Zack Snyder’s Justice League : La Critique du film + VOTRE AVIS !

377

Que l’on aime ou non Zack Snyderet son cinéma, tout le monde sera d’accord pour lui reconnaître au moins une qualité : c’est un réalisateur passionné. Trop peut-être ? Le manque de focalisation – conjugué à une certaine précipitation – est sans doute le péché originel de l’Univers Cinématographique DC Comics. Seul Man of Steel échappe à la règle, en tant qu’origin story équilibrée et maitrisée, dont la sortie n’a pas été parasitée par une interminable discussion sur une éventuelle version longue. On peut d’ailleurs se demander si ce n’est pas l’action de Christopher Nolan, producteur impliqué, qui a participé à ce résultat. A mesure que Nolan a pris ses distances, la générosité créatrice de Snyder a été de moins en moins canalisée, avec des films dont le montage initial était de plus en plus long… Le souci étant que les scènes coupées de Snyder ne se comptent pas en minutes mais en heures et qu’elles ne se résument pas à de la simple parlotte !

A chaque nouvel opus, le père fondateur du DCEU se fait le porte-parole d’un univers qu’il veut porter à l’écran dans toute sa richesse, sans compromission. En tant que fan, on ne peut qu’apprécier l’effort… mais à partir de là, comment voulez-vous rendre une copie qui rentre dans le cadre commercial connu de tous (120-150 minutes) ? C’est impossible. En l’absence d’un scénario suffisamment polis, on se retrouve inévitablement devant un déchirement créatif quand il faut couper telle ou telle scène. Et tourner deux fois plus que nécessaire – avec les dépenses que cela entraîne – ne peut que rendre frileux les dirigeants d’un studio. D’où Batman v Superman : L’aube de la justice et Justice League. Il n’y a pas de juste milieu, Snyder n’est jamais aussi bon que lorsqu’il est un minimum encadré… ou complètement déchaîné. C’est le cas aujourd’hui, avec la fresque épique qu’est Zack Snyder’s Justice League !

Zack Snyder’s Justice League est une épopée au sens le plus noble du terme, le chaînon manquant entre le récit homérique et le récit super-héroïque. Avec ce film d’une grande richesse mythologique, Zack Snyder livre une œuvre intemporelle. Le Bien contre le Mal. Les Défenseurs contre les Envahisseurs. L’alliance de six divinités – le Jour, la Nuit, la Féminité, le Temps, l’Eau et la Technologie – contre une horde de démons. C’est une histoire vieille comme le monde, qui résonnera aussi bien aujourd’hui que dans cent ans. Snyder embrasse en pleine conscience la spécificité de l’univers DC Comics par rapport à l’univers Marvel : nous ne suivons pas les aventures d’hommes ordinaires qui deviennent des dieux, mais celles de dieux qui marchent parmi les hommes. Pour rendre cela crédible, il faut réaliser une œuvre puissante… ce qui est justement le cas !

Procédons à la revue des troupes… mais autant le dire tout de suite, chacun aura son chouchou, pour la simple et bonne raison que les six membres de la Justice League sont équitablement développés. Superman rappelle à ses détracteurs qui est le patron. Batman éclipse Bruce Wayne et brille en chef d’équipe. Wonder Woman – et plus généralement les Amazones – s’illustre dans les meilleurs morceaux de bravoure du film. The Flash commence à se faire une place dans notre coeur. Aquaman est peut-être un poil moins intéressant que les autres, impression qui s’explique sans doute par la sortie de son film solo. Et Cyborg dévoile un potentiel insoupçonné, en tant que dieu de la technologie dans un monde qui peut se plier à sa volonté. Dans le camp d’en face, Steppenwolf et Darkseid sont tellement accros à la conquête qu’ils en deviennent presque émouvants… encore faut-il mettre de côté leur incompréhensible amnésie concernant la Terre (conseil : toujours noter sur un post-it les coordonnées d’une planète aussi importante !).

Zack Snyder’s Justice League est un blockbuster grandiose, tonitruant, grandiloquent… mais au bout du compte, cela fonctionne, même si l’histoire est déjà connue. Zack Snyder a enfin la possibilité d’aller jusqu’au bout de ses idées. La première moitié – on pourrait presque parler de ‘premier film’ -, quand la super-équipe se cherche et se trouve, est la plus aboutie. Dans la seconde, l’action et les effets visuels étouffent progressivement les personnages ; et – il faut bien l’avouer – le temps commence à se faire long, notamment quand le film se met à emboîter les épilogues, façon Seigneur des Anneaux. Visuellement, certains éléments sont plus que discutables, à commencer par la technologie holographique apokoliptienne, qui passe très mal à l’écran. On se croirait parfois devant la cinématique d’un jeu vidéo de dark fantasy… mais au moins, en terme de direction artistique, cela a de la gueule !

Inutile d’avoir des regrets. Toute cette histoire s’apparente-t-elle à un immense gâchis ? Bien évidemment. Zack Snyder’s Justice League est un désaveu vivant jeté à la face des dirigeants de Warner Bros. Pictures, qui n’a vu la lumière du jour que pour des raisons de gros sous (cf. le lancement de HBO Max). Pas de quoi restaurer la confiance entre les fans et les décideurs d’un studio qui semblent développer l’Univers Cinématographique DC Comics au gré du vent. Cependant, après avoir retourné le problème dans tous les sens, il convient de rappeler que Zack Snyder’s Justice League n’aurait jamais pu voir le jour au cinéma. Vous pouvez chercher des blockbusters super-héroïques de 4 heures classés R (interdit aux moins de 17 ans non accompagnés d’un adulte), cela n’existe pas. Ce n’est tout simplement pas viable économiquement parlant. Sans l’ombre d’un doute, cette seconde version est supérieure à la première. Mais la comparaison est vaine, puisque nous avons affaire à un format hybride et inédit, entre le film et la mini-série.

Et maintenant, pour reprendre les mots du hashtag qui hantera les nuits du CM de WarnerMedia ces cinq prochaines années, faut-il « Restaurer le SnyderVerse » ? Oui et non. Regardons la réalité en face. Henry Cavill est sur la touche depuis la sortie de Justice League. Ben Affleck a abandonné son rôle pour protéger sa santé. Et Ray Fisher est en guerre ouverte contre le président de DC Films, Walter Hamada. Dans ces conditions, la mise en chantier d’une suite paraît mal engagée. De plus, est-il vraiment souhaitable de développer en parallèle deux univers, l’un pour le grand public, l’autre pour une poignée de fans ? On peut en douter, ce serait entretenir les germes de la division. Alors, raconter ce qu’aurait pu être le SnyderVerse en comics ? Mille fois oui ! Mais pour ce qui est du cinéma, la meilleure chose à faire consiste sans doute à suivre les conseils du père de Barry Allen. Soyons reconnaissants pour ce cadeau inespéré qu’est Zack Snyder’s Justice League ; sans pour autant vivre dans un univers qui appartient, qu’on le veuille ou non, au passé. Il est temps pour les super-héros DC Comics de créer leur propre futur !

—————————————————

Zack Snyder’s Justice League a été mis en ligne le 18 mars 2021 sur HBO Max, avec Henry Cavill (Clark Kent/Superman), Ben Affleck (Bruce Wayne/Batman), Gal Gadot (Diana Prince/Wonder Woman), Ezra Miller (Barry Allen/The Flash), Jason Momoa (Arthur Curry/Aquaman), Ray Fisher (Victor Stone/Cyborg), Amy Adams (Lois Lane) et Jeremy Irons (Alfred Pennyworth).

377 COMMENTAIRES

  1. Je m’attendais à avoir au moins une petite allusion à Martian Manhunter au vu du petit foin qui avait été fait dessus une fois Snyder de retour aux commandes.. J’en conclus que son rôle doit plus tenir de l’anecdoctique qu’autre chose. Merci sinon M. Lth pour la critique, de mon point de vue l’une des plus belles que j’ai pu lire sur ce site.

  2. Malgré que je respect l’avis je trouve que vous parlez plus comme quelqu’un faisant partie d’un système préétabli qu’un fan. Pourquoi un fan devrait se pilier a un dictate de film de deux heure ficelé comme un socisson qu’on apprecie sur le moment mais qu’on oublie deux jour après?. Pourquoi on doit proposer que ça et donc consommer que ça?
    Snyder bon ou mauvais est quelqu’un qui veut proposer des expériences quelques chose de jamais vue. Peut être que si les décideurs étaient moins frileux les résultats seraient meilleur. Peut être qu’il faut sacrifier un peu économiquent pour bâtir sa légende.

    Aujourd’hui nous avons la chance grâce a HBO Max de satisfaire tout le monde.

    L’histoire nous a appris qu’il ne faut pas parier contre les fans de Snyder. Demain commencera une nouvelle bataille autant ne pas être du mauvais côté de l’histoire une deuxième fois

    • Parce que sans argent, pas de Snyder Cut. C’est bien beau de vouloir balancer des films de 4h qui intègrent plein de choses, mais si cela ne permet pas de faire rentrer de l’argent, c’est normal de ne pas vouloir signer pour ça.

      Vous croyez que Ben Affleck, Henry Cavill, Gal Gadot et tous les autres ont tourné le film bénévolement ? Il faut bien les payer, et pour ça il faut bien faire rentrer de l’argent à un moment ou à un autre.
      C’est bien joli de vouloir faire du jamais vu, mais il faut avoir les moyens de le faire.

      Entendez-moi bien, je ne dis pas que je suis anti-Snyder ou contre la Snyder cut. Je trouvais ça dommageable de la réécrire parce que ça remet en cause le fait de sortir un film au cinéma, avec les risques que cela implique. Mais j’aime bien l’univers de Snyder donc je ne suis pas entièrement contre.
      Cependant, il faut bien prendre en compte qu’il y a des impératifs économiques derrière tout projet. Et que celui-ci, précisément, ne prend pas en compte ces objectifs économiques.

    • Il n’y a pas de diktat, juste des paramètres qui font partie du jeu.

      Principe de réalité n°1 : l’attention du public – surtout quand il n’est pas un fan hardcore – n’est pas extensible à l’infini. D’où le fait que la majorité des blockbusters font entre 2h et 2h30.
      Principe de réalité n°2 : on ne fait pas ce que l’on veut avec l’argent d’autrui. Surtout quand il s’agit de 300m$.

    • « Pourquoi on doit proposer que ça et donc consommer que ça? »
      Je pense que la question est plus complexe que ça. Plus la cible potentielle est limitée, moins le film sera rentable. Crois-bien que ça m’attriste, mais un film comme celui-là coûte bien trop cher à produire pour ne toucher qu’une poignée de fans.
      Ici on a un cas très particulier. Les étoiles se sont en quelques sortes alignées pour permettre la sortie de ce blockbuster de 4 heures. C’est un petit miracle (hallelujah !). Mais je vois mal comment on pourrait faire passer un tel film au cinéma tout en le rentabilisant. Car il ne faut pas oublier que les gros sous sont la première raison d’être de ces films (pas d’investisseurs, pas de film). C’est triste mais il y a des limites à ce qui est faisable ou non…

    • je sais pas si t’as lu l’article. Mais c’est exactement ce qu’il dit. Economiquement c’est peu viable, car c’est beaucoup d’argent pour peu de personnes.
      Un film indé qui va cibler un petit public pour un petit cout ca passe, là c’est petit public pour un cout démentiel.

      • Disons que si la Warner avait fait son boulot depuis le début, le film aurait pu être découpé en deux parties sortant à 6 mois d’interval. Là ça aurait été viable économiquement.
        Par contre, le classement R aurait posé problème.

        • Encore que pas nécessairement, parce que le projet d’origine était de sortir 2 films. Mais c’était celui-ci + un autre qui aurait abordé le combat avec Darkseid.
          Donc le film aurait été comprimé quand même

      • Je trouve qu’il y a une recherche du statu quo avec l’excuse de « ça ne va pas marcher économiquement » .Or on a pas encore essayé pour dire si ça marche ou pas. Je ne veux pas citer Endgame qui fait 3 heure car on me dira que c’est la conclusion de 22 films.

        Des fois il faut tester pour voir de toute façon pour ressusciter le cinéma de Salle il faudra tenter des nouveaux truck.

        • Je comprends le point de vue, mais il faut comprendre que les gros studios comme Warner et Disney n’expérimentent pas, pas à ce niveau d’investissement.
          On parle de plusieurs centaines de millions de dollars par films. Si l’investissement en marketing est aussi massif c’est justement parce que les studios n’ont pas droit à l’erreur et que leur cible se doit d’être la plus large possible.
          Donc pas de réalisateurs livrés à eux-mêmes, pas de formats de films qui sortent des standards de l’industrie. Car à ce niveau-là, on est dans le domaines de l’industrie lourde équivalente à l’aviation.

          Si le marché du film en Chine est vu comme le St Graal par les amércains c’est aussi pour cette raison. Plus de spectateurs, plus d’écrans.

          La durée d’un film détermine le nombre de séances par jour par cinéma. Plus il y a de séances par jour, plus le film se rentabilise vite. Les films longs dans le contexte ultra concurrentiel des blockbusters aujourd’hui ne permet pas trop de se priver de plusieurs séances de ciné dans chaque établissement à travers le monde.

          Quand j’ai commencé à aller au cinéma dans les années 80, les blockbusters se comptaient sur les doigts d’une main et il y en avait au mieux 3 ou 4 par an de projetés.
          Aujourd’hui, le format blockbuster est devenu la règle et il en sort plusieurs par mois. Le nombre d’écrans disponibles aux USA et dans le reste du monde n’est pas extensible, il y a donc embouteillage avec des réseaux d’écrans réservés en priorité par les gros studios plusieurs années à l’avance.

          Ce qui est intéressant avec Snyder, c’est qu’il est à l’origine de deux précédents. La version longue de BvS et le Snyder’s cut JL.

          Peut-être que l’avenir du cinéma, puisque les studios ne peuvent plus trop se projeter dans l’avenir avec les pandémies et les autres risques climatiques qui peuvent paralyser leur modèle économique du jour au lendemain, se jouera désormais entre version tout public en salle et version plus clivante, plus adulte et plus généreuse via la SVOD. Et Disney/Marvel semble décidé à décliner ses blockbusters en séries pour enrichir encore plus l’univers principal.

          Je crois que si il y a expérimentation dans l’avenir ça se fera là.

        • Effectivement tu fais bien de citer Endgame. Pour moi c’est passé uniquement car la hype générée par l’ensemble du MCU était mainstream. Or Snyder divise systématiquement. Forcément parier sur lui c’est un gros risque, surtout dans le cadre d’un univers DC qui n’a pas la popularité d’un MCU.

          Mais je te rejoins sur le fond, il faut tenter de nouvelles choses. C’est comme qu’on avance et qu’on découvre de nouvelles possibilités. Mais je peux comprendre que les investisseurs préfèrent s’orienter vers les projets moins risqués et qui rapportent plus par dessus le marché.

          En tout cas personnellement je suis open quel que soit le format qui serait proposé pour une suite du DC made in Snyder. ^^

          • Il faut un peu avouer que Snyder est incapable d’être concis et a voulu trop en mettre trop vite. 4H c’est super long.
            J’ai pas encore vu (mais j’en ai très très envie depuis que j’en ai regardé un petit bout en VO ce matin) mais je suis persuadé que je vais me faire chier à un moment ou un autre. Et pourtant je suis un fan du genre.
            Et puis 3H pour BvS, 4H pour ZSJL…Ca aurait donné 5H pour JL2? A un moment, faut que le mec se calme non? Son Endgame à lui aurait duré 24H? 😆

          • Finalement il faut mettre Snyder sur un projet pharonesque type la série 52 des comics : 12h de pellicules 500 millions de budget, 1 an d histoire à raconter, pas d entracte ^^

          • Je ne vois rien de vraiment superflu dans BvS, tout a un rôle dans l’histoire. Même les caméos des autres membres de la ligue sont là pour incarner le nouvel espoir de Batman en fin de film. Et personnellement je ne m’ennuie pas une seule seconde devant BvS. C’est subjectif, l’ennui.
            C’est pas que Snyder n’est pas concis, juste qu’il prend le temps de raconter les choses pour leur donner du sens. Et c’est ce qui manque à beaucoup de blockbusters pour moi.
            Je ne parle pas pour Justice League évidemment. Pas encore vu. ^^

        • Hey les amis, il est évident que Snyder a pu se lâcher en terme de durée parce que justement, il est destiné à une plateforme (il a dit chez Grace Randolph que son Army of the Dead tournait autour des 2h30), tout comme il évident que si « The Irishman » avait été fait par un studio de cinéma, Scorsese ne serait probablement pas monté à 3h30.

          Après, la durée des films, ce n’est pas un obstacle au gros succès : « Avatar » (2h42), « Endgame » (3h01), et « Titanic » (3h14) sont les trois plus gros succès de tous les temps, avec l’inflation, c’est « Autant en emporte le vent » (3h40) mais bon, c’est une autre époque, il y avait pas la concurrence que l’on a aujourd’hui et « Le Retour du Roi » (3h21), a aussi dépassé le milliard (un des premiers).

          • Je remarque que tous ces films ont une chose en commun : un excellent bouche à oreille. Pour moi c’est une condition sine qua non pour qu’un film aussi long ait autant de succès : que tout le monde autour de toi te dise que tu dois absolument le voir. Hors on sait bien que Snyder ne parvient jamais à créer un tel engouement. ^^

  3. Zack Snyder’s Justice League est un film très spécial, il n’existe aucun équivalent dans le genre super-heroique. J’ai vraiment vachement aimé, c’est le jour et la nuit avec le film de 2017, en-fait c’est tout simplement un film entièrement nouveau; mais je comprends pourquoi la Warner a eu peur, ce film, aussi bon soit-il, n’est pas vraiment diffusable au grand public, que ce soit par sa violence, sa durée où son style. Ensuite pas la faute du film mais avec 70M de budget et une durée de production record, y’a des effets spéciaux limites mais rien d’honteux, et c’est plutôt rare, mais regardez quand même vraiment le film dans la meilleure qualité possible.

    Ensuite… je comprends pas le redesign de Steppenwolf. Le premier look était tellement mieux, et je parle pas de celui de JL mais celui de la version longue de BvS. Ça créer même une incohérence dès les premières minutes en revoyant la fameuse scène de Steppenwolf de BvS mais version ZSJL. Sinon marrant de voir qu’en fin de compte, il manque plein de scène dans ce cut, et je parle évidemment pas du film de 2017 mais des trucs que Snyder avait partagé par-ci par-là. Comme quoi, il aurait pu proposer bien plus long que 4h 😂 (rien que le plan de Desaad de la première bande annonce, il est complètement absent du film. Étrange 🤔🤷‍♂️)

    • Oh et SPOIL : Après le Affleck bouffi des reshoots de Whedon, faite place au Affleck maigre des reshoots de Snyder 😂 Ça m’a vraiment perturbé tellement ça saute au yeux, après ça arrive dans l’épilogue et c’est sa seule scène dedans alors c’est justifiable, c’est pas une incohérence contrairement au film de 2017 où il arrêtait pas de passer de bouffi à normal dans une même scène 😬

      • De plus dans le contexte ‘ MadMaxien ‘ de la scene dont tu parles, c’est pas totalement incohérent que l’ami Batou n’ai pas mangé à sa faim depuis un moment ^^

          • Ben, il meurt dans le Knightmare de « DoJ »… Donc, à moins que ça ne soit deux Knightmare différents…

          • Beaucoup de gens concluent que Sup le tue, mais concrètement on le voit juste lui faire mal. Et surtout, dans la vision de Cyborg situé encore plus loin dans le temps, on voit que Sup a décapité un Batman en costume, alors que dans cette scène de BvS il n’a plus son masque 🤷‍♂️ Sinon c’est très certainement avant car dans BvS Bruce a déjà la carte du Joker qu’il n’obtient que dans ce film.

          • …il ne lui aurait pas remis le masque après décapitation (pour bien signifier que c’était Batman) ?
            De toute manière, dans « DoJ » il se fait démasquer sans que son maquillage oculaire ne soit dévoilé, ce qui sous tend l’idée d’un simple rêve…
            Ce qui est une erreur, aussi bien ici que dans « Batman Le Défi »: voir Bruce Wayne démasqué avec les yeux noircis, ça a tout de même un côté effrayant, donc avantageux pour Batman – même si ça n’a aucun intérêt pour un Batman du futur qui porte des lunettes de protection.

    • J’ai bien aimé ce redesign de Steppenwolf => le visage qui le rend plus nuancé (on ressent presque de l’émotion pour lui à un moment), et au niveau de son corps, le fait de voir plus de chair, avec son côté difforme (à la Quasimodo) met en avant son côté esclave vis-à-vis de Darkseid, et le rend un plus concret comme perso je trouve.

  4. Pourquoi ne penser qu’a une suite en comics? honnetement pour moi la meilleure piste d’une suite c’est le film animé! Zack taff deja avec Jay oliva qui a réalisé bon nombre de film animé dc. le format animé permettrait de faire revenir les acteurs facilement, ca permettrait d’aller aussi loin qu’il veut sans les problèmes de budget. Puis ca fait toujours un tres bon produit d’appel pour hbo max.

  5. La scène de début avec Wonder Woman déchire. Si seulement quelqu’un d’autre se serait occupé de Wonder Woman 2.
    Je pense qu’il y a moyen d’apporter une sorte de conclusion a cette JLA avec le film The Flash puisque le multivers sera de la partie (ainsi que Batfleck).
    Je ne dirais pas non à des Comics, des Animés ou des séries ou films en mode Spin off de cet univers.

    • La scène du braquage et WW est vraiment excellente. Il me semble que le rythme du montage par ZS est plus brut. Mais je n’ai pas revu la version ciné pour comparer.

    • Perso, j’ai eu un peu de mal avec cette scène. Je trouve que WW se déplace beaucoup trop rapidement (surtout au tout depart) et que lorsqu’elle frappe et fait valdinguer les mecs, ils sont mal fait numériquement (j’ai eu l’impression de me retrouver devant le combat Neo vs les 100 smith dans Matrix 2 😋) . Par contre, le moment ou elle protege les écolières, la façon dont elle bouge, c’est juste génial !

      • A oui, puissant.
        Dans le version Whedon on la voyait au taf au Louvre je crois (ou après !) Mais la scène était pas aussi bourrine.
        La manière dont elle les fait voler c’est vraiment bon.
        Avec les étudiants, j’ai kiffé.
        Lorsque la gamine dit : je veux être comme vous plus tard…
        J’ai pensé : Donna Troye, Cassi….
        Et je crois que le mec au chapeau est Dead. Pas de pitié avec le terroriste.
        Après il y a des loupés côté image. Impossible de faire un plein écran de mon côté. Il manque une couche pour l’esthétisme, ça se remarque beaucoup avec la scène des Amazones mais la aussi, l’émotion se ressent. C’est fort…
        J’attends et j’enchaîne les parties 2, 3 et 4.
        J’ai bien kiffé aussi l’enchaînement entre la fin de BVS et le début de Justice League. Le cri de ouf en mode Superman sacrifice qui se ressent tel une onde de choc, gros plan sur Cyborg…
        Comme avec Bruce dans les rues de Metropolis au début de BvS. Il était pas loin le cyborg.
        Grandioses.

  6. J’allais demander si un guide de lecture allait sortir… mais tu l’as déjà fait, en 2017 😂

    Ça serait exactement le même article j’imagine

  7. Vraiment de très bonnes analyses à lire ici, pragmatiques et éclairées, (jusque là) sans hystérie. Ça fait plaisir…
    Un peu moins pour toutes ces histoires de dieux, parce-que ces personnages en perdraient ainsi de leur cruciale humanité tant les divinités ne peuvent être qu’au dessus de tous.
    Demi-dieux serait un meilleur terme pour eux. Ou leaders – à chacun son « monde » représentatif: Krypton, Gotham, Atlantis, Themyscira, la Force Véloce, l’Hyper Technologie (et Mars et le GL Corps 😉).
    https://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/Zack-Snyder-s-Justice-League-le-Green-Lantern-de-Ryan-Reynolds-a-failli-faire-un-cameo

    • …et pour la longueur incompressible pour Snyder… Ça montre aussi que la VL de « DoJ » était finalement elle aussi trop courte, manquant de scènes explicitant mieux certains autres détails (même doublée de plomb, il faut au moins insonoriser la bombe du Sénat et corrompre tous les gardes pour la faire passer, tellement elle est facile à deviner – à moins que le film l’ait montré, je ne sais pas ?)…
      et pour mieux amener les autres (avec plus de flashbacks obsessionnels de tout le film avec Martha Wayne, et un Superman qui dirait d’abord « sauve ma mère..! » avant de prononcer le prénom… ça passerait plus naturellement).
      Et teaser aussi l’influence de Darkseid à travers la scène de déraillement brutale en Batmobile.

      Bref, il vaudrait peut-être mieux qu’il fasse des tournages groupés à la « LotR » ?

      • Boff les dieux au pluriel ne sont pas si supérieur, les dieux des différentes mythologies en ont fait des erreurs. Ce sont les religions monothéistes qui ont eu tendance à faire d’un dieu quelque chose de supérieur en tout point, là ou les mythologies explique le chaos de notre monde et son aspect imparfait avec la lutte pour la survie à l’image des dieux existants. Enfin c’est comme ça que je vois les choses, je ne suis pas un expert.

        • Y’a quand même un aspect de supériorité assez marqué. Les dieux sont assez rarement punis pour leurs erreurs, alors qu’en contrepartie ils déchaînent leur colère sur les mortels au moindre écart de comportement.
          Ne serait-ce que l’exemple de Zeus et d’Héra dont les tourments et les accès de rage sont célèbres. Au fond, les dieux sont davantage là pour être craints que pour être célébrés et admirés.
           » Les démons ne viennent pas d’un enfer souterrain, non, ils viennent du ciel. »

          • En fait, il y avait il y a peu cette conclusion à une autre bataille contre Darkseid :
            https://comicvine1.cbsistatic.com/uploads/scale_super/13/136011/5227877-img_1445.jpg

    • « Vraiment de très bonnes analyses à lire ici, pragmatiques et éclairées, (jusque là) sans hystérie. »
      Peut-être parce que seul les fans/addict de Snyder se sont précipités pour voir et critiquer un film qui est sortie dans la journée ?
      Tu peux aller lire sur « Sens Critique » pour voir des critiques moins dithyrambiques (mais qui restent bonnes/correctes) par des gens qui n’étaient pas acquis au film quoiqu’il arrive.
      La première conclusion qu’on peut amener c’est que Snyder n’a pas déçu ses fans : il semble avoir fait du Snyder, les fans sont donc heureux.

      • Il y a aussi une donnée qui m’a échappé l’autre fois : c’est qu’avec sa durée, on ne peut avoir d’avis complet que pour ceux qui ont pu le voir en entier, sans fiche le camp où être déconcentrés.
        Du coup, on repère facilement ceux qui n’ont rien vu, où juste des bouts, ou qui n’ont retenu que ce qui les arrange – sachant qu’avec cette durée, les défauts habituels de Snyder (bourrin, naïf, over CGI) devraient être un peu plus étouffés, et permettre un meilleur équilibre que pour ses précédents films.
        Non ?

  8. Quelle claque ce film !!! Le film est un peu long et on comprend aussi pourquoi la Warner n’a pas diffuser cette version mais bon dieux certains arc était tellement important. Honnêtement on aurait pu avoir ce film réduit à 3h en 2017 ça aurait fait la blague.
    Sinon en essayant de ne pas spoiler, flash est tellement différent et utiles, un perso ultra intéressant hâte de le voir dans son film solo.
    Cyborg…..mais je comprend tellement l’acteur qui a vu toute sa participation réduit à néant en 2017 par rapport cette version, le perso passe pour un vrai hero, totalement central ect… Son design n’est pas meilleur mais son arc narratif efface totalement ce défaut.
    Superman enfin de retour….
    Wonder woman dirigé par Snyder est clairement un tout autre personnage c’est dingue.
    Arthur a de vrai réplique et on comprend totalement son film solo rien n’arrive par hasard, référence au rois orm, on sait comment il a eu son armure ect…bref enfin expliquer.
    Batman vraiment utile adieux les sourire forcé

    Le joker de Leto nous montre en 5min qu’il a vraiment ça place dans cette univers.
    Un Steppenwolf avec de vrai motivation cette fois et pas seulement un sous fifre bidon.

    L’humour a complètement disparu enfin c’est plus comme dans mos ou BVS.

    Bref un film similaires mais en même complétement différent.

    Mes point négatif, seront le découpage en chapitre un peu inutile, sans vraiment spoil je dirais quand même darkseid, et ce Cliffhunger si il mène nul part sa serait une vraie déception.

    Maintenant on va pas se voiler la face, la Warner ira bien vers la suite, et la com est bidon, soyons honnêtes parmis les reshoots il y a eu une scène originalement shooter par Snyder et ici légèrement modifié dans les dialogue qui pourrait confirmer certaines rumeurs d’hbo max.
    Le films soit disant non canon règle énormément de problème de cohérence avec des films sortie après la version de 2017 et donc difficile de dire que ça n’est pas le cas.

    Perso je Paris pour un The man of steel sous forme de soft reboot/suite avec cavill comme ils l’ont fait avec the suicide squad. La présence de ben Affleck dans the flash n’est pas non plus anodine. Bref le Snyder versé revient tout doucement mais sûrement, reste à savoir si warnermedia et AT&T arriveront à convaincre Warner Bros qui court circuite les projet de Snyder depuis le début avec les résultat de ce Snyder cut.

    DC a vraiment de l’or pour se différencier de Marvel, on a pas fini d’en entendre parler à mon avis.

  9. https://www.ecranlarge.com/films/news/1370602-justice-league-pourquoi-junkie-xl-a-repris-a-zero-sa-musique-du-snyder-cut

    https://www.tomsguide.fr/justice-league-pourquoi-le-snyder-cut-nest-pas-diffuse-en-ecran-large/
    …il y a aussi son obsession de Kubrick, le format aux côtés égaux, la version « carrée » de l’œil, tout ça…
    Et, divinités obliges, l’idée d’un film qui soit plus « vertical ».
    Et peut-être encore d’autres raisons autres que techniques…

  10. @le spectateur lambda et aux autres aussi ^^

    Je suis fan de « Man of Steel » (10/10) et de « Batman v Superman » (10/10) et j’ai plutôt très apprécié les autres films du DCEU (« Suicide Squad » 6/10; « Wonder Woman » 8/10, « Joss Whedon’s Justice League » 7/10 mais je vais sûrement aller à 6/10, « Aquaman » 8/10, « Shazam » 5/10, « Birds of Prey » 6/10) et en dehors, bah fan de la trilogie « Dark Knight » avec le deuxième qui est sûrement le meilleur film super-héroïque de tous les temps, fan des Batman de Burton aussi, j’aime le premier Superman de Donner, le Watchmen de Snyder.

    Par contre, je n’aime les films de Schumacher, Green Lantern c’était pas top, et je déteste par dessus tout Catwoman.

    Et j’aime Marvel aussi.

    voici ma review du film : https://www.senscritique.com/film/Zack_Snyder_s_Justice_League/critique/221621046

  11. Franchement, après avoir regardé le film, je sais que je ne regarderais probablement plus jamais la version de 2017 tant elle semble baclée et inutile à côté de ce Snyder Cut.
    Que ce soit le rythme, le développement des personnages, le scénario, tout semble ici tellement…naturel. Les 4 hr sont passées comme si j’avais regardé quelque chose de 1hr30-2hr. Tout est tellement plus développé, enrichi que même si le fil rouge reste le même, ce n’est clairement plus du tout le même film. Les scènes d’action sont épiques, c’est toujours impressionnant, parfois violent et puis il y a la musique de Junkie XL qui amplifie tout, à des années lumières de la partition fatiguée qu’avait proposé Elfman en 2017.
    Flash et Cyborg sont les grands gagnants du films, ils ont enfin quelque chose à proposer. Wonder Woman est plus badass que jamais. Aquaman n’est plus le bro surfeur ridicule de 2017. Superman pète la classe en costume noir. Bruce/Batman est vraiment impeccable dans son rôle de leader/rassembleur un peu paumé.
    La fameuse scène shootée pour l’occasion est frustrante tant elle me donne une furieuse envie de voir un film JL qui se passerait uniquement dans cette time line.
    Bref sans être parfait, ce Zack Snyder’s Justice League est pour moi un très bon film de super héros et surtout un film digne de porter le nom Justice League. Je lis des comics depuis que je suis gosse, j’avais eu droit aux X-Men, aux Avengers… mais la fête restait gâchée à cause du film de 2017. Aujourd’hui, pour moi, cette erreur est réparée. Quand j’ai maté ce film, je me suis parfois retrouvé comme le moi enfant qui ouvrait ses premiers comics JL, les yeux grands écarquillés et un gros sourire jusqu’aux oreilles. Et rien que pour ça, ça valait la peine de se battre et d’attendre.

