarre pour un mec faisant très attention à cacher son identité (notamment dans la série). Mais bon si dans les comics c’est ainsi.

        • SPOIL

          C’est vrai que l’entrée de Matt Murdock était banale surtout comparée aux autres cameos importants du film. Par contre pour son manque de prudence sur ses pouvoirs, j’imagine qu’il sait qu’il est en bonne compagnie. On ne sait d’ailleurs pas comment (où j’ai manqué cette explication) il a été choisi comme avocat de Peter. Peut être qu’il a eu un tête à tête avec Pepper Potts (ou ce qui reste des Avengers) avant. Par contre ce qui est bizarre après cette scène, c’est qu’il n’apparaisse pas plus tard en Daredevil pour aider Peter ou MJ et Ned ou durant la bataille finale. Ça aurait été chouette.

        • C’est évident, pour beaucoup de monde : juste une canne qui tape le sol et hop !
          Une journée de quelques heures de tournage secret, un Matt Murdock qui parle à un ancien Foggy Nelson, c’est sympa, pas le temps pour plus.
          Watts refuse de suriconiser le personnage (comme pour la majorité de sa mise en scène)… Normal, il volerait la vedette à Peter sans problème.

          Quant à son identité secrète, si le masque et l’attitude font tout, depuis Clark Kent…
          On oublie souvent que personne ne sait publiquement que Daredevil est aveugle, pour eux c’est un homme voyant.
          Et pour la vision qu’ils ont de Matt… la cécité n’est pas synonyme d’impotence – sauf pour Ron Burgundy 😉 – les autres sens exacerbés, selon l’expression consacrée, suffisent à berner les gens les plus poliment gênés devant un aveugle.

  68. http://www.comicsblog.fr/42363-Doctor_Stange__in_the_Multiverse_of_Madness__les_reshoots_terminees_auraient_permis_de_multiplier_les_cameeos
    Ok, au moins ça serait encore plus justifié que pour Spider-Man là…

  69. Coucou tout le monde !

    Je suis allé voir le film deux fois et j’ai toujours pas la réponse à cette question existentielle : pourquoi, au moment de la sortie de corps de Peter provoquée par Stephen Strange, le costume de Spiderman continue-t-il de bouger ? Le costume a-t-il a un mécanisme de défense intégré ? Je ne me souviens plus si ce Stark Suit a un système d’IA intégré… Merci !

    • Perso, j’ai davantage pensé à son sens d’araignée qui continue à fonctionner de manière basique malgré que son corps soit inconscient… Mais c’est vrai qu’en y repensant, ça n’est pas forcément aussi évident !

    • C’est effectivement un très gros problème narratif. On peut se douter que c’est dù à son sens d’araignée mais Péter lui même n’en sait rien. Ce n’est absolument pas expliqué.
      C’est tout simplement ce qu’on appelle communément au cinéma « le café » ou « la magie ».
      Un des nombreux ratés du film.

      • Une des nombreuses découvertes du film, que les personnages font en même temps que les spectateurs.
        Découvrir une parade face à un des sorts les plus fort de Strange, c’est loin d’être un raté. Plutôt une preuve de la puissance potentielle de Spidey, de son Instinct surtout – pour préparer peut-être à la connexion à la Toile de Vie, au Totem Araignée ?

      • A voir si ça sera réutilisé un jour.
        Tu vas pas non plus nous sortir que ce film est un chef d’œuvre narratif
        En l’état, beaucoup de personnes l’ont relevé et se sont interrogés.
        Tu le vois comme une découverte, moi comme un superbe raccourci.

        • Heureusement que le précédent film a traité particulièrement du Spider-Sense – moyen scénaristique d’origine pour contrer Mysterio (heureusement aussi qu’il n’en avait pas acquis encore la maîtrise dans ses apparitions précédentes… Comme si ça avait été prévu à l’avance).
          Les scénaristes puisent dans les comics, qu’ils soient connus ou pas, comme toujours.

          Si on avait été dans un comic justement, Peter aurait répliqué en pensée « hum, cela doit être un effet de mon super-instinct d’araignée ! », avec un petit encart avec marqué « voir épisode numéro etc »… Facile, ici le lecteur est maître du rythme de l’histoire.
          En action réelle, il l’aurait plutôt directement verbalisé, et ça aurait trop cassé l’action avec ces informations hors du sujet présent. Donc il fait « je sais pas, mais c’est cool ! », pas le temps de faire un discours, question de tempo…
          Mais lui, comme des spectateurs qui ont en mémoire « Far From Home », comprennent au fond d’eux.

          Et pour ceux pour qui ce n’est pas le cas, c’est juste un moment rigolo, qui rabat le caquet au sévère Strange, qui ne peut pas choper si facilement l’ado Spidey.
          Idem dans la dimension miroir : il a l’avantage du terrain… Et finalement c’est Peter qui le piège avec la Science.
          Un combat entre super-héros fait pour être plein de surprises.

          • Sauf que justement, d’où le débat ici, rien ne permet concrètement de dire que c’est son Spider Sense qui est en mode automatique. Vu les effets pratiques qui surviennent à l’écran dans ce film, que ce soit à l’arrivée d’Octavius ou lors de la découverte du retournement de Norman en Bouffon, les spectateurs peuvent se sentir paumés lorsqu’ils ne sont pas présents.

            Faut vraiment arrêter de se mêler de tous les débats en se croyant intouchable sur le film et en justifiant tout n’importe comment : il y a de sérieuses faiblesses scenaristiques dans ce film, peu importe sa qualité.

          • @Haoshin, loin de moi l’idée de me faire l’avocat de Flo (et il répondra surement qu’il n’a pas besoin d’un murdock ou d’un nelson :p), mais son explication tient la route, et cette scène m’a également fait pensé à tout ce qui concerne l’aspect totem de l’homme araignée concept intrinsèquement lié au multivers par ailleurs).
            Et puis je trouve ça bien d’avoir des retours de personnes connaissant autant les comics, ça enrichit les discussions sur le sujet.

