Wonder Woman 2 : Patty Jenkins de retour à la réalisation !

88

Ce n’était qu’une question de temps et de contrat (via TheHollywoodReporter)… Patty Jenkins réalisera Wonder Woman 2 ! Cette suite sera également co-écrite et produite par la réalisatrice, ce qui n’était pas le cas du premier opus. Le salaire de Jenkins s’élèverait entre 7 à 9 millions de dollars – contre 1 million de dollars pour Wonder Woman -, ce qui fera d’elle la réalisatrice la mieux payée d’Hollywood. Et elle pourra surtout compter sur un juteux ‘backend’ (un pourcentage des profits).

Aux Etats-Unis, avec 410.5 millions de dollars, Wonder Woman est le plus gros succès de l’été et le cinquième plus gros succès du genre super-héroïque, entre The Dark Knight Rises (448.1 millions) et Iron Man 3 (409 millions). Et au niveau mondial, avec 816.3 millions de dollars, Diana Prince est l’héroïne du cinquième plus gros succès estival, entre Spider-Man : Homecoming (823 millions, dont 70.8 millions après seulement trois jours en Chine) et Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar (793.7 millions).

Wonder Woman 2 est réalisé par Patty Jenkins est sort aux Etats-Unis le 13 décembre 2019, avec Gal Gadot (Diana Prince/Wonder Woman).

88 COMMENTAIRES

  1. Si ce film s’appelais Wonder Man et était réalisé par un homme il n’aurait pas reçu autant de compliment et la réalisatrice aussi , on dirait que la warner et Jenkins on fait un chef d’oeuvre et l’un des meilleur films de S-H alors que c’est juste un film dans la moyenne (basse pour moi) a la réalisation banale (je l’ai vu plusieurs fois pour bien l’analyser).

    • Sans juger de la qualité du film, la grande nouveauté et réussite de ce film c’est d’avoir fourni un personnage héroïque féminin comme rarement auparavant.
      C’est une évolution bienvenue, pour tout une part de la population qui jusque là voyait majoritairement des héros masculin sur grand écran.

      Les gens ne sont pas aveugle sur la qualité du film, scénario et réalisation, mais ce n’est pas ce qu’on retiendra de ce film.

      • C’est vrai, j’ai préféré BVS mais il n’a pas fait les chiffres désirée et la suite ont la connait. Wonder Woman est pas mal, mais le dernier arc c’est vraiment du n’importe quoi avec « l’homme est mauvais » etc…
        J’espere que la suite sera mieux gérée du début à la fin cette fois.

      • Rien de nouveau, quand je pense par exemple à Sigourney Weaver dans Aliens le retour. Une vraie héroine qui déchire, pour ma part.

        Je dirais plutôt « rare ». Mais pas nouveau.

      • pourtant … Black Widow, Mystique, Jean Grey, Malicia, Catwoman … ce n’est pas la première fois dans le genre SH qu’on nous propose un personnage fort, qui est au centre de son film ??
        Pour moi, c’est d’avantage l’aura qui entoure le personnage de WW depuis toujours qui a attiré le grand public, plutôt que le fait qu’il soit pour la « première fois » central ….

    • Mais c’est tellement ça … Captain America avec une fille mais sans hype, honnêtement le film n’est pas le meilleur, je comprend pas tout les commentaires positifs surtout que la réalisation est assez plate voir classique… Raaaah ça me rappelle Deadpool, tout un plat pour un film juste « bon »

    • Ben moi je ne l ai vu qu’une fois (sauf scene des tranchées et combat final, une 2eme fois) et cela m’a amplement suffit.

      Un des très rare film SH que je n’aurai vu qu’une fois, du coup, ben pour le 2 🙁 🙁 🙁

    • en dehors de ton parallèle, ou de toutes considérations qualitatives au sujet de ce premier film, il n’en reste pas moins que Jenkins payée moins qu’un homme sur le premier film est une véritable honte. Et c’est regrettable aussi qu’il faille que le film soit un succès Box Office pour que ça ne change que maintenant.
      Enfin, malgré tout, ça a changé et il ne reste plus qu’à le prendre comme une bonne chose.

  2. Le fait est quand même que DC est, malgré toutes la déferlante médiatique négative post SUICIDE SQUAD / BATMAN V. SUPERMAN, a offrir au public le vrai premier film sur une super héroïne de comics et ceux avant Marvel !
    Dans cette idée, DC s’est positionné à un autre niveau face à Marvel en passant de suiveur à challenger crédible qui suis simplement une autre voie. Il faudra vérifier par la suite mais WoWo a marqué un tournant. Et au niveau comptable, c’est pareil vu que WONDER WOMAN fait plus ou moins jeu égal avec HOMECOMING (Et au US, c’est même une victoire DC !!!)

        • LOL manoxx qui n’avais pas vu/compris le sens de « vrai film » (dans le sens il y en a eu avant) et qui tente tant bien que mal de garder la face.

          Parceque quant on répond ‘oui il n’y a jamais eu de films sur une super héroine, » à  » le vrai premier film sur une super héroïne « , il y a clairement un problème de comprehension à ce niveau

          Mais merci pour ce passage des inconnus 😉

          Parceque si tu consideres catwoman comme un VRAI film de super heroine, on ne pourra décidément plus rien pour toi.

