Le Super-Classement : Notez Wonder Woman !

187

Chaque semaine, vous avez une mission de la plus haute importance à remplir… Noter une ou plusieurs productions super-héroïques afin d’établir le Super-Classement ! Les films Marvel ayant été dûment notés et classés, nous poursuivons avec les films DC Comics. Et tandis que Suicide Squad découvre qu’il n’est pas toujours bon d’être mauvais, c’est au tour de Wonder Woman d’être soumis au vote populaire !

[=> Pour participer aux anciens sondages, cliquez ICI. <=]

Quelle note attribuez-vous à Wonder Woman, le premier blockbuster super-héroïque féminin de l’ère moderne (post-Iron Man/The Dark Knight) ? Une origin story parfaitement maîtrisée ou légèrement surcotée ? Le réveil de l’Univers Cinématographique DC Comics ou le début d’une certaine ‘marvelisation’ ? Réfléchissez bien à la note que vous souhaitez attribuer et… votez !

Quelle note attribuez-vous à Wonder Woman ?

Voir le résultat

Loading ... Loading ...

Le Super-Classement :

Avengers8.7
Logan8.6
Les Gardiens de la Galaxie8.5
Spider-Man 28.5
Captain America : Le Soldat de l’Hiver8.4
Iron Man8.2
Captain America : Civil War8.2
Man of Steel8.1
Deadpool8.1
Black Panther8.1
X-Men : Days of Future Past8
Spider-Man8
X-Men 28
X-Men : Le Commencement7.9
Thor : Ragnarok7.8
Doctor Strange7.7
Batman v Superman : L’aube de la justice7.6
Blade II7.5
Les Gardiens de la Galaxie Vol. 27.4
X-Men7.4
Blade7.3
Avengers : L’Ère d’Ultron7.2
Spider-Man : Homecoming7.2
Ant-Man7.2
Captain America : First Avenger7.1
Iron Man 37
Spider-Man 36.8
The Amazing Spider-Man6.8
The Amazing Spider-Man : Le Destin d’un Héros6.6
Thor6.6
Iron Man 26.5
Wolverine : Le Combat de l’Immortel6.4
X-Men : Apocalypse6.3
The Punisher (2004)6.2
L’Incroyable Hulk6.1
Punisher : Zone de guerre6
X-Men 35.9
Les 4 Fantastiques (2005)5.7
Les 4 Fantastiques et le Surfeur d’Argent 5.7
Daredevil5.6
Hulk5.5
Thor : Le Monde des Ténèbres5.5
Blade : Trinity5.5
Ghost Rider5.4
X-Men Origins : Wolverine5.3
Punisher (1989)5.2
Suicide Squad4.7
Howard… une nouvelle race de héros4.4
Les 4 Fantastiques (2015)4.1
Les Quatre Fantastiques (1994)4.1
Ghost Rider : L’esprit de vengeance3.9
Captain America (1990)3.8
Elektra3.5

187 COMMENTAIRES

  1. 6
    Le film n’est pas mauvais du tout j’ai même pas était choqué par le pouvoir de l’amour! Mais je me suis ennuyé….comme devant black panther d’ailleur! Les origines story se suive et se ressemble…Trop?

  2. 7
    Un divertissement très honnête, qui pose bien les bases de Wonder Woman, humour bien dosé, scènes d’action bien filmées. Rien à redire c’est sympas. Dommage que ça s’écroule lors du dernier tiers du film, avec un bataille fadasse, un Ares visuellement assez décevant et une situation culcul la praline au possible. Après voilà, ça se regarde tranquillement.

  3. 7

    Bonne introduction (ah bah non, c’est la deuxième fois qu’on la voit)

    Bonne origin story alors. Le flim est très réussi dans son début (la différence de photo entre Themyscira et le monde des humains en pleine guerre est très réussi), la bataille dans les tranchées est le moment fort du flim.
    Et puis tout se casse la gueule dans le dernier acte (récurrent dans les flims de superslip) avec l’arrivée d’Arès et un combat illisible et sans intensité.

    • Justement non, dernièrement les derniers acte de films de super héros en général étaient bien mieux, mis à part 2-3 exemples, ça changez, dans WW c’est Un enchaînement de bouillie

  4. 6
    Sympa sur le moment, sans plus, Gal charismatique mais c’est Toujours pas une bonne actrice, il y’a des moments intéressants, mais y’a jamais de sursaut selon moi, et ce 3eme acte est une bouillie visuel. J’ai jamais eu l’envie De le revoir, c’est un film qui a 6/7 ans de retard imo.

  5. 7: divertissant dans l’ensemble, mais perso le début est cool mais m’intéressait pas, le milieu où on découvre l’horreur de la guerre, le front etc. est excellent mais la fin est d’une déception, la moustache d’Ares et son armure nulle, la solution à chier et le typical entrepot de nuit, sans la fin le film vaut bien 8 mais là j’ai mis 7 parceque je trouvais 6 sévère mais le film est très surcôté.

    Ps.: j’ai adoré le passage de la glace qui est une petite référence au comics fort sympathique.

    • attention, attention, ne me faites pas dire que c’est plus facile ici que sur n’importe quel autre site … c’est faisable sur toute la toile !
      Maintenant, ce qu’il est important de mettre en relief, ce ne sont pas du tout les réactions comme celles de Xta, qui au bout du compte, sont plutôt saines ! Non, l’essentiel, c’est que dans cet article comme dans tout ceux qui qui ont été rédigés sur Wowo; il y a des avis d’une misogynie sans nom, mais enveloppés dans un beau discours, dans une belle argumentation, qui fait que, on se dit, après tout pourquoi pas !
      De là mettre « le troll » derrière mon pseudo n’a pas grande valeur, puisque ceux qui savent faire preuve de sexisme avec à la fois éloquence et parcimonie, ne trollent pas, et pourtant véhiculent un bien plus lourd bagage !

  6. Pour commencer, comme Black Panther le film a été à mon avis surcoté. Le black d’un côté, la femme de l’autre une surenchère médiatique qui aura juste fait oublier de parler des films. Alors çà se laisse regarder mais pas sur que sur le temps Wonder Woman vieillisse bien. Je l’ai déjà vu 3 ou 4 fois et jamais je n’ai eu le même sentiment. Ce qui pèche comme dans Black Panther ce sont les longueurs pour ne rien dire. Plus de 2 heures pour une aventure en solo c’est clairement de trop à moins de doser parfaitement le rythme, et encore une fois ce n’est pas le cas.
    Çà sera un 7 à défaut de 6.5.

  7. 7
    Le film est un bon divertissement qui est maîtrisé
    Comme ça a été dit au dessus, ma note n’ira pas plus haut à cause de son troisième acte foiré

  8. 8 : très bon film. La réalisatrice a fait un excellent travail. Humour bien dosé, le personnage est loin d’être dépressif, Gal Gadot est à fond dans le perso. L’histoire prend son temps.
    C’est le 2ème film du DCEU que j’aime aprés Man of Steel.

  9. Un 6… Après chacun ses goûts mais je ne comprends pas (hormis le fait que ces films ont bien marché la même année) tous les parallélismes et comparaisons qu’on veuille faire entre Wonder Woman et Black Panther (la femme et le noir). Les deux films ont des qualités mais qui ne sont pas les mêmes. Ils ont des défauts mais pas les mêmes non plus. Ayant apprécié Black Panther, j’y vois plus de messages, d’écriture et de propos intéressants et à double sens que chez Wonder Woman, qui a pour principal atout d’être un blockbuster avec rôle principal féminin, avec des scènes d’humour et de bastons de qualité pour une fois (Elektra, Catwoman…)

    Non, ce qui m’intéresse c’est comment se profile le super classement tout en haut. Je le trouve pertinent et révélateur sur la qualité de chaque film, les effets « wow », les films solides, la fatigue de certaines « licences » sur le temps, les films passables, et les autres reconnus comme « couacs » méchants.

  10. J’ai mis 6. Parce que même si le film est un divertissement sympa son message n’est pas maîtrisé, et la forme contredit le fond.

    Concrètement, le propos du film postule qu’il y a du bon et du mauvais en chaque homme, et que cette dualité existe chez tout un chacun. Un message intéressant et très vrai, transposable à notre réalité. Sauf que dans la forme, les antagonistes nous sont montrés comme méchants sans aucune nuance, et le côté sombre des héros se limite aux mauvaises actions commises par leur peuple. Vraiment dommage. Voir à l’écran le mauvais chez Steve Trevor, le constater de nos yeux, aurait bien mieux servi le propos que cette histoire racontée par l’indien du groupe au sujet du massacre de son peuple par les colons. De plus, en un regard on sent chez le docteur Poison une backstory tragique qui pourrait expliquer pourquoi elle a sombré. C’était, à mon sens, ce qui était prévu dans le scénario original, qui a du ensuite passez par de trop nombreuses mains, pour subir un formatage faisant de ce film un produit hollywoodien beaucoup trop classique où les gentils sont gentils et où les méchants sont méchants. Dommage !

    J’ajoute également que cette victoire basée sur le pouvoir de l’amour est également à contre-sens du message. Pour coller au propos du film, la ligne de Wonder Woman aurait dû être « j’ai foi en l’humain ». Puisque c’est là le sujet du film : l’humanité est capable du meilleur comme du pire, mais Diana décide d’avoir foi en elle, en sa capacité à choisir le bon – collectivement – quand la situation l’exige. Une conclusion qui aurait été magnifiquement illustrée par le sacrifice de Trevor s’il avait vraiment été habité par une lutte intérieure entre bien et mal, car il aurait alors été l’incarnation parfaite de la philosophie de Diana. Et puis franchement, revendiquer un message féministe et faire triompher l’héroïne avec le pouvoir de l’amour je trouve ça vraiment regrettable…

    Dans la même idée, ce film parle vraiment beaucoup des horreurs de la guerre mais ne nous laisse que les entrevoir dans une pauvre scène de quelques secondes. En tant que spectateur, on doit donc se contenter de voir Diana désespérée par ces horreurs, sans pouvoir partager ce ressenti. Nous offrir une visibilité là-dessus était essentiel.

    Je trouve également que l’intrigue autour de « comment Diana va finir par tourner le dos à l’humanité » est inutilement prolongée sur une trilogie pour des raisons évidentes. Un seul film aurait suffit. D’ailleurs on sent que l’intention initiale était là (ma main à couper qu’initialement, WoWo se détournait de l’humain après avoir stoppé Arès et constaté que le mal se trouvant dans l’homme ne provenait pas du dieu, mais était propre à l’humain. Cette scène du film est d’ailleurs magnifique, mais gâchée par cette ligne horrible sur le pouvoir de l’amour).

    Reste que les scènes d’actions sont plutôt sympa, que le duo Chris Pine/Gal Gadot fonctionne plutôt bien, et que le twist sur l’identité d’Arès fonctionne bien pour peu qu’on ne se soit pas fait spoiler le rôle de son acteur (spoil auquel j’ai eu la chance d’échapper). Je me suis personnellement bien ennuyé pendant toute la partie « Londres » du film, et la bandes de comiques qui entoure Trevor et Diana m’a gavé. Mais bon, je reconnais que ces points-là sont très subjectifs…

    Bref, grosse déception que ce Wonder Woman pour moi. Je n’aime pas ce film, mais étrangement j’éprouve un certain amour pour ce qu’il aurait dû être.

  11. 6 pour moi. Un film sympa, avec une scène que j’ai adoré, mais quelques moments qui m’ont déplu. J’attends le 2 avec impatience en espérant voir les défauts corrigés.

  12. J’ai du me forcer à mettre 1 le 0 n’étant pas disponible. C’est, à mon sens, (ce n’est que mon avis) le pire film super héroïque de tous les temps. Je n’est jamais autant vu un film avec autant d’incohérences dans un seul film. Je me souviendrai toute ma vie m’être mis à rire avec mon ami au cinéma pour la première fois devant un film d’action (Quand le but n’était pas de faire rire). Bref ! Un désastre

    • Ghost rider 2, Superman 3, Superman 4, les 4 fantastiques (1994), les 4 fantastiques et le surfer d’argent, fan4stic, batman forever, batman & robin, catwoman, X-men origins: Wolverine, Iron man 2, Thor 2, suicide squad, the amazing spider man, the amazing spiderman 2, le spiderman japonais (sans les droits, c’est une série mais pour le fun…) Steel, Blade trinity, Daredevil, Elektra, Man-thing, les téléflims Hulk, Howard le canard, Nick Fury, Spawn, Judge Dredd et Wanted.

      Je suis sûr que dans cette liste non-exhaustive, tu trouveras au moins un flim pire que Wonder Woman. 😉

        • Le Stallone évidemment (I AM THE LOOOOOOOOOOW!!)

          J’ai pas pensé à justice league et Civil War est dans le top10 du classement pour l’instant.

          • J’ai juste pris une liste de flim de superhéros et gardé ce qui est considéré comme les plus mauvais en général.
            C’était pour amortir un peu le «pire flim de superhéros de tous les temps». Il ne faut pas oublier ce qu on a dû endurer pour arriver à cette ère des superhéros.

            Je dois apprécier un bon tiers des flims de cette liste. Meme si je sais objectivement que la plupart sont des mauvais flims. On ne choisit pas ce qu on aime.

          • Il y en a qui n’ont toujours pas compris le hack …

            Ceci dit, pour taquiner Killzed, rien que son premier exemple, Ghost Rider, Spirit of vengeance, c’est un budget à 57 M$ qui fait 132 M$ au box office …. Comparé au premier (110 pour 228) c’est même pas un échec …
            Mais bon, là on parle de réception critique (,Angyo).
            Et donc la réception critique de tASM 2 ….

