Wonder Woman : Diana Prince sur le front et à l’arrière (nouvelles images)…

64

Wonder Woman est sur tous les fronts aujourd’hui, avec deux nouvelles images (via Empire et EntertainmentWeekly). La réalisatrice Patty Jenkins nous fait l’explication de texte : « Ce qui la motive est philosophique. Elle ne se contente pas de s’en prendre à des vilains ou de combattre le crime. Elle croit en la bonté et en l’amour. Elle est féroce et prête à se battre, mais seulement pour protéger une meilleure vision de l’humanité. C’est vraiment l’histoire de quelqu’un qui entre dans l’âge adulte. Mon approche était de se concentrer sur l’histoire de la guerre mécanisée, à quoi cela ressemblerait pour un dieu qui visite notre monde pour la première fois. Je voulais que le public comprenne les horreurs qu’une guerre de cette ampleur impliquent et à quel point cela est choquant pour quelqu’un qui a un fort sentiment d’honneur et de justice. Elle ne réalise pas encore à quel point le monde peut être insensible et sombre. »

Avant Wonder Woman, il y avait Diana, princesse des Amazones, formée pour être une guerrière invincible. Élevée sur une île paradisiaque reculée, Diana quitte son foyer quand un pilote américain se crashe sur leurs rivages et parle d’un conflit massif qui fait rage dans le monde extérieur, convaincue qu’elle peut stopper la menace. Combattant aux côtés de cet homme dans une guerre qui doit mettre fin à toutes les guerres, Diana va découvrir l’étendue de ses pouvoirs… et son vrai destin.

Wonder Woman est réalisé par Patty Jenkins et sort en France le 7 juin 2017, avec Gal Gadot (Diana Prince/Wonder Woman), Chris Pine (Steve Trevor), Connie Nielsen (Reine Hippolyte), Robin Wright (Général Antiope), Danny Huston, David Thewlis, Ewen Bremmer, Saïd Taghmaoui, Elena Anaya et Lucy Davis (Etta Candy).

64 COMMENTAIRES

  1. J’aime beaucoup la façon dont Patty Jenkins présente son histoire et l’angle sous lequel elle l’aborde. Espérons que les exigences du studio et les modifications opérées au sein du DCEU ne terniront pas trop la vision qu’elle a voulu transmettre…

  2. « Elle ne réalise pas encore à quel point le monde peut être insensible et sombre »
    Et c’est reparti pour un tour de darkounette attitude. Au moins c’est raccord avec l’univers.
    Elle va finir comment la WW? Le psychopathe et le dépressif étant déjà pris, je mise sur l’isolement sur son île en mode « fuck the world ». A moins que ça ne soit en veuve éplorée? 😆

    J’espère vraiment que Justice League va remonter la barre…

    • T’as l’air désabusé Garyus! En même temps, tu t’attendais à quoi? On sais tous ici quel sera le déroulement du film et ça sera donc sans surprises véritables.
      Toute « la pression » sera sur Justice League, qui se devra de mettre la barre bien plus haut….

      • Oui c’est sur que ça correspond Archer, c’est que je dis quand je dis que c’est raccord.
        Et oui je suis un peu désabusé mais je ne perds pas espoir de voir des héros tels que Sup et WW être lumineux.
        J’espère qu’elle va nous en mettre plein la vue pendant le film et nous enchanter. Puis à la fin devenir dépressive devant ce monde trop noir car chez Snyder, noir c’est noir, il n’y a plus d’espoir…

        • Etant donné que Justice league se déroulera sur deux films, le 1er opus sera forcement dark (mais genre très sombre) pcq recrutement de l’équipe, début chaotique, déprime du à la mort de sup (voir même déprime s’il doivent affonter un sup sous mindcontrol), arrivée de la menace, catastrophe d’ampleur….Bref je pense que le côté lumineux sera plus marqué dans le 2nd JL. (jurisprudence l’empire contre attaque –> le retour du jedi)

          Donc même si on espère tous voir un super JL, faudra pas trop s’attendre à ce que le 1er soit hyper joyeux

    • Garyus : associer le mot psychopathe avec de batman c’est pas un pléonasme :p

      Plus sérieusement c’est dans la même voie que le DCEU suit depuis le début (le superman dépressif et désabusé de kingdome come) sans forcément aller dans « tu t’attendais à quoi » je vois pas trop ce qu’il y a de gênant ou ce qui te surprend dans la démarche vu que c’est ce qu’on nous vend depuis le début dans le traitement des films…

      Après si tu cherches un ton plus léger pour le film y aura de quoi faire avec la naïveté de Diana qui débarque dans le monde des Hommes

