Captain America – Le Soldat de l’Hiver : Si c’est pas classe… Robert Redford en poster (nouvelles images) !

54

winter-bannierre

Qui aurait pu imaginer un tel casting il y a dix ans ? Anthony Hopkins hier, Robert Redford aujourd’hui, Michael Douglas demain… Les légendes d’Hollywood se bousculent pour incarner des icônes Marvel. Ne manque plus que Meryl Streep ! Dans Captain America : Le Soldat de l’Hiver, Robert Redford incarne Alexander Pierce, un agent du S.H.I.E.L.D. tiré des comics (il est apparu récemment dans la série Secret Warriors). Dans le film, c’est un haut gradé de l’organisation de Nick Fury, qui semble conseiller Steve Rogers…

Après les événements cataclysmiques de New York, Steve Rogers, alias Captain America, vit désormais à Washington, où il s’efforce de s’adapter au monde moderne. Mais lorsqu’un collègue du S.H.I.E.L.D. est attaqué, Steve se retrouve impliqué dans un réseau d’intrigues qui menace le monde entier. Avec Black Widow, il va tenter de déjouer une conspiration de plus en plus tentaculaire, et d’échapper aux tueurs professionnels envoyés pour le faire taire. Quand l’étendue du complot maléfique est enfin révélée, Captain America et Black Widow sollicitent l’aide d’un nouvel allié, le Faucon. Ils sont bientôt confrontés à un ennemi aussi redoutable qu’inattendu : le Soldat de l’Hiver.

captain-america-le-soldat-de-lhiver-robert-redford

poster-winter-soldier-affiche

captain-america-the-winter-soldier-poster-allemand

jai-vu-cette-scene-la-semaine-derniere

elle-est-belle-ma-caisse-signee-black-widow

captain-america-ancienne-image-mais-pour-quelacollec

winter-soldier-png-captain-america

the-falcon-costume-captain-america

scarlett-black-widow-costume-silhouette

winter-soldier-arme

Captain America : Le Soldat de l’Hiver sort en France le 26 mars 2014, avec Chris Evans (Steve Rogers/Captain America), Sebastian Stan (Bucky Barnes/le Soldat de l’Hiver), Emily VanCamp (Sharon Carter/l’Agent 13), Scarlett Johansson (Natasha Romanoff/Black Widow), Anthony Mackie (Sam Wilson/le Faucon), Frank Grillo (Brock Rumlow/Crossbones), Samuel L. Jackson (Nick Fury), Robert Redford (Alexander Pierce) et Cobie Smulders (Maria Hill).

54 COMMENTAIRES

    • Oui,Scarlett a minci depuis Avengers et ce n’est pas plus mal car dans celui-ci,la miss n’était visiblement pas arrivé au terme de son régime…
      (elle avait pris “beaucoup” de poids dans l’année précédant le tournage http://juicy.tuxboard.com/wp-content/uploads/2011/04/Scarlett-Johansson-Pregnant.jpeg)
      …et était franchement (limite ridicule) boudiné dans sa combi latex.
      (mater la comparaison iron man 2/avengers
      http://img2-1.timeinc.net/ew/i/2012/08/30/iron-avengers-scarlett-johansson.jpg)
      D’ailleurs,il est à noter que sa combi pour Cap’ 2 n’est plus faite de la même matière et elle lui va beaucoup mieux (ce dans tous les sens du terme).

    • Oui dans certain pays le premier cap avait pour titre tout simplement The First Avenger, pour éviter de mettre Captain America en fait^^ A mon avis c’est le titre utilisé dans les pays où l’influence américaine est vraiment mal perçu

  1. Steve Rogers représente pour les super héros ce que Robert Redford représente pour le cinéma, ou Bruce Springsteen pour le rock and roll: une des dernières idoles de l’Americana dans ce qu’elle a de meilleure, et de plus libre et vraie.

  2. On peut aussi rajouter Tommy Lee Jones et Samuel L Jackson comme légendes du cinéma à avoir joué dans un Marvel. Bravo à eux de jouer dans ces films 🙂

  3. J’me suis amusé à faire ça 😀
    Attention c’est peut être un spoiler énorme si ça devait arriver dans le film :
    http://image.noelshack.com/fichiers/2014/06/1391763323-captain-america-le-soldat-de-lhiver-robert-redford.jpg

  4. Ca pue le méchant >.< moi je le sens venir comme ça. R.Redford risque de jouer un rôle important. Genre c'est Arnim Zola dans un corps androïde. Ceci n'est qu'une idée hein.

