Batwoman : Dans le terrier du lapin…

111

Tout le monde a lu Alice au pays des merveilles et De l’autre côté du miroir ? Parfait. Dans ce nouveau mini-teaser de Batwoman, Kate Kane quitte la tanière de la chauve-souris pour s’enfoncer dans le terrier du lapin… Et la super-vilaine Red Alice s’affiche sur un nouveau poster. Tout ça pour dire qu’il ne reste plus que deux petits mois avant le lancement de la série !

Kate Kane n’a jamais prévu d’être le nouveau justicier de Gotham. Trois ans après la mystérieuse disparition de Batman, Gotham est une ville désespérée. Sans le Croisé Masqué, le Gotham City Police Department est dépassé et sous-armé pour faire face aux gangs criminels. Mais voici Jacob Kane et son Crows Private Security de niveau militaire, qui protège désormais la ville avec une puissance de feu et une milice omniprésentes. Des années auparavant, la première femme et la fille de Jacob ont été tuées sous le feu croisé des criminels de Gotham. Il a envoyé sa fille survivante, Kate Kane, loin de Gotham pour sa sécurité. Après un renvoi déshonorant d’une école militaire et des années d’un entraînement brutal à la survie, Kate rentre chez elle quand le gang d’Alice au pays des merveilles s’en prend à son père et à son entreprise de sécurité, en enlevant son meilleur officier Crow, Sophie Moore. Bien que remariée avec la riche mondaine Catherine Hamilton-Kane, qui finance les Crows, Jacob lutte toujours avec la famille qu’il a perdu, tout en maintenant Kate – la fille qu’il a toujours – à distance. Mais Kate est une femme qui en a fini de demander la permission. Afin d’aider sa famille et sa ville, elle devra devenir la seule chose que son père déteste – un justicier chevalier noir. Avec l’aide de sa demi-sœur compatissante, Mary, et de l’astucieux Luke Fox, le fils du gourou de la technologie de Wayne Enterprises, Lucius Fox, Kate Kate perpétue l’héritage de son cousin disparu, Bruce Wayne, en tant que Batwoman. La flamme pour son ex-petite amie, Sophie, n’étant pas éteinte, Kate fait tout ce qui est son pouvoir pour combattre les sombres machinations de la psychotique Alice, qui vacille toujours entre l’équilibre et la folie. Armée d’une passion pour la justice sociale et d’un talent pour dire tout haut ce qu’elle pense, Kate s’élève des rues ombragées de Gotham en tant que Batwoman. Mais ne l’appelez pas encore une héroïne. Dans une ville désespérément à la recherche d’un sauveur, elle doit d’abord vaincre ses propres démons avant d’embrasser l’appel et devenir le symbole d’espoir de Gotham.

La série Batwoman sera diffusée à partir du 6 octobre 2019 sur la chaîne CW, avec Ruby Rose (Kate Kane/Batwoman), Meagan Tandy (Sophie Moore), Nicole Kang (Mary Hamilton), Camrus Johnson (Luke Fox), Dougray Scott (Jacob Kane), Elizabeth Anweis (Catherine Hamilton-Kane) et Rachel Skarsten (Elizabeth Kane/Red Alice).

111 COMMENTAIRES

    • Ce genre de question un peu provoc’ ne donne pas envie de répondre de manière très construite.

      Mais en gros, je fais partie des intéressés parce que j’ai envie de voir le personnage de Batwoman à l’écran, vu que je ne connais presque rien sur elle. Non pas que la version CW soit la version de référence (les lecteurs de comics pourront sûrement me recommander de superbes histoires la concernant, j’en suis sûr)… mais ça sera en tout cas UNE version parmi d’autres.

      Et en cet âge d’or des super-héros sur grand écran & petit écran, ça vaut le coup de garder un oeil sur tout les projets qui peuvent se concrétiser. Y’a énormément de persos du catalogue DC que j’ai découverts avec l’Arrow-verse, et même si ça n’était pas forcément les meilleures itérations des persos en question, j’étais quand même content de les découvrir.

      Et là, pour le coup, cette série nous ouvrira la porte à davantage de Bat-characters dans l’Arrow-verse et ça, c’est plutôt cool en soi ! Bien sûr, on n’a aucune garantie sur la qualité de la série Batwoman en elle-même. Si ça se trouve, je vais pas du tout apprécier, j’en sais rien. Mais je regarderai malgré tout et me ferai une idée en jugeant sur pièce.

      • Ya rien de provoc du tout, j’essaye juste de comprendre parce que je vois beaucoup d’avis mitigé dessus.
        Donc si j’ai bien compris pour toi c’est parce que c’est encore une nouvelle série super héroique de cw avec quelque personnages affiliés de loin ou de près à batman?

      • Jee-Yong, t’as kiffé son perso dans le dernier cross over? Moi pas du tout. Je n’aime pas la façon de jouer de l’actrice et sa dégaine. Je trouve ça très « forcé » et surjoué.
        Perso, je regarderai le pilote et peut-être les épisodes jusqu’au cross over mais je m’attends à rien du tout.