          Donc, oui après tant d’années, enfin un VRAI film de super héroine (ce qui à contribué au succés commercial du film sans qu’il n’ai besoin d’être très bon).

          Bref ….. passons

          • Captsubasa, tu t’exprimes mal. Tu devrais parler de l’âge d’or des films super-héroïques (commencé avec Batman Begins et Iron Man).
            Depuis c’est le seul film avec une super-héroïne en rôle principal.
            Elektra et Catwoman sont de « vrais » films avec des acteurs talentueux et une ambition des studios derrière.

          • le film Catwoman nait sur la notoriété que Michelle Pfeiffer a apporté au personnage. Elektra repose sur un spin off porté par une actrice qui avait à cette époque le vent en poupe.
            Si tu regardes le premier X-men, l’intrigue repose sur l’appropriation du pouvoir de Malicia … mutante fragile, elle va devoir se surpasser et « choisir son camps ». la seconde trilogie substituera le charismatique Wolvie par Mystique et l’actrice n’est pas issue d’une obscure série B et à qui ont aurait donné avec ce rôle la chance de sa vie.
            les héroïne/femmes fortes dans les films du genre, étaient déjà nombreuses. Si la tête d’affiche a été cette fois donnée à WW, c’est parce que le personnage était déjà iconique avant. Bien avant une série télé que le plus grand nombre connaît, on a le personnage qui depuis plus de cinquante ans sert des valeurs morales allant des causes féministes, aux causes homosexuelles, sans parler de l’image de WW en tant de guerre qui s’est servi de l’atout charme pour … remobiliser les troupes ….

          • De toute facon j avais oublié qu il y avait déjà eu un film de super heroine. Jeanne d arc 😉

            Et j entend vos arguments, j ai juste mal fait passé mon idée.

            Bref de toute façon WW reste un film très très moyen

          • Dans c’est cas peut on vraiment dire que avenger est le premier film à rassembler des héros en équipe ? Non la Warner l’a fait bien avant avec la league des gentlemen extraordinaires. Faut arrêter avec c’est comparatif bidon

    • « Marvel en passant de suiveur à challenger crédible »
      Challenger crédible ?? tu fumes quoi ? ( soit dit en passant je suis fan des film SH, ni pro DC, ni pro Marvel)

      « qui suis simplement une autre voie. »
      Ben non justement, et là est bien le problème car WW n’est qu’un sous Marvel (désolé), si ce n’est le coté jeux vidéo qui est plus prononcé.

      J’aurait tellement kiffé que DC reste dans ce qu’il faisait à merveille (plus noir, plus « sérieux »), et ben non il vont nous faire du sous marvel pfff

      RIP les chefs d oeuvres,Watchmen, V pour vendetta, Batmans 1/2/nolan, BVS et place à du Marvel bis, en espérant que JL me fasse mentir mais malheureusement le succes de WW va changer la donne.

      Y a qua voir la place de WW dans le dernier trailer 🙁 🙁 🙁

      • Donc tu vas faire un des personnages les plus lumineux de DC un personnage sombre ? Mon dieu ce qu’il ne faut pas entendre.

        Depuis quand un univers doit rester bloqué à UN SEUL type de film ? C’est de plus en plus désolant de lire certain d’entre vous. Ce qui fait d’un univers qu’il est bon c’est sa diversité et pas qu’au niveau de la mythologie, au niveau de la profondeur, des contrastes entre les films/héros, des tons amenés à cet univers.

        Enjoy votre pseudo univers où il n’y a aucune différence entre tous les films ( Ex Marvel). C’est en partie pour ça que j’ai une PETITE préférence pour l’univers DC. MoS était déjà un peu sombre, mais il fleurtait avec cette limite, BvS était tout ce qu’il y a de plus sombre et WW propose encore plus de contraste, car le film en propose même à l’intérieur de son film (ce que TRES peu de film de SH réalise) avec une première partie avec ses couleurs chaudes et rougeoyante avant de passer à Londres où on a déjà un premier aperçu de la guerre avec un ton plus grisâtre qui est encore plus accentué une fois sur le front avant de finir dans un environnement totalement noir lors de la dernière scène. Bref j’aime les pseudos analystes…

        • « Depuis quand un univers doit rester bloqué à UN SEUL type de film ?  »
          Et juste après tu nous pond un pavé pour dire que:
          – Man of Steel est presque sombre
          – Batman v Superman est carrément trop sombre
          – Wonder Woman est à moitié sombre

          Mon dieu que je n’aime pas ce mot.
          Un film sombre pour moi c’est Old Boy, Seven ou encore History of Violence.
          Pas un film de super-slips dépressifs avec des éclairs de partout

      • captsubasa : Watchmen, V pour Vendetta (et on peut aussi mettre Sin City dans la boucle) ne seront jamais des chefs d’oeuvre. Ce sont des copiés-collés bêtes et méchants sans aucune ambition artistique de leurs matériaux d’origine.

        Le travail d’adaptation sur ces 3 films, c’est juste le service minimal… Et même si ils ne sont pas désagréables à regarder, ce genre d’adaptation « ultra fidèle » n’a absolument aucun intérêt quand on connait les comics d’origines, vu qu’il n’apportent rien et apporte même certains défauts inhérents aux adaptations de comics au cinéma (les gros problèmes de rythmes de Watchmen par exemple).