          • Ghost Rider 2 : 4.3 sur IMDB
            TASM2 : 6.7

            Ces deux films ne boxent pas dans la même catégorie au niveau réception critique. Mais en fait je disais surtout ça parce que TASM2 fait partie des meilleurs films de SH à mes yeux. Je trouve hallucinant de le voir autant critiqué.

          • on est bien d’accord, mais la plupart des gens n’ont pas vraiment saisi l’impact du hack. Pour une majorité, le deuxième film n’a qu’un seul et unique intérêt : amener vers un tASM3. Donc, se focalisant sur certains aspects, comme la tronche faite à Jamie Foxx, en en faisant fi du B.O ou des notations sur les sites spécialisés, comme le 3 promis n’est pas arrivé, c’est que le 2 était un bide ! … ce bide qui a contraint Sony a restituer tous les droits de Spiderman à Marvel studios et les a aussi contraint à faire Venom dans la clandestinité et en toute illégalité. ^^

            personnellement, j’apprécie tASM rétroactivement … lorsque le premier tASM est sorti, je n’ai pas aimé. Andrew Garfield trop smart pour un Peter, un lézard plutôt raté, un costume trop … trop, quoi. etc. Et le second n’a pas amélioré mon opinion.
            et puis est arrivé Spider-Holland, et avec le recul, je me dis que tASM n’était pas si mal que ça.
            J’attends donc que Sony se désolidarise du MCU pour introduire un 4è Spidey dans son propre SUoMC, afin de pouvoir enfin apprécier un tant soit peu Spider-Holland !

      • vu qu’on se dirige vers un classement entre 7 et 8 pour ce film, est-ce vraiment nécessaire d’avoir l’argumentation détaillée d’un votant à 1 ?!?

          • de toute évidence, pour ne pas voir combien c’est un film de merde, tu as loupé le générique … sinon, au début, du aurais vu le logo DC et de là tu aurais pu te dire que merde, au prix où t’as payé ta place, y z’auraient pu t’prévenir !

            PS : je t’invite à te méfier si à tout hasard tu vas au ciné en décembre prochain … 😉

          • Après, faut pas que tu t’en veuilles … le film a un B.O mondial de 820 millions de dollars pour un film qui vaut un 1 voir un 0 pointé … On a été un paquet à se faire avoir et à ne pas avoir été prévenu suffisamment tôt que c’était un film surcôte-rated !

      • Au risque de te décevoir je suis fan de la trilogie de Snyder et je travaille même sur un mémoire dans le cadre de mes études où je m’appuie sur cette trilogie et sur watchmen donc tout va bien pour moi avec le logo DC. Je pourrai vous faire une liste des incohérences dans WW sans le moindre soucis mais je préfère vous prévenir ça risque d’être très long et de prendre un bout de temps. Et oui ça me fait mal de voir que ce film a eu autant de succès et j’avoue m’être infligé plusieurs visionnages pour comprendre si je n’étais pas fou pour que si peu de gens le trouve pourri mais j’ai beau le voir et le revoir les incohérences me saute encore et toujours aux yeux.

          • Et dévoiler à tous, ses découvertes avant la fin de ses études ? … vous avez déjà un président qui redoute la fuite des cerveaux, ne participe pas à la décadence de votre élite, Archer, stp ! 😉

          • N’intervient pas Forge, je suis en pleine session de recrutement pour la création de ma Rogue Nation ! 😉

          • Allez c’est parti !
            1.Déjà il faut m’expliquer comment des soldats en bateaux arrivent à suivre un avion. Je suis pas un génie en science mais de ce que je crois savoir l’avion va plus vite.
            2.Ensuite comment un changement météorologique aussi ne surprend personne.
            3. Diana critique tout le long la mysoginie des hommes mais semble tolérer que les amazones rejettent les hommes de l’île
            4.Diana érudit parmis les érudits ne connait pas la montre et ni le système d’heure. Pourquoi pas
            5.On continue dans le boulevard de l’intelligence elle a lu des bouquins sur le sexe qui explique que les femmes n’ont pas besoin d’hommes mais elle semble fasciné de voir un sexe d’homme.
            6. Elle ne connaît pas la neige. Apparemment les bouquins n’en parlent pas.
            7.Monsieur l’indien dit qu’il n’a pas de camp avant d’aller fusiller des allemands au petit matin
            8. Monsieur l’indien réussi à trouver un parking avec pleins de voiture en 1918. Bravo à lui !
            9. La madame se ballade au milieu de nazis avec le pommeau d’une épée qui dépasse mais apparemment ça ne choque personne.
            10. Et bien sûr comble du comble Wonder Woman possède le pouvoir de l’amour.

            J’ai fait ça de mémoire mais après je peux me poser devant le film et faire une liste encore plus longue

          • « 9. La madame se ballade au milieu de nazis avec le pommeau d’une épée qui dépasse mais apparemment ça ne choque personne. »
            … le parti nazi n’existait pas durant la première guerre, donc manifestement ce n’est pas un mémoire d’histoire que tu prépares ! 😉

          • @Forge : Tu est trop dangereux. Imprévisible… Incontrôlable… Je ne pouvais pas prendre ce risque. 😛

            Ok, c’est bien ce que j’imaginais Matthobb… Le fait est que la grande majorité de tes points ne sont pas des incohérences :

            3. Ce n’est pas une incohérence. On pourrait parler d’hypocrisie éventuellement. Sauf qu’à aucun moment elle n’affirme tolérer ce rejet des hommes. C’est une gamine qui vit sur une île où c’est comme ça et pas autrement. Elle n’est pas vraiment en position de se poser des questions là-dessus. Par contre quand elle se retrouve chez les humains son genre est soumis. Il y a de quoi se révolter.

            4. Oui. Encore faudrait-il avoir le contenu des bibliothèques de Themiscyra pour parler d’incohérence. A priori aucun bouquin ne fait référence à tout ce qui touche à la technologie humaine (sûrement pour couper les habitantes de l’île du monde extérieur. Logique).

            5. En quoi est-ce incohérent ? Perso j’ai pas besoin des comètes pour vivre. J’ai lu plein de choses sur le sujet. Et pourtant quand j’en vois je suis fasciné.

            6. Bah… Pourquoi pas ? A quel moment dit-on dans le film que les bibliothèques de Themyscira couvrent tous les sujets ? Si aucun de leurs bouqins ne parle de neige et qu’il ne neige pas sur Themyscira, comment pourrait-elle connaître ?

            8. Encore une fois, ce n’est pas une incohérence. Au mieux un anachronisme.

            9. Celle-là je te l’accorde. Le coup du pommeau est vraiment gros.

            10. Non. Je suis le premier à critiquer cet élément du film. Mais Wonder Woman ne possède pas de pouvoir de l’amour. C’est une ligne de dialogue complètement niaise, mais ce n’est pas une incohérence.

            J’ai laissé tes points 1-2-7 de côté parce que je ne vois pas à quelles scènes tu fais référence, donc je ne peux pas dire. Mais sur le reste on aurait une incohérence sur 7 points énoncés… Sans vouloir te vexer, plutôt que de faire une liste longue, il s’agirait, je pense, de faire une liste juste. 🙂

          • @Matthobb
            HAHA c’est ça qui en fait un si mauvais film pour toi? J’espère que tu travail pas sur un mémoire de cinéma du coup… Les pseudos « erreurs » que tu pointes sont de simples facilité scénaristiques. On retrouve le même genre d’erreurs dans presque tout les films qui existent, chefs-d’œuvre compris. C’est que de la poudre aux yeux ça, pour faire avancer l’histoire. Alors certes ça peut être maladroit parfois, mais s’arrêter à ça c’est tellement limité comme analyse…

            Je suis loin d’avoir trouvé le film parfais, mais quitte à le critiquer mieux vaut parler de cinématographie et de choix artistiques…

          • Tout d’abord mea culpa pour les nazis j’ai écris sans réfléchir.
            @BLABLA et @Forge Je suis vraiment choqué par certaines remarques je ne pense pas vous avoir manqué de respect à travers mes avis. Un mémoire c’est un travail de deux voir trois ans et me faire des remarques désobligeantes sur un travail que vous n’avez pas consulté est vraiment mesquin de votre part. Et oui c’est un mémoire sur le cinéma et j’ai pas honte de le dire. En tout cas je respecte vos avis sur le fait que ne ça ne vous semble pas en être mais pour moi ce sont des incohérences mais chacun est libre d’avoir et d’exposer son avis et je pense que c’est ce qui rend les débats intéressants et non par des attaques personnelles sur la personne qui débat ou le travail qu’elle effectue. Et avant que vous me disiez que c’est moi qui ai commencé à en parler, j’en ai parlé pour expliquer que je ne détestais pas DC comics comme vous le sous entendiez. En tout cas j’entends les personnes qui ont exposés leur arguments de manière cordiales. Concernant les personnes ayant faites des remarques personnelles ça ne donne pas envi de débattre avec vous.

            Par ailleurs je considère que le scénario est primordial à un film. Sans histoire il n’y a pas de films. Donc oui je préfère me concentré sur les incohérences parce qu’elles me font sortir du film. Après c’est sur qu’il y a d’autre points artistiques qui m’ont choqué comme l’utilisation abusive de ralentit (pourtant j’adore matrix) notamment le fameux ralentit dans la tranchée nous montrer un retourné de tête à la L’Oréal et un diadème sorti de nul part. Tout ça pour dire que je préfère voir une bonne histoire réalisé avec le cul plutot qu’une bonne réalisation qui nous raconte une histoire incohérente.

          • Plusieurs choses:
            1) tu dis : « Au risque de te décevoir je suis fan de la trilogie de Snyder et je travaille même sur un mémoire dans le cadre de mes études où je m’appuie sur cette trilogie et sur watchmen donc tout va bien pour moi avec le logo DC. »
            Donc cela n’inclut pas WW apparemment. En tout cas j’espère. Au demeurant, cela ressemble à un argument d’autorité … c’est mal venu, surtout quand on voit ta liste ensuite.

            2) tu dis : « Un mémoire c’est un travail de deux voir trois ans »
            Et bien, navré de le dire, mais ta liste de 10 points ne reflète même le niveau de compétences d’un cinéphile. J’espère que tu n’as pas passé trop de temps sur cette liste, elle semble avoir été improvisée sur un coin de table.

            3) Je rejoins Archer05 sur le fait que ce que tu pointes ne sont pas des incohérences pour la plupart.
            Pour être précis, il faut en premier lieu distinguer « incohérence » (qui est contraire à la logique, de l’ordre de l’impossible) et invraisemblance (qui repose sur une justification douteuse, en restant toutefois de l’ordre du possible).
            La plupart des films regorgent d’invraisemblances, connues sous le nom de « facilitées scénaristiques » (certaines étant plus dures que d’autres à avaler).

            4) tu dis : « pour moi ce sont des incohérences »
            Une incohérence est une entorse à la logique formelle d’un ensemble d’éléments (qui sont donc contradictoires entre eux). Cette considération n’est pas sujette à opinion. Une incohérence se démontre formellement.
            Pour une invraisemblance, c’est plus flou … mais là encore un argumentaire doit être construit pour justifier que dans le contexte c’est invraisemblable (tes points 1, 8, et 9 sont des invraisemblances, pas le reste).

            Bien que je sois très critique envers WW, désolé mais tes arguments ne sont pas convaincants.
            Tu sembles en plus te braquer un peu vite. Il serait plus sage de tenir compte des commentaires de Archer05 et BLABLA qui sont très justes, ça ne pourra que t’aider à construire un meilleur argumentaire.

          • Alors je reprends tes points:
            1)Encore une fois j’ai parlé de ce mémoire pour expliquer que comme c’était sous entendu je n’était pas un hater de DC comics. D’où le fait que je rappelais le contexte de cette intervention pour bien faire comprendre qu’à mon sens ce n’était pas un argument d’autorité en effet.

            2)En effet, ma liste a été effectuée sur un coin de table et ne reflète pas le travail que j’effectue. Et je ne vois pas en quoi être cinéphile oblige à un certain niveau de connaissance. Vu que tu aime revenir sur le sens des mots cinéphile signifie amour du cinéma et non pas connaisseur du cinéma il y a d’autres termes pour cela. Je viens par ailleurs d’aller vérifier et pour ce que tu voudrai que je sois. Il existe un diplôme d’analyste du cinéma qui existe et je ne considère pas en tant que tel.

            3) Si je reprends les définitions je constate que je trouve dans le film des invraisemblances et des incohérences

            4) Pour le 4 je redis ce que je viens de dire pour le 3

            Et pour finir je ne m’en suis pas pris à l’archer 05 sachant que tout comme toi je l’ai trouvé juste dans son intervention. Par contre pour blabla j’ai ressenti une certaine véhémence et une facilité de s’attaquer au travail d’une personne en contre argument.

          • « Encore une fois j’ai parlé de ce mémoire pour expliquer que comme c’était sous entendu je n’était pas un hater de DC comics. »

            Pas que, je te cite:
            « Je pourrai vous faire une liste des incohérences dans WW sans le moindre soucis mais je préfère vous prévenir ça risque d’être très long et de prendre un bout de temps. »

            Cette phrase faisant suite à ton affirmation que tu fais un mémoire sur les films de Snyder, elle sonne comme une affirmation péremptoire soutenu par l’argument d’autorité précédent.
            Si ce n’est pas volontaire, c’est une très mauvaise construction argumentaire ! Il manque un saut de paragraphe.
            Par ailleurs cette « liste » d’incohérences que tu affirmais pouvoir faire, tombe un peu à plat puisque maintenant tu nous confis: « En effet, ma liste a été effectuée sur un coin de table et ne reflète pas le travail que j’effectue. »
            L’association des deux idées dans un même paragraphe est donc trompeuse. Simple conseil, fait en ce que tu veux, mais faire attention à ce genre de détails est essentiel si tu veux construire un propos clair !
            Ce qui ne pourra que t’aider dans la rédaction de ton mémoire.

