Marvel Studios : Jeph Loeb quitte Marvel Television…

49

Sans surprise… Une semaine après la super-promotion de Kevin Feige, nous apprenons que Jeph Loeb (Heroes, Lost, Smallville) s’apprête à quitter Marvel Television. Il était à la tête de cette division de la Maison des Idées depuis 2010. La décision aurait été prise avant la prise de contrôle de Marvel Television par Marvel Studios, ce qui n’a rien d’étonnant : avec la montée en puissance des séries Disney+, les ‘petites’ séries Marvel Television vont avoir du mal à trouver leur place. Pour les premières, il serait question d’un budget de 25 millions de dollars par épisode, ce qui chiffrerait une saison complète de 6 ou 8 épisodes à 150 ou 200 millions de dollars ! Or, on se souvient que Netflix a dépensé 200 millions de dollars… pour l’ensemble des 60 épisodes initiaux de Daredevil, Jessica Jones, Luke Cage, Iron Fist et The Defenders. Comment lutter ?

Jeph Loeb à la tête de Marvel Television, c’est treize séries pour la plupart interconnectées pendant la décennie passée : Agents of S.H.I.E.L.D., Agent Carter, Inhumans, Cloak & Dagger, Runaways, Daredevil, Jessica Jones, Luke Cage, Iron Fist, The Punisher, The Defenders, The Gifted et Legion. Malgré tout ces bouleversements, Agents of S.H.I.E.L.D., Cloak & Dagger et Runaways sont toujours en cours. Helstrom et une série sur une super-héroïne sont en développement. Et c’est sans compter les séries animées pour adultes M.O.D.O.K., Hit-Monkey, Tigra & Dazzler Show et Howard the Duck. Alors, Feige va-t-il tuer dans l’œuf certains projets ? Qui remplacera Loeb à la tête de Marvel Television ? Suspense !

49 COMMENTAIRES

    • Alonso, ça m’étonnerais, elle gère la postprod et la logistiques des tournages mais elle est pas trop dans le créatif.
      Je verrais bien Stephen Broussard, Brad Winderbraum ou un des autres VP du développement et de la prod.

      • Oh pourquoi pas un des showrunners qui a quitté le navire avant que les séries du studio commencent à partir en sucette ?

        Niveau com’, ça sonnerait comme du “on prend ceux qui ont prouvé leur compétence et qui connaissent les équipes.”

        Je verrais bien Steven S. DeKnight par exemple, parce que prendre nommé un prod’ exéc’ de Marvel Studio, je suis pas sûr que ça ne jette pas un froid supplémentaire entre MS et Marvel Télévision.

        Ou tout simplement Christopher Markus et Stephen McFeely, les deux sont derrière “Agent Carter” ET ont écrit les 2 derniers “Cap Am” ET “Avengers IW/EG”. Ils pourraient être le parfait compromis.

  1. Je l’annonçais depuis des mois .Le plus ironique dans l’histoire c’est s’il part maintenant il part à un moment ou il n’y a aucune série Marvel de diffuser ça résume un peu son travail .

  2. Honnêtement je pense que toute la faute ne lui revient pas et loin de là.

    Mais quand même sur les treize séries, quelques unes, enfin quelques saisons, seulement sont bonnes (à mon sens) et aucune ne souffre pas de lourds défauts.

    Peut être qu’on lui a fixé des objectifs au dessus des ressources qu’on lui aloué, on ne sait pas où s’arrêtait sa volonté et où commençait celle de l’Empire (trop d’épisodes par saisons par ex, ça on sera tous d’accord)

    • Disons que, si on remonte la chronologie des événements, ça a commencé à partir en sucette chez Marvel Television à partir du clash Feige/Perlmutter au moment de “Civil War”.

      Donc, à partir de ce moment-là, on a vu la qualité des séries déclinaient, les liens/easter egg avec les films diminuaient et les projets/annonces s’accumulaient. Du coup, j’ai effectivement tendance à penser qu’en se retrouvé très vite surbooké, il n’arrivait plus à gérer correctement la situation.

      Son départ doit s’expliquer en partie pour rassurer en partie les actionnaires : des années à répéter “Vous inquiètez pas, en coulisse, je gère.” alors qu’à l’écran, on voyez que ça coincer, avec un bide monumental (“Inhumans” qui aurait dû être un événement quand même,hein, avec une projection Imax), le projet “The Defenders” qui a été une douche froide ; une série qui aurait dû être une tête de gondole “Agents of SHIELD” et qui finit bouche-trou, a fini de lui perdre toute crédibilité aux yeux du public.

      • Mais on ne sait pas comment l’histoire a été gérée.
        Le mec n’a jamais eut de gros budget. Les films ne parlaient pas des séries etc…
        Je pense qu’il a fait comme il pouvait.
        C’est un monde impitoyable…

    • Non et puis y’a un autre truc aussi, et c’est peut être là où il a pu pêcher un peu, c’est que dans ces jobs, il faut savoir s’entourer des bons collaborateurs, et confier les bateaux à de bons capitaines. Et sur ce coup là, il y aura eu quelques ratés, et c’est pas toujours une question de budget. Après, les accidents industriels arrivent aussi et parfois une oeuvre ne rencontre pas son public. Je persiste à croire/ dire même seul contre tous qu’Inhumans était une très bonne série, et qu’elle était tout à fait dans l’esprit kirbyen des origines (c’est une étude politique : une révolution qui renverse une monarchie autoritaire pratiquant l’eugénisme est elle réellement synonyme de libération, ou peut elle mener à une dictature ?), mais le public n’a pas accroché pour x raisons (effets visuels moyens ? faisait trop penser à LOST avec son casting et son décor ? Trop sérieuse ? Production design trop sobre ?) et ça n’a pas fonctionné. Shit happens. Mais à mon sens, Buck avait capté le truc alors qu’il a totalement massacré Iron Fist. Tout n’est pas que budget, il faut savoir choisir ses collaborateurs, et parfois on se rate.

