Shazam 2 : Henry Gayden au scénario (Shazam) !

51

Pas le temps de tergiverser ! Asher Angel (Billy Batson) a 16 ans et Jack Dylan Grazer (Freddy Freeman) a 15 ans. Le développement d’une suite – quoi qu’il arrive ces prochains jours au box office – se doit donc d’être immédiat. Comme on ne change pas une équipe qui gagne, Henry Gayden (Echo), le scénariste de Shazam, a été engagé pour écrire Shazam 2. Le réalisateur David F. Sandberg et le producteur Peter Safran devraient également rempiler. Comment imaginez-vous cette suite ? Si le projet se concrétise, Shazam 2 sortira-t-il avant ou après Black Adam ? A vos théories !

Nous avons tous un super-héros en nous, il faut juste un peu de magie pour le faire ressortir. Dans le cas de Billy Batson, en criant un mot – SHAZAM ! -, ce garçon des rues adopté de 14 ans peut devenir le super-héros adulte Shazam, avec l’aimable autorisation d’un ancien sorcier. Encore un enfant au coeur – à l’intérieur d’un corps musclé et divin – Shazam se réjouit de cette version adulte de lui-même en faisant ce que n’importe quel adolescent ferait avec des super-pouvoirs : s’amuser avec ! Peut-il voler ? A-t-il une vision à rayon X ? Peut-il tirer des éclairs avec ses mains ? Peut-il sécher ses contrôles de sciences humaines ? Shazam entreprend de tester les limites de ses capacités avec l’insouciance joyeuse d’un enfant. Mais il devra maîtriser rapidement ces pouvoirs afin de combattre les forces mortelles du mal contrôlées par le Dr Thaddeus Sivana.

Shazam est réalisé par David F. Sandberg est sorti en France le 3 avril 2019, avec Asher Angel (Billy Batson), Zachary Levi (Shazam), Mark Strong (Docteur Thaddeus Sivana), Jack Dylan Grazer (Frederick ‘Freddy’ Freeman/King Shazam), Grace Fulton (Mary Bromfield/Mary Marvel), Faithe Herman (Darla Dudley), Ian Chen (Eugene Choi) et Jovan Armand (Pedro Peña).

51 COMMENTAIRES

  1. Génial !! Assurément la meilleure nouvelle de la journée pour ma part ! J’ai adoré ce film ! Fun, rythmé, humain et hilarant ! Je n’attendais que la confirmation de la suite et la voilà 😁😎😍

  2. J’en reviens à mon commentaire sur le post de Black Adam.

    Je sais pas trop quelle est la meilleure solution. Quoi qu’il en soit, il faut qu’il apparaisse dans ce film.
    A voir de quelle manière du coup.

    Mais, après ce serait bien. Le public a découvert Shazam, il découvre black Adam. Puis est fédéré par le crossover.

    Comme ça, on peut vendre black Adam comme un ‘méchant’ ( pourquoi pas en méchant malgré lui ) dans son film, puis le faire devenir l’anti hero qu’on connaît, en team up dans Shazam 2.

    On développe l’univers dc. On installe de bonnes bases saines et une bonne rentabilité avec des films peu coûteux. C’est tout bénef.
    Ensuite peut être, le studio pourra tenter des choses un peu plus ballzy. Un bluebettle ( jaime Reyes, éventuellement teasé dans Black Adam et la jla ?) ou un Hackman. Une fois le studio sur les bons rails, boom on fait péter un green lantern Corp a 250m de budget.

    Le rêve. Mais ce serait drôle que la réussite du dcunivers découle d’un film comme Shazam.

    Ps : je parle pas d’aquaman, mais il était super, bien que bas de plafond au niveau des dialogues. Et j’ai très envie de voir le suite du run de johns .