    Pour ceux qui détestent Snyder et MoS/BvS, ça ne changera probablement rien. Pour ceux qui ont apprécié un minimum en revanche, ça peut être une belle surprise.
    Franchement, même si je suis d’accord avec les arguments de certains concernant un suite quasi impossible, quel dommage de savoir qu’il n’y en aura probablement pas… à moins qu’ils fassent ça en film d’animation ? Perso je signe direct !

  12. Excellent film, forcément bien meilleur que sa version 2017, il n’est pourtant pas exempt de défauts. Je me demande si en sortant le film un peu plus tard, l’ensemble n’aurait pas pu être plus peaufiné? Ou en réduisant un peu la durée du film, certains éléments narratifs ou certains FX auraient pu être mieux fait?

    J’ai beaucoup aimé le film !! La construction, les dialogues, les situations sont pour la plupart totalement différents de celle 2017.
    Les personnages sont plus consistants et ont enfin tous une histoire, un vrai background expliqué. Cependant je ne peux m’empêcher de « sourire » ou de me poser des questions quant a certaines situations un peu « grotesques »

    SPOILER SPOILER

    – niveaux effets spéciaux, on est vraiment dans la surenchère et c’est parfois limite (WW se battant au tout début contre les hommes en costard noir, elle les envoient valdinguer tel un « Néo face aux 100 agents Smith », l’armure de Cyborg et lorsqu’il décrypte tous les appareils technologiques – il passe dans un monde bcp fake visuellement a mes yeux -, Iris lorsqu’elle est projetée hors de sa voiture, Zeus et les dieux – on sent la référence a 300 ! -, etc)
    – certains combats auraient pu être vraiment plus grandiose comme celle entre Darkseid et l’alliance Amazones, hommes, Dieux, Green Lantern, Atlantes, etc … la séquence ne dure que 2-3 min et je trouve qu’il aurait été top de la faire plus longue et forte (c’est là ou je me demande si Peter Jackson ne pourrait pas venir et réaliser un gros Blockbuster de Super Hero et d’y mettre son style !). On ne voit qu’un seul Green Lantern, quelqu’un sait pourquoi? J’ai bcp aimé le clin d’oeil Ares avec les traits de l’acteur David Thewlis. Dommage que Darkseid se fasse laminer en 2 temps -3 mouvements, le faire plus résistant et fort aurait montré toute sa puissance destructrice et meurtrière (en plus, si on ne le voit plus car pas de JL2, c’est vraiment un gâchis !)
    – j’ai eu du mal avec le jeu d’acteur de Ray Fisher au départ. En Cyborg ça passe, mais lorsqu’il est humain, ça pique ^^
    – aurait-on pu éviter de faire en sorte que « accident de voiture (celle d’Iris et celle de Victor et sa mère) = déblocage de pouvoir »? A croire qu’il n’y a que de cette manière là que les futurs héros puissent montrer ou « acquérir leur pouvoir » (je résume la situation hein) et l’accident de voiture, ça devient un peu risible now.
    – niveau humour, ça passe. On évite la touche Joss Whedon, on reste sur du sérieux, même si je trouve que l’humour made in Barry Allen, c’est pas souvent top et ça ne me fait pas rire (ça reste mon avis)
    – pourquoi le seul Green Lantern présent a l’écran ne montre pas sa force de frappe en matérialisant ses envies et idées via l’anneau? Au lieu de ça, on a juste droit à une sorte de rayons projetés. Dommage, surtout que son design m’a bcp plus.
    – bcp trop de ralenti mais je sais que c’est la touche Snyder, donc soit ça passe, soit ça casse
    – idem: bcp trop de « travelling de caméra/zoom sur le personnage = je prend la pose de guerrier(e) de la mort qui tue »
    – je n’ai pas du tout accroché au Joker de Leto. L’épiloguent est juste épique et même le dialogue Joker/Batman m’a plu … mais Leto et/ou sa version du Joker, je n’accroche pas. Peut être est-ce dû au fait qu’on ne le voit que dans ce passage de 5 min et donc je n’ai pas le temps d’apprécier le perso.
    – le petit passage au départ entre WW et l’écolière « j’aimerais être comme vous plus tard » « tu peux devenir qui tu veux » m’a fait sourire (coucou Patty Jenkins)
    – les mouvements étranges des bras et jambes de Flash/Miller lorsqu’il court (lorsqu’on voit le tout au ralenti bien sûr): j’ai l’impression qu’il est désarticulé
    – pourquoi en 4:3 ??!??
    – certains moments un peu étranges ou je me dit « ça se serait vraiment passé comme ça dans la vraie vie? », notamment dans la mise en situation des personnages

    Apres niveau points positifs:
    – les amazones sont incroyables ! J’ai surkiffé, elles sont juste parfaites ! Que ce soit niveau look, niveau charisme, niveau baston, tout tout tout est juste parfait !
    – j’adore Gal Gadot et ce qu’elle fait avec WW (DANS les films Snyder, pas ceux de Jenkins … j’ai juste aimé le 1 et je n’ai pas du tout aimé le 2) …. je le trouve bcp plus forte et elle en impose plus, dans les films de Snyder que de Jenkins. Apres, je me dit que c’est 2 visions différentes.
    – Yes !! Superman et son costume noir !!! Enfiiiin !!!!
    – la baston finale, dans la surenchère, made in Snyder !!
    – Aquaman, moins « débile » et plus sérieux dans JL que dans son propre film (pas de « YEAAAAAAH! ou « WOOOOOOWOOOOO » … ça fait du bien !)
    – et Mera a la classe !
    – Ben Affleck, que je vais regretter de ne pas voir dans les prochains films, je prie pour qu’une pétition #keepBenAffleckforthenextDCUmovies sorte ! 😛
    – le combat WW contre Steppenwolf avec l’aide de Flash
    – le montage qui prend bien le temps d’installer les choses et la trame
    – L’EPILOGUE BORDEL !!!! De voir ceux qui survivent, de voir ce futur, et Flash (le look a ce moment est top), Mera, Deathstroke !!!

    FIN DE SPOILER FIN DE SPOILER

    Hâte du coup qu’il sorte en Blu ray !! Je vais pouvoir enfin compléter la collection avec MoS, BvS, WW, Aquaman et Joker … sachant que j’ai détesté Shazam, BoP, SS et WW84, je n’ai pas acheté ceux la …
    Et aujourd’hui c’est officiel: Justice League 2017 n’existe plus a mes yeux. Je me ferais, lors du prochain confinement (:P), ces 6 films (même si Joker n’est pas rattaché a l’univers)

    • Oue idem que toi, je trouve que visuellement, la course au ralenti de Flash est très bizarre, voir dérangeante dans ses mouvements (mal exploité d’un point de vue artistique pour le moment) J’espère que son film fera mieux.

      Et oui l’utilisation du pouvoir du green lantern fait tellement cheap.. (un mec a bossé sur ça vraiment ?)

      Mera envoie du pâté lors de la baston avec Steppenwolf O_O

  13. Bordel, mais quelle claque !

    J’ai pleuré. Mais vraiment. Et plusieurs fois. Je pleurais en riant de bonheur. J’ai même applaudi à de nombreuses reprises, tout seul comme un con devant ma téloche.

    Les personnages sont tellement, mais tellement excellents. Les dialogues sont fins, leurs relations creusées pour qu’on en ait quelque chose à faire, de leur sort à tous.

    L’introduction de Flash est l’une des plus belles scènes de comic-book que j’ai jamais vues à l’écran. On est dans la perfection faite pellicule. Catégorie super-slip.

    Mais tout est… putain j’ai même pas les mots. C’est juste hallucinant : l’intro de Wonder Woman, par exemple, une scène qui était restée dans la version ciné… ben là, je sais pas : c’est la même scène, mais le feeling est complètement incroyable. Le montage, la tension, ça n’a rien à voir. Mais rien. La scène m’a ému aux larmes.

    Cyborg, putain. A la base, j’en ai vraiment rien à faire, de ce perso. Son design m’a toujours laissé un « mouais… » dans la gorge. Son design original, je veux dire, le fait qu’un mec soit à moitié robot. je trouve pas ça extraordinairement attrayant. Et dans la version ciné, ben j’en avais rien à faire, comme je le pensais.

    Mais là, c’est incroyable : on s’attache énormément à son histoire, il a juste la méga-classe, il est UTILE au groupe. D’ailleurs, ils le sont TOUS, et c’est la méga différence avec la version ciné où Sup’ venait régler tous les problèmes (contredisant même le slogan du film, au passage !)

    Là, je spoilerai rien… Mais le final de la bataille est tellement, mais tellement plus satisfaisant. J’ai applaudi comme jamais devant ma téloche. C’était le geek-gasm, quoi.

    Quel film de malade. Oui, les méchants restent ceux de la BD, avec un design qui peut franchement rebuter les non-lecteurs. Mais on s’en cogne : tout le reste est tellement bien fait.

    Cette fresque épique, quoi. Ce souffle que tu sens pendant tout le film. Y’a pas une fausse note, pas une. Et je fais pas partie des apôtres de Snyder, je lui reconnais bien volontiers de bonnes grosses maladresses de temps en temps. Mais là, rien. Pas de chien qui fait mourir un homme dans la tempête. Pas de prénom qui te traumatise (une bonne idée, à la base, mais exécutée avec maladresse, quand même). Pas de répliques à lever les yeux au ciel, comme dans la version ciné. Pas cette intro débile où on voyait des voyous renverser un étal de fruits pour nous rappeler que le monde pleurait Superman. Pas de…

    Merde, j’arrête, je tombe dans le piège de la comparaison. Et il faut pas. Y’a rien à comparer.

    Justice League, c’est ce film-là. Pas l’autre. Celui-là.

    Et franchement, quel pied.

    PS : Flash, je t’ai jamais autant aimé. J’en peux plus de voir enfin ton film. Quel bonheur qu’Ezra soit encore de la partie. Je veux continuer à suivre ce Flash-là.

  14. Il est incroyablement impressionnant de voir qu’avec la même base, on peut faire 2 films si différents. Si différents, touchant même les opposés. Les 4h de films aident, mais dans ce cas celui de 2017 ne devrait être qu’un résumé, pourtant, il n’arrive même pas à la cheville de cette ZnyderCut.

    Sans rentrer dans le cliché du « on s’en doutait », oui ce film est excellemment réalisé et sur tous les points. Rien qu’à regarder, l’enchainement des scènes est bien meilleur. On envoi pas des parpaings les uns après les autres à toute vitesse. Même le timing musique est plus agréable et fluide.

    Je veux pas aller dans la comparaison Marvel/ DC, mais il faut se l’avouer qu’avec un niveau de film comme celui-ci, Marvel serait loin derrière. Maintenant je ne veux pas aller dans le débat, c’est un avis personnel, mais soyons réaliste qu’à comparaison égale…. 🙂 C’est un autre sujet !

    Si on va côté personnages, Cyborg est bien mieux apprécié, on apprend de lui et sur lui, tout comme Flash qui va remonter dans l’estime de beaucoup.

    Maintenant, pour éviter un long pavé, comment ce film ne peut il pas appeler à une suite? Comment est-il possible que la Warner ait préféré privilégier une seconde séance que garder la vision de base du réalisateur? Comment avec une même trame, on peut faire un film si bidon, alors qu’on pouvait avoir un rendu comme cela?

    Tant de questions, mais une chose est sûre, ce film était incroyablement bon !

    • @Xav C’est marrant parce que tu ne veux pas entrer dans un débat que tu amorce quand même en comparant 2 choses qui ne le sont pas et en appelant ça « comparaison égale ». Tu appelle à être réalistes alors que DC a un ratio de 1 bon film sur 8 disons.
      Je suis tout à fait d’accord que ce métrage est bien plus quali que la plupart des MARVEL STUDIOS/ Mais je préfère encore manger 8 fois coquillettes / jambon plutôt qu’une bonne entrecôte et 7 sandwiches à la merde 🤎
      Merci encore à celui qui a dévoilé le secret « WINDOWS ; = smileys)

      • Justement, je ne veux pas rentrer dans le débat, d’où une seule phrase avec un petit smiley :). Aussi, je précise bien que c’est MON avis.

        Effectivement, j’ai demandé du réalisme, en ciblant ce film, pas les autres. Perso je préfère une bonne entrecôte une fois, que penser que je mange bien 8 fois un plat pour enfant dont j’ai l’habitude. Après encore une fois, c’est subjectif parce qu’on a tous un avis différent (et encore heureux!).

        Maintenant je pense qu’on est tous plus où moins d’accord, pour dire ce que film était très bon, et que la Warner se sabote finalement, depuis des années…

        • « Maintenant je pense qu’on est tous plus où moins d’accord, pour dire ce que film était très bon, et que la Warner se sabote finalement, depuis des années… »

          Je prefere être plus raisonnable et attendre de connaitre le nombre de personnes qui:
          – ont fait l’achat numerique
          – se sont abonnés a HBO m x grace au film
          – le retour de « tout le monde » via les notes RT, etc

          Car comme expliqué plus haut, un film Snyder de 4h est plutôt « réservé » aux fans, a ceux qui voulaient cette version Snydercut.
          Attendons d’avoir le retour de tous avant 🙂

  15. C’était grandiose. 5 ans d’attente mais ça a valu le coup, dommage j’ai pas pu le voir au cinéma. Wonder Woman, flash & cyborg sont incroyables dans le film.

  16. Enfin fini ! Pfiou on en prend plein la tronche mine de rien !
    J’ai adoré ce que j’ai vu … mais pourtant je comprends tout a fait Warner car ce n’est juste pas possible de proposer ça au cinéma. Le film se serait fait démonter je pense…
    Oui c’est jouissif, oui c’est bien réalisé mais niveau scenaristique ca pédale sévère ! C’est totalement décousu, on a des enchaînements vraiment douteux. C’est un kiff pour un fan de comics mais pas un chef d’œuvre du cinéma loin de là.
    Snyder est un grand gamin. Il adore le matériel et ca se voit. Mais c’est un gamin qui ne sait pas se canalyser. Le film aurait pu être deux fois plus court avec une bonne écriture. Car honnêtement il ne raconte pas grand chose au final …
    Mais je ne jette pas totalement la faute a ZS non plus. L’introduction de 3 persos principaux en un film c’est juste impossible … Ce film aurait dû arriver après un film Flash ou Aquaman par exemple.
    Je vais me faire lapider mais je comprends ce que Whedon a fait niveau cut. Il l’a mal fait mais ses coupes sont en fin de compte assez logique. Il a recentré le gros bordel écrit par Snyder. Sauf que c’était je pense impossible.

    Bref, j’ai pris une claque en tant que fan de comics. Mais JL version ZS n’est pas un film excellent.
    On a des dizaines de minutes de scénes d’exposition totalement inutiles ! « Show don’t tell » bordel ! On a plusieurs films dans un un au final … Par exemple la fight Darkseid il yba 4000 ans est totalement inutile ! Elle aurait pu tenir en 30 secondes narrées par la mère de Diana .. Ca rallonge pour rien !

    Comment Warner a pu laisser tourner tout ça franchement ? Surtout pour tout jeter et sortir un Whedon cut encore plus raté …

  17. Ce que j’attends a présent du même réal c’est pour la date du 21 Mai, c’est la relecture de  » ARMY OF THE DEAD »

    Je n’avais pas vu la première version de 2004, je vais m’y précipiter, bon visionnage pour JL même si j’aurai préféré malgré tout au plus d’action

    • Tu confonds un petit peu les choses :
      Dawn of the Dead – ou l’Armée des Morts – par Zack Snyder (James Gunn au scénario) était un remake du Dawn of the Dead de Romero (1978).

      Army of the Dead qui sort le 21 Mai (un film de Zack Snyder pour mon anniversaire ça ne se refuse pas) n’a rien à voir avec Dawn of the Dead, Zack Snyder n’aurait aucun résultat à refaire son propre film. ^^ Non Army of the Dead est un film de braquage à Las Vegas, parmi une invasion de zombie.

      Au départ, d’après Wikipedia, le film était considéré comme une suite de Dawn of the Dead (2004), mais quand Snyder a pris la réal en 2019, il a réécrit le scénario pour en faire un truc à part.

      Il faut également savoir qu’il va y avoir une série animée Army of the Dead: Lost Vegas qui racontera les origines des personnages mais aussi une série live qui racontera les origines du personnage Allemand avant qu’il ne joigne la bande de braquage.

  18. Alors, à chaud, je me dis que j’aurais tellement aimé voir ça au ciné. Il y a des défauts, j’aime bien les films de Snyder en général, mais je ne suis pas un fan hardcore. Mais là les personnages sont développés, c’est cohérent, chaque membre est utile, voir indispensable, tout le monde à son moment de gloire, ce n’est plus Superman le plus important qui règle tout les problèmes comme dans la version Whedon, il y a un vrai travail d’équipe. Les scènes « drôle » n’y sont plus, pas que l’humour soit un problème, mais comme c’était dans la version whedon, c’était juste lourd et pas vraiment drôle pour moi honnêtement. La musique ! Enfin une BO qui claque, comme celle de BvS ou Man of Steel, le thème de Wonder Woman mixé avec des chants « grecs antique », un plaisir pour les oreilles !
    L’histoire reste relativement la même, mais avec tellement plus de développement et de nuance que là ça marche, c’est un bon film. Il y a de bonnes surprise au passage. Pas de booty shot et d’hyper sexualisation de Wonder Woman (comme si c’était nécessaire avec Gal Gadot), certaines amazones ont toujours les tenues « bikinis » mais la façon dont c’est filmé, je ne sais pas comment dire, mais ça n’est pas le centre de l’image, je n’ai pas eu ce sentiment de regardez on met de belles femmes, regardez c’est bien, elles sont belles oui, mais elles sont juste là, l’important c’est ce qu’il se passe, pas leur corps. Puis ils ne sont pas avares en scènes torse nu de Momoa, au bout d’un moment je pense que c’est juste que Snyder aime les corps musclé dans ses films x). Donc très content de cette snydercut, ça me donne envie d’une suite par lui, sans interférence studio, mais je sais que ça n’arrivera jamais, de même je trouve que Wonder Woman bien qu’en ayant son côté de guerrière garde son côté empathique et de protectrice des autres, oui elle est féroce à la bataille mais elle reste une personne aimante et bonne à la base, il suffit d’une ou deux scènes, même courte pour garder ça, et j’ai trouvé ça bien que la scène de la prise d’otage soit plus longue et qu’après l’action elle vérifie que tout le monde aille bien et prenne le temps de parler à une petite fille.
    Donc si vous avez l’occasion je vous le recommande, sans forcément être fan de Snyder, c’est un bon film, c’est un bon film de super héros, et c’est un bon Justice League je trouve.

    • Clairement d’accord avec toi, l’ami ! Wonder Woman est topissîme dans cette version !

      La scène de braquage est hallucinante, elle m’a filé la chair de poule ! Y’a une telle tension… et à la fin, quand elle vérifie que tout le monde va bien, ça m’a vraiment touché, c’est vraiment ça, les histoires de super-héros.

      Le plan avec Ezra Miller qui tombe sur ses seins a dégagé, aussi.

      Et oui, les amazones ne sont pas filmées de la même manière : quand elles doivent faire sauter les verrous pour refermer la porte du temple, t’as de ces plans sur leurs muscles !!! o_O Elles sont clairement montrées comme des super badass, j’ai adoré !!

      • Je me souviens que ce plan des Amazons musclées qui soutiennent la pierre, c’était un des premiers BTS du tournage du film ! J’arrive pas à croire qu’on y soit après tout ce temps…

      • En effet le plan de flash dans les seins de WW je l’avais zappé celui-là, tant mieux qu’il n’y soit plus, vraiment inutile.
        Et ça fais vraiment plaisir de voir une super-héroïne s’inquiéter de ce qu’il se passe après le sauvetage, c’est con mais même si ça dure 2s, c’est hyper important je trouve.

  19. Bon, j’ai qu’une chose a dire sur ce film.

    Amen.

    Si javais eu une maladie incurable, je serais soigné a présent.

    God bless zack Snyder.

  20. la snyder cut ou l’art d’être dégouter du gâchis que la Warner à pu faire
    si on avait eu cette version du film au ciné le DCEU serait peut-être encore d’actualité

    • Il est toujours d’actualité en fait. Il replace correctement Aquaman, la phrase que dit Wonder woman a la gamine et la même que celle que lui sa mère (de mémoire) dans ww1984. La scène de fin reshoots pour l’occasion fait référence au divorce de Harley et joker dans BOP. Batfleck revient dans flash, iris rappeler pour flash alors qu’elle était dégager par Warner. Et Snyder a du négocier la fin, le perso que l’ont voit c’est Warner qui lui a dit de l’utiliser car celui de base Warner a déjà des plans (j’évite les spoil au max désoler 😉) donc honnêtement je vois pas ce qu’il vous faux de plus. Maintenant seul les résultat du film et flash nous diront si oui ou non nous allons avoir le vrai retour du Snyderverse ou alors si il sera légèrement modifié mais clairement tout va dans ce sens.

      Sans oublié que HBOmax savent que Snyder rapport de l’argent et connaissent maintenant toute la fanbase derrière lui et que Netflix lui fait aussi des appel du pied. Le combat de plateformes de streaming se joue aussi là dessus, HBO max/Warner ne prendra pas le risque de laisser Snyder partir chez la concurrence aussi facilement

        • Oui clairement tout ces film on rapporter au box office même si c’est pas des records on est d’accord. Ensuite tout ces film ce sont extrêmement bien vendu en DVD/Blu Ray.

          La Snyder cut par exemple a rapporté un grand nombre d’abonnés a HBO max, a tel point que la plateforme a crasher et HBOmax s’en ai pris plein la gueule. La vod ce vend extrêmement bien c’est même un gros carton. On a pas encore les chiffres mais ça ne devrait pas tarder. Ça fait plusieurs années que Netflix essaye de signer un contrat avec le monsieur mais HBO max ne laisse pas faire car il savent qu’ils perdront beaucoup. Donc oui Snyder rapporte de l’argent

          • Je trouve toujours dommage de devoir débattre sur des faits. Depuis watchmen tous ses films sont au mieux des déceptions au bo (BvS), soit des échecs (watchmen, les chouettes, sucker punch) voir des catastrophes industrielles comme JL : pour rappel le film a du coûter , promo incluse près de 600 millions et en a rapporté moins de 700. Sachant que le studio ne récupère même pas la moitié de cette somme. Que Warner récupère une partie de ses billes en vidéo, voir finisse par gagner un peu d’argent au final ne change rien au fait que ce soit un échec. On parle de blockbusters fait pour engranger des 100aines de millions. Même man of Steel a été au cinéma une opération quasi neutre, au mieux. Un Aquaman a rapporté a lui seul plus que la trilogie de Snyder.

          • « Un Aquaman a rapporté a lui seul plus que la trilogie de Snyder. »
            Si c’est factuel, c’est vrai qu’ça fait mal…

  21. Mon neveu qui achète le film sur le compte YouTube de son frangin et qui me file ses codes…
    j’ai pas des neveux aux pti oignons moi ???…que du bonheur ! ce week-end 4h de popcorn….
    ça c’est la classe !!!!

  22. Bon mon avis (ou plutôt quelques pensées) ne aussi organisé que le Boss (très bonne critique d’ailleurs) ou certains d’ici, mais allons-y 🤭

    C’est vraiment incroyable, le film il a absolument rien à voir avec la parodie de 2017, y a énormément de scènes vraiment super belles qui foutent des frissons
    Les 6 membres de la Ligue ont tous un rôle super important et tout s’accorde parfaitement, c’est pas comme la version de 2017 où y avait rien qui allait 🥸

    Là les 6 personnages sont tous grave bien développés et intéressants, franchement ça me hype pour les prochains films Flash et Aquaman 2, surtout que Batman sera aussi dans Flash 👀

    Franchement toutes les mauvaises scènes sont enlevées et remplacées par des meilleures, l’histoire est un peu changée sur certains points et tant mieux 👀
    Les musiques sont grave belles et bien choisies

    Les 4 heures sont passées grave vite, franchement je me suis pas ennuyé 👀
    Le seul pb je pense c’est le format 4:3 bizarre pendant tout le film mais bon on s’y fait au bout d’un moment 🐔

    Le film à la fin qui est dédié à sa fille, je pense qu’elle aurait été fière en voyant un tel changement 🥲

    Voilà bon c’était un peu un avis à chaud à l’arrache mais pure masterclass ce film, merci Snyder pour les travaux 🤧

    • « Le film à la fin qui est dédié à sa fille, je pense qu’elle aurait été fière en voyant un tel changement 🥲  »
      =>
      à ce propos, l’utilisation de la chanson Hallelujah était aussi un hommage à sa fille ? (dans la 1ère BA de cette version et dans le générique de fin)
      Je me suis même demandé si ce n’était pas sa fille qui jouait au piano (et chantait ?)
      ça serait un bel hommage

  23. ca fait 1 heure et pour l’instant c’est ralenti sur ralenti, et pose sur pose, avec un mix des deux pour les placements de produit, il reste 3 heure j’ai peut etre une chance d’avoir un film, sinon c’est pas tres beau

  24. Je viens de le finir, et je me dis que vraiment Snyder aime les comics DC tant il a compris les personnages qu’il met en scène. Le film est vraiment solide, certes long, mais on prend le temps de tout découvrir, là où aujourd’hui on a plutôt tendance à prendre le train. Certaines scènes sont iconiques et tellement pleines de tension (la scène avec le Joker m’a réellement tenu en haleine, malgré sa place dans le film). Snyder adapte des Dieux, parmi les Hommes, mais incroyablement seuls. Cyborg est à l’honneur, Aquaman est moins beauf, WW est une Amazone sans pitié, Batman est un leader, Superman est au-dessus de tout et il incarne l’espoir. Mention spéciale pour le Batman de Batfleck, qui est pour moi une vraie réussite. Steppenwolf est vraiment un antagoniste de taille pour la JL, là où Darkseid a juste réussi à attirer l’attention sur lui, attention que l’on ne portera d’ailleurs jamais dans une suite de Snyder à sa JL. Bref, vraiment ce film réussit à faire fonctionner une équipe, qui n’a rien de soi. Le film à ses défauts, ses extravagances « à la Snyder », mais c’est vraiment le film que je voulais voir. Un film sans vraie conclusion en fait, mais la fin d’un cycle inauguré par l’arrivée de Superman. Je pense que Warner va devoir faire très fort pour surpasser ce que l’on vient de voir.

  25. Petit point sur la VF, celle du joker, aie aie aie pas ouf du tout… Je n’ai pas reconnu la voix, je ne sais pas si c’est le même comédien que dans Suicid Squad.

    La VF d’Alfred a changé aussi. Bon le comédien qui le doublait à 82 ans. En plus de son grand âge, j’imagine qu’en période covid, il est moyen chaud pour ce déplacer dans un studio d’enregistrement.

    • Alfred est la seule VF à être différente, tout le reste c’est les mêmes qu’avant, et oui même le Joker, la même voix que Suicide Squad 🃏

  26. Entracte : Faudra que je vois le film en deux fois, je ne tiendrais pas jusqu’au bout ce soir.
    Impression très, très mitigée.
    Oui, c’est mieux que le 2017.
    Toujours le même massacre des personnages, à croire que Snyder n’a vu qu’Injustice en format jeux vidéo. Oui, si vous connaissez DC depuis 10 ans, ça ressemble un peu, mais on est très, très loin de l’œuvre global DC construite depuis plus de 70 ans. Bon, c’est la vision de Snyder, je la trouve presque « enfantine », du coup je crois que je n’accrocherai jamais au DCU.
    Je vais me motiver pour voir la fin demain.
    Je rassure les snyderboyz, Thanos et son délire écoterroriste ont été une souffrance encore plus grande par rapport à la réalité des comics.

  27. Vu jusqu’à la partie 4 (inclue).
    Jusqu’ici satisfait. Enfin, j’y trouve mon compte au même titre que j’apprécie MaO et BvS (extended cut).

    Après c’est quand même bien dégueu parfois visuellement (surcharge de CGI, ressenti du côté studio…) et ce format carré… ok oui on regarde le film sans soucis… Mais c’est vraiment pas adapté.

    Je verrai demain l’1h40 restante, mais je pense que je serai pas déçu. Je crierai pas pour autant au génie évidemment.
    Mais oui, c’est un gâchis ce qu’à fait Warner du projet (général) de Snyder…
    Je pense d’ailleurs que je me réinfligerai le film de Whedon (juste vu un e fois à sa sortie) pour faire le comparo (mais je voulais pas le revoir avant histoire d’être le plus vierge possible de tout souvenirs)

    • J’ai rematé quelque passage de la version Whedon après, c’est ouf le nombre de cut dans les scènes présentes dans les deux films…

  28. SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL SPOIL

    La scène avec Luthor, la même que dans le film initial, mais sans cut, et avec un dialogue différent, teasant certainement le « the batman » prévu a la base avec Deathstroke en méchant du film. Quel gâchis…

    • tiens au sujet de Batman, il n’avait pas été dit à une époque que dans SA version, Snyder avait prévu que Batman meurt à la fin ?

  29. En fait ça va être difficile de ne pas être dithyrambique après avoir passé 4h devant cette « Zack Snyder Justice League » mais je vais essayer de raison garder .

    Je trouve que cette version approfondit certains des personnages principaux à tel point qu’ils en deviennent 1000 fois plus attachant, notamment Flash et Cyborg . Je trouve finalement très regrettable que Warner aient décidé de ne pas continuer avec Henry Cavill en Superman ou le Batfleck tellement les deux acteurs sont excellents dans leurs rôles respectifs . J’adore la scène du Knightmare et le Joker qui est absolument fantastique, j’étais déjà fan de l’interprétation de Jared Leto dans « Suicide squad » mais là il dépasse mes attentes . Gal Gadot campe une WW très convaincante et puissante, que ça soit lors de la prise d’otages ou lors de sa dernière passe d’armes avec Steppenwolf . D’ailleurs le méchant est nettement plus convaincant que dans sa précédente version, cela étant très certainement dû à l’approfondissement de son Background et de sa relation à Darkseid . Ce dernier est tellement juste qu’il donne vraiment envie dans une ou des potentiels suite .

    Sincèrement ça faisait depuis « Watchmen » que je n’avais pas vu un aussi bon film de super-héros . C’est à la fois un divertissement décomplexé et une oeuvre plus profonde qui vient récompenser notre attente . Même si j’aime les films de Snyder je ne suis pas réellement fan de sa façon d’abuser des effets de ralenti . Je pense que le film aurait gagné à être un poil moins long même si dans l’ensemble on ne le ressent pas .

    Pour finir c’est vraiment dommage que Warner n’ait pas opter de laisser Snyder mener à bien sa vision du DCEU . Cette version de la Justice League est le parfait exemple de l’erreur de gestion de la franchise DC et une véritable réussite pour Zach Snyder .

  30. Une vraie réussite! Épique et émouvant! La dynamique d’équipe est très réussie, ainsi que l’âpreté de la quête des membres de la Ligue. La difficulté des défis qu’ils ont à relever est prégnante, palpable. Rien à voir avec la Josstice League!

    De façon anecdotique, deux éléments m’ont un peu sorti du film :
    – la psalmodie grecque à chaque apparition de Wonder Woman (on a compris!)
    – la minceur de Ben Affleck dans les séquences tournées à l’automne dernier par rapport au reste du film

    Suis-je le seul?