      • C’est pas parce qu’on nous le vend qu’on doit forcément en être content.
        Les fans (intelligents) de BvS ont beaucoup parlé de déconstruction des héros dans BvS, j’attends de voir si Justice League confirme leur opinion et nous met des super-héros dignes de ce nom.
        Et pour ceux qui en douteraient, je ne souhaite surtout pas un film à la Disney mais juste un Batman noir mais intelligent, un Superman souriant, confiant et lumineux etc… On peut faire des films sérieux sans qu’ils soient des trucs pseudo-noir à la Snyder ou des comédies à la Disney.
        Mais je m’égare…

        « Après si tu cherches un ton plus léger pour le film y aura de quoi faire avec la naïveté de Diana qui débarque dans le monde des Hommes »
        Il y aura de quoi faire oui. Je croise les doigts pour que la Warner t’entende…

        • En fait, j’ai toujours considéré batman comme un psychopathe malade mental perso. Un mec qui se déguisé en chauve souris pour combattre le crime n’est pas bien dans sa tête sérieux.

          Pour en revenir à sup, pour moi la trilogie man of Steel/batvsup et justice league raconte son histoire et on aura peut être le sup lumineux que tous connaissent une fois les épreuves passées, sauf s’ils décident de jouer la dépression post résurrection.

          Perso, tout ce par quoi sup est passé, les problématiques liées à sa révélation au monde, les craintes qu’il inspire au monde et le poids des responsabilités, c’était nécessaire afin de donner une dimension au personnage et on aura une lecture plus globale du personnage plus tard. Et sa lente ascension vers un super lumineux en fera un personnage complexe et travaillé. Je trouve ça infiniment plus intéressant que d’en avoir fait un boy scout à la cyclope des le départ. Pour moi, ça aurait été la proposition la plus simple, fade et caricaturale possible. La réaction des gens à son égard est juste logique et les avertissements de papa Kent étaient fondés.

          Je pense que le dceu se bonifiera avec le temps si les prochains films font évoluer les personnages encore et si ils sont bons.
          Pour juger ce sup, il faut avoir plus de billes et attendre de voir comment il se comporte dans justice league. On sait déjà que sa résurrection sera badass, j’espère qu’ils se montrera plus positif, parce que les gens vont encore le critiquer pour rien.

          Rien que le terme dépressif m’énerve car dans man of steel, il ne l’est pas et dans batvsup, c’est juste logique vu le contexte, il va pas sourire comme un débile vu la situation. A croire que dans la bd, les précédents films, séries etc, il n’a jamais été traité avec gravité…bref….

          • « En fait, j’ai toujours considéré batman comme un psychopathe malade mental perso. Un mec qui se déguisé en chauve souris pour combattre le crime n’est pas bien dans sa tête sérieux. »

            Tout à fait Fretide. C’est juste que « psychopathe » n’est absolument pas le bon mot pour le caractériser. Sociopathe, pourquoi pas. Certains comics montrent également des tendances au TOC. Mais c’est clair que le Batman est un sacré malade! 🙂

          • Même si sur le fond je suis d’accord, si tu penses que Batman est un psychopathe parce qu’il se déguise en chauve-souris pour combattre le crime que penser de Spider-Man, Cat-woman, Robin, etc…? 😆

            Pour BvS, comme je l’ai dit plus haut j’aimerai être d’accord avec vous. Je l’espère mais ce ne sont que des suppositions mais rien ne m’étonnerait avec Snyder.

            Quand à Man of Steel, je l’ai vu mille fois et si il est dépressif, certes moins que dans BvS mais quand même.
            Ce petit garçon qui pleurniche son papa tout le temps, qui fait le timide avec sa Loïs, qui se rend devant Zod…
            C’est pas ça Superman.
            Croisons les doigts pour qu’il revienne en force pour sauver la Terre et la Justice League et que tout le monde voit enfin en lui le héros qu’il aurait du être (plusieurs années après MoS)

          • « Quand à Man of Steel, je l’ai vu mille fois et si il est dépressif, certes moins que dans BvS mais quand même.
            Ce petit garçon qui pleurniche son papa tout le temps, qui fait le timide avec sa Loïs, qui se rend devant Zod… »

            Désolé de te contredire Garyus, mais ces éléments que tu cites ne sont absolument pas caractéristiques de l’état de dépression. Je ne sais pas s’il s’agit d’une méconnaissance de ta part sur cette maladie ou si tu utilises simplement le mauvais terme pour dire autre chose (je sais qu’on a tendance à utiliser le mot « dépression » à tort et à travers aujourd’hui, surtout à tort d’ailleurs ^^), mais c’est pas du tout ça.

