Spider-Man – New Generation : La Critique du film + VOTRE AVIS !

72

Tout est une question de timing… Spider-Man : New Generation est une célébration brillante du personnage de Spider-Man. Mieux, c’est une œuvre à la gloire de l’Âge d’Or super-héroïque que nous vivons actuellement au cinéma et à la télévision. Ce film n’aurait pas pu exister il y a dix ou quinze ans. Ou peut-être que si. Mais que ce soit sur le fond comme sur la forme, il aurait perdu une grande partie de ce qui fait sa saveur aujourd’hui. C’est d’autant plus fascinant que ce blockbuster arachnéen débarque deux mois après Venom, un blockbuster symbiotique en retard d’une décennie.

Commençons par la surface. Spider-Man : New Generation ne ressemble à rien de connu. A l’heure où les films d’animation Pixar et Dreamworks usent et abusent d’un style standardisé, cet O.F.N.I. rejette les ronds, embrasse les angles, et troque la quête d’un rendu de plus en plus réaliste pour un kaléidoscope de couleurs qui risque de provoquer des sueurs froides chez les spectateurs épileptiques. C’est un motion comic à 100 millions de dollars. Un truc complètement nouveau… qui demande un petit temps d’adaptation. L’image est parfois saccadée. Et l’arrière-plan peut paraître flou, comme lorsqu’on regarde un long métrage en 3D sans les lunettes adéquates. Du coup… cela donne envie de revoir le film en relief, afin d’apprécier la différence (s’il y en a une) !

Sur le fond, Spider-Man : New Generation est une origin stroy classique… boostée par les possibilités infinies du multivers. Une notion qui fait partie du quotidien pour les lecteurs de comics. Mais après une centaine de longs métrages Marvel/DC Comics, il convient de souligner à quel point le concept est nouveau et sous-employé au cinéma. Alors mettons-nous à la place d’un spectateur lambda : Spider-Man qui rencontre d’autres Spider-Man ? C’est juste génial ! Via l’animation, Sony Pictures offre aux fans du Tisseur ce qui est légitimement attendu après six films et deux reboots : de la nouveauté, de la mythologie, un encapé expérimenté, des super-vilains inédits, etc. Pas une icône figée à jamais dans l’adolescence. Un super-héros moderne qui évolue. Cette modernité s’illustre notamment par l’utilisation de personnages qui ont à peine… quatre ans d’existence !

Si Spider-Man : New Generation souffre d’une histoire un tantinet prévisible, ce léger défaut est contrebalancé par… tout le reste. Les personnages sont attachants, les blagues font mouche, les scènes d’action sont accrocheuses – sauf la bataille finale, qui vire rapidement à l’explosion chromatique gratuite – et il y a de belles émotions. Charmant de bout en bout. Même le casting vocal est dingue et méta : Mahershala Ali (Luke Cage), Liev Schreiber (X-Men Origins : Wolverine), Nicolas Cage (Ghost Rider), Chris Pine (Wonder Woman)… Les enfants ont enfin leur Deadpool, un film ultra-référencé qui honore et se moque gentiment du passé. On a vraiment l’impression d’être devant un hommage à toute une époque. Impression renforcée par le caméo de Stan Lee, qui est d’une justesse troublante après la mort du co-créateur de l’univers Marvel. A vrai dire, si cela avait été son dernier caméo, cela aurait été parfait.

Film à la hauteur de la légende, Spider-Man : New Generation célèbre plus d’un demi-siècle d’aventures de l’Homme-Araignée, des comics au cinéma en passant par la télévision et les jeux vidéo. Bob Persichetti, Peter Ramsey et Rodney Rothman rendent une copie admirable. A tel point qu’on en viendrait presque à attendre un spin-off sur Tante May. C’est dire le niveau. Peter, Miles, Gwen, Peni… Qu’importe le prénom, ils sont Spider-Man. La seule chose que l’on peut craindre dans un proche futur, c’est un épuisement de cette franchise animée naissante, façon LEGO. Mais Spider-Man en a vu d’autres et ce ne sont pas une suite et un spin-off féminin qui risquent de lui faire peur ! PS : restez jusqu’à la fin du générique

