Runaways : Votre avis sur l’épisode ‘Kingdom’ [1×05] + le teaser du prochain épisode !

7

Ça y est, les Runaways passent à l’action ! Une fois entraînés, ils pourraient bien être plus puissants que les Defenders et les Secret Warriors ! Excellent épisode. Même le Staff of One est adapté de manière intelligente. Dans les comics, le Bâton Unique sort littéralement du corps de Nico Minoru et ne peut être activé que lorsqu’elle verse son sang. Dans la série, nous évitons heureusement les scarifications au profit d’une seule goutte de sang. Reste à savoir si la plus handicapante limitation de l’artefact magique sera appliquée dans la série (Nico ne peut pas lancer deux fois le même sort). Concernant le mystère de l’homme desséché, le grand-père de Karolina Dean était donc une fausse piste… J’avais (presque) oublié que Julian McMahon était au casting ! Et ce qui est bizarre, c’est que ce sont normalement les parents de Gert Yorkes qui sont liés à la notion de voyage dans le temps, pas Victor Stein. Pourquoi ce changement ?

Runaways – Saison 1 – Episode 5 – ‘Kingdom’ : Après l’enlèvement de leur chef pas vraiment sans peur, nos enfants entrent en action. Alex découvre des secrets depuis longtemps enfouis concernant son père, tandis que les enfants découvrent de nouvelles vérités sur eux-mêmes.

————————————————–

Runaways – Saison 1 – Episode 6 – ‘Metamorphosis’ : Pendant le gala du PRIDE, les enfants mettent en branle un nouveau plan pour neutraliser définitivement leurs parents. Alors que la soirée se déroule, les drames personnels de chacun menacent de faire dérailler leurs plans.

————————————————–

La série Runaways est diffusée chaque mardi sur la plateforme Hulu, avec Rhenzy Feliz (Alex Wilder), Lyrica Okano (Nico Minoru), Virginia Gardner (Karolina Dean), Ariela Barer (Gert Yorkes), Gregg Sulkin (Chase Stein) et Allegra Acosta (Molly Hernandez).

7 COMMENTAIRES

  1. Je suis tombé sous le charme de l’ambiance visuelle et musicale de cette série, qui est très immersive et qui rend l’histoire agréable à suivre.

    En revanche, certains éléments ont commencé à me gâcher mon plaisir, en particulier dans cet épisode 5.

    SPOILERS SPOILERS SPOILERS SPOILERS

    D’abord les acteurs (et les dialogues).
    J’ai trouvé la première scène de cet épisode d’un ridicule absolu, où l’on voit le père d’Alex avec une perruque moche qui est en prison avec un de ses potes portant également une perruque moche (on l’appelera « le pote »). Il lui propose d’assumer la responsabilité du meurtre pour lequel il est inculpé (pour une peine de 10 ans si j’ai bien compris) dans un dialogue que l’on peut résumer ainsi :

    « Hey bro, vu qu’on est des bros, tu pourrais faire 10 ans de taule à ma place ? En échange je donnerai un peu d’argent à ta mamie..
    -Bien sûr bro, pas de problème bro… Euh, mais pourquoi ?
    -J’ai un projet mais je rien dire bro, c’est top secret hihi
    -Euh… Bon bah d’accord bro »

    What ?
    Mais le pire avec ces personnages vient plus tard dans l’épisode. Quelques années plus tard on a donc le père qui court à la rescousse de son fils qui a été kidnappé par « le pote ». Non seulement il débarque de nuit en tirant sur les hommes de son pote alors que son fils est juste à côté d’eux (???) mais celui ci se fait re-kidnapper par le pote et le père… Oublie de les poursuivre ! Il préfère enlever un des hommes blessés de son pote pour le ramener à la Pryde. Les scénaristes ont carrément oublié les raisons qui ont fait venir le personnage dans cette scène, considérant que de toute façon, Alex se fera sauver par ses amis juste après. D’ailleurs le père ne semble même pas surpris lorsqu’alex le rejoint deux scènes plus tard. Father of the year messieurs dames…

    Et ce n’est pas la première fois qu’une incohérence de ce genre intervient dans le scénario.

    Dans l’épisode 2 ou 3, la jeune du groupe (la plus mal castée) tente de fuir la mère de Nico en s’enfermant dans les toilettes d’un café et en défonçant le mur donnant sur l’extérieur… pour s’endormir deux mètres plus loin. OK c’est ainsi que son pouvoir fonctionne, mais comment la mère de nico a pu ne pas remarquer le trou béant dans le mur lorsqu’elle la retrouvée ?

