Gotham : La série accueillera des vilains mythiques et… Batman !

49

gotham-serie-tv-joker-batman

Changement de cap pour Gotham ! Kevin Reilly, le président de la Fox (la chaîne américaine, pas le studio), a lâché de croustillants détails sur la future série. Initialement, le projet était présenté comme un show centré sur le jeune détective James Gordon, plusieurs années avant la ‘naissance’ de Batman. Enfin ça, c’était avant. Un invité de dernière minute est maintenant annoncé : “La série suivra Bruce de l’enfance jusqu’au moment où il endossera la cape (dans le dernier épisode).” 

Était-ce prévu depuis le début ? Mystère. Rappelons toutefois que Gordon enquêtera dans le pilote sur le meurtre des parents de Bruce Wayne. Un acteur âgé de dix ans est d’ailleurs recherché pour incarner le futur milliardaire. Mais apparemment, il faudra que la production s’entoure de plusieurs visages, pour représenter le héros à différentes étapes de sa vie. Bref, vous l’aurez compris, après Smallville, Gotham ! A quelques (gros) détails près.

Tout d’abord, nous ne sommes plus sur The CW qui cible les jeunes, mais sur la Fox. Ensuite, les enquêtes de Gordon promettent d’être assez sombres, puisque nous allons découvrir les origines d’individus peu recommandables comme le Sphinx, le Pingouin, Catwoman et le… Joker (bonne chance à celui qui succédera à Heath Ledger) ! Reilly poursuit : “Nous verrons comment ils sont devenus ce qu’ils sont alors que Gotham est au bord du gouffre.” Enquêtes, vilains et… héros. Nous aurons bien droit à une série sur Batman. Alors, heureux ?

49 COMMENTAIRES

  1. Perso je pense que la série restera focalisé sur Gordon et ses enquêtes, mais on aura en toile de fond l’évolution du jeune Bruce Wayne jusqu’au moment ou il décide d’enfiler son célèbre costume.

  2. GOTHAM sera l’équivalent des AGENTS OF SHIELD pour Warner. Tout simplement.
    Donc, dans la même logique que la série concurrente voit certains personnages des AVENGERS venir, il est normal de voir Batman & autres dans GOTHAM. Après, j’imagine assez un traitement à la INDY JONES JR avec un Batman version Affleck se remémorant ses souvenirs & n’apparaissant que très peu.

    • Pour moi, ce Gotham et Marvel agents of shield seront deux séries très différentes ; tout du moins je l’espère, faisant partie des déçus d’Agents of shield. Essentiellement parce que l’univers de Gotham me parait plus sombre et plus adulte que ne se veut une série tout public. Et ensuite parce que beaucoup ont été désappointés dans la série ABC par l’absence d’individus dotés de super pouvoirs qui aurait rapproché le projet de l’univers cinématographique d’Ironman ou de Thor. Avec la genèse de Batman, la référence directe n’est plus Gotham central, mais bien Year one … Voir du Batman confidential de 2009. Batman n’a pas de super pouvoirs et c’est bien là sa première force. Certains de ses ennemis en ont, mais ce ne sont pas leur principal attrait. La folie dans laquelle la plupart baigne est aujourd’hui d’avantage le critère qui fait le succès de ce personnage et de ses opposants. En cela, le concept semble effectivement plus proche de Smallville, à cette différence majeure que comme le soulignait Flo il y a peu, Clark devait avant tout apprendre à vivre avec ses super pouvoirs et les cacher. Ce qui n’empêchait pas un déploiement de moyens hors du commun là où dans Gotham, ce devra être plus feutré et plus axé sur la psychologie de la naissance du héros torturé
      Bref, je fonde énormément d’espoir dans cette série, même si elle prend cette nouvelle direction. J’espère aussi que si aucun lien direct n’est énoncé, la Fox saura au bout de quelques saison signer un acteur au physique proche de Ben Affleck pour simuler un peu de cohérence avec l’univers cinématographique, même s’il a été dit que DC au ciné et séries ne seront pas directement liées.

    • peu probable, vu que les deux séries seront produites par des chaines concurrentes … sans parler du fait qu’elles ne seront pas liées au DCCU!

  3. Attention aussi à ce que la Gotham télé ne soit pas édulcoré, dans le style des procédurals scientifique à la Bones. Genre on montre un cadavre dégoutant quelques secondes, et le reste de l’épisode est plombé par une mécanique d’indices révélés au compte goutte par des personnages super forts mais gentiment coincés dans leur conservatisme. Comme dans toutes les grosses séries de network, hélas.