  3. Euh oui mais non comme l’a très bien souligné James Cameron Sarah Connors était un personnage féminin bien plus pertinent et c’est pas d’aujourd’hui. Après il faut nuancer entre ce qu’on voit majoritairement certes mais aussi ce qui a une grosse communication et une qualité associée aussi. Aux dernières nouvelles les protagonistes principales de Hungers Games et Divergente étaient pas des héros masculins , le dernier mad max malgré son titre est au crédit du personnage de Furya, Scarlett Johansonn est la tête d’affiche de Ghost In The Shell et il y a des dizaines de films où les femmes sont les héroines et le font très bien et ce bien avant Patty Jenkins et son pouvoir de l’amour. Après vous me rétorquerez qu’on parle du genre SUPER-héroïque sûrement et qu’avant ce chef d’oeuvre scénaristique qu’est Wonder Woman il n’existait pas de film de genre majeur avec une héroïne comme protagoniste principal (c’est pas faute d’avoir essayé de faire un catwoman issu de DC Comics déjà , avec Halle Berry pourtant ^^) et là je dis vous croyez vraiment que ce ne sont que les geeks et lecteurs de comics qui font les 800 millions au box-office? Hélas ou heureusement selon les points de vue non. Vous pouvez faire du bien pensant et militer pour toutes les causes de la diversité , au féminisme et saluer et même applaudir à deux mains le marketing d’une société patriarcale fait surtout de la communication pour vendre à toutes les strates. Il ne s’agit plus simplement de vendre à une masse docile mais d’essayer d’atteindre les souches minoritaires en paralèle aux autres pour maximiser le résultat. Aujourd’hui les fers de lance de cette façon de faire c’est se mettre en étendard d’une tolérance artificielle avec la diversité et le féminisme. Maintenant le féminisme hypocrite dont je parle c’est d’un trouver que Wonder Woman est un film majeur parce qu’il est réalisé par une femme avec une femme dans le rôle principal ( Ce qu’elle avait déjà fait et bien mieux avec Monster soit dit en passant et merci pour Kathryn Bigelow et son film Zero Dark Thirty) c’est un film moyen avec une première partie prometteuse qui s’effondre dans la 2e partie (après le no man’s land) tant on retombe dans des caricatures et des faiblesses scénaristiques dommageables d’autant que le jeu d’acteur est proche du médiocre pour l’ensemble du cast malgré des efforts. La seule surprise de cet article pour moi c’est de savoir que homecoming a fait légèrement mieux au box office alors qu’on en a très peu parlé dans les médias comparé à ce Wonder Woman. Sinon pour les afficionados j’invite les gens à regarder le film d’animation Wonder Woman sorti en 2009 je crois qui est moins spectaculaire mais plus intéressant comme origin story. ^^

    • Sarah Connor devenait comme Kyle Reese, enragée et « folle »… Diana dans son film n’a pas besoin de devenir comme Steve Trevor pour se réaliser… elle s’accomplit en gardant tout son espoir originel, mais en ayant quand même ses moment de doutes. Ce sont surtout les autres qu’elle impacte par son exemple. On ne peut pas comparer une telle icône faite pour être ouvertement plus classique et intemporelle.

      • Non il a raison. Il parle du box office aux USA pas au box office mondiale. Aux USA Wonder Woman a rapporté 410 millions contre 327 pour Spider-Man Homecoming.

          • Il prend un chiffre comme vous prenez celui du BO mondial.
            WW est un personnage peu connu dans l’orient. Une femme représentant autant l’indépendance voulu marché dans un des pays les plus patriarcale au monde ? C’était couru d’avance que Spiderman marcherait mieux là-bas, surtout qu’ils le connaissent déjà avec les précédents films

          • Je pense comprendre ce qu’il a voulu dire: WoWo et Spidey sont des icônes américaines. Spidey un des héros les plus populaires là-bas avec Batman. Le fait que WoWo le batte là-bas est quand même significatif, non?
            Après je m’en tape, j’ai aimé les deux.

          • gayrus les fans n’ont pas arrêté de nous dire que la trinité DC était mondialement connu, et maintenant c’est l’inverse,
            au passage pour l’avenir d’une franchise il faut mieux faire 70 millions de plus en chine qu’au USA

          • Mondialement connu n’est pas synonyme de succès. Après les scores se jouent dans un mouchoir de poche (toutes proportions gardées), je ne vois pas de quoi se congratuler que l’un ait battu l’autre.

    • Je suis pas prof, mais voilà mon petit moment éducation!

      Wonder Woman est le plus gros succès de l’été aux ETATS UNIS D’AMERIQUE. Les studios AMERICAINS visent tout d’abord un succès AMERICAIN, c’est leur marché N°1, et dépend pour beaucoup du succès d’un blockbuster hollywoodien (allez demander à Marc Webb et The Amazing Spider Man 2). Wonder Woman a fait 100M de plus que que Spider Man: Homecoming aux ETATS UNIS. C’est un très gros « domestic success » contrairement à Homecoming.

      Wonder Woman était annoncé comme un four au box office US par les premiers analystes (et les pro MCU), c’est pourquoi je jubile!