    • Je l’ai remarquée aussi, mais je trouvais pas ça forcément incohérent vu que ça se passe après (combien de temps après ?). Mais oui, y’a clairement une différence. Disons que ça aurait posé problème si ENSUITE on revoyait des plans de lui en version ++ niveau muscles et masse corporelle ^^

    •  » la psalmodie grecque à chaque apparition de Wonder Woman (on a compris!) »
      =>
      idem il l’ont trop utilisé

      (même si je préfère cette version au thème provenant de son film et de BvS)

  31. Bonjour à tous,

    MERCI Zack Snyder et toute son équipe pour ce chef d’oeuvre épique ! Je n’ai pas vu le temps passer et j’ai encore des difficultés à croire ce que j’ai vu…

    C’est la première fois que je poste un commentaire sur ce site que je suis depuis un moment… Je vous remercie pour le travail de « fou furieux » que vous faites ! :-p

    Par ailleurs, je souhaite vous dire que derrière tout l’engouement pour les films de super-héros dans le monde, en fait cela cache une profonde aspiration de l’être humain à devenir libre, courageux et héroïque dans sa vie ! Ca va peut-être en faire rire plus d’un mais si vous pensez que vous ne pouvez pas devenir un héros, vous êtes à côté de la plaque… Hormis le divertissement et le plaisir, quel est le but de l’art, du cinéma ! Faire passer des messages. Des mets… sages !
    Et aussi, beaucoup de critiques de films aujourd’hui se concentrent sur l’aspect technique et scénaristique et passent à côté de l’essentiel… la symbolique, la richesse et la beauté de l’Héroïsme ! Je vais même aller jusqu’à l’aspect spirituel et ésotérique (un mot qui fait peur au « commun des mortels »). Cherchez, creusez et passez derrière le voile des apparences !
    Voilà pour vous y aider, je vous conseille de lire le livre « Le Sentier des Super-Héros » de Pierre Lassalle. J’ai changé et je continue de changer ma vie en une vie héroïque depuis cette lecture rédemptrice !
    Et comme il est dit dans Doctor Strange : « libérez votre esprit »!
    Je vous souhaite de réveiller le héros qui est en vous !
    Je m’appelle Edwin Duponchelle alias Wonder Edwin du Kaya Team Universe et je cherche des apprenti-héros alliés (et c’est pas une blague…).

    Encore merci à l’équipe des Toiles Héroïques, continuez !

    Avec joie de vous rencontrer-discuter par mail ou en réel,
    Edwin
    wonderedwin@protonmail.ch

  32. C’est le même film mais ce n’est pas le même film. Très chiadé et vraiment il y a des plans hallucinants. Et content de revoir Affleck passer de gras double à taille fit. Quel dommage que cette version ne soit pas passé au ciné en 2017…

  33. « Alors, raconter ce qu’aurait pu être le SnyderVerse en comics ? Mille fois oui ! »

    Totalement d’accord, et j’espère que ça se fera parce que j’ai adoré cette version, rien à voir avec celle de 2017…
    Après on a tout de même eu le droit à l’explication de ce qu’aurait dû être Justice League 2 et 3 à travers une récente expo, c’est toujours ça de pris.

    Et concernant une éventuelle suite au cinéma, ça serait l’idéal mais effectivement plus que peu probable et à ce niveau je préfère qu’ils fassent un énorme Flashpoint qui reboot tout cet univers bancal, et si Zack Snyder’s Justice League a du succès, pourquoi pas redonner les rênes à Snyder pour le reboot de l’univers ?!

    Sinon pour en revenir au film, pfioooouuu la purge, personnellement j’ai adoré de A à Z. J’avais de l’appréhension ayant déjà vu l’immonde version de 2017 en me disant que j’avais avoir cette sensation de revoir ce film mais avec des éléments en plus, et en fait absolument pas ! C’est un tout autre film, et bien meilleur et de loin.

    Et ce plaisir de ne pas revoir les reshoots de Whedon (Batou : « Je saigne, oui définitivement je saigne » …), et cette bouillie de FX moustache ><

    Enfin bref, il y aurait énormément à dire (LA scène de Flash !!!!!!!! Bordel !!!!) donc je vais juste me limiter à ça : énorme !

  34. Bon, j’ai regardé pour me faire une idée … et on ne va pas se mentir, ce n’est pas bon ! Le scénario est certes moins décousu que la version de 2017, mais les mêmes problèmes de forme sont toujours présent.

    On retrouve toujours les défauts « Snyder », c’est long, ça prend la pose, mais ça ne raconte pas grand chose. Ce n’est pas un « film », c’est une suite de poses/monologues pour faire « héroïque »/ »profond » … mais l’emballage est mensonger sur le contenu.
    C’est dommage car certaines scènes qui auraient pu être magnifiques sont juste gâchées par la grandiloquence « Snyder ».

    L’ensemble annonce beaucoup de choses, mais maintenant que l’on sait que ça n’aura pas lieu, c’est encore plus négatif. Une bande annonce sans le film, ce n’est pas cela que l’on veut voir.
    Au final, le film que l’on aurait voulu, déjà au temps de BvS, c’était le film dans le futur Apocalyptique. Et avec JL, ça fait deux fois qu’il nous fait le coup.

    La fin est satisfaisante, les gentils perdront. On sait que Barry est déjà revenu dans le temps dans BvS, et pourtant visiblement à la fin ça fini toujours de la même façon. Donc au final, la terre finira détruite … un peu comme l’univers ciné auquel il appartient.

    • N’enterez pas trop vite une possible suite en disant que « ça se fera jamais ». Depuis 4 ans certains ont martelé à longueur de temps que la snydercut n’existait pas et qu’on la verra jamais. On connait la suite 😉

        • Peut-être parce qu’à l’époque… elle n’existait effectivement pas ?

          Bon, je vais pas re-relancer le débat, mais le film qui est en ligne n’est pas le Snyder Cut du film de 2017.
          C’est un re-cut du cut, avec des reshoots et des ajouts CGI. Même Junkie XL a retravaillé sa bande son.
          Évidemment, on savait tous, en 2017, que des plans tournés par Snyder existaient. Mais on savait aussi qu’ils n’étaient pas montrables en l’état, et que le montage n’était pas terminé.
          Parcequ’il y avait des fans qui pensaient sérieusement que le cut en question pouvait être dropé comme ça. Qu’il y avait, en 2017, deux films entiers/finalisés disponibles dans les placards de la Warner.
          C’était faux.

          • @chupu
            « Peut-être parce qu’à l’époque… elle n’existait effectivement pas ? »
            A l’époque il était question du « premier » Snyder Cut. Et on parlait bien de montage là, et non de film fini avec VFX finalisés.
            Donc oui, le Snyder Cut existait bel et bien à l’époque. Il ne correspondait pas à ce qui est sorti hier pour toutes les raisons que l’on connait, mais il existait bel et bien.

          • Un embryon qui a germé dans le bon sens pour les fans.
            Mais le travail accompli pour 2017 (le fameux « premier » Snyder Cut) aurait pu s’achever autrement…
            Dans un monde parallèle, Warner a sorti le travail de Snyder au cinéma en 2017, d’un film cuté aux environs de 2h/2h30, avec un ton plus léger que BvS comme prévu par les investisseurs (et comme semblait l’indiquer le Special Comic-Con Footage de 2016).
            Dans notre réalité, Snyder a pu aller jusqu’au bout de son délire en 4h.

            Donc, force est de constater que le montage existant d’alors ne convenait ni à Warner, ni à Snyder.
            C’était en ça que le ‘Snyder Cut’ n’existait pas. Parce que c’était un énième produit Frankenstein.
            La vision propre à Snyder que réclamait les fans nécessitait les fond qui, miraculeusement, ont été négociés depuis.
            En la période d’incertitude, il existait ceux qui martelaient avec dédain que cela n’arriverait jamais… mais aussi ceux qui fantasmaient sur tout et n’importe quoi. Et comme toujours, sur internet, ce fut la foire à l’exagération puis aux invectives.
            Snyder a montré combien il est intelligent. La sortie de son bébé sur HBO Max est une sortie inédite dans l’Histoire du Blockbuster ! Aussi, pour rallier le plus d’internautes a sa cause, il a cultivé certaines ambiguïtés…

            De mon humble point de vue, la version sortie hier est celle qui est le plus à même de porter le nom de ‘Snyder cut’ dans ce sens ou elle correspond le mieux à la vision de Snyder (même si pas tout à fait non plus).
            Le cut inachevé de 2017 était un ersatz auquel nous n’aurons jamais accès.
            Ceux qui disaient que ce cut ne sortirait pas ont donc bien raison quelque-part. La version de 2017 (sans effets finalisés) reste à jamais un mystère.

          • « Le cut inachevé de 2017 était un ersatz auquel nous n’aurons jamais accès. »
            C’est pas tellement la question en fait. Mais bon, peu importe.

            « Ceux qui disaient que ce cut ne sortirait pas ont donc bien raison quelque-part. »
            Je suis pas d’accord avec ça non. Si Snyder n’avait eu de moyens que pour finaliser le cut de 2017 personne ne peut dire qu’il ne l’aurait pas sorti. Le fait est qu’à l’époque Snyder disait « j’ai un cut, il fait tant de temps, il faut juste achever les VFX », ce à quoi les gens ont répondu « c’est faux, ce cut n’existe pas ». Et jusqu’à preuve du contraire il existait bel et bien.
            Le fait que Snyder ait eu suffisamment de moyens pour ajouter des éléments supplémentaires n’y change rien.

          • Pas sûr que ceux qui martelaient que la Snyder-cut n’existait pas aient réfuté l’existence des rushs ou du proto-montage — mais plutôt de la version trilogie prévue à la base dès BvS.
            Il y a eut beaucoup de fantasmes dans cette affaire, d’un côté comme de l’autre.
            Au final, selon moi, tout est bien qui fini bien.

          • « Pas sûr que ceux qui martelaient que la Snyder-cut n’existait pas aient réfuté l’existence des rushs ou du proto-montage »
            Il y en avait. C’est à ceux-là que je fais référence.

      • @Phantom:
        Si les franchises Flash et Aquaman semblent encore pouvoir co-exister avec ce JL, pour les autres licences c’est plus complexe:
        -WW contredit déjà certains éléments de BvS avec WW84
        -Cyborg on imagine mal l’acteur revenir dans un film DC chez la Warner
        -JL annonce clairement un film Batman que l’on ne verra pas, en tout cas un retour d’Affleck semble hautement improbable.
        -Le cas de Superman est également épineux.

        Donc oui, il y a un potentiel énorme de suite, mais le fait est que personnellement, je bloque sur le style Snyder, très pompeux pour pas grand chose, et que du coup, même un film dans ce futur Apocalyptique avec Superman en antagoniste principale ne donne envie que si ce n’est pas Snyder aux commandes. Sans quoi, on aurait encore un film plein de potentiel mais avec une forme qui rend l’ensemble mauvais.

        • Pour ton deuxième paragraphe, c’est purement subjectif. Personnellement j’en pense tout le contraire.

          Pour le reste, oui WW à une incohérence (déjà présente dans le 1), mais bon une incohérence n’est pas suffisant pour ne pas faire de suite (coucou la saga x-men ^^).
          Alors oui, la possibilité d’avoir la suite imaginé par Snyder est improbable. Mais, l’histoire récente a montré qu’il vaut mieux évité d’être aussi catégorique 😉

          Et puis une chose m’interpelle perso, c’est la scène du cauchemar. Elle n’était pas prévu de base et a été tourné spécialement pour ce film. Or cette scène est juste un énorme teaser pour une suite.
          Pourquoi s’embeter à retourner en studio pour rajouter une scène teaser si aucune suite n’est possible ?

          • « Pour ton deuxième paragraphe, c’est purement subjectif. »

            Quelqu’un a t-il nié le fait qu’aimer/ne pas aimer un style donné était subjectif ?
            Je sais que la grandiloquence vide plait à certains, n’ais craintes. Tout les goûts sont dans la nature … certains mettent même de l’ananas dans leur pizza !!!

            « Or cette scène est juste un énorme teaser pour une suite. »

            C’est une interprétation, on pourrait aussi l’interpréter comme une conclusion qui montre que les héros perdront et que ce monde sera détruit (comme l’univers ciné qui était en train de se construire autour).

            L’avenir dira ce qu’il fallait y lire … ça dépendra très probablement de la réception via à vis de ce JL.

          • « Quelqu’un a t-il nié le fait qu’aimer/ne pas aimer un style donné était subjectif ? »

            Nope, par contre toi tu confonds encore et toujours tes goûts avec la qualité du film :

            « avec une forme qui rend l’ensemble mauvais. »

          • Ils parlent du Multivers dans la scène.
            C’est toujours d’actualité avec le film The Flash.
            Je trouve ça cool comme teaser.

            Sinon pour en revenir aux suites prévues au départ : Bruce était en kiff sur Lois et elle est morte…. Darkseid pecho l’anti vie et contrôle Superman grâce à sa souffrance…
            Au final, ce monde est évitable : la mort de Curry, de Diana, de Lois… avec le retour de Flash, comme il a tenté dans BVS, rien nous dit qu’il n’y arrivera pas ensuite…
            Apres, avec le multivers, tout est possible.
            C’est ça qui est cool, chaque auteur peut pondre sa version en respectant le matériel d’origine (les comics).
            Rien à voir, mais les Snyder sont-ils de la même famille? Je parle de celui de Metal/Justice League New Justice/ Death Metal de l’univers Dc des Comics, et le Snyder live de MoS/BvS/Justice league?

          • @Ratatosk, voilà, Archer le dit, c’est surtout sur ta dernière phrase que je reprécise que ça reste subjectif.

            Pour la dernière scène qui ressemble a un teaser d’une suite, c’est renforcé pour moi par le joker « tu as besoin de moi pour réparer tout ce bordel ». En quoi ? Quel rôle à le Joker dans la solution ? Qu’est il arrivé à Lois ?
            C’est une scène qui amène de nouvelles questions. Et donc, pourquoi ouvrir de nouvelles questions s’il est prévu de ne jamais y répondre ? On aurait pu en rester aux questions déjà existantes (notamment par la scène de Flash dans BvS).

          • Quand je parle, je parle pour moi, de mon point de vu … Pour cela que le paragraphe commence en précisant « personnellement ».
            Quand dans un paragraphe je pose un cadre subjectif, tout le contenu est subjectif sauf mention contraire ! Merci de lire en entier et de ne pas sur-interprété pour créer des conflits qui n’existe pas !

            Ne tombes pas dans les mêmes travers que les agités locaux qui ne tolèrent pas l’expression d’une opinion contraire à la leur ! (normale en même temps, ils confondent croyances et opinions … d’où certains problèmes de comprenette assez évident)

  35. J’ai vraiment adoré !!!
    C’est la même histoire mais filmée de façon totalement différente.
    Les rageux disent: oui mais bon, c’est la même chose globalement….
    Je leur réponds qu’il y a des centaines de film Titanic, MAIS UN SEUL TITANIC , celui de Cameron.
    Il y a donc 2 justice league mais un seul justice league de snyder, le vrai….
    C’est fou, en approfondissant le background de certains personnages, on donne vie aux film, on comprend pourquoi flash dit oui aussi facilement et pourquoi cyborg et aquaman change d’avis.
    Plein de détail qui apporte de la grandeur au film.
    Et steppenwolf devient un tout autre personnage, il passe de gros debile décérébrée à personnage perdu qui cherche la redemption envers son maître.
    Déjà B vs S en version longue changeait l’approche du film avec seulement quelque minutes de plus mais là, j’ai eu l’impression de voir carrément un tout autre film.
    Merci mr snyder, merci HBO max pour nous avoir donné ce film merveilleux et sait on jamais, peut être une suite ou deux chez HBO avec ses même acteurs ça pourrai être juste génial ou alors des séries justice league!!!
    Ne laissez pas partir battfleck et calvil superman !!!!!

  36. Un seul mot me vient à l’esprit pour Zack Snyder’s Justice League: PARFAIT!!!
    Tout le monde ici sait que je suis très loin d’être un fan de Snyder mais putain quel kif ce film!
    Il m’a fait vibrer, rire, il m’a ému, il m’a fait frissoner (ah ces putains de thèmes de Zimmer pour WW et Superman!!!). J’ai même aimé ce Flash, c’est dire!
    J’avais aussi un gros doute mais je ne me suis pas ennuyé une seule micro-seconde.

    Reste néanmoins un goût amer. Je veux voir la suite de cet univers et pas les films nazes que la Warner a prévu sans aucune construction.
    J’en veux à Snyder et à la Warner pour cet immense gâchis dû à la précipitation et l’appât du gain. Ils ont voulu tous deux trop en faire et trop vite. LTH a raison, ce film de 4H n’aurait jamais pu voir le jour à l’époque.
    Mais après un film Aquaman et deux films Wonder Woman, après des années d’attente, c’est un vrai plaisir de retrouver tout ce petit monde: le même kif qu’Avengers à l’époque.
    Il faut savoir faire monter la hype et tout ce drama autour du film y a participé.
    Les retours ne seront qu’en grande majorité positifs, j’en suis persuadé. Alors Warner, n’écoute pas LTH, sors toi les doigts du cul et qu’on donne à cet homme un bouclier! Euh non une suite à son univers.
    Merci Zack Snyder pour ce film épique et magistral.

    PS: Parce que fallait bien que je l’égratigne un peu: Si le film n’était pas autant bourré de ralentis Snyderesques, il aurait duré une heure de moins! 😂

    • Fais gaffe, ils vont te demander d’appeler ta future fille Martha 😱 (oui je sais, c’est facile)
      Sinon, avec tous les avis que j’ai lus, et comme je pète la forme, c’est décidé, je vais le mater ce soir; je n’attendrai pas demain.

      • Mdr les mecs! Adorateur je sais pas mais j’ai posé ma matinée, pris ma claque et y ai repensé toute la journée. Là j’ai qu’une envie c’est de me le refaire. Et même la Josstigue League pour bien réaliser le fossé qui sépare ces deux films.

        Et pour Martha, Spectateur Lambda, tu n’étais pas là mais j’étais à la sortie (et je reste) un des plus gros détracteurs de cette scène ridiculissime. On en a débattu avec Archer et les autres pendant des mois… alors ta vanne me touche tout particulièrement ^^

        Ce film est juste fou. Dans mon top 3 des films de super-slip. Dans mon top 3 ex-aequo avec TDKR et Infinity War.

        • @Garyus Ah si j’étais là, j’ai failli écrire mon 1er commentaire sur la critique de BvS, que je ne l’ai pas apprécié mais qu’il ne méritait pas un tel bashing de la presse « spécialisée ». En fait, j’ai toujours été là, je me souviens des membres de LTH grâce à leur avatar, comme par exemple Frétide, c’est le portrait de the Mentalist… je plaisante, je sais quand même qui c’est… …Son Goku (trollage gratuit); tu veux un twist digne de M. Night Shyamalan ?
          Ben en fait, c’est moi Castor Troy ! #CastorTroyAllAlong, et c’est moi qui ai enfermé le chien des Kent dans le pickup dans MoS.
          Blague pourrie à part, pas mécontent d’avoir dépensé 14€ pour le film, il les valait.

          • Ah d’accord ^^
            J’ai pas payé moi mais je sauterais sur le Bluray à sa sortie en espérant un beau collector!!

  37. Petite pensée pour Darkseid et sa grosse branlée lors du flashback… à partir de là tu sais que le grand méchant de l’univers DC peut être battu et relativement facilement en plus. Pour une première apparition, Snyder aurait pu faire mieux.

      • Moi j’ai surtout vu que c’était seulement les 3(enfin surtout Zeux et Arès) dieux qui l’ont battu, le reste affrontant son armée.

        • J’ai revérifié la scène pour m’assurer que je ne fais pas erreur :
          il est attaqué par le Lantern, mais le tue. Puis il reçoit des flèches d’une amazone. Il est ensuite touché par Zeus, et un humain se jette sur lui et lui donne un grand coup de hache avant qu’il ne soit ramené sur le vaisseau par des paradémons. Par contre, j’ai vu aucun atlante l’attaquer directement, c’est vrai. Après ils n’allaient pas faire une scène de flashback d’une heure. L’idée, c’était surtout de montrer qu’il avait fallu l’union de plusieurs armées pour le vaincre.

          • L’amazone c’est Athena et l’humain avec la hache c’est Arès, à partir de là, tu comprends mieux pourquoi il s’est fait battre 😉
            Et on a tendance à oublier que ce Darkseid n’est pas encore dictateur, qu’il est jeune et qu’il n’a surtout pas encore acquis le pouvoir ultime des Omega Beams qui lui confère ces fameux lasers et sa force surhumaine qu’il n’avait pas dans le temps.

            À mon avis, on était clairement sur un parallèle avec Steppenwolf, il était probablement général comme lui, sous les ordres d’un ancien dictateur d’Apokolips, avec probablement le même niveau de puissance et 5 000 ans plus tard, c’est lui le dictateur et Steppenwolf connaît la même humiliation que lui.

          • Il utilise bien son regard Omega durant le Flashback (ou alors je confonds avec le flashforward de Cyborg au moment de ressusciter Kal El…)

    • C’est pas Darkseid qui a été vaincu mais Uxas, c’est pas pareil, pas du-tout la même puissance, et le gars affrontait quand même Zeus et Arès entre autre, c’est pas rien.

    • Darkseid est un Dieu. Opposant au Nouveaux Dieux. Zeus est un Dieu. De même que Arès. Nommés comme les Anciens Dieux. Quoi de plus logique qu’il se fasse battre facilement par son égal.

  38. https://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/Zack-Snyder-explique-la-fin-de-son-Justice-League-sans-penser-a-une-suite

    Soit c’est un peu l’équivalent de la scène finale du premier « Retour vers le Futur »… Un gros clin d’œil, pas destiné réellement à appeler à une suite.
    Pour accompagner la vision pessimiste de la vie selon Snyder. Ce qui sonne d’une certaine manière avec l’hommage émouvant (pas assez souligné par tous, je pense) à sa défunte fille.

    Soit c’est bien un appel du pied indirect pour une suite sur plateforme – il lui suffisait juste de déplacer au montage sa séquence à la toute fin, plutôt qu’à un autre moment qui aurait été situé originellement au milieu du film.
    De toute façon, il n’y a que sur plateformes que ce genre de film fleuve peut exister en ce moment…
    Jusqu’à ce que ces mêmes plateformes rachètent toutes les chaînes de cinéma…
    Et en fassent leurs dérivés, dans un retournement de valeur digne du futur raconté dans « Tenet ». 😲😱😭

  39. Tous les fans du film s’il n’y a pas de suite :

    « C’est comme cela que ça commence, de la fureur, de la fièvre, un sentiment d’impuissance… qui rend les hommes biens… cruels »

  40. Le jour d’après.
    Des images du film reviennent sans cesse. Spoiler
    Spoiler
    – la bravoure Amazone
    – Diana la guerrière. La Wonder Woman
    – les discussions Alfred-Bruce
    – les retrouvailles Martha/Lois
    – l’envol de Superman
    – l’histoire de Victor
    – le courage de Barry. Ses mimiques et son humour trés bien dosé. Sa peur réelle face aux forces qu’il combat
    – la badasserie ultime d’Arthur et ses échanges parfait avec Barry
    – Jonn Jonzz
    – La violence de Steppenwolf écrasé par l’envie de se racheter
    – l’alchimie finale entre tous les membres qui m’a filé des putins de frissons
    – la fucking parole de leader d’équipe (à comparer avec les speech de Cap’) de Bruce « Not us United »
    Efficace. Charismatique. Leadership. Le ton solennel.
    Le regard des membres de la Ligue aprés son propos qui approuvent ce discours sans ajouter un mot.
    BATMAN A PARLÉ.
    -la fameuse partie Epilogue totalement déprimante. Qui m’a pris littéralement aux tripes aprés une final battle juste. Démentielle
    -La tête de Steppenwolf sous le pied de Darkseid. L’echange de regard entre la Ligue et le God. Mais. Juste. Putin.

    C’est une claque de qualité Ultimate.
    Je m’arrête

    Et j’attends désormais l’arrivée de Frétide sur l’espace com mais je crois qu’il a dû faire une attaque !

    Il n’y a qu’une seule chose à dire désormais.

    #RestoreTheSnyderVerse
    #HenryCavillIsWillBeSuperman

    • Je plussoie. Mais à tout.

      Je repense énormément à l’intro du film. A la première scène de Wonder Woman. A la première scène de Flash, ce masterpiece. Et au final qui m’a tué. J’avais, MAIS TELLEMENT les larmes aux yeux, devant la tournure inattendue de cette bataille finale. Quand tu vois ce qu’il se passe, et comment ils vont vraiment gagner. Des frissons, mais juste en y repensant, quoi.

      Je veux le bluray now.

      Et oui : bordel, Frétide, où es-tu, mec ???!!! XD

  41. Et si on considérait ce film comme « Canon », comme un véritable « Justice League 2 », sans annuler la précédente version ? Ainsi, celle-ci serait modifiée et réamorcée par un paradoxe temporel, depuis les origines de la précédente tentative d’invasion d’Apokolyps, puisque Flash (sûrement celui du futur, ou bien Zoom) a ce pouvoir là… un pouvoir très Dangereux.
    – Après tout, « Retour vers le Futur 2 » faisait lui aussi un remake modifié du premier, à un moment donné –

    Ce qui inclurait rétrospectivement d’avoir un Steppenwolf qui n’aurait pas muté jusqu’à une apparence à la Kalibak, d’avoir un Darkseid moins actif, des personnages héroïques plus pris par l’urgence…
    Puis le Paradoxe aurait changé tout ça, pour nous amener à cette suite actuelle qui multiplie les détails, les personnages (quitte à en tuer certains), et permet plus facilement l’éclosion prochaine du futur à la Rock of Ages entrevu dans « DoJ », qui paraissait être anéantit à la fin de la précédente Continuité.
    Seuls les films solo ne seraient pas impactés bien sûr.

    Ce serait pas mal non ? Ainsi, on arrêterait de (sur)vendre ce film sur le dos « incapable » de la précédente équipe de production, prise dans le rush d’une absurde date de sortie fixe.
    On ferait comme si tout comptait, qu’on n’oublierait rien de ce qu’il y a eu par le passé, même si c’était pas d’une énorme qualité.
    On assumerait, et on réunirait tout le monde.
    Un pied de nez à la Culture de l’Effacement.

    Peut-être à prévoir dans le film « Flash »… 😀

    • « Ce serait pas mal non ? Ainsi, on arrêterait de (sur)vendre ce film sur le dos « incapable » de la précédente équipe de production, prise dans le rush d’une absurde date de sortie fixe. »
      Le film n’est pas survendu, il est juste supérieur en tout point à celui de 2017;
      Une version 2017 qui en ressort comme encore plus douteuse quand on voit certains choix effectués par Whedon qui a par exemple zappé la phrase de Wonder Woman « I belong to no one » mais qui a bien pris soin de rajouter le gag moisi de Flash qui tombe sur les seins de Wonder Woman (que l’actrice a refusé de tourner, rappelons le)… On pourrait aussi parler de la façon de filmer les amazones bien différente entre les 2 versions.
      Non franchement, quel intérêt d’essayé de réhabiliter le film de 2017 ? Surtout quand on en connait les coulisses et le comportement de certains…

      • Parce-que au final, il n’y a pas eu mort d’homme, ce n’est qu’un « épisode 1 » (la première réunion) de film de super-héros. Simple, efficace, pas bien joli (comme avec tous personnages fantaisistes en costumes)… comme la Warner l’avait commandé à une époque où « Wonder Woman » n’avait pas encore eu son petit succès critique et commercial.

        Donc, faire du surdramatique après un « DoJ » en mode « Empire contre-attaque », alors que la réunion de l’équipe et la renaissance de Superman clament le contraire dans l’esprit d’un divertissement, ça ne semblait pas évident.
        De même que diviser les séances en salles par deux, en croyant que la majorité des spectateurs s’y précipiteraient sans attendre – si ça avait été le cas, on aurait au moins été préparé à ça presque un an en avance, ou bien la sortie originelle en deux parties n’aurait pas été annulée.

        Alors, terminer l’équivalent d’une copie de travail (faite avec un budget de film de deux heures et quelques), mais dont on ne peut finalement pas enlever la moitié sans tout déséquilibrer…
        Tout ça en trop peu de temps, en condensant et en rajoutant de la légèreté mais tout en tentant d’imiter le style du seul réalisateur qui sera crédité (on voit bien que ça ressemble plus à l’humour innocent de Snyder, pas vraiment à celui sarcastique de Whedon, qui ne sera réduit qu’à être un exécutant malgré tout).

        Toutes ces histoires d’égo en coulisses au milieu de cette pression insensée, ne nous regardant pas, ce sont des trucs people… Pour lesquels il n’y a donc eu aucune mort d’homme. Et une fierté subjective pour chacun. Qui aide bel et bien à beaucoup vendre le film, en faisant également l’amalgame entre un dit exécutant (qui est depuis totalement muet, on se demande s’il ne s’est pas donné la mort ?) pour en faire l’équivalent d’un des pires criminels qui soit – accuser aussi le studio d’incompétence (ce qui est plutôt vrai), ça par contre c’est du classique.

        Ce sont les personnages du studio, c’est leur argent, ce sont leurs choix, leurs erreurs et leurs responsabilités… Pour du divertissement de Fiction.
        L’assumer, ne rien effacer et finalement faire la paix entre tous, ne serait-ce pas une meilleure preuve de maturité, non ?

      • Divulgachages complet grâce aux com’, et Blu-ray un jour, c’est tout.
        Donc surtout pas d’analyse plus précise de chaques détails qui le compose, c’est la condition sine qua non. Juste ce recul là, pour l’instant.

        • Il y a des études qui affirment que le spoil n’empêche pas le plaisir au contraire, il parait que tu vois le film avec déjà plus de recul (merci M. Chabat qui m’a spoilé la fin des « Autres » d’Amenabar dans Burger Quiz et… bah ça m’a pas empêché d’aimer).

          Non, je te demandais ça parce que il faut le voir pour comprendre à quel point il est pareil et différent à la fois et que – les gens ont le droit de penser ce qu’ils veulent, d’aimer les deux, d’aimer aucun ou préférer le Snyder ou le Whedon – mais pour les fans purs et durs, c’est du Snyder porn, pour les allergiques, tu meurs instantanément.

          Bon après, entre les deux, il y a tout un tas de nuances possibles. 😉 mais franchement, le fait de pouvoir observer les deux versions, c’est de la vraie leçon de cinéma, de montage, comment un plan en plus ou en moins change la signification d’une scène, etc. C’est juste passionnant d’avoir l’opportunité d’observer ça.

          En tout cas, bon visionnage. OCS a annoncé une diff en avril si tu l’as et que tu ne peux pas attendre le blu-ray.

          • Je vais croire les avis et analyses sur parole, pas trop grave… Et je sais déjà ce que c’est, deux montages différents qui donnent deux types de films, j’en ai vu des exemples plus ou moins convainquants (mais franchement là, doit-on comparer avec un deuxième montage qui a eu tout le temps qu’il lui fallait, lui… à sa mesure ?).

            Mais oui, attente (donc encore Plus de recul)… Pas de plateforme ou autre, c’est perso.

  42. Un film à 1000 lieues au dessus de la version Whedon mais quand meme des defauts .
    On voit cependant que Snyder aime son DCEU
    Les + :
    – les persos, Aquaman, Flash et Cyborg ont vraiment gagné en qualité . Wonder Woman a gagné en profondeur et un peu en violence ( Patty Jenkins a dû enrager de voir WW decapiter littéralement et se faire moquer son  » pouvoir de l’amour  » ), tres interessant Lois et Martha developpée, Batman qui n’est pas si optimiste qu’un JL se fasse, Alfred excellent, l’apparition de Jon’z assez inattendu .
    L’histoire : reste globalement la même me les méchants ont enfin des motivations et, Nom de Dieu en fin un mechant avec une motivation  » réaliste  », refagner les faveurs de son maitre . .

