The Amazing Spiderman : J’ai vu la bande annonce et huit minutes du film !

27

New York, Los Angeles, Rio, Londres, Mexico, Berlin, Madrid, Rome, Moscou, Sydney, Tokyo, Séoul et… Paris ! Malgré la tornade The Avengers, le film The Amazing Spiderman prouve aujourd’hui qu’il ne va pas faire de la figuration cet été. Pour le confirmer, un grand évènement a donc été organisé dans plusieurs capitales du monde, la diffusion quasi-simultanée d’images inédites du film. Un beau cadeau pour les fans, renforcé dans certains pays par la présence de membres du casting : le réalisateur Marc Webb à Los Angeles, Andrew Garfield à New York, Emma Stone à Rio de Janeiro et Rhys Ifans à Londres.

Qu’avons-nous vu exactement ? Deux choses : la nouvelle bande annonce – 2 minutes et 24 secondes -, qui sera mise en ligne demain matin officiellement (vers 9 heures) ; et un montage de huit minutes du film. La bande annonce était en 3D. Le montage en 2D, avec des images non finalisées (animatiques et quelques fonds bleus). Se souvenir en détail de chaque scène de la bande annonce étant impossible – d’autant plus qu’elle sera de toute façon disponible dans moins de 24 heures – je vais me concentrer sur le montage. Les grandes lignes sont d’ailleurs reprises dans le trailer. Un mot quand même sur cette bande annonce : à l’inverse d’une vidéo The Avengers, on sent clairement la volonté de présenter une histoire, des enjeux dramatiques, et pas seulement un concentré d’action jouissif…

Le montage de 8 minutes reprend partiellement celui diffusé lors du Comic Con. Voici les moments-clefs :

– Tout commence au lycée. Flash Thompson, comme à son habitude, brutalise un élève. Il le tient la tête en bas et le force à manger des légumes. Peter Parker arrive, se fraye un passage et s’interpose. Flash lui demande de prendre une photo. Parker refuse et se fait tabasser. Il termine par terre.

– A l’intérieur du lycée, Peter riposte et plaque Flash contre le mur. Scène avec l’Oncle Ben qui fait la morale à son neveu au sujet de la violence. Gwen Stacy apparaît alors au détour d’un couloir. Oncle Ben demande à Peter s’il s’agit bien de la fille qu’il a sur son ordinateur en fond d’écran. Peter est gêné, et plus encore lorsque son oncle le dit à Gwen ! Moment guimauve entre les deux tourtereaux. Peter fait le premier pas et donne rendez-vous à la jolie blonde. Il sautille (véridique, c’est charmant).

–  La découverte de la sacoche. Tante May et Oncle Ben redécouvrent par hasard une sacoche ayant appartenu au père de Peter. Ce dernier en fait l’inventaire. Il y a une photo de Richard Parker avec un certain Docteur Curt Connors. Peter demande alors qui est cet homme.

– Peter se rend à Oscorp. Il rencontre le Docteur Connors et se présente. Dans le bureau du scientifique se trouve un grand tableau noirci d’équations. Peter en résout apparemment une sans grande difficulté, à la grande surprise de Connors. Le scientifique déclare que le père de Peter et lui travaillaient ensemble à changer le monde. Il est sous-entendu que c’est Peter qui provoque involontairement la création du Lézard (en résolvant l’équation sans doute ?). Il se sent donc responsable des évènements qui surviennent par la suite.

– Connors s’injecte un produit. Parker entre dans un laboratoire illuminé d’une lumière bleue et habité par des dizaines d’araignées. Ellipse.

– Peter Parker se réveille chez lui et… écrase littéralement son réveil. C’est le début de sa première journée avec ses pouvoirs. Il casse également le robinet, explose son dentifrice… Mais il passe enfin aux choses sérieuses en voltigeant (en civil) dans un hangar, volant de chaîne en chaîne.

