Le bar de Galactus #1 : The Boys

108

Bienvenue dans le bar de Galactus : chaque lundi, une nouvelle page est à votre disposition pour discuter cinéma, télévision et comics au sens large, loin des univers Marvel et DC Comics. A l’honneur cette semaine : The Boys !

The Boys est une variation irrévérencieuse sur des super-héros, aussi connus que des vedettes, aussi influents que des politiciens et aussi révérés que des dieux, qui abusent de leurs super-pouvoirs au lieu de faire le bien. Les sans pouvoir affrontent les surpuissants dans The Boys, qui nous entraîne dans une quête héroïque pour dévoiler la vérité sur les Sept et le redoutable soutien de Vought.

108 COMMENTAIRES

  1. C’est pas couvert sur ce site la série: The Boys ?
    Pour une fois qu’il y a un truc de super-héros un poil plus recherché que la moyenne des DC ou des Marvel.

    • J’allais le dire. Pour l’instant, j’en ai vu trois épisodes et c’est vraiment sympa à mille lieues du gnan gnan d’un Runaways ou d’un Arrowverse et je parle même pas de la qualité des Fx. Mais bon, il en faut pour tous les goûts.

      • Bah c’est pas la même cible, ni le même matériau de base, haha, ni le même budget ni la même chaine/plate-forme de diffusion.

        Enfin j’ai vu que 2 épisodes pour le moment qui m’ont bien convaincu.
        Mais c’est dingue, comparé à Preacher, on est quand même sur quelque chose de plus solide en terme d’adaptation d’Ennis. Je veux dire par là que pour Preacher on sent qu’ils adaptent un peu comme ils PEUVENT en fonction de leur budget et de la chaîne (on est limite sur du agents of shield avec leur décor unique par saison, loin du road trip du comics… Puis comme c’est sur AMC y’a pas de nudité, alors que ça servirait un peu le propos anti-clérical / puritain d’en avoir), tandis que là The Boys ils adaptent comme ils VEULENT, ce qui fait plaisir. Donc vraiment hâte de voir les 6 autres épisodes !

        • Et ça monte crescendo! Il m’en reste deux et franchement je passe un très bon moment de super-héros/cinéma/humour meta/critique des USA et de notre société actuelle.

          C’est sûr que c’est pas le même public ni le même budget mais cette série mériterait vraiment d’être mise en lumière.

          • Je l’ai fini en 2 jours et franchement très peu de temps faible le format 8 épisodes est très bien sa permet d’éviter les longueurs mais merde que l’attente va être longue

          • Je viens de terminer. Une tuerie mais un goût de pas assez comme ça a déjà été dit. J’ai qu’une envie c’est la revoir tellement il y a des scènes mythiques! Ca va être long oui.
            En attendant, on peut toujours mater Runaways 3…ou pas.

          • Faut vraiment que je mate ça, mes dernières séries se sont révélés assez médiocres ou oubliable (je sais même pas pourquoi je continue Walking Dead). Ca et Chernobyl (rien à voir je sais)

          • Chernobyl c’est une tuerie Chocasse.
            WD, j’ai arrêté depuis un moment aussi. A trop vouloir prolonger le succès en diluant l’histoire, le show en est devenu soporifique.

            @ Forge: Avec la pire actrice ever dedans? 😆
            J’ai rien à faire ce soir. Je vais me lancer dans le premier épisode tiens 😉

          • Personnellement j’ai beaucoup de retards côté série, j’ai toujours pas commencé la casa del papel et stranger things, The Handmaids Tale, frontier alors qu’il y a déjà plusieurs saisons xd

            Et je me faire aussi les dernières saisons de séries comme the last kingdom, The Man in The High Castle, star trek discovery, poldark, walking dead.

            Il me faut aussi commencer des séries avec peu de saisons actuellement comme Titans, Death By Magic,Hanna, kingdom, Maniac 2018, McMafia, Osmosis, The rain, The Widow, The Umbrella Academy. Je sais même pas ce qu’elles valent d’ailleurs, enfin plus ou moins pour une partie d’entre eux. J’ai toujours pas regardé Legion non plus, j’ai peur d’être déçu, je pense pas être le publique, je m’étais forcé par exemple pur american god, et legion-maniac me semblent aller dans le ce délire de fantasmes visuelles si j’ai bien compris.

            Entre les séries, les nombreux livres que j’ai envie de lire et les jeux vidéos je pense pas rattraper mon retard ;D

      • Après c’est un autre style de public. Mais c’est vrai que c’est dommage de ne pas couvrir ce genre de séries, qui sont vraiment de qualité.
        Mais je comprends aisément que du Arrowverse ou du Runaways soit plus opti pour augmenter le nombre de clicks.

        • Le nombre de clicks? Pas sûr. Le dernier article sur Krypton fait zéro commentaire. Le dernier article sur Black Lightning fait zéro commentaire.
          Les derniers articles sur l’Arrowverse ou sur des séries Marvel (MAoS ou Runaways) atteignent à peine les dix commentaires.
          Umbrella’s Academy et The Boys ont tellement de qualités qu’elles dépasseraient facilement ce plafond ridicule. Elles ont le potentiel de devenir aussi cultes qu’un Watchmen ou un V for Vendetta auprès des initiés.

          Après LTH peut pas être partout, ça je le conçois mais si tu lis ce comm, ô grand maître du site, réfléchis à ces arguments: en dehors du plaisir que tu passeras certainement à regarder ces shows, en parler ici pourrait t’apporter plus de visites non?

          MAoS et l’Arrowverse ont ouvert le bal. Netflix a clairement élevé le niveau (au moins au début). Maintenant avec Umbrella’s Academy, The Boys et bientôt Watchmen, on joue clairement dans une autre cour et on a la qualité cinématographique de grands films au profit de séries sur des super-héros.
          C’est dommage de passer à côté.

