Moi, Moche et Méchant 4 : Steve Carell se paye la tête de Marvel Studios !

15

C’est officiel, l’Univers Cinématographique Marvel est devenu un objet de moquerie… A l’approche de la sortie de Moi, Moche et Méchant 4 (10 juillet), Steve ‘Gru’ Carell vient de dévoiler le calendrier le plus ambitieux de toute l’histoire du cinéma : 36 spin-offs jusqu’en 2114, centrés sur les Méga-Mignons issus du nouveau film ! Toute ressemblance avec les PowerPoints de Kevin Feige serait bien sûr purement fortuite. Outre la vidéo, je vous conseille de visiter le site dédié EnterTheMegaverse, qui détaille le synopsis de chacun de ces vrais-faux projets. Vraiment bien joué de la part d’Universal Pictures !

Pour la première fois en sept ans, Gru, le super-méchant le plus populaire du monde, devenu super agent de l’Agence Vigilance de Lynx, revient dans un nouveau chapitre aussi hilarant que chaotique de la célébrissime saga d’Illumination : Moi, Moche et Méchant 4. Gru, Lucy et les filles, Margo, Edith et Agnès accueillent le petit dernier de la famille, Gru Junior, qui semble n’avoir qu’une passion : faire tourner son père en bourrique. Mais Gru est confronté à un nouvel ennemi Maxime Le Mal qui, avec l’aide de sa petite amie, la fatale Valentina, va obliger toute la famille à fuir.

15 COMMENTAIRES

    • Ravi de voir que LTH aborde d’autres thèmes comme MMM4, la video est très drôle et gentiment moqueuse tout en précisant que il y a déjà un spin off créé à partir de MMM avec les Minions.
      Cette notion de milliard de dollars comme marqueur de la réussite d’un film m’a toujours un peu étonné. C’est vrai que dans notre système occidental basé sur le multiple 10, la barre du milliard est symbolique mais surtout marque les esprits. C’est la même chose dans le monde de la finance ont parle de milliardaires même quand des gens gagnent 100 millions ou des « licornes » sociétés non côtés qui « valent » un milliard de dollars. Perso je regarde le classement annuel exprimé en dollars, c’est déjà une aberration un marché du film exprimé en valeur de la monnaie américaine au lieu d’être totalement en entrées….
      Bref entrons dans le jeu du milliard de dollars Monde.
      Il y a en gros 3 candidats cet été au milliard Monde alors qu’il n y a toujours pas de films qui a passé cette barre -symbolique encore une fois – cette année contre 9 en 2019. Les 3 sont Inside Out 2, Despicable me 4 et Deadpool 3.
      Ces 3 franchises ont l’habitude de très bien marcher dans le marché global du box office contrairement à un Fast and Furious X qui n’a cartonné qu’Au Mexique, en Amrique du Sud, et en Chine. En gros les Fast and Furious ne marchent plus que dans les marchés où la langue est l’Espagnol. Mais ce n’est pas le cas pour les 3 qui vont marcher partout. Sauf que depuis 2019 la part des films américains est passé de 40 % à un peu plus de 10% sur le sol Chinois – ce n’est pas rien cela change tout. C’est également un petit peu le cas au Japon, au Mexique et en Corée et mine de rien le marché Russe n’existe plus (180 millions d’entrées avant le covid et la guerre). Mais on a vu avec Mario et Barbie que c’est tout à fait faisable même sans la Chine et la Russie.
      Alors il faut à la base un score très très solide aux USA, c’est vital. On sait au vu de la vente des tickets à l’avance que Inside out 2 et surtout Deadpool 3 vont partir très fort aux USA, on évoque 120 millions pour Inside Out 2 et 200 millions pour Deadpool. Inside out a été le Pixar le plus apprécié de ces dernières années il est donc tout à fait possible qu’il marche mieux que le premier partout. Donc potentiel premier milliardaire de l’année. Deadpool avec Wolverine, les caméos X-Men et une campagne marketing absolument record aux USA peut s’en approcher très fort si Deadpool tape les 500 millions là bas. Pour MMM4 il faudra surveiller le score chinois qui sera à la baisse et le score US qui sera la plus faible des 3. L’un dans l’autre ces trois films passeront tous Dune 2 et ses 710 millions Monde. D’ailleurs Villeneuve dit lui-même qu’il n’est pas normal que Dune 2 soit toujours le numéro un de l’année dans le Monde. Un été vital pour le box office Monde et les finances de Disney et d’Universal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here