She-Hulk : Jameela Jamil est Titania !

39

En tournage depuis avril, la série She-Hulk a trouvé sa super-vilaine emblématique ! Jameela Jamil (The Good Place, Comment je suis devenue une jeune femme influente) a été choisie pour incarner Titania. Dans les comics, Mary MacPherran est au départ chétive et fascinée par les super-héros, avant de devenir du jour au lendemain l’une des femmes les plus fortes du monde après une transformation opérée par un certain Docteur Fatalis pendant le crossover Secret Wars. Dans la série, du peu que l’on sait, elle sera une influenceuse à la Kardashian qui cache un côté sombre…

[Description officielle du personnage issue des comics] La vie entière de l’avocate Jennifer Walters a changé lorsqu’elle a reçu une transfusion sanguine en urgence de son cousin Bruce Banner. Avec du sang irradié aux rayons gamma coulant dans ses veines, Jen est devenue la puissante She-Hulk – affûtée, belle et sensationnelle au-delà de toute comparaison !

﹡﹡﹡﹡﹡

﹡﹡﹡﹡﹡

La série She-Hulk sera en 2022 sur la plateforme Disney+, avec Tatiana Maslany (Jennifer Walters/She-Hulk), Mark Ruffalo (Bruce Banner/Hulk), Tim Roth (Emil Blonsky/Abomination), Ginger Gonzaga et Renée Elise Goldsberry (Amelia).

39 COMMENTAIRES

  1. J’adore Jameela Jamil, elle a su être à la fois touchante et drôle dans The Good Place et j’ai un profond respect pour son long combat pour la cause LGTBTQ+ et les attaques qu’elle a pu subir à cause de cela.
    Ceci dit, Titania? patin de merle!! Encore du racisme anti-roux, encore une actrice castée pour des raisons évidentes de représentation forcée.
    Au mieux, Jameela Jamil est grande et a les qualités comiques nécessaires pour faire de ce show une énième bouffonnerie du MCU.

  2. Content de la présence de personnage, mais concernant le casting je ne saurais me prononcer. j’attendais juste une actrice avec un visage plus dur.
    Là elle semble faire trop mimi pour ce rôle. Mais à voir.

  3. Une influenceuse méchante, intéressant
    Ça pourrait donner une bonne histoire sur le tribunal populaire vu qu’elle manipulerait la vérité ducoup.

  4. Jameela Jamil était excellente en Tahani dans the Good Place, donc je suis plutôt content du choix d’actrice, en prenant pour point de jugement son travail d’actrice. Puis elle est ‘achement grande, donc c’est sur que ça aide pour le rôle.

    Après, même si c’est pour la diversité… sérieux, ça devient lourd à force d’entendre que c’est l’argument principal pour les choix d’acteurs. On peut choisir n’importe quel ethnie, ça me passe tellement au dessus de la tête que ça pourrait percuter une étoile filante.
    Je ne comprends toujours pas cette habitude de critiquer les choix d’acteurs (et de manière générale, de critiquer tout court) avant même d’avoir vu le film ou la série en question. Des exemples en vrac :
    Grant Gustin était considéré comme trop fin pour être Barry Allen, pourtant, ça a vite été accepté lors de la sortie de Flash.
    Melissa Benoist était brune lorsqu’elle a été choisie pour être Kara, et après, plus personne n’a rien dit.
    Tyler Hoechlin était décrié en choix pour Clark Kent, et maintenant, il fait un bon taff dans Superman & Lois.

    Fin bon… on peut être sceptique, mais attendre de voir pour juger me semble plus judicieux.

    • Plus de monde différents sur Terre, donc plus de gens divers travaillant comme acteurs, réalisateurs, scénaristes, producteurs…
      C’était moins le cas avant, donc les gens au travail n’y parlaient principalement que de ceux qui les ressemblaient le plus – alors que pourtant, pour les super-héros, les possibilités pour que le même type de gens héritent de super pouvoirs était déjà improbable il y a 70 ans (mais ils se sont rattrapés largement avec les costumes, près du corps comme une seconde peau et très diversement colorés).