          • Umbrella Academy et the Boys sont les deux séries super-héroïques tirées de comics qui m’ont donné le plus de plaisir cette année, (avec Doom Patrol) c’est vrai que je trouve ça un peu triste de ne pas les voir passer sur le site, alors que pas mal de séries médiocres (comme the Gifted, Supergirl, Cloak and Dagger…) ne seraient même pas regardées si elles n’évoquaient les univers Marvel ou DC

          • Perso, j’ai vraiment trouvé Cloak&Dagger sympathique, peut-être parce que j’aime les persos depuis tout petit ou peut-être parce que la série a de très bonnes qualités d’écriture des persos principaux.
            Black Lightning, je connaissais pas le perso, je déteste l’acteur et j’ai pas du tout accroché au pilote.

          • C&D, la première saison passait sans être transcendante, mais c’était un poil au-dessus des tarabiscotées Arrow ou MAoS, pour moi … mais la saison 2 est tellement pénible. Limite du MarvelKnightFlix.

          • Moi qui pensais me faire black lightning, finalement je vais juste regarder quelques épisodes… Je regarde plus grand chose en série sh, là j’ai lâché aos tellement la série était devenu lente et pénible à regarder. Hors netflix les séries sh j’ai lâché vu la qualité en général. Par contre the boys me fait de l’oeil depuis son annonce, j’ai un peu peur du côté trash et gore mais on verra bien, je vais la commencer sous peu je suis en manque de bonnes séries ou bons films sh.

          • Du trash et du gore, y’en a pas tant que ça en fait et tant mieux pour ma part. Après ça donne quand même un aspect réaliste à l’utilisation de super-pouvoirs. On peut pas vraiment se prendre des lasers ou un poing à la Superman et en ressortir indemne quand on est humain.
            Fonce pour la série, il y a peu d’épisodes et te connaissant, il y a peu de chances que tu n’aimes pas.

    • en effet ^^ mais en même temps il y a pas d’articles ou quoi pour donc ^^, et je confirme, je connais pas le comics, mais la série envoi du lourd.

      SPOILER – SPOILER

      Bon l’histoire c’est pas très recherché hein, et dommage que l’équipe n’entre pas plus en action ensemble, pareil pour les 7 d’ailleurs, et je m’attendait à vla la baston team vs team mais non… mais vraiment pas mal, effets, perso, même si certains casse pas des briques et je vous parle même pas des blaze hein, black noir, l’homme poisson mdr mais bon, bonne série qui passe toute seul, trop courte même, un goût de trop peu ^^ impatient de voir la saison 2, si elle est renouvelée

  2. Pour le coup umbrella j’ai détesté surment à cause de ellen page que je n’apprécie pas du tout comme actrice mais alors the boys je crois que c’est la meilleur adaptation de comics que j’ai vu. On ressent clairement le respect du matériel de base le budget doit être assez conséquent au vu de la qualité des fx et c’est clairement dommage que cette série ne soit pas traitée sur le site mais malheureusement comme beaucoup d’autres projet, mais clairement mettre en avant cette oeuvre ne peut être qu’un plus quand on traite des adaptations de comics au ciné/tv.

    • Mouais, cette série a été vendue comme super trash, ça va j’ai vu pire. Et à partir de l’épisode 4 ça devient tellement chiant, les mêmes défauts que les séries Netflix/Marvel ou Umbrelle Academy. Donc malgré tout, je reste sur Doom Patrol en meilleure série super-héroique de l’année. Et la déconstruction du super-héros, c’est devenu un truc bankable aussi, et j’avoue ne pas être fan de ça. Après, les acteurs sont très bons et le budget amène de bonnes scènes d’action trop rares. Ca sera toujours mieux que des merdes comme The Gifted ou Legends of tomorrow mais ça m’a clairement pas touché.

      • j’adore tes interventions Fr
        dès l’instant où tu dis que c’est à ch***, ça me donne envie. c’est comme si c’était un gage de qualité presqu’automatique …

      • Tu as tout regardé Fr? Je n’ai certainement pas regardé The Boys pour son côté super-trash (ou pas), j’ai plus quinze ans.
        Mais niveau réalisation, jeu d’acteur, effets spéciaux, bande-son, histoire et scenario, on est clairement au niveau d’un film de SH voire même largement au-dessus de la tambouille Marvel/DC de ces deux dernières années.
        Et c’est tellement plus qu’une simple déconstruction de SH. Rien que le choix de l’acteur du Mesmerizer devrait te faire comprendre que ce show est bien plus que ce que tu dis.
        Enfin c’est mon avis.

        • J’ai trouvé que ça allait clairement au-delà du trash, parodique et débile vendu par la BA. Y a un fil rouge vraiment intéressant à dérouler. J’ai l’impression que quand on parle de déconstruction du genre super-héroïque, y a directement l’exemple Watchmen qui vient à l’esprit et qui invalide toute autre tentative. The Boys choisit une voie différente pour le faire mais elle en est pas moins valable.

          Et puis, c’est moins chiant que les Marvel Netflix, le rythme s’en approche dans les 2 premiers épisodes mais ça accélère nettement ensuite. Pour preuve, il suffit de prendre le nombre de persos (bien) traités en peu de temps. C’est une caractérisation efficace et distinctive, chaque perso apporte un éclairage différent à ce qu’est un super-héros dans cet univers.

          Le cast est presque sans défaut en plus, je crois ne jamais m’être fait la réflexion que tel acteur ne collait pas à son rôle.

        • Ah moi non plus mais tout le monde me disait que le comics est ultra trash donc j’avoue que dans la série, à part quelques scènes très gores et un doigté d’homme-poisson, c’est pas non plus hardcore. Sinon, oui j’ai tout vu et comme j’ai dis, je trouve que ça patine beaucoup à partir du 4-5. Le début était tellement fort que je m’attendais pas à ce que ça stagne. Je suis d’accord avec toi sur tout ce que tu dis notamment le jeu d’acteur, les effets spéciaux, c’est juste que ça m’a ennuyé. Bien que le propos de la série soit intéressant, d’ailleurs un fan hardcore du MCU qui regarde cette série,ça va lui faire un choc tellement il y a de la profondeur et de la complexité. C’est bien construit,c’est sûr mais par exemple l’histoire d’amour entre Hughie et Stella prend trop de place.