            « Et je ne vois pas en quoi être cinéphile oblige à un certain niveau de connaissance. »

            Ca n’y oblige pas, mais quand tu parles avec une personne qui a une passion pour le cinéma, ça se voit dans ses propos.
            Tout passionné acquiers à un recul sur le sujet.
            Certes pas forcément avec un niveau équivalent à un professionnel de la discipline. Mais on ne peut que s’interroger quand une personne qui étudie le cinéma démontre une vision aussi superficielle.
            C’est tout ce que je dis :(, tu as donné le bâton pour te faire battre.

            « Vu que tu aime revenir sur le sens des mots cinéphile signifie amour du cinéma et non pas connaisseur du cinéma il y a d’autres termes pour cela. »

            Sauf que si tu aimes le cinéma, tu vas te construire une culture. Culture qui se verra dans tes commentaires.
            Ici ta listes « d’incohérences », comme je le disais, montre une absence totale de recul.
            Par exemple, les critiques qui concernent la non-connaissance que Diana a de la technologie humaine sont vraiment peu convaincantes. C’est si Diana avait sut ce que c’était que c’eût été louche, puisque son île est coupée du monde des hommes depuis un moment ;).

            « Je viens par ailleurs d’aller vérifier et pour ce que tu voudrai que je sois. »

            Je ne veux rien du tout ! Tu prétends avoir un argument, quand tu le présentes: c’est mal construit, incorrect, et superficiel.
            Na pas avoir de diplôme ne dispense pas de construire des argumentaires valides.

            « Si je reprends les définitions je constate que je trouve dans le film des invraisemblances et des incohérences »

            Tu n’as proposé aucune incohérences pour l’heure. Si oui, merci d’en faire la démonstration.
            Affirmer « X est incohérent » n’est pas suffisant. J’aime à croire qu’une personne faisant un mémoire est au fait de cette évidence.

            « Pour le 4 je redis ce que je viens de dire pour le 3 »

            Donc tu n’as pas saisie mon point 4 :(.

            « Par contre pour blabla j’ai ressenti une certaine véhémence et une facilité de s’attaquer au travail d’une personne en contre argument. »

            BLABLA répondait simplement à ton propos:
            1-Tu annonces faire un mémoire de cinéma
            2-Tu annonces avoir une liste longue comme le bras d’incohérences dans WW.
            3-Tu nous sort une liste dégueulasse, pas travaillée une seconde, et totalement superficielle.
            Alors oui, tant que tu tiendras un propos construit de la sorte, des personnes avec des connaissances approfondis en cinéma vont te tomber dessus.
            Tu donnes le bâton pour te faire battre.

          • Et bien dans ce cas je ne prendrai pas la peine de débattre plus longtemps avec vous vu que vous ne m’exposez pas ou peu de contre argument mais des analyses de ce que j’écris. On sortis du sujet je n’y vois plus d’intérêt à débattre. Vous pouvez être fière vous avez réussi à dégoûter une personne de plus du débat sur ce site. Amusez vous bien entre l’élite dont vous vous revendiquez. Ça doit être sympa les débat à trois ou 4. Et puis ça permettra au site d’avoir des débats sur ce site avec des gens qui pensent la même chose sur le même sujet. Une vraie liberté de penser comme on les aime. Je suis désolé pour la personne qui gère le site. Je voulais simplement ouvrir le débat comme tu nous inviter à le faire et malheureusement certaines personnes préfèrent des confrontations plutôt que des partagés d’idées. Un bien triste constat…

          • @Matthob : En lisant tes mots je pense que tu prends à tort pour des « incohérences » des choses qui sont simplement trop peu développées pour être considérées comme des incohérences. Par exemple : les connaissances de Diana sur le monde des Hommes. Si on nous avait dit que les bibliothèques de Themyscira contenaient « tout le savoir de la planète » ou un truc du genre, ce serait effectivement incohérent que Diana en sache si peu. Mais ce n’est pas le cas…

            Enfin bref, je respecte ton point de vue. Et je me permets de t’encourager à persister dans l’ouverture de débats ici. Tu ne t’entendras pas avec tout le monde, mais avec le temps tu commenceras à reconnaître les pseudos, et tu pourras alors ignorer les gens avec qui tu n’aimes pas discuter pour te concentrer sur ceux avec qui tu prends plaisir à échanger. 🙂

          • « Et bien dans ce cas je ne prendrai pas la peine de débattre plus longtemps avec vous vu que vous ne m’exposez pas ou peu de contre argument mais des analyses de ce que j’écris. »

            Sortie de diva … classique et banal :(.
            Aucun arguments n’est requis pour contrer une affirmation qui n’est pas basée sur des arguments.
            Affirmer « X est incohérent » n’est pas un arguments.
            En revanche, je t’ai expliqué pourquoi la méconnaissance de la technologie que montre Diana n’est pas incohérent.

            Maintenant, si tu es trop fier/immature pour accepter une critique de la forme de ton propos … tant pis :(.

            Par contre, vu la façon dont tu argumentes, je ne donne pas chère de ton « mémoire » … si c’est un mémoire de primaire, ça passera peut-être.
            Là on collectionne quand même plusieurs aberration argumentaires en quelques messages. Et au final, tu ne proposes aucun argument pour démontrer que tes prétendues incohérences en sont … tu te contentes de dire qu’elle le sont pour toi !
            La haute voltige du débat ;).

            @Archer:
            « Si on nous avait dit que les bibliothèques de Themyscira contenaient « tout le savoir de la planète » ou un truc du genre, ce serait effectivement incohérent que Diana en sache si peu. »

            Même pas, Il faudrait préciser que Diana à tout lu en plus pour que ça devienne incohérent.
            Et même là, elle aurait pu oublier si elle a lu un passage la dessus étant jeune.

          • « Par contre, vu la façon dont tu argumentes, je ne donne pas chère de ton « mémoire » … si c’est un mémoire de primaire, ça passera peut-être. »

            Non mais voilà ! Encore une fois on tombe dans le rabaissement et le manque de respect.

            Tu as beau utiliser le plus beau vocabulaire du monde rien ne justifie le manque de politesse et le manque de respect aussi belle l’utilisation de tes mots soit-elle.

          • Je te résumes ma vision des choses:
            1) Tu arrives en faisant le beau : « tu as une liste d’incohérences de compet’ sur WW ».
            2) Tu nous produit cette liste, qui est moisie sur patte et pas argumentée du tout.

            Tu as donnée le bâton pour te faire battre, je t’ai expliqué gentillement, tu as réagit en faisant le Caliméro :(.

            Ne viens pas te plaindre que les autres ne respectent pas ta grandeur … car dans ta façon d’agir, c’est toi qui manque de respect à l’intellect de tes interlocuteurs.
            Le tout servis sur fond d’arguments d’autorité … c’est pas jojo.

          • C’est bien que tu ai précisé que c’est ta vision des choses:
            1) Il ne me semble pas faire le beau. Je pense en effet avoir une longue liste mais je n’ai a aucun moment prétendu que je l’avais mise ici. On m’a demandé de commencé par une liste de 10 incohérences ce que j’ai fait d’une façon rapide et non-exhaustive pour ne pas écrire quelque chose de trop long qui serait trop long à lire.

            2)Donc en effet cette liste n’était pas argumentée vu que ce n’était pas dans la demande et que je voulais la faire la plus courte possible.

            En tout cas j’espère vraiment que votre intellectuel ne souffre pas trop je ne souhaite pas lui manquer de respect contrairement à toi et d’autres qui n’ont aucun scrupule à manquer de respect ce que je ne me permettrai pas de faire à votre égard. Du moins, je vous demande pardon si j’ai eu le malheur de le faire.
            Mais apparemment intellect et respect ne vont pas de paire.

          • @Matthobb

            Tu rigoles là?

            Tu postes un commentaire dans lequel tu te pleins de pas pouvoir mettre 0/10 au film tellement tu l’as trouvé mauvais.

            Personnellement c’est ce que j’appelle de la provoc’. Alors forcément les gens vont t’attendre au tournant. Surtout quand on te demande des arguments et que tu sors une mini liste « d’incohérences » plus que fragile…

            Et pour le coup du mémoire, je comprends bien que c’était pour te justifier d’aimer les films du DCU. Mais vu que t’as pas assuré niveau argumentaire derrière, ça fait un peu passer ça pour du forcing « je connais mieux que toi »…
            Alors, j’ai peut être mal interprété tes mots (et je m’en excuse). Mais si tu veux des réponses plus « tempérées », il vaut mieux que tu tiennes des propos plus tempérés aussi.

            Parce que mettre 0/10 à un film c’est ne lui reconnaitre aucune qualité. Or, je pense qu’en tant qu’amateur de cinéma (et encore plus pour une critique) on se doit de chercher les points positifs même dans le film qu’on a le plus détesté au monde. Sinon il n’y a pas de réflexion…

          • @BLABLA

            Non je rigole pas
            Je l’ai vraiment trouvé mauvais. Je lui reconnais certes un cadrage et un réalisation propre mais ce film a quand même réussi à me dégoûter d’un personnage appréciable et m’a dégouté pendant quelque temps du genre super-héroïque ce qui est très embêtant quand tu aime ce genre. Donc oui il a des qualités c’est indéniable. Mais ce film est dans une démarche que je trouve malsaine notamment à travers sa communication sur le féminisme qui malheureusement n’était pas au rendez-vous (personnage constamment sexualisé. Elle passe une grande partie du film à obéir aveuglement aux directives d’un homme. Un personnage qui semble également d’une intelligence contestable lorsqu’elle est parmi les humains) et lorsque j’ai découvert le film encore une fois je le dis je me suis mis à rigoler sans même le vouloir parce que je n’aime pas déranger les autres spectateurs. Mais là c’était plus fort que moi. J’avais l’impression de tout voir c’était extrêmement dérangeant. Et encore une fois quand l’histoire me fait autant sortir du film j’ai 75% de mon plaisir de spectateur gâché et oui après tu finis par en vouloir au film et à le sous côter.
            Une nouvelle fois ma liste était non exhaustive et j’aurais dut le préciser c’est de ma faute.
            En effet tu as mal interprété et j’accepte tes excuses surtout que pour moi en aucun cas l’écriture d’un mémoire rend mon avis supérieur à qui que ce soit. Et ça ne me rend pas intelligent pour autant.

            Je te rassure mes autres avis sur les autres films sont souvent extrêmement tempéré c’est juste que j’ai vraiment ce film dans le viseur depuis longtemps. Donc désolé si je suis excessif sur le film mais des fois la déception passe au dessus de la raison. Mais en tout cas je trouve dommages de voir de la véhémence dans les propos de certain (je ne parle plus de toi vu que tu t’ai excusé) alors que je n’en ai pas eu de mon côté. Je pense qu’un débat c’est un partage d’idée et que c’est intéressant tant qu’il n’y a pas de manque de respect à l’interlocuteur. Mais certains aiment les débats qui bousculent pour perturber la personne avec qui il débat. C’est une façon de voir les choses mais personnellement une fois cette barrière franchie ça devient inintéressant à mon sens.

  13. Et donc ce sera …. un 6 !
    Parce que le film n’est pas médiocre, il est potable et se laisse regarder.
    Mais ce film pèche trop par sa naïveté.
    De plus, le film rate ça cible, en proposant une héroïne féminine qui ne valorise pas la femme mais qui se retrouve à être un archétype de fantasme masculin.
    Au final, c’est une Diana jeune et naïve, qui ne grandit pas d’un pouce durant le film et qui finit par n’être que le bras armé d’un idéal masculin qui nous proposée.
    Pas horrible à regarder, mais bien décevant comparé au produit « promis » et ce que cela eut put être entre de meilleur mains.

  14. 5. Autre le minois (j’ai dit le minois!) de Gal Gadot et le boulot plutôt correct de Patty Jenkins (bien que trop snyderisé dans les scènes d’action encore) le film ne prends pas sur le long terme, c’est bien joli de vouloir faire leur Captain Thor america mais même en mode beauf, Thor restait attachant.
    Je retiens surtout un très bon Chris Pine et quelques passages très réussis surtout la première partie jusqu’à avant le front et la scène au château de Ludendorff. Seul avantage: C’est le rare film DC à n’avoir eu aucun problème de production qui a entaché le film dans sa conception (him hum suicide squad? hum hum hum hum JUSTICE LEAGUE???) et on oublie de le citer, la B.O est très sympa même si ça reprends pas le riff de Zimmer mis en place comme thème sur BvS.

  15. 6/10 perso, bon j’aime pas le personnage à la base, mais ça reste pour moi le deuxième meilleur film du DCEU (bon le niveau est pas haut faut avouer) comme beaucoup je trouve le film surcoté egalement, Black Panther aussi (même si je préfère ce film) mais faut avouer que ce dernier réussi mieux le message « féministe » Wonder Wonder me fait vraiment trop penser à une princesse Disney avec son pouvoir de l’amour (manquait plus que la petite chanson qui va avec)

  16. pareil 6/10, bien mais sans plus, j’ai un problème avec la carrure de wonder woman, bon niveau jeu pas mal, pour les scène de combat merci la doublure hein, sinon Themyscira niveau décor tout ça magnifique, scène de combat qui envoient, un peu trop de ralenti qui dure trois plombes et le méchant ba pas terrible mais dans l’ensemble ça va quoi mais pour moi c’est pas le film que tu matte plusieurs fois quoi, 1/2 fois et basta

  17. WONDER WOMAN 5/10

    Un film que je trouve assez surestimé…Il faut dire aussi que si même j’admire ce que représente le personnage au sein des comics et de la culture populaire, elle n’as jamais été une de mes héroïnes favorites, ce qui n’aide pas j’en conviens.