    Les –
    L’histoire restent toujours un peu simpliste , les aamazone certes ont de belles scenes mais elle passent entre les balles tracantes laser par la magie du scénario .
    Le fait que Snyder voulait refait JL en version mini serie se ressent énormément, et pas seulement dans le format de l’image . J’ai clairement eu l’impression de binge Watcher la saison 1 .
    Les effets spéciaux pas ttop mais excusable vu la rallonge de budget .
    Des ralenti qui desservent Flash surtout puiqu’on ne différencie pas trop quand il va super vite de quand il s’approche de la vitesse de la lumière .
    Le côté incoherents des costumes des atlantes maintenant qu’il y a eu Aquaman .
    Leto Joker c’est toujours pas possible .
    Pas compris le pourquoi d’un costume noir pour Sup’

    • @Garyus
      Ahaha non c’est juste qu’après avoir vu le film (et quel film bon sang!), je suis encore plus dégoûté du saccage de la warner.

      J’ai tellement adoré, je ne voulais pas que ça finisse. Je ne sais pas comment expliquer ce que je ressens. Je serai surement dans le même état quand Ronaldo arrêtera sa carrière par ex (les footeux me comprendront lol).
      J’ai tellement adhéré à la vision de Snygod, que j’ai déjà du mal à me dire que c’est fini, quel gâchis immense, infini putain.

      C’est simple j’ai TOUT aimé à part 1 truc: le look du caméo à la fin qui parle à Bruce pour ne pas spoiler.

      Ah la la. Achat bluray OBLIGATOIRE pour ma part.

      Putain je veux la suite bordel!!!!

        • On est d’accord sauf sur un point: CR7 arrêtera bien un jour alors que rien mais absolument rien n’empêche que le Snyderverse revienne.
          Peut-être pas au ciné mais pourquoi pas en série de luxe? Son cut était bien découpé en plusieurs parties avec cliffhangers derrière.

          Y’aura bien un jour un mec avec deux sous de jugeotte chez Warner.

          • Moi j’ai un peu plus peur pour les acteurs. Henry Cavill à la limite, ça poserait pas trop de problèmes.
            Mais Ben Affleck avec ses problèmes de santé, c’est plus compliqué.
            Et Ray Fisher est persona non grata à l’heure actuelle chez la Warner.

          • Avec un bon chèque rien d’impossible: Walter Hamada et Ray Fisher diront qu’ils sont les meilleurs amis du monde.
            Quant à Ben Affleck, il semble aller de mieux en mieux et le succès de ZSJL devrait le conforter également.
            J’ai envie d’y croire.
            En tous cas bien plus que tout ce que projette la Warner en ce moment; Un Black Adam gentil et rigolo, un Suicide Squad version Gardiens de la Galaxie (on va bien se marrer), Un Batman dans un Gotham blackwashisé, Wonder Woman 3 par Patty Jenkins, suite du plus beau navet de ces dernières années dans le genre….
            Ah et Super-Pets.
            Ca fait rêver.

            #RestoreTheSnyderVerse

  43. Fini, et c’était bon !
    On a vraiment quelque chose de cohérent de Man of Steel à cette version de Justice League.
    Agréablement surpris de ne pas avoir été déçu ! Après c’est aussi peut-être lié à ma culture DC qui s’est fort développée ces derniers mois ( en plus je suis en pleine lecture de la première intégrale du Quatrième monde)

    Pour ne pas (re)dire ce qui a déjà été dit…. Je vais parler de la Josstice League.

    Donc, j’ai enchainé avec la version cinéma par pure plaisir sadique, et my (Sny)god !
    C’est juste dingue… Les changements, les raccourcis, les coupes sur certaines fin de plans pour gagner quelques secondes, les dialogues parfois modifiés, les ajouts grossiers pour couper ou faire des raccourcis scénaristiques (je pense à Aquaman en gros plan sur fond vert qui sert en fait de coupe pour ne pas avoir le moment avec les 3 filles qui chantent quand il va dans l’eau, le fait qu’il y aient des documents sur les mother box dans la fichiers de Luthor, Cyborg qui ramène sa mother box sortie de nulle part…)
    Ne parlons pas du design de Steppenwolf qui est pire que tout (j’en viens à vraiment apprécier celui de la Snyder cut), la façon dont est rushé le film, et n’oublions pas le gros point noir ! Les scènes d’actions qui sont d’une nullité ! Le montage ruine tout quoi… Je dis pas que c’est parfait avec Snyder (cimer les éclairs bleus, oranges, les pioupiou rouges, et tous ces FX qui font plaisir aux épileptiques…) mais au moins on comprend l’action, y’a une chorégraphie et une cohérence ! Là c’est juste raté, un gâchis total.

    Bref, vive l’intégralité de la Snyder Cut (sauf le Joker)

    PS : L’intro autour de la mort de Superman et les drapeaux noirs partout dans le monde dans la version ciné marche quand même bien !

  44. Vu les 3ères parties (oui je le regarde en 2 fois ^^).

    C’est sûr qu’avec plus de durée, de scènes, le tout avec une seule vision d’auteur : ça change du tout au tout.

    On prend le temps de développer chaque personnage/univers. On a plus d’empathie envers eux, y compris envers Steppenwolf qui est largement plus réussi.

    On s’amuse évidemment à comparer avec la version Snyddhon. Entre ce qu’on retrouve, ce qui est inédit, apportant plus de sens pour certains détails non expliqués dans la 1ère version (la fissure des boites, le gantelet de Batman).

    Le Cut’s puise dans l’univers cinématique DC établi/à créer. Avec l’apparition des personnages vus dans les autres films, ça fait plaisir à voir. Malgré qu’il apporte quelques incohérences avec les films post-JL (les parents de Mera).

    Bref. 1ère moitié approuvé. Vivement la seconde moitié ^^

    • Suite et fin ^^. Que dire de plus ? Si ils peuvent remettre JL Part 2 sur mes rails, j’en serai ravi.

      Au final, à quelques exception près, la 1ère version de JL se reposait pas mal sur le travail de Snyder. J’aurais pensé qu’une énorme partie de l’histoire aurait été très différente (notamment sur le retour de Superman). C’est sûr que 2h de coupure, on perd beaucoup au change.

      Peut-être qu’avec les retours positifs, la Warner se décidera de faire plus confiance à leurs réalisateurs.

  45. 4h certes, mais 4h wouah…
    Avec defauts, évidemment, mais bcp de qualités. Whedon peut retourner retourner des vampires des années 90s. Sans toucher aux petites filles. Le cut de snyder, c’est une épopée, avec certes pleins de defauts, mais encore plus de qualités. Putain ! 4h de delires ! 4h de construction ! Bvs a côté peut aller se rhabiller ! Je veux la suite !
    #zackrealisethepart2

  46. Bon en tant que bon fanboy, je sors de mon deuxième visionnage.

    Et pfiu, meme la seconde fois, ca passe a une vitesse.

    J’aime beaucoup les scènes d’expositions avec de la musique en fond. Mention spécial avec le chant traditionnel des femmes de pêcheurs lors du départ d’aquaman. Quel force.

    Beaucoup d’emotions, quelques touches de comédie, Surtour venant de barry. Les partitions de MoS. J’en reviens toujours pas.

    Ya d’autres films de super héros meilleurs au fond. Mais aucun n’a la puissance dramatique et émotionnelle de ce film.

    Quand on voit l’épilogue, on a qu’une envie c’est que l’univers se prolonge. Mais moi jai fais le choix de faire mon deuil a présent. Ça fait des années que je me bats ici même, aux côtés de quelques irréductibles, pour défendre l’œuvre de snyder. Le combat fut long, et éprouvant mais victorieux. J’estime que le reste appartient a l’histoire et surtout aux reves.

    Laissons reeves nous pondre un petit chef d’œuvre de film noir. Et wann nous sortir de sa manche un film sur la trench.

    Au final, qu’on aime ou pas. C’est bien ce film qui marque la fin d’une époque. Celle des supers.

    Merci zack. Et une dernière fois. Pour autumn.

  47. Après avoir lu les avis, je me suis laissé happer.

    J’aime quand les films ou séries de super héros proposent quelque chose de différent comme Logan, Deadpool, Wandavision et un peu MoS.
    BvS l’a fait sauf que pour mon cas, la mayonnaise n’avait pas pris, et je me demandais si ce JL allait être dans la même continuité, avec toujours Chris Terrio comme scénariste…
    Donc bien que beaucoup de critiques furent bonnes pour le Zack Snyder’s Justice league, je préférais garder une certaine réserve.
    Eh bien, la mayonnaise a pris cette fois-ci…
    Le film est très bon ! Les avis ne sont pas – trop – exagérés, je suis d’accord avec presque tous les points cités au dessus.

    Le résultat final est assez différent de ce que j’imaginais en voyant les teasers et trailers.
    Un exemple, j’ai vu la scène « fuitée » de Barry qui sauve Iris en 2018-19, et on l’a revue lors des promos. Dans le film, le ressenti est différent, la scène – complète – est très belle, j’ose le dire presque poétique, je ne m’attendais pas du tout à ça, my body wasn’t ready. Bien sûr, ça dépend de la sensibilité de chacun.
    Des passages avec Wonder Woman m’ont fait rappelé certains moments charismatiques des 300’ Spartiates: certains ralentis, plans, figures, quand elle se met en garde avec son bouclier dans le tunnel, d’un point de vue 100% subjectif, le grand kif. À part ça, cette « Snyder’s WW » propose quelque chose différent de Faora dans MoS (personnage Snyderien à mes yeux), mais bon sang, c’est toujours aussi badass !
    Je rejoins les autres commentaires sur le traitement des autres membres de la JL.
    Je ne me souviens plus si dans la Whedon cut que j’ai vu 1 fois et demi, on voyait Martha Kent retrouver son fils; dans le ZSJL, cette scène m’a ému, ce qui est une 1ère pour Snyder. Si elle était dans la version de Whedon, alors j’étais en mode osef 🤷‍♂️, et sûrement déjà atteint d’un niveau de bizarroïde aiguë assez élevé.
    À mon humble avis, l’une des forces de ce JL est dans sa mise en scène, je pense que c’est surtout grâce à elle que je n’ai pas senti les 4h, et j’étais aussi dans de bonnes conditions, je l’ai vu d’une traite.
    En réalité, voici les différentes étapes de mon état d’esprit…
    Avant de lancer le film: vas-y… je vais me coltiner 4h de film ou je le verrai en 2 fois…
    Pendant le film: 🍿… 😮 ~> 🤩
    Après le film: attends… qu’est-ce qu’il s’est passé… ? Comment je m’appelle déjà ?
    J’exagère pour ce dernier passage mais bon, ce fût la surprise !

    Je pourrais écrire encore et encore sur le pourquoi du comment j’ai apprécié cette version de JL (ah en en fait, oui… le film est vraiment différent, ce n’est pas des salades) mais je vais m’arrêter là, et de toute façon, comme je l’ai dit, je suis d’accord avec quasiment tous les avis positifs cités plus tôt 🙂
    En tout cas, même si on n’aura pas droit à une suite, ça fait du bien d’avoir un film comme celui-ci.
    En toute objectivité (cette fois-ci), je pense que même en période non-Covid-19/disette de films, j’aurais tenu le même discours, ZSJL est bon !
    Le film est très différent des Avengers 1 et 3 (je cite ceux que j’ai appréciés), mais je suis sur la même échelle de kiffe.
    Hors-sujet: mon préféré reste Logan, info inutile mais bon… ah si ! Ce matin, j’ai mangé un croissant.

    PS: la plupart du temps, le format 4:3 n’était pas si gênant (vu le film avec un projo), j’avais quand même un regret, j’aurais voulu voir la scène dantesque des Amazones avec une vue plus panoramique, je trouvais que ce format ne lui rendait pas justice, ou moins. Pour les autres scènes d’action, ça allait, épiques soient-elles.

    • Quand tu dis ce matin, vu que t’as posté à 2h40, tu parles de samedi ou de vendredi matin?? Nan, parce que c’est un peu comme « Gremlins » : il ne faut pas qu’ils mangent après minuit, mais en fait, on est tout le temps après minuit!!! (sauf quand il est minuit).

      Bon, la vérité c’est que je rajoutais toujours dans mon esprit « après minuit et jusqu’aux premières lueurs du jour ».

      Sérieusement, « Logan » c’est ton préféré dans le genre, ou film préféré tout court??

    • Vendredi matin pour le croissant, c’est psychologique, j’ai toujours fonctionné ainsi, pour moi la journée n’était pas terminée, et même après le visionnement, je n’avais pas encore sommeil, la preuve, j’ai écrit ce pavé; je googlais même Steppenwolf (euuuh ouais, en comics, c’est pas beau), les boites mères, Gal Gadot en bikini, euh… je veux dire Gal Gadot Wonder Woman…

      Logan: dans le genre, je ne crois pas qu’un film super-héroïque rentrera dans ma liste de films qui m’ont le plus marqué. Ça n’ira pas plus loin que du divertissement.

      Plus de retours négatifs apparaissent, je m’en doutais un peu, quand j’ai parlé de mon ressenti, je pensais bien que certains ne seront pas respectifs à ce film comme je l’ai été ou autres qui l’ont apprécié et c’est normal.
      Je comprends tout à fait leur point de vue (argumenté) et je le respecte à 100%, tout est une question de sensibilité, perception sur l’ensemble du film.

      • Spectateur lambda, je place aussi Logan tout en haut de ma liste, surtout en version noir et blanc ! Est-ce que tu as vu cette version ? Pour ma part, impossible de retourner à la version « normale » en couleurs, tant le noir et blanc apporte un plus indéfinissable à cette œuvre. Tout y a été retravaillé, la dualité entre les deux Wolverine n’en a que davantage de sens, et l’émotion sur la fin… Fin bref, cette version – qu’on trouve sur un disque bonus du bluray – est pour moi la seule à voir !

        Et ce Justice League, quel put… de chef d’œuvre !

        • Aaaaaaah !!!! J’en ai entendu parler de cette version N&B ! Et comme j’ai vu Logan qu’une fois, ça tombe bien ! (Ben oui, chui un spectateur lambda, même si j’aime beaucoup un film ou une série, ça arrive souvent qu’on le/la mate qu’une seule fois -_-).
          En tout cas 👍 je vais mater cette version N&B, c’est sûr; il y a peu de films super-héroïques dans ce genre.

  48. Alors, j’ai vu le film hier, de minuit à quatre heures, et à tête (légèrement) reposée… Je n’ai au final pas aimé le film.

    S’il corrige BEAUCOUP des défauts de la version ciné de 2017, la Snyder Cut amène son lot de défaut à certains qui sont toujours présent, parmi lesquels figurent…:
    -des dialogues toujours à côté de la plaque. Sans rire, le nombre de fois où les personnages ont des répliques creuses qui n’amènent à rien dans les dialogues, qui ne servent qu’à ponctuer des choses qu’on voit à l’écran comme pour nous faire comprendre qu’il faut être impressionné, c’est dingue. Parfois un silence est plus éloquent qu’un « woaw » dit par un personnage. Quand les interjections doivent compenser une direction d’acteurs, c’est mauvais signe.

    -Le rythme. Punaise, ce rythme. Si tout était saccadé à mort dans la version 2017, ce qu’on comprend désormais très bien pourquoi, lema version de 4 heures fait l’inverse complet. Le film est lent, s’étire en longueur pour ne montrer, bien souvent, que du rien. Ralentis à tir larigot pour montrer des actions « classes » comme un Aquaman qui boit du whiskey avant de jeter la bouteille au sol, Flash qui prend le temps de prendre une saucisse et caresser une inconnue… La liste serait trop longue.
    J’aime les ralentis dans 300, dans Suxker Punch et Man of Steel. Un film de 2h30, avec un rythme normal, gagne à avoir quelques ralentis pour mettre en valeur des scènes d’action, ou d’émotion. Mais un film de 4h, qui enchaîne ralentis sur ralentis, et bien souvent pour rien ? Mais punaise, on a assez de temps pour montrer tout ça sans les ralentis. Ça rend juste un film long encore plus long, poussif et d’une lenteur incroyable !

    Du côté de la Snyder’s Cut, on retrouve une OST qui oscille entre le très bon dès que ça emploi le thème de Man of Steel (qui fil toujours autant de frisson !), le thème de WW de BvS (qui sonne toujours autant peps).
    En revanche, j’avoue avoir TRÈS VITE eu la dose de chant. Entre le chant qui s’éternise dans le village où Aquaman vide les réserves d’alcool (ça va on a comprit que les gens le vénère comme un dieu, on peut passer à autre chose), et les espèces de cantiques qui viennent couper la musique pseudo rock des scènes d’actions quand Diana apparaît, ce qui ruine la cohérence musicale qui ne vole pourtant pas bien haut… Bah on se retrouve, à les yeux, avec une ambiance sonore vraiment moyenne et tirant vers le bas.

    Au final qu’est-ce que je pense de c’est Snyder’s Cut ? Est-ce qu’on a bien fait d’attendre 4 ans pour voir la version (en 4:3… 😒) de Justice League ?

    … En vrai, je trouve pas.
    Le film corrige plusieurs défaut de la version 2017, oui. Les personnages sont plus détaillés, on a des motivations pour le méchant de l’intrigue… Mais c’est tout. Et ces quelques détails sont noyés dans un film lent et poussif, bourrés de ralentis inutiles, couplé à des dialogues qui ne vont nul part quand ils ne frisent pas le ridicule.

    L’impression de voir quelqu’un qui n’a lu que The Dark Knight Returns et les arcs « sombres de DC », quelqu’un qui semble oublier que les héros sont censé inspirer les gens. La gamine qui demande si elle pourra être comme WW plus tard. « est-ce que je pourrais moi aussi éclater des gens contre des murs plus tard ? »

    Ce film m’a fait voir ce que beaucoup semblait reprocher aux films précédents de Snyder au final. Il ne connaît pas l’univers DC, au delà de quelques références hélas plus marquantes que les autres. Seule la période « moderne » et « sombre » et cela donne l’impression de voir un gosse s’émerveiller devant de la violence gratuite et trouver le Punisher cool parce qu’il tue des gens. L’impression qu’il rabaisse les héros divin de DC à des tueurs froids en les traînant dans une bassaise humaine paradoxalement déshumanisante. Bien plus que les héros Marvel, les héros DC sont capables de sauver des vies sans en prendre je pense.

    JL version Whedon était un solide 3.5/10, la version de Snyder ne vaut pas plus qu’un 4.5/10 à mes yeux.

    Et avec cette version « ultime » de ce qui aurait dû être la pierre angulaire du DCEU, je me rend compte que ce dernier était voué à mourir dans tous les cas. Plus de Superman en vu, qui reste au final le seul héros plus ou moins intéressant et touchant dans tous les DCEU, qui est à mes yeux morts et enterré.
    L’avenir de DC réside dans Superman et Loïs.

    • Oh ? 100% d’accord.
      Ca fait plaisir de lire un commentaire argumenté. C’est sympa la secte des Snyderfans, mais fatiguant au bout du compte. J’ai même lu un commentaire sur le fait que Snyder montrait sa connaissance de l’univers DC : ce n’est pas possible d’écrire ça.
      Pour moi, c’est le problème majeur de ce qu’à fait DC depuis le départ : aucun auteur ne connaissait vraiment l’univers DC, et tout a été brodé autour de vagues impressions sur Batman et Superman (et j’inclus Nolan dans cette critique : très bon film sur un justicier masqué, mais ce n’est pas Batman.).
      Niveau note, j’aurais été un poil plus méchant avec la première version, mais je mettrai quand même un 5/10 pour cette version : c’est un film moyen de super-héros.

      • Au final, ce qu’il manquait à la Warner c’était quelqu’un pour chapoter le tout. Un Kevin Feige pour la cohérence globale, et une sorte de collectifs de connaisseur pour expliquer ce que sont les personnages, ce qu’ils représentent au delà de leurs itérations les plus récentes.

  49. Et sinon, je suis le seul à avoir surkiffé le Joker de Leto ? (on peut le dire, c’était dans le trailer).

    Je l’avais adoré dans Suicide Squad, en dépit de toutes les critiques – justifiées, à mon sens – sur le film, et là ! J’ai juste surkiffé ce dialogue. Il est effrayant au possible, complètement timbré… et en même temps, Batman réussit à l’impressionner et à le faire carrément flipper…

    Non j’ai adoré ! Je suis tout seul, sur ce coup ? 😀

    • Non, je te rejoins là-dessus. j’ai adoré la scène entre lui et Batman dans le film. Le dialogue est super bien écrit, c’est intense, il y a une tension incroyable.
      J’ai aimé tous les Joker. De l’extravagant de Burton à l’imprévisible et chaotique de Nolan mais celui joué par Leto est le seul que je trouve vraiment effrayant et malaisant. J’aime sa façon de rire bizarre, son accent, son regard, il se passe un truc pour moi quand il est présent.
      Du coup je trouve la scène aussi réussie que frustrante. Réussie dans ce qu’elle propose avec un échange Batman/Joker mythique. Frustrante dans ce qu’elle promet car il y a tellement de potentiel que c’est rageant de n’avoir droit qu’à 5 petites minutes…

    • Comme dit plus haut l’ami
      Cette séquence du Knightmare m’a mis en dépression aprés la grande victoire vs Steppenwolf.
      Je suis partagé entre l’avis du Joueur du Grenier qui deteste cette version decrivant le Joker « horrible qui a bouffé un fraisier » et mine de rien. Cette façon de le filmer de manière trés rapprochée lui dégage effectivement quelquechose d’effrayant. De malsain. Puis voir jurer Batman et le ui dire qu’il va le buter me bouscule dans aussi dans mes idéaux du Dark Knight
      En conclusion je suis tjs pas fan de ce Joker mais je trouve cette scène dérangeante. Originale et inédite.

      #RestoreTheSnyderVerse

  50. Alors pour parler de Justice League, je vais d’abord parler de sa version sortie en 2017. Après je vais parler de ce nouveau film. Attention, risque de spoilers, donc ne me lisez pas.

    Pour le film Justice League de 2017 :

    Trop de choses ne vont pas dans ce film. La réalisation, le scénario, toute la structure du film est nulle de A à Z. Les costumes des héros sont moches, vraiment affreux ! Surtout de celui de Flash, une catastrophe (Celui de la série de l’Arrowverse est mille fois mieux) ! Le costume d’Aquaman, on dirait qu’il est en plastique.

    Et les reshoots sur le visage d’Henry Cavill, sérieusement, ils sont trop visibles et c’est une horreur, dés la première scène du film où on le voit, on est déjà dégoûté ! Et quand il sourit après être revenu, bon sang, mais qu’est-ce que c’est moche !

    Les scènes entre Barry et son père étaient nuls, les dialogues mal fichus. C’est trop vite expédié à la va-vite.

    Le problème de ce film est que les personnages n’ont aucun développement, que ce soit Flash, Cyborg et Aquaman. Aucun des trois n’a un vrai intérêt. On dirait qu’ils sont là juste pour faire du remplissage. Et les reshoots sur Barry le font passer pour un demeuré. Quand j’ai vu ce Flash en 2017, une pensée m’est venue, c’est lui Flash dans les films ? Non, c’est une blague ! Il ressemble plus à Bozo le Clown qu’à un vrai super-héros.

    Et les scènes d’action sont mal faites, il n’y a aucune cohérence.

    Et Batman !!! Pendant TOUT le film, Batman ne sert à RIEN ! Je ne comprends pas son rôle dans ce film ! À quoi il sert, sérieusement ? À part pour faire de la comédie forcée ! Et la phrase qu’il sort à Aquaman s’il peut parler aux poissons, je ne pensais pas qu’on pouvait faire plus ridicule que Georges Clooney dans Batman & Robin ! Faire de l’humour avec BATMAN est vraiment la pire des mauvaises idées !

    Et quand Flash court, c’est quoi tous ses éclairs, c’est moche ! Dans la série, Flash court bien mieux que ça ! Aquaman, sa conversation avec le lasso de Diana sous son cul est vraiment débile ! C’est quoi l’intérêt de mettre de l’humour alors qu’on est dans DC ?

    Et Steppenwolf, un ennemi sans aucun charisme, fait en 3D dégueulasse ! Personnage mal écrit ! Son raisonnement n’est pas logique ! Cela fait mille ans depuis l’apparition de Steppenwolf sur Terre, et il revient pour quoi ? Parce que Superman est mort ! Ça n’a aucun sens ! Thanos était mille fois mieux que lui ! Il est méchant parce que… parce que c’est le méchant, ne cherchons pas plus loin, c’est le méchant donc il fait des trucs méchants et il est méchant, où est la logique ? Je n’en sais rien !

    Je suis désolé, je sais que j’ai déjà parlé des reshoots, mais il y en avait beaucoup trop et ça gâchait tout ! Dans ce film rien n’avait de sens que ce soit au niveau de l’histoire, des personnages ou des scènes de combat ! Rien n’avait de sens dans ce film !

    La seule et unique chose que j’avais aimé dans ce film, c’est la scène où Wonder Woman confronte des terroristes à Londres, ses mouvements sont très stylés, c’est la SEULE chose que j’avais aimé dans ce film, tout le reste était à la poubelle !

    Maintenant, passons au film Zac Snyder’s Justice League, et on se rend compte que c’est LE film qu’on aurait du avoir en 2017. Car il corrige clairement les erreurs de l’original de 2017.

    La mort de Superman au début est beaucoup plus impactée. On sent l’impact de sa mort sur le monde, y compris les atlantes et les Amazones.

    J’étais fou de joie en voyant la scène où Wonder Woman confronte les terroristes à Londres avec son thème musical habituel, qui était inexistante dans la version de 2017. Et quand elle rassure les enfants, sérieusement, cette scène présente bien mieux que la tête shootée de Superman au début du film de la la version de 2017. Celle avec Wonder Woman présente beaucoup mieux.

    La scène avec les Amazones est beaucoup plus marquante que dans l’autre version. Elle est plus impactant. On voit les Amazones qui font tout pour protéger la boîte, on ressent la tension et le drame. Et enfin, Steppenwolf un méchant bien fait, j’ai kiffé son nouveau design et on comprend mieux ses objectifs. On sait pourquoi il veut les boîtes, pas parce qu’il est méchant. Il a un vrai sens.

    Flash, Cyborg et Aquaman ont enfin un développement digne de ce nom. Flash est beaucoup mieux présenté dans cette version, la discussion avec son père est faite avec des dialogues meilleures. On sait d’où vient Barry et son rôle passe mieux. Aquaman est beaucoup développé et son rôle sert à autre chose qu’à faire du remplissage, de même pour Victor qui a une place très profonde dans le film, puisque son personnage fait l’histoire du film, il est beaucoup attachant par rapport à ce qu’il était dans l’ancienne version. Son ressenti est marquant, et il y a une meilleure alchimie avec les personnages.

    Et enfin, Batman fait quelque chose dans ce film. Il n’est pas là pour des dialogues qui n’ont aucun sens et pas de comédie forcée. J’ai même kiffé quand il dit à Victor : «J’existe quand je suis utile.» Et enfin, j’ai été heureux qu’ils aient supprimés la réplique grotesque et stupide de Batman quand il se ramène, «Désolé, j’ai oublié mon épée !» et qu’ils l’ont remplacés par : « C’est mon tour ! » Voilà, ça c’est ce qu’on aurait dû voir dans l’ancienne version !

    Et j’ai même plus kiffé les échanges entre Steppenwolf et Wonder Woman. Leur combat était mille fois, et on a Flash qui fait beaucoup plus héros. Il ne ressemble pas à un clown qui court vite. On voit clairement un vrai super-héros et je suis devenu fan de lui. Alors qu’avant, il me répugnait. Aujourd’hui, il est devenu avec le Flash de la série Arrowverse mon préféré !

    Et Superman, j’ai kiffé son retour et DIEU MERCI, adieux les horribles reshoots dégueulasses sur sa tronche ! Enfin, on le voit tel qu’il aurait dû être. Même son nouveau costume, j’ai kiffé, même si je n’ai pas trop compris pourquoi il est noir, ce n’était pas assez précisé, mais j’ai kiffé son costume noir.

    Et la bataille finale, une vraie réussite, dans un autre univers que les Avengers ! On voit Batman qui agit et qui se rend utile pas comme dans l’autre version. Et quand Flash doit retourner en arrière, franchement, c’était génial et impactant ! Et le gros plan des héros face à l’apparition de Darkseid, j’ai adoré ! C’est là qu’on voit la vraie Justice League ! Une vraie équipe de héros !

    Alors j’espère que ça ne va pas s’arrêter là ! Je veux bien donner une chance à The Batman, mais après avoir vu ce chef d’œuvre détrôner sans problème la bouse de 2017, je me dis que c’est dommage de ne pas poursuivre avec ça !

    En tout les cas, j’ai aimé ce film ! Il était génial ! Je l’ai acheté sur Google Play, et je ne regrette pas de l’avoir fait, loin de là !

  51. Bon…
    Je me suis arrete au milieu du 3eme chapitre, pas a cause de l ennui, mais de la fatigue 🤣. Je suis fan de Snyder, mais la, j aime pas trop en fait. Il me faudra un second visionnage je crois bien, et en V.O ce coup ci.

    Pour le moment, je mettrais une mention speciale a Steppenwolf, il en impose et il y a un petit background avec son neveu qui sera je l espere developpe plus tard .

    Je ne sais pas si ca a deja ete dit ou si vous le regardez en V.O, mais je trouve le doublage pas terrible du tout sur certaines scenes. On dirait qu il y a eu un mixe de deux doublages. Alfred a une autre voix, WW idem, elle a un petit accent, j ai eu l impression que Bruce avait deux voix…c est la fatigue ou j ai bon? C est le doublage Canadien? Ce sont mes oreilles qui deconnent?

    Apres…le format de l image, desole mais ce ratio je ne m y fais pas, je vais peut etre le regarder une 3eme fois en francais et en zoomant l ecran, ca passera peut etre mieux.

    Je me fais le reste du film cet aprem ou ce soir, j espere vraiment finir sur un ”putain! J’veux la suite!” 😊

    • Saloperie de streaming de merde. Je passe en mode telechargement. J ai achete sur Amazon Prime et je regarde en 4G, des que ca passe en mode action, l image est tellement degueulasse, vais pas me gacher le film en le regardant en mode 16 bits 😄

    • Alors, pour ma part, avec une qualité ultra HD j’ai pu zoomer dans l’image. On perd un peu en haut et en bas mais ce n’est pas très important car dans ce film les choses importantes sont au centre du fait du format carré justement. On ne peut pas faire ça avec un Marvel par contre 🙂

      La première version que j’ai vu en HD était bonne mais certaines séquences rendaient moyen. Notamment la séquence avec les Amazones, la séquence la moins bien aboutie visuellement.

      En ultra HD c’est beaucoup mieux. Le film devient plus net et plus homogène visuellement. Les séquences sous-marines, les courses de Flash, tout gagne en définition, en contraste, en détails – il y en a partout dans ce film -, en profondeur de champ et en contraste.

      Ne me demandez pas où j’ai eu cette version svp, je ne pourrai pas répondre par respect pour le site LTH. C’est très simple à trouver, le film est partout dans toutes les qualités, de la version en français non québécois à la version ultra hd 5.1 et multilangue. La version que j’ai je pense que ça équivaut à la qualité Bluray.

      C’était juste pour dire qu’on peut zoomer dans l’image et l’adapter aux dimensions d’un écran 16:9 sans perte. En plus on voit mieux les actions rapides comme les déplacement de WW lors de la prise d’otage.

      J’en suis à ma 3ème vision et je découvre encore des trucs. Franchement je ne m’en lasse pas et ça faisait longtemps que je n’avais pas regardé un film plusieurs fois de suite. Depuis Inception, en fait.

      Je l’ai aussi montré à des membres de ma famille qui s’ennuient devant ce genre de film d’habitude. Par exemple ils ont trouvé Engame un peu long. Mais là, tout le monde est resté accroché jusqu’au final. Il y a eu quelque yeux humides aussi à certains moments et des Oh ! par-ci, par-là. Pas mal de questions sur certains personnages qui ont été introduit dans BvS et que ces personnes n’ont pas vu. La référence à la mort du Boy wonder/Robin de la part du Joker dans l’épilogue entre autres.