        • DonVuitton : dans ce cas, autant pour moi !

          Mais j’avoue, la série divise énormément sur la sphère geek. Je pense que ce qui a froissé les gens, c’est la façon dont la CW a introduit l’homosexualité de Kate Kane au forceps (le synopsis est rédigé comme de la merde et brandit le terme homo dans tous les sens comme si c’était un signe de ralliement). Sans compter un trailer que je trouve personnellement très mauvais et indigeste, autant techniquement (chui monteur vidéo, ça m’a écorché les yeux) que… narrativement, avec son girl power.

          Je suis à 100% pour des personnages féminins forts (et y’a mille manière différentes d’être une personne solide), j’ai adoré Wonder Woman et bien kiffé Captain Marvel… mais les méthodes de la CW oscillent entre le très bien et le sacrilège à incinérer (le #feminism d’un des épisodes de The Flash était à s’en crever les yeux).

          Je reste toujours intéressé par le projet Batwoman, je reste un fan de l’Arrow-verse malgré tous ses nombreux défauts. Mais pour rebondir sur ta question Garyus, autant j’ai beaucoup aimé ce qu’on a vu dans le crossover, autant le trailer m’a refroidi sévère. Mais je jugerai sur pièce et regarderai toute la saison 1, avant de statuer.

          Pour te répondre directement, Garyus, moi, ça ne m’a pas dérangé. J’ai trouvé le jeu et le style de Ruby Rose pas mauvais du tout. MAIS… pas mauvais pour l’Arrow-verse, spécifiquement. La CW n’a jamais (ou hyper rarement) versé dans la subtilité et la finesse. Ça reste une chaîne pour ados et jeunes adultes, ils gardent une formule directe et brutasse sur leurs ficelles narratives, thématiques, artistiques, etc. Donc nope, je dirais pas que la dégaine de Ruby Rose m’a gêné. C’était à peu près ce à quoi je m’attendais vis-à-vis d’une Batwoman CW-esque. 🙂

          • C’est vrai que tu es un fan de l’Arrowverse. Moi j’aimais beaucoup mais depuis un an la qualité des autres séries fait que c’est difficile pour moi de continuer à supporter ses gros défauts.
            Après, c’est vrai, le jeu des acteurs est souvent exagéré, c’est pas qu’elle…mais elle est tellement cliché dans sa façon de jouer que perso, je vais avoir beaucoup de mal. On est loin très loin de The L Word par exemple.

          • Garyus : J’ai tendance à me considérer fan de l’Arrow-verse avec une dizaine de guillemets, quand même lol ! ^^ Y’a plein de moments où j’ai eye-rolled et grincé des dents sur ces 7 années (put*** qu’est-ce qu’on a eu comme conneries scénaristiques, des fois, quand même…)

            Mais dans l’ensemble, je retiens aussi tout ce que l’Arrow-verse pu apporter de bon, de cool et de positif depuis 7 ans. On a eu droit à notre lot de scènes géniales, je trouve, sur toutes ces séries.

            Et rien que pour avoir réussi (et avoir persévéré) à donner vie à un énorme univers DC partagé avec des crossovers de méga fan-service… mais aussi fait connaître plein de personnages DC à des néophytes de tout âge (qu’ils soient des ados au collège ou des vieux cons comme moi – merde, j’ai fini mon Master y’a 7 ans O_o), je serai toujours un tout petit peu reconnaissant à la CW et Greg Berlanti. 🙂

            Mais j’avoue, ces séries ne sont pas pour tout le monde. Loin de là. De base, l’appréciation des films & séries est subjectif et propre à chacun, mais surtout, je n’aurai jamais aucun problème avec les gens qui ont du mal avec l’Arrow-verse pour X ou Y raison ! C’est un bestiau assez spécial ! ^^’

    • justement c’est la curiosité .Puisque le personnage de Batwoman est excellent et que visuellement ça rend bien (costume et perruque) après je n’ai pas de grande attente .Mais il faut être juste et donner à chaque produit sa chance avant de critiquer .

        • Oui un personnage dans l’orientation sexuelle la définit beaucoup et n’en a pas honte et joue un rôle dans son développement .Contrairement à pas mal de personnages dont on nous balance l’orientation sexuelle pour surfer sur une vague alors que ce n’est clairement pas important , elle c’est totalement le contraire elle représente un vrai combat social et c’est ce que j’avoue me fait peur avec la CW car ils peuvent être trop premier degré .

          • L’Arrowverse a toujours eu des personnages homosexuels dont cela n’a était qu’anecdotique pour la plupart du temps et ne les a pas défini. Comme le Capitaine de police de Central City David Singh, Curtis Holt, Axel Walker (le second Trickster), Sara Lance, Alex Danvers, John Constantine…
            Et d’ailleurs il a était confirmer lors du Comic Con que sa sexualité sera abordé et sera une partie de la série, mais ne sera pas la grande ligne conductrice. Se sera avant tout une série sur Kate Kane qui fait ses débuts comme Batwoman.