    Après si la série ne repose que sur le thème de “regardez, voilà pourquoi untel est comme ça!”, ce qui était intéressant pour enrichir quelques personnages capitaux dans Smallville, ici ce serait vite insupportable si ça devenait trop systématique, surtout en ce qui concerne le Joker. Nolan l’avait bien compris, ce qui rend le personnage d’autant plus effrayant c’est qu’on ne sait RIEN de lui, comme s’il avait été “vomi” des entrailles de la Terre. On sait quand même ses origines, qu’il a été Red Hood, mais on ne connait pas son nom, d’où il vient etc… pas plus que les autres personnages. C’est une énigme vivante qui n’existe qu’avec Batman et qui n’arrive jamais à mourir. Et puis Tim Burton lui avait déjà donné une identité dans son film, aucune raison de refaire la même chose.
    Pour le Pingouin, Harvey Dent et quelques autres par contre… Mais une ou deux fois par saison, c’est bien suffisant.

    • d’autres hypothèses peuvent également être travaillées. Imagine que sur une saison, on suive en arrière plan les agissements d’un malfrat susceptible de devenir le Joker, que plusieurs indices laissent à supposer que ça va lui arriver, qu’il va finir par tomber dans une cuve de produits chimiques, mais qu’avant ça, on va disséquer sa personnalité, donner son nom, exposer son entourage et ses conditions de vie … et qu’un cliffhnager de fin de saison le fasse mourir dans cette cuve de produits chimiques et que ce soit le pote de ce malfrat, le personnage de troisième plan durant toute cette saison, celui dont on a rien appris, qui ait le visage déformé par un affreux rictus. Je veux dire, plein de mécanismes subtiles sont possible pour mettre en place un principe et le contrecarrer ou le “contredire” d’un début à une fin de saison ou d’une saison à l’autre. non?

      • Ben c’est bon, t’as spoilé la grosse surprise de la série, on remballe 🙂
        Ce genre de truc était accidentel dans une série comme Caprica, et pas du tout prémédité dans Smallville. Le préparer à l’avance dans Gotham, ça fait basculer l’intrigue dans le 50/50. Un peu comme pour Jason Todd dans les comics, on peut imaginer les retours spectateurs décider si “vous aimez que cet acteur soit le Joker ou pas ?” Ou que celui qu’on croyait être le Joker devenait en fait… le Riddler ?

        • dans l’univers de Batman, il y a ses ennemis qui existent parce que Batman est le justicier de la ville et ceux qui sont mauvais pour d’autres raisons et qui sont présent avant l’apparition de Batman. Et ça dépend quelle version sera choisi. Pour le Pingouin par exemple dans le film où le second dessin animé, les Cobblepot nourrissent de la rancune envers les Wayne mais dans le premier dessin animé, c’est juste un tenancier de cabaret un peu spécial et un caïd.

        • Comme toi, Flo, je n’ai fait qu’emmètre une hypothèse de mécanisme scénaristique parmi un nombre invraisemblable d’autres. Aujourd’hui Superman peut tuer dans un film, mais toujours pas dans les comics. Et Deathstroke à deux alter égo dans une série et toujours un seul et unique dans les comics. Ce que je veux dire, c’est que le champs des possibles est large, et qu’il n’y a pas pour le Joker que la version Nolan ou celle de Souriez! Surtout pour l’univers de Batman où les remises à zéros dans les comics et la multitudes d’adaptations animées ont donné bien de facettes à son histoire. Du moment que ce n’est pas en totale contradiction avec la version Battlfeck au point de diviser une fois encore les fans et que les non-dits laissent planer une semblant de cohérence entre le DCCU et la série Gotham (et Arrow également) moi, ça me va bien. Le reste on jugera devant la série. Sur le papier MAoS partait pour être triomphale et on voit le résultat. J’espère donc que l’objectif de la Fox est de proposer quelques choses de novateur et pas simplement de faire de l’audience en prévision des séries netflix.

          • Encore une fois Superman a déjà éxécuté Zod dans le comic Man of Steel de John Byrne. Tout est dans les comics dans cas là, ce n’est pas une trop grosse variation.

  4. Si le principe est bien de faire un Smallville pour Batman je trouve ça idiot au possible… Bruce Wayne est revenu à Gotham en étant Batman, dans sa jeunesse il était justement dans les pires recoins du monde pour suivre son entrainement.
    Donc j’aime autant suivre les aventures du jeune enquêteur James Gordon, mais bon Gordon en jeune enquêteur ne peut rien faire contre le Sphinx ou le Joker donc je ne vois pas non plus l’intérêt d’avoir des super-vilains…

  5. L’évolution de la pré-production de cette série est fascinante, parce qu’on voit clairement l’évolution de “on va faire une série policière sur Gotham” vers “on va faire un Smallville PG-14”.
    Pourquoi?
    Est-ce que c’était prévu? Je ne pense pas.
    Est-ce une adaptation à une réaction tiède du net? Peut-être, au-delà du “cooool” initial, beaucoup d’entre nous ont réfléchi intelligemment au concept et n’étaient plus très convaincus.
    Contrepoids à Marvel? C’est très possible, surtout si c’est nourri d’un très léger complexe de supériorité au regard des excellents résultats de Arrow par rapport à Agents Of S.H.I.E.L.D.