      • Et il n’avait pas vraiment le choix de ses collaborateurs non plus : je signale qu’il avait un patron à qui rendre des comptes et qui avait déjà fouté la merde dans les films. ^^

        Mais sinon oui, on ne sait pas trop comment tous les événements se sont goupillés.

        Cela dit, vu qu’il a fait partie de l’équipe de plusieurs séries que j’ai kiffé par le passé, Smallville, Heroes et Lost, je veux bien lui confier le bénéfice du doute quant à ses compétences.

        • @ Mulder : Oui franchement moi aussi, je lui accorde non seulement le bénéfice du doute, mais je le remercies plutôt de m’avoir régalé pendant son temps sur la chaise. Et comme tu le dis, il avait effectivement un patron ! Mais je ne m’inquiète pas trop pour lui, il aura certainement une offre de la concurrence dans pas longtemps 😉
          A ce propos, je n’en suis pas tout à fait sur à 200 %, mais c’est son gendre qui jouait Alec Holland dans Swamp Thing. Tout ce petit monde impitoyable se connaît et se partage le gâteau, faut pas s’inquiéter…

          • Disons que, c’est un peu là que l’on va voir si il y a un bon carnet d’adresse. ^^

            Jeph Loeb, à la base, il vient de DC Comics hein.

            Sinon, je sais pas pourquoi, mais je le vois bien partir chez Sony et gérer le “Spider-Verse”. ^^

          • @Mulder si The Batman raconte bien une histoire s’inspirant de “Un long Haloween” pourquoi pas l’integrer au developpement du future reboot du DCEU

          • @Apola : Futur reboot du DCEU alors que WoWo et Aquaman ont cartonné ? J’y crois pas une seconde. Ou alors on parle d’un futur lointain, et à ce compte-là bonjour le bordel pour y intégrer The Batman, qui sera sorti au beau milieu de “l’ancien DCEU”, mais qui est en fait la première pierre du nouveau. On atteindrait un niveau de WTF inédit ! ^^

    • M’ouais ça c’est pas encore dit. Entre Amazon (Seigneur des Anneaux, The Expanse…) Netflix (The Witcher…) et HBO Max (La Boussole d’Or, Westworld, Watchmen, les futurs spin-off de Game of Thrones, Who Fear Death…) Disney a encore un très long chemin à faire avant de contrôler la SVOD. Ils ont un catalogue annoncé moins important que ceux d’Amazon ou Netflix, et si ils combinent lavec l’offre Hulu ils sont plus chers que tous leurs concurrents.

      Ref,il fzudra plus de quelques séries blockbusters pour devenir un compétiteur sérieux sur le marché de la SVOD. Pour moi à l’heure actuelle ils restent un concurrent mineur.

  3. Un triste départ, le gars à quand même géré de sacrés projet, mais bon c’est peut-être le bon moment pour lui, et pour les fans qu’il quitte son poste.
    À voir la suite, en espérant que tout ce qui a été fait ou commencer par Loeb ne soit pas jeté a la poubelle.

    • @ chevallier and others 🙂 : J’ai adoré Agents of Shield moi aussi, ma seule déception concernant cette série est l’omission ou la ré-écriture de la plupart des personnages originaux créés dans les sixties et qui faisaient le caractère jamesbondien du truc : la Contesse Valentina de Fontaine, Sidney “Gaffer” Levine, Clay Quartermain, Jasper Sitwell (qui dans les comics originaux n’était pas du tout un traître mais un excellent agent), Jimmy Woo (apparu dans Ant Man & the Wasp mais ridiculisé), Dum Dum Dugan et Gabriel Jones (relégués au passé dans Captain America & dans Agent Carter) et j’en passe. Mais à part ça, dès lors qu’on s’accorde pour faire du nouveau et du contemporain, c’était vachement cool 🙂

  4. Il nous aura quand même apporter du contenu supplémentaire pendant l’attente entre 2 films du MCU.

    Et ce malgrès les difficultés rencontrées entre les annulations, l’échec des Inhumains, la non-reconnaissance des séries côté cinéma (à l’exception du caméo de Jarvis dans Endgame).

  5. @Pirail, et encore Jarvis venait de la série Agent Carter elle-même le petit bébé de Louis D’Esposito ET co-créée par Christopher Markus ainsi que Stephen McFeely alias les scénaristes attitrés des frères Russo donc cas vraiment à part !

    Sinon je me dis qu’après le rachat de la Fox par Disney ça pourrait leur donner des idées, genre… recycler le poste que Mark Millar était censé avoir mais pour la division Marvel TV ^^ La question est si ce nouveau poste inclura cette fois les productions Disney+ ou non.

      • Je ne sais pas pourquoi tu dis ça =) Perso j’aime beaucoup ce qu’il fait (Ultimate X-Men, The Ultimates, Civil War, Old Man Logan, Kick-Ass, etc.), j’étais très déçu qu’en fin de compte la Fox n’a pas tenu son engagement le concernant… On ne parle pas d’un Simon Kinberg qui est désastreux une fois sur deux dans ce qu’il fait non plus x)

        • @ Yehuda : Eh bien je dis ça, tout d’abord un peu pour rigoler 🙂 mais aussi plus sérieusement car si j’ai beaucoup aimé ses premiers Ultimates et son passage sur Authority, il fait partie de ces auteurs qui font surtout dans la déconstruction systématique, ce que je n’aime pas trop. C’est à dire qu’il détourne les concepts originaux, et “salit” les personnages pour faire “moderne” et “branché”. Et ça me déplaît si ça devient une marque de fabrique. Je n’aime pas non plus son penchant pour la violence et le sanguinolent, ce qui remplit bien les pages mais est un peu racoleur en ce qui me concerne. Je te donne l’exemple de ses Ultimates Black Ops (la Guèpe Rouge, le Hulk noir, le Spiderman chinois, toussa…) qui étaient ultraviolents mais que finalement tu pouvais lire en 20 minutes aux toilettes, parce qu’en fait ça racontait pas grand chose. Et je crois que Kick Ass, bien que j’aime l’idée de départ, est un peu pareil. Désolé d’être un peu rude. Et pour finir, j’ai toujours pas digéré le “y’a pas marqué français là !” ça ça passera jamais pour moi. Je n’aime vraiment pas ce type qui pour moi n’est pas un vrai auteur. Et si tu me demandes ce qui est pour moi un vrai auteur, je te citerai Greg Rucka qui est mon préféré. Un type qui raconte quelque chose en général, et on peut en citer d’autres bien sur, mais pour moi, Millar c’est un mec qui a réussi un très bon coup et qui n’a fait que le répéter dans la facilité, et s’est concentré d’avantage sur l’aspect business que sur l’aspect artistique, et en cela il n’a pas été idiot. Pour Kinberg on est d’accord 🙂

