Legends of Tomorrow : Votre avis sur… l’épisode ‘Last Refuge’ [1×12] + le teaser du prochain épisode !

16

legends-of-tomorrow-actu-series-infos-news-avis

Cette semaine, nos Legends of Tomorrow affrontent The Pilgrim… Qui est cette mystérieuse tueuse incarnée par Faye Kingslee ? Nous avons peut-être une piste. Si vous lisez des comics, vous croiserez peut-être un jour Maritza Blackbird, une loup-garou snipeuse dont le nom de code est Pilgrim. C’est un obscur personnage de l’univers Wildstorm, membre de plusieurs équipes super-héroïques (Team 7, WetWorks). Avez-vous été séduit par ce nouvel ennemi ? Qu’avez-vous pensé de cet épisode ? A vos claviers !

Legends of Tomorrow – Saison 1 – Episode 12 – ‘Last Refuge’ : L’équipe est poursuivie par The Pilgrim, un assassin mortel qui veut effacer les Légendes de la ligne temporelle en tuant une version plus jeune d’eux. Pour se protéger, Rip décide que Sara, Snart, Rory, le Professeur Stein et Jax doivent enlever la version passée d’eux-mêmes avant The Pilgrim. Se retrouver face-à-face avec une version plus jeune se révèle être un défi à la fois physique et émotionnel pour certains membres de l’équipe qui préféreraient oublier leur passé. Rip leur dit qu’il a un refuge pour leur précieuse cargaison – un orphelinat qui élève les futurs Time Masters, où lui-même a grandi.

————————————————–

Audience US : Aïe, Legends of Tomorrow perd encore du terrain… Hier soir, l’épisode ‘Last Refuge’ a été suivi par 1.78 million de téléspectateur (contre 1.98 million la semaine dernière). C’est la plus mauvaise audience de la série. Sur la cible des 18-49 ans, le show termine la soirée avec un taux de 0.6% (en baisse de 0.1 point). C’est un nouveau record [chiffres définitifs].

————————————————–

Legends of Tomorrow – Saison 1 – Episode 13 – ‘Leviathan’ : Rip emmène l’équipe à Londres, en 2166, trois mois avant la mort de sa famille. Il pense que c’est leur dernière chance de battre Savag,e qui est – malheureusement – au sommet de sa puissance. Cependant, l’équipe découvre deux éléments clés pour le vaincre – la fille de Savage et le moyen de le tuer une bonne fois pour toutes.

La série Legends of Tomorrow est diffusée chaque jeudi sur la chaîne The CW, avec Brandon Routh (Ray Palmer/The Atom), Caity Lotz (Sara Lance/White Canary), Wentworth Miller (Leonard Snart/Captain Cold), Dominic Purcell (Mick Rory/Heat Wave), Franz Drameh (Jefferson ‘Jax’ Jackson/Firestorm), Victor Garber (Professeur Martin Stein), Ciara Renée (Kendra Saunders/Hawkgirl), Falk Hentschel (Carter Hall/Hawkman), Arthur Darvill (Rip Hunter) et Casper Crump (Vandal Savage).

16 COMMENTAIRES

  1. J’ai vraiment beaucoup aimé cet épisode. C’est un de mes préférés. Même la partie Kendra/Ray ne m’a pas plus dérangé que ca.

    La partie avec Mick est ma préférée

    Le Pilgrim pour moi c’est pas un méchant vraiment marquant.
    J’ai bien aimé la scène de “combat” final

    Un épisode assez solide j’ai trouvé.

  2. Comme d’hab, l’épisode démarre avec un concept sympa, jettes quelques idées intéressantes puis ne développe rien que l’on ne savait pas déjà…
    L’histoire d’amour Ray/Kendra bon on a compris qu’ils étaient pleins de love l’un pour l’autre. On sait que Mick est un gros pyromane ou que Sara aime son papa… Par contre rien de concret sur l’orphelinat (une peu expédié) ou l’enfance de Rip, avec en plus la logique temporelle qui a de moins en moins de sens (ça devient pire que flash qui commence aussi a devenir incompréhensible)…
    Quand au pilgrim…ba les premiers affrontements tiennent presque du Gag. Et vas y que je te dégage a coup de laser, et que je te crame la tronche, puis que je te balance par la fenêtre. Et comme ça fait un peu con, d’un coup elle peut arrêter le temps en mode Kylo Ren… Histoire de la rendre un peu menaçante.
    Sinon j’aime bien l’actrice qui fait la Moman…
    En fait je trouve que cette série manque d’enjeu ou de tension. Oui ils ont buté carter au début pour faire genre “tout peut arriver” et puis après nada… On sait que les personnages vont s’en sortir et surtout que Vandal Savage ne crèvera pas, parce qu’il reste tant d’épisodes avant la fin. Et le peu d’info que l’on collecte sur le personnage ne le font pas évoluer… Elle est devenue quoi sa secte des années 70? Et ses expériences dans les années 50? Et son envie de créer un autre firestorm? Soit le mec s’occupe n’importe comment parce qu’en vrai c’est juste un gars qui s’emmerde mais se fout un peu de tout…Soit les scénaristes sont un peu feignant…