    Le long métrage paraît daté, dépassé. Si l’on est tenté de dire que le film l’est volontairement pour coller à l’ambiance et l’époque du film, je trouve qu’on reste loin du charme pulp aventure d’un Captain America First Avenger à mes yeux.
    Et là ou je vois Chris Evans en Steve Rogers, je peine à voir Wonder Woman en Gal Gadot. Si elle incarne plutôt bien le côté « naïve émerveillée » dans le monde des Hommes, je ne peux m’empêcher de la trouver ridicule lorsqu’elle fronce les sourcils pour avoir l’air « badass » et guerrière.

    A côté de ça, le film est globalement laid. Hormis quelques scènes (dont celle des tranchées), c’est du gloubi boulga numérique d’il y a 10 ans et encore….10 ans avant le film, on avait l’Homme-sable de Spider-Man 3.
    Les scènes sur Themyscira notamment piquent pas mal les yeux. Idem pour le combat final.
    Combat final contre un vilain…..très décevant. Outre la fameuse moustache (ils ont un problème avec ça chez DC/Warner on dirait), le personnage peine à convaincre et manque de charisme. Dommage, l’acteur est pourtant talentueux.

    Je passerais sur l’escadron de Steve Trevor, tellement anecdotique que je ne me souviens d’aucune véritable scène avec eux.
    Cela dit, Steve Trevor est peut être le seul personnage qui m’ai convaincu, et pourtant Dieu seul sait que je ne suis pas fan de Chris Pine.

    Parmi les (rares) bonnes choses du film, on peut citer un clin d’œil sympathique au Superman de Richard Donner, un humour qui fonctionne plutôt bien, le costume de l’héroïne plutôt réussi (et qui a gagné en couleur depuis BvS) ou encore le fait que le film assume son côté « old school ».

    Bref, je comprend que certains-beaucoup même- apprécient le film (surtout après les Batman V Superman et Suicide Squad) mais ça n’est définitivement pas ma came.

  18. 5.
    Pas fan de Wonder Woman de base, le film a quelques rares bons moments mais globalement reste très décevant tout du long.
    Un genre de sous-mélange de Captain America et de Thor, sans le côté chouette du premier, ni le côté épique du second. Dommage, amener la dimension divine dans le DCE… Dans le World of DC, aurait pu être intéressant. Mais DC à flinguer cette possibilité aussi. Dommage dommage.

    • Ah bon DC a flingué la possibilité d’amener la dimension divine dans son univers cinématographique ? Pourtant on a bien un dieu qui apparaît dans WoWo. Donc pourquoi on ne pourrait pas en voir un autre par la suite ?

      • C’est pas dit au début de Wonder Woman que Arès les a tous tué ? Je dois avouer que je l’ai pas revu depuis la sortie ciné donc je suis pas sûr du « tous ».

          • OK j’ai vérifié sur Wikipedia, le récit complet indique :  » Arès déclencha des guerres et essaya d’exterminer les Hommes lui-même. Les autres dieux tentèrent de l’arrêter mais furent tous tués par Arès. Seul Zeus parvint à le foudroyer. », après y en a forcément qui ne se sont pas battus.

          • Oui, enfin ça, ça s’annule en deux-trois coups de cuiller à pot.
            Faire revenir de la mort dans des flims de superslip, c’est courant.
            Alors des Dieux. EZ.

          • Oui de toute façon (Salut Steve), qui plus est on est quasi sûr que Arès est en vie sinon comment il peut y avoir une seconde guerre mondiale et une guerre froide ? Elle y a pensé la réal avant de faire se câliner les soldats à la fin de la 1ere guerre mondiale ?

          • @NovaC : Justement dans Wonder Woman on explique bien que le mal ne vient pas d’Arès, mais est propre à l’humain. Arès ne fait que l’attiser. Mais potentiellement l’Homme peut tout à fait déclencher des guerres sans l’intervention du dieu.

          • Ah d’accord, je dois avouer que je trouve ça confusant vu que dès que Arès meurt, les soldats se font des câlins ^^, m’enfin on verra bien.

          • @Monitor oups je savais pas que ça existait pas x| sur le coup ça m’a paru naturel. Tu peux toujours t’imaginer déroutant à la place si ça t’arrange ^^

  19. 5 ou 6 honnêtement j’ai oublié l’histoire du film 2 jour après l’avoir vu . J’ai essayé de revoir le film récemment mais j’y arrive pas pourtant je suis bon public.

  20. À voir les autres notes du classement, dire que Wonder Woman est surcôté revient à dire que presque tous les autres films du classement (En tête) le sont. Sinon, c’est un 6 pour moi : divertissant et sans prétention, mais j’aurai aimé une portée mythologique plus présente et un climax mieux travaillé (entre autre).

  21. C’est un 6 pour moi. Le film est très sympathique (il y’ avait de l’humour, houloulou !). J’ai été agréablement surpris par la performance de Gadot, car même si elle n’était pas parfaite (qui l’est d’ailleurs), je reconnais qu’elle a fait le taff ( je continue quand même de penser qu’ils auraient pu faire un meilleur choix). Bref, ma note s’est limité à 6 parce que je n’ai pas été convaincu par le fameux dernier acte. Mais dans l’ensemble j’ai passé un bon moment.

  22. 8/10
    Pour moi le meilleur film du DCU jusqu’à maintenant. J’y suis allé sans attente et j’ai eu une belle surprise. Autant je trouvais que Gal Gadot n’avait pas l’étoffe pour jouer Wonder Woman dans BvS autant là elle m’a redonné espoir dans ce film.

    Ne connaissant pas l’univers de WW, j’aurai de la difficulté à me prononcer sur tout les personnages.

    J’ai trouvé la fin kitsch, mais marrante. (Arès et sa moustache, c’était hilarant!)

    Bref, pas un grand film, mais une bonne entrée en matière pour elle et un plaisir à regarder.

    Amour à vous tous !

  23. 9

    J’ai pas digéré la mocheté d’Arès (-3) mais le twist était sympa (+1)

    Et pas d’avion invisible, intolérable (-1)

    Personnage féminin (+2) faut bien commencer quelque part

  24. 7/10 : Bon, en fait, c’est plus un 6,5 !
    L’oeuvre en elle même est sympathique mais pas transcendant. Le trailer m’avait énormément plu puis j’ai été légèrement déçu. Je retiens la perf’ de Chris Pine qui est assez top, Gal Gadot en guerrière c’est un OUI mais en Diana Prince… Bof bof bof ! Beaucoup trop de naïveté et de premier degrés dans son personnage (bien que dans le comics Justice League, elle est quand même bien en décalage !). Les scènes d’actions du film sont assez réussi hormis la baston finale contre Ares qui est très brouillon ! Côté « méchant », David Thewlis campe un Ares assez convaincant mais par contre, les deux méchants Lundendorff et Dr Poison sont affligeants… Sérieux, en 2018, on continue à faire des méchants avec des plans de méchants et des rires de méchants ?
    Bref, pas mal mais pas à la hauteur du phénomène. Légèrement survolté à mon goût mais reste quand même dans le top 3 de DC !

  25. 7.
    Pas envie d’être méchant, le film ne le mérite pas non plus mais bon dieu que la 3ème partie du film est ratée au point que ça entache le reste.

  26. 4-5 pour moi
    Bizarrement j’étais même un peu en colère quand je suis sortie de la salle, ce qui m’arrive rarement, l’impression d’avoir été floué sur la marchandise.
    Le film est finalement loin d’avoir un discours feministe, le scénario est très très basique, la réalisation classique,le méchant ridicule , les personnages secondaires caricaturaux , l’humour assez niais, bref pas grand chose de bon et pourtant les ba prometé de bonne chose , la campagne promotionnelle mettait l’accent sur l’aura du personnage .
    Bref très déçu.
    Sinon je trouve que la hype est vraiment surcoté

    • T’inquiète t’es pas seul, je cherche encore le charisme de Gadot dont tout le monde parle. Elle est certes sympa pour faire des sourires et des regards fâchés mais je retrouve pas le charisme de la Wonder Woman des comics.

    • Elle a du charisme et du charme c’est evident pour moi.
      Apres le probleme c’est qu’elle joue plutot mal, c’est son charisme qui sauve le personnage.

      • Mal sur quels moment ? Car ce n’est ni un personnage à la mentalité complexe, ni même totalement mâture, ni même réaliste… Ne devrait-on pas dire qu’elle a un jeu plutôt simple et direct… et que ça serait incohérent d’en attendre plus dès le départ, alors qu’elle n’a encore pas vécu grand chose en quelques jours ?

  27. 7/10 La dernière partie a vraiment été une déception, comme dans la majorité des cas pour les films sh c’est la moins bonne partie il faut remplir les quotas de destructions massive… Mais ils ont été plus loin avec le pouvoir de l’amour, qui ne correspond pas à ce que l’on a vu tout le long du film et le passage juste avant. Ah mention spécial aussi aux deux autres guignols allemands, ares quand il appariat était je trouve génial puis cela finit par partir dans la mauvaise direction. Un méchant typique qui se la joue trop et montre un être cruel qui se moque de la vie humaine et provoque wonder woman et lui permet de se relever.

    Dommage, le reste du film manque d’intensité ou scène marquante, le film en soit ne m’a jamais passionné le long du film mais à l’époque j’étais plutôt rassuré tout le long du film. Tout le monde annonçait un revirement du style des films dc qui deviendraient plus joyeux, lumineux et avec beaucoup plus d’humour il n’en était rien avec ce film. Ce n’est pas un BvS et ce n’est pas ce que l’on attendait avec ce film de toutes manières. Wonder woman nous a été présenté comme une gamine, à l’image de tous ses soldats heureux de partir en guerre et pensait revenir quelques mois plus part pour revenir travailler dans leurs champs. Elle représente bien la naïveté des soldats parti à la guerre au début de la guerre, elle pense y mettre un terme et que cela devienne la der des der. A mon avis ce ne sont pas des coïncidences, d’ailleurs tout le long du film ses actions sont inutiles… Wonder woman a servi à rien, même son village sauvé cela finit tragiquement. Indéniablement le scénario avait à la base voulu faire souffrir diana et sans doute la faire murir. C’est là qu’intervient peut être le bad buzz de BvS, ou peut être pas. Le combat contre arès devait avoir été prévu dés le début, peut être que le pouvoir de l’amour l’avait été aussi… Finalement sa réponse ne donne pas l’impression de provenir d’une diana plus endurci et mature, et on part dans le classique combat héros contre le grand méchant !

    Bref la dernière partie je la comprend vraiment pas, cela sent comme une pièce rajouté à la va vite au reste du film. Du coup je n’attends pas le prochain film, le reste du film avait été sympa mais pas marquant. C’était plus adulte qu’un film marvel studio mais cela manquait de talent. Et vu que l’on peut pas se fier aux critiques les films sh sont toujours acclamé on se fait vite fait avoir, du coup à moins de gros buzz qui m’influence et qui me donne l’impression que le prochain s’est amélioré sur ses points je n’irait pas le voir. Et à tous les coups il sera comme d’habitude pas justifié, on oublie vite les films sh sortie on passe rapidement au suivant ses buzz ont tendance à donc s’essouffler et il reste des avis à froid souvent moins élogieux après quelques temps.

  28. J’ai mis 5, un film assez creux avec un 1er acte agréable, puis viens la dégringolade, hormis les 2 protagoniste mis en avant mais qui reste bien cliché,le reste du casting est insipide, le déroulement de l’histoire avance avec de grosses ficelle,pas original pour un sou,avec encore des cliché à outrances,vraiment niais par moment!

    *Entre parenthèse Pour moi son succès non mérité et surtout du fait de cette propagande pro féministe autour du film,et qui lance cette mouvance de film de femme fait par des femmes,le progrès ma t’on dit ! je ne suis pas de cet avis.
    mais bref passons ce n’est pas le sujet,et je n’en tient pas rigueur dans ma notation.

    De tout ça, je ne retiendrais qu’un film plat qui reprend pourtant un scénario déjà établie est adapté,ni amélioré ni mieux adapté, je ne voie pas la valeur ajoutées ni le talent exceptionnel qu’il faut pour repomper et accoucher d’un simulacre pareil.

    • «Pour moi son succès non mérité et surtout du fait de cette propagande pro féministe autour du film»

      Pauvre fou ne dit pas ça, sinon angyo va te traiter d hétéro burné, fretide va venir te parler d ocean 8 et tomb raider

  29. 7/10: un bon Marvel quoi. Tout y est: de l’action, des blagues, un méchant nul, des personnages secondaires inutiles, une BO oubliable et vite oubliée.
    J’ai adoré Gal Gadot en Wonder Woman, je l’ai trouvée tantôt touchante tantôt charismatique, toujours hyper puissante. Chris Pine était très bien aussi, dommage qu’il lui vole un peu la vedette. Sa fin était idéale, c’est pas parce que le duo fonctionne à l’écran qu’il fallait nous le ressortir dans le prochain. M’enfin…du moment qu’on ne fait pas revenir M. Moustache.

    Bon après « surcôté » toussa toussa, ça ne veut rien dire et c’est débile.
    92% sur Rotten Tomatoes pour les critiques, 88% pour le public, 821 millions de rapportés. A un moment, faut arrêter de se croire supérieur aux autres.