      Je pense que si une édition Bluray avec des bonus intéressants sort, je vais acheter le film. Je vais attendre de voir ce qui est prévu. Peut-être qu’on aura droit à un pack trilogie avec MOS, BvS director’s cut, Le Snyder’s cut JL et plein de bonus avec commentaires de Snyder et des différents acteurs.

      • « C’était juste pour dire qu’on peut zoomer dans l’image et l’adapter aux dimensions d’un écran 16:9 sans perte. »
        Blasphémateur ! 😉
        Pas d’accord avec ça pour ma part. De nombreux plans y perdent énormément en lisibilité.

  52. Votre enthousiasme pour ce film me laisse circonspect. Car franchement il y a encore tellement de défauts énormes que les améliorations apportées ne sont pas suffisante
    Et que c’est long ….. je me suis endormi devant et j’ai du m’y prendre à deux fois pour le voir
    Certes ce n’est plus la bouse totale de la version cinéma. Rarement j’étais sorti d’un cinéma en étant aussi dégoûté à l’époque. Certes cela fonctionne nettement mieux. Des scènes à l’époque coupées se révèlent indispensables pour créer du liant, de la densité. Des passages sont vraiment sauvés. Et pour les fans de DC (que j’avoue ne pas trop être car ayant grandi avec Marvel) des clins d’oeil et gros caméos seront appréciés. Mais tellement de défauts encore. Des défauts propres à Snyder pour beaucoup. J’avais pourtant adoré 300, ou Sucker Punch, et Watchmen est pour moi un chef d’oeuvre. Mais au bout d’un moment c’est tellement too much
    Comme je ne veux pas divulgâcher je ne rentrerai pas dans les détails, mais que c’est pompeux par moment, que c’est ridicule à d’autres, et que c’est ultra maniéré. Les effets spéciaux sont aussi toujours, trop souvent, ratés et grossiers. Et des ajouts sont purement inutiles, ce qui est d’autant plus agaçant que le film est très très long….

  53. Ce qui aurait dû se passer dans Justice League 2 et 3 est en train d’être publié. Et c’est fou. La frustration est décuplée par 1000 à la lecture du scénario.
    Un gâchis monumental mais dont on doit garder espoir pour une suite.. mais qui ne sera donc pas celles qui sont en train d’être diffusées
    Je parle de [ spoiler ]

    – Dr Poison qui tue les Amazons
    – Lex qui crée l’Injustice League
    – Le Riddler qui résout l’équation Anti-Vie (idée putin de parfaite !)
    – la romance confirmée de Lois et Bruce
    – Captain Cold !
    – Et le knightmare comme Cliffhanger

    Il y aura un jour un autre Justice League mais peut-être que nous venons d’avoir le meilleur. Et qu’il faut l’accepter. Triste histoire

  54. https://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/Pourquoi-Justice-League-est-finalement-un-film-de-4-heures-et-pas-une-serie-en-4-parties

    https://www.20minutes.fr/arts-stars/people/3001131-20210320-justice-league-zack-snyder-affirme-fait-dix-versions-differentes

    Merci à lui de préciser… Eh oui, très souvent il y a aussi ce genre de données qui rentrent en jeu, preuve qu’un très gros film est bel et bien un monstre (de Frankenstein)… épars, « mutant » à volonté, dont on ne sait jamais totalement comment on devra le définir au sortir du montage, quand il faudra définir ses moyens de visionnage.
    À moins d’avoir calculé absolument Tous ses paramètres, longtemps à l’avance, façon Kubrick, Fincher… « T’as pas de vie ». 😱

  55. Je vais pas répéter ce qui a déjà été dit…
    Moi j ai kiffé son snyder cut et le format 4 heure et les « longueurs » je les plus vu comme un cadeau bonus sans avoir à rentrer dans « menu : scène coupé » et tant pis pour la fluidité du montage. Je pense que si tu regarde ce film en étant pleinement conscient de tout l historique de développement tu ne peux qu apprécier la générosité de la démarche.

    Je suis un fan « lucide » de snyder..
    Je comprends les anti et leurs reproches (slow motion, cgi à foison, curseurs à fond sur le symbolisme, manque de subtilité, un peu trop poseur) je lève moi même des fois un peu les yeux au ciel devant certains tic du réa….mais putains JE KIFF
    C est un kiff régressif..un Kiff de gamin mais il n y a que lui et d autre rare réa qui arrivent à me procurer cette sensation du « enfin je vois ce genre de scène au ciné » d autant plus pour un fan de jeux vidéo habitué à un certain niveau d épique et d iconisation… c est des détails tout cons mais il y a toujours des éléments assez galvanisant dans son ciné…dans sa manière de mettre en scène.

    Je pense que la ou il y a une incompréhension d une frange du public c est dans ses choix de ton souvent grave et sérieux ou dans sa volonté d adapter ou de créer de chose appriori assez profondes .. c est la ou il se fait passer pour un poseur maladroit et prétentieux je pense ….

    Il gagnerai à se tourner vers des choses plus légère ça lui permettrai de lâcher les chevaux sans se faire emmerder .. on me dit dans l oreillette que army of the dead correspondrait peut être à ce genre de films. Wait & see

    Ps : zack snyder justice league > Avengers 1

    Cette version montre bien qu il n est pas impossible d afficher une tel ambition sans avoir à l introduire par je ne sait combien de film solo

  56. J’ai eu du mal à finir, c’est poussif, sur-expliqué, ca se regarde, les acteurs disent ce qu’il font, les erreurs et incohérence sont toujours là, les rajouts sont du n’importe quoi, le coup de lois et martha n’a aucun sens, le choix du costume noir, le sauvetage d’iris n’apporte rien, … Et darseid bah au final c’est un gars qui a la mémoire courte, son armée aussi d’ailleurs, ou une bande d’abruti au choix. on est dans la série z … Mos reste le seul film que je retiens de ce gachis
    Bon maintenant vivement Reeves, on passe a autre chose
    Et le seul souvenir qu’on gardera c’est les mm du net https://twitter.com/couuette/status/1373372930839748612

  57. Hahaha, merci je me suis dit pareil. Darkseid il est fort mais il a une mémoire de poisson rouge. Je comprends pas pourquoi il est pas revenu sur terre plus tôt.

    Et d’accord aussi pour Lois et Martha, ça casse tout l’engagement émotionnel que ça soit MM.
    Batman a pas vraiment l’occasion de briller non plus, en plus son thème musical de BvS est absent ?

    Et les choeurs dès que WW bouge le petit orteil ça m’a donné des PTSD de Witcher 3, en plus de gâcher son thème musical aussi.

    J’ai du mal aussi à comprendre pourquoi le knightmare n’est pas plus intégré au scénario.

    Mais c’est clairement une meilleure version que celle de 2017.

    • C’est vrai qu’en y repensant… le twist autour de la conversation Lois/Martha est assez incompréhensible. La scène fonctionnait parfaitement sans. Ça diminue l’émotion et créé de la confusion. Donc quel est l’intérêt ? Vraiment bizarre, d’autant qu’on le revoie à la fin, donc il n’y avait pas urgence.

        • C’est suite à l’intervention du Martian manhunter sous la forme de Martha que Loïs se lève pour décider d’aller bosser et est témoin de la résurrection de Superman. Et c’est son intervention à elle qui permet d’éviter qu’un Superman amnésique dézingue la Justice League naissante.

          Donc je ne sais pas trop comment interpréter cette séquence.

          Facilité scénaristique ?
          L’envie de créer la surprise ?
          Du fan service ?

          J’onn J’onzz n’a pas de capacités précognitives mais on comprend dans l’épilogue qu’il sait beaucoup de choses sur la Justice League, notamment les identités secrètes de Batman et Superman alors qu’à ce stade de l’histoire il n’est pas intégré au groupe. Il sait également beaucoup de choses de la vie de Martha et Loïs comme si il les connaissait intimement. Il connait aussi les évènements qui ont eu lieu dans le film et la guerre future qui approche.

          D’ailleurs on peut se demander pourquoi il ne s’implique pas aux côtés des autres dés le départ. Mais d’autres personnages ne participent pas non plus à la bataille comme Mera et Vulko et les Amazones ne bougent pas de leur île non plus alors qu’elles savent ce qui se trame.

          Ce film n’est pas exempt de défaut, mais ces bizarreries scénaristiques ne nuisent pas à la cohésion de l’ensemble.

          On ne sait pas après tout si dans une hypothétique suite, ce qui ressemble à des incohérences scénaristiques aujourd’hui ne seraient pas expliquées et tiendraient finalement la route.

      • J’ai aussi eu le sentiment que son apparition a brisé l’ambiance que dégageait cette conversation.
        Cependant, j’ai interprété comme ceci: MM «manipule» les personnages clés qui peuvent empêcher l’apocalypse; apparemment, Lois est la «clé» et Batman, le leader de la JL.
        D’après mes souvenirs de MM dans les séries et films d’animation Justice League (désolé mes connaissances en Comics sont quasi nulles), il me semble que — désolé si je me trompe, mes souvenirs sont trop vagues — MM peut donner des visions, je ne sais pas comment on dit ça. Je me suis demandé si ce n’est pas lui qui donne les knightmares à Bruce, vu qu’il apparaît juste après celui de JL.
        Jusqu’à là, je ne comprenais pas pourquoi Bruce en avait un dans BvS, pareil dans JL jusqu’à ce que MM apparaisse (sauf si je me plante complètement, et donc du coup, je serai encore dans le brouillard).
        Pour Cyborg, pour moi, ça se tient comme il est connecté à la boîte mère.

        • Je trouve au contraire que cela va bien dans le sens du film, que les choses ne sont pas forcément celles qu’elles paraissent et aussi que d’autres œuvrent dans l’ombre pour lutter contre l’apocalypse. La fin est raccord avec ça ou wonder woman dit avec de la place pour rajouter des chaises à la table de la ligue des justiciers. Martian Mahunter agit dans l’ombre, et ne se montre à visage découvert qu’a la ligue des justiciers une fois qu’elle a crée son exploit, il reconnait leur valeur à la fin.

          • Il me semble plutôt qu’il avoue à demi-mot n’avoir pas bougé son cul parce qu’il ne tenait pas particulièrement à sauver l’espèce humaine, mais qu’il a changé d’avis suite aux exploits de la ligue. A confirmer. ^^

    • Darkseid, fort, on le présente comme fort, mais la seul fois ou on le voit se battre il se prend une raclé par Ares (battu par wonder woman qui ne sait plus voler). avec la mémoire qui flanche darkseid c’est plutôt un fragile.

      • A priori les événements de WonderWoman ne sont pas canons avec ceux du Snyder Cut, donc la comparaison entre les deux Ares n’est pas vraiment pertinente. Qui plus est Ares ne le tranche avec sa hache que parce qu’il est immobilisée par la foudre de Zeus. Et au milieu d’un champ de bataille ou des milliers de guerriers s’affrontent, qui plus est. Ca me semble difficilement comparable avec le 1v1 du premier WW…

        • Bah pour le coup c’est une bataille qui a eu lieu il y a des milliers d’années, certains disent que c’est pas Darkseid mais sa version jeune avant de le devenir. Ouais j’ai l’impression qu’il était au commandes, après peut être qu’il était un steppenwolf à l’époque. Je me demande d’ailleurs comment snyder allait expliquer qu’ils avaient perdu la localisation de la terre. Les dieux ont fait quelque chose ? Stormwatch à avoir quelque chose la dedans ?

          • C’est Snyder lui-même qui avait dit qu’il s’agissait d’un Darkseid peu expérimenté, à l’époque où il s’appelait encore Uxas, et ne disposait pas encore des Omega Beams.

            « Je me demande d’ailleurs comment snyder allait expliquer qu’ils avaient perdu la localisation de la terre. »
            Ca effectivement j’ai du mal à le comprendre. A priori Darkseid doit pouvoir compter ses défaites sur les doigts d’une seule main, et il semble vouloir se venger. J’ai du mal à imaginer qu’il puisse oublier les coordonnées de la Terre.

        • Exact. Après, Snyder a aussi co-écrit et co-supervisé le premier WW à l’époque où le DCEU était vraiment voulu comme un tout.
          Le fait de reprendre Leto pour le Joker n’est pas non plus anodin quand à la volonté de raccrocher un peu les wagons (Leto jouant le même Joker que dans Suicide Squad, avec le même rire cassé et la même intonation de voix).
          Maintenant, de là à dire que c’est Snyder hismelf qui a imposé à Jenkins le combat final de WW, c’est aller vite en besogne.
          Je pense que ce genre de combat CGI contre un gros-méchant-pas-beau faisait simplement parti de la ‘charte’ du Blockbuster.

        • Ca peut pas être canon vu que dans WW84 elle utilise le pouvoir de l’amour (magnifique pied de nez de Flash quand il blague en disant qu’il va utiliser le pouvoir de l’amour et que tout le monde se fout de sa gueule, j’ai pris ça comme une attaque peu subtil aux 2 films WW) alors que dans JLSC elle se comporte comme une guerrière amazone et utilise son épée pour décapiter un mec déjà mort. (Cette classe)

  58. Tout a été dis sur le film.

    Mais Le rajout le plus marquant pour moi est celui du panneau d’affichage pour la prévention contre le suicide quand Bruce et Barry partent ensemble…

    Très Dur. c’est beau de la part de Snyder.

  59. Spoiler

    Ca a ete revelé donc Lois Lane est tuée enceinte ce qui transforme superman en badguy corrompu par Darkseid dt l’equation anti vie. Sauf qu’elle etait enceinte de Bruce Wayne et pas de lui (ils se frequentent apres la mort de superman et avant le film JL)

    Je sais pas quoi en penser, Zack Snyder = Scott Snyder mdr

  60. Et sinon, pour revenir sur le 4/3 (ou la sorte de 4/3), faut vraiment essayer de comprendre QU’IL NE MANQUE PAS D’IMAGE A GAUCHE ET A DROITE, comme notre cerveau habitué au 16/9 peut nous le faire croire.

    En fait, c’est même l’inverse : c’est l’image du haut et du bas, qu’on est pas censé avoir (bandes noires, normalement, ou coupes pour adapter au 16/9 de nos TVs) et qu’on a ici. On a l’intégralité de ce qui a été filmé, du coup. Donc paradoxalement, cette image qui peut paraître plus petite est en fait plus grande. Faut juste l’accepter.

    Moi, j’y vois la réalisation « méta » de la promesse liée au projet-même de ce cut, c’est un peu comme si Zack nous disait « Voilà, en tout honnêteté, TOUT ce que j’ai filmé ».

    Mais surtout, c’est un parti-pris vachement intéressant, en termes de cadrages. Le 4/3 apporte plein de trucs (comme il en retire aussi, bien sûr) que les formats scope ou 16/9 ne peuvent pas faire : tout y est plus vertical, tout « monte » en permanence, pour accompagner les mouvements de ces surhommes. J’ai connu un prof de ciné qui disait que la disparition du 4/3 avait tué la notion-même de « gros plan », qui ne peut être que singée dans les formats plus élargis.

    Et puis, tout ressemble à un tableau, tout a été filmé pour tirer parti de ce type de composition. L’un des plans qui m’a le plus marqué, c’est celui de la vitre brisée dans la première scène de Flash / Barry. Ce plan – magnifique – était déjà visible dans le trailer, et toute sa composition tire parti de ce format « carré ». Des coupes en haut et en bas l’auraient juste massacré. (D’ailleurs, je ne me remets toujours pas de cette scène, qui reste pour moi la perfection faite pellicule d’une retranscription de comic-book à l’écran ! o_O )

    J’ai lu une analyse, je ne sais plus où, qui disait que ça faisait aussi tout simplement davantage « BD », puisque les vignettes des comics – même si elles peuvent prendre toutes les formes, y compris allongées – utilisent aussi très souvent ce type de composition.

    Bref, c’est un parti-pris super intéressant, je trouve. Perso, je me suis juste mis très près de ma téloche (comme toujours, en fait) et j’ai « oublié » les bandes noires à gauche et à droite en trente secondes. 😀

    • Je comprends ce que tu dis, et en effet, j’ai vu des comparatifs entre la JL de 2017 vs celle de 2021, la 1ère avait des plans coupés en haut et en bas.
      J’oubliais les bandes noires pendant presque tout le film (je me doute bien que c’est perso).
      Cependant, je ne sais pas pour toi mais je trouvais que ce format ne s’apprêtait pas à la scène des Amazones, il y avait toute une dramaturgie mais le format la compressait. Ton explication de « tableau » se tient et j’ai aussi eu cette sensibilité à certaines scènes, mais dans celle-ci, ça gâchait un peu à mon humble avis.
      Je me suis demandé si il était possible de faire comme Nolan pour la version IMAX de TDK et TDKR, c’est à dire enlever les bandes noires pour certaines scènes sans que ça choque. Quitte à zoomer.

      En tout cas, je pense que je le regarderai une 2e fois (chose que je n’aurais pas cru, car même si j’ai aimé, le film dure quand même 4h 😱, je n’ai jamais eu le courage de mater une 2e fois la version longue du Retour du Roi même si j’ai le collector). Cette fois-ci, j’étirerai un peu l’image, je verrai si la narration ou l’émotion restera intacte.

      • « Cette fois-ci, j’étirerai un peu l’image »
        Intéressant ça. Curieux d’avoir ton retour après visionnage dans ces conditions. Pendant ma « séance » je me posais souvent la question « tiens, et là si on reprenait un cadrage plus classique, qu’est-ce que ça donnerait ? ».
        J’ai tendance à penser que de nombreux plans vont être saccagés. Mais wait and see. ^^

        • Ah tiens, là il ne s’agit plus de blasphème ? 🙂 De toute façon, on a le droit de blasphémer en France. J’espère que les Snydolâtres les plus hardcores ne m’en voudront pas trop.

          Et en ce qui concerne le saccage des plans, je t’assure que ce n’est pas le cas, on perd très peu de haut et de bas en passant du format carré au 16:9 et avec une très bonne résolution de fichier au départ, c’est-à-dire de l’ultra HD – équivalent Bluray-, on peut zoomer sur l’image sans perte de définition, j’ai comparé les deux formats. Ça a l’avantage d’agrandir l’image et de montrer les très nombreux détails qui composent les différents plans.
          Dans un fomat d’image carré, les choses importantes sont au milieu alors que dans un format 16:9 ou cinémascope, les plans ont tendance à contenir des informations importante tout au long de la bande que représente l’image. C’est pour ça que pour un film comme Starwars lorsqu’il a été diffusé à la télévision pour la première fois dans les années 80, le pan and scan a appauvris l’expérience, sans parler du son mono. Ne parlons même pas de 2001 ou Il était une fois dans l’ouest qui sont des oeuvres pensées pour le grand écran exclusivement. Mais bon dans les années 80, la télévision avait un format incompatible avec le cinémascope, ça aurait fait deux énAUrmes bandes noires en haut et en bas et une petite bande d’image au centre.

          Je pense que Snyder a mis son film au format 4:3 simplement pour pouvoir composer des plans très denses au centre, faire d’énormes gros plans impossibles à réaliser en cinémascope et permettre au spectateur de vivre une expérience simplement plus riche sur un écran domestique et aussi de pouvoir zommer dans l’image et adapter plus facilement le film pour le grand écran si à l’avenir le film était projeté en salle.

          Vraiment, ce film-là, je voudrais le voir sur grand écran avec du gros son…

          • Je suis allé vérifier par acquis de conscience. Je confirme ce que je disais : de nombreux plans deviennent complètement dégueulasses. Quelques exemples (vraiment dommage de ne pas pouvoir poster d’images pour illustrer):

            2:11:05 : Steppenwolf face à l’hologramme de Darkseid. La tête de ce dernier est coupée au dessus des yeux du début à la fin, alors qu’on est censé le voir en entier.

            2:11:35 : Steppenwolf baisse la tête devant Darkseid. C’est l’un des plans les plus dégueulasses que j’aie vu dans cette session « zoom ». On ne voit rien en dehors de la texture de sa peau. D’ailleurs si on prend uniquement cette image et qu’on la montre à quelqu’un qui n’a pas vu le film je suis prêt à parier qu’il ne saurait dire ce qu’il voit à l’écran.

            2:16:22 : Plan circulaire où Cyborg fait apparaître l’hologramme de Superman. La tête de Sup’ entre et sort du cadre plusieurs fois, alors qu’il est le point central de ce plan circulaire, et n’est censé sortir du cadre que quand le plan finit sur Bruce.

            2:49:55 : Steppenwolf défonce la porte du labo Starlab. Non seulement on zoom tellement sur la porte que le décor devient inexistant, mais surtout les yeux de Steppenwolf se retrouvent à 3mm du sommet, alors que son corps occupe l’écran dans toute sa hauteur.

            3:07:39 : Superman sort de son vaisseau avec son nouveau costume. En 1:33 on a un magnifique plan composé d’un cercle (que forme la porte du vaisseau) qui s’inscrit dans la « carré » du cadre. Forcément en zoomant pour un cadre « classique » le cercle est rogné et la composition du plan est donc saccagée.

            Il y a des plans de groupe ou un ou plusieurs personnages sortent complètement du cadre. Et à 3:14:19 on a le money shot à la Avengers 2 : la tête de Cyborg sort du cadre, comme l’épée et le bouclier de Wonder Woman.

            Bref, franchement je m’infligerai pas un visionnage dans ces conditions. Blasphemyyyyyyy ! 😂

            EDIT : Quand je vois le rendu de ces plans zoomés j’en viens à me demander si Snyder a réellement ajouté de l’image à l’entièreté du film pour nous offrir ce 1:33, et s’il n’a pas simplement coupé les bords par moments. Parce que si on a vraiment là la totalité de l’image qu’il a filmée alors une bonne partie de celle-ci aurait été dégueulasse au cinéma…

    • Yes, je suis d’accord sur le fait que la verticalité est vraiment bien exploitée dans ce film. Les suppléments de ciel notamment m’ont éclaté la rétine à de nombreuses reprises. D’ailleurs si on prend le plan de groupe de la ligue en fin de film, et qu’on supprime de l’image en haut et en bas pour obtenir un cadre plus classique, alors le ciel et le sol disparaissent presque totalement, rendant l’image beaucoup moins impactante. Le seul moyen d’y conserver ciel et terre serait d’ajouter de l’image sur les côtés, mais dans ce cas la ligue paraîtrait toute petite au milieu de l’écran et ça rendrait vachement moins bien.
      Bref, c’était super intéressant de voir un block-buster dans ce format-là.

  61. Je suis partagé pour l’instant sur le film, d’un côté toutes les scènes manquantes donnent un autre ton et une toute autre profondeur au film. Autant le film est bien trop long et certaines scènes pour moi aurait mérité à être raccourcis, dans la première moitié je suis parfois bien ennuyé, bon il y a aussi le fait que l’on connait déjà les scènes principales et dans ce genre de cas quand je devine trop facilement le déroulement d’un film et son histoire bah je m’ennuie plus facilement. Et la snyder cutt est un nouveau film sans en être un. Bref cela m’a gêné.

    Autre point gênant, les musiques…. Je ne comprend pas ce découpage, dés que wonderwoman apparait on a sa musique à elle, qui coupe brutalement la musique en cours, à force cela fait un peu nanar pour moi. Cette transition est très mal réalisé, j’ai cette impression d’avoir un film ou l’auteur nous balance toutes ses scènes qu’il a tourné sans avoir travaillé le découpage du film, du coup gros problème de rythme dedans.

    Sinon clairement whedon sous les ordres de la warner a détruit le film, snyder a pensé aux fans et il est lui même fan cela se sent. Bon qu’on aime ou pas les gros moments pose comme à la fin qui pour moi dure trop longtemps, il tente de donner une véritabe symbolique aux personnages qui sont des icones. Le grand gagnant du film est cyborg, qui apparait comme la clé du film et est bien développé, toujours pas fan de son armure, l’acteur j’en pense pas grand chose mais le personnage est une réussite. Concernant flash, décidément j’aime pas cette version là, que ce soit l’acteur pour le moment, la version assez peter parker, ses poses et ses éclairs bleu(j’aurai préféré nos traditionnels éclairs orange). Mais globalement snyder réussit le paris d’introduire les personnages qui n’ont pas eu de film solo ici, et batman a enfin un vrai rôle dans ce film ! L’aspect rédemption de sa quête est bien plus mise en avant, on comprend beaucoup mieux ce bruce wayne qui n’est pas taillé pour diriger une équipe de super héros lui qui est resté coincé à gotham toute sa vie et avait perdu de vue ses principes et l’espoir. Il fait de son mieux, et ranime superman car justement il ne sent pas en confiance.

    Bref faudra que je revois le film, mais je pense que j’aurai adoré voir une version cinéma de snyder mais cette fois si raccourci pour maintenir un certain rythme, bref bien découpé. Mais peut être que j’aurai moins de mal en le revoyant une seconde fois.

    • « il y a aussi le fait que l’on connait déjà les scènes principales et dans ce genre de cas quand je devine trop facilement le déroulement d’un film et son histoire bah je m’ennuie plus facilement. »

      J’avais évoqué ce phénomène il y a quelques jours. Effectivement le fait de connaître la trame de l’histoire peut provoquer un sentiment d’ennui. Ca n’a pas été mon cas mais je peux le comprendre.

      Pas d’accord pour la musique par contre. Je trouve que les différents thèmes se fondent plutôt bien les uns aux autres, ça ne m’a pas choqué en tout cas. J’ai écouté l’OST intégral plusieurs fois. Je suis vraiment satisfait de ce qu’a fourni Tom Holkenborg pour ma part.

      Tiens d’ailleurs qu’est-ce que tu aurais retiré du film pour le raccourcir ?

  62. Bon et bien, je faisai parti des gros sceptique sur la qualité de cette nouvelle version (au vu de celle médiocre de la 1ère version), et je dois avouer que je suis très agréablement surpris !
    Franchement je ne pensais pas que c’était possible, mais Snyder a vraiment réussi à faire un tout autre film !

    La vraie version de Justice league s’avère être un très bon film de super héros, et un kiffe incroyable de pouvoir profiter d’une version de 4h ! (imaginez cela avec End Game O_O)

    _l’humour est beauuuuucoup mieux dosé

    _les personnages sont bien mieux développés (mention spéciale à Cyborg qui est vraiment le grand gagnant de cette version, et aussi à Flash). Au final je dirais que c’est Aquaman qui est le plus mis sur la touche (peut-être parce que c’était suivit de son aventure solo)

    _Steppenwolf est mieux fait mais aussi mieux développé (bien aimé son échange sur le fait de vouloir/pouvoir enfin revenir parmi les siens)

    _le thème musical de WW est bien meilleur que celui tiré de son 1er film je trouve

    _les scènes d’actions sont bien plus percutante : l’intro de WW m’a beaucoup plus scotché que lors la version précédente, le combat final
    (petit bémol à la seule scène qui m’avait plu dans la 1ère version : celle des amazones avec la boite mère, qui en étant un peu rallongée a perdu son côté musclé, terriblement bien rythmé, leur stratégie qui s’enchainait)
    (autre bémol, le combat dans les égouts est toujours aussi fadass par contre je trouve)

    _la combat final est tellement mieux écrit et réalisé ! mention spéciale à l’utilisation de flash (qu’est-ce que c’était ridicule la 1ère version en comparaison..), ou encore à celle de Batman qui a enfin eu son moment de gloire au combat (dans la précédente version il faisait vraiment pale figure à côté des autres

    _L’arrivée salvatrice de Superman est jouissive tout en tournant moins au ridicule le combat et Steppenwolf (cf 1ère version)

    _j’ai passé les 4h sans vraiment en ressentir la fatigue ou même une quelconque lassitude, ce qui prouve que cette version bien que longue est très bien écrite/montée

    _Bon par contre, je ne peux toujours saquer cette version de Loïs lane

    _Darkseid : alors j’ai beaucoup aimé qu’on puisse enfin le voir à l’écran, et qu’on puisse aussi le voir en action, mais suis-je le seul à m’être (presque) insurgé sur le fait qu’il soit battu (et aussi facilement en plus !) par Zeus et consort lors de la bataille d’antan ??! Il est pas sensé être beauuuuuucoup plus fort que ça ?!

    _Le gros point négatif pour moi s’avère la toute fin (qu’on pourrait définir comme la partie « post gen ») => on dirait que Snyder a bourré/jeté tout ce qui pouvait teasé la suite dans un espace inadapté, et ça donne un aspect brouillon, écœurant (car vraiment mal dosé), voir ridiculement rallongé
    => A ce propos, la scène avec le Joker est tellement inutile et ennuyeuse (sans parler du jeu d’acteur, pourtant je n’avais pas trop mal aimé ce Joker dans suicide squad, enfin je trouvais qu’il avait du potentiel)
    Franchement avec cette fin, ils ont réussi à ne pas me donner envie de creuser cet univers post apocalyptique.. (alors que je suis fan de ce genre de chose à la base)
    => Et Martian Manhunter : c’était tellement bien amené avec sa première apparition (parfait, je ne m’y attendais pas, et encore moins pour la révélation sur cet autre perso) ! Alors le faire réapparaitre comme ça a la fin, je trouve que c’est d’un amateurisme (manque de subtilité, ou précipitation, vouloir tout montrer tout de suite..)

    Mais bon une belle belle réussite cette version. Au final, pour moi, Justice league est meilleur que Bat V Sup (qui reste le moins bon épisode de cette trilogie), et je me demande si il n’est pas aussi bon voir meilleur que MoS.

    •  » Il est pas sensé être beauuuuuucoup plus fort que ça ?! »
      Pas à cette époque. Il était jeune, et affrontait quand même des dieux…

      • Ok merci pour l’info, c’est plus logique en sachant ça.
        Oui c’est sûr que Zeus c’est pas rien ^^
        (Ares en revanche, s’étant fait battre par WW, cela signifie qu’il est inférieur à cette dernière, et déjà que je ne vois WW battre Darkseid, alors Arès pour le coup..).
        Mais quand même, dans les comics il me semble que Darkseid est un monstre de puissance ! Même pour Zeus non ? Et perdre aussi facilement, j’ai trouvé ça gros.
        Mais comme à priori c’était à une époque où il était encore jeune et n’avait pas tout ses pouvoirs, je comprends mieux 😉

        • De mon point de vue il voulait juste changer le skin de Steppenwolf par Darkseid sur cette scène, au niveau de son déroulé ça me parait plus logique. A titre personnel j’aurai gardé Steppenwolf pour cette scène, éventuellement avec Darkseid en arrière plan. Parce que effectivement ça nivelle vers le bas Darkseid pour sa première apparition, c’est pas top de se faire démonter en 2 min par des flèches et une hache pour le big bad villain du DCU, divinité ou non. (j’en suis à 2h de film pour le moment, pas encore vu son apparition final).
          Après la scène en elle même est top et épique. Je sais plus à quoi elle ressemble dans le montage précédent. Ca fait très 300, jusque dans les gerbes de sang un peu abusés par moment x)

        • C’est vrai que le cas Arès dans Wonder Woman pose question. Est-ce qu’on peut considérer qu’il s’agit du même univers, et donc du même Arès ? Était-il à 100% de sa puissance dans WW ? Pas facile à dire. ^^

        • y a qu’un ado pour se battre en sous vêtement XD

          pour Ares il me semble qu’il est dit dans WW qu’il a été affaibli par son affrontement avec Zeus, et d’un côté Diana a été créé dans le but de le détruire donc c’est pas vraiment gênant pour moi.

  63. Wow juste Wow !!!! C’est fou de pensé qu’ils avaient craché sur autant de matériel

    Quelque truc mon achaler par contre. On a affaire ici a beaucoup trop de scène au ralenti vraiment s’a devenait que ça par moment.
    Pour avoir écouter l’autre version la semaine dernière quelque scène son moins bonne comme la scène ou superman affronte la League après son retour. Quelques bonne blague n’y son plus non plus comme celle du Cimetierre Vivant qui était tellement bien pensé.