————————————————

Spider-Man : New Generation est réalisé par Bob Persichetti, Peter Ramsey et Rodney Rothman et sort en France le 12 décembre 2018, avec Shameik Moore (Miles Morales/Ultimate Spider-Man), Jake Johnson (Peter Parker/Spider-Man), Hailee Steinfeld (Gwen Stacy/Spider-Gwen), Mahershala Ali (Aaron Davis), Brian Tyree Henry (Jefferson Davis), Luna Lauren Velez (Rio Morales), Lily Tomlin (Tante May) et Liev Schreiber (Wilson Fisk/le Caïd).

72 COMMENTAIRES

  1. En ce jour et vu que personne n’a encore vu le film. Je propose de rassembler dans ces commentaires les fans de Marvel et de DC. Les pros des comics. Les adorateurs de Sony. Les trolls. Et même ceux qui ont adoré Batman & Robin. Et pour cela je propose un sujet fédérateur : mon anniversaire !

  2. OMFGJELSKFLÀGNZ’ZNRNCLLABFLRMCLXJABFLVMZLJF

    C’ÉTAIT BEAUCOUP TROP TROP TROP TROP TROP BIEEEEEEEN :love: :love: :love:

    Non franchement sérieux c’est juste génial, beau, magnifique, épique, émouvant, hilarant, lyrique, magique, extraordinaire, incroyable, ultime.

    Je suis à deux doigt de lui mette 10/10, j’ai tellement passé un incroyable moment. En tant que fan de Spidey, mais aussi en tant que cinéphile. C’est le film que Spider-Man mérite (ouep les mecs qui parlent du meilleur film Spider-Man n’exagéraient pas du tout). C’est un des meilleurs films d’animations de cette génération. Chris Miller et Phil Lord sont des trésors internationaux qu’il faut absolument conserver à tout prix.

    Comme signe de bonne foi à la fin ça a applaudit de manière dithyrambique, je rigole pas. ^^

    Bref si ce film ne gagne pas l’oscar du meilleur film d’animation ça sera la plus grande blague du siècle !

    Bref, pas la peine de vous dire de foncer 😉 :spidey:

    (Et dire que je pensais déjà à cet avis au 3/4 du film, et je m’attendais pas à ce qui suivait et qui dépassait encore plus le truc quoi, c’est dire !)

    Et hommage, à la meilleure post gen de toute l’histoire des post-génériques ! 😆

    Et je ne parle même pas des blagues qui fonctionnent toutes du tonnerres, j’étais hilare du début à la fin, on est vraiment dans un esprit très comics et très fidèle à l’araignée.

    Sans compter les innombrables références cachés ou ouvertes (notamment la meilleure dans les premières secondes qui m’aura tellement fait chialer de rire) qui sont toutes absolument géniales !

    Et niveau de l’épique, vous vous rappelez du trailer de lancement de Spider-Man PS4 ? On est dans cette même vibe d’epicness et d’héroïsme…. littéralement. 😀 😉 (et qu’en bonus Sam Raimi avait participé à la mise en scène pour ce côté là, tellement ce film fait hommage et se présente comme un enfant héritier de la trilogie Raimi).

    Entre ce film et le jeu PS4, Spider-Man n’avait pas vécu une aussi belle année depuis des lustres.

    Franchement si après ça Miles Morales débarque pas illico dans le MCU, je sens que ça va gueuler (car j’ai un très bon feeling quand au succès de ce film).

  3. Big boss je respecte toujours votre avis mais attention a ne pas trop taper sur Pixar quand même 😉 ils ont eu un petit creux mais on leur doit quand même dans le genre les 2 indestructibles…
    Bon ben ca donne bien envie en tout cas cette critique 🙂

  4. J’ai tellement hâte de le voir celui-là. Après Spider-man PS4, je sens que ce New Generation va me réconcilier définitivement avec Spidey suite à l’immense déception Homecoming.