– Dîner chez les Stacy. Peter prend la défense de Spiderman. Le Capitaine Stacy n’apprécie pas. Peter : “Spiderman protège les gens quand la police est incapable d’agir.”. Stacy lance un mandat d’arrêt contre Spiderman, ce justicier qui est masqué alors que lui porte une plaque.

Spiderman en mission : il se cache dans une voiture que veut voler un homme. L’homme sort un couteau. Parker se prosterne à terre, “Pas un couteau, pas un couteau”. Mais finalement il l’entoile avec humour, jet par jet ! Scène intime entre Peter et Gwen (qui connaît donc le secret de son petit ami) : celle-ci ne veut pas endurer au quotidien l’angoisse du retour de son bien aimé. Chaque jour, elle se demande si son père policier reviendra sain et sauf de mission. Elle ne veut pas revivre ça avec Peter.

– Grosse séquence avec une unité “anti-Spiderman”. Le héros est touché par une sorte de projectile électrique. Il tombe à terre et est menotté. Stacy s’approche et lui enlève son masque… et immédiatement, Peter entre en action, se libère, met Stacy à terre et parvient à battre/éviter 38 hommes (c’est l’une des répliques de la bande annonce). Cette scène fait énormément penser à l’unité mise en place par J. Jonah Jameson/Norman Osborn dans les comics récents.

– Concernant le Lézard : on voit bien l’un de ses yeux, l’une de ses pattes, un bout de sa queue (il essaye d’étrangler Peter). Le corps est aussi visible, mais les plans sont tellement rapides qu’il est difficile de discerner le reptile avec netteté. L’image qui se rapproche le plus de ce que j’ai pu voir est celle-ci :

Connors ne porte pas sa célèbre blouse blanche. Il fait des siennes sur un pont, avec des voitures qui volent. Il se concentre sur une, qu’il transperce avec ses pattes. Combat final (?) contre Spiderman en haut de la flèche du building Oscorp. De nuit, les deux personnages s’affrontent. La flèche se brise et s’écroule, avec Spiderman qui est obligé de sauter.

Le tout est entrecoupé bien entendu d’autres images rapides, notamment de voltige. The Amazing Spiderman est clairement le spectacle super-héroïque à voir en 3D cette année. Lors de la diffusion de la bande annonce, la profondeur obtenue entre le héros et l’arrière-plan était extrêmement prometteuse. C’est le personnage qui veut ça : un héros qui se balance avec de la vitesse et du mouvement, c’est idéal pour le relief ! Passons maintenant aux acteurs. Andrew Garfield apporte ce qu’il manquait à Peter Parker version cinéma, et qui est l’une de ses caractéristiques dans les comics : une certaine légèreté, de l’humour. Peter Parker est un type bien, un garçon sympa, bon, et en regardant Garfield jouer, on ressent immédiatement ça ! Si en plus, c’est une tête, un vrai scientifique capable de créer lui-même son lance-toile… Tout y est.

Que dire à propos d’Emma Stone, si ce n’est qu’elle est un portrait vivant de Gwen Stacy. Il serait malhonnête de juger sa performance sur le peu qui a été montré, donc je préfère m’abstenir. Martin Sheen (Oncle Ben) est déjà parfait. Sally Field (Tante May) semble transparente.

Un mot sur l’organisation. Pas de quoi être déçu. Le programme était prévisible (bande annonce + montage) et au rendez-vous. Seulement, il est regrettable de voir une salle au quart vide, qui aurait donc pu accueillir plusieurs dizaines de fans supplémentaires… Et pour finir, le petit cadeau habituel de ce genre de projection, un T-Shirt exclusif reprenant l’affiche du film avec au dos le nom des villes accueillant la soirée. Vos photos (dont le fameux T-Shirt) et votre réaction pour ceux qui ont participé à ce chouette évènement, c’est sur le forum que ça se passe !

