Stargirl : Votre avis sur l’épisode ‘Stars & S.T.R.I.P.E. Part One’ [1×12] + le teaser du season finale !

7

Avant-dernier épisode de la saison ! Respect à l’Injustice Society of America, dont les membres se comportent, parlent et s’habillent à 100% comme des super-vilains de comics. Et ce moment où les héros réalisent que les méchants n’ont pas un objectif diabolique ? Savoureux ! Entre un robot géant, une machine cérébrale que n’aurait pas renié Charles Xavier et la partition de Pinar Toprak, on se croirait presque dans un film. Vivement la semaine prochaine pour le grand final… et une surprise concernant Mike ? Il va forcément se passer quelque chose avec lui, maintenant qu’il est dans le coup !

Stargirl – Saison 1 – Episode 12 – ‘Stars & S.T.R.I.P.E. Part One’ : Avec l’ISA à leurs trousses, Courtney, Pat et l’équipe se regroupent pour déterminer leurs prochains mouvements. Pendant ce temps, Rick fait une découverte et l’équipe se prépare pour une confrontation avec l’ISA.

————————————————–

Audience US (chiffres définitifs) : Première hausse depuis cinq semaines… Hier soir, l’épisode ‘Stars & S.T.R.I.P.E. Part One’ a été suivi par 0.83 million de téléspectateurs (contre 0.74 million la semaine dernière). La série retrouve donc le niveau qu’elle avait lors de l’épisode 1×09. Sur la cible des 18-49 ans, Courtney Whitmore termine toujours la soirée avec un taux 0.2% (inchangé).

————————————————–

Stargirl – Saison 1 – Episode 13 – ‘Stars & S.T.R.I.P.E. Part Two’ : Alors que l’Injustice Society of America est sur le point d’accomplir sa mission, Courtney et la JSA s’affrontent avec Icicle et les méchants de l’ISA.

La série Stargirl est diffusée chaque lundi sur la plateforme DC Universe, avec Brec Bassinger (Courtney Whitmore/Stargirl), Amy Smart (Barbara Whitmore), Luke Wilson (Pat Dugan/S.T.R.I.P.E.), Yvette Monreal (Yolanda Montez/Wildcat), Anjelika Washington (Beth Chapel/Doctor Mid-Nite), Cameron Gellman (Rick Tyler/Hourman), Christopher James Baker (Henry King Sr./Brainwave) et Neil Jackson (Jordan Mahkent/Icicle)

7 COMMENTAIRES

  1. Bon épisode si ce n’est que …
    SPoiler:
    super discret quand tu es en ” cavale” stripe dans les air en pleine nuit … C’est un avion ?.. non! c’est une étoile filante …? Non !.
    Et à votre avis brainwave va finir chauve en sortant du cerebro ou pas ? ;).

  2. J’ai eu la même sensation en voyant la Machine. C’est ni plus ni moins que le Cerebro xD

    Comme d’hab, maxi spoilers, donc s’arrêter là si on n’a pas vu.

    En dehors de ça, on a déjà vu Court sur le dos de STRIPE en plein vol, du coup on a du mal à comprendre pourquoi elle court pendant que STRIPE la rejoint en volant. Mais ça donne un plan sympa de STRIPE qui court aux côtés de Stargirl, ça renforce le côté héros/Sidekick.

    Content que Mike soit enfin dans le secret aussi, et j’ai eu de la peine pour lui quand le Staff n’a pas réagi. Mais comme il le dit : Pat n’a pas de pouvoir ni de Staff mais il a construit STRIPE. Et cette réplique a sa part d’importance dans l’arc scénaristique de Mike: malgré le mensonge, malgré le fait qu’il soit toujours considéré comme un enfant (ce qu’il est, contrairement à ce qu’il prétend), il admire son père et le prend pour exemple. Ce n’est pas grave s’il n’est pas comme Courtney parce qu’il peut devenir comme son père. Ou alors il pourrait devenir un héros armé d’une perceuse. Drillboy ?

    Sir Justin mérite aussi le plus grand respect pour avoir nettoyer la salle de bain en temps de crise. On dirait pas, mais je suis sûr que ça doit pas être de tout repos, surtout avec 4 ados, un gosse, deux adultes et un chien. Le fait que Mike soit relayé d’ailleurs à “garder le chien”, ça sent pas bon. Soit Mike va faire le con (ce qu’il sait très bien faire), soit Sportsmaster va le retrouver à la Cabine. Mais je ne veux pas que Mike meurt. C’est une tête à claque, mais une tête à claque attachante.

