Cloak & Dagger : Votre avis sur l’épisode ‘Back Breaker’ [1×09] + le teaser du season finale !

27

Wow ! Quand Cloak & Dagger entreprend de faire régresser Tandy et Tyrone, elle ne fait pas les choses à moitié ! C’est vraiment la seule série où les héros ont un comportement digne de vilains. Dans les autres shows super-héroïques, quand certains personnages agissent mal, c’est souvent peu crédible et/ou forcé. Ce n’est pas le cas dans Cloak & Dagger. Les personnages sont tellement brisés et suffisamment bien écrits pour que cela passe tout seul. ‘Back Breaker’ est donc l’avant-dernier épisode la saison, un épisode de transition qui s’emballe vers la fin. Joli caméo visuel de Stan Lee, façon Andy Warhol. Qu’avez-vous pensé de cet épisode ? A vos claviers !

Cloak & Dagger – Saison 1 – Episode 9 – ‘Back Breaker’ : Quand le triomphe tourne au vinaigre, Tandy et Tyrone régressent à leurs anciennes habitudes. Mais après tout ce qui s’est passé et les actions qui ont été mises en mouvement, peuvent-ils vraiment revenir en arrière, comme si de rien n’était ? Pendant ce temps, l’Inspectrice O’Reilly essaye de gérer les retombées des récents événements.

————————————————–

Audience US : Enfin une hausse, la troisième depuis le lancement de la série… Hier soir, l’épisode ‘Back Breaker’ a séduit 0.53 million de téléspectateurs (contre 0.40 million la semaine dernière). Sur la cible des 18-49 ans, la Cape et l’Epée terminent encore et toujours la soirée avec un taux de 0.2% (inchangé) [chiffres définitifs].

————————————————–

Cloak & Dagger – Saison 1 – Episode 10 – ‘Colony Collapse’ : Synopsis inconnu.

La série Cloak & Dagger est diffusée chaque jeudi sur la chaîne Freeform, avec Olivia Holt (Tandy Bowen/l’Épée), Aubrey Joseph (Tyrone Johnson/la Cape), Andrea Roth (Melissa Bowen), Gloria Reuben (Adina Johnson), Miles Mussenden (Otis Johnson), Emma Lahana (Inspectrice Brigid O’Reilly), J.D. Evermore (Inspecteur Connors) et Carl Lundstedt (Liam).

27 COMMENTAIRES

    • c’est juste un officialisation, Chocasse, c’est plié depuis des jours, surtout avec Comcast qui disait ne pas pouvoir surenchérir et surtout ne pouvait pas surenchérir … reste que tout ça ne sera bouclé que dans un an … sauf, oui, si le département de la justice décidait de ralentir le processus avec des appels et autres audits.

      la bonne news d’une officialisation, c’est qu’on va désormais savoir pour New Mutants et Dark Phoenix, puisque seul X-Force (qui sera sans doute rebaptisé Deadpool 3 : X-Force pour ne pas paumer le public en route) est le film qui ne sera pas déprogrammé ; Disney souhaitant laissé vivre seule cette franchise qui fonctionne très bine dans son coin, au vu des résultat de Deadpool 2.

      • Alors ca me fait bien rire cette histoire. Comme si un film à 150/200 millions de dollars, avec des stars à son casting tel que Jennifer Lawrence, James Mc Avoy, Michael Fassbender ou Jessica Chastaing… Dont le tournage est bouclé depuis l’année dernière et la post prod déjà bien entamé aller être purement est simplement annulé au gré des pertes et profits lié au rachat de la FOX! A eux deux, ces deux films (XMEN DP et NM) ont le potentiel de dépasser le milliard facilement, New Mutants étant un petits budget peux même devenir facilement rentable.
        Certe, l’absence de panel dédié à ces films s’est fait remarqué cette année à la comic con, mais nul doute que la communication reprendra doucement (pourquoi pas a la D23 de l’année prochaine histoire d’annoncer le retour au bercail des mutants) et ces deux films sortiront sur grands ecrans

        • New Mutants peut facilement être intégrable au MCU de part son coté nouvelle franchise. Dark Phoenix par contre non, et Disney/MS aimerait peut etre que les X-Men fasse profil bas avant un reboot, surtout au vu du realisateur a qui on doit les reshoot de Fantastic Four.