    Ps 2 : force à vous uipuip et Antho.
    https://m.youtube.com/watch?feature=youtu.be&v=qF7iqx8_aXA

    • l’essentiel étant bien de mettre en boite le plus vite possible les séquences avec Asher Angel et Jack Dylan Grazer avant qu’ils ne se laissent pousser la beubarb façon hipster ! ^^
      Pour rester dans le Genre, et même si les circonstances sont différentes, un film comme Dark Phoenix prouve qu’on peut filmer et sortir avec beaucoup d’écart. Les séquences avec Asher Angel et Jack Dylan Grazer ne devraient pas être celles qui coûtent le plus (surtout tant qu’il ne sont pas assez mûrs pour négocier leurs cachets trop à la hausse – NB : leurs agents ont le même âge ^^)

      Reste qu’à terme, le problème finira pas se poser comme pour dans les comics : lorsque Superman meurt, réussite, se marie et a un fils, est-ce que Billy Batson peut rester éternellement un enfant ?

      et peut-on finir par retconer un Shazam, en évinçant Levi, et recruter un autre gamin que Billy pour hériter du pouvoir ?
      …. maintenant l’objectif d’un sequel reste de faire un meilleur Box Office que le précédent … avec le score de Shazam, en ajoutant the Rock à un spin of, ou une meilleure date pour le 2, la gageure devrait être aussi atteinte sans trop de difficultés.

      ….en dehors de ces soucis liés à Shazam, un second Wonder Woman, un second Aquaman, la Warner voudrait pas se mettre à envisager des trilogies pour ces licences, quand même ?

      • Tu as tout dit.
        On peut même se laisser à imaginer dans les prochains mois des scènes filmées çà et là avec Asher pour Black Adam (donc première trilogie enfin envisagée chez Warner ?)…

        Mais oui. Avec un acteur ‘enfant’ de seize ans on peut pas espérer plus qu’une trilogie (ça plus le box office vraiment moyen, surtout à l’international).
        Mais une trilogie complète (si on compte Black Adam), notons que c’est déjà inespérée pour un projet aussi ‘bénin’ au départ.

        • le Genre démultiplie les héros. Les plus méconnus d’hier comme Deadpool, Venom, les GotG, Aquaman, etc, ont maintenant le droit à un avenir qui leur donne auprès du grand public plus de notoriété qu’ils n’en ont jamais eu auprès de cette minorité que sont les amateurs de comics….

      • Ça me fait un peu rire, d’ailleurs, en repensant aux projets actés au moins jusqu’en 2049 que Warner nous proposait en annonçant son DCEU ! (avec des Man Of Steel 3, des Sandman, des Flash Paradox…)
        Quand on voit que, la stratégie payante, c’est bien de tricoter ses licenses au jour le jour !

        Franchement, qui aurait pu penser que les gagnants de ces projets seraient finalement Wonder Woman, Aquaman et Shazam ? xD

        • et Harley Quinn !

          et on n’est pas au bout. Si ça se trouve, BlueBeettle sera un jour considéré comme plus bankable que Superman ! hallucinant …

      • Yes forge.

        J’ai écris mon pavé tard dans la nuit et tu mets en valeur mes propos.

        J’avais complètement occulté le fait de pouvoir faire les scènes avec les mômes bien avant le reste du film.
        A noter, donc, qu’ils vont quand même devoir écrire et peaufiner un script assez vite. Et qu’il faudra aussi en parallèle finir celui de Black Adam.

        Pour que les deux ses téléscope de façon intelligente.

        Et oui, un hero comme shazam se prête très bien au passage de pouvoir. On peut aisément trouver plein de ficelle scénaristiques pour ça.

        • …sans parler du fait qu’en impliquant Hawkman, Stargirl et Atom smasher dans un film Black Adam et, par exemple, un Fate, une Powergirl et un Dr Mid-nite pour aider à contrer Sivana et Mister Mind, un troisième opus mashup dans l’âme, opposant le rouge et le noir, pourrait très bien se reposer sur l’émergence d’une société où Shazam aurait sa place uniquement sous les traits de Zachary Levi, sans avoir à reprendre les traits de Billy … le public étant dès lors habitué à ce que Shazam soit une super-man avec un comportement juvénile.

      • Ils ont essayé castor, ils ont perdu. A eux d’apprendre de leurs erreurs.
        On la chance, que le monde des comics soit vaste et sans limite.

        Je comprend d’ailleurs jamais le fait que les studios fassent reboot sur reboot.
        même si je comprend le fait que certains hero soit plus fédérateur que d’autres.