        • Don Vuitton 10 ans auparavant je t aurais dit que cette série sent la grosse m… mais bon pas envie de me faire taxer de mysogine, rétrograde et j en passe.

          Donc dom Vuitton fais comme moi, WW c est génial et batwoman ça a l air terrible.

          Lol avant hier J ai dit a une fille que ca remarque etait stupide (et elle l etait) elle m a repondu : « tu m aurais dit ça si j avais été un mec? » Ce à quoi Jbai répondu « si t avais été un mec je t aurais dit que ce n est pas possible d être aussi con »

          Bref bouffe du girl power et dit que la coupe du monde féminine était génial ça T évitera bien des prises de tête 😉

          • T’es vraiment misogyne, rétrograde et j’en passe 😆

            Heureusement, il faut de tout pour faire un monde ^^

          • Donc du coup pour revenir sur les échanges que j’ai eu (merci) certaines personnes sont intéressées parce que la serie parle a fond de l’attirance sexuelle d’un personnage de seconde zone de l’univers de batman c’est ça??

          • DonVuitton, ton discours se lit tellement comme quelqu’un qui veut nous faire croire qu’il ne veut pas être arbitraire qu’on te prêterait volontiers des intentions sournoises … 😉

            mais bon, on va interpréter ça comme de la maladresse.
            🙂

      • Lol garyus.

        En tous cas plus sérieusement c est la pédagogie qu’ ils appliquent qui me gonfle.

        Perso j aime bien quand c est présenté comme quelque chose de normal
        Exemple dans

        endgame dans la réunion des stressés post traumatique y a un mec qui parle d un rendez vous galant avec un autre mec

        Suicide squad anime. Y a une fille qui vit àvec sa copine et l embrasse normal

        Snk (oui encore lol) imyr avant de mourir regrette de ne pas avoir demandé historia en mariage.

        Bref j en oublie d autres mais voilà la relation homosexuelle est traitée comme normale. Du coup le côté « héroïne homosexuelle » dans le pitch me gonfle au possible.

        J aurais préféré qu’ on en parle pas et découvre tranquillou son histoire d amour puis quand elle embrasse sa copine, On se dise « j en étais sur » comme on se le dit dans n importe quel film quand le héro embrasse la nana (ou inversement).

        Bref je ne sais pas si je me suis bien exprimé mais je trouve que ça attisera plus de haine que d amour.

        Voilà

        Peace 😉

        • Je suis responsable de ce que je dis pas de ce que vous comprenez. Aussi ca me parait curieux comment vite certains sujets ont été déballés dans la conversation, et comment certains en viennent rapidement à réagir de façon agressive .
          Perso je vois aucun intérêt dans cette série, mais j’essaye de comprendre ce qui peut attirer, si une série comme celle ci est produite c’est qu’il y a bien une demande, ca ne sort pas de nulle part. Je veux savoir quel est le public ciblé, ce qu’on cherche à voir dans celle ci.
          Meme cette démarche semble irriter certains, il faudrait avoir l’esprit plus ouvert

        • Je comprends ce que tu veux dire Captsubasa mais tu ne penses pas que tu te braques sur un mot du pitch, un seul?
          Les gays et autres devraient-ils se cacher, être discrets pour pouvoir être acceptés?
          Le personnage semble être très axé sur ce côté dans les comics , pourquoi ne le serait-elle pas en série?

          • Les gays et autres devraient-ils se cacher, être discrets pour pouvoir être acceptés

            Garyus en fait ce que je voulais dire est justement le parfait opposé, C est justement de montrer qu’ être homosexuel est normal. Mes exemples allaient dans ce sens

            Par exemple on ne dit pas xx xx hero hétérosexuel.

            Mais bon je n arriverai definivement pas à me faire comprendre. J abandonne 😉

        • @Captsubasa Sauf que dans le cas de Kate Kane ce n’est un secret pour personne qui connait le perso qu’elle est homosexuelle et donc c’est plutôt ta façons de voir qui est incongru . C’est comme si dans un résumé sur Batman il ne faudrait pas savoir que Bruce Wayne est multi milliardaire et l’apprendre par surprise uniquement dans le show. Ca serait tout sauf naturel!

    • J’ai les comics reliés de BATWOMAN et ça m’intéresse de voir comment sera adapté le perso. Le personnage du comics et ses histoire m’ont plu.