  5. Je l’ai vu hier en avant-première et effectivement c’est une claque. Le seul « défaut » serait le scénario mais je trouve que le schéma, les automatismes et les facilités sont en fait les mêmes que dans un comics ( précisément ). Tout le reste est honnêtement incroyable, notamment la mise en scène. Du générique et pendant les 10 premières minutes, tout a tellement été réfléchi qu’on se sent limite dépassé par autant de créativité. Je vais pas faire un long pavé critique mais le film est vraiment excellent. Bien plus méta que Deadpool, très intelligent sur certains points, très comique, ce qui permet de plaire aux enfants et aux adultes, de l’émotion, un véritable univers spider-man en film ( les fans seront ravis ), le caméo de Stan Lee qui a une tonalité limite métaphysique en vue de son décès, une mise en scène exceptionnelle et un style graphique à la fois beau et fin mais surtout parfaitement manipulé ( c’est pas juste un style graphique ). Même le Caïd, qui n’est pas omniprésent, est un méchant réussi.

    J’allais voir ce film par curiosité, en ayant quand même une petit appréhension, me disant que ça allait peut-être être juste un dessin-animé pour enfant et vu le résultat, je me suis énormément trompé.
    Au-delà d’être un film spider-man, je vous conseille d’aller le voir en tant que film tout court !

  6. Ce film est à Spider-man ce que Lego Batman le Film était au Chevalier Noir, assavoir une merveilleuse lettre d’amour écrite par des passionnés et complétement barrée.
    Vu le film en avant-première hier soir à Bercy. Je n’en attendais vraiment pas grand chose, après avoir vu les BA. Spider-man a toujours été l’un des super-héros que j’apprécie le moins, et j’ai toujours été plus attiré par les personnages de la Distinguée Concurrence, mais j’ai vraiment été conquis par ce bijou d’animation. Pour la première fois j’ai été touché par le personnage et me suis senti proche de lui (mais je crois que l’hommage à Stan Lee y est pour beaucoup), sans compter l’humour qui fait mouche à chaque fois et la mise en scène vraiment inédite en animation. Jamais vu un film d’animation aussi bien filmé !

    Les BA ne nous ont pas préparé à ça, et le film réserve beaucoup de surprises (malgré des rebondissements prévisibles) ainsi qu’une scène post-générique hi-la-rante ! Mon film Spider-man préféré !

  7. …complètement oublié qu’il sortait aujourd’hui… Normal: la promo française semble avoir été éclipsée par bien d’autres choses… J’imagine qu’en Province, certains petits cinémas l’ont même oublié.
    De quoi être écoeuré qu’un film si intéressant ne soit pas vu par suffisamment de monde.
    On verra… au moins, il sera un sorti en France contrairement à TT Go!

    Par contre, si « Pixar et Dreamworks usent et abusent d’un style standardisé »… ils savent souvent enrichir celui-ci, voir le détourner (très beau et lisible) par un univers visuel ultra foisonnant. Coco en est l’exemple le plus formidable.

  8. C’est Confirmé pour Samedi trailer de Spider-Man Far From Home avec l’introduction parait il en Super Vilain Mysterio, rien que ça.

    Maintenant que Sony a bénéficié d’un super box office pour Venom, es ce que le MCU va être impacté par la récupération du studio, Disney va t’il céder son personnage, ce qui changerait la donne après Avengers 4 ?

