Arrow : Votre avis sur l’épisode ‘Fundamentals’ [6×18] + le teaser du prochain épisode !

16

Après avoir perdu Dinah, Curtis, Rene, Thea, Roy et John, Oliver Queen perd… la tête ! Et c’est tant mieux, car cela permet à la saison 6 de s’offrir un chouette caméo. Dès que le thème spiraleux de Prometheus retentit, la série gagne en qualité ! Par contre, il faut vraiment arrêter avec cette histoire d’identité secrète. Toute la ville est au courant, les dénégations du maire de Star City sont de plus en plus ridicules ! Et Green Arrow devrait distinguer deux choses : être seul sur le terrain et être seul pour mener sa mission de A à Z. Avoir Overwatch dans son oreille ne trahit pas son (énième) retour aux sources… puisqu’elle fait partie de la série depuis le troisième épisode.

Arrow – Saison 6 – Episode 18 – ‘Fundamentals’ : Au plus bas, Oliver se demande s’il a échoué sur toute la ligne – être un père, un maire et un héros. Sa frustration grandissant, Oliver s’en prend à Felicity et William. Après une visite surprenante d’un vieil ami, Oliver s’interroge sur la prochaine étape.

————————————————–

Audience US : Arrow repasse du bon côté de la barrière… Hier soir, l’épisode ‘Fundamentals’ a rassemblé 1.06 million de téléspectateurs (contre 0.87 million la semaine dernière). Ce n’est donc que la deuxième plus mauvaise audience de l’histoire de la série. Sur la cible des 18-49 ans, Oliver Queen retrouve un taux de 0.4% (en hausse de 0.1 point) [chiffres définitifs].

————————————————–

Arrow – Saison 6 – Episode 19 – ‘The Dragon’ : Cherchant à étendre son empire, Diaz et Laurel rencontrent The Quadrant, une coalition de familles mafieuses qui dirige une organisation criminelle au niveau national. Pendant ce temps, après la récente décision d’Oliver, Felicity et Curtis doublent leurs efforts pour construire Helix Dynamics.

La série Arrow est diffusée chaque jeudi sur la chaîne The CW, avec Stephen Amell (Oliver Queen/Green Arrow), Emily Bett Rickards (Felicity Smoak), David Ramsey (John Diggle/Spartan), Willa Holland (Thea Queen/Speedy), Paul Blackthorne (Quentin Lance), Echo Kellum (Curtis Holt/Mister Terrific), Rick Gonzalez (Rene Ramirez/Wild Dog), Juliana Harkavy (Dinah Drake/Black Canary) et Katie Cassidy (Laurel Lance/Black Siren).

16 COMMENTAIRES

  1. J’ai trouvé ça un peu bizarre également qu’un retour aux sources = sans elle, ce n’est pas vraiment le cas et elle est essentielle à la réussite de ses mission, surtout maintenant qu’ils bossent ensemble depuis plus de 5 ans et qu’ils sont une vraie équipe.

  2. Personnellement j’ai bien aimé cet épisode. Avec un truc qu’on ne voit pas très souvent (le seul épisode (que j’ai en tête) qui y ressemble est l’épisode 9 de la saison 2, mais ça n’allait pas aussi loin) : Oliver qui perd la boule et a des hallucinations (dangereuses qui plus est)…

  3. Cet épisode était génial ! Hâte de voir la suite, le retour à la mission de base, bien que sûrement provisoire, promet du bon. C’est ce que beaucoup voulait, moins de coéquipiers exaspérant et un retour aux sources. Il faut voir combien de temps ça dur et comment ça évolue par la suite mais c’est prometteur.

    Au fait j’y pensais comme ça mais le retour d’Arsenal ne signifierai t’il pas la découverte de la double identité d’Oliver ? Je ne suis pas fan de l’idee que tout le monde sache qui il est mais de toutes façons maintenant c’est plus ou moins le cas et si tout le monde le sait, Roy n’a pas plus de raison de ce cacher.

    Un retour aux sources pour déboucher la saison prochaine sur la même équipage que la saison 2 (Diggle, Felicity, Roy et Oliver) serait très sympa je pense.