  1. Non je crois qu’il doit bien avoir 3 ou 4 personnes par pays un peu intéressé par la série mais sinon je crois que c’est le bide d’avance comme pas mal de série CW.
    Ce qui par ailleurs les empêches pas de faire plusieurs saisons…. Va comprendre…

    • Oui, l’Arrowverse est un gros bide. Arrow 8 saisons, The Flash 6 saisons, Legends of Tomorrow et Supergirl 5 Saisons, Batwoman 1 saison, sans compter les webséries, comics et séries relier depuis… Je pense qu’un bide pareil la plupart des chaînes en veulent.
      Le fait que vous n’aimait pas ce « genre » de séries qui semble sans profondeur et très comics, ne veux pas forcement dire que tout le monde déteste. Il y a plein d’autre séries dont je ne comprend pas l’intérêt mais je le les critique pas non plus pour autant dès que je peux. Jje précise au cas ou que ce n’ai pas un message personnel à gyldermist mais plus générale. Car je vois très souvent des critiques gratuites sur l’Arrowverse même sur des pages qui n’en parle pas.

      • Ce ne sont pas des bides à proprement parler. Pour The CW c’est des bonnes audiences. Mais CW est une chaine avec une audience plus que réduite comparée à NBC, ABC ou Fox. Pour la saison 2016/2017 leur meilleure performance c’était Flash avec 2,84 millions en moyenne là où NBC surfait sur les 10 millions avec This is Us.

      • Je voulais pas être condescendant, mais, j’avoue que les histoires d’Alex Danvers dans la saison 2 de SuperGirl m’ont saoulées au plus haut point…

        Je suis d’accord, l’homosexualité fait partie des sujets importants, les scénaristes ont d’ailleurs très bien su l’aborder et l’intégrer dans Arrow ou LOT, mais pour SuperGirl : 🤮

        Mais bon, désolé si je t’ai choqué.

        • Les histoires d’amour hétéro à la con dans Supergirl et le reste de l’Arrowverse te saoulent pas? Pourtant hétéro ou homo, c’est souvent la même merde. C’est très rarement bien écrit.

          • Si… On voit bien que c’est calibré soit pour les ados, soit pour les « ménagères de moins de 50 ans ».

            Si c’était pas tiré de comics, je m’y arrêterai même pas… et par là même, je vous saoulerai pas, tu me diras.

          • Ben… C’est vrai… C’est mon côté hétéro, peut être.

            Disons, que vu que je ne regarde pas le Arrowverse pour ses histoires d’amour, voir les niaiseries d’Alex avec sa policière, ça m’irrite…
            Mais je reconnais que Felicity ou Iris me procurent le même temps effet.

          • L’histoire d’amour d’Alex Danvers était surement la mieux écrite pour une serie pour ado. Elle était bcp plus adulte que celle de supergirl.

            Qu’un personnage soit gay n’a pas être un problème mais vendre le personnage que sur son orientation est un problème.
            Ce n’est pas l’individu qui compte mais le message de celui -ci.

      • A propos d’acceptation du changement au profit de la diversité, on verra si Warner obtient gain de cause en obtenant John David Washington pour être le prochain Double Face … comme ça la boucle sera bouclée avec Billy Dee Williams ….

      • N’en déplaise aux atteints du bulbe, la norme, c’est l’hétérosexualité.

        D’ailleurs, surprise ! sans elle, pas de pérennité de la société.

        • Rocky, je ne l’aurai pas dit de cette façon…

          De plus, les avancées de la science indiquent que l’homme ne sera plus forcément nécessaire. Mais c’est un autre débat. 😅

    • surtout qu’on sait bien que l’homosexualité est une maladie alors qu’être black, c’est juste une malédiction, Garyus … 😉

      bon, tout débat contreproductif de fou furieux mis à part, il est vrai qu’il fût un temps où Jean-Paul Baubier osait à peine assumer son homosexualité et où pour l’éditeur, cela représentait un vrai risque (de perdre une partie de son lectorat … la partie conservatrice), et un temps (aujourd’hui) où il faut toujours plus montrer toutes les diversités, quitte à sortir des thématiques de base, voir essentielles aux écrits dont tout ça est tiré. On en est plus à se demander pourquoi Captain Mar-vell est devenu une femme ou à quoi ça sert qu’A-Train soit un black (ah oui, les blancs se sachant pas sauter, ils ne doivent pas savoir bien courir non plus ^^), et d’une certaine manière, tant mieux si ça devient si commun qu’on n’y fait plus attention, mais pour l’instant, on est encore dans une phase où l’opulence de ce genre de cas de figure attire toujours cette attention. Parce qu’on veut nous en délivrer de trop, comme le pense Gendy77 (j’espère que c’est bien juste là le sens de son irritation) ou qu’on le fait de façon trop appuyée, pour qu’on ne focalise plus dessus.

