The Flash : Votre avis sur l’épisode ‘Cause and XS’ [5×14] + le teaser du prochain épisode !

9

Ah, le traditionnel épisode où les scénaristes font mumuse avec le voyage dans le temps. Toujours un plaisir ! Et cette fois, c’est donc XS – en mode Doctor Strange – qui s’y colle, face à un Cicada qui porte une ‘plot armor’ plus épaisse que la peau de King Shark. Cinquante-deux essais pour comprendre que le travail en équipe est la clef… Heureusement que Nora est la fille d’un petit génie ! Mais comme Ian est devenu Stephan, faut-il être inquiet concernant l’intégrité de la ligne temporelle ? Sans transition, The Flash n’échappe pas à l’alerte calendrier qui touche les autres séries de l’Univers Télévisuel DC Comics : il faudra attendre le 5 mars pour découvrir la suite des aventures du Bolide Écarlate…

The Flash – Saison 5 – Episode 14 – ‘Cause and XS’ : Quand Iris se retrouve en danger, Nora court pour sauver sa mère. Barry met la touche finale au remède méta-humain, ce qui laisse une rare soirée de libre à Cisco. Il décide donc d’inviter Kamilla à un rendez-vous.

————————————————–

Audience US : Petite décélération avant la pause… Hier soir, l’épisode ‘Cause and XS’ a été suivi 1.71 million de téléspectateurs (contre 1.89 million la semaine dernière). C’est la quatrième plus mauvaise audience de la saison (record à battre : 1.60 million). Sur la cible des 18-49 ans, la Team Flash se contente d’un taux de 0.6% (en baisse de 0.1 point) [chiffres définitifs].

————————————————–

The Flash – Saison 5 – Episode 15 – ‘King Shark vs. Gorilla Grodd’ : Quand Gorilla Grodd attaque Central City, Barry et la Team Flash se retrouvent à faire équipe avec un allié inattendu – King Shark. Cependant, suite à un accro, ils font venir le Dr Tanya Lamden pour essayer d’atteindre l’homme derrière le requin, Shay Lamden.

La série The Flash est diffusée chaque mardi sur la chaîne The CW, avec Grant Gustin (Barry Allen/The Flash), Candice Patton (Iris West), Carlos Valdes (Cisco Ramon/Vibe), Danielle Panabaker (Caitlin Snow/Killer Frost), Jesse L. Martin (Joe West), Tom Cavanagh (Harrison Wells), Hartley Sawyer (Ralph Dibny/Elongated Man) et Jessica Parker Kennedy (Nora West-Allen/XS).

9 COMMENTAIRES

  1. Très bon épisode , comme l’épisode 15 de la saison 4 un genre de Flashtime focus sur Nora ( surtout car Grant Gustin a eu du mal à tourner les 4 premiers épisodes de cette deuxième partie de saison à cause de son mariage )

    Par contre 2 soucis assez grisant :

    [Spoiler] Déjà pourquoi ne pas avoir ramené Cécile à star labs ? ils auraient du donner une explication plus ou moins plausible à ça, ensuite encore et une fois ils laissent Cicada s’enfuir alors que caitlin aurait pu le congeler au sol ou ils auraient pu apporter un truc qui l’aurait endormit [Spoiler]

    Sinon la scène de fin avec Eobard et Nora me hype vraiment pour la suite pour voir ce qu’il a prévu comme plan.

    Et enfin le combat Grodd vs King shark teasé depuis le 1er épisode de cette saison dans le prochain épisode + le retour de joe enfin !

    • en effet ils ont dit qu’ils tueraient pas Cisco au cas ou il voudrait revenir ou même faire quelques apparitions par ci par là, d’un sens même si son personnage va me manquer il est la depuis day one ça va faire un peu moins de personnes avec des pouvoirs donc moins de failles scénaristique ( dans l’épisode 8 ou il pouvait envoyer la dague sur une autre terre )

    • Je pense que grâce au sérum pour les méta humains qu’ils sont en train de faire, Cisco va le prendre, et ça va donner une excuse pour que le personnage puisse s’en aller (permettant à l’acteur d’en faire de même).

  2. La série continue sur sa lancée. Après s’être enfin assumée comme une parodie dans l’épisode précédent, la série nous présente un hybride entre « Un jour sans fin » ( ou plutôt « Un retour dans le passé sans fin », principe d’épisodes déjà exploité dans The Flash, il me semble et plutôt bien travaillé dans un épisode de Legends Of Tomorrow ) et Scary Movie. La touche Scary movie est vaillamment portée par un Cicada dont la mise en scène fait tout pour le rendre ridicule. Alors que j’aime particulièrement le principe de répétition ( qui va avec l’idée d’évolution ), j’ai eu du mal à regarder l’épisode, puisqu’il s’agissait finalement de suivre Nora s’enfoncer de plus en plus dans sa bêtise ( 14ème épisode de la saison et le personnage a à peine évolué, elle est toujours aussi impulsive et idiote que dans les premiers épisodes ). J’ai quand même ressenti une petite satisfaction sadique à voir un personnage que j’apprécie pas galérer. On saluera l’absence totale d’effort pour ajouter un peu de tension et accentuer l’effet de la mort de ses amis/camarades sur Nora. On saluera aussi la fin, assez magnifique. Souvent, utiliser le principe de répétitions concentre l’enjeu sur la fin, c’est-à-dire la résolution de la répétition, qui dépasse finalement le déterminisme ( Nora parle justement de contrôle ). Ainsi, la scène de combat finale est assez jouissive mais, d ‘une part, accentue le fait que Nora est complètement idiote ( 52 essais infructueux avant d’enfin penser à cette solution, qui ne vient pas d’elle : c’est même plus un récit d’initiation le truc, à ce niveau ) et, d’autre part, elle révèle le gros problème de la série avec Cicada. La série semble vouloir absolument faire vivre Cicada ( en même temps, il faut bien un élément comique fort dans cette série ), en assumant complètement qu’à chaque fois, il s’en sorte de manière soit inexpliquée soit absurde. Tant que la série ne résoudra pas ce problème, on ne pourra pas avoir quelque chose d’intéressant. Ce qui est rassurant, c’est qu’à la fin, au retour de Barry et avec cette petite scène comique, on voit que la série ne se veut pas sérieuse. Toutefois, un tel épisode avec un tel mélange de registre souffre de la comparaison avec l’épisode de Legends Of Tomorrow, qui était nettement au-dessus à tout point de vue.