          Par contre,cette série fait comprendre une chose : au final, les super-héros DC ou Marvel, c’est n’importe quoi quand on y pense. Car dans la réalité, c’est évident que des vrais super-héros se comporteraient comme ceux de la série vu le nombre de cyniques et de tordus. Et que de ce point de vue, c’est probablement la série la plus réaliste sur ce sujet, tout comme c’est ridicule d’admirer et d’encenser des super-héros soi-disants « parfaits ». C’est la déconstruction du super-héros,je suis pas fan de ça mais la série reste supérieure au MCU, c’est certain.

          • Elle montre surtout quelque chose d’encore plus vrai à propos de notre monde : il n’y a pas les tordus d’un côté et les gens sains de l’autre; le système et les circonstances de la vie rendent les gens sains tordus. Les cas de Queen Maeve ou encore Butcher sont très parlants à ce sujet.

    • Je pulsoie la communauté réclame The Boys , il faut dire qu’il y a tellement à raconter avec cette série et d’un autre coté on a des articles pratiquement vide (Krypton , Swamp Thing ….) sur des séries que pratiquement personne ne regarde et qui n’ont aucun impacte sur le genre héroïque .

  3. Excellent exposé de ce à quoi les supers ressembleraient s’ils existaient pour de vrais. Merchandising, cynisme, débauche, et dégâts collatéraux. Je ne connaissais pas le comics, et je le regrette désormais.

  4. Bonne initiative LTH !

    J’ai dévoré la série perso, et c’est pour moi l’une des meilleures dans le genre SH.
    – Niveau réalisation je sais pas comment ils font mais on dirait clairement un rendu ciné, et du bon ciné.
    – Niveau intrigue ça se tient, c’est haletant, pas de longueurs importantes, et ça donne clairement envie de voir la suite.
    – Les personnages sont géniaux, mention spéciale pour Homelander (Lucas Hood forever <3) et Butcher (Eomer le plus bg du Rohan) et la Starlight toute mimi !

    Je connais pas du tout le comics de base mais d'après ce que j'ai lu ça s'en éloigne pas mal mais bon, en tant que profane, je me contenterai d'une bonne série à défaut d'une bonne adaptation et ça en est une. Les FX sont de qualité, j'aime le côté trash, très cynique et en même temps je pense qu'on se dit tous que cette vision d'un monde avec des SH est plus proche que celle de Marvel ou DC si demain des gens avaient des super pouvoirs…

    Si je devais noter cette première saison je lui mettrai un bon gros 9/10 ! (-0.5 pour le cliffhanger abusé de fin de saison, -0.5 pour les FX sur Ezekiel qui n'étaient pas ouf)

    • +1 Watcher! J’ai adoré ce Homelander qui n’est pas que cette critique de Superman/Captain America ni que une pourriture. J’ai beaucoup aimé ce traitement non -manichéen des persos. On arrive à te faire apprécier Homelander et l’Homme-poisson et à trouver Butcher égoïste et monomaniaque.

      Beaucoup aimé aussi Frenchie qui est juste excellent en VO.
      La scène de Homelander sur Rock the Casbah, la scène de l’Homme-poisson sur du Spice Girls, le fait d’avoir pris Haley Joel Osment pour jouer un acteur sur le retour, …il y a tellement de choses à dire sur ce que j’ai aimé dans cette série que j’en ferai un pavé imbuvable.

      Je lui mettrai largement un 10/10. Juste que ça fait chier ce cliffhanger et qu’on veut la suite…tout de suite!

      Que ça va être dur de retourner à Supergirl derrière ça…

      • « Que ça va être dur de retourner à Supergirl derrière ça… »

        Mais tellement ! Je viens de me taper une aprèm/soirée sur les 8 épisodes d’un trait ! C’est juste ouf ! Il y a tout ce qu’il faut et au bon degré ! On est à des galaxies de ce que propose la CW !

  5. Oh les gilets jaunes héroïques ont réussi, leurs revendications ont été entendu 😀 . Clairement c’est la meilleure série sur des super héros ( Doom Patrol et Legion sont plutôt appart ) qu’on a eu depuis le début de ce « Golden Age » .En fait je vais faire un parallèle avec le Manga My Heros Académia mais The Boys c’est sa version censuré (Homelander vs All Might ) .D’ailleurs les deux traitent de l’impacte des héros de masse sur une société (même si le manga est bien sur plus bienveillant ) .Sinon oui Homelander est pour moi le star de cette saison il éclipse the boys c’est limite Joffrey Barathéon avec les pouvoirs de Superman et la fameuse scène de l’épisode 4 et à la foie flippante mais tellement bien joué .Après le grande intrigue de la série est aussi là pour ne pas perdre les fans hardcore des super héros (je ne veux pas entrer dans les détails c’est spoiliant et j’ai envie pour tout le monde découvrir la série) . Bref The boys c’est le contre pieds de tout ce qu’on a eu de bienveillant et politiquement correcte depuis des années (quoi que Snyder nous avait prévenu ) et sa marche quoi que je ne suis pas contre l’idée d’avoir des héros dont on peut y croire .

  6. le tournage de Jupiter’s Legacy est en bonne voie.
    Josh Duhamel a vraiment de la gueule en Utopian.
    Entre the Boys qui manifestement remporte de bons suffrages, jusqu’à Umbrella Academy, en passant par des Titans ou des Doom Patrol, la barre est désormais placée suffisamment haute pour capter pourquoi Marvel doit écarter des JJ ou des Iron Fist aux profit de séries sensées bénéficier du savoir faire de Marvel studios.
    Il faut désormais regarder DD, Punisher, Arrow ou Supergirl avec une certaine forme de nostalgie, et je souhaite beaucoup de courage aux futurs Ghost Rider ou Hellstrom qui partent forcément avec une forme d’handicap …

    • C’est sur qu’aprés avoir vu Doom Patrol , Legion et maintenant The Boys on ne peut que souhaiter la mort des séries produites par des chaines conventionnelle .