  4. MAIS NON

    D’habitude je me spoil jamais l’épisode, jamais. Mais là cette saison est tellement mauvaise que pour une fois je m’étais dis ce matin en me levant « boh ça va pas te changer grand chose »

    MAIS NON, le seul épisode où je me dis ça, c’est surtout celui où il fallait pas le faire. NOOOOOOOOOOOOOOOOON J’ai trop la rage d’avoir complètement détruit l’effet de cette scène et de ce twist. J’ai trop la haine. 😥 😥 😥

    En plus elle est genre parfaite : elle montre a quel point Oliver est détruit qu’il n’est même plus capable de tenir sa promesse de l’année dernière, et qu’encore une fois, Chase a raison depuis le début, a toujours 10 coups d’avance, et que son raisonnement est béton. MEILLEUR VILAIN DE TOUTE LA SÉRIE. Et de toute façon à partir du moment où il y a Chase à l’écran, c’est forcément parfait.

    Et grâce aussi à lui, je commence enfin à capter le propos de cette saison… Qui est au final pas si inintéressant. Dommage que tous les épisodes avant sont pourris et sans queue ni tête.

    Mais c’est dingue. Je comprends pas les scénaristes. La saison jusqu’à présente est ultra décevante et naze, et là d’un coup on vient de faire un bon en avant de 1000km, surtout grâce à Chase, qui a le don pour mettre parfaitement en évidence les choses.

    Et c’est qui est surtout le meilleur, c’est qu’on arrive enfin à ce dont j’ai toujours rêvé : le héros qui agis seul de ses propres décisions ! Et cette fois pour de vrai (avec tous les autres partis) ! Bon après j’en conviens que Felicity ce n’était peut-être pas nécessaire, mais quand même ça va être intéressant de retrouver une approche plus simple, moins sophistiqué et alambiqué (ça évitera des intrigues trop inutilement complexe) , plus brute et sans demi mesure. Hâte !
    Et son retour du vieux costume, bien qu’à l’époque je l’aimais plus trop, m’a fait grandement du bien.

    Le seul truc dommage c’est qu’on passe à côté d’une super scène d’action, un peu frustrant. 😆

    Et par contre ouep, plus que jamais on est à quelques secondes de l’horloge de la révélation publique de l’identité d’Oliver… On le pensait pour le cliffhanger de la saison 5, et bien je pense que ça sera celui de la saison 6 !

    Et pareil que chaque semaine… Donnez à Diaz du charisme bon sang !! (et en plus des motivations originales aussi cette fois, pas celle qu’il a actuellement qu’on a déjà vu 543098760924870927850924387542309867 fois).

    Bref vous l’aurez compris, j’ai adoré cet épisode, qui est dans la lignée de Three Ghosts, un des mes préférés. Les épisodes hallucinatoires dans Arrow, on devrait au moins en avoir un chaque saison ! 😀 :bravo:

  5. Nul de rien Arrow a les meilleurs vilain de l’Arrowverse

    – Prometheus
    – Slade Wilson
    – Damien Darhk ( même si on l’a préféré dans LOT, toute a commencé avec lui dans Arrow )
    – Anarky alias Lonnie Machin
    – sans oublier China White que j’ai adoré

    • Désolé je voulais dire – toute a commencé pour lui dans Arrow

      Malgré que la série n’est pas extraordinaire faut donner à Arrow beaucoup de crédits parce que sans lui on n’aurait pas eu Sara et Darhk dans LOT

    • Wouah ! Je suis tellement pas d’accord avec cette affirmation. Autant je trouve Darhk intéressant dans LoT, autant il était chiaaaaaaaaant dans Arrow. Son intrigue avançait absolument pas, chaque épisode on se retrouvait avec les mêmes plans tournés sous un angle différent.
      Personnellement, c’est l’antagoniste que je déteste le plus dans Arrow (avec Ricardo Diaz maintenant qui est chiant aussi, je nuance).

  6. Très bon épisode, je ne vais pas m’attarder sur la qualité et tous les bons points. Seul bémol, le « Listen to your heart », les scénaristes n’ont pas pu s’empêcher… J’espère qu’on retrouvera un Oliver de plus en plus violent, perturbé et solitaire jusqu’au season finale.