                          

[Photos de sofianeomari]

——————————————————–

The Amazing Spiderman sort dans les salles françaises le 4 juillet 2012, avec Andrew Garfield (Peter Parker/Spiderman), Emma Stone (Gwen Stacy), Rhys Ifans (Dr. Curt Connors/le Lézard), Martin Sheen (Oncle Ben), Sally Field (Tante May), Denis Leary (George Stacy), Campbell Scott (Richard Parker), Julianne Nicholson (Mary Parker), Irrfan Khan (Dr. Ratha), Chris Zylka (Flash Thompson) et Miles Elliot (Billy Connors).

27 COMMENTAIRES

  1. Note aux fidèles commentateurs qui n’ont pas encore d’avatar : pour commenter avec sa propre petite image de profil, il suffit d’en choisir une sur le site Gravatar. Vous pourrez ainsi utiliser votre image sur tous les sites internet qui fonctionnent avec WordPress ! Attention, il faut indiquer la même adresse mail ici et pour ouvrir le compte Gravatar. Cela prend qu’une petite minute, et c’est plus sympathique quand tout le monde a son image de profil ! Mais interdiction de prendre un avatar Deadpool !

  2. punaise j’ai hâte de me lever demain, de checker sur mon phone Lestoilesheroiques durant le cours de Droit, et regarder cette bande annonce! vite vite vite!
    J’en attend beaucoup de cette bande-annonce, pas forcément le Lézard, mais j’sais pas, j’ai vraiment hâte, j’attends ce film avec impatience!

  3. Spider-Man menotté, et à 2 doigts de se faire retirer le masque, ça ça a l’air cool, c’est même une première si je ne me trompe pas en ce qui concerne un super-héros.

  4. J’étais à Londres, en prime on a donc eu droit à la présence de Rhys Ifans 🙂 Je ne m’attendais pas à être aussi agréablement surpris : approche plus réaliste du personnage, une Gwen pas (trop) potiche, une relation Spidey-police plus proche des comics, des effets 3D et scènes d’action pas dégueulasses, les parents de Peter pas trop encombrants au niveau de l’histoire … La seule chose qui m’emmerde, c’est et ça restera la gueule du Lézard, mais bon, ça se présente très bien tout ça.

    • C’est un choix. Une page/une page et demie de texte en Word, ça demande du temps.

      Donc si le compte-rendu n’était pas en direct, j’aurai aussi eu des commentaires dans les autres articles Spidey pour dire : “Hey alors, Mr. Toiles Héroïques, elle est où la description de la soirée” 😀

      Je fais comme les sites américains, c’est tout ^^ Les sites français, spécialisés ou non, attendrons gentiment demain pour publier un article complet. Moi, je préfère le faire directement après la séance, car je sais que certains attendent, et c’est normal.

      Résultat des courses, je crois proposer la seule description en français pour l’instant sur un site web. C’est un choix !

  5. apparament ca va le faire ce film.tt le monde craignait un spiderman au rabais mopi je pense qu’on va etre agreablement surpris j’aime bien l’appproche du realisateur

  6. C’est vrai que c’était bien sympa, En plus j’ai trouvé les hommes de la sécurité plutôt sympa et marrant. Tu as oublié aussi le moment où on le voit fabriquer sa toile et la tester.
    Je trouve que Spidey a bien plus d’humour que l’autre Spider-man qu’on a eu.

  7. Très bon article Mr.TH, j’ai suivi toute tes mises à jour hier soir, et je te remercie de ton travail pour tous ceux qui comme moi n’ont pas pue se rentre a cette projection promo 😉 !
    En tout cas je suis réconforté, et heureux de savoir que ce film prend une très bonne tournure :). Juste une chose Mr.TH : Y a t’il eu une bande son à travers les différents extraits ? Si oui, qu’en penses tu ?

  8. Alors la c’est super j’atend ça depuis….depuis longtemps.Maintenant une histoire et un beau costume!Les yeux jaunes commencent a me plaire;ma seule deception c’est que le lezard ne ressemble pas à un lézard !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here