          • Oui et non Archer. J’avoue utiliser cette expression de « dépressif » un peu à tort et à travers. Sa façon de tirer la tronche à longueur de film me fatigue. Et pourtant, l’acteur sait être flamboyant dans les Tudors par exemple.
            Mais concernant la dépression, elle englobe tellement de pathologies qu’au final, l’état de tristesse quand on a perdu un proche, la timidité maladive, le fait d’abandonner le combat, tout ça sont des formes de dépression ou en sont l’expression, ne crois-tu pas?

          • Je ne suis pas psychologue, donc mon avis n’est pas celui d’un pro. Mais je reste diplômé de psycho, alors je t’avoue qu’on m’a rebattu les oreilles avec la dépression pendant pas mal d’années. Et clairement c’est pas ce qu’on nous montre dans MoS. La dépression, avant tout, c’est une sensation de vide, l’absence de goût pour tout, et surtout l’absence de motivation à faire quoique ce soit. Le Clark Kent de MoS a un objectif tout le long du film (d’abord la quête de ses origines, puis la protection de la planète qui l’a accueilli). On le voit sourire à pas mal de moment, il ressent beaucoup d’amour (sa mère, Loïs) et de compassion (l’humanité). Donc clairement il n’est pas dépressif.
            Et puis il est vrai qu’il est réservé, mais tu ne trouves pas que tu exagères en parlant de timidité maladive? Je veux dire, un timide maladif, il ne regarde pas les gens dans les yeux, parle avec une toute petite voix, balbutie, etc. C’est pas le cas de Clark dans MoS! ^^

          • Fretid et Archer je vous trouve censé et réfléchis.
            Parler de de dépression ca me fout un peu l’air en tant que fan du boyscout.
            L’approche de Snyder sur superman dans Mos et BvS est en constante evolution, elle est même juste logique et je dirais même réaliste par rappor à notre monde.
            Toute ces questions sur le pouvoir l’interventionisme, la déefication le rejet de l’étranger, la peur ou l’inspiration qu’il peut donner est superbement bien traiter dans mos et bvs.

            Il est depressif ?
            Je sais pas j’ai ses pouvoirs, je ne peux pas sauver tout le monde, la moindre intervention peut avoir des conséquences énorme. Le pouvoir ne peut être innocent, si on a le pouvoir de sauver des vies à tout moment et qu’un ne fait rien car tout est politique et affaire de frontière de zone neutre. Pourquoi je sauverai cet vie et pas une autre ?
            La moindre once de pouvoir nous rend coupable. Superman est montrer comme un sauveur, il intervient dans un pays ou il n’aurait pas du intervenir pour sauver une personne qu’il aime ? peut on le blamer ?
            On peut blamer un homme qui ne choisi pas d’intervenir dans des pays en guerre pour sauver des vies car sinon il ne serait plus neutre.
            Y’a tellement de question traité dans ce film qui sont juste, logique.
            Mais non superman déprime, putain qui déprimerai pas avec de tel pouvoir et un coeur qui veut bien faire mais qui ne peut rien faire.
            Tu agis tu es coupable, tu n’agispas tu es coupable, comment tu peux te regarder la glace pendant que tu mange avec ta famille alors que tu entends quequ’un crier à l’aide et que tu aurais pu le sauver. N’importe quel homme finirai par devenir fou au bout d’un moment et ronger par un sentiment de culpabiliter. Batman v superman c’est le reveil de clark kent. Bienvenue dans notre monde mec c’est pas aussi simple qu’un jolie sourir aquafresh un clin d’oeil après avoir sauver un chat dans l’arbre.
            Et on a chier sur Snyder parce qu’il a aborder toute ses questions dans le film et que superman était pas assez lumineux ?

            C’est navrant….

          • Eyes-snake, je suis d’accord avec tout ce que tu dis sur MoS et BvS. Mais Garyus est aussi quelqu’un de réfléchi et de censé. On n’est simplement pas d’accord sur la pertinence et la qualité de ce traitement. ^^

          • Superman ne pouvait-il pas être un peu plus lumineux (et responsable) malgré ce traitement dramatique particulier, sur 2 films ? Sinon, comment peut-il mériter son nom ? Comment mieux rendre justice à sa bienveillance chère au public enfants/parents depuis des décennies… Et mieux y être l’antagoniste de celui qui est déjà réellement « sombre et dépressif »… Càd Batman ?
            Fallait-il « chuter et mourir » dès le départ, pour ne plaire qu’au public plus adulte… Et laisser tout de même les plus jeunes, qui le connaissent ou qui viennent le découvrir… les laisser venir également assister à cela ?