  9. Perso, dans ma ville 2 cinoches, d’habitude, les blockbusters, il les mettent dans les 2. Cette fois, c’est dans l’un uniquement, et pas très prêt de chez moi.. Et puis, on parlait d’incivilité dans les cinoches, y’en a un des deux qui est fréquent de la chose, et c’est celui-là… du coup, ça va être dur de se bouger pour aller le voir, alors que j’ai envie… grrrr

  10. Je l’ai vu en avant première samedi en VF sans 3D

    Pour vous situer le contexte, je ne lis pas les comics et je connais pas le Spider-Verse et il ne m’a jamais intéressé. Pour moi, Spider-Man était Peter Parker et rien d’autre. J’ai adoré la trilogie Raimi (même le 3 qui est moins bon mais j’ai quand même kiffé) et j’ai apprécié TASM (et détesté TASM2) et j’ai bien aimé Homecoming même si c’était pas de ouf. Et pour moi Spider-Man PS4 a été la meilleur histoire que j’avais jamais vu pour un Spider-Man !

    Bref ce film est G.E.N.I.A.L
    Je n’ai rien à dire tellement c’était incroyable, entre l’animation jamais vu mais tellement bonne jusqu’aux personnages, aux dialogues, aux blagues, à l’histoire, au fait que ce soit super émouvant par moment !!!

    Tout est parfaitement géré et j’aurais même aimé que le film dure plus longtemps tellement c’était bien…

    Ce film m’a fait découvrir Miles (plus développé que Spider-Man PS4 pour une 1ère connaissance du perso) et je l’ai adoré.
    J’ai adoré voir tous les autres persos en Spider-Man (Gwen, etc…) et ce film m’a donné envie de découvrir ce Spider-Verse (moi qui y était très réfractaire, n’étant pas lecteur des comics), c’est dire le tour de force de ce film !!!

    Les bande-annonces ne m’avaient pas hypé plus que ça en plus.

    Franchement, c’est sûrement mon film préféré de 2018.
    Et dieu sait que j’ai tellement aimé Black Panther, Avengers, Ready Player One et Mission Impossible 6.

    En tout cas, c’est sans aucun doute le meilleur film d’animation de 2018 et de ces dernières années (et j’ai tellement aimé Les Indestructibles 2).

    J’espère qu’il va cartonner aux USA et dans le monde car il le mérite amplement !
    Sony est extrêmement bon pour les jeux-vidéos et on le sait, ils sont très très inconsistants voire nuls quand vient leur branche cinéma et la gestion qu’il en est faite mais il y a des exceptions et ce Spider-Man en est une belle, une pépite que je recommande à tout le monde d’aller voir, fan de Spider-Man ou non !

  11. Je sort de la séance, une véritable claque, il est génial de bout en bout.
    Merci Sony. Merci Avi Arad. Merci toutes les personnes impliqués de prés ou de loin dans ce projet.
    Voir ça en 2018, c’est un exploit a part entière.
    Abordé le multivers et les réalités parallèles, c’est un challenge en soit, c’est un sujet assez casse gueule, on ne va pas se mentir et le faire, et le faire aussi bien, ça relève de l’exploit.
    Ce serait trop long de tout détaillé, mais presque tout dans ce film est bon : les personnages, l’humour, l’émotion, la musique, les graphismes… Du fun, des références à foison…
    Le seul point que l’on peut un tant soit peu critiquer, c’est son scénario un peu simple.
    Bref, j’ai été très agréablement surpris.
    Je pensais que Marvel Studios m’avait fait perdre espoir en Spider-man à jamais, ce film d’animation vient de me prouver le contraire.
    Je le conseille à tous.

    PS: Vu en VF 3D, elle vaut le coup.
    Et il y a une scène post-générique a la toute fin qu’il ne faut pas louper et qui est très drôle.

  12. New Generation, je saurais pas dire : j’irai sûrement le voir durant les fêtes, mais là, je suis en salle et pour Mortal Engines, c’est plein à craquer !

      • malgré les poncifs qui semblent inévitables dans un block ricain, [spoilers] de l’idylle amoureuse à la dernière seconde d’un compte à rebours en passant par le « je suis … ton père ! » j’ai vraiment apprécié l’univers très riche, très inventif, et une réal sympa et malgré un montage un poil brut.
        Et puis tout impatient que je suis d’Umbrella academy, une double dose de Nathan Young, moi je ne refuse pas … c’est presque un peu triste que cet acteur s’avère être un meilleur Han Solo qu’Ehrenreich …

        ça reste un block’, mais si Aquaman est aussi fresh (start ?), en deux semaines, j’aurais bien stocké pour cette fin d’année !