      • quel besoin d’être si excessif ?
        Je ne l’ai pas été, moi.
        c’est plutôt enthousiasmant de voir que les séries ont une volonté de tirer vers le haut. Surtout lorsque le cinéma du Genre ne le fait pas nécessairement, lui.
        et c’était plaisant d’avoir toutes ces premières adaptations de super-slips … qui ont fait leur temps, rapidement, d’ailleurs.

        PS : je ne l’ai pas encore, vu, the Boys … dans quelques jours.

      • C’est un peut facile de dire ça maintenant, quand on sait que c’est grâce à des séries comme arrow and co (conspuée aujourd’hui par tous … y compris moi) qu’on a toutes ces séries SH actuelles. Il faut donner à césar, ce qui appartient à césar: sans le succès de ces dernières, tu n’aurais jamais eu les séries que tu as cités au dessus.

        • pas vraiment depuis la création de la télé il y a eu des séries super héroiques .Des premier Superman et Captain Marvel (Shazam) en Noir et blanc en passant par le Batman des années 60 la Wonder Woman des années 70 , le Hulk des années 80 pour revenir a Superman avec Lois et Clark puis Smallville .Ce n’est pas parce que nous vivons une époque ou nous en avons en quantité absurde qu’ils ont ouvert la voix .

          Par contre je t’avoue que ces séries ainsi que les derniers films facilitent le travail de déconstruction des super héros .Ah si seulement Watchmen était sortie 10 ans plus tard

        • Arrow saison une a quand même une meilleure réalisation, histoire et de meilleurs effets spéciaux ( j’avoue c’est pas comparable mais bon) que toutes les series l’ayant précédé. Et non je n’ai jamais dit qu’elle avait ouvert la voie mais que c’est grâce à elle que les superhéros sont moins ridicules à la tv.

          Tu avoueras qu’il est quand même plus intéressant de déconstruire des personnages appréciés que des guignols en collants

  7. Il était temps qu’il y ait enfin cette fameuse Page réservée au tas de prods impossible à traiter en articles ici…

    Bon, pour The Boys, tout ce qu’il faut dire… c’est que dans le comic, l’industrie super héroïque se confond avec celle millitaro-industrielle (rappelons l’existence de certaines BD propagandistes)…
    Et c’est ce côté politic-fiction ultra documenté qui est le plus savoureux au final (avec aussi les histoires personnelles de Butcher et Hugie), plus que le côté sarcastique gore, façon stars arrogantes qui se prennent pour les « vrais » héros, et qui font tout ce qu’elle veulent.
    – enfin, sauf pour l’équipe « Super Pépère » (car il faut bien qu’il y en ait là dedans qui soient Vraiment Vertueux). Équipe qui mérite aussi d’aparaître dans ce show –

    Si la série tv arrive au même niveau que le comic, en ne se reposant pas juste sur de la parodie méchante… Tant Mieux !

    • …par contre: « Le Bar sans Nom », ça aurait pas été meilleur comme titre (même si c’est déjà pris… et plein de « Tarés Maléfiques ») 😉
      Plutôt que nous faire croire à chaque fois, pendant 2 secondes, qu’il s’agit d’une news sur l’intégration de Galactus dans le MCU ? 🙂

      Bon ben, comme tous les bars… on verra combien de temps ça tiendra (le nombre de visiteurs, la conjecture, etc…).

  8. Super idée ce bar de Galactus !
    J’ai adoré la série the Boys, pourtant fan du comics dont ces 8 épisodes sont une version édulcorée, et bien moins trash. Je suis très satisfait du résultat, du choix de tous les acteurs (même si on sent la présence de Simon Pegg un peu forcée vu l’intérêt tout relatif, il n’est là que pour le clin d’oeil puisqu’il avait servit de modèle -physique- au Hughie du comics) et de la qualité des FX. Hâte de la saison 2 😀

  9. C’est clairement une série qui mérite son nom sur le mur de la LTH !
    Tres bien écrit, des personnages iconiques avec de bon développement, de l’alchimie, et des scènes actions qui marque.
    Vivement la saison 2

  10. Merci LTH pour avoir répondu à la demande populaire 🙂

    Très bonne série, je viens de la finir aujourd’hui. Cette saison 2018/2019 a clairement été un tournant pour les SH en série entre les adieux aux historiques (arrêt de Marvel-Netflix, annonce de l’arrêt d’Arrow) et l’arrivée de la nouvelle vague (Titans et Co, The Boys, l’annonce des séries Disney +)

  11. J’attends la réponse de Netflix sur l’adaptation de Jupiter’s Legacy qui montre avec peut-être plus de finesses les dérives du Star System auprès des super-héros.

  12. hoho, comment il est fort pour faire en sorte que la série perdure, le Barry Eric Kripke … si y a une saison 3, ce sera pour y placer l’arc Herogasm !

  13. Pas grand chose à voir avec The BOyz mais vu qu’on est dans un bar, j’imagine que le HS sera plus toléré:
    Quelqu’un a vu ce truc immondissime qu’est Saint Seiya sur Netflix? A côté Shane Black et Zack Snyder sont des dieux de la fidélité au matériel de base…
    La critique et les fans sont unamimes pour dire que c’est à vomir. J’ai jamais vu ça depuis Dragon Ball Evolution. Je me demande ce qu’en penserait la génération la plus jeune

    • Moi, je l’ai vu en VO (donc en VA) :
      Points positifs :
      – De bons graphismes.
      – Une animation fluide.
      – Quelques personnages comme Monsieur Égout.
      – Jabu et ses potes.^^

      Points négatifs :
      – La bande-son, c’est vraiment dommage.
      – Des décors pauvres.
      – Certains détails dans les combats (attaques molles et réutilisation sans aucune variation).
      – L’histoire va beaucoup trop vite.

      Bilan : Malgré certains choix douteux, KOTZ se laisse regarder sans déplaisir et j’attends de voir si la suite de la saison libérera le potentiel de ce reboot.

      • De bons graphismes et une animation fluide???
        Tu es le premier que je lis qui dis ça. Pour le coup, tout le monde, moi y compris trouve ça très moche et hyper raide en animation. On dirait de la PS2 sans exagérer. o_O

        • J’ai l’habitude de regarder des animes en CG et je n’ai pas été horrifié par ce que j’ai vu dans KOTZ.^^
          Ajin, Baki, Houseki No Kuni, Kado, Souten No Ken, SW Rebels, etc.