            Moi j’ai vécu cette scène comme une part part de mystère, donnant une aura de puissance encore inexplorée à ce personnage.
            Autant il y a pas mal d’incohérences dans ce film, autant cette scène ne me parait pas en être une.

          • @Black Bolt/Panther : je respecte ton opinion mais pour le coup, je ne suis pas d’accord. Le film était le bon moment pour utiliser / faire référence à l’aspect totem avec notamment SPOILERS SPOILERS SPOILERS les 3 spidey réunis. Mais on est bien d’accord que jamais ça n’est exploité / exprimé dans le film ? Alors oui, ça pourrait être exploité par la suite en flash back mais bon…

          • Personnellement je me suis que c’était n’importe quoi pendant… une demi seconde. Puis ensuite : « ah oui c’est le truc là, avec le Totem… non, le sens d’araignée, machin ! »
            Forcément, avec les acrobaties qu’il fait, il a des mouvements instinctifs qui lui permettent de ne pas se blesser, de faire les bons mouvements au bon moment.

            Mais un film d’action, ça n’a pas à être un bombardement d’informations s’il n’y a pas la place pour ça.
            Et le sujet majeur qu’il y aura à traiter vers la fin du film, c’est comment gérer à la fois la culpabilité et faire en sorte que Peter aille jusqu’au bout avec ce qu’il a décidé pour ces vilains.
            Et avec quelles conséquences.
            Pas plus.

          • Ah non… Pas de « ta gueule, c’est Marvel, profite bien du show et c’est tout » quand même !
            On est en droit d’attendre du travail de qualité après 3 films (au moins) pour ne pas passer sur ces défauts, le fan-service ne suffit pas à faire avaler toutes les couleuvres du monde !
            Oui on a compris le but de ce film au niveau scenaristique, merci. Mais entre le but et la manière d’y arriver, il y a beaucoup trop de maladresses. Cette scène est symptomatique mais elle n’est pas la seule : Strange qui est prêt à lancer un sort aussi important sans réfléchir aux conséquences ; Ned qui a un soudain rapport à la magie ; Tante May qui devient ENFIN mais TROP tardivement un personnage intéressant… J’en oublie encore mais, ce n’est que mon avis, le film est grossier. Jouissif mais grossier.

  70. Plus le film approchait, plus j’étais hypé et plus je m’inquiétais. Avoir autant de hype n’est jamais bon pour un film car la déception peut-être très vite atteinte. Et avec toutes ces rumeurs sur la présence de tels ou tels personnages ça n’arrangeait pas.

    Mais la question que je me posais c’était : Si on met de côté tout le fan-service, est-ce que le film reste bon.

    Eh bien j’avoue que : Oui. Le film fonctionne. Je ne m’attendais pas à à des enjeux et à un dénouement pareil. Le film n’hésite pas oser. Franchement je n’étais pas préparer à ça. Plus que jamais l’illustration de la phrase de l’Oncle Ben est plus que bien retranscrit dans ce récit tout en nous montrant un Spidey bienveillant dans sa lutte contre le crime.

    Perso le meilleur de la trilogie, suivi de Homecoming puis Far From Home (pas mal de choses à redire sur ce dernier). Au même niveau que Spiderman 2 ou un Into The Spiderverse? Je ne pense pas non. Après le style et l’humour sont différents.

    Très bonne performance des acteurs principaux (Holland particulièrement) et des méchants (mention spéciale pour Le Bouffon Vert).

    Je peux trouver quelques trucs à redire : le fonctionnement du sortilège qui arrange le scénario, la présence d’Electro si on suit l’explication des autres visiteurs (du moins il me semble). Strange qui devrait exposer les conséquences et se mettre d’accord avec Peter avant de lancer le sort, pas pendant !?Mais rien de bien méchant en soi.

    Concernant les scènes post-générique, j’avoue être déçu par contre. Le 2ème est très bien mais ce n’est pas la forme habituelle (même si déjà fait avec le 1er Captain America). Peut-être une conséquence de l’accord entre Sony et Marvel Studio ?
    Pour le 1er par contre… aucun intérêt. Pire, je trouve que ça n’arrange pas la licence concernée. Tout ça pour une dernière scène qui aurait pu être amené d’une manière différente.

    Bref. Un bon moment cinéma.

  71. Incroyables les louanges…Un blockbuster générique, avec une photo atroce, une mise en scène soporifique sans aucune ambition, un climax anti excitant malgré une ambition de dingue sur le papier et surtout une très mauvaise utilisation des anciens personnages de l’univers de Raimi (bordel la vanne de la toile organique avec le sous-texte sexuel), Jon Watts est vraiment un yesman sans âme.

    Mais le plus crève-coeur ? Le trailer de Doctor Strange 2 avec l’ADN de Raimi totalement absent des images, il n’y a aucun plan qui évoque son cinéma mais juste une prod MCU de base…Même dans le trailer de Oz, son précédent film, je repère le style Raimiesque.

  72. Pas le temps de lire vos commentaires ce soir mais je l’ai juste trouvé génial du début à la fin.
    Oui Jon Watts est remonté dans mon estime en rectifiant les travers des deux premiers.
    Oui ce No Way Home est devenu mon film préféré du tisseur (après Into the Multiverse). J’ai vraiment surkiffé et j’ai hâte de le revoir.

    Seul petit bémol: le placement de produit Disney vraiment inutile.