    • “Toutefois, un tel épisode avec un tel mélange de registre souffre de la comparaison avec l’épisode de Legends Of Tomorrow, qui était nettement au-dessus à tout point de vue.”

      Si tu vas par là, le meilleur épisode avec le principe d’un jour sans fin, c’est dans Stargate SG-1. Saison 4 épisode 6 “L’Histoire sans fin” (Window of Opportunity en VO).

      Bien plus de 52 essais (on voit la référence aux News 52) comme dans Flash. Les mêmes heures répétées encore et encore dans la boucle ont pris trois mois avant qu’il y ait résolution. On voit même des “boucles de repos”, principe depuis dans LoZ avec les héros qui font les pires bêtises et assouvissent des fantasmes (baiser passionné à une collègue sans aucune conséquence etc.).

  3. Et beh, ça rage salement sur les topics anglais, je me suis vite empresser d’aller lire le résumé de l’épisode, quel fou rire 😆

    Le niveau des répliques de Cicada (ou plutôt devrais-je dire Tortuga, car il est aussi gros, flasque et facilement attrapable qu’une tortue, et à chaque fois est protégé par une carapace (scénaristique) indestructible comme une tortue) et de son acting (car oui j’ai quand même maté la séquence sur youtube, c’est priceless), c’est d’un niveau… 😀 :

    https://www.youtube.com/watch?v=gh1H-py9wFg

    Et puis la stupidité décidément increvable de Nora (et sinon, qu’est ce qui l’empêche de [spoiler]ramener Cécile et de protéger tout le monde dans la prison ? car visiblement ils ont même pas pris la peine de le justifier ou même le mentionner, j’en viens presque à me dire s’ils y ont au moins pensés[/spoiler]), je n’oses même pas imaginer à quelle point elle devait être reloue durant l’épisode (ça aide pas avec une aussi piètre actrice), les scénaristes qui inventent un plot armor encore plus goldé que ceux de la saison 7 de GOT pour masquer le fiasco complet sur leur vilain… 😆

    Malgré tout, l’autre scène que j’ai regardé était le dialogue final de Barry, très sympa pour le coup ça au moins (!), après deux saisons je commence enfin à voir le Flash expérimenté, mature et réfléchi.

    On voit moins Grant Gustin ces derniers épisodes, l’absence (même si bientôt fini) de Joe, Valdes qui va partir de son plein gré la saison prochaine, tu m’étonnes que la série ai déjà les deux pieds dans la tombe. Même Arrow dans ses pires moments n’était pas tombé aussi bas, quand je vous dis que Helbing c’est une taupe ! 😆

  4. Les speedsters ont le temps de voir et d’attraper une balle (au ralentie pour eux) sortant d’un pistolet, mais Nora n’est pas capable d’intervenir quand il s’agit d’une dague qui va moins vite et qui fait presque toujours le même trajet 50 fois ? Elle avait, à chaque fois, le temps d’empêcher Caitlin et les autres de se faire planter, mais elle les regarde au lieu de courir… Ca m’a fait sortir du show ces conneries. Cette inconsistance des pouvoirs des speedsters ruine tout l’épisode. Dommage.

  5. Um…. Je ne sais pas si vous avez vu ce film “le jour de la marmotte” avec Bill Murray? Moi oui et j’aime bien ce film…. apparemment les scénaristes américains aussi. Depuis quelques mois on ne bouffe que ça..Au cinéma le nanar Happy Birthdead a réussi à en faire un succès commercial… Bon c’est gentillet ça passe….. Là dans The Flash c’est amusant les 2-3 premières fois mais pitié, Jessica Parker Kennedy joue déjà un personnage très agaçant, celle qui joue sa mère c’est pas mieux, et on apprécie tous les petits running gags mais déjà qu’on est à plus d’une dizaine d’épisode avec le criquet comme ennemi faut pas abuser. (scusez ils viennent de me le refaire dans la saison 1 de Umbrella Academy arghhhhhhhhhhh).

    Episode fade sans son protagoniste principal, au vu du teaser, on va rechercher les bons vieux ennemis d’envergure du passé pour relancer la mayo mais le coeur n’y est plus depuis deux trois saisons et les départs de l’arrowverse ne sont plus compensés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here