        • Ah mais je dis pas que ça serait pas une bonne chose qu’ils rebondissent la dessus, mais ils ont voulu faire Justice League, ils se sont donné qu’un seul film pour faire la véritable mise en place au final, et la ils se retrouveraient a faire un build up de 3 films pour en faire 1 sur la réunion Shazam/Black Adam, ça serait assez cocasse quoi ^^

          Les reboot qui s’enchaînent ceux qui sont arrivé étaient surtout un moyen de vite faire oublier une version qui as déplu (Spidey avec les TASM).
          A tort ou a raison.

          Perso, même si en vrai j’ai bien aimé TASM2, (mais le 1er, bouark…) je suis pas mécontent du re-reboot, par contre, le re-reboot de Batman et Superman que Warner nous prépare, j’ai bien les boules.

          • contrairement à ce que beaucoup semblent croire, la Warner ne met pas tout en œuvre pour saborder ses investissements titanesques … m’enfin bon, on peut effectivement se “rassurer” en se répétant que se sont des gros nuls inexpérimentés.

      • pendant ce temps, à la Warner …
        “alors les gars, se dessinent deux soluces … un Spin of avec Dwayne Johnson qui a de grandes chances d’attirer le public sur sa popularité et là possiblement banco … et une suite à Shazam qui aura du mal à faire moins bien que le premier pourtant rentable !

        … ou alors, on ne fait qu’un seul et unique film pour minimiser les profits comme on aime à le faire ??!”

        sans parler que deux films génèreraient aussi deux fois plus de produits dérivés, mais bon ….

        • Étant donné qu’un film solo Black Adam peut aisément présenter des personnages dont le nom à déjà été évoqué en guise de piste pour le cinéma ( cf mon premier com ).

          Je me répète et j’extrapole. Mais et si le renouveau Warner serait de proposer une justice league remanié. Avec aquaman et WW en terre e gondole pour le côté vendeur ( on perd sup et batou, mais le grand public connaît WW et aquaman à prouvé qu’il peut aussi federer le public.) et d’autre perso moins vendeur mais possiblement intéressant et surtout inédit. ( ré cf mon com au dessus).
          parce qu’après tout, je pense que nous devons faire le deuil de Mos 2 et de batou. ( quid du film batou de Reeves, connecté ? Robin devenant batman ? Batman jeune ? Etc)

          • DC dispose d’un patrimoine plus fort que d’envisager le film d’équipe (surtout après l’expérience JL) : les films choral sur de monstrueux events … Que ce soit Crisis on Infinite Earths, Zero Hour, Identity Crisis, etc, ou même un Flashpoint, ces events peuvent rassembler une multitude de heroes sans qu’ils soient constitués en équipe formelle.
            Même un Blackest night qui pourtant s’articuler autour du corp des Green Lantern pourrait réclamer le concours d’autres personnages sans qu’ils soient assemblés en league.

            et pour rester même encore plus proche de ce qui fonctionne actuellement au box office, rien qu’une guerre atlantes vs amazones pourrait aussi bien inclure un Flash qu’un Shazam … et même un escadron suicide.

            Reste que le premier et plus gros rempart à tout ça est que la politique Warner ne semble plus vouloir miser sur ce genre de productions à 200 M$ minimum….

        • The Rock tout seul ça marche c’est pas exactement vrai.
          Dwayne Johnson seul sur une licence inconnu (cf. San Andreas, Skycraper, Rampage, etc) ça bide plus qu’autre chose. Son succès s’est transformé en un téléphone arabe où tout ce qu’il fait marche de ouf alors que justement pas tellement nope.
          L’acteur bankable est bien plus lucratif quand il est au milieu/centre d’une grosse licence ou à côté d’un cast conséquent (FF, Jumanji, Baywatch, Hobs and Shaw, etc).

          C’est justement pour ça qu’économiquement et lucrativement parlant, surtout aux vues des résultats honnêtes mais sans plus de Shazam!, transformer Shazam! 2 en un Shazam v Black Adam : dawn of lol serait le plan idéal !