    Fun de voir Dafoe (et longtemps en plus) Ryan Choi (malgré qu’il n’est que scientifique) Ares et Zeus (scène plus longue et il son nommé maintenant) Joker (qui malheureusement arrive présenter le film Injustice qu’il ne ferront propablement jamais) Darkseid (qui a plus qu’un cameo. Il a remplacer Steppenwolf dans la guerre des clan qu’elle bon flash)

    Moins fun Le martian (qui arrive dans un scène assez illogique. Il prône la belle parole à la fin mais sa ne fait que montrer qu’il a regardé de loins sans trop intervenir) Granny (bien droite au côté de Darkseid n’aura eu aucun dialogue)

    Meme si le scénario allait cette fois ailleur je regrette qu’il n’est pas mis la scène ou batman affronte solo le premier parademon.

    Bref cette version est bien mieux meme si il aurait du mixé les 2 versions sur certain plan. En espèrant le voir en Blu ray sous peu.

    Et là je me tape la cut et uncut des Gardiens vraiment la snyder’s JL m’a trop donné le gout

  64. Vraiment bien aimé par contre j’ai vraiment trouvé 2 personnages pathétiques/marrants dans le film :

    Steppenwolf qui doit 1 vs 5 tout le film puis se fait défoncer par superman
    Et Batman qui est tout pataud et useless tout le film, on dirait le petit gros que personne ne veut dans son équipe à l’école. Il fait pale figure face à tous les autres membres de la JL

    • « Batman qui est tout pataud et useless tout le film »
      Hmmm… C’est lui qui détruit la tour et désactive le bouclier durant la bataille finale. Et d’ailleurs dans celle-ci il a une très belle séquence où il neutralise les tireurs sur les tourelles. Sans parler du fait que c’est lui qui coordonne les troupes pour mettre en place la stratégie finale. Ca va, j’ai vu plus inutile. ^^

      • Il est clairement plus utile/mis en valeur dans cette version du film.
        Je rejoins Archer, il a un beau moment de gloire dans la bataille finale
        (mais dans la version de 2017, j’avais eu ce sentiment justement)

        • Ce que j’ai beaucoup apprécié dans le traitement de Bruce/Batman, c’est sa rédemption, son humilité (très bien jouée par Ben Affleck qui en connait un rayon sur le sujet).
          Je l’avais trouvé con, trop violent, bête à manger du foin dans BvS.
          Et il l’avoue à plusieurs reprises dans Justice League. Il reconnait qu’il a été con et il répare ses erreurs.
          Un peu comme si Zack Snyder avait voulu réparer lui aussi ses erreurs de BvS.
          Ou alors il avait tout prévu et là chapeau.

          • Pour moi toutes ces erreurs de Batman étaient clairement mises en place pour mener à une rédemption dans la suite effectivement. D’ailleurs c’est ce que laissait entendre les paroles de Wayne à l’enterrement en fin de film.

          • C’est mon sentiment aussi mais laisse un peu le hater en moi tirer ses dernières cartouches 😂

            En tous cas, ce Justice League donne du sens à ce que je n’ai pas aimé dans BvS. Comme quoi, il faut toujours laisser un auteur livrer sa vision.

  65. Avant de voir le film j’étais assez dubitatif sur ce que pouvait rehausser en qualité ce Snyder cut d’un film bancal et sabordé par un studio en panique… et au final le résultat est clair : c’est une réussite !
    Cette version est plus sombre, plus sérieuse, plus violente, plus puissante et surtout plus épique ! On a plus de temps pour s’intéresser aux personnages (la moindre des choses me direz-vous pour un film de 4h) mais à l’image de la version longue de BvS le film en devient plus cohérent, plus riche et tout simplement meilleur.
    Néanmoins tout n’est pas parfait dans ce film, on notera quelques scènes inutiles (scène de chant des femmes), certaines bancales (reshoot avec le Joker / Martian Manhunter qui fonctionnent mal), des choix discutables (intro de Martian Manhunter, ratio 4:3), quelques CGI grossiers ou quelques incohérences (localisation des mother box et de l’equation anti-vie). Mais ces défauts restent limités comparé à ceux de la version cinéma initiale.

    Maintenant que retenir de tout ça ? déjà que les fans on du pouvoir et que sans les fans cette version n’aurait surement jamais vu le jour. Que même si ce Snyder cut est une réussite, il faut aussi rappeler l’échec de Zach Snyder dans sa vision et sa construction de cet univers cinématographique incompatible avec les réalités économiques d’un studio.

    La suite ? Evidement la fin du film est très frustrante dans le sens ou elle tease une suite que nous ne verrons peut-être jamais. Le fait que l’intrigue prévue soit sortie et connue désormais n’arrangera rien. Personnellement même si je trouve ce Snyderverse imparfait, sa suite ne pourra de toute façon être que meilleur que ce qui est prévu actuellement par la Warner (suffit de voir la qualité affligeante des derniers films), alors j’ai envi de dire #RestoreTheSnyderVerse

  66. Pour ma part, avis mitige. Il me faut un 2eme visionnage en 16/9. Le visionnage a peut etre ete gache par le streaming, certains passages etaient bien degueux. Du coup j ai telecharge sur tablette et telephone pour me refaire un visionnage de qualite. Avec le casque quiet comfort sur la tronche, ca va le faire.

    Deux choses en tous cas me derangeront ad vitam eternam hormis le format, Flash en debile profond et puis la musique que je trouve insipide, et surtout cette redondance des choeurs…et cette foutue bande son fait beaucoup. Je suis fan de Saint Seiya, remplacez la b.o par une musique d ascenseur comme le remake Netflix et vous passez de serie culte a serie banale. J ai l impression que c est la meme avec Justice League. Apres MoS et BvS, on est descendu d un cran dans l epique.

    J ai plus qu a me trouver un creneau pour revoir ce foutu film et me decider entre tuerie et film foire.

    • J’imagine que tu n’as pas trop le choix, mais pas sûr qu’un visionnage sur téléphone ou tablette rende vraiment justice à ce film (ni aucun autre d’ailleurs ^^)…

    • Perso, au delà du fait que je me reregarderais ce bijoux, j’ai ADORÉ le format 4/3, l’image parait tellement plus grande.
      Sinon, après avoir tellement conspué wonder woman, là j’ai vraiment adoré…En même temps sans patty qui nous la rend niaise, ça va tout de suite mieux.
      Et big coup de coeur pour cyborg ( la scène ou il aide la maman célibataire, c est super pathos, mais avec la musique j’ai eu la larme à l’oeil)
      Bref, hate de voir si Mr LTH va nous permettre de le noter pour que je lui mette un joli 9 et voir son classement au milieu des autres films SH
      Edit : contrairement à beaucoup j ai aussi kiffé l’échange Batman/joker
      PITIÉ une suite de 4h aussi

  67. Après toutes ces années, la vision originale de Zack Snyder est enfin rendue visible. Probablement son film le plus personnel. Ce n’est pas tout les jours qu’un réalisateur peut voir sa version de son film, dans sa version intacte et complète.

    Dire que c’est une amélioration est comique, évidemment que la vision originale du réalisateur, qui améliore les personnages et la portée du film est une amélioration. Je n’ai pas trouvé que Josstice League était si horrible que ça, oui le film a des défauts, un ton à l’opposé des films précédents de Snyder, une durée trop courte pour l’histoire et les personnage voulu. Ce n’était pas mauvais mais avait des défauts et était le fruit d’interférences d’un studio.

    La durée de ce film est longue, très longue. On ne peut pas dire que tout est à gardé. Plusieurs scènes n’ajoutent rien de plus au film qui auraient pu être enlevées : Quand Lois regarde les affaires de Clark, l’interrogation d’un garde d’Atlantis par Steppenwolf pour trouver une Mother Box, la scène d’otage à Londres qui aurait pu être raccourcit ou ne pas être gardée. Et également la séquence Knightmare qui n’ajoute rien de plus, la scène entre Batman et Joker n’étant pas très intéresse déjà, le Joker de Leto étant toujours bof. Ce n’est juste que Snyder ajoutant du gras, des fois des limites c’est bien. Même chose pour la visite de Martian Manhunter à Bruce, elle n’ajoute rien de plus, sa première apparition se suffisait. Le film aurait dû se conclure à la scène entre Luthor et Deathstroke.

    Mais malgré cette version longue, la durée fait du bien aux personnages. Batman étant plus utile et moins gênant sur les batailles, celles de fin étant sa meilleure utilisation. WW reste un membre important à l’équipe, dommage d’avoir toujours cette incohérence quand elle appelle Superman « Kal-El ». Comment peut-elle connaître son véritable nom ? The Flash reste le comique de service ce qui ne me plaît pas forcément, il n’est pas Spider-Man. Cyborg est sans doute celui qui bénéficie le plus de ce film, il est le coeur de ce film avec l’histoire la plus tragique. Toute le monde à une origine tragique, mais on voit celle de Victor devant nous, son origine évolue dans le film. Il doit utilisé ses nouveaux dons de la meilleure façon possible.
    Aquaman reste celui qui est le plus en retrait, il faut se rabattre sur son film pour plus d’exploration chez lui.

    Là où Steppenwolf était totalement oubliable dans Josstice League, là il a une vraie raison pour chercher les Mother Box, c’est une question de rédemption aux yeux de son maître Darkseid. Il paraît tout de suite plus réel ici.

    Je ne pense pas que Justice League est le meilleur film possible pour cette équipe, pas fan d’utiliser le Batman de Frank Miller et un Superman qui a été ressuscité. Il n’y a pas besoin de toute cette déconstruction pour la Justice League, mais soit il faut faire avec cette version de Snyder. On ne peut pas lui reprocher de ne pas avoir construit de la mythologie autour de ces personnages et de les avoir traité comme les Dieux qu’ils ont toujours été. Un vrai film de Zack Snyder.
    Très peu de chance d’avoir une suite en effet, il faut dire que cela serait assez foutraque d’avoir cette univers et les nouveaux films réalisé à côté. Soyons reconnaissant d’avoir enfin pu voir cette version.

    • « dommage d’avoir toujours cette incohérence quand elle appelle Superman « Kal-El ». Comment peut-elle connaître son véritable nom ? »

      Le monde entier connait ce nom depuis que Zod a piraté les TV de la planète en demandant à ce qu’on lui livre Kal-El.

      • Et puis elle a frequente Brucie quelques temps, ils ont du cause de tout et de rien apres BvS. Je doute qu ils se soient dit ”j’veux pu voir ta tronche de cake jusqu au prochain messant” 🤣

      • Archer : Oui j’ai vu après cet extrait de MOS, je m’en rappelais plus du tout, c’est vraiment le genre de détail dont il faut se rappeler sinon la scène est assez bizarre.

  68. Evidament cette version est nettement mieux que la precedente .
    Les personnages mieux developpé toutes les scenes ont plus d’impact et de puissance visuel, j’aurais vraiment préfère découvrir le film dans cette version étant donné qu’on connaissait deja l’histoire dans ses grosses ligne , il y avait forcement moins de suprise .Neanmoins les 4 heures sont passé sans aucun probleme, le changement de rythme dans le recit est une specialite de synder et de mon point de vue sa donne encore plus d’impact sur les scenes d’actions

    Reste plus qu’a faire une version de 4h de batman vs superman, qui manque aussi d’appronfondissement et d’explication sur bc d’aspect .
    On sent l’amour de snyder pour ses heros un vrai travaille de fan absolue ,il a une facon d’iconisé ses personnages qui leur donne une vrai puissance et une vrai aura qui denote par rapport aux blockbuster tres tres classique aquaman/wonderwoman/……..man, bref c’est lui qui doit continuer a rempilé sur les autres films .

    Peut etre que dc n’est pas mort apres tout, a condition que la warner laisse synder prendre des risques et lui laisse un peu de liberté , c’est pas gagné cela dit

  69. https://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18697912.html?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed: ac/actualites (AlloCine – RSS News: Cinema & Series)

    https://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/Le-Justice-League-de-Zack-Snyder-est-en-realite-lOrigin-story-de-Cyborg
    … toutefois, pas génial d’avoir effacé son importance originelle auprès des Titans…

    https://hitek.fr/actualite/snyder-cut-freres-russo-reagissent_28030
    La Classe, toujours ! Ça pourrait passer pour ironique, et pourtant, il serait temps de se rendre compte que eux aussi ont mis des choses personnelles dans leurs films, sans attendre de faire « Cherry ».

  70. SPOIL
    SPOIL
    SPOIL
    SPOIL
    Pour moi rien que la scène de Barry qui remonte le temps vaut + que le film de 2017. Je l’ai trouvé superbe.

    • Elle est tout simplement superbe, émouvante et stylée. C’est complètement con d’avoir coupé ça. Joss Whedon en a fait un pousseur de voiture…et il pensait que ça allait marcher?

      • Perso j’aurais juste enlevé les saucisses. Je trouve que ça tue le romantisme de la scène de manière un peu vulgaire. Mais sinon ouais, génial.

        • Tu sais que Clooney et Garyus parlent pas de la même scène ^^’

          Pareil pour moi, la bataille, tu vois qu’ils sont complémentaires, dans la version 2017 beaucoup moins et mine de rien, enlever les fous rires dont on se sent exclu en tant que spectateur, ça rajoute au côté épique.

          Bon, je prends les paris que Warner annonce la mise en chantier de la suite lundi prochain. #Restorethatfuckin’Snyderverse

          • Non mais je crois même que je suis le seul à ne pas parler de la même scène qu’eux 😅
            Mais sinon ouais, la scène dont ils parlent m’a fait beaucoup d’effet. Ca m’a donné immédiatement envie de voir un film sur CE Flash !

        • +1 Clooney
          Hormis les scènes d’action, il y avait des scènes riches en émotion comme celle que tu as citée, la mise en scène était belle.
          Pour mon cas, il y avait aussi (de mémoire):
          Cyborg qui aide la mère célibataire
          Barry & Iris
          Martha qui retrouve son fils
          Il y avait aussi de jolis plans comme Clark et Lois qui regardent par la fenêtre de la maison des Kent. Il y en a trop, donc je vais m’arrêter là.

          @Archer quel esprit mal tourné ! 😂
          Je ne faisais même pas ce genre d’allusion avec la saucisse jusqu’à ce que je lise ton commentaire. Je trouvais cette scène super belle, maintenant je vais y penser à cause de toi 🤣 j’ai subi une inception… faut que j’appelle un numéro de soutien psychologique…
          Sinon, mon 2e visionnement était bizarre, le 16/9 n’était pas choquant mais tout était plus coloré, les Atlantes parlaient sous l’eau et chevauchaient des poneys jusqu’à ce que je me rende compte que c’était Aquaman sur TF1.
          En vrai, je n’ai pas regardé ZSJL une 2e fois car c’était encore trop frais dans ma tête mais j’ai quand même fait des petits tests.
          Je savais d’avance que je n’allais pas complètement faire disparaître les bandes noires pour des raisons évidentes que tu as citées plus haut ☝️(Sans subir d’inception, j’ai lu ta réponse que ce matin). J’ai fait un compromis; via une boîte multimédia: X:120%, Y:120%, je vais le dire franchement, c’est bizarre, je me retrouve avec un format hybride entre 4:3 et 16:9, mon cerveau n’était pas habitué.
          Il y avait qd mm un peu plus d’immersion pour les scènes d’action, mais pour d’autres plans, je perdais en composition verticale, je me suis ptêt laissé influencer par certains commentaires sur LTH, maintenant, je les vois…

          • Ahah désolé de t’avoir inceptionné. Mais c’est pas un soutien psychologique qu’il te faut, tu as besoin de l’intervention de Monsieur Charles. 😆 En espérant que tu puisses oublier ça rapidement. 😁

            C’est cool d’expérimenter avec les différents format. C’est intéressant de comparer. Personnellement les bandes sur les côtés ne me dérangent pas. Je les oublie très vite. Mais je comprends que ça puisse déranger, c’est inhabituel. ^^

    • Remerciez plutôt la connerie de Whedon d’avoir coupé ce moment de façon à ce qu’on le découvre aujourd hui dans un film 1 000 fois supérieur ! ! ! Haha

      Tellement heureux d’avoir pu découvrir des moments inédits dans ce film de dingue !

      #restoreTheSnyderVerse

      • @ Archer: +1 Je détestais ce Flash, juste bon à faire le comic relief à la personnalité peu épaisse. Aujourd’hui, j’ai vraiment envie de le revoir dans son film.

        @Silverwing: On va quand même pas aller jusque là. ^^
        Si la Warner n’avait pas été aussi con, elle aurait coupé le film en deux et on l’aurait eu ce putain de film dès le départ.

        • Ça aurait été un peu triste de couper le film en 2, parce qu’il se passe beaucoup de choses certes, mais en terme d’avancée scénaristique si on coupe à 2h c’est un peu mou. Comme un Harry Potter 7 coupé en 2 parties. La première aurait été molle, ou réécrire l’histoire (ce qui a été fait, et qui est peut-être encore pire).

          • Possible effectivement. Après j’imagine que des ajustements auraient été faits pour que chaque film soit dynamique. Ils n’auraient pas juste coupé ce qu’on a là en deux, je pense.

          • @Storm XZ: Comme Archer je pense que les ajustements nécessaires auraient été faits. C’est le but d’un bon producteur: savoir canaliser l’esprit créatif de son réalisateur pour avoir un produit fini capable de passer au ciné et capable de lui rapporter du pognon.
            Allez j’me lance: Tu arrêtes le film à 2H15, il se passe quoi? On vient d’avoir un combat final contre le boss et on termine sur l’idée lancée par Flash de ressuciter Superman avec son hologramme et sa musique emblématique.
            Imaginons que la communication n’ait pas parlé de la présence de Superman dans le film, ça donne pas une hype de fou pour la suite ça?

            Tu demandes à Snyder de distiller une ou deux scènes d’action supplémentaires pendant les deux heures (genre Cyborg ou Batman en action) et le tour est joué.
            J’ai pas l’impression d’être un génie en écrivant ses lignes mais plutôt qu’à la Warner y’a que des abrutis.

  71. Mini spoil

    Mine de rien, entre « BvS » et « Justice League », ça fait deux fois que Snyder reprend la dernière scène du film précédent sous une autre perspective. Donc, l’ouverture de « Justice League 2 » sera Darkseid qui en fait, regardait la Ligue mettre Steppenwolf à l’amende.

    • Rooooh ce serait bien cool ça !
      J’aime bien ce gimmick. Je trouve que ça créé un sentiment de continuité dès le début du film, comme si on raccrochait le wagon précédent avant de recommencer à avancer.

  72. https://hitek.fr/actualite/snyder-cut-apparitionantagoniste-dc-comics-starro_28046

    http://braindamaged.fr/23/03/2021/justice-league-2-le-joker-de-leto-aurait-tue-robin-et-superman-au-centre-de-justice-league-3/
    …arriver à 5 films pour remettre Superman au centre de l’histoire..? C’était pas déjà le cas avant ?

    https://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/Zack-Snyders-Justice-League-qu-est-ce-que-lequation-de-l-anti-vie-

    Par ailleurs, on peut bien affirmer maintenant que ce film fait bel et bien Consensus.
    Du coup, ça le rendrait pas un petit peu gentillet et « corporate », le Snyder ?
    Il aura juste eu à changer de Corporation, justement… En passant à un médium qui exploite beaucoup plus l’aura des réalisateurs, et ne se mettent aucune limite de temps de métrage.

    Snyder qui ne suscite plus de violence dans les avis (relative, c’est le Net), ça fait bizarre…

    • J’ai lu sur le Net d’un journaliste qui a l’air assez sérieux et renseigné que Netflix et HBO Max essayerait de signer un deal d’exclusivité avec Snyder, et aussi que HBO Max semble être à ce jour la seule alternative au Snyderverse. Si tout cela se confirme, j’espère sincèrement qu’il gardera le format film. Oui, et « Army of the Dead » tourne autour des 2h30, un court métrage pour Snyder, mais bon, Netflix oblige, y a pas de limitation de durée.

      • … ça lui ferait à la fois un Univers DC perso (quoique très inspiré de « Injustice ») et un Univers de morts-vivants à gérer…
        Et quels réalisateurs seraient susceptibles d’obéir à ses ordres, puisqu’il ne pourrait pas réaliser tous les épisodes dérivés ?

    • Comme quoi, ça prouve bien qu’il fallait attendre avant de tirer des plans sur la comète si ce film fait consensus. Le style n’est pas si différent de ce que Snyder a déjà fait, ça ressemble beaucoup à BvS dans le style (normal, me direz-vous c’est la suite).
      Peut-être aussi que si cela fait consensus, c’est car ceux qui ont vu le film aiment déjà à la base ce style et n’ont pas intérêt à le descendre. Surtout que ça ne fait que quelques jours. Peut-être aussi que les fauves se réveilleront plus tard pour tirer à boulets rouges sur ce « film ». Mais il faut convenir que j’ai vu assez peu de critiques négatives passer depuis la sortie du film, ceux qui prévoyaient déjà l’échec annoncé du film et que les fans de Snyder disparaîtraient tout penauds… sont au final ceux qui ont disparu des réseaux, ont retourné leur cape ou ne l’ouvrent plus.

      Pour moi, une seule certitude : ce « film » (pour ça que je le mets entre guillemets) n’est pas vraiment adapté au cinéma. Trop long, mais non moins jouissif. A son style, il crée quelque chose de rarement vu par le passé (même si d’autres exemples ont déjà existé par le passé). Et c’est une réelle proposition artistique, et narrative qu’a fait Snyder… n’en déplaise aux rageux. On aime ou on n’aime pas, mais on ne peut pas dire que c’est vide et qu’il n’y a rien.
      Donc au final un film Justice League qui ouvrirait à un nouveau type de médias, tel qu’a pu le faire Netflix en son temps. Qui vivra verra… peut-être.

      • « Peut-être aussi que si cela fait consensus, c’est car ceux qui ont vu le film aiment déjà à la base »
        Je pense qu’il y a de ça. A mon avis le public du Snyder Cut – pour l’instant en tout cas – est principalement composé de fans de Snyder et/ou de son DC. Ca me semble évident que ça biaise les reviews vers le positif. Je serais curieux de savoir, d’ici quelques semaines, quel types de public ce film aura touché, et dans quelles proportions…

        • On reste aussi sur un site de superslip, en allant autre part on trouve plein de gens qui descendent le film, mais je ne suis même pas sur qu’ils aient vu le film ce sont peut être aussi des trolls. Comme tout toujours la popularité d’un film n’est pas évidente à déterminer, certains ont juste un effet hype sur le court terme, d’autres on voit tout et son contraire sur internet etc etc

          • 8.3 sur IMDB en 5 jours avec déjà presque 200 000 votes (rare de voir autant de vote en aussi peu de temps) …. je pense que ce film a ravi bien plus de monde que les fans hardcore de snyder

          • Comme tu as pu le remarquer sur ce site, la demi-mesure ne fait pas partie du vocabulaire des fans de Snyder. Il y a une expression très forte des gens qui se sont précipités pour le voir, donc acquis à l’avance de Snyder et qui notent plusieurs fois (Imdb a signalé des commentaires similaires d’utilisateurs différents). Ce que j’aimerai avoir comme information (si qqn là, merci d’avance), c’est combien de personnes l’ont acheté, combien ça rapporte. Je connais des enthousiastes qui clament le génie de Snyder sur ce film, mais qui ne l’ont que téléchargé illégalement. Si le film ne rapporte pas un peu, quelque soit sa note, ça sera très impactant pour la suite.

          • C’est un peu comme les derniers Star Wars, quand t’as aimé, tu te prends des tonnes de « n’apprécie pas votre critique » sur SensCritique.

          • @LostParadise

            En tout cas, sur HBO Max, ils ont l’air assez satisfaits.

            Après, la question est, quand tu as acheté le film sur X plateforme, est-ce qu’elle communique sur le nombre de visionnage??

            « Comme tu as pu le remarquer sur ce site, la demi-mesure ne fait pas partie du vocabulaire des fans de Snyder. »

            Est-ce un problème??

          • « Comme tu as pu le remarquer sur ce site, la demi-mesure ne fait pas partie du vocabulaire des fans de Snyder. »

            Elle ne fait pas partie d’aucun groupe de fans la demi mesure en général sur internet…

          • @Lostparadise « Ce que j’aimerai avoir comme information (si qqn là, merci d’avance), c’est combien de personnes l’ont acheté, combien ça rapporte. »

            Perso, je me suis jeté sur l’achat du film à 14 balles ! Il était hors de question pour moi de voir ça autrement qu’en payant, puisque j’avais cette option (ce qui n’était pas le cas de WW84 que j’ai dû me procurer de façon détournée).

            Ces projets-là, ça se soutient ! Franchement, si y’a des mecs qui osent spam le fameux hashtag #RestoreTheSnyderVerse sur les réseaux et qui ont piraté le truc… c’est juste abusé, quoi. A un moment, si tu aimes tant le truc, si t’es fan, si tu soutiens, ben tu le montres avec ton porte-monnaie. C’est normal.

            Du coup, maintenant, j’attends comme un fou le bluray 4K pour le voir dans de meilleures conditions (pas super satisfait de la qualité d’image du stream – et en plus VF obligatoire, sur Xbox, complètement abusé, le truc !). Tout comme j’attends aussi le bluray de WW84 (déjà préco – pareil, je voulais vraiment voir ce film, donc je raque, c’est normal, même si c’est après-coup, vu que je pouvais pas faire autrement…)

            Ah, et intéressant : le bluray remasterisé de BvS, avec un regrade des couleurs, un HDR plus travaillé et surtout le fameux ratio pseudo-imax 4/3 pour certaines scènes (dont le Knightmare et le fight en lui-même), donc avec de l’image EN PLUS (et pas en moins, bordel, c’est pas dur à saisir, quand même xD) et surtout le cadrage original pour lequel ces scènes ont été pensées…

            Bref, cette petite ressortie d’un film de 2016 qui est soi-disant honni par tant de monde… a été SOLD OUT en six minutes. SIX. MINUTES. Le truc était « out of stock » sur Amazon et tous les autres grand sites de commerce ricains en six minutes.

            Perso, ma copie est réservée 😀 je devrais avoir ça fin avril !

          • @Bobobiwan
            « Ces projets-là, ça se soutient ! Franchement, si y’a des mecs qui osent spam le fameux hashtag #RestoreTheSnyderVerse sur les réseaux et qui ont piraté le truc… c’est juste abusé, quoi. »

            Arf, je plaide coupable. 😏 Les conditions de visionnage en streaming ne sont absolument pas satisfaisantes en ce qui me concerne, d’autant que ma connexion ne permet pas de regarder ça de manière fluide, donc je l’ai piraté. Mais je te rejoins dans l’idée. Le Blu-ray sera mien day-one en tout cas, et j’aurais déjà pré-commandé le BvS remastered si les préco étaient encore ouvertes mais je ne vois rien sur internet (bizarre d’ailleurs… Si tu as un lien je suis preneur).

        • @Archer Non mais je juge pas, t’inquiète ^^ De toute façon vu que tu vas acheter le bluray, ça revient au même : t’auras payé pour le truc. (et oui, le streaming, c’est horrible, bordel, pourquoi on peut pas le télécharger, le film, quand on l’a acheté – et pas simplement loué ? Première et dernière fois, en ce qui me concerne !)

          En plus, c’est pas tant pour le fait de payer, ou de jouer les pères-la-morale… simplement, je pense qu’il faut qu’HBO Max se rende compte que c’était un bon deal, cette histoire, et que c’est dans leur intérêt de continuer à bosser avec le bonhomme, d’une manière ou d’une autre (donc l’achat du bluray, aussi, c’est cool).

          Putain, ça m’a tellement relancé mon vieux fanboysisme DC, cette affaire, que je me suis mis à commander plein de bluray de films d’animations DC qu’il manquait à ma collection XD

          Faut aussi que je me remate Aquaman, maintenant, bordel xD

          Ah et pour le remaster de BvS, j’ai eu beau chercher en france, rien, que dalle, rien de simplement listé sur Amazon, même sans date de sortie (comme par exemple le blu de la Snyder Cut, qui y est, lui).

          Donc je suis passé par Zavi FR : me semble que c’est la version UK qu’ils proposent, qui sort fin avril. Apparemment pas de doublage FR, mais bien les sous-titres. En plus, le prix est abordable, donc hop j’ai commandé.

      • Si je compare par rapport aux projections que j’en avais jadis faites http://lestoilesheroiques.fr/2021/03/zack-snyders-justice-league-un-jour-un-justicier-batman.html
        … comme précisé entre-temps, il me manquait à ça le facteur « durée » du film. Qui fait que l’on peut ainsi bien repérer ceux qui l’ont vu en entier, et qui donc en parlent (par écrit) avec plus de précisions. Même si relatives, vu le nombre de détails qui doit composer le film.

        Or on peut voir que ça ne concernent pas que les fans, car il faut aussi compter les journalistes.
        Dans les sites spécialisés cinéma, où il n’y a pas nécessairement de partie pris autre qu’auteuriste… les analyses y sont globalement très bonnes, avec juste moins d’emphase.
        Bien sûr, elles peuvent être elles aussi aveuglées à cause justement de ce parti pris auteuriste… Mais elles le font avec des textes travaillés, donnant ainsi au Cut sa « respectabilité ».
        Alors que peut-être que ceux parmi les journalistes spécialisés qui auraient la dent plus dure, surtout envers la naïveté et l’abus de CGI de certaines scènes (qui plus est dans un film avec des super-héros)… Ceux là n’ont pas estimé avoir de temps à passer devant ça.

        Donc, pour l’instant, pas trop de phrases courtes et lapidaires se résumant uniquement à « c’est un chef d’oeuvre, un dieu, (…) pleuré de bonheur, ces scènes noires et complexes, cette action brutale, cette cohérence que n’avait pas l’autre film, cette longueur synonyme de qualité, ce grand artiste face à un studio idiot »… Et l’inverse, négatif.
        Il y en a bien sûr, mais elles se limitent très peu à ça, il y a plus de textes, d’arguments, et pour l’instant quasi aucunes engueul… 😉 . Ni même « d’eaux tièdes ».

        En tout cas, ici… Ce qui conforte la qualité du site LTH, même quand régulièrement ça débat dans le vide (surtout sur les castings).
        Pas trop envie non plus de regarder sur d’autres sites, ça risque de faire mal aux yeux…

        On ne peut donc pas non plus parler de la qualité de sa réception de manière générale… Le Buzz Positif, déjà intégré dans les esprits depuis belle lurette, domine tout.