      En toute logique, aucune raison pour qu’un personnage créé en 2D il y a des décennies soit aujourd’hui complètement similaire.
      Et il reste la qualité de l’interprétation, puisque ce sont des gens réels et pas « creux » qui les incarnent, quand-même.

    • C’est juste une question de fidélité aux personnages d’origine. On peut se foutre de leur changement d’apparence, mais on a le droit aussi d’être attaché à la fidélité visuelle.
      C’est sûr qu’il faut attendre de voir le résultat final pour juger sur pièce, mais on a quand même le droit de dire qu’un choix de casting ne nous paraît pas bon, non ?

      • Non. C’est la dictature Twitter de la bienpensance. Personne n’a le droit de donner son avis s’il est contraire à celui de Flo. Tu vas finir par te faire traiter de chimpanzé Archer.

        • Quel avis ? Du pré-mâché de mouton, et on n’aurait pas le droit de le démonter ? T’as un passe droit universel ?
          Ta liberté de faire du simplisme (à la base des dictatures)…
          Notre liberté de prouver que c’est du bidon, et qu’à force d’être répété et scandé… C’est bien que ça a un caractère incitatif et revendicatif.

          Ça rigole plus quand on se rend compte qu’on n’a pas pensé à tout ça, nombrilistes ?!

      • Titania ne se définit pas par une couleur, mais comme Mary MacPherran, qui aime gagner une super force pour se faire craindre et respecter pour n’avoir plus de complexes ou d’humiliations. Ce qui peut concerner n’importe qui.
        C’est ça la fidélité aux personnages d’origine. En quoi il y a matière à écrire que le simple engagement de cette comédienne paraît pas bon pour ça ?
        À moins de paniquer parcequ’on n’arrive pas à reconnaître les couleurs, y a pas de raisons.

        • T’as un grain Flo. Traite moi de chimpanzé si tu veux. Balance toutes les vannes racistes que tu veux et continue à te gargariser en donnant tes leçons. Personne ne les lit de toute façon 😉

          • Traite les gens comme des objets sans conséquences. Balance toutes les vannes ironiques que tu veux et continue à te gargariser en donnant tes leçons de liberté « d’expression ». Personne n’a peur de toi de toute façon.
            (Tandis que moi, j’ai les preuves qu’on me lit aussi, mytho).
            Tu récoltes ce que tu sèmes.
            Alors profites pour assumer et aller complètement au bout au lieu de faire le « kwa, k’est que j’ai dit ? 🤪🤪🤪 je suis drôle et personne ne m’arrête ».

            C’est pas drôle de se faire contredire, mais c’est la vie.

  5. J’adore l’actrice et elle est très inspirante.
    Elle fera le taff j’en suis certain.
    Pas en phase avec cette histoire d’influenceuse, on verra bien.
    Mais j’ai quand meme l’impression de voir un schema continuel sur ces histoires de casting de roux, c’est un détail en soit mais bon, c’est bizarre

  6. Une des meilleures choses qu’avait fait Spider-man into the spiderverse était de ne pas annoncer que le Doc Ock du film serait une femme sinon on aurait eu une avalanche de commentaire  » bla bla il cherche à être woke, pourquoi il change le sexe du personnage « .Et le film réussi son personnage très bien grâce à l’idée du multiverse prouvant encore une fois le ridicule de ces commentaires.

    La encore clairement ils ne vont utiliser de ce personnage que l’alias et les pouvoirs et n’aura rien de son origine comics (je ne pense pas qu’on verra Fatalis dans She-hulk) donc a quoi bon râler sur son changement physique si l’actrice joue une nouvelle version (comme le doc ock du film était une autre version du Doc Ock original) . Et encore pire reste la contradiction « elle est super comme actrice mais elle a eu le job a cause de son ethnicité » , a bon pourquoi elle ne la pas eu le rôle à cause de ses compétences alors ? je ne comprend pas.

