Valérian et la Cité des mille planètes : Un concours de costumes pour le nouveau film de Luc Besson !

35

valerian-cite-mille-planete-film-luc-besson-actu-news-infos

Initiative intéressante pour les fans de science-fiction et de mode… Luc Besson organise un concours pour son nouveau film, Valérian et la Cité des milles planètes. Il s’agit d’imaginer un costume qui se retrouvera dans une scène-clé du blockbuster, une réception diplomatique organisée sur la station spatiale Alpha. Comme nous sommes en 2580, dans un univers mêlant humains et extraterrestres, vous pouvez laisser libre court à votre imagination. Le concours est ouvert à tous, du moment que vous n’habitez pas dans un pays qui sponsorise le terrorisme (véridique). Pour participer, c’est par ICI. En bonus, le synopsis complet du film…

Valérian (Dane DeHaan) et Laureline (Cara Delevingne) sont des agents spatio-temporels du gouvernement des territoires humains, chargés de maintenir l’ordre dans l’univers. Valérian ambitionne depuis longtemps de dépasser le stade des simples relations professionnelles qui le lient à sa partenaire. Mais sa réputation de séducteur se heurte aux valeurs un peu « traditionnelles » de Laureline qui va continuellement repousser ses avances.

Sous la direction de leur Commandant (Clive Owen), Valérian et Laureline embarquent pour une mission sur l’incroyable cité intergalactique Alpha, une mégalopole en perpétuelle expansion, constituée de milliers d’espèces différentes issues des quatre coins de l’univers. Les 17 millions d’habitants d’Alpha se sont organisés au fil du temps, unissant leurs talents, leur technologie et leurs ressources pour le bien de tous.

Malheureusement, sur Alpha tout le monde ne poursuit pas les mêmes objectifs ; en réalité, des forces invisibles sont à l’œuvre et mettent notre espèce en grand danger.

Valérianest réalisé par Luc Besson et sort en France en juillet 2017, avec Dane DeHaan (Valérian), Cara Delavingne (Laureline) et Clive Owen (Commandant Arün Filitt).

35 COMMENTAIRES

  1. Cool, en tant que prof d’art j’approuve. 😉

    Sinon, le film va être tourné en France, c’est sympa et j’espère que ça va créer beaucoup d’emplois.

  2. « Oui mais moi au moins mon armure a pas été dessinée par un gosse de 8 ans!
    -…!
    -Oui, je connais votre secret, et ça’m’dégoûte! »

    Oui, je suis super fan ^^

  3. Mouais le Valerian qui court ouvertement après Laureline tout j’approuve pas beaucoup , sachant que de la B.D la relation amoureuse entre les deux s’installe naturellement sans qu’il y ai tout un foin sur ça . Et puis le synopsis ne nous dit pas s’il respectera les origines de laureline (qui vient du moyen age) là j’ai l’impression qu’elle sera un agent lambda . Serieux Besson moi qui était le plus enthousiasme d’entre tous à l’aboutissement de ce projet déjà que ton casting fait mal .

      • Même dans l’anime leurs relation était plus subtile que ce que laisse penser le synopsis d’ailleurs l’anime gardait un peu l’atmosphère de la bd mais avec un ton plus enfantin . mais bon on verra d’ailleurs ils ont rebaptisé point central alpha surement parce que le nom ressemble trop a coruscante .

    • Je ne pense pas que seul les amateurs seront tentés… De toute façon, il y aura un tirage au sort forcé à l’arrivage ! (m’étonnerais qu’ils engagent une équipe suffisamment complète pour visualiser l’ensemble des envois…). Et, comme partout, rien n’empêche le piston/le réseau, bien sûr…

        • Et le prestige d’avoir été retenu pour un Blockbuster ? C’est pas un bon point pour une carrière ? Un acteur professionnel peut s’autoriser un casting ouvert à tous autant qu’un amateur… Ben là c’est pareil.

          • heu oui, mais je n’ai pas regardé le réglement, mais généralement c’est fermé aux professionnels, genre le concours de millar, maintenant pour un pro autant contacter la prod et envoyer son book, le culot ça paye, et généralement, ils ont besoin de personnes…. par contre le concours est ouvert à tous les étudiants d’art appliqués (Dupéré, ect …) et c’est déjà du niveau pro….