        Par contre, toujours pas d’analyses portant sur les comics d’origine et les thématiques de Snyder…

  73. J’ai laissé passé plusieurs jours avant de me lancer dans cette critique.
    Evidence : le film de Snyder est bien meilleur que celui de Whedon. C’est aussi une lapalissade que de dire qu’en 2h30 tu ne peux pas faire passer les mêmes informations qu’en 4 heures.
    En fait, plus le temps passe, plus je vois des comparaisons sur internet entre la version Snyder/Whedon, et plus je tiédis sur la version Snyder.
    Pour être encore plus précis, j’en veux à la production de ne pas avoir été foutu de continuer le DCU malgré les succès relatifs pour Superman et Batman. Il aurait fallu un Aquaman, un Flash, un Cybord avant Ligue de Justice. Même la Snyder cut reste brouillonne sur certaines explications parce qu’il aurait fallu du temps en plus.
    Que sait-on au final sur Flash ? Oui, si tu suis les séries TV en parallèle, ou si tu lis DC comics, ça ne pose pas de problème, mais c’est bâclé dans le snyder cut. C’est à peine mieux pour Cyborg.
    Je regarde le snyder cut après avoir vu d’Aquaman, je comprends un peu mieux, mais sinon c’est le bordel.
    Je ne parle même pas de l’épilogue avec Luthor, Deathstroke, Joker, Manhunter. Sérieusement ? WTF ? OK, Snyder ne s’adresse qu’aux fans qui traduiront ses intentions. Tu ne fais pas du cinéma grand public pour ne parler qu’à tes fans.
    Au-delà de la qualité de cette Snyder Cut (qui est bonne, mais loin d’être très bonne), c’est donc les objectifs de la production dans son ensemble qui me gonflent. Pas un mec pour cadrer Snyder ? Pas un mec pour comprendre que pour avoir du succès, il faut s’adresser à un grand public qui ne connaît pas DC par coeur ? Pas un mec pour signaler à Snyder qu’il est bien gentil mais qu’il a repompé des scènes entières de certains animés (allez dans le version animé c’est Shazam qui donne l’énergie à la Cyborg pour ouvrir une boîte mère, putain.. quel changement ! et après, certains crient au génie ?). Voilà ce qui m’énerve, c’est qu’au final en reprenant les comics et les anime, il y avait de quoi faire des films de qualité, clairs, qui respectaient DC, qui les différenciaient de Marvel.
    Au lieu de ça, ils sont partis dans la mythologie (bidon amha) de Snyder qui a du jouer à Injustice sur PS4 et qui depuis bloque sur le méchant Superman. Un Batman qui n’est que le vieux de chez Miller. Des caricatures.
    Au final, j’attends toujours un réalisateur qui connaisse vraiment DC et qui donne l’ambiance particulière de DC qui n’est pas celle de Marvel (soyons clair j’aime les deux, avec des séries que je n’aiment pas chez les deux).
    Burton est peut-être celui qui s’en est approché le plus, mais les moyens techniques de l’époque rendaient les films un peu « ridicule » par moment.
    Nolan a créé une très belle histoire d’un justicier masqué en s’inspirant vaguement de Batman, mais au final c’est son Joker qu’on retient le plus. Super film, mais pas DC.
    Snyder a choisi de partir dans sa vison personnelle de l’univers DC, basée à mon avis sur pas grand chose au final, et on voit où on est aujourd’hui.
    Du coup, quand je lis toutes ces critiques sur le génie de ce film, ça me gonfle. Et je me dis qu’on est pas près de voir un bon film DC (c’est pas vrai Aquaman et Shazam, ont été des bonnes surprises par rapport à mes attentes. Mais Shazam, la version qui respecte tout à fait les comics pour les 8-12 ans, merde quoi…)

    • Burton n’aime pas Batman. Il méprisait un peu le projet de Warner mais s’intéressait à sa propre carrière en prenant le commande (comme la plupart qui font des films de sup’ aujourd’hui).
      Soyons clairs : je suis un fan incontesté des films Bat-burton. Sans en avoir l’ambition, Burton a apporté beaucoup à la mythologie du chevalier noir – aussi parce que l’excellente série animée des 90’s était plus ou moins liée à son esthétique et qu’inconsciemment on rattache le tout.
      C’est juste que je pense que tu fais un contre-sens en indiquant que Burton est celui qui s’approche le plus d’une retranscription exact de l’univers comics DC alors qu’il n’en a jamais ouvert un de sa vie.

      De tous les réal’, je suis prêt à parier — justement — que c’est Snyder qui est le plus attaché aux comics. Son premier succès, 300, est d’ailleurs une adaptation de BD. Aussi, je crois qu’il aime sincèrement les personnages qu’il traite… Ce qui ne veut pas dire que son adaptation est meilleure que les autres.
      Du coup, je sais pas. Je ne crois pas que l’attache pour l’univers DC soit ce qui compte afin de l’adapter au cinéma.

      • « C’est juste que je pense que tu fais un contre-sens en indiquant que Burton est celui qui s’approche le plus d’une retranscription exact de l’univers comics DC alors qu’il n’en a jamais ouvert un de sa vie. »
        Et pourtant…
        Burton aurait-il eu l’intelligence de s’entourer d’une équipe connaissant parfaitement le DC univers, lui se contentant de filmer ? Si on en croit les anecdotes sur le tournage, on doit être assez proche de cette réalité.
        Encore une fois, je ne reproche pas à Snyder d’avoir une vision limité du DCU (comics) mais d’être persuadé que sa vision est géniale et qu’il doit absolument la partager…On voit le résultat.

        • « je ne reproche pas à Snyder d’avoir une vision limité du DCU (comics) mais d’être persuadé que sa vision est géniale et qu’il doit absolument la partager…On voit le résultat. »
          Je comprends pas comment on peut faire un tel reproche à un créatif, quel que soit son medium. Ca me semble être la base de l’art, de proposer sa vision d’un univers…

          Du reste, c’est fidèle aux comics DC de montrer Batman qui place une bombe dans le calbar d’un random thug et le regarde ensuite exploser avec le sourire aux lèvres ? 🤔

    • Un réal’ complétement extérieur à la fanbase comics sera justement, peut-être, plus à même de retranscrire DC pour le public néophyte… auquel il fait parti.

      C’est peut-être ça la leçon à retenir de la Syder-trilogie. C’est qu’un réal fan de ce qu’il adapte, le rend opaque pour tout novice.
      Snyder a été un fan qui a fait ses films de fan pour les fans.
      Et ça, ça rapporte pas d’argent.
      (à contrario, les films de Burton plaisent aux cinéphiles de genre, Nolan plait aux amateurs de thrillers et de suspens… Ces réal’ non-fans ont su faire, avec DC, des histoires émancipées qui parlent aux plus grands nombres, et pas seulement à l’entre-soi du public ‘geek’)

      Un réal extérieur à la mythologie n’a aussi pas peur de ‘blasphèmer’.
      Il peut faire du Joker un anarchiste peinturluré aux cheveux longs, du Pingouin un freak qui vit dans les égouts… Bref, il apporte une vision neuve à des personnages vieillissants.

      Snyder nous montre des perso’ ‘bruts’, tout droit sortis des comics, sans les réadapter à sa propre vision. Il les sublime. Nous dit à quel point il les aime. Mais ne les ‘traite’ pas.
      Il réalise une sorte de ‘mosaïque’. un ‘best of’ de ce qu’il a aimé lire ou regarder, avec des ralentis et de la musique épique. C’est sincère et c’est beau – mais est-ce un film ?
      Plutôt une sorte de bonus de luxe pour tout fan qui se respecte.
      Un ‘drama japonais’ à budget pharaonique.
      Malheureusement, il semble qu’une série de bonnes scènes ne fassent pas forcément un bon film… Il faudrait, peut-être, aussi un propos qui lie l’ensemble – et lui donne un sens.

      • « Il réalise une sorte de ‘mosaïque’. un ‘best of’ de ce qu’il a aimé lire ou regarder, avec des ralentis et de la musique épique. C’est sincère et c’est beau – mais est-ce un film ? »

        Au moins sur deux adaptations de comics ça a indeniablment marché : 300 énorme succès et devenu plus culte que son matériel de base, Watchmen qui est un film très apprécié et avec d excellentes critiques.

        Donc ça aurait pu fonctionné sur DC je pense (perso j ai adoré BvS mais force est de constater qu à l époque il y avait eu un rejet)

        • Ah mais je ne parle pas de ça !
          Watchmen j’adore, c’est le meilleur film de super-héros de tous les temps !
          Non, je parle lorsque Snyder gère seul une histoire, un univers… pas quand il adapte case par case une BD. Ça, il sait faire. C’est même le meilleur !

        • D’ailleurs c’est aussi un peu l’autre ‘tragédie’ de Snyder… Il a DÉJÀ réalisé son chef-d’œuvre.
          Il ne pourra jamais faire mieux que Watchmen.

          • … mais Watchmen est surtout le chef d’oeuvre (parmi d’autres) de Moore…
            Conçu et dialogué entièrement par lui (et Gibbons) sans qu’on puisse rien changer et adapter, à part les costumes, les cadrages et le Squid.
            Pas vraiment « le » chef d’oeuvre de Snyder, non ?
            Tandis que ce Cut…

          • En quoi une adaptation ne peut-elle pas être une chef d’œuvre ?

            Adieu Blade Runner, Orange Mécanique, Ghost in the Shell, Le Seigneur des Anneaux et compagnie ?..
            Adapter Watchmen en film ne se réduit pas à suivre le script de la BD.

            Il y a énormément de bons réalisateurs qui sont de mauvais scénaristes. Certaines légendes du cinéma sont incapables de concevoir un script mais savent les porter sur écran comme jamais.

          • @flo
            Il me semble que Moore ne se retrouve pas dans le film (je comprends pas franchement pourquoi mais c est son droit) donc je dirai que oui c est bien le chef d œuvre de Snyder.

            D autant que c est souvent caricaturé en « case par case » alors que rien que le générique de début ou la fin modifiée par rapport au comics mettent en tort l accusation. Sans parler du travail énorme sur l image, la réalisation, la musique…

            Pas encore vu son JL cut même si acheté mais je doute que j aurai le même sentiment de perfection que devant son watchmen version courte (j ai jamais vu la version plus longue avec la bd de pirates intégrée au film)

          • « (j ai jamais vu la version plus longue avec la bd de pirates intégrée au film) »
            Snyder ne l’aime pas.
            Le seul cut qui prévaut, c’est la version director’s cut (édition spéciale en français).

          • @chupu
            « Snyder ne l’aime pas. »
            Ah bon ? C’est pas lui qui a fait ce cut ? C’est bon à savoir en tout cas. Je comptais me faire une version longue de Watchmen mais je ne savais pas laquelle choisir. ^^

          • C’est ce que j’ai cru comprendre…
            Petit extrait d’une minute d’interview de Snyder :
            https://www.youtube.com/watch?v=_zFdO8gE7wU

          • Effectivement. D’après lui les séquences animées n’ont pas du tout été conçues pour être intégrées au film. Il dit que ça s’intègre pas trop mal mais que c’est pas 100% « organic » selon lui. Que c’est du bonus pour les hardcore fans.
            Bon ben merci pour l’info Chupu !

          • Moore ne se retrouve plus dans aucun film, de manière automatique… Et encore plus pour cette œuvre dont il a eu la naïveté de ne pas mieux négocier ses droits – alors qu’il n’a finalement utilisé aucun personnages DC, juste des variations, comme le ferait n’importe quel auteur indépendant.

            Donc on peut bel et bien écrire que, même avec une petite poignée d’ajouts et de retraits, ça reste plus l’œuvre de Moore… à son corps défendant puisqu’il n’en bénéficie pas beaucoup – de toute façon, ça a mal été vendu et ça a ainsi mal marché en salles.
            Et que Snyder se retrouve juste dans ses thèmes… Mais sans se les réapproprier totalement, pour mieux les faire sien (le scénario de David Hayter et Alex Tsé joue peut-être un rôle décisif, auquel il n’a pas touché).

          • @Chupu @Archer Pour moi, rien ne vaut la version Director’s Cut de Watchmen ! Je me rappelle que j’avais fait importer ce bluray, à l’époque, juste pour être sûr de le voir comme ça (avec une couv’ lenticulaire trop classe sur Rorschach, en plus !).

            Sinon, je continue à croire qu’un jour, oui, UN JOUR, les gens se rendront enfin compte que Sucker Punch (là aussi dans sa version director’s cut obligatoire) n’est pas qu’un délire graphique con-con qui montre que Snyder sait faire des images mais pas des histoires. C’est au contraire l’un de ses films les plus profonds, avec des niveaux de lecture enchâssés tellement fins qu’ils échappent à 95% des spectateurs. Moi-même au cinoche, j’avais trouvé le truc boursouflé, limite prétentieux, pour pas grand chose… Mais j’étais jeune, j’avais des avis assez tranchés, un peu trop rapidement, sans doute…

            Ce n’est qu’en le revoyant plus tard (et donc plus âgé) à tête reposée, dans sa version director’s cut que je me suis dit « mais putain, ce film est juste génial en fait! » Vraiment, y’a limite un bouquin à pondre sur les champs d’interprétation de ce film.

            Bref, je m’éloigne, mais vive les director’s cut de tonton Snyder 😀

          • @Bobobiwan
            Je valide pour Sucker Punch, j’adore ce film et je le trouve plutôt riche. Et bordel cette intro…

      • « Snyder nous montre des perso’ ‘bruts’, tout droit sortis des comics, sans les réadapter à sa propre vision. Il les sublime. Nous dit à quel point il les aime. Mais ne les ‘traite’ pas. »

        Je trouve pas. Perso j’ai jamais vu ce Batman tel qu’il est présenté dans BvS. Idem pour le Superman de Cavill.

        Pour moi il y a clairement un propos dans MoS et BvS. Et chacun de ces films est construit sur ceux-ci. Tous les éléments de MoS sont construits autour du voyage d’un homme perdu entre deux mondes qui tente de trouver sa place (les difficultés qu’il rencontre avec les humains, la quête de ses origines, Loïs Lane, Zod, jusqu’à son dilemme moral en fin de film… tout est lié à ça du début à la fin).
        Et dans la continuité de MoS, BvS est construit sur la place que doit prendre un être divin parmi les simples mortels. Et là encore tout est construit autour de ça : Batman et Luthor estiment qu’il est une menace et qu’il doit être abattu, la population est divisée, le gouvernement estime que ses interventions doivent être régulées, Doomsday incarne littéralement la menace potentielle que représente Superman aux yeux de certains (puisqu’il est un monstre kryptonien), et avec son sacrifice il met tout le monde d’accord et allume l’étincelle qui poussera ses pairs à prendre la relève (ce qui fait le lien avec un autre thème du film : l’héroïsme).

        Bref, ça me semble factuellement faux de dire que les films DC de Snyder n’ont pas de propos qui leur donne du sens, ou que ses personnages ne sont pas traités. Ils le sont. C’est juste que leur traitement a déplu à beaucoup de gens (une majorité ?), ce que je peux comprendre. Mais ce sont bel et bien des films oui. Je ne vois pas au nom de quoi on pourrait prétendre le contraire honnêtement.

        • « Bref, ça me semble factuellement faux de dire que les films DC de Snyder n’ont pas de propos qui leur donne du sens, ou que ses personnages ne sont pas traités. Ils le sont. »

          Oui, tu as raison. J’ai été violent.

          « Je ne vois pas au nom de quoi on pourrait prétendre le contraire honnêtement. » Au nom de Scorsese pardi ! 😀

          Plus sérieusement, sentiment général de ‘compilation’ devant un film scénarisé par Snyder (Sucker Punch en est l’archétype) mais effectivement les goûts et les couleurs…
          Maintenant, je soutiens que son œuvre pour la Warner était trop ‘fan-centrée’ pour être un succès.

          Paradoxe : les réalisateurs qui aiment moins les super-héros que Snyder ont réussi à les faire plus aimer.

          • « Au nom de Scorsese pardi ! 😀 »
            Bien vu 😂

            « Maintenant, je soutiens que son œuvre pour la Warner était trop ‘fan-centrée’ pour être un succès. »
            Possible.

            « Paradoxe : les réalisateurs qui aiment moins les super-héros que Snyder ont réussi à les faire plus aimer. »
            C’est un constat intéressant je trouve.

    • Question – peut être complètement stupide puisque je n’ai jamais ouvert un comic de ma vie – en 80 ans et des brouettes, les personnages ont évolués au fil des années, il y a des runs indépendants de la timeline officielle, il y a des elseworlds, il y a le New 52, etc. donc, quand je te lis « aucun respect pour les persos » que je te vois souvent écrire dans tes commentaires, comment tu fais pour respecter 80 ans d’histoire aux nombreuses itérations en deux heures de film?? Quatre si t’en fait deux??

      • Il y a des personnalités dont l’essence (une fois totalement établie) ne change pas, même d’une décennie à l’autre…
        C’est cette base complexe qu’on peut prendre pour une adaptation.

      • Tu as entièrement raison. Certains ici estiment qu’une adaptation doit être fidèle à la vision la plus « large » ou la plus populaire du personnage. Je trouve personnellement que ça relève d’une certaine fermeture d’esprit. Je suis toujours curieux de découvrir quelle vision un créatif va proposer d’un univers que je connais bien, peu importe à quel point ça diffère de ce que je connais…

        • Merci pour la fermeture d’esprit c’est toujours un plaisir de parler avec des gens qui te sont similaires.
          Pour répondre plus largement : aujourd’hui, l’inclusion est telle que certains trouvent génial de faire des films historiques avec des personnes dont la couleur de peau ne correspond pas au personnage. Je trouve ça débile.
          Pendant plus de 50 ans Batman a été un personnage qui aurait été classé dans « agile », « stratège », « inventeur », « art martial », « furtif », « détective ».
          La plupart de ses gadgets, c’est lui, ce n’est que récemment qu’Alfred a eu ce statut particulier (les films ont largement influencé les comics, on retrouve aussi fortement ce phénomène chez Marvel).
          Un Batman avec gilet pare-balle rigide, c’est aussi imposé par les films (ça date de Burton) pour donner un look plus costaud à des acteurs qui ne l’étaient pas.
          Batman, c’est le perso paranoïaque, qui espionne tout le monde, qui du coup a prévu x plans différents pour atteindre un but (le Batman de Snyder où tout d’un coup Batman ne prévoit plus rien à la grande surprise d’Alfred, c’est un contresens complet du personnage).
          Niveau combat, on voit un joli boxeur poids lourd, mais pas grand chose d’autre.
          Batman, qui craint superman, ce n’est pas une nouveauté. Depuis le début Batman a toujours un bout de kryptonnite en réserve. De mémoire dans l’Injustice comics, on voit un Batman qui a un plan en 17 étapes pour neutraliser Superman (etape 1 : Atom qui vit dans l’oreille de superman avec un minuscule bout de krytonnite prêt à attaquer son cerveau, ensuite la magie, le psy, etc…). Batman, c’est le mec qui se fait détester par tous ses amis parce qu’ils sont tous sous surveillance.
          Là, la seule proposition de Snyder c’est une pâle copie du Batman de Miller (un homme âgé qui est devenu complément sociopathe avec le temps). Sauf qu’il n’est ni vieux, ni sociopathe. Snyder est allé rechercher le combat avec l’armure, dont le combat est plus que largement inspiré dans BvsS. Du coup, tous les codes de ce Batman sont repris par Snyder mais transposé à un autre batman avec une autre philosophie. C’est con, tu peux difficilement être sociopathe et humaniste.
          Etc ad nauseam.
          Si tu fais un film sur Jeanne d’arc, et que c’est une femme mariée, noble d’origine, qui défend son propre royaume en boutant l’espagnol hors de ses terres, ça peut être un super film, mais ce n’est pas un film sur Jeanne d’arc.

          • Pas compris le rapport avec mon message auquel tu réponds, et dans lequel je ne te ciblais pas particulièrement d’ailleurs. J’imagine que tu mixes plusieurs réponses en une seule, mais bon sans précisions les autres personnes qui nous lisent ne risquent pas de capter grand chose. Breeeeef.

            « Du coup, tous les codes de ce Batman sont repris par Snyder mais transposé à un autre batman avec une autre philosophie. »
            C’est faux, il n’en a pas repris tous les codes, et tu le dis toi même d’ailleurs. Snyder a bien précisé que DKR n’était qu’une inspiration parmi d’autres, comme ce fût le cas pour Nolan qui lui aussi a mixé des codes de différentes versions pour construire la sienne.
            Snyder a adapté les éléments qu’il a repris de différents comics à l’histoire qu’il voulait raconter ici, je ne vois pas où est le problème, en-dehors du fait que ça ne te plaît pas des masses visiblement. Mais tes goûts ne sont pas un critère de qualité, désolé.

            Qui plus est il me semble bien que Batman n’a jamais développé d’obsession autour de la destruction de l’homme d’acier au motif que les chances qu’il finisse par se retourner contre la Terre sont immenses (« how many good guys are left ? How many stayed that way ? »). Ce n’est pas le cas dans DKR en tout cas, ni dans aucun autre comics que j’aie lus. Donc oui, c’est bien du neuf tout ça, même s’il y a des inspirations multiples comme c’est le cas à chaque nouvelle itération.

  74. https://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/Zack-Snyder-raconte-le-tournage-de-son-Justice-League-dans-cette-video-des-coulisses

    Il serait aussi intéressant de voir le Making-of de la version cinéma, pour résoudre enfin une incohérence flagrante: pourquoi avoir réduit certaines scènes d’action (comme on le voit dans un tas de comparatifs youtubesques), alors que celles-ci n’entamaient en rien le nouveau ton plus « Positif et Classique DC » du film sorti en salle ?

    À part si Snyder leur a donné un montage déjà tronqué, se gardant les scènes complètes pour lui…
    La réponse probable serait que leur post-prod, par quelqu’un autre que Snyder (ou n’ayant pas ses compétences techniques), et dans un temps très court car ne bénéficiant pas facilement de Cavill pour leurs scènes supplémentaires… C’était impossible à tenir. Snyder a trop tourné, et c’est assez évident que le studio n’a sûrement pas commandé 4 heures – finalement incompressibles en une durée réduite de moitié.

    Conclusion : depuis le début c’est lui qui avait la main sur ce film, faisant en sorte que personne d’autre ne puisse le reprendre à sa place sans s’attirer les gémonies des gens. Il lui suffisait d’attendre pour le reprendre comme il le souhaitait (ou pas, c’est la vie), avec de petits bonus… Le studio n’a jamais eu le contrôle total dessus.
    Un vrai petit hold-up, digne des années 70 (ou du tournage de « Se7en »). 😉

    C’était bien la peine de dépenser de l’argent en plus pour les reshoots de 2017… Au final, c’est un film qui se partage son financement entre deux entités quasiment rivales aujourd’hui.

    • La commande du film cinéma donné à Whedon avait pour demande strict de faire moins de 2h, ce pourquoi le montage final — avec tout ce qu’il doit raconter et tous les nouveaux personnages à introduire — fait 1h59.

      J’en déduis qu’une seconde de plus d’une scène d’action — même claquante visuellement — était tout bêtement une seconde en trop.

      « Un vrai petit hold-up, digne des années 70 » … qui signera la fin de Snyder dans le milieu Hollywoodien ?..
      Pas si malin, en fin de compte…
      Pour rappel, si Snyder avait su gérer depuis le début, il aurait signé une Justice League trilogie entière, aurait gagné bien plus de pognon et sans doute d’autres projets ultra-rémunérés à la clé.

      • « … qui signera la fin de Snyder dans le milieu Hollywoodien ? »
        Ca tu vois c’est une question qui m’intrigue. Cet acte de piraterie de Snyder me fascine mais j’imagine que ça peut dissuader pas mal de producteurs de travailler avec lui. Quel sera son avenir à Hollywood (et ailleurs) du coup ? Wait and see…

        • https://geekositymag.com/hbo-max-and-netflix-offering-zack-snyder-exclusivity-deals/

          Bon, je cherche toujours la légitimité des dénicheurs de scoop, apparemment, il a l’air assez sérieux ce journaliste.

          • J’avais oublié cette histoire de deal potentiel avec HBO et Netflix. Je lui souhaite que ça se fasse en tout cas, et qu’il aura avec eux plus de liberté pour s’exprimer qu’avec la Warner. ^^

      • C’est toutefois plus que court, ce qui est loin d’être le standard populaire de ces films…
        Mais la commande pour Snyder..? Et le fait qu’il ne l’ait pas respecté ?

        Peut-être car… Malin quand il sait déjà qu’il pourra se rabattre sur les plateformes… qui finiront par tellement déborder d’argent qu’elles racheteront les salles de cinémas, les studios, et réactiveront leur audace comme dans l’ancien temps… Mais Chut ! 😉

  75. https://fr.ign.com/justice-league-of-america/53224/news/10-de-la-snyder-cut-est-au-ralenti
    😁
    Comme quoi, il y a encore de quoi rire un peu avec Snyder – heureusement, personne pour sortir les kalachnikovs en représailles.

  76. …par contre, la séquence de voyage dans le temps de Barry suffit à introduire cette aptitude dans le futur film « Flash ».
    Alors oui, c’est peut-être bien « Canon », ce Cut. Suffit d’ajouter un dialogue sur Barry se disant qu’il a « déjà fait ça, enfin il en a l’impression »… Et voilà ! 😁

    • Surtout que… Barry est justement introduit dès BvS sans qu’on explique ses pouvoirs de toute façon.
      Alors une habilité de plus ou de moins…

      (Rappel avec le perso’ de Shadowcat qui, dans Days of Future Past, détient tout à coup le pouvoir du voyage temporelle sans aucun préambule)

      • Pour Kitty (jamais appelée Shadowcat dans les films), on a au moins un préambule de trois apparitions avec trois comédiennes différentes, mais suffisant pour nous montrer ses pouvoirs.
        Puis dans « DoFP » on a le contexte de l’évolution avec l’expérience passée, avec juste une phrase précisant avec quels effets ce pouvoir a augmenté avec le temps.
        Ce qui permet de garder un lien avec le comic d’origine, où elle servait de lien entre les temporalités – même si ici, la logique narrative fait que seul Logan pouvait voyager dans les 70’s et tenir le coup.

        Chez Snyder… En gros c’est « Regardez les comics, les séries TV ou le jeu Injustice, et c’est tout » 😙
        Le background… Le point faible de Snyder dans ses scénarii récents, même quand il les planifie sur plusieurs épisodes.
        Peut-être ne devrait-il plus se reposer sur des David Goyer ou Chris Terrio ?

        Ou tout simplement… ce ne sont pas des films qui reposent sur des backgrounds précis et verrouillés (ils ont tous des failles, même une toute petite dans « Watchmen »), mais sur ce que l’imagerie et les sentiments des personnages provoquent.
        Ce qui les distinguent bien précisément d’un scénario de film d’aventure/action efficace… et commun.

        Ça a sa propre logique… La sienne.
        Faut adapter sa vision à ça à chaque fois.

        • « En gros c’est « Regardez les comics, les séries TV ou le jeu Injustice, et c’est tout »  »
          C’est faux ça. Pour le pouvoir de Flash en tout cas. Lui-même ne sait pas ce qu’il se passe exactement. Il sait juste que quand il court suffisamment vite il se passe des choses bizarres avec la speed force qui affectent le flux temporel. Il n’y a pas de background à explorer puisqu’on le découvre avec lui dans le film.

        • Bien entendu, le pouvoir de Flash est la vitesse, pas le temps.
          Pour aller de l’un à l’autre, on prend son temps de laisser vivre le personnage jusqu’à augmenter progressivement ses capacités (qui dépendent originellement d’un tapis spécial).

          Ici, en un film, il ne devient plus un speedster qui peut également transcender le temps, un jour…
          Il devient l’inverse puisque cette notion de voyage dans le temps prédomine, jusqu’à en devenir l’un des deus ex machina de l’histoire.

          Si vous voulez de la progression qui prend plus de temps, c’est donc bien « Regardez les comics ou les séries TV »… Avec leurs héros qui vivent et évoluent en même temps que vous, public.
          Et ça compense ainsi l’urgence du film, pour rattraper leur retard cinématographique.

  77. Je vais pas faire de critique longue, tout a deja été dit. Je vais juste vous dire mon ressenti: j’ai vu le film hier et j’y ai pensé toute la journée. Seuls les très grands films me font ça, les grandes épopées à la Star Wars, Seigneur des Anneaux. Je veux le revoir, c’etait tellement dense que le deuxieme visionnage devrait m’aider à surkiffer encore plus. Je pense aux passages épiques du film et j’ai envie de les revoir, de vivre ça à nouveau.

    La suite n’est pas nécessaire, elle est indispensable. Le potentiel est illimité avec ces héros, les bases sont indestructibles. Aller Warner faites pas les cons. Le x-ème Batman et le reste j’en ai franchement rien à battre. Je veux voir ces héros sauver le monde encore et encore et rien d’autre.

    Merci Monsieur Snyder, vous ne m’avez jamais déçu.

    • C’est fou Raiden,
      Je suis tout le temps d’accord avec toi. (pareil Archer)
      Ca faisait très longtemps que je n’avais pas pris une telle claque.
      Infinity War et Joker m’avaient énormément plu mais pas au point d’y penser pendant une semaine ensuite. C’est tellement rare ce moment. Que c’est bon
      Contre ma volonté (peur d’être déçu), je l’ai visionné une seconde fois 2 jours plus tard et à ma grande surprise. Je l’ai encore plus adoré …

      Un point sur lequel j’aimerais revenir
      Personne n’a eu de la peine pour Steppenwolf durant le film ?! Il y a un passage notamment avec un arrêt sur ses yeux qui m’ont fait comprendre bien plus sur ce personnage que n’importe quelle tirade ou explication de backstory..
      J’ose la comparaison. A la différence de Thanos dont les larmes après la mort de Gamora ne m’ont absolument RIEN fait.
      Ici ça marche du feu de Dieu. Bref merci mr Snyder

      #RESTORETHESNYDERVERSE

      • @Silverwing :
        « Personne n’a eu de la peine pour Steppenwolf »

        Si ! Absolument ! Il dégage beaucoup d’émotion je trouve. Je n’ai pas l’impression que ce soit la crainte qui le pousse à vouloir se racheter, je perçois un véritable amour pour son seigneur. Et j’en suis frustré que leur relation n’aie pas été plus développée. J’aurais bien aimé en savoir plus sur leur backstory, les raisons de sa trahison, ce genre de choses…

    • @Archer
      En me balladant sur Insta. J’ai vu que les internautes avaient aussi éprouvé de la compassion pour Steppy. Me sens moins seul

      Ah mais Archer.

      J’aurais tellement voulu savoir aussi pourquoi il avait été banni. Qu’a t-il fait ? Qu’a fait subir le Joker a Dick ? Et pourquoi Bat a besoin de lui dans son plan contre le Dark Sup’ ? Oú va l’anneau du Lantern tué par Uxas ?
      Mais ce que tu voulais. C’est un film de 7h haha
      Mais je crois que j’ai notre solution l’ami

      #RestoreTheSnyderVerse

      😉

      • @Silverwing
        « Mais ce que tu voulais. C’est un film de 7h haha »

        Absolument ! Et c’est là que je me dis que le format série serait parfait pour Snyder et son DC.
        Du coup ouais : #RestoreTheSnyderVerse

  78. Bon !

    Je vais y aller de ma petite critique perso, puisque ça y es, je l’ai finit !

    D’abords, je pense bien que les fans de Snyder ont dû être comblé avec ce film. Il transpire le Snyderisme à plein nez ! En bien et en mal, pas tous les pores !
    Le film fait l’exploit de faire oublié le montage de la Warner de 2017 (parce que non, je ne vomirais pas sur Whedon sans savoir la vérité).
    Le film est épique et beau visuellement ! C’est les 2 points principaux que je retient ! Parce que, ce qu’il réussit, il le rend fabuleux. Les images sont sublimes, certaines scènes d’action sont grandioses ! Sauron/Seid contre l’armée d’elf.. d’amazones, d’atlantes, de lanternes et d’hommes est vraiment sublime, même si basiquement c’est la même que Whedon avec un skin Darkseid. Une scène qui m’a fait tiqué malgré sa beauté d’ailleurs. Puisque montré Darkseid se faire démonté par des flèches et une hache … Bon même par Zeus, je trouve ça un concon, m’enfin passons.
    Bien sûr je vais pas cité toutes les scènes que j’ai trouvé splendides, celles de Flash qui sauve Iris est elle aussi, très belle, même si tu as 2 secondes d’inquiétude quand il choppe la saucisse avant, très MCU comme vanne d’ailleurs, elle à du plaire aux Snyderboys.
    Non voilà, globalement j’ai passé un très bon moment (fractionné en 4 fois, 4h c’est long pour du Snyder). Bien sûr il y a des points négatifs, mais ils sont inerrants au style de Snyder lui même.
    Ca m’a surpris quand même, vu la révulsion que j’ai pour BvS que je considère à peine comme un film. J’ai vraiment apprécié JL.
    Pour les défauts que JE lui trouve. Trop long, beaucoup trop long. Surtout que je trouve qu’on aurait pu lui amputer facilement au moins 30 minutes. Déjà tout l’épilogue. La partie Knightmare sur la fin était franchement dispensable. Trop de ralentis, ça aurait eu plus d’impact si c’était spécifiques aux scènes de Flash.
    Autre point qui m’a dérangé, le jeu de Ray Fisher. Rien à faire, peu importe la version, pour moi ça ne passe pas. C’est pas la faute de la construction du personnage qui est plutôt bien fichu. Nan c’est le jeu d’acteur de Fisher que je trouve bien trop limité. Il ne dégage rien pendant les scènes de tristesse, rien pendant les scènes d’action, rien pendant les scènes de joie. Ca ne passe pas pour moi. Du coup s’il es remplacé dans les futurs films canon, ba je serai pas foncièrement mécontent.
    Ezra Miller est la meilleur surprise du film, il incarne bien la fraîcheur du groupe. Il est la parcelle d’innocence de l’équipe.
    Le costume de Superman, c’était bien la peine d’en faire tout un foin pour ça. Je trouve que visuellement ça n’a pas spécialement de cachet particulier. Il n’y a rien qui le justifie. Et si il y a une symbolique, elle m’a échapper. Non j’ai l’impression qu’il l’a mis juste parce qu’il a remarqué que ses adorateurs avaient fait une fixette là dessus.
    Le joker de Leto ya rien à faire, à part du teasing de dernière minute … Visuellement même sans les tatouages le charisme est dans le négatif. Fin de toute manière toute cette séquence je l’aurai jeté.
    Par contre Steppenwolf c’est une véritable amélioration, son look n’a plus rien à voir avec la bouillie numérique précédente. Bon avec 60 millions de budget supp, tu peut te permettre un truc plus potable j’imagine. De manière générale, le personnage est plus menaçant aussi, même s’il devient complètement useless dès l’arrivée de Superman.
    D’ailleurs Superman, peu importe la version, il reste un deus ex machina. Sur le fond ça reste le même déroulé des évènements. C’est un peu dommage sur ce point. J’aurai aimé voir la league au complet galérer un peu plus.
    Au sujet de la violence graphique je suis partagé. Je peux pas m’empêcher de penser que Snyder est un peu un ado qui trouve ça cool de voir des gerbes de sang à l’écran. Notamment dans son remake de 300/Seigneur des anneaux version DC. D’un côté je trouve ça un peu cheesy de voir des gerbes de sang à la 300, la tête de Steppenwolf décapité par pur gratuité. Ecrabouillé par Darkseid après … Mais d’un autre côté ça rajoute une dimension de gravité à son univers qu’on à pas chez la concurrence. Ca entretient cette dimension épique et guerrieresque. On va dire que ça ne me dérange pas avec le recul, mais que sur le moment j’ai un peu levé les yeux au ciel.