          • @The_Ghost, ah c’est intéressant, je crois qu’il y a un débat à avoir sur ce sujet : est-ce parce qu’il “salit” et/ou déconstruit (à supposer qu’il le fasse et/ou qu’il ne fasse que ça) les personnages que ça fait moderne et branché ou bien le fait-il sciemment pour faire moderne et branché ? Pour ma part, mes premiers comics – je devais avoir entre 5 et 8 ans – c’était les X-Men et je resterai éternellement fan malgré tous les hauts et les bas que cette licence a pu connaitre. Pourtant je n’ai pas eu le sentiment que la version Ultimate me trahissait, au contraire j’étais heureux de les voir revisités (au même titre qu’avec la série d’animation X-Men: Evolution), remis au goût du jour, débarrassés d’une continuité qui n’avait pas de sens chronologiquement parlant, etc.

            Après, oui évidemment, parfois j’ai moi aussi eu le sentiment d’avoir des personnages sales voire déconstruit : notamment Tony Stark et Natacha Romanov en version Ultimates. Mais d’un autre côté j’étais plus adulte quand j’ai eu ces lectures, plus mature, plus réaliste ou disons moins crédule donc ça s’y prêtait… Je suis également pas spécialement pour la violence de nos jours, mais à l’époque je trouvais un plaisir, du moins je me “transcendais” à travers ces expressions de violence dans les comics. C’était en même temps horrible mais jouissif de voir un Ultimate Hawkeye faire le truc a priori impossible de buter des gars en leur balançant des projectiles faits de bouts d’ongles qu’il avait lui-même brisés !!

            Les Black Ops ne m’ont pas tous plu non plus, mais j’aimais bien War Machine, Monica Chang/Black Widow II, Blade et le black Hulk “Tyrone Cash” justement ^^ Le Punisher n’était pas dégueulasse de mémoire aussi. Kick-Ass malheureusement je n’ai vu que les films donc difficile pour moi d’en débattre, mais de ce que j’en ai vu bah au contraire je trouve ça cool un univers de vigilantes réalistes et contemporain. Je ne sais pas à quoi fait référence ta citation désolé.

            Qu’on le considère comme un vrai auteur de comics ou pas (d’ailleurs en des temps où Scorsese, Anniston et Coppola ne considèrent pas les Marvel comme du cinéma je trouve que dire ça est un peu malsain haha) en termes de coopération avec un Major, de cohérence artistique et de continuité entre les séries il a la capacité de faire un bon taffe, comme tu dis toi-même il est pas con. Tu me parles de l’aspect business, mais clairement le cinéma étant également une industrie il est indispensable d’avoir aussi une vision de businessman à mon humble avis. Après si on me demande de choisir artistiquement entre lui et Jonathan Hickman évidemment que je préfère ce dernier 😉 Content qu’on soit d’accord concernant Kinberg. Sinon le seul truc que je me souviens avoir lu de Greg Rucka que je ne connais pas bien c’est Punisher: War Zone et c’est vrai que c’était pas mal du tout.

            PS: pour revenir sur la déconstruction, le fossoyeur de film avait vachement bien expliqué ça sur youtube à travers l’exemple de la trilogie de Thor, à un moment on arrive à un stade où celle-ci devient nécessaire puis on peut recommencer un nouveau cycle (et Dieu sait que des déconstructions sur petit ou grand écran qui valent Ragnarok moi je dis amen)

          • @ Yehuda : Je te prie d’excuser par avance le ton peut être un peu direct ou robotique ou froid de ma réponse, je suis en train de m’écouter en boucle la reprise de Just Like A Water de Lauryn Hill par Camélia Jordana… je suis dans une autre dimension du coup, et je ne travaille qu’avec la moitié de mon cerveau ! 😀

            Débat ou pas, la ligne Ultimate a été lancée pour moderniser les concepts et laisser la continuité classique à côté (et non de côté du coup !) pour conquérir de nouveaux lecteurs, et proposer aux anciens une nouvelle vision. Donc en ce qui me concerne, oui, la violence et la déconstruction qu’on y trouvait était volontairement recherchée, à une époque où l’on acceptait plus des héros essentiellement bons, au bénéfice de personnages “nuancés” (tu parles…) par un côté sombre, etc. Si les X-Men ou autres t’ont plu, ça ne me pose pas de problème, comme je te disais, j’ai adoré les premiers Ultimates (Avengers) et pour ce qui est d’Hawkeye, ma scène préférée est celle de la cuisine, quand il tue les soldats avec les fourchettes et les cuillères. En fait, les Ultimates ont énormément apporté à Barton je trouve, en faire un militaire était je crois une excellente idée 🙂

            Pour ce qui est des black ops, je n’ai pas dit que je n’aimais pas les personnages, en fait si je les ai beaucoup aimé, j’ai juste dit que les récits de Millar sont creux et se lisent en 20 minutes sur les toilettes. 15 minutes, même 🙂 C’est à dire que je considère qu’il n’y a pas mis grand chose à chaque fois. Après, le fait que je considère qu’il fasse de la déconstruction systématique est un avis subjectif, mais il me semble qu’il oppose beaucoup de héros les uns aux autres, et qu’il écrit des héros souvent mauvais, tordus, etc, ce qui n’était pas le cas dans la continuité classique, sauf exception. Donc dans la droite lignée des Moore et des MillEr des années 80 qui ont “changé” les comics, qu’on a copié et recopié depuis, et dont on commence à peine à se détacher aujourd’hui. Le tout dans une violence qui me dérange. Le sense of wonder y est un peu absent quoi… Civil War ne m’a pas emballé plus que ça, même si je trouve l’idée de départ très bonne (souvent le cas chez Mark).
            Kick Ass, je parlais bien de la BD, pas des films qui m’ont fait passer un bon moment je dois dire. La BD, je l’ai trouvée un peu racoleuse et fainéante, avec Romita qui dessine maintenant carré pour gagner du temps sans s’emm… et qui s’est pas trop foulé sur ce coup là. Beaucoup d’hémoglobine et de tripes pour remplir des pages et des pages… de vide.