      • Summers, je ne suis pas prof non plus mais je vais te donner un des secret les mieux gardé au monde (plus qu aux Etats Unis d AMERRRRIQUE)

        Les Studios comptent l’argent TOTAL qui rentre dans leur caisses.

        Tu n’es pas prof donc je vais t expliquer simplement.

        Un film Américain des états unis d Amérique à plus de chance d ‘avoir sa suite s iI fait 100 millions aux Etats unis d’Amérique et 900 dans le reste du monde que s’il en fait 450 aux Etats Unis d’Amérique et 50 ailleurs.

        Même si tu n’es pas prof je pense que tu peux comprendre une chose aussi simple

        Peace Mr Etats Unis d’ AMERIQUE

        • Summers (je kiffe ton pseudo!), tu as entièrement raison mais…OSEF de qui a la plus grosse entre Spidey et Wowo.
          Les deux films sont des succès planétaires.
          WoWo est sûrement une surprise pour DC/Warner vu le bashing de BvS et Suicide Squad.
          Spidey est probablement une déception pour Disney vu le caractère iconique du perso et l’ajout d’Iron Man.
          Mais quoi qu’il en soit, les deux sont de gros cartons…

  4. Quelle ironie que le grand public aille dans le sens contraire des fans. Suicide Squad et Wonder Woman les ont déçus et pourtant sont des cartons.
    Pour quelqu’un comme moi qui ait aimé ces deux films et qui les a vus bashés sur ce site à leur sortie, c’est un réel plaisir.

    • Wonder Woman à été bashé ? Le film a été bien accueilli de manière générale.
      Quand à Suicide Squad j’ai l’impression que le film a fait recette grâce à sa campagne promo, mais qu’il a une réputation de crottin de cheval saupoudrer de musique de Queen.

      • WW ne s est pas (du moins peu) fait bashé
        Et pour SS, moi aussi je me suis fait avoir par leur promo de ouf (une des meilleure avec Thor3 et GOG1 (juste mon avis bien sur)). Je ne te racontes pas la deception 🙁 🙁

      • Wonder Woman a été assez mal perçu ici, en particulier par les fans de Snyder qui y ont vu une tentative de faire comme le MCU.
        C’est en tous cas la grosse impression que ça me laisse.
        Quant à Suicide Squad, il a beaucoup de qualités propres aux films du MCU, ça explique aussi son succès.

        • Ouais quelques fans de BvS, mais de la à parler de bashing ptet pas non plus. Un bashing c’est général.
          Des qualités ? Moi j’y ai plus vu une tentative de clonage foireux mais bon … J’y attendais complètement autre chose. Son succès n’ai du qu’à sa campagne marketing, le film a été détruit par les critiques presse et spectateur. Rien que pour ça j’ai hâte de voir l’accueil qui lui sera réservé pour le 2.

          • Bashing est un peu fort, je te l’accorde mais c’est très dur de trouver des gens qui parlent en bien de ce film à chaque news.
            Les qualités de SSq? les mêmes qu’un MCU: De l’action, du fun, des personnages haut en couleur.
            On y rajoute une bande originale sympa, une superstar, une bombasse, ça fait suffisamment de raisons pour que ce film ait eu autant de succès.
            Un score pareil ne peut-être dû qu’à de la promo même si elle y a grandement participé.

          • Yuck, le savoir faire en moins. Et je dis ça, j’ai pas trouvé le film dégueu à mon 1er visionnage, mais bien au 2ème ou ça m’a sauté aux yeux. Tout parait tellement forcé, l’humour particulièrement, ça va complètement à côté … Enfin pour moi. L’action avec les hommes caca, illisible au possible (tout de nuit, bravo les génies, manquerait plus qu’un trou dans le ci….) Quand aux musiques de Queen, et dieu que j’adore Queen, on te le survend dans la bande annonce, pour avoir un morceau vite fait à la fin parce que le monteur à oublié de foutre de la musique dans le film, please … Et pour la bombasse … Je serai chiant je relancerai l’obsession du sexisme de Ayer, mais j’ai pas envie d’être chiant alors … ^^
            M’enfin bon, autant tu vois j’ai autant aimé Wonder Woman que toi, autant je ne trouve pas les critiques de Suicide Squad exagérés pour le moins du monde.

          • Ah mais je ne dis pas qu’elles sont exagérées, je dis juste que je comprends pourquoi certains ont aimé (j’en fais partie) et pourquoi le film a marché.
            Pour le sexisme de Ayer, je te l’accorde mais ça vend des places, c’est comme ça. D’ailleurs, c’est pas pour rien qu’on montre le cul de Wonder Woman dans le trailer de Justice League. Enfin bref.

            Evidemment, Suicide Squad est bourré de défauts. Comme le sont tous les films du DCEU, j’ai envie de dire.
            On est loin de la mécanique bien huilée de Disney.
            La Warner se cherchait clairement sur ce film.
            Vouloir faire du Darkounet et du Disney/MCU en même temps, c’est impossible. C’est ce côté schizo de la Warner qui explique beaucoup des défauts de Suicide Squad.

            Mais plus le temps passe, plus la partie Disney/MCU prend le dessus.
            On verra ce que donnera Justice League. Ca sera peut-être un bon Avengers.
            Quant à Suicide Squad 2, s’ils prennent leur temps, ils pourront en faire un bon Gardiens de la Galaxie.