    Voilà, un énième film de Snyder, le faiseur de belle images. Si je devais résumé ma pensée, ça valait le coup. Ca fera pas de moi un fan du bonhomme, on à pas la même définition du cinéma lui et moi. Mais je comprends qu’on puisse aimé ça.

    Pour ce qui est du côté non cannon du film. Fin ça vous étonne réellement ? Comment voulez vous que ça soit rentable ? Snyder il lui manque des producteurs de renom. Pour le canaliser.
    C’est pas pour rien si j’aime beaucoup Man of Steel et si c’est DC qui a le plus de succès en terme de critiques pro et public. Et qui a marché financièrement. Il avait un Nolan derrière à la prod.
    Le problème c’est la Warner en elle même. Les rois des décisions foireuses.
    Même si ça me tue de la dire, Snyder est un auteur, pas un bon à mon goût, mais s’en es un. Et tu n’engage pas un type comme ça sans assurer qu’il sera se canaliser tout seul et sachant qu’il fait pas des films qu’on peut réellement qualifié de « tout public ». Il a le sien de public, mais c’est pas le grand public. Il est pas fédérateur c’est comme ça. Tu le met pas à la tête d’un projet qui a pour but de rapporter des milliards sur plusieurs films. C’est simplement idiot. Et Snyder y es pour rien. Le type on lui file l’opportunité de créer l’univers de ses rêves, évidemment qu’il saute dessus. Et ça se sent dans la passion qu’il y met. Après c’est dommage qu’il sache pas condenser ses films sur des durée raisonnables commercialement parlant. Je sais pas comment il a pu pensé qu’un montage de 4h au cinéma c’était viable économiquement parlant …

    Musicalement je suis un peu partagé. Le thème de Wonder Woman qui revient un peu trop souvent. D’un côté ça a du punch quand il faut, d’un autre il a une utilisation un peu grossières des morceaux par moment. Je pense notamment à la scène de Flash avec Iris, les mecs ça fait patos …. Mais ça je sais pas si ça vient de moi, si c’est une histoire de goût … Il me faudrait l’avis d’un expert en bande son … Foro ?

    Bon j’ai pas mal divagué …

    Fin voilà, c’est mon opinion, mais c’est certain que j’aurai préféré voir cette version au cinéma …

    • Je ne suis plus tellement dans le coup pour les BO, mais même si c’était mieux que la partoche de Elfman, Junkie XL en a fait des caisses avant la sortie, et….on a ça?
      Beaucoup de rythmiques reprises de Mad Max, overdose de chants orientalisants piqués au diptyque « 300 » dès que Wonder Woman bouge un doigt (je pense que ça va devenir un meme sous peu), pas de thème majeur, quelques réutilisations bienvenues des compos de BvS, beaucoup d’accompagnement qui ne gâche rien mais rien qui se retient.
      J’ai écouté le thème de Batman pour voir ce qu’il en avait fait, j’espérais une mutation moins agressive du thème de BvS (la BO de BvS est ce que je préfère du film, le meilleur des deux mondes), ça s’enjaille beaucoup en commentaires sur Youtube mais je n’y ai rien entendu qui se rapporte de près ou de loin à Batman. Junkie XL a fait une vidéo pour expliquer la création de ce thème, pour les fans.

      Pour les chansons, c’était inutile sur la scène de Flash et Iris (gros facepalm cette scène mais je digresse), mais BEAUCOUP moins que l’épouvantable guimauve « Everybody knows » de la version ciné.

      J’ai fait un micro critique sur une autre page, je suis plus dur que toi pour le coup^^

      • Je suis content de voir que je suis pas fou déjà ^^ Ça m’avait fait tiqué sur le moment, pourtant j’y attache pas souvent d’importance dans les films de super héros (avec le MCU de ce côté on se contente de très très peu musicalement … S’en es même famélique).
        En tout cas merci pour le retour, c’est agréable ^^

      • « pas de thème majeur, quelques réutilisations bienvenues des compos de BvS, beaucoup d’accompagnement qui ne gâche rien mais rien qui se retient. »

        Absolument pas d’accord avec tout ça pour ma part. J’imagine que par « majeur », tu entends « principal » ? Ben du coup il y a bien le thème de la ligue qu’on entend au moins une bonne dizaine de fois dans le film (https://youtu.be/VUY0_TZ0jdU?t=230).
        Le thème de Cyborg m’est bien resté en tête (https://youtu.be/h7XjqPJM5Hs), tout comme celui de Batman (je trouve d’ailleurs intéressant de commencer le film avec celui-ci, alors qu’il traverse ce paysage glaciaire dans sa quête de rédemption, puisque c’est le cœur du film).

        Les thèmes repris de MoS et BvS sont vraiment bien utilisés pour moi. Il y a d’ailleurs une sorte de miroir positif de Day of the Dead de BvS, qui était lui-même une variation du thème principal de MoS. Là où Day of the Dead feignait de s’envoler pour chuter dans une sorte de mélancolie, la version ZSJL s’envole encore plus haut que le thème de MoS et je trouve ça top (https://youtu.be/fhdsj5nlBSQ?t=172), puisqu’on l’entend alors que l’espoir de le faire renaître apparaît dans le film. Et je kiffe bien les deux Superman Rising pour ma part. Le premier, reprise plutôt douce du thème de Clark Kent de MoS (https://youtu.be/9DWoUVcn7nI). Le second, reprise rock du Flight de MoS (https://youtu.be/MXUDP6HP4qk).

        Je comprends pas bien pourquoi certains se plaignent de l’utilisation du thème de WW : il apparaît quand elle intervient, ça me semble legit. Et je trouve pas ça choquant musicalement. J’aime beaucoup l’ajout des voix sur son thème. Je trouve que ça lui donne un côté guerrier qui sied à merveille aux amazones.

        Enfin personnellement j’ai craqué sur le morceau qui accompagne la scène « finale » de Flash, que je trouve vraiment formidable. https://youtu.be/juiULmf-AZ8?t=91

        Bref, personnellement je pense qu’on est quand même loin du job de Zimmer sur MoS et BvS, mais on est clairement à mille lieues des OST des films du MCU (la plupart d’entre eux en tout cas), avec des choix plutôt intéressants je trouve, et surtout un OST à thèmes !

        • Eh ben tu vois, à lire ton commentaire, je le relie à un défaut que le film a selon moi: je l’ai trouvé si long à en crever que j’en avais oublié des scènes, et donc des musiques! Genre celle de Bruce dans les glaces, dont effectivement la musique était très jolie (sauf que mon esprit a zappé au bout du quatrième plan)

          • Effectivement Foro, et pour tout te dire j’ai pas mal écouté cet ost avant même de voir le film, donc j’ai repéré les différents morceaux plus facilement pendant mon visionnage. ^^

      • Beaucoup de gens y ont pensé, tellement c’était clair, c’est tellement suggéré que c’est comme si ça avait été fait. Une scène ultragênante, en plus d’une incrustation dégueulasse.

          • Ah moi, j’ai juste pensé qu’il avait un petit creux, puisqu’on avait eu l’explication en 2017 qu’il devait engloutir des tonnes de calories.

          • Yep, mais disons qu’il y a des dizaines d’autres aliments qui auraient évité toute connotation sexuelle. Après j’imagine qu’ils ont choisi la saucisse pour la scène qui suit avec les chiens, pour montrer que même en plein milieu du danger Barry est suffisamment en maîtrise pour se permettre de penser à la façon dont il va dissimuler le fait que ses chaussures ont disparu. ^^

    • @Chocasse une critique toute en nuances, l’ami, ça fait plaisir de te lire 😀

      Bon, par contre, je me permets de ne pas vraiment partager ton avis sur le Deus Ex Machina de Superman, puisque dans cette version… ben même avec lui, ils perdent ! Enfin, à la base. Avant que n’arrive LA scène qui m’a retourné la tête, les rétines, le cerveau, tout ! On voit justement dans cette scène que la force brutasse de Sup’ n’était pas suffisante, faut vraiment un travail d’équipe (j’étais en train de pleurer de bonheur devant Flash et là, on voit que ça continue… avec Cyborg ! C’était vraiment, vraiment génial, ce passage).

      D’ailleurs, la musique, moi je l’ai adorée (et tant pis si je passe pour un adorateur du Snygod !). Notamment, au risque de me répéter, dans la scène de Flash. Je l’ai encore dans la tête, là, tandis que j’écris ces mots. Elle ne me quitte plus ! 😀

      • C’est vrais, j’avais oublié ce point ! Tu peux remercier George Miller, apparemment ça à été « emprunté » à son Justice League. Mais tu fais bien de me le rappeler, ça casse effectivement mon argumentaire sur ce point.

  79. Pour définir la narration dans ce film, le fait que l’on cite un peu partout « Le Seigneur des Anneaux » (ainsi que pour le plan au long cours de Snyder) n’est pas anodin : dans la Trilogie de Tolkien, les personnages sont soumis à l’histoire générale, ils n’existent pas en dehors, si ce n’est quelques uns dans « Le Hobbit ». Ils sont des archétypes, aux attitudes et chemins évolutifs écrits à l’avance pour la Saga, et pas trop au delà.

    Ainsi, chez Snyder aussi nous ne sommes pas dans une narration où ces héros vivent leurs aventures dans leur coin d’univers (qui est lui-même un mini univers, autour de la SF, du Crime, des dieux etc)… Et où leurs réunions ponctuelles se nourriraient de tout ce qui aurait été emmagasiné en solo.
    Au contraire, mis à part « MoS », Snyder voit ces personnages le plus possible dans un groupe, jusqu’à y décrire leurs caractéristiques lui-même… Et ainsi ne pas vouloir en laisser plus aux épisodes solo, à moins que ceux-ci soient des dérivés de ses propres films de groupe. Et qu’il superviserait, bien sûr.

    Si « Aquaman » n’a pas été trop impacté (ni dans ce Cut), on sait que Patty Jenkins veut aller à l’opposé de Snyder, à ses dépens – malgré le succès dû aux fêtes de fin d’année, son « WW1984 » et ses idées un peu divergentes, et dénué de l’influence directe ou non de Snyder, la ferait presque passer pour une femme peu compétente (comme si ces mots devaient aller de soi, ce qui serait insultant).

    Mais dans le film de groupe, ça fait aussi que les personnages finissent par n’être défini que par leur fonction au sein de l’intrigue :
    – Superman comme un Deus ex machina, selon qui décide de s’en servir… Personnellement, ça le fait ainsi stagner dans sa défiance (réciproque) envers Humanité.
    – Lois, servant dans « MoS » de lien avec l’armée puis le Daily Planet, et ensuite de garde-fou pour Superman, et même d’enjeu de triangle amoureux « adolescent » à un moment donné du développement (c’est un petit peu léger pour une actrice à oscar). Là, enceinte (encore, c’est de plus en plus du déjà vu), elle sert toujours l’intrigue plus qu’elle n’a une vie de femme journaliste indépendante – par ailleurs, on zappe l’explication de sa grossesse, non ? Car avec une physionomie kryptonienne, il faut au moins que Superman perde totalement ses pouvoirs pour pouvoir enfanter…
    – Batman et Flash ont un rapport qui devrait être une évidence : l’un a perdu un Robin, et à l’autre il manque un père présent – et en plus, Ezra Miller ressemble aussi à un Robin, petit brun agile assez joyeux (mais pas si rigolo).
    Sauf erreur, ce lien évident entre eux n’est pas exploité dans ce Cut, ce qui place surtout Batman dans une position archétypale d’homme riche paternaliste et en quête de rachat (de fautes pourtant pas toutes avouées), sans montrer assez qu’il y a quelque chose d’encore plus personnel que ça derrière.
    Et Flash de devenir aussi une sorte de Deus ex machina, puisque ses compétences ne servent pas de manière cruciale le combat final réel, mais aideront surtout à annuler un rebondissement.
    Par contre, là ça sert aussi son évolution personnelle (peut-être aussi dans son futur rapport avec deux Bruce Wayne)… Mais ça le fait en empiétant sur son film solo, un peu comme quand Scott Lang devient pour la première fois Giant-Man dans un crossover, mais pas dans son propre film.
    – Quant-à Aquaman, Wonder Woman et Cyborg, ils servent à lier toutes les Boîtes-Mères, avec là aussi un bon mini film solo pour Victor, enchâssé dans la narration, faisant le lien (aussi) avec les autres histoires parentales mais qui ne concernent pas tous les personnages au même niveau – une des rares influences des films solo existants.

    Bref, il faut bien distinguer la différence entre des films où les héros vont changer d’attitude ou de statut parce-que les idées générales prédominent, que l’effet y est écrit à l’avance de l’évolution complète, et qu’ils sont tous soumis à leur fonction symbolique dans ce scénario…
    Et ceux dans lesquels le scénario des intrigues à venir est soumis à l’évolution individuelle des personnages dans d’autres histoires solo, également par la grâce des acteurs et de leurs propres idées ou évolutions.

    – Entre parenthèses, car ces acteurs ne sont pas des poupées malléables, ou des avatars de jeux vidéos, et ce ne sont plus des dessins en deux dimensions. On ne les engage pas juste pour une question de physique et basta… Ils doivent eux aussi accepter de jouer, et si possible avoir quelque chose en plus à apporter au rôle (si c’est aussi pour nous changer des mêmes têtes et des mêmes jeux d’acteurs, tant mieux) –

    Quoiqu’il en soit, ici ce sont deux méthodes divergentes… mais une fois définies, plus qu’acceptables toutes les deux, tant que les résultats qualitatifs sont suffisamment présents…
    Et qu’on ne tombe pas trop dans du « Fan film », ce vers quoi penche un peu trop ce Cut – d’où l’impossibilité d’une exploitation plus large, car ça ferait perdre encore trop d’argent pour toute l’équipe.
    Après tout, « Superman 2: The Richard Donner Cut » s’est enfin fait voir pour l’année de la sortie du film « Superman Returns », avec les rééditions DVD Collector des autres précédents films.
    C’était pas que les fans, c’était bien commercial.

  80. http://braindamaged.fr/26/03/2021/justice-league-zack-snyder-laisse-le-choix-aux-fans-sur-ce-qui-est-canon-au-dceu/
    Perso je dis Oui (pas besoin d’être Fan)… Car malgré les mauvais échos pas fairplay pour la version cinéma, il aurait été indigeste d’avoir un tel film en salle en 2017. C’est comme si en 2012, on aurait eu des bouts de « Ulton », « Infinity War » et « Endgame » dans le premier « Avengers ».
    Là, des films sont passés chez DC, la moitié étant… Bref, il y a assez de matière cinématographique, et ça donne une sorte de bon « JL2 », créé par paradoxe.

    Et les idées pour les Suites pourront toujours être recyclées dans d’autres types de films, qui sait..?

  81. On m’a fait découvrir ce petit photomontage que je trouve vraiment savoureux. Du coup je partage : https://www.instagram.com/p/CM5Nucfhlny/

    C’est pas à prendre au premier degré évidemment, mais ça me fait penser que de mémoire je crois pas avoir déjà vu un réalisateur aussi soutenu par ses fans. C’est quelque chose qui fait plaisir à voir je trouve. ☺

    EDIT : Celui-ci me fait rire aussi ^^
    https://www.instagram.com/p/CM2W5k9gbua/

  82. https://www.ecranlarge.com/films/news/1371903-justice-league-la-boss-de-warner-en-a-marre-des-fans-toxiques-de-dc-et-du-snyder-cut
    « C’est qui la Patronne ?! » 😡

    • https://www.ecranlarge.com/films/dossier/1371644-apres-justice-league-zack-snyder-est-il-un-heros-un-rigolo-ou-le-dernier-gladiateur-dhollywood

      Tiens, une petite analyse du cinéma Snyder. C’est un début on va dire ^^

      • Vu, et répondu sur place (même si Écran Large a tendance à noyer leur sites de news, dans tous les sens).
        La même chose pour la Presse Écrite, ou plus « sérieuse », et ce sera Bon… Mais je soupçonne ceux-ci d’avoir peur d’ouvrir la Boîte de Pandore si jamais ils y laissaient entrer ce genre de cinéaste.
        Parce-que si on pousse le travail de réflexion vraiment plus loin, jusqu’au bout… On peut souvent arriver à tellement décortiquer une œuvre… qu’on finisse par ne plus lui laisser que la peau sur les os. Qu’on se dise « voilà, ce n’est que « ça » ».

        Sans compter le manque de réactions émotionnelles qui ne seraient pas juste limitées à des exclamations extatiques, et un peu automatiques…
        J’aimerais bien entendre des personnes pour qui la vision des films de Snyder a changé leur vie, de manière positive, en l’enrichissant intelligemment.

        • « J’aimerais bien entendre des personnes pour qui la vision des films de Snyder a changé leur vie, de manière positive, en l’enrichissant intelligemment. »
          Si tu as lu les commentaires d’Ecran Large, tu as la réponse à ta question : Il est traité de génie, ses films laisseront une trace dans l’histoire, ses films sont tableaux de maître (les ralentis), etc.
          Donc soit tu n’as pas lu les commentaires où tu commentes toi même, et c’est bizarre ; soit tu les a lu, et tu sais très bien qu’ils existent déjà, et donc c’est bizarre.
          https://www.youtube.com/watch?v=-Am18-CB1D8

          • C’est relativement bien peu, et on peut douter de la sincérité et du travail d’analyse de beaucoup… Même si dans cet article là, on trouve encore étonnamment un peu de mesure et de pragmatisme.
            Donc soit tu n’as pas lu les commentaires qu’il y a régulièrement sur Écran Large (très souvent machine à putaclics), où il y a aussi beaucoup de mauvaise foi, de propos bâclés et de violence défoulante, et c’est bizarre ; soit tu les a lu, et tu sais très bien qu’ils existent déjà, et donc c’est étrange.

            C’est pas ce site que je prendrais comme base, sûrement pas…
            Plus de sérieux, sans hystérie, et si possible avec des gens qui parlent d’une voix claire, sans hystérie aveugle, et qui savent pointer les limites de toute œuvre: c’est ça, les réflexions de qualité qu’on peut exiger. C’est un niveau encore au dessus.

            En attendant, c’est un fait que personne dans la rue ne loue Snyder comme un grand bienfaiteur de l’Art et/ou du Divertissement. Normal quand il ne semble pas savoir également faire des films plus humbles, modestes et/ou Tout Public (ce qui ne veut pas dire bêtas).

            Et ce n’est pas le succès de niche de ce Cut (auquel y ajouter les curieux attirés par la Hype et la consommation) qui changera quoi que ce soit… Ce ne sont pas 1 ou 2 Milliards au cinéma qu’il a ramassé, mais une réputation virtuelle pour un objet hybride que seul une vision sur écran personnel rend acceptable et rentable. Et le fait que ce soit seulement pour sa post-prod, son montage et cinq minutes que la plateforme a déboursé un peu d’argent.

          • Je te faisais juste remarquer que tu souhaites des propos pour louer Snyder alors qu’ils existent déjà. Ce que tu voudrais c’est supprimé les « haters » pour ne laisser que les « fans » qui devraient tisser des louanges à Snyder. Tu reproduis donc exactement les propos que tu reproches aux autres : tu trouves que c’est un génie et qu’il faudrait parler beaucoup de lui (ce que je trouve personnellement ce qui est déjà largement le cas), et tu en veux à tous ces gens qui s’acharnent contre lui (ce que je ne comprends pas parce que le mec n’a tué personne au final).
            La haine de Snyder n’est qu’une résultante de l’activité des fans excessifs de Snyder : quand tu expliques que c’est un génie non reconnu, tu exagères largement parce qu’il y a de nombreux articles qui expliquent en quoi ce réalisateur a du talent. Il ne plait pas à tout le monde, ce qui me semble logique, chose que les fans ne semblent pas supporter (ta réaction…). Que ce genre de réaction entraine en contrepartie des réactions excessives et négatives ne me surprend pas : tenter de bousiller les notes de Kong Vs Godzilla pour faire chier Warner pour les obliger à restaurer le Snyderverse, ça devient de la connerie manifeste des fans de Snyder.
            Du coup, des fans de Kong et Zilla sont allés foutre des 0 à la Snydercut en vomissant Snyder.
            On vit une époque formidable.

          • « tenter de bousiller les notes de Kong Vs Godzilla pour faire chier Warner pour les obliger à restaurer le Snyderverse, ça devient de la connerie manifeste des fans de Snyder. »

            Il y a des bouffons partout, mais ça me semble exagéré d’amalgamer les gens qui font ça et les fans de Snyder. On devrait peut-être plutôt les appeler « fanatiques » non ? Perso j’adore son cinéma et ça me viendrait pas une seule seconde à l’esprit d’aller bousiller les notes d’un autre film pour espérer voir le Snyderverse restauré (alors que j’en ai vraiment envie !).

            « La haine de Snyder n’est qu’une résultante de l’activité des fans excessifs de Snyder »
            Ca reste à démontrer. On pourrait aussi avancer que les fanatiques naissent en réponse aux comportements des haters, dont ils jugent les critiques injustes. Au final je pense que les deux assertions sont vraies. Mais tu sembles rejeter toute la faute sur les « fans ». Ca me semble pas très juste.

            Je te rejoins sur le fond de ton message ceci-dit.

          • Je cherche surtout des « vraies » analyses, pas des exaltations, positives comme négatives, qui utilisent trop d’expressions tape à l’oeil, qui se donnent en spectacle en en faisant des caisses. Du sérieux, quoi ? Vraiment très, très sérieux.

            Du coup, pour l’instant ça donne plutôt la même impression que devant les réactions aux actes d’une… Kim Kardashian.
            Visuellement, c’est assez excitant, mais c’est effectivement assez artificiel, « plastique », pas toujours de bon goût (et ambré) – Snyder ne construit-il pas majoritairement ses films en post-production, avec des éléments symboliques clés pour toucher telles ou telles sensibilités ? Avec un look qui évoque énormément les cinématiques de jeux vidéos ? Et une présence certaine sur les réseaux sociaux ? –

            Et finalement, chaque décisions prises dans ses films sont médiatiquement exacerbées, alors qu’elles ne sont pas si monumentales et intellos que ça, mais assez innocentes. Du Kardashian là aussi, pour qui c’est un grand événement public quand elle se contente de juste exprimer une simple pensée commune. Sans rien bouleverser, enrichir à peine son image publique.
            Ainsi, il y a ceux qui l’adorent automatiquement juste parce-que « elle existe, telle qu’elle est »… Ceux qui détestent tout aussi automatiquement parce-que c’est vulgaire… mais tout ce beau monde finit souvent par passer à autre chose.
            Ceux qui rigolent devant ces réactions un peu ridicules, et qui en profitent pour parodier pour mieux démystifier.
            Et ceux qui vont analyser comme un phénomène de société… heureusement sans conséquences graves, sur le cours terme en tout cas.
            Pareil pour Snyder.

            L’exacerbation est évidemment symptomatique du Net, et de ceux qui ne l’utilisent pas pour ce qu’il est, un outil… Mais plutôt comme un Environnement qui serait meilleur que le Réel (lequel a toujours eu sa part d’angoisses, de choses impossibles à contrôler). Plus lissé, faussement moins hypocrite, mais finalement bien Binaire.

            En définitive, puisque tout ça tombe sous le coup du Virtuel… Rassurons nous en nous disant qu’il n’y a finalement aucune véritable « Haine » là dedans. Et pas tant de vrai « Amour » non plus – Y-a-t-il des gens qui ont déjà réellement vu leur vie changer du tout au tout avec la vision de Snyder, en apprenant des choses complexes qu’ils ne soupçonnaient pas ? Ou qui se retrouvent dans les valeurs que portent les personnages qu’il met en scène ? Et qui, en conséquence, se mattent en boucle ses films car tel héros y est une inspiration dans la vie de tout les jours – rapport au fan qui a vu 191 fois « Endgame ».
            C’est du « Bruit », c’est intangible… Ça n’a de consistance que si l’on décide que c’est le cas. Passons notre chemin face à ceux qui prennent trop cela plus au sérieux qu’il ne l’est réellement.
            Ce qui n’est veut pas dire qu’il n’y a rien non plus.

            Donc maintenant, pour ce qui est du travail accompli, qui existe vraiment à l’écran… Bonne coïncidence (et merci aux analyses sérieuses de feu Bertrand Tavernier), j’ai en ce moment une référence tangible à utiliser, autre que Kubrick, les « LotR », que Snyder essaie de mimer…
            Le cinéaste Henry King. Parce-que l’on retrouve chez lui des films qui basent leur développement sur beaucoup de Sentimentalisme et de Symbolisme, une grande Piété chrétienne, une composition de l’image assez bien travaillée… et un acteur fétiche nommé Gregory Peck, au mélange de stoïcisme et de fragilité qui peut bien évoquer Henry Cavill et Ben Affleck.
            Même si chez King, le Sentimentalisme n’est pas poussé dans les extrêmes, et l’imagerie est bien moins chargée, plus intelligente encore dans son utilisation.

            Voilà, c’est ce genre de parallèle plus sérieux qu’on pourrait faire… Mettre la réception critique à un niveau d’analyse encore plus haut, en se servant de plus d’exemples appartenant à l’histoire du cinéma.

          • Il faut aller voir le twitter de James Gunn qui a été très soutenu par les fans de Snyder et qui ont défendu contre tout atteinte de boycotte du film.Et pourtant The suicide Squad est le concurrent directe du Snyderverse puisqu’il fait partie de cette nouvelle vague de film DC. Donc oui il y a des idiots partout mais aussi des gens bien partout.

          • « The Suicide Squad  » n’est-il pas plutôt le meilleur allié du Cut ? C’est là aussi un film pas du Tout Public, sûrement très sentimental sous ses couches de scènes d’un goût douteux…
            Et surtout porté par un auteur reconnu, dont on aime ou pas le cinéma à grand spectacle, mais qui au moins suscite des émotions.
            Ça ne vous rappelle personne ?

    • Mouais … Moi je maintiens que ça ne devait pas être Darkseid mais bien Steppenwolf durant la scène de la 1ere Invasion. Et qu’il l’a refait avec Darkseid après coup, créant cette incohérence.
      Ça colle davantage que le coup du « nan mais il a été blessé tellement violemment qu’il a oublié et a reconquis des milliers d’autres mondes en attendant. « 

      • …tous les gros films ont plusieurs options de scénario et de mise en scène, en fonction du temps et de l’argent. Surtout quand en face, ils ont déjà un Thanos (historiquement postérieur à Darkseid).
        Manifestement, pas assez ici pour qu’il inclue cette explication dans son nouveau montage – qui devait se différencier le plus possible de la version cinéma, sans (à priori) l’avoir vu.

        Mais n’oublions pas que c’est aussi de la com’… 😉

        • … bon en vrai c’était pour faire la même scène que dans le prologue du premier film « LotR », avec un Sauron qui perd la bataille (et du précieux artéfact)…
          Et qui va logiquement oublier son échec en reconsolidant patiemment ses forces, dans son coin, jusqu’au moment opportun où tout va s’aligner pour lui permettre de rechercher ce qui lui appartient.

      • Ton explication est intéressante Chocasse. Rien ne peut justifier un tel oubli effectivement. Quand bien même il aurait eu besoin de temps pour reprendre des forces suite à sa blessure il n’aura jamais perdu de vue la seule et unique planète qui détient le pouvoir ultime qu’il recherche. Ca n’a aucun sens.

  83. http://www.comicsblog.fr/40402-La_Snyder_Cut_de_Justice_League_a_droit_e_son_Honest_Trailer_en_sept_parties
    …il faut bien rire, ça fait du bien aux chevilles. 😘

  84. https://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/_0-secondes-de-Joker-en-plus-dans-une-scene-coupee-de-Justice-League
    … Peut-on considérer de bon goût de faire la promotion, plus qu’utile, contre le mal-être des gens… En utilisant pour cela un personnage qui est l’incarnation même du mal-être et du harcellement moral, le Joker..?
    Surtout en usant d’une phrase qui passe pour une blague ironique dans cette scène (dans laquelle les personnages n’évoluent pas vraiment dans une Société, mais plutôt dans une Tyrannie apocalyptique)… Mais qui, dans le vrai monde, est souvent détournée à des profits égoïstes, pour mieux se déculpabiliser.

    Une scène coupée avec J’on J’onzz, incarnation même de l’Empathie, lui… aurait été bien plus indiquée. Mais il ne devait pas en avoir… Qu’à cela ne tienne, la scène originelle suffisait amplement.
    Ou alors, révéler enfin celle avec le Green Lantern, celui qui sait surmonter sa Peur… ça aurait aussi été symboliquement bien plus fort.

  85. http://www.comicsblog.fr/40448-un_concept_art_de_Darkseid_menaecant_pour_la_Snyder_Cut_de_Justice_League
    C’est bien clair… Et ça fait aussi beaucoup, beaucoup de sillons. Un style particulier, peu banal, et qui peut également donner l’impression d’être habillé de… briques de Lego. 😗

    Bonne Question :
    https://hitek.fr/actualite/justice-league-zack-snyder-meilleur-film-super-heros_28372

  86. On est donc bien d’accord que depuis le deuxième film, c’est le Martien qui balance ces espèces de visions venues d’on ne sait où..?
    Et qu’ainsi, il a manipulé les héros et… Fait énormément de dégâts.
    Vous êtes sûr que Snyder avait vraiment prévu ce rôle ? Parce-que au vu du résultat, on dirait qu’il en a fait un vilain.

  87. Désolé si je répète une chose déjà dite (j’ai la flemme de lire tous vos commentaires)
    Est ce que quelqu’un a remarquer le clin d’œil au film ALIEN ?
    l’homme qui fait le ménage dans le labo de Silas Stone et qui découvre le para démon..
    Des le début,rien que de voir la serpillère plaqué au sol et le plan large sur le couloir, j’ai penser a ça direct et de voir la manière que c’est tourné , je me suis dit que ce n’était pas anodin..obliger c’est une reference non ?

  88. https://www.mdcu-comics.fr/news-0035377-dc-comics-un-trailer-pour-la-trilogie-dc-de-zack-snyder.html
    Quoi, c’est déjà fini ? Limité à une simple Trilogie ?
    Avantage certain, pas de logo DC Films sur ces trois films… L’unité est donc respectée jusqu’au bout.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here