  3. Très bon épisode et j’ai envie de dire que c’était pas trop tôt parce que la saison est globalement décevante.
    J’ai bien aimé le pouvoir de Pilgrim et la façon dont le combat est conclu. J’ai aussi beaucoup aimé la relation de Rory à lui même. C’est aussi la première fois que le développement du personnage de Rip Hunter est un tant soit peu intéressant.
    Snart est mis de coté depuis quelques épisode et c’est un peu dommage. Pour le reste hé bien on se clairement dirige vers le final de la saison voyons s’ils vont nous pondre quelque chose de potable…

  4. Episode médiocre. La série partait sur un concept intéressant: combattre un ennemi tout au long de l’histoire. Et les scénaristes ne sont pas montrés à la hauteur, ne définissant pas des règles très clairs et tombant facilement dans l’à peu près.

    En plus ces histoires d’amour me saoulent.

    Le point positif c’était Mick, qui gagne enfin en profondeur.

    J’espère qu’en saison 2 ils partiront sur une idée plus modeste.

  5. Waw! Plus d’incohérence dans un seul épisode que dans tout les autres réunis…

    Un peu d’incohérences, je laisse passer, c’est une série sur le voyage temporel, je pardonne. Mais la! Il y en à tellement que personnellement ça gâche tout le reste…

    Il se sont lancé dans un truc trop ambitieux je crois…

  6. J’ai de l’affection pour cette série pour son côté “fun et n’importe quoi”. Je lui pardonne son côté WTF récurrent parce qu’elle ne se prend pas au sérieux.

    Mais cet épisode! Logique temporelle bidon avec des explications encore pire, intrigue qui n’avance plus (un comble pour une saison courte), franchement super déçu (et pourtant mes attentes ne sont pas hautes).

    Outre les abberations dans les décisions des héros (comme d’habitude me direz vous), c’est la logique des pseudos maîtres du temps qui me fait bondir : pour arrêter 7 gus, ils envoient une tueuse tellement voyante, qui fait tellement de dégâts, qu’elle a provoqué à elle seule plus de paradoxes temporels que tous les héros depuis le début de la saison.

    Franchement là c’est un peu trop dans le WTF…

  7. Je trouvais les explications de time travel dans flash bidon, sur le fait que desfois barry remonte le temps, d’autre fois voyage dans le temps (ce qui est pas pareil), en faisant strictement la même chose, c’est à dire… courir.

    Mais là c’est le pompom quoi. J’ai juste rien compris.

    Par contre le pilgrim elle fait de ses dégats, imaginez : elle a péter le bras d’un policier, peut être que le policier, le soir venu, allait se faire un petit plaisir solitaire avant de coucher avec sa femme, histoire d’être en forme (desfois, la sauce part vite), sauf que là, comme il a pas pu se tirer la nouille (bras dans le platre), mais que sa femme voudra quand même coucher (le missionnaire c’est idéale quand t’as pas le full usage de tes mains), et ben BIM, le policier envoie la sauce en 3 secondes (paraît que ça concerne 33 % des hommes de + de 40 ans, ralalala) , fait un gosse. Gosse qui deviendra… le pilgrim !
    Encore un paradoxe temporel, les filous.

  8. Aero-Orel : desfois barry remonte le temps, d’autre fois voyage dans le temps (ce qui est pas pareil)

    Qu’ il voyage dans le sens direct ( on appelera ça plutôt un saut ou bon dans le temps ) ou que ce soit un voyage dans le sens retrograde ( dans le passé ) un voyage dans le temps reste un voyage dans le temps.

    • Pas pour moi, c’est là où il y a une nuance.

      Dans l’épisode flashback de la saison 2, Barry voyage dans le temps CORPORELLEMENT/PHYSIQUEMENT. Il y a donc deux Barry, le Barry de l’instant T qui décide de retourner un an en avant pour parler au reverse flash, et le Barry de cette époque, celui de la saison 1.