          • @LMO
            Skycraper, Rampage , San Andreas sont des succès financier je ne sais pas ou tu as vu que c’était des bides?
            C’est encore plus fort car il n’y a pas de grosse licence autour de lui.

          • Skyscraper as rapporté 300M$ au Box office pour un budget hors marketing de 125M$
            Soit un bénéfice d’à peine 25M$
            (Parce que oui, le box office, c’est le chiffre d’affaire brut généré par le film, pour savoir ce qu’un studio touche effectivement de la somme du box office, faut enlever la part de l’exploitant et les taxes sur les tickets, soit environ 50% du prix du ticket, et donc 50% du box office.
            Sur 300M$ rapporté au Box Office, le studio ne touche donc effectivement que 150M$)

            Autant dire que ces 25 millions ont largement été engloutis dans le marketing, qui est souvent équivalent au budget de de ces films, voir parfois supérieur pour les films qui tournent autour des 100M$

            Le film n’est pas un succès, il as été déficitaire.

            Rampage as rapporté plus, 428M$
            Il as couté un peu moins, 110M$, mais on sait qu’ils as bénéficié de 140M$ de marketing (un des rares films sur lesquels on as le chiffre).
            Soit une dépense totale du studio de 250M$, pour un revenu net au Box Office de 214M$ (les 428/2 pour déduire les taxes et part des exploitants).
            Ils ont donc essuyés sur ce film ni plus ni moins qu’une perte nette de 36M$.

            Et ça, sans compter les frais annexes qui peuvent parfois s’ajouter pour les studios, et sans savoir si The Rock avait négocié un % sur les revenus du Box Office).

            Reste San Andreas qui, en rapportant 474M$ au Box Office pour 110M$ de budget as été rentable, parce qu’il avait vachement moins de dépense marketing.

            Et oui la rentabilité des films c’est pas si simple !

            Si t’est curieux, cherche le cas d’école Harry Potter et l’Ordre du Phenix, qui, malgré ces 940M$ au Box Office, est un film déficitaire pour la Warner !
            Et pas qu’un peu ! Le film sortit en 2007, accusait encore 167M$ de pertes nettes en 2010 même en intégrant au décompte 3 ans de revenus des ventes en vidéo et diffusions TV !
            (Les causes, rapidement : Gros budget, gros marketing, frais d’assurances et surtout… Ils ont accordé un % du Box Office a énormément d’acteurs sur ce film ! Et, piège ultime, le % négocié par un acteur, il se calcul sur le montant brut du Box Office, pas sur le montant net touché par le studio ! (parce qu’il ne s’agit pas, dans les faits, de lui reversé une partie des bénéfices, mais de lui versé une prime d’un montant correspondant a un % du box office, ce qui fait que le calcul est sur le montant brut))

            (Bon après, la, ils ont les revenus de la franchise entière qui as largement couvert les pertes)

          • …et si on rajoute les attentes sur la carrière du film en DVD/VOD et diffusions tv ? Est-ce que ça peut faire plus, même sur un plus long terme, ou bien le bénéfice ira ailleurs ?

          • @Flo : oui, les revenus des ventes vidéo et diffusion TV se calculent dans le bénéfice d’un film.
            Et il arrive que des films deviennent bénéficiaires avec la vidéo, et qu’ils gagnent même une suite grâce a ça.

            Mais ça arrive de moins en moins d’une part, parce que les ventes vidéos bah, ça n’atteint plus les chiffres que ça atteignait a une époque, et surtout, les studios n’aiment généralement pas qu’un film ne soit pas bénéficiaire dès le Box Office…

            Surtout avec l’explosion des coûts et la logique des Tentpoles qui font que les studios courent plus que jamais vers une rentabilité la plus rapide possible parce qu’un Tentpole qui se viande peu faire un mal extrême, et que donc si derrière tes autres films ramassent pas de la maille rapidement, bah tu peux douiller…

            Donc une rentabilité gagnée via la vidéo, de nos jours, c’est plus un “t’as sauvé tes fesses et éviter un blacklistage des familles” que “OK allez on te file tout de suite une seconde chance avec une suite / un film dans le même domaine cette fois ça va prendre on y croit” tu vois ^^