    Comme l’a dit la rédaction des Toiles Héroïques, les Villains de Stargirl sont extrêment “comic-like”. Plutôt que d’essayer de les ancrer à tout prix dans l’univers du “crédible”, quitte à leur trouver des explications alambiquées, Stargirl préfère plutôt assumer le côté Comics à donf. Même si c’est cliché, la série l’embrasse quand même, et au final, on regarde moins une adaptation de comics, qu’un Comics en live-action. D’ailleurs, une nouvelle fois, chorégraphie superbe lors du combat avec Tigress.

    La Nouvelle Constitution n’est donc pas diabolique. Abolir la discrimination raciale, sexuelle, inciter à lutter contre le réchauffement climatique, prôner l’assurance santé universelle… La Nouvelle Constitution est une bonne idée. C’est le moyen qui est diabolique, et le prix à payer pour cette belle constitution : 25 millions de vie. Ce qui rappelle encore une fois à un vieux poncif que pourtant, certaines personnes tendent à oublier : un objectif noble ne justifie pas les moyens les plus extrêmes. La fin ne justifie pas les moyens. Project New America est une bonne idée avec une façon de faire dégueulasse. Mais ça prouve encore une fois la justesse de Stargirl : embrasser les clichés (des villains très vilains), pour mieux les contourner et les retourner contre le public (les vilains ont un objectif sympa), tout en gardant la base même du cliché (l’objectif est sympa, mais la méthode est aussi clean qu’un compte-rendu fiscal des Balkany. Pardon pour le hors-sujet.)

    Y a aussi cette césure qui perdure dans la série entre Adultes et ados : comme si le message à passer, c’était que les ados représente l’avenir parce qu’ils peuvent changer. Ils peuvent être meilleurs que leurs parents, faire des choix différents, oeuvrer pour un monde meilleur parce que leur esprit est encore en pleine construction. Pour les adultes, c’est beaucoup plus compliqué. Leurs convictions sont ancrées et difficiles à remettre en cause. Ils ont accepté la réalité pour ce qu’elle est, plutôt que de se battre pour ce qu’elle pourrait être.

    Et peut-être que c’est là que Stargirl veut en venir : peut-être qu’il faut garder une part des illusions de la jeunesse pour voir la réalité pour ce qu’elle pourrait être, plutôt que pour ce qu’elle est déjà. Peut-être qu’on a besoin de ça pour faire des héros. Peut-être que je suis juste un gros taré qui divague un peu trop (mes médicaments, où sont mes… ah, voilà), mais cette série appelle à cette part de candeur avec tellement de légèreté et de lumières, que je me plais à croire que c’est le message qu’elle porte. Et que c’est d’ailleurs le message que j’ai envie de suivre.

    En pour finir: c’est marrant comme les coups de poings de Pat ont rythmé les deux derniers épisodes. Si la semaine dernière, son coup de poing était jouissif, celui de cette semaine est… inquiétant.

  3. Heu pour le cas de la violoniste à la fin c’est serieux ?
    J’espère que y’aura un rebondissement la dessus parce-que finir comme ça c’est triste ^^”

    • Ça c’est vrai qu’elle a pas servi à grand chose. Ses pouvoirs hypnotiques, on a vu que dalle. Après, peut-être que son fils va devenir… le TUBISTE !! Mwahahahah… koff, koff… Pardon

  4. Chouette scènes d’actions au début.
    Franchement c’est propre, bien chorégraphié, avec et on comprend tout ce qu’il se passe.
    Surprenant plan des méchants qui nuance l’ensemble !
    Et ils ont mis le budget pour Cerebro.

    Côté Mike, comme dit par quelqu’un la semaine dernière, on peut supposer qu’il va dégoter le stylo et libérer Thunderbolt ? Il reste que ça non ?

    Allez, plus qu’un épisode pour profiter de FX de qualités avant la saison 2 :’)

    • Ben pour Thunderbolt, le truc c’est qu’il y a déjà eu une référence a celui qui l’a dans les comics (Jakeem Williams), bon, elle est vraiment discrète mais puisque cette série est assez fidèle aux comics, je sais pas trop

      • En terme de personnalité, c’est au Thunderbolt que Mike correspond le plus, en tout cas. A moins qu’ils ne fassent un coup de Spartan et lui crée un personnage de toute pièce, mais j’en doute vue la propension de la série à s’attacher au background DC.
        Quelqu’un a mentionné qu’il ferait un bon Flash. Sa personnalité correspondrait pas mal aussi. A moins qu’il y ait encore d’autres figures qui n’ait pas été teasées.
        En tout cas, Stargirl a été très rapide dans sa saison 1 à propager le “secret” au reste des personnages principaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here