      Alors qu’à la fin de la saison 1, quand le metahumain qui contrôle la météo est sur le point d’inonder central city, Barry ne voyage pas dans le temps physiquement, il remonte le temps, il retourne quelques heures avant les événements de la fin du dit épisode afin de pouvoir changer ce qu’il a fait dans la journée.

      Si il avait fait comme dans la saison 2, il y aurait deux barry : celui de la fin de l’épisode quand central city est menacé, et celui du début de l’épisode. En gros, celui de la fin de la journée, et celui du début de la journée.

      Pour moi alors, dans la saison 1; Barry remonte le temps, et dans la 2, il voyage dans le temps.

      Dans legends of tommorow, ce sont des voyages temporels, ils se déplacent physiquement dans le temps, ce qui permet aux personnages de croiser leur ” version dans le passé “. Mais ils ne remontent pas le temps au sens ” revivre les événements passés afin de les modifier “. Sinon, y aurait pas de vaisseaux, la notion de vaisseau implique un déplacement physique.

      Je pense d’ailleurs que, dans les limites de nos connaissances actuelles évidemment, le voyage dans le temps PHYSIQUE, si on prend le temps comme une dimension sur laquelle on peut circuler, est la seule théorie sur laquelle on peut miser une pièce et se dire que ça peut marcher (on le voit avec les études sur les trous noirs).

      Mais remonter le temps, en restant dans son corps physique mais juste, en revivant des momentss de son passé, c’est plus compliqué à comprendre et à cerner.

  9. Pour prendre des exemples tirés d’autres oeuvres :

    – dans x-men days of future past, l’esprit de wolverine est renvoyé dans son corps en 1973 afin de changer les événements qui ont amené à la guerre contre les mutants et aux sentinelles en 2023. Wolverine remonte le temps, il revit des événements de son passé. La seule différence ici c’est que son corps physique existe toujours dans 2023, c’es l’esprit qui est transposé dans le passé. Mais on voit bien à la fin du film que les actions de logan dans le passé change la timeline, y a une elipse, et logan se réveille en 2023 dans une ligne temporelle isssu des conséquences de ses actions dans le temps.
    Ben ça c’est flash à la saison 1.
    Si charles xavier avait envoyé wolverine dans le passé avec une technique de voyage dans le temps, en utilisant les pouvoirs de mecs comme bishop ou cable, wolverine (2023) aurait voyager dans le temps jusque en 1973 et aurait pu croiser wolverine (1973). Ca n’aurait certes rien changé à la mission de wolverine (2023), mais ça aurait été très lourd scénaristiquement.

    – Dans Men in black 3, J (will smith) voyage dans le temps jusqu’en 1969, physiquement parlant, et rencontre mec son père et sa version du passé enfant à la fin du film.
    Ca, c’est the flash saison 2.
    Si J avait remonté le temps comme l’a fait flash dans la saison 1 ou logan dans xmen : dofp, il se serait retrouvé dans son corps d’enfant en 1969, ce qui avouez le aurait été un peu dur pour accomplir sa mission.

  10. En bref, remonter le temps = revenir dans son corps à un moment de sa vie passé (d’ailleurs on le voit bien dans la saison 1, quand the flash remonte le temps il y a ce qu’ils ont je crois appellé un reflet temporel, mais il y a ensuite fusion puis toujours une seule et même personne).

    Voyager dans le temps = voyager physiquement sur la ligne du temps, avec les risques possibles de rencontrer sa version du passé et tout les paradoxes que ça imposeraient.

    Ca veut dire aussi qu’on ne peut pas remonter le temps avant sa naissance, puisqu’on peut pas transférer son esprit dans son corps à un moment donné dans le temps si le corps n’existait pas.

    Mais, on peut voyager dans le temps avant sa naissance, puisque c’est juste un déplacement sur une dimension comme une autre.

    Bien sûr, je parle juste de voyage/retour dans le passé.

    Pour le futur, c’est encore plus tordu pour moi : si on ” remonte le temps dans le futur ” (déjà, c’est un non sens) , en mode transfert d’esprit dans son prropre corpss mais ailleurs dans le temps, cela signifierait que le futur est en quelque sorte écrit.

    Pour le voyage dans le futur, corporellement parlant, c’est plus simple et c’est d’ailleurs l’une des bases de l’intrigue de legends of tomorrow : un mmec qui part de 2016 pour arriver en 2030 aura ” disparu ” 14 années de la ligne du temps, donc il ne croisera pas de version de lui du futur puisqu’il est parti.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here