          • « Superman ne pouvait-il pas…? », « Fallait-il…? »
            J’ai envie de dire que oui il aurait pu, et que non il ne fallait pas nécessairement. Et je pourrais te dire la même chose pour n’importe quel film. C’est l’angle qu’a choisi Snyder pour raconter son histoire, que ça nous plaise ou non.
            Sinon pour info mon petit frère âgé de 12 ans a bien accroché à cette approche, comme quoi BvS n’est pas forcément réservé aux adultes. ^^

          • Merci de prendre ma défense Archer mais ça ne me touche pas. A chaque fois qu’on critique BvS, on a droit à un fanboy de Snyder qui vient pleurnicher et être insultant. Rien de nouveau sous le soleil des Toiles Héroïques 😉
            On a plus le droit de chier sur Snyder maintenant mais où va-t-on? 😆
            J’aurai mille choses à lui reprocher mais ce n’est pas le débat. Laissons le chouchou des films darkounets et mal montés de côté s’il vous plait.

            Mon propos était que je ne veux pas d’une Wonder Woman comme ce Man of Steel qui tire la tronche. Eyes-Snake, tu l’expliques? Très bien pour toi. Tu kiffes à mort la vision de Snyder? Très bien pour toi.
            Dis-toi que tu n’es pas le seul à être fan de Superman et que d’autres personnes aiment justement ce côté lumineux de Superman.
            Et puis sérieux, ça te fout en l’air qu’on le traite de dépressif mais tu justifies toi-même juste après pouquoi il l’est…et c’est moi qui ne suis pas censé. 🙄

            @Archer: Pour l’expression « dépressif », tu en sais bien plus long que moi. Je m’incline mais comme je le disais c’était une expression que j’utilise (comme beaucoup) à tort et à travers 😉

          • L’argument du « Fanboy de Snyder » il me fera tjr rire.
            Et garyus j’ai pas du tout aimer sucker punch alors quoi ?
            J’ai l’impression que tu fais juste un caprice parcequ’il n’a pas eu son superman hyper ultra lumineux. Je te vois commenter et balancer des phrases qui sont digne d’un troll de comicbookmovie.
            Y’a zero fond dans tes propos et si tu veux débattre correctement avec moi sur bvs y’a pas de soucis, discutons. De toute façon on n’a pas du tout vue le même film j’ai l’impression, j’ai vue un superman touchant généreux certes en souffrance et dans les doutes mais qui demandait qu’a faire le bien et se faire accepter. Il a sauver la terre 2 fois , tu le vois sauver des gens être toucher par les victime qu’il n’a pas sauver, il a pris des décision impossible comme tuer Zod on le voit en chialer, il est dégoûté par les agissement d’un batjusticier incontrôlable , oui superman s’est tromper de chemin par moment il peut viré despote parceque l’amour peut nous pousser a faire des choses horrible si on le perd mais a la fin de bvs y’a quoi ? il s’est sacrifier pour un monde qui l’a vendu et renier.
            Tu me parle de quoi toi ? C’est vide, t’aurais eu tes scènes ou superman se fait applaudir et aduler en volant sur la musique de doner avec des phrases du type  » le crime c’est mal et n’oublier pas de manger 5 fruit et légume par jour c’est important  » TING clin d’œil sourire de bogoss » Mais qui êtes vous ? »  » un ami… » TAIN TAIN LAIN TAIN NAIN NAIN NAINNN. Ok j’exagere complètement mais c’est le principe. Il t’as juste manquer ces scène la pour te dire voila c’est superman, c’est la goodvibe. C’est tout pour toi ? Tu le sais dans le fond que ca va pas plus loin. Tu vas l’avoir dans justice league lol tkt.

            Penser plus loin bordel, faut absolument dépasser vos attentes ,ce que vous voudriez qu’on vous donne sur un plateau d’argent, le tout cuit dans la bouche et accepter de nouvelle choses de nouveaux chemin a explorer pour nos superheros quitte a vous sentir perdu déboussoler voir même trahis du moment que ca reste cohérent et parfaitement logique dans l’univer qu’on vous propose. Y’a plusieurs média , les comics les series les films. Y’a plusieurs version de nos héros dans des univers différent y’a du choix. Le superman de snyder n’a pas les même origines le même vécu que la version papier ou serie tv hormi dans les grandes largeurs. Il n’est pas aussi puissant que sa version comics, il n’obeit pas au même règles. Ce qui marche en comics ne marcherai pas forcément en film , pas le même format. Je sais pas si tu vois ce que je veux dire. Je vais te poser 1 question simple.

            Pour toi le superman de Snyder n’est pas du tout superman ou juste un superman différent ?

            Pour moi ca reste superman , un superman qui prend cher ok lol mais c’est superman.
            Maintenant si on suit la logique de Snyder, tu auras le fameux superman que tu attends dans jl.