  5. Sans être un habitué des films de Redford, y’a pas à chier, ce mec était fait pour jouer dans un film Captain America. Tout le monde sera d’accord là-dessus.

          • Ce n’est pas mon souhait (Captain Amrica : First Avenger est mon film MCU préféré), mais pour combien de films l’ami Chris à signé ? Souhait-il faire 6, 9 ,15 films Marvel ? Marvel Studios sont-ils motivés pour donner une rallonge financière au First Avenger ? Vers quel arc narratif Marvel va porter “le porte bannière étoilé” ? La position de Downey Jr peut aussi bien renforcée celle des Chris ou les desservir sur la durée.
            Il faut donc admettre que la lisibilité du Cap est loin d’être évidente, mais à 32 ans Evans peut encore faire le Cap une petite décennie. Après…

          • je crois qu’il a signé pour 6 films et si on compte l’apparition dans Thor 2, il en est à 4 … avec AoU et Cap 3, il va falloir une rallonge…

  6. Ouais,y a pas à dire c’est la classe d’avoir ce mythe dans le film.
    J’adore ce comédien depuis toujours et n’arrive toujours pas à croire qu’il y soit.
    Déjà que j’étais impatient de voir la suite de Cap’ 1 mais avec un tel bonus au casting le bonheur est décuplé.

    • je suis complètement d’accord: Redford plus jeune aurait fait un excellent Cap … et si le problème était que notre Cap actuel avait une gueule d’ange trop juvénile … un Captain America pas assez charismatique ça pose problème quand même… il aura froncer les sourcils autant qu’il veut, Evans n’a pas de charisme! ou pas suffisamment…

      • Pas d’accord du tout, pour Evans est l’un des meilleurs choix de casting de Marvel Studios. J’étais assez dubitatif quand c’est lui qui avait été annoncé mais dès que j’ai vu TFA j’ai trouvé qu’il incarnait à la perfection. Franchement quand je lis un comicbook de Cap’ j’ai aucun mal à imaginé la voix d’Evans (c’est plutôt bon signe quand ça fait ça)

      • Perso j’imaginais plus Ryan Gosling au départ, même s’il est plutôt canadien. Mais Evans corespond super bien au Cap “aventureux” au grand coeur. Et après l’avoir vu dans Snowpiercer, je le voie bien prendre de la bouteille comme leader plus “marqué” et charismatique.

      • Si l’on considère certains choix potentiellement judicieux, comme Garrett Hedlund, Scott Porter, Mike Vogel, Jensen Ackles, Sebastian Stan (et ouais !) ou Wilson Bethel, se sont confrontés à d’autre choix plus discutable comme Sam Worthington, Channing Tatum, Michael Cassidy, Kellan Lutz, Ryan Phillippe, John Krasinski, Chace Crawford et Alexander Skarsgård, le choix définitif de Chris Evans n’est pas si mal, même si personnellement je n’étais pas convaincu au départ.

        Par contre je m’étonnes que Marvel studios n’est pas envisagé des gens comme Ryan Gosling ou Cam Gigamet.

          • Ryan Gosling acquiert sa notoriété à l’automne 2011 grâce au succès critique et public de “Drive”, alors que Captain America : First Avenger sort à l’été 2011. Donc, pour la forte notoriété de Gosling on repassera.
            Et le penchant de Marvel Studios pour la faible notoriété semble peu étayé par les choix de Robert Downey Jr, Scarlett Johansson, Edward Norton, Gwyneth Paltrow, Natalie Portman, Sam Rockwell ou Chris Evans ! Mais, je peux me tromper…

          • je n’arrive pas a cerner quel monument du box office aurait conféré cette si grande notoriété en Gosling. Je veux dire Ides of March ou beyond the pines sont de bons films, mais pas de quoi en faire L’acteur incontournable. si?