    PS: j’ai pas compris pourquoi le perso de la premiere scène post générique disparaissait…
    En tous cas, tout est maintenant permis et je fais confiance à Sony pour nous faire un spiderverse de malade

  73. Bah pour ma part : si j’ai passé un bon moment, notamment rapport à la nostalgie, je le trouve trop brouillon pour marquer longtemps.
    Si c’est le meilleur des 3 de Watts, que la thématique est plus sérieuse que les précédents, elle repose sur une suspension d’incrédulité un peu trop dure à avaler pour moi :
    – Ces méchants qui peuvent revenir et pas d’autres (Quid des Harry ? Ou même d’un Eddy Brock version Topher Grace qui m’aurait moins dérangé que l’actuel ?) parce que… Ta gueule c’est Marvel ?
    – Ce Doc Strange qui prend le risque de faire disparaitre le souvenir de PP de la mémoire commune, y compris de celles de ses proches ? Euh… Non quand même, il est typiquement le genre de personnage qui justement réfléchit sur ses actes et leurs conséquences. Là, il semble être quelqu’un d’autre qui, sous prétexte de rendre service à un ancien compagnon d’armes qu’il a croisé franchement très peu de temps tout bien considéré, prend des risques inconsidérés ? Ta gueule, c’est Marvel !
    – Pourquoi le Lézard et Sandman qui ne sont pas morts et qui pourront donc retourner dans leur réalité peinards font tout pour ne pas le faire ? Ta gueule, c’est un mauvais ressort scénaristique mais ça passera, c’est Marvel !
    – Faire de Tante May un enjeu dramatique ? Oui, ok, j’adhère ! Lui faire ressortir la tirade du Pouvoir ? Si certains crient à la référence avisée, moi ce serait plutôt de la paresse scénaristique. « Comme ça, Peter en reparle aux 2 autres et là, ça fait tilt parce que c’est EXACTEMENT la même phrase ! » On pouvait faire plus subtil et du coup vraiment mieux écrit. Ta GUEULE, C’EST MAR…

    Je n’ai pas passé un mauvais moment mais il m’a plus encouragé à revoir les premiers films qu’à revoir la trilogie actuelle.
    L’ouverture à la fin sur un Peter Parker seul au monde ? Oui (après tout One More Day avait ce bon aspect).
    Mieux écrit avec un/des réalisateurs plus impliqués qu’à remplir un cahier des charges sur le fan-service ? ENCORE MIEUX !!

    Alors non, je ne veux pas, vu comment je conchie les 2 Venom, que le perso demeure exclusivement chez Sony. Mais svp Feige, sors davantage des énièmes poncifs habituels depuis maintenant ta Phase 2 et ose davantage. Non pas par opportunisme, qu’il soit orienté fan-boys ou communautés pro-woke ou quelque soit l’affrontement idéologique et/ou culturel du moment dont je me contrefous.

    La Trilogie Raimi était une critique sur l’Amérique contemporaine de l’Epoque.
    La Duologie Webb, qu’on aime ou pas, a essayé autre chose et s’est ramassé dans des objectifs purement mercantiles (Sinister 6, si tu nous entends…), cassant chez moi tout espoir de retrouver un Spidey qui aurait davantage à dire (Malgré un génial Andrew Garfield).
    Cette trilogie … Mouais, c’est majoritairement les péripéties d’un jeune ado qui se découvre des capacités et un héritage trop lourd (IRON BOY !!!) à porter… Pour finalement se débarrasser de tout à la fin et retourner aux origines ? C’est pas inintéressant mais maladroit.

    • @Haoshin
      Super résumé très bien dit !!! 👏🏻👏🏻
      Cependant, concernant la tirade du pouvoir sortie par May au lieu de Ben, perso je prendrais ton opinion mais dans un sens different. Pourquoi pas, dans cet univers ci, May remplace en qq sorte Ben et c’est elle qui lui dit cette phrase. Tout comme dans Spiderman 1 de Raimi, Ben lui sort la tirade et meurt « juste après » … idem dans cet univers, sauf qu’il s’agit de May.

      • Tout d’abord je suis d’accord avec tout ce que dit haoshin.
        Venom, le bouffon vert d’Amazing, Harry Osborn, voire même MJ et les Tante May (si c’est vraiment toutes les personnes qui connaissent son identité, débarquent, et en plus, elles viennent des mêmes univers), tout ça ? Où ?
        Ben non, faut toutes les pirouettes/esquives scenaristiques (c’est après coup, qu’ils ont parlé des morts de certains persos dans leur monde) pour arriver au climax méchants vs gentils. Je suppose bien sûr qu’il devait aussi y avoir un problème de contrats ou d’agenda.
        Donc bref, je suis d’accord avec tout ce qu’il a dit sauf une chose, justement la fameuse réplique sortie cette fois-ci par Tante May. Je ne me souviens plus trop de Amazing 1, mais si c’est le même cas que SM 1, cette phrase est l’élément déclencheur pour que Peter Parker devienne le SM « classique » qu’on connaît.
        Pour moi, celui du MCU ne l’était pas, et je trouvais aussi que dans les Home 2 et 3, il était quand même assez ConCon. Je pense que dans la nouvelle trilogie, il sera plus mature, en tout cas, c’est l’impression que le film donnait.

        Étant donné qu’il n’y a pas d’oncle Ben chez Spider-Holland (j’ai la quasi certitude), il fallait la perte la réplique comme éléments déclencheurs, donc May.

      • @Anthony et le Spectateur lambda : merci les gens ! Je me suis mal exprimé : j’ai rien contre le fait de faire dire à Tante May la fameuse citation Pouvoir-Responsabilités… Sauf que y a deux aspects qui clochent pour moi :
        – La place de Tante May (mais c’est à relativiser parce que je n’ai pas vu les 2 précédents films depuis un bail) dans cette trilogie : à part pour le côté « Marrant-relou-blague-tante-Bonnasse », je n’ai pas le souvenir que le personnage ait été davantage développé (A tort d’ailleurs parce que Marisa Tomei est une bonne actrice). On ne sait pas grand chose de sa relation avec Peter après la fin de Homecoming et le début de FFH, sinon qu’elle met à profit l’image de Spider-Man pour des associations et qu’elle a une relation avec Happy. Au delà de ça, y a vraiment rien qui m’a marqué. C’est vraiment dans ce 3ème opus qu’elle se démarque. En bien mais un peu tard (pour moi).