  7. Punaise ! C’est pas possible! les scénaristes se sont mis au français et lisent les commentaires du site les toiles héroiques ! 18 épisodes plus daubesques les uns que les autres cette saison (et je n’ose même pas évoquer la saison précédente) pour en arriver à cette conclusion qui est évidente pour tous ceux qui s’accrochent avec un masochisme embarrassant à arrow ! OUI Oliver la série s’appelle ARROW pas Arrow & Friends ! Enfin on va revenir un peu (j’espère) aux fondamentaux, quand Oliver n’avait pas besoin de faire du baby-sitting pour apprentis héros insconscients et moralisateurs ! Le héros fonctionne bien mieux en solitaire et si il a eu le soutien moral de felicity et Diggle pour garder la tête hors de l’eau après Merlyn, Deathstroke et Ras Al Ghul il est évident que les adversaires de seconde et troisième zone qu’il a du affronter par la suite il s’en serait débarrassé en une poignée d’épisodes du temps de The Hood.

    Le retour d’Adrian Chase dans son délire redonne un peu d’éclat à sa légende , le sadique qu’il était ayant eu une fin ridicule dans un plan trop vaste et alambiqué pour avoir eu un quelconque intérêt.

    On notera au passage qu’en dehors d’Oliver c’est bien Laurel Lance qui reste un personnage attractif et essentiel dans la vie du héros puisqu’il la voit même dans ses visions sous drogue.

    Si l’apport de Diggle et Felicity faisaient sens au départ aujourd’hui il est assez évident qu’ils sont plus que dispensables dans le job du héros qui a démontré son efficacité à plus grande échelle dans le passé.
    (Il a rempli les cellules d’Argus de criminels qui donneraient du fil à retordre aux Outsiders, Arsenal et Speedy même si ils s’y mettaient tous ensemble)

    Reste à voir désormais si la fin de saison gardera ce cap et redonnera de l’éclat au pionner des séries héroiques de la cw ou si on aura droit à nouveau à des ambitions pathétiques et à la morale de Felicity pour gangréner la sauvegarde de Star City en ramenant un Oliver plein de culpabilité.

    Pour rappel alors qu’Adrian Chase l’avait torturé pour lui faire admettre sa nature la saison passée ça c’était achevé avec un voyage sur l’Ile , une réconciliation avec Deathstroke (qui a juste assassiné sa mère sous ses yeux) et la récupération de la garde d’un fils qui n’apporte absolument rien à sa vie vu qu’il passe plus de temps avec la baby sitter ou Felicity qu’avec son père.

    Mon souhait pour l’avenir de cette série? Un flash forward où on découvre que Felicity et tous les alliés d’Oliver sont morts à l’exception de Lance. Et un justicier solitaire combattant le crime la nuit , conservant une facade d’hommes d’affaires le jour, en proie à un dilemme face à la nouvelle baronne du crime local en la personne de Black Siren avec qui il entretient une relation ambigue façon Batman / Catwoman. Et si il faut vraiment conserver son fils dans ce flash forward celui-ci devenu adolescent pourrait remplacer Felicity en tant qu’Overwatch tandis que Arsenal de retour à Star City combattrait le crime en n’hésitant pas à tuer (façon Red Hood).

      • Sauf qu’Oliver n’est pas le Punisher du DCverse. Green Arrow est un héros qui défend des valeurs progressistes. Ils ont choisi de mettre cette caractéristique du personnage un peu en veilleuse dans la série de CW.
        Donc franchement pas envie que la série prenne ce tour grim and gritty. Je veux du pulp. Des adversaires mieux gérés et surtout un supporting cast qui tiennent la route. Avant qu’il fasse équipe avec d’autres encapés c’est ce qu’il aurait fallu lui fournir.

        Et je préférerais des arcs de trois ou quatre épisodes où Arrow gère un adversaire et l’on passe ensuite au suivant ce qui n’empêche pas de mettre des fils rouges dans la saison. Mais ça émulerait mieux le rythme des comics.

        • Je ne connais pas du tout le personnage en comics mais je ne sais pas si la cw fait le même fan service que Marvel Televisions.

          Donc en l’occurence le Oliver Queen ou le Green Arrow de la série est à l’origine un justicier violent surentrainé qui n’hésite pas à tuer , qui a été formé sur l’île aux arts martiaux et au maniement des armes et cette formation a ensuite été renforcée par Argus.