    • Chris Pine est très bon dans ce film, bien meilleur que d’habitude. On voit clairement que lui a du métier là où Gadot n’a qu’une filmo à base de poursuites de voitures en CGI.

      Autant l’introduction de Wowo dans « BatvsSup : la légende de Martha » était impressionnante de puissance, autant dans son film solo je l’ai trouvé quelconque. Gadot tente des jetés de charisme à base de sourcils froncés mais soit c’est mal capté par la caméra, soit je sais pas…

      Un autre truc décevant, c’est la qualité par le bas des effets spéciaux. La doublure numérique de Gadot est vraiment laide et particulièrement rugueuse à l’oeil. Toute la dernière partie avec le méchant en pixels moches est une bouillie numérique illisible comme la fin de « BatvsSup : ma mère s’appelle Martha », mais en pire.
      Après avoir vu la prestation de Gadot dans Justice league et le fait que son jeu se résume à trois expressions à base de sourcils rageurs et de commissures des lèvres moqueuses je crains que cette actri…ce mannequin ne finisse par décevoir dans ce rôle. On verra dans WW1984. Ça ne vous fait pas peur ce titre ? Ça sent le nanard, non ?

      Heureusement que Jason Momoa est là. Lui aussi il fait des jetés de charismes à base de sourcils broussailleux et de commissures de lèvres moqueuses. Je trouve sa copie du jeu de Chris Hemsworth vraiment convaincante en tous cas.

      Enfin bon, tout ça sera un vague souvenir honteux dans 50 ans.

    • Sauf que pour moi, ça reste un film de super-héros basique, 92% et 88% sur rotten veulent rien dire, la note moyenne est 7.6/10 c’est bien, pas excellent. De plus « faut arrêter de se croire supérieur », dit ça à Warner qui voulait que le film soit aux oscars entant que « meilleur film » et pour « meilleur réalisateur » rien que ça mais le film est pas surcôté, ça aurait été mérité comme n’importe quel bon Marvel quoi et si le box-office juge un bon film alors Transformers 3 et Fast and Furious 7 sont des chefs d’œuvres. Maintenant je vais pas dire l’argument du sûrcôtage qui fâche mais c’est facile à deviner.

          • Mais à quel moment j’ai dit que les autres avait tord et moi raison, j’ai bien dit pourquoi il était surcôté pour moi et j’ai pas parlé pour les autres. Et « les gens » se réfère à une généralité qui m’englobe aussi si moi même je surcôte quelque chose, ça doit être le « le » qui te fait penser que je parle de Wonder Woman mais c’est pas le cas.

          • Considérer qu’un film est surcoté implique qu’il ait une valeur effective définie, et que la majorité l’estime – à tort – au-dessus de cette cote. Or ça n’existe pas en matière de cinéma, le jugement d’une oeuvre étant purement subjectif. Donc la notion de cote n’a pas lieu d’être ici. C’est, je pense, ce qu’entendait Garyus. 🙂

          • C’est exactement ça. Merci Archer, c’est dingue qu’il faille expliquer ça aux gens. C’est tellement évident pour moi.

        • Black Panther et Wonder Woman sont surcoté pour beaucoup car ne méritent pas leur succès. Ils auraient dûs faire moins au BO pour être à la juste cote. Tiens on pourrais faire un jeu, énoncer un titre et trouver la cote, avec le public qui souffle son avis. ^_^
          Mon opinion c’est qu’un film marche parce qu’il fait des entrées, qui doit décider si c’est mérité ou pas? Personne car c’est une question de goûts personnels, au pire on peut trouver dommage qu’un film qu’on aime marche pas autant qu’on voudrait. Est-il sous coté pour autant?

  30. Un bon « 9 », sachant que ce film continue se fader des analyses bâclées ou médiocres, comme la majorité des films de super héros de toute façon… Qui sont aussi des films fantaisistes, explicitement Tout Public.

    La meilleure façon de l’appréhender un peu plus sérieusement, c’est par le biais du symbolisme: elle n’est ni un dérivé de héros comme Supergirl, Batgirl ou Batwoman… ni une antagoniste « sexuée » comme Catwoman… ni avec une place archétypale dans une équipe (Sue Storm = « maman des 4F »)… ni une girlfriend/sidekick (La Guêpe)…
    Elle n’existe que pour elle-même, indépendante (même si le cinéma a fait l’erreur de l’introduire d’abord en guest);
    Idéaliste sans « copier » un autre héros du même genre (Superman, au hasard);
    Forte, mais ainsi pas complètement à sa place chez ses soeurs, ni chez les dieux, ni chez les humains…
    Elle est unique, et se battant contre les limites restrictives de toutes les sociétés possibles, mêmes les plus puissantes de l’Univers…
    Un bon doigt d’honneur aux cyniques. Merci à elle d’exister.

        • Oui, mais même si le personnage de base peut être très intéressant (comme la plupart des personnages de comics), le film peut être très mauvais…
          Batman et Superman sont des personnages très fascinants pourtant on a eu droit à des Batman et Robin, Batman Forever, Superman 3, Superman 4…. etc…

          Je ne dis pas que Wonder Woman est de cette acabit là. Mais tu ne peux pas critiquer des « analyses bâclées » et derrière baser la tienne sur le personnage des comics et pas sur la réal’ du film…

          • Ben si, tant qu’on a appris qui est le personnage dans toutes ses facettes regroupées, comment il fonctionne, dans quel contexte, comment ça s’intègre dans celui que le film a choisi etc…

            Alors que des « ça c’est moche », « le scénario n’est pas assez complexe », « c’est pas assez sérieux », « la hype propagandiste »… Même si on y met les formes avec de longues phrases argumentées… Non seulement ça pèse pas lourd, mais en plus ça se joue trop intello sérieux
            – ou pour les analyses plus positives, trop « moui on s’en fout, ça va cartonner de toute façon, c’était très bien comme film (insérer phrase d’accroche promo) et c’est tout »-
            pour des films de super héros… Càd un genre à part entière, qu’on ne peut d’ailleurs pas comparer à des divertissements d’un autre genre, avec d’autres limites précises (chez les supers, les limites de l’incroyable peuvent être facilement abolies, c’est même ce qu’on attend à chaque fois).

            Car ces histoires sont à l’origine créées (en 2D aux couleurs criardes) depuis longtemps sur des supports bon marché, avec des personnages qui ne peuvent atteindre la complexité que sur la durée et pas en une poignée d’histoires d’action manichéennes (mais avant tout Fun)…
            C’est donc bien de la Série B avec juste de plus gros moyens, sans que ça rime avec « Mauvais »…
            Ainsi la réal du film n’a pas à être tout le temps transcendante ou 100% belle (avec de tels univers fantaisistes ?), mais surtout suffisamment rythmée, divertissante, et avec des petits bouts de réflexion entre les lignes… Et pas didactiques du genre « je fais ci parce que ça, car la Vie est comme ci comme ça, et je vais vous expliquer longuement la philosophie de… » Ou trop esthétique, pour la poignée de gus qui vont s’écrier « Wouaou, ce plan de malade qui veut dire ça et ça, et qui blabla…
            Non ! Pas là ! À la limite on peut le faire dans un film d’anti-héros, sans sauvetage héroïque désintéressé ni montée en puissance…
            Mais le contexte super héroïque, c’est et ça sera toujours quelque chose de très populaire, très « enfantin », ou ayant une bonne part de saine naïveté. Même chez Nolan, Batman ne comprend pas tout de suite qu’il n’y aura pas de conséquences à sa croisade… jusqu’à ce que…

            Et puis surtout… Wonder Woman est une Origin Story, ou un premier épisode. Là, c’est plutôt une caractéristique typiquement sérielle, cinéma comme tv, de commencer de manière plus simple avant d’augmenter les enjeux. Mais sans ses bases simples mais solides, la suite ne peut marcher et aller plus haut et plus loin.

          • Je trouve un peu facile d’excuser les lacunes cinématographiques d’un film au motif que « c’est comme ça dans les comics » ou que « c’est un genre à part entière ». Tu nous dis ici à demi-mots qu’on devrait être plus indulgents avec les films de SH, comme si c’était des handicapés avec qui on devrait être plus tolérants. Pour ma part c’est non. Je vais au ciné pour voir un film de cinéma. Peu importe qu’il soit une adaptation de comics, de manga ou de roman. Il s’intègre dans le monde du cinéma, et est légitimement jugé en tant que tel.

          • @FLO
            « Alors que des « ça c’est moche », « le scénario n’est pas assez complexe », « c’est pas assez sérieux », « la hype propagandiste »… Même si on y met les formes avec de longues phrases argumentées… Non seulement ça pèse pas lourd, mais en plus ça se joue trop intello sérieux »

            _Non mais ça non plus c’est pas une analyse… je te le redis : pour une bonne analyse il faut un minimum parler de la real’ des cadrages, de l’image, du rythme, des thèmes et des sous thème… Et surtout de la manière de mettre les personnages et le scénario en image.

            « un genre à part entière, qu’on ne peut d’ailleurs pas comparer à des divertissements d’un autre genre »

            _Ahh c’est un peu facile ça, non? Et ça marche pour tout les genres qui existes… En plus ça amène nul part niveau analyse, de sortir ça…

            « Car ces histoires sont à l’origine créées […] avec des personnages qui ne peuvent atteindre la complexité que sur la durée et pas en une poignée d’histoires d’action manichéennes »

            _Ah bon? Et ça sort d’où qu’une histoire de superslip ne peut atteindre la complexité en un seul album?

            « C’est donc bien de la Série B avec juste de plus gros moyens, sans que ça rime avec « Mauvais »… »

            _La définition de série B : « le terme est utilisé dans un sens plus large, désignant tous les films à faible budget, exception faite des essais et des films pornographiques. »
            Donc là, je vois mal le rapport… Sachant qu’en plus faire un film de série B (ou un film de série A avec un univers de série B, coucou Tarantino) n’excuse en rien le film d’être « mauvais ». C’est juste une esthétique.

            « Et pas didactiques du genre « je fais ci parce que ça, car la Vie est comme ci comme ça, et je vais vous expliquer longuement la philosophie de… »

            _Ce genre de dialectiques c’est justement ce qu’on trouve dans les mauvais films… « show don’t tell » c’est la règle d’or du cinéma.

            « Ou trop esthétique, pour la poignée de gus qui vont s’écrier « Wouaou, ce plan de malade qui veut dire ça et ça, et qui blabla… »

            _Ça, ce n’est pas être « trop esthétique », c’est juste bien savoir raconter un histoire. Et justement le cinéma c’est de la manipulation. La plupart des gens ne le voient pas, mais ils le ressentent. C’est ça l’art de la mise en scène. Et seul les personnes qui cherchent à analyser le film voient ce genre de choses.
            Re-regardes les films de Spielberg le roi du film grand publique et tu comprendras qu’aucun plan n’est fait au hasard.

            « Non ! Pas là ! À la limite on peut le faire dans un film d’anti-héros, sans sauvetage héroïque désintéressé ni montée en puissance…
            Mais le contexte super héroïque, c’est et ça sera toujours quelque chose de très populaire, très « enfantin », ou ayant une bonne part de saine naïveté »

            _C’est d’une tristesse de lire ça… Donc pour toi les films grand publique ne peuvent être des films intelligents? Pourquoi parce que la populace est bête? Les films pour enfant doivent être niais et bêtas?
            Pour te donner quelques exemples je te citerais : Speilberg, Myasaki, Nolan (qui mine de rien est un réal grand publique, même si pas toujours tout publique), ou même Brad Bird… etc… Il y’en a un paquet…

            « Même chez Nolan, Batman ne comprend pas tout de suite qu’il n’y aura pas de conséquences à sa croisade… jusqu’à ce que… »

            _Tiens, tu parles de Nolan, en voilà un exemple de film de superhéros qui cherche réellement à créer plus qu’un simple divertissement. C’est un film qui parle de la société poste 11 septembre, qui parle de terrorisme, de surveillance, du patriote acte… etc.. Mais à première vue on le prend pas comme ça. Parce que c’est un film bien réalisé.

            « Wonder Woman est une Origin Story, ou un premier épisode. Là, c’est plutôt une caractéristique typiquement sérielle, cinéma comme tv, de commencer de manière plus simple avant d’augmenter les enjeux. Mais sans ses bases simples mais solides, la suite ne peut marcher et aller plus haut et plus loin. »

            _Oui je veux bien qu’une origine-storie soit plus simple que les suites qu’elle implique. Mais ça ne veut pas dire qu’elle doit être réalisée d’une manière moins travaillée… Les enjeux de l’histoire sont moindre, mais pas le film…

            Je sais pas si t’aura la fois de lire tout ça mais autant dire que je en rien d’accord avec toi… Même si pourtant j’ai plutôt apprécié WW… Mais on ne partage pas la même vision du cinéma.

