Peacemaker : Votre avis sur les épisodes ‘A Whole New Whirled’, ‘Best Friends Never’ et ‘Better Goff Dead’ [1×01, 1×02 et 1×03] !

26

Un an après WandaVision, c’est au tour de l’Univers Cinématographique DC Comics de passer par la case télévision ! Episode 1… Juste par curiosité, il y a des gens qui n’ont pas vu The Suicide Squad et qui vont tester Peacemaker ? Si c’est le cas, signalons que la première minute spoile une bonne partie du film. Dans ce pilote, James Gunn prend le temps de nous présenter l’équipe qui accompagnera Christopher Smith, sans nous surcharger avec l’habituelle première mission. Le réalisateur des Gardiens de la Galaxie n’a pas carte blanche, mais une véritable carte Platinum à sa disposition, avec des heures et des heures pour étaler toutes ses lubies ! Au hasard, les troisièmes couteaux, les longues chamailleries et un goût immodéré pour les réflexions en dessous de la ceinture. John Cena est toujours aussi bon en colosse bas du front. Gunn filme sa compagne, Jennifer Holland, comme personne. Et Eagly est un excellent gag à lui tout seul ! Nous avons donc affaire à un solide pilote qui pose suffisamment bien les bases pour donner envie de voir la suite : qu’est-ce que le Projet Papillon et pourquoi la dame en petite tenue s’est transformée en une Cheetah plus convaincante que la Cheetah de Wonder Woman 1984 ? Je vous le demande.

Episode 2… Chic, James Gunn ne joue pas la montre ! A l’heure où de nombreuses séries alignent des épisodes trop courts ou trop longs, Peacemaker a déjà trouvé un juste milieu en adoptant tout simplement la durée standard de 42 minutes (et des poussières). Impossible d’ignorer le générique, qui rappelle ‘Guardians’ Inferno‘, clip dans lequel David Hasselhoff se déhanchait au milieu des stars des Gardiens de la Galaxie Vol. 2. Quant au générique de fin, il cache systématiquement une courte scène bonus ! Présentement, on saluera la grande évasion qui ouvre cet épisode, véritable morceau de bravoure de la part de notre anti-héros en slip. Un réacteur dorsal n’aurait effectivement pas été de refus. Pour le reste, cela fait sourire et c’est bien rythmé… et des aliens sont impliqués ? Fichtre. Cela sent le complot reptilien à plein nez ; le sénateur à tuer serait alors l’un des extraterrestres libéraux infiltrés mentionnés par l’Alex Jones parodique dans le premier épisode.

Episode 3… Autant prévenir pour ceux qui comptaient voir Peacemaker en famille, c’est de loin la série super-héroïque la plus crue qui existe, que ce soit au niveau de la violence ou de la sexualité. Même en terme de ‘Fuck’, Doom Patrol est sans doute battue avec pas moins de 91 occurrences dans l’épisode 2 ! James Gunn s’amuse tellement qu’on a bien envie de prendre au pied de la lettre la blague sur Mothra : Christopher Smith va-t-il affronter un papillon géant dans le season finale ? Tout est possible. En tout cas, nous avons assisté à une première mission pleine de surprises, grâce à l’implication de Vigilante et aux cabrioles de Judomaster. Mais quand on voit l’ampleur du complot extraterrestre… C’est Secret Invasion avant l’heure, une menace digne de la Justice League ! Oups. Trop tôt, comme on dit.

Peacemaker – Saison 1 – Episode 1 – ‘A Whole New Whirled’ : Après sa guérison miraculeuse, Peacemaker rentre chez lui et découvre que sa liberté a un prix.

+++++

Peacemaker – Saison 1 – Episode 2 – ‘Best Friends Never’ : Après la fuite risquée de Peacemaker, la tension et la méfiance s’installent au sein de l’équipe. Plus tard, alors que Peacemaker se débat avec sa nouvelle mission, il reçoit un visiteur surprise.

+++++

Peacemaker – Saison 1 – Episode 3 – ‘Better Goff Dead’ : Lors de leur première mission officielle pour assassiner des « papillons » présumés, Economos et Murn sympathisent, et Peacemaker et Harcourt parviennent à un accord. Mais tout va de travers avec l’arrivée du Judomaster.

————————————————–

Peacemaker – Saison 1 – Episode 4 – ‘The Choad Less Travelled’ : Synopsis inconnu.

﹡﹡﹡﹡﹡

﹡﹡﹡﹡﹡

La série Peacemaker est diffusée chaque jeudi sur HBO Max, avec John Cena (Christopher Smith/Peacemaker), Steve Agee (John Economos), Robert Patrick (Auggie Smith), Jennifer Holland (Emilia Harcourt), Chris Conrad (Adrian Chase/Vigilante), Lochlyn Munro (Inspecteur Larry Fitzgibbon), Chukwudi Iwuji (Clemson Murn), Annie Chang (Inspectrice Sophie Song) et Christopher Heyerdahl (Capitaine Locke).