          • @Archer05 es ce que tu as vu « Unbreakable »…
            et si tu l’as vu es ce que tu vois le parallèle avec un superman dépressif mais en plus subtil

          • C’est excellent incassable, dans mon top 3.
            Grand film qui respire l’amour du comics une bonne claque de shyamalan.
            Mais la comparaison n’est pas très pertinente, et niveau subtilité c’est zero pour le coter déprime, la pour le coup on n’a clairement un mec en dépression avec un bruce willis qui le joue très bien. Et puis c’est vraiment pas comparable vue le vécu des 2 héros et les thematiques sont différente.

          • @porter
            c’est juste sur la façon de gérer un personnage dépressif, là on a un vrai travail dessus, mais sinon moi je le classe en numéro 1…

          • @eyes-snake: « Et garyus j’ai pas du tout aimer sucker punch alors quoi ? »
            Alors on est deux. Tu n’es pas un fanboy de Snyder, tu es un fanboy de BvS. Le résultat est le même.
            Ce film c’est le diable putain, on peut pas en parler, on peut pas le citer sans voir un chevalier blanc à sa rescousse.
            C’est bon il est sorti depuis longtemps maintenant.

            Y’a zero fond dans mes propos? Tu veux débattre? Tu étais où quand le film est sorti ici et que les débats ont fait rage?
            La page de la critique de BvS doit être celle qui a eu le plus de commentaires de toute l’histoire de LTH.
            J’en ai longuement débattu à l’époque.J’ai révisé certains de mes jugements mais pas tous. Je n’aime pas le traitement de Superman et un peu moins celui de Batman. Je déteste cette fin à la Martha ridicule. Je déteste ce Lex Luthor pathétique. Je n’aime pas cette fin en bagarre débile et bouillie visuelle.
            J’aime par contre beaucoup d’autres choses, la scène catastrophe à Metropolis, Wonder Woman, la photo de Larry Fong, la musique de Zimmer, le côté politique et moral du film.

            Je n’irai pas dans le détail car je ne vois pas l’intérêt de discuter de BvS avec quelqu’un qui est dans la caricature. Ca serait trop facile de dire que ce Bourrin of Steel, n’est qu’un gosse qui pleurniche son papa, ne pense qu’à sa gonzesse et à sa mère, qu’il pète tout sans penser aux conséquences, qu’il est incapable de prononcer plus de trois mots dans une phrase, etc…un vrai autiste dépressif, violent et meurtrier.
            Désolé j’ai pas la musique qui va avec. 😆

            Je l’ai juste revu dernièrement (pour la 5ème fois) et j’arrive à avoir un avis partagé. Je n’en vois pas une sombre merde ni un chef d’oeuvre du 7ème art.
            J’ai passé un bon moment devant un film avec un « autre » Superman (pour répondre à ta question) un Superman que je n’apprécie pas du tout mais il ne fait pas le film.
            J’ai surtout apprécié Wonder Woman (à ma grande surprise) et je souhaitais égoïstement qu’elle ne tombe pas dans les mêmes travers que Bat-Killer-Tortureur- Man et Super-Killer-Casse-tout-dépréssif-man.
            C’est de ça dont on parlait au départ, je te rappelle.

            Maintenant désolé si mon avis ne te plait pas sur ton film chouchou mais si tu veux en débattre tant de mois après, y’a une page pour ça. Tu pourras même y trouver mes arguments.
            Par contre achète toi un peu de vaseline parce que je suis très looiiiiin d’être le plus virulent sur ce film. 😉

          • Bah moi j’étais pas la…. 🙁 J’ai loupé la « bataille » mince alors c’est triste….Et sans déconner arrête de pleurnicher et de jouer la victime 🙂
            « ce film c’est le diable, j’ai pas le droit de dire du mal ou de donner mon avis » parceque moi j’ai pas le droit de donner le mien et de faire des reflexions ? Bienvenue sur internet.
            C’est comme ca tu feras avec un point barre, tu peux rien y faire. Si je suis pas d »accord avec toi je vais le dire, si j’aime pas une reflexion caricaturale de ta part je serais la. C’est toi qui est parti en hs en faisant un troll bien gras sur une simple photo et sur un spitch de la réalisatrice ma foi fort bien pour le personnage de Wonder Woman, et toi tu parles de depression et tu ramène tout à Snyder. Je suis pas le seul à t’avoir fais remarquer que tu disais de la merde.
            Parce que tu fais exactement l’inverse des trolls qui disent que le dceu doit faire absolument des films dark car dc c’est plus serieux et mature.
            Je suis le seul à m’en foutre du ton sur un film ? C’est si important ? Les superhéros n’ont pas le droit d’être souriant ou triste ? Encore une fois du moment que ca reste logique et cohérent avec ce qu’on propose on s’en tape du ton…
            Sinon j’en étais ou ?
            Pour luthor moi je comprend très bien qu’on puisse ne pas aimer le traitement du personnage et qu’on le trouve anthipatique, même si son plan est assez balaise et bien vicieux.
            La scène Martha je l’ai pas trouvé ridicule mais juste logique et forte en émotion.
            La bataille de fin débile et moche ? en quoi, bon dis moi ou tu veux qu’on en parle tranquilou ? Parce que je vais pas aller sur la page du film ou tout le monde a donné son avis pour parler dans le vide vue que plus personne y va. Et puis si c’est pour parler de la version cinéma qui est mal monter et charcuter…

