Gotham : Firefly met le feu à la saison 2 !

41

gotham-saison-2-news-actu-infos-images

Dans Gotham, le pyromane Firefly se conjugue au féminin… Michelle Veintimilla (Not Cool) a été choisie pour incarner Bridgit Pike : “Asservie par ses frères, un célèbre gang de pyromanes, elle participe malgré elle à l’entreprise familiale. Quand elle attire l’œil de Selina Kyle, la jeune Catwoman et celle qui deviendra bientôt Firefly font équipe pour utiliser les brûlantes compétences de Bridgit à bon escient. Mais après une rencontre mortelle avec les frères Pike, la douce Cendrillon se transforme en une super-vilaine vengeresse, jurant de détruire ceux qui lui ont fait du tort.” L’un des frères, Joe Pike, aura les traits de Leo Fitzpatrick (The Wire)…

Dans la saison 2, les enjeux sont plus élevés que jamais quand Gotham explore les origines de certains des plus ambitieux et dépravés super-vilains, y compris The Riddler, The Joker et Mr. Freeze ; tandis que Bruce Wayne (David Mazouz) découvre de nouveaux secrets concernant le passé de son père.

firefly-gotham-season-saison

La série Gotham revient le 21 septembre sur la chaîne FOX, avec Ben McKenzie (James Gordon), Donal Logue (Harvey Bullock), David Mazouz (Bruce Wayne), Camren Bicondova (Selina Kyle), Sean Pertwee (Alfred Pennyworth), Robin Lord Taylor (Oswald Cobblepot), Cory Michael Smith (Edward Nygma), Erin Richards (Barbara Kean) et Drew Powell (Butch Gilzean).

41 COMMENTAIRES

    • Dites personne ne parle de la série Lucifer ici????

      [EDIT LTH : Je confirme. Le topic du forum ne rencontre pas un grand succès : http://lestoilesheroiques.fr/forum/viewtopic.php?f=62&t=1879 ]

      • Y a du bon (l’humour est un peu “adouci” mais on reconnait certains traits de l’écriture de Californication)et pis… y a du bien moins bon (Lucifer ne ressemble en rien au perso de la série de comics,on a déjà vu le couple inspecteur/détective avec le civil brillant comme dans Castle, Elementary ou encore the Mentalist…).

        Conclusion ? Le pilote était sympa mais pas non plus de quoi grimper au plafond. A voir sur le long terme.

  1. Qu’est-ce que j’ai hâte qu’une série franchement moyenne qui n’a comme unique intérêt de nous offrir un Pingouin des plus charismatiques soit considérablement améliorée par la suite.

    Mais j’en demande peut-être un peu trop.

    • n’est-ce pas ce genre d’exigences, trop élevées, qui a occasionné un accueil critique assez peu favorable aux production super héroïques depuis le début de l’année comme certains le soulignent maintenant ?

      • Eh Forge, une série qui t’introduit tous les ennemis de Batou en même temps que l’arrivée de Gordon à Gotham, sur le papier c’est séduisant.

        Mais dans la réalité ? C’est soft. Très soft. Sans aller jusqu’à dire comme certains que la série est du niveau d’une fan-fiction, c’est quand même une Gotham très proprette qui nous a été livrés. Rien de particulièrement sordide ou de noir, une ambiance mafieuse qu’on a déjà vu ailleurs (entre les Sopranos ou même Boarwalk Empire pour rester plus proche de nous) et du fan service qui se révèle parfois grotesque (le coup du Red Hood… impayable pour un scénario de nanar, la cagoule qui fait qu’on tue pour elle !)…

        Je tape pas gratuitement sur la série car j’estime que l’univers DC peut être davantage propice à des intrigues parfois plus violentes humainement que dans un univers Marvel en comparaison. Sauf que justement Daredevil a prouvé qu’on pouvait créer un univers narratif de qualité bien plus noire qu’on n’aurait pu l’imaginer de prime abord.