  7. « […]après une transformation opérée par un certain Docteur Fatalis pendant le crossover Secret Wars. » Oh un point intéressant. On peut imaginer la chronologie ainsi : la série de She-Hulk se passera après celle de Secret Wars. Ou un crossover entre les deux pour voir l’apparition de Titania ?

      • Et surtout Secret Wars même pas annoncé. Les héros sont tellement désordonnés aujourd’hui, il n’y a pas de corps suffisamment organisé pour faire face à un défi de cette taille. Et Fatalis devrait être introduit en amont de toute façon.
        Alors que She-Hulk sort maximum, d’ici l’année prochaine. Donc c’est mal barré pour qu’ils casent une série Secret Wars d’ici décembre 2022.

        • En fait, dans Secret Wars ils sont d’emblée désorganisés puisqu’ils atterrissent en terrain Inconnu sans tous se connaître.
          Mais une fois tous bien définis en solo…?

          • Mais ils ne sont même pas tous bien définis en solo. Et puis bon, dans l’état dans lequel ils sont, on va se marrer si ils doivent aller se battre contre le Beyonder (sorti d’on ne sait où d’ailleurs vu que pas introduit) après avoir réchappé de justesse à Thanos.

            Captain Falcon pourrait même y passer avant son film. Alors ce serait Bucky le personnage principal de Captain America 4… ? Wooh ! 😉

          • Ça arrivera sûrement (les Russo en ont émis le souhait d’ailleurs)… il faut au moins 2-3 productions solo chacun, bien concentrées et avec de bons retours publiques…
            Plus 1 ou 2 en équipe.
            Et avec le TVA comme structure « à la SHIELD » (qui permet n’importe quelle justification), on peut réinventer le Beyonder en tant qu’individu cinématographiquement et contextuellement crédible.

            L’élément cruciale étant moins ce Beyonder que Fatalis… Lequel est d’ores et déjà en voie d’introduction via (indirectement) Wanda, l’arrivée de Kang, le projet 4F, et peut-être même tout ce qui est lié à Iron Man.
            Tout dépend de l’évolution des productions actuelles, en fonction de certaines décisions spécifiques aux acteurs et réalisateurs…
            Sur lesquelles ils peuvent rebondir, ou bien pas du tout (mais ils peuvent aussi les ignorer et les défaire dans ce cas-là).

            Ça reste une des possibilités, à moyen ou long terme.

          • Bin, personne n’a écrit que ça serait fait…
            Juste que « She-Hulk » (qui devrait être très comique, voir méta, donc très à part du reste) pourrait être un genre de Flashforward.
            Ce qui serait ultra dingue, car on passerait alors notre temps à nous demander ce qu’il s’est passé avant cette histoire etc – d’autant que la Secret Wars originelle fonctionnait de manière voisine, avec les héros revenus sur Terre changés (dans les séries principales), tandis qu’il fallait attendre la suite du Crossover publié en parallèle p our comprendre comment on en était arrivé là.

            Mais bon, ils ne le feront pas, ils resteront sur une narration plus linéaire, et il y aura une autre explication pour Mary (avec un Beyonder déjà en vadrouille sur Terre ? là aussi ce serait une fausse bonne idée…) et voilà ! 😁

          • « On peut imaginer la chronologie ainsi : la série de She-Hulk se passera après celle de Secret Wars. »
            J’avais pas compris les choses sur l’angle d’un flashforward. Mais de toute manière, ils ne le feront pas. Ce serait trop risqué pour perdre le grand public, et on sait bien qu’ils n’oseront pas. Introduire des éléments futurs pour les expliquer ensuite dans plusieurs années… peu de chances.

          • Oui, à la limite sur quelque chose de plus simple pourquoi pas ?
            Mais pour She-Hulk, devant déjà introduire le personnage, c’est suffisant.
            En revanche, sur une franchise comme Thor qui a largement eu le temps de se construire, tout est possible.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here