          • Je reprendrais d’abord la même accroche habituelle:
            Isoler des phrases de leur contexte pour y répondre… changeant ainsi leur sens en les mettant à l’écart d’un tout, prenant le premier degré un peu trop vite pour juger etc… Ce qui est plus long. Et une inutile manip au profit de l’unique intéressé.
            Et donc reprendre dans le texte « Ou trop esthétique, pour la poignée de gus qui vont s’écrier « Wouaou, ce plan de malade qui veut dire ça et ça, et qui blabla… » Ne fait-on des films de divertissements Tout Public et non complexifiés que pour le plaisir artistique d’une poignée d’esthètes ? Non.
            Peut-on trouver le moyen de mettre de l’esthétisme, du sens dans les cadrage et l’image dans ce type de film sans penser à la critique, ni pour l’épater ? Oui (Les Indestructibles 2 dernièrement).
            Si malgré tout on n’y arrive pas on fait quoi..? On met le film au placard sans payer tout le monde (dont des techniciens qui ont besoin du job)..? Ou bien on fait du basique, du suffisamment excitant à regarder, du scénar attendu mais avec des idées à développer au maximum plus tard, avec assez d’empathie chez les acteurs et une bonne promo… Et laisser des films plus indépendants, moins « impurs » réussir là où les franchises échouent.
            Voici une liste sur plus d’un an qui prouve que oui, ça existe, même pas besoin d’avoir 40 ans d’expérience comme Spielberg (qui est 2 fois néanmoins, royal), même pas besoin des super héros, même pas besoin de dire de ces super héros « qu’ils coulent le cinéma »… parce que donc, c’est pas vrai:
            Get Out, On l’appelle Jeeg Robot, Message from the King, Okja, Baby Driver, La Planète des Singes: Suprématie, El Bar, Détroit, Laissez bronzer les cadavres, Au Revoir là-haut, Logan Lucky, We Blew It, Mindhunters, Rick et Morty, Coco, Jim et Andy, Pentagon Papers, La Forme de l’Eau, Battleship Island, Hostiles, Ready Player One, L’Île au chiens, Sans un Bruit, Sicario 2, Mission Impossible : Fallout…
            Et sinon, vous avez aussi les espagnols et les asiatiques, plein de pépites.
            Alors même pas une dizaine de films de super (ou anti super) héros par an, avec plus de limites attendues dans leur exécutions, et la difficile équation à résoudre qui est de faire en sorte que ça ne soit pas trop cartoonesque… c’est quoi en comparaison ?
            Plus de gens dans les salles, quelques retournements de cerveau formidables de temps en temps… Mais c’est du cinoche, c’est toujours pour du Fun qu’on y va. Et si on s’est renseigné sur les thèmes dans les comics comme sur la filmo du réal, ce n’est qu’un petit plus personnel, qu’on grossira à l’envie selon son degré de satisfaction. Mais pas trop sérieusement.

          • Mais c’est incroyable comment tu changes de sujet…
            Tu confonds tout…
            Attention je vais te citer pour cibler les passages dont je parles, ne panique pas. (les passages, hein pas les mots au sens littérale. Tu comprendras que ça serait un peu long de tout re-contextualiser à chaque fois. Ou alors, je suis peut être quelqu’un de mesquin qui utilise des techniques détournées pour défaire ton argumentaire…Qui sait?)

            « Ne fait-on des films de divertissements Tout Public et non complexifiés que pour le plaisir artistique d’une poignée d’esthètes ? Non. »

            On peut faire des films tout publique, simples, divertissants, et qui soient fait avec intelligence… Je vois pas ou est le problème. Arrêtes de constamment différencier les soit disant « experts critiques » et le « publique lambda ». Je te dis pas de faire des films élitistes (même si c’est les distributeurs de cinéma qui définissent l’élitisme d’un film..). Juste de faire des films efficaces et bien pensés. Regardes, « Les dents de la mer » est le premier film qualifié de blockbuster. Il est grand publique et pourtant, il est finement réalisé…

            « Peut-on trouver le moyen de mettre de l’esthétisme, du sens dans les cadrage et l’image dans ce type de film sans penser à la critique, ni pour l’épater ? »

            Mais quel rapport avec ce que j’ai dit? Penser ses cadrages, ce n’est pas pour épater les gens, les critiques ou ce que tu veux. C’est pour mieux construire ton film. Pour servir l’histoire. Tu ne fais pas un plan au hasard ou parce qu’il est jolie ou compliqué… Quand tu écris un story board tu te poses avant tout la question « qu’est ce que je veux montrer dans cette scène? Quel cadrage servira au mieux la narration, le propos? »
            Pour prendre un exemple un peu extrême : pourquoi les dialogues dans « plus belle la vie » sont aussi plats comparés à beaucoup d’autres séries ou films? Parce qu’il n’y a aucune mise en scène. C’est champ contre champs. C’est littérale. Tout est dit par les mots et pas par l’image.
            Ce que tu as peut être oublié c’est qu’a la base je te parlais de comment construire une critique plus cinématographique basé sur le film plutot que sur le personnage issu des comics.

            « Si malgré tout on n’y arrive pas on fait quoi..? On met le film au placard sans payer tout le monde (dont des techniciens qui ont besoin du job)..? Ou bien on fait du basique, du suffisamment excitant à regarder, du scénar attendu mais avec des idées à développer au maximum plus tard, avec assez d’empathie chez les acteurs et une bonne promo… »

            Quoi? Mais de quoi tu parles? Quel rapport avec le fait de payer les techniciens? Ou de pas sortir le film?
            J’ai juste dit que le film sera forcément plus plat et probablement moins bien raconté lorsque la personne ne pense pas en détail à la réalisation de son film. Personne n’a parlé de censurer ou d’interdire ce genre de films…

            « Et laisser des films plus indépendants, moins « impurs » réussir là où les franchises échouent.
            Voici une liste sur plus d’un an qui prouve que oui, ça existe, même pas besoin d’avoir 40 ans d’expérience comme Spielberg (qui est 2 fois néanmoins, royal), même pas besoin des super héros, même pas besoin de dire de ces super héros « qu’ils coulent le cinéma »… parce que donc, c’est pas vrai:
            Get Out, On l’appelle Jeeg Robot, Message from the King, Okja, Baby Driver, La Planète des Singes: Suprématie, El Bar, Détroit, Laissez bronzer les cadavres, Au Revoir là-haut, Logan Lucky, We Blew It, Mindhunters, Rick et Morty, Coco, Jim et Andy, Pentagon Papers, La Forme de l’Eau, Battleship Island, Hostiles, Ready Player One, L’Île au chiens, Sans un Bruit, Sicario 2, Mission Impossible : Fallout… »

            Eh t’as vu? J’ai cité tout le paragraphe là !
            Alors deux choses : Premièrement moi je te parles pas uniquement des films de superhéros.. Je te parle des films en générale… Je fais pas de différenciation entre les deux contrairement à toi… donc ton : « pas besoin de dire de ces super héros « qu’ils coulent le cinéma »… parce que donc, c’est pas vrai » qui sort de je ne sais où (j’ai jamais dis ça, hein) n’a pas lieu d’être… Il y’a plein de films bien pensés chez les superslips, mais tous ne le sont pas…
            Ensuite, pourquoi cites-tu ces films? Pour me dire que des films bien réaliséset tout publique et qui marchent ça existe? Waoow, c’est que je dis depuis le début ! donc on est d’accord? (Bon je t’avoue que je suis pas trop d’accord pour tout les films que t’as mis mais pour la majorité.. donc on va pas débattre la dessus)

            « Alors même pas une dizaine de films de super (ou anti super) héros par an, avec plus de limites attendues dans leur exécutions, et la difficile équation à résoudre qui est de faire en sorte que ça ne soit pas trop cartoonesque…
            c’est quoi en comparaison ?  »

            Déjà, pourquoi faire ne pas faire du cartoonesque ? Ça peut très bien marcher (si on réfléchi un peu quand on créer son film…). N’est-ce pas ce que Shazam est entrain de faire? Pourquoi chercher à appliquer constamment la même formule? Pourquoi ne pas tester de nouvelles choses? Qui sait, ça pourrait même peut être plaire (coucou DP) !
            Je n’ai jamais dit qu’on faisait trop de films de superheros… Je ne pense pas que ce soit le cas… Par contre qu’on manque d’originalité et de prises de risque à Hollywood… Ça c’est une autre histoire.

            « Plus de gens dans les salles, quelques retournements de cerveau formidables de temps en temps… Mais c’est du cinoche, c’est toujours pour du Fun qu’on y va. Et si on s’est renseigné sur les thèmes dans les comics comme sur la filmo du réal, ce n’est qu’un petit plus personnel, qu’on grossira à l’envie selon son degré de satisfaction. Mais pas trop sérieusement. »

            Donc encore une foi tu confonds « fun » et « film bien travailler ». Parce que crois moi, plus le film est pensé et réfléchit en amont, plus tu auras de « fun » à l’arrivé.
            Il faut pas croire (comme tu sembles le faire) qu’une bonne réalisation et des cadrages bien pensés, son des sortes d’easters eggs pour les cinéphiles. Ça montre que t’as pas compris ce que j’essaie de te dire. Une bonne réalisation est bénéfique pour l’histoire et pour l’expérience du spectateur.

            « Fun et artistique » dans un même film ce n’est pas un gros mot…

          • @Blabla
            « Quand tu écris un story board tu te poses avant tout la question « qu’est ce que je veux montrer dans cette scène? Quel cadrage servira au mieux la narration, le propos? » »

            C’est même le processus derrière tout travail créatif (pas uniquement artistique d’ailleurs).
            La création est le support d’un message/d’un objectif, elle doit donc être pensée en profondeur pour servir au mieux le message/l’objectif.
            Et cela même si le message/l’objectif c’est d’être purement divertissant.
            Une création de qualité est élitiste dans ce qu’elle requiert de l’auteur, pas (forcément) dans ce qu’elle apporte au/demande du publique.

          • Isoler des phrases de leur contexte pour y répondre… changeant ainsi leur sens en les mettant à l’écart d’un tout, prenant le premier degré un peu trop vite pour juger etc… Ce qui est plus long. Et une inutile manip au profit de l’unique intéressé.
            Alors que la démonstration de cadrages pas pensés… ou bien que une mise en scène ultra extraordinairement travaillée (depuis combien de temps avec les dates buttoirs fixées à l’avance?) devrait être ultra obligatoire dans ce (type) de film… On ne l’a pas donné là.
            Ça montre qu’on pas compris ce qu’est « Populaire »… c’est le tout en un dans le film de divertissement qui doit tenir debout avant l’exercice formel. Preuve étant que ces films là ne sont suivi par le public que pour le Studio et pour les personnages/acteurs attachants. On ne dit pas qu’on va voir un Russo, un Coogler etc… On va voir un Marvel, un Cap, un Stark etc…
            La recherche poussée, elle dépend plus de films menés bien plus par leurs auteurs, moins par un Studio Avec l’auteur. Ce n’est pas l’un qui doit servir l’autre ici.
            Les films de super ne sont plus, et pas encore à nouveau, comme des albums de BD auto-contenus… lesquels n’ont été créé que des années après que les supers ont vécu des aventures mensuelles à un rythme industriel – sans oublier les exemple alrtnatifs qui n’existent que parce que la franchise officielle continue en parallèle (comme la Wonder Woman Terre Un de Morrison, ou le futur film Joker).
            CQFD. Là aussi c’est l’ensemble des épisodes qui font la qualité générale, bien moins les épisodes individuels (à part certaines scènes isolées dedans, un peu plus marquantes).

          • @BLABLA : J’ai lu avec attention tes derniers pavés et j’y vois beaucoup de choses très intéressantes. Je suis comme toi très sensible à la réalisation, aux jeux de lumière, aux différents cadrages, etc. Mais je pense qu’en réalité le grand public n’a que faire de ce genre de choses. Quand je vois le succès de si nombreux films ultra formatés et sans aucune inventivité cinématographique, je ne peux m’empêcher de me dire que si Hollywood laisse de plus en plus de côté la technique de réalisation pure c’est avant tout parce qu’ils ont compris que ça n’a que peu d’impact sur leur résultat au box-office. On peut faire le même reproche à la musique d’ailleurs (aussi bien au cinéma que dans l’industrie musicale). Triste constat… Mais je me réconforte en me disant qu’au milieu de tout ça les pépites n’en sont que plus radieuses ! 🙂

    • Le probleme c’est que dans le film on voit pas ca, j’aurais bien aimé, mais c’est pas le cas du tout
      En tout csa la promo du film a bien marché parce que le film a eté vendu comme ca .
      Chaqu’un y voit ce qu’il veut voir, et on peut fantasmé sur le personnage qui effectivement a un aura particulier, mais le film ne le retranscrit pas du tout .

    • « ce film continue se fader des analyses bâclées ou médiocres »
      « La meilleure façon de l’appréhender un peu plus sérieusement, c’est par le biais du symbolisme »

      Il est intéressant de voir que pour toi, la meilleur façon d’analyser un film c’est ne pas en parler du tout.
      Si la meilleure défense du film, c’est d’oublier qu’il existe, cela montre qu’il y a un soucis.

      Et n’oublie pas qu’il n’y a pas qu’une façon d’aborder un film, chacun cherche des choses différentes dans une œuvre de cinéma. Pas sûr d’ailleurs qu’emmener ce genre de film/de personnage sur le terrain du symbolisme soit la plus grande des idées :(.

      En effet, WW reste une héroïne calibrée pour de jeunes hommes occidentaux atteint de masturbation chronique, et qui pour d’obscures raisons s’attife de couleurs et de symboles américains en débit de ces origines grecques (oui, oui, on peut trouver une explication au rouge et bleu ainsi qu’à l’aigle dans la mythologie grec … mais ne soyons pas naïf, chez WW c’est du symbolisme américain sans la moindre subtilité).

      • Hmmm, désolé. Si ils avaient voulu faire du symbolisme pour ma part, ils l’auraient placée dans la seconde guerre mondiale pour que l’histoire puisse se dérouler en Amérique, comme dans les comics.

          • Une interprétation parmis tant d’autres de la vie de personnes ayant vécus.
            Pas inutile certainement, mais à ne pas prendre pour un documentaire.

        • En même temps, le film WW c’est une réécriture de la WW1 avec des allemands qui sont déjà des ersatz de Nazi avec 20 ans d’avance, et les américains présentés en « sauveurs » du pauvre ancien monde.