        – Le second point c’est que j’ai l’impression que cette scène est expéditive, presque baclée pour faire la citation au Forceps : au moment où elle lui dit quelque chose comme « Tu as un grand pouvoir », j’étais sûr de ce qui allait suivre. Mais j’ai trouvé que c’était fait avec la subtilité d’un T-Rex dans un magasin de porcelaine : on le sent arriver mais même comme ça, le résultat est ultra-prévisible et grossier (pour moi). Je ne sais pas si mon analogie est la meilleure.

        Mais par exemple, un personnage comme Happy qui a suivi Peter en même temps qu’un Tony Stark fut un temps, qui a vu Peter se relever après leur deuil en commun… Lui m’aurait semblé plus légitime.

        Mais merci de votre retour ! Je suis d’accord sur le fond, c’est la forme qui me déçoit ^^’

        • Alors dans ce cas, oui, je te rejoins complètement (la forme: 👎)
          J’irai même plus loin. J’ai aimé la 2e partie, ils ont réussi à bien me harponner avec la nostalgie. Par contre, je trouve que quasiment tout a été rajouté au forceps (j’ai même utilisé le même terme), j’avais le sentiment que l’écriture pour l’inclusion de tel ou tel fanservice a été rushé.
          J’ai écrit tout ça mais en fait, ça rejoint ton 1er post 😂
          Donc en gros, je les voyais venir avec leurs gros sabots mais le résultat est là, j’ai ressenti des choses.
          Après les moments marquants, même si c’est facile, ça a bien fonctionné avec moi:
          – L’expression de Garfield quand il sauve MJ
          – Garfield qui attrape les 2 autres SM par l’épaule et dit «je vous aime les gars », c’était à la fois awkward et touchant/mignon.

          • La où je ne suis pas d’accord c’est que je n’ai pas trouvé le fan service ruché. Je pense que si c’était le cas on aurait pas senti le plaisir qu’avait les 3 acteurs à être ensemble. Garfield était radieux comme un gamin a un point qu’il a démontré pour moi qu’il était le meilleur des trois mais malheureusement coincé dans des films moyens. Tobey aussi j’ai senti son plaisir à revenir et d’être un grand frère pour les deux.
            Pour May j’ai envie de dire qu’au moins cette scène lui donne une utilité dans l’histoire de Peter qu’elle n’avait pas dans les deux premiers même si la scène est effectivement bizarre.

          • @Ulysse : j’ai vibré aussi en revoyant les deux autres. Et effectivement, on sent qu’ils s’éclatent. Malheureusement, je trouve qu’ils ne sont pas aidés par les dialogues. Par exemple, lorsqu’ils parlent de Harry qui a tenté de tuer Tobey, j’ai trouvé dommage qu’on n’ait pas embrayé sur Andrew qui aurait pu faire le constat inverse (dans un cas la rédemption en sauvant MJ, dans l’autre la damnation avec la mort de Gwen …) Et de terminer sur les deux fixant Ned en lui faisant une remarque sur son statut de meilleur pote.

            Je le répète, j’ai adoré leur retour… Mais j’aurais préféré des interactions mieux écrites 😅

  74. SPOIL TOTAL SPOIL TOTAL SPOIL TOTAL

    Que c’était jouissif ! J’ai bien fait de remater tous les Spider-Man avant ça. C’est un énorme morceau de fan-service, avec des scènes d’action haletantes et quelques prises de risque. Le film est peut-être un peu chargé mais rien que pour la réunion de nos trois héros dans ce troisième acte, ce film vaut le détour. De plus, on arrive finalement à la version adulte de ce Spider-Man MCU, avec un Peter passé par toutes les épreuves et ayant eu droit à sa scène « Oncle Ben ». Bon j’avoue que je n’ai pas vraiment ressenti grand chose à la mort de May, le personnage n’avait pas eu autant d’importance à l’écran qu’Iron Man et Happy.
    Je pense quand-même que le film perd en authenticité à cause de ce florilège permanent de franchises et de personnages qui s’entrechoquent, et qu’il aurait gagné à rester plus intimiste sur la forme, mais au vu du challenge imposé, on peut dire que Watts et les scénaristes ont fait un taff de malade. Chapeau bas et hâte de voir la suite des aventures du tisseur !

  75. C’était … Incroyable … Ce film m’a fait vibré comme jamais ! Les émotions qu’il m’a procuré sont folles. La salle a applaudi plusieurs fois, l’ambiance était incroyable, pas vu ça depuis Endgame.
    C’est comme si Jon Watts avait compris les reproches des 2 précédents films et avait tout corrigé dans celui là.

    J’ai trouvé les méchants formidable, que ce soit leur motivation, leur temps de présence et leur performance. Willem Dafoe est exceptionnel en bouffon vert ! On était pas loin d’un sinister six ! C’est dommage a un près !
    Seul bémol la première scène post générique : pas spécialement envie de voir ce forcing de Sony. Le savoir faire n’est pas là avec leur univers.

    Mais globalement … Ba c’est mon Spiderman favoris. Dépassant Spiderman 2 et Into the spiderverse de peu.

  76. Tout a été dit ou presque.
    Un putain de film, tout simplement.
    On était un groupe de potes qui avons tous grandi avec Spidey, on a tous surkiffé.
    La salle était folle dans les grands moments, les scènes d’émotion sont très fortes.
    Le traitement des personnages iconiques est très respectueux, le jeu d’acteurs est excellent pour les têtes connues, les scènes d’action sont bien meilleures que les deux précédents films.
    Et surtout Tom Holland devient enfin Spiderman, il en bave dans ce film et prend BEAUCOUP en maturité.
    Le scénario est franchement étonnant mais ça fonctionne malgré quelques petites incohérences.
    Concernant les défauts :
    Humour un peu lourdingue
    Des scènes full CGI parfois limite
    Réal pas toujours folle

    Mais globalement, c’est un grand OUI, du Marvel comme on l’aime, un vrai événement au cinéma. Perso j’en pouvais plus des productions mineures et nazes comme Black Widow, Shang-Chi, Falcon and WS, etc. Enfin de l’envergure, enfin des enjeux.

