Arrow : Votre avis sur l’épisode ‘Reset’ [8×06] + le teaser du prochain épisode !

9

Yes ! Arrow ne pouvait pas nous quitter sans un épisode Un jour sans fin, un procédé déjà utilisé dans The Flash (5×14) et Legends of Tomorrow (3×11). (Supergirl, Batwoman et Black Lightning, n’hésitez pas à faire de même !) La thématique du jour – l’acception de la crise imminente – répond parfaitement à l’épisode de The Flash diffusé juste avant. Et cela permet donc de faire nos adieux à Quentin Lance… Il n’y a pas à dire, l’architecture globale de cette saison 8, en forme de best of de la série, est vraiment bien trouvée ! On notera enfin qu’après Katie Cassidy (Laurel Lance), c’est au tour de David Ramsey (John Diggle) de passer derrière la caméra. ‘Reset’ est sa seconde expérience en tant que réalisateur, puisqu’il avait déjà mis en boîte un épisode en début d’année.

Arrow – Saison 8 – Episode 6 – ‘Reset’ : Après avoir été doublé par Lyla, Oliver se retrouve confronté à une situation de vie ou de mort qui semble très familière. Laurel a l’opportunité de se réconcilier avec le passé.

————————————————–

Audience US (chiffres définitifs) : La stabilité de cette ultime saison est vraiment exemplaire… Hier soir, l’épisode ‘Reset’ a rassemblé 0.79 million de téléspectateurs (contre 0.74 million la semaine dernière). C’est la meilleure audience depuis le season premiere (0.84 million) ! Sur la cible des 18-49 ans, le show retrouve des couleurs avec un taux de 0.3% (en hausse de 0.1 point).

————————————————–

Arrow – Saison 8 – Episode 7 – ‘Purgatory’ : La mission d’Oliver le conduit à Lian Yu où il tente d’ignorer les répercussions de la crise imminente, jusqu’au moment où il reçoit l’aide d’un vieil ami. Pendant ce temps, une Team Arrow unie fait face à un méchant bien connu.

La série Arrow est diffusée chaque mardi sur la chaîne The CW, avec Stephen Amell (Oliver Queen/Green Arrow), David Ramsey (John Diggle/Spartan), Katie Cassidy (Laurel Lance/Black Canary), Juliana Harkavy (Dinah Drake/Black Canary), Rick Gonzalez (Rene Ramirez/Wild Dog), Katherine McNamara (Mia Smoak/Blackstar), Joseph David-Jones (Connor Hawke) et Ben Lewis (William Clayton).

9 COMMENTAIRES

  1. Très bonne idée d’avoir utiliser le principe d’un jour sans fin pour traiter l’enjeu de la fatalité, ça permet d’éviter le côté “gadget sympa” du concept pour le rendre véritablement utile ! Je suis assez hypé pour l’épisode pré-Crisis, avec cet ultime retour aux origines, le Purgatoire avant la mort, peut-être ?

    P.S Mr.LTH, la section commentaire n’apparaît pas chez moi pour l’épisode de Flash, je le signale au cas où, si c’est général

    [EDIT LTH : Merci pour l’alerte, bug corrigé !]

  2. Jamais été très fan des épisodes en boucle temporelle… Celui-ci ne rompt pas la règle. Très apprécié de revoir Paul Blackthore en Quentin Lance, mais ça s’arrête là.
    On aurait pu avoir un petit final sur le 9ème Cercle dans cette saison quand même, parce qu’au final ils courent toujours.

  3. Alors je vais sûrement paraître trop enthousiaste mais à raison, car c’était à mon goût le meilleur épisode de cette saison (après le premier).
    Tout simplement car il propose pleins de nouvelles choses, c’est très bien réalisé (merci David Ramsey qui avait déjà précédemment réalisé un bon épisode !), on avance GRANDEMENT dans l’évolution des persos et l’intrigue, et surtout pour moi ça corrige un point que j’avais vivement critiqué à l’époque de la saison 6.

    En effet, ce fameux point c’est [spoiler]Laurel qui dit adieu à Quentin. Elle n’avait jamais pu lui dire adieu ni avoir un moment avec et ça fait vraiment plaisir. Cela nous remontre à quel point son personnage a vraiment bien été écris depuis 2 saisons et que Katie Cassidy l’incarne vraiment bien.[/spoiler]