        Alors oui, je sais, c’est pas le même budget et la pression qui s’exerce sur une série comme Gotham est plus importante… Mais là, entre cette dernière et la troisième saison d’un Arrow qui ressemblait de plus en plus à du Smallville à peine plus mature (j’ose la comparaison), l’univers DC ne me plait plus autant qu’au départ sur ses adaptations.

        Je reste un fan de Flash parce que la série a acceptée son côté sympa-plus-décontract-moins-sombre mais pour le reste bwoarf.

        PS : je ne trolle pas, je suis déçu et un brin blasé, pas en rogne. Et oui j’estime qu’on peut demander de la qualité sur des saisons de 22-23-24 épisodes. Tu me parles d’un extrême, le spectateur élitiste et pinailleur ? Je ne sais pas si je le suis mais je ne veux pas non plus l’autre extrême, le laxiste tout juste prompt à dire “bah c’est pas grave, c’est toujours mieux que Smallville…”.

      • Ouep! Et ça date pas d’hier, rien que pour le premier Avengers j’ai lu des commentaires qui m’ont laissé perplexe.

        Je crois que pour pleinement apprécier ces films basés sur des très bons souvenirs de jeunesse, il faut être à nouveau un gamin de 9 ans en mode “juste waouh” sans analyser et faire de chichis.
        Sinon on ne peut que être déçu de ne pas pouvoir revivre ces bons souvenirs en tant qu’adulte.

        Fin de la philo de comptoir, bonsoir! 😉

        • Euh… je ne peux parler que pour ma part, mais dans mon cas, j’ai pas grandi avec les Avengers et j’ai découvert le film avec plaisir. A contrario, j’ai grandi avec la série Batman de 92-93 et j’ai pas apprécié pour autant les films de Schumacher plus tard ^^’

          Donc on peut apprécier un film décomplexé (Kingsmans) comme un film plus terre-à-terre (Ex Machina), il n’y a pas de contradiction. En revanche, quand ça me semble limité à tant de niveaux pour une série comme Gotham, je me permets de faire partager mon avis. C’est tout 🙂

          Pardon pour le pavé.

          • T’inquiète pas, sous le pavé, la page! (oh oh oh^^)

            Bon en fait, je faisais plus allusion aux BD Marvel ==> Films Marvel et aussi un peu à Starwars Trilogie/prélogie, c’est dire une différence de plusieurs décennies.
            C’est vrai que tes exemples sont contradictoires, ce qui est logique après tout.

            Mais revenons à Gotham: le problème est que même si le concept est intéressant, il est limité à moins de passer directement à un futur Batou adolescent (avec DD moins de contrainte, vu que ce n’est pas un préquel) sinon on risque le nawak (comme le coup de la cagoule rouge, un point pour toi là 😉 ).

          • Je vis en Bretagne, la plage (et les algues vertes) ça me connait ^^

            Concernant Gotham, le problème est plus simple : on te fait une genèse des ennemis de Batou alors que ce dernier n’a pas encore trouvé sa batcave. Soit. Mais que déjà certains deviennent des futurs psychopathes en puissance (je te regarde Nygma !) alors que Brucie songe à peine à savoir quoi faire, ça me semble juste maladroit. Dans l’idée, je voyais Gotham comme un potentiel Gotham Central, le quotidien de flics qui croisent par ci par là de futures grandes figures de Gotham, ennemi ou allié du Dark Knight. Là, c’est maladroit et c’est davantage du fan service mal placé.

            Mais ce n’est que mon avis.

  2. Certains ont grandi avec la série “SuperBoy” et l’a trouvé génial alors que c’était bien pourri même pour l’époque, ces derniers ont chié ensuite sur “Smallville” pourtant de meilleur qualité niveau SFX et qui était mieux dirigé (univers Dc mieux exploité, fils rouge/story-arc) mais la série les faisait chier avec ce côté “teen show”.

    A une époque, juste parce que la série aurait eu un maigre rapport avec l’univers des comics, tous les fanboys auraient sauté de joie.