    Bizarrement, cette nouvelle mouture m’intéresse beaucoup moins que l’autre. Trop classique, trop convenu. Et puis croyez pas qu’après le pilote, on aurait un Double-Face et un Pingouin par épisode, ce serait un coup au cul à la continuité (Batman crée ses propres démons), non ce seront des persos plus secondaires, voire bien marginaux. A la limite, un arc de plusieurs épisodes sur Zsaz?

    Bref, je préférais largement la précédente version, parce que l’attente des gens maintenant sera différente et polluée par le spectre de Batman.

    • “on va faire un Smallville PG-14”
      ça je n’y crois pas un instant. d’abord parce que ce qui paraissait révolutionnaire au temps de Smallville parait aujourd’hui être un procédé éculé dans les séries télé et ensuite, parce que Smallville est aujourd’hui décrié par un grand nombre de fans.

      • Smallville décrié par des fans ? Pas vu, à moins que ce soit les fans d’action qui rejettent en bloc sa narration (ou le peu qu’ils ait vu) au profit du boum boum bien excitant de MoS. Pas de demi mesure, c’est dans l’air du temps.
        Et peut-être un ras le bol des préquels, bien qu’avec les résultats des Hobbits…

        • Oui décrié par les fans, c’est devenu n’importe quoi, ça tournait en rond et le public a toujours été les ado. Donc forcément quand on a plus 14 ans à la saison 5 on passe à autre chose surtout quand la série devient du grand n’importe quoi.

          • oui, il y a un paquet de gens qui ne reconnaissent pas vraiment cette série comme la vraie genèse du personnage, qui n’ont pas apprécié ce qui avait été fait du Big blue au fil des saisons et surtout qui préféraient oublier cette série très acidulée au final, je pense. Je peux me tromper mais (à part toi :)) j’ai rarement rencontré des grands fans de Smallville qui déplorent l’arrêt ou la disparition de cette série plutôt superficielle. Mais bon, t’en offense pas, je sais que toi tu es un grand fan puisque tu la cites fréquemment. Elle a dû bercer ta prime jeunesse. Sinon, ben , je comprends pas … lol
            On a tous nos faiblesses. moi, c’est GL, toi c’est Smeulville!

          • Raté, j’étais déjà adulte au début de Smallville et je l’appréciais sans rien avoir à fiche des niaiseries ado classiques qu’on pouvait y voir un tiers du temps dans les premières saisons. Et je l’ai d’autant plus apprécié en voyant l’intégrale d’un bloc l’an dernier après avoir lu et analysé plus de comics de Superman entre temps. Pas une faiblesse pas plus que GL. Rarement du n’importe quoi, si on se donne la patience de vraiment la regarder sans en faire une caisse de ses défauts.
            Mais si de nos jours les défauts et la négativité sont le plus important dans une oeuvre et qu’on pas de temps à perdre pour autre chose, traitez moi de gros imbécile d’optimiste 🙂

  6. Aie… quel dommage ce changement de plan.
    D’une le public va devoir faire “le deuil” du batman Bale pour suivre le batman Affleck, et voilà qu’on va en avoir un autre à la télé…

    De plus la première idée était plus originale, ça lui donnait une grande liberté avec plein de possibilité. Là la série va être balisée sur des choses que l’on sait plus ou moins déjà, ou comme le dit Flo plus haut qu’on a pas envie de savoir.

    • Oui enfin pour les choses qu’on sait déjà, ça ne concerne que les lecteurs de comics. Après si Warner veulent faire LE Batman de cette décennie, le fractionner entre Affleck et plusieurs jeunes comédiens devrait parler plutôt au public large et être assez original.
      Sauf s’il y a contradiction entre les versions, mais je crois que là ils vont enfin jouer la carte de l’univers global quitte à limiter leur marge de maneuvre scénaristique.

  7. Étrange comme choix, et ça fait peur. J’espère pas un smalville ou agents of shield pour ado. Je ocntinu à espérer une série avec un ambiance sombre, et gordon en personnage principal. J’imagine qu’a un moment donné bruce partira de ghotam et ils vont faire une série batman à partir de là. Car n’oublions pas, DC n’est pas assez bête pour faire un univers partagé avec les films. Cela demanderait beaucoup trop de moyens pour faire des effets spéciaux digne de ce nom dans une série, et cela voudrait dire mettre arrow dans cette univers, hors les acteurs n’ont pas ce qu’il faut pour passer dans un film… Sans oublier le massacre de quelques vilains-héros. Non ils vont je pense crée un univers tv partagé entre les série, et idem pour les films qui seront lié entre eux. Ca me parrait meilleur comme concept.