          • …Sûr que les studios ont alors des intérêts ailleurs pour mieux compenser, sur d’autres franchises plus sûres (et même dans des investissements en dehors du Cinéma)… histoire de ne pas couler. C’est pas la “naïve” United Artist tout de même.
            Ça équivaudrait presque à des gros films financés en partie… à perte ?
            ‘Pas des philanthropes pourtant… 🙂

            Du coup, entre la Warner qui produit de toute façon des tas d’autres films de tous genre… et Marvel, qui ne fait qu’appartenir à Disney et qui ne produit Que des adaptations de leurs propres comics (qui ainsi, continuent leur vie sur papier alors que les ventes se tassent de plus en plus)…
            Il y a un modèle économique pas si similaire..? – Dwayne Johnson étant un nom “à la Marvel” à lui tout seul… mais il ne fait presque jamais de suite “juste pour lui”.

          • La logique des Tentpoles as fait que oui, des studios pouvaient se retrouver en banqueroute sur l’échec d’un seul film !

            Ça date pas d’il y a pas si longtemps !

            Et si la folie qu’on entrevoyais y’a quelques années la dessus semble s’être un peu pondérée, il y a encore des films aujourd’hui qui pourraient littéralement a eux seul coûter la vie a leur studio en cas d’échec tonitruant.

            Et oui, il y a eu une période ou quasi tout les blockbuster étaient produits a perte.

            Aujourd’hui y’a toujours des Tentpoles, mais ils sont moins en mode “roulette russe”, mais leurs échec peuvent toujours faire très mal.

            Disney a trinqué sur les Tentpoles ! John Carter, Lone Ranger, Tomorrowland.
            Ces films aux budgets démesurés on coûter des centaines de millions de pertes a Disney !

            Alors, leur trésor de guerre a fait qu’ils se sont remis sur pieds, mais bon, ça les as poussés a racheter Marvel et LucasFilm et a se replier pour leurs propres productions cinématographiques directes sur des films plus “safe” (d’où la salve d’adaptation live action de leurs grands classiques actuelle, essentiel de leur prod live 100% interne)

            A savoir aussi que les blockbuster, quand ils rapportent beaucoup, servent aux Major a investir dans des films plus petits, (des “films d’auteurs” dirais-je pour simplifier, je comprendras ce que je veux dire) et dont ils se flûtent alors de la rentabilité, couverte par le succès du gros.

            Et un Blockbuster qui marche pas, c’est un “petit film” qui peu se voir balayer d’un revers de main par le studio.

          • Disney a aussi tenté Un Raccourci dans le Temps… et entre celui-ci et Black Panther la même année, et sur des thèmes afro-futuristes similaires, c’est le deuxième qui a “gagné”. Il avait une meilleure maîtrise de sa prod (éprouvée depuis des années), plus de dynamisme et moins de circonvolutions – ce qui est en partie le défaut de ceux que tu as cité… et a été vendu bien mieux, de fait…
            On a un peu l’impression qu’ainsi, un film lancé en parallèle permet de rattraper un autre plus “fragile”.
            Bonne chose pour leur Dumbo, un peu plus “hors des clous”, d’avoir comme renfort Captain Marvel et Endgame…?

          • Sans minimiser le fait que Black Panther était malgré tout un risque, Black Panther est un film Marvel Studios premièrement, et j’évoquais bien les films live de Walt Disney Studios, et l’avantage du MCU fait que même si BP est une franchise a part entière, c’est une franchise qui s’inscrit dans une franchise. Pas comme un Tomorrowland créé de toute pièce ou un John Carter ou un Lone Ranger certes basé sur des truc existant (un vieux livre / une vieille série TV) mais qui sont rien a cinéma.

            Pour ce qui est d’un Raccourcis dans le Temps, oui, je l’avais un peu zappé.
            Mais on parle d’un “””petit film””” de 100M$

            La ou Lone Ranger / John Carter et Tomorrowland était des tentpoles a 250M$ de budget hors marketing

            (marketing qui, par ailleurs, était assez inexistant il faut bien le dire, alors même que leur budget marketing annoncé est dinguo, car soyons honnêtes sur ces 3 films, leur échec viens en grande partie du fait que Disney n’ont pas été fout de les marketer…)

            Après nul doute que Disney tenteras a l’avenir, surement assez proche, de relancer d’autres films plus “risqués” aux côté d’un “safe” en soutien, mais ils en ont été quitte pour une belle période de frilosité quoi.