      D’une certaine manière, le fan de comicbooks veut juste voir une adaptation Kyrbiesque de the Eternals et sans revenir sur les dérives genres et ethniques du roster, il y a un département Marvel studios qui veut absolument faire le forcing pour nous placer (parce qu’ils se fout des lecteurs de Kirby et ne pense QUE grand public) le premier super-héros ouvertement gay.
      On est revenu à l’époque Jean-Paul Baubier, sauf que le contexte n’est plus vraiment le même qu’à l’époque.

      et tant que ça durera, on aura tout autant d’un côté le modéré ouvert d’esprit qui peut d’ailleurs se montrer sous ce jour aussi pour se donner bonne conscience ou paraître tel quel sur les réseau sociaux (SJW ?), les représentants de ces diversités qui d’ailleurs entre eux sont capables de se diviser entre ceux qui veulent qu’en soit toujours plus montré et ceux qui pensent que la discrétion n’est pas un frein à vivre sereinement (y compris leurs « différences »), et de l’autre côté, les décomplexés qui vont te balancer un « N’en déplaise aux atteints du bulbe, la norme, c’est l’hétérosexualité. D’ailleurs, surprise ! sans elle, pas de pérennité de la société. » sans se rendre compte que l’atteint du bulbe n’est pas toujours celui qu’il croit. ^^

        • après, ce n’est pas propre au monde des super-héros non plus, ce phénomène.
          Je me faisais la réflexion il y a peu devant une série à sketches française où la cadette semble à la huitième saison se découvrir une attirance pour sa nouvelle amie alors qu’elle a toujours cavalé après les garçons, sans vraiment savoir en quoi ça fait avancer le personnage, si ce n’est pour faire passer un message aux plus jeunes sur les difficultés du coming-out pas si assimilées que ça, par le biais d’une actrice de 26 ans sensée en avoir 18 à l’écran… comme quoi être tendance, ça peut arriver n’importe quand.

          et tout ça est aussi relativement assez simple. Si on ne supporte pas qu’une série mette l’accent sur l’homosexualité de son héroïne surtout s’il s’avère que ça n’apporte pas grand chose à ses exploits/déboires en tant que super héroïne parce qu’on considère que la production veut juste se trouver une place dans l’ère du temps, eh bien, il suffit de faire l’impasse – surtout que les séries Arrowverse ne sont pas non plus ce qui se fait de mieux dans le Genre, de nos jours – et se tourner plutôt vers de futurs séries comme the Falcon and the Winter soldier ou Watchmen, où le propos semble différent, même si là aussi , ça ne va pas nécessairement retranscrire scrupuleusement les comics books, élans de testostérone hétéro inclus…. ^^

          • +1 Forge.
            Excellent exposé sur les façons de voir l’exposition raciale et homosexuelle dans les films et séries de superslip.
            Wonder Woman, Black Panther, Captain Marvel, Batwoman et bientôt Eternals… à chaque fois les réacs sont de sortie. C’est ahurissant.

          • Dans le cas de Batwoman on porte plus accent sur le faite que sa soit une femme.
            Alors que devrait d’abord voir en elle un superhero avant son genre ou sa sexualité.
            Comme je le dis souvent je n’ai pas besoin d’avoir un héros noire pour le kiffer, black panther je m’en fou batman/superman/spider-man le surpasseront toujours pour moi.

          • « Dans le cas de Batwoman on porte plus accent sur le faite que sa soit une femme.
            Alors que devrait d’abord voir en elle un superhero avant son genre ou sa sexualité. »
            Mais, là tu reproches aux showruners, un élément qui est mis en avant dans les comics. J’entend par là que ce personnage met déjà très en avant sa sexualité dans la BD. Donc je ne vois pas trop le problème.

            Je suis d’accords avec toi forge. Mais dans ton analyse de l’opposition au sein des minorités, tu as oublier ceux qui ont hontes de ce qu’ils sont (crois en mon expérience, il y’en pas mal). Ils ont tellement honte, qu’ils aimeraient transmettre leur mal-être aux autres. c’est triste…. mais c’est ainsi.

  2. Arrow niveau histoire de cœur c est parti en vrille quand il a arrêté d aimer Laurel…

    En partie pour ça que les deux premières saisons sont les seuls que je peux me refaire entièrement.

  3. Batwoman est la seule héroïne lesbienne que je connaisse alors j’espère bien qu’une partie du show va mettre de l’avant sa ou ses relation sentimentale de l’avant.

    • Arrow, nous prend la tête avec ses histoires d’amours depuis 7/8 ans (et il y’a quand même des fans qui suivent la série depuis toutes ces années). Pourquoi Batwoman ne devrait-elle pas faire pareil^^. vue que le public cible, bien plus ouvert que ses aînés (il faut le rappeler) n’est pas gêné par ce genre de chose.

    • Écoutes, il semblerait que nous n’ayons pas le même sens du mot « Normalité ».
      Donc, pour éviter que ça dégénère, on va en rester là.

      J’aurai sûrement dû éviter d’exprimer mon ressenti sur le forum… À croire que ce n’est réservé qu’à certains.

  4. Moi j’adore Batwoman et c’est justement pour cette raison que je ne vais pas regarder la série. Rien qu’avec les affiches et les teasers, c’est malaisant. Et avec le DC universe je vois pas comment on peut être hypé par ça.