            Et pour la vaseline… Hum je vais plutôt me prendre une bière tranquil sur mon canapé en fumant une ptite clope crois moi 😀 je suis pas vraiment inquiet, t’es même rassurant comme type.
            J’espère que t’es pas l’arbre qui cache la foret, car oups je crois bien que je vais la bruler gayrus 🙁

            Sinon pour info, moi j’ai pas aimé la présentation de la justice league sur clé usb. J’ai pas non plus aimé que batman tue lors de la scène de la batmobile ou encore la facilité scénaristique avec lois lane qui cache la lance pour repartir la chercher juste derrière. Et tu sais quoi j’aurais préféré un luthor moins anthipatique et foufou.

            Maintenant désolé si mon avis sur ton avis ne te plait pas sur ce film trop dark et depressif. mais si tu veux débattre avec moi je serais la et peu importe l’endroit.

          • Pour répondre à Archer, cela voudrait dire que DoJ est interdit au moins de12 ans ? Rien ne le précisait chez nous pourtant (et juste PG-13 aux USA), et des encore plus jeunes y sont allés sans rien savoir de ses cotés très dramatiques et proches du sadisme… à leur dépend.

          • Olah, je vois que j’ai raté pas mal de choses et j’ai la flemme de lire tous ces longs messages (désolé les gars, je suis sûr que vous dites des choses intéressantes mais là c’est juste pas le moment ^^). Je voulais juste te dire que j’ai pas compris pourquoi tu me dis ça Flo. A la base, quand j’ai parlé de mon petit frère qui a 12 ans je répondais à ça:

            « Fallait-il « chuter et mourir » dès le départ, pour ne plaire qu’au public plus adulte… » (de toi ^^).

            C’était juste pour te dire que BvS ne plaît pas qu’au public adulte (vu qu’à 12 on n’est pas adulte, enfin il me semble hein! 😉 ). Je ne vois pas trop pourquoi tu parles d’interdiction, sorry…

          • C’est un public se disant plus adulte, quel que soit son age, qui précise aimer cela. Mais ils sont bien moins nombreux que ceux qui ne cessent de réclamer des héros naturellement plus lumineux et moins cyniques, pour changer de l’ordinaire. Et à part Cap ou Spidey, au ciné, ils sont bien trop peu. Ce qui standardise trop le genre et les gouts. Surtout quand ces gouts sont naissant, donc chez les plus jeunes, qui ont aussi besoin d’avoir de bonnes valeurs à apprendre etc… Sans passer si tôt par des exemples de sacrifices: on en a déjà trop dans l’actu, ce types de vindictes populaires, et de morts tragiques…

          •  » ils sont bien moins nombreux que ceux qui ne cessent de réclamer des héros naturellement plus lumineux et moins cyniques »

            Bof, ça ne reste que ton impression. Il faudrait avoir des chiffres pour affirmer ça.

            « Surtout quand ces gouts sont naissant, donc chez les plus jeunes, qui ont aussi besoin d’avoir de bonnes valeurs à apprendre etc… »

            A moins que le but de la Warner avec le DCEU ne soit d’inculquer des valeurs héroïques au jeune public, je ne considère pas que ce soit une fin en soi.

          • Les réactions contre cette vision personnelle et sombre, d’un personnage qui d’ailleurs n’appartient pas du tout à Snyder, sont assez conséquentes. Et ne peuvent être concrètement chiffrées sans sondage.
            Mais au delà, ce n’est pas une impression de ma part: vraiment, Superman = Bonté et Espoir, pas auto-apitoiment, ou considéré tel un mutant (« craint et haï par ceux qu’il protège », selon l’expression consacrée). Ou tout cas pas dans de telles proportions vues dans DoJ, en lui laissant un peu plus de temps pour se reprendre triomphalement.