  5. Bon franchement je comprend pas tout les avis positif pour ce film alors que des films comme bvs ou watchmen ont eu beaucoup + d’avis mitigé. C’est bien les « WW est une femme forte blablabla  » mais pourquoi on s’arrête a ça pour jugé le film WW est pourquoi ont dit pas ça pour des films de superhéros comme man of steel ou encore captain america 1 les 2 thor . Bref les féministes avec leur avis contradictoire.

    • Pourquoi on ne dit pas pour Man of Steel (l’homme d’acier), Captain America (et son sérum du SUPER SOLDAT) ou THOR (Dieu du tonnerre et de la foudre) que ce sont des hommes forts et blablabla? Bah parce que c’est plus que sous entendu vu la nature des héros, après le débat n’est pas tant sur la force du personnage de wonder woman parce qu’elle fait tout de même partie de la trinité des héros DC COMICS (avec Batman et Superman) et en terme de puissance elle peut mieux tenir le challenge dans un combat à mains nues face à Superman que Batman qui n’est qu’un simple humain surentraîné. Après concernant l’argument des pseudo féministes pour justifier l’engouement autour du film n’est pas contradictoire dans le sens où ils ne comparent pas réellement la pertinence de Wonder Woman par rapport à ses homolgues masculins mais plus l’égalité d’importance qui lui est donnée. PAr exemple dans le MCU tu as plein d’héroïnes fortes déjà à débuter par Black Widow chez les Avengers qui s’avère tout aussi voire plus redoutable en combat qu’un Hawkeye ou qu’un Captain America ou une Scarlett Witch qui a plein potentiel pourrait aisément surclasser la moitié de l’équipe ou une Gamora chez les Gardiens de la Galaxie qui si elle était à la hauteur de son inspiration comics pourrait être bien plus dangereuse que Drax lui même. Bref des héroïnes fortes il en existe déjà que ça soit chez la Fox (Jean Grey et Storm dans la première trilogie) ou chez Marvel Studios, ce qui turlupine les chevaliers blancs du féminisme en carton c’est qu’elles restent très souvent dans l’ombre des héros ou comme second rôles et ne sont pas considérées au premier abord par la perception du grand public comme des héroïnes à part entière. Si Wonder Woman en était restée à son apparition dans BvS et dans Justice League selon les féministes elle serait perçue comme inférieure aux autres héros, là du fait qu’elle ait eu son film solo où elle mène (sic) un groupe d’hommes démontre a posteriori qu’une héroine peut être autosuffisante sans super héros masculin à ses côtés pour se mettre en valeur. (Un peu si tu veux comme en 2015 quand tu vois la première saison de Jessica Jones qui s’en sort très bien et que Luke Cage est un peu anecdotique dans sa saison mais bon puisque DC et Warner sont des précurseurs on va leur laisser ça hein….). Et la partie la plus drôle c’est quand Captain Marvel avec Brie Larson va sortir on te dira que le MCU fait du suivisme et essaie de copier le DCU et son Wonder Woman. Pour conclure je dirais qu’il faut vraiment se méfier des revendicateurs/trices, parce que comme on le voit dans l’industrie du comics ce sont ceux qui réclament et qui se félicitent le plus de cette hyper ouverture et de cette discrimination positive qui s’avèrent finalement être ceux qui ne consomment pas les produits finis. Je ne sais plus ce qu’il y avait au cinéma en concurrence forte en face de WW tous genres de films confondus au moment de sa sortie et ça ne suffira pas pour expliquer le succès massif du film dans certaines régions mais dans une année chargée de blockbusters du genre et dans un affrontement comme il y en a eu entre Civil War et BvS (en terme d’importance des héros j’entends) je ne crois pas que Wonder Woman aurait eu un succès similaire. Cela n’enlève rien aux qualités de la première partie du film et à la réalisation plutôt intéressante de Jenkins dans cette partie qui nous un peu regretter son éviction de Thor The Dark World (quoique le scénario était là aussi très faible et dès la mort de Loki le film devient mauvais).

      • Je parle + des arguments des féministes pour ce film a chaque fois que je demande au gens pourquoi ils ont aimé wonder woman j’ai toujours la même réponse « car c’est une femme forte » . Alors oui elle est forte mais bon quand on fait la critique d’un film de superhéros de sexe masculin on dit pas « j’ai aimé le film car superman ou thor ou captain est un homme fort » on fait la critique du film dans ça globalité . Bon mais sinon je suis heureux que le film a fait des record au box office comme ça permettra au jeune public féminin de + s’identifié a wonder woman

  6. Alors oui et non…

    Oui pour tout ce que représente le film en dehors de sa qualité intrinsèque (Je ne suis pas de ceux qui pense qu’une femme sur un blockbuster de SH soit une révolution) mais je suis forcé de dire qu’enfin les petites filles peuvent s’identifier à une héroïne assez forte et ce genre de photo https://pbs.twimg.com/media/DBVSNfyU0AAMdIE?format=jpg
    Ou vidéo https://youtu.be/Pr-XZiaEDuY