  5. Je t’invitais justement à exprimer davantage ton « ressenti ». Mais visiblement, pour je ne sais quelle raison, tu n’assumes pas tes propos.

    • Ben écoutes, pour moi la normalité, c’est quelque chose de normal, qui est conforme aux normes, qui est naturel, ou qui fait partie de la moyenne.

      Même si l’homosexualité existe depuis la nuit des temps et aussi chez les animaux, je ne vois pas comment on peut la qualifier de « normale »… car en première lieu, elle ne permet pas de se reproduire…

      • Donc pour toi la bisexualité est normale puisque ça « permet de se reproduire ». Intéressant venant de quelqu’un qui tient un discours confinant à l’homophobie.

        • comme disait Socrate, il faut assurer la pérennité de l’espèce, mais pour procurer ou obtenir du plaisir il faut avoir une connaissance du fonctionnement de l’autre, donc…
          …Socrate c’est le patron du Balto, le PMU au bas de chez moi.

        • Il faut arrêter de traiter les réacs d’homophobes ou de racistes Jeez. Ils sont juste pas en adéquation par rapport avec leur époque. Je n’y vois pas de mal et je n’ai jamais vu aucun commentaire clairement raciste ou homophobe sur LTH.

          Vouloir défendre une communauté en traitant ceux qui donnent juste un avis d’homophobes ou de racistes n’a jamais fait avancer le schmilblick.

        • Tu veux vraiment pas comprendre, c’est ça ?

          Pour faire simple, si on prend les environ 7 milliards d’être humains qui peules la Terre, la « majorité » sexuelle, c’est quoi ? L’heterosexualité, il me semble. Non ?

      • « Ben écoutes, pour moi la normalité, c’est quelque chose de normal, qui est conforme aux normes, qui est naturel, ou qui fait partie de la moyenne. »

        Il faut savoir que ce qui est normal/naturel (je n’aime pas vraiment ce mot je l’avoue) pour les uns ne l’est pas forcement pour les autres.

        Je vais te prendre un exemple: en Arabie saoudite, il est « normal »/naturel de couper la main d’un voleur pris en flag (c’est dans la loi). Si c’est normal, pourquoi ne coupons nous pas les mains des voleurs en Europe?

        • C’est un problème de français que tu ne comprends pas.
          Normal,c ‘est la norme.
          La norme c’est (selon toi) de couper les mains aux voleurs en Arabie Saoudite.
          La norme en France, c’est de manger du cochon.
          Chacun sa norme, chacun sa normalité.
          Il a raison de dire que la norme dans nos sociétés, c’est d’être hétérosexuel. Ca n’a aucun jugement de valeur.

          • Merci Garyus.
            Tu as compris ce que je voulais dire…
            Et je rappelle, que j’ai juste dit que j’en avais marre que le Arrowverse mette trop en avant des relations homosexuelles.
            Je n’ai jamais dit que j’étais contre les homosexuels.

        • Alors pour le coup c’est toi qui ne comprend pas ce que je veux dire.

          « Chacun sa norme, chacun sa normalité. » c’est un peu ce que j’ai dis il me semble: « Il faut savoir que ce qui est normal/naturel (je n’aime pas vraiment ce mot je l’avoue) pour les uns ne l’est pas forcement pour les autres. »

          Ensuite, pour un saoudien c’est normal de couper la main d’un voleur « pris en flag » ( je rappelle que c’est dans la loi, sauf si mon prof de droit m’a menti à l’époque….) et pour un français non. Donc, Il y’a autant de normes par pays que par individus.

          Alors Paul peut trouver normal d’aimer les mecs et jacques non. Qui a raison entre les deux? Bien malin qui saurait le dire. Et c’est ainsi depuis la nuit des temps (c’est pas Platon qui va me contredire!)

          enfin,

          « Il a raison de dire que la norme dans nos sociétés, c’est d’être hétérosexuel. »

          la loi française ne semble pas de ton avis, vu qu’elle permet à des personnes du même sexe de se marier.

          Après, je ne suis pas français mais Belge. Chez nous, c’est légal depuis bien plus longtemps qu’en France. On a même déjà eu un premier ministre (équivalent du président chez vous) Gay.

          • Tu devrais réviser tes cours de droit afin de savoir différencier la norme et la loi Tango. Tu te méprends vraiment sur le terme « norme ».

          • Larousse:
            norme: Règle, principe, critère auquel se réfère tout « jugement » : Se fonder sur la norme admise dans une société.

            Sauf erreur de ma part, quand un juge rend un jugement, il se réfère à la loi. Et l’une des normes admises dans la société française ( car c’est dans la loi) c’est bien le mariage pour tous.

            ou si tu veux,

            Loi : (Général) Règle de fonctionnement obligatoire et générale qui s’impose aux entités qu’elle vise. Formalisation d’une régularité constatée dans le déroulement des phénomènes qui permet de prévoir ceux-ci. « Norme générale qui s’impose à l’homme individuellement et collectivement. »

            J’aimerais bien les différencier, mais ces deux termes sont malheureusement indissociables!