    Je suis très critique avec Marvel, mais quand ils assurent je leur dis merci. Alors merci !

  77. J’ai du mal à comprendre l’engouement et les bonnes critiques.
    C’est un gros meh perso, tout ce qui fait le charme du film c’est hors MCU, et hors Spide-Holland.

    On se rends surtout compte que les films Spider-Holland sont très en dessous de la trilogie de Raimi et des 2 Amazing. Et ça c’est dommage…

  78. Ca sent un peu le roussi pour la nouvelle trilogie vu que Tom Holland a annoncé vouloir prendre du recul pour fonder une famille.

    Mais,

    SPOIL

    Avec le retour en grace de Andrew Garfield, le multivers, est-ce que Sony aurait pas la merveilleuse idée de nous faire un Amazing Spider Man 3 avec une Emma Stone en Spider Gwen ? Qui viendrait aider un Peter Parker traqué par Kraven. Les revoir tous les 2 ca me ferait plaisir !

      • Je n’ai pas pensé à Gwen mais à MJ de Raimi, juste pour voir où ça en était avec Maguire, mais comme il a dit que ça allait, voili voilà.

        Sinon comme lediom, j’ai envie de revoir Garfield dans le rôle, pour moi, il a « un peu » volé la vedette 😅
        Si c’est vrai à propos de Holland, et càd qu’il n’a rien signé, Pascal a encore mis la charrette avant les bœufs.

          • Le pire, c’est que je n’attendais rien du film (de plus, je me suis auto-spoil avec les leaks), je suis venu en mode touriste.

            Je trouvais Holland très bien.
            Mais voilà, pour le coup, on pouvait comparer les 3 (sans que ça soit intentionnel). Pour moi, c’est Garfield qui m’a donné le plus de sympathie.
            Et son background avec la gestion de la colère était intéressant, j’aurais voulu voir ça.

    • Il y a de grandes chances vu la réception et le box office. Une source très sérieuse qui avait à peu près tout leaké sur le film parle d’un possible retour des deux Spidey dans Secret Wars…

        • Spectateur lambda (le), Garfield a été sous les feux des projecteurs toute l’année car il avait 3 films en promo donc toute l’année on lui en a parlé et c’est devenu un meme le fait qu’il nie etre dans no way home. Ce qui a déjà généré beaucoup de sympathie pour lui, parce que le pauvre n’en pouvait plus.

          Ensuite, dans le film il a l’air tellement heureux d’etre là, ca a l’air d’etre un sentiment partagé par beaucoup sur les internets.

          Si Holland veut faire un break, ca me semble etre une opportunité en or.

          • Il faut vraiment que je vois TikTokBoomBoom, on m’en a dit du bien.

            Je ressens la même chose, son enthousiasme est très communicatif.

            Ça serait bien que ça fasse pour Garfield, avant qu’il devienne trop vieux.

  79. Bon alors je suis un grand fan de SpiderMan donc pour ma part ce film était génial…
    mais je ne sais pas si la question a déjà été abordé a ce sujet…
    SPOIL SPOIL SPOIL POIL SPOIL SPOIL
    A la fin du film,étant donné que plus personne ne connait Peter Parker.
    Est ce que ce ne serait pas un subtile moyen de Sony pour faire sortir Spidey du MCU et recommencer une trilogie dans un univers propre a lui meme sans les avengers,marvel…tout ça tout ça..?? maintenant que le chemin est tracé,Sony récupère 100% du perso et tout l’univers qui va avec…
    Désolé si la question a déjà été posé,je me demandai ça en sortant du ciné j’ai trouvé ça flagrant….
    Putain c’etait trop bon quand meme !!!

    • Possible qu’il évolue solo en effet, sans aucune allusion au MCU, mais j’en doute vu ce que le MCU a apporté aux recettes de Sony. Par contre Sony a bien 100% des droits du perso, ils en font ce qu’ils veulent sans demander son avis à Marvel. D’ailleurs quand le 3eme film a failli ne pas avoir lieu, c’était juste un moyen pour Marvel de pouvoir négocier une plus grosse part du gateau. Vu comme No Way Home cartonne, c’est pas impossible que Marvel en demande encore plus pour les suites…

    • les allusion mcu resteront mais il ne sera plus nécessaire d’avoir un membre du mcu auprès de Spidey pour le suivre comme happy,tony, Fury ou Strange l’on fait.

      Fini le gardiennage!!!!

      On s’enligne direct sur Peter en Mentor de Miles qui va redonner au prochain. Le prochain film va surement l’introduire à la fin d’ailleur

    • C’est quasi confirmé qu’il reste dans le MCU…
      Mais rien n’empêche leurs personnages de se trouver confrontés à lui, surtout que reste l’implication de Spidey avec les Vengeurs et Stark (dont la société est en prise avec un scandale à cause de Mysterio – à suivre dans « Armor Wars » ?).

      Au lieu de l’aider, ils pourraient être obligés de le traquer s’il reste un hors-la-loi, pas encore disculpé, surtout en ayant une identité masquée.
      Ça dépend si l’intrigue amène à se poser la question de son statut publique, de savoir s’il faut demander à d’autres surhumains de venir expressément l’arrêter. Et si ça serait traité pendant tout le film, ou juste une partie.
      Auquel cas, ça pourrait être aussi à quelqu’un d’autre que reviendrait cette tâche – Jameson, un nouveau SHIELD, une entreprise à la Oscorp etc…

      En tout cas, il restera le héros exclusif de New York (avec aussi quelques autres qu’on connait très bien), tout en ne suscitant plus beaucoup de confiance… Qu’il faudra regagner, pas à pas.