            Le coup du “Y’a pas marqué français”, je ne me souviens plus de la citation exacte, c’est quand Cap refuse de se rendre aux méchants dans les Ultimates. Millar aime bien nous rappeler notre prétendue lâcheté (voir dans les Black Ops également quand Cap se fait arrêter par des soldats français qui font les malins mais qui ne veulent plus se battre quand il se libère).

            Je pense que Coppola et Scorsese ont raison. Marvel Studios devient au cinéma de divertissement ce que McDonald est à la restauration rapide, et je ne trouve pas du tout malsain d’oser le dire. Je trouve ça extrêmement libérateur et couillu au contraire. Je trouve plus malsain les monopoles que Disney, Amazon et quelques autres sont en train d’installer sur l’économie et sur la culture à l’échelon mondial. Je ne vais pas me relancer sur les intelligences artificielles et le big data qui les nourrit, ce serait du hors sujet, mais ça c’est très malsain. On peut aussi parler de la directive BRRD de 2014 ou de la Loi Sapin 2, qui permettent de faire sur l’ensemble du territoire de l’Union Européenne ce qu’on a fait à Chypre et à la Grèce, ça c’est malsain. Mais c’est pas le sujet, je me fais juste un peu plaisir là 🙂
            Pour ce qui est du business, au risque de te surprendre, j’ai plutôt cette vision là, vision professionnelle, que tout ça est une industrie, les sommes en jeu, etc, j’en ai parfaitement conscience et je n’ai aucun souci avec ça, que ça soit chez Millar ou autres, à ceci près qu’il y a des limites. On peut avoir une approche industrielle, professionnelle, sans faire du burger avec des bas morceaux quoi… Et puis le jeu est parfois pipé. Les jobs s’obtiennent le plus souvent par relation, recommandation, et j’irai pas plus loin pour pas avoir d’ennuis… Bref, c’est comme dans tous les secteurs professionnels et le management n’est pas meilleur dans l’édition ou le cinoche et la télé, que si tu bosses à La Poste ou dans une Start Up.

            J’aime beaucoup le Thor de Ragnarok et même celui d’Endgame, parce que je trouve qu’Hemsworth est très doué pour la comédie et qu’il a fait un super boulot. Cependant, ça m’emm… malgré tout qu’on ait le vrai Thor qu’une fois sur deux. Je lis tous ces trucs là depuis 40 ans maintenant, et ce que j’aime chez Thor, c’est quand il est le Dieu qui prend ses responsabilités, qui va dans l’espace enquêter, trouver des réponses, ramener un truc magique, et défendre Midgard 🙂 Le Thor d’Ultron ou d’Infinity par exemple 🙂 Mais j’adore Taïka depuis son What You Did In The Shadows, et j’étais d’entrée de ses supporters.

            Pour terminer sur mon ami Rucka, c’est un spécialiste de l’écriture des personnages féminins. Selon tes goûts, je te recommande chaudement son Wonder Woman : The Hiketeia, ou la série policière Stumptown (le comics en tous cas, je trouve la série télé malheureusement moins bonne), et les deux polars Whiteout qui se passent en Antarctique et que j’ai également adoré. J’ai lu un ou deux autres trucs, mais ceux là sont vraiment mes favoris. Il fut aussi partie de l’équipe qui lança Batwoman et une version féminine de la Question (Renée Montoya) dans la série 52.
            Oh, je te recommande aussi son OMAC Project, ça se situe après Identity Crisis, Countdown to Infinite Crisis (le meilleur comics que j’aie jamais lu de ma vie), et avant Infinite Crisis chez DC. Il faut lire toute cette période là en fait, car tout se tient. C’était juste avant que DC parte en cou… euh pardon, reboote sa ligne éditoriale (: P

            Je retourne me faire bercer par Camélia…….. 🙂

          • @The_Ghost, c’est noté je tiendrai compte du contexte musico-légal qui était le tiens lors de la rédaction de ta réponse haha

            Oui mais on dit la même chose concernant la ligne Ultimate, simplement il y a différente façon de moderniser et peut-être n’était-ce pas dans cette intention là que Millar a fait ce qu’il a fait sur ces séries là à l’époque ? Compliqué d’affirmer un tel truc, à moins qu’il le dise lui-même en interview ou autre… Bon après il est vrai que généralement les personnages n’étaient pas loin d’être des stéréotypes et que la nuance était rare mais je me souviens de certains d’entre eux qui l’étaient : Kitty Pryde, Colossus, Ororo, tous les Fantastic Four ou encore Thor. En vérité de nombreuses idées des séries Ultimate se sont retrouvées exploitées au cinéma, particulièrement dans le MCU : Samuel L. Jackson en Nick Fury, Hawkeye militaire ayant une femme et des enfants, Captain America qui a été congelé pendant environ 70 ans et revient vraiment à notre époque dans les années 2000/2010, etc.

            Okay je comprend un peu mieux ta position je crois ^^ Même si je campe sur mes positions pour Civil War, par contre d’accord avec toi sur le style graphique de Romita Jr. qui m’insupportait (il avait un temps fait la même chose chez Marvel, pour je ne sais plus quelle série).

