Star Wars – Les Seigneurs des Sith : Dark Vador et l’Empereur contre Rogue Zero…

27

Si vous avez aimé la scène culte de Dark Vador dans Rogue One : A Star Wars Story, il y a de grandes chances pour que vous appréciez Les Seigneurs des Sith… Troisième roman ‘adulte’ de l’Univers Officiel Star Wars publié en France après Riposte et Tarkin (hors novélisation), Les Seigneurs des Sith est signé Paul S. Kemp, l’auteur de The Old Republic : Complots.

Le postulat de départ est aussi simple qu’efficace : cinq ans après les événements de Star Wars : La Revanche des Sith, le Front de Libération de Ryloth – mené par Cham Syndulla (The Clone Wars) – lance une opération des plus ambitieuses… l’assassinat de Dark Vador et de l’Empereur ! C’est le début d’une traque haletante, dans l’espace et sur terre, avec deux Seigneurs Sith au sommet de leur forme.

Détail qui a son importance, j’ai commencé la lecture de ce roman avant la sortie de Rogue One : A Star Wars Story. Pour être tout à fait honnête, il m’a fallu plusieurs semaines pour passer les premiers chapitres… avant de dévorer la suite en deux jours. Cela s’est révélé bénéfique. Avoir en tête le Dark Vador du film renforce grandement l’expérience de lecture. En lisant les premières pages, on croirait même revivre LA scène… alors que Les Seigneurs des Sith a été écrit il y a deux ans.

Après avoir présenté les principaux personnages, Paul S. Kemp propose une longue scène d’action de trois cents pages. Le rythme est excellent. Et ce sont bien sûr Anakin Skywalker et Sheev Palpatine qui ressortent grandis de cette petite escapade sur Ryloth. On comprend comme jamais l’aura dégagée par Dark Vador : figure mystérieuse pour les officiers qui croisent son chemin ; héros prodigieux pour ceux qui ont l’honneur de combattre à ses côtés ; et croque-mitaine invincible pour les rebelles.

L’Empereur n’est pas en reste, puisqu’il participe même aux scènes d’action ! Les pages où le maître et l’apprenti bataillent ensemble sont assez jouissives. Même les péripéties à base de créatures monstrueuses – qui s’apparentent habituellement à du remplissage – prennent une saveur particulière en raison des combattants impliqués. Enfin, les inévitables joutes verbales entre les deux Sith sont rares, mais savoureuses. Le maniement de l’humour noir, très noir, leur va à ravir.

Dans le camp d’en face, les personnages charismatiques se font rares. Le père de Hera (Star Wars Rebels), Cham Syndulla, est transparent. Seule une poignée de résistants twi’leks se distingue. Il aurait par exemple été intéressant de connaître les motivations de la seule combattante humaine du groupe. Et de donner à tous ces personnages une fin digne de ce nom. Mais comme pour Rogue One : A Star Wars Story, tout cela importe peu. Ce qui compte, c’est la mission. A défaut d’être un grand roman Star Wars, Les Seigneurs des Sith est vraiment divertissant. Cette sorte de Rogue Zero – où les plans de l’Etoile de la Mort sont remplacés par les deux figures emblématiques de l’Empire – aurait pu faire un excellent film !

———————————————————————-

star-wars-chronologie-univers-officiel

Rogue One : A Star Wars Story de Gareth Edwards est sorti en France le 14 décembre 2016, avec Felicity Jones (Jyn Erso), Diego Luna (Capitaine Cassian Andor), Ben Mendelsohn (Directeur Orson Krennic), Donnie Yen (Chirrut Îmwe), Jiang Wen (Baze Malbus), Forest Whitaker (Saw Gerrera), Mads Mikkelsen (Galen Erso), Alan Tudyk (K-2SO) et Riz Ahmed (Bodhi Rook).

27 COMMENTAIRES

  1. Bonne année à Mr LTH et à toute la communauté!!!!!!!!!
    Ps: ce roman m’a l’air très intéressant j’ ai hâte de pouvoir le lire!!!!

  2. Bonne année !!! Ce n’est pas 2016 ni 2017 qui doivent être différents ; c’est vous, c’est nous, c’est toi, c’est moi.
    Ma résolution pour cette nouvelle année ? Euh….. 1920 x 1080 full HD.

  3. Bonne année 2017 et meilleurs voeux à vous tous! Merci à M. LTH pour ce site fantastique!
    Que 2017 nous émerveille les yeux avec quand même du lourd niveau super-héroïque: Justice Ligue Dark, Lego Batman, Logan, Les Gardiens de la Galaxie 2, Wonder Woman, Spider-Man, Thor Ragnarok et Justice Ligue!
    Sinon en culte y’a aussi Star Wars VIII, Blade Runner 2 mais aussi Chips et BayWatch! 😆

  4. Bonne année à vous la jeunesse et merci aux boss pour toute ses nouvelles au quotidien. Je suis un fidèle de l’ombre ! Je suis tout les articles sans pour autant commenté bien je les trouves bien écrit et super intéressant ! Continuer comme ça

  5. Je l’ai lu en VO il y a quelques temps et j’ai été assez déçu car il y a un décalage entre la promesse du titre, de la couverture, et la réalité du roman. 99% de la première moitié du livre on la passe avec les rebelles twilleks qui sont certes entreprenants et béliqueux, mais ils sont surtout caricaturaux et lisses. Puis dans la deuxième moitié on a enfin le droit à du Sith en action, mais de façon sporadique et pas forcement contre les adversaires qu’ils méritent . Il y a quand même quelques scènes et situations inédites qui valent le coup, deux grandes batailles d’envergure, une qualité d’écriture et du suspense, mais on apprend rien sur la relation Vador/Palpa ni sur les Siths. Il vaut mieux relire Darth Plagueis.
    En résumé c’est toujours mieux que les ennuyeux romans Aftermath et Heir to the Jedi, mais ce n’est pas au niveau des pépites de l’ancien UE

LAISSER UN COMMENTAIRE