Han Solo – A Star Wars Story : Un jour, une image – Tag et Bink !

23

star-wars-film-episode-story-saga-futur

Ron Howard est derrière la caméra de Han Solo : A Star Wars Story depuis plus de trois mois… Ce ne sont plus des reshoots, mais un tournage à part entière. Autant dire qu’il ne restera pas grand chose de la patte de Phil Lord et Christopher Miller. Sur la photo de production du jour, Howard dévoile… Tag et Bink !

Ces deux personnages de comics du défunt Univers Étendu étaient les héros d’aventures tellement loufoques qu’elles étaient considérées comme non-canon. Ils sont incarnés ici par le premier assistant réalisateur Toby Hefferman et par le scénariste Jon Kasdan. Une fois de plus, les œuvres dérivées Star Wars s’invitent dans les nouveaux films !

Secrets to uncover & challenges to face for a young #HanSolo #UntitledHanSoloMovie

Une publication partagée par RealRonHoward (@realronhoward) le

Tough neighborhoods contain Doorways to adventure, mystery & excitement #UntitledHanSoloMovie

Une publication partagée par RealRonHoward (@realronhoward) le

Director's monitor. Turns out Smuggling can be extremely stressful in the #galaxyfarfaraway

Une publication partagée par RealRonHoward (@realronhoward) le

Untitled Han Solo Anthology film de Phil Lord et Christopher Miller sort en France le 23 mai 2018, avec Alden Ehrenreich (Han Solo), Woody Harrelson, Emilia Clarke, Donald Glover (Lando Calrissian), Thandie Newton, Phoebe Waller-Bridge et Joonas Suotamo (Chewbacca).

23 COMMENTAIRES

  1. Une cérémonie est prévue au cours de laquelle les images tournées par Phil Lord et Christopher Miller seront brûlées afin qu’aucun humain ne puisse les regarder un jour. 😆

    • Même réponse que « Pourquoi ne pas utiliser la continuité principale des comics Marvel, la Terre 616, au cinéma ? » ou « Pourquoi ne pas utiliser la continuité principale des comics DC Comics, la New Earth, au cinéma ? ».

      Parce qu’il est plus simple de partir d’une page vierge pour les réalisateurs et scénaristes, qui veulent – légitimement – raconter leurs propres histoires sans se soucier de x années de continuité. Du coup, ils piochent dans ce qui existe déjà. C’est un bon compromis.

      • Ça donne surtout l’impression d’un manque d’imagination assez incroyable…

        Si on part d’une page vierge (surtout pour un univers aussi vaste que star wars) c’est pour faire de la nouveauté, pas pour reprendre les anciens éléments les plus appréciés par les fans de l’ancien l’UE pour les réintroduire dans le nouveau…

        • Tout et son contraire a été fait dans ces oeuvres sur des tas d’années (plusieurs décennies pour DC et Marvel).
          Pour chaque chose qu’ils inventeraient aujourd’hui dans ce contexte d’univers, ils finiraient toujours par tomber sur des choses déjà créés, mêmes mineures. On imagine les gars qui gardent tout l’historique encyclopédique de ces univers dire aux scénaristes « a y est, déjà fait. On reprend untel à l’identique (adapté) ou on le change en truc plus fort ».
          Par exemple Whiplash dans IM2: au delà de fouets assez cool, un peu minable dans les comics. On le fusionne avec la Dynamo Pourpre, on le relie à l’historique de Stark, on lui donne Mickey Rourke… et au final, c’est tout sauf fade, qu’on aime ou pas.

          • Oui bien sûr Flo, le droïde/clone de l’empereur dans battlefront 2, c’était la seule solution, vu que tout a déjà était fait

            Et dans rebels il n’y avait que thrawn comme méchant charismatique à nous ressortir…

          • Et oui Thrawn, le plus célèbre, l’un des meilleurs… Comme ça (j’ai pas encore vu), ils ont eu Thrawn avant Yavin plutôt que « tant d’années après », ça change. Pourquoi ? Pourquoi pas. Techniquement il leur appartient, ils en font ce qu’ils veulent. Et si ça ne plait pas à tous, ça peut donc bien être considéré un mini-geste artistique, sinon ça serait trop consensuel et passerait inaperçu.

          • J’ai posé la question, sur le fait de potentiellement changé les origines de Han (origines legend) pour son film (Donc pas de passé d’imperiaux, pas de correllia, simplement suivre les éléments que nous donne l’OT)

            On m’a répondu que ça ne plairait pas aux fans de l’UEL…

          • Il n’y a pas autant de fans de l’UEL que de spectateurs connaissant SW sans avoir tout vu/lu au moins une fois… Et SW, ça reste toujours fait pour toucher tout le monde de manière immédiate (d’où Disney, même ambition).
            Va savoir si le film ne se concentrera pas sur une seule histoire en particulier, peu ou pas connue, sans être obligé de lâcher pleins de réfs aux Legends au passage. Comme par exemple dans Indiana Jones 4, où on cite la rencontre avec Pancho Villa de la série tv… mais en insistant trop, et c’était poussif. Faut qu’il avance le film, hein…

            Par contre pour passer le coté « retour au bercail », et commencer à sortir beaucoup plus des récurrences connues…
            il va devoir falloir encore attendre plus de 2 ans…
            http://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/J-J-Abrams-veut-aller-ailleurs-avec-Star-Wars-9