  80. Pour en revenir au film tout a deja été dit …

    Moi j’aurais aimé un 40 sec de plus ou l’on voit Tobey et Andrew qui retourne chez eux une scène chez May et une sur la Gargoyle de Andrew. Des scènes ou l’on peut voir les 2 spidey sourire du devoir accomplit. J’ai trouvé que le départ des spidey dans leur monde manquait de grandiose

  81. [J’essaie au max d’éviter les spoils]
    Je crois que j’ai atteins avec ce film la limite de ce que j’avais envie de supporter dans un film de super-héros. J’ai commencé à lâcher l’affaire Marvel cette dernière année avec Shang-chi et les Eternels que je ne suis as allé voir telement j’en avait pas grand chose à foutre, j’ai pas terminé What If parce que ça sert à rien et que si tu veux faire une série animée d’anthologie varie au moins les graphismes d’un épisode à l’autre (oui je me doute bien qu’à la fin tout se rassemble pour ne former qu’un grand Un mais boarf lassitude) et j’ai pas regardé Hawkeye parce que je m’en balance poliment. [Longue intro]
    Mais Spiderman c’est quand même le premier ou deuxième film de Super que j’ai vu au ciné, un pan entier et important de ma cinématographie, et un super héros que j’apprécie particulièrement chez Marvel (je préfère le panthéon DC déso). J’aime beaucoup Tom Holland dans le rôle et le trio avec Ned et MJ est assez cool, Marisa Tomei est top et les deux méchants des deux opus précédent étaient intéressants.

    Mais làààààà qu’est ce que c’est racoleur, qu’est ce que ça a rien compris aux Spiderman de Sam Raimi (et même à ceux de Webb qui étaient moins top), qu’est ce que ça manque d’enjeux pour un truc qui traite de quelque chose d’aussi gros que le multivers. Y a toujours les points positifs évoqués au dessus qui fonctionnent, on est contents de revoir des têtes qui nous manquaient et l’alchimie entre certains personnages fonctionnent de ouf. Mais tout le reste est oubliable, la multiplication des méchants à la Spiderman 3 entraine…ba les mêmes problèmes que dans Spiderman 3, à savoir qu’on s’en cogne pas mal et qu’aucun n’est correctement traité.
    Ya zéro enjeux, zéro suspens, on est jamais surpris, y a même des moments ou on s’emmerde fermement et les effets spéciaux oscillent entre l’excellent et le nul à chier…

    Le moment n’est pas désagréable, loin de là, tout fonctionne pour que ce soit agréable, on est bien bercé, bien brossé dans le sens du poil, on en oublie juste ce que fait de l’art, ba de l’art (je crois bien), la surprise, le choc.

    Bref Marvel ne fait pas du fanservice, je suis fan de Spiderman, j’en ai lu dans tous les sens, j’en ai vu dans tous les sens, mais du consommable. Et c’est chiant.
    Je suis même pas énervé, ils sont forts, je suis juste très blasé

    Et à ceux qui trouve ça cool que enfin le Spiderman du MCU devienne un vrai Spiderman avec enfin le mythe qui se construit. Trois films pour faire ça c’est du gâchis, assume ton Spiderman « différent » et va au bout de ça. Pour le Spiderman « Authentique » j’ai les autres films, je m’en cogne.

  82. Sinon… LÉGER SPOIL : Thomas Haden Church et Rhys Ifans n’ont donnés que de la voix pour ce No Way Home… la scène où ils apparaissent c’est des images d’archives de Spider-Man 3 et TASM. Je ne vois aucune explication à cela. Mais c’est vrai que je trouvais ça SUPER BIZARRE que l’homme sable reste constamment en sable… le film aurait vraiment gagné à avoir réellement Church je pense. Ifans aussi hein mais que lui reste en Lézard c’est pas bizarre. Sur un film de cette ampleur utiliser des images d’archives ça la fout mal quand même, on est pas sur un Zack Snyder’s Justice League ptdrrr

  83. Quelques observations en plus :

    – On est cette fois entièrement à New York, et les scènes de voltige sont donc bien plus traitées. Ce qui devenait une rareté avant, car ils testaient d’autres idées.
    Ici aussi, avec quelques unes de ses voltiges qui collent aux acteurs, mais jamais de stylisation, quasiment pas de ralentis (il n’y en a que très très peu dans le MCU, ça évite un effet « cinématiques de jeux vidéos »).
    Le plan-séquence dans l’appartement, rare composition chorégraphiée, qui a une utilité tragi-comique, est symptomatique du fait qu’ils ont super peur de la Frime chez Marvel Studios. Ça y est souvent, mais c’est très parcimonieux (combien de secondes durait la scène de Rogers seul face à l’armée de Thanos dans « Endgame » ? Trop peu).

    – Les tentacules sur l’affiche… On a la confirmation exacte que c’était un « mensonge esthétique », puisque les tentacules inférieures de Otto ont toujours une forme de « pied » dans le film. Pas comme dans le comic donc.

    – Il y a un Au Delà dans ce Multivers, qu’il conviendra d’explorer à un moment donné. Puisque le Sort extrait des gens à la fois de leur vie Et de leur mort.
    Quoique pour Osborn, celui-ci apparaissait dans le miroir à Harry jadis. La confirmation de sa mort définitive restait en suspens pour certaines personnes.

    – Ces vilains se connaissaient tous, ou presque. C’était pas mal de montrer enfin qu’il y avait un lien entre collègues plus ou moins proches.

    – Alors la mort de May fait très « Oncle Ben », certes.
    Comme cette agression a lieu des mains du Bouffon, elle fait aussi un peu « Raimi » (mais chez lui, ça ne va pas bien loin, May se porte vite comme un charme).
    Elle sonne surtout comme avec Gwen, d’autant que le cheminement d’Osborn se rapproche de celui des comics – il laisse faire sa personnalité fragile, Peter en est ému, puis l’ordure se réveille et le frappe salement.
    Il y a aussi un peu de « Infinity War » et « Endgame » là dedans, cette mort n’étant pas immédiate, May a le temps d’être encore debout avant de mourir, comme Peter et Tony, les yeux ouverts (glaçant).