          Si ils n’ont pas pris la WW2 c’est essentiellement parce que CA:TFA avait déjà pris le slot : « Héros aux couleurs de l’Amérique qui tabasse Adolf ».
          La comparaison WW/CA était déjà évidente, si il avait pris un contexte WW2 ça aurait été pire.

          Au final, on pourra juste être triste que les scénaristes aient oubliés d’ouvrir un livre d’histoire en écrivant leur scénario.

          • Ils auraient du faire WonderWoman au vietnam… ou à la guerre du golfe pour damer le pion à captain marvel dans les années 90.

          • Cap Marv n’était pas encore en prod, son synopsis pas encore révélé… Là, il lui ont donné un petit coup pouce avec leur succès.

      • Il est intéressant de voir ici un hors série total: parler par le symbolisme qu’il y a dedans, à peu près identique aux comics, c’est bien parler du film.
        Réduire l’héroïne à des fantasmes ado, ce n’est pas en parler, c’est bel et bien bâcler de manière cynique… Et au passage, faire passer celles et ceux qui l’aiment aussi pour sa réelle force morale… pour des ignorants ?

        Et puis niveau « nazi », ils ont une sacrée absence d’idéologie suprématiste ces allemands du film… Comme quoi, il suffit d’avoir des soldats avec un forts accent « Schnell !! » caricatural (donc d’ambiance super héroïque, donc fantaisiste et non réaliste) pour faire l’amalgame inutile.

        • « Et au passage, faire passer celles et ceux qui l’aiment aussi pour sa réelle force morale… pour des ignorants ? »

          Vache … si ça c’est pas un sentiment d’insécurité ;).

          « Réduire l’héroïne à des fantasmes ado, ce n’est pas en parler, c’est bel et bien bâcler de manière cynique… »

          Et c’est pourtant ce qu’elle est en grande partie, un fantasme masculin attifé (mais pas trop tout de même, il faut en laisser pour les voyeurs) de symbolisme américain. Et le film reprend également cet aspect du personnage.
          Que tu ne veuilles pas le considérer, n’y change que peu de chose.

          Et pour les autres aspects que tu soulèves:
          1) « Elle n’existe que pour elle-même, indépendante »
          Pas dans le film, où elle n’est que le bras armée de l’idéal du lead masculin.
          Elle aurait pu devenir indépendante au cours du film, mais hélas elle reste la petite fille naïve que le lead masculin doit contrôler. Elle est l’incarnation d’une force de la nature domestiquée par le mâle ! On est en plein symbolisme patriarcale (pas forcément bien exécuté d’ailleurs).

          2) « ni une antagoniste « sexuée » comme Catwoman »
          Pas antagoniste, mais sexualisé pour sûr … le costume, les ralentis … nous la montre comme une femme « objet » de convoitise, et non comme une source d’inspiration idéologique. Si elle inspire, c’est uniquement quelques raideurs à l’entre-jambe.

          3) « Elle est unique, et se battant contre les limites restrictives de toutes les sociétés possibles »
          Hélas elle apparait naïve, incapable de réfléchir plus loin que le bout de son nez, et incapable de comprendre que pour agir, il faut savoir composer avec une réalité qui parfois ne nous correspond pas (la notion même de compromis, indispensable à la notion même de progrès).
          Elle ne se bat pas contre des limites, elle les ignores … et la nuance est importante. Il ne faut pas confondre le moteur d’un changement et l’inadapté qui s’exclue du système. Diana agit comme une inadaptée, incapable de prendre 2 secondes de recule.
          WW reste une femme naïve, elle n’est moteur de rien dans ce film, elle ne comprend rien à ce qui se passe, et se fait manipulé comme l’enfant qu’elle est. Seule le lead masculin lui permet d’atteindre ces objectifs en la canalisant.

          Bref, un film qui fait gloire à une description de la femme en tant que force de la nature, qui ne se révèle être une force positive qu’une fois contrôlée et domestiquée par une figure masculine qui « pense » pour elle.
          On est en plein archétype de fantasme masculin, on est limite devant une apologie du patriarcat.

          Si encore le film prenait le contrepied à la fin pour nous servir une Diana grandie … mais que né nie, le film entérine cette naïveté avec le pouvoir de l’amour comme la réponse à tout les maux … misère.

          « Comme quoi, il suffit d’avoir des soldats avec un forts accent « Schnell !! » caricatural (donc d’ambiance super héroïque, donc fantaisiste et non réaliste) pour faire l’amalgame inutile. »

          Non, c’est pas l’accent le soucis. Je te laisse cherché où est le problème … ce sera ton exercice de la journée.

          • « Non, c’est pas l’accent le soucis. Je te laisse cherché où est le problème … ce sera ton exercice de la journée. »

            Ça me fait presque chier de devoir dire que je suis d’accord avec ton analyse étant donnée la suffisance dont tu fais preuve. Au passage, te poser comme ça en professeur et faire autant de fautes d’orthographe dans le même commentaire te rend ridicule.

          • Si une jupe est un fantasme, rien d’autre ne viendrait en tête ? L’Été doit être bien hot alors avec tous ces vêtements légers… Au passage, personne ne se pâme comme des ados devant elle dans le film.
            Et elle, comme la majorité des héros de comics propagandistes américains créés en 39-45 (sauf Captain America, plus équilibré – la faute au bouclier?) ne revendiquent plus rien aujourd’hui, l’Amérique ayant eu son lot d’erreur après la 2ème Guerre.
            Les couleurs primaires et les étoiles y sont (re)devenus juste des symboles universels. Vérifies, tu trouveras peu de comics Wonder Woman ces dernières années mettant en avant un Idéalisme National américain… Et tu en trouveras beaucoup plus parlant de mythologie et coutumes grecques antiques (d’où son look, cqfd).

            Donc non, elle est indépendante en sauvant tout le monde sans distinction de nationalité, si ce n’est qui tire avec des armes sur qui n’en a pas… les armes n’ayant pas de sexe d’ailleurs, malgré leur forme… 😉
            La beauté et la surstylisation (qui n’est que de la frime de mise en scène, on l’a compris) révélerait donc des tendances libidineuse que tu veux partager on dirait..? Pas obligé hein, on peut garder un peu mystère ? 🙂
            Et la notion de compromis ne s’adresse surtout qu’à des personnes humaines, les pieds totalement sur Terre, ne pouvant faire autrement. Elle, vient d’arriver sur cette Terre « réelle ». Pressé ? Ou alors on veut pas de suite ?

            Bref, l’Idéalisme n’existe pas pour certains, même un peu. Ni un peu d’amour en rab, juste pour kiffer… non si on ne l’exprime qu’une fois, on est forcément un bisounours (comme quand toute un groupe de personne est pointé du doigt pour ce qu’on fait une petite poignée d’entre eux?)

            – oui car c’est du Mytho de dire qu’elle ne croit qu’au seul Amour, voilà la scène… de 3 minutes sur un film de plus de 2 heures:
            https://www.youtube.com/watch?v=0v74ANWBqv0
            Action apocalyptique, pas de petite fleurs, une phrase d’une seconde, un petit effet pub pour shampoing, de la théâtralité grotesque mais jouissive et du gros badaboum. C’est super héroïque les gars, c’est – pas – la – vraie – vie !?! 🙂

            Que du cynisme. Donc certains ne peuvent pas aimer ce personnage.
            On vous appellera peut-être quand elle aura été bien désabusé par les années, qu’elle sera un peu comme dans le run comics de Greg Rucka (l’ancien, pas l’actuel).
            En attendant, pas la peine d’en parler, faut pas se forcer à s’intéresser à ce type précis de personnage, c’est pas complètement pour tout le monde, on est libre de passer la main.

            Et toujours une absence d’idéologie suprématiste ces allemands du film, donc pas nazis… Juste soldats allemands méchants de ciné, caricature marrante… Toujours pas la vraie vie, que du cinoche.

          • @Archer05
            « Ça me fait presque chier de devoir dire que je suis d’accord avec ton analyse étant donnée la suffisance dont tu fais preuve. »

            Demande toi pourquoi tu ressens cela, et pourquoi c’est si dure de séparer l’émotion de la raison :).

            « Au passage, te poser comme ça en professeur et faire autant de fautes d’orthographe dans le même commentaire te rend ridicule. »

            Non, ce qui est ridicule, c’est de croire que le fond du propos et sa forme sont des choses liées.
            Pourquoi la forme de mon propos est chaotique à ce point ? C’est une chose qui me regarde, et qui ne t’indique en rien si le contenu est de valeur ou non :). Est-ce subit ? Est-ce volontaire ? Un peu des deux ? Qui sait ? Seulement moi je le crains :(.
            Attention à ne pas confondre le fond et la forme … ça, seule les personnes superficielles le font. J’aime à croire que ce n’est pas ton cas 🙂 (mais il est bien connu que mon positivisme me perdra … il l’a déjà fait d’ailleurs).

            Sinon, pour revenir sur l’aurthaugraffe, une langue évolue, si elle évolue c’est par transgression. Refuser les photte c’est en quelques sorte renier le processus qui a mené à l’existence de cette langue que tu défends avec ferveur.
            L’important c’est de se comprendre :). A méditer !

          • @flo
            « Si une jupe est un fantasme, rien d’autre ne viendrait en tête ? »

            Je parlais de superficiel … ;).
            Non ce n’est pas la jupe qui fait de WW un archétype de fantasme (en tout cas pas que).
            Elle est « l’ultime conquête », elle est l’incarnation de la nature implacable domestiquée par l’homme (archétype qui date du néolithique au moins). Elle est une beauté et une puissance brute dénuée d’esprit, et n’acquiert cet esprit que par la grâce de l’homme valeureux qui l’a conquise. Cela limite son rôle à celui d’un outils, mais un outils dont la conquête est particulièrement ardue et périlleuse ce qui par la même valorise l’homme qui se rend maitre de cette force implacable. Dans le film WW ne sert qu’à valoriser le lead masculin et l’idéal qu’il défend.

            De fait on comprend que les hommes soient sous le charme, et que les femmes qui sont fortement conditionnées à remplir ce rôle de fantasme soit également sous le charme de cette femelle alpha ultime.
            Elle reste pourtant une icône sexiste qui valorise la dichotomie des rôles de l’homme et de la femme dans la société (bobonne elle est bien mignonne, mais elle va pas commencer à réfléchir tout de même).

            J’arrête là, j’imagine que la suite de ta diarrhée verbeuse est du même acabit … et là j’ai pas la force de lire les abysses de la pensé humaine cet après midi.

          • « Demande toi pourquoi tu ressens cela, et pourquoi c’est si dure de séparer l’émotion de la raison :). »

            Je viens de te l’expliquer clairement pourtant… C’est le mot « suffisance » que tu n’as pas compris ? 😛 Et si je ne pouvais pas les séparer, je n’aurais pas pu admettre que tu avais raison, mon bon ami. 😉

            « Sinon, pour revenir sur l’aurthaugraffe, une langue évolue, si elle évolue c’est par transgression. Refuser les photte c’est en quelques sorte renier le processus qui a mené à l’existence de cette langue que tu défends avec ferveur.
            L’important c’est de se comprendre :). A méditer ! »

            Ah ah ah…

            Le Prof : « Nicolas, il va falloir faire des efforts et travailler dur, ton orthographe est catastrophique… »

            Le petit Nico : « Mais monsieur, si une langue évolue c’est par transgression. Refuser les photte c’est en quelques sorte renier le processus qui a mené à l’existence de cette langue que vous défendez avec ferveur. L’important c’est de se comprendre ! »

            Avoue, à l’école déjà tu te posais en donneur de leçon avec tes profs non ? 😛

            Blague à part, je ne défends pas la langue française. Je suis hyper tolérant avec les personnes qui ont du mal avec, même si j’admets que ça me pique vite les yeux. Mais quand tu te positionnes en professeur avec autant d’arrogance et de mépris pour ton interlocuteur tout en écrivant comme ça tu en deviens risible.
            Mais effectivement, j’estime aussi que le fond a plus d’importance que la forme. Et ton mépris affiché fais malheureusement partie à la fois du fond et de la forme de ton message.

          • « C’est le mot « suffisance » que tu n’as pas compris ? »

            Ok, t’as pas compris ma question :(.
            C’est pas grave, je t’en veux pas, tu fais de ton mieux.

            « Et si je ne pouvais pas les séparer »

            J’ai pas dit que « tu ne pouvais pas », j’ai dis que pour toi c’était visiblement difficile :(. C’est très différent ! Lire c’est bien, comprendre c’est encore mieux !
            Faudrait que tu travailles là dessus (le raison pour laquelle « c’est difficile » pour toi).

            « Avoue, à l’école déjà tu te posais en donneur de leçon avec tes profs non ? »

            Oh que oui, mais bon, déjà au lycée je mettais une gratte à certains de mes profs. A la fac c’était encore pire …
            Mais c’est pareil, je les regardais avec un œil bienveillant … les pauvres profs, ils faisaient de leur mieux :).

            « même si j’admets que ça me pique vite les yeux »

            Demande toi pourquoi ;).
            C’est si dure de s’extirper des traumatismes de l’enfance.
            Mais avec de l’exercice on y arrive.

            « Mais quand tu te positionnes en professeur »

            En même temps, une partie de mon activité professionnelle principale consiste à enseigner ;). Je te laisse deviner le domaine.
            Que tu sois frustré que dans une interaction avec toi il est fort probable que j’ai la position du prof et toi de l’élève, c’est ton soucis sur lequel, là encore, il te faut travailler.
            C’est fou ce qu’un petit écran peu décomplexer ceux qui ont des soucis de frustration :(.