            Alors ces scènes concernant les français ne m’ont absolument pas marqué, je n’ai pas du le prendre personnellement ou le relever à l’époque… Après je comprend ton avis, n’oublions pas néanmoins que par exemple pendant la seconde guerre une partie de la France a quand même bien collaboré avec les Nazis. Je ne sais pas si Millar fait référence à ça ou juste à des clichés de base sur les français mais dans le doute je préférais faire ce petit rappel.

            À la rigueur tu n’es pas le seul à tenir ce discours et bien que je ne le partage pas, du moins pas entièrement même en faisant preuve de recul et d’objectivité, je ne crois absolument pas que ce soit ce qui se passe avec Scorsese et Coppola (le cas de figure Almodovar me semblant légèrement différent). Ces deux là et dans une moindre mesure Jennifer Aniston ne donnent pas juste leur avis comme ça au détour d’une question, ils essayent de nuire à la réputation d’un studio, de nombreux réalisateurs et membres d’équipes artistiques et techniques gravitant autour des films Marvel, ils dénigrent les spectateurs et surtout les fans de ces œuvres, ils imposent leur vérité en clamant que “ce n’est pas du vrai cinéma”. Et c’est le même reproche que je te fais par rapport à Millar, tu as tout à fait le droit de détester comme j’ai le droit de bien aimer, mais en aucun cas on ne peut décider de s’il fait véritablement de l’écriture de comics ou non c’est un non-sens total !! Moi je ne trouve leur discours malsain à plein de niveaux, déjà parce qu’il ouvre la porte à d’autres cons – que ce soit des pseudo cinéphiles bobos qui justifieront dorénavant leur discours par “c’est pas moi qui le dit c’est eux donc c’est vrai” ou d’autres cinéastes aigris qui profiteront de la vague de buzz – mais aussi parce qu’il est mensonger sur plusieurs points : les adaptations de comics et films de super-héros représentent moins de 5% des films sortant au cinéma chaque année (loin d’être une invasion, même dans la place médiatique ça n’empêche pas de parler de tout le reste), sans ces films l’industrie se porterait en moins bonne santé financière, par conséquent ces films à petit budget qu’ils chérissent tant ben les producteurs seraient encore plus frileux pour les financer, ils parlent du moins Scorsese de films qu’ils n’ont même pas vu et se permettent d’affirmer des bêtises (genre que ça n’a aucune profondeur, que ça ne touche pas émotionnellement les spectateurs, etc.)

            Ah bah le fameux terme de monopole qu’on me ressort régulièrement haha, on ne parle de monopole qu’à partir de 60% de part de marché et Disney pour le cinéma en est bien bien loin (36.3% en 2018 la Fox inclue). Après je ne dis pas qu’ils sont blancs comme neige, je pense par exemple aux vieux coups de pression qu’ils se sont mutuellement mis avec Sony ces derniers mois… Après je ne connais pas tous les sujets que ce soit les concernant eux ou Amazon (même si j’ai entendu pas mal de choses sur les GAFA ou d’autres sociétés type Starbucks pas très reluisantes, ce qui ne m’empêche pas de continuer à bénéficier de leur produits tout comme je continue à faire mes courses parfois chez Monoprix haha). Le Big Data c’est la nouvelle course aux armements de toute façon, tout le monde s’y met ! Oui je suis d’accord pour les limites, après je pensais que Millar avait la capacité de faire les deux (l’industriel et l’artistique) mais c’est sûr que comme d’hab ça ne peut pas plaire à tout le monde ^^ Oui c’est vrai aussi y’a énormément pour ne pas dire une majorité de pistons et de pots de vin =/

            Le Thor d’AoU ça aurait pu être pas mal si le film ne partait pas dans trop de directions en même temps, je crois qu’il y a eu conflit justement entre Whedon et Marvel sur ce film alors que paradoxalement je l’avais préféré au premier Avengers haha Mais sur le principe j’apprécie ce que tu dis pour Thor, après j’aime beaucoup la version comique depuis l’arrivée de Waititi perso donc je prends mon pieds !

            Malheureusement j’ai arrêté les comics depuis presque trois ans maintenant, et je ne connais que trop peu DC (en lecture) mais à part WW et les trucs New 52 je note le reste merci… En revanche je crois avoir en effet lu en partie OMAC et Identity Crisis et c’était vachement sympa j’avoue =D

            Fais la bise à Camélia de ma part, bordel ça me manque un peu cette époque de la Nouvelle Star, ils sont partis en c***** eux aussi depuis 🙁

          • @ Yehuda : Camélia te renvoie une bise elle aussi.

            Oui, effectivement, le MCU a beaucoup puisé dans la version Ultimate de son univers papier, ce qui va dans le sens me semble t-il d’un volonté de coller au public le plus récent. L’histoire de Sam Jackson est un peu plus compliquée, je crois que ça vient d’un deal qu’il a passé parce qu’ils avaient utilisé son image sans sa permission. Mais il est réellement fan du comics.

            Romita avait repris les Avengers après le passage de Coipel pour Siege, ce dernier run marquant définitivement la fin de Dark Reign et l’avènement d’un Age of Heroes je crois (pas sur du nom, j’ai arrêté à ce moment là).

            Mark Millar fait référence aux clichés sur les français, qui eux-mêmes trouvent bien entendu leur source dans la deuxième guerre mondiale et la collaboration. Inutile de me rappeler cette période que je ne risque pas d’oublier, mes parents ayant connu l’occupation et quelques joyeusetés de l’époque… Mais tu as bien raison, le devoir de mémoire est essentiel !