        • J’irai surement le voir ce weekend du coup. Et pour Nathan il est vraiment génial dans Misfits, si t’as jamais regardé tu devrais, c’est… Original. x)

          • C’est une série que j’ai vu intégralement, plusieurs fois.
            Robert Sheehan mais surtout Iwan Rheon meilleur encore que dans le rôle de Ramsay Bolton et avant qu’il ne se discrédite dans Inhumans (où il était pourtant le meilleur du cast) …

            les deux seuls a gérer la suite, d’ailleurs.

          • J’avoue. Robert Sheehan et Iwan Rheon étaient excellents dans Misfits, très bonne série qui plus est, ces personnages manquaient cruellement a la suite.
            Même si j’ai bien aimé Joseph Gilgun, ce n’était plus la même chose.
            Je n’ai pas vu la dernière saison, il faudrait que je m’y remette.

            PS: Pour ce qui est de Mortal Engines, je vais le voir ce vendredi en Imax.

  13. mr lTh, je pose ça là me sachant HS (mais avec « l’embargo sur l’affichage des commentaires du fait de la sortie de Spider-man…) : on lit sur certains sites ce matin « Le réalisateur de Dark Phoenix a déclaré que Kevin Feige a revu le scénario du film. » …
    .
    ???

    [EDIT LTH : Habituel. Même que c’était son boulot initial en tant que producteur associé. Lire les scénarios de tous les films Marvel, fournir des notes, etc. Aujourd’hui, ça se limite un bref avis (cf. TASM2 via le Sony Leaks).]

    • yep mais là ça semble suggérer que ça aurait eu une influence assez importante sur les reshoots et le (éventuel re)montage …
      c’est un peu là-dessus que ça joue entre le « relu » et « revu »
      Bien évidement, on ne va pas rentrer dans les thèses du bouleversement de script dans le vu de l’intégration au MCU, mais ça implique malgré tout du compromis possible entre Feige et Kinberg qui n’a pas forcément la réputation d’homme ouvert d’esprit.

  14. A tous ceux qui l’ont vu en VF, j’ai eu peur en voyant au casting doublage les noms de camelia jordana (spider gwen), olivier Giroud (le bouffon) et presnel kimpembé (le scorpion). Ca vaut quoi ? C’est pas trop dur à entendre ? Même si je suppose que le scorpion et le bouffon sont des roles secondaires…

    • J’ai eu peur également. J’y ai été avec un apriori un peu négatif a cause de ça et au final, je m’inquiétais pour rien.
      La VF est très correcte, Stephane Bak pour Miles et Camelia Jordana pour Gwen s’en sortent très bien, j’ai eu l’impression d’entendre des comédiens de doublage professionnels honnêtement et pour ce qui est du reste du casting, c’est des comédiens de doublage professionnels, donc il n’y a rien a craindre, ils font tous du bon boulot.
      Pour ce qui est de Olivier Giroud et Presnel Kimpembe, mes plus grosses inquiétudes, et ben ils doivent avoir une réplique chacun a tout casser, leurs personnages ne sont quasiment que des caméos, donc ça passe, je ne comprend même pas pourquoi ils ont communiqués a leurs sujets.
      Ils nous ont refait comme pour Antoine Griezmann dans Lego Batman, anecdotique.
      Donc au final, cette VF n’a rien de honteuse, elle est même plutôt bonne, tu peut y aller tranquille.