    • Un grand bravo à ceux qui ont réussi à regarder.

      Moi la seule bonne chose que m a apporté cette immondice c est que je me suis rematte les arcs chevaliers d or et hades.

      Tiens d ailleurs j y pense faut que je me télécharge dbz evo. Qui sait peut être qu’ après une soirée arrosée je le regarderai pour la première fois

      • Perso, regarder l’arc Hadès en anime, je l’ai fait une fois et ça m’a suffi.
        Si je dois vraiment regarder un arc en anime, ce serait celui d’Asgard et de Poséidon.

        • @4ev pareil que Captsubasa pour le coup, chapeau à toi. Et en plus tu as trouvé ça beau. Je n’ai vu aucun des animés dont tu parles à part Sôten no Ken (il n’était pas en CG horrible à moins qu’il y ait eu une suite) mais sincèrement, je n’ai jamais vu quelquechose d’aussi moche depuis la PS2. Après tant mieux pour toi ^^

          @Captsubasa: J’ai pas réusi à passer l’épisode 3 et jamais plus de 5 minutes de DBZ Evo…. même après une soirée arrosée 😆

  14. D’ailleurs j’espère que dans ce bar on traitera de Tenet le prochain Christopher Nolan qui vient de débuter son teaser exclusivement pour les spectateurs qui se sont déplacé pour le Spin off de Fast and Furious .Très beau moyens de promouvoir le grand écran qui commence à souffrir à une époque ou on jure que par internet et le streaming .(quoi que stratégiquement parlant ils auraient peut-etre du faire ça pendant un des films de la Warner comme IT voir même Joker) .

  15. Et de 7 épisodes !

    Vraiment une chouette adaptation qui détourne le matériau de base pour vraiment se l’approprier en abordant certains sujets de manières plus subtiles que dans le comics.
    Assez chouettes aussi de rendre les Seven aussi salauds qu’humains (dans mes souvenirs ce sont tous des pourritures dans la bd, non ?).
    Puis ça manque clairement pas de budget, que ce soit sur les costumes ou les scènes de foules (la course, ou l’événement chrétien), ça change de low coast de Preacher.

    SPOILERS
    Je me demande comment les choses vont suivre résultat. Comme la team est déjà révélé au grand jour. Que Starlight sait déjà pour Hughie, etc. Ca va se jouer en mode guerre froide quoi.
    Mais hâte de voir les combats qu’ils pourront nous servir dans la saison 2 quand nos Boys utiliseront le compound V ! Puis avec du nazi et du super-vilains ! ! !
    FIN

  16. Je n’ai jamais lu le comics d’origine, après pas surprenant je suis loin d’être un connaisseur lisant un tas de comics mes lectures sont très éparses. En tout cas cela m’a fait grandement penser à l’escadron suprême de marvel, une version de la ligue des justiciers revisité et j’avais adoré. J’ai pas mal aimé cette saison que je me suis regardé en une journée mais je reste sur ma faim.

    Le tout est bien réalisé, les costumes sont beau, le trash est bien utilisé, les effets spéciaux sont bon et certaines scènes sont belle, les pourritures dans cette série sont humains(avec un thème d’une société qui au final les écrase et semble en avoir fait les pourritures qu’ils sont devenus)…..mais je n’ai pas eu de scène ou je me suis dit ouah. On sait ce qu’ils sont, c’est plus le côté humain de ces personnages qui m’a fait accroché que le reste. On a plus ici une saison d’introduction j’ai l’impression, car bon impossible de lutter de front contre ses monstres… Je m’attendais limite à ce que

    SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER

    hughie finissent à la fin de la saison avec des pouvoirs, histoire d’avoir une chance minime contre eux. Car à ce stade leur équipe est totalement dépassé, on le voit avec la scène finale ou billy le boucher apprends la vérité. J’espère des combats de super bientôt, je pense que c’est ce point là qui m’a manqué dans cette saison, un ennemie de taille pour les septs. Oh protector est intouchable, mais actuellement dés qu’un super pointe le bout de son nez ils n’ont plus qu’a s’enfuir….Le combat est totalement déséquilibré malgré que tous les super ont un point faible, comme translucide.

    • Spoiler..

      Même homelander a un point faible (on en parlera sûrement plutard). Et tous les supers sont pas des salopards. Dans les comics, l’équipe de butcher se fait aider de temps en temps par une équipe dont j’ai oublié le nom ( flo en parle au dessus )
      Mais l’equipe de butcher est plus ou moins deja complète et il n’y a que kimiko qui est une super si j’ai bien lu ( après je ne lit pas depuis longtemps donc….)

    • Squadron Supreme c’est une excellente référence, et si ça verse moins dans le gore, l’ensemble me paraît finalement beaucoup plus acerbe que the boys vis à vis des supers. Mais comme on peut rêver pour voir Marvel l’adapter, il faut se contenter de garth ennis (d’ailleurs j’adorerai voir son Darkness adapté, ça serait une telle tuerie)

      • la version Supreme Squadron était le reflet JL antagonistes des Avengers là où Supreme Power était une sorte de prototype aux Seven.
        Je pense que Translucent a été inventé pour minimiser les confusions de super puissance de Homelander et de Jack from Jupiter, écarté pour le besoin de cette saison 1.
        On note d’ailleurs de petites différences pas si anodines. Dans le comics, the Deep est un colosse résistant aux hautes pressions avec un casque de scaphandrier sur la trombine, là où dans la série, c’est un ersatz smallvillesque d’Aquaman (plus facile de rendre la pareille à Starlight avec un bôgosse, que de la faire abusée par un grand black – d’ailleurs c’est A-Train qui est devenu le black, dans la série.)

        J’ai également noté un petit truc dans la VF : l’arrivée de Starlight est conséquence du départ en retraite du « Porteur de flammes » là où à deux ou trois reprises, on évoque « la Torche », notamment pour l’assassinat de la famille de Mallory … Qui avait capté qu’il s’agissait en fait du seul et même perso, Lamplighter ?