          • @Garyus, tu devrais t’imposer ce souci de précision lexicale que tu attends des autres. Ai-je dit que Gendy était homophobe ? Non. Ne le connaissant pas, je ne le qualifierais pas de la sorte. Par contre, son discours tel que j’en ai pris connaissance dans ce fil de discussion l’est assurément. Tu saisis la nuance ?
            Quant à la notion de « norme ». Certes, la loi est une norme (selon la pensée dominante) mais toute norme n’est pas une loi. Toujours est-il que la « normalité » telle qu’elle est utilisée par Gendy ne se réduit pas simplement à ce qui est majoritaire dans une société. Et je le trouve bien hypocrite et lâche de chercher à camoufler sa pensée derrière ça. Pour rappel, les hommes en France sont minoritaires par rapport aux femmes. Pourtant, je ne vois pas Gendy dire (ni même penser) que la représentation des hommes ne correspond pas à la « normalité ». En réalité, il y a, dans la notion de normalité, l’idée -justement- de norme, c’est à dire, un devoir-être, une injonction qui découle des valeurs d’une société à un instant T. Et la loi, même si elle n’est pas suffisante, constitue une référence pertinente pour connaître lesdites valeurs. Raison pour laquelle Tango a raison de citer le mariage pour tous qui consacre bien les valeurs de liberté et d’égalité de la société français en matière d’orientation sexuelle indépendamment du nombre de personnes concernées par cette réforme.
            Ainsi, prétendre comme Gendy que l’homosexualité, en France aujourd’hui, est en dehors de la « normalité » signifie que cette pratique ne se conforme pas aux valeurs de la société et qu’elle est (choisis ton mot Gendy) : anormale ? déviante ? pathologique ? Et, qu’on le veuille ou non, il s’agit bien d’un préjugé homophobe . De là à dire que son auteur l’est…

          • Jeez :
            Si je choisi « Déviante », j’ai bon ?
            Car, vu ton monologue, c’est le mot qui s’en rapproche le plus…

            Comme le dit Blackchab : « Les exceptions n’ont pas à devenir la règle ».
            C’est fou ça, au nom de la tolérance, il faut absolument mettre en avant les minorités. Et quand la majorité fait une remarque, on la traite d’homophobe ou autre…

            Ça me fait penser aux années 90, où le divorce se « démocratisait ». Dans les séries Française, la majorité des personnages principaux étaient divorcés ou enfants de divorcés… A croire que pour être normal, il fallait faire parti de la « caste » !

          • OMG, je vois que BlackChab et toi n’avez pas lut son monologue^^ (vous devriez).

            « Les exceptions n’ont pas a devenir la règle »

            chaque loi ou presque a une exception, mais ce que vous ne comprenez pas, c’est que le mariage pour tous n’est pas une exception/ une règle. c’est un droit inscrit dans la loi.

            Aucune règle ne t’oblige à te marier si tu n’en a pas envie. Tu en as le droit c’est tout. c’est pareil avec le homosexualité. Ainsi, Paul et Jacques ont le « droit » de se marier s’ils le veulent et non l’obligation. la règle concerne juste les formalités qu’ils devront respecter, en terme de démarche administrative.

            « C’est fou ça, au nom de la tolérance, il faut absolument mettre en avant les minorités. Et quand la majorité fait une remarque, on la traite d’homophobe ou autre… »

            l’homo sexualité étant admise par la loi, qui elle même a été voté par les députés qui sont les représentants du peuple et donc de « la majorité » (je le rappelle). Ce comportement ne peut donc être considérer comme déviant par la majorité car c’est elle qui la permise (voté au suffrage universel par des députés ^^).

            Ensuite, si tu avais un temps soit peu lut son « monologue », tu aurais compris qu’il ne te traitait pas d’homophobe mais juste « tes propos ».

          • Tangoblack
            Les désires d’une minorité n’a pas devenir une règle, pourquoi voir appeler l’union de deux personnes du même sexe mariage.
            Désormais au non du désire d’une minorité de personne on va généralisé la PMA et bientôt la GPA. C’est ce sens que je parle.

            Des gays ou plus de diversité dans une série sa ne me dérange pas et c’est normale de normalisé la l’homosexualité .
            Mais quand il devient un argument marketing pour le MCU qui vend son premier personnage LGBT en quoi sa aidé .
            En faisant ça on crée des castes, ce n’est pas l’évolution de la société que je souhaite.