  15. Vu ce jeudi à 21h30…Très sympa! Mais je préfère quand même un film live. Par contre on était 4 dans la salle, nickel pour ma tranquillité mais pas nickel pour le box office du film…Le seul autre film où on était aussi peu dans la salle c’était JCVD; on était 2 ^^’

  16. C’était juste génial. Un style d’animation vraiment unique, qui emprunte beaucoup au comics en plus.
    On sent justement que c’est un film d’animation de 2018 de par son utilisation de couleurs récurrentes dans les films actuels (lasers roses, violet, mauve, très fluo). Le film montre vraiment que Spidey vient de NY, que ce soit dans la culture du Tag ou du Hip Hop. (On oubliera le poster de Chance The Rapper qui est de Chicago).
    La BO est vraiment bonne, y’a beaucoup d’easter eggs certains très sympa, comme les contacts de Miles, on en loupe pas mal au premier visionnage.

    SPOILERS

    Le film est touchant, je m’attendais pas à être aussi ému suite à la mort de Peter au début, et le caméo de Stan Lee n’a fait qu’empirer les choses.
    Le scénario reste simple mais il a le mérite d’aborder le multivers avant qui ce soit au cinéma.
    Dans les défauts je dirais que je n’était pas trop fan des design des méchants comme le Scorpion ou le Caid un peu trop cartoonesque pour ce dernier, et la VF qui traduit des trucs à la française comme le « Wesh » alors que c’était pas utile et ça enlaidit les dialogue.

    Une super réussite pour le tisseur, grâce au duo Lord & Miller qui continuent d’assurer donnant le meilleur film Spider-Man depuis Spider-Man 2.

  17. Vraiment une excellente surprise. J’étais pas trop chaud concernant ce projet dont je doutais de l’utilité au début, mais je suis vraiment conquis ! Le film n’est pas exempt de défauts c’est vrai, le style graphique, l’effet « regarder de la 3D sans les lunettes » peut déstabiliser mais à part ça… Tout y est ! De l’action, de l’émotion, une bonne BO, de bons personnages, du fan service… Enfin bref je pense vraiment que c’est le meilleur film sur Spidey tous studios confondus. Il commence fort le petit Morales !

  18. Bon, je ne vais pas me faire des amis, mais j’ai moyennement apprécié le film. Déjà outre les qualité du métrage je goûte très peu la musique hip-hop et donc l’ost ne m’a pas mis dans les meilleurs dispositions pour aimer le film ( j’ai souffert à attendre la scène post générique ). Après y’a les choix pris par ceux qui ont fait les sous-titres, vu que même en VOST les phylactères de pensées étaient en français, et bien je me suis senti pris pour un con car ils étaient aussi sous-titré (et puis il y a le choix de traduire « saut de la foie » par « saut dans le vide ». ). Enfin y’a le partie prix de la colorisation façon comics des années 60 qui sur certains gros plan me paraissait assez laide.
    Et puis y’a les problèmes de cohérence et de scénario. Alors que la mort du Peter Parker du monde de Miles ( que la couleur des cheveux m’avait fait croire que c’était Ben Reilly) nous montre que l’on est pas dans un univers cartoon, on a droit quelques minutes plus tard à une scène digne de Tex Avery avec l’autre Peter Parker qui se mange du bitume sur plusieurs km sans dommage. Fisk qui joue les homme d’affaire respectable n’hésite pas à tuer en pleine rue le Rodeur (ça pouvait pas être un Tombstone vu que dans cet univers il n’a pas de force surhumaine et est juste un porte flingue ?) et pour continué sur le Kingping lors du combat final il semble doué de capacité de téléportation. La scène ou le père de Miles demande ne avis de recherche sur le nouveau Spider-Man qui ne mène à rien (juste pour une scène choc mais ça ne sera pas le JJJ de ce film). La scène de training montage de Miles quasiment à la fin où on à l’impression que le film s’est mis sur pause pour nous balancer un trailer, et vu l’urgene de la situation c’est plus le temps pour Miles de s’entraîner (on est à quelque minutes de la fin de Brooklyn quand même). Autre scène lourdingue MJ qui ne réalise pas qu’elle parle à un Peter alternatif alors que May avait tout de syuit compris la situation. A quoi servent Spider-Ham, Spider-Man Noir et Penni Parker dans l’intrigue sauf pour le combat finale ? ( enfin Penni répare la clef USB ) j’ai même détesté ce Spider-Man Noir qui n’a de noir que le nom et la couleur et la scène du rubix cube est ridicule ( je l’aurais mieux apprécié s’il n’avait eu aucun mal à le résoudre, Spider-Ham qui demande comment il a fait alors qu’il ne voit que du noir et blanc et Noir qui rétorque qu’il perçoit également 50 nuance de gris).