            Comment le savoir avec objectivité (ça existe encore ce mot, oui) ? Déjà dit sur LTH: prends au hasard un tas de comics de Sups sur 78 ans, au final tu tomberas en grande majorité sur des histoires où le héros agit et triomphe plus qu’il ne se laisse aller au spleen – si tu n’y arrives, tu n’as pas de bol 🙂 . Et cela, tout le monde l’a intégré dans la culture moderne, comme dans les précédentes décennies. Ceux qui peuvent le rejeter n’aiment tout simplement pas trop Superman, et voudraient peut-être même le changer brusquement. Alors que son mythe s’est depuis longtemps bien « solidifié », et qu’on ne peut trop le changer sans le faire ressembler à un de ces ersatz (l’Hypérion de Marvel notamment).

            De même, rappelons que Siegel et Schuster ont commencer à bien peaufiner les bases héros au moment où il fallait un montrer un surhomme qui soit avant tout le défenseur des faibles et des opprimés, et non l’équivalent d’un dieu, les dominant de sa présence, comme la vision déformé par les Nazis. Une chose qu’il est nécessaire de ne pas oublier.
            Ainsi, la phrase de Perry de DoJ sur le fait qu’on ne soit « plus en 1938 » est une énormité si on tient compte d’un contexte important: la montée des extrémisme dans notre monde est aussi préoccupante qu’en 38 (le DCEU est certifié proche du réel par la prod). Et qu’avoir des héros déjà responsables et incorruptibles est un bon moyen de lutter contre ça, ne serait-ce que par le prisme de la fiction.
            S’ils sont en apprentissage, c’est comme s’il n’étaient pas encore prêts à porter leur costume complet. On a déjà eu un Clark « prenant son temps » dans Smallville ou un Bruce découvrant la moralité dans la première heure de Begins. La même chose « en plus vieux » est certes originale, elle en est moins à leur avantage puisque dans le film, il faut alors les rapprocher d’une catastrophe pour comprendre ce que le public attentif avait compris avant eux – ils sont bien manipulés.

            Pour revenir aux enfants, c’est aussi ça qui marche avec Superman dans les comics: DC étant une firme assez conservatrice, inculquer de bonnes valeurs très tôt au jeune public fait partie du « pack » global de leurs personnages les plus puissants – amusement, moralité, complexité, tout ça en même temps. Dans DoJ, il y a peu des deux premiers. Ou plutôt, une répartition peu équilibrée.

            Je peux ajouter que le coté « paternaliste » de plusieurs héros DC n’est pas une chose péjorative. Il permet ainsi d’être complémentaire du coté plus « juvénile » de ceux de Marvel. Et ainsi, pour les plus ouverts, passer de l’un à l’autre quand on en a envie, sans être obligé d’être dans le clivage à chaque fois. Fédérer, c’est aussi très bien et c’est bon pour l’équilibre des mentalités.

        • « j’attends de voir si Justice League confirme leur opinion et nous met des super-héros dignes de ce nom. »

          Pareil Garyus! BvS nous a montré le sacrifice de Superman rallumant la flamme héroique qui avait disparu de son monde. J’attends de JL qu’il nous montre le retour d’un Sup’ flamboyant pour incarner l’espoir qu’il a fait renaître en se désincarnant (si je puis dire ^^).

          • Voilà, je l’ai écrit en même temps plus haut.
            Par contre si ce n’est pas le cas, je me déplace et je bute Snyder. A moins que la Warner l’ait fait pour moi ^^

          • Pour cette flamme héroique qui avait disparu de son monde… ne serait-il pas plus juste de dire qu’elle ne s’était en fait jamais allumée ? Car à part lui, et brièvement Diana il y a un siècle (mais personne, pas même Batman ne le savait), les surhumains n’existent pas au grand jour dans son monde. Batman y est une légende urbaine, personne n’est là pour donner l’exemple de manière publique… Et les vris héros du quotidiens, humains (les policiers, les sauveteurs) ne sont pas absents de ces films, et ne chôment pas.
            Si Snyder nous dégaine que la JSA a existé avant lui, comme super héros exemplaires, ça serait vraiment merveilleux !!!

          • Effectivement la question peut se poser. Je parlais surtout des flammes héroïques de Batman (qui était à priori bien moins borderline par le passé) et Diana. Quant à la JSA, l’idée ne plaît pas trop. La réaction de Waller dans Suicide Squad laisse entendre qu’il s’agit de la première vague métahumains. On peut toujours trouver un moyen de justifier ça par la suite. Mais bon, le DCEU a pour l’instant du mal à mettre en avant les membres de la JL (films Flash, Aquaman, etc. repoussés), je trouverais dommage de perdre du temps et des ressources consacrées à une JSA.