        PS : ça serait marrant que Marvel studios bypass les risques de procès en adaptant le Supreme Squadron … ça inciterait Warner à leur rendre la pareil, en livrant une version live des Americans, avec Commander, Storm-God, Tank-Man, Titan et Hornet…

  17. Excellente première saison !
    Bien rythmée, bon format que ces 8 épisodes que j’ai fait d’une seule traite avec un besoin addictif de savoir comment ça allait évoluer ensuite.
    A la fois très fidèle à la trame de ce punk de Garth Ennis, avec suffisamment de différences sensibles pour avoir envie de relire le comics.
    En dehors de Simon Pegg, pas en place, les autres acteurs sont très appréciables. Karl Urbans réussi comme dans son Judge Dredd là où je fini par me demander s’il est bien nécessaire qu’il aille fanfaronner dans un MCU. Ok, en terme de visibilité auprès du grand public, mais en terme critic, ça ne le sers pas. bref.
    C’est pas si trash que j’aurais pensé, mais du coup, ça passe plutôt bien, et certainement auprès du plus grand nombre.
    Et surtout un Homelander, qui se construit doucement et sûrement, bien interprété, qui donne sens au fait qu’en un film de 2h consacré à un super slip, on n’a le temps de n’avoir qu’un méchant qui est méchant parce que c’est le méchant là où, comme pour le Caïd dans un autre registre, c’est en série qu’on a de véritablesméchants avec des motivations plausibles.

    une réussite de plus. Et une envie de se dire que c’est dans ce genre de format de 8 ou 10 épisodes que le Genre s’épanouit, bien plus qu’au travers d’un opus grand écran tous les trois ou quatre ans.

    • vu la série en vo je confirme qu’on a pas ce problème de nom .C’est bien Lamplighter le responsable . D’ailleurs d’après ce que j’ai fais comme recherche sur ce Comics la série est bien meilleur car de tout ce que je lis c’est juste un comics trash avec des super-enfoiré dedans .La ou je trouve que la série propose une vraie lecture sur la société de super héros . J’aime aussi le fait que The Boys n’ont pas de pouvoir la scène ou frenchie pense que Homelander est sur leurs trace et assez intense et fait qu’on ressent toute la menace du personnage est toute l’ampleur de ce que The Boys affronte .Sinon j’attend la retranscription de l’ecole Xavier dans cette univers sa risque de bien choquer .

      • Cool que tu aies apprécié. On est très peu à ne pas l’avoir fait . Cette série est la seule qui m’a donné envie de la revoir une seconde fois ^^

    • Two-Face (The Dark Knight), Killmonger (Black Panther), Magneto (X-men: First Class), Zemo (Civil War), ou encore Glass (Incassable) démontrent qu’on peut avoir des antagonistes bien écrits au cinéma aussi. Tu me diras, la plupart de ces films durent plus de deux heures… 😛

  18. Fini ce soir.
    Petite déception sur ce dernier épisode. Je m’attendais à un peu plus d’actions et de rythme.
    Puis on laisse un peu toute la team des Boys en plan pour se focus sur Butcher les 15dernières minutes ce qui est dommage (à mon goût).

    Changement bien venue par rapport au comics que sa femme soit toujours en vie (et donc le fils d’Homelander aussi)… Mais je me demande si tout ça va pas tourner court au début de la saison 2, en mode Homelander bute les deux devant Butcher et s’amuse ainsi à se crée un Némésis, pour le plaisir.

    Mais bref, j’ai eu l’impression que cette saison 1 était une grosse mise en bouche (de qualité !) pour prendre ses marques en tant que spectateur et pour que le Kripke s’approprie les personnages. Maintenant faut que ça envoie en saison 2 !

  19. (attention spoilers)

    Il ne m’aura fallu qu’un court pitch de la part de mon compère amateur de comicseries pour me convaincre de m’essayer à The Boys, il ne m’a fallu qu’une nuit pour tout voir (en VF, ça fait bizarre d’entendre les Avengers dans la bouche de psychopathes sanguinaires). Purée ce que c’était bon ! A revoir en VO maintenant.

    J’avais peur que la critique sociale soit bourrine, que le trash soit exagéré ou que l’univers et les personnages soient aussi loufoques qu’Umbrella Academy, mais que nenni. Au-delà de quelques rares maladresses d’écriture (quand le protagoniste se moque de ses propres goûts, Butcher dont le cynisme fait parfois forcé) que seules un pinailleur comme moi pourrait relever, le tout est une véritable bouffée d’air frais dans un monde complètement saturé de séries et de films super-héroïques. Faire des super-héros les principaux antagonistes peut sembler simple sur le papier, mais ça demande une plume et une vision subtiles ; ça doit être atrocement difficile de créer des personnages réellement complexes qui ne virent pas dans la caricature grotesque et facile.
    Homelander est absolument fascinant et brillamment interprété. C’est le pire monstre qui soit : un escroc obsessionnel, machiavélique, cruel, imprévisible et inarrêtable, sous le parfait déguisement du parfait boy-scout américain. La performance d’Antony Starr est exceptionnelle et vaut le coup de regarder la série à elle seule.
    A-train et Translucide font pâle figure, à côté de lui, mais leur rôle est tout autre. Quant à l’Homme-poisson, c’est très certainement la meilleure blague du show.

    Le côté moralement discutable des agissements des Boys n’enlève rien à la grande sympathie qu’on éprouve pour leur cause, étant donné l’ampleur de l’horreur que représentent Vought et les Sept (on notera encore une fois que les forces de l’ordre sont de parfaites incapables). La transformation progressive du protagoniste, de victime à criminel endurci, est savamment réalisée (et le casting est parfait). Urban est crédible dans son rôle de badass cynique et torturé, et sait se montrer touchant lorsqu’il le faut. Le français distille suffisamment ses clichés au fil de la série pour qu’on n’en tienne pas rigueur, mais tout de même… la cuisine, le romantisme, les bises, les blagues sur le fait qu’on ne peut pas lui faire confiance… bref. La Crème est aussi très attachant.