    Et pour dire à quel point j’ai été déçu par ce film, je l’ai vu gratuitement (place oferte hein pas de piratage) et l’autre film que j’ai vu gratuitement était Saint Seiya : Legend of Sanctuary qui bien qu’objectivement plus mauvais que Spider-Man into the spiderverse m’a procuré plus de plaisir au point que j’ai payé pour le voir une seconde fois ainsi que du pop-corn.

      • Disons que ça faisait très longtemps qu’un film de supers ne m’avait pas scotché comme ça… Après ça reste mon avis personnel et pas mal de gens ne seront pas d’accord avec moi. Mais je l’ai adoré de bout en bout.

        Je m’intéresse particulièrement à l’animation donc forcément c’est aussi un film que j’attendais particulièrement au niveau visuel/structurel. Et j’ai pas été déçu du voyage. C’est un film extrêmement beau, très graphique. Il ose utiliser la 3D différemment, en sortant des canons ‘disneïques’. Certain n’adhéreront probablement pas mais pour moi c’est beau, original et ingénieux.
        En plus de ça, le style visuel n’est pas gratuit. Il sert le propos, il permet d’inscrire le film dans un univers cohérent mais pas hyper réaliste (à la manière des comics finalement), en faisant de très beaux hommage au matériau d’origine ainsi qu’à l’histoire de l’animation (la manière d’animer spider cochon rend le perso totalement génial et assumé). Le style sert aussi grandement la narration et permet de faire des raccourcis assez malin dans l’écriture de cette origin story.

        D’ailleurs j’ai aussi trouvé l’écriture très juste. Comment raconter une origine story sur un Spiderman pour la 4ème foi en 20 ans? C’est toute la force du film. Le film répond a tout les impératifs d’une origine story, tout en étant assez original, attachant et assumé pour nous éviter un sentiment de déjà vu. Il utilise d’ailleurs à son avantage cette idée de répétition et en fait quelque chose d’assez génial et de plutôt original.

        Le point qui pourrait être négatif celons moi, c’est peut être qu’ils frôlent la limite du « trop ». C’est surement là qu’ils vont perdre quelques spectateurs… Et ça nous amène à une question : comment gérer une suite à ce film sans créer un effet d’overdose (à la Deadpool 2) ?
        Mais bon, si ils arrivent à garder cette esprit malin, et qu’ils continuent à expérimenter sans se reposer sur leurs acquis, je pense que ça le fera.

        Bref, de toute façon rien que pour le character design du Caïd, j’aime ce film !

  19. C’était vraiment fun et frais ! L’animation qui me faisait peur pendant la BA passe crème au final (même si sur certain plan où les dimensions s’enchevêtres font un peu bouillie visuelle). Le scénario est vraiment bien ficelé, le thème du passage de flambeau très bien traité. Franchement c’était bien cool, niveau film d’animation je le met facilement à côté d’un Lego the movie.
    A titre d’info je l’ai vu en vf, et autant le bouffon vert m’a pas choqué, autant le Scorpion c’est une catastrophe …. Mais … Ils sont là 5 secondes à tout péter. Donc … Rien de dramatique.
    La bande son est aussi très cool ! Foro nous donnera peut être son avis dessus Mais perso j’ai rien à redire dessus.
    Le caméo de Stan Lee sonne tristement juste.
    La post gén est top aussi.

    Franchement c’était fun, pas ouffissime non plus faut pas déconner, mais j’ai passé un bon moment. Même si j’aurai aimé voir plus de Spider-man Noir !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here