          • Il reste que ce sont aussi des films qui ont eu des difficultés Sur le tournage, avec des réals n’ayant pas une structure à la Marvel pour les soutenir à fond… et des sujets qui sont plus adultes, excluant toutes suites possibles… alors que le contexte, lui, disait presque l’inverse.
            À mon avis, c’est en voyant les prévisions suite à l’alourdissement de la production par rapport à ce qu’elle veut raconter, que Disney à arrêté certains frais et décider de miser ailleurs pour limiter “la casse”.
            Mais y a pas qu’eux… Mortal Engines, cet Hiver… ou, un peu Alita, y a pas longtemps.

          • Lone Ranger et John Carter sont clairement des premiers opus d’une franchise.
            Lone Ranger s’appelle même précisément “Lone Ranger : NAISSANCE d’un héros”

            Et Lone Ranger, on parle de la dream team de Pirates des Caraïbes (réa/producteur/scénariste/équipe/Johnny Depp) qui faisait ce qui est, littéralement, un “Pirates des Caraïbes en mode Western” (et bon sang ce qu’il est génial ce film !!!!), il n’as pas eu de difficulté, et il était clairement pas difficile a vendre franchement !

            John Carter c’est plus compliqué, car il passait pour du déjà vu (quand t’est l’adaptation d’une œuvre fondatrice qui as inspiré des centaines d’œuvres depuis 1 siècle, forcément…) mais bon le marketing était naze…
            Enfin, suffit de voir la gueule de l’affiche… Et pourquoi avoir nommé le film au dernier moment “John Carter” seulement au lieu de “John Carter of Mars” ? “John Carter” ça parlait a personne, “John Carter of Mars”, au moins tu comprenais vaguement de quoi ça allait causer.

            Tomorrowland était plus un one shot, mais la il sont encore fait plus fort, ils ont juste pas communiqué dessus…

            Moi j’attendais ce film depuis des années (parce que c’était le gros projet de Science Fiction de Brad Bird annoncé vachement en amont et moi ça me bottait), la semaine de la sortie du film, c’est limite si j’ai pas réalisé le samedi qu’il était effectivement sorti.

            Quand je parlais avec des collègues “moi j’attends vachement Tomorrowland” tout le monde me regardais de travers (je ne dirais pas le titre VF…), quand j’expliquais “un film avec Georges Clooney et Hugh Laurie, celui qui fait Dr House”, combien de fois on m’as répondu “mais attends tu te fou de nous ? Si les deux faisaient en film ensemble ça se saurait !”

            Même après que je soit aller le voir au ciné, on été 2 dans la salle pour l’anecdote… Quand j’en parlais autour de moi personne ne savait que ce film existait…

            Après Alita par nature le film était voué a être un film de niche, il as cependant largement battu les projections et prévisions !

            Mortal Engines souffrait aussi d’une distribution limitée… Je l’ai pas vu perso alors que je l’attendais… Mais aucun cinéma a des kilomètres a la ronde de chez moi ne l’ont diffusé…

          • Si si, Lone Ranger a bien eu des difficultés de tournage: le méchant joué par Dwight Yoakam a été remplacé par William Fichtner, le budget a jonglé, Helena Bonham Carter est sur l’affiche alors qu’elle a un rôle finalement réduit… et puis lui et John Carter, c’est du Western…
            Et c’est peu compatible avec des gros CGI et de l’action, ainsi que le coté très dramatique peu compatible avec des tas de suites prévues. Car à la fin de chacun, on a une histoire bouclée.
            Et Tomorrowland, facile: le film vend ce monde que finalement on ne verra jamais hormis dans une pub “Dysneyenne” au milieu du film. Frustrant, surtout pour un large public.
            Et Mortal et Alita (qui sonnent comme des maladies – Angine Mortelle et Alité), c’était vendu sur le nom de Jackson et Cameron plus que sur leurs réals (trop inexpérimentés ou serviles), et c’est du Young Adult like… et ça ne le devrait pas… surtout Alita, trop fourre-tout et manquant de calme.