    Quant à Stella (adaptation assez réussie du nom « Starlight », contrairement à celle de « The Deep »), je crois bien qu’il s’agit du seul personnage un peu lambda, toutefois nécessaire pour apporter la lueur d’espoir sans laquelle le show perdrait beaucoup de sa saveur.

    LA scène d’anthologie qui restera très certainement parmi mes plus grosses claques de l’année (avec l’inénarrable « Avengers : Assemble » d’Endgame) est sans conteste la scène de non-sauvetage de l’avion. Visuellement impressionnante, terrible de par son réalisme cruel et déchirant, tout à fait politiquement incorrecte, intense, logique, toujours auréolée par la performance hallucinante de Starr… c’est un fantastique contrepied à Superman Returns, ainsi qu’une leçon de style à BvS et sa scène de la bombe au parlement.

    Que dire de plus, à part vivement la suite ?

  20. La dernière fois c’est The Umbrella Academy dont ont parlaient en bien, et pourtant ça ne l’a pas autant été pour qu’une page soit crée exclusivement, une bonne initiative.

    Ne connaissant le comics que de nom ça fut une bonne surprise à nouveau comme TUM, une excellente vision que serait le monde super-héroique et plutôt réaliste. Je pense notamment à la scène de l’avion, où le plus gros enfoiré de la série – The Homelander – passe à la fois pour l’enflure qu’il est mais aussi démontre du réalisme du show.
    La plupart sont des enflures mais ils ont des raisons derrières, hormis Translucent et Black Noir où ils ont peu été développé.
    Du côté des Boys, Butcher n’est pas évidemment le héros, mais plus l’anti-héros par rapport à eux, tantôt rationnel tantôt obsédé et dérangé. Hughie après est le typique « New Guy » mais sa relation avec Starlight est assez bien développé. Frenchie est plutôt bon même si on a du mal des fois à comprendre son français et puis au début il m’a vraiment fait pensé à un perso sorti de Banlieue 13.
    Mother’s Milk reste assez oubliable parmi es 4.

    Avec un super rythme de 8 épisodes, un talentueux cast, une réalisation dans le style qui porte plus au ciné qu’à la série comme TUM et les séries DC Universe dernièrement, The Boys est ce qui se fait de mieux en ce moment en terme d’adaptation de comics.

  21. Fini hier.

    Pas un chef d’oeuvre, mais clairement excellent. J’ai passé un super moment. Pile la satire burlesque et noir sans grande prétention ou ambition que je désirais voir. Et même avec un peu plus de drama et d’émotionnel que dans le comics (un peu comme Doom Patrol cette année), ce qui n’était pas pour me déplaire.
    Au delà des FX de franches qualités, la liberté totale jouissive des scénaristes, cette photographie visiblement volontairement ‘Snyderienne’ (?)… J’ai surtout été subjugué par son casting et ses personnages.

    Je dois avouer que l’Homelander d’Antony Starr est clairement un des personnages qui va le plus me marquer cette année. Cette écriture, cette interprétation, ces tiques de faciès et ce regard puissant, ce sens des faux semblants… Il m’a clairement subjugué.
    Et le second sera clairement le Frenchie de Tomer Kapon. Pile comme son homologue, absolument à découvrir en VO (ce vrai faux accent français était légendaire), et s’avérant être le plus construit et réussi de l’équipe, car c’est vraiment celui qui pour moi m’a fait vivre le plus d’émotions, de rires, et d’attachements. Même si le Butcher de Karl Urban a son lot de charisme, pour le coup c’est à mes yeux le Frenchie qui gagne haut la main.

    Par ailleurs je noterais que j’ai vraiment été agréablement surpris qu’autant de personnage ai autant de développement, je ne m’attendais même pas à ce les Sept soient autant tous bien développés dès le début. Cela donne vraiment de l’espoir pour la suite.

    Mention au personnage de Deep aussi, qui a clairement les deux scènes les plus à mourir de rire de l’histoire de la télévision. 😆 😆

    Bref, vivement la suite !! 😀

  22. ça fait du bien d’être d’accord avec 90% des com

    Enfin une série qui fait l’unanimité..

    Je connaissais pas le format papier mais je crois que cette série arrive a point nommé surtout peut ceux lassés des gimmick autour des SH…

    J’aime tellement de choses dans cette série.

    -le trash et le gore ne sont pas gratuits mais servent le propos

    -le réalisme, le coté létal , l approche brut et terre a terre

    -le multiple point de vus et dilemmes

    -les multi niveaux de lecture et divers prismes par lesquels ont peux regarder la série : l Amérique, le faux puritanisme, l hypocrisie, la com, les apparences, les réseaux sociaux, le deuil, les pulsions sombres, le subconscient, relation parents enfants, l égoïsme, les paradoxe débile autour des super héro, les média, le lobbyisme, l’ambition, l héritage, les compromis, le fourvoiement, l’échelle sociale, la religion et son interpretation etc … bref ça foisonne de tout et ça le fait avec tellement de pertinence!

    -puis les hommages ou parodies d’un tas de scènes de film de SH.
    -puis ce caste ….
    -puis ces fx et ces scènes d action .. c’est efficaces et sans faire du rabattage ou du destruction porn inutile

    franchement bravo

    Une vrai bouffée d’aire

    Je mettais Daredevil et Punisher (juste les saison 1) au sommet des séries de SH … ah bah punaise ils rétrogradent loin derrière ce bijoux

  23. J’ai commencé le 1er épisode, le moins que l’on puisse dire c’est que ça met directement dans le ton !
    En tout cas j’ai pas eu un seul retour négatif.