          • Donc mon discours est homophone parce que je dis
            “Faut vraiment que j’arrête avec le Arrowverse, je vais finir par croire que l’homosexualité est devenu la norme…”

            Et si je dis qu’il y a trop de blanc dans le Arrowverse, j’ai des propos raciste ?
            J’exprimais juste ma pensée en découvrant que le Arrowverse allait compter une nouvelle série abordant une nouvelle fois l’homosexualité, sans savoir que ça faisait parti des caractéristiques de l’héroïne… C’est tout.

            Mais là, comme c’est un sujet actuel, et que ma pensée est a contre courant, je suis homophobe, ou, tout au moins, mes propos.

          • Blackchab, moi je t’ai énoncé des faits. Que l’évolution de la société te plaise ou non c’est comme ça. Moi je n’y peut et n’y suis pour rien. Et je vois que tu n’as absolument rien compris à ce que j’ai ecrit sinon tu ne me ressortirais plus ta phrase sur les minorités et les règles. Je ne vais pas me répèter. J’ai pas le temps. Au pire plains toi au gouvernement français si c’est pas l’évolution de la société que tu souhaites. Moi perso, elle ne me gêne pas.

            Gendy, quand tu sors une phrase pareille, il ne faut pas t’attendre à ce que tout le monde sois d’accords avec toi. Pensé personnelle ou pas, sache que la liberté d’expression s’applique dans les deux sens. Donc ne te plains que les gens veuillent juste te repondre.
            Ensuite, ta phrase en elle-même ne l’est pas, mais tes propos suivant sont tendancieux. D’ailleurs, jeez insiste dessus dans son dernier commentaire ( si tu avais lut son monologue, tu l’ l’aurais vu).

          • Tango, j’ai l’impression que la tolérance recule au fur et a mesure que la société ai censé se montrer plus ouverte. Ça ou la montée des extrémismes décomplexe un peu trop les opinions de certains et leur laisse croire qu’ils peuvent se permettre leur théorie de l’évolution et de la normalité, aussi nauséabonde soit elle …

          • Chocasse
            Je suis d’accord la tolérance est en recule des deux cotés, les donneur de leçon « bienpensant » sont aussi intolérant que les réactionnaires .

          • Purée encore heureux, les idées rétrogrades ne devraient même plus avoir lieu d’être a notre époque.

          • Il y a une grand différence entre un rétrogrades et un réactionnaires.
            Désole mais le progressisme n’a pas que des bon coté.
            Et penser être du coté du bien parce qu’on se veut plus inclusif c’est faire erreur et complètement naif .

            Tous est une question de point vue et d’idéologie.

          • Oui oui, c’est toujours l’argument qui ressort a chaque progrès social. Dieu merci l’histoire ne te donne pas raison.

          • C’est pourtant toi qui parlait du fait qu’il y ait moins en moins de tolérance.
            Tu a l’impression que les choses évolue correctement et positivement dans notre société.
            Tout les progrès sociaux nécessaire au développement de notre société on été atteint selon moi.

          • Mais il y a toujours des gens persuadés qu’on ne fera pas mieux parce que, elles, sont confortablement acceptés socialement. Mais il y a encore un grand nombre d’injustice, préjugés et propos inadmissible. Rien qu’en France, tu ne peux pas te montrer n’importe où avec ton compagnon si tu est gay au risque de te faire agressé. Donc oui, la société évolue dans son ensemble, mais la montée des extrémismes freine les progrès sociaux a mon sens. Les réseaux sociaux ont donné la parole a tout le monde, et surtout a n’importe qui.

          • Je parle en terme de droit chaque individu est l’égale de l’autre devant la loi. Etre homosexuel n’est pas un crime en France il me semble .

            Je ne dis pas qu’il y a pas de combat a mener , mais il y a des combats plus nécessaire. Que vouloir a tout prix mettre un noire dans le rôle d’un personnage initialement blanc si la seul logique est la diversité et non artistique ou le récit.

          • Ah mais il me paraît tout a fait nécessaire ce combat. Car même devant la loi, l’égalité n’est pas encore tout à fait là. Pour preuve le nombre d’agression homophobe au quotidien sans qu’il y ai de poursuites derrière. Combien de fois les flics leurs ont ri au nez après une agression. Quand un agent de la loi te dit que tu l’a un peu chercher après t’être fait démonter la gueule parce que tu as osé tenir la main de ton copain et que ça a pas plus à une bande de retardés mentaux. Ba mon gars, non il y a encore des progrès fondamentaux a faire, et c’est tout a fait nécessaire. Que ça soit devant la loi et autres.
            Et si pour en arriver là, il faut faire du forcing dans la représentation au cinéma, quitte a changer le sexe, la couleur de peau d’un individu. Ba amen, on perdra peut être en fidélité artistique, et encore, mais c’est un mal nécessaire. Il n’y a pas de petit progrès.

          • Chocasse
            Je souhaite que tu aies raison , on verra le résultat dans le temps.
            Pour moi si l’intolérance augmente de plus en plus, c’est peut être parce que les méthodes pour faire avancer les choses ne sont peut être pas les meilleures .
            Wait and See

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here