            Oui, même si l’on n’est pas d’accord sur les positions de Scorsese and consorts, je reçois volontiers tes arguments. Nos positions sont acceptables. Enfin j’accepte les deux, et je n’aime pas les entreprises de complot, mais justement…

            Monopole, ça ne veut pas dire seulement domination du marché en termes de parts. C’est aussi le fait – on parle alors de monopole de fait d’ailleurs – d’être positionné à chaque étage ou maillon de ce marché. Par exemple, Disney est producteur et distributeur (de très longue date), et maintenant diffuseur. De plus, de par sa puissance économique, il a la possibilité d’absorber certains concurrents ou de tenir sur le long terme mieux que ceux qu’il n’aura pas la possibilité (ou le droit au vu de la loi anti-trust) d’absorber. Par exemple, je fais le pari que Netflix n’en a que pour très peu de temps à vivre, au regard de son endettement, bien qu’elle ait des parts de marché très importantes et une implantation très large. Si elle coule, Disney en profitera. J’espère me tromper bien sur ! Amazon elle, se maintiendra, et elle est également à chaque position du marché. Elle stocke, elle vend, elle distribue, elle produit maintenant, et elle diffuse. Elle publie également, et elle investit dans des secteurs dont le grand public n’a pas idée. Là on parle de stratégie à 50 ans.
            Le Big Data, c’est carrément la nouvelle conquête spatiale oui ! Pour ceux qui ne le savent pas, c’est le fait de récupérer les données collectées par les objets dit connectés, et de les faire traiter par des machines intelligentes, afin d’affiner des algorithmes qui permettront aux ordinateurs d’ici moins de 35 ans de prendre des décisions beaucoup plus rapidement et efficacement que le cerveau humain. On appelle ça le machine learning, et ça a commencé avec l’analyse et l’apprentissage du langage (Google Trad par exemple), le contrôle de la circulation dans les agglomérations, le diagnostic médical, et je vais m’arrêter là. En gros, tout ce qui est numérique renvoie des informations à une poignée d’entreprises américaines, chinoises, et israéliennes qui s’en servent économiquement, stratégiquement, et politiquement pour asseoir leur domination sur les pauvres couillons que nous sommes. Et avec la fin de la neutralité du web (que je dois dire n’avoir pas trop suivi), et le nouveau modèle économique des plateformes, je crois qu’on doit s’attendre à un contrôle réel du Net dans très peu de temps. J’entends par là un vrai flicage, le streaming gratuit par exemple, faudra oublier. Parce qu’il va à l’encontre de ce modèle économique, ils vont quand même pas laisser faire, si ?

            Je reviens à Disney. Ne t’a t-il pas paru étonnant qu’Aquaman ne soit pas nominé aux Oscars ? Tu sais qui gère et diffuse la Cérémonie des Oscars ? C’est la chaine ABC okay ? 🙂 Tu sais à qui appartient ABC ? Devine… 🙂 Bon c’est qu’une coïncidence hein…. (: o) De toute façon, les Oscars c’est plus une question de qualité, c’est une question de relationnel, c’est Jude Law qui l’a dit, et c’est Weinstein, tu sais le gros producteur et génie du marketing qui les fait… ah ben non je suis bête, Weinstein il y est plus, il est tombé ! Tiens, ben alors du coup si ce n’est plus lui qui fait les campagnes, ça profite à qui ? Quelle est la boite qui a connu la plus grosse progression ces 5 dernières années… ? Attend… non je dois être une mauvaise langue, comme Scorsese ou Anniston (blague à part, qu’est ce qu’elle est allé se mêler de ça elle ? LOL), Non mais bon, tu vois ce que je veux dire ? C’est pour ça qu’il faut avoir une vision industrielle du truc en effet, pour bien comprendre ce qui se passe. Désolé si je te semble paranoïaque peut être, je ne suis pas dans la théorie du complot, simplement, je regarde les choses d’en haut et à travers (normal, je suis un fantôme 🙂 ), et… voilà 🙂
            J’aimais bien la Nouvelle Star moi aussi, j’adorais Marianne James et André Manoukian ! 🙂

          • @The_Ghost, tu m’en vois ravi, elle est bien charmante cette jeune femme de prendre le temps de saluer ses admirateurs haha

            Ah je ne savais pas que les dessinateurs n’avaient pas le droit de s’inspirer de personnes réelles, surtout que par la suite ils l’ont fait avec une autre actrice aussi pour je ne sais plus quel personnage ^^

            Il me semble que c’était Heroic Age en effet !

            Oui je suis d’accord, étant juif moi-même j’ai entre autre à l’université participé à l’organisation et la promotion de colloques sur différents génocides (l’Holocauste, l’extermination des Tutsis au Rwanda, le génocide Arménien).

            Quand je cherche la définition je tombe sur ça : “Un monopole ou monopole de fait, est une situation économique dans laquelle la concurrence n’existe pas en raison de l’extrême puissance d’une entreprise qui domine et dicte ses conditions au marché sur lequel elle exerce son activité.” Alors oui il n’y a pas dans cette définition de notion de pourcentage de part de marché. En revanche, aux dernières nouvelles Disney ne dicte pas ses conditions au marché :
            – le prix du billet est le même que tu ailles voir Aladdin ou It Chapitre II (sauf cas de différences genre iMAX, 3D, etc.), après le pourcentage récupéré par le distributeur versus celui retenu par l’exploitant eh bien c’est à négocier au cas par cas
            – la Chine peut potentiellement censurer autant un film Disney qu’un film Universal (après c’est à chaque studio de choisir les efforts qu’ils feront ou non pour que le film passe la censure chinoise)
            – Disney ne possède pas plus de chaîne nationale de télévision qu’Universal ou Viacom-Paramount, même depuis le rachat de la Fox car le système américain prévoit justement ce genre de cas de figure avec leur Autorité de la Concurrence ou je ne sais plus quel nom cette institution a
            – les autres studios qui lancent leur plateforme de streaming ont tout autant le droit que Disney d’arrêter de faire de la pub à Netflix.

            D’autres grands studios sont aussi présents “à chaque étage” tels que la Warner, Universal ou encore Sony ! Le fait d’absorber certains de ses concurrents (ou même des compagnies inscrites dans des domaines d’activité qui ne sont pas les siens à la base) c’est un principe de base du système économique actuel… Et Disney ne sont pas les seuls : AT&T a racheté la Warner, Comcast c’est Universal et Sky, Viacom c’est la Paramount. C’est pareil chez les GAFA et d’autres sociétés : Facebook a racheté Instagram et Whatsapp, Google s’est procuré YouTube, etc. C’est simplement comme ça que le système fonctionne.