  24. La série est vraiment bonne, c’est sûr, mais je trouve qu’elle manque de « moments ». Paradoxalement, tout roule, tout est très propre, j’ai été que très rarement excité ou impressionné parce que je voyais. Évidemment, je suis pas resté insensible au truc, tant les thématiques, les personnages et les scènes sont efficaces mais c’est justement cette efficacité qui me pose problème. Le seul « moment » vraiment brillant de la série, qui fait vraiment quelque chose, c’est la toute fin du dernier épisode, qui, je trouve, est vraiment exceptionnelle et renferme exactement tout ce qu’a construit la série.
    Aussi, j’ai pas eu le temps de lire tous les commentaires, j’ai du mal à voir vraiment ce qui nourrit autant d’éloges. Tout est très bien maîtrisé ( la réal reste relativement classique par contre ) et les thématiques sont intéressantes mais j’ai l’impression que la série est surtout appréciée relativement aux autres séries ( type Arrowerse qui, de toutes manières, ne peuvent pas faire face à The Boys ). En voyant certains commentaires saluer la maturité du truc, je m’attendais à beaucoup plus, surtout quand je voyais le warning +18 au début des épisodes. La violence est violente par son réalisme et c’est très intéressant mais si on salue cette maturité parce que la série parle de politique et de problème philosophique, je croie qu’on fait plutôt face à un malheureux effet de comparaison. Des séries qui abordent ces thématiques, ça ne manque pas. Certes, tout l’intérêt est d’y injecter du super-héroïque mais, personnellement, je trouve que la série arrive très bien à faire son mélange dans les premiers épisodes, lorsqu’il faut poser les bases, mais se perd un peu au fur et à mesure ( sans que ce soit mauvais pour autant, puisqu’on peut aussi y voir une symétrie avec l’évolution du personnage de Hughie ). Dans le genre série avec une esthétique, de la réflexion, de la maturité, je trouve Daredevil nettement au-dessus, même si ce sera sans doute moins rythmé.
    Par contre, je pense que regarder la série en tant que citoyens des Etats-Unis d’Amérique doit vraiment rendre la chose exceptionnelle !
    Bref, tout ça pour chipoter, forcément

  25. Bon ben fait chier, je savais que j allais adorer et que j aurais du me retenir (comme je le fait pour légion), parceque voilà, maintenant je bouillonne en attendant la suite.

    Bon pour moi clairement la série SH ou j’ai le plus pris mon pied à égalité avec heroes (s1) …J attend de voir sur la longueur 🙂

    Et dire qu il va y avoir watchmen, qui sera une tuerie #kiff

  26. Du SH haut-de-gamme !
    Si Marvel et CW voulaient bien y jeter un œil et porter une attention particulière à tout ce qui touche au personnage de Starlight: c’est comme ça qu’on aborde le féminisme avec justesse et qu’on évite d’être lourdingue.
    Mention spéciale au simili-viol subi par The Deep, qui permet d’inverser le rapport agresseur/victime en nous montrant un homme subir une agression sexuelle par une femme. Intéressant pour la prise de conscience que ça peut susciter, et suffisamment rare (une première ???) pour être noté. GG !

    Grosse déception du côté de la cause animale par contre : The Deep, LE super-héros défenseur des animaux (et qui les défend avec sincérité et ardeur en plus !), qui se contente de sauver un seul dauphin ici et un pauvre crustacé là ? Difficile d’imaginer qu’avec ses capacités sur-humaines il ne puisse secourir guère plus d’animaux qu’un simple activiste humain. Décevant ! Gros raté également au niveau de la façon dont il communique avec eux. Un peu plus de réalisme aurait été appréciable. Dommage…

    • Effectivement, The Deep est une excellente réussite sur certains points et sur d’autres assez décevant. Sur la défense des animaux, son pouvoir avec les animaux il est trop tourné au ridicule dans cette saison. Alors que le reste est top, on le déteste dans le premier épisode, on a pitié de lui ensuite en se rendant compte que finalement c’est pas un type mauvais au final. Juste un mec paumé qui dans un certain environnement a perdu la notion du bien. Le féminisme est du coup d’autant mieux traité ici, avec en face un homme qui a de multiples facettes et n’est pas un vulgaire connard regardant avec arrogance toute personne de sexe féminin avec donc une femme bien pensante et un juste un minable en face.

      The Deep est donc devenu l’un des personnages que j’ai le plus apprécié dans cette série, si seulement ils pouvaient lui donner plus de sérieux avec ses interactions avec les animaux marins. Il est tellement tourné au ridicule, j’ai ressenti une parodie anti vegan dans ces scènes comique.

      • En effet Angyo. Je crois bien que chacune de ses interventions vis-à-vis des animaux est tournée en ridicule (un traitement qui rappelle celui d’Aquaman il fut un temps. Dommage de voir ça se répéter en 2019.). D’ailleurs je viens de me rappeler qu’il échoue dans chacune de ses tentatives et finit par causer la mort de l’animal. J’aurais apprécié le même sérieux que celui porté à la cause féministe mais bon… Reste que c’est un personnage plein de nuances. Et ça c’est appréciable !

        Une parodie anti-vegan ? Possible. Et c’est marrant, je me suis fait la même réflexion devant le film Okja récemment, avec ses Animal Lovers, activistes non-violents qui font très cliché je trouve, très bisounours… Dommage!

  27. Merci à tous les coms je suis en train de la regarder et elle sera finie en moins d’une journée, j’adores!
    Que dire qui ne l’a pas déjà été….., juste que au vu des pouvoirs on aurait pu avoir peur de pales copies de super héros des plus grands comics ou que le scénario soit du niveau d’une petite série de seconde zone il n’en est rien!
    Des personnages avec une psychologie extrêmement travaillée et intéressant même pour ceux qui durent le moins longtemps, des scènes d’action réaliste, finalement même le coté gore un peu violent qui me répugne habituellement (et que j’ai eu du mal à supporter dans GOT!!!) passe tout seul ici
    Cela faisait longtemps que j’attendais un scénario pareil et j’avais pas eu cette sensation depuis Limitless avec Bradley Cooper encore merci à LTH et les coms des utilisateurs pour la découverte.

  28. Encore une bonne claque dans la tronche ! une série comme je les aimes….
    J’ai senti un peu de Watchmen,un peu de Powers,un peu de Preacher et tu rajoute a ça Karl Urban, un casting qui va bien et de l’hémoglobine placé au bon moment…2 soirées ont suffit….
    La bd est en rupture du coup…Vivement la suite……
    Juste une pensée pour « The Deep » ce looser…c’est pas permis de faire ça enfin….je le préfère de loin a Namor et Aquaman réunis….

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here