    Bah ça change la donne dans le genre et dans le cinéma…

    Non car au-delà de tout le film vraiment moyen, et va falloir que jenkins donne quelque chose de bien mieux (la hype de l’héroïne et du réal féminin sera sans doute passé d’ici là pour qu’on pardonne les qualités du 2eme opus)
    Je l’attend à un niveau de Monster, et je veux que dianna ce soit atomic blonde…

    http://comicbook.com/dc/2017/08/19/wonder-woman-2-cast-charlize-theron/

  7. Garyus> C’est qui la superstar dont tu parles dans Wonder Woman? ^^
    Rastaphara> C’est adorable tes exemples de petites filles, y en a pas une qui a le costume de Wonder Woman du film que les WW des comics et encore des anciens ^^ Ce qui me fait dire que les petites filles n’ont pas attendu le film pour se procurer ce genre de costume et que le marketing autour des héroines dc existe depuis des décennies aux usa tu peux acheter les costumes, les poupées, les jouets et même les avoir au fast food depuis bien avant la sortie du film de Jenkins faut arrêter de croire que les américaines se sont trouvés une beyoncé super héroique du jour au lendemain, la seule différence si tu veux c’est que là où traditionnellement les garçons allaient voir leurs héros masculins et que les petites filles préféraient l’univers des héroines disney là elles ont une plus identifiable et plus respectée par les petits garçons pour jouer. De là à penser que les gens voient de la force de caractère chez la Wonder Woman du ciné n’allons pas trop vite en besogne au pays des katniss et Elsa c’est la même blague que nous faire tout un foin sur Rey dans Star Wars qui est une révolution et dans les faits tu trouvais pas certaines catégories de jouets sur elle à la sortie d’un film qui a fait 2 n milliards de recettes. ^^

    • Là tu vois que l’aspect marketing de la chose, mais en dehors des costumes sur la photo et la vidéo, les petites sont subjugué devant leur nouvelle idole

      Combien de petit garçon ont kiffé sur le batman de Keaton, le superman de reaves ?
      Et les costumes existait bien avant leurs interpretation (pareil pour captain america ou Iron man et là dessus ça devait être un peu plus difficile d’obtenir le même costume que sur grand écran)

      T’en vois beaucoup des petites filles déguisé en black widow pour une 1ere d’un film avenger ?
      T’en as vu beaucoup des petites filles déguisé en harley quinn pour suicid squad ? (Je precise bien « petite fille » hein…)

      Maintenant elles peuvent s’identifier à un personnage « fort » du genre SH (qui pour moi n’est pas fort dans le film, comme un Keaton en batman ou un reaves en superman, mais qui pour beaucoup d’entre elles le sera très probablement)

      Si grâce au film certaines vaudront d’avantage se renseigner sur la version papier du personnage (et ce sera probalement le cas, comme pour beaucoup de 1ere interprétation cinématographique de « grand » super héro), ce dernier aura bien réussi quelque chose

      • Garyus> Ah je me disais aussi ^^ my bad 😉
        Rastarapha> Bah vu l’ancienneté de keaton en Batman et de Reeves en superman j’espère que les petits garçons actuels aiment plus Bale et Cavill ^^ mais sans ça je te ferais remarquer que depuis les films que tu cites il existe de nombreux animés consacrés aux héros DC Comics que ça soit en séries ou en films qui contribuent bien plus efficacement que le cinéma ou les comics à la popularité des personnages. Pour te donner un ordre d’idée avant les films de Singer les x-men c’étaient surtout un dessin animé dans les 90’s et si depuis le rachat par Disney les héros Marvel assaillent le petit écran sur les chaînes dédiées t’avait plus de chance de voir des gamins habillés en héros Dc qu’en Marvel avant Iron Man 1… Après faut aussi aller plus loin dans la réflexion sans tomber dans les théories du genre mais bon tu demandes à n’importe quelle gamine entre 2 et 6 ans si elle préfère se déguiser en Elsa ou en Wonder Woman tu verras que le film n’a pas boulversé la tendance imposée par Disney depuis les années 50. Quant à se renseigner sur la version papier des personnages c’est notre fantasme collectif de comiscphophile voulant partager notre passion avec plus de connaisseurs mais la réalité c’est que l’impact de curiosité qui amène des nouveaux lecteurs aux comics reste très limité et ce pour deux raisons soit t’as un historique comme c »était le cas chez Marvel avant le bordel d’Hickman et le reboot minable soit t’as des relaunch tous les 6 mois et faut tomber au bon moment pour suivre comme chez DC, mais bon gré mal gré le cinéma s’inspirant très très librement des versions papiers le rapport entre les deux univers est plus que relatif je reprend l’exemple de Marvel qui te vend les Avengers avec Hulk, Widow, Hawkeye,Cap et Iron Man et tu achètes le mag avengers et tu vois Sam Wilson en cap, Miss Marvel, Thor en femme et un Spidey qui n’est pas Peter Parker.. bon courage pour t’intéresser aux versions papier avec ça…

        • Perso, j’ai lâché les comics Marvel pour cette ligne éditoriale. J’ai détesté Secret Wars et ce qui en a suivi. C’est clair qu’un nouveau lecteur serait perdu…

        • « Bah vu l’ancienneté de keaton en Batman et de Reeves en superman j’espère que les petits garçons actuels aiment plus Bale et Cavill ^^ »