    Bref, en plus de tout cela certains VFX sont très bizarres (globalement tout ce qui est high tech et magie), même si ce n’est pas un point faible de la série.

    Pour conclure, j’adore cette série malgré ses incohérences, notamment pour son ambiance particulière, ses mystères et ses personnages attachants. Mais ses défauts font que je ne la conseillerais pas à des non-fans de comics.
    Dommage car la forme est vraiment réussie, il ne manque plus qu’à creuser un peu plus le fond.

    • Bien d’accord avec toi. Série qui ne manque pas de charme (ce générique !), mais cet épisode fut de loin le plus faible, où les défauts sont apparus en lumière, avec un scénario bancal où les raccourcis, facilités et incohérences se sont enchaînés, faisant ressortir un jeu d’acteur très moyen, là où les premiers épisodes prenaient justement leur temps, rendant les acteurs et personnages attachants.

  2. Un bon épisode. L’équipe commence a passer à l’action, il était temps !
    SPOILER SPOILER
    Cet apperçu du futur de Los Angeles, ca fait référence à quoi à votre avis ? Thanos ? Agents of SHIELD saison 5 ? A moins que les 2 soient également lié … ?

    • Je crois qu’il faut arrêter de fantasmer. Ça fait bien longtemps que les scénaristes ont expliqué qu’ils n’avaient aucune envie de connecter les séries et/ou les films, à part une mention ou une scène par ci par là. Ils profitent juste de l’effet pub « univers partagé ».
      Et de plus, je ne veux pas casser vos espoirs en faisant mon connard monstrueux, donc simplement, les scénaristes ont expliqué qu’ils voulaient laisser le temps à leur série de se construire et donc pas de liens avant la saison 2.

  3. Cette fois, je décroche pour de bon. Mais ça ne m’étonne qu’à moitié, depuis la bande annonce je sentais un truc creux en trompe l’œil. Les 2 premiers épisodes étaient très bien troussés, le troisième déjà moins réussi, le quatrième bien bancal et celui-ci est tout simplement risible. On est désormais plus proche de Inhumans que de Légion. Plus les histoires de super pouvoirs s’installent, moins on y croit. La psychologie des différents ados étaient au départ assez bien vue mais là tout se barre en cacahuètes. La médiocrité de tous les effets spéciaux y est pour beaucoup. On ne croit à strictement rien : le dinosaure en plastique rigide, les gants qui projettent le rayon de la mort et qui sont créés en une après-midi, la Dazzler du pauvre avec ses effets lumineux super-cheap qui sont (on ne saura jamais comment) tout à coup maîtrisés et même projetés, le bâton magique que c’est qu’on lui parle comme ça on a pas besoin d’apprendre à le maîtriser… il est où le gamin de douze ans qui à pondu cette origin story ni faite, ni à faire? Pour moi, c’est du Rivendale mongolito. Mêmes intrigues où on veut de (faux) rebondissements à chaque épisode, les méchants parents ne sont pas ceux que l’on croit… mais en fin de compte ils le seront vraiment, chaque personnage sera amené à se trahir lui ou son groupe pour enfin de compte revenir dans le droit chemin ou dans la voie de garage qu’il s’est tracé… Franchement, c’est Les feux de l’amour ! Au secours ! Et les premières scènes de l’équipe réunie… même les Defenders étaient beaucoup plus crédibles. Et puis elle raconte quoi cette série? Les problèmes existentiels de gamins pourris gâtés qui vivent dans un monde aussi glacé qu’artificiel. On se perd dans des histoires familiales égocentriques et glauques.
    Il y a quelques semaines, je m’énervais tout seul sur le fond franchement facho de Punisher ( qui lui au moins est mené de main de maître de bout en bout ), ce héros qui butte tout ce qui bouge parce qu’on a tué sa famille ( mais ça c’est aussi le justificatif numéro un des terroristes de tous bords) et maintenant on nous sert cette fable déjà à bout de souffle où des ados utilisent leurs merveilleux pouvoirs pour résoudre leurs problèmes personnels.
    Il est temps pour les besogneux des séries Marvel de relire leurs fondamentaux : « Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités. » Ca peut paraître cucul dit comme ça, mais ça peut permettre d’écrire des récits super-héroïques l’air de rien. A moins qu’on soit passé à l’age du super-égocentré.

  4. J’ai trouvé les scènes entre Chase et son père vachement touchante. C’est vraiment une série très porté sur l’ambiguïté du bien et du mal, des super vilains qui ont du cœur, des failles. Vraiment c’est original.
    Petit bémol sur 2/3 effet spéciaux un peu cheapos, mais autrement c’est assez cool, j’aime bien.

LAISSER UN COMMENTAIRE