    • je suis un vieux. Pendant mes vacances, je me suis retapé l’intégrale de WW de Linda Carter. Je ne regarde pas Gotham. Peut être dans 20 ans pendant mes vacances. Mais je me dis juste que si y a une saison 2, ça doit être comme pour MAoS : malgré toute la médiocrité du monde, doit y avoir suffisamment de laxistes pour que ça dure … et pour me permettre d’avoir plusieurs saisons dans 20 ans.

    • A une époque… Mais maintenant ? Y a eu tellement sur les super-héros durant ces 15 dernières années qu’on ne peut plus parler de balbutiements du genre.

      C’est pas que le côté teen show qui était horripilant dans Smallville, c’était aussi la manière dont il se contrefoutait complètement de son matèriau d’origine, qui était déjà casse-gueule à la base. Et quand aux effets spéciaux ça passait… Si tu te faisais pas 2 épisodes à la suite. Auquel cas tu te rendais compte de la vacuité et du propos de la série (moi clark Candide avec Alzheimer incapable de me rappeler de la leçon de morale de l’épisode précédent mais c’est pas grave: dans ce nouvel épisode, je vais en recevoir une nouvelle que j’oublierais instantanément l’épisode suivant ! Youpi ! Pendant ce temps là, Lex boit du scotch en jouant au billard tout en citant Marc-Aurèle ! Youpi ! Pendant ce temps là, Lana me fait les yeux doux/la gueule ! Youpi !

      Les gens, je viens de vous faire le résumé des 7 premières saisons, youpi !!!)

        • Nan plus personne boit dans Arrow parce que l’alcool c’est pas gentil, c’est même méchant, c’est Laurel et son pater qui l’ont dit : l’alcool c’est pas bien, mieux vaut taper des mecs dans les ruelles pour se prouver… ben quelque chose/ être amer envers tout le monde et traquer ceux qui t’ont évité une crise cardiaque (papa Lance). L’alcool, C’EST LE MAL ABSOLU !!! C’est l’autre liquide le plus dangereux après les larmes de Félicity ! A éviter avec modération, les enfants !

          • Faut boire à chaque fois qu’il y a un flash blanc ce qui veut dire flashback : tu enchaines les culs secs durant toute la durée du flashback. Normalement tu tiens trois épisodes.

          • voici le nom des épisodes jessica Jones tu peux noter qu’il y a aussi un jeu à boire
            1×01 – AKA Ladies Night (52m)
            1×02 – AKA Crush Syndrome (52m)
            1×03 – AKA It’s Called Whiskey (54m)
            1×04 – AKA 99 Friends
            1×05 – AKA The Sandwich Saved Me (50m)
            1×06 – AKA You’re a Winner (54m)
            1×07 – AKA Top Shelf Perverts
            1×08 – AKA WWJD?
            1×09 – AKA Sin Bin
            1×10 – AKA The Kumbaya Circle Jerk
            1×11 – AKA I’ve Got the Blues
            1×12 – AKA Jewel and the Power Man
            1×13 – AKA Smile

        • Si tu les fais en jeu à boire, c’est terrible : tu prends un shot à chaque fois que Clark s’excuse, ou deux culs-secs à chaque fois qu’un épisode se termine dans cette ù*^$ù* de grange, t’es raide avant la moitié de la première saison ! J’l’ai fait et le seul truc positif c’est que je me suis bien entendu avec la seule fille de la soirée. Mais à part ça, c’était à gerber. C’est d’ailleurs ce qui s’est produit pour bon nombre d’entre nous ce soir là ! Et je peux le refaire sans soucis !

          • non je déconnais : j’ai jamais regardé Smeulville. Pas intéressé. Pis je fais pas non plus de jeu à boire : ça fait voter n’importe comment sur Rotten Tomatoes ou critiquer des films hautement culturel sur Facebook ….

      • Excusez moi les gars! Quand j’ai édité sur le coup pour moi c’était marrant. Bref je m’abstiendrai d’aller dans le glauque (ce qui n’était pas mon intention 1ère.). Mea culpa et hakuba patata!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here