          De plus, quand une boite débourse autant de milliards, ils se foutent des 500 millions que pourraient rapporter le film.

          Dark Phoenix sortirait en direct to dvd que cela m’étonnerait meme pas.

        • renseigne-toi, la perte financière aurait été en effet considérable, mais il en a bien été question aux sein des production. Certains pensant à un échec possible ; maintenant c’était peut-être aussi (et surtout) un moyen de se dédouaner lors des négociations de rachats.

  1. Purée Tandy se comporte vraiment de la pire des manières. Ok elle est brisée, blablabla, mais là elle touche le fond.
    Plus décidément ça devient une mode dans le MCU les commissariats rempli à ras bord d’ordures et de corrompus, la scène du bar était assez agaçante …

    En revanche le discours de fin de Tyrone est assez beau, il est bien le seul à se comporter comme un héros.

      • Et c’est ça qui est bon. On est pas dans le cliché gentil niais/méchant trop méchant.
        Tyrone et Tandy sont clairement deux anti-héros, enfin héros ça reste encore à prouver…
        J’adore le jeu d’acteur des deux, l’écriture de leurs persos est parfaite et les sert bien.
        Comme Lumpki, je suis frustré que ça se termine déjà mais toute bonne chose a une fin mieux vaut ça que les saisons de 23 épisodes de la CW ou les épisodes d’une heure de Netflix…

        Pareillement on a pas de méchant, pas de vrai antagoniste. Ca me faisait chier au début mais au final je trouve que ça apporte plus de crédibilité aux personnages, ça leur permet de se développer différemment de la méthode super-héroïque habituelle.
        Vraiment un bon show.
        Je kifferais un “Nous sommes la Cape et l’Epée” chez Panini. ^^

  2. La série est, pour moi et pour l’instant, LA très bonne surprise de 2018. Niveau écriture, réalisation, production, c’est vraiment top je trouve, j’en suis même frustré à ce que le dernier épisode arrive. On sait s’il y aura une saison 2 ?

  3. Comme dit plus haut, c’est la meilleure série super-héroïque du moment. Elle s’étoffe habilement au fur et à mesure, les personnages sont loin d’être unidimensionnels (à part les antagonistes qui sont parfois caricaturaux comme Connors ou Scarborough) et de nouvelles facettes d’eux nous sont régulièrement montrées, la réalisation est soignée et la photographie sublime des coins de la Nouvelle-Orléans peu montrés habituellement, pas même dans Treme je crois.

    Ça doit être une des rares séries super-héroïques à questionner de façon crédible la notion d’héroïsme. Ici, c’est fait avec le cadre narratif posé par le père Delgado en parallèle à l’action, c’est particulièrement frappant (un jeu de mots? où ça? 😀 ) dans le passage avec O’Reilly.

    Pour l’instant, cette série est dans mon top 3 de la saison 2017-18 des séries super-héroïques avec The Punisher et Legion. D’ailleurs, y a un truc qui m’a semblé différent dans cet épisode : la musique passait plus inaperçue. Mais je sais pas si c’est juste que le scénario et les dialogues me captivent plus ou si c’est un choix du showrunner.

    Un autre point de satisfaction pour moi est que le format 10 épisodes de 42 minutes par saison avec montée en puissance douce mais continue pour finir fort a l’air de se faire une place avec Legion, Krypton (l’autre belle surprise de 2017-18) et maintenant Cloak & Dagger. Je préfère ça, c’est moins chronophage à l’heure où il y a de plus en plus de choix tous médias confondus, il y a moins de pauses mais c’est suffisamment bien écrit pour que la narration n’en pâtisse pas trop et ça avance régulièrement. On n’a pas l’impression de perdre une heure comme ça peut être le cas pour certains épisodes de JJ, LC, IF ou The Defenders.

    Boss, je me demande s’il te serait possible de faire un article du type “par quoi commencer” sur C&G? Après, j’imagine que ça en vaut pas trop le coup vu que leur première apparition date seulement de 82 mais ça coûte rien de demander. Si d’autres forumeurs pouvaient me recommander quelques trucs, ce serait sympa 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here