    – Un final sur la Statue de la Liberté ? Si ce n’est pas un hommage indirect au premier « X-Men », en plus de celui dans le générique de fin à Avi Arad (Producteur exécutif également du premier « X-Men »).
    Et puis, Spider-Man était déjà dans les coulisses de ce film, à l’époque 😉
    https://youtu.be/IkWrDMYSuWY

    – Ce serait un peu un cliché à base de misérabilisme de penser que cette fin est si qualitative parce-que le personnage est dépouillé de tous ses privilèges. Comme du Charles Dickens à l’envers.
    Or il y a toujours eu des moments pas sympas dans les précédents Holland, où il s’en prend plein la figure (le Ferry, les gravats, un train, les humiliations en pagaille, etc).
    Sony a surtout laissé de côté pendant un certain temps cette petite touche d’amertume dans les scènes finales, qui était ressentie dans tous les films par Peter et/ou MJ, que ce soit avec Maguire ou Garfield.
    Au profit de moments plus ironiques chez Holland – et dans « Spider-Verse », c’était plutôt calme et joyeux à la fin.
    Mais il s’agissait ici de films qui se suivent de très près, avec peu de gros iatus, plus que pour les deux autres sagas.
    Là, cette amertume revient alors que du temps va être laissé au héros pour panser ses blessures, et se réinventer.

    – Ce costume final, au bleu très brillant (et vu au milieu de la neige, ce qu’on n’avait encore jamais vu dans tous les films live), est bien plus proche de celui de Maguire que de celui des comics – pas d’araignée dorsale ronde il semblerait. Même les lance-toiles sont peu visibles.

    https://comic.systems/actualite/6060/spider-man-no-way-home-marvel-communique-enfin-sur-les-2-autres-spider-men/

  84. Y’a un truc bizarre: strange explique que le sort a fait revenir les vilains qui savent que peter parker= spiderman…alors ok pour octopuss,bouffon,electro,homme sable et lezard mais qu’est ce que venom fout la a la fin??il n’y a meme pas de spiderman dans son « univers »…

      • …sauf dans l’Au Delà ?
        À moins que Otto l’ait compris tout seul quand il était vivant, rien qu’en voyant la technologie du Bouffon.
        Quant à Max, ça serait Harry qui lui aurait dit.
        Ça reste effectivement confus, pas préparé suffisamment à l’avance, éclipsé par tout ce qui compose le reste du film.

          • Sûrement que Dillon s’est fait des idées en se projetant sur le personnage, surtout quand celui-ci lui témoigna de l’empathie…
            Il n’avait pas tout à fait tort car tous les deux étaient assez seuls et rejettés avant leur « accident animalier » (Dillon était juste bien plus ringard physiquement). Mais même en agissant beaucoup dans le Queens, ça n’était pas spécifique à leur couleur de peau.
            Et ça permet ainsi de glisser un clin d’œil à Miles Morales – dont l’oncle est déjà introduit dans le MCU, ne l’oublions pas.

  85. Il y a un truc qui me plait bien. Est-ce un hasard ou une coïncidence que le même jour, apparaissent, d’un côté la photographie du Caïd (D’Onofrio) sur la dernière image du 5éme épisode de Hawckeye, et de l’autre, un caméo de Matt Murdock (Charlie Cox) dans le dernier Spider-man ? …. Pour moi, ça sent bon tout ça … 😉

  86. Une autre incohérence à signaler : Maguire précise qu’il ne s’est jamais battu en équipe.
    Pourtant dans le troisième, Peter a brièvement fait équipe avec Harry contre à la fois Marko et Brock.

    Et puis évidemment, pour ceux qui trouveraient qu’il y a quelque chose qui sonne bizarre avec le jeu de Maguire, c’est parce-qu’il n’a jamais eu l’occasion de lancer plein de punchlines dans les autres films.
    Soit parce-qu’il n’est pas très bon dans cet exercice, soit parce-que ce sont les scénaristes qui ne l’étaient pas (sauf avec Jameson, quoique toujours caricatural) ?

  87. https://www.topito.com/top-details-manques-spider-man-no-way-home

    https://www.superpouvoir.com/spider-man-no-way-home-et-si-le-destin-de-ces-personnages-navait-pas-change-spoilers/
    Aucune chance qu’ils fassent un autre film pour expliciter tout ça…
    Si seulement ils pouvaient faire des comics canoniques à nouveau, un peu comme pour Star Wars, explorant ce que les films et séries laissent de côté.
    Qu’est-ce qui les en empêche ? Sony ? Non, même pas…
    Incompréhensible.

  88. Vu Hier, une veritable daube

    Il reste un teen movie avec avec des blagues a la con et pour ado attarder (vous voulez de l’eau douce ou salée ? Octopus repond pourquoi salé ? Car vous etes une pieuvre …….) non la franchement on touche le fond. Ned qui est capable de créer des portails alors que strange il lui a fallu des semaines.

    Le retour des autres spidey qui arrive comme un cheveu sur la soupe sans scène epique ou badass. Aucun moment épique pour mettre en valeur les 3 spidey dans la bataille finale.

    Point positif : la bataille avec le bouffon vert dans l’immeuble qui est bien puissante et violente, le reste zero

  89. J’ai vu le film pour la deuxième fois et j’ai toujours autant adoré.

    Mais j’ai des questions qui restent sans réponse pour moi (désolé si ça a déjà été posé, mais vu le nombre de commentaires…)

    SPOIL

    – Comment le Bouffon vert peut revenir à la vie ? Et à quel moment le sort lui permet de revenir ? Juste avant qu’il ne se prenne son jet ?

    – Les méchants qui retournent ensuite dans leur monde, reviennent sur une nouvel timeline ? Car je ne pense pas que le film annule les autres films ?

    – Comment Electro peut être touché par le sort, car il ne connait pas l’identité de Spider-Man ? Il le dit lui-même « je pensais que t’étais noir ». A moins que le Osborn de son monde le lui a dit en off ?