          Ils restent des refferences pour énormément de monde car ils étaient les premières interprétations de ces héros au cinéma
          Et y avait la série avec Adam West avant Keaton… il ne faut jamais sous estimer le pouvoir du grand écran

          « Pour te donner un ordre d’idée avant les films de Singer les x-men c’étaient surtout un dessin animé dans les 90’s »

          Et maintenant quand on parle de wolverine on fait automatiquement le lien avec Hugh Jackman…
          Nicholson ou Ledger c’est bien plus médiatisé que le joker d’hamill

          « t’avait plus de chance de voir des gamins habillés en héros Dc qu’en Marvel avant Iron Man 1… »

          Les tendances changent, maintenant c’est bien des gosses déguisé en captain america ou en groot qu’on voit à halloween

          « mais bon tu demandes à n’importe quelle gamine entre 2 et 6 ans si elle préfère se déguiser en Elsa ou en Wonder Woman tu verras que le film n’a pas boulversé la tendance imposée par Disney depuis les années 50. »

          Et je suis prêt à te parier que ça aussi ça changera (Enfin plus pour des filles de 6 à 12 ans) parce que Elsa elle a pas de bouclier, elle a pas d’épée, elle est pas entraîné par des guerrières amazones et elle se bat pas contre des allemands ou un dieu de la guerre…

          « Quant à se renseigner sur la version papier des personnages c’est notre fantasme collectif de comiscphophile voulant partager notre passion avec plus de connaisseurs mais la réalité c’est que l’impact de curiosité qui amène des nouveaux lecteurs aux comics reste très limité »

          Encore une fois tu minimalises le pouvoir du Cinéma (qui reste un grand média simple d’acces qui peux permettre beaucoup d’intermédiaires pour d’autres formats)
          Combien de personne ont découvert l’univers des comics par les films de Donner ou de Burton ?
          Et pourquoi ça ne serait pas pareil pour Jenkins ?

          • Combien de personne ont découvert l’univers des comics par les films de Donner ou de Burton ? En France, ils doivent pas être nombreux! A l’époque, c’était la croix et la bannière pour lire du DC.
            Akim et Zembla étaient mille fois plus populaires!

          • Combien de personne ont découvert l’univers des comics par les films de Donner ou de Burton ?
            ben déjà, j’ai envie de dire, tout ceux qui ne savaient pas lire … les autres, ils avaient déjà bien des bouquins.

          • les gens qui ont découvert les SH avec Donner et Burton et rien qu’avec eux ? Oui, ça fait du monde si tu n’as qu’une seule salle à remplir.
            Si tu évoques les gens qui ne savent pas nécessairement lire, de fait, on peut peut-être d’avantage analyser les scores d’un Transformers ou d’un Fast & Furious ! 😉

          • « les gens qui ont découvert les SH avec Donner et Burton et rien qu’avec eux ? Oui, ça fait du monde si tu n’as qu’une seule salle à remplir. »

            Une seule ?

            Faudrait vérifier les scores et la hype de l’époque

            Enfin je parle de ces 2 films, mais la question peux très bien se poser avec les 1er films du MCU aussi

          • Ayant moins de 25 ans, ceux de ma génération ont pour la plupart connus les super héros non pas par Burton et Donner, mais grâce aux dessins animés (presque tous) de Batman, Superman, et Justice League et Spider-Man, puis avec F3X un peu plus tard et donc avec les X-Men.
            Et certain grâce aux comics Titans, Strange, Nova et autres parutions de Lug que possédaient les parents.
            Et globalement, ceux des années 90 étaient ado quand est sorti Iron Man 1, le timing était bon, on avait tous été saupoudré de super héros depuis l’enfance.

            Mais je me demande si beaucoup d’enfant découvriront les comics grâce à Wonder Woman par contre. Si les jeunes des années 90 sont allé voir les films, c’est soit parce que les parents lisaient les comics étant eux même enfants, soit parce qu’ils regardaient les dessins animés, principalement sur les super héros DC. Mais aujourd’hui les dessins animés sont presque tous sur des personnages Marvel, adapté des films qui marchent. En dessin animés DC en ce moment il y a quoi ? Sûrement du Batman (chaque génération y a droit), Teen Titans Go (si c’est encore une chose), et DC Super Hero Girls non ? Parce que si c’est bien ça, la différence de ton est bien trop grande, je pense, pour que les enfants s’y retrouve. Et les ado qui pourraient y aller bah… soit y vont en accompagnant des parents qui connaissent, soit par curiosité. DC à stoppé le matraquage de dessin animé assez tôt, ce qui fait que, en dehors de Batman, aucun enfant n’a vu Wonder Woman au petit écran depuis un bail.
            Ce que je veux dire, c’est que, je pense, ceux qui ont du allé voir WW au cinéma sont sûrement, avant tout, des personnes qui connaissaient le personnage avant, via les dessins animés des années 90, soit via les comics. Cela m’étonnerait donc fortement que le nombre de vente de comics sur WW augmente significativement ! (Mais je peux bien sûr me tromper haha)

  8. Arf, dommage mais prévisible. Son film sentait clairement l’envie de faire du Snyder, et c’est dommage : on se retrouve avec un film qui finit comme BvS, en bouillie numérique précipitée. Mais le fait qu’elle ait un salaire 6-7 fois supérieur à celui de son premier WW est une excellente chose par contre !