          • « Il n’y a pas autant de fans de l’UEL que de spectateurs connaissant SW sans avoir tout vu/lu au moins une fois… Et SW, ça reste toujours fait pour toucher tout le monde de manière immédiate »

            Et pourtant il y a de forte probabilité qu’on cannonise énormément d’élément des origines legend du personnage dans ce film

            Et ça ne sera clairement pas pour le spectateur lambda qu’on fera ça

            Le problème étant qu’il y a possibilité de tout refaire, et pourquoi pas refaire mieux (ou à défaut de faire mieux prendre l’initiative)
            Mais vu que la saga n’est plus dirigé par un ou plusieurs auteurs mais par les fans maintenant, on devra forcément passer à la trappe de nouveauté/tentative

          • J’ai l’impression que tu condamne ce qu’il feront dans les 2 sens de toute manière. Que peu importe les choix ou les directions prises, il ne peut y en avoir de bonnes ou de satisfaisantes, ou de suffisamment satisfaisante pour toi.

          • Je condamne pas directement le film

            Bien que je ne trouve aucun intérêt à sa conception

            Mais peux y avoir des choses intéressantes dedans

            Ce que je condamne, c’est que comme avec TFA, on vise pas le champ libre, tout est possible à faire avec un univers comme star wars, et une suite à ROTJ ou les origines de Han (dont celles legend qui sont techniquement foutu à la poubelle) offrent une voie complètement libre

            Mais pour satisfaire quelques personnes (les fans de l’UE legend ou hardcore de l’OT ne représentent pas la majorité du box office, donc ce n’est pas forcément dans un but lucratif en plus) on va forcément se restreindre plutôt que de tenter de nouvelles choses, renouveler la saga et pourquoi pas réussir (même si ça peux faire peur à beaucoup de fans de se planter)

          • La vérité ? Ces restrictions, c’est pour allonger la sauce bien sûr. Genre, « on fera ça dans un proche avenir mais pas maintenant ».
            Sinon, imaginez des SW regorgeant tous d’idées à ras bord, au rythme de un film par an… ainsi on aurait vite fait le tour de tout ce qu’il est possible de faire dans cet univers (car non, on ne peut pas tout, y a un cadre précis aussi).
            Au fait, les fans aiment aussi quand une saga arrive enfin à sa conclusion. Ce qu’ils ont attendu 16 ans pour le III… Et qu’on leur a enlevé en faisant un VII officiel, pour les nouvelles générations, et tout ce qui s’ensuivit.
            « Eh zut, va falloir que j’achète encore des tas de trucs de cet univers, alors que je viens à peine de commencer les Marvel ! » 😉

          • TFA, RO, le film Solo, un projet obi wan kenobi voir boba fett…

            On frôle l’overdose d’initiative et de création pour cet univers…

            « au rythme de un film par an… »

            Ah, mais rien ne les a obligé à aller sur cette voie…
            Il peuvent très bien changer leur méthode
            KK n’est pas Feige (et elle l’a déjà prouvé plusieurs fois avec la production de TFA, Rogue One et Solo)

            « (car non, on ne peut pas tout, y a un cadre précis aussi) »

            Je te renvoie à ce que disais Trevorrow à propos du film de Lucas https://www.starwars-universe.com/actu-11888-episode-ix-colin-trevorrow-veut-etre-aussi-creatif-que-george-lucas.html , et a repenser le concept initial de la saga…
            Le cinéma expérimental

          • De la pure création, ça serait des personnages vraiment inédits (que RO, et un peu le VII).

            Les un films/an, c’est aussi parce que ces films se montent plus vite qu’avant, où il fallait tout créer. Permettant d’occuper le terrain plus facilement (sauf imprévu). Ce n’est que de la viabilité commerciale. Sans ça, aucune chance d’avoir plus tard au mieux « un » film plus risqué, car ainsi financé avec moins de problème.

            Dans ce cas, SW peut inclure du sexe et du sang, car le public adulte ayant grandi avec ça l’attend. Et que c’est ça de nos jours qui réveille les gens: de la radicalité qui bouscule, qui tente des expériences différentes.
            Mais alors dans ce cas, est-ce que ça sera toujours du SW ? Non, parce que ça ne toucherait plus tout le monde mais juste une portion du public.
            L’autre solution serait de développer dedans une forme de design et de SF. Parce que c’est automatiquement impressionnant… Mais qui a déjà été fait de plein de manières ailleurs.
            Sauf que non, SW ce sont encore des codes, langages et coutumes qui n’appartient qu’à eux, qui ne doit copier aucun autre film de SF.
            Comme ce serait ennuyeux d’avoir, au premier degré, des chevaliers télékinésistes dans un autre film de SF (surtout s’ils y étaient plus badass)… On aurait pas envie de voir des pseudo xénomorphes (Aliens) au centre d’un SW, par exemple.
            Développer des personnages intéressants et aux dimensions multiples, je trouve que c’est déjà un moyen bien plus fort pour développer un univers. Et à partir de ça, de nouveaux designs et mondes s’y inviteront naturellement sans que ça soit trop forcé.
            Et bien sûr, s’inspirer de tout les autres genre de cinéma, comme toujours (RO n’est que espionnage/guerre avec une louche de western).

  2. Deux héros gaguesques que même Lord et Miller, eux-mêmes parodiques, n’auraient pas inclus dès le départ..?
    On comprend plus rien, si ce n’est que ça flirterait possiblement avec du « Jar Jar like »… Brrr, Côté Obscur je ne veux pas ressentir.

LAISSER UN COMMENTAIRE