            En effet, Netflix est en danger mais pas uniquement par Disney+ : Amazon Prime, Hulu, CBS All Access, YouTube Red, Facebook Watch, Apple TV, HBO Max, Peacock, DC Universe et j’en passe peut-être. Et Disney ne seront probablement pas ceux qui récupéreront le corps moribond de Netflix lol, j’espère que ces derniers se réveilleront avant de totalement sombrer et s’en sortiront mais qu’ils rachètent un studio ou se fassent racheter par un studio quelqu’un achètera quelqu’un c’est quasi sûr. En tout cas c’est un sujet passionnant dont je parle depuis longtemps sur le forum ^^

            En effet, il y a un réel risque avec le Big Data mais de l’autre côté il y a des discussions internes aux entreprises concernées mais aussi politiquement pour cadrer justement les limites légales et éthiques de tout ça (j’étais à un salon pour les 20 ans d’OVH justement on parlait de ça). Le Machine Learning et le Big Data dans une certaine mesure apportent aussi énormément à notre qualité de vie (tu l’as dit toi-même la technologie, le médical, les suggestions sur les réseaux sociaux également, etc.) donc il ne faut pas tout rejeter en bloc non plus je trouve ! En revanche, ça m’inquiète aussi mais ça ne date pas d’hier le flicage avec Hadopi 2, les lois votées en catimini à l’Assemblée, etc. Maintenant je crois que l’Homme est toujours capable de détruire ou du moins contourner tout ce qu’il construit. Donc y’aura toujours des anti-systèmes pour trouver des solutions et encore proposer des méthodes pour le streaming et le téléchargement. De toute façon le pseudo manque à gagner notamment pour les Majors musicales est factice parce qu’une bonne majorité des consommateurs n’aurait pas de quoi s’accorder ces produits financièrement parlant.

            Alors non c’est un raccourci, ABC est uniquement le “host” de l’évènement. Mais les Oscars sont décidés par l’AMPAS qui est une structure indépendante. Kathleen Kennedy en était certes vice-présidente jusqu’à il y a peu mais le dernier président en date (John Bailey) n’avait strictement rien à voir avec Disney, Michael Tronick (un autre VP) non plus, etc. L’Académie est composée de 5 à 6000 membres issus des différentes branches du cinéma, tu te doutes bien que tous les acteurs, prod, réal, scénar, monteurs, compositeurs et autres n’ont pas tous des contrats d’exclusivité avec Disney. D’ailleurs tous les films qui sont nominés ou gagnent ne sont absolument pas que des films Disney x) Tiens comme tu me parles des cinq dernières années je vais mettre les cinq derniers gagnants et leur studio correspondant :
            # 2019 // Green Book (Universal)
            # 2018 // The Shape of Water (Fox Searchlight, avant le rachat)
            # 2017 // Moonlight (A24)
            # 2016 // Spotlight (Open Road)
            # 2015 // Birdman (Fox Searchlight)

            A part exceptions, c’est en majorité des studios indépendants ou des filiales spécialisées dans ce type de films… Alors oui y’a une grande partie de networking et de lèche bottage certainement. Mais ce n’est pas pour autant que ça donne un avantage à Disney ou que ça leur profite.

            Non je ne te crois pas parano, juste passionné et avec un avis forgé à force d’observer des trucs. Probablement qu’il y a une partie de la vérité dans tes constats mais comme d’hab je crois que personne n’a toute l’image de ce qui se passe ^^

            J’aime moins André Manoukian dernièrement je ne sais pas trop pourquoi, sinon j’aimais bien aussi Dove Attia et Manu Katché perso haha

          • @ Yehuda : Shalom l’ami ! Bon j’ai quitté Camélia pour écouter Anaïs, autre style, autre artiste, mais tout aussi talentueuse et fort jolie 🙂

            Un acteur a comme tout un chacun le droit à son image, et il y a une différence entre s’inspirer et faire carrément le portrait de la personne 🙂 Le Nick Fury de Millar et de Bryan Hitch est incontestablement Samuel Jackson. Même s’il n’y a pas préjudice en l’espèce, la moindre des politesses est de demander.

            Je reste convaincu que sur le long terme Disney obtiendra une position monopolistique de fait, influençant le marché (pas le prix du ticket mais peut être les prix des prestataires), de la même façon qu’Amazon le fait dans son domaine (voir le documentaire “Le Monde selon Amazon”). Mais tu as raison, Disney ne sera pas la seule à occuper le terrain, et je pense qu’on aura un peu comme dans les comics deux ou trois grands groupes. Et oui effectivement, les gros poissons mangent les petits, c’est comme ça que ça marche. Hélas…

            Pour les Oscars, pardon mais je ne suis pas convaincu. Ce que tu écris est factuel et je suis bien obligé de l’accepter, mais je pense qu’il y a des choses en dessous qui ne se voient pas. Ce petit monde se connaît, vient souvent des mêmes écoles et des mêmes fraternités/ sororités, fréquente les mêmes restaurants et les mêmes lieux de vacances, et je crois beaucoup à ce qui est off screen. ça ne veut pas dire que j’ai raison. Pour les personnes que tu cites et qui n’ont aucun lien avec Disney, je vais faire ma petite enquête 😀
            Je reste sur mon… étonnement que Black Panther ait reçu trois Oscars (plus ou moins mérités par ailleurs, car si sa direction artistique était magnifique, ses effets visuels justement m’ont semblé un peu inégaux), et qu’Aquaman de la concurrence n’ai pas été nominé pour ses effets visuels (largement plus réussis selon moi, pour une direction artistique aussi belle – je ne dis pas meilleure ou moins bonne car comparer le Wakanda à Atlantis n’a pas de sens, trop différent LoL). Quand comme par hasard et si je lis bien un truc que je viens de trouver, Ant-Man & The Wasp, Black Panther donc, et un Star Wars étaient également dans la course au même moment. Après, je suppose qu’on pourra me rétorquer que mon point de vue est subjectif ou partisan, et que tout ça n’est que coïncidences… Mais voilà.