          Le seul progressisme auquel il a cédé par rapport à la saison 1 c’est d’arrêter de tuer ses ennemis. (On suppose donc que l’hopital de Star City regorge de victimes de la team arrow qui sont TOUTES blessées et aucunement mortes?) Mais je pose la question quel est l’intérêt de l’avoir fait maire de Star City depuis deux saisons? Sous son mandat la ville a perdu la moitié de ses forces de police l’autre moitié restante étant corrompue par des criminels, on ne parle plus de la partie défavorisée de la ville d’où vient Roy Harper , économiquement c’est la faillite, politiquement on en sait rien le maire se mêlant seulement de ce qui l’intéresse et dans le même temps il obtient en deux coups de cuillère à pot la garde de son fils orphelin alors que son pote René n’a cessé de galérer pour l’obtenir (et la conserver? ) alors qu’il est à l’hôpital. Même Black Lightning et son approche surannée est plus crédible en progressisme.

          Pour le parallèle avec le Punisher si je puis me permettre dans mon souhait je voyais plus un héros à la Batman dans ce que je décrivais, la violence n’est pas l’apanage de Franck Castle dans le monde des comics, et la notion d’héroïsme ne le travaille pas contrairement au Green Arrow.

          Pour le supporting cast qui tient la route, je pense qu’il faut le réduire au minimum et avec des persos matures et intelligentes et ne pas verser dans la bande d’ados attardés à la Team Flash.

          Perso je ne connais le perso que par le jeu vidéo Injustice, et si il est bien plus lumineux que dans la version série télé c’est en grande partie selon moi grâce à son association avec Black Canary. Seul problème pour faire de la place à Felicity ils ont tué le personnage dans le show et une fois la connerie faite et se rendant compte que Katie Cassidy a bien plus de charisme et de personnalité que la geekette ils l’ont ramené en black siren et cherchent désespéremment quoi en faire en l’associant avec des ennemis plus tocards les uns que les autres (Cayden James, Diaz).

          Des adversaires ponctuels je suis pour mais trois quatre épisodes ça fait encore beaucoup. Si on regarde dans le rétro les épisodes avec Huntress, ou la découverte d’Argus et de la Suicide Squad étaient des bons arcs qui ont ajouté beaucoup à la mythologie du héros.

          Concernant le fil rouge on peut reprendre la saison où on cherchait qui avait tué Sara Lance qui était bien géré aussi avec les différents suspects envisagés au fil des saisons ^^

          Il y a des héros qui ont besoin d’une équipe pour être meilleur et d’autres qui ont juste besoin d’un équilibre dans leur vie perso pour être bons. Superman n’a pas besoin de la JLA au quotidien pour sauver Metropolis, pas plus que Spiderman n’a besoin des FF ou des Avengers, leurs forces c’est d’avoir pour l’un Lois Lane et la bande du Daily Planet et pour l’autre sa tante may. Ce ne sont pas des personnages qui les assistent dans leurs missions super héroiques et parfois qui n’ont même pas conscience d’en cotoyer mais ils aident bien mieux à construire leur personnalités que la bande de guignols sentencieux qui accompagne le Green Arrow depuis bien trop longtemps l’empêchant d’être aussi efficace que par le passé.

  8. Le gros défaut de la série c’est à travers l’évolution d’Oliver Queen voulu faire une métaphore de l’évolution du super héros, de la période des pulps jusqu’à l’Iron Age. Chaque saison se veut la métaphore d’une période de l’histoire de ces personnages. Là on est censé reprendre l’esprit de l’Iron Age, mais on est pas allé au bout question violence parce que ça ne correspondait pas à l’évolution passée du personnage.
    À ce jeu il y a pas mal de raté. Tu parles de Batman, c’est un peu cet esprit là là qu’il faut : celui de la série animée Batman des années 90 avec une continuité et des fils rouges en plus. Et surtout ne pas essayer de rendre l’univers plus réaliste. Parce qu’avec les cross overs plein de fantastiques ça ne colle plus.
    Pour ce qu’est de faire Oliver le maire, je crois qu’il l’a été dans les comics (et là c’est vrai que la présence d’une équipe pour l’aider se justifierait, ne pouvant pas être partout).
    Pour le supporting cast je verrais plus quelque chose qui se construit sur la durée. Les gens qui sont redevables à Green Arrow devenant des informateurs. Et progressivement il va se faire des contacts dans la presse ou dans la police qui vont lui être utile ( comme Batman).
    Il est regrettable que la ville ne soit pas traité comme un personnage. Ça devrait même être un élément important de la série. La ville n’est pas traitée comme un micro univers. Ou plutôt ne l’est plus. Dans les deux premières saisons c’était plutôt bien fait.

LAISSER UN COMMENTAIRE