          • « je trouverais dommage de perdre du temps et des ressources consacrées à une JSA. »
            Et un spin-off sur Harley Quinn et ses copines tu en penses quoi? 😆

            PS: C’est une boutade, je serai le premier à aller le voir car j’ai aimé Suicide Squad. Oui je n’ai pas honte de le dire 😉

          • Ahah, touché Garyus! ^^ Je dois avouer que je ne suis pas particulièrement fan de la JSA, là où l’univers du chevalier noir m’intéresse tout particulièrement.

          • Si Marvel a son héros Old School avec Cap, pourquoi pas DC..? Avec la Trinité, ou la JSA à défaut (d’ailleurs, une Trinité moins Old School, ça a un peu moins marché dans les comics New 52).

          • Ce n’est pas un héro old school, c’est un héro moderne qui a connu les « anciens temps », et encore, pas longtemps.

            Ta comparaison n’est pas bonne, et d’ailleurs l’équivalant de Captain America on l’a chez Wonder Woman.

          • Il a vécu une bonne partie de sa vie adulte dans les années 30-40. Bien moins dans les années modernes. Il garde la même mentalité qu’avant, et les valeurs qu’on a tendance à oublier. Il est bel et bien Old School, dans un sens positif bien sûr.
            WW, elle, est immortelle et vivant loin de notre monde « humain ».

  3. Voila une description bien précise et complexe: le choc entre « l’amour et la mal », « guerrière antique et (1ère) guerre mécanisée », c’est bien intéressant. Et avec un coté un peu naïf mais pas neuneu, qui va bien à ce type de héros. En tout cas, espérons que ça se sente à l’écran.

    • Mouais… Il me semble que Rogers n’est absolument pas un personnage naïf dans First Avenger, même avant de s’engager. Au contraire, il a conscience dès le départ des horreurs que peut perpétrer l’être humain. Et il ne renonce pas non plus après avoir été déçu par l’Homme donc non le propos n’est clairement pas le même.

        • On ne parle pas du même type de naïveté. Captain America serait plutôt candide, voire chaste (il est réservé, mais il ne se fait pas d’illusions sur la nature de l’Homme. Ça aussi c’est très bien montré dans le film). Là dans le cas de WW, d’après ce qu’on nous dit, il s’agit d’un personnage qui n’a pas conscience du mal que l’Homme peut infliger à ses semblables. Le propos du film n’est donc pas le même.

          EDIT: Non « candide » c’est peut-être pas le bon mot non plus en fait… Mais tu vois ce que je veux dire non? On ne peut pas dire que les deux films vont traiter le même propos, c’est invraisemblable.

          • Disons que c’est une approche assez similaire dans son contexte, avec des nuances sur la nature du héros. Mais oui je suis d’accord. Disons que le contexte est trop rapprochant, ça n’aide pas.

          • Le personnage innocent/naïf/candide placé dans un contexte de guerre, c’est un classique qui remonte à bien avant First Avenger. Et au-delà de ça, il suffit de lire ce qui est dit sur le film WW pour comprendre que les propos traités sont différents, First Avenger ne parlant absolument pas d’un jeune naïf découvrant la vraie nature de l’Homme à travers la guerre. C’est pour ça que je trouve plutôt injuste de casser le film avant même sa sortie sous un faux prétexte.

          • Des barres la meuf elle est chez les amazones qui sont des putains de guerrières ultra violente (au moins depuis les new52 avec les bateaux et le fait qu’elles noient les bébés males) et va être choquée par la guerre des hommes

          • Je pensais pas à toi Chocasse, ni même à Foro, mais ce qu’il a dit m’a rappelé que pas mal de gens ont fait ce reproche il y a un moment déjà. Et comme je te le disais je trouve ce reproche infondé.
            Par contre, ff soulève un point intéressant. Je vois personnellement les amazones comme un peuple guerrier mais aussi très honorable. Je pense que ce que découvrira Diana sera plutôt de l’ordre de la ruse, de la trahison, ce genre de crasses. On peut aussi envisager qu’elle n’ait jamais connu la guerre chez elle, soit parce que Themiscyra traverse une ère de paix, soit parce qu’elle était trop jeune pour faire partie des troupes qui participent à la guerre. Bref, tout dépend du contexte et de la façon dont la chose sera abordée. Mais effectivement, ça peut être casse-gueule.

          • En vrai, je ne voulais pas casser du sucre sur le film, c’est juste que l’analogie dans la photo et l’analyse qu’en fait la réalisatrice m’a vraiment fait penser à cela 🙂

        • Old School Cap… Mais avec à l’écran un Evans qui a encore des airs de jeunot, c’est sûr que ce n’est pas la même chose qu’un John Wayne ou un Lino Ventura, plus bourru.

LAISSER UN COMMENTAIRE