            Je vais poursuivre mon enquête sur tout ça ! 🙂

            On doit plusieurs très belles comédies musicales à Dove Attia me semble t-il. Un garçon qui a beaucoup de goût. Je suis moins accroché par la personnalité de Manu Katché que je trouvais un peu rigide dans la Nouvelle Star, il était un peu le mauvais flic ha ha ha, je dis ça sans méchanceté. Mais faut dire qu’il est très bon et qu’on doit pas la lui faire à l’envers facilement ! 😀

          • @The_Ghost, Anais de “mon coeur mon amour” ?? On adore haha, tant que ce n’est pas Coeur de Pirate

            Le fanboy en moi a envie de jouer la carte de la mauvaise foi et rétorquer “mais non, dans le comics il a un cache oeil” ^^ mais l’artiste et le philosophe en moi comprennent et admettent le point, oui ils auraient du demander avant (d’un autre côté si ça a permis d’avoir Jackson dans le MCU tant mieux c’était un mal pour un bien)

            Peut-être influenceront-ils le marché d’une manière dont tu le décris (et encore jusqu’à un certain seuil) mais cela ne fera pas qu’ils auront le monopole à mon avis. Comme tu l’admet ça n’empêchera pas d’autres “grands” de rester présents et forts, Universal et la Warner compléteront facilement le podium je pense… Oui les grands poissons mangent les petits, mais le “hélas” je ne suis pas forcément d’accord car, toujours dans ce même esprit métaphorique, ce n’est pas parce que les grands poissons mangent les petits dans le cycle de la vie que d’autres petits poissons ne naissent pas entre temps et que parfois certains petits poissons grandissent 😉 Même ces Majors avant d’être ce qu’elles sont aujourd’hui elles ont commencé au bas de l’échelle et se sont construites à force de travail, de succès, d’échecs, etc.

            Non mais évidemment que moi aussi je crois bien qu’il y a un minimum de copinage, ou même ne serait-ce que des minorités qui ont enfin été reconnues par la profession et intègre à leur tour le “cortège” décideur eh bien ils ont envie de voter pour leurs semblables (les afro-américains, les femmes, les LGBTQ+, les musulmans, etc.) et quelque part c’est humain, peut-on leur en vouloir…? Maintenant une fois qu’on est conscient de cette réalité qu’il se passe certainement des choses pas très nettes derrière le décors eh bien on peut tout de même considérer qu’il y a quand même une sorte de filtrage relativement valable qui se fait en amont aussi. Pour Black Panther, déjà parce que c’est un phénomène de société je trouve qu’il mérite ses nominations, ensuite pour la musique je m’étais documenté sur le travail derrière avant même la sortie du film et c’est vrai que c’est pas de la merde, les décors et costumes m’ont bluffé perso (même si décors parfois un peu trop numériques) et le seul truc que je ne maitrise pas assez c’est la production design en effet où là je ne peux pas me prononcer ^^ Par contre oui je trouve que sa nomination pour le Best Motion Picture était légèrement abusée… Par contre tu te trompes il ne me semble pas que BP ait été nominé pour ses effets visuels justement ! Aquaman aurait peut-être mérité une nomination pour ça c’est vrai, mais je ne sais même pas si la Warner a postulé pour le film dans cette catégorie donc je ne peux pas affirmer avec certitude si c’est légitime ou pas. Quoi qu’il en soit, il y a pléthore de films Warner (dont The Dark Knight, 8 nominations dont 2 catégories victorieuses) qui ont été nominés aux Oscars donc il faut arrêter je trouve de croire que les studios se font la guerre car c’est rarement le cas. Le seul qui me vient vraiment en tête concerne un créneau important, la date de sortie de Civil War pour laquelle la Warner avait tenter d’incruster son BvS. Mais en soi c’était fair play des deux côtés de mémoire, ah si je repense à autre chose : certains acteurs DC et certains acteurs Marvel (Anthony Mackie surtout) défendent parfois un peu trop leur “maison” au détriment dans certains cas de la concurrence, mais ça reste bon enfant, c’est du showbusiness dans des interviews genre Live Show ou sur youtube.

            Solo a en effet été nominé pour les effets visuels et franchement je ne suis pas spécialement contre, je trouve que les gens ont trop bitché sur ce film alors qu’au fond il n’est pas dégueu… Par contre Ant-Man aucune nomination aux Oscars, je crois que tu te trompes à nouveau. Je n’irai pas juqsu’à dire que ce ne sont que des coincidences non plus non, mais à mon avis l’AMPAS est plus impartial qu’on ne le pense (quoi que cette histoire de nouvelle catégorie pour les blockbusters d’ici 2021 ou 2022 je ne sais pas trop quoi en penser).

            Je te laisse poursuivre ton enquête, inscris toi peut-être sur le forum si tu veux qu’on discute plus en privé 😉

            Oui Les Dix Commandements, Le Roi Soleil, Mozart l’Opéra Rock et 1789, les amants de la Bastille pour ne citer que ceux-là. Ouais Manu Katché parfois avait des attitudes limites, voire était réactif et ce genre de choses mais régulièrement je le trouvais pertinent, j’aimais bien ses goûts, je percevais qu’il avait quand même du coeur, etc. Oui peut-être la production lui avait-elle demandé de jouer ce rôle du mauvais flic c’est possible =D

          • @ Yehuda : Oui oui, Anaïs de “Mon coeur mon amour”, mais elle a fait bien mieux que ça depuis. Coeur de Pirate ne me déplaisait pas à ses débuts, mais je ne l’ai pas suivie. J’aimais bien Olivia Ruiz également 🙂
            Je verrai pour le forum, mais oui, je crois que ça serait intéressant que l’on discute en privé 😉
            Je termine ici par une blague : se méfier des poissons transgéniques ! 😀

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here