          • “Drive” l’a exposé au monde et à construit une notoriété qu’il a depuis travaillé, mais on n’est ni dans le chef-d’œuvre ou l’acteur incontournable.
            Titanic a exposé Di Caprio et pourtant ça ne casse pas des briques, qu’est-ce qui a fait de Brad Pitt une superstar, pourquoi Bale est un monstre moderne du cinéma ?
            Les voies du succès sont étranges, précaires et plutôt incompréhensibles à mes yeux, alors sur ce coup là je passe mon tour !

          • Je pense que Gosling est très connu car il a joué à la fois dans de bons films indés (Drive, Only God Forgives, Blue Valentine, etc…) et dans des films plus grands publics (The Notebook, Gangster Squad, Crazy stupid love, etc…).

            On ajoute à ça qu’il plait particulièrement à la gente féminine et ça donne une grande notoriété.

            Après, je dirais pas qu’il a un “monument” dans sa filmographie, en revanche il a beaucoup de bons films au final, même si il reste toujours quelques daubes.

          • ce n’est que mon modeste (et arbitraire) avis, mais DiCaprio, avant Titanic, il est bon dans Gilbert Grappe et il excelle dans Romeo + Juliette. Pitt, il m’a convaincu dans le magistral Légendes d’Automne … Drive, je me suis profondément ennuyé durant 1h43. C’est un film qu’on compare à Bullitt, mais je pense que ceux qui le clame n’ont jamais vu Bullitt! ^^

          • @CaraBoss : Pour “Gilbert Grappe” la prestation de Léonardo est exceptionnelle, le film n’est pas un chef-d’œuvre, alors que pour “Romeo + Juliet” le film est énorme alors que la prestation reste très standard, voir un même un peu moyenne vu le talent du gars.

            A choisir, je dirai que “Kalifornia” ou “Fight club” rendent plus justice au talent de Pitt que la fresque de Zwick (sacré réal celui-là). Donc, la corrélation Box-office, chef-d’œuvre, talent et notoriété est plus que bancale.

          • Perso j’avais pensé à Gosling AVANT Drive grâce à Danny Balint, Calculs Meurtriers, The United States of Leland, Stay, La Faille ou surtout Half Nelson. Comme beaucoup c’est un acteur qu’on aurait bien aimé voir plus sur le devant de la scène à l’époque. Bon, c’est finalemnt Refn qui s’en est chargé, et maintenant il est limite caricatural dans son image de star.
            Pour info, Drive est plus proche du Solitaire de Michael Mann que de Bullitt. Si tu peux CaraBoss regarde ce film de tout urgence, il est splendide et ne vieillit pas trop.

          • pas besoin d’explorer d’avantage ce terrain tortueux, je sais désormais d’où vient la VRAIE popularité de Ryan : http://www.legorafi.fr/2014/02/11/apres-laffaire-hollandegayet-et-la-rumeur-obamabeyonce-angela-merkel-entretiendrait-une-liaison-avec-ryan-gosling/

          • C’est vrai que son succès peut sembler récent vu que Drive l’a fait exploser, mais Gosling c’est quand même LE bonhomme de The Notebook (un classique, qu’on aime ou pas), soit un type qui a fait fantasmer une grande partie de la gente féminine. Je dirais donc que sa notoriété se portait déjà plutôt bien même avant Drive!

            Bon sinon, je parlais vraiment des rôles principaux, à savoir LA tête d’affiche de chaque film du MCU. Pour les personnages secondaires par contre c’est une autre histoire en effet!
            Ok pour Norton, vu qu’il est sortit avant Ironman j’ai tendance à le zapper, autant pour moi.
            Sinon, Robert Downey Jr, j’étais peut-être un peu jeune pour vraiment me rendre compte, mais, même s’il y avait bien Kiss Kiss Bang Bang avant Ironman, au-delà de ça sa renommée se limitait quand même à son rôle dans la série Ally McBeal (je n’ai en tout cas pas entendu parler de lui en dehors de ça), non ?
            Chris Evans, en revanche, n’apparaît sur aucune grosse affiche avant The First Avenger, hormis bien sûr les 4 fantastiques…

          • Pour Robert Downey Jr, la référence définitive, c’est “Chaplin” (1992) de Richard Attenborough.
            Avant il n’y a pas grand chose, à part peut-être “Air America” que j’avais trouvé bien foutu, et après il n’y a pas grand chose (Prémonitions, 1999) avant la renaissance “Kiss Kiss Bang Bang” que j’adore !