          • 20 000 dollars pour 20 costumes c’est des miettes hein XD

            Faut quand même compter que pour valider un concept il faut le choisir parmi plusieurs, là il vont donc choisir parmi des centaines de propositions et ne payeront que les gagnants. C’est comme si on demandait à un concept artist de bosser sur un costume pendant 3 mois et qu’on ne lui payait que le visuel validé.
            C’est pas cool ^^’

            Comme ça a été dis plus haut, les pro ne participeront pas à ça… Gagner 1000$ pour un costume qui apparaîtra une seule fois ce n’est pas très valorisant pour une personne déjà dans le milieu /o/

          • Mr LTH, « 20 000 dollars de dotation. C’est quand même pas mal »
            imaginons solliciter des centaines de boulangers qui offriraient leurs baguettes et seuls seraient payés ceux qui seraient déclarés vainqueurs mais que ces pains estimés ne seraient même pas consommés par les payeurs, mais destinés à être revendus pour faire plus de bénéfices encore, sans souci qu’ils soient réellement bons au goût de tous, en définitif. Ce n’est pas exactement ce que j’appelle un processus où mécènes et créatifs y trouvent leurs comptes en produisant de concert, sur des bases saines.
            Je pense que ton adulation pour le travail de Besson fausse ta vision des choses sur le chemin désormais emprunté par ce personnage.

            [EDIT LTH : Pour « aduler » Luc Besson, il faudrait déjà que je vois ses films ! Ce qui n’est pas le cas ^^]

    • Y a aucune contrainte imposée aux participants. Ils peuvent passer le temps qu’ils souhaitent sur leur participation et, s’ils sont choisis, ils auront une visibilité indéniable. Donc c’est clairement une opportunité pour des étudiants/amateurs, en plus d’être une opération de com sympa.
      Je pense pas que 20 costumes pour des personnages d’arrière plan (ouais parce que c’est pas non plus les costumes des personnages principaux qu’ils demandent de designer hein) ce soit un problème pour eux, en terme de budget ou de main d’oeuvre.

      • Je suis d’accord, pour moi c’est plus dans le but d’intégrer les fans au processus de production du film et ainsi faire du buzz.
        Les fanarts existent indépendamment des volontés des producteurs, là, pour moi c’est une façon, aussi, de leur faire honneur 🙂

  4. La fameuse « cité des mille planètes » telle que décrite dans ce synopsis me fait énormément penser à la fameuse station de Point Central, apparue tant dans la BD que dans le dessin animé.

  5. C’est pas un concours, c’est une arnaque ! Comme si il n’avait pas les moyens de se payer une vrai équipe de concept artist ! Besson est vraiment un gros porc bien gras qui nous vend du macdo « cinématographique » !
    Il y a tellement de bon artiste en galère de boulot, c’est vraiment les insulter !

    • Il s’agit d’UN costume parmi les centaines que le film va requérir. Ça ne va tuer aucun emploi. Faut pas exagérer.

      Au contraire l’idée est bonne, puisqu’elle ouvre une porte aux « bons artistes en galère de boulot » que tu fais semblant de défendre et leur donne une occasion de se faire remarquer.

      Puisque cracher sur Besson semble être ta seule motivation, trouve au moins un bon angle d’attaque.

  6. C’est un peu la même technique que Gad Elmaleh qui organise un concours de jeunes talents du rire pour récupérer des sktechs gratos.
    Là ca va permettre à Luc Besson de faire des economies sur les costumes .

  7. Le problème est que ce genre de « pratique » a été dénoncée il y a peu par les professionnels créatifs qui montraient que ces fameux concours « venez nous offrir votre travail, ça vous ouvrira les portes du milieu, de la visibilité et un peu d’oseille », c’est une vaste arnaque et même du dumping (donc illégal en France).
    Il y a eu une petite mode de cette pratique sur internet à coups de « envoyez-nous vos artworks/slogans/chansons » etc, et ça a vraiment gueulé parce qu’à côté, il y a Untel qui en a fait son métier, perd un contrat au profit de xXxStarkiller68xXx, amateur enthousiaste, qui ne sera jamais rémunéré au prix du temps consacré et aura une visibilité encore moindre de celle du chef op’ éclairagiste.
    C’est tout bénef’ pour le studio, et en plus ça lui donne une image de « oh mais on est proche du public, regardez on vous écoute! »

    En fait il n’y avait que DEUX réalisateurs au monde assez malhonnêtes pour transférer cette pratique d’internet au cinéma: Uwe Boll et Luc Besson.

    Source:
    http://www.lesgraphisteries.com/2012/10/15/wilogo-creads-co-la-gangrene-du-creatif-par-le-crowdsourcing/

    • Article intéressant. Étant étudiant, le premier réflexe que j’ai eu en voyant cette article c’est « oh, c’est sympas »… Mais c’est vrais qu’en y réfléchissant ce genre de pratiques sont réellement honteuses.

  8. Le tribunal de Grande Instance de Paris vient de rendre un jugement dans une affaire qui pourrait faire jurisprudence en matière de propriété intellectuelle et plus particulièrement dans le domaine de la contrefaçon de film en ordonnant à la société de monsieur Luc Besson de verser in solidum 20 000 Euros à John Carpenter, 10 000 Euros au scénariste original, et 50 000 Euros à la société cessionnaire des droits d’exploitations pour la réalisation du film Lock-out, décrété plagiat du film New York 1997.

    Comme quoi, des fans de Besson, il en reste, parce que pour porter plainte, Carpenter a été obligé de regarder Lock-out ! ^^

LAISSER UN COMMENTAIRE