    Sinon j’espère surtout que le scénario n’aura pas de grosse lacune comme le premier. Non parce que faire en une nuit Turquie-Londre, sur un bateau grec quantique… Le temps que les deux comparses arrivent en Angleterre, le docteur Poison a déjà eu le temps de faire tous les attentats qu’elle voulait, ou la guerre aurait déjà été finit comme IRL quoi. Et surtout, ils seraient morts sur ce bateau au bout de 3-4 jours parce qu’ils n’ont prit aucune provision ces gros nazes.

  9. … Et un WoWo2 surtout sans influence évidente de Snyder (adios le thème musical à la guitare?). Et évidemment autant le film de DC/Warner que de Jenkins, c’est comme ça qu’on peut imaginer qu’ils vont fonctionner… Sans avoir à tout révolutionner pour autant, vu que ce genre d’histoire et d’héroïne n’existent pas au cinéma, ou très très rarement. En tout cas pas dans des films « non comics ».
    Pas pour rien qu’il y autant à piocher dans les comic books, au point qu’il n’y a qu’à transposer, actualiser et changer deux trois petits trucs, histoire de ne pas être beaucoup trop prévisible… juste ce qu’il faut.

    Diana vs les méchants mythologiques (et la société patriarcale?) au XXème siècle, ce sera déjà pas banal pour le specateur lambda.
    Une histoire se passant entièrment ou partie des décennies dans le passé, moins ordinaire pour le spectateur fan de comics WoWo… sauf s’il voit aussi les Marvel (Cap FA et bientôt Cap Marvel, les X-Men de McAvoy…).

  10. autant j’suis fan de Marvel, autant je ne vois rien de Marvel dans CE WW que j’ai trouvé au passage « soupir! » avec des combats à la PlayStation (je préfère ceux de Captain America ou de Batman).
    j’ai l’impression que les anti-marvel et les pro-dc dès qu’ils voient un film DC pas sombre, ils crient à la « marvelisation ».

    Et j’aimerais qu’on m’explique en quoi un film  » sombre » le fait-il necessairement un bon film ? je ne vois vraiment pas le rapport (d’autant que les films sombres étaient faits pour marquer la noirceur d’un personage, et dans les comics DC ou Marvel il y a très peu de personnages qui ont CE côté « noir » (Batman, Wolverine, le punisher, Daredevil…)).

  11. Le côté sombre d’un film ne le rend pas forcément bon il le rend pour certains plus « mature ». D’un point de vue sociologique on est dans une époque inédite où la génération Y est composé d’adulescents à savoir d’adultes ayant conservé une part d’enfance et de nostalgie et souhaitant revivre même de façon dénaturée les choses liées à leur enfance. D’où des médias qui rebootent font des remake font des reprises, font des rééeditions font des come back de l’époque 80-90 voire 2000. Pour les fans de DC c’est peut être plus valorisant de suivre les aventures d’un batman qui n’a pas de super pouvoirs mais une série de gadgets et un côté implacable qui le laisse cotoyer le tout puissant superman et c’est vrai que si tu prends l’image des personnages marvel notamment celles diffusées via les dessins animés depuis 20 ans Marvel fait très enfantin à côté. Mais tous les héros des deux maisons d’édition sont passés par une période sombre de leur carrière parce que pour te donner un exemple lors de la création d’Image Comics directement le public a adhéré à des contenus de comics qui leur semblait plus adultes et plus en phase avec leur époque avec les Danger Girl de J Scott Campbell, le Spawn de Todd Mc Farlane ou les Youngblood de Rob Riefield dans ces comics là tu n’avais pas des héros gentillets façon disney et donc tu donnes naissance aux futurs équipes X force menées par Wolverine ou aux X-men revisités de Grant Morrison mais ça serait oublier les années 80 et la création de Venom qui a eu lieu pendant l’enquête du tisseur sur le tueur en série appellé le rédempteur, dans les mêmes années tu as La dernière chasse de Kraven ou celui-ci se suicide, tu as la mort d’Elektra empalée par Bullseye tu as des crises de couples chez les FF, le massacre des Morlocks chez les mutants, tout ça pour dire que il y a toujours eu des arcs plus sombre dans les comics et le plus proche de nous Dark Reign avec les Thunderbolts sadiques et les Dark Avengers immoraux ne vont pas à l’encontre de l’esprit, chez Dc je connais moins mais outre le Dark Knight de Frank Miller tu as aussi eu la mort de Superman, The Killing Joke ou Red Hood qui ont amené leurs périodes sombres. La « marvelisation » qui agace les fanatiques fans de DC et leur font penser que qualitativement leurs héros sont plus intéressants ainsi que leurs films (j’ai ri rien qu’en l’écrivant ) c’est le ton un chouia plus léger qui dédramatise les situations notamment avec l’humour et l’absence d’extrêmisme jusque boutiste d’un superman qui va détruire tout dans son affrontement avec Zodd ou d’un Batman déterminé à exploser l’homme d’acier quoi qu’il ait pu faire de bien depuis. D’aucuns diront que dans la Civil War ce n’était pas très différent quoique…

LAISSER UN COMMENTAIRE