  90. Si on regarde bien, ces films avec Holland n’ont fait que respecter l’idée originale des comics, à savoir que Peter est mordu par l’araignée aux alentours de ses 15 ans, l’âge moyen des lecteurs de l’époque – contre 17 ans dans les films précédents.
    Ce qui l’oblige à devenir un homme un peu plus tôt, avant sa majorité… Mais tout en restant un ado insouciant censé avoir encore un peu de temps devant lui.
    Or s’il ne peut plus être un employé photographe du Daily Bugle car il est encore mineur, il était trop exposé en tant que super-héros assez fort (proportionnellement à une araignée) pour ne pas être parrainé par des adultes.

    En somme oui, c’est comme si ces films étaient une version étirée et ultra augmentée de la première moitié du film de 2002 (ou de l’ensemble du film de 2012), avant le passage à la vie active et hors du lycée.
    Mais ce n’était pas non plus vain, tout ça parce qu’il ne s’agissait pas encore d’un adulte majeur… mais un Spider-Man fait pour durer au delà de 3 films.

    Et l’année 2021 de Marvel Studios d’ajouter son ultime réflexion sur le Deuil.

  91. https://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/Trop-de-fan-service-dans-Spider-Man-No-Way-Home-

    https://www.tomsguide.fr/spider-man-3-a-une-connexion-avec-loki/

    Allez… Rendez-vous de l’autre côté. 🎆🎉🎊

  92. https://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/Spider-Man-No-Way-Home-pas-besoin-dacteur-pour-faire-revenir-LHomme-Sable
    Même pas de mocap… On ne le verra plus pareillement maintenant, il en devient encore plus immatériel (mort ?).

  93. https://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/Andrew-Garfield-raconte-son-retour-en-Spider-Man-dans-No-Way-Home
    Preuve que ce n’est pas juste du fan-service, s’il s’agit d’un arc narratif tangible – donc seule l’apparition de Matt Murdock était un simple clin d’œil au fans, sans plus.

    Mais au fait… Et si le Spidey de Maguire y apparaît principalement en civil parce-que… Son Spider-Man est lui-même accusé de meurtre (voir l’affiche dans la bande-annonce de « Morbius »), et doit donc se faire plus discret ?

  94. Et en fin de compte, cette fin de « No Way Home » est bien plus originale et radicale qu’on ne le croit. Elle permet aussi de bien jouer avec les connaissances que l’on prétend avoir de Spider-Man, et de ce qu’il est censé être.
    Car en vérité, Peter Parker n’a jamais été aussi isolé que ce que l’on voit ici. Aussi bien dans les comics que chez Raimi ou Marc Webb, même quand il était dans une quelconque panade, il pouvait tout de même se tourner de temps en temps vers sa tante, ou quelques amis proches, même en continuant à essayer de s’en sortir tout seul.
    Tandis que là, ce Sort (simplifié faute de temps, à ce qu’on dirait) l’a carrément « invisibilisé » aux yeux de tous, et en plus il est complètement orphelin.

    Jamais vu ça..! Non seulement c’est très abrupte, mais en plus c’est une négation de ce sur lequel repose tout le MCU, et qui fait aussi partie des codes de narration du Spider-Man de Holland… À savoir que c’est un reflet de notre monde interconnecté, où on ne peut jamais être complètement seul, on peut souvent compter intimement sur l’aide (providentielle ou non) de personnes qui vous connaissent et sont un peu comme vous.
    Bon bien sûr, on ne sait pas non plus si ce Sort peut être renversé, si jamais il se présente à nouveau sous son nom (« ah oui, je me souviens de Peter Parker maintenant ! »).
    Et évidemment, Peter devrait se faire de nouvelles connaissances ensuite, pour sa nouvelle vie.
    Mais en attendant, il a consciemment rejetté l’idée de revenir dans la vie de ses anciens proches. Place à l’introspection donc.

    https://hitek.fr/actualite/spider-man-personnage-doctor-strange-2-devait-apparaitre-no-way-home_32551
    Imaginez un autre univers où les sorties originelles de ces deux films n’avaient pas été inversées ? 😉

    Idées pour les suites :
    Fusionner scénaristiquement les personnages de Ben Parker et Ezekiel Sims, pour revenir aux origines – la morsure – et préparer l’avenir – l’attaque dimensionnelle des Héritiers (à l’époque, une sorte de prélude au Crossover moderne Secret Wars).
    Morbius pourrait lui aussi être associé aux Héritiers, des vampires tels que… Morlun. D’autant que la présence de références à quatres franchises distinctes dans la bande-annonce du film, peut laisser entendre un lien avec le Multivers. Et une traque de l’Araignée ?
    Tiens d’ailleurs, est-ce que le Sort de Strange n’a pas effacé aussi l’identité des Peter Parker des autres univers ? Sont-ils à l’abri ? Les reverra-t-on tous dans « Enter the Spider-verse » ?
    Avec les autres traques possibles bien entendu : Venom, du moins son bout de symbiote.
    Et Kraven, surtout quand le héros est encore publiquement soupçonné de meurtre… Mais ce film là s’avère aussi improbable que celui sur Gambit.

  95. https://www.tomsguide.fr/spider-man-no-way-home-plusieurs-scenes-ont-deja-ete-modifiees-alors-que-le-film-est-encore-au-cinema/
    Plus fort que George Lucas !

  96. http://braindamaged.fr/18/01/2022/spider-man-no-way-home-andrew-garfield-a-menti-a-emma-stone-spoilers/
    Plus on le voit en interviews, plus c’est sûr qu’on va le voir revenir… 🤩

    • https://www.eklecty-city.fr/cinema/spider-man-une-scene-a-convaincu-andrew-garfield-de-revenir/
      Ok, dès le départ c’était clair qu’il reviendrait surtout pour ça.

  97. https://www.universdescomics.com/2022/01/spider-man-no-way-home-devoile-son-affiche-la-plus-stylee-jusqua-present-image/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=spider-man-no-way-home-devoile-son-affiche-la-plus-stylee-jusqua-present-image
    Mieux vaut tard que jamais… Vous voyez qu’ils savent faire.

    http://www.unificationfrance.com/spip.php?page=pages_mobiles&squelette_mobile=mobile/article&id_article=70906

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here