    D’ailleurs c’est globalement même le but de l’épisode, de [spoiler]savoir apprendre à dire au revoir, surtout auprès du mec le plus têtu de l’Arrowverse (aka Oliver).[/spoiler] C’est pour ça que ça donne un côté très méta à cet épisode, qui est littéralement [spoiler]une tournée d’adieu (où Oliver comprends qu’il devra accepter son deuil au moment venu et n’hésitera pas à se sacrifier, et qu’en fait c’est pas lui qui fait la tournée, mais ses proches qui la font pour lui dire adieu), ce à quoi ressemblait cette saison jusqu’à présent, c’est assez marrant.[/spoiler] Cela donnerait presque l’impression à un niveau meta que du coup le Monitor est un peu [spoiler]le showrunner de cette saison, et dans sa gentillesse il permet à Oliver de dire au revoir à tous ses proches avant de mourir.[/spoiler] Sympa au final ! 😆

    Et du coup c’est pour ça que je pense que c’était l’adieu le plus émotif pour moi [spoiler](celui à Lance), car déjà c’est le plus fort vu que l’épisode ENTIER est dédié à ça, et surtout que Lance était un bon personnage que j’appréciais beaucoup. Donc forcément, les revoir travailler ensemble, discuter du passé et du présent, Oliver qui le regarde avec fierté, son au revoir à Oliver et à Laurel, damn les feels… 😥 😥 (encore plus qu’avec Moira et Thea, donc).[/spoiler]

    Donc oui très bon car tout aussi émotif (si ce n’est plus) et fort que le premier.

    Et comme le premier épisode, on repropose un hommage via un concept inédit dans la série, cette fois le [spoiler]”groundhog day” épisode ! Et pour le coup je trouve que ça fonctionne très bien (tout aussi bien que dans l’épisode de LOT). Manque plus que Flash pour avoir son épisode comme ça et la boucle sera bouclé ! 😆 😀 (EDIT : J’avais tellement renié la saison 5 de mon esprit que j’avais complètement zappé que Flash l’avait déjà fait 😆 ).
    D’ailleurs j’ai rigolé quand j’ai vu qu’Edge of tomorrow a aussi existé sur E2 ! :D[/spoiler]

    Et enfin j’ai trouvé l’épisode plutôt bien réalisé, déjà grâce au respect de la forme de l’exercice proposé, mais ainsi que des plans qui sortent un peu du standard habituels qu’on retrouve dans les show CW (remarque qui s’appliquait aussi à l’épisode 3 réalisé par Katie Cassidy), et enfin grâce à ce mini plan séquence pas piqué des hannetons ! Merci David Ramsey. :respect:

    Quelques répliques marrantes aussi :
    [spoiler]”Yeah ? me too.” 😆
    « dad you’re going to a foundraiser, it’s not like you’re going to war” :lol:[/spoiler]

    Petit hommage à la saison 4 aussi : [spoiler]”You’re the reason i try to be a hero » de Laurel… Qui rappelle la même phrase (en remplaçant hero par mayor) qu’Oliver avait sorti à Quentin lors probablement d’une des scènes les plus fortes qu’ils avaient eu.[/spoiler]

    Vivement cette mission finale ! 😀

  4. Difficile de passer après l’excellent épisode de Flash. Du coup, on retombe un peu vite…
    Même si l’épisode était de qualité : émotions, scenario, réalisation (quel plan-séquence !!) .. je n’étais pas aussi accroché à mon fauteuil que dans Flash.

  5. sacré doublé avec Flash mais on a pas de scène choc comme le repas dans l’épisode de Flash mais déjà,même si c’est ludique . David Ramsey est plutôt bon à la réal (joli plan séquence en effet!) mais c’est surtout le duo Katie Cassidy/stephen Ammell qui sont très bons et le retour de paul blackthorne fait plaisir .

  6. Épisode très bon. Quel plaisir de revoir ce bon vieux Quentin Lance.
    La fin d’Arrow approche, ça fait chier mais c’est vraiment une conclusion parfaite cette saison.
    Et on a vraiment envie de voir ce que ça donner cette Crise!

  7. Il était top ce faux plan-séquence, l’une des meilleures scènes d’action d’Arrow depuis un moment, même si on a déjà eu de la qualité cette saison avec l’épisode à Hong Kong et en celui en Russie.

    Sinon à quoi servait cette punition du Monitor ? On le sait que la crise est inévitable. C’était pour que Oliver arrête de vouloir contrer le Monitor ?

    • Je pense oui. Oliver se détournait des objectifs fixés par le Monitor car il cherchait absolument à savoir s’il n’y avait pas d’autres solutions, s’il n’y avait pas une chance que le Monitor se trompe et s’il pouvait peut-être profiter de ses enfants encore un peu. La punition du Monitor c’est un peu “arrête de chercher des excuses, ce qui doit arriver va arriver, prépare-y toi au lieu de chercher un moyen que ça n’arrive pas”.

      • Hmmmm je dirai comme Lyla lui a dis, le temps qu’il reste a Oliver, il doit le considérer comme un cadeau. C’est pour ça que le Monitor a fais venir ses enfants ainsi que Connor pour John. Voili voilou

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here