26 COMMENTAIRES

  1. J’ai découvert The Suicide Squad hier : je l’avais raté au cinoche, et donc rattrapé en bluray.

    Bah j’ai beaucoup aimé ! Franchement, ne serait-ce que pour cette intro de dingue, avec le pétage de plomb de Michael Rooker qui m’a fait pisser de rire (et surtout qui donne vraiment sons sens au titre, là on les voit clairement comme de la chair à canon, ce qui était pas forcément le cas dans le premier) et pour la scène de l’évasion d’Harley, juste magnifique à tous points de vue.

    Non, franchement, le film était super sympa ! Du coup, me tarde de me mater la série ! C’est Gunn qui réalise aussi, ou c’est juste le producteur / scénariste ?

  2. C’est vraiment du Gunn pur jus…Maintenant c’est clair que c’est autre chose que Wandavision, on est plus proche d’un the boys par exemple…c’est pour les grands enfants quoi….perso j’aime

  3. Plus il y a d’enthousiasme pour ce mini « Gunnverse », plus on sent s’éloigner les Gardiens de la Galaxie, et peut-être l’enthousiasme de Gunn lui-même pour eux..

      • Reste à savoir quel est le « meilleur » Gunn : celui qui ne peut pas s’empêcher de mettre du Gore de sale gosse pour soutenir son propos ? Au risque que ça finisse par n’être qu’un cache-misere soulant à force.
        Ou celui qui n’en n’a pas besoin, qui est capable de raconter ses histoires sans mettre des tripes partout, puisque les personnages sont déjà, quoi qu’il arrive, grotesques ?
        Qui est le plus mature des deux Gunn ? Où a-t-il vraiment le plus de liberté ?

    • Ce qui n’est pas pour me déplaire à titre perso. J’ai adoré son premier GotG mais détesté le second. Toujours eu du mal avec son adaptation de Drax, plus débile et moins sanglant que sa version comics (bon OK, avis de « puriste » mais quand même…). Ce que Disney lui a fait étant très moyen, s’il s’éclate et livre des fictions où il a carte blanche pour DC ça me va à fond (cf. ses propos sur l’éventail de possibles qu’il a eu pour son Suicide Squad – il pouvait même tuer Harley si ça le chantait) ; il est plus à l’aise sur du gore/violent tout en gardant une certaine fluidité dans le format équipe et humour cool. On le sent moins cadenassé chez DC que Marvel, je suis curieux de découvrir Peacemaker du coup. Il n’oubliera pas sa conclusion pour GotG, restez confiant 🙂

      • Des puristes pourront aussi citer le Drax datant de l’Infinity Watch, qui avait régressé jusqu’à à être complètement enfantin et neuneu. Et là, c’était bien pire, c’était pas juste un extraterrestre qui réfléchit au premier degré et sans filtre comme dans les films – dans une équipe qui n’est pas identifiée originellement comme trop trash et sanglante.

          • C’était une décennie avant ça…
            Là, pour Annihilation, ils s’étaient sûrement inspirés de Riddick pour reformater le personnage, lui enlever sa cape et ses collifichets.
            C’était la phase « fou très imprévisible » (mais pas tant que ça, ils ne les a jamais gravement trahi, par exemple).
            Au cinéma, ils ont étendu ce côté « fou imprévisible » à ses dialogues, faits pour être régulièrement insolites et gênants, ce qui le met encore plus à part de ses camarades.
            C’est comme Homer Simpson : on sait qu’il est idiot, ou au moins « dans son monde ». Ce qui est intérressant, ce sont les moments où il finit par se mettre du plomb dans la tête, par comprendre les autres – ou être compris d’eux.

    • Décidément, je ne comprendrai jamais ceux qui préfèrent un film ou une série pas terrible temps que c’est intégré à un univers partagé, qu’un bon film ou une bonne série tout court…

    • Pour Jelsi99. Attention je te donne la réponse mais si tu veux découvrir par toi-même ne lis pas.

      Légers SPOILERS (je n’ai vu que le premier épisode pour l’instant).
      On sait que ça se déroule 5 mois après la fin du film « The Suicide Squad », c’est totalement la suite assumée/dans la continuité et ça mentionne Aquaman et Batman à l’oral pour deux gags. Pour l’instant il y a « que » ça de connexion avec le DCEU (+ caméo d’Amanda Waller).

  4. Qu’on aime ou pas le Style du bonhomme. C’est toujours un Plaisir de découvrir une œuvre non bridé et passé à la moulinette par les studios.
    Écrit et réalisé, ça relance le débat, sur ce qu’est un film (série) d’auteur.
    Moi j’adhère complètement.
    Ça n’ira probablement pas au niveau des tops séries HBO, mais c’est déjà nettement plus intéressant que les séries Disney et CW.

  5. Un premier épisode très chouette !
    On sent que c’est une série brute et sincère dans sa réalisation !
    Les personnages sont déjà attachants, John Cena excellent, déjà des moments mémorables, et quel générique !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here