            Quand on a des prévisions moyennes, au vu du résultat final (peu fédérateur), il est surement normal pour un studio de faire des économies dans la promo. Car à moins d’avoir le nom “fort” d’un réal à mettre en avant…
            Les bénefs se feront alors sur la durée, et le public cible reconnaîtra la qualité du film… Mais ça touchera donc moins de monde.

        • @Forge : L’intérêt financier pour la warner je le comprends parfaitement ^^
          L’intérêt “culturel” pour le public, j’ai un peu plus de mal XD Après c’est purement subjectif, mais pour moi un film Black Adam, on est proche du niveau zéro en terme d’attente. Par contre un Shazam 2 avec Black Adam en méchant, je veeeeeuuuuxxx !!! ^^ Et tu peux tout miser sur le bad guy dans la campagne promo (un peu comme le Joker dans TDK).

          • c’est un reflexe d’amateur de comics.
            A la base, le grand public qui n’est pas rompu à la culture comics en fascicule, puisque c’est l’aspect culturel que tu évoque, n’en a pas plus à cogner d’un film Black Adam solo, qu’une suite à Shazam.
            Ce sera une bonne date et une bonne campagne marketing auprès de cette clientèle (bien plus massive que les lecteurs de super-slips) qui créera leur intérêt pour la chose. Et par voix de conséquence, l’intérêt culturel pour ces personnages et situations. Grand public qui à terme n’estimera pas, au bout du compte, qu’un Black Adam lointain de sa némésis Shazam soit mieux ou pire qu’un Venom sans Spidey….

  3. Ben, à un moment donné, il faudra enfin faire évoluer le personnage au contraire de son modèle comics… et avoir un Billy Batson plus adulte… et possiblement, se passer des jeunes acteurs (à moins que les rajeunissements numériques…) et ne garder que Levi.
    Et pourquoi pas évoluer vers quelque chose proche du Shazam de Kingdome Come ?

  4. Vu le film hier soir. Sympa sans plus, mais pas d’erreur monumental à la BvS ou JL.

    J’espère quand même mieux pour Black Adam.

    D’ailleurs je vote pour un film Black Adam, avec Shazam en antaginiste, ce serait cool.
    Puis Shazam 2 avec Black Adam en renfort.

    • C’est un des points essentiels du personnage de Black Adam : il a été du bon côté, membre de la JSA … au ciné, pas de films sur les super vilains … the Suicide Squad, Deadpool, Venom … bientôt Joker et Morbius … peut-être même Doom si Feige le veut ; Tous deviennent antihéros
      Black Adam n’a pas de raisons d’échapper à la règle ….

      • Malheureusement tu as raison Forge, mais c’est bien comme ça que je l’imaginais ^^ j’ai pas été clair mais je voulais dire un film Black Adam l’anti héro, avec éventuellement Shazam en antagoniste,

        et ensuite Shazam 2 où Shazam et Adam devront s’allier contre une plus grande menace. Surtout qu’un team-up entre un héro comique et un anti-héro ultra sérieux a un gros potentiel humoristique.

        J’en profite pour placer que malgré des méthodes radicales et des phases quelques peu génocidaires, Adam est parfois un anti-héro même dans les comics. Pour moi l’essence de Black Adam c’est un bon roi, tant qu’on touche pas à son pays. Il me fait un peu penser à Magnéto dans le genre.

        Vu le niveau de Shazam, j’espère juste qu’ils laisseront Adam s’amuser un peu avant que Shazam le convainc d’être un bon gars.

    • tu veux dire ?
      Comme Sivana qui rencontre le sorcier, enfant et lui vole ses pouvoirs adulte ?

      le hic, c’est qu’ils ont mis en place deux acteurs pour un seul personnage…

      • Non juste qu’il grandisse à la Harry Potter ou à la homecoming. On l’a vu enfant, ensuite il devient un homme comme dans kingdom come. Cette dualité peut aussi cette intéressante

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here