            « avec autant d’arrogance et de mépris pour ton interlocuteur tout en écrivant comme ça tu en deviens risible. »

            Comme je le disais, tu confonds fond et forme.
            Quand je pense à tous les vilains étranger qui enseignent à la fac et qui font plein de photte de français … tu devrais aller les corriger et leur expliquer qu’ils sont indignes d’enseigner dans ton beau pays ;).

            Ahlala, j’aurais du expliquer à mon ancien directeur de thèse qu’il était risible avec son accent espagnol et ses vilaines photte de français !!! Comment le CNRS a t-il pu engager un homme aussi risible, incapable de s’exprimer proprement dans la langue de Molière … c’est une hérésie !!!
            Et dire qu’il ose enseigner à des étudiants sur sol Français ! C’est une abomination … comment des étudiants peuvent-ils apprendre la moindre chose de cet homme risible, quelle légitimité a t-il pour corriger les étudiants quand ils se trompent, lui qui se méprend encore sur le genre de certains objets (d’ailleurs, quelle ineptie ces langues latines qui filent un genre à des objets).

            N’est-ce pas risible de juger quelqu’un vis à vis d’un détail pour lequel tu n’as aucun contexte ?
            Bref tu exhibes la vision limitée que tu as des choses.
            Suis-je un natif ? Tu n’en sais rien :).
            Ai-je une pathologie X ou Y qui pourrait expliquer un soucis à l’écrit ? Tu n’en sais rien.
            Est-ce que je le fais exprès pour tester mon interlocuteur ? Peut-être …
            Si juger le fond a de la pertinence … juger la forme … misère, qu’est-ce qu’on s’en cogne tant que l’on se comprend :).

            « Mais effectivement, j’estime aussi que le fond a plus d’importance que la forme. »

            Ouais, mais on vient de voir que tu confonds les deux … du coups ça ne te sauve pas. C’est un peu comme un hétéro qui n’arrive pas à reconnaitre un homme et une femme … le soir quand il rentre, il risque d’avoir des surprises ;).

            « Et ton mépris affiché fais malheureusement partie à la fois du fond et de la forme de ton message. »

            Non, c’est la forme … tu vois, je te dis que tu es confus sur la question.
            Le fond c’est l’idée que l’on exprime, c’est le bonbon.
            La forme c’est le moyen par lequel on l’exprime, c’est l’emballage.
            Va vraiment falloir que tu travailles la dessus :).

            Pourquoi j’aime tellement jouer d’une « forme » si provocante ? Ca encore une fois, je suis le seule au courant :).

            Mais par contre, dans ton cas tu fais juste le petit cop de la « forme » … en même temps, quand on regarde le fond de ton propos, c’est souvent pas glorieux :(.
            Encore une fois, je ne t’en veux pas, tu fais ce que tu peux.
            Et si je te le dis, c’est pour ton bien ! Je suis compassion et bienveillance pour toi ma caille !

          • « Le fond c’est l’idée que l’on exprime, c’est le bonbon.
            La forme c’est le moyen par lequel on l’exprime, c’est l’emballage. »

            Ma foi ta définition est incomplète. Une forme est aussi l’expression du fond. En l’occurrence, ton mépris affiché (la forme) traduit ce que tu penses de tes interlocuteurs (qu’ils te sont inférieurs), chose que tu ajoutes ouvertement à ton contenu. Donc oui, le mépris et la condescendance font bel et bien partie du fond de tes propos autant que de leur forme.

            Concernant le reste de ta diarrhée verbeuse, on sent que tu aimes t’écouter parler. J’irais même jusqu’à penser que tu as de longs et puissants orgasmes en relisant les longs pavés que tu poses ici et sûrement ailleurs. La perversion narcissique fait de nombreuses victimes… Mais enfin, qui suis-je pour juger ? Quoiqu’il en soit aucun niveau d’intelligence ne légitime le comportement de connard que tu affiches envers tout le monde ici. Je ne saurais dire à combien s’élève ton QI, mais ton QE et ton intelligence sociale frôlent le zéro, c’est une évidence. Je vais cependant appliquer ce principe que tu scandes continuellement de manière provocatrice mais n’applique jamais : faire preuve de bienveillance envers toi. Car pour en venir à développer une attitude pareille ta vie doit avoir été bien triste. Je te plains sincèrement…

        • Vu comme ça sent plutôt la sexisme…
          Parce que Wonder Woman, c’est plus simple: « Une Femme aussi peut être puissante et maligne »… ça ne va pas plus loin et c’est déjà bien.
          Là ça va, pas besoin de SMECTA ? 🙂

  31. A gauche, le Super-Classement lTH et à droite, les notations IMDb :
    Avengers – 8.7 Avengers – 8.7
    Logan – 8.6 Logan – 8.1
    Les Gardiens de la Galaxie – 8.5 Les Gardiens de la Galaxie – 8.1
    Spider-Man 2 – 8.5 X-Men : Days of Future Past – 8
    Captain America : Le Soldat de l’Hiver – 8.4 Deadpool – 8.0
    Iron Man – 8.2 Iron Man – 7.9
    Captain America : Civil War – 8.2 Thor : Ragnarok – 7.9
    Man of Steel – 8.1 Captain America : Le Soldat de l’Hiver – 7.8
    Deadpool – 8.1 Captain America : Civil War – 7.8
    Black Panther – 8.1 X-Men : Le Commencement – 7.7
    X-Men : Days of Future Past – 8 GotG Vol. 2 – 7.7
    Spider-Man – 8 X-Men 2 – 7.5
    X-Men 2 – 8 Doctor Strange – 7.5
    X-Men : First Class – 7.9 Spider-Man : Homecoming – 7.5
    Thor : Ragnarok – 7.8 X-Men – 7.4
    Doctor Strange – 7.7 Avengers : L’Ère d’Ultron – 7.4
    BvS : L’aube de la justice – 7.6 Black Panther – 7.4
    Blade II – 7.5 Spider-Man – 7.3
    Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 – 7.4 Spider-Man 2 – 7.3
    X-Men – 7.4 Ant-Man – 7.3
    Blade – 7.3 Iron Man 3 – 7.2
    Avengers : L’Ère d’Ultron – 7.2 Blade – 7.1
    Spider-Man : Homecoming – 7.2 Man of Steel – 7.1
    Ant-Man – 7.2 Thor – 7
    Captain America : First Avenger – 7.1 Iron Man 2 – 7
    Iron Man 3 – 7 Thor : Le Monde des Ténèbres – 7
    Spider-Man 3 – 6.8 The Amazing Spider-Man – 7
    The Amazing Spider-Man – 6.8 X-Men : Apocalypse – 7
    tAS-M : Le Destin d’un Héros – 6.6 Captain America : First.A– 6.9
    Thor – 6.6 L’Incroyable Hulk – 6.8
    Iron Man 2 – 6.5 Blade II – 6.7
    Wolverine : Le Combat de l’Immortel – 6.4 X-Men 3 – 6.7
    X-Men : Apocalypse – 6.3 Wolverine : LCdl’I – 6.7
    The Punisher (2004) – 6.2 tAS-M : Le Destin d’un Héros – 6.7
    L’Incroyable Hulk – 6.1 X-Men Origins : Wolverine – 6.6
    Punisher : Zone de guerre – 6 BvS : L’aube de la justice – 6.6
    X-Men 3 – 5.9 The Punisher (2004) – 6.5
    Les 4 Fantastiques (2005) – 5.7 Spider-Man 3 – 6.2
    Les FF et le Surfeur d’Argent – 5.7 Suicide Squad – 6.1
    Daredevil – 5.6 Punisher : Zone de guerre – 6
    Hulk – 5.5 Blade : Trinity – 5.9
    Thor : Dark World – 5.5 Punisher (1989) – 5.7
    Blade : Trinity – 5.5 Hulk – 5.7
    Ghost Rider – 5.4 Les 4 Fantastiques (2005) – 5.7
    X-Men Origins : Wolverine – 5.3 Les FF et le Surfeur d’Argent – 5.6
    Punisher (1989) – 5.2 Daredevil – 5.3
    Suicide Squad – 4.7 Ghost Rider – 5.2
    Howard the Duck – 4.4 Howard the Duck – 4.6
    Les 4 Fantastiques (2015) – 4.1 Les 4 Fantastiques (2015) – 4.3
    Les Quatre Fantastiques (1994) – 4.1 Ghost Rider 2 – 4.3
    Ghost Rider 2 – 3.9 Les Quatre Fantastiques (1994) – 3.9
    Captain America (1990) – 3.8 Captain America (1990) – 3.3

    • LTH serait donc plus indulgent envers BvS que IMDB ?! Tout en ne prenant pas en compte la version longue en théorie dans ses votes ?! Mon dieu … Mais, ça ne serait donc pas un site anti DC … Ce classement est trop dangereux, il faut le faire disparaitre !

        • Ahahah … si tu prenais le temps de compter 2 secondes tu réaliserais l’inutilité d’une telle chose.

          Mettons ~2000 votes, Tu as donc votés 11 fois 10/10 … soit un total de 110 « points », ramener sur 2000 votants, ta contribution monte la note de 0.055 …
          Enfin ça c’est si on suppose que l’on remplace tout tes 10 par des 0 … ce qui n’est pas satisfaisant.

          BvS a une note de 7.6 … et comme on vient de le démontrer, ton vote ne touche même pas à la dernière décimale. Donc tu n’as pas biaisé significativement cette note, et on peut la considérer comme une moyenne relativement « fiable » de la population votante.
          Mettons que tu penses vraiment 10/10, tu as donc ajouté 10 votes biaisant de 10/10, cependant la moyenne est de 7.6, donc chacun de tes votes ajoute un biais par rapport à la moyenne de 2.4, il sont au nombre de 10, donc 24 « points » que l’on répartit en ~2000 votants … cela nous donne un biais « Frétien » de 0.012.
          1 ordre de grandeur en dessous de la dernière décimale affichée.

          Mais avec les vraies chiffres et fait proprement:
          Moyenne avec Frétide : 7.61216
          Moyenne sans Frétide : 7.60402
          Bravo pour cet impact de 0.00814 … quand on sait que les chiffres affichés le sont à une précision de 0.1 ça fait sourire :).

          Dans le genre useless, tu sais y faire :).

          • @Ggtgz
            Tu as raison, comme je suis surement le seul bandit ici, je vais faire un appel au vote et comme ça on sera des dizaines de Frétide et 1 Frétide+ 1 Frétide+tous ceux qui le veulent, ensemble on va changer le monde ;-).

            Justice league sera 1er vous verrez 😉

          • Ah parce que tu le crois et tu prends du temps pour faire tout ces calculs, revois l’inutilité de la chose 😉
            Fretide est un troll, et il a du talent. 🙂

          • En parlant de concours de kékétte, j’ai hâte de voir la note final de Wonder Woman pour la comparé à IMDB, histoire de voir à nouveau a quel point LTH est un sale site propagandiste pro MCU ! Les notes supérieurs de Man of Steel et BvS ne peuvent être que de simples coïncidences ! (Aaaah la douce époque de la chasse au communiste … Ça manque … Ça manque …)

          • @Chocasse : Je suis intrigué par la question ! On peut peut-être aussi envisager la possibilité que la population votante ne soit pas la même que la population qui commente, non ? Je veux dire… Plus de 2000 votants. Tu estimes à combien le nombre de personnes qui commentent ? 200 ? 300 ? Ça pourrait expliquer une différence d’opinion à mon sens.

          • Ai–je déjà exposé ma théorie sur la minorité bruyante ?
            Auquel cas je préciserai juste que la différence entre votant et commentateurs n’était guère utilisé par les (le) détracteurs du site et est de toute façon vaine. M’enfin bref, un bon système de vote, des données chiffrés, réelles, quoi de mieux pour rabattre le caquet de quelques complotistes ? Quoi qu’à la rigueur je suis pas sûr que même ça, cela ne suffise. Comment exister sans se plaindre d’être incompris …

          • « Evidemment…
            https://www.youtube.com/watch?v=qB2bWfjks3o »

            A tout ? Non … mais mes talents sont en effet nombreux :).
            Toutefois, dans ma grande mansuétude, je descend parmi les mortels pour leur dispenser mon infinie sagesse :).

            PS : n’ai craintes, cette réaction de frustration que tu as, je la génère souvent :(. Ahlala, les humains …

          • « Héhé, tu passes trop de temps derrière ton écran. »

            Ah que veux, faut bien gagner sa croute 🙁 …

            « Un bon retour au réel te ferait du bien, je pense. »

            J’estime que mon est assez bien répartis entre être devant l’écran et sociabiliser avec quelques humains trier sur le volet :).
            Etre insomniaque a des avantages :).

    • Hahaha @Chocasse m’a devancé. Pour des pro-MCU, je constate avec effroi que nous sommes plutôt complaisant envers les films du fameux world of Dc sur ce site^^.

    • même avec une différence de notes, les 3 premiers sont les mêmes …
      et il n’y a pas de grosses grosses différences ; lorsque les notes ne sont pas les même, le positionnement dans le classement n’a pas une grande variation, sauf peut -être pour quelques films (comme Suicide Squad, par exemple …4,7 sur ce site, 6,3 sur IMDb )
      Et effectivement, on n’est plus indulgents avec BvS sur ce site que sur IMDb…

      bon, je n’irais pas jusqu’à dire qu’avec des cassements assez proches, on pourrait presque dire que ça pourrait être représentatif d’une opinion générale, mais je me mouillerais à dire qu’en effet, on se fait beaucoup de fausses idées sur les réputations blind-fan/bashing de ce site …

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here