            Pour Chris Evans, je trouve qu’un film comme “Push” est juste énorme, car on y voit un peu l’étendue de son jeu qui n’est pas juste comique ou actionner ! Après, ce n’est qu’un point de vue. Et les chiffre du Box-Office ne sont pas la retranscription d’un talent d’acteur, juste la réceptivité d’un ensemble souvent (trop) bien bien marketé !

          • Tout à fait d’accord avec toi pour Push, que j’avais trouvé vraiment sympa! Et effectivement le BO ne permet pas à lui seul d’évaluer la notoriété d’un acteur (après tout, il suffirait de quelques prestations remarquables pour marquer le public, mais l’omniprésence d’un acteur médiocre ne suffirait pas à le faire entrer dans les mémoires!)

  7. Gosling fait de bons scores en Paris/Périphérie… c’est tout. Aux USA, aucun de ses films n’a dépassé les 100 m$ :

    Only God Forgives = 780 000 $ (!) = Bide
    The Place Beyond the Pines = 21.4 m$ = Bide
    Gangster Squad = 46 m$ = Bide
    Les marches du pouvoir = 41 m$ = Bide
    Drive = 35 m$ = Beau petit succès (mais rien d’incroyable)
    Crazy Studip Love = 84 m$ => son plus gros succès à ce jour, c’est dire…

    • donc sa popularité repose juste sur le fait qu’il plait aux femmes? (ou … aux bobos!! ;)) c’est pas un grand acteur, c’est un acteur people! ^^ il me semble qu’il y avait des rumeurs de le retrouver dans l’épisode VII, non?

      • C’est un peu ça je crois, en même temps le gars est un peu inexpressif^^ Comme tout le monde le dit son meilleur film ça reste Drive et il ne parle pas beaucoup^^ Drive reste un très bon film cela dit, même si j’ai trouvé parfois que ça manquait de rythme, et les acteurs secondaires sont nettement meilleurs que Gosling (Cranston et Perlman). Pour en revenir à R.G dans le rôle de Cap, cela n’aurait jamais été possible, tout simplement parce Marvel Studios à été catégorique sur la nationalité de l’acteur qui incarnerait Cap, il devait être américain. Ah oui c’est vrai que Redford aurait fait un excellent Cap’ 😉

    • Logique plus que discutable !
      On ne peut juger un acteur au performance financière d’un film. Et sur ce site plus que sur aucun autre vous devriez le savoir !

      Nous ne nous déplaçons pas pour voir Henry Cavill, mais pour voir Superman, qu’importe que Michael, Val, Georges, Christian ou Ben conduise la Batmobile car c’est elle que l’on vient voir ou que Jackman est 30 ou 45 ans, car Wolverine ne vieillit pas.

      On vient voir un tout, une œuvre et pas la tête d’affiche bankable que les producteurs mettent en avant pour ne pas perdre de billets verts. Sinon, c’est d’un triste les gars.
      Je ne sais pas, regardez un film comme “Velvet Goldmine” (1999) un jour, il y a dedans Ewan Mc Gregor, Christian Bale et John Rhys-Meyer. Le film est bon, les acteurs sont énormes et pourtant on frôle le film quasi-inconnu.

      • Les deux cas sont possibles: on peut aller voir une œuvre pour son contenu ou bien simplement être attiré par ses artistes!
        Il y a quelques jours je suis allé voir American Hustle, et c’est franchement pour le casting que j’y suis allé, parce que l’ambiance que la BA laissait présager ne correspond pas du tout à ce que j’apprécie habituellement! De même, j’irai voir les prochains Nolan quels qu’ils soient parce que j’apprécie son travail!
        De plus, on parle ici de la notoriété des acteurs et non de leur talent. Ainsi, même s’il ne peut être utilisé comme indice absolu, le BO est au moins un indicateur du nombre de spectateurs ayant vu le film cinéma. Or, statistiquement, plus un acteur a été vu, plus il a de chances d’être retenu, même si des exceptions existent (comme on le disait plus tôt: talent exceptionnel ou médiocrité).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here