  8. J’aime bien c’est que Marvel se fait plomber alors qu’ils tentent des choses mais on ne ressert un énième truc sur Batman et ça pose pas de problèmes… Enfin bref. On verra bien ce que ça donne mais ça serait pas mal si on pouvait sortir des sentiers battus un coup de temps en temps.

    • la seule chose que Marvel ait tenté avec MAoS, c’est (d’essayer) de pérenniser (vainement) le MCU à la télé, sans se fouler. Attendons de voir les séries Netflix pour les comparer, en termes de qualités, avec Gotham ou Flash, voir Hourman. MAoS est dores et déjà hors course, quelque soit la qualité de Gotham. S’ils arrivent à faire aussi mauvais là, évidement, on pourra en recauser.

        • le point faible de cette “avenir en séries” ce n’est pas, selon moi, que MAoS puisse encore faire de l’ombre à qui que ce soit, mais que les séries Marvel seront “groupées” chez Netflix, et celles de DC dispatchées entre plusieurs chaines. Pour les fans comme nous, ce ne sera pas gênant, mais pour le “grand” public, on risque d’obtenir des incohérences pour qui ne saura pas que les séries sont distinctes là où Marvel aura la cohésion.

  9. Ah, ça change tout ! Le projet est devenu vraiment intéressant. Voir la genèse de Batman et des plus grands criminels de Gotham sous fond d’enquêtes de James Gordon a un intérêt non négligeable, ce n’est donc plus une série policière lambda. C’est une très bonne nouvelle.

  10. Perso j’opterai plus pour des clins d’oeil aux futurs grands méchants qui sont clairement des réactions à Batman, mais je serai très intéressé par l’avènement d’autres méchant, souvent montrés comme secondaire : comme la montée de Sionis dans le crime organisé jusqu’au Black Mask, la bascule de Hugo Strange et d’autres comme ça.

  11. Ah bah j’n’étais pas chaud pour une énième série policière centrée sur Gordon, donc là, même si ça sent évidemment Smallville à plein nez, cela devrait être bien différent et quand même plus intéressant.. m’enfin cela restera forcément une série policière. ^^

  12. Je vois pas le rapport avec Smallville perso et on a encore rien vu de la série surtout, donc les comparaisons avec la décevante série agents of shield ou Smallville….
    Vivement sinon 😉

  13. En gros ça sera un mélange des Experts (avec les enquêtes de Gordon) et Smallville (les origines de Batman). En tout cas l’idée m’emballe de plus en plus.

  14. Succeder à Ledger ? Je vote Garrett Dillahunt ou alors Silas Weir Mitchell ! J’adore ce petit plus frapadingue qu’ils ont dans le regard. Avec ces gus, on ne sait jamais si la grenade contiendra du plâtre ou des shrapnels !!!

  15. Et l’époque alors ? Si c’est l’actuelle, et que donc les scénaristes ne sont pas capables d’écriree des personnages sans portables, ce sera incompatible avec les films. Années 80 au début donc.
    Pour l’identité de la série, une autre variation du scandale “Rampart” après celle du Shield de Shawn Ryan serait aussi très savoureuse. Imaginez la corruption du GCPD qui entrainerait la libération de centaines de criminels, incarcérés ou internés grâce des preuves bidonnées. Et qui sortiraient de Blackgate et Arkham encore plus sauvages qu’avant.
    Sinon, qu’ils se concentrent surtout sur la ville et Gordon lui même. Nolan a bien déblayé le terrain là dessus après leur coté “tapisserie” dans les films de Burton et Schumi.

  16. Oaaww!!! Très bonne idée sur les origines des vilains(même si on s’y attendais un peu).
    Mais il faudrait garder l’histoire de red hood car dans la trilogie du Dark Knight le blanc n’est pas la vrai couleur de peau du Joker.

  17. Va-t-on avoir droit à des origines ré-écrites, à des vilains aseptisés, au Joker en meilleur ami de Bruce Wayne, à des histoires d’amour à rallonge et à un Bruce Wayne neuneu et pleurnichard comme dans SmallVille?

    • Drôle mais bien sûr faux. On ne peut pas mélanger l’univers d’un personnage fondamentalement bon au point de passer régulièrement pour un naïf (ce n’est pas une tare), avec celui sombre et violent d’un autre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here